GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GVL_FR1-2010.qxd 03/03/10 18:45 Page 1"

Transcription

1 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 1

2 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 2

3 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 3

4 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 4 1, 2 ou 3 chambres, penthouse sur mesure Cuisines importées d Italie, finition design Grandes terrasses, structure de béton 2 ascenseurs, garage intérieur LAKE (5253) Bureau des ventes: 210, av. Dorval Phase II : Vente de fin de projet. 0$ dépôt requis! 2 localisations de choix à Cartierville 3 1/2 et 4 1/2 avec ascenseur et possibilité de garage À deux pas du pont Lachapelle et de la gare de train Bois-Franc Phase III : 90 % vendu Phase IV : 70 % vendu Phase V : bientôt en prévente! www. Subvention de $ disponible* Bureau des ventes : 11889, Lachapelle, unité 207 * Certaines conditions s appliquent. Détails au bureau. construction.ca

5 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 5 Sommaire 7 La vie de famille à Montréal, c est tellement plus simple 8 Êtes-vous un propriétaire-né ou un locataire dans l âme? 9 Le compte est bon! 13 Toute neuve, pas tout à fait ou avec du vécu? 15 Villeray St-Michel Parc-Extension 16 Vous avez besoin d un coup de pouce pour acheter? En voilà trois. 19 La vie de quartier à Montréal 20 Acheter à Montréal 21 Le Sud-Ouest, un style de vie 24 Localisation des projets 31 Un professionnel pour chaque question 34 Deux voitures en banlieue ou une belle vie à Montréal? 35 L assurance habitation, personne n a les moyens de s en passer! 39 Le contrat préliminaire : bien plus qu une simple signature 43 Le déménagement : c est tout un art! 45 Coordonnées utiles ille La réalisation du Guide de l acheteur des Week-ends Visites libres à Montréal 2010 a été rendue possible grâce à la contribution de nombreuses entreprises et institutions du domaine de l habitation. Ce guide est produit par Jacques Beaulieu consultant inc. Chargée de projet production : Liane Barriault. Coordination de la rédaction : Frédéric Simonnot (Perception communications). Traduction (pour la version anglaise) : Textecom. Photographies : Benoit Desjardins (sauf indication contraire). Graphisme : Mac3Design création. Webmestre : Pascal Foisy. Direction marketing et mise en marché : Carlos de Lorenzi. condos urbains Avertissement : Les données contenues dans cette brochure ont été compilées du 5 au 28 février Avant de signer un contrat, ayez soin de vérifier si l entreprise contractante est toujours accréditée par la Régie du bâtiment du Québec. Toute publicité ou commandite publiée dans ce document ne constitue pas une caution pour les produits et services des entreprises ou organismes concernés. Il est possible que certains projets n aient pas reçu toutes les autorisations municipales ou provinciales pour être mis en chantier. Les acheteurs sont donc invités à vérifier auprès du constructeur, ainsi que sur le site s il détient les permis et licences nécessaires pour réaliser le projet. Les prix indiqués dans ce guide peuvent changer sans préavis. au. Éditeur : Jacques Beaulieu consultant inc., 5960, 38 e Avenue, Montréal (Québec) H1T 2X3. Téléphone : Pour réservations publicitaires : RUE SAINT-ANTOINE / OUEST DE ATWATER.ca RBQ : Guide de l acheteur

6 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page

7 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 7 La vie de famille à Montréal, c est tellement plus simple Plus d un quart de million de familles, qui comptent ensemble près d un demimillion d enfants, ont choisi de vivre à Montréal. Pourquoi? Parce qu à Montréal, les parents trouvent un milieu de vie propice à l accomplissement de leur plus belle mission : préparer leurs enfants pour le monde en leur offrant les clés d une ville où ils pourront grandir et se réaliser pleinement. Et puis, la vie de famille à Montréal, c est tellement plus simple À pied, à vélo, en planche ou en patins, à Montréal, rien n est jamais très loin! Prenez les Gagné. L école de Jonathan est à trois coins de rue, Magali se rend au soccer en quelques coups de pédale, et il ne faut pas dix minutes à maman pour amener le petit Thomas à pied à la garderie. Jonathan va au judo après l école et rentre à temps pour faire ses devoirs avant le souper. Et plutôt que de jouer au taxi, papa a le temps de passer à la boulangerie du coin et même d aller prendre des livres à la bibliothèque du quartier. Avec un réseau de transports parmi les meilleurs en Amérique du Nord, pour les Gagné, se déplacer à Montréal est un jeu d enfant. Et pour le vélo, Montréal leur déroule ses 450 km de pistes cyclables. Bixi, le vélo en libreservice, facilite encore plus leurs déplacements. À Montréal, les Gagné mettent en pratique au quotidien les valeurs «vertes» qui leur tiennent à cœur et qu ils veulent transmettre à leurs enfants. Plus de temps pour profiter de la vie Quelque 118 heures par année. C est le temps gagné sur les déplacements quand on vit à proximité du travail. Temps qu on peut consacrer à la famille et aux loisirs. L équivalent de presque trois semaines de congé. Chez les Gagné, parents et enfants dorment plus longtemps le matin, arrivent au travail en forme et rentrent moins stressés le soir. Et, en cas d urgence à la garderie ou à l école, pas de pont à traverser pour aller récupérer fiston! Ça prend une communauté pour élever un enfant À l école, à la bibliothèque, sur le terrain de soccer, au centre communautaire, les Gagné participent pleinement à la vie de leur communauté. Ils partagent avec d autres familles les mêmes intérêts, les mêmes préoccupations aussi. Ressources communes, entraide, réciprocité : voilà des concepts bien vivants dans les quartiers de Montréal. Ici, les Gagné ont tissé des liens précieux, qui leur permettent de contribuer à leur communauté et de recevoir en retour. Pour le plus grand bonheur des grands comme des petits. Et quelle belle leçon de vie pour les mousses! Des possibilités infinies pour s ouvrir sur le monde Samedi prochain, après une petite virée au marché public pour faire le plein de produits frais, les Gagné iront au musée en famille pour voir cette exposition dont tout le monde parle. Dimanche, dilemme. Les parents aimeraient bien aller faire un peu de plein air au parc nature, mais les enfants meurent d envie d aller manger des dim sum dans le quartier chinois. Solution : on fera les deux! Pour les Gagné, vivre à Montréal, c est offrir à leurs enfants un milieu de vie stimulant et ouvert sur le monde, où ils pourront aller de découverte en découverte. Des propriétés à la mesure des familles Montréal offre un choix impressionnant de propriétés adaptées au style de vie des familles urbaines. Les Gagné y ont trouvé une propriété à la hauteur de leurs rêves et à la portée de leur portefeuille. Ce qui les a vraiment convaincus? Apprendre qu en appliquant à une hypothèque de 25 ans les coûts d acquisition et d utilisation d une seconde voiture, souvent essentielle en banlieue, ils auraient l équivalent d un montant variant de $ à $ à mettre sur une propriété à Montréal. Voilà qui transforme une dépense en un investissement intelligent et rentable! Montréal : j y suis, j y reste! Les familles urbaines sont formées d amoureux inconditionnels de la ville, qui ont envie de transmettre leurs valeurs et leur mode de vie à leurs enfants. Et Montréal leur ouvre grand les bras, avec sa vie de quartier conviviale, ses commerces de proximité, ses espaces verts et ses nombreux services. Sans oublier ses lieux de culture, ses grands événements festifs et le spectacle toujours changeant de ses rues animées. Vivre à Montréal, c est choisir un mode de vie compatible avec les besoins d aujourd hui mais aussi ceux de demain. Choisir Montréal, c est se rapprocher du cœur des choses. Vivre et grandir à Montréal, c est tellement plus simple Guide de l acheteur

8 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 8 Êtes-vous un propriétaire-né ou un locataire dans l âme? Avant d acheter votre première maison, vous devez savoir qui vous êtes et ce que vous voulez. Voici donc un petit questionnaire qui vous aidera à mieux vous connaître... Question OUI NON 1 Avez-vous la «déménagite» aiguë? 2 Auriez-vous de la misère à vous passer du service du proprio lorsque vous avez un problème d entretien, de plomberie ou d électricité? 3 Vos obligations financières troublent-elles votre sommeil? 4 Voyager, acheter l auto de vos rêves, vous éclater tous les soirs sont-ils pour vous des projets plus importants à vos yeux que d acquérir votre chez-vous? 5 Avez-vous l impression de jeter votre argent par les fenêtres chaque fois que vous payez votre loyer? 6 Vous retenez-vous de décorer votre logement parce qu il ne vous appartient pas? 7 Le sédentaire en vous a-t-il une envie dévorante et la capacité d assumer une hypothèque plutôt qu un loyer? 8 Avez-vous hâte de devenir responsable de tout ce qui concerne votre domicile, soit de la décoration à la tonte du gazon, en passant par les réparations et les rénovations? Voici un petit truc pour tester votre capacité de supporter une charge financière supplémentaire : jouez au propriétaire! Faites comme si vous aviez acheté une maison et payez-vous chaque mois une hypothèque fictive que vous déposerez dans un compte d épargne logement. Fixez le versement de votre hypothèque à 20 %, 30 % ou 40 % du montant de votre loyer actuel. Si vous craquez au bout de 6, 12 ou 24 mois, vous aurez au pire engrangé des économies! Dans le cas contraire, vous aurez accumulé des sous pour une éventuelle mise de fonds. Si vous avez répondu «oui» aux 4 premières questions et «non» aux 4 dernières questions, passez tout de suite à l étape suivante, le calcul de votre capacité d emprunt! Pour la calculer, visitez dès maintenant le site de la Banque Laurentienne (banquelaurentienne.ca). Source : Banque Laurentienne Si vous avez répondu «oui» à 1 des 4 premières questions et «non» à 1 des 4 dernières questions, vous n êtes pas mûr pour l achat d une maison. Il faudra sans doute dresser une liste d avantages et de désavantages avant de prendre une décision. 8 Guide de l acheteur 2010

9 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 9 Le compte est bon! Vous voulez acheter bientôt, mais vous ne savez pas si vous pouvez? Découvrez-le à l aide de quelques calculs très simples permettant d évaluer votre situation financière, les paiements que vous pouvez supporter et le prix à ne pas dépasser P our réaliser votre rêve, vous devez d abord évaluer votre situation financière. Quel est l état actuel de vos comptes? Avez-vous des dettes? des économies? Votre dossier de crédit est-il sans tache? L heure du bilan a sonné! Établissez votre valeur nette Afin d éviter les mauvaises surprises, il est vivement conseillé d effectuer quelques calculs, notamment celui de votre valeur nette ainsi que de vos dépenses mensuelles et du remboursement de vos dettes. Votre valeur nette est tout simplement ce qu il vous reste une fois que vous avez soustrait votre passif total de votre actif total. Il est important de connaître cette valeur, parce que c est une information dont vous aurez besoin au moment d obtenir votre prêt hypothécaire. En outre, cela vous aidera à établir le montant de votre Éléments d actif Solde du compte chèques Solde du compte d épargne Solde des autres comptes bancaires Comptes REÉR Meubles et appareils électroniques Véhicules automobiles Valeur de rachat de l assurance-vie Placements, valeurs mobilières, obligations... Éléments du passif Prêts personnels Prêts automobiles Prêt étudiant Solde impayé de la marge de crédit Solde impayé des cartes de crédit Comptes fournisseurs à régler Etc. mise de fonds. Quant au calcul de vos dépenses et de vos dettes courantes, il vous aidera à définir les versements LE NOUVEAU SAINT-LAURENT Les plaisirs de la campagne, les avantages de la ville... Maisons Exécutives NSL Inc. Les Grands Palais sur le Lac Bureau des ventes ouvert tous les jours de 13h30 à 17h30 sauf le vendredi 7032, Henri-Bourassa, Saint-Laurent Maisons de ville Challenger ouest RBQ : Guide de l acheteur

10 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 10 Revenu Mise de fonds Prix d achat Mise de fonds Prix d achat Mise de fonds Prix d achat du ménage de 5 % maximum de 10 % maximum de 25 % maximum $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ Ces chiffres, arrondis à la centaine près, sont fondés sur un taux d intérêt de 8 %, sur le coût moyen des frais de chauffage et de l impôt foncier au Canada et sur le montant du prêt hypothécaire qu un ménage canadien moyen pourrait obtenir, si le rapport d amortissement de la dette était de 32 %. Source : SCHL. à dresser un juste portrait de vos habitudes de consommation. Déterminez votre prix d achat maximum Le prix maximum que vous pouvez vous permettre de payer dépend d un certain nombre de facteurs, dont les plus importants sont le revenu brut de votre ménage, la mise de fonds et le taux d intérêt. Le tableau ci-contre vous donne important de savoir ce qu il contient et de faire rectifier les erreurs qui s y trouveraient, le cas échéant. Ne calculez pas trop serré Quant au montant maximal d emprunt, mieux vaut ne pas calculer trop serré. En effet, outre les versements hypothécaires, l impôt foncier et l assurance habitation, la possession d une propriété entraîne d autres dépenses dont il hypothécaires que vous êtes en mesure d effectuer. Pour déterminer votre actif, faites la liste de tout ce que vous avez en attribuant une valeur objective à chaque élément. Procédez de la même manière pour évaluer votre passif. Qu il s agisse de réduire votre endettement ou d accroître vos économies, cette étape est importante, car elle vous permet d identifier clairement vos choix actuels et de les réviser au besoin. Redresser un bilan négatif est parfaitement réalisable avec un peu d organisation. Pour définir les postes réels de dépenses, la meilleure façon de procéder est de noter vos achats. Procurez-vous un petit carnet dans lequel vous noterez systématiquement les montants payés pour tout : le café du matin, le lunch au resto, les sorties, les emplettes, etc. Ces sorties d argent, jointes aux comptes mensuels comme la facture de téléphone, vous donneront une meilleure vision de vos dépenses courantes. Une fois rassemblés, ces renseignements vous aideront une idée du montant maximum que vous pouvez payer pour votre maison. Avant d entamer les démarches auprès de votre institution financière, validez l état de votre dossier de crédit et calculez votre capacité d emprunter. Un dossier de crédit peu reluisant aura une influence négative lors de l analyse de votre dossier de demande par votre institution financière. Il est donc faut tenir compte, notamment l entretien et les réparations, ainsi que le coût éventuel d autres services pour une copropriété, il se peut que certaines de ces dépenses soient incluses dans les frais mensuels. Quoi qu il en soit, toutes les composantes d un bâtiment vieillissent et ont besoin d être entretenues, réparées ou remplacées. Constituezvous donc un fonds pour faire face aux 10 Guide de l acheteur 2010

11 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 11 imprévus en versant 5 % de votre salaire net dans un compte distinct. Les frais de logement mensuels de l emprunteur (remboursement du principal, intérêts, taxes, frais de chauffage (PITC), le loyer annuel du terrain, le cas échéant, ainsi que la moitié des charges de copropriété, ne devraient pas dépasser 32 % du revenu brut du ménage (rapport d amortissement brut de la dette (ABD). Vous pouvez utiliser la formule de calcul du rapport ABD sur le site de la SCHL (www.cmhc-schl.gc.ca/fr). Les dettes totales ne devraient pas dépasser 40 % du revenu brut du ménage (rapport d amortissement total de la dette (ATD) correspondant à la somme du PITC, du loyer annuel du terrain, si le terrain est loué, de la moitié des charges de copropriété et des paiements relatifs aux autres dettes, divisée par le revenu annuel brut du ménage). Vous pouvez additionner vos dépenses et déterminer le rapport d amortissement total de la dette à l aide de la formule de calcul du rapport ATD sur le site de la SCHL (www.cmhc-schl.gc.ca/fr). À ce propos, il ne faut pas oublier de tenir compte des frais de clôture, qui peuvent représenter de 1,5 % à 4 % du prix d achat. Ils comprennent notamment les frais ponctuels tels que les frais juridiques, la TPS et la TVQ (le cas échéant), les droits de mutation immobilière, les rajustements, etc. Payez toujours à temps Quelle que soit la fréquence à laquelle vous choisissez d effectuer vos versements hypothécaires (mois, quinzaine, semaine), faites-le toujours à temps, car les retards peuvent entraîner des frais et affecter votre cote de crédit. La meilleure façon d éviter les paiements en retard consiste à faire prélever automatiquement la somme de votre compte et à conserver dans un compte spécial l équivalent de trois versements mensuels afin de pouvoir faire face aux situations d urgence. Plus important que tout, budgétez en fonction de vos objectifs, calculez votre capacité réelle d emprunt, choisissez soigneusement le produit financier répondant le mieux à vos besoins et remboursez votre prêt hypothécaire le plus rapidement possible. De cette façon, vous réussirez à réaliser votre rêve au meilleur coût et sans stress! Pour calculer vos mensualités potentielles, selon les scénarios qui vous conviennent, consultez aussi la section Pour les consommateurs du site de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (www.fcac-acfc.gc.ca). Source : SCHL et APC ANIMÉ PAR LA CITÉ. HABITÉ PAR VOTRE PERSONNALITÉ. NOUVEAU PROJET EXCEPTIONNEL DE LOFTS À VILLE DE MONT-ROYAL 42 UNITÉS, DE 700 À 1400 pi 2 À COMPTER DE $ LIVRAISON AU PRINTEMPS 2011 BUREAU DES VENTES : BATES, VILLE DE MONT-ROYAL (QUÉBEC) H3S 1A3 240bates.com UN AUTRE PROJET SIGNÉ RBQ Guide de l acheteur

12 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 12

13 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 13 Toute neuve, pas tout à fait ou avec du vécu? «Nos maisons étaient bien meilleures», ont toujours prétendu nos grandsparents! Mythe ou réalité? Il est évident qu on ne construit plus aujourd hui comme hier. Pour preuve, il est maintenant possible de bâtir une maison en 12 semaines, comparativement à 12 mois il y a deux ou trois générations. P eut-on pour autant affirmer que l évolution des technologies, des matériaux et des outils qui a eu lieu au fil des dernières décennies permet aujourd hui de concevoir et de bâtir de meilleures maisons? Il n y a pas si longtemps, la construction d une habitation nécessitait une grande quantité de bois, que ce soit pour les fondations, les murs ou la toiture. Il était fréquent d entendre sur les chantiers la célèbre maxime : «Trop fort ne casse pas.» Conséquemment, les poutres, les solives et les chevrons occupaient un espace considérable. Les maisons d hier En vérité, bien que durables et faciles à rénover, les maisons du «bon vieux temps» n offraient pas une performance à couper le souffle. Nombre d entre elles étaient au contraire de véritables passoires à air! Certes, la qualité de l air y était bonne, puisque le vent y entrait de partout! En contrepartie, outre leur voracité énergétique, ces demeures étaient trop sèches et offraient donc un confort limité à leurs occupants. Parmi les maisons bâties avant 1970, c est probablement l aspect qui laisse le plus à désirer. L évolution des matériaux et des outils, l échange d information et la diffusion de nouvelles techniques ont permis à l industrie d améliorer les choses. L informatique a également produit des logiciels capables d optimiser la conception des structures, et donc de les réduire. Enfin, l apparition des matériaux d ingénierie a entraîné l évolution des designs et le décloisonnement des espaces. D autre part, les chocs pétroliers des années 70 et 80 ont poussé les scientifiques et les concepteurs à se pencher sur la performance de l enveloppe. Cela a conduit à l apparition de plusieurs COTTAGES LUXUEUX Bureau des ventes : 320, Ovila-Gagné ASSOCIATION PROVINCIALE DES CONSTRUCTEURS D'HABITATIONS DU QUÉBEC INC. RBQ : Guide de l acheteur

14 GVL_FR qxd 03/03/10 18:45 Page 14 ffff nouveaux matériaux isolants ainsi qu à la mise au point des pare-air. La notion d étanchéité à l air de l enveloppe du bâtiment a elle-même été à l origine d une toute nouvelle conception des choses : la maison conçue en tant que «système». Les maisons d aujourd hui Des matériaux plus performants et mieux installés, des pare-vapeur efficaces, des fenêtres plus éconergétiques notamment avec le développement de vitrages contenant du gaz et des pellicules réfléchissantes ont contribué à l amélioration de la performance énergétique de la maison. C est probablement sur ce plan que la maison d aujourd hui déclasse le plus nettement celle d hier. Compte tenu du coût actuel et prévisible de l énergie, c est un facteur à considérer en priorité. Évidemment, les raisons d acheter une maison toute neuve, assez récente ou pas jeune du tout sont d une infinie variété et ne se limitent certainement pas aux considérations techniques. Toutefois, il ne faut pas s interdire de questionner les idées reçues de temps à autre, histoire de remettre les horloges grand-mère à l heure et de ne pas s empêcher de vivre avec son temps à cause de vieilles lubies Source : APCHQ et Jacques Beaulieu Consultant Condos Vue 5075, Jean-Talon O Montréal, Qc Bureau des ventes Coin Mountain Sights & Jean-Talon O Namur VIVEZ VUE CONDOS VISIONNAIRES À PARTIR DE $ +TX Guide de l acheteur 2010

15 GVL_FR qxd 03/03/10 18:46 Page 15 Villeray Saint-Michel Parc-Extension Beaucoup à offrir. Encore plus à partager. Au cœur de l île La vaste majorité des logements construits au cours des dernières années à Villeray Saint-Michel Parc-Extension l ont été en vue de répondre aux besoins et de convenir au budget des premiers acheteurs et des jeunes familles. C est un secteur idéal pour vivre pleinement son quotidien. Situé au cœur de l île de Montréal, l arrondissement bénéficie d une situation géographique centrale offrant un accès rapide et facile au réseau autoroutier métropolitain. Deux circuits de métro, une gare de train de banlieue et de nombreuses lignes d autobus bénéficiant de voies réservées le desservent. On y trouve aussi tous les services associés à une vie de quartier active et agréable. Et le marché Jean-Talon est juste à côté! Beaucoup à offrir Près de 60 % des quelque résidants de Villeray Saint-Michel Parc- Extension sont âgés de moins de 40 ans. Cela se reflète dans la diversité des activités culturelles, de sports et de loisirs proposées sur place, ainsi que dans les nombreux services disponibles où le bien-être des familles est au centre de nos préoccupations. En plus du parc Jarry et de plusieurs autres équipements collectifs et culturels pour tous, notre territoire compte aussi le site du Complexe environnemental de Saint-Michel, appelé à devenir le deuxième plus grand parc à Montréal après celui du mont Royal. Sur la scène internationale, l arrondissement contribue au rayonnement de la ville grâce notamment au secteur des nouvelles technologies en environnement et aux manifestations artistiques et sportives d envergure qui s y tiennent. Encore plus à partager Que ce soit dans Villeray, à Saint-Michel ou dans Parc-Extension, on côtoie un milieu de vie aux mille visages où cohabitent des communautés culturelles diversifiées et nombreuses. Ce véritable croisement entre les cultures d ici et celles venues d ailleurs explique la présence de commerces et de restaurants aux couleurs et aux parfums de toutes les régions du monde. Il n en tient qu à vous d en profiter! PUBLI-REPORTAGE Ils ont choisi de s établir ici Le Complexe environnemental de Saint-Michel Le siège social du Cirque du Soleil TOHU, la Cité des arts du cirque L École nationale de cirque Les Internationaux de tennis au stade Uniprix Le TAZ La patinoire extérieure de la Fondation des Canadiens pour l enfance Le Petit Maghreb Smart Centers Et bien d autres encore LUMIÈRE STYLE CONFORT HAUT EN LUMIÈRE, LE PROJET CARREFOUR SATION PROPOSE 60 UNITÉS DE CONDOS, TOUTES MUNIES D UNE TERRASSE, LOFTS, 3 1/2, 4 1/2 ET 5 1/2 RÉPARTIS SUR 4 NIVEAUX. LE TOUT DANS UNE AMBIANCE UNIQUE GRÂCE À UNE SUPERBE COUR INTÉRIEURE , JARRY EST À PARTIR DE $ À $ Guide de l acheteur

16 GVL_FR qxd 03/03/10 18:46 Page 16 Vous avez besoin d un coup de pouce pour acheter? En voilà trois! Outre l assurance prêt hypothécaire et le Régime d accession à la propriété, le fameux RAP dont le plafond a été augmenté à $ en 2009, les accédants à la propriété peuvent aujourd hui bénéficier d un troisième outil, le Crédit d impôt pour l achat d une première propriété (CIAPH). Ça vaut le coup de recalculer vos affaires! ou la valeur de la propriété est grand, plus le pourcentage servant au calcul de la prime sera élevé. Si votre prêt hypothécaire n est pas assuré, vous ne 1 L assurance prêt hypothécaire L assurance prêt hypothécaire est généralement exigée par les prêteurs, lorsque l emprunteur investit une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d achat de l habitation. D un côté, elle protège les prêteurs contre les défauts de paiements hypothécaires. De l autre, elle permet aux emprunteurs d acheter en bénéficiant, avec une mise de fonds de seulement 5 %, de taux d intérêt comparables à ceux qui sont consentis aux emprunteurs effectuant une mise de fonds de 20 %. Offerte par l entremise de la plupart des institutions financières, cette solution simple a déjà permis à des millions de personnes de réaliser leur rêve de devenir propriétaires. Les prêteurs paient une prime pour obtenir une assurance prêt hypothécaire. En général, votre prêteur vous demandera de lui rembourser le montant de cette prime, laquelle peut être réglée en une seule fois ou être ajoutée au montant du prêt hypothécaire, c està-dire incluse dans vos mensualités. Cette prime varie en fonction du montant du prêt et de la mise de fonds. Plus le rapport entre le prêt et le prix paierez peut-être pas de prime d assurance, mais vous paierez généralement des frais d intérêt plus élevés et des frais d administration additionnels. De ce fait, le coût de l assurance prêt hypothécaire de la SCHL est largement compensé par les économies réalisées par la plupart des emprunteurs. 16 Guide de l acheteur 2010

17 GVL_FR qxd 03/03/10 18:46 Page 17 À noter qu il ne faut pas confondre l assurance prêt hypothécaire et l assurance-vie prêt hypothécaire, laquelle garantit que votre succession n aura pas à rembourser le solde de votre prêt hypothécaire au moment de votre décès. Un remboursement de prime de 10 % et une prolongation de la période d amortissement sans surprime peuvent être consentis lorsque vous vous servez de fonds assurés par la SCHL pour acheter une habitation éconergétique. Pour en savoir plus sur l assurance prêt hypothécaire, visitez le site de la SCHL (www.cmhc-schl.gc.ca/fr/). 2 Crédit d impôt pour l achat d une première habitation (CIAPH) Le Plan d action économique du Canada a instauré en 2009 le Crédit d impôt pour l achat d une première habitation (CIAPH), un crédit d impôt sur le revenu non remboursable pour une résidence admissible achetée après le 27 janvier Le CIAPH est calculé en multipliant le taux le plus bas d impôt sur le revenu des particuliers pour l année (15 % en 2009) par $. En 2009, le crédit était donc de 750 $. Vous aurez droit au CIAPH si vous, ou votre époux ou conjoint de fait, faites l acquisition d une habitation admissible, et si ni l un ni l autre n était propriétaire d une autre habitation dans laquelle vous viviez au cours de l année de l acquisition ou au cours des quatre années précédentes. L un ou l autre peut demander le crédit. Vous pouvez même le partager, mais le montant total de vos demandes ne peut dépasser 750 $. Si vous êtes une personne handicapée, ou si vous faites l acquisition d une habitation pour le bénéfice d une personne handicapée qui vous est liée, l habitation acquise n a pas à être votre première, mais il doit s agir d une habitation plus accessible ou offrant un environnement mieux adapté aux besoins personnels de la personne handicapée qui va l occuper et aux soins qu elle requiert. 2 NOUVEAUX PROJETS DE CONDOS BUREAU DES VENTES 5505 rue Papineau Montréal HEURES D OUVERTURE Mercredi et jeudi 16h 19h Samedi et dimanche 12h 16h ou sur rendez-vous HOMA ROSEMONT VISUALISEZ LES PLANS SUR NOTRE SITE WEB! Guide de l acheteur

18 GVL_FR qxd 03/03/10 18:46 Page 18 La plupart des habitations sont admissibles. Il faut toutefois que l habitation soit occupée comme lieu principal de résidence par vous ou la personne handicapée qui vous est liée au plus tard un an après son acquisition. Vous pourrez demander ce crédit pour l année où vous avez acquis l habitation admissible en remplissant la ligne 369 de l annexe 1, Impôt fédéral, de la déclaration de revenus des particuliers. À noter que votre admissibilité au CIAPH ne vous empêche pas de bénéficier du Régime d accession à la propriété (RAP). Pour en savoir davantage sur le crédit d impôt pour l achat d une première habitation, composez le O Canada ou visitez le site Web de l Agence du revenu du Canada (www.arc.gc.ca). 3 Expanson du Régime d accession à la propriété (RAP) Le gouvernement du Canada a fait passer de à $ par personne la limite des retraits autorisés d un RAP pour les retraits effectués après le 27 janvier Seule la personne qui est en droit de recevoir des paiements du REER (le rentier) peut retirer des fonds du REER. Vous pouvez retirer des fonds de plus d un REER à condition d être le rentier (propriétaire du régime) de chacun d eux. L émetteur de vos REER ne retiendra pas d impôts sur ces montants. Habituellement, vous ne pouvez pas retirer des fonds d un REER immobilisé. Pour participer au RAP, vous devez être considéré comme l acheteur d une première maison ou faire un retrait pour acquérir une habitation pour une personne handicapée. D autre part, vous devez avoir conclu une entente écrite (offre d achat) pour acheter ou construire une habitation admissible. L entente peut être passée avec un constructeur de bâtiment, un entrepreneur, un agent d immeuble ou un vendeur privé. À noter qu une hypothèque préautorisée ne tient pas lieu d entente écrite. Vous devez avoir l intention d occuper l habitation admissible comme lieu principal de résidence et avoir entièrement payé votre solde remboursable du RAP le 1 er janvier de l année du retrait. Parmi les autres conditions, ni vous ni votre époux ou conjoint de fait ne devez avoir été propriétaire de l habitation admissible plus de 30 jours avant le retrait. Vous devez aussi être un résident du Canada et avoir acheté ou construit l habitation admissible avant le 1 er octobre de l année qui suit l année de vos retraits. Si, durant votre participation, l une des conditions n était pas remplie, votre retrait ne serait plus admissible et vous devriez en ajouter le montant à votre revenu pour l année où vous l avez reçu. En revanche, si vous ne remplissez pas les conditions pour participer au RAP dans l année courante, vous pourrez peut-être y participer une autre année. Pour en savoir davantage sur le Régime d accession à la propriété, composez le O Canada ou visitez le site Web de l Agence du revenu du Canada (www.arc.gc.ca). Source : SCHL, Agence du revenu du Canada, Jacques Beaulieu Consultant 18 Guide de l acheteur 2010

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter Solutions d emprunt Cinq règles d or pour mieux emprunter Tirez davantage de votre argent en empruntant judicieusement Un jour ou l autre, nous finissons tous par devoir emprunter de l argent. Mais nous

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère BIEN PREPARER VOTRE ETUDE DE FINANCEMENT AVEC UN CONSEILLER JURISTE DE L ADIL I - VOS RESSOURCES Veuillez impérativement vous munir des documents suivants :

Plus en détail

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif du programme 3 2. État audité des

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins Lignes de crédit et prêts Comment combler vos besoins Nous simplifions le financement Laissez-nous vous aider à trouver le meilleur moyen d obtenir ce que vous voulez Lorsque vous êtes décidé lorsque vous

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015 Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire Séances d information Printemps 2015 Notre souhait Que Montréal soit une métropole accueillante, verte et créative où l habitation est accessible de famille

Plus en détail

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques À propos de l Agence de la consommation en matière

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

MODELE PLAN D AFFAIRES

MODELE PLAN D AFFAIRES MODELE PLAN D AFFAIRES NOM DE L ENTREPRISE : MUNICIPALITÉ : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIER ELECTRONIQUE : TABLE DES MATIÈRES Module 1 : Projet d entreprise Module 2 : Promoteur(s) & gestion Module

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Assurance individuelle de protection du revenu Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Quel est votre actif le plus précieux? Vous croyez peut-être que votre maison, votre voiture

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

Acquisition d une propriété

Acquisition d une propriété Direction de l habitation Acquisition d une propriété AIDE FINANCIÈRE Mars 2015 Vous rêvez d une propriété à Montréal? Grâce à ses nombreux avantages, le programme municipal d aide à l acquisition d une

Plus en détail

L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière

L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière Montréal c est Des milieux de vie diversifiés avec : Des produits neufs et existants pour une famille ou une personne seule; Des typologies

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport :

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport : Miseàjourdu2èmetrimestre 2015 30juin2015 Dcerapport: Miseàjourdesinformationsauxmembres OùinvestissentlesmembresduRRCID? Rendementdesplacements Des frais réduits Mise à jour des informations aux membres

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS

DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS DEMANDE D AIDE À LA MISE DE FONDS Le volet Accédants du Programme d investissement dans le logement abordable a pour objet d aider les personnes et les ménages admissibles en leur accordant un prêtsubvention

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Dollars US CIBC Visa MC Voici la carte Dollars US CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Dollars

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 Page 1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification...... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 2. Le contexte d affaires... 5 2.1 Les produits et le marché de l entreprise...

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite

Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite Présentation pour : Atelier des CA de la Semaine de PP 2012 de l IGF Ottawa le 28 novembre 2012 David Trahair, C.A. Sujets

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

L investissement immobilier

L investissement immobilier Ce guide vous est proposé par : L investissement immobilier Des informations et des conseils pratiques pour comprendre, mieux investir et développer votre patrimoine immobilier. Comprendre pour mieux choisir

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 Présenté par : James El-Mashtoub Courtier Immobilier Affilié Division commerciale Robert Ghetti Courtier Immobilier Affilié

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

Comment faire un budget et le respecter

Comment faire un budget et le respecter Budget et gestion des finances personnelles Comment faire un budget et le respecter Le mot «budget» vous fait-il grincer des dents? Il est vrai qu un budget ne se fait pas tout seul et qu on doit y mettre

Plus en détail

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage mené à l été 2011 en collaboration avec la Direction de l habitation de la Ville de Montréal et la Direction des ressources

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Le RAP Fondaction, j en parle. Mario Charron Responsable de la formation

Le RAP Fondaction, j en parle. Mario Charron Responsable de la formation Le RAP Fondaction, j en parle Mario Charron Responsable de la formation Le RAP, comment ça fonctionne? Programme du gouvernement Régime d accession à la propriété 25 000 $: retrait maximal de vos REER

Plus en détail

Analyse Des Besoins Financiers. Informations Financières

Analyse Des Besoins Financiers. Informations Financières Analyse Des Besoins Financiers Informations Financières Client (e) : Date : Préparé par : Altitude Plus inc Version 08/2014 1 1. Objectifs et Priorités Financières Réalité et Engagement Qu est-ce qui est

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Finances personnelles pour les 50 ans et plus Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Vous : année de naissance : Revenu annuel BRUT : $ Cot.REER personnel annuel

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital relative à une résidence principale. Choix

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers Programme de prêts REER Brochure Réservé à l usage exclusif des conseillers À propos de B2B Trust Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts aux tiers. Fournit

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada Éducation Financière pour un BonDébut au Canada 1 L essentiel des services bancaires 2 Comptes-chèques et comptes d épargne Compte-chèques Un endroit pour garder l argent dont vous aurez besoin Retrait

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Le Régime de retraite assurée d entreprise Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu L opportunité Des propriétaires d entreprise qui ont besoin d assurance pour les

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE.

LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE. LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE. Quand on est jeune, on n a pas les mêmes envies que les autres. On ne voit pas les choses de la même façon. On a plein de projets en tête. On veut gérer son

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date)

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) Ce plan d affaires contient des renseignements confidentiels et exclusifs et ne peut être copié ou diffusé sans l autorisation écrite de Monsieur

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Impôts-Express Amélie Ferland, Conseillère aux étudiants internationaux sep-international@polymtl.ca Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Mis à jour : mars 2015 OBJECTIFS DE L ATELIER

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Manuvie Un La majorité des Canadiens gèrent leurs finances comme suit : 1. Ils déposent leur revenu et autres actifs

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Forfait Bienvenue au Canada de RBC. Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement

Forfait Bienvenue au Canada de RBC. Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement Forfait Bienvenue au Canada de RBC Tout ce dont vous avez besoin pour vous établir rapidement et facilement Bienvenue au Canada 3 Lorsque vous choisissez RBC Banque Royale, vous obtenez : n n Un accès

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

LE CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS. www.revenuquebec.ca

LE CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS. www.revenuquebec.ca LE CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR FRAIS DE GARDE D ENFANTS www.revenuquebec.ca TABLE DES MATIÈRES Savez-vous que vous pouvez demander un crédit d impôt remboursable pour les frais de garde que vous payez?...

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Programme de prêts REER

Programme de prêts REER Brochure Programme de prêts REER Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 10 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail