La pyramide du Louvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La pyramide du Louvre"

Transcription

1 Arts, créations, cultures Arts, espace, temps Arts, états et pouvoirs Arts, mythes et religion Arts, techniques, expression Arts, rupture, continuité Leoh Ming PEI De l Antiquité au XI s Du XI s à la fin du XVII s XVIII s et XIX s Le XX s et notre époque La pyramide du Louvre Arts de l espace Arts du langage Arts du quotidien Arts du son Arts du spectacle vivant Arts du visuel

2 Biographie de l'auteur Leoh Ming PEI est un architecte américain d'origine chinoise né le 26 avril Il appartient à la seconde génération d'architectes modernes. Dans ses réalisations, il utilise des matériaux froids tels que la pierre, le béton, le verre et l'acier. Il a réalisé un très grand nombre de projets dans le monde entier dont une quarantaine de gratte-ciel. En 198, il reçoit le Prix Pritzker (sorte de prix Nobel pour les architectes). Contexte historique, social: Dans le cadre du projet des Grands Travaux, le Président de la République François Mitterrand annonça, le 26 septembre 1981, que le musée du Louvre allait s'installer dans la totalité du palais, une partie était alors occupée par le ministère des Finances. Dans ce projet de rénovation, le volet de la pyramide fut le plus controversé : certains jugeaient qu'une architecture aussi moderne faisait injure au classicisme du musée en plus de réduire la visibilité de la cour Napoléon et d'autres appréciaient ce mélange d'ancien et de moderne. L'architecte PEI accepta la commande en juin 198 et proposa un plan qui envisageait d'utiliser la cour Napoléon III comme nouvelle entrée centrale, qui donnerait accès non seulement aux salles existantes, mais aussi aux espaces libérés de l'aile Richelieu. La pyramide a finalement été inaugurée le 0 mars 1989 et, le 1er avril 1989, elle a été ouverte au public. On peut noter que cette idée d'une pyramide dans la cour du Louvre avait initialement été évoquée sous l'ère napoléonienne à l'époque de la conquête de l'egypte en Contexte artisitique: Le président Mitterrand a eu la vision d'un très grand alignement appelé: "La perspective Mitterrand" de nombreux monuments de Paris. Le musée du Louvre La pyramide du Louvre L'arc de triomphe du Carrousel Le jardin des Tuileries La place de la Concorde et l'obélisque de Louxor L'avenue des Champs Elysées L'Arc de triomphe La Grande Arche de La Défense (légèrement décalé sur la gauche)

3 Analyse de l'oeuvre Cette pyramide régulière à base carrée de côté de longueur 5,42 m et de hauteur 21,64 m,souvent surnommée «le diamant du Louvre», est une réduction de 1 coefficient de la pyramide de Khéops en Egypte. 6,5 Son volume s'obtient par le calcul : airede labase hauteur V = = 5,42 5,42 21,64 905m Les quatre arêtes ont la même longueur. Grâce aux nombreux triangles rectangles présents dans ce solide, l'égalité de Pythagore nous permet de calculer la longueur d'une arête et on obtient,1 m comme valeur approchée au dixième. La structure, métallique, est un réseau complexe qui assure la stabilité de la Pyramide avant la mise en place des panneaux de verres. La réalisation de ce réseau représentait un réel défi, il devait être extrêmement solide et léger. Ce système comprend en effet 128 poutres maintenues par 16 fins câbles d'acier. Ce fut un chantier colossal. Il fallut creuser mais la proximité de la Seine ne simplifiait pas la tâche. Il fut donc necessaire de faire fabriquer sur mesure un verre solide, léger et transparent. Les quatre faces sont composées de 60 losanges et 70 triangles en verre: 1984 m² de verre ont été necessaires à cette construction.

4 La pyramide inversée Cette grande pyramide n'est pas seule au Louvre car il y en a cinq au total: les 4 autres étant la pyramide inversée et les mini-pyramides, appelées pyramidions, entourant la pyramide principale bordée de bassins d'eau triangulaires. Située sous le Carrousel du Louvre, la Pyramide inversée est bâtie dans la même logique constructive mais avec seulement 7 triangles à la base de chaque face. Elle est donc constituée de 84 losanges et 28 triangles. Cette pyramide inversée ne pouvait pas être directement au contact de l'extérieur car l'eau s'y serait accumulée. Elle est donc recouverte d'une surface vitrée du même type presque plane, cachée au niveau du sol naturel par les haies au centre de la place du Carrousel. Les pyramidions Les trois pyramidions sont composés de 24 losanges et de 16 triangles. Ils ont également été construits dans les mêmes proportions que la pyramide du Louvre. Le coefficient de réduction est égal à 0,22. On peut donc déterminer les dimensions de ces mini- pyramides grâce au calcul suivant : 5,42 0,22 7,8 et 21,64 0,22 4,8. Les côtés de la base mesurent 7,8 m et la hauteur est égale à 4,8 m. Le volume s'obtient en effectuant le calcul : airede labase hauteur V = = 7,8 7,8 4,8 97 m Le volume de la pyramide du Louvre est égal à 905m et celui du pyramidion est égal à 97 m, la pyramide du Louvre est donc environ 9 fois plus volumineuse qu'une mini-pyramide ( )

5 Conclusion Cette audace architecturale signée Pei a été très critiquée lors de sa construction et a été l'objet de débats passionnés. Aujourd'hui, symbole du septennat Mitterand, et appréciée par beaucoup, elle est pourtant menacée d'asphyxie. Plusieurs problèmes se posent. Hormis le traitement du bruit sous la pyramide, un projet de délocalisation de la billetterie est à l'étude. Le but est de multiplier les stations d'accueil et de diversifier les entrées en fonction des catégories de visiteurs. Pour aller plus loin :questions possibles du jury Les autres oeuvres de PEI à Paris et dans le monde. La pyramide de Khéops

HISTOIRE DES ARTS LOCALISATION :

HISTOIRE DES ARTS LOCALISATION : HISTOIRE DES ARTS LA PYRAMIDE DU LOUVRE ARCHITECTURE LOCALISATION : Place du palais royal Aile nord côté rue de Rivoli Arc de triomphe du carrousel Pavillon de l horloge La pyramide du Louvre au centre

Plus en détail

La pyramide du Louvre de Ioeh Ming Pei et les chantiers de Miterrand ( ).

La pyramide du Louvre de Ioeh Ming Pei et les chantiers de Miterrand ( ). La pyramide du Louvre de Ioeh Ming Pei et les chantiers de Miterrand (1981-1995). Sommaire I. Présentation II. Description III.Contexte historique IV. La forme pyramidale I. Présentation : Ieoh Ming Pei

Plus en détail

La Pyramide du Louvre

La Pyramide du Louvre La Pyramide du Louvre Ieoh Ming Pei Présentation de l œuvre : La Pyramide du Louvre est une architecture de verre et de métal, située au milieu de la cour Napoléon du musée du Louvre à Paris, au dessus

Plus en détail

Les monuments de Paris Corrigé

Les monuments de Paris Corrigé Les monuments de Paris Corrigé L'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Les bâtiments datent du XVIIe, XVIIIe,XIXe et XXe siècle. La construction la plus ancienne est la chapelle et ses bâtiments annexes,

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS - COLLEGE FLAMENS.

HISTOIRE DES ARTS - COLLEGE FLAMENS. HISTOIRE DES ARTS - COLLEGE FLAMENS. NIVEAU : 3ème OBJET D ETUDE : La pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei, 1989, Paris. DOMAINE : Art de l'espace PERIODES HISTORIQUES : XXème siècle THEMATIQUE : Art, Etat

Plus en détail

Brevet des collèges Amérique du Nord 7 juin 2011

Brevet des collèges Amérique du Nord 7 juin 2011 Durée : 2 heures Brevet des collèges Amérique du Nord 7 juin 2011 Correction ACTIVITÉS NUMÉRIQUES Exercice 1 12 points Le professeur choisit trois nombres entiers relatifs consécutifs rangés dans l ordre

Plus en détail

L Histoire des Arts en cours de mathématiques

L Histoire des Arts en cours de mathématiques L Histoire des Arts en cours de mathématiques 1 BO n 32 du 28 août 2008 L'enseignement de l'histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l'école primaire, du collège et du lycée (voies générale,

Plus en détail

Le Centre POMPIDOU (1977) Richard ROGERS (1933) Renzo PIANO (1937)

Le Centre POMPIDOU (1977) Richard ROGERS (1933) Renzo PIANO (1937) Le Centre POMPIDOU (1977) Richard ROGERS (1933) Renzo PIANO (1937) IDENTIFIER C est une architecture. Sa fonction est d être un centre culturel, musée d art moderne et contemporain. Son nom est «Centre

Plus en détail

L arc de triomphe. Rallye piéton. Questionnaire 1. Schéma d orientation sur la place de l Etoile. Complétez le texte manquant :

L arc de triomphe. Rallye piéton. Questionnaire 1. Schéma d orientation sur la place de l Etoile. Complétez le texte manquant : L arc de triomphe Questionnaire 1 Complétez le texte manquant : Schéma d orientation sur la place de l Etoile Trouvez sur quel pilier on peut observer : - un homme effrayé s accrochant à la jambe de quelqu

Plus en détail

a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon f) Tour Eiffel g) Arc de Triomphe h) La Défense i) Les Invalides

a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon f) Tour Eiffel g) Arc de Triomphe h) La Défense i) Les Invalides 1.. 2. 3... 4 5. OBSERVE LES PHOTOGRAPHIES DE PRINCIPAUX MONUMENTS DE PARIS ET TROUVE LEURS NOMS ENTRE CEUX PROPOSÉS CI-DESSOUS : a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon

Plus en détail

La pyramide du Louvre

La pyramide du Louvre La pyramide du Louvre Identité/présentation de l œuvre musée du Rock and roll, Cleveland (une autre oeuvre de Ieoh Ming Pei) Informations sur l artiste Architecte américain d origine chinoise né le 26

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

autour de l «axe historique»

autour de l «axe historique» Rallye à Rallye Paris à Paris autour de l «axe historique» autour de l «axe historique» Quelle : http://maps.google.de/ le nom de votre groupe: les membres de votre groupe: Descendez tous ensemble à la

Plus en détail

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement. «Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.» Léonard de Vinci MATHEMATIQUES Les mathématiques revêtaient un caractère particulier

Plus en détail

Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE. Visite de chantier le 28 janvier 2010

Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE. Visite de chantier le 28 janvier 2010 Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE Visite de chantier le 28 janvier 2010 Un immeuble aux dimensions hors normes situé en bordure du quartier de La Défense qui regroupera des activités spécifiques de la

Plus en détail

3 / Le Louvre du palais au musée.

3 / Le Louvre du palais au musée. 95 3 / Le Louvre du palais au musée. 1791 96 Le Louvre consacré par décret à la " réunion de tous les monuments des sciences et des arts ". 1793 97 Le Museum central des Arts ouvre ses portes le 10 août

Plus en détail

Les Gratte-Ciel : une autre utopie réalisée

Les Gratte-Ciel : une autre utopie réalisée Les Gratte-Ciel : une autre utopie réalisée Nous sommes un groupe de 26 secondes professionnelles (G.A SEN, MRCU). Le mardi 25 septembre nous sommes allés visiter le quartier des Gratte-Ciel à Villeurbanne.

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication

Ministère de la culture et de la communication Ministère de la culture et de la communication Concours externe et interne de technicien(ne) d art Métiers : Végétaux ; Spécialité : Végétaux SESSION 2014 Epreuve pratique d admission L épreuve pratique

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

Devoir à la maison. Bon travail et bonnes vacances! Mme FORCONI.

Devoir à la maison. Bon travail et bonnes vacances! Mme FORCONI. Lycée International Victor Hugo. Classe : 3 ème Enseignante : Marie-Tatiana FORCONI. marie-tatiana.forconi@vhugo.eu Devoir à la maison. A faire comme un DM, pendant les vacances de la Toussaint, pour le

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES. Dossier n 4 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES. Dossier n 4 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE UNITÉS ET MESURES AIRES OU SURFACES Dossier n 4 Juin 005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C. D. R. UNITÉS

Plus en détail

Le voyage à Paris. Le jeudi 13 mars, nous sommes partis à Paris avec les élèves de 6ème1 et 6ème3. Nous avons pris le train à Strasbourg à 6h10.

Le voyage à Paris. Le jeudi 13 mars, nous sommes partis à Paris avec les élèves de 6ème1 et 6ème3. Nous avons pris le train à Strasbourg à 6h10. Le voyage à Paris Le jeudi 13 mars, nous sommes partis à Paris avec les élèves de 6ème1 et 6ème3. Nous avons pris le train à Strasbourg à 6h10. PARIS Paris devient la capitale de france en 1204 nommée

Plus en détail

La statue de la liberté

La statue de la liberté La statue de la liberté Sommaire 1. Quelles sont les fonctions de cet ouvrage? 2. Où se situe l'ouvrage? 3. Quelles sont les caractéristiques générales de cet ouvrage? 4. Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

LA PYRAMIDE DU LOUVRE

LA PYRAMIDE DU LOUVRE Thème: ARTS-ESPACE-TEMPS LA PYRAMIDE DU LOUVRE INTRODUCTION: Dans le cadre du thème «Arts, Espace,Temps», nous allons étudier une œuvre contemporaine, située à Paris et conçue par l'architecte IEOH MING

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

3 Chasse aux bulles. A = 2x(x 3) = B = (5x 2) 4x = C = (x 1)(4 x) = D = (x 2)(3x 1) = 4 Distributivité A = 11 4. A = 22x² 55 2 x

3 Chasse aux bulles. A = 2x(x 3) = B = (5x 2) 4x = C = (x 1)(4 x) = D = (x 2)(3x 1) = 4 Distributivité A = 11 4. A = 22x² 55 2 x Développer et réduire 3 Chasse aux bulles 1 Vrai ou faux? x 2 3x 2x 2 4 7x Justifie tes réponses. x 2 est toujours égal à 2x. Faux, par exemple, si x = 3, alors x² = 9, mais 2x = 6 (5x) 2 est toujours

Plus en détail

Corrections preparation BB 2012

Corrections preparation BB 2012 Corrections preparation BB 2012 Brevet 2007 - Solution Activités numériques 1 Les explications ne sont pas demandées mais nous vous les fournissons tout de même. 1) la bonne réponse est 9x 2 + 30x + 25

Plus en détail

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin Rénovation hôtel Biron Dossier de presse p.2 Rénovation du musée Rodin 2012-2015 Des travaux à partir de 2010 et un plan de financement de 15,5

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

COLLÈGE NAZARETH. BREVET BLANC N 2-2005- MATHÉMATIQUES Durée : 2 heures.

COLLÈGE NAZARETH. BREVET BLANC N 2-2005- MATHÉMATIQUES Durée : 2 heures. 3 ème COLLÈGE NAZARETH BREVET BLANC N 2-2005- MATHÉMATIQUES Durée : 2 heures. EXERCICE 1 : ( /3) 1. Soit : A = 8 3 5 3 : 20 21. Les calculatrices sont autorisées ainsi que les instruments usuels de dessin.

Plus en détail

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE Chapitre 2 - PA PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE MAISONS PA_01 PA_02 PA_03 PA_04 PA_05 Perspective des architectes : construction de l image d'un cube Projection parallèle d un cube sur un plan variable

Plus en détail

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite)

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 197 TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 198 TABLEAU 6.3 : Paramètre B (suite) 199 TABLEAU 6.4 : Paramètre B (suite) 200 TABLEAU 6.5 : Paramètre B (suite) 201 240. PARAMÈTRE C : CHARGE D ODEUR Le paramètre

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Calculer la largeur maximale IJ du panneau (résultat arrondi au centième).

Calculer la largeur maximale IJ du panneau (résultat arrondi au centième). P EXERIES SUR LE THÉORÈME E PYTHGORE Exercice 1 On considère que le volume utile d un camion pour le transport des marchandises correspond à un parallélépipède rectangle de 2,05 m de long sur 1,20 m de

Plus en détail

LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE

LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE Le palais du Louvre et la pyramide La colonne de Juillet et l Opéra Bastille Le Palais Royal et les colonnes de Buren Paysages urbains

Plus en détail

UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS

UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS 1 1 LES ESPACES DE RÉCEPTION P.8 L espace Verrière Les Nymphéas L auditorium L espace Enceinte des Fossés jaunes LES FORMULES DE LOCATIONS P.14 Cocktail & Visite privilège

Plus en détail

Titre de l œuvre : Pyramide du Louvre (1989)

Titre de l œuvre : Pyramide du Louvre (1989) Thématique : Art, Rupture et Continuité Titre de l œuvre : Pyramide du Louvre (1989) Domaine artistique : Arts de l'espace (Architecture) LE MUSÉE Le musée du Louvre est situé, à Paris, sur "l'axe Historique":

Plus en détail

La première gare de Troyes

La première gare de Troyes La Gare de Troyes La première gare de Troyes La première gare de Troyes date de 1847 se situait à la place actuelle de l'epace Argence, c'était l'embarcardère de la ligne Troyes-Montereau (Yonne), qui

Plus en détail

Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013

Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013 Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013 Ce devoir-maison donnera lieu à une note sur 20 qui sera intégrée dans la moyenne du premier trimestre. Soin et orthographe : 1 point. Exercice 1. Brevet

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

POUR SES 350 ANS SAINT-GOBAIN VOUS INVITE PLACE DE LA CONCORDE. Sensations Futures 15 AU 31 OCTOBRE SAINT-GOBAIN LEADER MONDIAL DE L HABITAT

POUR SES 350 ANS SAINT-GOBAIN VOUS INVITE PLACE DE LA CONCORDE. Sensations Futures 15 AU 31 OCTOBRE SAINT-GOBAIN LEADER MONDIAL DE L HABITAT POUR SES 350 ANS SAINT-GOBAIN VOUS INVITE PLACE DE LA CONCORDE Sensations Futures 15 AU 31 OCTOBRE SAINT-GOBAIN LEADER MONDIAL DE L HABITAT Entrée libre Saint-Gobain célèbre ses 350 ans «Avec cette exposition,

Plus en détail

Le PIIA : Approches et expériences

Le PIIA : Approches et expériences Le PIIA : Approches et expériences JOURNÉE DE FORMATION L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE D URBANISME LE 27 OCTOBRE 2012 L EXPÉRIENCE DE LA VILLE DE SAINTE-JULIE LA VITRINE AUTOROUTIÈRE ORDRE DU JOUR Présentation:

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 Objectif: S informer sur la mise en œuvre des procédés électriques de production de chaleur pour les locaux d'habitation Problème: La famille Durand possède une maison construite

Plus en détail

Solides et volumes Page 255

Solides et volumes Page 255 Classe de sixième C HAPITRE 12 S OLIDES ET VOLUMES 1.OBSERVATION; DESCRIPTION 256 2. REPRESENTATION EN PERSPECTIVE 258 3. PATRON DU PAVE DROIT 260 4. AIRE D'UN SOLIDE 264 5. UNITES DE VOLUME 266 6. CALCUL

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan?

La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan? La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan? La Sagrada Família, œuvre inachevée de l architecte Antonio Gaudí, est une cathédrale de

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Formation Tremplin (entrée directe) ou Préparation concours Préparation examen :

Formation Tremplin (entrée directe) ou Préparation concours Préparation examen : 1 CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CATEGORIE C TEST D ORIENTATION MATHEMATIQUES Durée : 2h00 Calculatrice autorisée NOM : PRENOM : COLLECTIVITE : FORMATION DEMANDEE Formation Tremplin

Plus en détail

Des travaux au château de Voltaire!

Des travaux au château de Voltaire! Des travaux au château de Voltaire! La chapelle du château en restauration Newsletter 1 Mars/Avril 2013 Le domaine de Voltaire fait peau neuve! Après deux ans d étude du projet de restauration du château,

Plus en détail

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au.

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au. CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris NOM 1.-2. Paris est la destination touristique au. 3.-4. Les sont les premiers touristes à visiter la capitale. 5. Quel pourcentage des touristes

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE 2 4 3 1 5 6 REVALORISATION A GRANDE ECHELLE La société de logement HEEMwonen gère à Kerkrade aux Pays-Bas un quartier de 153 habitations sociales unifamiliales datant des

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Station Jean Jaurès. Visite de fin de chantier station Jean Jaurès

Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Station Jean Jaurès. Visite de fin de chantier station Jean Jaurès Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Station Jean Jaurès Visite de fin de chantier station Jean Jaurès Samedi 27 septembre 2014 La station Jean Jaurès La station Jean Jaurès est située au croisement

Plus en détail

Le bardage solaire intégré au bâti

Le bardage solaire intégré au bâti LE BARDAGE SOLAIRE, SOURCE DE REVENUS Le bardage solaire intégré au bâti Tour CIS, Manchester 391.00 kwc Les systèmes de bardage mur-rideau de Solarcentury sont proposés dans toute une gamme de configurations

Plus en détail

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Tania Mignacca Montréal Illustratrice

Plus en détail

Construction Super Adobe Terragora Lodges. "La terre devient or entre les mains du sage".

Construction Super Adobe Terragora Lodges. La terre devient or entre les mains du sage. "La terre devient or entre les mains du sage". Ce proverbe Iranien a été le point de départ de l'invention de la technique de construction dite : Super adobe. Au cours d'un voyage dans son pays d'origine,

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

MATHEMATIQUES 1 partie. Activités numériques

MATHEMATIQUES 1 partie. Activités numériques NOM : Classe : Prénom : MATHEMATIQUES partie Les réponses seront justifiées. Le détail des calculs figurera sur la copie. Activités numériques Quel est le PGCD des nombres 185 et 444? 2 Un chef d orchestre

Plus en détail

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle.

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle. ATELIER ATHENAÏS Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle Mars 2015 SOMMAIRE Le contexte La demande du client Ma proposition Les

Plus en détail

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation.

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation. 1/5 Le dessin technique ou dessin industriel est un élément essentiel de la communication technique. Il s agit d un ensemble de conventions de représentation des objets qui assurent que l objet produit

Plus en détail

Pourcentage d évolution

Pourcentage d évolution Pourcentage d évolution I) Proportion et pourcentage. 1) Proportion Soit E un ensemble fini et A une partie de l ensemble E. est le nombre d éléments de E et le nombre d éléments de A. La proportion ou

Plus en détail

Etape n. 2. 1) Mais avant, dites-nous pourquoi sur la façade on voit beaucoup de N? Que signifie-t-il, ce N? Points : 1

Etape n. 2. 1) Mais avant, dites-nous pourquoi sur la façade on voit beaucoup de N? Que signifie-t-il, ce N? Points : 1 Etape n. 2 Equipe n. Points : / 151 Vous êtes sur la Place du Palais Royal. Tournez le dos au Palais et empruntez le passage qui porte le nom de son illustre fondateur, Richelieu, après avoir traversé

Plus en détail

Lecture graphique. Table des matières

Lecture graphique. Table des matières Lecture graphique Table des matières 1 Lecture d une courbe 2 1.1 Définition d une fonction.......................... 2 1.2 Exemple d une courbe........................... 2 1.3 Coût, recette et bénéfice...........................

Plus en détail

DEMANDE DE TRAVAUX PAR CODIFICATION D EXPERTISE. M. Lemaitre. Résumé

DEMANDE DE TRAVAUX PAR CODIFICATION D EXPERTISE. M. Lemaitre. Résumé DEMANDE DE TRAVAUX PAR CODIFICATION D EXPERTISE M. Lemaitre Résumé Cet article propose une solution permettant d optimiser le processus de demande d exécution de travaux de réfection de locaux tertiaires.

Plus en détail

De l'hôtel particulier au muséum

De l'hôtel particulier au muséum De l'hôtel particulier au muséum Fiche enseignant 4ème Objectifs - Décrire une architecture, acquérir du vocabulaire spécifique - Connaître la définition et la fonction d'un hôtel particulier et de celui

Plus en détail

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT 1 DEMANDEUR (bénéficiaire de l autorisation) NOM, prénoms...

Plus en détail

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond.

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond. PROBLEME(12) Une entreprise doit rénover un local. Ce local a la forme d'un parallélépipède rectangle. La longueur est 6,40m, la largeur est 5,20m et la hauteur est 2,80m. Il comporte une porte de 2m de

Plus en détail

Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique

Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique Correction Deuxième partie du cahier-de-vacances Demande Si vous trouvez un lien

Plus en détail

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) ABRI D AUTO PERMANENT (CAR-PORT) Construction accessoire reliée à un bâtiment principal formée d'un toit appuyé sur des piliers, dont un des côtés est mitoyen au bâtiment

Plus en détail

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise

Un lieu original pour votre séminaire d entreprise Un lieu original pour votre séminaire d entreprise QUI SOMMES-NOUS? 2 Mon Atelier En Ville, un concept d ateliers urbains à louer à l heure pour créer, customiser ou réparer Aujourd hui, dans les villes,

Plus en détail

Feuilles 3-B (1) Les Monuments Jour 1: Musée Picasso, Centre Pompidou, Hôtel de Ville. Retournez à la page "Jour 1"

Feuilles 3-B (1) Les Monuments Jour 1: Musée Picasso, Centre Pompidou, Hôtel de Ville. Retournez à la page Jour 1 Feuilles 3-B (1) Jour 1: Musée Picasso, Centre Pompidou, Hôtel de Ville Question 1. Cliquez l entrée du Musée Picasso. Quelle est l adresse du Musée Picasso Paris? Quel est le numéro de téléphone? Retournez

Plus en détail

S PECIALPRINT. www.cpi-worldwide.com ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER

S PECIALPRINT. www.cpi-worldwide.com ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER www.cpi-worldwide.com S PECIALPRINT ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER Construx b.v.b.a., 3600 Genk, Belgique Une nouvelle génération de coffrages d escalier La société

Plus en détail

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé **

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Collège Goscinny de Valdoie Le soin et la qualité de la rédaction comptent pour 4 points. L usage de la calculatrice est autorisé. Sujet et corrigé écrits avec

Plus en détail

Paris, Carrousel du Louvre

Paris, Carrousel du Louvre Ville de Pointe-à-Pitre Ville d art et d histoire Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe DOSSIER DE PRESSE Paris, Carrousel du Louvre Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe Département Culture &

Plus en détail

Regard sur le béton. Promenons-nous dans les bois

Regard sur le béton. Promenons-nous dans les bois Regard sur le béton Promenons-nous dans les bois A Uccle, l institution scolaire «GO!» (école primaire) a fait construire une nouvelle salle de sport pour ses élèves. Le bureau d architectes URA a proposé

Plus en détail

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème 1 - Nombres et calcul Cycle 3 L étude organisée des nombres est poursuivie jusqu au milliard, mais des nombres plus grands peuvent être rencontrés

Plus en détail

Concours de recrutement de professeur des écoles session 2014, groupement académique 2

Concours de recrutement de professeur des écoles session 2014, groupement académique 2 Concours de recrutement de professeur des écoles session 014, groupement académique Corrigé non officiel de la deuxième épreuve d admissibilité proposé par http ://primaths.fr 1 Première partie La montée

Plus en détail

DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST

DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DE L'IMMEUBLE DU XVIII IÈME 41, QUAI DE LA FOSSE À NANTES. Christian LANDON 1997 DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DE L'IMMEUBLE

Plus en détail

8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS

8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS 8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS C était un super voyage, sans problème et tout le monde était content de son week-end, même s il était fatigant et que la reprise des cours, le lendemain, était

Plus en détail

note de présentation du projet mémoire architectural

note de présentation du projet mémoire architectural Paris, le 12 avril 2007 note de présentation du projet mémoire architectural Un clin d'oeil aux vacances à Boutigny-Prouais! un centre de loisis de Boutigny, un lieu d éveil et de vacances... Passés les

Plus en détail

PPRT - Les incertitudes liées au diagnostic visuel et les conséquences économiques associées

PPRT - Les incertitudes liées au diagnostic visuel et les conséquences économiques associées PPRT - Les incertitudes liées au diagnostic visuel et les conséquences économiques associées 3 Juin 2014 Vincent LARDIERE Les incertitudes liées au diagnostic visuel et les conséquences économiques associées

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

Challenge éco-construction mars 2015.

Challenge éco-construction mars 2015. 1 Critères évalués Avis Challenge éco-construction mars 2015. Contenu du document : grille d évaluation de l ESITC (page1) Document de présentation du projet rendu en mars 2015 à l E- SITC (pages2 à 15)

Plus en détail

Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles. HAWA-Aperto. Patente

Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles. HAWA-Aperto. Patente Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles HAWA-Aperto Patente HAWA-Aperto: Une fonctionnalité maximale dans un encombrement minimal Que cela soit pour une

Plus en détail

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE [HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers Parcours élève CORRIGE Source photo : wikipedia.org Xavier Marliangeas Fanny Hermon-Duc NOM :... PRENOM :.... EGLISE Où est située la statue

Plus en détail

EPREUVE «Histoire des Arts»

EPREUVE «Histoire des Arts» EPREUVE «Histoire des Arts» La gare de Saint Dalmas de Tende : entre frontières et pouvoir Travail interdisciplinaire : Histoire / Technologie Collège Jean-Baptiste Rusca Saint Dalmas de Tende Antiquité

Plus en détail

COMMUNE DE GORGIER. Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, 1. Préambule

COMMUNE DE GORGIER. Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, 1. Préambule COMMUNE DE GORGIER RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT LA DEMANDE DE CREDIT DE Fr. 32'700.- POUR LE REMPLACEMENT D'UN COLLECTEUR D'EAUX USEES AU CHEMIN DE LA PAYAZ Madame la Présidente,

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Juillet 2008 LEVEE DE L EMBARGO LE LUNDI 7 JUILLET 2008 A 18H30 Parution dans Paris Match le mercredi 9 juillet 2008 Note méthodologique Étude réalisée par

Plus en détail