> > > Le secteur «sport, loisirs et tourisme» représente le plus grand. > La part de l emploi associatif au sein du secteur privé (9,5%), est

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> > > Le secteur «sport, loisirs et tourisme» représente le plus grand. > La part de l emploi associatif au sein du secteur privé (9,5%), est"

Transcription

1

2 Carte d identité du milieu associatif de l Yonne > > En France, le nombre d associations est estimé à environ 1,2 million, et dans le département, entre et associations en activité. La répartition en pourcentage des associations sur les différents arrondissements est la suivante : > Arrondissement d Auxerre : 55 % > Arrondissement de Sens : 29 % > Arrondissement d Avallon : 16 % > Les axes «Sens, Joigny, Migennes, Saint-Florentin» et «Auxerre, Saint-Fargeau» concentrent les plus fortes densités associatives contrairement au Sud et à l Est du département. > Le secteur «sport, loisirs et tourisme» représente le plus grand nombre d associations, suivi par le secteur «éducation, culture et communication». > La part de l emploi associatif au sein du secteur privé (9,5%), est ici légèrement supérieure aux moyennes régionale et nationale. Le secteur social concentre 57,2 % des emplois associatifs. Qu est-ce qu une ASSOCIATION LOI 1901? Article 1 de la loi du 1er juillet 1901 L association loi 1901 est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices». > Une convention Un accord de volonté > 2 ou plusieurs personnes Pas d association avec une seule personne > Une mise en commun d une façon permanente Au profit de l association > Un but autre que de partager des bénéfices But différent de celui d une entreprise

3 M.a.i.a. Mission d Accueil et d Information des Associations C est un réseau départemental d accompagnement au service des associations : Aide et conseil Accès et qualité de l information Simplification des démarches administratives > Orientation et soutien des bénévoles et des porteurs de projets associatifs Sommaire Les règles de base... Pages 4 à 7 Le réseau de partenaires... Pages 8 à 10 Les points d appui locaux... Pages 11 à 12 Les autres dispositifs... Pages 13 à 16 Informations pratiques... Pages 17 à 19 3

4 Règles de base La crèation > Liberté d association Il existe une liberté totale des activités de l association (matérielle, intellectuelle, commerciale) tant que cela n est pas contraire aux lois et règlements. Toutefois, l objet et le but que poursuit l association ne peuvent pas être le partage du bénéfice entre les membres. > Au moins 2 membres L association est un contrat et nécessite donc la présence d au moins deux personnes. Il n existe pas de nombre maximal de contractants. > Assemblée générale constitutive La création de l association se fait au cours d une assemblée constitutive ou de manière informelle (aucun formalisme n est imposé). Le contenu des statuts est approuvé et les personnes chargées de l administration sont désignées lors de cette assemblée. > Rédaction des statuts Les statuts définissent le projet associatif et son fonctionnement interne. Ce sont les règles qui s appliquent au sein de l association. Il faut éviter des statuts trop détaillés = frein à toute évolution... trop succincts = porte ouverte aux dérives Il n existe pas de statuts correspondant aux objectifs et à la réalité de toutes les associations! Néanmoins, pour les associations sportives, les fédérations proposent des statuts types adaptés à l objet de la pratique considérée. 4

5 La dèclaration > Principe facultatif La déclaration de l association auprès des services de l Etat est facultative. Les associations non déclarées sont des associations dites de fait. Elles sont dépourvues de personnalité juridique, et elles ne peuvent effectuer aucune démarche. > Capacité juridique La déclaration permet aux associations d obtenir la personnalité juridique. La capacité permet : > de recevoir des cotisations, subventions, dons manuels, partenariat ou mécénat > d ouvrir un compte bancaire > de signer des contrats > d agir en justice en tant que personne morale Les démarches sont à effectuer auprès du greffe des associations de la DDCSPP et des sous-préfectures. 1/ LA DÉCLARATION Les pièces requises : > le procès verbal de l assemblée générale constitutive > les statuts > les formulaires administratifs > l attestation de domiciliation du siège social > une enveloppe timbrée 2/ LE RÉCÉPISSÉ Lors de la création, un récépissé est délivré dans un délai de 5 jours à compter du dépôt de la déclaration. Il est daté et contient l énumération des pièces annexées. Il a pour fonction de rendre opposable aux tiers la liste des pièces énumérées. Un numéro est attribué au répertoire national des associations (RNA). 3/ LE REGISTRE SPÉCIAL Toute association a l obligation de tenir un registre spécial sur lequel devront être consignés les changements survenus dans l administration de l association et les modifications de statuts. (Loi 1er juill art. 5; Décret 16 août 1901, art. 6) 4/ LA PUBLICATION AU JOURNAL OFFICIEL Cette publication rend publique la déclaration. De ce fait, l association obtient la capacité juridique. Elle a donc une existence juridique en tant que personne morale. La demande d insertion au journal officiel s effectue en complétant le formulaire administratif CERFA à joindre au dépôt de la déclaration. 5

6 Les modifications Les cas de modification : > dénomination, objet, siège social et autres modifications statutaires > personnes chargées de l administration > bien immobilier > création d un établissement > union ou fédération d associations > fusion, absorption, scission, Tout changement doit être déclaré dans un délai de trois mois à compter de la décision sous peine de sanctions administratives, civiles et pénales. Le récépissé atteste juridiquement de l enregistrement des modifications et rend opposable aux tiers les changements par l énumération des pièces jointes à la déclaration. Les modifications portant sur les éléments publiés initialement au journal officiel peuvent à nouveau faire l objet d une publication, qui est ici une simple mesure de publicité à l égard des tiers. Cette publication est facultative et le choix de la parution relève du déclarant. > Publication au journal officiel Possibilité d insertion au JO Facturation Titre, objet, siège social OUI OUI Autres modifications NON NON Dirigeants NON NON Dissolution OUI NON Chaque changement doit être consigné dans le registre spécial de l association. 6

7 La dissolution La dissolution met fin à la vie de l association. Les cas de dissolution : > durée de vie limitée d une association > à la suite d une décision de l assemblée générale > par décision administrative ou judiciaire Les documents requis : > procès verbal de l assemblée générale > formulaire administratif CERFA > Les opérations de liquidation et la dévolution de l actif Les liquidateurs seront nommés selon le mode précisé dans les statuts. A défaut, ils seront désignés par l assemblée générale et procèderont à l ensemble des opérations de liquidation dont la dévolution de l actif de l association. > Publication La publication au journal officiel de la dissolution est gratuite et facultative. Vos droits et démarches, toutes les informations, les contacts, les services en ligne et les formulaires sur le site service public, rubrique associations : vosdroits.service-public.fr Portail ministériel d information sur les associations et la politique associative de l État : Association.gouv.fr Peuvent être consultés : > des ressources documentaires sur la vie et le paysage associatifs ; > des guides pratiques sur la constitution et le fonctionnement d une association ; > de l information sur les politiques publiques en faveur du développement de la vie associative. 7

8 un réseau de partenaires Services de L Etat > Emploi Unité Territoriale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence et de la Consommation, du Travail et de l Emploi 1, rue de Preuilly - BP Auxerre Cedex Tél : Courriel : Union de Recouvrement des Cotisations de Sécurité Sociale et d Allocations Familiales 1 et 3, rue du Moulin Auxerre Tél : Fax : Site : Contacts : Catherine BONNIN / Jean-Claude JOJON > Accès au droit Conseil départemental d accès au droit Place du palais de justice Auxerre Cedex Tél : Fax : > Fiscalité - Finances Direction départementale des finances publiques 30, boulevard Vaulabelle BP Auxerre Tél : (demander le correspondant associations) Courriel : > Cohésion sociale et protection des populations Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations 3, rue Pinard - BP Auxerre Cedex Tél : Fax : Courriel : Directeur : Yves COGNERAS Cohésion Sociale : > Prévention des Exclusions et Insertion Sociale > Jeunesse et Sports > Politique de la ville > Délégation Départementale aux Droits des Femmes et à l Egalité Protection des Populations : > Santé et Protection Animales, Environnement > Consommation et Contrôle Economique > Alimentation 8

9 Partenaires associatifs > Jeunesse, éducation populaire, sport Association départementale des Francas de l Yonne Animation, soutien aux organisateurs locaux d activité, conseil en développement, formation des animateurs, rencontres internationales, ressources et information. 8, passage Soufflot Auxerre Tél. : Courriel : Site : Contact : Flore CHAUSSIER Comité Départemental Olympique et Sportif Centre de Ressources et d Information des Bénévoles 16, boulevard de la Marne Auxerre Tél : Contact CDOS : Anne-Marie GRAILLOT - Contact CRIB : Amélie LANG - Fédération départementale des foyers ruraux Centre de ressource associatif, accompagnement aux projets, développement local, emploi 62 avenue du 4ème régiment d infanterie Auxerre Tél Courriel : Site : Contact : Fabrice FILLERON Fédération Sportive et Culturelle de France Activités d éducation populaire (accueils de jeunes, accueils de loisirs, séjours de vacances pour tous), formation Animateurs et Directeurs, accompagnement de projets de jeunes, aide et conseil aux associations sportives, culturelles et de loisirs, 16, boulevard de la Marne AUXERRE Tél : Courriel : Contact : Karine FIORINI Ligue de l enseignement de Bourgogne Assurance APAC, centre de ressource associatif, représentation et soutien de la vie associative, service civique, accompagnement projets jeunes. 57 avenue des Clairions Auxerre Tél : Courriel : Contact : Antonin COIS Profession Sport Yonne Centre ressource emploi et formation 16, boulevard de la Marne Auxerre Tél : Contact : Olivier TAPIN, pôle ressource emploi Ufolep de l Yonne Accès au sport pour tous, éducation citoyenne des sportifs, sport en ville et en milieu rural, formation 57, avenue des Clairions AUXERRE Tél : Courriel : Contact : Charly GONZALEZ 9

10 > Santé, social, solidarité 10 Association Communiquer Lire Ecrire Former (CLEF) «Lutte contre l illettrisme et l analphabétisme» - action départementale 17/19, avenue de Saint-Georges AUXERRE Tél. : Courriel : - Site : Contact : Florence PERROT - Horaires : du lundi au vendredi. 8h30-12h / 13h30-17h Association des Paralysés de France 89 Pour les personnes en situation de handicap et leurs familles 13, rue de Madrid Monéteau > Délégation départementale : Défense des droits, lutte contre l isolement, loisirs : Tél : > SAVS et SAAD : Service à la personne, domicile, vie sociale : Tél : > Entreprise Adaptée et ESAT : Travai : Tél : Croix rouge Française Urgence et secourisme, action sociale, santé et aide à l autonomie, formation, action internationale 29 avenue des Cosmonautes Migennes Tél : (11 60) - Courriel : Contact : Marie-Claude BOIZOT Fédération ADMR de l Yonne Service à la personne, autonomie, santé, famille, domicile 56 bis avenue Jean Jaurès Auxerre Tél : Courriel : Site : Contact : Clément RIBAUCOURT France Alzheimer 89 Soutien aux familles par l écoute téléphonique, les groupes de soutien et les séjours de vacances, formations à destination des établissements, des services d aide et de soin à domicile et des familles. 38 rue des Mésanges MONETEAU Tél : Courriel : Ligue contre le Cancer - Comité de l Yonne Aide à la recherche, aide financière et psychologique aux malades et à leurs proches, information, prévention, dépistage 11 rue Marie-Noël AUXERRE Tél : Fax : Courriel : Secours Catholique - Comité de l Yonne Accueil de tout public en situation de précarité sur l ensemble du département : accompagnements, groupes conviviaux, boutique solidaire, café solidaire place Corot Auxerre Tél : Courriel : Site : Contact : Jean-Paul LEGOURD, président du Comité de l Yonne. Union départementale des associations familiales de l Yonne Intérêt des familles : logement, éducation, emploi, santé, retraite, pauvreté, exclusion, parentalité, tutelle (Agora) 70 rue de Paris AUXERRE Tél : Courriel : Site : Contact : Ramon JIMENEZ

11 Des points d'appui locaux Club Informatique Asquinois Conseils administratifs et financiers, développement et communication, formations, publications informatiques. 12, Grande Rue Asquins Tél. : ou Courriel : Contact : Jean-Maurice SIMON Horaires : De 14h à19h tous les jours sauf samedi de 9h à 13h. France Bènèvolat Yonne - Promotion de la Vie Associative et du Bénévolat, notamment par l information et la formation - Orienter: mise en relation associations / bénévoles 25, rue Haute Perrière Auxerre Tél : Courriel : - Site: Contact : André ARNAUD Horaires : Mardi et Jeudi, 9h30-12h / 14h-17h Mairie de Chevannes Renseignement, subventions, manifestations 1, place de la Mairie Chevannes Tél : Fax : Courriel : Contact : Dominique CHAMBENOIT Horaires : Du lundi au vendredi, 8h30-12h / 13h-17h Animation Sports Loisirs Yonne Nord Sport, santé, formation, validation des acquis de l expérience Maison vie sociale Place Lamy Pont sur Yonne Tél : Courriel : Contact : Rino BALDINI Horaires : Du lundi au vendredi, 9h-12h / 14h-17h, sur rendez-vous Mairie de Saint-Florentin Jeunesse, sport, réglementation Service animation jeunesse Place Louis Dubost Saint-Florentin Tél : / Fax : Courriel : Contact : Nadia El MADKOUK Horaires : Du lundi au vendredi, 9h00-12h00, sur rendez-vous 11

12 Office des Associations Florentinoises (Création prévue à partir du 15 août 2012) Conseils et aide aux associations florentinoises, archivage et prêt de matériel Maison des Associations et de l Information Professionnelle (MAIP) 7, rue de l Île de France Saint-Florentin Tél Fax : Communautè de communes de Saint-Sauveur-en-Puisaye Aide et information des associations du territoire de la Communauté de Communes de Saint-Sauveur Ancienne Gare de Saint Sauveur Moutiers en Puisaye Tél : Fax : Courriel : Contact : Laurence BESLAND-SLUSARZ Horaires : Permanence le mercredi, de 9h à 12h Mairie de Sens Aide et information des associations de la ville de Sens Adresse courriers : 100 rue de la République Sens Adresse du bureau : CTM rue Victor Guichard Sens Tél : Courriel : Contact : Corinne COUARD, chargée de mission Associations Horaires : Du lundi au vendredi (sauf mercredi), 8h30-12h / 14h-17h30 Centre Social de Tonnerre Aide, rencontre et entraide entre les associations du territoire 23, rue Émile Bernard Tonnerre Tél : Fax : Courriel : Contact : Christine BURTIN-LAUTHE Horaires : Du lundi au vendredi, 9h12h / 14h30-18h (L accueil et l information pour les associations se feront sur rendezvous pris auprès du secrétariat du Centre social.) Mairie de Toucy Renseignement, orientation des associations Service affaires scolaires, association, culture Place de l hôtel de ville - BP Toucy Tél : Fax : Courriel : Contact : Julien DUGAY Horaires : Du lundi au vendredi, 9h-12h, Samedi, 9h -12h 12 Cette liste n est pas exhaustive. Elle fait l objet de mises à jour sur le site des services de l Etat :

13 AUTRES DISPOSITIFS Association employeuse Chèque Emploi Associatif (CEA) Le Chèque Emploi Associatif est une offre de service du réseau Urssaf pour favoriser l emploi en milieu Associatif. Il permet aux associations employant (ou souhaitant employer) au plus 9 salariés équivalents temps plein, soit heures dans l année, quel que soit le nombre de salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir toutes les formalités liées à l embauche de personnel. > Un seul document pour les formalités liées à l embauche (déclaration unique d embauche, contrat de travail). > Une seule déclaration pour le calcul des cotisations de Sécurité sociale, d assurance chômage, de retraite complémentaire et de prévoyance. Le dispositif est géré par un centre dédié, le centre national Chèque Emploi Associatif. A noter que le recours au Chèque Emploi Associatif est subordonné à l accord du salarié. Contact : URSSAF Tél : Courriel : Site : Correspondante : Catherine BONNIN Dispositif Local d Accompagnement (DLA) Vous représentez une association employeuse ou une association en passe de créer un emploi sur le département de l Yonne. Vous souhaitez : - consolider votre action associative, - mettre en œuvre de nouvelles activités, - pérenniser vos emplois, - ou plus simplement faire le point sur la situation de votre structure. Pour ce faire, le Dispositif Local d Accompagnement vous propose de construire avec vous des réponses adaptées à votre situation. Nous ferons en effet le point sur votre fonctionnement associatif, votre situation financière, vos ressources humaines et logistiques et vos perspectives de développement et de pérennisation. Nous évoquerons également les difficultés que vous rencontrez pour consolider vos activités et vos emplois, les pistes sur lesquelles vous avez déjà travaillé ou réfléchi, et les besoins d accompagnement que vous pour- 13

14 riez avoir identifiés. Suite à ce diagnostic, le DLA peut proposer à votre structure un accompagnement par un professionnel, soit sous forme individuelle, soit sous forme collective ou un délai pour mûrir sa réflexion avant une nouvelle rencontre. L objectif de ces accompagnements, non imposés, est toujours de vous soutenir dans la pérennisation de vos activités et de vos emplois, mais aussi dans votre fonctionnement associatif. Le DLA n est pas une solution financière en soi mais il vous permettra de faire évoluer vos compétences, de mettre en place de nouvelles pistes de développement, d échanger avec un interlocuteur extérieur neutre. Dispositif d Accompagnement des Nouvelles Activités Economique (NAE) Le dispositif NAE est un nouveau dispositif départemental dont l objectif est : > D accompagner des demandes collectives pour la mise en œuvre de nouvelles activités économiques pérennes créatrices d emploi ; > D accompagner des demandes collectives pour mieux valoriser l existant en faisant évoluer son organisation territoriale. Le dispositif NAE accompagne gratuitement votre association, de l idée à la réalisation de ses projets, grâce à un appui méthodologique et stratégique personnalisé. Il a été mis en place à l initiative de la FDFR89 en partenariat avec le Conseil Général de l Yonne, le Conseil Régional de Bourgogne et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Population. Contact : Fédération Départementale des Foyers Ruraux Correspondants : Myriam Bissonnet, Fabrice Filleron Association et bénévoles Fonds de Développement de la Vie Associative (FDVA) Le Fonds est un dispositif financier de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de financement. Les concours financiers sont destinés principalement à la formation des bénévoles élus ou responsables d activités. Le FDVA contribue à titre complémentaire au développement de la vie associative par la capitalisation et la mise en commun d expériences et de méthodes en matière de conduite de projets et de création d activités associatives pérennes. Chaque année un appel à projets national et des notes d orientation ou appels à projets régionaux sont publiés. Contact : DDCSPP Pôle Jeunesse et Sports Site : 14 Correspondant : Hatharith KHIEU

15 Association sportive Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) Le CNDS a pour mission de : - soutenir le développement de la pratique sportive par tous les publics (aides aux associations) - contribuer à l aménagement du territoire (subventions à la réalisation d équipements sportifs) - favoriser la promotion du rayonnement international du sport français Aides aux associations Le CNDS apporte chaque année son soutien financier à environ associations sportives pour permettre l accès à la pratique sportive du plus grand nombre, notamment ceux qui en sont le plus éloignés pour des raisons sociales, culturelles, physiques ou financières. Cela concerne 5 grands domaines : > L offre de pratiques : développement des clubs, actions visant à renforcer l éducation, cohésion et intégration sociale, lutte contre les incivilités et la violence dans le sport, intégration des personnes handicapées, pratique sportive familiale, pratique féminine en club, développement durable et sauvegarde environnementale > La formation : des bénévoles, de l encadrement sportif, des dirigeant(e)s, des juges, des arbitres et des jeunes (préparation à l accès aux responsabilités > L emploi : soutien à des emplois dans le cadre du «dispositif Plan Sport Emploi» (PSE) et aides spécifiques pour le développement d emplois d utilité sociale > L accès au sport de haut niveau : détection de jeunes talents, préparation à l entrée dans les filières du sport de haut niveau > La promotion de la santé, la médecine du sport et la prévention du dopage : actions de promotion de la santé par le sport, actions de prévention et d éducation Subventions d équipements : Le CNDS peut vous aider à financer la réalisation et la rénovation des équipements sportifs, notamment pour leur mise en accessibilité. Les projets situés en Zone Urbaine Sensible (ZUS) bénéficient de financements particulièrement favorables. Le CNDS : > subventionne la construction et la rénovation des équipements sportifs des collectivités territoriales et des associations sportives. > aide à la remise en état des équipements sinistrés. > exécute les engagements pris par l Etat dans le cadre des contrats passés avec les collectivités territoriales. Contact : DDCSPP Pôle «Jeunesse et Sports» Tél : Site : Corresp. CNDS Aides aux associations : Corinne PINTENO Corresp. CNDS Subventions d équipements : Jérôme FERQUEL 15

16 Association engagée Le Service Civique L engagement de service civique permet aux jeunes de plus de 16 ans, de s engager pour une durée déterminée, dans une mission au service de la collectivité et de l intérêt général. > Public : 16 à 25 ans > Durée : 6 à 12 mois, non renouvelable > Durée hebdomadaire : 24 à 48 heures (limité à 35 heures pour les moins de 18 ans) > Les organismes concernés : organismes à but non lucratif ou personnes morales de droit public. Les organismes doivent obtenir un agrément. Le dossier est téléchargeable sur le site. > Les thèmes : Solidarité, Environnement, Culture et sports, Développement international et aide humanitaire, Intervention d urgence en cas de crise, Santé, Citoyenneté. > Les paramètres financiers : - Indemnité principale versée par l Etat : 456,75 par mois - Prestation complémentaire versée par la structure d accueil : 103,90 par mois (sachant que les associations peuvent bénéficier d une subvention de 100 par mois et par jeune, pour les frais d accompagnement du volontaire) - Indemnité complémentaire versé par l Etat, sous condition (étudiant boursier 5 échelon ou au-delà, Allocataire du RSA ou membre d un foyer bénéficiant du RSA) : 103,98 par mois Contact : DDCSPP Pôle Jeunesse et Sports Tél : Courriel : Site : Correspondant : Hatharith KHIEU Association et mineurs Article 2 bis de la loi du 1er juillet 1901 : «Les jeunes âgés de 16 ou 17 ans explicitement autorisés par leurs parents ou tuteurs peuvent participer à la création et à la direction d une association. Ils ne peuvent cependant prendre des actes qui engagent un patrimoine». En parallèle, des dispositifs spécifiquement adaptés aux mineurs, leurs permettent de monter un projet associatif et de se regrouper selon des modalités proches de celles prévues de la loi du 1er juillet

17 Association Temporaire d Enfant Citoyen (ATEC) Dans chaque groupe scolaire, dans chaque centre de loisirs qui le souhaite, dans chaque espace de vie collective les enfants pourront se constituer en association pour réaliser ensemble un projet commun. Le dispositif ATEC (Associations Temporaires d Enfants Citoyens) offre aux enfants un cadre propice et adapté à l expression de leurs droits politiques, dans une dynamique permettent aux enfants de monter leur propre association, droits similaires aux associations de la loi Accompagnés par un adulte qui accepte de prendre la responsabilité du groupe L ATEC est constituée sur le temps de vie d un projet ( décider du projet, mettre en place les conditions de sa réalisation et le rendre public.), ce caractère temporaire permet aux enfants de vivre ce dispositif comme un lieu d apprentissage à l exercice de la citoyenneté. Contact : Les Francas de l Yonne 8, passage Soufflot AUXERRE Tél : Courriel : Site internet : Correspondante : Flore CHAUSSIER Les Juniors Associations Le dispositif Junior associations permet aux jeunes demoins de 18 ans, de se regrouper et de fonctionner autour d un projet, telle une association loi L idée est simple. Il s agit de garantir aux jeunes des droits similaires aux associations déposées en préfecture : > Une assurance qui couvre tous les problèmes liés à la responsabilité civile des mineurs > La possibilité d ouvrir un compte, grâce à un partenariat établi avec un établissement bancaire > Un accompagnement permettant aux jeunes d accéder à des informations ou des conseils utiles sur les démarches qu ils entreprennent. Contact : Ligue de l Enseignement 57, avenue Clairions Auxerre Tél : Courriel : Site : 17

18 Infos pratiques 18 E-création Créez votre association en ligne! La démarche e-création vous permet de créer de façon complètement dématérialisée votre association. Ce nouveau service est accessible 24h/24 et 7j/7 sur Votre compte Association, l espace personnalisé en ligne à destination des associations. Avec E-création, vous pouvez : > Réaliser en quelques clics l intégralité de votre déclaration d association et joindre vos pièces justificatives en ligne : - remplissez en ligne le formulaire Cerfa ; - téléchargez les pièces jointes ; - validez votre dossier et envoyez-le directement en ligne aux services instructeurs. > Suivre facilement l avancement de votre dossier tout au long de son traitement, grâce au tableau de bord de votre espace personnalisé > Recevoir, une fois votre démarche réalisée, votre récépissé de déclaration dématérialisé directement sur Votre compte Association Le numèro SIRET L immatriculation de l association se fait auprès de l Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Celle-ci est requise dans les cas suivant : Cas d attribution Où adresser la demande INSEE BOURGOGNE Demande de subventions 2, rue Hoche BP Dijon Cedex Centre des formalités des L association est employeur entreprises auprès de l URSSAF. L association est assujettie aux impôts commerciaux (dont TVA, impôt sur les sociétés...) Service des impôts des entreprises auprès des centres des finances publiques (Auxerre, Avallon, Joigny, Sens, Tonnerre)

19 L assurance Les associations sont exposées à des risques variés qui peuvent engager leur responsabilité. Des formules adaptées ont été mises au point par les assureurs : > Assurance responsabilité civile (organisateur, individuel) > Assurance des locaux > Assurance des véhicules Lors de la souscription du contrat d assurance, il faut recenser et hiérarchiser tous les risques à couvrir en fonction des activités, des équipes, du public, des locaux et des biens (vol, incendie, accident de personnes, véhicules ). Par la suite, il peut être utile de se renseigner sur l étendue des garanties selon vos activités ; puis souscrire un contrat spécifique si nécessaire. Certains partenaires du réseau MAIA peuvent proposer peuvent proposer des couvertures en responsabilité civile (organisateur ou individuel) dans le cadre d une démarche d adhésion. L embauche d un salariè L embauche d un salarié doit être portée à la connaissance des organismes sociaux. Une déclaration unique d embauche (DUE) est obligatoire dès la première embauche. Elle permet de procéder à l ensemble des formalités nécessaires par l intermédiaire d un document unique, adressé à l antenne de l URSSAF du département où l association emploie son salarié. La responsabilité > Notion de responsabilité Il s agit d assumer les conséquences de ses actes devant sa conscience (morale) ou devant la loi (juridique). Les objectifs sont de : > Réparer une injustice > Compenser des conséquences dommageables > Racheter une faute La responsabilité d une association est la même que celle de toute autre personne physique ou morale. Autrement dit, elle doit, d une part, réparer les dommages qu elle peut causer à des tiers et est, d autre part, passible de poursuites pénales en cas d infractions. Au regard de la loi, il existe deux types de responsabilité : > Responsabilité civile dont le but est de réparer un dommage > Responsabilité pénale dont l objectif est de punir l auteur de l infraction 19

20 > Cadre général de la responsabilité civile Le nombre et la qualité des personnes qui peuvent engager la responsabilité civile d une association sont très divers : administrateurs, dirigeants, salariés, préposés, membres, bénévoles, non membres, usagers, personnes dont elle a la charge (cas des associations d action éducative). Cette responsabilité revêt une double nature selon qu elle est contractuelle ou délictuelle, La responsabilité est dite contractuelle quand un usager non-membre (transport, spectacles gratuits ou payants) a passé un contrat, fut-il tacite, avec l association. La responsabilité contractuelle de l association peut également être engagée à l égard de ses membres dans le cas par exemple où celle-ci ne respecterait pas ses obligations statutaires. L association, dans tous les cas, a une obligation générale de sécurité. Selon que l usager garde une certaine autonomie ou non, l association aura une obligation de moyens, voire une obligation de résultat. Mais l association peut dans certains cas atténuer sa responsabilité en incluant dans le contrat une clause de non-responsabilité (la faute intentionnelle ne peut cependant pas être visée) ou en obligeant statutairement (ou, ce qui est également admis par la jurisprudence, par une disposition du règlement intérieur de l association) le cocontractant à ne pas engager la responsabilité de l association : dans l un et l autre cas, ces clauses limitatives de responsabilité doivent avoir été portées à la connaissance du cocontractant lors de la conclusion du contrat. Il faut noter que le juge, d une part, est extrêmement sévère en ce qui concerne ces obligations et n hésite pas le cas échéant à déplacer le débat afin de rendre la responsabilité, délictuelle et donc automatique (voir plus loin). D autre part, la valeur juridique de ces exonérations contractuelles de responsabilité engendre un contentieux fourni. La responsabilité est dite délictuelle quand une association cause un dommage indépendamment de tout contrat. Il est souvent impossible de prouver la faute génératrice du dommage. Aussi cette responsabilité est-elle une responsabilité objective qui s applique à toute chose dès lors qu elle a joué un rôle actif dans la production du dommage. En ce qui concerne le fait d autrui, il suffit que la victime établisse un lien de subordination entre la personne fautive et l association pour que la responsabilité de cette dernière soit engagée. 20

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

Habiter. Le travail illégal FICHE 15

Habiter. Le travail illégal FICHE 15 FICHE 15 Habiter Le travail illégal Sont interdits par la loi : > le travail dissimulé : absence de déclarations obligatoires, de remises de bulletin de paie, dissimulation d heures de travail ; > le prêt

Plus en détail

TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION

TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION 1 TOUS SAVOIR POUR CRÉER SON ASSOCIATION Une association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Centre de Ressources et d Information des Bénévoles Ce que l on va aborder Propos introductifs : l esprit

Plus en détail

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI Selon l'article 2 de la loi de 1901, les associations peuvent «se former librement sans autorisation ni déclaration». Pour exister officiellement, il convient néanmoins

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

APPEL À PROJETS FDVA NATIONAL

APPEL À PROJETS FDVA NATIONAL Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Fonds pour le développement de la vie

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2016

Dossier de demande de subvention 2016 Nous sommes là pour vous aider D après CERFA N 12156*03 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Associations sportives NOM DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS SERVICE DES SPORTS DE LA REGION POITOU-CHARENTES Dossier de demande de subvention Pour le DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS NOM DU CLUB : Fédération d affiliation : Veuillez cocher

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail

LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES

LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES LES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSOCIATION SPORTIVE F1 LE STATUT DE L INTERVENANT : SALARIÉ OU TRAVAILLEUR INDÉPENDANT? F2 L ASSOCIATION SPORTIVE

Plus en détail

Exposants le point sur vos obligations

Exposants le point sur vos obligations FOIRES - SALONS MARCHES BRADERIES EXPOSITIONS FORUMS Exposants le point sur vos obligations La réglementation du travail s applique aussi lors des manifestations temporaires Vous participez à des foires,

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

QUE SAVEZ-VOUS SUR LES ASSOCIATIONS?

QUE SAVEZ-VOUS SUR LES ASSOCIATIONS? QUE SAVEZ-VOUS SUR LES ASSOCIATIONS? Ces questions concernent toutes les associations loi de 1901. Concernant les associations sportives, des exigences particulières peuvent être demandées par vos fédérations

Plus en détail

Les Fiches Pratiques. Les assurances en matière. d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. Les assurances en matière. d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Les obligations

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Niger. Régime général des mutuelles de santé

Niger. Régime général des mutuelles de santé Régime général des mutuelles de santé Loi n 2008-10 du 30 avril 2008 [NB - Loi n 2008-10 du 30 avril 2008 portant régime général des mutuelles de santé en République du ] Titre 1 - Dispositions générales

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

Algérie. Loi relative aux associations

Algérie. Loi relative aux associations Loi relative aux associations Loi n 90-31 du 4 décembre 1990 [NB - Loi n 90-31 du 4 décembre 1990 relative aux associations (JO 1990-31)] Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- La présente loi a pour

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT Bureau 1. Une association peut-elle ne comporter qu un seul organe dirigeant, par exemple un conseil d administration et pas un bureau? 2. L ancien

Plus en détail

FICHE PRATIQUE MAISON DES LYCEENS

FICHE PRATIQUE MAISON DES LYCEENS FICHE PRATIQUE MAISON DES LYCEENS La Maison des lycéens (MDL) est une association qui rassemble les élèves qui souhaitent s engager dans des actions citoyennes et prendre des responsabilités au sein de

Plus en détail

Pour une première demande :

Pour une première demande : Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement Fonctionnement ¹ Projet ² NOM DE L ASSOCIATION :. Documents à fournir : Pour une première demande : Les statuts régulièrement

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 Sur la base desconditions générales du contrat de sous-traitance Maison Idividuelle L entreprise (raison

Plus en détail

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Année 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Pour les subventions de fonctionnement : date limite de dépôt : 31 Octobre 2015 Pour les subventions exceptionnelles :

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

Commission Structures

Commission Structures Commission Structures Et si la FFCT vous aidait à créer de nouveaux clubs POURQUOI? La mission du Comité départemental est notamment de promouvoir le sport de loisir et de santé qu est le Cyclotourisme,

Plus en détail

1- PRESENTATION DE L ASSOCIATION. 1-1. Identification de l association

1- PRESENTATION DE L ASSOCIATION. 1-1. Identification de l association 1 1- PRESENTATION DE L ASSOCIATION 1-1. Identification de l association Nom de votre association : Sigle. Objet :. Activités principales :. Adresse de son siège social :.. Code Postal :. Ville :. Téléphone

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION La Loi 1901 GENERALITES LE REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES D ASSOCIATIONS La Loi 1901 Généralités Une association loi 1901 est une association à but non lucratif,

Plus en détail

Règlementation sportive

Règlementation sportive Règlementation sportive Le code du sport crée en 2006 regroupe des textes législatifs (lois) et règlementaires (décrets et arrêtés) qui encadrent la pratique sportive. Etablissement d activités physiques

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC DGA de la Famille, de l Éducation, des Sports et de l Animation Direction de l Animation et de la Vie Associative Service de la Vie associative BULLETIN D ADHÉSION SAISON :... Ce document est à remettre

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat Les intervenants : Véronique ROSETTI Responsable département association Cabinet Aliantis- Lyon Benoît PARIS Expert Comptable Diplômé Responsable

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE LE PREFET DE L ORNE Alençon, le janvier 014 APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE Contexte : Pour répondre aux besoins croissants

Plus en détail

POUR LES COMITES DEPARTEMENTAUX ET LES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA CREUSE

POUR LES COMITES DEPARTEMENTAUX ET LES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA CREUSE C E N T R E N A T I O N A L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T D U S P O R T ------------- C. N. D. S. -------------- DOSSIIER COMMUN DE DEMANDE DE SUBVENTIION au titre du Centtre Nattiionall pourr

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL SERVICE DES SPORTS DE LA REGION POITOU-CHARENTES Dossier de demande de subvention Pour le DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL NOM DE L ASSOCIATION: Fédération d affiliation : Veuillez cocher la

Plus en détail

Animer un SEL. Questions juridiques. SEL et réglementation fiscale et sociale. Légalité des activités dans le SEL :

Animer un SEL. Questions juridiques. SEL et réglementation fiscale et sociale. Légalité des activités dans le SEL : Questions juridiques Animer un SEL Légalité des activités dans le SEL : À condition de ne pas être illicites (contraires à l ordre public : prostitution, images pornographiques...), les échanges qui respectent

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention 2010 au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport

Dossier commun de demande de subvention 2010 au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport Dossier commun de demande de subvention 2010 au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport ------------- C. N. D. S. ------------ Commission territoriale Languedoc-Roussillon

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :.

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :. Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal : Commune : Téléphone :. Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande Le dossier

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

Responsabilité pénale de l association

Responsabilité pénale de l association Responsabilité pénale de l association Infractions limitativement définies : Le code pénal prévoit la responsabilité pénale des personnes morales à raison des infractions réalisées pour leur compte et

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider 1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider A ssociation Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

Comment remplir le dossier de demande subvention?

Comment remplir le dossier de demande subvention? Comment remplir le dossier de demande subvention? Ville de Suresnes année 2015 Le dossier de demande de subvention est à déposer en 3 exemplaires avant le 5 décembre 2014 Au service Vie Associative 6 rue

Plus en détail

RESSOURCES ASSOCIATIVES

RESSOURCES ASSOCIATIVES Ces formations gratuites sont dispensées par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et le CENACLE, dans le cadre de leur mission de soutien au développement de la vie associative sportive

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ;

L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ; Loi n 96-022/ Régissant la mutualité en République du Mali. L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur

Plus en détail

Dossier de demande de subvention - association -

Dossier de demande de subvention - association - Dossier de demande de subvention - association - Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande demande exceptionnelle Vous trouverez dans ce dossier

Plus en détail

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance Société d'assurance Mutuelle à cotisations variables 8 avenue Louis Jourdan BP 158 01004 BOURG-EN BRESSE Cedex Tél 04.74.32.75.00 - Fax 04.74.32.75.19 www.mutuelledelest.fr Entreprise régie par le code

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 PLF POUR 2015 - (N 2234) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL N o II-464 (2ème Rect) APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association N 12156*02 Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION : THEME : Social Jeunesse Animation socioculturelle Autres (précisez) A RETOURNER A : DIRECTION

Plus en détail

Une première expérience professionnelle avant 18 ans!

Une première expérience professionnelle avant 18 ans! l e ssentiel Une première expérience professionnelle avant 18 ans! L information jeunesse en RHÔNE-ALPES S ommaire Quelques conseils... p. 2 Les jobs les plus accessibles... p. 3 Vos droits... p. 4 Les

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL -

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - ASSUREURS **-** MGARD - Mutuelle Générale d Assurance de Risques Divers

Plus en détail

Les centres des Finances Publiques de l'yonne

Les centres des Finances Publiques de l'yonne Centre des impôts foncier (CDIF) AUXERRE Adresse : 8 rue des Moreaux BP 29 89010 AUXERRE cedex Téléphone : cdif.auxerre@dgfip.finances.gouv.fr Télécopie : 03 86 72 50 00 Mail : 03 86 72 50 22 Responsable

Plus en détail

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL 02/06/2015 En matière de droit du travail, la responsabilité de l employeur peut être engagée dans de nombreuses situations que nous allons examiner ci-dessous.

Plus en détail

VIE ASSOCIATIVE ORGANISATION D ACTIVITES FACULTATIVES GESTION DE FONDS DANS LES ECOLES

VIE ASSOCIATIVE ORGANISATION D ACTIVITES FACULTATIVES GESTION DE FONDS DANS LES ECOLES Office central de la coopération à l école de Seine Saint Denis. 63 allée du colonel Fabien, 93320 Pavillons sous Bois Tel : 08.70.59.93.94 Tel/Fax : 01.48.50.27.10 Mail : ad93@occe.coop VIE ASSOCIATIVE

Plus en détail

Dossier de demande de subvention pour l année 2015. Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014

Dossier de demande de subvention pour l année 2015. Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014 Dossier de demande de subvention pour l année 2015 Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014 Ce dossier est à adresser à : Monsieur le Maire de Bayonne Direction des finances et du contrôle

Plus en détail

Lors de la rédaction des statuts d une association, on y intègre en général les éléments suivants :

Lors de la rédaction des statuts d une association, on y intègre en général les éléments suivants : Créer son club 1/ Les statuts Un club est une association qui doit être fondée administrativement. Pour cela, au moins deux personnes (sept en Alsace Moselle) doivent signer un contrat, nommé «statuts

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS SPORTIVES DIRECTION DU SPORT adresse postale hôtel de ville bp 65051 69601 villeurbanne cedex téléphone: 04 78 03 67 85 télécopie: 04 78 03 69 07 www.mairie-villeurbanne.fr

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Généralités Le contrat Financement du contrat

Généralités Le contrat Financement du contrat Le Contrat d Avenir Sommaire 2 7 10 Généralités Le contrat Financement du contrat Généralités A qui s adresse le contrat d avenir? Le contrat d avenir s adresse aux personnes sans emploi qui bénéficient

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention

Dossier de Demande de subvention Association Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l Association : service traitant la demande : SERVICE CULTUREL Année : 2016 Dossier de Demande de subvention Vous trouverez

Plus en détail

Le célèbre «plombier polonais» est revenu récemment

Le célèbre «plombier polonais» est revenu récemment Les sanctions pénales liées au travail illégal dans le cadre des contrats publics La notion de travail illégal regroupe différents types d infractions. La plus répandue en matière de marchés publics est

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION PREFET DU LOIRET Ce dossier est à adresser DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Collectivités ou organisme public maître d'ouvrage - en 2 exemplaires signés au Cabinet du Préfet (dont 1 original) 1 exemplaire

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N Articles L.5135-1 et D.5135-1 et suivants du code du travail L ORGANISME PRESCRIPTEUR 13912*02 Dénomination

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Ordonnance n o 2015-682 du 18 juin 2015 relative à la simplification des déclarations

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

Demande d aide juridictionnelle

Demande d aide juridictionnelle 1 Cerfa n 12467*02 Demande d aide juridictionnelle (Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 et décret n 91-1266 du 19 décembre 1991) Vous-même : Avez-vous un contrat d assurance de protection juridique ou un autre

Plus en détail

DOSSIER TYPE. pour une demande de financement départemental pour l organisation d une éco-manifestation. Nom de l association ou de la collectivité :

DOSSIER TYPE. pour une demande de financement départemental pour l organisation d une éco-manifestation. Nom de l association ou de la collectivité : DOSSIER TYPE pour une demande de financement départemental pour l organisation d une éco-manifestation Nom de l association ou de la collectivité : Nom et Date de la manifestation : Pour les associations,

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT www.creps-montpellier.org MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT SPECIALITE : Perfectionnement

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC. Sommaire

HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC. Sommaire HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC Sommaire Préfecture Sous-préfectures Direction départementale des territoires (énergie, déchets, prévention des risques, aménagement du territoire, urbanisme, logement, agriculture,

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail