Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne."

Transcription

1 N interne Vitesse sol à l allée = = 120 kt Distance parcourue en 16 minutes à cette vitesse = La vitesse sol au retour sera de = 80 kt 60 D où un temps de vol retour = 32 = 24min = 32NM Rappelez vous qu avec du vent, le temps gagné à l allé ne sera pas perdu au retour et inversement. Ceci est du au fait que vous subissez le vent effectif de face plus longtemps que vous e subissez le vent effectif arrière. Faites l essai sur un tapis roulant N interne Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne. N interne Il y a effectivement une erreur dans la réponse proposée, il faudrait répondre les 4 propositions donc la réponse C. Le point 1 est pris en compte dans la consommation d étape qui doit être calculée en prenant en compte le vent prévu. Le point 3 est pris en compte dans le choix de la route et pourrait aussi être pris en compte dans le carburant additionnel. Quant aux points 2 et 4, ils sont pris en compte dans le carburant supplémentaire laissé à la discrétion du commandant de bord. N interne Pour cette question, il faut bien étudier toutes les informations associées au tronçon de route : La MEA est le FL60, il faudra donc prévoir un niveau de vol supérieur ou égal au FL60. D autre part, il faut vérifier si un signe particulier indique une dérogation à la règle semi-circulaire. Dans ce cas, il y en a un :

2 Le E indique Even soit un niveau pair dans le sens de la flèche donc de CAMBRAI vers CHATILLON en dérogation à la règle semi-circulaire. Il faudra utiliser un niveau impair de CHATILLON vers CAMBRAI. Ce sera le premier niveau impair proposé au-dessus du FL60 donc le FL170 vu les propositions. En réalité, vous pourrez prendre le FL70. N interne Application de la règle semi-circulaire : Si la route magnétique suivie est comprise entre 000 et 179, il faudra adopter un niveau impair, c'est-à-dire que les deux premiers chiffres du niveau doivent former un nombre impair, exemple : FL 090 ou FL 110 Si la route magnétique suivie est comprise entre 180 et 359, il faudra adopter un niveau pair, c'est-à-dire que les deux premiers chiffres du niveau doivent former un nombre pair, exemple : FL 080 ou FL 100. Deuxième point à prendre en compte, le régime de vol soit VFR (les deux premiers chiffres suivis d un 5), soit IFR (les deux premiers chiffres suivis d un 0) N interne correspond à l altitude d interception du GLIDE (plan de descente) pour un ILS complet. On entend par ILS Complet que le Localizer et le Glide Slope sont en état de fonctionnement Lorsque le Glide Slope est hors service, l avion doit emprunter la trajectoire en pointillé, c'est-à-dire qu en passant une distance de 9,2 NM de MAA, il doit descendre à 3500 puis faire un palier à cette altitude jusqu à passer à la verticale de la balise MA confondue avec l Outer Marker. Si la question avait été : «L'altitude minimale d'interception du plan de descente pour un ILS sans Glide est de :» il aurait fallu répondre 3500 ft

3 N interne Dans le cas d une question comme celle-ci, la première de choses à faire est de vérifier si le tableau correspond aux données de l énoncé. Dans ce cas, vous constatez que le tableau est donné pour les dispositifs antigivrage sur OFF : MASSES - MILES AIR - NIVEAU OPTIMUM POUSSEE MAXI CROISIERE RESPECTEE ISA DISTANCE AIR CONDITIONNE NORMAL SANS ANTI-GIVRAGE CG = 37.0% (NM) TEMPS (MIN) Il faudra donc appliquer une correction que vous trouvez en bas du tableau : TOUS SYSTEMES ANTI-GIVRAGE EN FONCTION CONSO = + 6,0% M.84 OPT Ce tableau représente à une masse donnée, la distance air (distance sans vent) que peut parcourir un avion en fonction de sa masse selon le principe à une masse donnée correspond une certaine quantité de carburant donc une certaine autonomie. Pour résoudre la question, il faut procéder par étapes : 1- Détermination de la distance air franchissable à kg La distance franchissable est de 6846 Miles Air soit 6846 Nautiques marins. Dans la case de droite correspondant à la ligne, vous lisez la vitesse vraie de 484 kt. 2- Détermination de la vitesse air parcourue pour franchir 500 NM sol avec un vent de face Da Ds Ds Vp Utilisation de la formule : = Da = = = 533NM Vp Vs Vs (484 30) Ce chiffre est logique car le vent est de face donc la distance air est supérieure à la distance sol. 3- Détermination de la nouvelle distance air franchissable Vous partiez avec un potentiel de 6846 NM et pour parcourir 500NM sol vous allez en utiliser 533. Il vous restera donc un potentiel de =6313NM. 4- Détermination de la masse une fois la distance parcourue Retournez dans le tableau pour trouvez la masse correspondant à un potentiel de 6313NM WEIGHT (

4 KG) Ce qui correspond à une masse de = kg 5- Détermination de la perte de masse (carburant consommé) Avant de parcourir la distance, la masse était de kg et après de kg, l avion aurait donc consommé 6900 kg dans les conditions de la courbe. 6- Application des corrections A ces 6900 kg de carburant consommé, il convient d ajouter 6% de consommation supplémentaire due à l utilisation des systèmes d antigivrage. Soit un résultat final de 7314 kg de pétrole consommé. La masse de l avion sera donc de = kg Soit environ kg N interne Le tableau en annexe indique le temps, la quantité de carburant consommé (indépendants de la masse) ainsi que la distance fonction de la masse pour descendre d une altitude pression donnée jusqu au sol. Si vous vous arrête à une altitude intermédiaire, il faut faire la différence. Masse Temps min Carburant kg Distance NM Départ ft Arrivée 5 000ft Résultat Le calcul de la distance ne peut pas être fait car la masse au début de la descente est inconnue. N interne La petite phrase importante est la phrase sous le tableau qui indique que les calculs sont basés sur une attente en hippodrome. Si l énoncé indique une attente rectiligne, il faudra appliquer une correction. Le tableau indique en faisant une moyenne pour une masse de kg à une altitude de 1500 ft une consommation horaire de ( )/2=2180 kg/h. L attente étant de 30 minutes, le carburant nécessaire est de 2180/2 = 1090 kg

5 N interne Pour cette question, il faut bien étudier toutes les informations associées au tronçon de route : La MEA est de 6000 ft, il faudra donc prévoir un niveau de vol supérieur ou égal à 6000 ft. D autre part, il faut vérifier si un signe particulier indique une dérogation à la règle semi-circulaire. Dans ce cas, il y en a un : Le E indique Even ce qui correspond à un niveau de vol pair dans le sens de la flèche donc de OKG vers RDG en dérogation à la règle semi-circulaire. Le premier niveau de vol pair proposé au-dessus de 6000 ft est le FL80. N interne La demande du contrôleur se résume à faire 570 NM en 1 heure et 22 minutes (82 minutes), il faut donc adopter une vitesse sol de : 570 Vs = 60 = 417kt 82 Vu la composante de face, il faut une vitesse propre de =469kt Utilisation du computer pour trouver le nombre de mach correspondant à cette vitesse propre en fonction de la température. Vous pouvez aussi utiliser la formule du nombre de Mach : Vp 469 Mach = = = 0,80 39 T Soit un nombre de Mach de 0,80 N interne

6 Le chiffre dans un losange correspond à la distance entre 2 moyens de radionavigation N interne Petit Calcul : La carburant au décollage est de 136-9=127 kg Dans ces 127 kg sont compris délestage (noté D) et 30% du délestage comme réserves. C est ce qu impose l énoncé. Ce qui se résume par l équation suivante : 127kg = D + 0,3D 127kg = 1,3D d' où D = 127 1,3 = 97,7kg La résolution de cette équation indique que dans les 127 kg de carburant présents dans les réservoirs au moment du décollage, 97,7 kg sont prévus pour le délestage et 97,7x0,3=29,3 kg sont prévus pour les réserves. Ces 97,7 kg correspondent à un délestage pour un vol de 2h42min (162min). Une règle de trois permet de déterminer le délestage pour un vol de 2h (120min) : 97,7 D = 120 = 72, 4kg 162 Au bout de 2 heures de vol, il restera donc dans les réservoirs 97,7-72,4 = 25kg pour le délestage et 25x0,3=7,5kg arrondi à 8kg pour la réserve. N interne Détermination de la consommation horaire : Consommation horaire = 16 Gal/h, les chiffres se trouvant en-dessous dans le tableau correspondent aux pressions d admission à afficher en fonction du régime moteur et de l altitude. Calcul de carburant mini réglementaire au bloc : Roulage = 5 USG Consommation d étape = 1h47+13minutes = 2heures à 16USG/H soit 32 USG

7 L énoncé indique que l ensemble des réserves correspond à 30% du délestage soit 30 % de 32USG = 10 USG Soit un carburant mini au bloc = = 47 USG N interne Question de cours : Il n est pas précisé dans l énoncé que l on est en espace RVSM, les espacements entre les niveaux disponibles deviennent donc de 2000 ft au-dessus du niveau 290 qui est un niveau utilisé pour une route magnétique 000 à 179, le 310 sera donc utilisé pour une route 180 à 359, le 330 pour une route 000 à 179 et ainsi de suite tant que l on est pas en espace RVSM. N interne Question de cours : Procédure Aérodrome isolé pour un avion à turbine ou réacteur implique l emport d un carburant additionnel correspondant à 2 heures de vol en croisière. Ce carburant additionnel prend en compte la réserve finale. Dans ce cas : 2 x 4060 = 8120 kg N interne Cette question se résume à un calcul de limitation utile vu dans le cours masses et centrage : MMSD MMSA + CE kg = kg La Limitation Utile (LU) est donc de kg La Charge Utile CU = LU Masse de Base = = kg CU = Charge Marchande + Carburant Décollage Donc le Carburant Décollage maximum est donné par CU-CM = = kg N interne

8 Cette question se résume à un calcul de Charge Offerte Maximale (COmax)vu dans le certificat masses et centrage : COmax = Masse Maxi Structure Sans Carburant Masse de Base COmax = = kg L avion a déjà une charge marchande de kg, la charge additionnelle est donc de = kg N interne Information difficile à lire sur l annexe : Il s agit d une L'altitude minimale de sécurité grille sur cette route est de ft au-dessus du niveau de la mer.

EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION

EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION On considère un Boeing 747 dont la masse maxi au décollage est de 383000 kg. Il est propulsé par quatre turboréacteurs et réalise quotidiennement des missions de type

Plus en détail

LE CARBURANT POUR BOEING 737-700

LE CARBURANT POUR BOEING 737-700 Cours de formation Par Michel Schopfer LE CARBURANT POUR BOEING 737-700 Il s agit de déterminer l emport de carburant retenu pour l étape. Le calcul du pétrole final pour la mission intègre des variables

Plus en détail

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES CARTES IAC A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Nous allons présenter les cartes «Instrument

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

Thierry Cadiot Juillet 2012

Thierry Cadiot Juillet 2012 Les règles d emport de Carburant Thierry Cadiot Juillet 2012 Sommaire Introduction La loi et les règles La loi Les règles d opération Le Carburant Généralités Manuel de vol Application au voyage Préparation

Plus en détail

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Économies de carburant Procédures opérationnelles dans un souci de meilleur rendement environnemental Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Qu est-ce

Plus en détail

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT CALCUL DU CARBURANT NECESSAIRE AU VOYAGE CARBURANT ET SÉCURITE DES VOLS Annexe 2 de

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Afin d'améliorer la séparation des

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair N ISBN : 978-2-11-098012-0 Rapport sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair Bureau d Enquêtes et d Analyses

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

SECTION 5 PERFORMANCES

SECTION 5 PERFORMANCES TABLE DES MATIERES Page LIMITATION ACOUSTIQUE 5.2 CALiBRATION ANEMOMETRIQUE 5.3 COMPENSATION AL TIMETRIQUE 5.4 VITESSES DE DECROCHAGE 5.5 COMPOSANTES VENT 5.6 AVERTISSEMENT 5.7 INFLUENCE DE L'ALTERNATE

Plus en détail

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400 1/8 CHECK.LIST DR 400 VISITE PRE-VOL EXTERIEURE Effectuer un rapide tour de l avion Batterie------------------------------------------ON Essence-------------------------------------Vérifiée Pompe Carburant------------------------------ON

Plus en détail

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR CESSNA 150 J F.GMUP 1) PREVOL INTERIEUR : - Documentation avion A BORD V - Blocage volant ENLEVE - Contact magnétos OFF ENLEVE - VHF VOR Eclairage OFF - Contact batterie ON - Jaugeurs carburant V - Volets

Plus en détail

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR 1. DEFINITION: La procédure d'arrivée est la phase transitoire entre la croisière et l'approche. Elle permet de rejoindre l'un des IAF (Initial Approch Fix), point de départ

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM

DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM Aéronautique & Défense DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM Après plus de 3 ans de développement, le TBM 900 vole plus vite et plus loin Certifié, l avion est déjà en production, commandé et

Plus en détail

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M 100 ch., VFR de nuit, Xponder A Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin Les procédures (parties encadrées) doivent être effectuées de mémoire VISITE PREVOL

Plus en détail

Tour de piste à Venise (LIPZ) pour débutant sur FSX

Tour de piste à Venise (LIPZ) pour débutant sur FSX Tour de piste à Venise (LIPZ) pour débutant sur FSX Bonjour, Aujourd'hui nous allons faire un petit vol. Nous allons faire un tour de piste. Cependant au lieu d'utiliser un petit avion, nous allons le

Plus en détail

ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9

ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9 ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9 EQUIPE DE L HELICE «DURANDAL 100» RESULTATS DES ESSAIS Fédération Française de Vol à Voile Daniel SERRESPEAL 1 OBJET DU PRESENT RAPPORT: Le CENTRE

Plus en détail

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, il permet

Plus en détail

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC Version française INTERNATIONAL VIRTUAL AVIATION ORGANISATION PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC * Ce guide a été conçu afin d aider les Pilotes et les Contrôleurs concernant la phraséologie spécifique

Plus en détail

Conditions d exécution des vols de baptêmes à l Aéro-club du Béarn.

Conditions d exécution des vols de baptêmes à l Aéro-club du Béarn. Conditions d exécution des vols de baptêmes à l Aéro-club du Béarn. Textes de référence - Article D510-7 du Code de l'aviation Civile créé par Décret n 98-884 du 28 septembre 1998 (art. 1 JORF 3 octobre

Plus en détail

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard Check List F 172 N F-GHBN Version 1 AC Brocard VISITE PRE VOL CABINE Purge réservoirs carburant EFFECTUEE Pare brise.propre Documents avion A Bord Commandes.Libres Compensateur Débattement complet Contacts...Arrêt

Plus en détail

Rapport. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile. Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie

Rapport. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile. Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Parution : Juillet 2015 Rapport Accident survenu le 4 juillet 2012 à Franqueville-Saint-Pierre (76) à l avion Piper Aircraft PA-34-220T Seneca III immatriculé D-GABE exploité par Pixair Survey Bureau d

Plus en détail

CHECK LIST. Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo.

CHECK LIST. Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo. CHECK LIST Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo.fr Nota : DOCUMENT NON OFFICIEL, SE REFERER AUX DOCUMENTS OFFICIELS

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT INCIDENT Déroutement, remise de gaz en courte finale en situation de bas niveau de carburant (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

CONNAISSANCE DES AERONEFS

CONNAISSANCE DES AERONEFS CONNAISSANCE DES AERONEFS Seul matériel autorisé : une calculette non programmable et non graphique. CELLULE (structures) AERODYNES ET AEROSTATS 1) Les radômes abritant les radars (de météo et de navigation)

Plus en détail

PERFORMANCE DES AERONEFS

PERFORMANCE DES AERONEFS PERFORMANCE DES AERONEFS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. VITESSES CARACTERISTIQUES DES AERONEFS EN APPROCHE

Plus en détail

MINIMA OPERATIONNEL. E-SMS Afrijet Business Service

MINIMA OPERATIONNEL. E-SMS Afrijet Business Service MINIMA OPERATIONNEL A. référence réglementaire Reference RAG OPS 1, Sous partie E plus RAG OPS 1 sous partie D. B. Generalité Minimums applicables en préparation des vols Miniums applicables en vol C.

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES Mémento à l usage des utilisateurs des 11 CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES PRINCIPES RETENUS POUR LA PROTECTION DES PROCÉDURES 2.1 GÉNÉRALITÉS Il faut admettre qu'il ne peut y avoir de protection absolue. Toute

Plus en détail

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Actions et Checklist CESSNA F172N F-GYFP Préparation du vol Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Météo Carte TEMSI Carte des Vents METAR

Plus en détail

Connaissances I.R. MANUELS ET DOSSIER DE VOL p.5

Connaissances I.R. MANUELS ET DOSSIER DE VOL p.5 Connaissances IR MANUELS ET DOSSIER DE VOL p5 TPP : 1 Documents devant se trouver à bord p5 2 Le manuel d exploitation p5 3 Le dossier de vol p6 4 Le plan de vol d exploitation p7 AG : documents de bord

Plus en détail

Manuel de vol Boeing 777-300

Manuel de vol Boeing 777-300 Manuel de vol Boeing 777-300 NE PAS UTILISER POUR L AVIATION RÉELLE Table des matières 1. Introduction 2. Présentation générale 3. Caractéristiques 4. Planification 5. Circulation 6. Décollage 7. Montée

Plus en détail

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Les actions encadrées en bleu et/ou écrites sur fond bleu en caractère normal doivent être exécutées de mémoire (utiliser le cas échéant

Plus en détail

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 0. INTRODUCTION : Après vous être connecté, vous

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. FONCTIONNEMENT DES RADAR : Les radars de contrôles aériens sont des instruments de télédétection utilisés

Plus en détail

n 30 octobre - novembre - décembre

n 30 octobre - novembre - décembre BULLETIN - - LE BOURGET n 30 octobre - novembre - décembre sur le trafic aérien en Île de France 2014 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar Dans le hangar VISITE EXTERIEURE CHECK-LIST F150 M F-GAQC 2 purges essence... Niveau huile... Verrière, fenêtres... Sur le parking Essence... Barre de manœuvre... Effectuées Entre FULL et 2 cm en dessous

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG. n-ag081116

Rapport. Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG. n-ag081116 n-ag081116 Rapport Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile Ministère

Plus en détail

Le guide du pilote de ligne

Le guide du pilote de ligne Le guide du pilote de ligne Laurent Alaphilippe Année 2011 Guide vol aux instruments Opérations tout temps Préparation IFR JAR23-JAR25 1. CALCUL MENTAL Les pentes Une pente de 5% représente une pente de

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE GRESSION Version 1.0 du 20 Août 2013 Le bon fonctionnement du binôme élève-instructeur est primordial lors de la formation d'un pilote.

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

REGLEMENTATION AERIENNE

REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE Dès la seconde guerre mondiale, avec l avancée technologique de l aviation, il s est avéré nécessaire de créer un organisme international qui serait chargé de rédiger des règles

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT NAV CANADA CENTRE DE CONTRÔLE RÉGIONAL D EDMONTON / TOUR DE YELLOWKNIFE YELLOWKNIFE (TERRITOIRES DU NORD-OUEST) LE 1 ER MARS 2010 Le Bureau de

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N 1735 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l accident de l avion Piper

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Incidents en transport aérien

Incidents en transport aérien Incidents en transport aérien Approches non stabilisées Numéro spécial janvier 007 Sommaire Incident d un B77-100 à Saint Domingue Incident d un CRJ-100 à Montpellier 6 Accident d un Fokker 0 à Luxembourg

Plus en détail

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP:

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP: Candidat Nom*: Prénom(s)*: Date naissance: Type de licence: Numéro de licence: Pays de la licence: QT / QC : Type d avion: IR STI() ptitude et contrôle de compétences Délivrance Prorogation Renouvellement

Plus en détail

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions Chapitre 11 Premières Notions sur les fonctions 1. Exemples Exemple 1 La distance parcourue par une automobile en un temps donné varie en fonction de sa vitesse. Faire deux phrases utilisant les mots suivants.

Plus en détail

Rapport. v2-l080628. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile

Rapport. v2-l080628. Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile v2-l080628 Rapport Incident grave survenu le 28 juin 2008 en approche sur l aérodrome de Pointe-à-Pitre (971) à l avion DHC-6 immatriculé V2-LFL affrété par Leeward Island Air Transport (vol LIA 131) exploité

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix :

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix : COMP.9 Energie mécanique exercices Savoir son cours Quel frimeur! Quelle est leur masse? E c = ½ m v m = E c/v Attention! La vitesse doit être en m/s! v = 45 km/h = 45/ 3,6 m/s = 1,5 m/s. Ainsi, m = 18

Plus en détail

E 7351 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012

E 7351 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012 E 7351 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 29 mai 2012 Le 29 mai 2012

Plus en détail

MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP -

MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP - direction générale de l Aviation civile 50, rue Henry-Farman 75720 Paris cedex 15 MÉMENTO À L USAGE DES UTILISATEURS DES PROCÉDURES DE VOL AUX INSTRUMENTS - MUP - 8 ème édition du 30 juin 2012 Document

Plus en détail

Cours III Dimensionnement du lanceur

Cours III Dimensionnement du lanceur Introduction au vol spatial Cours III Dimensionnement du lanceur Je n ai pas refait l aigle stupide De Regiomontanus, ni le pigeon timide D Archytas!... CYRANO, in III, xiii v1.3.3 by-sa Olivier Cleynen

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR)

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Doc 9905 AN/471 Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Approuvé par le Secrétaire général et publié sous son autorité Première édition 2009

Plus en détail

Calcul du niveau de transition

Calcul du niveau de transition Calcul du niveau de transition I. Pré requis Avant toutes choses, dés que l on parle d altimétrie on prend un crayon et une feuille de papier et on se fait un dessin!!!!! La définitions de l altitude de

Plus en détail

INFO SECURITE DGAC N 2011/2

INFO SECURITE DGAC N 2011/2 Opérateurs concernés : Sujet : Objectif : Prestataires de services de navigation aérienne Exploitants d aéronefs en transport public, en aviation générale et en aviation de loisir Vent arrière au sol et

Plus en détail

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 1 La météo pour le vol : qu avons nous besoin de connaître? Pour effectuer un vol en sécurité, je dois avoir une idée

Plus en détail

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007.

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU ARRIVE Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. 1 1.Pourquoi une refonte de la Réglementation de la Circulation

Plus en détail

MAC VOL HAUTE ALTITUDE

MAC VOL HAUTE ALTITUDE AIR FRANCE Page 01 GENERALITES L'analyse systématique des vols a mis et continue de mettre en évidence un certain nombre d'anomalies en vol se traduisant par des chutes de importantes. Ce type d'anomalie

Plus en détail

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté.

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté. Arrêté du Ministre de l Equipement et du Transport n 93-02 du 22 janvier 2002 fixant les programmes et les épreuves des examens pour l obtention de la licence et des qualifications de contrôleur de la

Plus en détail

Pannes d essence en aviation générale

Pannes d essence en aviation générale MINISTÈRE DE L'ÉQUIPEMENT DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT - INSPECTION GÉNÉRALE DE L'AVIATION CIVILE ET DE LA MÉTÉOROLOGIE - FRANCE Pannes d essence en aviation générale ÉTUDE Table des matières GLOSSAIRE

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

A propos d Europa. A propos d Europa

A propos d Europa. A propos d Europa A propos d Europa A propos d Europa Europa Aircraft naquit dans les années 1990 à la suite d un rêve: construire un petit avion permettant le voyage silencieux, confortables, à vitesse élevée et à faible

Plus en détail

FLASH Sécurité des vols

FLASH Sécurité des vols FLASH Sécurité des vols n 5 SGS Conduite du vol en cas de panne ou perte de contrôle en vol : conscience de la situation et prise de décision. Un équipage a eu à traiter dernièrement une panne en vol délicate

Plus en détail

Cours et exercices satellites et communications spatiales

Cours et exercices satellites et communications spatiales Les télécommunications par satellites offrent des possibilités complémentaires aux communications par lignes et ondes terrestres. Quelques notions de physique aident à comprendre le fonctionnement de ces

Plus en détail

Cours Tables - Niveau 2

Cours Tables - Niveau 2 Cours Tables - Niveau 2 Pourquoi ce cours? Historique des tables Rappels : Décompression Courbe de sécurité Utilisation des tables : Limites Profils Paramètres Sommaire Partie 1 Présentation des tables

Plus en détail

1. Présentation de la société Directfly

1. Présentation de la société Directfly 1. Présentation de la société Directfly La société Directlfy est une compagnie aérienne dont le siège français est basé sur l aéroport de Lille Lesquin. La société dispose de 3 structures majeures : Le

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Approche non stabilisée, déclenchement d alarmes GPWS et MSAW, double pilotage, approche interrompue, de nuit, en instruction (1) Sauf précision contraire, les heures

Plus en détail

Avion du futur : L avion plus électrique

Avion du futur : L avion plus électrique Avion du futur : L avion plus électrique Révolution des systèmes énergétiques à bord des avions, qui verra le remplacement des énergies hydraulique et pneumatique par l électricité. Gabriel VÉLU Professeur

Plus en détail

Mémo du pilote VFR 2014/2015

Mémo du pilote VFR 2014/2015 www.ffa-aero.fr Mémo du pilote VFR 2014/2015 Ce guide vous apportera sous forme synthétique les informations principales utiles avant, pendant et immédiatement après le vol en VFR de jour en France. A

Plus en détail

MODE D EMPLOI VB-FULLAIR. Increased comfort Better driveability More safety. making everyday smoother VÉHICULE PROFESSIONNEL - CAMPING-CAR

MODE D EMPLOI VB-FULLAIR. Increased comfort Better driveability More safety. making everyday smoother VÉHICULE PROFESSIONNEL - CAMPING-CAR MODE D EMPLOI making everyday smoother Increased comfort Better driveability More safety VB-FULLAIR VÉHICULE PROFESSIONNEL - CAMPING-CAR INFORMATION - MANUEL - SERVICE Sécurité et confort sur la route

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 28 août 2005 sur l aérodrome de Lyon Bron (69) à l ATR 42-500 immatriculé F-GPYA exploité par Airlinair.

Rapport. Accident survenu le 28 août 2005 sur l aérodrome de Lyon Bron (69) à l ATR 42-500 immatriculé F-GPYA exploité par Airlinair. f-ya050828 Rapport Accident survenu le 28 août 2005 sur l aérodrome de Lyon Bron (69) à l ATR 42-500 immatriculé F-GPYA exploité par Airlinair Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

JODEL D-140 E MOUSQUETAIRE IV

JODEL D-140 E MOUSQUETAIRE IV JODEL D-140 E MOUSQUETAIRE IV 1 TABLE DES MATIERES PREAMBULE P. 3 SECTION 1. GENERALITES P. 4 SECTION 2 LIMITES D EMPLOI P. 10 SECTION 3 : PROCEDURES D URGENCES P. 11 SECTION 4 : PROCEDURES NORMALES P.

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Aéroclub de Luchon Préparation au test PPL

Aéroclub de Luchon Préparation au test PPL Aéroclub de Luchon Préparation au test PPL Maj : 12/04/2007 Préambule... 1 Déroulement de l épreuve en 7 Actes... 2 1. ACTE DE CANDIDATURE...2 2. LES DOCUMENTS A PRESENTER...2 3. L EXPOSE ORAL...3 3.1.

Plus en détail

ESSAIS du REMORQUEUR ULM

ESSAIS du REMORQUEUR ULM ESSAIS du REMORQUEUR ULM F K 9 RESULTATS DES ESSAIS EN VOL Fédération Française de Vol à Voile / Centre National de Vol à Voile 04600 Saint Auban Daniel SERRES PEAL 1- OBJET DU RAPPORT- HISTORIQUE: La

Plus en détail

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile.

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile. QUESTIONS OUVERTES POUR LE BREVET DE PILOTE CONFIRME, SUR LES THEMES «Mécanique de vol/aérodynamique», «réglementation/espace aérien», «météo/aérologie», «pilotage». Les questions liées au brevet de pilote

Plus en détail

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez!

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez! V135 FLASH BAT:V135 23/03/09 10:03 Page17 L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! De loin, la structure de l espace aérien français ressemble à un immense puzzle composé de multiples pièces... voire à un casse-tête

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS»

FICHE TECHNIQUE «TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS» FICHE TECHNIQUE «TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS» La présente fiche concerne la réglementation applicable aux transports occasionnels et/ou touristiques réalisés avec des véhicules comportant plus de 8

Plus en détail

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x)

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x) EXERCICES LN Eercice : Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par f ()=+ ln(). On note C sa courbe représentative dans un repère orthogonal.. a. Calculer f () b. Déterminer l équation de la tangente T à

Plus en détail

Voile à l école : développer le sens marin

Voile à l école : développer le sens marin Voile à l école : développer le sens marin Météo Activités possibles Sujets d étude Compétences visées Dans le centre nautique Pour et à l école Température Nuages Bulletin météo Différencier la température

Plus en détail

Temps Distance Vitesse

Temps Distance Vitesse Temps Distance Vitesse Jean-Noël Gers Février 2005 CUEEP Département Mathématiques p1/27 Ce dossier contient un certain nombre de problèmes classiques sur la rencontre de mobiles évoluant à vitesse constante.

Plus en détail

RÉGLEMENTATION LÉGISLATION INTERNATIONALE

RÉGLEMENTATION LÉGISLATION INTERNATIONALE RÉGLEMENTATION Résumé du cours BIA LÉGISLATION INTERNATIONALE L OACI L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est une institution spécialisée des Nations Unies,qui a été créée à la signature

Plus en détail

Rapport d enquête Technique

Rapport d enquête Technique ROYAUME DU MAROC. MINISTERE DE L EQUIPEMENT DU TRANSPORT.. ADMINISTRATION DE L AIR. DIRECTION DE L AERONAUTIQUE CIVILE Réf :ACCID-AG-01/2007 Rapport d enquête Technique relatif à l'accident survenu à l

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

Avion Airbus A321 immatriculé F-GTAN Date et heure 20 juillet 2012 vers 15 h 00 (1) Exploitant

Avion Airbus A321 immatriculé F-GTAN Date et heure 20 juillet 2012 vers 15 h 00 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT INCIDENT Diminution non détectée de la vitesse en approche, déclenchement de la protection grande incidence (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées

Plus en détail

CHAPITRE. Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES Exercices. Le mouvement rectiligne uniforme SECTION. 5. Le graphique suivant représente la vitesse d une cycliste en fonction du temps. Quelle

Plus en détail