ORGANISATION MODULAIRE D UN ENTREPOT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORGANISATION MODULAIRE D UN ENTREPOT"

Transcription

1 ORGANISATION MODULAIRE D UN ENTREPOT Hajira BAKKALI, Abdellah AZMANI, Abdelhadi FENNAN Laboratoire d informatique, Systèmes et Télécommunications (LIST), Faculté des Sciences et Techniques de Tanger (FSTT), Maroc. Mots clefs: Organisation, Gestion des entrepôts, Intelligence artificielle. Keywords: Organization, Warehouse management, Artificial intelligence. Palabras clave: Organización, Gestión de almacenes, Inteligencia artificial. Résumé L entrepôt est un des maillons important de la chaîne logistique, il se situe au centre des flux physique et d informations, et il joue un rôle primordial dans l amélioration de la rentabilité des entreprises. En effet, la performance de la gestion des plate formes logistiques dépend de l organisation optimale des différentes zones et flux y existants. Dans ce cadre, l article suivant propose une méthode de planification spatiale de l entrepôt, en tenants comptes des différentes contraintes. Abstract The warehouse is an important link in the supply chain, it is in the center of physical and information flows, and it plays a vital role in improving corporate profitability. Indeed, the management performance of logistics platforms depends on the optimal organization of different areas and existing flows. In this context, the following article proposes a method for spatial planning of the warehouse, considering the various constraints.

2 1 Introduction L amélioration de la gestion des entrepôts est un enjeu majeur pour toutes les organisations. En effet, l optimisation de cette gestion apporte des gains importants pour les entreprises, principalement l augmentation de la rentabilité et la satisfaction des clients. Afin de répondre à ces exigences, nous envisageons la proposition d un modèle d organisation flexible et réactive qui permettra une adaptation avec les fluctuations de la demande du marché. Notre article traitera cette problématique en trois parties : - La première partie sera consacrée à l identification des différentes zones constituant l entrepôt. - La deuxième partie est consacrée à la gestion des zones de stockage. - La troisième partie traitera l affectation des marchandises aux zones de stockage. 2 Identification des zones de l entrepôt : L entrepôt est un lieu géographique divisé en plusieurs zones. Le nombre de ces zones diffère d un entrepôt à l autre selon le type d activité et les types des produits qui vont transiter à l intérieur [2] [4]. On peut classer ces zones suivant trois catégories : zones fonctionnelles, zones techniques, et zones annexes. 2.1 Zones fonctionnelles : C est à partir de ces zones, qu on peut effectuer les opérations suivantes: recevoir, stocker, préparer et livrer des marchandises (figure1). Une zone de réception : Espace réservé pour le contrôle d entrée des marchandises. Une zone de stockage : Espace réservé pour le stockage des marchandises matérialisé par des allées de circulation et des emplacements identifiés. Une zone de livraison : Espace réservée à l expédition ou à la livraison des commandes clients. Une zone de préparation : Espace réservé pour les opérations de tri et d emballage primaire. Une zone administrative : Espace réservé pour les bureaux.

3 Figure 1 : Zones fonctionnelles de l entrepôt [5] 2.2 Zones techniques Ce sont des espaces réservés pour les locaux techniques [1]: Atelier de maintenance : c une zone réservée pour l entretien des matériels et des équipements de l entrepôt. Local électrique : c est un espace réservé pour la distribution électrique. Chargement de batteries : c est une zone réservée pour les chargeurs de batteries des chariots électriques. Local sécurité: c est une zone réservée pour les équipements de sécurité (compresseurs). Compacteur et emballage vide : c est zone réservée pour les emballages et le compactage des déchets.

4 2.3 Zones annexes : Dans cette catégorie on peut trouver différentes zones : Cuisine. Local de repos. un local par syndicat. Sanitaires, douches. 3 Gestion des zones de stockage: 3.1 Les obstacles de stockage Pour notre modèle d organisation, on va considérer l entrepôt comme un espace géographique composé des différentes zones : des zones utilisables pour le stockage et d autres zones présentant un obstacle de stockage. Les obstacles de stockage peuvent être classés suivant quatre types (figure 2): La perte structurelle : c'est l'espace occupé par les poteaux, colonnes, les obstructions supérieures (lampes, tuyauteries, poutres), murs intermédiaires, toilettes et autres structures de bâtiments. Zones non utilisables : ce sont des zones qui représentent des anomalies (zone inondé, écoulement d huile,..) qui provoque un ralentissement du fonctionnement et des éventuels retard dans le planning. Zones fonctionnelles : bureaux, Les allées de circulation. Zones contraintes : ce sont des zones perdues à cause des contraintes de stockage par exemple : la nature de produit oblige de laisser un espace vide entre des produits incompatibles, le poids de produit définit la hauteur maximum de stockage.

5 Figure 2 : Zones obstacles 3.2 Détermination de volume réel de stockage : Détermination de volume d une zone : Pour déterminer le volume réel de stockage d une zone, il faut tout d abord définir les variables suivants : Dimensions de la zone : Largeur (L), longueur (l), Hauteur (H). le volume brut de la zone :

6 Vb=L*l*H le volume de la perte structurelle : le volume de zone anomalie : VsVbi, n1 nombre des zones de perte structurelle le volume de la zone fonctionnelle : VaVbi, n2 nombre des zones anomalies Vf Vbi, n3 nombre des zones fonctionnelle le volume perdu :! Vc Vbi, n4 nombre des zones présente des contraintes de stockage, D après la littérature, le calcul du volume réel est définit par l expression suivante [3] : En tenant compte des volumes : Va etvc la formule devient : Vu%Z ' (Vb%Z ' ()%Vs%Z ' (*Vf%Z ' (( On pose : Vp %Z ' (Vs%Z ' (*Va%Z ' (*Vf%Z ' (*Vc%Z ' ( Vu%Z ' (Vb%Z ' ()%Vs%Z ' (*Va%Z ' (*Vf%Z ' (*Vc%Z ' ((

7 L expression devient : Vu%Z ' (Vb%Z ' ()Vp%Z ' ( + Vu%Z ' (Vb%Z ' (),Vb%Z ' (,n1 nombre des zonesobstacles Détermination de volume de stockage pour un entrepôt : Un entrepôt est définit par un ensemble des zones, alors le volume total est: + -.%/( Vu%Z ' (,n nobre des zones %/( 1%-2%3 0 ()-2%3 0, ((, 0 D après cette expression on peut conclure que pour augmenter le volume de stockage d un entrepôt, on a besoin de faire une organisation des zones qui permettra la diminution des volumes perdus. 3.3 Organisation modulaire : Dans la littérature, il existe plusieurs travaux qui étudient le problème d organisation des plateformes logistiques [6][7]. En effet, selon les types des produits qui transitent dans l entrepôt, on peut diviser ce dernier en deux catégories des zones :

8 3.3.1 Zones flexibles : Ce sont des zones qui peuvent être adaptées avec les nouvelles contraintes : Fusion de deux zones ayant même produit. Fusion de plusieurs zones de produits différents. Création d une nouvelle zone avec différents produits Zones fixes : Ces zones ont besoins des dispositions particulières : produits devant rester en zone froide. Aérosols. liquides inflammables. Produits dangereux. 4 Affectation des marchandises aux zones de stockage: 4.1 Identification des contraintes : L affectation d un produit à une zone dépend de plusieurs contraintes : Marchandise est obligatoirement affectée à une zone spécifique o Contrainte préparation : si le produit a besoin de préparation donc il sera affecté à la zone préparation. o Contrainte temporaire : il existe des produits qui nécessitent un stockage provisoire avant d être expédiés ou bien stockés, donc il faut les affecter à une zone temporaire. Marchandise doit de préférence être affectée à une zone spécifique Marchandise doit obligatoirement éviter certaines conditions environnementales o humidité, chaleur, poussières, lumière du soleil, confinement ou dégagement des odeurs. o Contrainte compatibilité : il existe des produits présentent des incompatibilités qui obligent de les stocker suffisamment loin des autres (produits inflammables et comburants). Marchandise doit de préférence éviter certaines conditions environnementales o Des marchandises présentent un taux de sensibilité faible envers l humidité, poussière, Marchandise doit être obligatoirement placés proche de sortie o Contrainte rotation : les produits à fort taux de rotation sont placés proche de sortie pour minimiser le temps d accès.

9 Marchandise doit être de préférence placés proche de sortie Contraintes propriétaires à une marchandise rigide o volume compact o Contrainte superposition : un produit lourd ne peut pas être placé sur un produit léger. le conditionnement ne permet pas à une marchandise (ou bloc de marchandise) d être sur un autre produit. le conditionnement ne permet pas à une marchandise (ou bloc de marchandise) de recevoir un autre produit. Contraintes propriétaires à une marchandise souple o Volume maniable o Absence des contraintes de superposition 4.2 Arbre de décision volume marchanise(vm) Volume disponible Volume non disponible Contrainte rigide pas contrainte/contrainte souple Contrainte régide:marchandise compact contrainte souple:marchandise non compact Transfert Autre entrepôt stockage Autre entrepôt Affectation zone annexe Division de volume coût de libération d'une zone Zone affecté et stockage Refusé temps de libération d'une zone Zone affecté et stockage Refusé Disponibilité de volume Stocké Refusé Stocké Disponibilité de volume Refusé Attente sortie Délai d'attente Quantite de volume Vm1 stocke Quantite de volume Vm2 transfere vers zone temporaire Stocké Refusé

10 Figure 3 : Arbre de décision d affectation des marchandises aux zones La figure 3 montre l arbre de décision d affectation d une marchandise à une zone convenable. D après l analyse de l arbre on constate qui il y a 4 décisions à prendre : stockage direct, stockage dans un autre entrepôt, transfert, refus de marchandise. Le choix de la meilleure décision exige la satisfaction de plusieurs contraintes ; pour résoudre ce problème on a besoin d appliquer des algorithmes d optimisation sous contrainte tels que les algorithmes génétique, l algorithme Min max 4.3 Algorithme proposée : Algorithme d affectation des marchandises aux zones de stockage Les variables d entrée : N : nombre de volume de stockage dans la zone Zi Vj : les volumes de stockage de la zone Zi Vm : Volume Marchandise Pour j=1 à N faire Si (Volume (Vj)>= Vm) Alors Si (satisfactioncontraite (Vj)=1) Alors Si (Etat (Vj)=libre) Alors Stocker(Vm) ; SINON Libérationzone(Vj); Fin si SINON Transfert(Vm) ; Fin si SINON Si (nature (vm)= compact) Alors Division(Vm) ; SINON Attentesortie() ; Fin si Fin si

11 5 Conclusion et perspective Dans cet article, nous avons proposé une méthode de gestion des zones de stockage en tenant compte des différentes contraintes : - La perte structurelle - Zones avec anomalies non utilisables temporairement - Contraintes de stockages. Il s agit ici, d un premier niveau d organisation spatiale qui nous a dirigé vers des perspectives intéressantes portant sur les axes suivants : - Optimisation des emplacements en utilisant la planification intelligente - Gestion des flux marchandises: les entrées et les sorties. - Gestion des inventaires en temps réel : comparaison entre les produits réel et virtuel. - Gestion des alertes. 6 Bibliographie [1] YVES PIMOR MICHEL FENDER., LOGISTIQUE : Production Distribution Soutien, 5e édition, Dunod, [2] F. MOCELLIN : Gestion des entrepôts et plate-forme, Dunod, Paris, France, [3] ORGANISATION PANAMERICAINE DE LA SANTE : Logistique et gestion des approvisionnements du secteur santé Washington, D.C, 2003 [4] MICHEL ROUX : Tout ce qu il faut savoir pour concevoir une unité de stockage, 4e édition, Groupe Eyrolles,2008 [5] MATHIEU CORAZE : Les bases de la gestion logistique au sein d'un entrepôt, [6] J. P. VAN DEN BERG: A literature survey on planning and control of warehousing systems, IIE Transactions, 31: , [7] R. DE KOSTER, T. LE-DUC ET K. J. ROODBERGEN: Design and control of warehouse order picking: a literature review, European Journal of Operational Research, 182: , 2007

10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE

10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE 10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE La LOGISTIQUE, c est prévoir et organiser : - l approvisionnement en fonction de la production, - la manutention et le stockage des produits

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service

Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) Formation en centre A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service Durée : 3 jours Le calendrier 2010 Tarifs

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

HEALTHCARE SOLUTIONS TRANSCAR VÉHICULES AUTOGUIDÉS

HEALTHCARE SOLUTIONS TRANSCAR VÉHICULES AUTOGUIDÉS HEALTHCARE SOLUTIONS TRANSCAR VÉHICULES AUTOGUIDÉS 2 TRANSCAR GENERATION 3 SWISSLOG EST LEADER MONDIAL DANS LES SOLUTIONS INNOVANTES D AUTOMATISATION POUR LA LOGISTIQUE HOSPITALIÈRE Répondre aujourd hui

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Pilote opérationnel en logistique de production

FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Pilote opérationnel en logistique de production Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 2004 10 14 0231 FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Pilote opérationnel en logistique

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Gestion des stocks et des approvisionnements

Gestion des stocks et des approvisionnements Les stocks représentent dans le bilan des entreprises de 20 à 80% du total de l actifs. Engendrent un important besoin de financement. Les stocks remplissent d importantes fonctions. Bien gérer les stocks

Plus en détail

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ SSI SCHAEFER LOCATION STORE MANAGEMENT (LSM) Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ Nouvel entrepôt

Plus en détail

La Localisation de l entrepôt

La Localisation de l entrepôt La Localisation de l entrepôt Répartition des coûts logistiques La répartition des coûts logistiques. dépend des industries étudiées, du niveau d intégration industrielle de la structure des commandes

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

2 Le choix. d une solutiontransport

2 Le choix. d une solutiontransport 2 Le choix d une solutiontransport 1. Première étape : définir les solutions possibles 21 1.1. Le parcours 21 1.1.1. Concernant le lieu de départ (l usine ou l entrepôt dans le cas de l export) 21 1.1.2.

Plus en détail

SOLUTION DE GESTION COMMERCIALE POUR IMPRIMEURS

SOLUTION DE GESTION COMMERCIALE POUR IMPRIMEURS SOLUTION DE GESTION COMMERCIALE POUR IMPRIMEURS ENJEU: PRODUCTIVITÉ ET EFFICACITÉ COMMERCIALE DES BESOINS, UNE SOLUTION Pour un imprimeur de petite ou moyenne taille, le devisage est complexe o Chaque

Plus en détail

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie.

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense est la technologie intelligente d avenir permettant d aborder le tournant énergétique. Elle contrôle les appareils électriques tels que les

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Les points - clés entre e-commerce et logistique

Les points - clés entre e-commerce et logistique Les points - clés entre e-commerce et logistique Présentation par Sylvie KRZYZANOWSKI S.Koncept Conseil, suivi, coordination logistique / informatique en temps partagé s.koncept@free.fr 06 88 84 43 12

Plus en détail

Warehouse Management System. Think Synchronization

Warehouse Management System. Think Synchronization Warehouse Management System Think Synchronization Warehouse Vision WMS La performance de votre Supply Chain est déterminante dans la mise en place de votre stratégie de croissance et vos clients et votre

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Des locaux et entrepôts aux dernières normes

Des locaux et entrepôts aux dernières normes Des locaux et entrepôts aux dernières normes Salle d'exploitation 1 / 6 Une flotte de plus de 200 cartes grises Un glossaire transport et logistique pour une meilleure compréhension ABC : méthode d analyse

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires

des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires Planification des réapprovisionnements pour système d assemblage à deux niveaux quand les délais d approvisionnement sont aléatoires Oussama Ben Ammar, Faicel Hnaien, Hélène Marian, Alexandre Dolgui To

Plus en détail

Spécialité «Logistique, sécurité»

Spécialité «Logistique, sécurité» CENTRE DE GESTION de la Fonction Publique Territoriale de Loire-Atlantique Spécialité «Logistique, sécurité» EPREUVE DE VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES (2H00, COEFFICIENT 2) Vérification au moyen

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra Les outils de planification d achat Préparé par : Othman karra plan INTRODUCTION I. Rôle des stocks dans la fonction achat 1. définition des stocks 2. avantages et inconvénients des stocks 3. types de

Plus en détail

CDPI : «PREPARATEUR DE COMMANDES»

CDPI : «PREPARATEUR DE COMMANDES» Objectifs : A l issue de la formation, le participant devra être capable de : Maîtriser les différentes missions liées à la fonction de préparateur de commandes Réceptionner, stocker, préparer et expédier

Plus en détail

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Parts Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Avec CDK Global, le développement de vos activités liées aux pièces détachées

Plus en détail

>> Initiation à l informatique. >> Manager la chaîne logistique. >> Maîtriser et optimiser. >> Préparation au renouvellement

>> Initiation à l informatique. >> Manager la chaîne logistique. >> Maîtriser et optimiser. >> Préparation au renouvellement SOMMAIRE LOGISTIQUE ACHATS PROGRAMMES DE FORMATIONS >> Conduite sécurité Cariste CACES >> Test CACES 3 & 5 >> La réception de marchandises >> L implantation des stocks d un entrepôt >> Optimisez votre

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES 1. CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. Définition L agent logisticien, titulaire du baccalauréat professionnel «logistique» prépare et réalise les opérations liées à la réception,

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE

OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE Michel ROUX Tong LIU OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE corrigés Calcul des dimensions, des temps, des coûts CD-Rom pour l audit Quatrième édition, 2003, 2004, 2007, 2010 ISBN : 978-2-212-54728-3 CHAPITRE

Plus en détail

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION maximiser votre rendement Simplifiez votre cycle de production et obtenez les résultats convoités 1. Vente 5. Analyse 2. Production

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE LOGISTIQUE D ENTREPÔT

OPTIMISEZ VOTRE LOGISTIQUE D ENTREPÔT Michel ROUX & Tong LIU OPTIMISEZ VOTRE LOGISTIQUE D ENTREPÔT, 2003 ISBN : 2-7081-2901-5 SOMMAIRE INTRODUCTION 1. À QUI S ADRESSE CE MANUEL?... XVII 2. COMMENT UTILISER CE MANUEL?... XVII 3. AVERTISSEMENT

Plus en détail

Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ

Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ Révisé le 13/05/2013 MANUEL QUALITÉ Conception, conditionnement, stockage et transport de produits destinés aux secteurs de l agro-alimentaire, des cosmétiques, des activités sportives et du jouet. Depuis

Plus en détail

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients Parfum & Beauté La voie de l excellence entre vous et vos clients Excellence logistique, un atout de luxe Les points de contacts, réels et virtuels, avec le consommateur reflètent l originalité et la sophistication

Plus en détail

Warehouse Management System. Think Synchronization

Warehouse Management System. Think Synchronization Warehouse Management System Think Synchronization Warehouse Vision WMS La performance de votre Supply Chain est déterminante dans la mise en place de votre stratégie de croissance et vos clients et votre

Plus en détail

Historique. Chiffres. Transport. Logistique. Références. Points forts. Siège social

Historique. Chiffres. Transport. Logistique. Références. Points forts. Siège social Etes vous prêts? Siège social 1955 Création des s Jung 1990 Création de la sociétéd Exploitation de et Jung 1992 Construction d un dépôt en Z.I. Nord Sélestat 1997 Rachat des s Taglang (Création en 1963)

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

Transpor teur de marchandises Industrielles

Transpor teur de marchandises Industrielles Transpor teur de marchandises Industrielles Implantés depuis 1962 sur la région Rhône-Alpes, nous disposons aujourd hui de cinq agences réparties en France. Depuis plus de quarante ans, nous sommes spécialisés

Plus en détail

quels arbitrages pour les chargeurs? Rôle de la taille de l envoi? Et présentation du projet TEOL

quels arbitrages pour les chargeurs? Rôle de la taille de l envoi? Et présentation du projet TEOL L organisation logistique: quels arbitrages pour les chargeurs? Rôle de la taille de l envoi? Et présentation du projet TEOL Deux définitions relatives à l organisation logistique: La logistique est définie

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

MPS Roll Handling Système automatisé de logistique et de suivi des bobines

MPS Roll Handling Système automatisé de logistique et de suivi des bobines MPS Roll Handling Système automatisé de logistique et de suivi des bobines Que vous soyez à la recherche d un système entièrement automatisé de logistique des bobines ou que vous désiriez tout simplement

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

1012 www.lista.com 2011

1012 www.lista.com 2011 1012 www.lista.com 2011 Systèmes dynamiques Systèmes dynamiques 2011 www.lista.com 1013 Systèmes de stockage dynamiques avec le Lista Lift Un gain de place, de temps et des économies d'argent Une technique

Plus en détail

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Présentation de. REFLEX The Warehouse Management System

Présentation de. REFLEX The Warehouse Management System Présentation de REFLEX The Warehouse Management System Reflex WMS : l ergonomie L ergonomie des écrans de gestion L ergonomie des écrans de gestion permet une lisibilité simplifiée des informations via

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

MANUTENTION & STOCKAGE

MANUTENTION & STOCKAGE ITIP PARIS MANUTENTION & STOCKAGE 20 novembre 2009 Yan Dupeyré Directeur de Projets GEODIS Logistics Renaud Fontaine Directeur de Projets GEODIS Global Solutions Organisation du module Date Heures Volume

Plus en détail

Annexe 1. Classes de propreté

Annexe 1. Classes de propreté Annexes Sommaire Annexe 1. Classes de propreté... 3 Annexe 2. Propositions du parking... 4 Annexe 3. Maintenance... 6 Annexe 4. Résumé de l ancien guide maintenance... 9 Annexe 5. Préparation des documents

Plus en détail

Points de vue & Perspectives

Points de vue & Perspectives Textile- Mode- Habillement Points de vue & Perspectives L optimisation des ventes grâce à une meilleure répartition des flux Pour maintenir une offre produit dynamique, les enseignes de prêt- à- porter

Plus en détail

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE.

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. Jacques Picard School of Business Administration, Netanya Academic College École des Sciences de la Gestion, Université du Québec à Montréal I Introduction.

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION...

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION... BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION... Groupe de Production et de Travail - Académie de Nancy-Metz - Octobre 2014 Page 1 sur 28 Groupe de Production et de Travail

Plus en détail

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 Plan: 1. Définition d un stock 2. Utilité et inconvénients d un stock 3.Principe de la gestion

Plus en détail

Your Needs, Our Solutions!

Your Needs, Our Solutions! Your Needs, Our Solutions! Un partenaire logistique pour les professionnels LORD LOGISTICS est un acteur majeur de la prestation de service logistique intégrée de la place. Il consolide une expérience

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

GREEN SUPPLY CHAIN Tidjani - TLE - 2008 1

GREEN SUPPLY CHAIN Tidjani - TLE - 2008 1 GREEN SUPPLY CHAIN 1 PRELUDE Le développement durable implique une vision élargie du bien-être humain, une perspective à long terme des conséquences des activités actuelles et l'implication totale de la

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Catalogue de formations Logistique:

Catalogue de formations Logistique: Catalogue de formations Logistique: Réussir sa mission en entreprise...page 2 Agent Magasinier...page 3/4 Initiation à la préparation de commande...page 5 Initiation au métier de cariste... page 6 Gestionnaire

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique Les référentiels et les formations de la fonction Gérer la politique d approvisionnement et de distribution des produits en : - organisant l activité (prévoir, coordonner, et ajuster les moyens disponibles)

Plus en détail

ALTERNANCE TRAVAIL- ÉTUDES. Pour obtenir plus d information : Denis La Rue Coordonnateur Techniques et sciences administratives

ALTERNANCE TRAVAIL- ÉTUDES. Pour obtenir plus d information : Denis La Rue Coordonnateur Techniques et sciences administratives ALTERNANCE TRAVAIL- ÉTUDES Pour obtenir plus d information : Denis La Rue Coordonnateur Techniques et sciences administratives Le programme Le programme Techniques de la logistique du transport vise à

Plus en détail

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER?

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Page : 1/5 QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Avant d envisager l aménagement ou la construction d un local ou d une armoire de stockage des produits, il faut se poser plusieurs questions : - L existant

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

Politique d Approvisionnement et Distribution des Médicaments aux districts sanitaires dans le secteur public

Politique d Approvisionnement et Distribution des Médicaments aux districts sanitaires dans le secteur public Politique d Approvisionnement et Distribution des Médicaments aux districts sanitaires dans le secteur public Présenté par Dr AKE Awoh Pierre Pharmacien Gestionnaire des Grands Comptes Régionaux Zone Commerciale

Plus en détail

Logistique inverse Gestion des entrepôts et des centres de distribution

Logistique inverse Gestion des entrepôts et des centres de distribution Logistique inverse Gestion des entrepôts et des centres de distribution Suzanne Marcotte Professeure management et technologie ESG-UQAM Membre CIRRELT Marie-Eve Hallé Étudiante MBA-recherche ESG-UQAM,

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Kardex Remstar by Intertex Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Standard Solution Vertical Lift System

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

Visite de la plate-forme logistique de LIDL à Vars

Visite de la plate-forme logistique de LIDL à Vars Visite de la plate-forme logistique de LIDL à Vars Bonjour, nous sommes la classe de Seconde Transport avec un effectif de 15 élèves. Le lundi 5 octobre au matin, nous sommes allés visiter la plate-forme

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique 1 Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique Jean-Luc Thomé Anthony Perez BA Systèmes ALSEI 6 novembre 2008 2 Déroulement Création d un hub logistique multimodal : Fer

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain.

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain. S engager dans un processus de labellisation de produits est un outil de reconnaissance du caractère innovant d une filière, de renforcement de sa visibilité auprès du consommateur et de compétitivité

Plus en détail

!"#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION

!#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION !"#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION OBJECTIF : VOUS CONNAISSEZ ET COMPRENEZ LES DIVERS SYSTÈMES DE GESTION. A QUOI SERT-IL? Effectuer les commandes Enregistrer les arrivages Etiqueter les nouveaux articles

Plus en détail

Intitulé de la certification de niveau 4: Diplôme Baccalauréat professionnel en logistique

Intitulé de la certification de niveau 4: Diplôme Baccalauréat professionnel en logistique Code CUP du projet : Acronyme du project: Code projet WP 3 ETUDE DE CAS G33D13000560006 PROMETEO 2013 1 IT1 LEO05 04073 Les paliers de formations français FRANCE Référence CEC Niveau CEC 5 Catégories descriptiv

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Agent Logistique

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Agent Logistique Certificat de Qualification Professionnelle CQP Agent Logistique 1 Les différentes relations fonctionnelles Service qualité Services périphériques Le pilote Animateur logistique Agent de maîtrise logistique

Plus en détail

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX

INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX MINES ParisTech SEMAINE ATHENS Simon TAMAYO 1 17/11/14 Plan de la présentation : 30 minutes de cadre théorique Logistique Flux Stocks et en-cours Réseaux

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

AGRO-ALIMENTAIRE Magasins froids et préparation de commandes

AGRO-ALIMENTAIRE Magasins froids et préparation de commandes AGRO-ALIMENTAIRE Magasins froids et préparation de commandes La maîtrise de manutention automatisée www.alstef.com Le savoir-faire d ALSTEF Diagramme général L évolution de la composition de commandes

Plus en détail

www.ef4.be 1 Conférence Photovoltaïque: comment réussir en Région wallonne 5 /11/2007 Wépion

www.ef4.be 1 Conférence Photovoltaïque: comment réussir en Région wallonne 5 /11/2007 Wépion Quick-scan photovoltaïque Frédéric Janssens 5 novembre 2007 Objectif Évaluer les caractéristiques techniques du bâtiment et de ses installations de manière générale, et estimer la rentabilité financière

Plus en détail

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D'IMPACT... 2 PRE-REQUIS...

Plus en détail

Expert en Logistique

Expert en Logistique Les marchandises de petite taille ou les charges partielles sont souvent stockées sur des étagères, dans des boîtes ou dans leur conditionnement de transport. Il y a plusieurs formes d'étagères dont certaines

Plus en détail

Norme SIA 500 : 2009 Constructions sans obstacles (SN 521 500) - L'essentiel des modifications apportées à la version 1988

Norme SIA 500 : 2009 Constructions sans obstacles (SN 521 500) - L'essentiel des modifications apportées à la version 1988 Norme SIA 500 : 2009 Constructions sans obstacles (SN 521 500) - L'essentiel des modifications apportées à la version 1988 En résumé > De nombreuses exigences ont été précisées, des lacunes comblées et

Plus en détail

Gestion de production

Gestion de production Maurice Pillet Chantal Martin-Bonnefous Pascal Bonnefous Alain Courtois Les fondamentaux et les bonnes pratiques Cinquième édition, 1989, 1994, 1995, 2003, 2011 ISBN : 978-2-212-54977-5 Sommaire Remerciements...

Plus en détail

Paramétrage d une Gestion de Production

Paramétrage d une Gestion de Production Prélude 7 ERP Paramétrage d une Gestion de Production Jeu compétitif de gestion de flux sur un horizon fixé Christian van DELFT HEC Paris Ce jeu nécessite de disposer de la licence au niveau intermédiaire.

Plus en détail

E-commerce. Le logiciel de gestion pour votre métier

E-commerce. Le logiciel de gestion pour votre métier E-commerce Le logiciel de gestion pour votre métier Spécialement développé avec et pour les entreprises de négoce, la gestion commerciale CODIAL répond à l ensemble des besoins en gestion d une PME. CODIAL

Plus en détail

CAS CHEVALET. L entreprise «CHEVALET» est une plate-forme de stockage de matériel de peinture et beaux-arts située à Lyon.

CAS CHEVALET. L entreprise «CHEVALET» est une plate-forme de stockage de matériel de peinture et beaux-arts située à Lyon. CAS CHEVALET L entreprise «CHEVALET» est une plate-forme de stockage de matériel de peinture et beaux-arts située à Lyon. Son activité consiste à approvisionner les magasins spécialisé des régions Rhône-

Plus en détail

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux Stéphane SIRJEAN Licence Gestion des flux 1 Pilotage des flux Plan du Cours Chapitre 1: Introduction Définition des flux Les différents types de flux Notion de processus Notion d opération et d opérations

Plus en détail

Systèmes Dynamiques. making workspace work

Systèmes Dynamiques. making workspace work Systèmes Dynamiques making workspace work Systèmes dynamiques systèmes de stockage avec élévateur LISTA Optimiser l'espace, optimiser le temps, optimiser les coûts Une technique de stockage rationnelle

Plus en détail

Drives : des stratégies opératives qui nuisent à la santé

Drives : des stratégies opératives qui nuisent à la santé Drives : des stratégies opératives qui nuisent à la santé Dr Sophie Muller, médecin du travail Jean-Pierre Brion, ergonome Absence de conflits d intérêts déclarés par les intervenants Contexte Développement

Plus en détail