Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI"

Transcription

1 Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI

2 CONTEXTE Les partenaires sociaux de la branche ont signé le 10 juillet 2013 l accord relatif à la sécurisation des parcours professionnels des intérimaires. Cet accord a été conclu dans le cadre de l article 4 de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 qui invitait les partenaires sociaux de la branche du travail temporaire à organiser «les conditions d emploi et de rémunération des intérimaires qui seront titulaires d un CDI,..» et «les conditions permettant de se rapprocher pour les autres salariés intérimaires, des objectifs visés par l article 11» relatif au travail à temps partiel. Ainsi, cet accord, crée le FSPI (Fonds de Sécurisation des Parcours Intérimaires) qui se fixe pour objectif d augmenter l intensité d emploi des salariés intérimaires. En contrepartie de cet effort, la taxation des contrats courts ne s est pas appliquée à l intérim. L accord a été étendu le 6 mars 2014 et est entré en vigueur à cette date. A savoir : le CDI intérimaire a été intégré dans la Loi n du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi dite loi «Rebsamen» qui en a conservé l essentiel des dispositions. Les objectifs de l accord : 1. La conclusion de CDI intérimaires sur trois ans 2. L augmentation de la durée d emploi de 40 heures par an (plus 5 % par an) pour environ intérimaires à forte intensité d emploi dans les trois ans suivant la mise en place de l accord 3. La mise en œuvre d actions spécifiques d accompagnement et de formation pour les intérimaires visés par l objectif de l augmentation de la durée d emploi. Le FSPI est géré par le FPE TT et est alimenté par deux sources de financement distinctes : Une contribution de 0,5 % de la masse salariale de l ensemble des salariés intérimaires, en contrat de mission et en CDI, Le reliquat de la somme équivalant à 10 % des salaires versés aux intérimaires en CDI pendant les périodes de mission minorée des dépenses justifiées. Les administrateurs ont décidé en juin et en octobre 2015 de mettre en œuvre plusieurs mesures d assouplissement concernant l éligibilité des publics au FSPI. Ce mode d emploi mis à jour détaille les mesures de simplification et les nouvelles règles applicables aux actions qui ont débuté à compter du 1 er octobre

3 LES PRESTATIONS FINANÇABLES PAR LE FSPI Le FSPI permet de financer : Des actions de formation : Salariés intérimaires : toutes actions de formation qui permettent d augmenter la durée des périodes d emploi des intérimaires concernés Salariés permanents : les actions de formation à l accompagnement des intérimaires concernés exclusivement. Des prestations : Diagnostic. LE PROCESSUS DE DIAGNOSTIC ET D ACCOMPAGNEMENT (selon le public, toutes les phases ne sont pas obligatoires) DIAGNOSTIC FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT EMPLOI Entretien diagnostic en face à face ou à distance Suivi de l intérimaire par son agence d emploi Synthèse de l entretien Charte d engagement Bilan des actions suivies Délégation de l intérimaire Mesure de l augmentation de l intensité d emploi Tous les documents types du FSPI sont disponibles sur le site du FPE TT : 3

4 LES PUBLICS ET ACTIONS ÉLIGIBLES Public Années à prendre en compte pour apprécier l ancienneté Information des intérimaires Prestations accessibles Prestation Prise en charge Public 1 : intérimaires à forte intensité d emploi ayant travaillé 800 heures et plus Année N -1 et présence dans l entreprise en année N (au moins une heure). Les intérimaires qui n ont pas atteint les 800 heures en N -1 mais qui peuvent justifier de cette ancienneté en cours d année N peuvent entrer dans le dispositif. Obligatoire pour la tranche 800 à heures, facultative pour la cible au-delà de heures. L information doit être réalisée au plus tard le 31 mars de l année N pour les intérimaires ayant acquis l ancienneté en N -1. Diagnostic Facultatif pour les formations courtes (à partir d une 1/2 journée) qui ne relèvent pas des dispositifs de Obligatoire en amont d une prestation d accompagnement, en amont ou en aval d un dispositif de la Salaire de l intérimaire pour les diagnostics réalisés en présentiel Formation En fonction du besoin Coût de la formation Salaire Frais formateurs Frais divers à la définition du projet professionnel visant à lever les freins périphériques à l emploi En fonction du besoin En fonction du besoin Salaire Frais prestataires Frais divers Les salaires des permanents des agences d emploi mettant en œuvre les actions ci-dessus, ne sont pas pris en charge par le FSPI. A savoir Pour connaître la prise en charge des frais annexes, consultez le document «Conditions de prise en charge des formations» sur rubrique Le FSPI 4

5 LES PUBLICS ET ACTIONS ÉLIGIBLES Public Années à prendre en compte pour apprécier l ancienneté Information des intérimaires Prestations accessibles Prestation Prise en charge Public 2 : intérimaires à faible intensité d emploi ayant travaillé 400 heures dans la branche depuis le 1 er janvier de l année N -1 Du 1 er janvier de l année N -1 à l année N (date de calcul de l ancienneté) Pas d obligation Diagnostic Facultatif pour les formations courtes (à partir d une 1/2 journée) qui ne relèvent pas des dispositifs de Obligatoire en amont d une prestation d accompagnement, en amont ou en aval d un dispositif de la Salaire de l intérimaire pour les diagnostics réalisés en présentiel Formation En fonction du besoin Coût de la formation Salaire Frais formateurs Frais divers à la définition du projet professionnel visant à lever les freins périphériques à l emploi En fonction du besoin Frais prestataires Frais divers Les salaires des permanents des agences d emploi mettant en œuvre les actions ci-dessus, ne sont pas pris en charge par le FSPI. A savoir Pour connaître la prise en charge des frais annexes, consultez le document «Conditions de prise en charge» sur rubrique Le FSPI 5

6 LES PUBLICS ET ACTIONS ÉLIGIBLES Public Années à prendre en compte pour apprécier l ancienneté Information des intérimaires Prestations accessibles Prestation Prise en charge Public 3 : intérimaires des entreprises d intérim d insertion ayant fait l objet d une prescription de Pôle emploi avec l ETT Pas d année de référence. Prescription Pôle emploi Pas d obligation Diagnostic Pour le public 3 l accompagnement réalisé par l ETTI tient lieu de diagnostic. Il convient néanmoins de conserver la trace écrite des diagnostics. Salaire de l intérimaire pour les diagnostics réalisés en présentiel Formation En fonction du besoin Coût de la formation Salaire Frais formateurs Frais divers à la définition du projet professionnel visant à lever les freins périphériques à l emploi En fonction du besoin Frais prestataires Frais divers Les salaires des permanents des agences d emploi mettant en œuvre les actions ci-dessus, ne sont pas pris en charge par le FSPI. A savoir Pour connaître la prise en charge des frais annexes, consultez le document «Conditions de prise en charge» sur rubrique Le FSPI 6

7 LES PUBLICS ET ACTIONS ÉLIGIBLES Public Années à prendre en compte pour apprécier l ancienneté Information des intérimaires Prestations accessibles Prestation Prise en charge Public 4 : intérimaires qui acquièrent au moins 400 heures d ancienneté (formation et mission) via un dispositif de la d une durée de 400 heures minimum Année de déroulement du dispositif (formation et mission) Pas d obligation Diagnostic en amont ou en aval d un contrat de intérimaire, d un CDPI, d une période de et d un CIPI Obligatoire en amont ou en aval Diagnostic : Salaire de l intérimaire pour les diagnostics réalisés en présentiel Surcoût des dispositifs de : Coût résiduel après remboursement forfaitaire du dispositif de s par le FAF.TT Coût de la formation Salaire Formation Tous les dispositifs de la financés par le FAF.TT à la définition du projet professionnel En fonction du besoin identifié lors d un diagnostic en fin de dispositif Frais prestataires Frais divers visant à lever les freins périphériques à l emploi En fonction du besoin Les salaires des permanents des agences d emploi mettant en œuvre les actions ci-dessus, ne sont pas pris en charge par le FSPI. 7

8 A savoir Précision concernant le public 4 : les surcoûts des dispositifs de (CIPI, PPI, CDPI et contrat de ) sont éligibles au FSPI aux deux conditions suivantes : - Le dispositif combine une formation et des missions pour une durée de 400 heures minimum (400 h de formation ou 400 h de formation + mission), par exemple : Période de de 105 heures + mission de 295 heures CDPI de 350 heures + mission de 117 heures (respect de la règle du tiers temps mission après le CDPI) Contrat de de 6 mois : formation de 150 heures + mission de 760 heures CIPI de 210 heures (70 heures de formation externe + 35 heures de formation en entreprise heures de mission) heures de mission - Un diagnostic a été réalisé soit en amont, soit en aval du dispositif : Diagnostic amont : compétences - orientation Diagnostic aval : perspectives d emploi Il n est pas nécessaire, dès lors que les deux conditions ci-dessus sont réunies, de remplir les conditions d éligibilité des publics FSPI. Par contre les règles d éligibilité aux dispositifs de la demeurent. Ainsi par exemple, les surcoûts d un contrat de deviennent éligibles au FSPI pour un public demandeur d emploi ou pour des intérimaires ayant travaillé moins de 400 heures dans la branche depuis le 1 er janvier de l année N-1 8

9 Le tableau ci-après précise les durées des missions à réaliser selon le dispositif, l amplitude de réalisation de la formation et des missions ainsi que les contrôles qui seront effectués par le FPE TT. LES PUBLICS ET ACTIONS ÉLIGIBLES Dispositif Durée des missions à l issue du dispositif Amplitude de réalisation des missions Contrôle effectué par le FPE TT lors du règlement Pièces à fournir au FPE TT Contrat de intérimaire Le contrat de comporte toujours a minima 400 heures de formation et de mission De 6 mois minimum à 24 mois maximum selon la durée du contrat Diagnostic de manière aléatoire La facture du prestataire diagnostic ou le contrat de mission formation ou le bulletin de salaire pour les diagnostics rémunérés ou à défaut la copie de la synthèse du diagnostic Période de A l issue de la période de formation, ou des missions doivent être réalisées pour une durée minimum de 400 heures, la durée de la formation (1/3 temps mission) est inclus dans cette durée 12 mois (de la date de début de formation à la date de fin de mission) : la mission doit débuter dans le mois qui suit la fin de la formation Diagnostic de manière aléatoire Contrat de mission-formation de manière aléatoire Justificatifs de frais annexes de manière aléatoire Justificatif de mission au moment de la demande de remboursement forfaitaire et de surcoût La facture du prestataire diagnostic ou le contrat de mission formation ou le bulletin de salaire pour les diagnostics rémunérés ou à défaut la copie de la synthèse du diagnostic CDPI 1/3 temps de la durée de la formation. Si le CDPI est inférieur à 400 heures, il faut justifier à la fois : du 1/3 temps d une durée totale formation + mission d au moins 400 heures Dans les 3 mois qui suivent la fin de la formation : propositions de missions à hauteur du nombre d heures à réaliser Diagnostic de manière aléatoire Contrat de mission-formation de manière aléatoire Justificatifs de frais annexes de manière aléatoire Contrôle des justificatifs des missions de manière aléatoire La facture du prestataire diagnostic ou le contrat de mission formation ou le bulletin de salaire pour les diagnostics rémunérés ou à défaut la copie de la synthèse du diagnostic La délégation en mission (justificatifs possibles : contrat de mission ou bulletin de salaire) CIPI Si la durée du CIPI est inférieure à 400 heures, il faut justifier d une durée de missions complémentaires de (400 heures la durée du CIPI) Dans les 3 mois qui suivent la fin de la formation : propositions de missions à hauteur du nombre d heures à réaliser Diagnostic de manière aléatoire Contrôle des justificatifs des missions de manière aléatoire Les salaires des permanents des agences d emploi mettant en œuvre les actions ci-dessus, ne sont pas pris en charge par le FSPI. La facture du prestataire diagnostic ou le contrat de mission formation ou le bulletin de salaire pour les diagnostics rémunérés ou à défaut la copie de la synthèse du diagnostic La délégation en mission (justificatifs possibles : contrat de mission ou bulletin de salaire) 9

10 FOCUS SUR L OBLIGATION D INFORMATION DES INTÉRIMAIRES Public 1 : L obligation d information concerne tous les intérimaires qui ont travaillé entre 800 heures et 1000 heures avec votre ETT en année N-1 (DADS année N-1) et qui sont toujours présents dans l ETT en année N (au moins une heure). L information doit avoir lieu au plus tard le 31 mars de l année N et doit être transmise par tout moyen : courrier, SMS, téléphone. Dans le cadre de cette information les intérimaires doivent se voir proposer un entretien de diagnostic (en présentiel ou à distance). Cette information devra être renouvelée en 2016 et 2017 selon les mêmes modalités. Pour les intérimaires ayant une ancienneté supérieure à heures, l information est facultative. Néanmoins, ils devront avoir bénéficié d un diagnostic préalablement à toute formation ou prestation financée par le FSPI à l exception des formations courtes (à partir d une demi-journée) qui ne relèvent pas des dispositifs de la. Les intérimaires qui ne remplissent pas les conditions pour bénéficier de l information avant le 31 mars mais qui les acquièrent en cours d année ont la possibilité de bénéficier d un diagnostic, des prestations FSPI et peuvent en être informés. Publics 2 et 3 : Pour les intérimaires des publics 2 et 3 l information n est pas obligatoire, ils peuvent néanmoins bénéficier de l ensemble des prestations. Pour ces publics, le diagnostic est obligatoire préalablement à toute prestation financée par le FSPI à l exception des formations courtes (à partir d une demijournée) qui ne relèvent pas des dispositifs de la. Pour le public 3, l accompagnement réalisé par l ETTI tient lieu de diagnostic. Public 4 : Pour les intérimaires du public 4, l information n est pas obligatoire. 10

11 COMMENT SAVOIR SI UNE FORMATION, UN DIAGNOSTIC OU UNE PRESTATION D ACCOMPAGNEMENT SONT REMBOURSABLES PAR LE FSPI? Le FSPI finance : Des actions de formation : - Salariés intérimaires (publics 1, 2, 3) : toutes actions de formation qui permettent d augmenter les périodes d emploi, - Salariés permanents : exclusivement les actions de formation à l accompagnement des intérimaires concernés. Des prestations : - Diagnostic, -. Dans le cadre des prestations d accompagnement, on distingue deux catégories : - L accompagnement visant la définition d un projet professionnel, - L accompagnement visant à lever les freins périphériques à l emploi. Des actions d information des salariés intérimaires LES ACTIONS DE FORMATION Sont remboursables par le FSPI : Pour les intérimaires : - Les actions remboursables par le FSPI sont identiques à celles prises en charge par le FAF.TT et le FPE TT, - Les frais d ingénierie préalables à une action de formation. Cas particulier du coaching : le coaching peut faire l objet d une prise en charge. La prestation de coaching doit être effectuée par un prestataire externe. Elle est réalisée pendant une mission. Pour les permanents : - Les actions de formation visant à renforcer leurs compétences à accompagner les intérimaires dans leur projet professionnel, - Les frais d ingénierie préalables à une action de formation. 11

12 LES PRESTATIONS 1 Le diagnostic Réalisé en amont d une action, le diagnostic doit permettre au salarié de faire le point sur ses compétences actuelles, ses souhaits d évolution, et les éventuels freins périphériques à l emploi (mobilité, santé, logement, etc.). Il est réalisé par un prestataire externe ou par l ETT conformément au cahier des charges validé par le conseil d administration du FPE TT (cf. cahier des charges sur rubrique Le FSPI). Réalisé en aval d un dispositif de la, il doit permettre de faire le point sur les perspectives d emploi des intérimaires. Le diagnostic peut se dérouler en face à face, à distance ou mixer les deux modalités sauf avis contraire du salarié. Le FPE TT a référencé des prestataires pour la réalisation des diagnostics, retrouvez leurs coordonnées dans le document «Diagnostic : Des consultants référencés pour sa mise en œuvre», sur rubrique Le FSPI. 2 L accompagnement Les prestations visant l accompagnement à la définition du projet professionnel L ensemble des prestations qui concourent à la définition du projet professionnel de l intérimaire peuvent être prises en charge. Il s agit entre autres de prestations qui visent : Le bilan de compétences, L accompagnement VAE, Le bilan d orientation, Des prestations d entretien ayant notamment pour objectif de faire le point sur les compétences de l intérimaire, ses aspirations, etc., La découverte des métiers, Une mise en situation professionnelle dans un organisme de formation, Les techniques de recherche d emploi : préparation à l entretien, rédaction de CV, atelier de recherche d emploi, etc..... Pour être prises en charge, ces prestations doivent être réalisées par un prestataire externe. Leur objectif, leur contenu et leur durée doivent être préalablement définis. Une convention de prestation est signée entre l ETT et le prestataire. Les frais d ingénierie préalables à un accompagnement visant la définition du projet professionnel sont remboursables. A savoir La visite de l entreprise utilisatrice ou l essai professionnel préalable à une mission n entrent pas dans ce cadre. Si vous avez un doute sur l éligibilité d une prestation d accompagnement à la définition du projet professionnel n hésitez pas à solliciter votre conseiller ou délégué territorial. Les prestations visant l accompagnement à la levée des freins périphériques à l emploi A savoir Le conseil d administration du FPE TT a validé les actions qui pourront entrer dans ce champ (voir page suivante). Pour l ensemble de ces prestations, des plafonds de prise en charge doivent être définis en cohérence avec les barèmes ACOSS et vous seront communiqués. 12

13 Ces actions couvrent un champ très large. Pour être éligibles elles doivent : Être en lien avec l emploi (actuel ou futur) de l intérimaire qui en bénéficie, Être mises en œuvre par un prestataire, Ne pas avoir été financées par le Fastt. Elles peuvent éventuellement venir en complément. Elles peuvent cibler l intérimaire ou ses ayant droits. Elles visent notamment : A renforcer la mobilité du salarié intérimaire : - permis de conduire, - location de voiture, - frais de déménagement, - frais de réparation d un véhicule, - frais d installation, - prestation d outplacement pour le conjoint, - A renforcer l image positive et l estime de soi de l intérimaire : - présentation personnelle, - formation à l assurance personnelle, - préparation physique, - accompagnement diététique, - L accompagnement social : - traitement de l addiction, - Selon les besoins du salarié, si vous souhaitez mettre en œuvre des prestations qui ne sont pas prévues dans ces thématiques, la commission activités du FPE TT devra être préalablement sollicitée. 3 Les actions d information des salariés intérimaires Elles ont pour objectif d informer les salariés intérimaires des prestations offertes par le FSPI et concernent : La création de supports (papier, page site internet, vidéo), L impression de documents, Les frais d envoi d information. 13 A savoir Pour être remboursables, ces actions doivent être réalisées par un prestataire externe.

14 COMMENT SE FAIRE REMBOURSER UNE ACTION? Les demandes de remboursement devront parvenir uniquement par voie dématérialisée à partir d un des trois outils : GEDEXTRA GEDEFFI GEDEI Pièces à fournir pour chaque type d action Public Prestations Prise en charge Pièces à fournir Public intérimaire 1, 2 et 3 Diagnostic Salaire de l intérimaire pour les diagnostics en présentiel (voir règle de rémunération ci-après) Facture du prestataire concernant le diagnostic : - si le règlement est à adresser au prestataire : la facture originale libellée à l ordre du FPE TT, - si le règlement est à vous adresser : la copie de la facture du prestataire libellée à l ordre de votre entreprise. Outre les mentions légales la facture doit comporter le nom des bénéficiaires du diagnostic, la date d exécution de la prestation, la nature de la prestation. Si vous n avez pas opté pour le contrôle simplifié : - La copie des justificatifs de frais de transport, d hébergement et de repas. - Le(s) contrat(s) de mission formation : copie(s) signée(s) par votre entreprise et le(s) stagiaire(s) (uniquement pour le remboursement des diagnostics réalisés en présentiel. Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - La refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. Le FPE TT se réserve la possibilité de demander un descriptif de la prestation. Formation Coût de la formation Salaire Frais formateurs* Frais divers** Facture du prestataire de formation concernant les coûts pédagogiques : - si le règlement est à adresser au prestataire : la facture originale libellée à l ordre du FPE TT, - si le règlement est à vous adresser : la copie de la facture du prestataire libellée à l ordre de votre entreprise. Convention de formation Programme Feuilles d émargement Si vous n avez pas opté pour le contrôle simplifié : - Le(s) contrat(s) de mission formation : copie(s) signée(s) par votre entreprise et le(s) stagiaire(s). Pour les actions hors temps de travail, joindre la copie du bulletin de salaire où figure le montant de l allocation versée. - La copie des justificatifs de frais de transport, d hébergement et de repas. Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - La refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. à la définition du projet professionnel Salaire Frais formateurs* Frais divers** Facture du prestataire libellée à l ordre à votre entreprise (pas de règlement direct pour les prestataires qui ne sont pas organisme de formation). Convention de prestation mentionnant l objectif, le contenu / le descriptif de la prestation, le(s) noms de(s) stagiaire(s), la durée de la prestation. Feuilles d émargement Si vous n avez pas opté pour le contrôle simplifié : - Le(s) contrat(s) de mission formation : la(les) copie(s) signée(s) par votre entreprise et le(s) stagiaire(s). Pour les actions hors temps de travail, joindre la copie du bulletin de salaire où figure le montant de l allocation versée. - La copie des justificatifs de frais de transport, d hébergement et de repas. Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - La refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. visant à lever les freins périphériques à l emploi Pour l ensemble de ces prestations, des plafonds de prises en charge doivent être définis en cohérence avec les barèmes ACOSS Les documents à fournir seront précisés ultérieurement. 14

15 Pièces à fournir pour chaque type d action Public Prestations Prise en charge Pièces à fournir Public 1, 2 et 3 Actions d information des salariés intérimaires Facture du prestataire libellée à l ordre à votre entreprise. - Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : La refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. Public 4 Diagnostic Salaire de l intérimaire pour les diagnostics en présentiel (voir règle de rémunération ci-après) Facture du prestataire concernant le diagnostic : - si le règlement est à adresser au prestataire : la facture originale libellée à l ordre du FPE TT, - si le règlement est à vous adresser : la copie de la facture du prestataire libellée à l ordre de votre entreprise. Outre les mentions légales la facture doit comporter le nom des bénéficiaires du diagnostic, la date d exécution de la prestation, la nature de la prestation. Si vous n avez pas opté pour le contrôle simplifié : - le(s) contrat(s) de mission formation : copie(s) signée(s) par votre entreprise et le(s) stagiaire(s) (uniquement pour le remboursement des diagnostics réalisés en présentiel, - la copie des justificatifs de frais de transport, d hébergement et de repas. Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - la refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. Surcoûts d un dispositif de Coût résiduel après remboursement forfaitaire du dispositif de par le FAF.TT Copie de la facture acquittée du prestataire de formation Justificatifs de frais annexes (sauf pour les entreprises en contrôle simplifié) Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - la refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. Public permanents Actions de formation visant à renforcer leurs compétences à accompagner les intérimaires Coût de la formation Salaire Frais formateurs Frais divers La facture du prestataire de formation concernant les coûts pédagogiques : - si le règlement est à adresser au prestataire : la facture originale libellée à l ordre du FPE TT, - si le règlement est à vous adresser : la copie de la facture du prestataire libellée à l ordre de votre entreprise. Convention de formation Programme Feuilles d émargement Si vous n avez pas opté pour le contrôle simplifié : - La copie des justificatifs de frais de transport, d hébergement et de repas. Si vous n avez pas opté pour le mandat d auto-facturation : - La refacturation de votre entreprise au FPE TT de tous les types de coûts. *Frais formateur / prestataire : S ils sont facturés par le prestataire, ils doivent être mentionnés sur la convention. S ils sont payés directement par votre entreprise, vous devez fournir les justificatifs de frais. **Frais divers (frais de location de salle, achat de matériel relatif à la formation) : S ils sont facturés par le prestataire, ils doivent être mentionnés sur la convention. S ils sont payés directement par votre entreprise, vous devez fournir les justificatifs de location ou d achat. A savoir Pour connaître la prise en charge des frais annexes, consultez le document «Condition de prise en charge des formations» sur rubrique Le FSPI 15 A savoir Rémunération de l entretien diagnostic L entretien de diagnostic réalisé en présentiel est rémunéré selon les mêmes règles que celles prévues par l accord de branche sur la formation, pour l entretien professionnel des salariés intérimaires : - elle est égale à une heure du salaire de base calculé sur le salaire de la dernière mission ou de la mission en cours ou à défaut le SMIC, - l intérimaire est titulaire d un contrat (de mission ou de mission-formation), - la rémunération versée par l entreprise est prise en charge par le FSPI.

16 FPETT - 14, Rue Riquet Paris Cedex 19 - Tél Crédits photos : GraphicObsession - Décembre 2015.

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Permettre aux intérimaires d acquérir des compétences et des savoir-faire transférables Favoriser l acquisition de compétences et savoir-faire complémentaires, en lien avec leur qualification ou avec l

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi.

Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi. Livre Blanc Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi. Sommaire Contributions économiques et sociales de l intérim p. 5 Propositions pour favoriser le maintien dans l emploi

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ET PERMANENTS FORMATION EN ENTREPRISE UTILISATRICE FICHES PRATIQUES «PLAN» v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ET PERMANENTS FORMATION EN ENTREPRISE UTILISATRICE FICHES PRATIQUES «PLAN» v1-11/2013 - photo : gettyimages L accord du 21 septembre 2012 a restreint les possibilités de formation des salariés intérimaires en entreprise utilisatrice (EU) dans le cadre du plan de formation. Les salariés intérimaires pourront

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 36 rue de Paris BP 162 97464 Saint-Denis Cedex Tél. : 0 262 90 78 52 Fax : 0 262 90 78 53 Association Territoriale Siret : 317 194 777 00031 Code APE : 8559B

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) >DPC Unique DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) A RETOURNER A L ADRESSE DE VOTRE CENTRE DE

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013 ÉTUDES 014 INTERIM & FORMATION en Limousin en 013 INTERIM & FORMATION en France en 013 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Limousin Rang régional Agences 74,8 % 1 Missions 165 001 4, 1 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP*

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Annexe 1 - OBJET DE L AIDE : Les aides individuelles facultatives du Fonds d Aide à l Insertion (FAI) sont destinées à accompagner financièrement les bénéficiaires

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 7 700 - SIRET : 409 016 961 00032 409 016 961 RCS Châteauroux - Code NAF : 741 G A ssistance et Conseil Administratif - Formation Siège social : 68 rue J.J. Rousseau - 36200 ARGENTON

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

AIDE MOBILI-PASS Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

AIDE MOBILI-PASS Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. AIDE MOBILI-PASS Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. N de Demande :... Cadre réservé au CILSO Nom :........................................................

Plus en détail

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE

PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE RETRAITE OFFRE CRÉATEURS TRAVAIL TEMPORAIRE Regarder vers l avenir, c est essentiel VOUS REGARDEZ VERS L AVENIR Vous venez de créer votre entreprise de Travail Temporaire et nous

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement L'intéressement Textes de référence : Loi n 2001-152 du 19 /02/2001 Lettre circulaire Acoss n 2001-056 du 10 avril 2001 rappelant les modifications apportées aux mécanismes de l épargne salariale Circulaire

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets»

Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets» Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social européen et la Région Ile-de-France Sommaire I) Dépenses éligibles

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

QUESTIONS. décembre 2014

QUESTIONS. décembre 2014 QUESTIONS RéPONSES RELATIF à l agrément, aux missions et au fonctionnemement des organismes paritaires collecteurs agréés au titre de la formation professionnelle continue décembre 2014 questions-réponses

Plus en détail

La simplification du dossier de candidature

La simplification du dossier de candidature FICHE 20 La simplification du dossier de candidature Pour de nombreux opérateurs économiques, la constitution des dossiers de candidature est trop complexe et coûteuse du fait du nombre des documents à

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Guide de création d une entreprise de travail temporaire

Guide de création d une entreprise de travail temporaire Guide de création d une entreprise de travail temporaire I préambule... p.3 II L objet d une entreprise de travail temporaire... p.4 Une définition contractuelle Une définition légale Modèle d objet social

Plus en détail

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime Le rsa L Aide Personnalis 1 Aide Personnalisée de Retour à l Emploi 1 Le rsa ses objectifs : Lutter contre la pauvreté 2 Encourager l exercice l ou le retour à une activité professionnelle Aider à l insertion

Plus en détail

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action.

Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action. VOTRE PRESTATION : Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action. Dans le cadre de cette intervention, vous devez faire

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance Le Capital Différé SCA Conditions Générales valant Proposition d Assurance DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. LE CAPITAL DIFFÉRÉ SCA est un contrat individuel d assurance en cas de vie à capital différé

Plus en détail

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE La Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi a été publiée au Journal officiel

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 5 DU 12 JANVIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 7 S-1-10 INSTRUCTION DU 29 DECEMBRE 2009 IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. CALCUL DE L IMPOT. REDUCTION D

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

du prestataire de formation professionnelle continue stagiaire de la formation convention de formation T.V.A. publicité

du prestataire de formation professionnelle continue stagiaire de la formation convention de formation T.V.A. publicité Guide pratique du prestataire de formation professionnelle continue déclaration d activité stagiaire de la formation réglement intérieur plan comptable adapté enregistrement bilan pédagogique et financier

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

Évaluer la formation dans l entreprise

Évaluer la formation dans l entreprise L objectif de ce guide méthodologique est de dresser un bilan des actions de formation menées. L évaluation constitue la dernière étape du management de la formation. La démarche permet de : mesurer la

Plus en détail

LE 12 SEPTEMBRE 2011 16H00

LE 12 SEPTEMBRE 2011 16H00 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES Mission Régionale Achats 1 place Saint Etienne 31038 TOULOUSE Cedex 9 05.34.45.33.03. MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES MISE A DISPOSITION DE BERCEAUX DANS DES

Plus en détail

Principaux textes de référence :

Principaux textes de référence : Principaux textes de référence : Loi n 2006396 du 31 mars 2006 pour l égalité des chances (article 9 et 10). Décret n 2006757 du 29 juin 2006 portant application de l art.10 de la loi n 2006396 du 31 mars

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) Siège Social : 7/9 Villa de Lourcine 75014 PARIS. TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature Avantages en nature Textes de référence : Arrêté du 10 décembre 2002 relatif l évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale. Observation préalable : Afin d accompagner

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Livret d epargne SaLariaLe

Livret d epargne SaLariaLe Livret d Epargne Salariale Chère collaboratrice, Cher collaborateur, En tant que salarié(e) de PAGE PERSONNEL, vous bénéficiez de l accord de participation en vigueur dans l entreprise. En complément de

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES 2015 COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE Préambule Considérant la situation économique et, notamment, l impact de celle ci sur le marché de l emploi et le

Plus en détail

Dernière mise à jour mars 2015. Catalogue des aides

Dernière mise à jour mars 2015. Catalogue des aides Dernière mise à jour mars 2015 Catalogue des aides A compter du 1 er janvier 2015, seules les demandes d aides supérieures à 1 200 pourront faire l objet d un accord de financement sur devis. Les demandes

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10 mode Notes Sommaire Le RSA, c est quoi? 4 Qui peut en bénéficier? 5 Mes droits l L allocation RSA l L accompagnement Mes obligations et engagements l Mes démarches d insertion l Mes démarches administratives

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

Budget de fonctionnement et budget des ASC : Attention à la sortie de route

Budget de fonctionnement et budget des ASC : Attention à la sortie de route FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Budget de fonctionnement et budget des ASC : Attention à la sortie de route Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax :

Plus en détail

MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHÉ PRESTATIONS N P 01-2013 PLACEMENT ET GESTION D UN PROGRAMME D ASSURANCES REGLEMENT DE LA CONSULTATION RC DATE ET HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013 A 12H00 Marché P01-2013

Plus en détail

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BTS MUC Management des Unités Commerciales OBJECTIFS Le titulaire du BTS Management des Unités Commerciales a pour perspective de prendre

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1 Versement avant le 1 er mars 215 SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE ET GAGNEZ DU TEMPS Déclarez et payez en ligne sur www.anfa-auto.fr Vos identifiants web : Siret Code internet N de dossier CONTRIBUTIONS 1 % PROFESSION

Plus en détail

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat

Plus en détail

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Références à rappeler N d affiliation : N Siret : 1 - Renseignements relatifs à l entreprise Forme juridique de l entreprise : Nom ou raison

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE»

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» PHOTO Direction en charge du suivi du dossier : Pôle développement durable / Service Politique de la Ville 05 56 75 69 85 DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» Notice de présentation BOURSE

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité www.ladom.fr CHARTE 2013 La présente charte a pour objet de valider votre parcours professionnel en mobilité et de définir les engagements respectifs des signataires

Plus en détail

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON 1 Responsable du Marché : Monsieur le Maire de la Commune de Bras-Panon. Comptable public : Monsieur le receveur de la Commune de Bras-Panon. MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON - 2011

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION 1 SOMMAIRE LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION I. Les conditions d exercice de la formation A. Qui peut bénéficier d actions de formation?... p 3 B. Pour quels motifs

Plus en détail

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Direction des garanties publiques ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Sont garanties en assurance prospection les dépenses nouvelles, non récurrentes, par opposition aux dépenses engagées régulièrement

Plus en détail

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ENTRE LES SOUSSIGNES : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes,

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

ENTRETIEN DES ESPACES VERTS QUARTIER DU LEVANT 2015 2016 (RENOUVELABLE 2 FOIS)

ENTRETIEN DES ESPACES VERTS QUARTIER DU LEVANT 2015 2016 (RENOUVELABLE 2 FOIS) Document 1 Ville des ANDELYS ENTRETIEN DES ESPACES VERTS QUARTIER DU LEVANT 2015 2016 (RENOUVELABLE 2 FOIS) REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) - Marché en procédure Adaptée - Date de remise des offres

Plus en détail

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Avenant 328 Complémentaire frais de santé Cfdt-sante-sociaux.fr Généralisation de la complémentaire santé L accord national interprofessionnel (Ani) du 11 janvier 2013,

Plus en détail

Avenant 328 Complémentaire frais de santé

Avenant 328 Complémentaire frais de santé OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Lien pour télécharger le Guide Confédéral du négociateur sur la Généralisation de la complémentaire santé : http://www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014802/guide_ps_23_01_2014_.pdf

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE Entre : L Université du Maine, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, représenté par son Président Monsieur Yves GUILLOTIN, assisté de

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail