Découverte Sociale et Patrimoniale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Découverte Sociale et Patrimoniale"

Transcription

1 Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :...

2 Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis profssionnlls actulls 5 Vos garantis prsonnlls 6 Votr régim fiscal 6 Votr résidnc fiscal 6 Vos rvnus 6 Votr patrimoin immobilir t foncir 7 Votr patrimoin mobilir 8 Votr banqu principal actull 8 Votr profil d Épargnant 9 Votr xpérinc n matièr financièr 9 Utilisation ds capitaux décès 9 3. Votr passif 10 Argnt Liquid Immédiatmnt Nécssair 10 Rvnu familial actul 10 Rvnu familial nécssair 10 Incapacité / Invalidité 10 Étuds t installation ds nfants 10 Rtrait 10 Dépndanc 10 Frais médicaux 10 bsoins t xigncs 11 Prévoyanc 11 Santé 11 Dépndanc 11 Épargn t Rtrait 12 Autrs xigncs particulièrs Synthès 13 Pré-diagnostic 13 Budgt nécssair 13 Vos rcommandations Piècs nécssairs 14 Nots divrss 15 Ls champs dans ls zons surlignés d ctt coulur ( ) sont indispnsabls pour vous prmttr d rspctr vos obligations légals d information t d consil précontractuls. 2

3 1. Vous NOM, Prénom Dat d naissanc : PROFESSION CSP : Employur (ou n d SIREN/SIRET si TNS) : Autr situation/natur : ADRESSE (Cochr ls coordonnés du contact principal) Dpuis : Dpuis : Votr conjoint : Dat d naissanc : Votr conjoint : CSP : Employur (ou n d SIREN/SIRET si TNS) : Autr situation/natur : Prsonnll : Profssionnll : Tél. prsonnl : Tél. profssionnl : Portabl : Fax : N clint AXA : N clint AXA Banqu : VOTRE FAMILLE Vos nfants / Vos ptits-nfants Nom, Prénom Dat d naissanc L nfant st-il à charg? N clint AXA : N clint AXA Banqu : Particularités Dpuis : Dpuis : 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès Autrs prsonns fiscalmnt à charg ou succssibls n l absnc d un dscndant : 3

4 1. Vous VOTRE SITUATION MATRIMONIALE Marié() Vuf(v) Divorcé() Séparé() PACS Vi marital Célibatair VOTRE RÉGIME MATRIMONIAL 2. Votr actif 3. Votr passif Régims d communauté Communauté réduit aux acquêts (régim légal si mariag après l 01/02/1966) Communauté d mubls t acquêts (ancin régim légal si mariag avant l 01/02/1966) Communauté univrsll Régims d séparation Séparation d bins Participation aux acquêts Autr (précisz) : Convntions matrimonials divrss (société d acquêts, claus d préciput, claus d attribution intégral : Dat t pays du mariag actul : Avz-vous u un précédnt mariag? Oui Non Duré : Si oui, l x-conjoint st-il décédé? Oui Non rmarié? Oui Non Votr conjoint a-t-il été précédmmnt marié? Oui Non Duré : bsoins t xigncs LIBÉRALITÉS Donation simpl Origin d la donation (M., Mm, Communauté) Dat d la donation Bénéficiair Résrv d usufruit Oui Non Natur t montant d la donation 5. Synthès Donation-partag Lgs Oui Non Oui Non Donation au drnir vivant : Réciproqu Non réciproqu Donation ntr époux Avz-vous fait un tstamnt? Oui Non Votr Notair : Adrss : Tél. : 4

5 ke 2. Votr actif VOS GARANTIES PROFESSIONNELLES ACTUELLES VOUS VOTRE CONJOINT Dat d 1 èr activité profssionnll : Dat d 1 èr activité profssionnll : Profssion : Dat d affiliation Cumul ds points acquis Profssion : Dat d affiliation Cumul ds points acquis Régim d bas : Complémntair : Supplémntair : Régim d bas : Complémntair : Supplémntair : PRÉVOYANCE COLLECTIVES Contact RH : PRÉVOYANCE COLLECTIVES Contact RH : Décès Arrêt d travail Invalidité Pnsion d conjoint Décès Arrêt d travail Invalidité Pnsion d conjoint Rnt éducation Santé Rnt éducation Santé RETRAITE COLLECTIVES (garantis actulls t/ou antériurs) RETRAITE COLLECTIVES (garantis actulls t/ou antériurs) Art 83 Art 82 Art 39 Art 83 Art 82 Art 39 Si oui, montant : Si oui, montant : Si oui, montant : Si oui, montant : Si oui, montant : Si oui, montant : N Sécurité Social : N Sécurité Social : TNS, class d cotisation : TNS, class d cotisation : Ligns d carrièr 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès 5 Anné

6 1. Vous VOS GARANTIES PERSONNELLES Garanti Souscriptur Compagni Montant ds garantis Dat d fft Duré Cotisation Madlin Tmporair Décès 2. Votr actif Vi ntièr Décès Arrêt d travail Invalidité Santé 3. Votr passif Dépndanc Rtrait (PERP, Madlin, PERCO) Étuds t installation ds nfants Garanti ds Accidnts d la Vi bsoins t xigncs Garanti Obsèqus Protction juridiqu VOTRE RÉGIME FISCAL Traitmnts t Salairs Bénéfics Non Commrciaux VOTRE RÉSIDENCE FISCALE Résidnc fiscal n Franc Bénéfics Industrils t Commrciaux Bénéfics agricols Résidnc fiscal hors d Franc (UE) VOS REVENUS 5. Synthès Salairs t/ou rvnus profssionnls bruts : Rvnus immobilirs : Rvnus mobilirs : Vous Votr conjoint Autrs rvnus : Votr Exprt-Comptabl : Adrss : Tél. : Dans l hypothès d votr disparition, souhaitz-vous qu votr conjoint soit obligé : d rtravaillr? Oui Non d continur à travaillr? Oui Non 6

7 VOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER ET FONCIER Natur BIENS D USAGE Résidnc principal Résidnc scondair Autrs Détnu par M. / Mm / M. t Mm /Enfants IMMOBILIER DE RAPPORT Immubls locatifs Immubls locatifs Parts d SCI ou SCPI Autrs IMMOBILIER PROFESSIONNEL PLACEMENTS FONCIERS DIVERS Mod d Valur détntion (1) PP NP US stimé Valur d acquisition Dispositif fiscal Rapport mnsul n Objctifs À cédr Oui Non Organism Capital mprunté Capital rstant dû Crédit Assuranc décès lié au prêt Vous Conjoint (n %) (n %) Dat t duré d mprunt Mnsualité TAEG 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès Autrs Avz-vous ds bsoins d financmnt pour vos projts futurs? Oui Non Si oui, quls sont vos bsoins? Votr Avocat : Sa spécificité : Adrss : Tél. : (1) PP : Plin Propriété NP : Nu Propriété US : Usufruit 7

8 1. Vous VOTRE PATRIMOINE MOBILIER Produits détnus Dat d ouvrtur Organism Valur stimé Détnu par M. / Mm / M. t Mm /Enfants Rndmnts nts / Vrsmnts Vrsmnts régulirs (montant/périodicité) Objctif (dstination) Adapté Oui Non COURT TERME Compt courant 2. Votr actif Livrts (A, B, LDD, autrs) PEL - CEL Autrs (x. Compt à Trm) COMPTE-TITRES (hors PEA) Vifs OPCVM Monétair % 3. Votr passif Obligations % Actions % FCPI / FIP PEA Vifs OPCVM bsoins t xigncs 5. Synthès ASSURANCE-VIE/BON DE CAPITALISATION OU CONTRAT DE CAPITALISATION DIVERS PEP Banqu Épargn Salarial (PEE-PEI) Stock Options Compt courant d associés Autrs VOTRE BANQUE PRINCIPALE ACTUELLE Banqu principal actull : Dpuis Êts-vous satisfait d votr banqu? Oui Non Vous apport-t-ll tous ls srvics qu vous souhaitz? Oui Non Un consillr disponibl 24 h/24 h qui gérrait touts vos opérations bancairs vous intérssrait-il? Oui Non 8

9 VOTRE PROFIL D ÉPARGNANT Concrnant ls placmnts financirs, vous connaissz : Uniqumnt ls placmnts bancairs traditionnls (compts d épargn, PEL, LDD x CODEVI) Qulqus principaux placmnts (compts d épargn, actions, obligations, OPCVM) Plusiurs ds principaux placmnts t commnt ils fluctunt Tous ls placmnts y compris ls placmnts spéculatifs t commnt ils fluctunt Concrnant ls placmnts financirs, vous invstissz : Uniqumnt sur ds placmnts bancairs traditionnls Parfois sur plusiurs catégoris d actifs par l biais d OPCVM Souvnt sur ls différnts marchés financirs Souvnt sur touts ls catégoris d actifs y compris ls placmnts spéculatifs Vous souhaitz : La rchrch d un prformanc très élvé t n contrparti vous accptz d prndr l risqu d prdr un parti très important d votr capital La rchrch d un prformanc élvé t accptz d prndr l risqu d prdr un parti d votr capital À la fois présrvr votr capital avc un pris d risqu modéré t bénéficir d prformancs moynns N prndr aucun risqu pour votr capital t vous accptz un prformanc limité VOTRE EXPÉRIENCE EN MATIÈRE FINANCIÈRE Avz-vous réalisé ds opérations concrnant votr épargn au cours ds 12 drnirs mois? Oui Non Si oui : Sur un contrat d assuranc-vi ou un contrat d capitalisation Oui Non Lsqulls? Souscription Vrsmnt complémntair Rachat Réorintation d épargn Autrs Sur qul(s) produit(s) financir(s) êts-vous intrvnu au moins 5 fois? Sicav t FCP Obligations Actions au comptant, trackrs Instrumnts financirs complxs (FIP/FCPI) Sur qul(s) marché(s) êts-vous intrvnu au moins 5 fois? Marché français au comptant Marché français avc Srvic d Règlmnt Différé (SRD) Marchés étrangrs UTILISATION DES CAPITAUX DÉCÈS Consommation jusqu à épuismnt Acquisition d la résidnc principal : Placmnt : % nt consommabl Souhaitz-vous avantagr un prsonn dans votr succssion? Oui Non Si oui, laqull? 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès 9

10 3. Votr passif 1. Vous 2. Votr actif ARGENT LIQUIDE IMMÉDIATEMENT NÉCESSAIRE Bsoins définitifs Obsèqus Impôt sur l Rvnu TMI % Impôts foncirs ISF Droits t frais d succssion (à calculr) Fonds d scours Fonds d réadaptation REVENU FAMILIAL ACTUEL Bsoins tmporairs Chargs profssionnlls (TNS) Chargs courants Droits d mutation sur transfrts d clintèl (TNS) Crédits, hypothèqus, nantissmnts, découvrts bancairs non couvrts par un assuranc REVENU FAMILIAL NÉCESSAIRE Total Rvnus Bruts Foyr : 3. Votr passif Chargs socials (TNS) : Impôts : Emprunts : Épargn : Consommation : Répartition d la consommation : Vous : Enfants : Conjoint + frais fixs : Rnts d éducation Bsoin du conjoint Aid familial mnsull : sur mois par mois Fonds d établissmnt bsoins t xigncs 5. Synthès INCAPACITÉ / INVALIDITÉ Frais profssionnls : Franchis : Rvnu familial : Franchis : par mois jours par mois jours Capital d réadaptation : Rvnu familial : Incapacité 3 ans Invalidité par mois Apport du rmplaçant : par mois au bout d mois RETRAITE En coupl : % du rvnu du coupl Vous sul : % du rvnu du coupl Conjoint sul() : % du rvnu du coupl Âg souhaité d cssation d activité : Âg souhaité d liquidation d la rtrait : Capital d départ : Couvrtur décès à la rtrait (à calculr) : Rtrait 10 ÉTUDES ET INSTALLATION DES ENFANTS DÉPENDANCE Bénéficiair Capital Âg au trm Bénéficiair Bsoin annul Âg /Duré Vous : Rvnu supplémntair Conjoint : Rvnu supplémntair Autr : Rvnu supplémntair FRAIS MÉDICAUX par mois par mois par mois Êts-vous satisfait d votr Complémntair Santé? Oui Non Combin d prsonns du foyr portnt ds luntts /vrrs d contact? Prévoyz-vous ds soins dntairs pour vous t vos nfants (y compris orthodonti) Oui Non Ls spécialists qu vous consultz régulièrmnt pratiqunt-ils ds dépassmnts d honorairs? Oui Non

11 bsoins t xigncs PRÉVOYANCE Vous souhaitz : Dans l évntualité d votr décès, qu soit vrsé() : Un capital Un rnt complémntair pour mon conjoint Un rnt éducation pour mon ou ms nfants Disposr d un complémnt d rvnu durant un évntul arrêt d travail Disposr d un indmnisation sous form d capital ou d rnt n cas d invalidité définitiv Dans l cadr d un prêt, avoir un garanti n cas d décès Caractéristiqus du prêt : montant : t duré : mois Montant ds échéancs : Lorsqu l assuranc mpruntur concrn un prêt immobilir, votr attntion st attiré sur l intérêt qu la souscription du contrat proposé ou d un contrat similair put présntr, l cas échéant, pour vos co-mprunturs t caution(s). Nous vous informons d l xistnc d un convntion pour s assurr t mpruntr avc un risqu aggravé d santé, dénommé convntion AERAS, comportant ds dispositions décrits notammnt dans un dépliant d information mis à votr disposition t égalmnt sur l sit intrnt Dat souhaité pour la pris d fft ds garantis : SANTÉ Vous souhaitz : Assurr vos frais d santé Assurr ls frais d santé ds prsonns suivants : Bsoins : Soins courants Prothèss dntairs Orthodonti Pharmaci Hospitalisation Luntts Lntills Dat souhaité pour la pris d fft ds garantis : DÉPENDANCE Vous souhaitz : Disposr, pour vous ou votr conjoint, d un complémnt d rvnus à vi n cas d prt d autonomi total ou partill Prmttr à vos parnts ou baux-parnts d disposr d un complémnt d rvnus à vi n cas d prt d autonomi total ou partill 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès Dat souhaité pour la pris d fft ds garantis : 11

12 ÉPARGNE ET RETRAITE 1. Vous Vous souhaitz : Effctur un ffort d épargn régulir pour : Vous constitur un épargn progrssivmnt Vous constitur un complémnt d rtrait Préparr un projt (achat d un maison, voyag ) Financr ls étuds t/ou l installation d vos nfants Bénéficir d un complémnt d rssourcs Avc un horizon d placmnt à : Court trm Long trm Montant du vrsmnt régulir projté : par mois trimstr an Placr un somm dont vous disposz déjà Montant projté : à : Court trm Long trm Rémunérr vos liquidités t vous constitur un épargn à : Court trm Long trm Transmttr tout ou parti d votr épargn à vos prochs à : Court trm Long trm Payr moins d impôts à : Court trm Long trm AUTRES EXIGENCES PARTICULIÈRES? 5. Synthès 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 12

13 5. Synthès PRÉ-DIAGNOSTIC Décès Incapacité / Invalidité Santé Rtrait Étuds t installation ds nfants Optimisation d vos placmnts Autrs Court trm Moyn trm Long trm BUDGET NÉCESSAIRE Préconisation mnsull : Épargn à transférr immédiatmnt : Souhaitz-vous la participation d votr conjoint à la poursuit d nos ntrtins? Oui Non Connaissz-vous l nvironnmnt Madlin? Oui Non Connaissz-vous l nvironnmnt Fillon? Oui Non VOS RECOMMANDATIONS Nom Prénom Rlation ntr ls 2 prsonns Profssion Âg Téléphon / Mobil Horair pour joindr la prsonn Autrs (situation familial, cod postal...) 1. Vous 2. Votr actif 3. Votr passif bsoins t xigncs 5. Synthès 13

14 1. Vous PIÈCES NÉCESSAIRES L rlvé d situation d rtrait individull L rlvé d situation d rtrait individull d votr conjoint 2. Votr actif La copi d votr drnièr déclaration fiscal n 2042, n 2044, ISF Votr contrat d Prévoyanc Entrpris (décès, invalidité, arrêt d travail, mutull santé) Vos contrats d Rtrait Entrpris (art 83, PERCO, PERCOI, PERE...) L rlvé d vos cotisations au régim ds profssions libérals 3. Votr passif bsoins t xigncs La copi d votr drnièr déclaration fiscal n 2035 L rlvé d portfuill (Compt-Titrs / PEA) Vos contrats d assurancs liés à votr prsonn t cux d votr famill : Autrs : Copi d votr pièc d idntité n cours d validité (cart national d idntité, passport, cart d séjour, prmis d conduir) 5. Synthès 14

15 NOTES DIVERSES

16 Pour tout rnsignmnt complémntair, contactz-nous : DATE PREMIER ENTRETIEN : DATE ENTRETIEN DE CONCLUSION : DATE ENTRETIEN DE CONCLUSION BIS : DATE ENTRETIEN DE RÉGULARISATION : REVOIR : AXA Franc Vi. Société anonym au capital d , RCS Nantrr. AXA Franc Vi st intrmédiair n opérations d banqu pour l compt d AXA Banqu. AXA Assurancs Vi Mutull : Société d assuranc mutull sur la vi t d capitalisation à cotisations fixs - SIREN Siègs sociaux : 313, Trrasss d l Arch NANTERRE Cdx - Entrpriss régis par l cod ds assurancs. AXA Banqu, S.A. à Dirctoir t Consil d Survillanc au capital d RCS Crétil. Sièg Social : 203 /205 ru Carnot Fontnay sous Bois Cdx. Intrmédiair n assuranc pour l compt d AXA Franc Vi t AXA Franc Iard N ORIAS Réf SGI

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER Date de l entretien.... DOSSIER Vous Votre conjoint Prénom.... Prénom.... Nom.... Nom.... Date de naissance... Date de naissance.... Situation familiale marié(e) célibataire divorcé(e) veuf(ve) union libre

Plus en détail

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) :

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) : Date de l'entretien :... > Vous Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS > Votre conjoint Prénom :... Nom :... Date de naissance

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Horizon Investissements est immatriculé au RCS de Paris sous le n 477 936 421. Son siège social est sis au 5 rue Blanche 75009 PARIS

Horizon Investissements est immatriculé au RCS de Paris sous le n 477 936 421. Son siège social est sis au 5 rue Blanche 75009 PARIS CATEGORIE B Les informations ci-après sont délivrées à l attention de conformément aux dispositions des articles L520-1, R520-1 et R520-2 du Code des assurances par Mr Hubert MANSON en qualité de gérant

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Recueil client. Personne physique

Recueil client. Personne physique Recueil client Personne physique Recueil Client - Personne Physique IDENTITÉ DU CLIENT Madame Mademoiselle Monsieur Nom : Nom de naissance : Nom d usage (pseudonyme) : Prénoms (dans l ordre de l état civil)

Plus en détail

La patrithèque. Solution documentaire électronique sur le patrimoine. La patrithèque. www.harvest.fr

La patrithèque. Solution documentaire électronique sur le patrimoine. La patrithèque. www.harvest.fr Logo_ harvest Finalisation Logo_ harvest Finalisation www.harvest.fr 3 rue La Boétie 75008 PARIS contact@harvest.fr T : 01 53 30 28 00 F : 01 53 30 28 01 La patrithèque Solution documentaire électronique

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers Gérer son patrimoine Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr Demande d ouverture de compte d intruments financiers Toutes les informations doivent être renseignées pour le traitement

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers

Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers GéRER SON PATRImOINE Demande d'ouverture de compte d'instruments financiers axabanque.fr (1/2) de jeune fille 1 er titulaire 2 nd titulaire (hors PEA) Adresse Code postal Ville Pays Adresse actuelle Tél.

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie

Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie Déclaration de situation patrimoniale au titre de : Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l autonomie N O M : DELAUNAY P R E N O M : Michèle Déclaration actualisée au 31 mars 2013 Renseignements

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Pratique des techniques bancaires

Pratique des techniques bancaires Aurélien GIRAUD Pratique des techniques bancaires Banque et fiscalité du particulier Édition 2012, 2012 ISBN : 978-2-212-55293-5 Sommaire PARTIE I L ÉPARGNE BANCAIRE CLASSIQUE Chapitre 1. Les livrets bancaires...

Plus en détail

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Les forces d un cabinet de conseil indépendant La disponibilité permanente et la réactivité L approche «sur mesure» L objectivité et la qualité des conseils

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

PROPOSITION DE FORMATION Session 2014

PROPOSITION DE FORMATION Session 2014 1 PROPOSITION DE FORMATION Session 2014 TITRE CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE ET ASSURANCES Renseignements : Aminatou DIAKITÉ 01 47 76 58 29 adiakite@ifpass.fr 20 bis Jardins Boieldieu 92071 LA DEFENSE

Plus en détail

Financement des études supérieures

Financement des études supérieures Page 1 sur 10 Financement des études supérieures Cas d étude : couple de quarantenaires avec 3 enfants de 9, 6 et 4 ans. Début des études pour le 1 er enfant = 2022 Début des études pour le 2 e enfant

Plus en détail

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT La Revue «Conseils des Notaires» a publié un numéro intitulé «Expatriation : du rêve à la réalité». Afin que votre expatriation soit un succès dès le début de votre union à un agent du Ministère des affaires

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

Fiscalité, placements. réductions d impôt

Fiscalité, placements. réductions d impôt Fiscabanque Fiscalité, placements & réductions d impôt À jour des dispositions de la loi de finances 2011 2014 Actualisé sur Internet Gervais Morel avec la participation de David Ecochard Sommaire I Sommaire

Plus en détail

DEESPAB Patrimoine, Assurance, Banque Plan de cours et programmation indicatifs des séances

DEESPAB Patrimoine, Assurance, Banque Plan de cours et programmation indicatifs des séances DEESPAB Patrimoine, Assurance, Banque Plan de cours et programmation indicatifs des séances 201 FEDUCA SA DEESPAB Patrimoine, Assurance, Banque Plan de cours et programmation indicatifs de séances Table

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Intermédiaire en assurances - Courtiers Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à :

Plus en détail

M. BONUS Louis. mercredi 15 octobre 2014. Le 10/11/2014

M. BONUS Louis. mercredi 15 octobre 2014. Le 10/11/2014 M. BONUS Louis mercredi 15 octobre 2014 1 Sommaire Sommaire... 2 La méthode de raisonnement... 3 Le graphique... 4 Le tableau de synthèse... 4 Les données saisies... 19 Les tableaux intermédiaires de calcul...

Plus en détail

Thèmes de Formation. Les fondamentaux techniques et commerciaux. Technique et commercial : les indissociables

Thèmes de Formation. Les fondamentaux techniques et commerciaux. Technique et commercial : les indissociables Thèmes de Formation Thématiques de formation délivrées par Michel Brillat, Directeur de la Formation et de l Ingénierie Patrimoniale, CGP Entrepreneurs Pour ce faire, le minimum «syndical» à savoir PEL,

Plus en détail

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE...

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... CONVENTION DE CONVENTION DE SERVICES SERVICES COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... COMPLÉTEZ ET SIGNEZ le formulaire d ouverture de compte, les feuillets annexes si nécessaire (1) : le bordereau de transfert

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Conférence / Débat Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Les 3 piliers de votre protection sociale La Santé La Retraite La Prévoyance Complémentaire Santé Complémentaire Retraite Complémentaire

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

INITIATION A LA GESTION DE PATRIMOINE

INITIATION A LA GESTION DE PATRIMOINE INITIATION A LA GESTION DE PATRIMOINE L AUREP propose des séminaires sur mesure pour les conseillers en gestion de patrimoine junior et pour les collaborateurs des conseillers. Il s agit d une sensibilisation

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant?

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Sommaire Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, p. 1 qui est-il? L indépendance p. 2 Faire appel à un Conseiller en Gestion

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

Catalogue. E-learning TV Learn Storytelling Quiz d évaluation. FormaLearning Notre expertise pédagogique au service de vos projets!

Catalogue. E-learning TV Learn Storytelling Quiz d évaluation. FormaLearning Notre expertise pédagogique au service de vos projets! Catalogue E-learning TV Learn Storytelling Quiz d évaluation E-learning Banque, fi nance, assurance Initial Le compte bancaire La procuration Les incidents de fonctionnement du compte Les moyens de paiement

Plus en détail

Guide méthodologique du bilan patrimonial

Guide méthodologique du bilan patrimonial Guide méthodologique du bilan patrimonial Atelier «Etablir un bilan patrimonial» Pôle LES MISSIONS DE DEMAIN www.experts-comptables.fr/65 Guide méthodologique du bilan patrimonial Sommaire I Définir le

Plus en détail

Comment générer de l épargne au moment du remboursement d un crédit relais immobilier? Client

Comment générer de l épargne au moment du remboursement d un crédit relais immobilier? Client Fiche n Comment générer de l épargne au moment du remboursement d un crédit relais immobilier? Pour un client qui se porte acquéreur d un bien immobilier A (notamment résidence principale / résidence secondaire)

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE

avocat architecte expert médecin chirurgien dentiste vétérinaire pharmacien infirmier kinésithérapeute étudiant avocat AMPLI-FAMILLE 2015 INDEMNITES JOURNALIERES INVALIDITE PTIA OU DECES HOSPITALISATION RENTE EDUCATION RENTE DE CONJOINT La mutuelle des professions libérales et indépendantes Professions Libérales & Indépendantes AMPLI-FAMILLE

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

MODE D EMPLOI VERSEMENT SCPI EPARGNE FONCIERE

MODE D EMPLOI VERSEMENT SCPI EPARGNE FONCIERE MODE D EMPLOI VERSEMENT SCPI EPARGNE FONCIERE Pour effectuer un versement libre au sein de votre contrat MonFinancier Vie avec un investissement portant sur la SCPI Epargne Foncière *, nous vous invitons

Plus en détail

Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE

Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE Développer les missions de Conseil en Gestion de Patrimoine via l optimisation de la rémunération du dirigeant AGF FINANCECONSEIL ARCHE EXPERTISE OBJECTIFS DE L ATELIER Réfléchir au positionnement de l

Plus en détail

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié?

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Assurance Vie Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Novial Avenir Une solution Retraite adaptée à vos besoins AXA Prévoyance & Patrimoine Novial Avenir : un contrat adapté à vos besoins

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

NOS DOMAINES D EXPERTISE PATRIMONIALE ET NOTRE METHODOLOGIE

NOS DOMAINES D EXPERTISE PATRIMONIALE ET NOTRE METHODOLOGIE Stratégies patrimoniales NOS DOMAINES D EXPERTISE PATRIMONIALE ET NOTRE METHODOLOGIE Une approche au centre de tous vos objectifs patrimoniaux 1 2 3 Les domaines d expertise du cabinet ELESYS La méthodologie

Plus en détail

75 000 à 100 000 100 000 à 150 000 150 000 à 300 000. entre 5 000K et 10 000K plus de 10 000 K

75 000 à 100 000 100 000 à 150 000 150 000 à 300 000. entre 5 000K et 10 000K plus de 10 000 K 04/2015 Fiche de connaissance client (obligatoire) Nous vous remercions de bien vouloir mettre à jour ou compléter la totalité des informations suivantes que tous membres de la CNCIF doit désormais recueillir

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES!

TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES! TRANSMISSION D ENTREPRISE FAMILIALE : VAINCRE LES OBSTACLES! 1 Caroline EMERIQUE GAUCHER, Etude 1768, Paris Chargée d enseignement à Paris Dauphine Hubert FABRE, Notaire SCP Rozès Fabre, Paris Chargé d

Plus en détail

TARIFICATION DES SERVICES

TARIFICATION DES SERVICES TARIFICATION DES SERVICES au 16 mai 2011 Exemplaire Client Tarification commune au Compte à Terme et au Compte Épargne Rémunéré Ouverture du Compte 0 Tenue du Compte 0 Clôture du Compte 0 Tarification

Plus en détail

Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes

Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes Compte à la carte Compte Oligo Livret AXanque Je demande l ouverture d un Compte à la carte ou d un Compte Oligo 1 er titulaire Mme Mlle M. individuel

Plus en détail

Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil)

Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil) présentée à Requête en réclamation d aliments (articles 205 et suivants du Code Civil) Monsieur ou Madame le Juge aux Affaires Familiales TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE 21 Place Saint Pierre 55 000 BAR-LE-DUC

Plus en détail

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts 1 Diversifier son patrimoine. Problématiques liées au développement du patrimoine Minorer les risques Optimiser la fiscalité Développer son patrimoine

Plus en détail

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE CLUB D INVESTISSEMENT

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE CLUB D INVESTISSEMENT CONVENTION DE CONVENTION DE SERVICES SERVICES COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE CLUB D INVESTISSEMENT COMPLÉTEZ ET SIGNEZ le formulaire d ouverture de compte, la fiche individuelle pour chaque membre (trésorier,

Plus en détail

Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA

Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA Épargne Salariale PEE/PEI et PERCO/I Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA INTÉRESSEMENT Maximum par bénéficiaire : 50 % du PASS - maximum par entreprise : 20 % de la masse

Plus en détail

Formations Assurances

Formations Assurances Formations Assurances Spécialiste de la formation en assurances et de la formation à distance, KALEA Formation met à votre disposition une large gamme de modules de formation couvrant l'ensemble des thématiques

Plus en détail

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1 Diane Patrimoine L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Diane Patrimoine 1 Sommaire : Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Une

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA FORTUNE

L IMPÔT SUR LA FORTUNE L IMPÔT SUR LA FORTUNE Cet impôt a succédé à l'«impôt sur les grandes fortunes» (IGF) créé en 1982. Créé par la loi de finances pour 1989, il reprend les mécanismes et la philosophie de l'igf, supprimé

Plus en détail

Allianz Retraite TNS / Agricole

Allianz Retraite TNS / Agricole Professionnels indépendants Allianz Retraite TNS / Agricole Épargnez pour votre retraite tout en profitant de déductions fiscales *. www.allianz.fr Avec vous de A à Z * Selon la législation en vigueur

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

CONVENTION DE SERVICES

CONVENTION DE SERVICES CONVENTION DE SERVICES COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... COMPLÉTEZ ET SIGNEZ le formulaire d ouverture de compte, les feuillets annexes si nécessaire (1) : le bordereau de transfert de portefeuille, le formulaire

Plus en détail

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte 2015 INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Professions Libérales Artisans & Commerçants La mutuelle des professions libérales et indépendantes AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS médecin La protection de votre revenu,

Plus en détail

Marché des entreprises

Marché des entreprises Marché des entreprises Demande d ouverture d une ligne de cautions Accises Formulaire à nous retourner accompagné des documents de constitution du dossier : par mail à : serviceclient.entreprises@c-garanties.com

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Guide de l Assurance Vie

Guide de l Assurance Vie Guide de l Assurance Vie LES ATOUTS DE L ASSURANCE VIE 2 OBJECTIFS 2 CARACTÉRISTIQUES 3 LES PARTIES AU CONTRAT 3 LE(S) BÉNÉFICIAIRE(S) EN CAS DE DÉCÈS DE L ASSURÉ 4 LA SOUSCRIPTION CONJOINTE 4 LA DURÉE,

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011 Diane Patrimoine Assurance-vie à annuités variables Janvier 2011 Sommaire 1 Enjeu de la retraite et environnement client 2 La solution retraite patrimoniale en 4 points clés Un revenu garanti à vie Performance

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances LA RETRAITE Enjeux financiers et fiscaux Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances 5 quai Voltaire, Paris 6 ème 29 septembre 2014 2/30 Sommaire I. LA RETRAITE EN FRANCE

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE

FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE PATRIMOINE TYPE DE DÉCLARATION: Entrée en Fonction Référence : Loi du 20 Février 2008 et Moniteur No. 17 Sortie de Fonction Titre de la Fonction Date de la déclaration../ /.

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cachet Partenaire Id Prescripteur Collaborateur : DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cadre réservé au Crédit Foncier Nom du client: N de dossier : B20030-07/14 - imphelde Point de vente :

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

dossier de souscription

dossier de souscription Société Anonyme au capital de 37 000 Y Siège social : 5 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris 799 429 105 RCS PARIS Tél. : + 33 (0)1 48 78 16 09 Email : contact@chaocorpcinema.com Site : www.chaocorpcinema.com

Plus en détail

Loi de finances pour 2011. Loi de finances rectificative pour 2010. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011

Loi de finances pour 2011. Loi de finances rectificative pour 2010. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 Lois budgétaires pour 2011 Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 1 Qui sommes nous? Service d ingénierie patrimoniale au

Plus en détail

A la découverte de l assurance vie HSBC France

A la découverte de l assurance vie HSBC France A la découverte de l assurance vie HSBC France L assurance vie, le placement qui vous accompagne dans tous vos projets Depuis quelques années, l assurance vie est devenue le placement préféré des Français

Plus en détail

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 1 FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 2 Fiscalité 2014 SOMMAIRE I. Imposition des revenus II. Optimisation de l impôt sur le revenu III. Imposition des plus-values IV.

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

ASSUR Expat 1 er euro

ASSUR Expat 1 er euro ASSUR Expat 1 er euro Avec NOVALIS Mobilité, associez la couverture sociale de vos salariés à votre développement international Offre collective RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Pour votre entreprise,

Plus en détail

Puissance Vie DEMANDE DE MODIFICATION

Puissance Vie DEMANDE DE MODIFICATION SA d assurances sur la vie Au capital de 270 120 720 Entreprise régie par le Code des assurances 9 boulevard Gouvion-Saint-Cyr 75017 PARIS Siren 412 257 420 RCS Paris Pour plus de simplicité : Nous vous

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail