Informations générales pour les investisseurs institutionnels 4 e trimestre Inform Immobilier suisse un segment d investissement attractif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informations générales pour les investisseurs institutionnels 4 e trimestre 2012. Inform Immobilier suisse un segment d investissement attractif"

Transcription

1 Informations générales pour les investisseurs institutionnels 4 e trimestre 2012 Inform Immobilier suisse un segment d investissement attractif

2 Swisscanto leader de la gestion d actifs Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement, gérants de fortune et prestataires de solutions pour la prévoyance professionnelle et privée en Suisse. Cette entreprise collective des Banques Cantonales Suisses gère pour les clients une fortune de CHF 52,6 milliards et emploie 390 collaborateurs à Zurich, Berne, Bâle, Pully, Londres, Francfort-sur-le-Main, Milan et Luxembourg (situation au 30 septembre 2012). En tant que spécialiste confirmé, Swisscanto développe des solutions de placement et de prévoyance de première qualité pour des investisseurs privés, des entreprises et des institutions. En tant que promoteur de fonds, Swisscanto est régulièrement primé au niveau national et international. Swisscanto est en outre connu pour son rôle de pionnier dans le domaine des placements durables et pour son étude «Les caisses de pension suisses» publiée chaque année.

3 Immobilier suisse un segment d investissement attractif Les placements immobiliers indirects restent très prisés par les investisseurs institutionnels. De nombreux éléments indiquent que des rendements stables restent prévisibles à l avenir. La stabilité, un critère de qualité Ces dernières années, rares étaient les segments d investissement, comme celui de l immobilier suisse, où les attentes avaient autant concordé avec les résultats réels. Dans de larges cercles d investisseurs, l immobilier, également surnommé «béton en or», n a pas failli à sa réputation d investissement solide. Con trairement aux autres marchés de placements, le marché immobilier suisse a bien surmonté la grande crise financière des années 2008/2009. Il n est donc guère surprenant que des investisseurs institutionnels comme les caisses de pension aient renforcé leur quote-part immobilière. À quoi peut-on s attendre prochainement? La tendance à la hausse qui dure depuis plusieurs années va-t-elle bientôt toucher à sa fin? Une estimation ne peut être réalisée sans se référer au développement général de l économie. La situation initiale de l économie suisse se présente plutôt bien pour l année Compte tenu de ces prévisions de développement, le Credit Suisse estime que l économie suisse connaîtra une croissance réelle de 1,5% l année prochaine. Dans ce contexte, les futures variations des taux d intérêt sont particulièrement importantes. Étant donné l improbabilité d une prochaine hausse de l inflation, la Banque nationale suisse devrait poursuivre sa politique de faibles taux d intérêt, ce qui est en principe positif pour le marché immobilier. Une demande toujours soutenue par l immigration Outre le faible niveau des taux d intérêt, l évolution démographique constitue également un facteur déterminant de la demande (graphique 1). Le principal moteur de l accroissement démographique en Suisse est et demeure l immigration. Au premier semestre 2012, elle était légèrement supérieure aux valeurs de l année précédente. La situation relativement stable du marché du travail a également contribué à cette croissance. Les faibles taux d intérêt encouragent la demande en placements dans la construction et contribuent à soulager les finances des ménages, des entreprises et de l État. La Banque nationale suisse stabilise la situation des exportations suisses en défendant le seuil plancher de CHF 1.20 pour un euro. La hausse du potentiel de croissance permise par l immi gration se répercute également sous la forme d une augmentation de la demande en biens immobiliers. Graphique 1 : Une demande de logements toujours élevée Construction de nouveaux logements et évolution démographique ,0% 2,5% 2,0% 1,5% 1,0% 0,5% 0% 0,5% 1,0% P Croissance démographique, nombre de personnes Nouveaux logements construits Taux de logements vacants (échelle de droite) Source : UBS 3

4 Le terme «super cycle», qui définit un cycle qui s auto-alimente partiellement, a même déjà été mentionné en rapport avec l immigration suisse. Grâce à son potentiel économique, l immigration crée de nouveaux emplois qui seront de nouveau occupés par des immigrés, etc. Ce processus ne semble pas encore terminé. L immigration a également fortement augmenté au second semestre et, d ici la fin de l année, la Suisse devrait pour la première fois compter plus de huit millions d habitants. L évolution des revenus constitue un autre moteur essentiel de la demande en biens immobiliers, car l importance de la demande en logements est en effet conditionnée par la somme d argent disponible à la fin du mois. Les conditions sont également favorables à cet égard car suite à l inflation négative, il faut s attendre à des hausses des salaires réels nettement supérieures à 1% pour l année en cours. Les nouvelles directives de l Association suisse des banquiers en matière d octroi de crédits hypothécaires devraient en revanche avoir pour effet de freiner la demande. Le fait de devoir allouer au moins 10% du montant des achats par des fonds propres privés (sans les fonds du 2 e pilier) aura tendance à réduire le nombre de propriétaires potentiels. Forts signaux de croissance dans le domaine de la construction de logements L offre, à savoir la production de logements, n a pu suivre le rythme de l évolution de la demande. La longue période de froid du début de l année a ainsi constitué une entrave aux activités de construction. Le nombre de logements achevés a été moins important que prévu et la liste des biens à mettre en construction s est encore allongée. La forte hausse du nombre de logements en travaux durant le deuxième trimestre (graphique 2, ligne noire) prouve que les entrepreneurs du bâtiment n ont pas à déplorer un manque de commandes. Cette augmentation n est pas uniquement une con sé quence des conditions climatiques, c est également un phénomène saisonnier, car la construction de nombreux logements commence très souvent au deuxième ou troisième trimestre. L augmentation nette des logements, à savoir la croissance du nombre de logements en tenant compte des démolitions et des transformations, devrait tout juste atteindre le nombre de unités de logement estimé au début de l année. Graphique 2 : Évolution des activités de construction de logements Logements en construction: valeurs trimestrielles absolues; augmentation nette: valeurs annuelles (2011 et 2012 : estimation) Augmentation nette Nouveaux logements construits (somme des quatre trimestres) Logements en construction Source : Office fédéral de la statistique, Credit Suisse Economic Research 4

5 Graphique 3 : Évolution des autorisations de construire et des demandes de permis Graphique 4 : Évolution des prix des différentes catégories de biens immobiliers Nombre de logements, somme mobile sur douze mois in % Demandes de permis I Autorisations de construire I Demandes de permis MI Autorisations de construire MI Immeubles de rapport (I) MI et AEC I = Immeubles, MI = Maisons individuelles I = Immeubles, MI = Maisons individuelles, AEC= Appartements en copropriété Source : Baublatt, Credit Suisse Economic Research Source : indice de prix SWX IAZI Un déferlement de demandes de permis Le nombre de demandes de permis déposées justifie l emploi du terme «grande envolée durable». Le nombre de logements pour lesquels des demandes ont été déposées au premier semestre a été supérieur de 21% par rapport à la même période de l année précédente. Ces chiffres records concernant les demandes de permis pour la construction d immeubles (graphique 3, ligne rouge) résultent, pour une part, de la situation actuelle du marché de l immobilier résidentiel suisse. Grâce à une demande toujours élevée, au bon déroulement des processus de ventes et au manque de possibilités de placements alternatifs, de fortes sommes ont été injectées dans le marché immobilier suisse et de plus en plus dans de nouveaux projets de construction. La deuxième raison de cette hausse marquante repose sur les nouvelles conditions cadres légales. L acceptation par les électeurs de l initiative sur les résidences secondaires a donné lieu à une véritable envolée des demandes dans les communes touristiques. Dans la perspective d un prochain arrêt des constructions, de nombreux projets y ont été présentés afin d obtenir une autorisation, si possible avant la fin de l année. Affaiblissement de la hausse des prix Au troisième trimestre, les prix de transaction des immeubles de rapport ont, pour la première fois depuis le début de l année 2009, légèrement diminué pour l ensemble du pays, à savoir de 1,3% (source : indice de prix SWX IAZI pour les immeu bles de rapport). On peut toutefois constater une augmentation des prix de 5,4% en comparaison annuelle. Cette accalmie du marché indique que les investisseurs institutionnels n acceptent pas une trop forte divergence entre les revenus locatifs et les prix d acquisition. Dans le segment des biens fonciers à usage privé (maisons individuelles et appartements en copropriété), les prix des transactions continuent d augmenter, même s ils ne sont plus aussi élevés qu entre le deuxième trimestre 2011 et le premier trimestre 2012 (graphique 4, ligne rouge). L indice IAZI cor respondant a progressé de 1,3% pendant le troisième trimestre Les répercussions des conditions de fi nancement plus restrictives des banques en matière d octroi de nouvelles hypothèques se font encore attendre. 5

6 Attractivité persistante des placements immobiliers indirects Les placements immobiliers indirects sont toujours très demandés par les investisseurs institutionnels. Et ce, à juste titre, car la classe de placement reste attrayante, de manière absolue tout comme de manière relative, car il n existe aucune autre solution de placement plus rentable avec un profil de risque similaire. Les obligations de la Confédération à dix ans offrent un rendement de moins de 0,6% et même les obligations en CHF dans le domaine Investment Grade inférieur rapportent seulement 1,4% environ, ce qui est bien loin des 5% approximatifs de rendement des place -ments immobiliers suisses. Pour obtenir des rendements similaires, voire plus élevés, l investisseur doit déjà accepter de prendre des risques plus élevés, par exemple avec des obligations High Yield ou des actions. Mais même dans l absolu et considérés isolément, les placements immobiliers indirects constituent un bon investisse ment. Celui qui poursuit une stratégie Core, comme c est le cas pour les produits immobiliers Swisscanto, peut compter sur des revenus stables pour une plus grande stabilité de la valeur. Ce modèle a fait ses preuves par le passé, quels que soient les cycles conjoncturels rencontrés. Le groupe de placement Swisscanto FP Immeubles Suisses, lancé en 1975, a réalisé depuis un ren dement moyen de 4,85% p.a. sur les placements. Les fluctuations de cette valeur étaient si faibles qu il était possible de parler en plaisantant de «dépôt à terme fixe avec un coupon de près de 5%». Depuis le lancement, les rendements an nuels des placements ont en effet fluctué entre 3% et 7%. Il faut bien sûr veiller à ce que les catégories de placement immobilier soient uniquement destinées aux institutions de prévoyance professionnelle domiciliées en Suisse et exonérées d impôt, et à ce que les droits soient cotés à la VNI contraire -ment aux fonds immobiliers qui sont cotés en Bourse et, par conséquent, soumis à de plus fortes variations de cours. L investisseur investit en premier lieu dans un portefeuille d immeubles de placement et n est ainsi pas directement con cerné par les prix en partie excessifs sur les marchés des trans actions. Les achats auprès d investisseurs professionnels, tels que Swisscanto, se déroulent de façon disciplinée et selon des règles et directives clairement définies. Par conséquent, les acquisitions à des prix exagérés sont exclues. L optimisation des résultats et le maintien de la valeur des biens immobiliers sont garantis grâce à leur exploitation consciencieuse par le Portfolio Management. Dans ce contexte, l obtention de taux d occupation élevés aux conditions du marché, l optimisation des charges immobilières, le contrôle et la surveillance des prestataires de services externes (spécialistes de l exploitation, analystes du bâtiment, etc.) et une planification sur plusieurs années, adaptée au portefeuille, de mesures de maintenance et de réparation judicieuses sur le plan économique comptent parmi les principales fonctions de ce service. L évolution des taux d intérêt constitue un risque significatif. Si les taux d intérêt du marché augmentaient fortement, le taux d actualisation augmenterait également et la valorisation des biens diminuerait en conséquence. L expérience montre que les experts en matière de valorisation ne tiennent pas compte de l évolution générale des taux d intérêt pour les taux d ac tualisation utilisés de façon directement proportionnelle, mais s efforcent d obtenir une courbe lisse et régulière qui contribue à la stabilité des valorisations. Outre l effet de l actualisation, une hausse des taux d intérêt aurait également un impact sur les composantes du rendement, étant donné que les prévisions sur les futurs revenus locatifs augmenteraient avec des répercussions positives sur la valorisation. En bref : les placements immobiliers protègent de l inflation. Cette stabilité dans les portefeuilles immobiliers Core exis t e rat-elle encore à l avenir? Un placement est-il toujours judicieux à l heure actuelle? De nombreuses raisons plaident en sa faveur : 6

7 Benchmarking détaillé pour les différents biens immobiliers Pour obtenir les meilleurs résultats de placement pour les investisseurs, tous les produits immobiliers Swisscanto sont soumis à un benchmarking détaillé au niveau des biens immobiliers. L analyse est effectuée par le prestataire indépen - dant IPD. IPD dispose d une banque de données de plus de 4000 biens immobiliers en Suisse détenus par des gestionnaires de fortune professionnels et qui servent d univers de comparaison. Dans le cadre du benchmarking, différentes comparaisons peu vent être effectuées dans le but d identifier les stratégies d optimisation du portefeuille. Outre l étude de la structure du portefeuille et l analyse des placements, les résultats de la Performance Attribution jouent également un rôle prépondérant. Cela permet de voir si le portefeuille est investi dans les «bons» segments de marché (par exemple, logement à Genève ou bureau à Zurich) et si, à l intérieur de ce segment, les «bons» biens immobiliers ont été conservés par rapport à l indice de référence. Les vecteurs de l ensemble des rendements sont en outre examinés et permettent de répondre à la question portant sur le comportement du portefeuille par rapport à l indice de référence, en ce qui concerne deux composants «Rendement des flux de trésorerie» et «Rendement des variations de valeur». L analyse va si loin dans le détail que des comparaisons sont possibles à l échelle des coûts de gestion des biens, des taux de logements vacants, de la croissance du potentiel locatif, etc. L avantage de ces analyses complètes et détaillées repose sur le fait que, contrairement aux analyses des indices de référence habituelles, il en ressort des indications très concrètes pour la gestion du portefeuille pouvant être étudiées de façon ciblée pour certains biens et utilisées afin de renforcer l efficacité. Graphique 5 : Corrélation entre les marchés immobiliers mondiaux et les marchés mondiaux d actions Corrélation de janvier 1992 à juin ,80 0,70 0,60 0,50 0,40 0,30 0,20 0,10 0 Mensuel 3 mois 6 mois 1 ans 2 ans 3 ans Période de placement Source : S&P Developed Property Index/MSCI World Index Des possibilités de placement limitées en Suisse La demande élevée en placements immobiliers suisses indirects dépasse les possibilités d acquisition des fournisseurs de produits de placement correspondants. La plupart des groupes de placement immobilier sont fermés aux nouveaux investissements et les fonds immobiliers cotés sont négociés avec des agios considérables. De nombreux investisseurs s intéressent donc à l étranger. Des placements immobiliers indirects à l étranger peuvent être réalisés de façon très efficace par le biais de sociétés immobilières cotées, notamment des REIT. Outre les possibilités de diversification et le niveau élevé de liquidités, la grande expertise et la concentration des sociétés immobilières constituent égale ment un avantage. En tant que placement en actions, un tel investissement dépend certes fortement de l évolution de l ensemble du marché des actions ; il est toutefois avéré qu à long terme, les actions immobilières procurent une véritable exposition au secteur immobilier, ce qui constitue un atout essentiel pour les investisseurs orientés sur le long terme comme, par exemple, les caisses de pensions. L analyse de corrélation du graphique 5 confirme qu il existe, à court terme, un lien très étroit entre les actions immobilières et l ensemble du marché des actions. Si on considère toutefois des périodes de placement plus longues, la corrélation est nettement plus faible. 7

8 Avec le Swisscanto FP Avant Immeubles Étrangers, Swisscanto propose un produit qui investit dans des REIT et dans des sociétés immobilières cotées à l étranger, permettant à l investisseur d accéder au potentiel de rendement de l immobilier étranger grâce à un produit de placement géré de manière professionnelle. Actualisation du produit Le Swisscanto (CH) Real Estate Fund Swiss Commercial est un fonds immobilier suisse pour les investisseurs qualifiés. Ce fonds, lancé en août 2010, investit en grande partie dans des biens immobiliers suisses à usage com mercial. Le portefeuille est actuellement composé de dix immeubles (graphique 6). Le fonds en est soit déjà propriétaire, soit l ac quéreur contractuel. Trois biens sont encore en travaux ; l immeuble de bureaux situé Hohlstrasse 550 à Zurich sera entièrement assaini jusqu à fin Dans le cadre du déve lop pe ment du terrain, un bâtiment de substitution est actuellement en construction dans le parc industriel d Altenrhein. En se basant sur le loyer ciblé, le rendement brut de l ensemble du portefeuille s élève à 6,6%. Le portefeuille opérationnel (à l exception du bien immobilier en cours d assainis sement situé Hohlstrasse à Zurich) génère un rendement brut d environ 6,9%. Cela correspond à 4,7% du volume total. Même avec dix biens, la diversification du fonds reste relative - ment faible, si bien que le portefeuille doit continuer à être développé. La diversification doit être améliorée sur le plan géographique et sectoriel. Il faudrait également réduire les risques locatifs. A moyen terme, l objectif est d obtenir un portefeuille avec une valeur de marché de CHF 500 millions ou plus, ce qui permettrait d une part de réduire les risques décrits et d autre part de pouvoir être introduit en Bourse. Les apports initiaux des investisseurs, d une valeur de CHF 300 millions, sont presque entièrement investis après l achèvement des travaux sur les biens immobiliers. Swisscanto est en train de définir la stratégie de financement afin d atteindre la croissance requise du portefeuille. 8

9 Graphique 6 : Portefeuille actuel du Swisscanto (CH) Real Estate Fund Swiss Commercial Lieu Désignation Utilisation FC/TCI* Valeur vénale Loyer prévisionnel Statut Indications en millions de CHF Etoy, VD La Belle Fontaine Retail 22,65 1,35 Opérationnel Altenrhein, SG Park Altenrhein Industrial 72,50 75,53 6,20 Opérationnel Renens, VD Maison Blanche Office 44,80 44,21 2,91 Opérationnel Bussigny, VD Rte de Renes Office 24,90 24,03 1,41 Opérationnel Zuchwil, SO Marthinshofplatz Mixed use 15,80 0,89 Opérationnel Hüntwangen, ZH Rheinshopping Retail 14,67 15,11 0,84 Opérationnel Zurich, ZH Hohlstrasse Office 23,28 21,93 1,50 Assainissement en cours Baden, AG Lindenplatz Ost Office 33,45 1,66 Achèvement vers la mi-2013 Gravesano, TI Via Danas Retail 17,25 0,95 Partiellement en chantier, achèvement début 2013 Pfungen, ZH Wanisstrasse Logistics 19,20 1,27 En chantier, achèvement vers la mi-2013 *Frais de construction et total des coûts de l installation 288,50 180,81 18,97 Allocation géographique* Allocation selon les cantons, après achèvement Saint-Gall 26% Vaud 31% Soleure 5% Zurich 20% Argovie 12% Tessin 6% * Valeur de marché ou frais de construction pronostiqués 9

10

11 Impressum Éditeur Équipe rédactionnelle Auteur de cette édition Graphiques/Tableaux Swisscanto Asset Management SA, Waisenhausstrasse 2, 8021 Zurich Andreas Fuchs (rédaction) Peter Bänziger (Chief Investment Officer) Thomas Härter (Chief Strategist) Thomas Liebi (Chief Economist) Dirk Steiner Les informations et les graphiques sans les références proviennent de Datastream et Bloomberg ou bien sont des calculs/représentations de Swisscanto Asset Management AG Parution Trimestrielle Internet Cette publication est disponible en format pdf sous Abonnement et commande d exemplaires Swisscanto Asset Management SA, Zurich Cette publication est destinée à la distribution en Suisse et ne s adresse pas à des investisseurs dans d autres pays. Elle a un caractère purement informatif et ne vise pas à promouvoir l achat ou la vente de produits financiers. Ces informations et opinions proviennent de sources sûres. Toutefois, Swisscanto Asset Management SA ne peut garantir ni l exactitude, ni l intégralité, ni l actualité des données fournies. Les indications de la présente publication servent uniquement à des fins d information. Les données, opinions et indications de prix ou de cours sont en outre susceptibles de varier continuellement. Les données de performance historique mentionnées dans cette publication pour les fonds Swisscanto ne constituent pas une indication d évolution actuelle ou future. Par ailleurs, elles ne prennent pas en compte les commissions et frais prélevés pour l émission ou le rachat. Les fonds désignés par (LU) sont des fonds de droit luxembourgeois pour lesquels le service de paiement est en Suisse, à la Banque Cantonale de Bâle, Spiegelgasse 2, 4002 Bâle. Pour tous les fonds, les publications (prospectus de vente, prospectus de vente simplifiés, informations importantes pour les investisseurs, conditions contractuelles dans leur version actuelle et derniers rapports annuels et semestriels) sont disponibles gratuitement sur ainsi qu au format papier à Swisscanto Asset Management SA, Nordring 4, Boîte postale 730, 3000 Berne 25, qui est la société représentante des fonds luxembourgeois, de tous les services de paiement des Banques Cantonales en Suisse et de la Banque Coop SA, Bâle.

12 SC2 5001f 12.12

Informations générales 1 er trimestre 2015. Inform La politique monétaire dans le piège des taux bas

Informations générales 1 er trimestre 2015. Inform La politique monétaire dans le piège des taux bas Informations générales 1 er trimestre 2015 Inform La politique monétaire dans le piège des taux bas A propos de Swisscanto Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement et prestataires

Plus en détail

Swisscanto (CH) Real Estate Fund Swiss Commercial C'est le bon moment pour investir

Swisscanto (CH) Real Estate Fund Swiss Commercial C'est le bon moment pour investir Swisscanto (CH) Real Estate Fund Swiss Commercial C'est le bon moment pour investir Swisscanto Asset Management SA Isabelle Cohen Solal, Relationship Manager Zurich, janvier 2015 Réservé aux investisseurs

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES Octobre 2011 Gabriela TURCATTI Jordi GUILLO SOMMAIRE IMMOBILIER SUISSE 3 CATÉGORIES L immobilier résidentiel 4 L immobilier commercial 5 L immobilier de bureau 5

Plus en détail

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse Communiqué de presse UBS SA Tél. +41-44-234 85 00 www.ubs.com UBS communique le dividende ainsi que la valeur d inventaire de trois UBS Real Estate Funds et annonce une augmentation de capital avec droit

Plus en détail

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui L INVESTISSEMENT IMMOBILIER DANS LES CAISSES DE PENSION > Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui apportent des éclairages en termes de structure, d

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 REAL ESTATE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 www.edr-realestatesicav.com Marché immobilier & cours de bourse Rapport du gestionnaire Rapport annuel, comptes annuels pour l exercice au 31 mars

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui?

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? Nicolas Di Maggio, CIIA 5 et 6 novembre 2014 Sommaire Marché Suisse Description et évolution

Plus en détail

Swisscanto Asset Management SA, Berne. Zürcher Kantonalbank, Zurich. 750 000 parts au maximum. 26 mai au 5 juin 2014, 12h00 HEC

Swisscanto Asset Management SA, Berne. Zürcher Kantonalbank, Zurich. 750 000 parts au maximum. 26 mai au 5 juin 2014, 12h00 HEC Prospectus d'émission du 30 avril 2014 SWISSCANTO (CH) REAL ESTATE FUND SWISS COMMERCIAL Fonds de placement contractuel de droit suisse de type «fonds immobilier» pour des investisseurs qualifiés Domicile

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

UBS (CH) Property Fund Léman Residential «Foncipars»

UBS (CH) Property Fund Léman Residential «Foncipars» Real Estate investment management Pour l'utilisation général UBS (CH) Property Fund Léman Residential «Foncipars» Elvire Massacand Fund Manager, Global Real Estate Switzerland 22 janvier 2015 Global Real

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Début des travaux à Sihlcity

Début des travaux à Sihlcity COMMUNIQUÉ DE PRESSE Début des travaux à Sihlcity Un consortium formé par Credit Suisse Asset Management (CSAM) et Swiss Prime Site AG, comme investisseurs et par Karl Steiner SA, en tant que concepteur

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Credit Suisse Real Estate Fund LivingPlus Présentation du produit. Real Estate Asset Management Janvier 2015

Credit Suisse Real Estate Fund LivingPlus Présentation du produit. Real Estate Asset Management Janvier 2015 Présentation du produit Real Estate Asset Management Janvier 2015 Demographie une société viellissante Année 2015 2030 2040 Population 8.2 mio. 8.7 mio. 8.9 mio. 65+ 1.5 mio. (17.4%) 2.1 mio. (24.2%) 2.4

Plus en détail

Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise

Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise 17 septembre 2009 Serge Courtet Director Sommaire 1. Faits à propos des placements immobiliers en Suisse 2. Marché immobilier suisse soutenu malgré la

Plus en détail

Dynamic Real Estate Fund

Dynamic Real Estate Fund Dynamic Real Estate Fund * * * * * Fonds de droit suisse investissant principalement dans l immobilier d habitat en Suisse romande Direction du fonds : Banque dépositaire : FidFund Management SA Banque

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

Compte de prévoyance pilier 3a

Compte de prévoyance pilier 3a Compte de prévoyance pilier 3a Prevoir tôt avec PRIVOR Prévoyance Assurances sociales de l Etat AVS/AI Garantie du minimum vital Prestations complémentaires Prévoyance prof. obligatoire LPP/LAA Garantie

Plus en détail

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON 2 2002 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

FONDS IMMOBILIERS SUISSES UNE CATÉGORIE DE PLACEMENTS QUI A FAIT SES PREUVES. Compact

FONDS IMMOBILIERS SUISSES UNE CATÉGORIE DE PLACEMENTS QUI A FAIT SES PREUVES. Compact FONDS IMMOBILIERS SUISSES UNE CATÉGORIE DE PLACEMENTS QUI A FAIT SES PREUVES Compact La Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA (SFAMA), fondée en 1992 et ayant son siège à Bâle, est l organisation

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Investir dans une villa Un bon placement

Investir dans une villa Un bon placement Investir dans une villa Un bon placement Considérations générales sur la maison individuelle L'acquisition d'une villa repose en 1 er lieu sur des critères émotionnels La villa sert prioritairement à se

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

Plan d action du PDC concernant le franc fort

Plan d action du PDC concernant le franc fort Plan d action du PDC concernant le franc fort Vendredi 20 février 2015, à 16 h 45 Renseignements : Filippo Lombardi, président du groupe et conseiller aux Etats (TI), mobile : 079 620 64 65 Pirmin Bischof,

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux 10 Cycle de vie des immeubles de bureaux Surfaces de bureaux et mutations structurelles Les immeubles de bureaux sont exposés à trois cycles distincts: premièrement, au cycle de vie de tout objet immobilier,

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Savoir conjuguer Bourse et immobilier

Savoir conjuguer Bourse et immobilier Savoir conjuguer Bourse et immobilier Questions Quel nom porte une société par actions dont l activité consiste à investir dans l immobilier les capitaux qu elle collecte? Sous quel nom désigne-t-on l

Plus en détail

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»?

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? UBS Optio 1e Fondation collective Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? 2 L essentiel en bref L affiliation à l UBS Optio 1e Fondation collective permet la

Plus en détail

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements La gestion de fortune par des professionnels, pour tous les investisseurs Edition pour la Suisse Fonds de diversification des actifs BFI Dynamic (CHF)

Plus en détail

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Depuis 25 ans, la structure de l épargne financière des ménages a été singulièrement modifiée par l essor

Plus en détail

INFORM GESTION DE FORTUNE ACTIVE OU PASSIVE? INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION

INFORM GESTION DE FORTUNE ACTIVE OU PASSIVE? INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION 1 2002 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION GESTION DE FORTUNE ACTIVE OU PASSIVE? On prône souvent en faveur de la gestion de fortune passive en arguant que la plupart

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Solidité et succès Depuis plus de 150 ans la Bâloise Assurance gère ses actifs pour

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques Les banques en tant qu intermédiaires financiers Qu est-ce qu une banque? Une banque est une entreprise dont l activité principale consiste à recevoir l épargne en dépôt, à accorder des crédits et à fournir

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples VISA 2012/82078-1283-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-11 Commission de Surveillance du Secteur Financier Prospectus simplifié Décembre

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 23 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Bruno Pfister 23 a été un bon exercice pour Swiss Life. Toutes nos unités opérationnelles ont contribué

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

Le rôle du secteur bancaire suisse dans la transformation de l épargne en investissements réels

Le rôle du secteur bancaire suisse dans la transformation de l épargne en investissements réels Le rôle du secteur bancaire suisse dans la transformation de l épargne en investissements réels Dans la théorie de l intermédiation financière, un système bancaire fonctionne correctement s il favorise

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2015 2 Message des présidents En présentant de très bons résultats semestriels dans un environnement global incertain, la BCV démontre une nouvelle fois

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez.

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Be selective. Swiss Invest En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Bienvenue en Suisse Depuis des décennies, la Suisse offre la stabilité et la sécurité auxquelles on aspire pour des

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.

Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119. Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.899 (la «Société») AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DE Luxembourg, le 8 mai

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible Placements 2 Formation de capital à votre rythme Avec le plan d épargne Fondsinvest, vous investissez des montants individuels

Plus en détail

N ISIN CH0039415010 / SYMBOLE SIX RSPF AU 30 SEPTEMBRE 2014 NON AUDITÉ

N ISIN CH0039415010 / SYMBOLE SIX RSPF AU 30 SEPTEMBRE 2014 NON AUDITÉ N ISIN CH0039415010 / SYMBOLE SIX RSPF RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 SEPTEMBRE 2014 NON AUDITÉ Sommaire Organisation 2 Compte de fortune 3 Compte de résultat 4 Engagements hypothécaires 5 Taux de rémunération

Plus en détail

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z.

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. 1 Mesdames et messieurs, Une gestion de fortune clairvoyante, réaliste et compétente

Plus en détail

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 Un produit de placement différenciant et solide SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 RÉSERVÉ EXCLUSIVEMENT AUX INVESTISSEURS QUALIFIÉS* - NON DESTINÉ À LA COMMERCIALISATION *au sens de la directive

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Petit aperçu de l ASIP: les services aux actionnaires existant en Suisse

Petit aperçu de l ASIP: les services aux actionnaires existant en Suisse Corporate Governance Agence Suisse (CGAS) En bref: la CGAS, qui est opérationnelle depuis janvier 2006, propose des prestations dans le domaine des recommandations de vote, l exercice des droits de vote

Plus en détail

Swiss Life Flex Save Uno/Duo. Une épargne garantie pleine d opportunités

Swiss Life Flex Save Uno/Duo. Une épargne garantie pleine d opportunités Swiss Life Flex Save Uno/Duo Une épargne garantie pleine d opportunités Bénéficiez d une assurance d épargne moderne avec prestations garanties et opportunités de rendement Swiss Life Flex Save Uno/Duo

Plus en détail

Financer. Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier. je connais mon banquier je connais mon banquier

Financer. Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier. je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier je connais mon banquier je

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité ab Focus pour la clientèle institutionnelle Juin 2012 Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité Dans notre pays, il n est pas une institution de prévoyance qui n établisse

Plus en détail

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2014

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2014 Impressum Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2014 Editeur version française GRI Groupement Romand de l'informatique Rte de Genève 88 CH - 1004 Lausanne Internet : www.gri.ch Courriel

Plus en détail

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Impressum Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Editeur version française GRI Groupement Romand de l'informatique Rte de Genève 88 CH - 1004 Lausanne Internet : www.gri.ch Courriel

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE CAISSE DE PENSIONS DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL RUE DU PONT 23 CH 2300 LA CHAUX-DE-FONDS DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE Données personnelles - Données de l objet Plan financier Veuillez

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

Bulle ou pas bulle? 1. Qu'est ce qu'une bulle immobilière? 2. Comment se forme une bulle? 3. Comment détermine t on si il y a une bulle?

Bulle ou pas bulle? 1. Qu'est ce qu'une bulle immobilière? 2. Comment se forme une bulle? 3. Comment détermine t on si il y a une bulle? Bulle ou pas bulle? 1. Qu'est ce qu'une bulle immobilière? Une bulle immobilière est caractérisée par une hausse rapide de la valeur des biens immobiliers. Elle caractérise un écart important et persistant

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne INSIGHT Invitation 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne La Fondation d investissement pour la prévoyance en faveur du personnel IST a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire institutionnel

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Moniteur Immobilier 3 e trimestre 2013 Le marché des surfaces de bureaux perd le cap

Moniteur Immobilier 3 e trimestre 2013 Le marché des surfaces de bureaux perd le cap Global Research Swiss Issues Immobilier Septembre 213 Moniteur Immobilier 3 e trimestre 213 Le marché des surfaces de bureaux perd le cap Impressum Editeur Giles Keating Head of Research for Private Banking

Plus en détail

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE

MÉMO. Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur SOMMAIRE Édition : décembre 13 MÉMO Des solutions en cas de coup dur ou de coup de cœur 1. Optimiser l utilisation des livrets défiscalisés 2. Épargner sans plafond 3. Placer une somme importante sur quelques mois

Plus en détail

Commercialisation du 25 septembre au 19 décembre 2014 (12h00)

Commercialisation du 25 septembre au 19 décembre 2014 (12h00) Commercialisation du 25 septembre au 19 décembre 2014 (12h00) dans la limite de l'enveloppe disponible Batik Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance*

Plus en détail

Tarif de nos prestations financières

Tarif de nos prestations financières Tarif de nos prestations financières Table des matières Courtages bourse suisse...4 Courtages bourses étrangères...5 Commissions d émission sur fonds de placement Swisscanto...6 Commissions reçues par

Plus en détail