PRÉSENTATION DE L'ÉVÉNEMENT EVENT OVERVIEW

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION DE L'ÉVÉNEMENT EVENT OVERVIEW"

Transcription

1 1

2 PRÉSENTATION DE L'ÉVÉNEMENT EVENT OVERVIEW Dans le cadre de la Journée Météorologique Mondiale In the framework of the World Meteorological Day Créé en 2004, le Forum International de la Météo et du Climat est organisé chaque année par la Société Météorologique de France. La 9 e édition se déroule à Genève, à l'omm les 22 et 23 mars La Société Météorologique de France est très honorée d être accueillie au siège de l'organisation météorologique mondiale à l'occasion de la 9 e édition du Forum International de la Météo et du Climat. Elle tient à remercier tout particulièrement Monsieur Michel Jarraud, Secrétaire général de l'omm. Created in 2004, the International Weather and Climate Forum is organized by the Société Météorologique de France. The 9 th edition is held in Geneva, at the WMO, on March 22 and 23, The French Meteorological Society is very honored to be hosted at the headquarters of the World Meteorological Organization on the occasion of the 9 th edition of the International Weather and Climate Forum. The SMF would like to especially thank M. Michel Jarraud, Secretary General, WMO. 2

3 PRÉSENTATION DE L'ÉVÉNEMENT EVENT OVERVIEW Le Forum International de la Météo et du climat est un événement annuel qui s articule autour d un volet pour le public les scolaires et d un volet pour les professionnels. LE VOLET GRAND PUBLIC & SCOLAIRES Expositions, rencontres et animations autour des thèmes de la Météo, du Climat, de l Energie, de l Eau et de l Environnement. LE VOLET PROFESSIONNEL Le volet professionnel rassemble experts et opérationnels autour de formations, colloque et atelier-média auquel participent chaque année des présentateurs météo de près de 40 pays. The International Weather & Climate Forum is an annual event which based on two parts: one dedicated to general Public and schools and one dedicated to the Professionals. PROGRAMME FOR THE PUBLIC AND SCHOOLS Exhibitions, meetings and organized activities around the subjects of Weather, Climate, Energy, Water and Environment. PROGRAMME DEDICATED TO THE PROFESSIONALS The professional part unites experts and operational agents around trainings, Symposium and Media Workshop with the participation of weather presenters from almost 40 countries. 3

4 EDITO Dans les pays les plus riches, la population est largement "isolée" de l environnement. On peut chauffer quand il fait froid, climatiser quand il fait chaud ; l eau courante coule des robinets, même en période de sécheresse ; et la plupart des inondations n atteignent pas les maisons, qui sont protégées par des digues. Mais tout ceci n est possible que grâce à des infrastructures barrages, centrales électriques, réseau d eau potable et d assainissement, etc., et grâce aux professionnels qui font en sorte que ces infrastructures fonctionnent de manière sûre toute l année quasiment en toute circonstance. Et même pour les événements les plus extrêmes pendant lesquels ces infrastructures sont dépassées, les autorités disposent le plus souvent de prévisions permettant d anticiper les problèmes et d évacuer les populations à risque. Tout ceci fonctionne tellement bien que l on voit les réactions exaspérées des usagers quand une autoroute est paralysée par la neige, quand le vent provoque une coupure de courant, ou quand une crue endommage une digue et conduit à l inondation de maisons. Parce que la "gestion" au jour le jour de l environnement et des conditions météorologiques est largement le fait de quelques professionnels dans ces pays, le grand public ne se rend pas forcément compte de l importance de disposer d une bonne information et de bonnes prévisions sur la météorologie et l hydrologie c'est-à-dire sur le temps qu il fait et sur l état de nos rivières. Le plus souvent, les prévisions météorologiques sont considérées comme une information utile pour savoir comment s habiller, s il faut prendre un parapluie en allant au travail, ou si l on peut partir en randonnée le week-end. Mais qui a conscience du rôle de ces informations et prévisions pour sauver des vies en cas de tempête? Pour s assurer qu une production électrique suffisante est assurée chaque jour? Pour faire en sorte que les réservoirs et barrages puissent soutenir le débit des rivières pendant l été et ainsi préserver l agriculture et la vie aquatique? Pour saler les routes et pré-positionner des moyens de secours en cas de grand froid? Comme souvent, c est quand on ne dispose pas de quelque chose qu on se rend compte de son importance Dans les pays en voie de développement, où cette information et ces prévisions ne sont pas disponibles, la gestion et la conception des infrastructures est plus difficile, ce qui nuit à la qualité de vie et au développement économique C est le thème du colloque scientifique du 9 e Forum International de la Météo et du climat, organisé par la Société Météorologique de France le 22 mars 2012, au siège de l Organisation météorologique mondiale. Ce colloque rassemble des experts de ce sujet, venant des pays riches comme des pays en voie de développement. Il cherchera à faire un point sur l ensemble des bénéfices que la population des pays en voie de développement pourrait attendre d investissements dans l information météorologique et hydrologique. Il se conclura sur une session qui vise à faire des propositions précises sur comment on pourrait favoriser ces investissements et accélérer le développement des services météorologiques et hydrologiques, et par là améliorer la qualité de vie des populations, et les aider à sortir de la pauvreté. Jean Jouzel Président Société Météorologique de France Stéphane Hallegatte Vice-président 4

5 EDITO In most wealthy countries, the population is largely "secluded" from the environment. When cold, they can turn on the heating, when hot, the air conditioner; water runs from the tap, even during periods of drought, and majority of floods never reach the houses that are protected by dikes. But all of this is possible only thanks to the infrastructure dams, power stations, drinking water distribution systems and the sanitary sewers, etc. and to the professionals who make sure the infrastructure runs smoothly throughout the year, almost in any event. Furthermore, for most extreme phenomena, when the infrastructure proves to be insufficient, the authorities often have access to forecast that can help anticipate problems and evacuate population at risk. All of this works so well that we can be witness to exasperated reactions of the users when the highway traffic movement gets paralyzed by snow, when the wind causes a power cut, or when a flood causes damage to a dike which results in house flooding. Daily management of the environment and meteorological conditions is largely responsibility of several professionals in the concerned countries. The general public does not necessarily realize the importance of having good-quality hydrologic information and good-quality weather forecast that is to say, information on current weather and river conditions. Most often, the weather forecast is considered as a useful information to know what to wear, whether to take an umbrella to go to work or if it is possible to go hiking during the weekend. But who is aware of the part this information and forecasts play in saving lives during storms? In making sure the power provided on daily basis is sufficient? In managing water tanks and dams so they can keep up with the river flow during the summer and thus protect agriculture and underwater life? In gritting roads and setting up the emergency plan in case of severe cold? As often, only when we do not have something, we become aware of its importance. In developing countries, where this information and forecast are not available, the management and construction of the infrastructure is more complicated, which has a negative impact on the life quality and the economic development This is the subject of the 9 th International Weather and Climate Forum, organized by the French Meteorological Society 22 March 2012 at the World Meteorological Organization H.Q. This symposium unites the experts of this subject, coming from both rich and developing countries. The symposium will try to evaluate the set of advantages that developing countries population could expect from the hydro-meteorological information. In the end, it will try to give clear-cut propositions on how to encourage these investments and accelerate the development of meteorological and hydrologic services, which would improve life quality of the concerned population and help conquer poverty. Jean Jouzel President Stéphane Hallegatte Vice-president Société Météorologique de France 5

6 EDITO Les informations météorologiques, climatiques et hydrologiques sont essentielles au développement socio-économique. De récentes études mettent en évidence les bénéfices économiques et sociaux, en termes de sécurité et de qualité de vie, pouvant découler de ces informations, ceci tant dans les pays industrialisés que dans les pays émergents ou en voie de développement. Renforcer les capacités dans ce secteur est donc un moyen efficace d'appuyer un développement économique durable, et d'aider les populations à sortir de la pauvreté. C est pourquoi en 2011, le Seizième Congrès météorologique mondial a convenu à l unanimité d établir un Cadre mondial pour les services climatologiques (le Cadre). Le principal objectif du Cadre est "d'optimiser la gestion des risques liés à la variabilité et à l'évolution du climat et de soutenir l'adaptation aux changements climatiques par la production d'informations et de prévisions sur le climat, scientifiquement fondées et leur prise en compte dans les processus de planification, d'élaboration des politiques et de mise en pratique à l'échelle mondiale, régionale et nationale." Le Cadre focalisera son action au début en priorité dans les quatre domaines suivants : la réduction des risques de catastrophes, la gestion de l eau, la santé et la sécurité alimentaire. La réduction des risques de catastrophes est de longue date une priorité majeure de l OMM. Comme l indiquent les données de ces 50 dernières années, près de 90 % des catastrophes naturelles sont liées à des phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques, et relèvent donc du mandat de cette Organisation. Le nombre de collectivités vulnérables augmente depuis quelques dizaines d années en raison d une urbanisation croissante et du déplacement de populations vers des zones à risque telles que les régions côtières, de faible altitude, aride ou inondable. Ce problème est également exacerbé par l augmentation de la fréquence et de l intensité de divers phénomènes extrêmes. C est pourquoi les décideurs et les acteurs de l intervention d urgence et du secours ont besoin d informations mieux adaptées et de meilleure qualité ainsi que des services climatologiques performants, ceci afin d élaborer les plans de prévention et de secours les plus appropriés. L OMM a souligné à maintes reprises que l amélioration de la recherche, des observations et des prévisions ainsi que le renforcement des capacités sont essentiels pour la protection des personnes et des biens. De nombreux pays vulnérables en particulier les pays les moins développés et les petits États insulaires en voie de développement ont beaucoup de mal à maintenir et renforcer leurs réseaux d observation hydrométéorologique et de télécommunication. Ils ont besoin d un appui renforcé pour réduire l écart qui les sépare des pays développés. La production d information d ordre météorologique, climatique et hydrologique est nécessaire au bon fonctionnement de nombreux secteurs socio-économiques essentiels tels que l agriculture, la santé, les transports, la production d énergie et la gestion des ressources en eau. La consolidation des capacités pour assurer cette production et les services associés est susceptible de contribuer de manière significative au développement moyennant des investissements relativement modestes. Michel Jarraud Secrétaire général de l Organisation météorologique mondiale 6

7 EDITO Meteorological, climatological and hydrological information is essential to socio-economic development. It contributes to security and quality of life in industrialized, emerging and developing economies alike. Capacity-strengthening in weather-, climate- and water-related services is therefore an effective means of promoting sustainable development and alleviating poverty. This is why, in 2011, the Sixteenth World Meteorological Congress unanimously agreed to establish a Global Framework for Climate Services. The main goal of the Framework is to enable better management of the risks of climate variability and change and adaptation to climate change, through the development and incorporation of science-based climate information and prediction into planning, policy and practice on the global, regional and national scale. The four initial priorities of the Framework will be disaster risk reduction, water, health and food security. Disaster risk reduction has for years been a very high WMO priority and it continues to be so. Close to 90 percent of natural disasters over the last 50 years have been linked to weather, climate and water hazards and therefore fall within the mandate of WMO. The number of vulnerable communities has augmented over the last decades as a result of increased urbanization and population shifts into more fragile areas, such as coasts, lowlands, arid regions and floodplains This issue is critically coupled with the increase in the frequency and intensity of a number of extreme events. Accordingly, decision-makers and emergency response managers will require more and better weather and water information as well as climate services to formulate the most appropriate contingency plans. WMO has repeatedly underlined that improved research, observations, prediction and capacity development will be essential for the protection of life and property A number of vulnerable countries and in particular Least Developed Countries and Small Island Developing States, have considerable difficulties in maintaining their respective hydro-meteorological observing and telecommunications networks and will need enhanced support to bridge the gap with the developed world. The provision of weather-, climate-, and water-related information is also needed to support vital socio-economic activities like agriculture, health, transport, energy and water resources management. All of these have the potential to provide considerable developmental benefits through a relatively moderate investment. Michel Jarraud Secretary General, World Meteorological Organization 7

8 Scolaires Programme for schools 8

9 ANIMATIONS & ATELIERS PEDAGOGIQUES EDUCATIONAL ANIMATION & WORKSHOP Les visiteurs, dont un grand nombre d'écoles, participeront à des animations, des jeux interactifs, des ateliers de vulgarisation avec des chercheurs et des animateurs scientifiques. Chacun pourra s'informer sur les dangers des émissions de gaz à effet de serre, découvrir comment économiser l'énergie et quelles sont les nouvelles solutions énergétiques, regarder la terre à travers l'œil d'un satellite, apprendre comment on fait une prévision météo et comment elle est décryptée pour un bulletin météo Quatre secteurs thématiques : MÉTÉO-CLIMAT ENVIRONNEMENT ÉNERGIES ESPACE The visitors, among whom many schools, will participate in the organized activities, interactive games, educational workshops with researchers and scientific moderators. Everyone will learn on the dangers of greenhouse gas emissions, discover how to save energy and which are new energy alternatives, see the Earth through the perspective of a satellite, learn how to prepare a weather forecast and how to interpret it during a weather bulletin. Four thematic sectors : WEATHER-CLIMATE ENVIRONMENT ENERGY SPACE Avec la participation de With participation of: Memo Adresse Venue Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization 7bis avenue de la Paix CH-1202 Genève Horaires Hours 9h-17h 9 am 5 pm Tarifs & conditions d'accès Rate and access Entrée gratuite Free entrance Sur inscription préalable Upon registration 9

10 ANIMATIONS & ATELIERS PEDAGOGIQUES EDUCATIONAL ANIMATION & WORKSHOP METEO-CLIMAT WEATHER-CLIMATE Du temps au climat Eumetsat est l'organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques. Elle a pour mission de fournir aux services météorologiques nationaux de ses états membres des données, images et produits satellitaires essentiels pour la météorologie et la climatologie. Venez découvrir à quoi servent ces données et comment elles sont exploitées. Le mini bureau du temps A l'aide de leur outil de travail, les prévisionnistes de Météo Suisse vous expliqueront comment ils élaborent une prévision météorologique, puis comment celle-ci est "décryptée" pour permettre son utilisation pour un bulletin météo télé. Prévention des catastrophes naturelles Les catastrophes naturelles peuvent être évitées. Pour l'omm la prévention et l'atténuation des catastrophes naturelles est une priorité absolue. From Weather to Climate EUMETSAT is the European Organization for the Exploitation of Meteorological Satellites. Its mission is to provide national weather services of its member data, satellite images and products essential for meteorology and climatology. Discover the role of these data and how they operate. The mini Weather Office Using their "working tool", Meteo Swiss will explain how they develop a weather forecast and how it is "decoded" to allow its use for a TV weather report. Natural Disaster Reduction Natural disasters can be avoided. For the WMO, prevention and mitigation of natural disasters is a top priority. Combien pèse un nuage? Les nuages contiennent d'énormes quantités d'eau. Comment font-ils pour ne pas nous tomber sur la tête, comme le redoutaient nos ancêtres les Gaulois? Comprendre les nuages, c'est comprendre le temps qu'il fait, du beau fixe aux catastrophes, mais aussi le cycle de l'eau et son influence sur le climat. How heavy is a cloud? The clouds contain huge amounts of water. How do they not fall on our head, like our ancestors the Gauls feared? Understanding clouds is to understand the weather, nice weather or severe storm, but also the water cycle and its influence on climate. ESPACE SPACE Ma Terre vue de l'espace Avec l'esa, l'agence spatiale européenne, découvrez le rôle des satellites météo en cas de phénomènes météorologiques extrêmes. Avec cette animation, vous mesurerez l'influence du changement climatique sur les océans (augmentation de la température des océans et conséquence sur la montée du niveau des océans...), les climats locaux, la diversité des milieux... Earth from Space Discover the role of weather satellites in case of extreme weather events. With this animation, you will measure the influence of climate change on the oceans (increased ocean temperatures and result in rising sea levels...), local climates, the diversity of environments... 10

11 ANIMATIONS & ATELIERS PEDAGOGIQUES EDUCATIONAL ANIMATION & WORKSHOP ENVIRONNEMENT ENVIRONMENT Quelle est ton empreinte écologique? L'empreinte écologique est une mesure de la pression qu'exerce l'homme sur la nature. Cet outil évalue la surface de la planète nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et absorber les déchets et la pollution générée. Avec WWF Genève et le Panda Club, venez tester vos connaissances avec le jeu des 10 questions sur l'empreinte écologique. Ozzy et Zoe Ozone, défenseurs de la planète La couche d'ozone est un bouclier fin qui couvre la Terre et nous protège des rayons UV nuisibles. Il est composé de molécules d'ozone, comme Ozzy et Zoe qui forment ensemble un filet de sécurité qui bloque la plupart de ces rayons dangereux. Ozzy et Zoé Ozone, les défenseurs de la planète, descendront de chez eux dans la stratosphère pour passer quelques heures à l'omm, pour vous aider à comprendre ce qu'est l'ozone et le trou dans la couche d'ozone et pourquoi il faut se protéger des rayons du soleil. Venez les rencontrer What is your carbon footprint? The carbon footprint is a measure of the pressure from by human over nature. This tool estimates the planet's surface needed for a population to meet its consumption of resources and absorb waste and pollution generated. Come test your knowledge with the 10 questions game about carbon footprint. Ozzy and Zoe Ozone, defenders of the Planet The ozone layer is a shield that covers Earth and protects us from harmful UV rays. It is composed of ozone molecules, like Ozzy and Zoe which together form a safety net that blocks most of these dangerous rays. Ozzy and Zoe Ozone, defenders of the planet, will come down from home through the stratosphere for a few hours at WMO, to help you understand what ozone and ozone layer hole are and why we must protect from sunlight. Come and Meet! ENERGIES L'impact de notre consommation sur le climat Cet atelier participatif proposé par l'association J'aime ma planète aura pour objectif de faire prendre conscience des impacts écologiques de nos modes de consommation, en particulier concernant les changements climatiques. A travers quatre objets, les élèves devront analyser l'énergie grise qui se cache derrière leurs cycles de vie (depuis la conception, l'extraction des matières premières, la fabrication, les transports, la consommation, le recyclage, et la gestion en fin de vie). The impact of our consumption on climate This participatory workshop will aim to raise awareness of the ecological impacts of our consumption, particularly on climate change. Through four objects, students will analyze the energy behind their lifecycle (from design, raw material extraction, manufacturing, transportation, consumption, recycling, and management at the end of life). 11

12 Professionnels Programme for Professionals 12

13 22 mars March 22, 2012 Colloque international L'hydrométéorologie: un outil pour le développement socio-économique? International Symposium Hydromet information: a tool for social and economic development? Memo Adresse Venue Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization 7bis avenue de la Paix CH-1202 Genève Horaires Hours 9h-17h 9 am 5 pm Tarifs & conditions d'accès Rate and access Sur frais d'inscription Upon registration fees 13

14 RÉSUMÉ DU COLLOQUE SYMPOSIUM ABSTRACT Les prévisions météorologiques et hydrologiques font partie du quotidien dans les pays industrialisés mais restent largement absentes dans les pays en voie de développement. Des études récentes mettent pourtant en évidence les bénéfices économiques, sociaux, et en termes de sécurité et de qualité de vie que peuvent créer ces informations, dans les pays industrialisés comme dans les pays émergents ou en développement. Investir dans ce secteur semble donc être un bon moyen d'accélérer le développement et la croissance économique, et d'aider les populations à sortir de la pauvreté. Ce colloque rassemblera experts et opérationnels afin d échanger sur les besoins et leurs coûts pour produire et utiliser une information hydrométéorologique de qualité (observations, modélisations), et sur l'évaluation des bénéfices socio-économiques qui peuvent en être retirés dans différents secteurs : Santé, Gestion des risques, Assurance, Industrie, Energie, Agriculture Aussi, le colloque discutera des pistes et options pour assurer le développement de long-terme des services hydro-météorologiques. Weather forecasts and hydrological information are a part of daily life in industrial countries but are largely absent from developing countries. Recent studies underline that hydrometeorological information can yield economic and social benefits, as well as gains in terms of security and quality of life. This is true for industrialized countries, as well as for developing and emerging countries. Investing in this sector seems thus to be a good way of accelerating the economic development and growth, and of alleviating poverty. This symposium will unite the experts and operational managers to discuss the financial and technical needs to produce quality information (observations, forecast), and the assessment of the social and economic benefits of these services, in various economic sectors such as: Health, Risk management, Insurance, Industry, Energy, Agriculture Also, the symposium will discuss the solutions and options to develop sustainable hydrometeorological services. COMITÉ SCIENTIFIQUE SCIENTIFIC COMMITTEE PRÉSIDENTS CO-CHAIRS Jean JOUZEL Société Météorologique de France LSCE-IPSL GIEC IPCC Stéphane HALLEGATTE Société Météorologique de France Météo-France CIRED World Bank MEMBRES MEMBERS Martin BENISTON Université de Genève University Geneva Christian BLONDIN Organisation météorologique mondiale WMO Pierre ECKERT MétéoSuisse MeteoSwiss Marianne FAY World Bank Serge JANICOT LOCEAN-IPSL, France Jeffrey LAZO NCAR, USA Claude NAHON EDF, France Alain PODAIRE Mercator-Océan, France David ROGERS Health and Climate Foundation, USA Youba SOKONA Centre Africain de Politique Climatique, Ethiopie African Climate Policy Center, Ethiopia 14

15 PROGRAMME DU COLLOQUE SYMPOSIUM AGENDA Colloque animé par Symposium hosted by Dominique SCHIBLI (RTS, Suisse Switzerland) 09:00 09:00 am 09:15 09:15 am SESSION OUVERTURE OFFICIELLE OFFICIAL OPENING SESSION Michel JARRAUD (Secrétaire général de l'organisation météorologique mondiale Secretary General World Meteorological Organization sous réserve, ou son représentant tbc), Sandrine SALERNO (Conseillère administrative de la Ville de Genève), Jean JOUZEL (Président de la Société météorologique de France, membre du bureau du GIEC IPCC). KEYNOTE Développement, climat et services hydro-météorologiques Development, climate and hydro-met services Seleshi BEKELE (Centre Africain de Politique Climatique, Ethiopie African Climate Policy Center, Ethiopia) Quels bénéfices socio-économiques peut-on retirer d une meilleure information hydro-météorologique? What are the socio-economic & development benefits from better Hydro-Meteorological information? 10:00 10:00 am 11:00 11:00 am 1a) Santé et Gestion des risques Health and Disaster risk reduction Animé par Hosted by Serge JANICOT (IRD - LOCEAN / IPSL Laboratoire d'océanographie et du Climat, France) Talks (15 minutes): Debarati GUHA-SAPIR (CRED Center for Research on the Epidemiology of Disasters, Belgique Belgium) Jacques-André NDIONE (CSE Centre de Suivi Ecologique, Sénégal Senegal) Discussion lancée par Discussion launched by Josef HESS (Office fédéral de l'environnement, Suisse Switzerland) 1b) Industrie et Energie Industry and Energy Animé par Hosted by Kanta KUMARI (World Bank) Talks (15 minutes) : Thomas FREI (MeteoSwiss) Randall SPALDING-FECHER (Poyry Management Consulting, Afrique du Sud South Africa) Discussion lancée par Discussion launched by Gilles VERDAN (GazNat, Suisse Switzerland) 12:00 12:00 m 14:00 02:00 pm SESSION 15:00 03:00 pm Déjeuner avec le soutien du Lunch break with support of Canton de Genève 1c) Agriculture et Eau Agriculture and Water Animé par Hosted by Martin BENISTON (Université Genève) Talks (15 minutes) : Ousmane NDIAYE (Agence Nationale de la Météorologie, Sénégal Senegal) Benjamin SULTAN (IRD - LOCEAN / IPSL Laboratoire d'océanographie et du Climat, France) Discussion lancée par Discussion launched by Martin BENISTON (Université Genève, Suisse Switzerland) Comment assurer le développement de long-terme des services hydro-météorologiques? How to develop sustainable hydro-meteorological services? Table-ronde animée par Roundtable hosted by Stéphane HALLEGATTE Abdou ALI (AGRHYMET, Niger) Maryam GOLNARAGHI (Organisation Météorologique Mondiale WMO) Kanta KUMARI (World Bank) Abdalah MOKSSIT (MarocMeteo / OMM WMO) Caroline WITTWER (SCHAPI Service Central d'hydrométéorologie et d'appui à la Prévision des Inondations BRGM France) 16:30 04:30 pm 17:00 05:00 pm CONCLUSION Stéphane HALLEGATTE (SMF Météo-France CIRED The World Bank France) Fin du colloque Symposium ends 15

16 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Michel JARRAUD Secrétaire général de l Organisation météorologique mondiale WMO Secretary General Scientifique et météorologiste, Michel Jarraud est diplômé de la prestigieuse École polytechnique de Paris et de l'école de la météorologie nationale. Il est membre de la Société météorologique américaine, de la Société météorologique de France, de la Royal Meteorological Society (Royaume-Uni) et de la Société météorologique africaine. Il est aussi membre honoraire de la Société météorologique chinoise et de la Société météorologique cubaine. Michel Jarraud is a scientist and a meteorologist with degrees from the prestigious French Ecole Polytechnique and the National School of Meteorology. He is a fellow of the American Meteorological Society (USA), a member of the French Meteorological Society, the Royal Meteorological Society (United Kingdom) and the African Meteorological Society, as well as an Honorary Member of the Chinese Meteorological Society and the Cuban Meteorological Society. Sandrine SALERNO Conseillère d Etat municipal, Suisse City of Geneva Councilor, Switzerland Membre du parti socialiste genevois, Sandrine Salerno a été Conseillère municipale de la Ville de Genève entre 1999 et 2007.En 2007, elle a été élue au Conseil administratif de la Ville de Genève et a pris la tête du Département des finances et du logement (DFL). Elle s est engagée à améliorer concrètement le quotidien des genevois en faisant de la lutte contre le chômage, de la promotion de l économie locale, de la défense de l égalité ou encore de la promotion du logement social des axes prioritaires de son action. Elle a également consacré une partie de son mandat à refondre le règlement de la Gérance immobilière municipale et à piloter la réforme du statut du personnel de la Ville. Elue maire de Genève le 1er juin 2010, Sandrine Salerno est la 4 ème femme à avoir occupé ce poste depuis En 2011, elle a été réélue au Conseil administratif de la Ville pour quatre ans, durant lequel elle entend poursuivre son travail en faveur de Genève. Madame Salerno a toujours promu et soutenu la Genève internationale. A ce titre, elle s était personnellement impliquée lors de la votation de septembre 2007 en faveur de l extension de l OMC. Sa gestion des finances municipales a été saluée au niveau national puisque Genève a été élue ville la mieux gérée de Suisse en Member of the Socialist Party of Geneva, Sandrine SALERNO was Councilor of the City of Geneva between 1999 and In 2007, she was elected to the Administrative Council of the City of Geneva and took the head of the Department of Finance and Housing (DFL). She is committed to improving the everyday life of the Geneva citizens by fighting against unemployment, promoting the local economy, defending the equality or promoting the public housing projects, priorities of her action. She also dedicated a part of her mandate to overhaul the regulations of the City Real Estate Management and to lead the reform of the City Employees Statute. Elected Mayor of Geneva 1 June 2010, Sandrine Salerno is the fourth woman to hold this position since In 2011, she was reelected to the Administrative Council of Geneva for four years, during which she intends to continue her work in favor of Geneva. Ms. Salerno has always promoted and supported the International Geneva. As such, she was personally involved in the September 2007 vote for the extension of the WTO. Her management of the town finances has been acknowledged on the national level when Geneva was voted the best managed city in Switzerland in

17 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Jean JOUZEL Président de la Société météorologique de France, membre du bureau du GIEC, France President of the French Meteorological Society and IPCC Board member, France Jean Jouzel est un expert en climat et en glaciologie. En tant que directeur de recherche au CEA, il a principalement travaillé sur la reconstitution des climats passés à partir de l'étude des glaces de l'antarctique et du Groenland. En tant qu'auteur principal, il a contribué aux rapports du GIEC sur le changement climatique. Il est membre du bureau du GIEC et vice-président de son groupe de travail scientifique depuis Il a publié plus de 400 articles, dont 250 dans des publications internationales. Son travail a été récompensé par des prix et décorations, telles que les médailles Milankovitch et Revelle, respectivement de la Société européenne de géophysique et de l'american Geophysical Union, ainsi qu un prix de l'académie des Sciences. Conjointement avec Claude Lorius, il a reçu la médaille d'or du CNRS en En 2007, il partage avec Al Gore et les autres scientifiques membres du GIEC le Prix Nobel de la paix. En 2009, il est élu président de la Société Météorologique de France. Il a été élu président du Haut Conseil de la science et de la technologie en Jean Jouzel is an expert in climate and glaciology. As director of research at the CEA, he mainly worked on the reconstruction of past climate derived from the study of the Antarctic and Greenland ice. As lead author, he participated in the IPCC reports on climate change. He is a member of the IPCC Bureau and Vice President of its Scientific Working Group since He has published over 400 articles, including 250 in international publications. His work has been rewarded with many prizes and decorations, such as Milankovitch and Revelle medals, received respectively by the European Geophysical Society and the American Geophysical Union, and an award from the Academy of Sciences. Together with Claude Lorius, he was given the CNRS gold medal in In 2007 he shared the Nobel Prize for peace with Al Gore and other scientists from the IPCC. In 2009 he was elected President of the Meteorological Society of France. He was elected President of the High Council for Science and Technology in Dominique SCHIBLI Présentatrice météo RTS, Suisse Weather presenter RTS Switzerland Après des études à Genève dans la section latine et une carrière dans le mannequinat, Dominique Schibli est engagée en 1988 par la TSR comme speakerine. Elle présente des émissions de variétés, puis un rendez-vous pour les demandeurs d emploi. Elle s occupe ensuite de la production de jeux puis des «TSR Dialogues» faisant ainsi le lien entre les téléspectateurs et la direction de la TSR. Depuis 1991, elle présente la Météo à la RTS (ex. TSR). En 2001, le Festival International de la météo lui décerne le Prix des Scientifiques. Sensibilisée à l information météorologique et climatique donnée aux téléspectateurs au travers des bulletins météo, Dominique Schibli participe à différentes actions menées, entre autre, par la Société Météorologique de France dont elle est membre. After Latin studies in Geneva and a career in modeling, she was hired in 1988 by TSR as announcer. She hosted variety shows and a special program for the unemployed. Later on, she was in charge of the TV game shows production and TSR Dialogues, acting as the link between the viewers and the TSR management. Since 1991, she has presented weather at the RTS (former TSR). She was rewarded in 2001 during the International Weather Festival with the Scientists award. Aware of the importance of the meteorological and climate information given to the TV viewers through weather bulletins, Dominique Schibli participates in various actions organized by, among others, French Meteorological Society, of which she is a member. 17

18 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Développement, climat et services hydro-météorologiques Development, climate and hydro-met services Seleshi BEKELE Centre Africain chargé des Politiques Climatiques, Ethiopie African Climate Policy Center, Ethopia Dr Seleshi Bekele Awualchew est un spécialiste de l eau et du changement climatique au Centre Africain chargé des Politiques Climatiques (CAPC/CCAM) de la Commission économique pour l Afrique des Nations Unies (CEA). Il est ingénieur civil avec spécialisation en génie des ressources hydrauliques et de l'eau. Jusqu'en 2004, il a occupé différentes fonctions dont Doyen de l université d Arba Minch en Ethiopie. Il travaille ensuite à l Institut International de Gestion des Ressources en eau (IWMI) en tant que chargé de bureau du bassin du Nil et de l Afrique de l Est. Il y a également occupé le poste de chercheur international sénior, et de directeur par intérim responsable pour l Afrique. Il rejoint la CCAM en Décembre Il a produit un certain nombre de documents de recherche et de matériels didactiques, et a enseigné comme professeur invité dans les universités en Éthiopie et en Allemagne. Dr. Seleshi Bekele Awualchew is a senior water and climate change specialist at African Climate Policy Centre (ACPC) of the United Nations Economic Commission for Africa (UNECA). He is a civil engineer specialized in hydraulic and water resources engineering. Until 2004, he occupied different positions, such as Dean at the Arba Minch University of Ethiopia. He then moved to the International Water Management Institute (IWMI) and led the Nile Basin and East Africa office, served as senior international researcher as well as interim director of Africa for the IWMI, until he joined the ACPC in December He has produced a number of research papers and teaching materials, and served as a guest professor in the universities in Ethiopia and Germany. 1a) Santé et Gestion des risques Health and Disaster risk reduction Serge JANICOT IRD - LOCEAN / IPSL Laboratoire d'océanographie et du Climat, France Serge Janicot est climatologue, directeur de recherche à l Institut de Recherche pour le Développement depuis 2004, en affectation au LOCEAN (Laboratoire d Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques) à l Université Pierre et Marie Curie (Paris). Il a travaillé précédemment à Météo- France entre 1981 et 1991 et au Laboratoire de Météorologie Dynamique de 1992 à Son domaine de recherche principal est centré sur l étude de la mousson africaine. Il s intéresse aux mécanismes de ce système de mousson déterminant sa variabilité à plusieurs échelles de temps, depuis l échelle météorologique jusqu aux scénarios de changement climatique, en passant par l échelle intrasaisonnière. Actuellement il s investit sur les impacts et la prévisibilité à cette échelle intra-saisonnière, échelle critique pour l agriculture en particulier. Il est le coordinateur pour la France du programme international AMMA (Analyses Multidisciplinaires de la Mousson Africaine) et membre de son comité scientifique international. Il organise la 4 ème conférence internationale AMMA qui se tiendra à Toulouse (France) du 2 au 6 Juillet Serge Janicot is climatologist, Research Director at IRD (research institute for development) since 2004, on assignment at the LOCEAN (Laboratory of Oceanography and Climate: Digital Experiments and Approaches) at the University Pierre et Marie Curie (Paris). Previously, he worked at Météo-France ( ) and at Laboratoire de Météorologie Dynamique ( ). His main research area focuses on the African monsoon. He looks into the mechanisms of this monsoon system by determining its variability on different time scales, ranging from the meteorological scale to the climate change scenarios, including the intra-seasonal scale. Currently, he is focused on the impacts and predictability on the intra-seasonal scale, crucial for agriculture in particular. He is National coordinator (France) of the international program AMMA (African Monsoon Multidisciplinary Analysis) as well as member of its international scientific committee. He organizes the 4 th International AMMA conference to be held in Toulouse (France) from 2-6 July

19 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Debarati GUHA-SAPIR Centre de Recherche sur l'epidémiologie des Catastrophes Center for Research on the Epidemiology of Disasters Debarati Guha-Sapir est Professeur à l'université catholique de Louvain en Belgique. Elle a étudié à l'université de Calcutta, l'université Johns Hopkins et l'université catholique de Louvain, dont elle détient un doctorat en épidémiologie. Depuis 1990, elle est Directrice du Centre de Recherche sur l'épidémiologie des Catastrophes, centre spécialisé dans le recherche sur l épidémiologie des catastrophes naturelles et des conflits civils. Elle est impliquée dans la recherche de terrain et des formations pour la gestion des situations d'urgences humanitaires en Asie, Afrique et Amérique Latine. Elle a créé la base de données EM-DAT pour les désastres naturels, base de données reconnue internationalement et la base de données CEDAT pour les conflits. Elle travaille étroitement avec les décideurs politiques de différents gouvernements, l Union Européenne et les Nations Unies. Le Prof. Guha est membre de l Académie Royale de Médecine de Belgique. Debarati Guha-Sapir is Professor at the Catholic University of Louvain in Belgium. She studied at Calcutta University, Johns Hopkins University and Catholic University of Louvain, where she received her Ph.D. in epidemiology. Since 1990 she has been Director of the Centre for Research on the Epidemiology of Catastrophes, which is specialized in research on the epidemiology of natural disasters and civil conflicts. She is involved in field research and training for the management of humanitarian emergencies in Asia, Africa and Latin America. She created the EM-DAT database for natural disasters, internationally recognized, and the CEDAT database for conflicts. She works closely with policy makers from government, the European Union and the United Nations. Professor Guha is a member of the Royal Academy of Medicine of Belgium. Jacques-André NDIONE Centre de Suivi Ecologique, Sénégal Ecological Monitoring Center, Senegal Jacques-André Ndione est responsable du Programme Recherche-Développement au Centre de Suivi Ecologique (Dakar, Sénégal). Il est titulaire d un doctorat en géographie physique (option : climatologie). Depuis 2001, il travaille essentiellement sur la problématique Environnement-Santé. Ces principaux articles scientifiques examinés par les pairs sont liés à ce domaine ; il dispose aussi d une solide expérience de travail dans des équipes et des projets de recherche multidisciplinaires au niveau national et international. Il est aussi le Point Focal National au Sénégal du RAIE (Réseau Africain sur l Information Environnementale) et à ce titre, il est impliqué dans les projets AEO et GEO du PNUE. Jacques-André Ndione is the Head of Research- Development Program at the Ecological Monitoring Center (Dakar, Senegal). He has a PhD in physical geography (option: climatology). Since 2001, he has been mainly focusing on the Environment-Health issues. His most important scientific articles, peer reviewed, are related to this field. He has long experience working as a PI in multidisciplinary research projects in national and international teams. As National Focal Point of the AEIN (Africa Environment Information Network), he involved in AEO and GEO projects with UNEP. 19

20 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Josef HESS Office fédéral de l environnement, Suisse Federal Office for the Environment, Switzerland Jusqu en 2009, Joseph Hess a occupé le poste chef de la Division des dangers naturels au Bureau forestier de l'etat à Obwald. Cette fonction comprend la gestion stratégique et opérationnelle des projets de prévention des avalanches et des inondations ainsi que la gestion des forêts de protection. A ce poste, il a promu la cartographie et l analyse des risques. En 2008, il a obtenu un doctorat à l'institut technique fédéral ETH Zürich. En avril 2009, il devient directeur exécutif de l'intervention nationale suisse contre les dangers naturels (LAINAT). Dans cette fonction, il coordonne les activités et les initiatives des organismes fédéraux respectifs dans le domaine de la prévision des phénomènes naturels dangereux et dans le domaine de l'alerte. J Hess est impliqué dans plusieurs activités internationales, telles que les forêts et les travaux agricoles au Brésil et des projets de prévention des avalanches dans les États-Unis et au Chili. Depuis 2009, il est le chef adjoint d un certain nombre de projets dans le domaine de l'alerte avancée, de gestion intégrée des risques et la sécurité des barrages, en coopération avec la RP de Chine. Until 2009, Joseph Hess was Head of Division of Natural Hazards at State Forest Office in Obwalden. This function consists in strategic and operational management of avalanche and flood prevention projects as well as the management of protected forests. While he occupied this position, he promoted hazard mapping and risk assessment. In 2008, Hess completed a PhD-thesis at Federal Technical Institute ETH Zürich. In April 2009, Josef Hess became executive director of the Swiss National Steering Committee Intervention against Natural Hazards (LAINAT). In this function he coordinates the activities and initiatives of all respective federal agencies in the field of forecast of hazardous natural events and in the field of warning. Beside his professional engagement in Switzerland, Hess was involved in several international activities, such as forest and agricultural works in Brazil and avalanche control projects in the United States and in Chile. Since 2009, Hess has supervised, as Deputy Head Officer, a number of projects in the field of Early Warning, Integrated Risk Management and Dam Safety in cooperation with P.R. China. 1b) Industrie et Energie Industry and Energy Gilles VERDAN GazNat, Suisse Switzerland Gilles Verdan est ingénieur en génie électrique (courant faible) et informatique. Diplômé de l actuelle Haute école spécialisée de Suisse occidentale à Genève, M. Verdan a complété sa formation par un Postgrade en gestion d entreprise et un cursus en gestion de risques. Il a travaillé ces dernières années comme chef de projet de grandes infrastructures et membre de la direction auprès de différentes sociétés actives dans les domaines de la sécurité et des transports. Depuis mars 2008, il est directeur-adjoint de la société Gaznat et responsable du Département Réseau. Gaznat a pour mission l approvisionnement et le transport du gaz naturel de la Suisse-occidentale. Gilles Verdan is an engineer in electrical and computer science (specialized in low current). After having graduated from the current University of Applied Sciences of the Western Switzerland in Geneva, he has completed his education with a Postgraduate degree in Business Management and a course in risk management. During the past years, he worked as project manager for major infrastructures and as a member of management for various companies in the fields of security and transport. Since March 2008, he has worked as deputy director of the Gaznat company and has been in charge of the Network Department. Gaznat's mission is to supply and transport natural gas in the Western Switzerland. 20

21 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Thomas Frei a étudié et obtenu son doctorat en sciences naturelles à l'école Polytechnique Fédérale de Zurich. Depuis 1992, il a occupé différentes fonctions au sein de MétéoSuisse, Initialement chargé de mettre sur pied le réseau helvétique de mesure du pollen, il a également fait de la recherche dans le domaine du réchauffement climatique et de ses incidences sur la santé humaine, et il a publié des travaux sur cette question. Il s est ensuite occupé de la planification des systèmes de mesure et a conçu le programme de mesure 2010 de MétéoSuisse. Certains éléments traités étaient en rapport avec les systèmes d observation internationaux tels que le Système mondial d observation du climat (SMOC) et le Système mondial des systèmes d observation de la Terre (GEOSS) de l OMM. Depuis 2006, il fait partie de la Direction de MétéoSuisse, les Ressources étant son domaine de responsabilité. À ce jour, deux études ont été réalisées et rendues publiques sur l utilité économique de la météorologie. Thomas Frei est membre de l équipe spéciale de la Région VI (Europe) de l OMM chargée du dossier. Il a eu l occasion de traiter ce sujet dans le cadre de conférences et auprès de différents services de météorologie européens. Il se consacre actuellement à l étude d autres aspects de la question comme la propension du public à payer pour des prestations météorologiques (enquête WTP, "willingness to pay") ou encore l utilité économique des informations climatiques. Thomas FREI MétéoSuisse, Suisse MeteoSwiss, Switzerland Thomas Frei has studied and received his Ph.D. in natural sciences at the Swiss Federal Institute of Technology Zurich (Switzerland). Since 1992, he has occupied various positions at the MeteoSwiss. At first, responsible for setting up the Swiss pollen monitoring network, he has also done research in the field of global warming and its impact on human health; and he has published work on this issue. He then worked on the planning of measurement units and designed the 2010 MeteoSwiss measurement program. Some elements were treated in connection with international observing systems such as the Global Climate Observing System (GCOS) and Global Earth Observation System of Systems (GEOSS) of WMO. Since 2006, Thomas Frei is part of the MeteoSwiss Head Office Administration, having for main responsibility the Resources. Up to this day, two studies on the economic utility of meteorology have been conducted and published. Thomas Frei is member of the task force of the Region VI (Europe) at the WMO, handling the matter. He had the opportunity to deal with this issue through conferences and at different European weather services. He is currently working on the study of other aspects of the same issue, such as the propensity of the public to pay for weather services (WTP survey, "willingness to pay") or economic value of climate information. Randall SPALDING-FECHER Poyry Management Consulting, Afrique du Sud South Africa Randall Spalding-Fecher a été actif dans l'analyse de l énergie et du changement climatique depuis Son expérience comprend l'examen et la consolidation de référence du MDP et de méthodes de surveillance, ainsi que de servir en tant que consultant à la CCNUCC. Il développe des projets de marché du carbone pour les clients privés dans le secteur industriel. Il a été conseiller politique auprès des gouvernements pour renforcer les programmes de gestion du changement climatique et d'énergie. Il a mené des programmes de renforcement des capacités pour soutenir le gouvernement, les ONG et le secteur privé en Afrique du Sud. Il mène un grand nombre de projets dans le domaine de l'énergie et l'environnement, du développement de projets carbone jusqu à la politique climatique et la stratégie. Il a écrit de nombreux articles professionnels, des documents de conférence examinés par ses pairs ainsi que des monographies de recherche sur le changement climatique, l'énergie et le marché du carbone. Ses travaux récents sont axés sur la façon dont le changement climatique et le développement de l'irrigation pourraient avoir un impact sur les investissements hydroélectriques existants et futurs dans le bassin du fleuve Zambèze en Afrique australe. Randall Spalding-Fecher has been active in energy and climate change analysis since His experience includes reviewing and consolidating CDM baseline and monitoring methodologies, as well as serving as a consultant to the UNFCCC. He develops carbon market projects for private sector industry clients. He has served as a policy advisor to governments on climate change and energy and has led capacity building programmes to support government, NGOs and the private sector in South Africa. He guides a large number of projects within the area of energy and environment, from carbon project development to climate policy and strategy. He has contributed numerous professional articles, peer reviewed conference papers and research monographs on climate change, energy, and the carbon market. His recent work focused on how climate change and irrigation development could impact existing and future hydropower investments in the Zambezi River Basin in Southern Africa. 21

22 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE 1c) Agriculture et Eau Agriculture and Water Martin BENISTON Université Genève, Suisse University Geneva, Switerland Martin Beniston est professeur titulaire à l'université de Genève, en Suisse, et titulaire de la Chaire de recherche sur le climat. Il a étudié les sciences de l'environnement à l'université d'east Anglia, Royaume-Uni, la physique atmosphérique à l'université de Reading au Royaume-Uni, et a obtenu son doctorat à Paris en Il a travaillé dans un certain nombre d'instituts de recherche en France, en Allemagne et en Suisse, et fut l'un des vice-présidents d un groupe de travail sur les impacts du changement climatique au cours du GIEC processus d'évaluation du deuxième rapport. Il a été nommé professeur et chef du département de géographie de l'université de Fribourg en Suisse en Depuis 2006, il est directeur de l Institut des Sciences de l Environnement, à l Université de Genève. Martin Beniston is senior professor at the University of Geneva, Switzerland, and Chair of Climate research. He studied Environmental Science at the University of East Anglia, UK, Atmospheric Physics at the University of Reading, UK, and received his Ph.D. in Paris in He worked in a number of research institutes in France, Germany and Switzerland, and was one of the vice presidents of the working group on climate change impacts during the IPCC assessment process of the second report. He was appointed Professor and Head of the Department of Geography at the University of Fribourg in Switzerland in 1996, before moving to his most recent position at the University of Geneva, as Director of the Institute for Environmental Sciences, in October Ousmane NDIAYE Agence Nationale de l Aviation et de la Météorologie National Agency of Civil Aviation & Meteorology, Sénégal Dr Ousmane Ndiaye travaille à l Agence Nationale de l Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) du Sénégal et est chercheur associé à l Université de Columbia dont il est titulaire d un doctorat depuis Sa spécialité est la correction du biais de modèles globaux et la réduction d échelle statistique et dynamique. Il a proposé une méthode d amélioration de la performance de plusieurs modèles globaux (GCM) sur les précipitations au Sahel en utilisant la circulation du vent des GCM dans les couches inférieures. Il possède également une expertise en matière de prévision saisonnière, il a contribué de manière significative au cours des cinq dernières années en tant que personne ressource aux forums de prévision saisonnière en Afrique de l Ouest et central (PRESAO/PRESAC). Il a aussi dirigé plusieurs ateliers de formation en matière de prévision saisonnière en s appuyant sur l outil de prévision CPT (Climate Predictability Tool) au cours de maîtrise à l'université Columbia, à différents stagiaires à l'iri, à l'université d'hawaii à Manoa (JIMAR) et en Éthiopie (NMA). Ces recherches portent sur l amélioration de la prévisibilité et l échéance de prévision des pluies saisonnières sur le Sahel par les GCM. Il mène aussi des recherches sur la prévision de la date de saison de pluie au Sénégal avec des applications dans l agriculture et la santé (Paludisme). Il conduit des recherches appliquées sur la lutte contre l insécurité alimentaire par la gestion des risques liés au climat dans la zone de Kaffrine (bassin arachidier du Sénégal) dans le cadre du projet Changement Climatique Agriculture et Sécurité Alimentaire (CCAFS). Dr. Ousmane Ndiaye works at the National Agency of Civil Aviation and Meteorology (ANACIM) of Senegal and is a research associate at Columbia University where he holds a PhD since His specialty is the bias correction of global models and statistical and dynamic downscaling. He proposed a method to improve the performance of several global models (GCM) on rainfall in the Sahel using the wind flow of GCM in the lower layers. He also has expertise in seasonal forecasting, and has contributed significantly over the past five years as a resource person at the seasonal forecasting fora in West and Central Africa (PRESAO / PRESAC). He also conducted several training workshops in seasonal forecasting based on the forecasting tool CPT (Climate Predictability Tool) during Masters courses at Columbia University, with interns at the IRI, at the University of Hawaii at Manoa (JIMAR) and in Ethiopia (NMA). This research focuses on improving the predictability and timing of seasonal rainfall forecasting in the Sahel by using GCMs. He also conducts research on the forecast of the date of rainy season in Senegal with applications in agriculture and health (Malaria). He conducts applied research in the fight against food insecurity through the management of climate risks in the Kaffrine area (Senegalese Groundnut Basin) under the project Climate Change Agriculture and Food Security (CCAFS). 22

23 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Benjamin SULTAN IRD - LOCEAN / IPSL Laboratoire d'océanographie et du Climat, France Dr Benjamin Sultan est un chercheur de l'ird basé à LOCEAN. Depuis plus de 10 ans, il travaille sur le climat de l'afrique et son impact sur les sociétés (agriculture, santé). Il a à son actif, plus de 35 publications dans des domaines variés tels que l agronomie, la médecine et le climat. Depuis 2008, Benjamin Sultan dirige une équipe impliquant 14 chercheurs à LOCEAN, dédiée aux interactions entre le climat et la société. Il a contribué activement à des projets de l'ue (dernières FP4 WAMP, 5e PROMISE) sur la prévisibilité et la variabilité des moussons, les impacts agricoles et hydrologiques du changement climatique. Récemment, il a été fortement impliqué dans le projet FP6 AMMA, notamment les parties relatives au climat et aux impacts qui en découlent. Il est le coordinateur de REGYNA, un projet français financé par SIG-CES (CNRS, CEA, ADEME) entre 2008 et 2011, qui vise à quantifier l'impact du changement climatique sur l'agriculture et l'hydrologie en Afrique et en Amérique du Sud. Il coordonne également le groupe d'impact agricole du programme AMMA française. Depuis le début de l année 2011, il est le coordinateur de l ESCAPE, un projet français financé par l'anr (CEP & S 2010), consacré aux changements environnementaux et sociaux en Afrique de l Ouest. Dr. Benjamin Sultan is a researcher at the IRD, based at the Laboratory of Oceanography and Climate (LOCEAN). For over 10 years, he has worked on the African climate and its impact on societies (agriculture, health) and has published more than 35 international peer reviewed papers in various agronomy, medicine and climate journals. Since 2008, Benjamin Sultan heads a team involving 14 researchers in LOCEAN dedicated to the interactions between climate and society. He actively contributed to past EU projects (FP4 WAMP, FP5 PROMISE) dedicated to predictability and variability of monsoons, and the agricultural and hydrological impacts of climate change. He has been recently strongly involved in the FP6 AMMA project, on work packages related to both climate and its impacts.. He is PI of REGYNA, a French project funded by GIS-CES (CNRS, CEA, ADEME) between 2008 and 2011, which aims to quantify the impact of climate change on agriculture and hydrology in Africa and South America. He also coordinates the agricultural impact group of the French AMMA programme. Since the beginning of 2011, he is PI of ESCAPE, a French project funded by ANR (CEP&S 2010), dedicated to environmental and social changes in West Africa. Comment assurer le développement de long-terme des services hydro-météorologiques? How to develop sustainable hydro-meteorological services? Stéphane HALLEGATTE SMF Météo-France CIRED Banque Mondiale World Bank Stéphane Hallegatte est chercheur en économie de l environnement et en science du climat pour la Banque Mondiale et Météo-France, et chercheur associé au Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement (CIRED). Il travaille sur la dynamique urbaine let la vulnérabilité aux changements climatiques, sur la gestion des risques naturels et l adaptation, et sur les stratégies à l échelle nationale pour une «croissance verte». Il est l auteur principal du Rapport spécial du GIEC sur la gestion des risques d évènements extrêmes pour progresser dans l adaptation aux changements climatiques, ainsi que du chapitre AR5 sur l économie de l adaptation. Stéphane Hallegatte is a researcher in the field of environmental economics and lead climate change specialist at the World Bank and Météo-France. He is also an associated researcher at the CIRED, International Research Center on Environment and Development. He works on urban dynamics and climate change vulnerability, on natural disaster management and adaptation, and on national-scale green growth strategies. He is lead author of the IPCC Special Report on managing the risks of extreme events to advance climate change adaptation and of the AR5 chapter on the economics of adaptation. 23

24 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Abdou ALI AGRYMET, Niger En 1992, il intègre l école nationale polytechnique d Alger où il obtient le diplôme d ingénieur d État en hydraulique en En 1999, il intègre l Institut National Polytechnique de Grenoble pour un DEA en Mécanique des Milieux Géophysiques et Environnement. Fin 2004, il obtient un Doctorat en Océan, Atmosphère, Hydrologie au Laboratoire d Étude des Transferts en Hydrologie et Environnement. Il est ensuite admis, dans le cadre du projet satellitaire Meghatropique, au Laboratoire de Météorologie Dynamique de l École Polytechnique de Paris pour un séjour postdoctoral. Ses thèmes de recherche portent essentiellement sur l analyse et la modélisation de la variabilité pluviométrique au Sahel, ainsi que l évaluation des estimations de pluie par satellite. Il a à son actif, une dizaine de publications dans des revues internationales à Comité de Lecture. En 2007, il coordonne à AGRHYMET l élaboration des notes d information périodiques sur l état des ressources en eau au Sahel et depuis 2009, le forum régional des hydrologues ouest-africains sur l élaboration des prévisions saisonnières hydrométéorologiques au sein des principaux bassins fluviaux de la région. Il assure la participation scientifique d AGRHYMET dans un certain nombre de programmes internationaux: CORDEX, CLIMDEV, MEGHATROPE. Il est également président de la commission chargée de la vulgarisation scientifique de l Association Nigérienne pour la Promotion de l Invention et de l innovation (ANPII). In 1992, he enrolled at the Ecole Nationale Polytechnique of Algiers, where he graduated as Engineer in Hydraulics in In 1999 he enrolled at the Institut National Polytechnique of Grenoble for a Master degree course in Mechanics of Geophysics and Environment. By the end of 2004 he obtained a Ph.D. in Ocean, Atmosphere, Hydrology remained at Laboratoire d Étude des Transferts en Hydrologie et Environnement. He was admitted, through the satellite project Meghatropique, to Paris École Polytechnique, at Laboratoire de Météorologie for a postdoctoral position. His research subjects focus on the analysis and modeling of rainfall variability in the Sahel, and the evaluation of satellite rainfall estimates. He has to his credit a dozen peer-reviewed publications published in international journals. In 2007, he coordinated the development of AGRHYMET periodic briefings on the status of water resources in the Sahel and since 2009 the West African hydrologists regional forum on the development of seasonal hydrometeorological forecasting within the key river basins in the region. He ensures the scientific participation of AGRHYMET in a number of international programs such as CORDEX, CLIMDEV, MEGHATROPES, etc. He is also Chairman of the Scientific Popularization Committee of the Nigerian Association for the Promotion of Invention and Innovation (ANPII). Abdalah MOKSSIT MarocMeteo, Service météorologique, Maroc MarocMeteo National Meteorological Service, Morocco Abdalah Mokssit est diplômé de l École Nationale de Météorologie (France) et de l École Supérieure d Électricité SUPELEC. Depuis 1997, il est chef du Centre National de Recherche Météorologique à la Direction de la Météorologie Nationale du Maroc. Il a été récompensé de la Médaille Le Verrier par Météo-France et décoré du Wissam de rang de Chevalier. En 2004, il a été directeur adjoint à la Direction de la Météorologie Nationale. En 2006, il est à la présidence du Groupe d Action Ouvert des Prévisions et Services Climatiques de la Commission de Climatologie de l Organisation météorologique mondiale. Il a contribué en 2007, au Prix Nobel de la Paix décerné conjointement au GIEC et à Al Gore. Il est également membre du groupe de Gestion de la Commission des Sciences de l Atmosphère de l'omm ainsi qu'en 2008 vice-président et membre du Bureau du Groupe 1 du GIEC. En 2009, il devient directeur de la Météorologie Nationale ; puis vice-président de l Assemblée Générale du Consortium ALADIN (regroupant 14 pays européens). Il devient ensuite président du SACOM (Conseil scientifique du CAAMD).Il est actuellement le 3 ème vice-président de l'omm. Abdalah Mokssit graduated from Ecole Nationale de Météorologie (France) and SUPELEC. Since 1997, he has been head of the National Center for Meteorological Research at the NWS of Morocco. He was awarded the Medal Le Verrier by Météo-France and the Wissam award in the rank of Chevalier. In 2004, he was Deputy-Director at the National Meteorological Service. He was the Chair of the Open Working Group at the Forecasting and Climate Services of the Commission of Climatology at the World Meteorological Organization in In 2007, he contributed to the Nobel Peace Prize winning, when it was given to the IPCC and Al Gore. He was also a member of the Management Group of the Commission for Atmospheric Sciences of WMO and Vice-President and a Board Member of the Group1 of the IPCC in In 2009, he became Director of the National Meteorological Service of Morocco and then Vice- President of the General Assembly of the ALADIN Consortium (grouping together 14 European countries). He became president of SACOM (Scientific Advisory Committee of the ACMAD). He is currently the 3 rd Vice-President of WMO. 24

25 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Kanta KUMARI Banque Mondiale World Bank Kanta Kumari Rigaud a plus de 25 ans d'expérience professionnelle dans la gestion des ressources naturelles (GRN), gestion de l'environnement et le changement climatique/les questions d adaptation. Elle a travaillé avec le WWF sur une politique de réflexion à l'université d'east Anglia, et sur les installations mondiales pour l'environnement. Elle est actuellement à la Banque mondiale où elle travaille comme expert dans le domaine de l'adaptation au changement climatique et coordinatrice du Programme pilote de résilience climatique. Elle y supervise le travail des politiques d'adaptation, des échanges de connaissances et de travail analytique concernant le programme d'adaptation. Grâce au programme PPCR, elle travaille auprès des équipes de 18 pays participants pour soutenir l'apprentissage partagé, l'échange des connaissances et la pratique dans les communautés pour faire avancer le programme de résilience climatique. Elle a travaillé dans plusieurs pays, mais plus récemment dans la région du Moyen-Orient, et de l Afrique du Nord. Elle y a dirigé plusieurs initiatives d'adaptation liées aux zones côtières, aux zones d'agriculture pluviale et aux forêts. Elle possède une maîtrise en écologie et un doctorat sur la gestion de l'environnement. Kanta Kumari Rigaud has more than 25 years of professional experience in natural resources management (NRM), environment management, and climate change/adaptation issues. She worked with WWF on a policy think tank at the University of East Anglia and on the Global Environment Facilities. She presently works at the World Bank as the Lead Adaptation Specialist and World Bank Focal Point of the Pilot Program for Climate Resilience where she oversees the adaptation policy work, knowledge exchange and analytical work related to the adaptation agenda. Through the PPCR program she is working through the teams in the 18 participating countries to nurture shared learning, knowledge exchange and communities of practice to advance the climate resilient agenda. She has worked in a wide range of countries globally, but most recently was in the Middle East and in the North Africa Region, where she spearheaded several adaptation initiatives related to the coastal zone, rain-fed areas and forests. She has a Masters in Ecology and a PhD in Environment Management (United Kingdom). Maryam GOLNARAGHI Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization En 2004, le Dr Golnaraghi a rejoint l'omm comme responsable du programme de réduction des risques transversaux de catastrophes (RRTC). Elle est responsable pour le développement des aspects stratégiques, institutionnels, thématiques et financiers à tous les niveaux. Ses principales activités sont le développement des services métrologiques, hydrologiques et climatiques pour soutenir l'analyse des risques, systèmes d'alerte précoce, la gestion des risques sectoriels et le transfert des risques sur le secteur de l'assurance et d'autres marchés financiers. Elle est à l origine et gère la coordination de projets de développement des capacités en Asie, en Amérique centrale, aux Caraïbes, et en Europe du Sud Est, en coopération avec un certain nombre de partenaires stratégiques. Elle est à la tête des activités de l'omm pour documenter les bonnes pratiques nationales et le développement de lignes directrices pour les gouvernements dans les domaines connexes de RRTC. En 1996, elle a fondé et a été présidente de la CRS "Solutions des risques climatiques", une firme de recherche et de consultation, dont le siège est à Boston, Massachusetts. La CRS a travaillé avec le secteur privé, les organismes gouvernementaux aux États-Unis, le monde universitaire et un certain nombre de centres climatologiques nationaux et mondiaux, pour fournir une évaluation des risques climatiques et des solutions de gestion innovantes pour l'énergie, l'agriculture et les secteurs financiers. In 2004, Dr. Golnaraghi joined WMO to head up its new crosscutting Disaster Risk Reduction (DRR) Program. In this capacity, she is responsible for development of strategic, institutional, thematic and financial aspects of the program at all levels. The focus of her activities are the development of metrological, hydrological and climate services to support risk analysis, early warning systems, sectoral risk management and insurance and other financial risk transfer markets. She has initiated and is managing coordinated capacity development projects in Asia, Central America, the Caribbean, and South East Europe, in cooperation with a number of strategic partners. She is leading WMO activities in documenting national good practices and development of guidelines for the governments in DRR related areas. In 1996, she founded and served as the President of Climate Risk Solutions, Inc. (CRS), a research and consulting firm, headquartered in Boston, Massachusetts. CRS worked with the private sector, government agencies in the United States, the academia and a number of national and global climate centers, to provide climate risk assessment and innovative management solutions for energy, agricultural and financial sectors. 25

26 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Caroline WITTWER SCHAPI Service Central d Hydrométéorologie et d Appui à la Prévision des Inondations BRGM, France SCHAPI Central Service of Hydrometeorology and Support to Flood Forecasting BRGM, France Après des études de géologie et d hydrogéologie à l Université de Neuchâtel (Suisse), Caroline Wittwer a collaboré pendant plus de 20 ans à des projets sur la gestion des ressources en eau souterraines en Suisse et aux USA, puis également celle des eaux de surface en France. Depuis une dizaine d années, elle s est tournée vers l animation et l élaboration de programmes de recherche et développement au sein de son organisme, le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières français) et du Service d Hydrométéorologie et d Appui à la Prévision des Inondations (SCHAPI) du Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement. Ces activités se sont donc tournées vers l opérationnel, depuis la mise en place des outils d anticipation des crues jusqu à la transmission de l information au public et aux services responsables de l alerte. Depuis 2009, elle est un des conseillers en hydrologie du représentant permanent de la France à l Organisation Météorologique Mondiale et s investit particulièrement dans la mise en place d actions dans le domaine de la gestion des inondations et des systèmes d alerte précoce. After studying geology and hydrogeology at the University of Neuchatel (Switzerland), Caroline Wittwer has worked for over 20 years on projects of the management of groundwater resources in Switzerland and the United States, and also the water surface in France. In the past ten years, she has focused on designing and elaborating development and research programs within her organization, the BRGM (French Bureau of Geological and Mining Research) and the Central Service of Hydrometeorology and Support to Flood Forecasting (SCHAPI) of the Ministry of Ecology, Sustainable Development, Transport and Housing. These actions have thus become operational, from the establishment of flood forecasting tools to the transmission of the information to the public and to the warning services. Since 2009, she is one of the Hydrological Advisers to the Permanent Representative of France at the World Meteorological Organization and is particularly involved in the implementation of actions in the field of flood management and early warning systems. La plupart des présentations des intervenants du colloque "L"hydro-météorologie: un outil pour le développement socio-économique?" seront téléchargeables sur le site de la Société Météorologique de France, dans rubrique 9 e FIM : Most of speakers' presentations of the symposium "Hydromet information: a tool for social and economic development?" will be available on the French Meteorological Society Website, 9 th IWF 26

27 Session parallèle Parallel Session 22 mars March 22, 2012 Formation pays africains Comment mieux appréhender les phénomènes météorologiques extrêmes et les systèmes d alerte dans le bulletin météorologique Training African Countries How to prepare TV weather bulletin to communicate warnings in case of extreme weather phenomena Memo Adresse Venue Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization 7bis avenue de la Paix CH-1202 Genève Horaires Hours 9h-17h 9 am 5 pm Conditions d'accès Access Réservé aux présentateurs météo Only for weather presenters 27

28 PROGRAMME DE LA FORMATION TRAINING AGENDA Depuis 2010, la Société Météorologique de France, sous l'égide et en partenariat avec l'omm, organise dans le cadre du Forum International de la Météo et du Climat une formation à destination des présentateurs météo en provenance des pays Africains. Cette formation a pour objectif d'aider à l'amélioration du bulletin météorologique pour une meilleure communication auprès du public. A travers leur expérience, les formateurs qui sont euxmêmes présentateurs météo sur des chaînes de télévision prodiguent des conseils en techniques audiovisuelles, indiquent les sources de données disponibles sur Internet et forment à la vulgarisation de l'information météorologique dans un bulletin. 09:00 Accueil des participants Welcome of the participants 09:00 am 09:10 09:10 am Since 2010, in the framework of the International Weather and Climate Forum, the French Meteorological Society organizes, under the patronage and with support of the WMO, a Media Training for weather presenters from African countries. This training aims to improve communication to viewers of TV weather bulletins. Well skilled and experienced, trainers who are also TV weather presenters, provide advice in audiovisual techniques as well as on how to make the best use of forecasts, satellite data and webbased information in the preparation of weather bulletins, and how to make the bulletins informative and entertaining at the same time. KEYNOTE Améliorer la présentation du bulletin météo à la télévision avec un accent sur les risques météorologiques Improving TV Weather Presentations by focusing on warnings Avec With Samuel Muchemi, agent scientifique à OMM WMO Scientific Agent 10:00 10:00 am Pause Break 10:10 10:10 am ATELIERS MEDIA PARTIE 1 MEDIA WORKSHOP PART 1 Media training dans un studio télé avec Patrick de Bellefeuille (MétéoMédia, Canada) Web training sur les données météo disponibles sur Internet avec Jocelyne Blouin (météorologue, ex.src Canada). Media training in TV studio with Patrick de Bellefeuille (MétéoMédia, Canada) Web training on data sources on the Web with Jocelyne Blouin (professional meteorologist and former weather presenter on SRC Canada). 12:00 12:00 pm Déjeuner Lunch 14:00 2:00 pm ATELIERS MEDIA PARTIE 2 MEDIA WORKSHOP PART 2 Media training et Web training Media training and Web training 16:00 4:00 pm Pause Break 16:15 4:15 pm 17:45 5:45 pm 18:15 6:15 pm Présentations interactives sur les stands d'eumetsat et de Météo Suisse Interactive presentations On the Eumetsat and Météo Suisse stands José Prieto (Eumetsat) et and Olivier Codeluppi (Météo Suisse). Conclusion Échanges-discussions sur la formation et conclusion Exchanges and discussions on the training and conclusion. Fin de la formation Training ends LISTE DES PARTICIPANTS PARTICIPANTS LIST Burkina Faso Serge BAYALA Congo Brazzaville Laurentine NDZITOUKOULOU BIDIE DR Congo Mimy MATONDO FOELO Ethiopie Yenenesh WELDEGEBRIEL BIRRU Ghana Felicity AHAFIANYO Maroc Myriam ESSIFER Malawi Martha LUNDA Nigeria Izuchukwu EBENEBE Seychelles Chantale BIJOUX Zambie Loveness Nikisi SHABALENGU 28

29 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Samuel MUCHEMI OMM WMO Samuel Muchemi a rejoint le Service météorologique du Kenya (KMD) en 1980 en tant que météorologue, après son diplôme en météorologie de l'université de Nairobi. Plus tard, il a complété son parcours avec un Master en météorologie tropicale à l'ecole Nationale de la Météorologie à Toulouse, France. Après une formation à la présentation de la météo à la BBC à Londres, il a commencé à présenter la météo à la télévision en 1985 pour Kenya Broadcasting Corporation (KBC), et il est devenu responsable de l'équipe (KMD) de diffusion TV en A plusieurs reprises, Samuel Muchemi a été détaché auprès du Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD) à Niamey, au Niger où il a assisté au lancement du projet RANET sur la communication rurale, maintenant adopté dans plusieurs pays en Afrique et dans le Pacifique. Dans le cadre du programme des services publics (PWS) de l'omm, il a officié dans l'équipe d'experts sur les questions des médias de 1999 à 2005 et plus tard dans l'équipe d'experts sur la communication jusqu'en Il a rejoint le programme PWS de l'omm en Samuel Muchemi joined the Kenya Meteorological Department (KMD) in 1980 as a weather forecaster after graduating in Meteorology from the University of Nairobi. He later completed M.Sc. in Tropical Meteorology at the Ecole Nationale de la Météorologie in Toulouse, France. After training in weather presentation on television at the BBC in London, he began presenting weather on television in 1985 for the Kenya Broadcasting Corporation (KBC), and got assigned leadership of the (KMD) TV broadcast team in On several occasions Samuel Muchemi was seconded to the African Centre of Meteorological Applications for Development (ACMAD) in Niamey, Niger, where he assisted in initiating the RANET rural communication project, now adopted in several countries in Africa and in the Pacific. Within the Public Weather Services (PWS) Program in the WMO, he served in the Expert Team on Media Issues from 1999 to 2005 and later in Expert Team on Communication until He joined the PWS program of WMO in Jocelyne BLOUIN Radio Canada Son premier poste pour le Service météorologique du Canada (SMC) en 1974 est à Edmonton, Alberta. Durant ces premières années, elle donne des cours en météorologie aux scouts de mer et participe à l émission du matin de CHFA Radio-Canada. En 1978, Radio-Canada lui offre un poste à temps partiel comme présentatrice météo. Elle donnera sa démission au SMC en juillet 1980 pour se consacrer à temps plein à ce nouvel emploi. Jocelyne Blouin est le récipiendaire de nombreux prix nationaux et internationaux. En 1993, elle reçoit le prix Alcide-Ouellet, du nom d'un météorologue canadien célèbre. Lors du Festival international de la météo, elle reçoit le Prix du meilleur reportage météo et environnement en 1999 et en 2002, ainsi que le Prix des scientifiques en Her first job for the Meteorological Service of Canada (MSC) in 1974 is in Edmonton, Alberta. During those early years, she teaches weather to sea scouts and participates in the morning show of the CHFA Radio-Canada. In 1978, the CBC offers her a part-time job as a weather presenter. She resigns at the MSC in July 1980 to devote herself fully to her new job. Jocelyne Blouin is the recipient of numerous national and international awards. In 1993, she received the prize Alcide Ouellet, named after famous Canadian meteorologist. At the International Weather Festival, she received the Award for best weather and environment report in 1999 and in 2002, and the Scientists Award in

30 BIOGRAPHIES DES INTERVENANTS SPEAKERS PROFILE Patrick DE BELLEFEUILLE Météo Media, Canada Patrick de Bellefeuille est présentateur pour la chaine météo canadienne MeteoMedia depuis près de 25 ans. Il a couvert toutes sortes de situations météo, allant de la tempête de verglas de 1998, où 3 millions de personnes ont été privées d'électricité pendant presque 3 semaines, aux cyclones aux Etats-Unis. Il est également responsable de la mise en ondes de capsules explicatives sur différents phénomènes météorologiques (météo 101) et depuis 4 ans, on lui a confié le mandat de former les nouveaux venus. José PRIETO Eumetsat Patrick de Bellefeuille has been weather presenter at the Canadian weather channel, MeteoMedia, for almost 25 years. He has covered all kinds of weather situations, ranging from the ice storm of 1998, when 3 million people were left without power for almost three weeks, to the US hurricanes coverage. He is also responsible for broadcasting explanatory videos of various weather phenomena (weather 101). For already 4 years, he has been training the newcomers. José Prieto est formateur en météorologie auprès d'eumetsat depuis presque 20 ans. Il est responsable de l organisation des formations, cours et ateliers, surtout en Europe de l est et aux Amériques. Il travaille notamment sur les programmes qui peuvent utiliser des images satellites. Auparavant, il a travaillé à l AEMET (Agence Météorologique Nationale de l Espagne) sur les prémices de mise en place du réseau de radars météorologiques. Olivier CODELUPPI Météo Suisse José Prieto, born in 1959, has been a meteorology training officer at the Eumetsat for almost 20 years. He takes care of the organization of training events, courses and workshops, especially in Eastern Europe and the Americas, with emphasis on the applications for which satellite imagery can be of particular benefit. Before, he worked in the AEMET (Spanish State Meteorological Agency) in the onset of the meteorological radar network. Né en 1957 à Genève, Olivier Codeluppi a suivi une formation d ingénieur géologue à l université de Genève. Pendant huit ans, il a exercé le métier de géologue, d hydrogéologue, puis celui d expert en salines et exploitations de sel et, enfin, il fut nommé directeur et membre du conseil d administration de la société d ingénieurs-conseils genevoise qui l employait. En 1992, désireux de réorienter sa carrière, Olivier Codeluppi est engagé par la Radio Suisse Romande (RSR) en tant que météorologue. Il suit une formation complète en météorologie et en journalisme et devient le responsable de la cellule météo au sein de la RSR. Une fonction qu il occupera pendant treize ans. En 2006, l office fédéral de météorologie et de climatologie, MétéoSuisse, l engage en tant que météorologue au centre régional de Genève. Depuis 2009, en plus de ses activités de météorologue, il occupe également les fonctions de responsable communication et marketing et est le suppléant du directeur du centre. Born in 1957 in Geneva, Olivier Codeluppi enrolled at the University of Geneva for a degree in Geological Engineering. During eight years, he worked as geologist, hydrogeologist, expert in saline and salt mining, and in the end, he was named director and member of Board of directors of a Geneva based consulting engineering company where he worked. In 1992, wanting a career reorientation, Olivier Codeluppi is hired by the Radio Suisse Romande (RSR) as meteorologist. He then enrolls in meteorology and journalism course and becomes the Head of weather department at the RSR, where he stays during the thirteen years to follow. In 2006, the Federal Office of Meteorology and Climatology, MétéoSuisse, hired him as meteorologist at the regional center of Geneva. Since 2009, alongside his activities related to meteorology, he works as Head of Communications and Marketing department, and is Deputy Regional Director. 30

31 23 mars March 23, 2012 Ateliers Media Media Workshop Memo Adresse Venue Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization 7bis avenue de la Paix CH-1202 Genève Horaires Hours 9h-17h 9 am 5 pm Conditions d'accès Access Réservé aux présentateurs météo Only for weather presenters 31

32 PROGRAMME DES ATELIERS MEDIA MEDIA WORKSHOP AGENDA 09:00 EXPOSÉ PRESENTATION 09:00am Présentation sur la conférence de Durban 2011 Presentation on the 2011 Durban Conference Masako Konishi (WWF Japan, Deputy Director Conservation Climate and Energy Project Leader) 09:30 KEYNOTE 09:30am Bulletins météo : le point de vue du téléspectateur Weather Presentations : A View from the Audience Présentation de la recherche par Presentation of the research by Karina Buckley (RTE, Ireland) 09:45 PROJECTION 09:45am Video clips projection des bulletins météo Video clips projection 10:00 ATELIERS-DISCUSSION DISCUSSION WORKSHOPS 10:00am Comment rendre votre bulletin météo plus utile et intéressant au public How to Make Your Weather Presentation More Useful and Interesting to the Audience 12:00 12:00 13:00 01:00 pm Animé par hosted by Karina Buckley (RTE, Ireland), Martha Lunda, (MMS, Malawi), Paul Gross (WDIV-TV, USA), Jill Peeters (VTM, Belgium), Philippe Verdier (France 2), Madeleine Westin (TV4, Sweden). pm POINT PRESSE DE L'OMM WMO PRESS MEETING Point presse spécial sur le résumé du climat global entre Special Press Meeting on decadal Global Climate Summary for Déjeuner des présentateurs météo Lunch with weather presenters 32

33 23 mars March 23, 2012 Journée Météorologique Mondiale World Meteorological Day Memo Adresse Venue Organisation météorologique mondiale World Meteorological Organization 7bis avenue de la Paix CH-1202 Genève Conditions d'accès Access Seulement sur invitation de l'omm Only upon invitation by WMO 33

34 PROGRAMME DE LA JOURNEE WORLD MET DAY AGENDA Le temps, le climat et l'eau, moteurs de notre avenir Powering our future with weather, climate and water Cérémonie animée par Ceremony hosted by Philippe JEANNERET (RTS, Suisse Switzerland) 14:30 Allocution de bienvenue Welcome Address 02:30pm Michel Jarraud (Secrétaire général de l'omm Secretary General, WMO) 16:30 04:30 Allocution de l invité spécial Statement by Special Guest Dr Kandeh K. Yumkella Directeur général de l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (UNIDO) Director General of the United Nations Industrial Development Organization (UNIDO) Discours de l orateur invité Statement by Guest Speaker Mr Jean Jouzel Président, Société météorologique de France pm "Une planète. Une civilisation" par Gaël Derive Un Éthiopien, un Népalais, un Kiribatien, un Inuit, un Brésilien, un Bangladais. Leur point commun: faire partie de la grande famille humaine. Tous partagent la même planète et ont en commun la même civilisation. Ils témoignent de leur mode de vie au quotidien, sous les divers climats que l on rencontre sur la planète: équatorial, semi-aride, montagnard, de mousson, océanique, polaire. Ce film sera l occasion de discuter du présent (agriculture, alimentation, eau, climat), mais aussi de l avenir. L enjeu est gigantesque: assurer la sécurité alimentaire de tous, tout en préservant le climat et les écosystèmes en sachant cependant que nous serons 2 milliards de plus d ici 40 ans, dans des conditions climatiques qui se modifient rapidement. Chaque rencontre sonne comme un témoignage unique, apportant de précieux éléments de réponse. Quelle civilisation souhaitons-nous? "One planet. One civilization" by Gaël Derive People from Ethiopia, Nepal, Kiribati, Brazil, Nunavut and Bangladesh. Their common link: being part of humankind living on Earth. They share the same planet and civilization. Each has a unique lifestyle to recount, based on their experiences in diverse climates throughout the planet, be they equatorial, semi-arid, monsoon, mountain, oceanic or polar. This will be an opportunity to discuss the present (agriculture, food, water, climate) as well as to debate the future. The stakes are enormous. We must ensure we each have access to food, while protecting the climate and ecosystems. There will be another two billion people on the planet in 40 years, and climate conditions are changing fast. Each encounter brings a unique perspective, and a valuable piece of the answer to the question: What kind of civilization do we want? Exposition photos par la Photo Exhibit provided by the Société météorologique de France Exposition de timbres montée par le présentateur météo grec, Panos Giannopoulos Stamps Exhibit created by Panos Giannopoulos, weather presenter from Greece 17:00 05:00 pm Réception de l OMM WMO reception (restaurant «L'Attique») 34

35 LISTE DES PRESENTATEURS METEO WEATHER PRESENTERS LIST PAYS COUNTRY NOM NAME PRENOM FIRST NAME MEDIA ALLEMAGNE GERMANY NIEDEK Inge ZDF BELGIQUE BELGIUM JACOBS Sabrina RTL TVI " MOULIGNEAU Marie-Pierre RTBF " PEETERS Jill VTM BURKINA FASO BAYALA Serge TNB CANADA BLOUIN Jocelyne Météorologue " BRUNEAU Nathalie Radio Canada " DE BELLEFEUILLE Patrick MétéoMédia " MARTIN Claire CBC CHINE CHINA KONG Deqiao China Weather TV " LIU Kang CCTV 1 " RANCOURT Stephen Shanghai Met. Media Center CONGO BRAZZAVILLE NDZITOUKOULOU BIDIE Laurentine TNC CROATIE CROATIA VAKULA Zoran HRT DANEMARK DENMARK THEILGAARD Jesper DBC DR CONGO MATONDO FOELO Mimy METTELSAT ESPAGNE SPAIN AGUD PIQUE Enric Catalunya Radio " MOLINA Tomas Televisio de Catalunya ETATS-UNIS USA GROSS Paul WDIV-TV " MORALES John WTVJ NBC TV-6 " TROBEC Jay Joseph KELO-TV ETHIOPIE ETHIOPIA WELDEGEBRIEL BIRRU Yenenesh NMA FRANCE AMIACH Fabienne France 3 " COLLADO Joël Radio France " DHELIAT Evelyne TF1 " GOUDE Alex M6 " RAIBALDI Marina France 3 Corse Via Stella " VERDIER Philippe France 2 " AHAFIANYO Felicity GMA GRÈCE GREECE GIANNOPOULOS Panagiotis ERT IRLANDE IRELAND BUCKLEY Karina RTE " FLEMING Gerald RTE JAPON JAPAN KONISHI Masako WWF Japan MALAWI LUNDA Martha MMS MAROC MOROCCO ESSIFER Myriam 2M NIGERIA EBENEBE Izuchukwu NMA POLOGNE POLAND KRET Jaroslaw TVP 1 PORTUGAL ABRANTES Teresa RTP RÉP. TCHÈQUE CZECH REPUBLIC MIKOVA Tatana Czech TV SEYCHELLES BIJOUX Chantale SBC SLOVÉNIE SLOVENIA CEGNAR Tanja TVS SUÈDE SWEDEN WESTIN Madeleine TV4 SUISSE SWITZERLAND ARLIN Julie RSI " BINAGHI Piernando RSI " DUPERRET Sébastien RSR " FAUCHERE Eric RSR " JEANNERET Philippe TSR " SCHIBLI Dominique TSR " SIEGRIST Christoph SF TV ZAMBIE ZAMBIA SHABALENGU Loveness Nikisi ZMD 35

36 PARTENAIRES & SPONSORS DU 9 e FIM 9 th IWF PARTNERS & SPONSORS PARTENAIRE ASSOCIÉ ASSOCIATE PARTNER SOUS LE PATRONAGE DE UNDER THE PATRONAGE OF SPONSOR OR GOLD SPONSOR En France, Veolia Eau produit et distribue 2,1 milliards de m 3 d eau potable et dépollue plus de 1,4 milliard de m 3 d eaux usées avant leur retour dans la nature. Veolia Eau exerce sa mission déléguée de service public auprès de 8000 communes. In France, Veolia Eau produces and distributes 2.1 billion m 3 of drinking water and treats more than 1.4 billion m 3 of wastewater before they return to nature. Veolia Eau has delegated its mission of public service to 8,000 municipalities. SPONSORS ARGENT SILVER SPONSORS SPONSORS BRONZE BRONZE SPONSORS BNP Paribas Centre national d'études spatiales EDF CONTRIBUTEURS CONTRIBUTORS TRANSPORTEUR OFFICIEL OFFICIAL CARRIER MEDIA OFFICIELS OFFICIALS MEDIA Compagnie Nationale du Rhône EOS Holding Nordibat Geneva Environnent Network / PNUE J'aime ma planète WWF Genève / Panda Club PARTENAIRES RÉSEAUX NETWORK PARTNERS (Diffusion de l'annonce du colloque Dissemination of the announcement of the conference) Fondation Européenne pour le Développement Durable des Régions Geneva Environnent Network Météo-France Office fédéral de l'environnement Université de Genève AVEC LE CONCOURS DE WITH SUPPORT OF 36

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS - a unique service APHLIS generates estimates of quantitative postharvest

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa 33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa June 13th 2015 Report on the NEPAD Agency s Support for Regional

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ Le Centre de recherche sur la compétitivité de l Université de Fribourg

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for River Basin Commissions and Other Joint Bodies for Transboundary Water Cooperation: Technical Aspects 9 and 10 April 2014 in the Palais des Nations in Geneva Experiences in flood risk management in times

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

ASSOCIER LA RECHERCHE EVOLUTIVE AUX ENSEIGNEMENTS PEDAGOGIQUES

ASSOCIER LA RECHERCHE EVOLUTIVE AUX ENSEIGNEMENTS PEDAGOGIQUES ASSOCIER LA RECHERCHE EVOLUTIVE AUX ENSEIGNEMENTS PEDAGOGIQUES Chef de section / Section leader : Dr Kathryn Jeffery, Conseiller Scientifique, Agence National des Parcs Nationaux, BP20379, Libreville,

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Paris-Saclay, Yes We Can!

Paris-Saclay, Yes We Can! Liste de candidats Nom de la liste : Paris-Saclay, Yes We Can! Election des représentants des doctorants au conseil du collège doctoral 1 Profession de foi : Cette liste est composée de doctorants issus

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Anglais Ses objectifs / OBJECTIVES Éduquer pour vivre ensemble -> Teaching children to live together English Instruire pour comprendre aujourd

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project National Meteorological Service of the Republic of Senegal National Meteorological Service of the Islamic Republic of Mauritania World

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE (Note: This sample agreement will normally be initiated by the European/other partner institution on their proforma)

Plus en détail

12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo.

12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo. 12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo.fr I - The French urban freight strategy II - Specific experiences

Plus en détail

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Contexte politique Political context Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Development and widening of the Swiss Universities of Applied Sciences spectrum Cohérence politique

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques

La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques École d été 2015 La réduction des impacts et la communication des risques météorologiques Du 8 au 12 juin 2015 Université du Québec à Montréal Pavillon Sherbrooke, local SH-4800 200, rue Sherbrooke Ouest

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès Excellence in Higher Education, Research and Innovation L excellence dans l enseignement supérieur, la recherche et l innovation

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence Projet Espagne / Valence Ce projet doit permettre aux élèves de classe Terminale LGT d utiliser une langue étrangère (l espagnol) et de connaitre certains aspects culturels en vue de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal

Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal COURSE OUTLINE INTRODUCTION TO HUMAN RESOURCES MANAGEMENT ORH 1600 - Group 065 Winter

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Executive Part-Time Master Real Estate, Building & Energy. Jean Carassus, FRICS, professor & Céline Boua, architect Director et academic head 2015

Executive Part-Time Master Real Estate, Building & Energy. Jean Carassus, FRICS, professor & Céline Boua, architect Director et academic head 2015 Executive Part-Time Master Real Estate, Building & Energy Jean Carassus, FRICS, professor & Céline Boua, architect Director et academic head 2015 Summary 1/ Objectives, uniqueness, target 2/ Active industry

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Action concrète 3 Vulgarisation de la connaissance du droit des femmes et renforcement de leurs capacités à défendre leurs droits

Action concrète 3 Vulgarisation de la connaissance du droit des femmes et renforcement de leurs capacités à défendre leurs droits NGO official partner of UNESCO (consultative status) and in Special consultative status with the United Nations ECOSOC since 2012 Millennia2015, "An action plan for women's empowerment", Foresight research

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail