ESTACA: La Formation Transports

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESTACA: La Formation Transports"

Transcription

1 E S T A C A ESTACA: La Formation Transports Automobile, Aéronautique, Ferroviaire et Transports Guidés Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile 1

2 Formation Michelin Technologie des Directions Thierry ANNEQUIN 2

3 Sommaire Vocabulaire des directions Fonctionnalités des systèmes de directions Technologies des systèmes de directions Assistance de direction Direction active 4 roues directrices Direction by wire Synthèse 3

4 Vocabulaire 4

5 Constituants d une direction 5

6 Constituants d une colonne de direction 6

7 Constituants d une crémaillère de direction (A assistance hydraulique sur cet exemple) 7

8 Fonctionnalités des systèmes de direction 8

9 Fonctionnalités des systèmes Filtrage Efforts Confort de direction Jeux Précision Système de direction Démultiplication Agrément de conduite Evitement Sécurité passive Sécurité active Pendulage Remontées sous choc Maintien de l airbag 9

10 Technologie des systèmes de direction 10

11 Technologie des systèmes de direction 11

12 Sortie linéaire principe Système «pignon / crémaillère» Volant R Colonne R Pignon R Crémaillère T Bielles T architecture Positionnement des biellettes Central Chape centrale * R : rotation T : translation En bout Chape en extrémité 12

13 Sortie linéaire Biellettes en bout (sur rotules axiales) a. Accrochage des biellettes de directions Exemple de montage 13

14 Sortie linéaire Biellettes au centre : chape centrale Direction à crémaillère avec sortie centrale Exemple de montage 14

15 Sortie linéaire Biellettes au centre : chape en extrémité Direction hydraulique à crémaillère avec sortie unilatérale 15

16 Assistance de direction 16

17 Intérêt de l assistance Fonction globale 17

18 Direction mécanique : Intérêt de l assistance W entrée = C volant x θ volant W sortie = C pivot x θ roue Si rendement = 1, alors W entrée = W sortie θ rou e Pas d amélioration possible (diminution du C volant ) autre que l évolution du rapport de démultiplication. Pour diminuer C volant sans augmenter la démultiplication, il faut une source d énergie. Principe de l assistance : Source d énergie spécifique 18

19 Architecture système (entrainement mécanique) Systèmes hydrauliques (pompe attelée) Applications : VU Grosses berlines, SUV, voitures low cost Variantes : Pompes à cylindrée variable 19

20 Architecture système (entrainement électrique) Systèmes hydrauliques (groupe électro-pompe) Applications : Petites berlines (Polo, Logan,..) Moyennes (308/C4, Laguna,..) Grosses (X6) 20

21 Architecture système (entrainement électrique) Systèmes hydrauliques (pompe pilotée) Applications : Encore rares Classe S 21

22 Architecture système (entrainement électrique) Applications : Petites berlines (Twingo, Clio, toutes les Fiat, Fiesta, ) Moyennes (Megane, ) Grandes (Avensis, Rav4,..) Systèmes sur colonne 22

23 Architecture système (entrainement électrique) Applications : Smart, 207 Systèmes simple pignon 23

24 Architecture système (entrainement électrique) Applications : Plate-forme Golf Ford Fusion Systèmes double pignon 24

25 Architecture système (entrainement électrique) Applications : BMW X1, serie 3 Prius, Infiniti Hybrid Systèmes double pignon 25

26 Architecture système (entrainement électrique) Systèmes électriques by wire 26

27 Assistance hydraulique 27

28 Généralités L architecture hydraulique concerne : La gestion de la puissance hydraulique (CF/CO) Le réseau de distribution Repère Désignation Crémaillère Valve Vérin Piston Carter Pompe Chape de liaison 1 28

29 Architecture hydraulique Technologie des distributeurs 29

30 Schéma fonctionnel Effort direct f Pignon Action volant α Capteur Distributeur Vérin Crémaillère α-α P.Q F F+f D Roues α Pignon 30

31 Architecture mécanique Valve rotative Distributeur hydraulique rotatif 1. Pignon 2. Roulement 3. Raccord hydraulique vers le vérin 4. Raccord hydraulique vers le vérin 5. Segment d étanchéité 6. Corps 7. Barre de torsion 8. Rotor 9. Raccord hydraulique de la canalisation haute pression 10. Raccord hydraulique vers le réservoir 31

32 Caractéristique fonctionnelle P P max C Loi de valve et situations de conduite B A C max C A : domaine de corrections de trajectoire à vitesse élevée B : domaine des virages sur routes C : domaine des manœuvres à l arrêt 32

33 Caractéristique fonctionnelle P B Loi de valve et typage véhicule A : typage «sport» B : typage «familial» A C 33

34 Assistance hydraulique Variable en fonction du régime moteur 34

35 Architecture hydraulique Direction assistée avec pompe attelée Q N pompe débit chutant en fonction de la variation du régime moteur modulation en fonction du régime moteur 35

36 Assistance hydraulique Variable en fonction de la vitesse Applications : Hauts de gamme (BMW, Mercedes, hauts de gamme C5 ou Laguna, ) 36

37 Architecture système Lois de valve = f(v) 37

38 Architecture système Modulation en fonction de la vitesse S E E : Boitier électronique P : Pompe R : Réservoir S : Tachymètre V : Valve de direction W : Module électro-hydraulique P R w V 38

39 Assistance hydraulique Technologies des pompes 39

40 Architecture système Pompe à palettes 40

41 Assistance hydraulique Technologies des vérins 41

42 Architecture système Implantation du vérin dans l axe 42

43 Architecture système Implantation du vérin en parallèle 43

44 Assistance électro-hydraulique 44

45 Architecture physique Ensemble électro-pompe Ensemble moteur+ecu Pompe hydraulique 45

46 Pilotage électro-pompe Principes de pilotage de l électro-pompe : Binaire simple [pilotage sur l intensité de courant] : état = veille (i.e. vitesse réduite) ou vitesse constante Binaire étendu [pilotage par capteur volant] : état = arrêt ou vitesse constante Variable [pilotage par capteur volant et capteur vitesse véhicule] : la vitesse est infiniment variable entre 0 et Vmax 46

47 Comparatif des types de pilotage Types de pilotage Binaire Simple Binaire Etendu Variable Coût réduit Avantages Assistance minimale même si défaillance pilotage Réduction de la consommation Réduction de la consommation Modulation d assistance à faible coût Inconvénients Gain de consommation limité Coût augmenté Pas d assistance si pilotage défaillant Coût augmenté Pas d assistance si pilotage défaillant 47

48 Assistance électrique 48

49 Architecture physique Liaison moteur électrique / colonne 49

50 Direction active 50

51 Principe Direction active (variation en continu de l'assistance et de la démultiplication de direction) 51

52 Principe Train épicycloïdal 52

53 4 roues directrices Laguna III, Infiniti G37 et FX, BMW série 7 53

54 Principe Direction arrière par actionneur électrique, commande couplée à la direction principale Gain en maniabilité basse vitesse par braquage des roues arrière en opposition des roues avant : Laguna : rayon de braquage diminué de 10% (10,80 m au lieu de 12,05 m) Gain en stabilité haute vitesse par braquage des roues arrière dans le sens des roues avant : Laguna : vitesse de passage en évitement + 15% Mode de défaillance : Verrouillage actionneur en position milieu ou quelconque 54

55 Architecture système 55

56 Architecture système 56

57 Direction by Wire 57

58 Direction by Wire Intérêts dûs à la suppression de la colonne de direction : Architecture véhicule (par ex, DAG / DAD) Crash frontal Eventail des prestations Masse Rend possible un autre moyen de contrôle que le volant (par ex joystick) Mais... Système horriblement complexe Sûreté de fonctionnement problématique 58

59 59

60 Direction by Wire 60

61 Synthèse 61

62 0,3 0,25 0,2 Consommations carburant Hydraulique -0,10 Electro-hydraulique Palettes Pistons 0,15 0,1 0,05 0-0,18-0,20 Electrique Pilotée C. fermée V cste 62

63 Comparatifs prestations Types d assistance Avantages Inconvénients Hydraulique Electrohydraulique Electrique Puissance élevée possible Possibilité d assistance variable Réduction de consommation Possibilité d assistance modulée Consommation optimisée Modulation d assistance Montage en ligne simplifiée (pas de canalisation) Compatible avec fonctions avancées (park assist,..) Consommation Entraînement par GMP (calage, moteur, encombrement, ) Coût augmenté Bruyance Modes de défaillance Bilan électrique Sensation de conduite Implantation parfois difficile (crash) 63

64 Synthèse L assistance électrique progresse, sur presque tous les segments maintenant. Majoritaire en Europe. Application sur petites voitures en Asie, berline haut de gamme au Japon en 42V. Développement fort récent aux USA. Les sensations volant des systèmes à assistance électrique sont maintenant de bon niveau. L assistance électro-hydraulique est une bonne «transition» notamment pour les segments moyens et supérieurs. Part de marché moyenne mais constante. L assistance hydraulique reste, à ce jour, une bonne solution pour le haut de gamme et la seule pour les véhicules lourds, en attendant une modification du réseau électrique véhicule (par exemple : tension augmentée). La pression sur la réduction de la consommation de carburant va influencer très fortement les choix techniques dans le futur 64

65 Formation Michelin Technologie des Directions Fin du module Merci de votre attention 65

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres.

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres. 1) GENERALITES: LE RAPPORT DE DEMULTIPLICATION: Le rapport de démultiplication est égal à : ANGLE DE BRAQUAGE DU VOLANT ANGLE DE BRAQUAGE DE LA ROUE PROBLEME: conducteur? Comment limiter l effort au volant

Plus en détail

I. Préliminaires. 1. Introduction

I. Préliminaires. 1. Introduction 1. Introduction I. Préliminaires La commande de direction des véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange.

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange. BIPARK 26 La plateforme du système Bipark 26, de taille compacte et au revêtement lisse, permet au conducteur de garer sa voiture en toute simplicité, sans aucune vibration. La plateforme de levage a une

Plus en détail

Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique :

Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique : DOCUMENT RESSOURCE Bac Pro MM Activité LES DISTRIBUTEURS HYDRAULIQUES Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique : DOSSIER RESSOURCE DIDAC (Simplifié par Mr HALBERT) Equipe du GRF

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

Nous sommes fiers de votre attention. Vérins de sécurité... 3 Vérins de sécurité à verrouillage mécanique... 4 Ressorts hydrauliques...

Nous sommes fiers de votre attention. Vérins de sécurité... 3 Vérins de sécurité à verrouillage mécanique... 4 Ressorts hydrauliques... D a n s l e s a i r s, s u r t e r r e e t s u r t o u s l e s o c é a n s. L a p a s s i o n n o u s a n i m e. L a p a s s i o n v o u s s u r p r e n d r a! S appuyant sur 50 années d expérience dans

Plus en détail

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth 1 Contexte et cadre institutionnel de l efficacité énergétique D après la directive 2006/32/CE du 5 avril 2006, relative à l'efficacité énergétique dans les

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

L3200 TRACTEUR DIESEL KUBOTA. Tracteur standard Série L

L3200 TRACTEUR DIESEL KUBOTA. Tracteur standard Série L TRACTEUR DIESEL KUBOTA L L3200 Tracteur standard Série L Encore amélioré, le nouveau tracteur L3200 est idéal pour tous les petits travaux ainsi que pour les paysagistes. TRACTEUR DIESEL KUBOTA L3200 Les

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Consomini - 2 000 km avec un litre d essence Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Apéro énergie 2014 2 avril 2014 HE-ARC ingénierie Présentation Arts appliqués

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE MultiPark Duolift Champ d application Dans des complexes résidentiels et dans des complexes d affaires, chez des loueurs de véhicules ou chez des concessionnaires automobiles.

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

Micro-PELLE SV05-B. 690 kg

Micro-PELLE SV05-B. 690 kg Micro-PELLE 690 kg COMPACITÉ Yanmar, le seul constructeur à proposer une machine dans cette classe de poids. Encombrement minimal > Largeur hors tout de seulement 690 mm. > Rayon de rotation arrière réduit

Plus en détail

BVL ELEVATIONS 115 Avenue des Chênes Rouges 30100 ALES Tél. : 04 66 56 67 43 / Fax : 04 66 30 60 88

BVL ELEVATIONS 115 Avenue des Chênes Rouges 30100 ALES Tél. : 04 66 56 67 43 / Fax : 04 66 30 60 88 TABLES ELEVATRICES A 2 PANTOGRAPHES EN TANDEM Spécifiquement développée pour la manutention de charges de grandes dimensions et de charges lourdes (par exemple : alimenter les machines de production dans

Plus en détail

TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS

TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS L énergie pneumatique est distribuée à l actionneur sur ordre de l unité de traitement. Cette énergie pneumatique est transformée en énergie mécanique afin de mouvoir les

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES DOSSIER TECHNIQUE le 12 janvier 2006 SELD 1, Rue Marius Berliet 69720 SAINT BONNET DE MURE DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES 1) DESCRIPTION TYPE D UNE DIRECTION ASSITEE AUTOMOBILE Une direction assistée

Plus en détail

BP MEI TECHNOLOGIE DES DISTRIBUTEURS

BP MEI TECHNOLOGIE DES DISTRIBUTEURS Nom : 1 / 6 Les distributeurs hydrauliques Ces composants sont destinés à : - Distribuer le fluide hydraulique sous pression venant de la pompe vers l utilisation (vérin ou moteur hydraulique). - Retourner

Plus en détail

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE Sciences de l ingénieur Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Mise en situation 2 1.2. Description fonctionnelle de l essuie glace 2 2. Principe de

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Pag. 5 SIGLA ET IDENTIFICATION 6-7 CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES

Pag. 5 SIGLA ET IDENTIFICATION 6-7 CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES SIGLA ET IDENTIFICATION CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES ELIMINATION DES INCONVENIENTS MESURES D ENCOMBREMENT COUPLES DES SERRAGE COUPLES DES

Plus en détail

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE Baccalauréat STI Génie Électronique AF : 1 / 12 I PRESENTATION DU SYSTEME TECHNIQUE Le premier véhicule automobile considéré comme tel automobile signifiant : «se mouvant

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE

NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE Web : www.exxotest.com Document n 00226256 v2 ANNECY ELECTRONIQUE S.A.S. Parc Altaïs -1, rue Callisto 74650 CHAVANOD FRANCE

Plus en détail

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Opération presse 4MATIC HP 18-01-2010 Sommaire 1. La marque Mercedes-Benz A. Le marché français B. Le marché de la transmission

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Compacité. Micro-pelle. Encombrement minimal. Performances étonnantes pour une machine de cette catégorie de poids, permettant des travaux d envergure

Compacité. Micro-pelle. Encombrement minimal. Performances étonnantes pour une machine de cette catégorie de poids, permettant des travaux d envergure Micro-pelle Compacité Encombrement minimal Largeur hors tout de seulement 690 mm. Rayon de rotation arrière réduit à 735 mm. Déport arrière très réduit (240 mm) pour travailler au plus près des obstacles.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

DOSSIER : FEUILLES DE TRAVAIL. DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE Type SERVOTRONIC

DOSSIER : FEUILLES DE TRAVAIL. DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE Type SERVOTRONIC Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Fiche de projet de Fin d Etudes

Fiche de projet de Fin d Etudes Titre du projet : Détecteur de mouvement intelligent pour systèmes de sécurité automobile Les détecteurs de mouvements actuels pour systèmes de sécurités automobiles ont l inconvénient de déclencher des

Plus en détail

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel 9/09/2014 Dans les années 90 Des voitures plus lourdes. Hausse des ventes en Europe. Des voitures plus performantes.

Plus en détail

Les directions assistées pour automobiles

Les directions assistées pour automobiles Les directions assistées pour automobiles 1. Introduction La commande d'une direction traditionnelle sur les véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l'intermédiaire du volant un couple

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1 Poids en ordre de marche : 1065 Kg* *Tolérance : ± 2% 1180 (avec flèche déportée : 950 mm) 540 330 130-230 2750-2850 1950-2050 670 mm 1380-1490 180-280 2200-2300 1550-1650

Plus en détail

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS Nom Doc. Professeur Prénom Sources : Hachette Technique, Europa Lehrmittel, L Expert Automobile Classe 1/ Généralité 1.1/ Constatation Pour assurer la stabilité d un véhicule

Plus en détail

La très grande vitesse Actualité et perspectives

La très grande vitesse Actualité et perspectives La très grande vitesse Actualité et perspectives Laurent BARON Directeur Matériels Grande Vitesse Juin 2007 TRANSPORT L expérience d Alstom Des records techniques majeurs Mai 1990 : 515.3 km/h Juin 2001

Plus en détail

Electronique pour les Machines mobiles.

Electronique pour les Machines mobiles. Electronique pour les Machines mobiles. Siège HYDAC Allemagne HYDAC Italie HYDAC Pays-Bas HYDAC France HYDAC Corée HYDAC Chine HYDAC USA Votre partenaire compétent pour les machines mobiles. Avec plus

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA

Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA H/m Wilo-Stratos GIGA 5/6 Hz 5 4 3 2 1 Construction Pompe inline à haut rendement avec moteur CE et adaptation électronique de la puissance en construction à

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

Il choisit le meilleur.

Il choisit le meilleur. Il choisit le meilleur. Suisse L assurance de faire bonne route. Avec MAN, vous roulez mieux: MAN propose des produits et des prestations de service qui vous permettent d assurer votre succès des solutions

Plus en détail

Fiche N 7 Hydraulique

Fiche N 7 Hydraulique Les vérins hydrauliques 1/Les vérins : Fiche N 7 Hydraulique Caractéristiques : Ce sont sans aucun doute les appareils hydrauliques les plus connus. Ils reçoivent un débit d huile qui provoque le déplacement

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

Fiche N 10 Hydraulique

Fiche N 10 Hydraulique Contrôle du débit - Clapets 1/Mise en situation : Fiche N 10 Hydraulique Mise en situation Types d étranglement : la vitesse est liée au débit Les étrangleurs à parois longues ou limiteurs de débit Fonctionnement

Plus en détail

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents CHAPITRE 6 Capteurs intelligents Gwenaëlle TOULMINET asi 2002-2003 1 Introduction Développement industriel nécessite une instrumentation coûteuse Maîtrise des procédés de fabrication. Maîtrise de la qualité

Plus en détail

Exercice 1 : 3 points

Exercice 1 : 3 points BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Exercice 1 : 3 points PARTIE 1 : Détermination du diamètre de la roue La géométrie des trains roulants, désigne

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Clio Cup 2008 MOTEUR

Clio Cup 2008 MOTEUR Clio Cup 2008 MOTEUR MOTEUR SOMMAIRE MOTEUR. MOTEUR 2.. IDENTIFICATION DU MOTEUR 2..2 CARACTÉRISTIQUES 2..3 LUBRIFICATION 3..4 SCELLÉS 3..5 DÉPOSE-REPOSE DU GROUPE MOTO-PROPULSEUR 5.2 MELANGE CARBURE 2.2.

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES

LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES THEME : BEP ELECTROTECHNIQUE Montages pneumatiques simples EPREUVE PROFESSIONNELLE Intervention Technique DUREE : 4 heures Savoirs Technologique : S2-4 Utilisation de l énergie

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

Moyen de transport novateur moteur hybride

Moyen de transport novateur moteur hybride Moyen de transport novateur moteur hybride Hannes Gautschi Directeur Service & Training Toyota AG, CH-5745 Safenwil Contenu Challenges environnementaux L industrie automobile et l environnement Technologie

Plus en détail

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP La gamme Rotoplat est une série complète de banderoleuses à plateau tournant conventionnelles et de transpalettes qui servent à

Plus en détail

Cotes A et B en fonction des 4 montages les plus fréquents : A1 Avec réducteur à vis et tourillon

Cotes A et B en fonction des 4 montages les plus fréquents : A1 Avec réducteur à vis et tourillon MST-12 - MSK-12 Entrée de gamme de nos vérins spéciaux de grande capacité, les MST/K-12 sont préconisés pour des courses inférieures à 5 mm et sont limités à 4 N de force transmissible. Comme l ensemble

Plus en détail

SOMMAIRE. LE e-hdi : DATES, FAITS ET CHIFFRES DATES FAITS & CHIFFRES. LE e-hdi : PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES Consommation Prestations clients

SOMMAIRE. LE e-hdi : DATES, FAITS ET CHIFFRES DATES FAITS & CHIFFRES. LE e-hdi : PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES Consommation Prestations clients PRESS INFORMATION SOMMAIRE LE e-hdi : DATES, FAITS ET CHIFFRES DATES FAITS & CHIFFRES 01 LE e-hdi : PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES Consommation Prestations clients 02 LE e-hdi : ARCHITECTURE GÉNÉRIQUE DU

Plus en détail

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Explica ons quant à la technologie de la pompe à eau à énergie éolienne. Une pompe à eau à énergie éolienne n a pas nécessairement comme but d avoir

Plus en détail

Manipulateurs électriques et pneumatiques

Manipulateurs électriques et pneumatiques Manipulateurs électriques et pneumatiques Manipulateurs pneumatiques EDP mini P/P solution économique pour applications simples En 1997, eps, une entreprise jeune et dynamique basée en Forêt-Noire, présente

Plus en détail

Commande de mouvement. Entraînements Intégrés Lexium. Contact : hvssystem@hvssystem.com. Tél : 0326824929 Fax : 0326851908

Commande de mouvement. Entraînements Intégrés Lexium. Contact : hvssystem@hvssystem.com. Tél : 0326824929 Fax : 0326851908 Commande de mouvement décentralisée avec les Entraînements Intégrés Lexium Le moteur, l électronique de puissance, le contrôle de mouvement, l interface de communication et la fonction de sécurité Safe

Plus en détail

LA DIRECTION. un des éléments de sécurité active. www.eurecar.org. électrique 5 INTRODUCTION DANS CETTE EDITION. edition 4 / AvRIL 2015

LA DIRECTION. un des éléments de sécurité active. www.eurecar.org. électrique 5 INTRODUCTION DANS CETTE EDITION. edition 4 / AvRIL 2015 4 UN CONNAANC CHNQU ACULL D NNOVAON AUOMOBL edition 4 / AvL 2015 LA DCON un des éléments de sécurité active DAN C DON NODUCON 2 Direction assistée hydraulique 3 Direction assistée électrique 5 ssieux arrière

Plus en détail

1 Le module «train avant»

1 Le module «train avant» Face au constat des années précédentes, il est difficile de faire de grosses interventions dans le délai intercourse; c est pourquoi nous proposons une voiture constituée de cinq modules interchangeables

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5

1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 1/6 Essuie-glace Mercedes 1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0....5

Plus en détail

NOUVELLE FIAT 500 2012 FICHE TECHNIQUE - CANADA Toutes les dimensions sont exprimées en millimètres (pouces), à moins d indications contraires.

NOUVELLE FIAT 500 2012 FICHE TECHNIQUE - CANADA Toutes les dimensions sont exprimées en millimètres (pouces), à moins d indications contraires. NOUVELLE FIAT 500 2012 FICHE TECHNIQUE - CANADA Toutes les dimensions sont exprimées en millimètres (pouces), à moins d indications contraires. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Type de carrosserie 3 portes Catégorie

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

Embrayage et Boîte de vitesses

Embrayage et Boîte de vitesses Embrayage et Boîte de vitesses I. Embrayage 1) Rôle de l embrayage : Assurer un accouplement progressif entre le moteur et les organes de transmission jusqu à leur complète liaison. Permettre la désolidarisation

Plus en détail

HYDAC Fluidtechnik Gamme Mini-centrales AC / DC

HYDAC Fluidtechnik Gamme Mini-centrales AC / DC HYDAC Fluidtechnik Gamme Mini-centrales AC / DC F 5.311.0 /11-11 Modes de fonctionnement selon EN60034-1 Mini-centrales HYDAC HYDAC Fluidtechnik construit depuis plus de 25 ans des mini-centrales qui sont

Plus en détail

Un groupe mondial à votre service

Un groupe mondial à votre service Un groupe mondial à votre service Fort de ses 10 000 collaborateurs, Leroy-Somer a tissé un réseau international de 470 centres d expertise et de service capable de vous apporter l assistance commerciale

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3 Dossier technique Cric Page 1/6 Cric (Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE....2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....3 4) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 5) NOMENCLATURE....4

Plus en détail

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition :

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : 1 Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : On entend par système de freinage, l ensemble des éléments permettant de ralentir ou de stopper le véhicule suivant le besoin du conducteur. 3. Fonction

Plus en détail

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse.

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. 6 ème Rencontres France Hydro Electricité Grenoble 9 et 10 avril 2013 Présentation BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. Nous regroupons

Plus en détail

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique Un Projet potentiel pour l initiation aux sciences de l Ingénieur? Présentation par Luc THOMAS 6 juin 2007 Définitions VAE :ce sont les initiales de vélo à assistance

Plus en détail

4 Les formations aéronautiques HydroCampus

4 Les formations aéronautiques HydroCampus 4 Les formations aéronautiques HydroCampus Organisme de formation déclaré sous le N 52 44 05383 44 [ Tous les stages peuvent vous être proposés en anglais ] NOS FORMATIONS HYDRAULIQUES EN AERONAUTIQUE

Plus en détail

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin :

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin : Nom.. Prénom.. Pneumatique Thème Technologie schéma 1 TECHNOLOGIE PNEUMATIQUE Du latin pneuma : souffle - esprit La pneumatique est la technologie de contrôle des gaz sous pression pour générer des forces

Plus en détail