ensemble Vivre D abord, gardez l espérance ciric sens de la fête N 15 Que faites-vous le dimanche? L aumônerie : un espace entre jeunes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ensemble Vivre D abord, gardez l espérance ciric sens de la fête N 15 Que faites-vous le dimanche? L aumônerie : un espace entre jeunes"

Transcription

1 Vivre ensemble Magazine catholique trimestriel entre Marne et Ourcq P. 7 Bouge ta vie L aumônerie : un espace entre jeunes L essentiel P 8-9 L espérance... Et si on en parlait? vie de nos communes- p. 4-5 La maladie d Alzheimer Sait-on qu à Chelles, l Association France Alzheimer assure une permanence? Les métiers des fonctionnaires Les fonctionnaires «territoriaux» sont les agents qui œuvrent pour le bien public au quotidien dans de multiples domaines. p. 11 sens de la fête Que faites-vous le dimanche? N 15 Sept Ne pas jeter sur la voie publique D abord, gardez l espérance ciric

2 les paroisses du pôle de Chelles 2 forfait extension Coiffure Masculin Féminin Packs beauté - Relooking personnalisés Spécial mariée - Soins Bio Esthétique coiffure 89, av. du Général de Gaulle VILLEPARISIS - Tél Poissonnerie - Traiteur - Bar à huîtres 31 bis / 33 avenue de la Résistance Chelles Pour tous renseignements ou réservations : / PORTES OUVERTES 2014 CHELLES SURDITÉ communication Lycée du Paysage : 8 février et 15 mars Ensemble scolaire : 17 mai Depuis 33 ans à votre service 29, avenue Foch CHELLES Fax LABORATOIRE DE CORRECTION AUDITIVE APPAREILLAGE ADULTES - ENFANTS PRÊT PILES RÉPARATION ENTRETIEN DÉPANNAGE IMMÉDIAT Villeparisis Presbytère - place de l église Accueil : mardi 17h-19h ; jeudi 17h-19h ; samedi 10h-11h30. Messe : dimanche 9h à Saint-Martin ; 10h30 à Notre-Dame de la Paix Catéchèse : Gisèle Rascar Mitry-Bourg Accueil au presbytère de Mitry-le-Neuf,10bis av. Buffon Renseignements : Odile Hurand Ouverture de la chapelle Sainte-Thérèse le mercredi matin Messe : samedi 18h30 à l église Saint-Martin ou à la chapelle Sainte Thérèse et le dimanche à Notre-Dame des Saints Anges. Catéchèse : Sandra Birba-Basileux Mitry-le-Neuf 10bis av. Buffon Accueil : samedi 9h30-11h30 ; vendredi 16h-18h Messe : dimanche 10h30 à Notre-Dame des Saints-Anges. Catéchèse : Marie-Thérèse Bickel et Elisabeth Pinson Claye-Souilly (et villages) 16 av. Aristide-Briand Accueil : mercredi 17h-19h et samedi 10h-12h Messes : dimanche 10h30 en alternance avec Annet ; samedi 18h en village. Catéchèse : Véronique Dabancourt - Annet-sur-Marne (et villages) Accueil : à l église, mardi 16h-18h ; et mercredi 16h30-18h30 avec le père Michel Henrie. Messes : dimanche 10h30 en alternance avec Claye ; samedi 18h en village. Catéchèse : Christie Pageot - Villevaudé, Le Pin, Bois Fleuri 1 rue Saint-Marcel à Villevaudé Accueil : église Le Pin, mercredi 18h-19h Messe : dimanche 10h30, alternée : 1 er dimanche à Le Pin ; 2 e et 4 e dimanche à Villevaudé, 3 e et 5 e dimanche au Blois Fleuri. Catéchèse à Villevaudé : Fatima Muller - Vaires, Brou, Chantereine 30 rue de Chelles à Vaires Accueil : à Vaires mercredi et samedi 10h-12h, vendredi 17h30-19h. A Brou : le samedi matin. Messes : dimanche 10h30 à Vaires, 11h à Brou (prieuré), nouveau 9h à Saint-Paul à Chantereine, samedi 18h à Brou (Saint-Baudile). Catéchèse : Antoine Lellig Chelles 39 av de la Résistance Accueil : 10h-12h mardi, mercredi, jeudi et samedi ; 15h-18h lundi, mardi, jeudi, vendredi ; 17h-19h30 mardi, mercredi et vendredi. Messes : dimanche 8h30 à la Roseraie (St-Eloi), 9h30 à St-André, 10h45 Sainte-Bathilde et le samedi 18h30 à cette chapelle. Catéchèse : Lydie Béréziat

3 éditorial Sommaire Vie de nos communes P. 4-5 La maladie d Alzheimer Les métiers des fonctionnaires Chrétiens dans la cité P. 6 Chercher Dieu en prison Bouge ta vie P. 7 L aumônerie : un espace entre jeunes L essentiel P. 8-9 L espérance... Et si on en parlait? Comprendre la Bible P. 10 Job, de la souffrance à l espérance Sens de la fête P. 11 Que faites-vous le dimanche? Communauté P. 12 Les relations de l Eglise avec les religions non chrétiennes Qu on se le dise! P. 13 Dis papa, pourquoi il y a des bagarres? Agenda P. 14 Culture et service P. 15 Mot mystère proposé par Claude Pour l accueil des sans-abris Vivre ensemble Magazine de nos paroisses d Annet, Claye, Chelles, Mitry-Mory, Mitry-le-Neuf, Vaires, Villeparisis, Villevaudé. Edité par le pôle missionnaire de Chelles - Rédaction : 39 avenue de la Résistance Chelles Sites Internet : Directeurs de publication : Abbé Olivier Vatar, curé de pôle, et Jean-Luc Chaumette, coordinateur - Rédacteur en chef : François Anger - Comité de rédaction : François Anger, Abilio Laceiras, Claude Lambermont, Patrice Melli, Xavier Ndala, Simone Robert, Petites sœurs de Saint-François Edition et Publicité : Bayard Service Édition Ile-de- France - Centre - 18 rue Barbès Montrouge Cedex - Tél. : Editeur délégué : Guilhem Demont - Création graphique : Arnaud Robinet Impression : à Tremblay-en-France (93), imprimeur labellisé et Print Environnement, sur papier recyclé à 100%) Tiré à exemplaires, distribué bénévolement par un catholique de votre quartier. Nous remercions les annonceurs pour leur concours. Edito par le père Amadeu Rosa (Mitry-Mory) L espoir et la réalité Septembre, c est la rentrée. Chaque rentrée est souvent pleine d espoirs. Pour certains, une nouvelle année sociale, avec l espoir que les choses changent en mieux. Pour les jeunes, c est une nouvelle étape pleine de nouveautés : changer de classe, changer d école, trouver des programmes nouveaux, connaître de nouveaux professeurs, se faire de nouveaux amis. C est le côté sympathique, comme une promesse d avenir pour avancer dans la vie. Mais il y a des situations où la vie devient difficile : les maladies, le manque d emploi, les difficultés familiales, l avenir qui se présente très incertain. Et alors, que faire? Comment se situer devant toutes ces difficultés? Vivre les bons changements comme si cela allait de soi? Se laisser abattre, quand l horizon nous semble noir? Dans les deux cas, nous pouvons trouver une force, une vertu : L espérance. Elle nous aide à ne pas nous contenter de la satisfaction de nos espoirs et nous pousse à aller toujours de l avant. L espérance nous aide aussi, dans les situations difficiles, à ne pas nous laisser vaincre et à pouvoir toujours regarder la vie positivement. Facile à dire! Mais l espérance nous permet de comprendre qu il n y a pas de malheur qui puisse détruire la personne humaine. «Si l espérance t a fait marcher... plus loin que ta peur, tu auras les yeux levés, alors tu pourras marcher jusqu au soleil de Dieu.» L événement : l Eglise protestante unie de France ciric L Eglise réformée de France et l Eglise évangélique luthérienne de France font partie des Eglises historiques de la Réforme de A cette époque, elles étaient divisées sur des questions théologiques. Aujourd hui, elles se sont unies, après cinq ans de débats, d échanges et de rencontres. Elles ont choisi le nom «Eglise protestante unie de France». L union n est pas fusion. Elle prend en compte les diversités théologiques et les manières de célébrer le culte, en considérant que ce ne sont plus des différences qui font obstacle à la célébration commune de notre foi chrétienne. Vivre en découvrant les différences de l autre permet de s en enrichir et de tourner les yeux vers l essentiel. S unir, c est vouloir témoigner ensemble de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ car elle nous fait vivre. Pasteur Laurence Berlot Vivre ensemble 3 COURS BAUTAIN à distance Sous contrat d association avec l Etat Maternelle, École et collège privés mixtes catholiques 13, rue Sainte-Marie JUILLY Fleuriste du Atelier Toute composition florale, deuil, mariage, baptême... 7, avenue Pasteur Claye-Souilly Restaurant spécialités Indiennes Plats à emporter -15% Livraison gratuite (5km max.) Réservation : Appéritif OFFERT sur présentation du journal 3, rue Paul Vaillant Couturier Mitry-Mory (Mitry Bourg) himalayaparis.com Merci à tous nos annonceurs

4 vie de nos communes La maladie d Alzheimer ne laisse personne indifférent (1 ère partie) Sait-on qu à Chelles, l Association France Alzheimer assure une permanence? C est une association nationale et même internationale avec plusieurs bureaux en Seine-et-Marne. Rencontre avec Maryvonne, bénévole dans cette association. ne peuvent pas garder le malade à domicile : il faut le placer et ils culpabilisent. A nous de les écouter, de les informer et de les orienter. 4 Vivre ensemble Photos du mois Une médaille pour 55 ans de service Chaque dimanche pendant cette longue période, monsieur Pierre Souchet, est venu à l église Saint André jouer de l orgue pour soutenir le chant de l assemblée dominicale. C est donc pour le remercier que l abbé Olivier Vatar, lors de la messe et la fête du 29 juin à la Roseraie à Chelles, lui a remis la médaille de saint Etienne. Celle-ci a été accordée par l évêque de Meaux, Mgr Jean-Yves Nahmias pour ce fidèle service. C est avec émotion que le nouvel organiste Stéphane Fenioux a lu son message. Cet événement était aussi l occasion de saluer l engagement de Pierre Souchet au service du logement social dans notre ville. Bravo à ce fidèle lecteur de Vivre Ensemble! Hélène Panetier, présidente France Alzheimer Seine-et Marne et Hortensia Hamon, secrétaire. Quel est le but de cette association? Il s agit de soutenir principalement les «aidants». On appelle comme cela les membres d une famille d un malade atteint de la maladie d Alzheimer. Mais, en tant que bénévole, quel est concrètement votre rôle? Etant tous différents, nous avons chacun nos domaines de compétence. Mais pour résumer, nous accompagnons les conjoints, souvent isolés, épuisés et qui souhaitent garder le ou la malade à domicile. encart sur 9 cm de haut. pour les n 14, 15 et16 Et quand il n y a plus que les enfantsaidants aout? et octobre) (mai, François Anger puis Là, repasse c est un autre à 7 problème. cm de En haut. général, ils Vivre ensemble Vous avez un local sur le secteur de Chelles? Oui, prêté par la mairie avenue Foch. Nous sommes trois, une permanente et deux bénévoles, ce qui est trop peu! Des professionnels nous encadrent lors de nos activités avec les aidants. Savez-vous combien on dénombre de malades en France? Environ , mais avec nouveaux cas par ans. Qui peut affirmer qu il ne sera pas concerné un jour en tant que malade ou en tant qu aidant? Propos recueillis par Claude Lambermont Association France Alzheimer 37 avenue Foch à Chelles - Tél. : Permanence : Hortensia Hamon Mardi et mercredi 10h-13h et 14h30-17h30 Jeudi 10h-13h et 14h30-17h Bénévole: Maryvonne Hohweiller - Tél. : VENTES - ACHATS - GESTION LOCATIVE - ESTIMATIONS OFFERTES 38, rue Louis Eterlet CHELLES Tél Fax Retrouvez nos affaires sur : EMBL De Père en Fils depuis 1962 ENTREPRISE DE MAÇONNERIE BIANCHI LUIGI MAÇONNERIE GÉNÉRALE CARRELAGE COUVERTURE CHARPENTE - PEINTURE - RÉNOVATION 90, av. du Général de Gaulle Chelles - Tél.: Fax : Vous voulez être VU et LU Contactez Bayard Service Régie au ou DÉPOT VENTE et ACHAT CASH Meubles neufs et d occasion 61, av. François Mitterrand Chelles ça se passe chez nous

5 vie de nos communes Les fonctionnaires de nos communes au service des autres au quotidien Parfois critiqués, souvent reconnus pour leur disponibilité, les fonctionnaires «territoriaux» sont les agents qui œuvrent pour le bien public au quotidien. En France, 1,9 millions de fonctionnaires territoriaux travaillent pour les communes, 101 départements, 26 régions et intercommunalités et établissements publics dont les C.C.A.S. (Centre communal d action sociale). Ainsi chaque jour, vous les côtoyez ou vous bénéficiez de leur travail. On constate, en moyenne, un agent territorial pour 100 habitants ; près de 250 métiers différents sont représentés dans nos communes quel que soit leur taille. Sans vouloir tous les énumérer, nous nous attacherons à certains métiers donnant du sens au service public et à l intérêt général. De multiples compétences Dans nos mairies, vous connaissez les agents d accueil, les officiers de l Etat Civil, les agents administratifs qui inscrivent vos enfants dans les centres de loisirs, dans les écoles, les assistantes des élus et des directions. Moins connus, les comptables, les gestionnaires des ressources humaines, les documentalistes, les juristes, conservateurs de cimetière, agents de reprographie Dans le secteur de l éducation et la vie sociale, les animateurs dans les centres de loisirs, les centres sociaux, les équipements de la jeunesse, les agents des écoles dans les maternelles, les éducateurs sportifs dans les écoles et l école municipale des sports. Concourent aussi à l éducation : les professeurs de musique, des arts plastiques, des bibliothécaires Nos communes sont les premiers acteurs de la solidarité et de l écoute sociale avec les travailleurs sociaux (agents d accueil, assistantes sociales, conseillère en économie sociale ), les agents dans les foyers pour personnes âgées, les chauffeurs du portage de repas. Pour nos plus petits, des directrices de crèche, des éducatrices de jeunes enfants, des auxiliaires de puériculture. De la logistique à la sécurité et à la communication Pour que ces services publics soient en état de vous recevoir ou d accueillir vos enfants, encore faut-il que les bâtiments et les espaces publics soient maintenus. Pour cela, des techniciens sont actifs à toute heure : des gardiens de gymnases, des plombiers, des menuisiers, des mécaniciens, des électriciens, des peintres, des agents d entretien de la voirie et des locaux municipaux, des chauffeurs de balayeuses, de cars, de camions et d engins, des techniciens supérieurs en bâtiment et espaces publics, des jardiniers, des ingénieurs, des architectes, des informaticiens. Nos territoires sont aménagés grâce à des urbanistes, des agents en charge de l environnement et du développement durable, des chefs de projets Sans oublier nos policiers municipaux et nos gardes champêtres qui veillent sur notre tranquillité en lien avec la Police Nationale et la Gendarmerie. Pour vous informer, nos mairies disposent d agents chargés de la communication (journalistes, photographes, webmasters, chargés d événement...). Ainsi, vous constatez, que cette appellation «fonctionnaires territoriaux» englobe une grande diversité de métiers au service des habitants. Mais tous ne sont pas cités ici en particulier les postes d encadrement et de direction. Emile Vignacourt (Chelles) Droit de réponse «Concerne le Chemin de Croix de Notre Dame des Saints Anges de Mitry-le-Neuf paru dans le Magazine Vivre ensemble de juin Les filles de Mr MARCANDELLA n ont pas été consultées et contestent les propos tenus sur leur père. Monsieur Luigi MARCANDELLA a bien participé à l élaboration du Chemin de Croix, avec un autre ouvrier italien. Nous démentons les autres propos publiés. Merci.» Eliane Samica Certains fonctionnaires sont au service des 4398 bibliothèques municipales en France. dr 5 FORUM SANTÉ : Centre Commercial CARREFOUR RN CLAYE-SOUILLY la semaine Tél. : Fax : de 9h à 21h30 et le samedi de 9h à 21h Lafarge Plâtres devient Siniat La nouvelle marque qui donne le ton... MATÉRIAUX, PRODUITS ET SOLUTIONS TECHNIQUES POUR L AMÉNAGEMENT, L ISOLATION ET LA FINITION ça se passe chez nous

6 chrétiens dans la cité Chercher Dieu en prison Autour de notre secteur existent la Maison d Arrêt de Meaux, celle de Melun, et le Centre de détention de Melun. Le choc de la mise en détention est parfois une occasion pour réfléchir. Des chrétiens n abandonnent pas ces personnes et viennent les visiter. «J étais en prison et vous êtes venus me visiter» disait déjà l évangile de Matthieu (25, 36). 6 Des groupes de partage autour de la Parole de Dieu sont animés en prison et constituent un apprentissage pour écouter la parole de l autre ou oser prendre la parole. Ainsi, par sa présence, par la qualité de ses relations et la confiance accordée à chacun, l équipe de l aumônerie apporte aux détenus une certaine espérance qui se manifeste souvent en toute sérénité, dans une joie souvent partagée. L aumônerie catholique des prisons est un mouvement d Eglise. Elle siège à la conférence des évêques de France. Elle est répartie sur tout le territoire. Elle est de plein droit dans les prisons, et, est considérée comme agent d un service public. En ce sens, l aumônier titulaire est rémunéré par l administration pénitentiaire. Elle se refuse au prosélytisme et à l intégrisme, dans le respect de la laïcité de l institution pénitentiaire. Tous les six ans, l aumônerie catholique des prisons tient un congrès qui rassemble tous les membres des équipes pastorales, envoyés en mission par l évêque et agréés par l administration pénitentiaire. Ces congrès ont pour mission de définir et d adopter les orientations qui définissent la mission de l Eglise en prison : accueillir et rencontrer les personnes détenues. L aumônerie est envoyée auprès de tous, particulièrement auprès des plus pauvres. réfléchir, en faisant un accompagnement individuel. L attention que l on porte à l autre, à sa vie passée, est souvent nécessaire à ce retour sur soi, à cette reconstruction. célébrer. L équipe d aumônerie constitue avec les personnes détenues la communauté chrétienne de la prison. Simone Robert (Mitry-Mory) Envoyés pour les soulager «S il s en trouve parmi vous qui pensent qu ils sont envoyés pour «évangéliser» les prisonniers et non pour les soulager, pour remédier à leurs besoins spirituels et non aux temporels, je réponds que nous devons les assister en toutes manières par nous et par autrui : faire cela, c est évangéliser par paroles et par œuvres, et c est cela le plus juste...» saint Vincent de Paul ( ), premier aumônier des prisonniers. Un moment de fête dans l unité A l occasion de la célébration de Notre Dame de Tous les Peuples le 12 mai dernier, la paroisse de Chelles était en fête. Marie Claude Bouley a découvert cette fête interculturelle. ciric Vivre ensemble Procession des offrandes symbolisant tous les peuples. «La liturgie, belle et sobre, illustrait à sa manière, le verset du prophète Isaïe «Ma maison s appellera maison de prière pour tous les peuples.» Entendre chacun prier dans sa langue maternelle : tamoul, portugais, langues africaines, polonais, italien, émerveille, interpelle, mais aussi déstabilise et décoiffe. Osons quitter le mol oreiller de nos habitudes routinières, de nos feintes sécurités, de nos confortables torpeurs! N ayons pas peur d avancer en eau profonde! Des sourires s échangent, des liens se tissent, des connivences s esquissent. C est un véritable apprivoisement mutuel où l autre prend toute la dimension du frère. Au sein de cette légitime diversité, cheminons vers l unité, en pèlerins assurés et confiants. Partager cet authentique moment de ferveur, de convivialité et de fraternité fait de nous d humbles messagers de la Bonne Nouvelle. Donne-nous, Seigneur, l audace de dépasser les frontières de nos histoires particulières pour construire ensemble un avenir commun.» Marie-Claude Bouley (Chelles)

7 L aumônerie : un espace entre jeunes Rencontre avec Ghislaine Godet, responsable de l aumônerie des jeunes de Vaires-Brou-Chantereine. bouge ta vie Vivre ensemble Jeunes de l Aumônerie de Vaires. L Aumônerie «l Aventure» part au Rassemblement de Meaux. Q est-ce que l aumônerie selon vous? C est l occasion pour des jeunes de 12 à 18 ans de se retrouver régulièrement avec des amis du même âge et de mettre leur foi en action. C est du catéchisme pour les grands? Non, pas vraiment. Autant, il y a une dimension scolaire et d apprentissage de la vie de Jésus dans le catéchisme, autant l aumônerie est tournée sur l action et les centres d intérêt des jeunes. Cela est plus en phase avec leur âge. On y fait des choses aussi variées que du théâtre, la distribution de Vivre Ensemble dans les boîtes aux lettres ou la visite de maisons de retraites, par exemple. C est aussi et surtout un endroit où les jeunes peuvent se retrouver entre eux et parler librement de sujets qui les concernent. Qui peut venir? L aumônerie est ouverte à tous : que vous soyez catholique ou non-croyant, vous êtes le bienvenu. Ceux qui ont déjà suivi le cursus du caté peuvent aussi faire leur confirmation. Nous mettons aussi en place, pour ceux qui le souhaitent, une préparation au baptême en deux ans. Il n y a pas d obligation. Certains noncroyants continuent à venir car les échanges leur apportent quelque chose. Qu est ce que les jeunes apprécient particulièrement? Il n est pas toujours facile aujourd hui, surtout pour un jeune en milieu scolaire, de vivre et surtout de partager sa foi chrétienne. Je crois que le plus important pour eux, c est de voir qu ils ne sont pas seuls. Quand ils se retrouvent par exemple, avec des dizaines de milliers d autres jeunes dans des grands rassemblements festifs et de partage comme le FRAT, ils se sentent rassurés et passent des moments inoubliables. Ils aiment aussi se retrouver et passer des soirées ou des après-midis ensemble, tout simplement entre copains. Mais ils n ont pas tous le même âge! En effet, nous avons dans le groupe de Vaires- Brou-Chantereine environ 50 jeunes de 12 à 18 ans. Leur nombre ne cesse d augmenter. Ils sont répartis en 4 groupes d âges cohérents. Chaque groupe est dirigé par un animateur. Les animateurs sont souvent des jeunes qui ont dépassé la limite d âge de l aumônerie depuis quelques années mais qui souhaitent poursuivre l aventure. La parole des jeunes est plus libre avec les animateurs dont ils se sentent plus proches qu avec des adultes. Vous avez déjà donné quelques exemples, mais quelles autres activités sont pratiquées en aumônerie? Au delà des grands rassemblements diocésains ou comme le FRAT, des coups de main donnés à la vie paroissiale (collecte du buis pour les rameaux, etc.) et/ ou de la participation à des actions comme la collecte alimentaire pour le Secours Catholique ou la BAPIF (Banque Alimentaire Ile-de- France), ils s investissent aussi dans la préparation des chants et l animation de la «messe des jeunes» qui a lieu un dimanche par mois à Vaires-Sur-Marne. Propos recueillis par Patrice Melli (Vaire-sur-Marne) Contact : Ghislaine Godet 3 questions à... Clémentine, 19 ans, étudiante en Arts Appliqués est animatrice d aumônerie depuis un an. Bonjour Clémentine, que t a apportée l aumônerie? Je crois que ca m a aidé à comprendre plus de choses sur ma foi. Quand j allais au catéchisme, j étais encore très jeune. A l aumônerie, j étais avec des jeunes de mon âge qui partageaient les mêmes doutes et les mêmes recherches. Comment es-tu devenue animatrice? Ghislaine me l a proposé un an et demi après avoir quitté l aumônerie. J y avais déjà pensé pendant que j y étais. J ai pris un groupe de 5èmes avec un autre animateur. Nous avons décidé de les suivre pendant tout leur parcours. Nous serons encore ensemble ces prochaines années. Qu est ce que tu préfères dans ce rôle? Les réunions sont toujours intéressantes. Les remarques des jeunes sont parfois «surprenantes». Mais ce que je préfère, c est l action, comme lorsque nous les avons emmenés à Lisieux. Patrice Melli (Vaire sur Marne) 7

8 l essentiel L espérance... Et si on en parlait? Tout est un peu compliqué dans notre monde. La crise économique en est l événement le plus spectaculaire. Mais il existe beaucoup de drames différents, vécus par de nombreuses personnes très différentes. Comment les viventelles? Comment se manifeste leur espérance? Petit tour d horizon. 8 Aimer et espérer Luc Ferry aime bien dire aux chrétiens «Aimez plus, espérez moins». Pour lui, les chrétiens seraient d incorrigibles espérants. Mais en quoi? La vie après la mort, la Vie Eternelle. Il est vrai que les chrétiens ont souvent insisté sur la dureté du combat de la vie d icibas, une vallée de larmes qui sera compensées par les délices éternels. On disait même que, plus on souffrait sur la terre, plus on serait heureux au ciel! Marx et sa religion «opium du peuple» n est pas loin! Mais est-ce cela l Espérance? L Espérance est une attente. Attendre ne se dit-il pas «esperar» en espagnol? Mais attendre quoi? La plénitude de la vie dans la rencontre de Celui qui nous a créés. Comment douter alors que la Vie Eternelle n est pas commencée dès le jour de notre naissance? Dès maintenant, Dieu nous a fait entrer dans la Vie. Mais, nous le constatons tous les jours, cette vie à des ratés, des manques, des épreuves. Elle n atteint pas encore sur terre toute sa plénitude. Certains souffrent plus que d autres. L Espérance, c est la certitude que chacun est promis à avoir une vraie vie. Dieu fera justice à tout homme qui veut vivre. Ce temps ici-bas n est-il pas le temps du désir? N ayons pas peur de désirer car qui désire, espère. Aimer et espérer ne s opposent pas car c est aujourd hui le jour du salut. C est aujourd hui que l Eternité commence. Abbé Olivier Vatar Curé du pôle de Chelles l essentiel «Je ne suis pas chrétien, je n ai pas la foi. Pour moi, toutes les religions se valent. Lorsque je traverse des épreuves difficiles, j accuse le coup. Je fais le dos rond et j attends que l orage passe. J essaie de relativiser et de me dire qu il y a des gens qui vivent des situations bien plus compliquées que la mienne. Il y a quelques semaines, j ai passé un examen très important et je l ai raté alors que tous les amis qui le passaient avec moi l ont réussi. Ça n a pas été facile. Dans ces moments-là, on a la tentation de tout remettre en cause. On peut avoir tendance à se dire que la note que l on a obtenue constitue une sorte de jugement de valeur sur soi. On plonge dans le tout noir. Comme je ne crois pas en Dieu, je ne me suis pas réfugié dans la prière. J aimerais croire à l existence d un Dieu aimant et toutpuissant mais je n y arrive pas. Alors j ai décidé de passer à autre chose. Je n ai pas abandonné. Je me suis promis de repasser cet examen l année prochaine. En attendant, j en ai préparé un autre qui m occupera pendant un an et sera un excellent entraînement. Je compte sur mes propres forces et me dis que le travail finira par payer.» Antony «Je suis catholique, cheftaine scout et j ai donc la charge de tout un groupe de jeunes chrétiennes. Cet été, nous partons trois semaines dans les Pyrénées. J ai hâte! Mais ce n est pas toujours aisé. Certaines sont difficiles à gérer, en pleine tempête adolescente. Je doute parfois de mon autorité et de mes compétences. Je ne suis pas tellement plus expérimentée qu elles. J ai peur que mon investissement dans ce projet ne porte pas ses fruits. Et puis je vais avoir la responsabilité de toutes ces filles. Dieu seul sait ce qui peut se passer. J appréhende les incidents, l organisation qui se grippe, les parents qui m en veulent J espère que le Seigneur m accompagnera, qu Il veillera sur nous... Je prie

9 l essentiel 9 CIRIC CIRIC Alors soyons des lumières d espérance! Ayons un regard positif sur la réalité. Encourageons la générosité qui caractérise les jeunes, accompagnons-les dans leur recherche à devenir les protagonistes de la construction d un monde meilleur Pape François, le 24 juillet 2013 à Aparecida au Brésil tous les jours pour cela. Après une prière ou une célébration eucharistique, je me sens revigorée. Avec mon groupe, on prie souvent ensemble. Le Christ n a t-il pas dit que si plusieurs personnes prient le Père avec ardeur en son nom, leurs demandes leur seront accordées?» Paula «Je suis protestant. Je fais partie d un groupe de gospel. On donne quelques concerts un peu partout en France. Le gospel est une partie intégrante de ma foi. Je prie beaucoup en chantant. Comme saint Augustin, Luther a dit que «chanter bien, c est prier deux fois». Pour moi, le chant est encore plus à même de refléter et d accompagner les sentiments, les émotions. Quand ça ne va pas, je me mets à chanter et j ai la sensation que Dieu m écoute. Récemment, mes parents se sont séparés après une vingtaine d années de mariage. J étais dévasté et la prière chantée m a permis d exprimer toute cette tristesse. Ça fait du bien, ça purge en quelque sorte. J offre mes souffrances en sacrifice à Dieu par le chant et j en ressors confiant.» Martin «Je suis musulman. Je suis né au Liban, j ai fait une partie de mes études aux États-Unis et je suis arrivé en France il y a quelques années. Il y a deux ans, j ai entamé une procédure pour obtenir la nationalité française mais malheureusement, jusqu à présent, je n ai essuyé que des refus. Je n ai pas encore de situation stable et j ai quelques lacunes sur la culture française. Mais je ne perds pas espoir! Le ramadan tombe à point nommé cet été. Il va me permettre de me ressourcer, de me recentrer sur ce qui est vraiment essentiel : Allah. Tant que Dieu me donne la santé, peu importe les difficultés, je suis heureux. Heureux d être un de ses enfants. C est finalement tout ce qui compte.» Foued Témoignages recueillis par Xavier Ndala (Chelles) l essentiel

10 Comprendre Qu en dit la Bible? Job, de la souffrance à l espérance 10 C. Mercier/CIRIC Extrait de l Ancien Testament : «Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance. Il prit la parole et dit : Périsse le jour qui me vit naître.» Job 3,1-3 «Pourquoi ce don de la vie à l homme qui ne voit plus sa route et que Dieu enclot sur lui-même? Pour nourriture, j ai mes soupirs, comme l eau, s épanchent mes rugissements. Toutes mes craintes se réalisent et ce que je redoute m arrive. Ni tranquillité ni paix pour moi, et mes tourments chassent le repos» Job 3, Le «pauvre» Job, «assis sur son tas de fumier», fait partie de notre patrimoine culturel. Mais que savonsnous exactement de ce personnage? Quel message contient ce petit livre de l Ancien Testament écrit après le retour d exil de Babylone? De l an 587 à 538 avant Jésus Christ, c est la période la plus sombre de l histoire d Israël. Loin du Temple, guidé par les prophètes, Israël comprit que Dieu était au milieu de son peuple et souffrait avec lui. Job, homme juste, intègre, est un patriarche édomite du pays de Outs, proche de l Arabie, riche propriétaire terrien respecté de tous. Il se retrouve dépouillé de tous ses biens, ses enfants tués, ses terres et biens dilapidés. A sa souffrance morale, s ajoute sa souffrance physique : son corps est recouvert de vermine! Seul, exclu, objet de sarcasmes, il est veillé par sa femme qui l invite à renier Dieu. Pourquoi tant de souffrances? Job ne comprend pas! Il maudit le jour de sa naissance, crie sa colère à la face de Dieu et réclame justice. Ses trois amis, Eliphaz, Bildad, Tsophar, l implorent d accepter son sort et de reconnaître son péché! Adeptes de la thèse de la rétribution, doctrine traditionnelle «Bonheur pour les justes, malheur pour les méchants», ils estiment que la souffrance de Job ne peut être que punition de Dieu. Le ton des trois sages se durcit, tandis que se creusent la plainte de Job, sa protestation, sa quête d une réponse de Dieu en qui malgré tout il espère! Job en appelle à Dieu et clame son innocence. Job réfute les arguments du sage Elihou qui reprend la thèse des trois amis : «Dieu corrige ceux qu Il aime»! Le seul interlocuteur à la souffrance de Job, c est Dieu lui-même. La révolte devient prière. Peu à peu Job s abandonne. Il se met sous le regard de Yahvé et attend de Lui la révélation du sens de sa vie. Alors Dieu prend l initiative de le rejoindre dans sa souffrance. Job découvre alors que Dieu est son compagnon de route, même et surtout au cœur de sa souffrance. Job reconnaît la présence de Yahvé (Dieu) au cœur même de sa détresse et l accueille avec confiance. «Et Job fit cette réponse à Yahvé : Je sais que tu es tout-puissant. Ce que tu conçois, tu peux le réaliser. J étais celui qui voile tes plans, par des propos dénués de sens Ecoute, laisse-moi parler. Je vais t interroger et tu m instruiras. Je ne te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t ont vu. Aussi je me rétracte et m afflige sur la poussière et sur la cendre.» Job 42, 1-6 C est le Dieu de la vie qui s adresse à Job. En lui donnant son œuvre à contempler, Il va aider Job à découvrir la place qu il y occupe et à affronter le mal. Contribuer à la Création devient pour lui chemin d espérance : «La Sagesse de Dieu est totale gratuité. On ne se la procure pas et on ne l achète pas. Mais en l homme qui la reçoit comme un don, elle devient source d obéissance filiale, de piété et d équilibre personnel». La révolte de Job a été un chemin de découverte de la Sagesse et de la bonté de Yahvé! Cette certitude redynamise Job et lui permet d affronter sa situation présente et d aider ses amis à découvrir le vrai visage de Dieu. Job est devenu une figure de salut pour les autres. Aidé par ses proches, Job va retrouver la prospérité. Job et nous aujourd hui? Il représente tout homme désespéré que Dieu rejoint dans sa souffrance et justifie. La sainteté de Dieu prend la place de la toute-puissance. Le Dieu miséricordieux de Jésus-Christ est ici annoncé. Dans le personnage de Job, chacun peut reconnaître ses souffrances, ses angoisses, ses révoltes, sa quête, son espérance. Si, un jour, au cours de notre existence, selon les aléas de la vie, nous nous identifions à Job, n oublions pas que par- delà la souffrance, se trouve l espérance, et que pour la trouver nous devons laisser grandir la confiance, seul lieu où peut se faire la rencontre avec Dieu! Le Bonheur c est reconnaître, même dans les pires difficultés, la présence de Dieu qui nous accompagne et nous aide à vivre! Brigitte de Malberg (Claye) Se mettre à l écart pour prier. Erratum : Dans le numéro précédent, de juin 2013, l article sur Abraham était de Xavier Ndala. Nos excuses à l auteur. A. Pinoges/CIRIC

11 Que faites-vous le dimanche? Que faites-vous de votre dimanche? C est la question que j ai posé à quelques personnes autour de moi, croyantes ou non, jeunes ou moins jeunes. Sens de la fête Se promener à pied ou à vélo, aller au cinéma, jardiner, faire le marché, cuisiner, aller à la messe, faire de la pâtisserie, chanter ou pratiquer son instrument favori, jouer avec une console de jeux ou des jeux plus traditionnels, repasser, faire le ménage, ranger Voilà, tel un inventaire à la Prévert, nos activités du dimanche, sans oublier la grasse matinée très appréciée de tous et en particulier des plus jeunes. Le dimanche, «c est autre chose que la semaine», c est prendre du temps, partager des moments de vie. Toutes les activités citées plus haut se pratiquent en général en famille ou avec d autres. Une exception, les mères de famille (eh oui les pères sont moins nombreux!) qui ne travaillent pas à l extérieur et se consacrent aux enfants et à la maison en semaine ; pour elles, le dimanche est aussi (mais pas seulement) un jour où elles prennent du temps pour elles, pour se faire plaisir confiant la maisonnée à leur mari. Le repas dominical tient également une place importante. Etre ensemble autour de la table, se retrouver est important. C est l occasion de retrouver les enfants «qui ont quitté le nid», les parents ou bien d inviter des amis. Pour ceux qui sont croyants, la messe fait bien sûr partie de ce «menu» dominical. Mais bien souvent, elle est prévue plutôt le samedi soir pour permettre un dimanche sans avoir à regarder la montre. Pour ceux dont la vie est trépidante la messe peut aussi être suivie à la télévision (le bébé qui pleure ne dérange alors que nous) en français ou bien dans sa langue maternelle. Pour ceux que j ai interrogés, la messe est d abord un temps de prière en communauté, qui permet de sentir l amour de Dieu pour nous. C est une occasion de «retourner à la source», de se retrouver comme en famille autour du Seigneur, de se sentir bien. L occasion aussi de retrouver d autres chrétiens et de parler. L homélie nous permet de comprendre les textes, d ajuster notre posture face aux questions que nous posent la vie et nos contemporains. Une interviewée résume bien ce qu ont répondu les personnes que j ai interrogées : La messe est pour moi le rendez-vous essentiel avec le Christ qui confirme la promesse faite aux Apôtres : «Je ne vous laisse pas seul» Jésus est là présent au milieu de nous et en nous afin d être «ostensoir vivant» au milieu des hommes. Il est ma nourriture presque quotidienne qui me permet de tenir le coup et d être témoin dans les moments de joie et de difficulté. Recueilli par Sophie Gabelotaud (Chelles) Pour ceux qui sont croyants, la messe fait bien sûr partie de ce «menu» dominical. Au lendemain de la Toussaint Pour le 2 novembre : fête des morts, le jour du merveilleux face à face Les psaumes, ne l oublions pas sont des poèmes, des chants. Ils ne se lisent pas à la chaîne, comme les pages d un roman. On les choisit comme on choisit une chanson de Jacques Brel, de Brassens ou de Ferrat. On en reprend l un ou l autre à la suite d une attente, d une joie, d un pleur, d un évènement. Ainsi furent-ils écrits et consignés en une remarquable anthologie. Lors de la «Fête» des morts-ressuscitables du 2 novembre : je ne fais pas qu apporter des chrysanthèmes sur les tombes des miens, je reprends les paroles délicieuses et réalistes de celui, qui sait que ses jours sont comptés, qu il va bientôt mourir, et qui s adresse à Dieu en toute sérénité et confiance. Michel Fiévet (Mitry-Mory) O! Dieu, Tu fais retourner l homme à la poussière, Tu dis à l homme «allez, retourne!» Mille ans à tes yeux sont comme hier qui passe. Tu les emportes en sommeil Et le matin ils sont comme une herbe qui change. Au matin, en fleur, et verte. Le soir, coupée, sèche. Notre vie s échappe Comme un oiseau du filet des oiseleurs Piège déchiré nous voilà libres Peine et souffrance Cela passe vite et nous nous envolons. Apprends-nous à mesurer nos jours. Notre cœur viendra à la sagesse. Comble-nous de ton amour, chaque matin Nous allons chanter de joie. Que soit pour nous la douceur de notre Dieu! 11 Psaumes 90 et 124 R. Gentric

12 communauté ans du Concile Vatican II Les relations de l Eglise avec les religions non chrétiennes Lors du colloque du 16 mars 2013, organisé à Meaux, par l Association islamique de Meaux, sur le thème «Islam, Spiritualité et Citoyenneté», le père Philippe de Kergorlay, représentant l évêque de Meaux est intervenu, sur ce que signifie le dialogue interreligieux pour les chrétiens catholiques. Nous reprenons ci-après, les principaux éléments de son intervention. «Ce d i a l o - gue» dit-il, «n est pas d a b o r d une affaire de politesse, de diplomatie ni même une nécessité sociale pour vivre ensemble. Tout cela est vrai mais insuffisant pour nous. Fondamentalement, avant d être un devoir civique, ce dialogue est un devoir religieux. Oui, je suis venu au dialogue interreligieux à cause de Dieu. Et aujourd hui, c est en tant que prêtre de l Eglise catholique que je m adresse à vous, en tant que croyants au Dieu unique. J y suis venu par la prière et la rencontre de la misère humaine. Pendant vingt ans, j ai été successivement (ou en même temps) aumônier en hôpital, en prison et en psychiatrie. J y ai été témoin de la souffrance et de la mort des hommes, de leur espérance et de leur foi aussi. A l hôpital ou en prison, l homme s affronte à sa vie et à sa mort. On est loin de toute idéologie. Et dans sa fragilité, l homme découvre que sans Dieu il ne peut pas grand chose. Il comprend qu il ne suffit pas de compter sur les autres, et encore moins sur soi-même, mais sur son Créateur. Et là, il apprend l humilité. Nous ne savons pas très bien ce que nous disons quand nous parlons de Dieu, car il dépasse totalement nos idées et nos paroles. Seul Dieu parle bien de Dieu. C est pourquoi nous, Chrétiens, nous croyons qu Il a fait descendre sa Parole éternelle et vivante parmi les hommes. Cette Parole, que nous appelons Fils, s est fait homme, ce que l homme ne pouvait imaginer! Par la toute-puissance de Dieu, sa Parole s est donc incarnée, nous révélant ainsi l amour de Dieu en Lui-même et à l égard des hommes. Cette Parole est la Vérité de Dieu Philippe de Kergolay Une réponse aux énigmes de la condition humaine Dans sa déclaration sur les relations de l Eglise avec les religions non chrétiennes, le Concile Vatican II affirme notamment «que tous les peuples forment ensemble une seule communauté, ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter tout le genre humain sur la face de la terre Et que les hommes attendent des diverses religions la réponse aux énigmes cachées de la condition humaine qui autrefois comme aujourd hui, agitent profondément le cœur humain. Qu est-ce-que l homme? Quel est le sens et quelle est la finalité de notre vie?» (Article 1 de la déclaration) et elle a pris visage humain de Jésus. Telle est la Bonne Nouvelle qui nous fait vivre. Mais pour accueillir cette Vérité, Dieu a voulu nous garder humble. Il a voulu que nous ayons besoin les uns les autres, croyants et non-croyants, chrétiens, musulmans, juifs, pour vérifier notre relation à Dieu. J aime ce passage du Coran qui vous rappelle que si Dieu l avait voulu, «il n y aurait eu qu une seule communauté, mais nous avons voulu qu il y en eût trois, afin que vous cherchiez à vous dépasser dans les œuvres bonnes» (cf Coran, 5, 48). Quand un non-croyant me questionne sur ma foi, il me rappelle que la foi est un don et qu il y a toujours un risque de remplacer le vrai Dieu par des images de Dieu, des idées, des mots. Le non-croyant a raison de refuser nos idoles! C est en parlant avec vous, les musulmans, que je réalise l audace inouïe de la prière chrétienne où nous croyons que l Esprit de Dieu nous donne d appeler Dieu Père. A mon tour, il m arrive d interpeller de jeunes musulmans qui disent trop vite et sans réfléchir que Dieu est grand et qu il est unique. En quoi consiste la grandeur de Dieu? Comprennent-ils ce qu ils disent? Et pour le Dieu unique, comprennentils que cette unicité n est pas le chiffre 1? Dieu est au-delà de l arithmétique. Saint Jean dans son évangile écrit : «Celui qui n aime pas l homme qu il voit et prétend aimer Dieu qu il ne voit pas est un menteur.» Pour nous, chrétiens, la Parole nous jugera au dernier jour sur notre attitude vis-à-vis de l homme le plus pauvre et le plus méprisé. «Ce que vous faites au plus petit qui est mon frère, c est à Moi que vous l avez fait.» (Mt 25). Voilà pourquoi l Eglise engage un dialogue de salut avec tout homme croyant ou non, selon la volonté et par ordre de Dieu. Et je suis heureux, en son nom, d être aujourd hui parmi vous. Je vous remercie». Père Philippe de Kergorlay, prêtre à Vaires Vivre ensemble ACHAT VENTE- EXPERTISE SUCCESSION CONTACTEZ Emilie ROUX Au ou * Pack STANDARD soumis à conditions Chelles Gestion La gestion de vos biens A partir de 4 % H.T* Merci à tous nos annonceurs. N hésitez pas à les consulter lors de vos achats.

13 Qu on se le dise! Entretien entre un père et sa fille : Dis papa, pourquoi il y a des bagarres? Tu sais papa, hier des garçons se sont battus à la récré. Tu peux me dire pourquoi? Il y en a un qui a traité l autre de plein de gros mots, je ne peux même pas te les répéter. Alors l autre lui a donné un coup de poing, il est tombé et il lui a donné des coups de pied. Ce n est pas bien! Et qu estce qui s est passé? Qu estce que tu as fait? Moi rien, j avais trop peur, mais des grands les ont séparés, puis un maître est arrivé, il les a eng, disputés et les a envoyés chez le directeur qui les a punis. Heureusement, leur attitude était inadmissible! Oui, mais ce n est pas juste! Je voudrais bien savoir pourquoi? Tu regardes la télé? Tous les jours on voit des hommes avec des armes qui se tuent, c est beaucoup plus grave. Et des enfants qui se battent, ce n est pas la même chose! C est vrai, tu as raison ; les hommes ne montrent pas l exemple mais les enfants ne devraient pas se conduire comme ça. C est aux parents de leur expliquer, de les éduquer. Un camarade m a dit que si Dieu existait, il n y aurait pas de guerre. Tu sais, Dieu est amour et c est sûr qu il est triste quand les hommes ou les enfants se battent. Alors, pourquoi il ne fait rien? «Aidons-nous les uns les autres» Parce qu il a voulu que nous soyons libres. Tu verras que le mal se cache souvent dans le pouvoir et l argent ce qui entraîne des convoitises et même parfois les guerres. Jésus nous a tout expliqué, il n y a qu à relire les évangiles pleins d amour et de paix. A nous de choisir! Quant à moi, j ai choisi, je ne veux pas me battre, ça fait trop mal! Claude Lambermont (Chelles) Par ce slogan, le Secours Catholique nous invite à être généreux lors de sa collecte nationale de novembre (16 et 17 novembre). Le rapport statistique annuel, situe le Secours Catholique comme acteur majeur de la lutte contre la pauvreté et favorise l acte de confiance qu est le don. Cette année un colloque national sera organisé à Melun le 19 novembre avec son Président François SOULAGE. C. Mercier/CIRIC Un vestiaire solidaire a Claye-Souilly Le Secours Catholique intervient pour répondre à des besoins de base, il restaure les liens sociaux en incitant à l échange, là où il pouvait y avoir de la dépendance, en modifiant la nature de la relation «aidant-aidé» pour que chacun participe à son développement dans la dignité et l estime de soi. Depuis mai dernier, Annick, responsable du vestiaire et la petite équipe de bénévoles qui l assiste, n ont pas compté leur temps et leur énergie pour changer le «look» du vestiaire existant, avec de nombreux vêtements de qualité Homme-Femme-Enfant-Bébé à petits prix. Ce service est ouvert à tous le mercredi de 14 à 17h (derrière la mairie). Un coin-jeux pour enfants est aménagé et pour les adultes, le partage d une collation permet de tisser des liens dans la durée. Ce sera un lieu où chacun pourra venir au rythme de ses envies. A terme un bénévole du service accueil-écoute sera présent pour répondre aux besoins spécifiques de ceux qui le désirent. Vivre ensemble Appel au bénévolat Le bénévolat est la première richesse du Secours Catholique, afin de poursuivre sa mission d accueil et de soutien, les équipes de notre territoire Chelles, Mitry-Villeparisis, Claye sont à la recherche de nouveaux volontaires, n hésitez pas à nous contacter!... Contact : Jacques CLOUET, responsable de l équipe locale de Claye-Souilly , 13

14 Sur vos agendas 14 Toutes démarches évitées aux familles POMPES FUNÈBRES Marbrerie Transports de Corps Caveaux Monuments Plaques ZAC de l Ambresis VILLEPARISIS N104 sortie 6, à côté Alinéa Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h non-stop Retrouvez-nous sur V. LAPORTE Orthopédiste agréé Bandages herniaires - Ceintures abdominales - Orthèses thermoformables Lombostats - Bas et collants à varices - Prothèses mammaires MATÉRIEL MÉDICAL EN VENTE OU EN LOCATION 36, av. de la Résistance CHELLES Agencement - Menuiserie CONCEPTION, FABRICATION Pour professionnels : fabrication assistée par ordinateur CFAO d ouvrages menuisés et dérivés du bois en moyenne série ou production industrielle : huisseries - châssis vitrés - gaines techniques - mobiliers - habillages muraux - tablettes postformées - placards - dressing - résines de synthèse. 13 rue du Tir Chelles - T F Contrats obsèques Aviva & AGF Fleurs naturelles et artificielles RUELLE - MICHAUT 27 avenue Martyrs de Châteaubriand MITRY-MORY Face au cimetière de mitry le Neuf Parking Assistance 24h/24-7J/ MERCI à tous nos annonceurs Septembre : 31 août et dimanche 1er septembre de 14h à 18h : friperie, structures gonflables à l église de Mitry-le-Neuf. 7 et 8 : Forum des associations au Pin (Salle polyvalente) et à Chelles (Centre culturel). 14 et 15 : Journées du Patrimoine. 18 et 21 : Rentrées du catéchisme à la paroisse de Mitry-le-Neuf. 22 : Pèlerinage de la paroisse de Chelles à la cathédrale de Meaux. 22 : Messe de rentrée avec inscription à l aumônerie à 10h30 à Notre Dame de la Paix suivie du pot de l amitié et accueil des nouveaux arrivants de Villeparisis. Octobre : 4 : Nuit du Rosaire à Notre Dame de la Paix à 21h à Villeparisis avec la messe de clôture à 6h du matin. 5 : Kermesse à Chelles La Roseraie. 6 : Repas portugais organisé par l association de sauvegarde de l église du Pin. 13 : Dimanche, rentrée de l aumônerie scolaire l Aventure à Mitry-le- Neuf. 13 : Fête de Notre Dame de Fatima suivie du pot de l amitié à Villeparisis. 19 : Rassemblement diocésain à Meaux lancement de la démarche «Mission en actes». Novembre : 17 : Collecte du Secours Catholique. 17 : Repas paroissial à 12h dans la salle paroissiale, 3 avenue Roland Garros à Villeparisis. Décembre : 1 er : Temps fort de l avent - Messe des familles à 10h30 à Notre Dame de la Paix suivie d une après midi récréative et de partage avec les enfants du caté à Villeparisis. 10 : Célébration pénitentielle à 19h30 à Notre Dame de la Paix à Villeparisis. Merci aux donateurs qui à chaque parution nous encouragent par leur soutien. Bon de soutien au journal Ce journal vous a intéressé, vous souhaitez qu il continue de paraître et se développe? alors, merci de nous aider à le financer et le diffuser! Vous pouvez envoyer votre don à : ADM Pôle Chelles - Vivre ensemble 39 avenue de la Résistance Chelles Nom... Prénom... Adresse Tél Je verse e S

15 culture et service Mot mystère proposé par Claude : en allant vers l automne I II III IV V VI VII VIII IX X 3 Le mot mystère : I C A M P8 I N G C A R II R O U2 E N N A I S E III O7 R G O4 N R T6 D IV I T I N E R A I R E V S E R S A G R E S VI E S5 E A M I E C VII M N C E S S E E VIII E N T E T A T3 S N IX N E E U E S D X T E N U S S A1 M U A U T O S T O P Solution du n 14 erratum Nous présentons nos excuses à nos lecteurs, il manquait une case noire en VI Horizontalement : I. Arbustes à grosses et jolies fleurs, fierté des bretons. II. Repères (que tu). III. Concurrencer. IV. Adjectif possessif. Esprit qui protège la maison. De la Bretagne à l Alsace. V. Colorât les feuilles des arbres. Direction. VI. Physicien lyonnais. Petit à l Opéra. VII. Elle fut douce. Jolie plante mexicaine. VIII. Voyou. IX. Il faut parfois la retirer du pied. Ce n est pas lui. X. Petits ruisseaux. Imaginaire. Verticalement : 1. Accorder les couleurs du massif. 2. Ajouter de l opium. Plutonium au labo. 3. Révérend en abrégé. Habitant d une grande ville champenoise participant aux vendanges. 4. Refrain de chanson. 5. Brisure ou scintillement. Monnaies roumaines. 6. Si c est un marché, il est illicite. Dictateur chinois. 7. Situées. Village près de Vannes et de Coëtquidan. 8. Petite plante à fleur jaune. Arbre symbole du Canada. 9. Aviation de marine. 10. Le pape. Massif de la Côte d Azur. Solution au prochain numéro Souscription pour l accueil des sans-abris Ils dorment dans la rue, dans des squats, des cages d escalier, des voitures abandonnées, des trains, des cabanes en bord de Marne Le CCAF les accueille, 2 bis rue Pérotin, à Chelles pour un petit-déjeuner copieux, les douches, la laverie, l infirmerie, Internet et le téléphone Pour donner des conseils sur les papiers, les droits, la recherche de logement et de travail, la mise en lien avec les services sociaux et de santé Une équipe de bénévoles avec deux salariés, se relaient pour assurer l accueil toute l année. En 2012, 585 personnes à la rue ou mal logées ont été reçues. Les dons en nature permettent des coûts de revient imbattables. Des petites victoires : L action du CCAF permet à des personnes sans ressource de remonter la pente : laver leur linge, prendre une douche, s alimenter, mise à jour des documents administratifs, droits obtenus, hébergements trouvés, cures de désintoxication, retour à la santé, petits emplois conclus, liens humains tissés Le CCAF a besoin de vous : Dans une période où les subventions publiques diminuent, le CCAF compte sur vous pour l aider à acheter l alimentation et le nécessaire pour que l accueil des sans-abri continue. Indication : Une demi-année d accueil revient à 36, une année d accueil 72, l accueil de trois sans-abri : 216. Pour donner espoir aux SDF, merci d envoyer vos dons à : CCAF, BP 233, 86 rue Albert Caillou, Chelles cedex Tél. : Courriel : François Anger 15 Crêperie Saladerie - Grill Grande terrasse - Plats à emporter Tél. : Place Pasteur MITRY-MORY Du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h Fermé dimanche et lundi Entreprise Vincent LAURENT Au service des Particuliers, des Entreprises & des Collectivités Plomberie - Chauffage - Sanitaire Contrat de maintenance - Dépannage - Entretien - Installation Chaudières et brûleurs fioul & gaz toutes marques Devis GRATUIT - Intervention 7j/7 et 24h/24 Tél Port , rue du Chevalier Bayard CHELLES ÉCOLE SAINTE-GENEVIÈVE (25 classes dont 1 CLIS) 12, rue de la Visitation Meaux Cedex Tél Enseignement Catholique Privé sous Contrat d Association avec l Etat Site : COLLÈGE International SAINTE-MARIE et sa Chorale Maîtrisienne 54, rue Alfred Maury MEAUX Cedex Tél LYCÉE Technologique & Professionnel et ses Unités de Formations en Apprentissage JEAN ROSE Secteurs Tertiaire/Sanitaire & Social 20, rue de Chaage MEAUX Cedex Tél Fax Secteur Hôtellerie 12, rue de la Visitation MEAUX Cedex Tél LYCÉE International BOSSUET avec sa Filière Littéraire Supérieure et ses Bachelors Global Business & Global Marketing en lien avec Conventry University BAC L/ES/S 12, rue de la Visitation Meaux Cedex Tél Internat mixte accessible aux Lycéens

16 prière Prière pour les sauveteurs Seigneur, Bénis tous ceux qui, par leur profession sont au service de leurs frères, toujours dans l urgence! Les pompiers qui interviennent pour sauver les personnes en danger et lutter contre le feu ; mais aussi pour aider ceux qui sont en difficulté et leur apporter aide et réconfort. Les secouristes qui, comme le Bon Samaritain, sont toujours prêts à s arrêter pour donner les premiers soins à des accidentés, et les secourir en attendant pompiers et SAMU. Les membres du SAMU toujours prêts à partir immédiatement au moindre appel et peuvent ainsi intervenir à temps et sauver des vies. Donne à tous force, courage, dévouement et douceur envers ceux qui sont en danger. Soutiens-les, et garde-les du danger et qu il n en manque jamais dans la cité. Sœurs bénédictines de Brou C. Mercier/CIRIC ACHAT D OR VILLEPARISIS Nous achetons votre OR et ARGENT au meilleur prix! Bijoux anciens, Bijoux cassés, Débris d or, Pièces d or, Pièces d argent, Or dentaires,... Estimation Gratuite / Paiement comptant Nous sommes à votre entière disposition du lundi au samedi de 9H30 à 12H30 et de 14H30 à 19H, le dimanche le 9H30 à 13H : av du Général de Gaulle VILLEPARISIS VENDEZVOTREOR.COM POMPES FUNEBRES MARBRERIE Permanence téléphonique 24h/24-7j/7 CONSEILS & DEVIS GRATUITS - Organisation complète des obsèques et incinération - Travaux tous cimetières - Contrats obsèques du GAN PATRIMOINE - Monuments funéraires personnalisés - Atelier de fabrication, marbrerie sur mesure - Articles funéraires divers Agence Lizy : 3 Place Harouard Lizy sur Ourcq - (près de la poste) Agence de Claye : 5 bis rue Jean jaurès Claye-Souilly - (face au trésor public) Agence de Meaux : 68 avenue de la République Meaux

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Paroisse. Bienheureux Frédéric Ozanam. En Maurepas. Diocèse de Rennes. Guide 2011. Photos DR

Paroisse. Bienheureux Frédéric Ozanam. En Maurepas. Diocèse de Rennes. Guide 2011. Photos DR Paroisse Bienheureux Frédéric Ozanam En Maurepas Diocèse de Rennes Guide 2011 Photos DR Horaire d ouverture Du lundi au samedi Gros Chêne : 8 h 30 à 19 h 30 Rue de fougères : 9 h à 20 h L Équipe pastorale

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

Avec la préparation à la Première Communion

Avec la préparation à la Première Communion AGENDA DES RENCONTRES DE 4 E ANNÉE DE CATÉ 2009 2010 Avec la préparation à la Première Communion ]x áâ á Äx Ñt Ç ä ätçà wxávxçwâ wâ v xä ÑÉâÜ äéâáa VxÄâ Öâ ÅtÇzx vx Ñt Ç ä äüt àxüçxääxåxçàa Ó Paroisses

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère NEWSLETTER Point agenda Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère Du 17 au 23 juin 2014 : Epreuves écrites du baccalauréat Du 24 au 30 juin 2014 : Oraux de Français pour les 1 ères sur le site

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT)

FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT) FORFAIT 5A (VOL AIR TRANSAT) CIRCUIT COMBINÉ PRAGUE/VIENNE + DIOCÈSE D ACCUEIL ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE Du 11 juillet au 17 juillet 2016 Circuit combiné Prague Du 18 au 25 juillet 2016 : Journées d accueil

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE

FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE + DIOCÈSE D ACCUEIL ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE + Du 12 juillet 18 juillet 2016 Pèlerinage En Italie Du 19 au 25 juillet 2016 : Journées d accueil dans le diocèse de Łódź (Le international)

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août)

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

ensemble Vivre L heure des choix : chacun pour soi ou solidarité? Parcours réussi des Tamouls N 16 vie de nos communes p. 4-5

ensemble Vivre L heure des choix : chacun pour soi ou solidarité? Parcours réussi des Tamouls N 16 vie de nos communes p. 4-5 Vivre ensemble vie de nos communes p. 4-5 La maladie d Alzheimer ne laisse personne indifférent Le Grand Paris et notre territoire Magazine catholique trimestriel entre Marne et Ourcq P. 6 chrétiens dans

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

Paroisse Sainte Maria Goretti

Paroisse Sainte Maria Goretti Paroisse Sainte Maria Goretti www.sainte-maria-goretti.com Email : paroissestemariagoretti@nordnet.fr Téléphone-Fax 03 27 36 14 72 Jésus, Dans quatre semaines, c'est Noël! Nous allons te voir petit bébé,

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-196 du 07 Mai 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat. N d enregist.

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-196 du 07 Mai 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat. N d enregist. N 07 Mai 2015 Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat BRIE COMTE ROBERT C.C.A.S. BROU SUR CHANTEREINE BUSSY SAINT GEORGES BUSSY SAINT MARTIN Communauté d'agglomération Marne et Gondoire

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

n 141 - Novembre 2010

n 141 - Novembre 2010 Le P tit Journal de St-Louis n 141 - Novembre 2010 10 Rue des Sœurs Grises, 4500 HUY Edit. Resp. : Laurent Gevers Le mot du directeur : Pour commencer, je voudrais utiliser une citation d'antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Echange des consentements

Echange des consentements Echange des consentements Echange des consentements 100 Voici arrivé le moment fort de la célébration de votre mariage : le temps de l échange des consentements. Votre oui devant Dieu et tous les témoins

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007

HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007 XXIV. e COLLOQUE EUROPÉEN DE PAROISSES HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007 C est avec beaucoup de joie, plaisir et courage que la petite équipe du Secrétariat Portugais s est engagée

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail