Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010"

Transcription

1 Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 DOSSIER : Les solidarités intergénérationnelles à La Réunion Sommaire : A. LES AIDES REÇUES : L ENTRAIDE FAMILIALE EST IMPORTANTE SURTOUT POUR LES PLUS ÂGÉS LES AIDES REÇUES DE LA PART DES PROCHES DE LA PERSONNE ÂGÉE LES AIDES REÇUES PAR TRANCHE D ÂGE LES TYPES D AIDES REÇUES... 2 a. Les aides dans les tâches administratives... 2 Le lien de parenté de la personne aidante... 3 Les aides dans les tâches administratives par âge quinquennal... 3 Les aides dans les tâches administratives selon la taille du ménage (vit seul ou non)... 4 b. Les aides dans les tâches ménagères... 4 Le lien de parenté de la personne aidante... 4 Les aides dans les tâches ménagères par âge quinquennal... 5 Les aides dans les tâches ménagères selon la taille du ménage (vit seul ou non)... 5 c. Les aides dans les tâches quotidiennes... 6 d. Les aides financières... 6 B. LES VISITES DES ENFANTS : DES GRAMOUNES PEU ISOLÉS LA FRÉQUENCE DE VISITES DES ENFANTS LA FRÉQUENCE DE VISITES DES ENFANTS PAR TRANCHE D ÂGE LA FRÉQUENCE DE VISITES DES ENFANTS SELON LA TAILLE DU MÉNAGE (VIT SEUL OU NON)... 7 C. UNE AIDE IMPORTANTE APPORTÉE PAR LES SENIORS : LES GARDES D ENFANT LA FRÉQUENCE DES GARDES D'ENFANT LE LIEN DE PARENTÉ DES ENFANTS GARDÉS LE NOMBRE D'ENFANTS GARDÉS LES SENIORS GARDANT DES ENFANTS SELON LE SEXE ET LA TRANCHE D'ÂGE... 9 Les gardes d enfant selon le sexe de la personne âgée... 9 Les gardes d enfant selon l âge de la personne âgée... 9 D. QUEL MODE DE PRISE EN CHARGE SOUHAITÉ FACE À LA DÉPENDANCE LES SOLUTIONS ENVISAGÉES SELON LA TRANCHE D ÂGE

2 A. Les aides reçues : l entraide familiale est importante surtout pour les plus âgés 1. Les aides reçues de la part des proches de la personne âgée Reçoit de l'aide ,3 Ne reçoit pas d'aide ,7 Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide de leurs proches soit 43,3 %. L entraide familiale régulière dans l île est d une grande importance, et se révèle supérieure à celle des autres Dom. À La Réunion, près de la moitié des personnes âgées sont régulièrement aidées dans leur quotidien par leurs proches. L aide reçue peut être financière ou non financière, et prend différentes formes au fur et à mesure de l avancée en âge. 2. Les aides reçues par tranche d âge ans , ans ,1 Total ,3 recevant de l'aide Note de lecture : personnes âgées de 70 à 79 ans reçoivent de l'aide de leurs proches soit 53,1 % des ans. Les plus âgés (70-79 ans) bénéficient plus souvent d aide de leurs proches. La moitié d entre eux reçoivent une aide contre seulement un sur trois pour les plus jeunes des seniors. 3. Les types d aides reçues a. Les aides dans les tâches administratives Les aides dans les tâches administratives sont remplir des formulaires, régler des questions financières ou juridiques, etc. Reçoit de l'aide ,4 Ne reçoit pas d'aide ,7 Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide dans les tâches administratives de leurs proches soit 34,4 %. Les tâches administratives, qui consistent à remplir des formulaires ou à régler des questions financières ou juridiques, peuvent être longues et complexes. L aide apportée dans ce domaine est la plus répandue : un senior sur trois est concerné par ce type d aide. 2

3 Le lien de parenté de la personne aidante Conjoint ,2 Enfants ,5 Autre famille ,4 Autre hors famille ,0 Total ,0 recevant une aide administrative Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide dans les tâches administratives de la part de leurs enfants soit 45,5 %. La majorité des aides reçues par les personnes âgées dans l accomplissement des tâches administratives proviennent de leurs enfants. Un tiers des aides sont données par des amis, relations ou voisins de la personne âgée. Les aides dans les tâches administratives par âge quinquennal Effectif ans ans ans ans Total Reçoit de l'aide Ne reçoit pas d'aide Total Les aides reçues dans les tâches adminstratives selon l'âge ,4 70,1 54,1 49, ,6 29,9 45,9 50,1 0 en % ans ans ans ans Reçoit de l'aide Ne reçoit pas d'aide Note de lecture : personnes âgées de 60 à 64 ans reçoivent de l'aide dans les tâches administratives soit 24,6 %. La proportion de personnes âgées recevant de l aide augmente avec l âge. En effet, un quart des seniors âgés de 60 à 64 ans reçoivent de l aide dans les tâches administratives. Alors que la moitié des seniors âgés de 75 à 79 reçoivent de l aide. 3

4 Les aides dans les tâches administratives selon la taille du ménage (vit seul ou non) Vit seul Vit avec au moins une personne Reçoit de l'aide , ,0 Ne reçoit pas d'aide , ,0 Total , ,0 Note de lecture : personnes vivant seules reçoivent de l'aide dans les tâches administratives soit 40,5 % des personnes seules. Les personnes seules sont plus souvent aidées dans les tâches administratives que celles vivant avec au moins une personne. Ainsi, deux personnes seules sur cinq sont aidées, contre une sur trois pour celles qui ne vivent pas seules. b. Les aides dans les tâches ménagères Les aides dans les tâches ménagères regroupent les petits travaux de réparation, le jardinage, les déplacements, faire ses courses, etc. Reçoit de l'aide ,9 Ne reçoit pas d'aide ,1 Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide dans les tâches ménagères de leurs proches soit 17,9 %. La perte d autonomie engendre des difficultés pour faire ses courses, entretenir sa maison ou simplement se déplacer. Les personnes âgées sont également nombreuses à être soutenues par leurs proches dans ces tâches. Près d un senior sur cinq reçoit de l aide dans ces tâches. Le lien de parenté de la personne aidante Enfants ,6 Autre personne ,4 Total ,0 recevant une aide dans les tâches ménagères Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide dans les tâches ménagères de la part de leurs enfants soit 60,6 %. Les enfants sont les plus nombreux à soutenir leurs parents âgées dans ces tâches. Trois seniors sur cinq sont aidés par leurs enfants. 4

5 Les aides dans les tâches ménagères par âge quinquennal Effectif ans ans ans ans Total Reçoit de l'aide Ne reçoit pas d'aide Total Les aides reçues dans les tâches ménagères selon l'âge ,2 86,1 76,1 65, en % 23,9 34,4 10,8 13, ans ans ans ans Reçoit de l'aide Ne reçoit pas d'aide Note de lecture : personnes âgées de 60 à 64 ans reçoivent de l'aide dans les tâches ménagères soit 10,8 %. De la même manière que pour les tâches administratives, les personnes les plus âgées sont les plus nombreuses à être aidées dans les tâches ménagères. Les aides dans les tâches ménagères selon la taille du ménage (vit seul ou non) Vit seul Vit avec au moins une personne Reçoit de l'aide , ,7 Ne reçoit pas d'aide , ,3 Total , ,0 Note de lecture : personnes vivant seules reçoivent de l'aide dans les tâches ménagères soit 15,6 % des personnes seules. 16 % des personnes seules et 19 % de celles vivant dans un ménage d au moins deux personnes sont aidées dans leurs tâches ménagères. 5

6 c. Les aides dans les tâches quotidiennes Les aides dans les tâches quotidiennes sont : s'habiller, se laver, manger, entrer ou sortir du lit, aller aux toilettes, etc. Ce sont les tâches liées à la dépendance des personnes âgées. Reçoit de l'aide ,4 Ne reçoit pas d'aide ,6 Note de lecture : personnes reçoivent de l'aide dans les tâches quotidiennes de leurs proches soit 4,4 %. La prise en charge par les proches de la stricte dépendance (pour se laver, s habiller, entrer ou sortir du lit) est très peu fréquente. Seulement 4 % des personnes âgées sont aidées dans ce domaine. d. Les aides financières Reçoit de l'aide ,9 Ne reçoit pas d'aide ,1 Note de lecture : personnes reçoivent une aide financière de leurs proches soit 4,9 %. Les aides financières sont également très rares à La Réunion. Moins de 5 % des seniors sont aidés financièrement. 6

7 B. Les visites des enfants : des gramounes peu isolés 1. La fréquence de visites des enfants Enfant cohabitant ,7 Visites régulières ,0 Peu ou pas de visites ,9 Pas d'enfant ou enfant décédé ,5 Note de lecture : personnes âgées vivent avec un enfant soit 32,7 %. Les visites régulières correspondent à au moins une visite par semaine. Les personnes âgées sont très peu isolées. Trois quarts des personnes âgées ont des contacts très réguliers avec au moins un de leurs enfants (cohabitation ou visites régulières). Seulement un senior sur dix n'a pas ou plus d'enfants. 2. La fréquence de visites des enfants par tranche d âge ans ans Enfant cohabitant , ,5 Visites régulières , ,7 Peu ou pas de visites , ,2 Pas d'enfant ou enfant décédé , ,7 Total , ,0 Note de lecture : personnes âgées de 60 à 69 ans vivent avec un enfant soit 33,9 % des ans. Les visites régulières correspondent à au moins une visite par semaine. Avec l âge, les seniors vivent moins souvent avec leur(s) enfant(s), mais ne sont pas isolés pour autant. Ainsi, leurs enfants sont nombreux à leur rendre visite régulièrement. 3. La fréquence de visites des enfants selon la taille du ménage (vit seul ou non) Vit seul Vit avec au moins une personne Enfant cohabitant 0 0, ,1 Visites régulières , ,0 Peu ou pas de visites , ,9 Pas d'enfant ou enfant décédé , ,1 Total , ,0 Note de lecture : personnes seules reçoivent de la visite régulièrement soit 53,7 % des personnes seules. Les visites régulières correspondent à au moins une visite par semaine. Un tiers des personnes âgées de 60 ans et plus vivent seuls. Plus de la moitié d'entre elles reçoivent de la visite régulièrement (au moins une fois par semaine). 7

8 C. Une aide importante apportée par les seniors : les gardes d enfant Garde des enfants ,8 Ne garde pas d'enfant ,3 Note de lecture : personnes âgées gardent au moins un enfant soit 22,8 %. 1. La fréquence des gardes d'enfant Jamais ,3 Occasionnellement ,8 Régulièrement ,9 Note de lecture : seniors gardent régulièrement un enfant soit 15,9 %. Les aînés participent à la vie sociale et à l entraide intergénérationnelle en rendant à leur tour des services à leurs enfants. La garde des petits-enfants est le service le plus répandu. Ainsi, un quart d entre eux gardent au moins un enfant, essentiellement leur(s) petit(s)-enfant(s). Ils sont 15 % à l assurer au moins une fois par semaine. 2. Le lien de parenté des enfants gardés Petits-enfants ou arrière petits-enfants ,7 Autre enfant ,3 Total ,0 gardant au moins un enfant Note de lecture : personnes âgées gardent leurs petits-enfants ou arrières petits-enfants soit 94,7 % des personnes gardant au moins un enfant. La quasi-totalité des seniors gardent leur(s) petit(s)-enfant(s) (95 %). 3. Le nombre d'enfants gardés Un enfant ,2 Deux enfants ,6 Trois enfants et plus ,2 Total ,0 gardant au moins un enfant Note de lecture : personnes âgées gardent un seul enfant soit 40,2 % des personnes gardant au moins un enfant. La majorité des personnes âgées gardent au moins deux enfants. 8

9 4. Les seniors gardant des enfants selon le sexe et la tranche d'âge Les gardes d enfant selon le sexe de la personne âgée Hommes ,1 Femmes ,9 Total ,0 gardant au moins un enfant Note de lecture : hommes gardent un enfant soit 52,1 %. A La Réunion, autant d hommes que de femmes gardent leurs petits-enfants. Les gardes d enfant selon l âge de la personne âgée ans , ans ,8 Total ,0 gardant au moins un enfant Note de lecture : personnes âgées de 60 à 69 ans gardent un enfant soit 79,2 %. La grande majorité (80 %) de ceux qui gardent des enfants ont moins de 70 ans. 9

10 D. Quel mode de prise en charge souhaité face à la dépendance Recourir à aide à domicile ,9 Vivre chez un membre de la famille ,4 Aller dans établissement spécialisé ,7 Total ,0 étant à la retraite Note de lecture : retraités souhaiteraient aller vivre chez un membre de sa famille soit 17,4 %. Les personnes âgées souhaitent vivre chez elles, sans être une charge pour leur(s) enfant(s). En effet, dans le cas où vivre seul deviendrait impossible, la majorité des retraités de plus de 60 ans souhaiteraient bénéficier d une aide à domicile. Les autres privilégient le placement en établissement spécialisé plutôt que l hébergement par un membre de la famille. 1. Les solutions envisagées selon la tranche d âge ans ans Recourir à aide à domicile , ,8 Vivre chez un membre de la famille , ,6 Aller dans établissement spécialisé , ,6 Total , ,0 étant à la retraite Note de lecture : personnes âgées de 60 à 69 ans souhaiteraient aller dans un établissement spécialisé soit 24,6 % des ans. Quelque soit leur âge, les personnes âgées retraitées sont une majorité à vouloir rester vivre chez eux en bénéficiant d une aide à domicile. Les plus âgées (70-79 ans) privilégient davantage l hébergement par un membre de la famille (24 %) que le placement en établissement spécialisé (17 %). Contrairement aux ans qui privilégient le placement en maison de retraite. 10

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs ENQUÊTE «LA SOLITUDE DES SENIORS» La canicule de l été 2003 a montré combien les personnes isolées étaient vulnérables. Depuis cet événement, l Institut des Hautsde-Seine s est attaché à proposer aux seniors

Plus en détail

ZOOM SUR LES AIDANTS PRINCIPAUX NON PROFESSIONNELS

ZOOM SUR LES AIDANTS PRINCIPAUX NON PROFESSIONNELS LES AIDES ET LES AIDANTS DES PERSONNES AGEES VIVANT A DOMICILE A LA REUNION Ce document s intéresse aux aides et aux aidants de la population des personnes âgées de 60 ou plus. Il utilise les résultats

Plus en détail

ENQUETE «BIEN VIEILLIR A ST GREGOIRE» SYNTHESE

ENQUETE «BIEN VIEILLIR A ST GREGOIRE» SYNTHESE ENQUETE «BIEN VIEILLIR A ST GREGOIRE» SYNTHESE POURQUOI CETTE ENQUETE OBJECTIFS - ENJEUX REFLEXION sur le vieillissement de la population BESOIN d informations complémentaires découlant de l étude «Bien

Plus en détail

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées SYNTHÈSE BP 823-98845 Nouméa Nouvelle-Calédonie (687) 27 54 81 isee@isee.nc www.isee.nc Directeur de la publication Alexandre Gautier Conception et réalisation Département publications Synthèse N 3 Édition

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS 16

SITUATION DES ENFANTS 16 SITUATION DES ENFANTS 16 Soumaïla MARIKO et Ibrahim CHAIBOU La convention internationale relative aux Droits de l Enfant du 20 novembre 1989, en son article 3, alinéa 2, stipule que : «tous les États parties

Plus en détail

Les différents modes de prise en charge des personnes âgées dépendantes

Les différents modes de prise en charge des personnes âgées dépendantes Les différents modes de prise en charge des personnes âgées dépendantes Christel Colin et Roselyne Kerjosse Drees, ministère de l Emploi et de la solidarité Les personnes âgées dépendantes peuvent être

Plus en détail

et résultats L aide humaine auprès des adultes à domicile : l implication des proches et des professionnels N 827 décembre 2012

et résultats L aide humaine auprès des adultes à domicile : l implication des proches et des professionnels N 827 décembre 2012 ét udes et résultats N 827 décembre 2012 L aide humaine auprès des adultes à domicile : l implication des proches et des professionnels En 2008, 2,2 millions d adultes âgés de 20 à 59 ans, vivant à domicile,

Plus en détail

Aide et aidants des adultes, en ménage ordinaire, ayant une reconnaissance administrative de leur handicap

Aide et aidants des adultes, en ménage ordinaire, ayant une reconnaissance administrative de leur handicap Aide et aidants des adultes, en ménage ordinaire, ayant une reconnaissance administrative de leur handicap Nathalie Dutheil Dress, ministère de l emploi et de la solidarité Les caractéristiques socio-démographiques

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N Infos migrations Secrétariat général à l immigration et à l intégration Numéro 21 - février

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

résultats L implication de l entourage et des professionnels auprès des personnes âgées à domicile N 771 août 2011

résultats L implication de l entourage et des professionnels auprès des personnes âgées à domicile N 771 août 2011 études résultats et N 771 août 2011 L implication de l entourage et des professionnels auprès des personnes âgées à domicile D après l enquête Handicap-Santé, 3,6 millions de personnes âgées de 60 ans

Plus en détail

Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Photo : PARIMAGE. Vie familiale Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de

Plus en détail

LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES. Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval

LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES. Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval 1 LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval Plan 2 1. Le poids démographique 2. Caractéristiques sociodémographiques 3. La santé physique

Plus en détail

-- Que faire face au risque dépendance?

-- Que faire face au risque dépendance? Conférence du 16 juin 2008 pour l APAI -- Que faire face au risque dépendance? Les coordonnées des intervenants : Nicole MISPELAERE Conseiller financier mispeln@agf.fr Portable perso 06 82 81 06 11 Michel

Plus en détail

Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière

Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées 47 Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière Mots-clés : activités de la vie quotidienne,

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique

Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique Claude-Valentin Marie (Direction scientifique), Franck Temporal, Stéphanie Condon, (Ined), Bénédicte Chanteur, Maud Machecler

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles CHAPITRE 2 Population, ménages et familles Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Distribution spatiale, structure par âge et par sexe de la population Le taux d urbanisation de

Plus en détail

COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS D 1 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS La Ville propose un grand nombre de services et d animations pour les personnes âgées encore relativement autonomes. Mais,

Plus en détail

Grandes Orientations. Axes Arrco Agirc. La prévention. Accompagner la perte d autonomie à domicile

Grandes Orientations. Axes Arrco Agirc. La prévention. Accompagner la perte d autonomie à domicile Grandes Orientations Axes Arrco Agirc La prévention Prévenir la perte d autonomie Informer Les institutions de retraite complémentaire Arrco et Agirc ont créé 8 centres de prévention qui réalisent environ

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

ANNEXE C TABLEAUX POUR L'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES DONNÉES

ANNEXE C TABLEAUX POUR L'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES DONNÉES ANNEXE C TABLEAUX POUR L'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES DONNÉES Tableau C.1 Répartition par âge de la population des ménages Répartition de la population (de fait) des ménages par année d'âge, selon le sexe

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7

DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 DOSSIER INSCRIPTION SENIOR NOM : PRENOM : Page 1 sur 7 IDENTITE Nom : Prénom : Coller une photo d identité ici Sexe : M F Date de naissance / / Age : ans Votre conjoint (si / / Age : ans couple) Lieu de

Plus en détail

Parents âges et solidaritéfamiliale

Parents âges et solidaritéfamiliale Parents âges et solidaritéfamiliale SylvieRENAUT Direction des Recherches sur le Vieillissement, CNAV, Paris, France L'accroissement important et continu, en valeur absolue et relative, des personnes âgées

Plus en détail

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de article déjà publié d la série ins e e part naires Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante compte environ

Plus en détail

LES BESOINS D AIDE A LA VIE QUOTIDIENNE DES PERSONNES AGEES EN PERTE D AUTONOMIE. Alain PARAPONARIS Gwendoline TACHÉ Bérengère DAVIN

LES BESOINS D AIDE A LA VIE QUOTIDIENNE DES PERSONNES AGEES EN PERTE D AUTONOMIE. Alain PARAPONARIS Gwendoline TACHÉ Bérengère DAVIN LES BESOINS D AIDE A LA VIE QUOTIDIENNE DES PERSONNES AGEES EN PERTE D AUTONOMIE Alain PARAPONARIS Gwendoline TACHÉ Bérengère DAVIN CONTEXTE Démographique Population âgée de 60 ans et plus 2000 : 12,5

Plus en détail

Les Français et le Grand Age

Les Français et le Grand Age Les Français et le Grand Age Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Mai 2013 En préambule Le vieillissement de la population et la prise en charge du grand âge : un enjeu crucial dans l agenda

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Les Français et la sensibilité dentaire

Les Français et la sensibilité dentaire Juillet 2011 Référence Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Les Français et la sensibilité dentaire La méthodologie Etude réalisée pour : SENSODYNE

Plus en détail

Les intervenants à domicile

Les intervenants à domicile Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Les intervenants à domicile Guy DECLOQUEMENT Direction des affaires financières, de la prévention et de la santé 14 rue Jeanne

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 9305020 N Dépt : 13 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 19 938 19 896-0,2 134 672 136 578 1,4 1 315 316 1 349 584 2,6 % de moins de 20

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides

Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides à domicile Octobre 2011 Nathalie RAYMOND Béatrice MICHEL Assistantes Sociales Dispositifs d aide d pour les personnes de moins de 60 ans Les aides ménagm

Plus en détail

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 Table des matières I. LA CARRIERE D UN TRAVAILLEUR SALARIE a. L âge au début de la carrière b. Le type de carrière (temps complet/temps partiel c. Le taux d activité sur

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Vieillir à domicile, l aménagement du logement

Vieillir à domicile, l aménagement du logement Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Vieillir à domicile, l aménagement du logement Sylvie Renaut Socio économiste Cnav 1 Contexte : le temps de la retraite et le temps

Plus en détail

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr Les seniors et les réseaux sociaux Anne-Laure GALLAY Directrice de clientèle Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr Rapport d étude Domitille HERMITE Chef de groupe

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet.

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet. Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Synthèse... 6 PAGE 1 :... 7 Question 1/13... 7 Vous vivez :... 7 PAGE 2 :...10 Question 2/13...10

Plus en détail

Vieillir chez soi : analyse de la tendance démographique et des coûts de la santé d ici 2030

Vieillir chez soi : analyse de la tendance démographique et des coûts de la santé d ici 2030 Vieillir chez soi : analyse de la tendance démographique et des coûts de la santé d ici 2030 Sur mandat de Pro Senectute Suisse Effectuée par le Center for Disability and Integration de l Université de

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social.

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Café des Ainés 2015 Page 1 1 Introduction Les membres de la commission «bien

Plus en détail

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise La Silver Economy? Un regard nouveau sur les seniors! La Silver Economy: quelques chiffres en France 2013: +50 ans = 1/3 de la population +75%

Plus en détail

Se (re)lancer dans la vie

Se (re)lancer dans la vie Se (re)lancer dans la vie Sondage CSA pour le Conseil Supérieur du Notariat Septembre 2013 Sommaire Fiche technique du sondage Principaux enseignements 3 4 1 2 3 4 5 Les Français se (re)lancent dans la

Plus en détail

La solitude et le lien social en ville. Enquête TNS Sofres - 2014

La solitude et le lien social en ville. Enquête TNS Sofres - 2014 La solitude et le lien social en ville Enquête TNS Sofres - 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 5 2 Résultats détaillés 8 3 Principaux enseignements 28 4 Contacts TNS Sofres Fanny Durand - fanny.durand@tns-sofres.com

Plus en détail

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement 24 février 2012 Présentation des résultats N 110 200 Contacts : 01 72 34 94 64 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle francois.kraus@ifop.com L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES. L étude de marché. Résultats d Etude Maison Beylier - Varces. Testez la fiabilité de votre projet.

RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES. L étude de marché. Résultats d Etude Maison Beylier - Varces. Testez la fiabilité de votre projet. RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire Introduction... 3 Question 1/9... 4 Depuis combien de temps résidez-vous à Varces?... 4 Question 2/9...

Plus en détail

Patrimoines. Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier. Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches

Patrimoines. Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier. Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches MD Patrimoines Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches Florence et Jean sont âgés de 57 ans; ils ont deux fils

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale

Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale Diagnostic branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale En application des articles L.5121-10 et D.5121-27 du code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des salariés âgés

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Contexte et objectifs

Contexte et objectifs Contexte et objectifs L arrivée massive des «baby-boomers» à la retraite est, depuis quelques années, au coeur des préoccupations de la société québécoise. Dans ce contexte, les personnes aînées sont souvent

Plus en détail

Les aides aux devoirs en dehors de la classe

Les aides aux devoirs en dehors de la classe note d informationfévrier 6.4 www.education.gouv.fr/stateval Les élèves peuvent bénéficier d s aux devoirs scolaires de la part de leurs parents, de frères et sœurs, d amis, de proches ou bien suivre des

Plus en détail

Les diabétiques et les édulcorants

Les diabétiques et les édulcorants CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Les diabétiques et les édulcorants Etude n 1201364 Octobre 2012 Sommaire CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Objectifs et méthodologie de l étude 3 Principaux

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Parents bénéficiaires de minima sociaux : comment concilier vie familiale et insertion professionnelle?

Parents bénéficiaires de minima sociaux : comment concilier vie familiale et insertion professionnelle? ét udes et résultats N 874 février 2014 Parents bénéficiaires de minima sociaux : comment concilier vie familiale et insertion professionnelle? À la fin 2011, 2 millions de bénéficiaires ont perçu l allocation

Plus en détail

Les besoins non comblés de services à domicile chez les aînés canadiens

Les besoins non comblés de services à domicile chez les aînés canadiens Les besoins non comblés de services à domicile chez les aînés canadiens Par Marc-Antoine Busque Département de démographie Université de Montréal 4 e colloque jeunes chercheurs du CIQSS 13 mars 2009 Hausse

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Pays du Grand Beauvaisis Fiche sectorielle Edition 2013 SERVICES AUX PERSONNES Définition du secteur Les services à la personne regroupent l ensemble des services contribuant au mieux-être des citoyens

Plus en détail

LES TARIFS en Mandataire

LES TARIFS en Mandataire LES TARIFS en Mandataire Frais de dossier 45 EUROS Frais d'adhésion Annuel 40 EUROS Frais de gestion 1,80 euros /h (minimum 25 euros/mois plafonné à 120 euros) LES TARIFS en Prestataire Frais de dossier

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

Services et équipements

Services et équipements société Services et équipements pour personnes âgées le Limousin bien placé Martine Brethenoux Les personnes âgées qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur logement disposent, en Limousin,

Plus en détail

Les Français, l héritage et l assistance financière

Les Français, l héritage et l assistance financière Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 59 08 Nicolas

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

FOCUS «Les aînés et le CPAS»

FOCUS «Les aînés et le CPAS» FOCUS «Les aînés et le CPAS» Numéro 11 Mai 2015 1. Introduction En Belgique, 15,1% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Ce pourcentage est encore plus important parmi les aînés : 18,4% des personnes

Plus en détail

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire.

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire. INED Unité Démographie Economique Journée scientifique Les transferts intergénérationnels Session 1 Transferts ascendants 17 mars 2009 Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

La projection des tendances démographiques conduit

La projection des tendances démographiques conduit Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 25 - Décembre 2012 En Martinique, la population âgée dépendante va doubler d ici 2030 Les Martiniquais de plus de 60 ans seront deux fois plus nombreux

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 2. Appréciation

Plus en détail

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN LA PERTE D AUTONOMIE, EN PARLER, C EST DÉJÀ L ANTICIPER Sources : (1) Revue Risques n 78 - juin 2009. Avec l allongement de l espérance

Plus en détail

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français?

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? Septembre 2012 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Prénom.nom@ifop.com Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN LA PERTE D AUTONOMIE, EN PARLER, C EST DÉJÀ L ANTICIPER Avec l allongement de l espérance de vie, le nombre de personnes en perte

Plus en détail

SISD Luxembourg. Service intégré de Soins à Domicile en Province de Luxembourg N INAMI : 947-033-75-002 PLAN DE SOINS

SISD Luxembourg. Service intégré de Soins à Domicile en Province de Luxembourg N INAMI : 947-033-75-002 PLAN DE SOINS Service intégré de Soins à Domicile N INAMI : 947-033-75-002 PLAN DE SOINS Le plan de soins est établi dans le cadre de la concertation multidisciplinaire en date du... concernant le patient mentionné

Plus en détail

Le rôle des retraités dans la société. Séance plénière 9 juillet 2013. Secrétariat général du COR

Le rôle des retraités dans la société. Séance plénière 9 juillet 2013. Secrétariat général du COR Séance plénière 9 juillet 2013 Le rôle des retraités dans la société Secrétariat général du COR 1 Le rôle des retraités dans la société revêt plusieurs aspects La vie associative des retraités : L adhésion

Plus en détail

Le Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français

Le Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Le Bonheur 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Le Bonheur D une notion ésotérique et psycho- pop à une notion scientifique L Indice relatif de bonheur (IRB) est l auto évaluation

Plus en détail

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne.

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne. Cesu SOMMAIRE Définition Avantages Réductions d impôt Bénéficiaires I n f o r m a t i o n s 1. Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser

Plus en détail

Les Français et le dépannage à domicile

Les Français et le dépannage à domicile Décembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain n n Echantillon de 1009 personnes représentatif de la population nationale des 18 ans et plus Selon la méthode des quotas (sexe,

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014 Baromètre UNA / Senior Strategic Avril 2014 Baromètre UNA Senior Strategic / avril 2014 INTRODUCTION Objectifs Identifier les points de sensibilité des personnes de plus de 50 ans bénéficiaires de services

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

Le Chèque emploi service universel en quelques mots

Le Chèque emploi service universel en quelques mots Le Chèque emploi service universel en quelques mots Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement

Plus en détail

Demande d allocations familiales d orphelins

Demande d allocations familiales d orphelins Demande d allocations familiales d orphelins contact téléphone fax e-mail dossier n Pour les lois coordonnées relatives aux allocations familiales, un orphelin est un enfant dont un des parents suivants

Plus en détail

Personne Agée seule à Domicile Quelles Habitudes Alimentaires?

Personne Agée seule à Domicile Quelles Habitudes Alimentaires? Personne Agée seule à Domicile Quelles Habitudes Alimentaires? Monique Ferry MD; PhD Valence - Paris Agrumes /Montpellier 10/12/08 Le vieillissement n est pas une pathologie, mais il fait naître des besoins

Plus en détail

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne Ce questionnaire est aussi disponible en ligne sur le site : www.handirhoneservices.org Ou par flash code : Vous pouvez être aidé au remplissage par téléphone au : 06 52 16 34 84 Enquête sur les attentes

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques 20 Qualité de vie des personnes âgées Qualité de vie des Franciliens de 60 : agir sur les limitations physiques A l heure où «la révolution de la longévité» est engagée se pose avec acuité la question

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail