L LE DRAINAGE THORACIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L LE DRAINAGE THORACIQUE"

Transcription

1 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique L LE DRAINAGE THORACIQUE DEFINITION Mise en place dans la cavité pleurale d'un drain permettant l évacuation d épanchements gazeux et/ou liquides ainsi que la réexpansion pulmonaire quand elle est possible. BUTS - évacuer une collection (sang, sérosité, pus, air,...) - détecter précocement une hémorragie - équilibrer les pressions intrathoraciques INDICATIONS - pneumothorax - hémothorax - pyothorax - épanchement pleural - chirurgie thoracique, cardiaque, éventuellement digestive, POSE D UN DRAIN THORACIQUE La pose du drain thoracique peut être une urgence. Elle se fait par un médecin assisté d une infirmière. Le drainage pleural est un soin conséquent, il faut avoir à proximité le matériel et les médicaments de réanimation. En principe, il se réalise dans un service spécialisé (soins intensifs, soins continus, urgences, salle de réveil). Pour le matériel et la technique de pose, se référer aux documents en vigueur dans ces services. GUTS Hôpitaux de stages, C.M.I.E. de l'i.c.h.v. et HEVs2, février HES-SO, filière santé-social

2 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique SOINS ET SURVEILLANCES DU BENEFICIAIRE DE SOINS AVEC DRAIN THORACIQUE - état de conscience, anxiété, confort (antalgie selon OM), position semi-assise ou fauteuil selon OM - hémodynamique (TA, pulsations) - respiration (fréquence, type, amplitude, saturométrie) - température - surveillance de la quantité et de la qualité des liquides drainés par le système, bilan et annotations - contrôle régulier de la force d aspiration, contrôle de la présence ou non de bulles dans la chambre de scellé sous eau, rajout d eau dans le système, si nécessaire - surveillances du système de drainage : PIDESS en plus des instructions du fabriquant du système choisi : - Jeanneret (cf. annexe 1 p.6) (Atrium - Sentinel cf. annexe 2 p.7) (P) PERMEABILITE - éviter les coudures et les anses en U qui empêchent l'écoulement des sécrétions et augmentent involontairement la force d'aspiration - traire avec une pince ad hoc. (cf. annexe 1 p.6) selon besoin le tuyau raccordé au drain (à partir du drain) pour éviter la formation de caillots ou de dépôts de sécrétions qui pourraient le boucher. Le retour de sécrétions atteste également de la perméabilité du drain - contrôler, après avoir stoppé l aspiration murale, si le liquide dans la colonne soupape oscille en fonction de la respiration, ce qui atteste d une bonne perméabilité (! parfois pas d oscillation mais drain perméable). Chez le bénéficiaire de soins en respiration spontanée : selon le système utilisé l eau ou la bille dans la colonne soupape monte à l inspiration et descend à l expiration. (I) IRREVERSIBILITE - vérifier le niveau d eau dans la chambre de scellé sous eau selon instruction du fabriquant, sauf en cas de pneumonectomie - dans le système avec colonne de Jeanneret, l eau du bocal collecteur fonctionne comme une soupape et évite le passage d'air du bocal à la plèvre. La tige en verre doit être immergée d environ 2 cm. Dans les autres systèmes, c est le compartiment scellé sous eau qui constitue cette soupape. (D) DECLIVITE - le système collecteur doit toujours se situer plus bas que le thorax du bénéficiaire de soins - pour mobiliser le système de drainage Jeanneret au-dessus du thorax (scanner par exemple), clamper le drain momentanément avec 2 pinces chemisées positionnées en croix (cf. schéma p. 4). Ce clampage doit être de courte durée car risque de mise sous tension d un pneumothorax. (E) ETANCHEITE - vérifier régulièrement l intégrité du système (déconnexion, fuites) - s assurer que les connexions sont consolidées avec du scotch tissé (laisser l intérieur du raccord visible sur un côté). (S) STERILITE - réfection du pansement selon protocole. (S) SECURITE - fixer le drain afin d éviter toute traction, déconnexion ou ablation accidentelle - avoir à proximité du bénéficiaire de soins 2 pinces chemisées afin de clamper le drain en cas de déconnexion accidentelle.

3 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique En cas de problèmes : Que faire? AVERTIR LE MEDECIN! Problèmes Causes possibles Soins infirmiers Arrachement du drain URGENCE Erreur manipulation si fuite d air pleural : - appliquer une compresse avec la main et relâcher périodiquement lors de l expirium pour permettre à l air se trouvant dans la cavité pleurale de s échapper si absence de fuite d air pleural : - appliquer un pansement occlusif Déconnexion du drain Erreur manipulation - clamper immédiatement le drain à l aide des 2 pinces chemisées du côté du bénéficiaire de soins - connecter un nouveau système - déclamper au plus vite Système renversé ou cassé Erreur manipulation - clamper immédiatement le drain à l aide des 2 pinces chemisées du côté du bénéficiaire de soins - remettre le système en route ou le changer - déclamper au plus vite Drain se met soudainement à buller Absence de drainage Fuite sur les tuyaux? Fuite dans la cage thoracique (= pneumothorax, fistule sur le moignon bronchique) Drain bouché, coudé, clampé? Poumon à la paroi avec arrêt des sécrétions? Aspiration non fonctionnelle? vérifier : - si fuite sur les tuyaux en clampant rapidement du côté du bénéficiaire de soins - si les tuyaux et connexions sont étanches - déclamper au plus vite, car risque de pneumothorax sous tension - vérifier l intégrité du système, la position des tuyaux - traire le tuyau raccordé au drain et le rendre perméable - vérifier l aspiration - rinçage du drain selon OM Système ne bulle plus Poumon à la paroi? Drain bouché, coudé,clampé Aspiration non fonctionnelle? - vérifier l intégrité du système, la position des tuyaux - traire le tuyau raccordé au drain et le rendre perméable Système n oscille pas Drain bouché, clampé, coudé? Aspiration non fonctionnelle? - vérifier l intégrité du système, la position des tuyaux - traire le tuyau raccordé au drain et le rendre perméable.

4 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique C H A N G E M E N T D U S Y S T E M E MATERIEL - protection pour le lit - désinfectant pour les mains - gants - nouveau système préparé et vérifié - compresses stériles et désinfectant - 2 pinces chemisées - scotch tissé - sac à déchets TECHNIQUE - informer le bénéficiaire de soins, l installer - mettre la protection pour le lit - se désinfecter les mains - mettre les gants - préparer et vérifier le matériel du nouveau système - clamper le drain côté bénéficiaire de soins, à l aide des 2 pinces chemisées. - enlever le scotch des connections - se désinfecter les mains - désinfecter les connections - déconnecter le drain et le système - reconnecter le drain et le nouveau système - scotcher les connections d abord longitudinalement puis en cercle vers les extrémités - déclamper le drain au plus vite - vérifier le système, oscillement, bulles et sécrétions et l état clinique du bénéficiaire de soins - vérifier quantité et qualité des sécrétions présentes dans l ancien système - éliminer les déchets selon la procédure en vigueur pour les déchets souillés par des liquides biologiques. C L A M P A G E D U D R A I N Clamper seulement en cas d'urgence, lors de changement de système ou brièvement lors d'une manoeuvre car il y a risque d'hémothorax ou de pneumothorax sous tension, par la création rapide d'un déplacement médiastinal dû à l'augmentation de la pression intra-thoracique. Le clampage du drain se fait à l'aide de 2 pinces chemisées clampées en croix.

5 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique Drain Pince 2 Pince 1 Réf. Huber A. et coll. Les techniques de soins infirmiers.- Fribourg : Ed. Uni, 1989, p. 53 R E T R A I T D U D R A I N T H O R A C I Q U E Le retrait du drain thoracique se fait par un médecin assisté d une infirmière. MATERIEL - protection pour le lit - désinfectant pour les mains - masques - gants (stériles pour le médecin) - set à pansement - matériel de désinfection - lame de bistouri - stéri-strips - compresses stériles 10/ 10 - méfix - sac à déchets TECHNIQUE - informer le bénéficiaire de soins - installer le bénéficiaire de soins selon indication du médecin - se désinfecter les mains - préparer le matériel - mettre le masque - se désinfecter les mains - mettre les gants - assister le médecin Le médecin : - coupe le fils de fixation du drain en veillant à ne pas toucher le fils d attente - *demande au bénéficiaire de soins de bloquer sa respiration, à ce moment le drain est retiré par l infirmière - *ferme l ouverture en tirant sur les fils (bourses). * Ces 2 gestes doivent être synchronisés. - désinfecte et applique les stéri-strips et un pansement occlusif - ausculte les poumons - prescrit une RX thorax pour l heure suivant l ablation - éliminer les déchets selon la procédure en vigueur pour les déchets souillés par des liquides biologiques - surveiller l état clinique, respiratoire et hémodynamique du patient pendant plusieurs heures.

6 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique Référence : HOPITAL DE SION, Département de médecine intensive.- LE DRAIN THORACIQUE.- PT

7 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique ( A n n e x e 1 ) D R A I N A G E T H O R A C I Q U E A V E C C O L O N N E D E J E A N N E R E T 1 - changer les tuyaux et le bocal toutes les 24h.00 stérilement; après avoir doublement clampé le drain près du bénéficiaire de soins - contrôler le niveau d'eau selon la force d'aspiration désirée dans la colonne de Jeanneret. PINCE A TRAIRE OU COMPRESSEUR A GALETS , Tyco Healthcare Group, LP. All rights reserved

8 Soins de l appareil respiratoire/l Le drainage thoracique -8(Annexe 2) 3 UNITES DE DRAINAGE THORACIQUES : L ATRIUM LE SENTINEL Figure A : 2. Chambre de sécurité sous eau 3. Références 4. Manomètre patient 5. Liquide stérile de remplissage 6. Capuchon protecteur du connecteur 7. Régulateur d aspiration au vide mural 8. Event Préparation et entretien des unités de drainage thoracique: Se référer aux instructions du fabricant; changer ce matériel selon nécessité (une marque peut être faite sur la règle graduée pour un contrôle de la quantité journalière des écoulements). 3

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 DRAINAGE THORACIQUE Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 Anatomie du pneumothorax Plèvre viscérale: accolée aux poumons Plèvre pariétale tapisse l intérieur de la cage thoracique et le diaphragme cavité

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

Drainage thoracique. Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH. Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille

Drainage thoracique. Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH. Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille Drainage thoracique Stéphanie ABRAS - IDE Dr Antoine ROCH Réanimation Médicale Hôpitaux Sud - Marseille Plan Rappels anatomiques Indications et leur diagnostic Types de drainages Réalisation Surveillance

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS

Le Drainage Pleural. Drainage thoracique. Biltereyst M., Ruiz Patino M., Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme. Rappel anatomique INDICATIONS Le Drainage Pleural Biltereyst M., Ruiz Patino M., Sokolow Y., Rondelet B., Cappello. M. Service de Chirurgie Thoracique Hôpital Erasme Drainage thoracique Introduction et rappel anatomique Indications

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE

PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE PROGRAMME DE FORMATION SUR LE DRAIN THORACIQUE Document réalisé par : Martine St-Amand, infirmière Céline Bolduc, inhalothérapeute Francine Paquin, conseillère en chirurgie France Faucher, infirmière Kathleen

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties :

DESCRIPTION DE L APPAREIL PLEUR-ÉVAC L appareil est composé de trois parties : Titre : APPAREIL PLEUR-ÉVAC Modèle : Teleflex Ref. A-6000-08 Utilisation : Lors de l installation d un drain thoracique Préparé par : Comité de techniques Approuvé par : Direction de la qualité, des pratiques

Plus en détail

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique E. DELANDE, O.HANAFIA ET A.MOYON INTERNES EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE ANNÉE 2014-2015 Sommaire Généralités du drainage thoracique Les drains thoraciques

Plus en détail

Le drainage thoracique Janvier 2007

Le drainage thoracique Janvier 2007 LE DRAINAGE THORACIQUE I- BUT ET PRINCIPE Le drain pleural est utilisé pour évacuer de l espace pleural, tout épanchement qu il soit gazeux ou liquidien. Le but du drainage pleural est de rétablir une

Plus en détail

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015

ICM-01-01-2012-09. Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-09 Marie-Claude Gaudreault, infirmière Dr Mark Liszkowski, cardiologue-intensiviste Février 2015 ICM-01-01-2012-08 Utilité Indications Épanchements Pneumothorax Surveillance infirmière ICM-01-01-2012-09

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Exsufflation et drainage thoracique

Exsufflation et drainage thoracique Exsufflation et drainage thoracique Où, quand, comment? Dr Alain Meyer Service de réanimation chirurgicale Hôpital de Hautepierre A comprendre Le pneumothorax simple seul ne tue pas Le pneumothorax suffocant

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - K SOINS DES OREILLES K. 1. LE NETTOYAGE Action de nettoyer le pavillon de l oreille et le conduit auditif externe. BUTS - Maintenir l hygiène

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS SOINS SPECIFIQUES 7.03 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection : - prévenir les infections locales

Plus en détail

Les systèmes de drainage

Les systèmes de drainage Chirurgie digestive Les systèmes de drainage Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Janvier 2011 Définition et indications C est un système qui, placé dans des cavités naturelles ou opératoires,

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC Chimiothérapie/ B) Techniques d administration des cytostatiques - 1 - B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC DÉFINITION Le Port-A-Cath = PAC est un système implantable placé

Plus en détail

LE DRAINAGE THORACIQUE. Des Bocaux aux Valisettes

LE DRAINAGE THORACIQUE. Des Bocaux aux Valisettes 14,15 et 16 octobre 2008 Atrium/Cardinal - Teleflex 1 LE DRAINAGE THORACIQUE Des Bocaux aux Valisettes Descriptif de l Atelier Rappels Physique: Loi de Boyle Système 1 Bocal / 2 Bocaux / 3 Bocaux Des Bocaux

Plus en détail

LE DRAINAGE THORACIQUE

LE DRAINAGE THORACIQUE 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 1 LE DRAINAGE THORACIQUE 14,15 et 16 octobre 2008 Sylvain Dumarchat Smiths Medical France 2 DRAINAGE THORACIQUE RAPPELS CLINIQUES Anatomie

Plus en détail

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Bienvenue dans le service de réanimation. Le livret que nous venons de te confier a pour principal intérêt de te permettre d avoir une

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

JTM ASPIRATION SOUPAPES DE JEANNERET

JTM ASPIRATION SOUPAPES DE JEANNERET JTM ASPIRATION SOUPAPES DE JEANNERET Version française 09/2015 SOUPAPE DE JEANNERET JTM La soupape de Jeanneret sert à mesurer et à régler un faible niveau de dépression (se situant entre la pression atmosphérique

Plus en détail

Advanced PICC Placement

Advanced PICC Placement LES PICC S Advanced PICC Placement Debbie Elder RN CRNI Clinical Consultant Bard Access Systems EMILIE GRANJARD Sales Product Specialist BARD 06 20 29 43 61 Emilie.granjard@crbard.com www.bardfrance.com

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

EQUIP FLUIDES NOTICE D INSTRUCTION POUR GROUPE MOTO-COMPRESSEUR MODELE GMC100

EQUIP FLUIDES NOTICE D INSTRUCTION POUR GROUPE MOTO-COMPRESSEUR MODELE GMC100 Page 1 http://www.equip-fluides.com e-mail : Infos@equip-fluides.com Rev 1A Cette notice s applique aux groupes moto-compresseurs destinés au transfert de gaz. Avertissement : Dans le but d assurer une

Plus en détail

LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE

LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE Informations générales Pour vous, pour la vie Suite à une intervention chirurgicale au niveau du sein, il est possible que l on vous

Plus en détail

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX Affiche porte salle de traitement par aérosolisation Affiche salles de toilette centre de chimiothérapie.. Affiche salles de toilette

Plus en détail

Rinçage et nettoyage d une installation clim

Rinçage et nettoyage d une installation clim Rinçage et nettoyage d une installation clim Lors d une pollution ou d une panne d une installation clim, Le rinçage est l étape la plus importante pendant les travaux de maintenance et le rétablissement

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES

J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES trachéostomisés - 1- J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES DEFINITION 1 a) Trachéotomie C'est l'ouverture chirurgicale temporaire ou définitive de la face

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

Instructions d entretretien

Instructions d entretretien Instructions d entretretien Instructions d entretien KaVo ESTETICA E70 + E80 le matin Enclencher l unit au moyen de l interrupteur général Aspirer de l eau avec de chaque tuyau d aspiration Ensuite, presser

Plus en détail

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

INTUBATION ORALE ET TRACHÉOTOMIE

INTUBATION ORALE ET TRACHÉOTOMIE INTUBATION ORALE ET TRACHÉOTOMIE Informations générales Pour vous, pour la vie Définition de l intubation orale et du respirateur Introduction d un tube dans la bouche qui passe par la gorge (trachée)

Plus en détail

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE

ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE ASPIRATION DES SÉCRÉTIONS PAR LA CANULE TRACHÉALE DÉFINITION L aspiration des sécrétions trachéales consiste à aspirer les sécrétions à l aide d un cathéter dans la canule trachéale. BUTS Dégager les voies

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Dans l hôpital Dans le service

Dans l hôpital Dans le service Dans l hôpital Dans le service LE CIRCUIT DU LINGE A L HOPITAL Principe du circuit: 1) Evaluer: risque encouru (patient, personnel, environnement, linge propre). 2) Mettre en œuvre les dispositions suivantes:

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

Il est composé d'eau et alarme machine panne machine

Il est composé d'eau et alarme machine panne machine PARAMETRES DEFINITION NORMES RISQUES CAT rupture membrane présence de sang dans le FUITE SANG circuit hydraulique expose le patient à des réactions arrêt immediat de la dialyse détectée par une cellule

Plus en détail

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE CYTO Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et CYTO Préparer les cytostatiques Ces instructions sousentendent le respect des règles d hygiène et de sécurité sanitaires. Préparation : Sortir le, le spike CODAN,

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006)

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Ford Transit 150/150L/190L/250/350 Châssis camping-car Essieu rectangulaire 70x90 Traction

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Observer les signes et symptômes locaux et généraux en lien avec

Plus en détail

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : les soins Ref. Service : Version : 1 1. OBJET Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE Nombre de pages : 5 Cette procédure

Plus en détail

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé Page 1 sur 6 Décembre Définition : Définir les règles de gestion des médicaments dans les unités de soins, au regard de la réglementation de qualité et pour garantir sa qualité et son effet thérapeutique.

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL CHU DE LIEGE Direction Médicale Sites : Sart-Tilman N.-D. des Bruyères Ourthe-Amblève Brull Aywaille Titre : Procédure de prise en charge des membres du personnel du CHU suspects de grippe A H1N1v2009.

Plus en détail

Sommaire. Introduction

Sommaire. Introduction Sommaire Introduction Savoir-faire infirmier transversal Fiche 1 Recommandations Fiche 2 Normes de soins infirmiers Fiche 3 Transmissions infirmières Fiche 4 Certification des établissements de santé Fiche

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Chaudière sol fioul condensation Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Notice d utilisation 6 720 801 509 (2015/06) Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaufferie complète

Plus en détail

Votre guide du traitement PICO

Votre guide du traitement PICO Votre guide du traitement PICO PICO *smith&nephew Système de traitement par pression négative à usage unique Chère patiente, cher patient, Ce guide vous apporte toutes les informations importantes pendant

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE Condition préalable : Disposer d un passage en vs de 50 cm minimum avec un accès de 60cm x 60cm. 1. INSTALLATION DE LA CITERNE 2. REMPLISSAGE

Plus en détail

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Etude TACT Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Arrêt cardiaque traumatique Survie

Plus en détail

Remerciements. Drain ventriculaire externe. Plan. Plan. Définition. Buts. Collaboratrice:

Remerciements. Drain ventriculaire externe. Plan. Plan. Définition. Buts. Collaboratrice: 2 Remerciements Drain ventriculaire externe Chantal Lévesque, conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et regroupement clientèles Collaboratrice: Mme Sylvie Proulx, technicienne

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE CONTEXTE (I) Les précautions standard ont pour but d éviter la transmission des infections nosocomiales à la fois aux patients et aux soignants. Elles

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique Objectifs: Identifier et connaître les points clefs des surveillances lors des transports de patients intubés ainsi que l utilisation du matériel. Savoir détecter et anticiper les problèmes de manière

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière

La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière 20 e Journée de Formation des Infirmièr(e)s Lundi 14 Octobre 2013 La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière HOF Frank Infirmier spécialiste clinique Soins ORL et trachéotomies

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux soins de la plaie trachéale, à la réfection du pansement

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Le drainage. Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, 04/02/2014

Le drainage. Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, 04/02/2014 Le drainage Da Costa Giboutet Jean-Baptiste Gibert Vincent Hansali Kaoutar Jimmy Jordan Marcille Mariane Trihan Marjory, Définitions du drainage pleural Objectifs Indications Contre indications Matériels

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

Tuberculose au bloc opératoire. Inf. HPCI/BOP/CHUV

Tuberculose au bloc opératoire. Inf. HPCI/BOP/CHUV Tuberculose au bloc opératoire Prise en charge Michelle Limet Dutoit Inf. HPCI/BOP/CHUV 1 1 er cas 2 Quoi? Prise en charge Patient planifié pour excision ganglion lymphatique axillaire droite et bronchoscopie

Plus en détail

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière MIKULICZ Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS Mme GANDOSSI Yannick infirmière Mikulicz Infirmière 1 Objectif : Le Mikulicz est un drainage par capillarité. Il permet de drainer les

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

Tutorial Micro-injection

Tutorial Micro-injection Tutorial Micro-injection I. Présentation du système...2 Le micromanipulateur...2 Le joystick...2 Le clavier...3 Le microinjecteur...4 Les boutons...4 Le clavier...4 Les aiguilles...5 II. Réaliser une injection...6

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

AEROSOLS NON MEDICAMENTEUX ET OXYGENOTHERAPIE MOD 3: LES SOINS PROMOTION VAN GOGH 2015-2016 Novembre 2015 S. L ENFANT Que savez-vous? IFAS ST QUENTIN 2 IFAS ST QUENTIN 3 SOMMAIRE Aérosols non médicamenteux

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac.

Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac. Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac. On introduit le tube par le nez ou la bouche pour le faire

Plus en détail

Addenda au manuel de l opérateur

Addenda au manuel de l opérateur Remplacement du capteur d oxygène Introduction Le capteur d oxygène doit être remplacé tous les 2 ans ou chaque fois que cela est nécessaire. Consignes générales de réparation Avant de réparer le ventilateur,

Plus en détail

CE 0459 SS/CC 07/2003

CE 0459 SS/CC 07/2003 ASPIRATIONS TRACHEALES OU BRONCHIQUES ASPIRATEURS ATOMISOR CE 0459 Modèles : SV4G SV4P SV2 SVIG LA DIFFUSION TECHNIQUE FRANCAISE 114 à 120, rue Bergson B.P. 132 42003 SAINT-ETIENNE Cedex 1 Tél. 04.77.74.51.11

Plus en détail

1 Prendre soin d un drain après une opération

1 Prendre soin d un drain après une opération Prendre soin d un drain après une opération Au cours des jours ou des semaines à venir, vous devrez vider régulièrement le liquide de votre drain et noter la quantité récoltée. Cette fiche vous rappelle

Plus en détail

Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200

Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Manuel d'installation et d'utilisation Installation and user manual Français THE MERLIN GERIN KNOW-HOW 1 2 5 6 3 4 USB Serial

Plus en détail

Instructions de service et de montage. Montage ADS

Instructions de service et de montage. Montage ADS ADS Pour l utilisation sur les ascenseurs de personnes et les monte-charges, la conception de la série ADS repose sur la construction des amortisseurs LDS éprouvés pour charges lourdes. L examen de type

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION Outillages [1] Coffret Exxoclim (voir notice constructeur) : Flash équipement 2.4.2-1) [2] Station de récupération, recyclage, tirage au vide, charge [3] Kit bouchons (climatisation) : (-).1701-HZ Contrôle

Plus en détail

Information pour les interventions en chirurgie thoracique

Information pour les interventions en chirurgie thoracique Tél : 021 314.53.56 Document d information patient Information pour les interventions en chirurgie thoracique Madame, Monsieur, Ce document complète l information et les explications qui vous ont été données

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail