Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant»"

Transcription

1 Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Avril 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb Paris Tél.: 33 (0)

2 SOMMAIRE 1. RAPPEL DE L OBJECTIF DE L ÉTUDE 3 2. RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE ET ÉCHANTILLON 4 3. LES PRINCIPAUX RÉSULTATS / L usage déclaré de produits industriels / Perception de l utilisation des produits industriels / Attitudes des utilisateurs de produits industriels par rapport à la réglementation / Valorisation des produits bruts cuisinés sur place / Impact du projet de réglementation / Connaissance et perception du titre «Maître Restaurateur» SYNTHÈSE 22 2/23

3 1 RAPPEL DE L OBJECTIF DE L ÉTUDE Dans la perspective d une réglementation des appellations «Restaurant» et «Restaurateur» Le SYNHORCAT a souhaité évaluer l impact de cette application règlementaire auprès des professionnels de la restauration traditionnelle. 3/23

4 2 RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE & ÉCHANTILLON MÉTHODOLOGIE SUIVIE 2-1. PHASE PRÉLIMINAIRE Préparation des fichiers Définition des quotas pour représenter la restauration traditionnelle (code NAF 5610A) Mise au point du questionnaire 2-2. RÉALISATION DES ENQUÊTES Réalisation de enquêtes téléphoniques Passation des enquêtes du 22 au 26 avril TRAITEMENTS - ANALYSE Traitements statistiques Analyse et présentation des résultats 4/23

5 2 RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE & ÉCHANTILLON ÉCHANTILLON INTERROGÉ CARACTÉRISTIQUES OBTENUES PAR QUOTAS 2-4. RÉGIONS Île de France 23% Languedoc-Roussillon & PACA 15% Bourgogne & Rhône-Alpes 14% Ouest 13% Nord & Normandie 10% Aquitaine & Midi-Pyrénées 10% Est 9% Centre 6% 2-5. NOMBRE DE SALARIÉS Moins de 10 salariés 56% 10 salariés et plus 44% 5/23

6 2 RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE & ÉCHANTILLON ÉCHANTILLON INTERROGÉ CARACTÉRISTIQUES OBTENUES ALÉATOIREMENT NOMBRE MOYEN DE COUVERTS PAR JOUR Moyenne Écart type ± 107 Distribution Moins de 45 23% 45 à 79 23% 80 à % 140 et plus 27% Non précisé 3% 115 couverts / jour NOMBRE MOYEN DE COUVERTS PAR JOUR SELON LE NOMBRE DE SALARIÉS Moins de 10 salariés 68 couverts / jour (± 59) 10 salariés et plus 176 couverts / jour (±124) 6/23

7 2 RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE & ÉCHANTILLON ÉCHANTILLON INTERROGÉ CARACTÉRISTIQUES OBTENUES ALÉATOIREMENT STATUT DU RESTAURANT Indépendants Chaînes + franchisés 85% (moins de 10 salariés: 97% d indépendants) 15% (10 salariés et plus: 29% de chaînes + franchisés) 7/23

8 3.1 L usage déclaré de produits industriels 31% des restaurateurs déclarent utiliser des produits industriels dans leur cuisine. Cet usage est plus particulièrement répandu parmi les chaînes et les franchises de restauration et, dans une moindre mesure, en région Ouest et chez les restaurateurs plus importants ( 10 salariés). À l inverse, cet usage est moins développé en Île de France et parmi les indépendants. Parmi les utilisateurs de produits industriels, l usage de ce type de produit déjà préparé représente en moyenne 25% des préparations culinaires. Ce taux se renforce (au-delà de 30%) chez les chaînes et les franchises, tandis qu il est plus réduit (20% et moins) parmi les indépendants. 8/23

9 3.1 L usage déclaré de produits industriels Q.1 Utilisez-vous des produits industriels? OUI NON Chaînes + franchises : 67% île de France : 77% Oui, 31% Région Ouest : 42% indépendants : 75% 10 salariés et plus : 38% Non, 69% 9/23

10 3.1 L usage déclaré de produits industriels Q.2 Si usage de produits industriels, dans quelle proportion? En moyenne 25% (± 23%) Distribution : 10% et moins 42% Indépendants : 51% 11 à 20% 19% Indépendants : 25% 21 à 30% 15% 31 à 50% 13% Chaînes + franchises : 21% Plus de 50% 11% Chaînes + franchises : 26% 10/23

11 3.2 Perception de l utilisation des produits industriels Globalement, 81% des restaurateurs considèrent qu ils peuvent se passer de produits industriels dans leur cuisine : 44% les jugent «utiles, mais non indispensables» 37% les jugent «incompatibles» Les utilisateurs actuels de produits industriels sont plus réservés, mais 57% d entre eux perçoivent l usage de ces produits comme «non indispensable» (55%), voire «incompatible» (2%). Malgré tout, 19% des restaurateurs considèrent les produits industriels comme «nécessaires» (14%), voire «indispensable» (5%) dans leur cuisine. Ils se recrutent surtout parmi les chaînes et les franchises (50%). 11/23

12 3.2 Perception de l utilisation des produits industriels Perceptions par rapport à l activité de restaurateur 60% 52% 55% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 41% 37% 12% 2% Incompa ble 44% 45% 40% 38% U le, mais non indispensable 29% 31% 14% 11% 8% Nécessaire 19% 14% 5% 0% 2% Indispensable Ensemble U lisateurs Non u lisateurs Chaines + franchises Indépendants 12/23

13 3.3 Attitude des utilisateurs de produits industriels par rapport à la réglementation Dans la perspective d une réglementation de l appellation «Restaurant», 67% des professionnels utilisateurs de produits industriels seraient prêts à les abandonner au profit de produits bruts cuisinés sur place. L hypothèse de la réglementation tend à renforcer la renonciation de l usage des produits industriels. En effet, les 57% des utilisateurs qui considéraient ces produits industriels comme non indispensables, progressent de 10% pour passer à 67% de professionnels qui envisagent l abandon de ce type de produits. Les plus sensibles à la règlementations sur l appellation sont les indépendants et les établissements petits et moyens (< de 10 salariés). En revanche, le cœur de clientèle des produits industriels (chaînes + franchises et établissements de 10 salariés) résiste davantage à l incitation de la réglementation. 13/23

14 3.3 Attitude des utilisateurs de produits industriels par rapport à la réglementation Q.3 Seriez-vous prêts à n utiliser que des produits bruts et préparés sur place? NSP, 1% NON Chaînes + franchises : 62% 10 salariés et plus : 45% Non, 32% OUI Indépendants : 80% Moins de 10 salariés : 81% Oui, 67% 14/23

15 3.4 Valorisation des produits bruts cuisinés sur place par les non utilisateurs de produits industriels Près des 4/5 èmes des restaurateurs qui n utilisent pas de produits industriels dans leur cuisine, valorisent le «fait maison avec des produits bruts» auprès de leur clientèle. Q.4 Valorisez-vous, auprès de votre clientèle, le fait de n utiliser que des produits bruts, cuisinés sur place? 15/23

16 3.5 Impact du projet de réglementation pour l utilisation des appellations «Restaurant» et «Restaurateur» L application d une réglementation sur les appellations «Restaurant» et «Restaurateur» liée à l usage de produits bruts cuisinés sur place a des incidences variables selon les thèmes abordés : Incidence assez nette sur la carte du restaurant : - surtout élaboration d une carte avec produits locaux et de saison - et, à un degré moindre, une carte resserrée, avec moins d offre de produits Incidence plus incertaine sur l évolution de la fréquentation du restaurant : perceptions partagées des interviewés Incidence plus modérée sur l incitation aux dépenses pour une mise en conformité du restaurant Incidence limitée à certains profils de restaurateurs au niveau des prix pratiqués et de l embauche de personnel : les chaînes, les franchises et les utilisateurs de produits industriels auraient tendance à augmenter leurs prix, à embaucher du personnel afin d appliquer la nouvelle réglementation. 16/23

17 3.5 Impact du projet de réglementation pour l utilisation des appellations «Restaurant» et «Restaurateur» 80% Carte avec pdts de saison, pdts locaux 69% Moins de pdts à la carte, 60% 53% Impact fréquentation, 44% Dépenses mise en conformité, 40% 31% Augmentation prix, 23% 20% Nouvelles embauches, 15% 0% -20% Oui Non -40% -60% -80% -100% Carte avec pdts de saison, pdts locaux, 31% Moins de pdts à la carte, 47% Impact fréquentation, 54% Dépenses mise en conformité, Augmentation prix, 69% 76% Nouvelles embauches, 85% 17/23

18 3.5 Impact du projet de réglementation pour l utilisation des appellations «Restaurant» et «Restaurateur» Variations des impacts selon les segments de restaurateurs Carte avec produits de saison et locaux : oui Ensemble 69% Indépendants 73% Moins de 10 salariés 73% Non utilisateurs de produits industriels 73% Moins de produits sur la carte : oui Ensemble 53% Indépendants 59% Non utilisateurs de produits industriels 56% Augmentation de prix (+7% en moyenne) : oui Ensemble 23% Chaînes + franchises 31% Utilisateurs de produits industriels 40% Nouvelles embauches (1,8 salariés en moyenne) : oui Ensemble 15% Chaînes + franchises 33% 10 salariés et plus 20% Utilisateurs de produits industriels 22% 18/23

19 3.6 Connaissance et perception du titre «Maître Restaurateur» Ce titre est connu par 58% des restaurateurs interrogés. Il est détenu par 10% d entre eux. La notoriété de ce titre est plus développée chez les professionnels indépendants (61%). Parmi les titulaires, on dénombre davantage d établissements importants ( 10 salariés). Chez les connaisseurs du titre, près des 2/3 des restaurateurs considèrent qu il répond aux attentes de la clientèle en matière de transparence et de qualité des produits. 19/23

20 3.6 Connaissance et perception du titre «Maître Restaurateur» Q.15-Q.16 Connaisseurs et titulaires du titre «Maître Restaurateur» Ne connaissent pas, 42% Connaissent, 58% CONNAISSENT Indépendants : 61% Titulaires, 10% Non tulaires, 90% TITULAIRES 10 salariés : 13% 20/23

21 3.6 Connaissance et perception du titre «Maître Restaurateur» Q.17 Perception du titre «Maître Restaurateur» : réponse aux attentes de transparence et de qualité des produits Pas de variation significative 21/23

22 4 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 31% des restaurateurs traditionnels déclarent utiliser des produits industriels. Cette pratique représente 25% de leurs préparations culinaires. Cet usage est plus développé parmi les chaînes et les franchises de restauration (67%). Dans la perspective d une réglementation de l appellation «Restaurant», 67% des utilisateurs de produits industriels seraient prêts à les abandonner au profit de produits bruts, cuisinés sur place. Les 10% de résistants à la règlementation (inconditionnels des produits industriels) se recrutent surtout parmi les chaînes et les franchises, ainsi que les établissements importants ( 10 salariés). Les restaurateurs indépendants et/ou de taille modeste ou moyenne (< 10 salariés) ont moins développé l usage des produits industriels (25%) et sont plus sensibles à la future réglementation sur l appellation «Restaurant» (80% prêts à changer). 22/23

23 4 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Ces professionnels perçoivent que cette nouvelle réglementation aura un impact, surtout au niveau de leur carte, plus ouverte aux produits locaux et de saison. En revanche, l impact sur la fréquentation de leur établissement leur semble moins évident. L incidence de la réglementation sur l augmentation des prix et sur l embauche de personnel supplémentaire apparaît limitée au segment des chaînes et des franchises, utilisateurs actuels de produits industriels, qui décideront d abandonner cette pratique. Le titre de «Maître Restaurateur» est assez connu (58%), peu détenu (10%) et correctement perçu (63%) pour sa réponse aux attentes de transparence et de qualité de la clientèle. 23/23

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Evaluation de la campagne 2012 1 Sommaire Introduction p.3 Méthodologie p.4 Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Pratiques d écoute - du public - fréquentation des lieux de musique

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 59 08 Nicolas

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Synthèse de l étude LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Février 2013 Enquête réalisée en Juin 2012 par Econovia auprès des Chargés de mission DLA Avertissement : Questionnaire

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03- Baromètre des PME régionales innovantes 2013 Appui à la réalisation du terrain de l enquête et accompagnement pour le traitement statistique des données.

Plus en détail

Internet et l entretien automobile : Hier outil d information, Internet devient la plateforme incontournable d achat de services & de prestations

Internet et l entretien automobile : Hier outil d information, Internet devient la plateforme incontournable d achat de services & de prestations : Hier outil d information, Internet devient la plateforme incontournable d achat de services & de prestations Rapport de résultats 09 Juin 2015 Sommaire 1 Synthèse 3 2 Rappel Méthodologique 5 3 Internet

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 Connaissance du CPF Février 2015 Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 OpinionWay, 15 place OpinionWay de la République, pour le FAFSEA 75003 Paris. -

Plus en détail

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs Usages & Attitudes Pomme de terre primeur 2014 La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs L étude réalisée en juin 2014 par Opinionway pour le CNIPT et FranceAgriMer a pour

Plus en détail

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs La «cybersécurité» vue par les collaborateurs Les résultats de l étude Mai 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6 Concours Passerelle Novembre 2012 N 110691 Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion damien.philippot@ifop.com Concours Passerelle Perceptions et attentes des recruteurs sur

Plus en détail

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS - Sondage de l'institut CSA - N 0501353 Novembre 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 15 et 16 octobre 2015. Echantillon

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

Sommaire. Rapide Présentation d ASTEROP. Le potentiel des fichiers clients. Attractivité des Aéroports et des Hubs

Sommaire. Rapide Présentation d ASTEROP. Le potentiel des fichiers clients. Attractivité des Aéroports et des Hubs www.asterop.com 2 Sommaire Rapide Présentation d ASTEROP Le potentiel des fichiers clients Attractivité des Aéroports et des Hubs 3 Sommaire Rapide Présentation d ASTEROP Le potentiel des fichiers clients

Plus en détail

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 Octobre 2012 JALMA N 110750 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion damien.philippot@ifop.com L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 1 La méthodologie 2 NOTE MÉTHODOLOGIQUE

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et les notes à l école

Les Français et les notes à l école Les Français et les notes à l école Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94 90 19 jgoarant@opinion-way.com

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE Etude ANAé-Bedouk 2011 2 février 2011 Gérard Denis, Nicolas Dudkowski La méthodologie Étude réalisée en collaboration avec Véronique CHARPENETBOUCHARD,

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Les Français et la sécurité privée

Les Français et la sécurité privée Mars2013 Les Français et la sécurité privée Les Français et l avenir des entreprises de sécurité privée Les Français et les agents de sécurité privée Les Français et la vidéo-protection Sondage réalisé

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements Etude de marché réalisée par Novatris/Harris Interactive pour le compte de Tarsus Développement et diffusée sur le salon IP Convergence Expo

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants

La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants La généralisation de la couverture santé collective vue par les dirigeants Septembre 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur de département opinion 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com 15 place de

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

pour Baromètre sur entreprise es du BTP ontact : arie Amant mhamant@kpmg.fr

pour Baromètre sur entreprise es du BTP ontact : arie Amant mhamant@kpmg.fr pour Baromètre sur l actualité lité des entreprise es du BTP -Vague 2 - ontact : arie Amant mhamant@kpmg.fr Février 2012 Note méthodologique Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Du 28/01 au 22/02/2013 Pourquoi cette enquête? Les membres

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Le 11 décembre 2006 ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Enquête réalisée par questionnaire direct auprès des visiteurs pendant la période du

Plus en détail

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009 Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel Avril 2009 SOMMAIRE I. LE PROJET : «LE BAROMÈTRE SOCIAL INSTITUTIONNEL» P. 3 II. LA MISE EN PLACE P. 4 III. LES THÈMES ABORDÉS P. 5 IV. LA CONCRÉTISATION

Plus en détail

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6 Concours Passerelle Novembre 2012 N 110691 Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion damien.philippot@ifop.com Concours Passerelle Perceptions et attentes des recruteurs sur

Plus en détail

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012 Les TPE et les mesures économiques du gouvernement Octobre 2012 METHODOLOGIE Méthodologie Étude quantitative auprès de 506 dirigeants d entreprise de 0 à 19 salariés L échantillon a été raisonné puis redressé

Plus en détail

Observatoire 2014. Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but?

Observatoire 2014. Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but? Observatoire 2014 Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but? ADWISE 35 rue Godot de Mauroy 75009 Paris DOCUMENT CONFIDENTIEL Florence HUSSENOT

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion Juin 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception de l eau comme ressource B La coût de l eau en

Plus en détail

La consommation des algues : Enquête sur la France

La consommation des algues : Enquête sur la France La consommation des algues : Enquête sur la France Pôle halieutique - AGROAMPUS OUEST Equipe : Léa Ritter Stéphane Gouin Marie Lesueur Sterenn Lucas Les objectifs onstat : onsommations d algues = phénomène

Plus en détail

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI)

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Août 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Effectifs et masse salariale prévisionnels de l activité

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

Les Français et la Loi Hamon

Les Français et la Loi Hamon Les Français et la Loi Hamon Etude réalisée par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échan6llon de Français interrogés par Internet du 20 au 26 octobre 2015 Echan9llon Echan6llon de 1

Plus en détail

Quel avenir pour les métiers de la restauration collective?

Quel avenir pour les métiers de la restauration collective? ÉTUDE PROSPECTIVE Étude prospective 2010 Quel avenir pour les métiers de la restauration collective? Hôtellerie - Restauration & Activités de loisirs Comprendre et agir aujourd'hui pour relever les défis

Plus en détail

Les Français et les vacances

Les Français et les vacances Les Français et les vacances Institut CSA pour Oney Avril 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 995 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon Méthode

Plus en détail

Étude sur les pratiques déclaratives des TPE. Novembre 2010. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél.

Étude sur les pratiques déclaratives des TPE. Novembre 2010. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. Étude sur les pratiques déclaratives des TPE. Novembre 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. : 01 78 94 90 00 1 Contexte et Objectifs Le Gip-Mds a souhaité mesurer d abord la pratique

Plus en détail

Conférence de presse du 14 octobre 2014

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Conférence de presse du 14 octobre 2014 Résultats de l étude quantitative Rapport du 10 octobre 2014 BJ10753 A : INFOPRO De : OpinionWay Philippe Lemagueresse/ Pascal Novais / Isabelle De Paepe OpinionWay

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE Sondage Ipsos - Présentation des résultats Ipsos Public Affairs pour le Conseil de Commerce de France Janvier 2009 Cadre méthodologique QUI AVONS-NOUS INTERROGÉ? 1013 personnes,

Plus en détail