Le tableau fascinant d un savant fou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le tableau fascinant d un savant fou"

Transcription

1 Le tableau fascinant d un savant fou 6 ème Piste de travail explorée : Utiliser un outil de sondage en ligne pour créer un questionnaire d évaluation à destination des élèves. Le traitement informatique des réponses devrait Ces expérimentations ont eu lieu dans des conditions particulières : sur des classes de sixième en deux séances d abord, puis en 1H30 ou 2H00 avec des classes hybrides début juillet composées d élèves de sixième et de CM2. Il est demandé aux élèves de créer le tableau fascinant d un savant fou (cf. scénario pédagogique) en 35 minutes à l aide d un logiciel tableur (par exemple Classeur de la suite bureautique Open Office ou Tableur de la suite Libre Office, etc.). Objectifs pédagogiques et relations au programme La séquence intitulée Le tableau fascinant d un savant fou a pour ambition de permettre à l élève de distinguer la fonction de communication de l expression artistique, d appréhender le statut (utilitaire ou artistique), la nature et la place de cet objet. Certaines compétences sont particulièrement visées et contribuent à la maîtrise de certains des piliers du socle commun de compétences mais aussi à certaines compétences disciplinaires. Compétences disciplinaires spécifiques D autres compétences sont en jeu, des compétences propres à la discipline des arts plastiques. L objectif principal du sujet concerne des compétences artistiques permettant à l élève de représenter, de composer, d organiser un espace de travail en deux dimensions. Des compétences numériques pour l utilisation des fonctions de base d un ordinateur et des logiciels, d avoir trouvé des documents utiles sur internet et pour enregistrer ses données. Des compétences culturelles comme la reconnaissance de différents statuts possibles de l objet : matériel / immatériel ; réel / virtuel. Les références viennent nourrir le questionnement en élargissant la notion d œuvre d art et de tableau. Enfin en ce qui concerne les compétences comportementales, l élève dans la phase d expérimentation va utiliser le hasard, tâtonner et opérer des choix. Chaque binôme doit trouver un mode de communication et de fonctionnement pour produire une réponse commune au sujet. Pilier 1 : Maîtrise de la langue française

2 La séance débute par la lecture du sujet par un élève afin d en dégager les enjeux, de soulever les incompréhensions possibles et de s assurer que chacun a saisi le sens de l expérimentation qui lui est soumise. Un échange verbal s initie principalement autour de deux termes, «tableau» et de «fascinant». Il est convenu de la polysémie, de la multiplicité des acceptions pour le premier terme. Le second permet de comprendre ce qui donne lieu à la contemplation, à l envie de regarder, voire la difficulté à détourner le regard. Lors de cette phase il a été demandé de procéder à une recherche de ces termes sur internet afin d en comprendre le sens. La finalité est de permettre à l élève et à son binôme d opérer une recherche sur des termes précis et d apprendre à trouver des sources potentielles d information. Pilier 4 : La maîtrise des TUIC Les salles multimédias sont équipées de 12 à 15 postes informatiques, ce qui permet le travail en binôme dans des conditions techniques confortables. Il est de prime abord curieux, étrange voire déstabilisant pour un élève (de sixième) d utiliser un outil qui ne soit pas rangé, classé dans l arborescence des programmes liés aux arts plastiques sur l ordinateur. Ce classement semble être inducteur de productions spécifiques propres à chaque discipline. Ce sujet confronte les élèves à un outil informatique spécifique, qu ils ne connaissent pas encore, et qui ne semble pas conçu pour les arts plastiques. Il s agit d en exploiter au mieux les potentialités, dans un contexte particulier, celui posé par le sujet d arts plastiques. Les élèves sont donc incités à en détourner les fonctions pour un but plus artistique. Une première phase de travail permet à chaque élève de tester certaines fonctionnalités du logiciel. Chacun à son tour est donc libre d expérimenter, de tester, de tâtonner. Ensuite, rapidement, un bilan oral permet d expliquer ce que chaque fonction a comme incidence sur l espace disponible, sur la fenêtre de l écran. L outil utilisé n ayant pas de vocation esthétique, il est bien utilisé comme un outil au service d une idée, un moyen de répondre au sujet donné. Ce qui prime c est bien l idée sur l outil! Seules quelques fonctions de base sont sollicitées dans ce sujet et aucun élève n a a priori d expérience avec l outil imposé. Ainsi il est possible de dépasser les problèmes matériels liés aux savoir-faire, aux difficultés en relation avec la technique. L économie de moyens en relativise l importance et favorise l émergence de questionnements en lien avec la composition/l organisation de formes et de couleurs dans l espace. Parallèlement, ils se rendent compte rapidement que la débauche d effets nuit à la lisibilité des productions, en vide parfois le sens. Le détournement de l outil informatique est inhérent à ce sujet, et dépend des choix opérés par les élèves. Il pourrait être intéressant de renouveler l expérience avec un autre outil ou logiciel. Pilier 5 : La culture humaniste

3 La question des références est intrinsèquement liée aux productions réalisées par les binômes d élèves. Il se dégage donc deux grandes tendances, les productions à intention figurative (têtes, corps, textes narratifs, etc.) et celles qui privilégient la non-figuration (emploi de couleurs, de formes abstraites). Dans ces deux grandes catégories, la question de la composition de l espace est interrogée par la répartition des lignes, de formes, de couleurs et même de textes. Certaines productions ressemblent à des tableaux alors qu ils sont vidés de leur contenu d information, de communication. Ainsi La sainte famille huile sur toile de 1518 de RAPHAËL est convoquée pour aborder la composition pyramidale. Pour évoquer l abstraction des formes, des lignes la Composition 4 de 1911 de Vassily KANDINSKY à l intérêt d énoncer dans le titre la notion même de composition. Mais cela peut permettre de saisir la symbolique des couleurs (Du spirituel dans l art, Vassily KANDINSKY). Quant au recours au hasard, les Rectangles selon les lois du hasard, 1916 du dadaïste Jean ARP aident l élève à comprendre que dans une production plastique, il est possible de faire sciemment appel au hasard. Jean ARP revendique d ailleurs ce hasard comme sa matière première. Enfin, certaines productions d élèves ressemblent à des tableaux de statistiques ou de formules mathématiques, les Tableaux comparatifs de 2003 de Claude CLOSKY permettent de percevoir des tableaux vidés de leur fonction d information, ceux-ci ne sont d ailleurs repris que pour leur seules valeurs plastiques. Pilier 7 : L autonomie et l initiative Chaque binôme a en fin de séance pour consigne de répondre au questionnaire en ligne publié sur le blog du collège. Les questions doivent conduire l élève à une forme d évaluation, d appréciation de sa production et de l expérience à laquelle il vient de participer Un des freins évident pour l élève en sixième est celui de s évaluer, de porter sur luimême un regard critique. Une des difficultés, outre la distanciation indispensable, est bien celle de se placer dans une posture d évaluation centrée sur la production. Un autre frein, et non le moindre, c est la confusion entre l objet évalué et l auteur de cet objet, l élève. L élève s il évalue sa production a tendance à fusionner, transposer l objet évalué et sa personne. Questionnaire en ligne accessible en suivant ce lien : Ce questionnaire a été proposé à trois groupes d une vingtaine d élèves du collège Jacques Prévert. Seuls dix-sept d entre eux sont allés au bout du questionnaire pour le valider. Il ressort d une manière générale que l élève est satisfait de sa production, qu il estime avoir bien respecté les conditions, en tenant compte des termes du sujet, que ses choix plastiques sont plutôt pertinents. Quand l élève doit proposer des critères pour évaluer sa production il semble être en difficulté. Pourtant certaines productions élèves démontrent qu ils ont compris le sujet et les attentes qui en découlent.

4 S il n y a pas a priori d incompréhension face à la demande, il s avère qu une majorité d élèves indique avoir rencontré des difficultés techniques. Cela doit être relativisé car les productions mettent en évidence une certaine maitrise du logiciel et de ses fonctions de base. Les élèves déclarent par ailleurs que le logiciel est adapté au sujet et à la demande. Une grande difficulté qui ressort de cette séquence et qui se retrouve dans ce questionnaire, c est la justification de choix personnels. L élève a beaucoup de mal à justifier de manière pertinente. La question qui lui est posée peut être mal comprise, il peut avoir des difficultés d expression et de rédaction, mais le problème majeur s avère surtout être celui du raisonnement argumentatif. L image produite est pour beaucoup plus de l ordre de la bizarrerie et de l étrange sans être ni vraiment artistique ni vraiment scientifique. L élève est conscient de remédiation et de progression possibles, il le note clairement et ce sur plusieurs points tels que le dessin, la couleur, la composition, d un manque de temps ou parfois d occupation et/ou de gestion de l espace à disposition, puis une meilleur maîtrise du logiciel. Le sujet amène pourtant l élève à reconsidérer l outil informatique comme un moyen, qu il peut détourner et s approprier pour arriver à ses fins. Cela ne semble pas encore être complétement assimilé en fin de séance.

5

6

7

8

9 QUESTIONNAIRE Questions Que penses-tu du résultat, de l image produite? Le logiciel était-il adapté à la demande? Pourquoi? Quelles difficultés as-tu rencontrées? Prise en compte des termes du sujet Réponses Joli, agréable 5 Normal, banal Artistique 1 Etrange, bizarre 9 0 Scientifique 1 Oui 12 Non 4 Je ne sais pas 1 Liberté, beaucoup de fonctions, beaucoup de possibilités, adapté au sujet, possibilité d écrire, quadrillage/cases aident, beaucoup de formes et de couleurs, tableau présent sur la fenêtre de travail. Logiciel scientifique, avec du quadrillage, logiciel photofilre serait plus adapté. Compréhension 1 Techniques, limites du logiciel (1), texte qui disparaît (1) 11 Évaluation critériée Moyennement 1 Totalement 3 Pas assez 2 Un peu 4 Beaucoup 6 Oui 2 Pas du tout 1 Pertinence des choix plastiques Pas tout a fait 0 Un peu 4 Moyennement 5 Beaucoup 8 Recherches sur internet Oui 0 Moyennement 3 Un peu 1 Pas assez 4 Totalement 2 Beaucoup 4 Pas du tout 3 Respect des conditions Non 0 Pas du tout 1 Pas assez 1 Un peu 1 Oui 0 Totalement 4 Beaucoup Moyennement 2 8 Es-tu content de ce que tu as fait? Oui 14 Non 3 Quelle note te mettraistu? Quels critères seraient pertinents pour évaluer ton travail? Quelle référence la plus proche de ton travail? Quelle référence la plus éloignée de ton travail? Que pourrais-tu améliorer? Propose des critères 14 N en propose pas 3 Critères pertinents 8 Critères non pertinents 6 Propose une référence 12 Ne sais pas 4 Aucune 1 Propose une référence 14 Ne sais pas 2 Rien 1 Réponses pertinentes 14 Ne sais pas 3

Le trésor du pirate (4 e )

Le trésor du pirate (4 e ) Le trésor du pirate (4 e ) Cyril MICHAU Collège R. Descartes, 93 Le-Blanc-Mesnil. Niveau Concerné Quatrième. Modalité Il est possible de réaliser ce travail en salle informatique par binôme, ou bien en

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

Classe(s) : 3 ème 2 nde

Classe(s) : 3 ème 2 nde Le toit de René Classe(s) : 3 ème 2 nde Approche de la notion de fonction à l aide d une situation concrète 1) Objectifs Mathématiques : - Notion de variable et notion de fonction. - Réinvestissement de

Plus en détail

Classe(s) : 3 ème / 2 nde

Classe(s) : 3 ème / 2 nde Le toit de René Classe(s) : 3 ème / 2 nde Approche de la notion de fonction à l aide d une situation concrète 1) Objectifs Mathématiques : - Notion de variable et notion de fonction. - Réinvestissement

Plus en détail

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois «Réaliser un dépliant touristique des Enfers» Angélique Voisin (Lettres Modernes) Jean-Pierre Carrel (Histoire) I Caractéristiques de l'activité Disciplines

Plus en détail

Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire.

Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire. Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire. Le fait que tous les enseignants de l Académie de Clermont-Ferrand disposent d un environnement numérique de travail

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Ce module est destiné aux étudiants de DCG 2 et de DCG 3 Il est construit en co-animation par un enseignant disciplinaire et un

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions Olivier PILORGET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " UNE HISTOIRE DE PLIAGE " 3 ème Testée avec une classe de 3 ème sur une séances de 55 min Image extraite d'un reportage vidéo du "Centre des sciences

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes du collège - Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Idées clés et sens Harmoniser l offre de formation au profit des usagers Construire

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation Tablettes PC Sommaire Décembre 2011 > Mai 2012 Bilan de l'expérimentation 1. Présentation du projet... 2 2. Le matériel... 2 3. L expérimentation... 3 4. Bilan... 4 5. Perspectives pour 2012-2013... 5

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne.

IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne. IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne. Disciplines impliquées : Lettres et Documentation Professeurs : Bénédicte Herrgott. Corinne Voisin. Année : 2006-2007 Domaines du programme

Plus en détail

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC»

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» I Caractéristiques de l activité Disciplines impliquées : Mathématiques et vie scolaire Niveau de classe

Plus en détail

Situation 4 Famille7

Situation 4 Famille7 Logiciel choisi : OpenOffice.orgWritter Situation 4 Famille7 Réaliser une fiche de présentation du logiciel comportant ses caractéristiques techniques et les principales fonctionnalités justifiant son

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Créer une Image Active du monument aux morts Collège

Créer une Image Active du monument aux morts Collège Créer une Image Active du monument aux morts Collège Proposition d exploitation pédagogique Objectifs pédagogiques Concevoir et produire une ressource documentaire synthétique sur le monument aux morts.

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle Année scolaire 2015 / 2016 Intitulé du projet : comment trie-t-on les déchets? Durée : toute l année scolaire Professeurs concernés (Noms,

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire Socle commun des connaissances : Compétence 4 «maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication» FICHE SEANCE N 3 Date : 1. Identification

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

La prise en main d une équipe de HANDBALL

La prise en main d une équipe de HANDBALL La prise en main d une équipe de HANDBALL Quelles sont les différentes tâches de l entraineur de club? * L aspect administratif et ses outils * L aspect technique et sa pédagogie. Comment réussir une bonne

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème Nom : Prénom : Classe : S1 Compétence évaluée lors de cette séquence A X Une compétence peut être évaluée lors de plusieurs séquences. Compétence acquise

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail Le blog pédagogique Un professeur de français, seul ou dans une logique interdisciplinaire, peut se lancer, même s'il est peu expérimenté en matière de TICE dans la création d'un blog avec sa classe. Sont

Plus en détail

Documents papiers consultés : titre, (éventuellement auteur), date d édition, cote, page

Documents papiers consultés : titre, (éventuellement auteur), date d édition, cote, page Ton Nom Prénom Bac STAV Objectifs des séances d orientation Tu vas participer à différentes séquences dédiées à ton choix d orientation et donc ton choix professionnel, (ateliers, rencontres de professionnels

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Les types de raisonnement dans la construction du discours

Les types de raisonnement dans la construction du discours Les types de raisonnement dans la construction du discours Rencontre de développement professionnel Vincent Gagnon ÉRI Les types de raisonnement dans la construction du discours Objectifs de la présentation:

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle TraAM 2012-2013 Arts plastiques Académie de limoges INTITULÉ COMPLET Carnet numérique : passage sous forme numérique d un carnet de travail en cours d arts plastiques. DESCRIPTION Ce projet s adresse à

Plus en détail

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers.

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers. ÊTRE ACTEUR DE LA relation client Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client Module A 20 heures Communiquer avec les clients, les usagers Contexte et finalité de la formation

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé QUELQUES CONSEILS EN VUE DE L ELABORATION D OUTILS DE SUIVI INDIVIDUALISÉ DE L ELEVE I L ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE DES ELEVES : POURQUOI? L accompagnement de l élève dans la construction de son projet

Plus en détail

«Représentation statistiques»

«Représentation statistiques» Scénario indexé dans http://www.educnet.education.fr/ http://www.educnet.education.fr/bd/urtic/maths/ «Représentation statistiques» Evolution de populations : Comparer des séries «Les TICE pour traiter

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

L ancien référentiel B2i.

L ancien référentiel B2i. L ancien référentiel B2i. ECOLE COLLEGE LYCEE 1 Maîtriser les premières bases de la technologie informatique Je détiens le B2i de niveau Ecole Détenir le B2i niveau Collège 2 Adopter une attitude citoyenne

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz Dossier Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année Site de Montigny-Lès-Metz UE 1019-9 : Unité et spécificités de la didactique des sciences, technologies et mathématiques : Réalisation et analyse

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 Découverte de la démarche statistique Objectifs pédagogiques : o Faire des statistiques avec les élèves en les rendant acteurs lors de plusieurs activités.

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Réussite dans le parcours BacPro/BTS

Réussite dans le parcours BacPro/BTS Fonds d expérimentation pour la jeunesse PROJET ACADEMIQUE Réussite dans le parcours BacPro/BTS action 2010-2010 (n 234) LGT Carriat Bourg-en-Bresse Partenariat entre LP Pardé Bourg-en-Bresse Sommaire

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Progression Février Mars Semaines Planning CE2 Atelier 2 Planning CM1-CM2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Du 03 au 08 Mars Du 10 au 15 Mars Du 17 au 21 Mars EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS recherche

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND

ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF

Plus en détail

Individualisation et usages des TIC en formation de base

Individualisation et usages des TIC en formation de base Individualisation et usages des TIC en formation de base Professionnalisation de la lutte contre l illettrisme et de la formation de base Modules de base pour la formation de formateurs TRAIN - Module

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6

Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires. A - Choix du thème de travail page 6. B - Collecte des documents page 6 1 2 Déroulement des activités Objectifs méthodologiques Objectifs disciplinaires A - Choix du thème de travail page 6 B - Collecte des documents page 6 C - L élaboration du projet multimédia page 6 Comment

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ Fiche de référencement d outil «apprendre à apprendre» http://competencescles.eu L attention L apprentissage est composé de diverses étapes que nous allons franchir grâce à des gestes mentaux tels que

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE

OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE Serge Combet Professeur Mathématiques Collège de Belle-Isle-En-Terre OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE 2011-2012 Mathématiques & Informatique Sommaire I. Introduction... 5 II. Choix des logiciels...

Plus en détail

Section 3- Formation de base diversifiée

Section 3- Formation de base diversifiée Section 3- Formation de base diversifiée La FBD de A à Z La FBD, de multiples avantages Légende des couleurs pour les tableaux des programmes Domaine des langues Domaine de la mathématique, de la science

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

METHODOLOGIE DU TRAVAIL UNIVERSITAIRE (M.T.U.)

METHODOLOGIE DU TRAVAIL UNIVERSITAIRE (M.T.U.) Institut Galilée METHODOLOGIE DU TRAVAIL UNIVERSITAIRE (M.T.U.) guide-étudiant 2010-2011 Coordinateurs : Fabienne GREGORI : Enseignant- Chercheur Institut Galilée Alain ROUSSEAU : Enseignant Institut Galilée

Plus en détail