RAPPORT DE GESTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.union-harmonie-mutuelles.fr RAPPORT DE GESTION"

Transcription

1 RAPPORT DE GESTION 2012

2 2

3 SOMMAIRE 04 LE MESSAGE DU PRÉSIDENT 06 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES 12 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION 20 LES FAITS MARQUANTS DE L ANNÉE Naissance d Harmonie Mutuelle, 1 re mutuelle santé de France 36 Le projet Harmonie Fonction Publique 40 Les ambitions de l Union Harmonie Mutuelles 48 RÉSULTATS-COMPTES SOCIAUX 50 Le bilan Le compte de résultat L affectation du résultat Les informations complémentaires 56 Les mandats exercés par les administrateurs de l Union Harmonie Mutuelles en 2012

4 LE MESSAGE DU PRÉSIDENT Le message du président Guy Herry Président de l Union Harmonie Mutuelles «PRENDRE EN COMPTE LES ÉVOLUTIONS DE NOTRE ENVIRONNEMENT POUR MIEUX ACCOMPAGNER NOS ADHÉRENTS.» Nous pouvons nous féliciter du chemin parcouru depuis la création de notre union. En effet, avec la fusion d Harmonie Mutuelle et celle en cours entre la MNAM et la SMAR, les objectifs fixés en 2004 ont été largement atteints. Nous avons constitué ensemble un pôle mutualiste de référence. La clef de voûte de cet édifice tient sans doute dans notre démarche. Depuis 2010, au sein de notre union, nous avons, effectivement, porté une réflexion stratégique partagée et fédératrice. Cette réflexion constitue un levier puissant pour construire une culture commune et une cohérence de points de vue et de positions partagés. Elle constitue un des moyens de faire vivre la démocratie mutualiste. Si elle doit s exprimer sur le terrain, dans nos territoires, cette démocratie doit aussi imprégner notre fonctionnement et notre réflexion stratégique. Les orientations stratégiques, ainsi définies en 2010, s appuient sur une double ambition. En premier lieu, celle d accompagner nos adhérents tout au long de leur vie pour les aider à faire face aux aléas de la vie. Cette ambition est sans doute commune à toutes les mutuelles, mais toutes n y répondent pas avec la qualité que nous voulons avoir. Car si la société a profondément changé, nos adhérents aussi. Cette ambition traduit donc notre volonté de nous adapter, d adapter notre offre et notre organisation à la société d aujourd hui. Et mieux encore de nous préparer pour celle de demain. En second lieu, nous avons l ambition d être un acteur majeur de la santé et de la structuration de la protection sociale. Nous avons notamment pour objectifs : - d élargir les bases géographiques et sociales de notre solidarité ; - de conforter la pérennité de nos engagements ; - de peser dans les négociations avec les offreurs de soins. 4

5 LE MESSAGE DU PRÉSIDENT Aujourd hui, presque trois ans plus tard, nos ambitions comme nos valeurs sont plus que jamais d actualité. Du reste, c est l affirmation de ces ambitions et de ces valeurs qui a convaincu certaines mutuelles de rejoindre l Union Harmonie Mutuelles. Pour autant, depuis 2010, le paysage a changé. Changement politique, aggravation de la crise, accord national interprofessionnel de janvier dernier. Être leader, et surtout le rester, impose d avoir un cap clair et d être à la fois imaginatif, inventif et de savoir se remettre en question. L union doit pouvoir réinterroger ses orientations stratégiques pour pouvoir prendre en compte les mutations de notre environnement. Il ne s agit pas de changer d ambitions ou de valeurs! Mais nous devons prendre en compte la réalité telle qu elle est aujourd hui, avec ses conséquences de court terme, comme ses perspectives de moyen et long terme. En novembre 2011, à Lyon, notre résolution finale soulignait que les délégués des mutuelles de l Union Harmonie Mutuelles étaient conscients de la gravité de la crise et de ses conséquences immédiates. Elle appelait à «s unir pour une solidarité renforcée et faire barrage aux effets les plus lourds de la crise». Aujourd hui, la situation s est encore aggravée. La violence de la crise n a sans doute pas atteint son paroxysme. Dans ce contexte, notre mobilisation doit encore se renforcer pour que nous puissions, ensemble, nous donner les moyens de notre ambition. 5

6 6

7 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES

8 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES La décélération des dépenses de soins, effet probable de la crise économique En 2012, les dépenses remboursées par l assurance maladie ont été inférieures de 0,9 milliard à l objectif national (ONDAM) voté par le Parlement. Pour la troisième année, l ONDAM est donc respecté, et même mieux. Malgré cette sous-exécution, le déficit de l assurance maladie reste important : 5,9 milliards d euros. Toutefois, ce déficit est pratiquement réduit de moitié par rapport à Ces résultats s inscrivent dans un contexte de décélération des dépenses de soins, particulièrement pour les soins de ville. L année 2012 est ainsi qualifiée «d historiquement basse» par la Caisse nationale d assurance maladie (CNAMTS). Les dépenses de soins de médecins et dentistes sont stables, en baisse pour les médicaments en particulier prescrits en ville après la stabilisation historique de l année 2011, en baisse pour les indemnités journalières. En revanche, les dépenses relatives aux soins hospitaliers continuent à progresser de façon soutenue, de même que les dépenses d auxiliaires médicaux, surtout soins infirmiers, en raison notamment de revalorisations tarifaires. Une série de facteurs peuvent expliquer cette décélération des dépenses de soins, qui n est pas spécifique à la France. Dans de nombreux pays de l OCDE, un renversement de tendance s est en effet produit dans les années Alors qu en moyenne, les dépenses de santé ont progressé annuellement de 4,6 % dans les pays de l OCDE de 2000 à 2009, elles ont diminué de 0,6 % par an en Les experts attribuent cette évolution aux mesures prises par les gouvernements pour réduire les déficits publics ainsi qu aux effets de la crise sur le revenu des ménages. L éventualité d une extension des réseaux de soins aux mutuelles, catalyseur de l opposition de nombreux professionnels de santé Contrairement aux assureurs et aux institutions de prévoyance, les mutuelles n ont pas actuellement le droit de faire varier leurs remboursements en fonction de la fréquentation ou non d un réseau de soins. La Cour de cassation a récemment confirmé cette interdiction. La Mutualité française et ses mutuelles demandent donc que soit mis fin à cette distorsion de concurrence. Un projet de proposition de loi (PPL) a été déposé en ce sens par le député Bruno Leroux et débattu à l Assemblée nationale au dernier trimestre de l année Ce projet a déclenché la bronca des professionnels de santé libéraux à commencer par les opticiens. Ils ont su gagner à leur cause les médecins. Ceux-ci ont obtenu de ne pas être concernés par le texte adopté. Une très violente campagne d opinion a eu lieu à cette occasion, avec attaques personnelles et manifestation devant le siège de la fédération. Les jeunes internes ont été particulièrement actifs. Les organismes complémentaires, et singulièrement les mutuelles, ont ainsi été accusés de vouloir réduire le libre choix des patients et la liberté de prescription, d orienter les prescriptions notamment vers des produits de moindre qualité. Bref, de vouloir dégager des marges sans bénéfices pour les adhérents. 8

9 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES L Autorité de la concurrence a pourtant fait part de son soutien à la mise en place de tels réseaux pour améliorer une concurrence insuffisante entre opérateurs. Elle a également jugé que le réseau Kalivia, soutenu par l Union Harmonie Mutuelles et Malakoff Médéric, n avait pas biaisé la concurrence entre opticiens. Voté par l Assemblée nationale, le PPL Leroux n est toujours pas inscrit à l ordre du jour du Sénat. Convention médicale, un avenant numéro 8 discuté Quelques semaines plus tôt, la négociation de l avenant numéro 8 de la convention médicale sur la maîtrise des dépassements médicaux et la mise en place d un contrat d accès aux soins avait également provoqué de nombreuses tensions. Présentée comme historique par la ministre des Affaires sociales, la signature de cet avenant a été diversement appréciée, y compris au sein du Mouvement mutualiste. C est dans ce contexte de crispation assez générale que le président de l Union Harmonie Mutuelles, Guy Herry, et le président d Istya, Thierry Beaudet, ont décidé d écrire une lettre ouverte aux médecins. Intitulée «Nos adhérents sont aussi vos patients!», cette lettre proposait aux médecins de dépasser le stade de la défiance pour se situer, de part et d autre, à la hauteur des enjeux et construire de nouvelles relations de confiance réciproque dans l intérêt des adhérents/patients. 9

10 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES L annonce d une généralisation de la complémentaire santé et d une stratégie nationale de santé Comme ses prédécesseurs, le nouveau Président de la République, François Hollande, a honoré de sa présence le congrès de la Mutualité qui s est tenu à Nice en octobre À cette occasion, il a fait part de sa volonté de généraliser, dans les prochaines années, l accès à une complémentaire santé, dont il a souligné l importance pour accéder aux soins. Il a émis des réserves sur la fiscalité des contrats collectifs. Il a par ailleurs largement insisté sur l importance de la prévention et la nécessité de la développer en France. Il a également fait part de sa volonté de simplifier l ensemble du dispositif des agences de santé. Ces différents aspects ont été intégrés dans l annonce par le Premier ministre de la mise en œuvre d une stratégie nationale de santé, associant réponses aux besoins de santé, organisation de l offre de soins et d accompagnement, solvabilisation et protection sociale, y compris complémentaire. La ministre des Affaires sociales a également demandé au Haut Conseil pour l avenir de l assurance maladie (HCAAM) de conduire une réflexion portant sur l ensemble des dispositifs fiscaux et sociaux appliqués aux complémentaires santé, aussi bien en taxation qu en exonération ou sous forme d aide. 10

11 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES L accord national interprofessionnel favorise la généralisation de la complémentaire santé L accord national interprofessionnel (ANI) signé le 11 janvier 2013, concernant l équilibre entre flexibilité et sécurisation de l emploi, prévoit la généralisation à la quasi-totalité des salariés du secteur privé d une couverture complémentaire obligatoire. Le gouvernement a décidé de traduire cet accord dans une loi pour lui donner une pleine légitimité. L ANI constitue une première étape positive vers la généralisation de la complémentaire santé, promesse du Président de la République. L obligation de couverture va en effet profiter aux salariés jusqu ici non couverts, en particulier ceux des petites et moyennes entreprises. Les aides de l employeur et les exonérations sociales et fiscales constituent autant de soutiens au pouvoir d achat des salariés. Ce progrès doit s inscrire dans la perspective de généralisation au reste des assurés sociaux dans le cadre d une deuxième étape. Cette extension devra s appuyer sur la révision des modalités des contrats responsables. Il s agit de renforcer l équité et la solidarité des aides publiques, fiscales et sociales accordées pour favoriser l accès à une couverture santé. Objectif : éviter que les règles du marché ne favorisent les pratiques assurantielles non solidaires. L union et les synergies Le Groupe Harmonie s affirme comme un acteur global de santé dont la finalité est d accompagner les adhérents de nos mutuelles, de les aider à faire face aux aléas de la vie et de leur faciliter l accès à des soins de qualité, quelles que soient leurs ressources. Un engagement qui implique de développer des activités plus larges que la complémentaire santé, et notamment : des actions de prévention et de promotion de la santé, des solutions de prévoyance et de retraite, des services d assistance, une offre complète de soins et de services de qualité à des tarifs maîtrisés. François Venturini Directeur général de l Union Harmonie Mutuelles Au sein de ce groupe, l Union Harmonie Mutuelles témoigne depuis des années de la richesse et de la force générées par la dynamique d union et de complémentarité. Après avoir constitué, en 2010, le réseau d opticiens Kalivia Optique, désormais 1 er réseau d opticiens en France, nous avons lancé en 2012, en partenariat avec le groupe Malakoff Médéric, un réseau d audioprothésistes. Comme pour Kalivia Optique, l objectif est d offrir aux adhérents des prestations de haute qualité et des conditions tarifaires optimisées en leur proposant de s adresser à des professionnels partenaires. La démonstration est faite qu ensemble nous avons les moyens d innover au service de nos adhérents. Nous avons aussi la capacité de développer des synergies pour l ensemble des mutuelles adhérentes à l union : en termes de système d information ; en termes de dispositifs de veille, visant à analyser les évolutions de notre environnement aussi bien à court terme, qu à moyen et à long terme ; en termes de dispositifs de maîtrise des risques et de la performance ; en termes de démarche RSE Sur la base d orientations stratégiques communes, nous avons pu élaborer, construire, développer, des projets, des outils et des services partagés par les différentes mutuelles de notre union. Ainsi l Union Harmonie Mutuelles fait de ses racines et des valeurs mutualistes des atouts pour faire face aux enjeux actuels et préparer l avenir. 11

12 12

13 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION

14 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION 2012 a été une année d accomplissement pour l Union Harmonie Mutuelles dont cinq des composantes - Prévadiès, Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, les mutuelles Santévie et Santévie MP et SPHÉRIA Val de France - ont fusionné pour créer Harmonie Mutuelle, 1 re mutuelle santé de France. Cette fusion marque l aboutissement d un long processus de construction répondant à la vocation même de l union, qui est de favoriser le rapprochement de ses membres. Depuis le début, ce projet de création d une mutuelle nationale visait à faire face efficacement aux mutations de l environnement, démontrer la pertinence du modèle mutualiste et construire un projet au service des adhérents. Agrume en chiffres 30 mutuelles adhérentes personnes protégées 160 M de cotisations santé 119 M de fonds propres Par ailleurs, l Union Harmonie Mutuelles a accueilli deux nouvelles composantes. Lors de son assemblée générale du 25 octobre 2012, l Union Harmonie Mutualité a décidé d adhérer à l Union Harmonie Mutuelles au 1 er janvier De même, lors de son assemblée générale du 30 janvier 2013, l union de groupe mutualiste Agrume a décidé d adhérer à l union afin de développer les services dédiés aux mutuelles qu elle regroupe avec trois objectifs principaux : - élargir sa capacité financière ; - répondre plus facilement aux éventuels besoins de garantie financière de ses membres ; - mutualiser les services d Agrume et de l Union Harmonie Mutuelles et faire bénéficier des services proposés par l Union Harmonie Mutuelles (exemple : accès au réseau Kalivia) aux mutuelles Agrume. AGRUME Agrume, union de groupe mutualiste (UGM), a été fondée en 2008 par 27 mutuelles adhérentes à l Union nationale des mutuelles en entreprise (UNME), porte-parole des mutuelles en entreprise au sein des instances du mouvement mutualiste et vers les partenaires sociaux et institutionnels. UGM au sein de l UNME, Agrume a pour vocation de : - définir et conduire une politique commune de communication ; - mettre en place des mécanismes permettant une entraide technique et financière entre ses membres à partir de modes de financement et de modalités prédéfinis ; - développer des outils communs de prévention et de gestion des risques. 14

15 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION Les instances Durant cette année, quatre réunions du conseil d administration se sont tenues. Réunions qui ont été préparées, nourries, enrichies, par les réflexions menées au sein de la commission exécutive et également au sein des quatre commissions et du comité doctrine et prospectives : - la commission Europe et international, présidée par Antoine Valentino ; - la commission innovation et offre de services, présidée par Joseph Deniaud ; - la commission presse, présidée par Michel Martin ; - la commission des garanties, présidée par Jean-Pierre Prioul ; - le comité doctrine et prospectives, présidé par Joseph Deniaud ; et enfin, indirectement, par les travaux des instances des mutuelles composant l union. L assemblée générale de l Union Harmonie Mutuelles s est tenue le 27 juin L organisation politique des instances de l Union Harmonie Mutuelles en 2012 Conseil d administration - 19 administrateurs Harmonie Mutualité - 19 administrateurs Prévadiès - 4 administrateurs Mutuelle Existence - 4 administrateurs Santévie - 4 administrateurs SPHÉRIA Val de France - 2 administrateurs MNAM - 2 administrateurs SMAR - 2 administrateurs Mare Gaillard Commission exécutive - 8 administrateurs Harmonie Mutualité - 8 administrateurs Prévadiès - 1 administrateur Mutuelle Existence - 1 administrateur Santévie - 1 administrateur SPHÉRIA Val de France - 1 administrateur MNAM - 1 administrateur SMAR - 1 administrateur Mare Gaillard Assemblée générale - 65 délégués Harmonie Mutualité - 65 délégués Prévadiès - 11 délégués Mutuelle Existence - 11 délégués Santévie - 11 délégués SPHÉRIA Val de France - 7 délégués MNAM - 5 délégués SMAR - 6 délégués Mare Gaillard Commissions - Presse - Garanties - Europe et international - Innovation et offre de services - Comité doctrine et prospectives 15

16 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION Naissance d Harmonie Mutuelle Le projet de fusion a été définitivement adopté à l unanimité par les différentes composantes, Prévadiès, Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, les mutuelles Santévie et Santévie MP et SPHÉRIA Val de France lors de leurs assemblées générales respectives de juin Elles ont ainsi donné naissance à Harmonie Mutuelle, 1 re mutuelle santé de France, avec plus de 4,5 millions de personnes protégées. Le 27 juin 2012, l assemblée générale d Harmonie Mutuelle a finalisé le processus des assemblées générales des mutuelles fusionnantes en approuvant la fusion par absorption. Le 23 octobre 2012, l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) a donné son agrément et son approbation concernant les transferts de portefeuilles. Cette décision est parue au Journal officiel du 30 décembre Chiffres clés d Harmonie Mutuelle Plus de 4,5 millions de personnes protégées* ayants droit au titre du régime social des indépendants (RSI) bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUc) entreprises adhérentes collaborateurs Plus de 300 agences 2,1 milliards d euros de cotisations santé** élus représentant les adhérents * y compris acceptations en réassurance. ** brutes de réassurance, brutes de taxes. LA CRÉATION D HARMONIE FONCTION PUBLIQUE Un autre projet de fusion s est concrétisé en 2012 au sein de l Union Harmonie Mutuelles. Ce projet est relatif à la création d un pôle fonction publique par la MNAM et la SMAR, deux mutuelles membres de l union. Harmonie Fonction Publique a été officiellement créée le 14 novembre 2012, date de son assemblée générale constitutive. Elle sera opérationnelle au 1 er janvier

17 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION Les instances en 2012 Le séminaire des conseils d administration des mutuelles de l Union Harmonie Mutuelles Les administrateurs des mutuelles de l Union Harmonie Mutuelles se sont réunis en séminaire, à Orléans, les 9 et 10 février Le thème de ce séminaire portait sur les services de soins et d accompagnement mutualistes. Favoriser l accès aux soins pour tous Les mutuelles de l union ont pour objectif de favoriser l accès aux soins pour tous. Afin de répondre aux besoins de leurs adhérents, elles s emploient à réduire leur reste à charge et à développer les services de soins et l accompagnement. Telle fut l orientation des travaux et des échanges de ce séminaire. D autre part, afin de renforcer la solidarité dans un contexte économique difficile, le débat s est porté sur les besoins des jeunes actifs afin de faciliter leur implication dans la vie mutualiste. L assemblée générale de l Union Harmonie Mutuelles de juin 2012 Modifications statutaires de l union L assemblée générale de l Union Harmonie Mutuelles du 27 juin 2012 a approuvé les modifications statutaires de l union afin de : - changer son nom devenu «Union Harmonie Mutuelles», de manière à éviter toute confusion avec la naissance de la nouvelle mutuelle «Harmonie Mutuelle» ; - modifier la composition de ses collèges suite à la fusion de cinq de ses mutuelles adhérentes ; - pouvoir accueillir en son sein des mutuelles situées dans un autre État membre de l Union européenne. Les composantes de l union sont désormais réparties en quatre collèges : Le collège n o 1 est constitué par les délégués de la mutuelle Harmonie Mutuelle. Ce collège a remplacé les collèges des différentes mutuelles fusionnantes. Le collège n o 2 est composé des délégués des mutuelles ou d unions de mutuelles interprofessionnelles adhérentes à l union, en dehors d Harmonie Mutuelle. La mutuelle Mare Gaillard fait partie de ce collège ainsi que l Union Harmonie Mutualité. Le collège n o 3 regroupe les délégués de mutuelles ou d unions de mutuelles professionnelles ou d entreprises adhérant à l union, notamment la MNAM et la SMAR. Le collège n 4 a pour vocation d accueillir des mutuelles se situant dans un autre État membre de l Union européenne. Ces nouveaux statuts sont entrés en vigueur au 31 décembre 2012 à minuit, après ratification définitive par l Autorité de tutelle de la fusion de Prévadiès, Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, des mutuelles Santévie et SPHÉRIA Val de France. 17

18 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION Le travail des commissions La commission Europe et international La commission Europe et international s est réunie quatre fois en 2012, les 13 mars, 29 mai, 11 septembre et 4 décembre. Les travaux de la commission ont principalement porté sur le chantier majeur en cours, à savoir le développement en Italie de la SCE Fondo Salute. En 2012, des accords de conventionnement avec les professionnels de santé en Italie ont été signés et un centre d appels (Infocenter) a été créé à Naples afin de se mettre en situation de pouvoir répondre aux appels d offres nationaux. Les axes stratégiques de développement sur le marché italien des conventions collectives nationales (CCN) et des accords de branche ont été définis. Par ailleurs, une étude de marché sur le secteur dentaire en Italie a été réalisée. Les membres de la commission ont étudié les propositions d assistance à l international concernant les adhérents d Harmonie Mutuelle. Il a été confié à Ressources Mutuelles Assistance (RMA), l assisteur à la personne du groupe, l assistance des produits suivants : Harmonie Expatriés, Harmonie Missions et Harmonie Studies. D autre part, des membres de la commission ont participé au congrès de l AMICE (Association des assureurs mutuels et coopératifs en Europe) qui s est déroulé à Gdansk, en Pologne, du 6 au 8 juin Lors de cet événement, la SCE Fondo Salute a été présentée aux participants du congrès. À noter également la présence de certains membres de la commission à la conférence organisée par l eurodéputé Luigi Berlinguer au Parlement européen, le 26 septembre Cet événement a été l occasion de donner le point de vue de la mutuelle sur la nécessité de nouer des partenariats mutualistes en Europe, mais également d exprimer son souhait et son attente quant à la création d un statut de mutuelle européenne. La commission innovation et offre de services La commission innovation et offre de services s est réunie en février Il a été décidé que sa composition, son périmètre et ses ambitions soient revus en La commission presse La commission presse s est réunie trois fois en 2012 : le 8 mars, le 26 septembre et le 8 novembre. En 2012, le titre Essentiel Santé Magazine (magazine papier et blog) a poursuivi sa mission d information et de sensibilisation des mutualistes sur les questions de santé et de société. Au service de l image de l Union Harmonie Mutuelles et de ses mutuelles, il continue de proposer des contenus à haute valeur ajoutée comme en témoignent les nombreux retours positifs y compris de la part des professionnels de santé. Le titre a ainsi contribué à l expression de l union et à la valorisation de ses prises de position, de ses actions et de ses réalisations. En 2012, Essentiel Santé Magazine (ESM) a également accompagné le processus de fusion en informant régulièrement les adhérents des cinq mutuelles. 18

19 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L'UNION La commission des garanties La commission des garanties s est réunie à trois reprises en Les deux premières réunions, qui ont eu lieu respectivement en février et en avril, ont principalement traité de la nécessaire convergence des offres des cinq mutuelles fusionnantes. La commission a opté pour la diffusion à partir de septembre 2012 des offres suivantes sur l ensemble du territoire : - Harmonie Santé Plus pour les particuliers ; - Harmonie Protection Plus pour les particuliers ; - Harmonie Santé Pro pour les professions indépendantes ; - Harmonie Santé Entreprise pour les entreprises. Toujours dans le cadre de la fusion, la commission a adopté l extension de la garantie assistance à l étranger à compter du 1 er janvier Le plan de développement a également été présenté et, plus particulièrement, la nouvelle offre destinée aux professions indépendantes et l offre labellisée destinée aux agents des collectivités territoriales. La dernière réunion, qui s est tenue postfusion, a surtout traité du renouvellement d Harmonie Santé Plus, du projet d aide à la complémentaire santé (ACS) et du bilan de Kalivia. Le comité doctrine et prospectives Le comité doctrine et prospectives a vocation à apporter son analyse et émettre des préconisations sur les questions relatives au financement de la protection sociale et du système de soins ainsi que sur les conséquences politiques, stratégiques et structurelles qui en résultent pour l Union Harmonie Mutuelles. En 2012, le comité doctrine et prospectives s est réuni cinq fois. Début 2012, s est déroulée une journée de réflexion et d échanges sur les perspectives d avenir de la protection sociale et ses opportunités d évolution pour un système de santé plus juste. Au cours de ce séminaire, deux experts sont intervenus sur le sujet : Bruno Palier, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), et Agnès Bocognano, directrice santé de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF). Dans la continuité, le comité a travaillé à la définition d un cadre collectif visant à garantir l accès à une protection complémentaire tout au long de la vie. Cette réflexion croise la problématique de la généralisation de la complémentaire santé instaurée dans l accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 11 janvier Tout au long de l année, le comité a été associé à la conception et au test du dispositif de veille stratégique déployé par Harmonie Mutuelle en

20 20

21 LES FAITS MARQUANTS DE L ANNÉE 2012

22 LES FAITS MARQUANTS DE L'ANNÉE 2012 Les 1 er et 2 juin 2010, les orientations stratégiques de l Union Harmonie Mutuelles ont été présentées à l ensemble des administrateurs et débattues lors d un séminaire qui s est tenu à Reims. En juin 2010, chacune des assemblées générales des composantes de l Union Harmonie Mutuelles avait adopté ces orientations pour les années 2011 à Elles précisent, en amont, les ambitions et les valeurs auxquelles elles répondent et, en aval, les éléments clés du projet d entreprise qui doit les porter. Ces orientations stratégiques sont le socle de deux projets phares de l union qui se sont concrétisés en Le premier concerne la fusion de Prévadiès, Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, les mutuelles Santévie et Santévie MP et SPHÉRIA Val de France actée les 25 et 26 novembre 2011 lors du séminaire national des délégués de l Union Harmonie Mutuelles à Lyon. Cette fusion a donné naissance au 1 er janvier 2013 à Harmonie Mutuelle, 1 re mutuelle santé de France. Le second projet est relatif à la création d un pôle fonction publique par la MNAM et la SMAR, deux mutuelles de la fonction publique, membres de l union. Le 14 novembre 2012, Harmonie Fonction Publique a été officiellement créée lors de son assemblée générale constitutive. Elle sera effective au 1 er janvier

23 LES FAITS MARQUANTS DE L'ANNÉE 2012 Naissance d Harmonie Mutuelle, 1 re mutuelle santé de France LA CRÉATION D UN ACTEUR GLOBAL DE SANTÉ La taille d Harmonie Mutuelle lui confère les moyens d accompagner ses adhérents tout au long de leur vie et de les aider à faire face aux aléas de l existence. Elle lui permet aussi de s affirmer comme un acteur majeur de la santé et de la protection sociale en plaçant l humain au cœur de ses préoccupations. La création d Harmonie Mutuelle a donné naissance à un acteur global de la santé qui favorise l accès aux soins pour tous. JUIN 2012 : DES VOTES HISTORIQUES Du 18 au 25 juin 2012, les assemblées générales des mutuelles fusionnantes, réunies pour la dernière fois, ont, successivement et à l unanimité, voté leur fusion en adoptant la résolution «Fusion absorption par Harmonie Mutuelle effective au 31 décembre 2012, minuit». Ainsi naissait la plus grande mutuelle de France : Harmonie Mutuelle, qui pouvait alors tenir son assemblée générale le 27 juin. Juin 2012 : le vote des assemblées générales 18 juin Santévie et Santévie MP 19 juin Mutuelle Existence 20 juin Prévadiès 21 juin Harmonie Mutualité 25 juin SPHÉRIA Val de France 27 juin Harmonie Mutuelle 23

24 LES FAITS MARQUANTS DE L'ANNÉE 2012 Les grandes étapes du rapprochement des cinq mutuelles 17 décembre 2009 Le conseil d administration de l Union Harmonie Mutuelles entérine la volonté d Harmonie Mutualité, de Prévadiès et de Mutuelle Existence de fusionner à l horizon Juin 2010 Chacune des assemblées générales des composantes de l Union Harmonie Mutuelles adopte ces orientations. Désormais, l adhésion à l union implique l acceptation de ces orientations. 5 et 6 février 2010 Réunis en séminaire, les quatre conseils d administration valident la feuille de route et construisent ensemble les orientations stratégiques communes Octobre 2010 Santévie s inscrit dans le projet de fusion. Février 2011 SPHÉRIA Val de France s inscrit à son tour dans le projet de fusion. Juin 2011 Les assemblées générales des mutuelles fusionnantes approuvent le rapport d étape sur les principes de gouvernance et d organisation managériale. 24

L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011

L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011 L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011 02 SOMMAIRE 05 Message du Président 07 Environnement et perspectives 13 La vie institutionnelle de l union 15 Un projet, deux fusions 20 Le travail des commissions

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION dossier presse de L alliance mutualiste à vos côtés UNION adhérentes à 19 juin 2013 Sommaire n L alliance mutualiste Une protection sociale au service de tous les publics n Un modèle de gouvernance original

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE Paris, le 4 novembre 2011 - Poursuivant sa montée en

Plus en détail

Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique

Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique Communiqué de presse 12 janvier 2015 Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique Le 12 janvier 2015, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et Joseph Deniaud, président

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-16 du 25 février 2015 relative à la création d une Société de Groupe d Assurance Mutuelle («SGAM») par le Groupe La Mutuelle Générale et le Groupe Malakoff Médéric

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Rendre accessibles les aides auditives à un plus grand nombre : Harmonie Mutuelles et Malakoff Médéric s engagent

Rendre accessibles les aides auditives à un plus grand nombre : Harmonie Mutuelles et Malakoff Médéric s engagent Communiqué de presse Paris, le 24 mai 12 Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles lancent Kalivia Audio, leur deuxième réseau de soins commun, pour faciliter l accès de leurs bénéficiaires aux aides auditives

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-73 du 26 juin 2013 relative à la constitution par les mutuelles Harmonie Mutuelle, Mutuelle Nationale de l Aviation Marine, Mutuelle SMAR, Mutuelle de Mare Gaillard

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-111 du 3 août 2012 relative à la fusion par absorption des mutuelles Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie, Santévie MP et Spheria Valde-France

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e Regards croisés s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e N 49-25 juillet 2014 Serge Lavagna Secrétaire national de la CFE-CGC Protection sociale ÉDITO Contact : Mireille Dispot Expert protection sociale

Plus en détail

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution!

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution! L ANI du 11 janvier : une petite révolution! Que prévoit l accord? L article 1 er de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier, prévoit, dans le cadre de la sécurisation de l emploi, la généralisation

Plus en détail

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! LIVRe BLANC www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! MUTUELLE LMP LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE, UN ENJEU MAJEUR DÈS MAINTENANT. CONTRAT COLLECTIF ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 PRESENTATIION DE LA MFP L UNIION DES MUTUELLES ET UNIIONS DE MUTUELLES DU SECTEUR PUBLIIC Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 Membrres Miissiions Engagementts 22 mutuelles ou Unions de mutuelles professionnelles

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Paris, le 12 juin 2014 Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Délibération n CONS. 13 12 juin 2014 Projet de loi de financement rectificative de la

Plus en détail

statuts Mutuelle substituée par la Mutuelle Nationale Territoriale Mutuelle régie par le livre II du code de la Mutualité - Numéro SIREN 444 042 303

statuts Mutuelle substituée par la Mutuelle Nationale Territoriale Mutuelle régie par le livre II du code de la Mutualité - Numéro SIREN 444 042 303 statuts 2014 Adoptés par l Assemblée générale constitutive du 11 septembre 2002 Modifiés par les Assemblées générales des 9 décembre 2003, 25 juin 2005, 24 juin 2006, 23 juin 2007, 22 septembre 2009, 16

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

I. Les dates clés à connaître

I. Les dates clés à connaître NOTE D INFORMATION 2013/27 du 23 décembre 2013 SOCIAL : Protection sociale complémentaire : les modifications à venir en 2014 Il est urgent de s en occuper I. Les dates clés à connaître Les employeurs

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-117 du 26 juillet 2011 relative à la fusion par absorption d Eovi Mutuelle creusoise, Eovi Mutuelle du Limousin, Eovi la Mif, Eovi Roanne Mutuelle, Eovi Mutuelles

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #7 JANVIER 2014 de Mutex VŒUX Les équipes de Mutex et de ses mutuelles partenaires, vous adressent ainsi qu à vos familles et vos amis,

Plus en détail

Sensibilisation aux accidents de la vie courante

Sensibilisation aux accidents de la vie courante 1er décembre 2012, Saint Nazaire et Nantes Communiqué de presse Harmonie Soins & Services Enfance & Famille, et le service Prévention d Harmonie Atlantique, ont invité les familles de jeunes enfants le

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 2 avril 2009 C2008-77 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 28 octobre

Plus en détail

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 Evolution des dépenses de santé IMPORTANCE DU RESTE A CHARGE DES MENAGES ET DES ORGANISMES COMPLEMENTAIRES - Déficit persistant du régime général - Augmentation

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-93 du 29 juin 2012 relative à la fusion du Groupe Mornay, du Groupe D&O et de la Fédération Mutualiste Interdépartementale de la Région Parisienne L Autorité de la

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Convention collective nationale des industries chimiques Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Offre labellisée par les Industries chimiques Une complémentaire santé

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce

Plus en détail

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales Universit niversités s des maires 2014 Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation

Plus en détail

À tout moment. une mutuelle sur qui compter

À tout moment. une mutuelle sur qui compter À tout moment une mutuelle sur qui compter Harmonie Mutualité, votre partenaire santé Votre entreprise vous permet de bénéficier d une complémentaire santé collective Harmonie Mutualité. En nous rejoignant,

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin!

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin! Santé ET Prévoyance vous accompagne vraiment plus loin! 3 offres labellisées pour bien accompagner votre démarche de protection sociale La participation financière de votre collectivité fait avancer la

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire Audistya et Optistya Qualité, proximité et juste prix Depuis le 1 er janvier 2013, les adhérents de plusieurs mutuelles du groupe Istya ont la possibilité de bénéficier des avantages proposés par le nouveau

Plus en détail

LE RÉFÉRENCEMENT 8POINTS D ANALYSE POUR MIEUX COMPRENDRE ET EN ATTENDRE PLUS PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE DES AGENTS PUBLICS DE L ETAT CFTC FAE

LE RÉFÉRENCEMENT 8POINTS D ANALYSE POUR MIEUX COMPRENDRE ET EN ATTENDRE PLUS PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE DES AGENTS PUBLICS DE L ETAT CFTC FAE LE RÉFÉRENCEMENT Document non contractuel - Mai 2014 - www.charlie.fr 8POINTS D ANALYSE POUR MIEUX COMPRENDRE ET EN ATTENDRE PLUS PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE DES AGENTS PUBLICS DE L ETAT CFTC FAE

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (1) Version consolidée au 4 avril 2015

LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (1) Version consolidée au 4 avril 2015 LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (1) Version consolidée au 4 avril 2015 Chapitre Ier : Créer de nouveaux droits pour les salariés Section 1 : De nouveaux droits individuels

Plus en détail

Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire. Transformez vos nouvelles obligations en opportunité!

Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire. Transformez vos nouvelles obligations en opportunité! Les obligations de l employeur prévoyance complémentaire collective et obligatoire Transformez vos nouvelles obligations en opportunité! Sommaire PRESENTATION DU GROUPE AG2R LA MONDIALE LA PREVOYANCE SOCIALE

Plus en détail

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Dossier de presse Février 2015 Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Coverlife, le courtier spécialisé en distribution d assurances pour particulier, crée

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous.

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous. 1 9 S E P T E M B R E 2 0 1 3 CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE En France 10 millions de personnes ne peuvent pas se soigner. www.unemutuel lepourtous.com Débattonsen! Affiche40x60.indd 1 10/09/13

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE DOSSIER DE PRESSE Paris, 20 mai 2015 NOUVELLE DONNE EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE - Un marché de la santé bousculé, plus particulièrement par l ANI Santé 2 - AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance»

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance» Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #3 janvier 2013 de Mutex Focus sur 2012! Grâce aux partenariats que Mutex a noués depuis de nombreuses années avec les 5 confédérations

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de la CCN PACT ARIM

La complémentaire santé des salariés de la CCN PACT ARIM La complémentaire santé des salariés de la CCN PACT ARIM Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN PACT ARIM L accord du 30 septembre 2014 instaure un régime frais de santé. dans

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Programme 2014 1 Formations UNME Programme 2014 Parce que la formation des délégués et administrateurs mutualistes reste plus que jamais une obligation

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Contrat Responsable Panier de soins ANI. Novembre 2014

Contrat Responsable Panier de soins ANI. Novembre 2014 1 Contrat Responsable Panier de soins ANI Novembre 2014 2 Sommaire 2 Qu est-ce qu un contrat solidaire et responsable? Contrat responsable : Pourquoi une réforme? Contrat responsable : Nouvelles obligations

Plus en détail

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS DES VALEURS défendues et partagées Les mutuelles poursuivent avant tout l objectif de permettre la prise en charge en matière de santé et la qualité des soins pour

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

Dossier Pratique Complémentaire santé septembre 2014

Dossier Pratique Complémentaire santé septembre 2014 Dossier Pratique Complémentaire santé septembre 2014 Mieux comprendre la complémentaire santé chez Renault 2 1. Les ayants droit 2 2. Pièce à fournir pour l adhésion 2 3. Les cotisations 3 4. Les garanties

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié VOTRE PARTENAIRE SANTé privilégié QUI SOMMES-NOUS? JUST EN FAMILLE, née en 2010, réunit sous la même entité les valeurs communes de deux mutuelles, Just ensemble et En Famille, et apporte à tous ses adhérents

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? Avant le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

L environnement juridique et fiscal

L environnement juridique et fiscal L assurance française en 2009 Rapport annuel 2009 65 L environnement juridique et fiscal Nombre de sujets de toute première importance, touchant à l organisation et à l environnement réglementaire du secteur

Plus en détail