CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. lepourtous.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous."

Transcription

1 1 9 S E P T E M B R E CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE En France 10 millions de personnes ne peuvent pas se soigner. lepourtous.com Débattonsen! Affiche40x60.indd 1 10/09/13 13:58

2 1 Campagne une mutuelle pour tous 1 9 S E P T E M B R E Nous voulons que tous les Français, quels que soient leur statut, leur âge ou leur état de santé puissent bénéficier d une mutuelle qui leur permette un accès aux soins de qualité. Septembre 2013 : les Mutuelles de France lancent une vaste campagne d opinion. Elles interpellent le gouvernement pour obtenir une réforme profonde des politiques publiques en matière de protection sociale complémentaire. En octobre 2012, au congrès de la Mutualité Française, François Hollande, président de la République s est prononcé «pour généraliser, à l horizon 2017, l accès à une complémentaire de qualité pour tous». Depuis, la loi de «sécurisation de l emploi», a été votée. Elle rend obligatoire pour tous les salariés du privé une complémentaire santé avec une prise en charge de 50 % par l employeur et ne concernera au final que personnes qui ne bénéficient d aucune couverture. Mais que deviennent les oubliés du système : étudiants, retraités, chômeurs de longue durée, adultes handicapés, salariés en CDD, personnes modestes qui devront sans aucune aide se payer une complémentaire? Nous avons maintenant dépassé l heure des rapports, des constats, des analyses, nous connaissons l ampleur du problème et il est temps de s engager pour y répondre. Les Mutuelles de France s y emploient en ouvrant le débat avec l ensemble des partenaires du monde syndical, associatif, mutualiste et de l économie sociale et décident d agir pour : une mutuelle pour tous. La campagne s articulera autour de 3 piliers : (pages 2 et 3) - Défendre une Sécu - Réformer les politiques d aide à la complémentaire santé - Supprimer les taxes pour permettre aux mutuelles de baisser leurs tarifs immédiatement Un sondage en partenariat avec IPSOS et le magazine mutualiste VIVA (page 4) Deux questions posées : - Qu attendez-vous aujourd hui de votre mutuelle? - Trouvez-vous normal qu un employeur impose la mutuelle qui couvre ses salariés? Un site mis en ligne le 19 septembre, avec des interviews de nombreuses personnalités (page 5) Un colloque le 26 novembre à Paris 14 h - 18 h qui réunira des responsables mutualistes, associatifs, politiques

3 2 La campagne des Mutuelles de France s, articulera autour de trois piliers 1 Défendre une Sécurité sociale et le modèle mutualiste Oui, une Sécu est fondamentale! Sans elle rien n est possible. C est elle qui est garante de la solidarité nationale. Les Mutuelles de France défendent depuis toujours une Sécurité sociale universelle de haut niveau capable de s adapter à l évolution des besoins en prenant en charge les risques sociaux et sanitaires. > Les Mutuelles de France demandent à ce que le débat sur le financement soit enfin à l ordre du jour pour renforcer notre protection sociale solidaire et refusent tous nouveaux transferts de charge. 2 Réformer les politiques d aide à la complémentaire santé Aujourd hui, le coût supplémentaire des aides fiscales et sociales engendré par la mise en œuvre de l ANI suffirait à couvrir correctement les 4 millions de Français qui ne bénéficient d aucune couverture santé! Les politiques d aide à la complémentaire santé sont de deux types : > La CMU et l ACS sont financées par le fonds CMU qui est abondé quasi exclusivement par les complémentaires santé à travers la taxe CMU. Ce fonds est aujourd hui doté de 1,9 milliard d euros et permet de couvrir 4 millions de personnes mais cela ne met pas un terme aux problématiques d effets de seuil. > Les aides fiscales et sociales concédées aux contrats collectifs obligatoires en entreprise du secteur privé et, dans une moindre mesure, aux travailleurs indépendants sont aujourd hui de 4,3 milliards d euros par an. Le coût complémentaire engendré par l ANI pourrait atteindre 2,5 milliards d euros par an. Ces 2,5 milliards d euros supplémentaires suffiraient aujourd hui à couvrir correctement les 4 millions de Français qui ne bénéficient d aucune couverture santé. Le système actuel crée une situation dans laquelle la couverture complémentaire obligatoire d une partie des salariés est faite sur le dos de la Sécurité sociale et de la solidarité nationale! À l heure où la meilleure utilisation des fonds publics est vitale, cette gabegie doit interroger les responsables politiques. > Les Mutuelles de France proposent de réformer en profondeur ce système d aide à la complémentaire santé en mettant en place un système d aide plus lisible et efficient qui permettrait d attribuer à chacun une aide adaptée pour qu il puisse accéder à une complémentaire santé. Ce système unique d aide permettrait de mettre fin à l injustice sociale que constituent les aides aux seuls contrats collectifs obligatoires. Par ailleurs, cette mesure permettrait de limiter le coût de ces aides pour l État tout en aidant de manière équitable l ensemble des personnes qui en ont besoin. Enfin, les Mutuelles de France demandent que les contrats complémentaires santé ouvrant droit à ces aides répondent à des critères renforcés de solidarité, de responsabilité et de non-sélection du risque.

4 3 La campagne des Mutuelles de France s, articulera autour de trois piliers 3 Supprimer les taxes pour permettre aux mutuelles de baisser leurs tarifs immédiatement Depuis 2008, les taxes frappant les organismes d assurance-maladie complémentaire ont été multipliées par 20. En valeur absolue, leur montant était de 177 millions en 2008 et de 3,5 milliards d euros en Elles pèsent aujourd hui plus de 13 % du montant des cotisations mutualistes. Le taux de la taxe spéciale sur les activités d assurance portant sur les contrats solidaires et responsables d assurance-maladie complémentaire a été porté de 0 à 7 % entre 2009 et La taxe sur le chiffre d affaires des complémentaires affectée au fonds de financement de la CMU est passée de 1,5 % à 6,28 % aujourd hui. Les mutuelles, sociétés de personnes à but non lucratif, n ont d autre choix que de répercuter cette hausse sur les cotisations de leurs adhérents. Ce sont donc les ménages qui inéluctablement payent ces taxes et cela pèse d autant plus sur les revenus des ménages. Les classes moyennes et populaires, les familles et les foyers les plus modestes sont ceux pour qui la charge est la plus lourde. Les mutuelles doivent faire face à des hausses régulières de dépenses sur lesquelles elles ont peu de prise. D abord, l évolution des dépenses de santé, qui augmentent entre 2,5 et 3 % par an. Ensuite, les transferts continus de charges du régime obligatoire vers les complémentaires. La hausse des taxes renchérit le coût de la complémentaire santé, au risque d une démutualisation des classes moyennes et des familles et menace l accès aux soins de certains de nos concitoyens. La Mutualité française a mené, en 2011, une grande campagne pour demander la suppression de ces taxes injustes. La pétition a récolté plus d un million de signatures. > La Fédération des mutuelles de France demande que le gouvernement entende cette revendication et s engage à ce que les mutuelles répercutent cette baisse sur leurs cotisations. Cela pourrait représenter une baisse pouvant aller jusqu à 13 % des cotisations mutualistes.

5 4 Sondage Alors que la loi de «sécurisation de l emploi» va généraliser la complémentaire santé pour les salariés du secteur privé, les Mutuelles de France ont souhaité savoir quelles étaient les attentes des Français quant à leur mutuelle. Avec notre magazine mutualiste Viva et l institut Ipsos, un sondage omnibus téléphonique a été réalisé les 23 et 24 août 2013 auprès d un échantillon national représentatif de 972 individus âgés de 18 ans et plus. Le premier enseignement est qu une majorité de Français (56 %) est hostile au fait qu'un employeur impose la mutuelle qui couvre ses salariés. La question du prix et de la qualité de la couverture préoccupe les Français mais ils restent attachés aux valeurs mutualistes, car l attente prioritaire de près de 21 % d'entre eux des Français est que leur mutuelle fonctionne suivant le principe que chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins, valeur fondatrice de la mutualité. Qu attendez-vo aujourd hui d (attente la plus im s normal ur impose ui couvre riés? 56 % NON Qu attendez-vous aujourd hui d une mutuelle? (attente la plus importante à vos yeux) Qu elle vous rembourse plus. 25 % 20,7 % Qu elle fonctionne suivant le principe que chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. 20,4 % Qu elle soit moins chère. 16,5 % Qu elle soit à but non lucratif. 8,3 % Qu elle soit affiliée à des réseaux de soins qui réduisent votre contribution financière. 5,8 % Qu elle soit gérée par les adhérents eux-mêmes. 40 % OUI Trouvez-vous normal qu un employeur impose la mutuelle qui couvre ses salariés? 4 % Sans opinion 56 % NON Qu elle vous rembourse p Qu elle fonctionne suivan cotise selon ses moyens e Qu elle soit moins chère. Qu elle soit à but non luc 8,3 Qu elle soit affiliée à des qui réduisent votre contr Qu elle soit gérée par les 3,4 % Sans opinion 5,8 % S 3,4 % Sans opinion Sondage Ipsos pour Viva août Omnibus téléphonique Ipsos réalisé les 23 et 24 août 2013 auprès d'un échantillon national représentatif de 972 individus âgés de 18 ans et plus.

6 5 Le site Un site dédié à la campagne «Une mutuelle pour tous» a été créé spécialement pour cette campagne. Des personnalités et responsables du monde mutualiste, politique, syndical et associatif s expriment sur la façon d imaginer une mutuelle accessible à tous. Déjà en ligne les interviews de : Aline ARCHIMBAUD, sénatrice Thierry BEAUDET, président de la MGEN Jean-Paul BENOIT, président de la Fédération des mutuelles de France Patrick BROTHIER, président d ADREA Etienne CANIARD, président de la FNMF Fanélie CAREY-COMTE, députée Véronique DESCAQ, secrétaire confédérale CFDT Pierre DOOR, député Vanessa FAVARO, présidente de la LMDE Daniel HAVIS, président de la MATMUT Didier TABUTEAU, responsable de la Chaire Santé de Sciences politiques Paris Emmanuel ZEMMOUR, président de l UNEF Le CISS, la FNATH, QUE CHOISIR Le site est composé d un mur de vidéos et d une page qui permettra de relayer les articles de presse sur la campagne ainsi que les initiatives de nos mutuelles.

7 6 Repères 16,2 % de nos concitoyens déclarent avoir renoncé à des soins et 32,6 % ceux qui sont sans complémentaire. (INSEE 2011) L Assurance-maladie ne rembourse plus que 55 % des soins de ville. (Comptes nationaux de santé 2011) 89 % des Français ont une complémentaire - h ors CMU C (IRDES 2012) 43 % des Français sont couverts par un contrat d entreprise 57 % des Français sont couverts par un contrat individuel 5,7 % des Français bénéficient de la CMU-C (rapport Fonds CMU 2011) 4,8 % des Français sans couverture complémentaire (VIVA presse) Poids des différents opérateurs en complémentaire santé : 2012 (Etude FNMF - données corrigées du Fonds CMU - Juillet 2013): Mutuelles 55,2 % Instituts de prévoyance 17,4 % Sociétés d'assurance 27,4 % La loi de "sécurisation de l emploi" La loi votée par le Parlement, prévoit dans son article 1, la généralisation de la complémentaire santé pour les salariés en entreprise privée d ici le 1er janvier On estime aujourd hui que sur les 16/17 millions de salariés du secteur privé visés par cette loi, 12 millions bénéficient déjà d un contrat collectif, d autres sont couverts à titre individuel ou par la couverture de leur conjoint ou encore par la CMU-C. C est donc uniquement personnes qui ne bénéficient d aucune couverture complémentaire, c est-à-dire une minorité de salarié qui sera concernée par cette loi. On peut considérer qu environ 4 millions de salariés vont passer d ici 3 ans d un contrat individuel vers un contrat collectif. CMU-Complémentaire La CMU-C vous donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l hôpital). Elles sont prises en charge à hauteur de 100 % des tarifs de la Sécurité sociale. De plus, la CMU-C inclut des forfaits de prise en charge pour les soins dentaires, lunettes, prothèses auditives Accordée à ceux qui ne gagnent pas plus de 719 euros par mois et 1079 euros pour un couple (barème juillet 2013). 4.7 millions de personnes en bénéficient (Rapport Fonds CMUC 2012) ACS (aide à l acquisition d une complémentaire santé) Accordée aux personnes dont les ressources ne dépassent pas 966 euros par mois pour une personne seule. Elle ouvre droit à une déduction sur la cotisation auprès de l organisme complémentaire. Elle est accordée par la CPAM du lieu de résidence et se présente sous la forme d une attestation-chèque pour chaque membre du foyer à faire valoir auprès de l organisme complémentaire choisi afin de réduire le montant annuel de cotisation. Le montant du chèque est selon l âge de 100 à 500 euros personnes en bénéficie alors que de 2,5 à 3,7 millions de personnes seraient concernés (ne font pas valoir leur droit faute au manque d information).

8 7 À propos des Mutuelles de France La Fédération des mutuelles de France, présidée par Jean-Paul Benoit, regroupe près de 130 groupements mutualistes dont 88 mutuelles santé et 34 unions ou mutuelles gestionnaires de réalisations sanitaires et sociales qui gèrent près de 300 services de soins et d accompagnement mutualistes (Ssam). L ensemble des mutuelles et unions de la FMF protège 3 millions de personnes. La FMF est membre de la Fédération nationale de la Mutualité française depuis l unification du mouvement mutualiste en CONTACTS PRESSE : Véronique Lambert Nicolas Souveton Féderation des mutuelles de France 3/5, rue de Vincennes Montreuil Cedex Tél. : Fax : /71 régie par le Code de la mutualité - Siren n Siret n

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance»

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance» Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #3 janvier 2013 de Mutex Focus sur 2012! Grâce aux partenariats que Mutex a noués depuis de nombreuses années avec les 5 confédérations

Plus en détail

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA.

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. CMU ACS ASS AME BILAN DE SANTÉ Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. > Côté santé, elle bénéfi cie de la Couverture Maladie Universelle. Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

UNE MUTUELLE POUR TOUS

UNE MUTUELLE POUR TOUS Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 15 décembre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE MUTUELLE POUR TOUS LA PROPOSITION DE LA VILLE DE BAYONNE POUR UN EGAL

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir sur... Les aides à l acquisition d une complémentaire santé Les aides à l acquisition d une complémentaire santé : mode d emploi à l usage des agents

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi. Monsieur le Président de la Mutualité française, cher Etienne CANIARD,

Seul le prononcé fait foi. Monsieur le Président de la Mutualité française, cher Etienne CANIARD, 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Congrès de la Mutualité Française Nantes Jeudi 11 juin 2015 Monsieur le Président de la Mutualité

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Le point sur l élargissement de la complémentaire santé Benjamin JOUSSE Mars 2013 L ANI du 11 janvier 2013 en bref L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins études résultats et N 603 octobre 2007 Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins Une enquête a été effectuée par la DREES au deuxième trimestre 2006 auprès de personnes

Plus en détail

«Enquête auprès d utilisateurs de réseaux d opticiens agréés par les mutuelles»

«Enquête auprès d utilisateurs de réseaux d opticiens agréés par les mutuelles» Dossier de presse 27 novembre 2012 «Enquête auprès d utilisateurs de réseaux d opticiens agréés par les mutuelles» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Une satisfaction globalement élevée pour

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ COMPLÉMENTAIRES SANTÉ Quels enjeux et perspectives pour notre système de santé? JEUDI 25 SEPTEMBRE 2014 I MAISON DE LA CHIMIE Présidée par Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Membre de la Commission des

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons!

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons! la lettre de la mutuelle GRM à ses adhérents INFOGRM n 112 - décembre 2011 BARÈMES 2012 Après avoir supporté plus de 230 000 de supplément de TAXE sur le 4 e trimestre 2011, pris sur nos réserves, nous

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES

LES ASSURANCES DE PERSONNES LES ASSURANCES DE PERSONNES 2 LES ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCE VIE, ÉPARGNE RETRAITE, SANTÉ, DÉPENDANCE : SUR TOUS CES SUJETS DE SOCIÉTÉ, LES ASSUREURS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AUX DÉBATS, EN FAISANT

Plus en détail

Formation du Niveau II d Habilitation à la Capacité Professionnelle en Assurance

Formation du Niveau II d Habilitation à la Capacité Professionnelle en Assurance 2012 Formation du Niveau II d Habilitation à la Capacité Professionnelle en Assurance E.V.A.CO 01/07/2012 18/06/2012 LES COMPLEMENTAIRES SANTE Page 2 sur 12 Bonjour Suivez-moi au fil des pages de cette

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014 SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #7 JANVIER 2014 de Mutex VŒUX Les équipes de Mutex et de ses mutuelles partenaires, vous adressent ainsi qu à vos familles et vos amis,

Plus en détail

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 Evolution des dépenses de santé IMPORTANCE DU RESTE A CHARGE DES MENAGES ET DES ORGANISMES COMPLEMENTAIRES - Déficit persistant du régime général - Augmentation

Plus en détail

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux Avril 2009 Sommaire 1. La méthodologie 3 A. Les jugements sur le système de protection sociale 5 B. L affiliation et le choix de sa mutuelle

Plus en détail

La conférence nationale des Mutuelles

La conférence nationale des Mutuelles Juin 2013 28 mai 2013 Conférence nationale des Mutuelles de France La conférence nationale des Mutuelles de France s est réunie le 28 mai 2013. Elle s inscrivait dans un contexte particulier, fait d incertitudes

Plus en détail

«Après le vote de la Loi de financement de

«Après le vote de la Loi de financement de À la veille du grand débat sur la protection sociale, annoncé par le premier ministre, beaucoup d interrogations demeurent. Dans une société de plus en plus individualiste, maintenir un système de protection

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Salarié-es de droit privé CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Complémentaire : frais de santé invalidité/arrêt de travail décès Sommaire Page 2-3 : présentation de l accord Page 4-5 : arrêt maladie/invalidité

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

SEA SUN & ESS LES CAHIERS DE VACANCES DU CJDES CAHIER #1 SUR LE STATUT DE MUTUELLE EUROPEENNE TOUT COMPRENDRE #SME #EUROPE #MUTUELLES #ESS

SEA SUN & ESS LES CAHIERS DE VACANCES DU CJDES CAHIER #1 SUR LE STATUT DE MUTUELLE EUROPEENNE TOUT COMPRENDRE #SME #EUROPE #MUTUELLES #ESS SEA SUN & ESS LES CAHIERS DE VACANCES DU CJDES CAHIER #1 TOUT COMPRENDRE SUR LE STATUT DE MUTUELLE EUROPEENNE #SME #EUROPE #MUTUELLES #ESS LE JEU DE QUESTIONS REPONSES A LA LE STATUT DE MUTUELLE EUROPEENNE,

Plus en détail

PLF et PLFSS 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013

PLF et PLFSS 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013 PLF et 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013 1. Principales mesures impactant les mutuelles Thématiques Articles Impact sur les mutuelles Participation des OC au forfait médecin traitant

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS DES VALEURS défendues et partagées Les mutuelles poursuivent avant tout l objectif de permettre la prise en charge en matière de santé et la qualité des soins pour

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution!

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution! L ANI du 11 janvier : une petite révolution! Que prévoit l accord? L article 1 er de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier, prévoit, dans le cadre de la sécurisation de l emploi, la généralisation

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins

Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins Titre de la Table citoyenne Offre de soins, accès aux soins Organisée par : Délégation des Hautes-Alpes de la Mutualité Française Paca, ADRETS, UDESS05, la CRESS (Chambre Régionale de l Économie Sociale

Plus en détail

La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise

La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise ALBI - 10 janvier 2014 Fabrice Henry Petit état des lieux au travers de la loi de financement de la Sécurité Sociale La loi

Plus en détail

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France Conférence internationale de recherche en sécurité sociale an 2000 Helsinki, 25-27 septembre 2000 La sécurité sociale dans le village global Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE --------------------------------

PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE -------------------------------- PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE -------------------------------- Retraités agricoles: non à l injustice et à l inéquité! Confrontés à la faiblesse des retraites agricoles, à la

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

MUTUELLE NEGOCIEE ET SOLIDAIRE PRINCIPAUX RESULTATS DES QUESTIONNAIRES

MUTUELLE NEGOCIEE ET SOLIDAIRE PRINCIPAUX RESULTATS DES QUESTIONNAIRES MUTUELLE NEGOCIEE ET SOLIDAIRE PRINCIPAUX RESULTATS DES QUESTIONNAIRES I. PROFIL DES PERSONNES INTERROGEES Au 2/8/24 234 questionnaires traités 2 8 74 6 4 2 8 6 4 2 27 agent de la mairie résidant mornantais

Plus en détail

ADREA Mutuelle, Quelques données

ADREA Mutuelle, Quelques données 1 ADREA Mutuelle, Quelques données 1 020 000 personnes protégées et gérées par ADREA Mutuelle 12 000 entreprises adhérentes, de la TPE au grand groupe 112 agences de proximité 541,90 millions d uros de

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins.

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. CMU de base, CMU complémentaire (CMU-C), Aide pour une Complémentaire Santé (ACS), Aide Médicale de l'état (AME). Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. Ce document est élaboré par le

Plus en détail

Nous pouvons faire beaucoup ensemble

Nous pouvons faire beaucoup ensemble Santé Prévoyance Protéger Prévenir Aider Soigner Solidariser Nous pouvons faire beaucoup ensemble Protéger Pour préserver ce bien inestimable qu est la santé En complément de la Sécurité sociale, la Mutuelle

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE Dossier de presse 2013 Contact Presse Mathieu Landau 06.31.44.56.28 mlandau@unef.fr SOMMAIRE PAGE 3 PAGE 4 PAGE 5 PAGE 7 Introduction Les principaux chiffres + 1,6%

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE BRIE PICARDIE

ACCORD RELATIF A LA COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE BRIE PICARDIE ACCORD RELATIF A LA COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE SANTE AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE BRIE PICARDIE Entre les soussignés : - La Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Brie Picardie, dont le siège social

Plus en détail

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire Audistya et Optistya Qualité, proximité et juste prix Depuis le 1 er janvier 2013, les adhérents de plusieurs mutuelles du groupe Istya ont la possibilité de bénéficier des avantages proposés par le nouveau

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER Pour en savoir plus, rendez-vous sur : MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER www.cmu.fr www.ameli.fr www.securite-sociale.fr + 3646 ACS CMU Caisse Primaire d Assurance Maladie 657 boulevard

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ!

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ! GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES ET COMPLÉMENTAIRE SANTÉ UNE MISE EN CONFORMITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ! ÉDITO 00 000 TPE DOIVENT COUVRIR L ENSEMBLE DE LEURS SALARIÉS AU ER JANVIER 206 La transposition dans

Plus en détail

Article 1 : LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Article 1 : LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ANI du 11 janvier 2013 pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés Etude des

Plus en détail

q u estions + 50 725 + 49 997 * Nombre de personnes visées par le dispositif

q u estions + 50 725 + 49 997 * Nombre de personnes visées par le dispositif Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé analyse Repères Selon l article L. 863-5 du code de la Sécurité sociale, le Fonds CMU «rend compte annuellement au Gouvernement

Plus en détail

Contexte - 2 - Colloque Santé et Société Mai 2015

Contexte - 2 - Colloque Santé et Société Mai 2015 www.irdes.fr Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l Enquête Santé et Protection Sociale

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple Un but Une foi ----------- Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles SOMMAIRE I- PRESENTATION DES IPM 1. LE

Plus en détail

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés Santé Offre collective une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés La Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Née de la fusion de la MNPLC,

Plus en détail

Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu

Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu Ce guide est destiné à tous les responsables d entreprise désireux de comprendre les principes et les modalités de mise en place

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Guide destiné aux étudiants venant faire leurs études en France www.lmde.com Édition 2013-2014 La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

ACS. Les. Au cœur de ma santé D ATOUT CŒUR SANTÉ

ACS. Les. Au cœur de ma santé D ATOUT CŒUR SANTÉ Au cœur de ma santé Les D ATOUT CŒUR SANTÉ L, comment ça marche? L (Aide à la Complémentaire Santé) est une aide versée sous conditions de ressources pour financer tout ou partie de la cotisation annuelle

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros 2009 2010 Prévisions 2011-0,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 Cher collègue, Vous êtes dirigeant d Entreprise Adaptée ; vous avez besoin d être entendu, défendu et conseillé. L UNEA a pour objectif de vous représenter et de défendre

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 3 OUVRAGES

LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 3 OUVRAGES LA NEWSLETTER / LIGUE REIN ET SANTÉ / AVRIL 2015 #19 NOUVEAUTÉ 2015 / DES PAGES À PHOTOCOPIER DESTINÉES À VOS PATIENTS LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 2 SITES

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ ÉLECTIONS 2012 : LA FNATH INTERPELLE LES CANDIDATS Le prochain quinquennat sera marqué par la crise sociale et économique. Pleinement touchés, les accidentés de la vie ne devront pas être sacrifiés sur

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Avenant 328 Complémentaire frais de santé Cfdt-sante-sociaux.fr Généralisation de la complémentaire santé L accord national interprofessionnel (Ani) du 11 janvier 2013,

Plus en détail

Avenant 328 Complémentaire frais de santé

Avenant 328 Complémentaire frais de santé OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Lien pour télécharger le Guide Confédéral du négociateur sur la Généralisation de la complémentaire santé : http://www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014802/guide_ps_23_01_2014_.pdf

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail