RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES"

Transcription

1 RÉVISION/SYNTHÈSE BASES DE DONNÉES CORRIGE - CONCEPTION D UNE BASE DE DONNÉES 1 Base de donnée Élève 1.1 Cahier des charges Dans un lycée proposant des formations cpge, les enseignants souhaitent pouvoir suivre le parcours des élèves avec une base de données. Le lycée dispose de 2 classes de MPSI, 1 MP, 1 MP*, 1 PC,1 PC*, 2 PCSI, 1 PSI, 1 TSI1, 1 TSI2 et une ATS ; Les élèves sont dans une classe en 1ère année (ex PCSI), puis passent dans une classe de 2ème année (par ex PSI) ; Les élèves peuvent être boursiers certaines années ; Certains élèves arrivent directement dans une classe de 2ème année après avoir fait une première année ailleurs ; Des élèves souhaitant re-tenter le concours (5/2) peuvent refaire une deuxième année ; A fin de statistiques, les nouveaux élèves renseignent leur moyenne au bac ainsi que leur lycée d origine ; Les élèves passent des concours blanc et des vrais (CCP, CS, Mines-pont,...), on souhaite conserver la moyenne qu ils ont obtenus ; En fonction de leur résultats aux concours ou sur l évaluation de leur dossier, il poursuivent leurs études dans une école d ingénieur ou se réoriente dans un cycle universitaire. 1.2 Analyse du cahier des charges Q1. A partir du cahier des charges, proposer des types d entités à stocker dans la base de données. Eleve, Classe, Ecole, Lycee, Concours Q2. Quelles sont les types d attributs (ou caractéristiques) que l on stockera pour les types d entités choisis. Un bon attribut doit être constant et en nombre identique pour toutes les occurrences d entités. Un bon attribut doit être constant et en nombre identique pour toutes les occurrences d entités. Elève(nom, prénom, sexe, adresse, , téléphone, lycée, moyenne au bac) Classe (nom, niveau) Ecole (acronyme,nom, ville) Lycée (nom, ville) Concours (nom) Q3. Rechercher à partir du cahier des charges des associations entre les types d entités. Éventuellement, ajouter leur des attributs. Page 1 sur??

2 Un élève EST dans une classe ->attribut de l association : année, boursier Un élève PASSE un concours ->attribut de l association : moyenne, année et le mois (car il peut passer 2 concours blanc la même année) Un élève INTEGRE une école -> attribut de l association : année Remarque : les cas de poursuites d études en université seront traités par la création dune entité "université" dans le type d entité Ecole. Q4. Dans chaque type d entité, recherche un candidat potentiel pour servir de clé parmi les attributs ou des sous ensemble d attribut, ou en créer un artificiel. Eleve( ) mais il est préférable de créer un attribut i d _l v e Classe (nom, niveau) mais il est préférable de créer un attribut i d _c l a s s e Ecole (nom, ville) mais il est préférable de créer un attribut i d _c o l e Lycée (nom, ville) mais il est préférable de créer un attribut i d _l y c e Concours (nom) mais il est préférable de créer un attribut i d _c onc o ur s On crée des attributs numériques pour permettre des indexations plus efficaces et des réponses plus rapides de la base de données. Q5. Représenter le schéma entité association de votre base. Q6. Compléter votre schéma en plaçant les cardinalités autour des associations. Page 2 sur??

3 1.3 Algèbre relationnelle Sélection et Projection Soit la relation PERSONNE : Q7. Donnez les résultats des requêtes suivantes : Requête 1 : σ Ag e >=35 (P E RSO N N E ) Requête 2 : Π Ag e (P E RSO N N E ) Requête 3 : Π Ag e (σ N om= Se r g e (P E RSO N N E )) Q8. Exprimez les requêtes suivantes en algèbre relationnelle : Page 3 sur??

4 les personnes (nom, âge, ville) qui habitent Paris. les personnes (nom, ville) qui ont moins de 30 ans. les villes dans la relation PERSONNE. les noms des personnes habitant à Paris Jointure Soient R et S les relations : où les attributs A, B, C sont définis sur les domaines des lettres de l alphabet. Q9. Donnez les résultats des requêtes suivantes : Requête 1 : R S (jointure naturelle) Requête 2 : σ A=C (ρ B /B R S (équi-jointure). Requête 3 : R < S ou Π R (R S) (semi-jointure). Q10. Est-ce que les équations suivantes sont vraies : Requête 1 : Π A,B (R S) = R Requête 2 : R S = ΠA,R.B,C (σ R.B =S.B (R S))) Page 4 sur??

5 La première est fausse car La seconde est vraie mais risque d avoir un nom de colonne (R.B) qui sera différent. 1.4 Requête SQL Extraire des informations dans une table Un extrait de cette base est donnée plus bas dans le sujet. Pour toutes les questions qui vont suivre, vous essaierez d écrire la requête la plus simple pour obtenir les informations demandées. Q11. Donner le nom et le prénom de tous les élèves passés par notre lycée. SELECT nom, prenom FROM ELEVE ; Q12. Donner le nom des villes des lycée d où proviennent les élèves. SELECT DISTINCT ville FROM LYCEE ; Q13. Quels sont les élèves dont on connaît le numéro de téléphone SELECT prenom, nom, telephone FROM ELEVE WHERE telephone!='' Q14. Donner la liste des lycées triés par ordre alphabétique de ville, puis de nom. Page 5 sur??

6 SELECT nom,ville FROM LYCEE ORDER BY ville, nom Q15. Donner le prénom, le nom et la moyenne au bac de tous les élèves passés par notre lycée trié par note (de la plus haute à la lus basse), puis par nom croissant. SELECT prenom, nom, note_moyenne_bac AS 'moyenn au bac' FROM ELEVE ORDER BY note_moyenne_bac DESC, nom ASC; Q16. Donner le nom, le prénom des garçons passés par notre lycée trié par ordre alphabétique de nom, puis de prénom. SELECT nom, prenom FROM ELEVE WHERE sexe=0 ORDER BY nom, prenom; (ordre croissant par défaut) Q17. Donner le nom des filles ayant obtenue une mention bien au bac. SELECT prenom,nom, note_moyenne_bac FROM ELEVE WHERE sexe =1 AND note_moyenne_bac BETWEEN 14 and En sqlite, between comprend les deux bornes Q18. Quels sont les lycées situés dans les villes de Troyes, Paris et Toulouse triés par ville. SELECT nom, ville FROM LYCEE WHERE ville IN ('Troyes', ' Paris ', 'Toulouse') ORDER BY ville Q19. Donner le nom (l acronyme) et la ville des écoles dont le nom contient le mot "Mines". SELECT acronyme, ville FROM ECOLE WHERE nom LIKE '%Mines%' ; Page 6 sur??

7 Q20. Donner le nom et le téléphone des élèves dont le numéro de téléphone renseigné contient moins de 10 chiffres. SELECT nom, telephone FROM ELEVE WHERE ' %' AND telephone!='' ; telephone NOT LIKE Attention car une personne qui n a pas de téléphone n a pas la valeur NULL mais une chaîne vide. Q21. Combien y a-t-il d élèves qui n ont pas donné le numéro de téléphone? SELECT COUNT(id_eleve) FROM ELEVE WHERE telephone ='' Extraire des informations dans plusieurs tables Q22. Afficher la liste des élèves (nom, prénom, ) avec leur lycée d origine. SELECT E.prenom, E.nom, E.adresse, E. , L.nom AS "Lycee d'origine" FROM ELEVE E JOIN LYCEE L ON L.id_lycee=E.id_lycee ; Q23. Refaire la même chose mais avec une jointure naturelle. SELECT E.prenom, E.nom, E.adresse, E. , L.nom as "Lycee d'origine" FROM ELEVE NATURAL JOIN LYCEE ; Il faut qu il y ait un attribut strictement commun dans les deux tables sinon ça ne donne rien. Q24. Donner la liste des élèves venant du lycée Eiffel. Version ancienne SELECT E.prenom, E.nom, L.ville FROM ELEVE E, LYCEE L WHERE L.id_lycee=E.id_lycee AND L.nom='Eiel' ; *********************************************************** Page 7 sur??

8 * Meilleure version SELECT E.prenom, E.nom, L.ville FROM ELEVE E JOIN LYCEE L ON L.id_lycee=E.id_lycee WHERE L.nom='Eiel' ; ou en plus sympa SELECT E.prenom, E.nom, L.ville FROM ELEVE E JOIN LYCEE L USING (id_lycee) WHERE L.nom='Eiel' ***************************************************** Mauvaise facon de faire : SELECT prenom, nom FROM ELEVE WHERE id_lycee in (SELECT id_lycee from LYCEE WHERE nom='eiel') ; Q25. On veut avoir la liste des élèves à la rentrée 2013 triés par classe. SELECT E.prenom ' ' E.nom AS 'Eleve', C.nom FROM ELEVE E JOIN ELEVE_CLASSE EC ON E.id_eleve=EC.id_eleve JOIN CLASSE C ON C.id_classe=EC.id_classe WHERE EC.annee =2013 ORDER BY C.nom, E.nom On utilise le symbole pour concaténer le nom et le prénom dans une seule colonne. Q26. Donner la liste des élèves ayant fait une 3/2 puis une 5/2 dans notre lycée. SELECT L.nom as 'Lycee', COUNT(*) AS 'Nombre' FROM ELEVE E JOIN LYCEE L ON L.id_lycee=E.id_lycee GROUP BY L.nom HAVING COUNT(*)>=3 Q27. Donner la liste des élèves ayant fait leur première année de cpge dans un autre lycée. SELECT E.prenom ' ' E.nom AS '3/2 et 5/2' FROM ELEVE E JOIN ELEVE_CLASSE EC ON EC.id_eleve =E.id_eleve JOIN CLASSE C ON C.id_classe=EC.id_classe WHERE C.niveau=2 GROUP BY E.id_eleve Page 8 sur??

9 Charlemagne PT PC Révision BDD Page 9 sur??

10 2 Exercices de révision de première année supplémentaires 2.1 Chimie et bases de données On va ici travailler sur la base periodic.sqlite. La table utilisée ici est periodic. Elle constituée des champs s y m b o l e, T f u s i o n, ma s s e _v o l umi q ue, numr o _a t omi q ue, ma s s e a t omi q ue. Q28. Afficher les éléments dont la température de fusion est > Q29. Afficher les éléments dont le symbole commence par N. (il y en a 7) select symbole from periodic where nom like ' N%' Q30. Afficher le nombre d éléments dont la température de fusion est > select count (*) from periodic where Tfusion >2000 Q31. Quelle est la masse volumique moyenne des éléments dont le numéro atomique est compris dans l intervalle [10, 20]? select avg ( masse_volumique ) from periodic where numero_atomique between 10 and 20 On va créer une nouvelle table nommée molecule contenant des molécules constituées de 2 sortes d éléments différents : le schéma relationnel sera le suivant MOLECULE[NumeroId : integer, nom : text, symbole1 : text, nb1 : integer, symbole2 : text, nb2 : integer ]. Pour l eau on aura par exemple le n-uplet : (1, "eau", "H", 2, "O", 1) Q32. Faire afficher les noms des molécules qui contiennent de l hydrogène. Page 10 sur??

11 select nom from molecule where symbole1 = 'H ' or symbole2 = 'H' Q33. Faire afficher la masse des molécules de la table molecule (ex : 18 pour l eau) -- double jointure select m. nb1 * p. masse_atomique +m. nb2 *p2. masse_atomique from molecule m join periodic p join periodic p2 on m. symbole1 =p. symbole and m. symbole2 =p2. symbole 2.2 Une base de données géographiques La base de données communes-regions-departements.db, consitituée de trois tables appelées communes, departements et regions. COMMUNES[NumeroId : integer, nom : text, pop : integer, dep : integer] DEPARTEMENTS[id : integer, nom : text, reg : integer ] REGIONS[id : integer, nom : text ] Q34. Donner les 4 communes (nom et population) dont le nom commence par Ca et se finit par han. SELECT nom, pop FROM communes WHERE nom LIKE 'Ca%han' Q35. Donner la liste des villes de plus de habitants, ainsi que leur population par ordre décroissant. SELECT nom, pop FROM communes WHERE pop > ORDER BY pop DESC Q36. Donner la population totale vivant dans des villes de moins de 1000 habitants (environ 9M) SELECT SUM (pop ) FROM communes WHERE pop <=1000 Page 11 sur??

12 Q37. Donner la liste des villes de plus de habitants, ainsi que le nom de leur département. SELECT c. nom, c. pop, d. nom FROM communes c JOIN departements d ON c. dep =d. i d WHERE pop > ORDER BY pop DESC Q38. Donner la population totale de chaque département, et les classer du moins peuplé (Lozère, 77082) au plus peuplé (Ch Nord, ) SELECT d. nom, SUM (c. pop )AS pop_departement FROM communes c JOIN departements d ON c. dep =d. i d GROUP BY d. nom ORDER BY pop_departement Q39. Donner la liste de toutes les communes, avec pour chacune son département, sa région et sa population. SELECT c. nom, d. nom, r. nom, c. pop FROM communes c JOIN departements d JOIN regions r ON c. dep =d. i d AND r. i d =d. reg Q40. Donner les départements qui ont le plus de communes, puis limiter l affichage aux 3 premiers (Pas-de-Calais, 895 Aisne, 816, Somme, 783) grâce à LIMIT SELECT d. nom, COUNT (c. nom )AS nb_communes FROM communes c JOIN departements d ON c. dep =d. i d GROUP BY d. nom ORDER BY nb_communes DESC LIMIT 0,3 Bibliographie Sujet réalisé à partir de documents de LAHMAR Mohamed publiés sur le site de l UPSTI. Page 12 sur??

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table Les requêtes de consultation Représente la ma jorité des requêtes SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

Gaudino, casier 5 version 2.0

Gaudino, casier 5 version 2.0 Gaudino, casier 5 version 2.0 Lycée Masséna Bases de données - Exercices P.C.S.I.834 I. Exercices I.1. Base d élèves On veut fabriquer une base de données des élèves de première année de prépa d un lycée

Plus en détail

Informatique Pour Tous Interrogation n 5

Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Nom : Prénom : Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Soit la base de données relationnelle BANQUE constituée des trois relations (ou tables) suivantes : CLIENTS (idclient : int, nom, prenom, ville,)

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Chap. 15 : Algèbre relationnelle et SQL

Chap. 15 : Algèbre relationnelle et SQL Chap. 15 : Algèbre relationnelle et SQL 1 Le modèle relationnel : son intérêt 1.1 La limite des structures de données plates pour la recherche d information : un exemple Ce qu on veut faire : On veut stocker

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture;

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture; SELECT pour des requêtes d extraction sur une table Syntaxe générale : Entre [ ] : des valeurs optionnelles Entre { } : une liste de valeur obligatoires possibles De part et d autre de : une valeur parmi

Plus en détail

Exploiter les données d'un PGI avec SQL

Exploiter les données d'un PGI avec SQL Exploiter les données d'un PGI avec SQL Propriétés Description Titre de la production Auteur Exploiter les données d'un PGI avec SQL Véronique Bennetot-Dereux GREID Académie de Créteil v.bennetot-dereux@ac-creteil.fr

Plus en détail

Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL

Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL 1. Définitions Clause : mot-clé Requête : interrogation ou action structurée sur la BD Requête d interrogation composée de l ensemble des clauses :

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

Info Exercices 7. Bases de données relationnelles. Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours.

Info Exercices 7. Bases de données relationnelles. Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours. Info Exercices 7 Bases de données relationnelles Requêtes élémentaires sur des bases de données relationnelles, TP et exercices posés aux concours. 7 Bases de données relationnelles.........................................................

Plus en détail

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS Activité 15 Requêtes S.Q.L. Objectif Interroger une base de données avec des requêtes SQL. Fiche de savoir associée Ressource à utiliser Csi1Projets.pdf (Dossier 4) B.1.1.b. 1 En cliquant sur l'objet "Requêtes"

Plus en détail

Analyse informatique : la société SBK

Analyse informatique : la société SBK Analyse informatique : la société SBK Document remis au candidat : Le sujet comporte 12 pages numérotées de 1/12 à 12/12. Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition.

Plus en détail

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron Le langage SQL (deuxième partie) 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l algèbre relationnel

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

Base de donnes Cinéma

Base de donnes Cinéma Le langage SQL 1 Base de donnes Cinéma Considérons les tables suivantes : Film(Titre, Réalisateur, Acteur) Programme(NomCiné, Titre, Horaire) Film contient des infos sur tous les films et Programme concerne

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Examen BD 2I009 15 Mai 2015 Votre numéro d anonymat : Université Pierre et Marie Curie Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Les téléphones mobiles doivent

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE SQL

INITIATION AU LANGAGE SQL ECOLE NATIONALE DES INGENIEURS DES TRAVAUX AGRICOLES DE BORDEAUX DEPARTEMENT ENTREPRISE ET SYSTEMES UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE ET GENIE DES EQUIPEMENTS ~o~o~o~ INITIATION AU LANGAGE SQL Notes de cours

Plus en détail

stephane@gonnord.org www.mp933.fr

stephane@gonnord.org www.mp933.fr Introduction stephane@gonnord.org www.mp933.fr Lycée du parc - Lyon Vendredi 11 et 18 avril 2014 Lycée du parc Plan Les villes, départements et régions Ville(Lyon, Rhône, 484344) ; Département(Rhône, 69,

Plus en détail

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS 08-11-2014 1 La base de données Gestion des commandes 08-11-2014 2 Les noms de colonnes sont volontairement simplifiés 3 Ajout de nouvelles colonnes dans des tables qui

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Interrogation de bases de données avec le langage SQL

Interrogation de bases de données avec le langage SQL Web dynamique avec PHP et MySQL Interrogation de bases de données avec le langage SQL C. Sirangelo & F. Tort Interroger une base avec SQL Interroger une base de données: extraire des données de la base

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

BDMD NI248. Exercice 1 : Cube

BDMD NI248. Exercice 1 : Cube Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Master d'informatique BDMD NI248 23 mars 2011 Documents autorisés - 2h Exercice 1 : Cube 5 pts Soit une table Ventes (Magasin, Produit, Couleur,

Plus en détail

Memo : Fonctions SQL

Memo : Fonctions SQL Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Memo : Fonctions SQL I. Sélectionner des données Sélectionner toutes les colonnes de la table Séléctionner seulement

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Introduction L'étude des requêtes d'interrogation de la base de données est séparée en deux parties : - Une première partie permet de revoir le langage

Plus en détail

Modèle entité-association 6pts

Modèle entité-association 6pts Examen NFP 107 17 juin 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 6pts Le service de gestion du personnel d une entreprise désire s équiper d un outil

Plus en détail

Mapinfo et les requêtes SQL

Mapinfo et les requêtes SQL 31 janvier 2007 Master I Géo-Environnement INTRODUCTION Introduction - Généralités SQL (Structured Query Language) est un LDD (Language de Définition de Données) Créer / modifier / supprimer tables LMD

Plus en détail

TD 15 ème chapitre Bases de données

TD 15 ème chapitre Bases de données TD 15 ème chapitre Bases de données Nous allons travailler dans un premier temps avec le sgbd SQLite qui, à proprement parler, ne s'installe pas vraiment. Les bases de données SQLite tiennent sur un fichier

Plus en détail

T-GSI Ch.1 Ch.3 Le Langage SQL, support de cours CORRIGÉ

T-GSI Ch.1 Ch.3 Le Langage SQL, support de cours CORRIGÉ T-GSI Ch.1 Ch.3 Le Langage SQL, support de cours CORRIGÉ Support de cours : a) Quelles sont les différentes catégories de film (code et libellé)? SELECT codecat, libcat SELECT * SELECT categorie.* SELECT

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel Bases de données Licence Pro QSSI patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel contexte nous avons vu comment exprimer des requêtes simples nous avons vu des requêtes que nous ne

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

BDD : 2,3 Algèbre (langage algébrique)

BDD : 2,3 Algèbre (langage algébrique) 2,3 Algèbre (langage algébrique) BDD : Notations : R(X), S(Y) deux relations X et Y deux listes d'attributs t et s deux tuples de R et de S. RS relation résultat projection : -Syntaxe :

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Département Génie Informatique BD50. TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows

Département Génie Informatique BD50. TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows Département Génie Informatique BD50 TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Mars 2007 Contexte de travail : Après avoir

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Durée 3h Le but de ce document est de vous montrer quel est le travail nécessaire à faire après une interrogation afin de tirer profit d un bonne ou d

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Chapitre 9: Requêtes dans les bases de données

Chapitre 9: Requêtes dans les bases de données Chapitre 9: Requêtes dans les bases de données 1 Introduction : limite des structures de données plates pour la recherche d informations On souhaite représenter l ensemble des élèves de première année

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Note : divers exercices sont proposés. Leurs corrections se trouvent à la fin du document. Le mot-clé COUNT Combien de modèles d'avion

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? 1 L après-bac se décide maintenant Qu est-ce qu une classe préparatoire scientifique aujourd hui? 2 Champagne-sur-Seine, un choix raisonnable! 3

Plus en détail

Chapitre 2 La sélection simple

Chapitre 2 La sélection simple 2.1 La sélection simple Chapitre 2 La sélection simple La requête SELECT nous permet d'extraire des données à partir d'une base de données. La clause SELECT est suivie d'une ou de plusieurs colonnes, ce

Plus en détail

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS 2003-07-01 1 Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS Voici MRD de la BD AcciRoute pour représenter les rapports d accidents de la route. Le MRD

Plus en détail

Interrogation d une base de données Oracle 10G

Interrogation d une base de données Oracle 10G Interrogation d une base de données Oracle 10G 1 Requêtes LMD 1. Liste du contenu de chaque table de la base * tab * [NOM_TABLE] (où NOM_TABLE est le nom de la table à afficher) 2. Liste des serveurs Nom,

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

Chapitre 3: Modèle relationnel et conception

Chapitre 3: Modèle relationnel et conception LOG660 - Base de données de haute performance Solutions: Chapitre 3: Modèle relationnel et conception QUESTION 1 Plusieurs schémas sont acceptables. Les points à considérer sont: 1. L'agrégation entre

Plus en détail

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes:

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes: Exercice 3: SQL CLASSE (num_classe, nom_classe) Clé primaire: num_classe ETUDIANT ( num_et, nom_et, prenom_et, date_naiss_et, id_classe) Clé primaire: num_et Clé étrangère: id_classe faisant références

Plus en détail

Bases de données cours 2 Éléments d algèbre relationnelle. Catalin Dima

Bases de données cours 2 Éléments d algèbre relationnelle. Catalin Dima Bases de données cours 2 Éléments d algèbre relationnelle Catalin Dima Qu est-ce qu une algèbre? Algèbre : ensemble de domaines et d opérations. Exemple : les nombres (naturels, réels, complexes). Leurs

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS : personne pe eleve enseigne personne pp prof num_p num_p num_classe pe.prenom = pp.prenom num_pro f = pp.num_p pe.nom pe.prenom Objectifs A la fin de la séquence d enseignement l élève doit pouvoir :

Plus en détail

Algèbre Relationnelle et Introduction au Langage SQL

Algèbre Relationnelle et Introduction au Langage SQL T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 1 - Algèbre Relationnelle et Introduction au Langage SQL Sources du document : Livre bible Oracle 9i, J. Gabillaud, Editions Eni ; Support Oracle ; ISO Norme 2382:1999

Plus en détail

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail

Optimisation de requêtes

Optimisation de requêtes Optimisation de requêtes Illustration avec Oracle J. Akoka - I. Wattiau Introduction BUT : Fournir l'algorithme d'accès à la base de données pour répondre à une requête exprimée en langage assertionnel

Plus en détail

Présentation du programme d informatique

Présentation du programme d informatique Présentation du programme d informatique UPS 31 mai 2015 Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Présentation.................................. 2 1.2 Représentation des nombres.........................

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

TP 8: LES OPERATEURS ENSEMBLISTES

TP 8: LES OPERATEURS ENSEMBLISTES TP 8: LES OPERATEURS ENSEMBLISTES OBJECTIFS : Apprendre la création des requêtes avec les opérateurs ensemblistes: MINUS, UNION et INTERSECT. Partie I: Présentation Un opérateur d'ensemble combine le résultat

Plus en détail

Cours 2 : SQL Structured Query Language

Cours 2 : SQL Structured Query Language Cours 2 : SQL Structured Query Language SQL Langage permettant de définir, manipuler et contrôler les données d une BD relationnelle Objet d une norme de l Institut National Américain de Normalisation

Plus en détail

Correction Base de données. Session principale 2009

Correction Base de données. Session principale 2009 Correction Base de données PARTIE I (6 points) Exercice 1 (3 points= (4*0,25)*3 ) Dans le contexte des bases de données et pour chacune des propositions suivantes, on présente quatre réponses. alider chacune

Plus en détail

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations SQL Requêtes simples BD4 AD, SB Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2013 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/19 Février 2013 1 / 19 Outline 1 2 Requêtes mono-relation

Plus en détail

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Notre dernier cours Moi :) Vous :( 2 Récapitulatif Les SGBD Relationnelles Objectifs et histoire Conception d'une base de

Plus en détail

Compte rendu du T.P. base de données SQL

Compte rendu du T.P. base de données SQL Compte rendu du T.P. base de données SQL (R0) Liste de noms de tous les hotels, avec leur numéros de station. Vérif. : On doit obtenir 78 réponses. Solution 0 SELECT nomh, ns FROM hotels (R1) En faisant

Plus en détail

Formation PHP/ MYSQL

Formation PHP/ MYSQL Formation PHP/ MYSQL Deuxième PARTIE 1/12 II MYSQL (PHPmyAdmin) Création d un annuaire avec une table MySQL dans phpmyadmin. Voici l écran de PHPmyAdmin lorsque vous vous y connectez. 2/12 1) Création

Plus en détail

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Bases de données Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ Plan du cours I. Introduction II. Le

Plus en détail

TP n o 14 : Interrogation d une BDD

TP n o 14 : Interrogation d une BDD Lycée Louis-Le-Grand, Paris 2014/2015 MPSI 4 Informatique pour tous D. Cazor, A. Troesch TP n o 14 : Interrogation d une BDD Correction de l exercice Pour commencer, l entête Python, et une petite fonction

Plus en détail

Modèle entité-association 4pts

Modèle entité-association 4pts Examen NFP 107 septembre 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 4pts Une agence immobilière voudrait créer une base de données pour la gestion des

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

Conception de sites web : examen final

Conception de sites web : examen final Conception de sites web : examen final Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr 17 février 2006 Nom : Prénom : 1 Questions de cours (4 pts) Pour les questions de cours, rayez la ou les réponses fausses. 1.1

Plus en détail

1 TD 8 : SQL. (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme. SQL index

1 TD 8 : SQL. (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme. SQL index 1 TD 8 : SQL (correction page??) Abordé lors de cette séance programmation algorithme SQL index Le langage SQL est utilisé pour manipuler des bases de données 1. Pour faire simple, on utilise les bases

Plus en détail

Cours 4 : Agrégats et GROUP BY

Cours 4 : Agrégats et GROUP BY Cours 4 : Agrégats et GROUP BY Agrégat Fonction qui effectue un calcul sur l ensemble des valeurs d un attribut pour un groupe de lignes Utilisation dans une clause SELECT ou dans une clause HAVING 3 types

Plus en détail

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Requêtes SQL. Exercices corrigés. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Requêtes SQL Exercices corrigés Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 223 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Exercice

Plus en détail

Chapitre 4 : Le langage SQL

Chapitre 4 : Le langage SQL Chapitre 4 : Le langage SQL Table des matières I) Introduction...2 II) Rappel...2 III) Gestion de la base de données...2 1) Création de la base de données...2 2) Modification de la base de données...2

Plus en détail

Bases de données. Modèle décisionnel. Jérôme Rocheteau. Lecture 8. Institut Catholique d Arts et Métiers Site de Nantes

Bases de données. Modèle décisionnel. Jérôme Rocheteau. Lecture 8. Institut Catholique d Arts et Métiers Site de Nantes Bases de données Lecture 8 1 / 25 Bases de données Modèle décisionnel Jérôme Rocheteau Institut Catholique d Arts et Métiers Site de Nantes Lecture 8 Bases de données Lecture 8 2 / 25 1 Structure multidimensionnelle

Plus en détail

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table

Opération DIVISION. Huit opérations de base de l algèbre relationnelle. SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table Opération DIVISION Huit opérations de base de l algèbre relationnelle PROJECTION SELECTION JOINTURE SELECT [ALL] [DISTINCT] liste d'attributs FROM table SELECT liste d'attributs FROM table WHERE condition

Plus en détail

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle p. 1 MySQL François Gannaz Grenoble INP Formation Continue Plan p. 2 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel 2 Conception d une base de donnée relationnelle 3 Administration

Plus en détail

CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION

CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION Compréhension, développement et mise au point de requêtes d'interrogation Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation

Plus en détail

Bases de données IUP2. Sujet de l examen du 20 janvier 2004 (8h30-11h30) et son corrigé

Bases de données IUP2. Sujet de l examen du 20 janvier 2004 (8h30-11h30) et son corrigé Bases de données IUP2 Sujet de l examen du 20 janvier 2004 (8h30-11h30) et son corrigé 1 Requêtes 1. On considère une relation suivante : Ordinateur(IP, nom, constructeur, modèle, lieu) Représentez EN

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail