UM2 - Master 2 Année Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UM2 - Master 2 Année 2012-2013 Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing -"

Transcription

1 UM2 - Master 2 Année Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing - Le 21 février 2013 Thierry SINOT Directeur de Projet 1 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL

2 Introduction TOAST Thème Objectif Animation Séquences & Timing 2

3 CGI en chiffres, cela donne... Nous sommes le 5 ème acteur mondial Nous servons plus de clients Nous sommes présents dans 40 pays Nos membres s engagent pour la réussite de leurs clients Nous avons 400 bureaux dans le monde Notre carnet de commandes s élève à 13G$ Notre présence couvre 86% des dépenses IT mondiales 85% de nos membres sont actionnaires de CGI Nos revenus doublent tous les 3 à 5 ans Nos revenus annuels s élèvent à 10G$ La satisfaction Client moyenne est de 9,1/10 Nous sommes propriétaires de 100 solutions exclusives 3

4 Métiers & Offres Finance Secteur Public Industrie Distribution Transport Consulting Télécoms Energie & Utilities B U S I N E S S Intégration de systèmes et solutions Outsourcing Training T R A N S F O R M A T I O N Offres fonctionnelles Offres sectorielles Offres technologiques 4

5 Introduction Tour de table Vos besoins / attentes? Vos difficultés rencontrées suite à vos projets industriels / stages? 5

6 Le cycle en V Intégration dans le cycle de vie du projet informatique Étude d Opportunité Déploiement Cahier des Charges MOA Recette Spécifications Fonctionnelles Spécifications Détaillées MOE Développement Tests unitaires Tests d intégration 6

7 Le cycle en V Intégration dans le cycle de vie du projet informatique 7

8 Emergence du mode Agile Intégration dans le cycle de vie du projet informatique Méthode Agile TMA CR Atelier SPEC SPEC OK Rédaction Spécification Lancement Analyse Fonctionnelle Analyse Technique CP A Tests d'intégration Validation Itération M CP D CP D Développement Test Unitaire D M CP D A A Nouvelle Itération Une itération est un mini-projet dans le projet. Elle consiste à : - analyser un besoin fonctionnel au périmètre clair avec les interlocuteurs métiers, - concevoir la solution, - réaliser les développements et tests unitaires, - réaliser les tests d intégration avec le métier, - valider le résultat avant de passer à l itération suivante. Cycle de développements courts, itératifs et incrémentaux. Pas le processus linéaire du cycle en «V», chaque cycle de développement est réalisé de façon autonome. Chaque cycle de développement porte sur la réalisation d une fonctionnalité bien délimitée, de la conception générale à l intégration de service. Points de visibilité fréquents, revue régulière des livrables avec le client. Démarche transparente et partagée. Grande flexibilité dans les prises de décision et les choix Pas d effet tunnel Meilleure convergence entre le besoin exprimé et la solution réalisée, tout en sécurisant le planning. SPEC OK SPEC OK SPEC OK D CP A Une itération dure au maximum 3 semaines. 8

9 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes phases de test Tests Unitaires on élimine les erreurs de programmation L objectif est de détecter les écarts entre les spécifications détaillées d un composant, et ce qu il fait effectivement pris unitairement. Tests d intégration on élimine les erreurs d enchaînement L objectif est de détecter les écarts entre les spécifications de la demande ou du projet, et ce que fait effectivement la partie applicative concernée. On parle aussi de recette interne et parfois d homologation. Validation / recette on élimine les erreurs fonctionnelles L objectif est de détecter les défauts de l application du point de vue des utilisateurs. 9

10 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Double run Exécution en parallèle sur ancien et nouveau système et comparaison des résultats 10

11 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Test Unitaire base de données entrées composant résultats environnement 11

12 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Tests d intégration base de données entrées Comp résultats Comp résultats 12

13 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Validation / Recette base de données entrées applicatif résultats 13

14 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche globale : Tests de fonctionnement : Ils ont pour but de valider le bon fonctionnement des composants ou des parties applicatives concernées. Tests de non régression : Ils ont pour but de vérifier que les composants validés lors des tours précédents n ont pas subi de dégradation. 14

15 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche plus détaillée : Tests métiers ou fonctionnels (dits «boîtes noires»), tests structurels (dits «boîte blanche») tests d ergonomie, tests d interface, tests de performance, tests de volumétrie, tests de robustesse, tests de sécurité 15

16 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche «Boîte»: Test Boîte blanche (ou Test Structurel) Test Boîte noire (ou Test Fonctionnel) 16

17 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Les tests «boîte blanche» entrées résultats On cherche : Le code non testé par les tests fonctionnels. Le code mort. Les erreurs dans la gestion des conditions. Les erreurs dans la gestion des boucles. 17

18 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Les tests «boîte noire» On cherche les cas dans lesquels le composant produits des résultats non conformes entrées résultats Les résultats obtenus ne sont pas les résultats attendus. 18

19 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Toutes ces natures de tests peuvent être mises en œuvre dans les différentes phases de tests unitaires, d intégration, de recette. 19

20 Pourquoi les TU Débat Des exemples : Coût annuel des bugs aux US ~ 60 milliards de dollars. 80% de temps de développement (mise en œuvre) serait consacré aux erreurs Fin 2004, en France 2 pannes géantes consécutives à des bugs (FT, Bouygues Telecom) Serveurs d accès moyens de paiement d un supermarché OUT un 24 décembre Des chiffres : 40% des incidents en production ont pour cause des erreurs qui auraient pu être évitées par une meilleure campagne de tests 60% des échecs sur les projets informatiques proviennent de faiblesses sur le recueil des besoins et leur analyse 90% des projets informatiques sont livrés en retard La loi du Que faire pour éviter cette situation? Quels sont d après vous les impacts à ne pas faire de tests unitaires? 20

21 Pourquoi les TU L impact de T.U insuffisants Impacts Production Anomalies en T.I. et en recette client Perte de temps pour corriger, relivrer, retester les chaînes d intégration Impacts Finances Retard lors des T.I., risques sur la recette client Augmentation des retours, donc de la charge Génération de fiches d anomalies volume d information Dépassement des délais pouvant générer des pénalités Impacts Business Satisfaction du client. Risques pour la suite des relations client / projet. Baisse de l image «Qualité» véhiculée Impacts pour l ingénieur Image Rentabilité à titre individuel 21

22 Les processus de TU Synoptique global Analyste / Responsable des tests Développeur Autre développeur Responsable des normes Planifie et suit les TU Définit les conditions d'entrée en T.I. (stratégie) Valide la F.T.U Vérifie (les) et passe des TU Rédige la F.T.U Développe Passe les TU Effectue des TU croisés Effectue une revue de code Valide le développement 22

23 Les processus de TU Zoom sur les jeux d essai La problématique des jeux d essai est souvent passée sous silence. Mais comment tester sans jeu d essai? Existe-t-il des jeux d essai? Les jeux d essai disponibles sont-ils adaptés aux cas à tester? Qui fait les jeux d essai et qui les valide? Le client fournit-il des jeux d essai et sous quelle forme? Les jeux d essai sont-il directement exploitables ou faut-il les resaisir? Une charge a-t-elle été prévue pour constituer les jeux d essai? Les jeux d essai sont-ils partagés? Les jeux d essai sont-ils capitalisés? 23

24 Les processus de TU Zoom sur la non régression Vous avez oublié de tester la non régression, pourtant : Vous avez modifié plus de 10% du code! La technologie utilisée est connue comme capricieuse et des effets de bords sont à craindre! Le traitement modifié est super critique et tout dysfonctionnement peut générer un conflit sociale (ex: paie), un arrêt de la production (ex: process), un énorme manque à gagner (facturation / trésorerie)! Le programme modifié est ultra-complexe et toute modifications est susceptible d engendrer des dysfonctionnements! 24

25 Les stratégies de Tests Pourquoi une stratégie? La problématique d une opération de Recette fait apparaître des contraintes antagonistes qu il est nécessaire d optimiser : D une part, l objectif premier des tests fonctionnels est d obtenir une application «zéro défaut». Ceci oblige en théorie à effectuer ces tests de manière exhaustive, D autre part, pour garder une vision pragmatique des projets informatiques, la période de recette est généralement limitée dans le temps par des contraintes de délai très fortes et très souvent impératives. Il est également indispensable de minimiser les coûts de recette pour assurer un retour sur investissement acceptable. Le coût des tests doit donc toujours être mis en balance avec le coût des impacts d un dysfonctionnement éventuel (au niveau stratégique, métier et informatique). 25

26 Les stratégies de Tests Analyse de risques L analyse de risques permet d optimiser le nombre de cas à tester et contribue ainsi à la réduction des coûts. Dimensionner la couverture en fonction des risques et des exigences métier Elle est initialisée par classement des fonctions à tester en trois catégories, selon des critères objectifs (nombre d utilisateurs, % d utilisation des fonctions, produits, criticité,..) : Les fonctions et données stratégiques, Les fonctions et données très utilisées ou très courantes, Les fonctions et données annexes ou rares et non stratégiques. Dans la phase de réalisation des cas de test, le planning prend en compte l analyse de risques pour réaliser en priorité les cas de tests les plus stratégiques et respecter les délais impartis pour la recette. 26

27 Risques & Requirements (exigences Métiers) Analyser les Exigences Won t have Won t test Analyser Les risques Could have Could test Should have Should test Prioriser les Exigences En utilisant MoSCoW Must have Must test Determiner l impact des risques Spécifier les cas de test MoSCoW signifie «Must Test, Should Test, Could Test, Won t Test», «Must Test» signifiant la plus haute priorité de test et «Won t Test» la plus basse 27

28 Priorisation des risques produits il y a des conséquences financières pour nos clients. Tous les clients Un seul client Must test Should test Si le module contient une erreur il n y a pas de conséquence financière pour nos clients. il y a des conséquences financières en interne. Tous les clients Un seul client Pas de contournement Contournement Should test Could test Could test Won t test il n y a pas de conséquence financière en interne. Pas de contournement Contournement Could test Won t test 28

29 Les stratégies de Tests Multi - Campagnes de tests La méthode repose sur une stratégie de tests en campagnes, garantissant la fiabilité maximale de l application qualifiée. Une campagne de tests consiste à exécuter un ensemble de cas de tests sur un périmètre donné, en nombre décroissant au fur et à mesure des campagnes. La couverture des cas de tests exécutées lors des campagnes varie en fonction des domaines concernés. Elle dépend de l optimisation coût / qualité recherchée. La 1ère campagne de tests détecte le maximum d anomalies en exécutant 100% des cas de tests La 2nde campagne permettra d identifier les anomalies résiduelles et de valider la correction des anomalies détectées lors de la première campagne en exécutant au moins 75% des cas de tests La 3ème campagne est une phase de validation globale lors de laquelle au moins 50% des cas de tests sont exécutés 29

30 Les principales stratégies de tests unitaires Approche technique Objectif : Mettre en place une solution rapide et peu coûteuse pour industrialiser les tests unitaires et homogénéiser le niveau de couverture Solution : Check liste Points de contrôles systématiques Adaptation à la technologie et au contexte d exécution Prise en compte des principaux choix d implémentation : une fonctionnalité codée de manière centralisée pour tous les cas d utilisation pourrait n être testée qu une seule fois Sans oublier l état de l art et les tests aux limites Exemples de fiche de tests 30

31 Les principales stratégies de tests unitaires Exemple de checklist IHM 31

32 Les principales stratégies de tests unitaires Approche fonctionnelle Objectif : Vérifier la bonne implémentation de règles de gestion précises et éventuellement complexes Solution : Scénario de tests Liste des cas à tester sur la base des spécifications, maquettes et autres règles métier Niveau de détail variable (cas de test ou jeux d essai complet) Niveau de couverture variable Exemple de fiche de scénario de test : Fiche Scénario de Tests Exemple de journal de tests : Journal de tests 32

33 Les principales stratégies de tests unitaires Approche «outillage» Objectif : Sur des architectures complexes (ex: n-tiers) Réduire les coûts de développement des outils complémentaires utiles au test de couches intermédiaires Face à des applications très critiques Améliorer la qualité par une analyse objective de la couverture des tests Réduire le risque de régression sans allonger les délais, en facilitant la «rejouabilité» des tests. Identifier les parties à optimiser en priorité Etc Solution : Outillage Développements spécifiques ou produits du marché Exemples Développement des tests avec JUnit sur J2EE/NUnit sur.net Analyse de couverture avec Ncover ou CoverageEye 33

34 Les principales stratégies de tests unitaires Approche «performance» Objectif : S assurer du niveau de performance requis Solutions Utiliser des jeux d essai représentatifs en volume Identifier les points critiques grâce éventuellement à des outils de profiling Utiliser des outils de stress (ex: JMeter, Load Runner ) 34

35 Les principales stratégies de tests unitaires Ce qu il faut retenir Pas de solution idéale généralisable Chaque approche à elle seule est insuffisante La stratégie de test doit être construite spécifiquement pour chaque projet en fonction des objectifs et des moyens L utilisation de check listes complétées par quelques cas de test bien choisis offre globalement de bons résultats Pragmatisme et souplesse sont de rigueur : Dimensionner la couverture par rapport au risque Garder à l esprit que le coût d un dysfonctionnement augmente de manière exponentielle plus nous avançons dans le projet Penser aux revues de code 0 défaut comme à NASA est illusoire avec nos ratios habituels L automatisation complète des tests est coûteuse, penser à la rentabilité En optimisant 90% du code n utilisant que 10% du temps CPU on ne gagne pas grand chose. Mieux vaux axer ses efforts sur les 10% restant occupant 90% du temps CPU. 35

36 Les outils Aujourd hui Dans une démarche d industrialisation et de gain de productivité, la mise en œuvre d un outil quelconque est fortement recommandée, voir indispensable. 36

37 Les outils Aujourd hui Les NTI sont favorisées Nombreux outils gratuits et autres open source disponibles Outils avec coût de licence élevé pour les technologies classiques. 37

38 Les outils Automatisation des tests Permet d enchaîner des tâches très diverses (ex : copie de fichiers, compilation, appel d un exécutable quelconque..) à travers un simple fichier de paramétrage. Permet de simuler les actions d un utilisateur sur un navigateur. Permet d automatiser des scénarios très complexes dès lors que tout se passe via une interface web (cas le + simple). Gain très important en terme de temps de re-jeu des scénarios. Un scénario très complexe prend le temps d un simple clic pour le rejouer, alors qu il peut durer très longtemps via un utilisateur. Fiabilité des tests. Le facteur humain est exclus. Pas interprétation ou raccourci dans le test du fait de l habitude ou la connaissance du test à cause de re-jeux successifs. Permet de générer des rapports complets. Contrepartie : investissement non négligeable au départ afin de connaître l outil, et réaliser les premières captures. NUnit sur.net, JUnit sur J2EE (Java), Nant QuickTestPro (HP), Software Architect (IBM Rational) 38

39 Les outils SUIVI DES CAMPAGNES DE TESTS Définition des scénarii de tests Définition des campagnes de tests Permet de fournir des statistiques (avancement, qualité, nb itérations) Chaque développeur à un accès personnalisé TestDirector (HP), TestLink (opensource) 39

40 Les outils ANALYSEUR DE CODE EXECUTE Analyse l éxécution du code en runtime et enregistre les statistiques sur les lignes de code exécutées Il montre chaque séquence d exécution ainsi que le nombre de fois où la séquence a été exécutée. Mise en évidence des parties de code non éprouvées : Le programmeur peut ainsi plus facilement compléter ces tests pour en améliorer la couverture. Identification des parties de code les plus souvent exécutées : Il est plus facile de cibler les parties à optimiser en cas de problème de performance. Identification du code mort ou obsolète NCover (OpenS.Net), CoverageEye (Microsoft.Net), OptimizeIt Borland) 40

41 Les outils REVUE DE CODE, RESPECT DES NORMES Ces outils permettent de déterminer : le code non utilisé (code mort), le code dupliqué, Les Blocs vides, trouver Variables non utilisés. Certains outils permettent un paramétrage afin de proposer aux développeurs la vérification des règles maison. Là aussi les outils permettent d automatiser, de contrôler et de générer des rapports. Laisser les tâches fastidieuses et répétitives à la machine. Les gains en terme de qualité de code et de respect des règles est très important. Contrepartie : investissement de paramétrage de l outil et des règles maison Jtest (Java J2EE Parasoft), CheckStyle (OpenS), Software Architect (IBM Rational), PMD 41

42 Les outils MONTEE EN CHARGE - STRESS L objectif est de vérifier les performances d une architecture logicielle. Simulation la plus proche possible de la réalité, ainsi l'application est sollicitée par un grand nombre d'utilisateurs virtuels simultanés. Appliquer une telle charge à l'application permet de déceler d'éventuels problèmes de performances ou de stabilité et d'y remédier pour pouvoir atteindre le comportement souhaité. LoadRunner (HP), JMeter, OpenSTA (OpenS), 42

43 Les outils Demain Utilisation systématique d automates de tests fonctionnels de non régression Mise en place de cellules dédiées à l automatisation des tests Condition impérative pour des gains de productivités significatifs en maintenance 43

44 PIC : La plateforme d intégration continue La PIC est un dispositif associant une pratique de développement et une plateforme logicielle dans une démarche qualité destinée à garantir la qualité du code source d une application Objectifs de la PIC Éliminer les sessions intensives de débogage. Détecter les problèmes généralement le jour même où ils ont été introduits La qualification de la cause en est facilité L impact en est limité Obtenir un code de qualité pour une application facilement maintenable et évolutive. 44

45 Etudes L'étude PAC montre un marché français du test en plein boom Selon la dernière étude Pierre Audoin Consultants*, l'essor des activités de tests et d'assurance qualité informatique en France va se poursuivre. Les volumes des projets confiés à la sous-traitance devraient ainsi augmenter de 12,4 % par an en moyenne, au moins jusqu'en Pourquoi une telle lame de fond? Les entreprises ont pris conscience des gains liés à des pratiques de test optimisées, notamment pour réduire les délais de lancement de nouvelles offres. Quatre principaux secteurs sont concernés administration, industrie, finance assurance, télécoms ce dernier étant le plus dynamique. En termes de prestation, les contrats au forfait (+ 16 %) devraient prendre le pas sur l'assistance technique en régie (+ 7 %), dénotant une maturité et une capacité d'engagement plus forte des acteurs. * Décembre Article 01 HEBDO Métier Testeur 45

46 Les TMC Préambule Que sont les TMCs Ils simulent la charge induite par plusieurs utilisateurs simultanés sur une application. Ils permettent de vérifier les performances d une application dans son cadre de production avant son déploiement Il permet de suivre l évolution des performances d une application sur toute la durée de celle-ci. Projets nécessitant des TMC. Nouveau projet utilisé par de nombreux utilisateurs simultanés au sein d un système d information. Nouvelle version de projet pour vérifier la non dégradation des performances. Évolution technique importante du projet, nouvelle version de progiciel, etc pour vérifier les gains de performance annoncées par l éditeur. Déroulement des TMC Rédaction des spécifications de TMC Installation de l application sur une plate forme dédiée. Déroulement itératif des tests. Rédaction des résultats. 46

47 Les TMC Cycle de projet avec TMC Les TMC s insère dans le cycle normal d un projet en parallèle des tests d intégration. Développement Test Unitaire Test d intégration Test de montée en charge Livraison Les tests de montée en charge débutent après la validation de l ensemble des TU du projet. La livraison du projet est conditionnée par les tests d intégration et les test de montées en charge. 47

48 Les TMC Déroulement 1/2 Les TMC comme les test d intégration impliquent plusieurs équipes L équipe en charge fonctionnellement de l application doit : Rédiger les tests fonctionnel retenues pour les TMCs. Ces test doivent représenter les cas d utilisations les plus représentatif de l application ou certaines fonctions lourdes. Répartir et estimer l utilisation de ces cas d utilisation sur la population utilisatrice estimée en production de l application. Assister l équipe de TMC lors de l enregistrements des scripts. L équipe de développement de l application doit : Fournir les livrables applicatifs à l équipe tmc. Installer ou assister l équipe TMC pour l installation de l application sur la plate forme TMC. Assister l équipe de TMC si des problèmes bloquant ou des améliorations de performances sont diagnostiqués par l équipe projet. L équipe de TMC doit Vérifier l installation correcte de l application. Écrire les scripts correspondants aux cas d utilisation fourni par l équipe fonctionnelle. Réaliser les tirs de charge. Analyser les résultats et proposer des pistes d optimisations. Rédiger un rapport des performances de l application Temps de réponse individuel Charges machines Indicateurs personalisés selon le projet. Des réunions de coordinations hebdomadaires doivent être prévues pour la synchronisation. 48

49 Les TMC Déroulement 2/2 Estimation de la population et rédaction des cas fonctionnels Installation de l application Pré requis Test de validation de la plate-forme Écriture des scripts et scénarios de cas de test Réalisation des tirs de tests Analyse rapide et propositions d optimisations Écriture du rapport de performance T e m p s Suivie des tirs et acceptations des éventuelles propositions d optimisation pour re-test. Réalisation Rédaction des livrables Équipe TMC Équipe projet 49

50 Les TMC Comment ca marche? Le logiciel de test en charge simule les utilisateurs virtuels à l aides des scripts écrits afin de produire une activités réaliste pour le système. En parallèle l outils récupère des indicateurs sur l état du système et les agrège pour pouvoir réaliser facilement des études statistiques ultérieures. 50

51 Les TMC Outils? L enregistrement des scripts et l exécution des TMC nécessitent des outils spécifiques Les outils payant les plus connus sont : HP loadrunner Néotis Neolad Borland SkillPerformer Les outils open source les plus connus Jmeter OpenSTA Les outils payant permettent plus de libertés et une variabilisation du script. Il est aussi possible d acquérir des plugins pour étendre leur champs d activité ou de monitoring. (J2EE, oracle, etc ) Les achats sont généralement sous forme de licence incluant un nombre de Virtual user maximum simulable. 51

52 Conclusion 3 minutes pour déterminer 3 idées fortes retenues lors de ce cours 52

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs CGI Group Inc. 2013 Agenda 1 2 3 4 5 6 7 Problématiques et enjeux Solutions et fonctionnalités Concepts Exécution et rapport

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

6761 Validation de la conformité 21.03.2007

6761 Validation de la conformité 21.03.2007 6761 Validation de la conformité 21.03.2007 Peter DAEHNE 1 Tests de stress Les tests de stress permettent d étudier le comportement du logiciel lorsque celui-ci est mis dans des situations extrêmes, aux

Plus en détail

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE Retour d expérience Benjamin Boutin QA Manager S2E www.s2e-services-epargne-entreprise.com Marc Rambert Director Dynamic Testing Solution Coverity/Synopsys

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Jean-Paul SUBRA Introduction : le manifeste Agile Manifeste pour le développement Agile de logiciels Nous découvrons comment mieux développer des logiciels

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe.

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe. Chef de projet H/F Dans le cadre de nos activités pour un de nos clients, CIMPA recherche un chef de projet H/F. - Planifier l ensemble des phases du projet - Piloter l équipe dédiée au projet - Garantir

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM 1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM Scrum est une méthode agile pour la gestion de projets informatiques. C est une méthode itérative basée sur des itérations de courte durée appelées Sprints.

Plus en détail

Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing)

Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing) Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing) Bruno LEGEARD JDEV 2013 4-6 septembre 2013 Sommaire Partie I Introduction au Model-Based Testing

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Table des matières. Première partie Situation du test fonctionnel. Préface... Avant-propos...

Table des matières. Première partie Situation du test fonctionnel. Préface... Avant-propos... Préface..................................................................... Avant-propos................................................................ III XIII Première partie Situation du test fonctionnel

Plus en détail

Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR

Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR Powerpoint Templates Page 1 Règle générale: Graphisme Création logo & identité graphique Création du Webdesign & intégration graphique Rédaction

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

Centre de Service en Qualification Logicielle. Exemple d offre de service Retour d expérience

Centre de Service en Qualification Logicielle. Exemple d offre de service Retour d expérience Centre de Service en Qualification Logicielle Exemple d offre de service Retour d expérience Sommaire Rappels L offre de service d un grand compte Présentation générale Détails de l offre de service proposée

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

L Intégration Continue & Agilité

L Intégration Continue & Agilité L Intégration Continue & Agilité " des outils efficaces. " Agile NANTES - Mars 2010 17/03/2010 Agile Nantes Introduction Qui sommes nous? Fabian PIAU fabian.piau@netapsys.fr Ingénieur développement chez

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données 3 BOOSTEZ votre business en ligne MAITRISEZ la qualité de vos données J accélère drastiquement le temps de mise en ligne d un nouveau site et je m assure de la qualité de marquage Mon site évolue constamment

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

CHOISIR UN TEST A EXECUTER

CHOISIR UN TEST A EXECUTER CHOISIR UN TEST A EXECUTER Suivez le rythme rapide des cycles de publication. Découvrez l automatisation et ses interactions humaines. EXÉCUTER UN TEST 03082015 Borland permet à tous les intervenants,

Plus en détail

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Software Group L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Rational Test Lab Manager Juin 2009 Michel Speranski Responsable Marketing Rational

Plus en détail

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS GT-8 Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS IMS-DC DC/SQL/ /SQL/IMS (disponible aussi pour Java/J2EE) IMS-DLI 03/12/2007 1 Prestation de service : Audit Qualimétrique I. Description

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Projets de Diplôme Bachelor (PDB) HEIG-VD

Projets de Diplôme Bachelor (PDB) HEIG-VD Projets de Diplôme Bachelor (PDB) HEIG-VD Kick-off Février 2011, v 1.6 christian.buchs@heig-vd.ch 1 Contenu 1. Gestion de projet 2. Bilans hebdomadaires 3. Le rapport 4. Activités de test 5. Évaluation

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/methtest/ Partie I 1 Propriétés 2 Un peu de génie logiciel de test 3 Eléments Problèmes Point

Plus en détail

Notions de Gestion de Projet (Partie 2)

Notions de Gestion de Projet (Partie 2) Notions de Gestion de Projet (Partie 2) QCM Sommaire 1ère 1 Partie Sommaire 2ème 2 Partie - Problématique de départ Structure et Pilotage d un projet - Qu est ce qu un projet? - Vocabulaire spécifique

Plus en détail

welcome! B enjamin Samson

welcome! B enjamin Samson welcome! B enjamin Samson GESTION DE PROJET Programme Introduction à la gestion de projet Atelier Brainstorming / Sujet de travail en équipe Introduction aux méthodes Agiles - Le sprint 0 - Les personas

Plus en détail

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Le Groupe Khiplus SAS KHIPLUS Management Société holding animatrice du groupe SAS KHIPLUS Advance Conseil et ingénierie de Systèmes d Information

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets S26B Démarche de de sécurité dans les projets Théorie et et réalité Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

La nouvelle donne du test avec Oracle

La nouvelle donne du test avec Oracle La nouvelle donne du test avec Oracle Jean-Baptiste MARZOLF, Consultant Avant-vente, Oracle Pourquoi est-ce important? Les clients investissent dans les applications pour fournir

Plus en détail

Gestion de Projet Informatique

Gestion de Projet Informatique Gestion de Projet Informatique Partie 3 : Cycles de vie de projet Licence d'informatique 3 ième Année Tianxiao Liu Université de Cergy-Pontoise 1 GPI T. LIU The earliest moment is when you think it is

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

«Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.»

«Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.» «Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.» Conseil en systèmes et logiciels informatiques FBCOM est une société de conseil en systèmes

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Road-book du Chef de Projet. Phase 2 Préparer. Phase 2 - Préparer

Road-book du Chef de Projet. Phase 2 Préparer. Phase 2 - Préparer Phase 1 Faire émerger Phase 1 - Faire émerger Positionner et cadrer stratégiquement l'avant-projet Décision de poursuivre Note de cadrage Note de cadrage validée Décision du commanditaire de poursuivre

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Gé nié Logiciél Livré Blanc

Gé nié Logiciél Livré Blanc Gé nié Logiciél Livré Blanc Version 0.2 26 Octobre 2011 Xavier Blanc Xavier.Blanc@labri.fr Partie I : Les Bases Sans donner des définitions trop rigoureuses, il faut bien commencer ce livre par énoncer

Plus en détail

Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks

Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks Notes de cours Christophe Dony Master Info Pro - Université Montpellier-II 1 Introduction 1.1 Définitions Génie Logiciel No 18, Mars 1990. EC2.

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Service de migration du centre de données Cisco

Service de migration du centre de données Cisco Service de migration du centre de données Cisco Le service Cisco Data Center Migration Service (service de migration du centre de données Cisco) permet aux entreprises et aux prestataires de services d

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Mise en place d'un plan de reprise d'activité (PRA) en environnement hétérogène et virtuel afin de sécuriser le SI Finance ColiPoste. David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Présentation La Poste

Plus en détail

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Les tests Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Organiser le déroulement des tests Spécifier Exécuter les Cahiers de tests les Cahiers de tests Analyser les résultats Correction

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics Analyse technique et développement d applications de

Plus en détail

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Sébastien MEDARD GIP RENATER 263 avenue du Général Leclerc CS 74205 35042 Rennes Cedex Résumé L intégration

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting)

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) Travaux soutenus par l ANR Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) 03 Avril 2012 1. Test de sécurité et génération de tests à partir de modèle 2. Le projet SecurTest à DGA Maîtrise de l

Plus en détail

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine Processus de développement logiciel Jean-Yves Antoine U. Bretagne Sud - UFR SSI - IUP Vannes année 2001-2002

Plus en détail

Lettre à l équipe projet

Lettre à l équipe projet Lettre à l équipe projet Ce document présente l offre de services concernant le projet de réalisation et de mise en œuvre du site web de REMESS. Ce projet a pour objectif de satisfaire les besoins et les

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE Architects Community Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM Bertrand Florat Architecte JEE 29 janvier 2008 Déroulement de la discussion L inertie du

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Laurent PY CEO, Smartesting Laurent.py@smartesting.com @py_laurent www.smartesting.com Guillaume Coquelle Testeur,

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Industrialisation des développements

Industrialisation des développements Industrialisation des développements NovaForge, l usine de développement logiciel de Bull Emmanuel Rias emmanuel.rias@bull.net 1 Agenda Introduction NovaForge Processus d un projet dans NovaForge et Fonctionnalités

Plus en détail

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2.

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Le test aux limites 3. Méthode 2.1. Pré-requis 2.2. Préparation des

Plus en détail

IBM Tivoli Identity Manager

IBM Tivoli Identity Manager Automatise la gestion du cycle de vie des identités IBM Tivoli Identity Manager Points forts Gérer l accès aux systèmes hérités et e-business Un moteur de dimensionnement intégré pour automatiser la Permet

Plus en détail

FORMATIONS AGRO ALIMENTAIRES

FORMATIONS AGRO ALIMENTAIRES Améliorer les coûts de revient de votre outil industriel CODE P2 Chef d entreprise Responsable administratif et financier Personnel chargé de calcul de revient Comprendre les fondements de la comptabilité

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources humaines Direction : Informatique Service : Études Localisation : Site Rhovalparc à Alixan AVIS DE VACANCE DE POSTE ANALYSTE DÉVELOPPEUR POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

Plus en détail

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils emedia Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils Unissons nos Talents T A L E N T E D T O G E T H E R

Plus en détail

KIT 24 Plan de recette

KIT 24 Plan de recette KIT 24 Plan de recette et Fiches de test Intitulé du Projet Préparé par: Auteur Préparé le : jj/mm/aa Version 2015 1 Description du document Nom du projet : Nom du projet Nom du chef de projet : Nom du

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail