UM2 - Master 2 Année Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UM2 - Master 2 Année 2012-2013 Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing -"

Transcription

1 UM2 - Master 2 Année Sensibilisation aux Tests de Projets Informatique - Managed Testing - Le 21 février 2013 Thierry SINOT Directeur de Projet 1 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL

2 Introduction TOAST Thème Objectif Animation Séquences & Timing 2

3 CGI en chiffres, cela donne... Nous sommes le 5 ème acteur mondial Nous servons plus de clients Nous sommes présents dans 40 pays Nos membres s engagent pour la réussite de leurs clients Nous avons 400 bureaux dans le monde Notre carnet de commandes s élève à 13G$ Notre présence couvre 86% des dépenses IT mondiales 85% de nos membres sont actionnaires de CGI Nos revenus doublent tous les 3 à 5 ans Nos revenus annuels s élèvent à 10G$ La satisfaction Client moyenne est de 9,1/10 Nous sommes propriétaires de 100 solutions exclusives 3

4 Métiers & Offres Finance Secteur Public Industrie Distribution Transport Consulting Télécoms Energie & Utilities B U S I N E S S Intégration de systèmes et solutions Outsourcing Training T R A N S F O R M A T I O N Offres fonctionnelles Offres sectorielles Offres technologiques 4

5 Introduction Tour de table Vos besoins / attentes? Vos difficultés rencontrées suite à vos projets industriels / stages? 5

6 Le cycle en V Intégration dans le cycle de vie du projet informatique Étude d Opportunité Déploiement Cahier des Charges MOA Recette Spécifications Fonctionnelles Spécifications Détaillées MOE Développement Tests unitaires Tests d intégration 6

7 Le cycle en V Intégration dans le cycle de vie du projet informatique 7

8 Emergence du mode Agile Intégration dans le cycle de vie du projet informatique Méthode Agile TMA CR Atelier SPEC SPEC OK Rédaction Spécification Lancement Analyse Fonctionnelle Analyse Technique CP A Tests d'intégration Validation Itération M CP D CP D Développement Test Unitaire D M CP D A A Nouvelle Itération Une itération est un mini-projet dans le projet. Elle consiste à : - analyser un besoin fonctionnel au périmètre clair avec les interlocuteurs métiers, - concevoir la solution, - réaliser les développements et tests unitaires, - réaliser les tests d intégration avec le métier, - valider le résultat avant de passer à l itération suivante. Cycle de développements courts, itératifs et incrémentaux. Pas le processus linéaire du cycle en «V», chaque cycle de développement est réalisé de façon autonome. Chaque cycle de développement porte sur la réalisation d une fonctionnalité bien délimitée, de la conception générale à l intégration de service. Points de visibilité fréquents, revue régulière des livrables avec le client. Démarche transparente et partagée. Grande flexibilité dans les prises de décision et les choix Pas d effet tunnel Meilleure convergence entre le besoin exprimé et la solution réalisée, tout en sécurisant le planning. SPEC OK SPEC OK SPEC OK D CP A Une itération dure au maximum 3 semaines. 8

9 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes phases de test Tests Unitaires on élimine les erreurs de programmation L objectif est de détecter les écarts entre les spécifications détaillées d un composant, et ce qu il fait effectivement pris unitairement. Tests d intégration on élimine les erreurs d enchaînement L objectif est de détecter les écarts entre les spécifications de la demande ou du projet, et ce que fait effectivement la partie applicative concernée. On parle aussi de recette interne et parfois d homologation. Validation / recette on élimine les erreurs fonctionnelles L objectif est de détecter les défauts de l application du point de vue des utilisateurs. 9

10 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Double run Exécution en parallèle sur ancien et nouveau système et comparaison des résultats 10

11 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Test Unitaire base de données entrées composant résultats environnement 11

12 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Tests d intégration base de données entrées Comp résultats Comp résultats 12

13 Typologie des tests, concepts, def. Le périmètre de test Validation / Recette base de données entrées applicatif résultats 13

14 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche globale : Tests de fonctionnement : Ils ont pour but de valider le bon fonctionnement des composants ou des parties applicatives concernées. Tests de non régression : Ils ont pour but de vérifier que les composants validés lors des tours précédents n ont pas subi de dégradation. 14

15 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche plus détaillée : Tests métiers ou fonctionnels (dits «boîtes noires»), tests structurels (dits «boîte blanche») tests d ergonomie, tests d interface, tests de performance, tests de volumétrie, tests de robustesse, tests de sécurité 15

16 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Approche «Boîte»: Test Boîte blanche (ou Test Structurel) Test Boîte noire (ou Test Fonctionnel) 16

17 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Les tests «boîte blanche» entrées résultats On cherche : Le code non testé par les tests fonctionnels. Le code mort. Les erreurs dans la gestion des conditions. Les erreurs dans la gestion des boucles. 17

18 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Les tests «boîte noire» On cherche les cas dans lesquels le composant produits des résultats non conformes entrées résultats Les résultats obtenus ne sont pas les résultats attendus. 18

19 Typologie des tests, concepts, def. Les différentes natures de tests, plusieurs approches Toutes ces natures de tests peuvent être mises en œuvre dans les différentes phases de tests unitaires, d intégration, de recette. 19

20 Pourquoi les TU Débat Des exemples : Coût annuel des bugs aux US ~ 60 milliards de dollars. 80% de temps de développement (mise en œuvre) serait consacré aux erreurs Fin 2004, en France 2 pannes géantes consécutives à des bugs (FT, Bouygues Telecom) Serveurs d accès moyens de paiement d un supermarché OUT un 24 décembre Des chiffres : 40% des incidents en production ont pour cause des erreurs qui auraient pu être évitées par une meilleure campagne de tests 60% des échecs sur les projets informatiques proviennent de faiblesses sur le recueil des besoins et leur analyse 90% des projets informatiques sont livrés en retard La loi du Que faire pour éviter cette situation? Quels sont d après vous les impacts à ne pas faire de tests unitaires? 20

21 Pourquoi les TU L impact de T.U insuffisants Impacts Production Anomalies en T.I. et en recette client Perte de temps pour corriger, relivrer, retester les chaînes d intégration Impacts Finances Retard lors des T.I., risques sur la recette client Augmentation des retours, donc de la charge Génération de fiches d anomalies volume d information Dépassement des délais pouvant générer des pénalités Impacts Business Satisfaction du client. Risques pour la suite des relations client / projet. Baisse de l image «Qualité» véhiculée Impacts pour l ingénieur Image Rentabilité à titre individuel 21

22 Les processus de TU Synoptique global Analyste / Responsable des tests Développeur Autre développeur Responsable des normes Planifie et suit les TU Définit les conditions d'entrée en T.I. (stratégie) Valide la F.T.U Vérifie (les) et passe des TU Rédige la F.T.U Développe Passe les TU Effectue des TU croisés Effectue une revue de code Valide le développement 22

23 Les processus de TU Zoom sur les jeux d essai La problématique des jeux d essai est souvent passée sous silence. Mais comment tester sans jeu d essai? Existe-t-il des jeux d essai? Les jeux d essai disponibles sont-ils adaptés aux cas à tester? Qui fait les jeux d essai et qui les valide? Le client fournit-il des jeux d essai et sous quelle forme? Les jeux d essai sont-il directement exploitables ou faut-il les resaisir? Une charge a-t-elle été prévue pour constituer les jeux d essai? Les jeux d essai sont-ils partagés? Les jeux d essai sont-ils capitalisés? 23

24 Les processus de TU Zoom sur la non régression Vous avez oublié de tester la non régression, pourtant : Vous avez modifié plus de 10% du code! La technologie utilisée est connue comme capricieuse et des effets de bords sont à craindre! Le traitement modifié est super critique et tout dysfonctionnement peut générer un conflit sociale (ex: paie), un arrêt de la production (ex: process), un énorme manque à gagner (facturation / trésorerie)! Le programme modifié est ultra-complexe et toute modifications est susceptible d engendrer des dysfonctionnements! 24

25 Les stratégies de Tests Pourquoi une stratégie? La problématique d une opération de Recette fait apparaître des contraintes antagonistes qu il est nécessaire d optimiser : D une part, l objectif premier des tests fonctionnels est d obtenir une application «zéro défaut». Ceci oblige en théorie à effectuer ces tests de manière exhaustive, D autre part, pour garder une vision pragmatique des projets informatiques, la période de recette est généralement limitée dans le temps par des contraintes de délai très fortes et très souvent impératives. Il est également indispensable de minimiser les coûts de recette pour assurer un retour sur investissement acceptable. Le coût des tests doit donc toujours être mis en balance avec le coût des impacts d un dysfonctionnement éventuel (au niveau stratégique, métier et informatique). 25

26 Les stratégies de Tests Analyse de risques L analyse de risques permet d optimiser le nombre de cas à tester et contribue ainsi à la réduction des coûts. Dimensionner la couverture en fonction des risques et des exigences métier Elle est initialisée par classement des fonctions à tester en trois catégories, selon des critères objectifs (nombre d utilisateurs, % d utilisation des fonctions, produits, criticité,..) : Les fonctions et données stratégiques, Les fonctions et données très utilisées ou très courantes, Les fonctions et données annexes ou rares et non stratégiques. Dans la phase de réalisation des cas de test, le planning prend en compte l analyse de risques pour réaliser en priorité les cas de tests les plus stratégiques et respecter les délais impartis pour la recette. 26

27 Risques & Requirements (exigences Métiers) Analyser les Exigences Won t have Won t test Analyser Les risques Could have Could test Should have Should test Prioriser les Exigences En utilisant MoSCoW Must have Must test Determiner l impact des risques Spécifier les cas de test MoSCoW signifie «Must Test, Should Test, Could Test, Won t Test», «Must Test» signifiant la plus haute priorité de test et «Won t Test» la plus basse 27

28 Priorisation des risques produits il y a des conséquences financières pour nos clients. Tous les clients Un seul client Must test Should test Si le module contient une erreur il n y a pas de conséquence financière pour nos clients. il y a des conséquences financières en interne. Tous les clients Un seul client Pas de contournement Contournement Should test Could test Could test Won t test il n y a pas de conséquence financière en interne. Pas de contournement Contournement Could test Won t test 28

29 Les stratégies de Tests Multi - Campagnes de tests La méthode repose sur une stratégie de tests en campagnes, garantissant la fiabilité maximale de l application qualifiée. Une campagne de tests consiste à exécuter un ensemble de cas de tests sur un périmètre donné, en nombre décroissant au fur et à mesure des campagnes. La couverture des cas de tests exécutées lors des campagnes varie en fonction des domaines concernés. Elle dépend de l optimisation coût / qualité recherchée. La 1ère campagne de tests détecte le maximum d anomalies en exécutant 100% des cas de tests La 2nde campagne permettra d identifier les anomalies résiduelles et de valider la correction des anomalies détectées lors de la première campagne en exécutant au moins 75% des cas de tests La 3ème campagne est une phase de validation globale lors de laquelle au moins 50% des cas de tests sont exécutés 29

30 Les principales stratégies de tests unitaires Approche technique Objectif : Mettre en place une solution rapide et peu coûteuse pour industrialiser les tests unitaires et homogénéiser le niveau de couverture Solution : Check liste Points de contrôles systématiques Adaptation à la technologie et au contexte d exécution Prise en compte des principaux choix d implémentation : une fonctionnalité codée de manière centralisée pour tous les cas d utilisation pourrait n être testée qu une seule fois Sans oublier l état de l art et les tests aux limites Exemples de fiche de tests 30

31 Les principales stratégies de tests unitaires Exemple de checklist IHM 31

32 Les principales stratégies de tests unitaires Approche fonctionnelle Objectif : Vérifier la bonne implémentation de règles de gestion précises et éventuellement complexes Solution : Scénario de tests Liste des cas à tester sur la base des spécifications, maquettes et autres règles métier Niveau de détail variable (cas de test ou jeux d essai complet) Niveau de couverture variable Exemple de fiche de scénario de test : Fiche Scénario de Tests Exemple de journal de tests : Journal de tests 32

33 Les principales stratégies de tests unitaires Approche «outillage» Objectif : Sur des architectures complexes (ex: n-tiers) Réduire les coûts de développement des outils complémentaires utiles au test de couches intermédiaires Face à des applications très critiques Améliorer la qualité par une analyse objective de la couverture des tests Réduire le risque de régression sans allonger les délais, en facilitant la «rejouabilité» des tests. Identifier les parties à optimiser en priorité Etc Solution : Outillage Développements spécifiques ou produits du marché Exemples Développement des tests avec JUnit sur J2EE/NUnit sur.net Analyse de couverture avec Ncover ou CoverageEye 33

34 Les principales stratégies de tests unitaires Approche «performance» Objectif : S assurer du niveau de performance requis Solutions Utiliser des jeux d essai représentatifs en volume Identifier les points critiques grâce éventuellement à des outils de profiling Utiliser des outils de stress (ex: JMeter, Load Runner ) 34

35 Les principales stratégies de tests unitaires Ce qu il faut retenir Pas de solution idéale généralisable Chaque approche à elle seule est insuffisante La stratégie de test doit être construite spécifiquement pour chaque projet en fonction des objectifs et des moyens L utilisation de check listes complétées par quelques cas de test bien choisis offre globalement de bons résultats Pragmatisme et souplesse sont de rigueur : Dimensionner la couverture par rapport au risque Garder à l esprit que le coût d un dysfonctionnement augmente de manière exponentielle plus nous avançons dans le projet Penser aux revues de code 0 défaut comme à NASA est illusoire avec nos ratios habituels L automatisation complète des tests est coûteuse, penser à la rentabilité En optimisant 90% du code n utilisant que 10% du temps CPU on ne gagne pas grand chose. Mieux vaux axer ses efforts sur les 10% restant occupant 90% du temps CPU. 35

36 Les outils Aujourd hui Dans une démarche d industrialisation et de gain de productivité, la mise en œuvre d un outil quelconque est fortement recommandée, voir indispensable. 36

37 Les outils Aujourd hui Les NTI sont favorisées Nombreux outils gratuits et autres open source disponibles Outils avec coût de licence élevé pour les technologies classiques. 37

38 Les outils Automatisation des tests Permet d enchaîner des tâches très diverses (ex : copie de fichiers, compilation, appel d un exécutable quelconque..) à travers un simple fichier de paramétrage. Permet de simuler les actions d un utilisateur sur un navigateur. Permet d automatiser des scénarios très complexes dès lors que tout se passe via une interface web (cas le + simple). Gain très important en terme de temps de re-jeu des scénarios. Un scénario très complexe prend le temps d un simple clic pour le rejouer, alors qu il peut durer très longtemps via un utilisateur. Fiabilité des tests. Le facteur humain est exclus. Pas interprétation ou raccourci dans le test du fait de l habitude ou la connaissance du test à cause de re-jeux successifs. Permet de générer des rapports complets. Contrepartie : investissement non négligeable au départ afin de connaître l outil, et réaliser les premières captures. NUnit sur.net, JUnit sur J2EE (Java), Nant QuickTestPro (HP), Software Architect (IBM Rational) 38

39 Les outils SUIVI DES CAMPAGNES DE TESTS Définition des scénarii de tests Définition des campagnes de tests Permet de fournir des statistiques (avancement, qualité, nb itérations) Chaque développeur à un accès personnalisé TestDirector (HP), TestLink (opensource) 39

40 Les outils ANALYSEUR DE CODE EXECUTE Analyse l éxécution du code en runtime et enregistre les statistiques sur les lignes de code exécutées Il montre chaque séquence d exécution ainsi que le nombre de fois où la séquence a été exécutée. Mise en évidence des parties de code non éprouvées : Le programmeur peut ainsi plus facilement compléter ces tests pour en améliorer la couverture. Identification des parties de code les plus souvent exécutées : Il est plus facile de cibler les parties à optimiser en cas de problème de performance. Identification du code mort ou obsolète NCover (OpenS.Net), CoverageEye (Microsoft.Net), OptimizeIt Borland) 40

41 Les outils REVUE DE CODE, RESPECT DES NORMES Ces outils permettent de déterminer : le code non utilisé (code mort), le code dupliqué, Les Blocs vides, trouver Variables non utilisés. Certains outils permettent un paramétrage afin de proposer aux développeurs la vérification des règles maison. Là aussi les outils permettent d automatiser, de contrôler et de générer des rapports. Laisser les tâches fastidieuses et répétitives à la machine. Les gains en terme de qualité de code et de respect des règles est très important. Contrepartie : investissement de paramétrage de l outil et des règles maison Jtest (Java J2EE Parasoft), CheckStyle (OpenS), Software Architect (IBM Rational), PMD 41

42 Les outils MONTEE EN CHARGE - STRESS L objectif est de vérifier les performances d une architecture logicielle. Simulation la plus proche possible de la réalité, ainsi l'application est sollicitée par un grand nombre d'utilisateurs virtuels simultanés. Appliquer une telle charge à l'application permet de déceler d'éventuels problèmes de performances ou de stabilité et d'y remédier pour pouvoir atteindre le comportement souhaité. LoadRunner (HP), JMeter, OpenSTA (OpenS), 42

43 Les outils Demain Utilisation systématique d automates de tests fonctionnels de non régression Mise en place de cellules dédiées à l automatisation des tests Condition impérative pour des gains de productivités significatifs en maintenance 43

44 PIC : La plateforme d intégration continue La PIC est un dispositif associant une pratique de développement et une plateforme logicielle dans une démarche qualité destinée à garantir la qualité du code source d une application Objectifs de la PIC Éliminer les sessions intensives de débogage. Détecter les problèmes généralement le jour même où ils ont été introduits La qualification de la cause en est facilité L impact en est limité Obtenir un code de qualité pour une application facilement maintenable et évolutive. 44

45 Etudes L'étude PAC montre un marché français du test en plein boom Selon la dernière étude Pierre Audoin Consultants*, l'essor des activités de tests et d'assurance qualité informatique en France va se poursuivre. Les volumes des projets confiés à la sous-traitance devraient ainsi augmenter de 12,4 % par an en moyenne, au moins jusqu'en Pourquoi une telle lame de fond? Les entreprises ont pris conscience des gains liés à des pratiques de test optimisées, notamment pour réduire les délais de lancement de nouvelles offres. Quatre principaux secteurs sont concernés administration, industrie, finance assurance, télécoms ce dernier étant le plus dynamique. En termes de prestation, les contrats au forfait (+ 16 %) devraient prendre le pas sur l'assistance technique en régie (+ 7 %), dénotant une maturité et une capacité d'engagement plus forte des acteurs. * Décembre Article 01 HEBDO Métier Testeur 45

46 Les TMC Préambule Que sont les TMCs Ils simulent la charge induite par plusieurs utilisateurs simultanés sur une application. Ils permettent de vérifier les performances d une application dans son cadre de production avant son déploiement Il permet de suivre l évolution des performances d une application sur toute la durée de celle-ci. Projets nécessitant des TMC. Nouveau projet utilisé par de nombreux utilisateurs simultanés au sein d un système d information. Nouvelle version de projet pour vérifier la non dégradation des performances. Évolution technique importante du projet, nouvelle version de progiciel, etc pour vérifier les gains de performance annoncées par l éditeur. Déroulement des TMC Rédaction des spécifications de TMC Installation de l application sur une plate forme dédiée. Déroulement itératif des tests. Rédaction des résultats. 46

47 Les TMC Cycle de projet avec TMC Les TMC s insère dans le cycle normal d un projet en parallèle des tests d intégration. Développement Test Unitaire Test d intégration Test de montée en charge Livraison Les tests de montée en charge débutent après la validation de l ensemble des TU du projet. La livraison du projet est conditionnée par les tests d intégration et les test de montées en charge. 47

48 Les TMC Déroulement 1/2 Les TMC comme les test d intégration impliquent plusieurs équipes L équipe en charge fonctionnellement de l application doit : Rédiger les tests fonctionnel retenues pour les TMCs. Ces test doivent représenter les cas d utilisations les plus représentatif de l application ou certaines fonctions lourdes. Répartir et estimer l utilisation de ces cas d utilisation sur la population utilisatrice estimée en production de l application. Assister l équipe de TMC lors de l enregistrements des scripts. L équipe de développement de l application doit : Fournir les livrables applicatifs à l équipe tmc. Installer ou assister l équipe TMC pour l installation de l application sur la plate forme TMC. Assister l équipe de TMC si des problèmes bloquant ou des améliorations de performances sont diagnostiqués par l équipe projet. L équipe de TMC doit Vérifier l installation correcte de l application. Écrire les scripts correspondants aux cas d utilisation fourni par l équipe fonctionnelle. Réaliser les tirs de charge. Analyser les résultats et proposer des pistes d optimisations. Rédiger un rapport des performances de l application Temps de réponse individuel Charges machines Indicateurs personalisés selon le projet. Des réunions de coordinations hebdomadaires doivent être prévues pour la synchronisation. 48

49 Les TMC Déroulement 2/2 Estimation de la population et rédaction des cas fonctionnels Installation de l application Pré requis Test de validation de la plate-forme Écriture des scripts et scénarios de cas de test Réalisation des tirs de tests Analyse rapide et propositions d optimisations Écriture du rapport de performance T e m p s Suivie des tirs et acceptations des éventuelles propositions d optimisation pour re-test. Réalisation Rédaction des livrables Équipe TMC Équipe projet 49

50 Les TMC Comment ca marche? Le logiciel de test en charge simule les utilisateurs virtuels à l aides des scripts écrits afin de produire une activités réaliste pour le système. En parallèle l outils récupère des indicateurs sur l état du système et les agrège pour pouvoir réaliser facilement des études statistiques ultérieures. 50

51 Les TMC Outils? L enregistrement des scripts et l exécution des TMC nécessitent des outils spécifiques Les outils payant les plus connus sont : HP loadrunner Néotis Neolad Borland SkillPerformer Les outils open source les plus connus Jmeter OpenSTA Les outils payant permettent plus de libertés et une variabilisation du script. Il est aussi possible d acquérir des plugins pour étendre leur champs d activité ou de monitoring. (J2EE, oracle, etc ) Les achats sont généralement sous forme de licence incluant un nombre de Virtual user maximum simulable. 51

52 Conclusion 3 minutes pour déterminer 3 idées fortes retenues lors de ce cours 52

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE Retour d expérience Benjamin Boutin QA Manager S2E www.s2e-services-epargne-entreprise.com Marc Rambert Director Dynamic Testing Solution Coverity/Synopsys

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

RÉUSSIR L AUTOMATISATION DU PROCESSUS DE TEST FONCTIONNEL

RÉUSSIR L AUTOMATISATION DU PROCESSUS DE TEST FONCTIONNEL UN LIVRE BLANC DE BORLAND RÉUSSIR L AUTOMATISATION DU PROCESSUS DE TEST FONCTIONNEL L'automatisation du processus de test fonctionnel optimise la qualité des logiciels et maximise leur valeur opérationnelle.

Plus en détail

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Jean-Paul SUBRA Introduction : le manifeste Agile Manifeste pour le développement Agile de logiciels Nous découvrons comment mieux développer des logiciels

Plus en détail

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe.

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe. Chef de projet H/F Dans le cadre de nos activités pour un de nos clients, CIMPA recherche un chef de projet H/F. - Planifier l ensemble des phases du projet - Piloter l équipe dédiée au projet - Garantir

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Testing and Acceptance Management industrialiser

Testing and Acceptance Management industrialiser Testing and Acceptance Management industrialiser pour sécuriser le passage des études à la production Your business technologists. Powering progress Garantir la conformité et la disponibilité de vos applications

Plus en détail

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE Notre expertise au cœur de vos projets TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE SERVICE LEVEL AGREEMENT Sommaire 1. Terminologie...4 1.1. Définitions...4 1.2. Abréviations...5 2. Missions & Objectifs...5 2.1. Missions...5

Plus en détail

PERFORMANCE ET DISPONIBILITÉ DES SI

PERFORMANCE ET DISPONIBILITÉ DES SI Management des SI PERFORMANCE ET DISPONIBILITÉ DES SI Réf: PEF Durée : 3 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Les utilisateurs font preuve d'exigences croissantes en matière de performance des applications

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

Comment optimiser les tests avec une démarche d automatisation simplifiée

Comment optimiser les tests avec une démarche d automatisation simplifiée P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S Comment optimiser les tests avec une démarche d automatisation simplifiée Jean-Luc VILLETTE (PACIFICA) Eddy JABES (ALTEN) Journée Française des Tests

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DOD SEICAM RFI Demande d information EVDEC Réf. : RFI_EVDEC- GT5_Outil_reporting_BI_v4.doc Page 1/11 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) OUTIL INTÉGRÉ DE REPORTING ET D ANALYSE DÉCISIONNELLE

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Les méthodes itératives. Hugues MEUNIER

Les méthodes itératives. Hugues MEUNIER Les méthodes itératives Hugues MEUNIER INTRODUCTION. Toute les méthodes ont le même but : la maîtrise du budget, du planning et de la qualité des projets de développement informatique Plusieurs approches

Plus en détail

Qualité du logiciel: Méthodes de test

Qualité du logiciel: Méthodes de test Qualité du logiciel: Méthodes de test Matthieu Amiguet 2004 2005 Analyse statique de code Analyse statique de code Étudier le programme source sans exécution Généralement réalisée avant les tests d exécution

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Intervenants. Thomas d'erceville Project Manager. Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality

Intervenants. Thomas d'erceville Project Manager. Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality Intervenants Thomas d'erceville Project Manager Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality 2 14/04/2015 De l'assurance qualité à l'ingénierie des tests logiciels 1. Contexte général des tests mobiles

Plus en détail

PagesJaunes.fr Mise en place de Scrum de scrum. Fabien Grellier Agile Tour 2010 7 Octobre

PagesJaunes.fr Mise en place de Scrum de scrum. Fabien Grellier Agile Tour 2010 7 Octobre PagesJaunes.fr Mise en place de Scrum de scrum Fabien Grellier Agile Tour 2010 7 Octobre 1 Roadmap Le contexte PagesJaunes.fr Le projet PagesJaunes.fr 2009 Rétrospective Conclusion 2 Le contexte PagesJaunes.fr

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château Rappel TP3 Intégration de pratiques agiles En direct-live du château 40 41 Scénario d intégration agile 1. User Stories (1) 1. Rédiger les User Stories (exigences) 2. Planifier les Itérations (quoi / quand)

Plus en détail

Automatisation. Industrialisation des tests

Automatisation. Industrialisation des tests Module C : Industrialisation des tests Industrialisation des tests V1.1. VERIFIER.VALIDER ALTRAN CIS, de l assurance Qualité à l assurance de la qualité le lien et la de l automatisation des automates

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

CONSULTANT AMOA/RECETTE à la recherche d un poste dans la région de Montpellier 7 ans d expérience

CONSULTANT AMOA/RECETTE à la recherche d un poste dans la région de Montpellier 7 ans d expérience Kévin FISCHER 78, cour Jacques Thibaud 34000 MONTPELLIER Téléphone portable : 06 71 82 46 70 Adresse E-mail : kevinfischer@live.fr 31 ans CONSULTANT AMOA/RECETTE à la recherche d un poste dans la région

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Offre Référentiel d échange

Offre Référentiel d échange Offre Référentiel d échange mardi 1er juillet 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 Pourquoi cette solution? Les enjeux et principes de la solution Les acteurs & business case Sa place

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics Analyse technique et développement d applications de

Plus en détail

L Intégration Continue & Agilité

L Intégration Continue & Agilité L Intégration Continue & Agilité " des outils efficaces. " Agile NANTES - Mars 2010 17/03/2010 Agile Nantes Introduction Qui sommes nous? Fabian PIAU fabian.piau@netapsys.fr Ingénieur développement chez

Plus en détail

En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP

En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP OpenERP est une suite complète d'applications business. Elle permet entre autre de gérer les ventes, le CRM, les projets, le ou les entrepôt(s), les

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

PLAN ASSURANCE QUALITE

PLAN ASSURANCE QUALITE PLAN ASSURANCE QUALITE Page : 1/56 Sommaire 1 Objet et domaine d application... 6 1.1 Objet... 6 1.2 Domaine d application... 6 1.3 Documents applicables et documents de référence... 7 1.3.1 Documents

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Gé nié Logiciél Livré Blanc

Gé nié Logiciél Livré Blanc Gé nié Logiciél Livré Blanc Version 0.2 26 Octobre 2011 Xavier Blanc Xavier.Blanc@labri.fr Partie I : Les Bases Sans donner des définitions trop rigoureuses, il faut bien commencer ce livre par énoncer

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace

Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace William Gravier RESPONSABLE D ACTIVITE DEVOPS SOCIETE POESI 1 QU EST-CE QUE DEVOPS? 2 LES TROIS PROCESSUS DEVOPS 3 L AGILITE DES ETUDES ET L ITILISISATION

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Smart Notification Management

Smart Notification Management Smart Notification Management Janvier 2013 Gérer les alertes, ne pas uniquement les livrer Chaque organisation IT vise à bien servir ses utilisateurs en assurant que les services et solutions disponibles

Plus en détail

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Le Groupe Khiplus SAS KHIPLUS Management Société holding animatrice du groupe SAS KHIPLUS Advance Conseil et ingénierie de Systèmes d Information

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational IBM Software Group Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational Fernard Bonaguidi fernand.bonaguidi@fr.ibm.com

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des mises en production

ITIL V2. La gestion des mises en production ITIL V2 La gestion des mises en production Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

HISTOIRE D UNE DIGITAL FACTORY

HISTOIRE D UNE DIGITAL FACTORY HISTOIRE D UNE DIGITAL FACTORY L ambition et le Contexte IT L Ambition de Bouygues Telecom fin 2012. 1. Fournir une expérience encore plus digitale à ses clients. 2. Faciliter l accès au monde digital.

Plus en détail

Livrer chaque jour ce qui est prêt! Points clés du développement d un produit avec une livrasion par jour.

Livrer chaque jour ce qui est prêt! Points clés du développement d un produit avec une livrasion par jour. Livrer chaque jour ce qui est prêt! Points clés du développement d un produit avec une livrasion par jour. Date : 10 avril 2015 Format : Conférence Speakers : Dimitri Baeli, Benjamin Degerbaix de Les Furets

Plus en détail

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING AUTOUR DE LA SOLUTION TSM DERNIERE MISE A JOUR : MAI 2011 préalable 1 Liste des services proposés Nos équipes sont spécialisées depuis de nombreuses années dans le domaine

Plus en détail

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2.

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Le test aux limites 3. Méthode 2.1. Pré-requis 2.2. Préparation des

Plus en détail

SCRUM BUT, LE LIVRE BLANC. De la problématique de mener un projet AGILE dans une organisation classique

SCRUM BUT, LE LIVRE BLANC. De la problématique de mener un projet AGILE dans une organisation classique SCRUM BUT, LE LIVRE BLANC De la problématique de mener un projet AGILE dans une organisation classique Résumé Alors que les demandes de conduite de projet en AGILITE sont de plus en plus fréquentes, les

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Bertrand Cornanguer Sogeti

Bertrand Cornanguer Sogeti JFIE 2014 Bertrand Cornanguer Sogeti Trésorier du CFTL Chair du groupe Audit de l ISTQB Vice-chair du groupe Agile Tester de l ISTQB 14/10/2014 Introduction Comme beaucoup de sujets, l ingénierie des exigences

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group Mai 2014 Qu est-ce que l ISTQB? ISTQB : International Software Testing Qualifications Board (www.istqb.org): Association sans but lucratif

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie

GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie GL - 2 2.2 Processus de développement Cycles de vie Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, Ph. Lalanda, I. Parissis, Y. Ledru 1 Plan Introduction Modèles en cascade

Plus en détail

COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB?

COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB? COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB? Lorraine En matière de création ou de refonte d un site Internet, il apparaît souvent difficile de faire un choix parmi les propositions qui font suite à

Plus en détail

L outillage du Plan de Continuité d Activité, de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise

L outillage du Plan de Continuité d Activité, de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise Auteur : Robert BERGERON Consultant en Sécurité des Systèmes d Information et Management de la Continuité d Activité Quel outil pour le PCA? de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise Introduction

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation INSCRIVEZ VOUS Formations sélectionnées et financées par le FAFIEC Programme de formation mardi 16 septembre 2014 Les Métiers du Test Module 5.2 - Automatisation des tests fonctionnels : HP Unified Functional

Plus en détail

proximite + qualite + competitivite

proximite + qualite + competitivite proximite + qualite + competitivite 1 NOS ENGAGEMENTS 2 PROXIMITE Accompagnement par un consultant senior tout au long du projet RESULTAT, QUALITE Engagement sur le chiffrage, les livrables et les délais

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2 Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Introduction Les processus traditionnels extreme Programming Conclusion. extreme Programming. vers plus d agilité. F. Miller francois.miller@inpg.

Introduction Les processus traditionnels extreme Programming Conclusion. extreme Programming. vers plus d agilité. F. Miller francois.miller@inpg. vers plus d agilité F. Miller francois.miller@inpg.fr FC INPG Octobre 2008 - version 1.0 Introduction Contexte Le monde bouge économie des moyens (humains, financier,...) ; recherche de plus d efficacité

Plus en détail

Une démarche ACE Lean Six Sigma dans l IT

Une démarche ACE Lean Six Sigma dans l IT Une démarche ACE Lean Six Sigma dans l IT ENST 27/06/20 Technologies & Processus / Information Technology & Processes (ITP) BNP PARIBAS Hugo HEITZ «Supporting your business is our business» SIG Juin 20

Plus en détail

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Laurent PY CEO, Smartesting Laurent.py@smartesting.com @py_laurent www.smartesting.com Guillaume Coquelle Testeur,

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS. Site web www.j3tel.fr. Téléphone 01 64 46 59 59

Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS. Site web www.j3tel.fr. Téléphone 01 64 46 59 59 Adresse 15 avenue du Hoggar Parc Victoria - Le Vancouver ZA de Courtaboeuf 91940 LES ULIS Site web www.j3tel.fr Téléphone 01 64 46 59 59 Catalogue SL2A Prestations 2015-2016 Sommaire Notre vision, nos

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

Le test automatisé des applications web modernes

Le test automatisé des applications web modernes Le test automatisé des applications web modernes Résumé : Aujourd hui, les applications Web sont développées au moyen de différentes technologies AJAX et Web 2.0. Des outils nouveaux et puissants offrent

Plus en détail

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1?

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? DEVOPS et le déploiement d application Les Livres Blancs de MARTE Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? L alignement

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM)

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Concepts Agile appliqués à l architecture et à la conception Jean-Louis Maréchaux jl.marechaux@ca.ibm.com Jean-Louis Maréchaux

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS?

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? 94 Rue de Provence - 75009 Paris - Tél : +33 (0)1 53 32 21 40 - Fax : +33 (0)1 53 16 35 85 - www.exl Group.com EXL GROUP - Tous droits réservés SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

En 2014 OpenERP s ouvre l horizon au delà de L ERP et prend l appellation de

En 2014 OpenERP s ouvre l horizon au delà de L ERP et prend l appellation de En 2014 OpenERP s ouvre l horizon au delà de L ERP et prend l appellation de Odoo En un coup d œil OpenERP est une suite complète d'applications business. Elle permet entre autre de gérer les ventes, le

Plus en détail

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Laurent Butti et Olivier Moretti Orange France prenom.nom@orange.com Agenda Introduction Notre contexte L (in)sécurité des

Plus en détail

Proposition pour la création d un site de gestion de projet

Proposition pour la création d un site de gestion de projet Proposition pour la création d un site de gestion de projet Société E-FOOLKY 27/03/2009 Réalisé par : Pour le compte de : Réalisé par : Bachir Ouchrif Rachid Lahlou Adil Kouhen Amal Mhaidra Sommaire 1

Plus en détail

Projet de Java Enterprise Edition

Projet de Java Enterprise Edition Projet de Java Enterprise Edition Cours de Master 2 Informatique Boutique en ligne L objectif du projet de JEE est de réaliser une application de boutique en ligne. Cette boutique en ligne va permettre

Plus en détail

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO CRiP Thématique Gouvernance & ITIL, Serveurs & Outillage de la Production 21/01/2014 Avant-Projet. GDFSUEZ > Branche BES > COFELY FSIM (France

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Disponibilité et fiabilité des services et des systèmes

Disponibilité et fiabilité des services et des systèmes Disponibilité et fiabilité des services et des systèmes Anthony Busson Introduction Un site Web commercial perd de l argent lorsque leur site n est plus disponible L activité d une entreprise peut être

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

Repoussez vos frontières

Repoussez vos frontières Repoussez vos frontières Avec la plateforme d applications la plus rapide et agile au monde Vos applications métier disponibles tout le temps, partout. La Liberté de Choisir Client/Serveur - Applications

Plus en détail