Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC"

Transcription

1 Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Fonds de compensation commun au régime général de pension conférence de presse du 21 juin 2011 Etika - Enquête sur la gestion des fonds publics

2 FICHE TECHNIQUE L étude a été réalisée auprès d un échantillon représentatif de la population résidente du Luxembourg, auprès des personnes de 25 ans à 69 ans. Le terrain d enquête s est déroulé en mai Les interviews ont été réalisées par CAWI (interviews online assistées par ordinateur) via MyPanel, AccessPanel de TNS ILRES Les droits d auteur sont réservés au commettant. 2

3 Echantillon Sondage au sujet de la gestion du Pondéré Non Pondéré absolu % absolu % TOTAL % % REGION D'HABITATION Luxembourg-ville % % reste du Centre % % Sud % % Nord % % Est % % AGE ans % 84 8% ans % % ans % % ans % % ans % % Auteurs Skora Messaoudi Charles Margue TNS ILRES pour Etika TNS SEXE Homme % % Femme % % NATIONALITE Luxembourgeoise % % Autre % % 3

4 Importance: Investissement de l argent public du FDC dans des actifs financiers respectant des critères autres que financiers Q1. Dans quelle mesure est-ce important pour vous personnellement que l argent public du FDC soit investi dans des actifs financiers qui respectent, à côté des critères de rendement financier, des critères non-financiers comme des critères sociaux et environnementaux qui excluraient les entreprises dont le comportement poserait un problème au développement humain et à l environnement (atteintes au droits humains, non respect des législations sur le travail, atteintes à l environnement, production de biens controversés comme les armes etc.? 4

5 Acceptation de..., si plus-value sociale et environnementale Q2. Dans quelle mesure seriez-vous d'accord d'accepter un rendement financier moindre, si la plus-value sociale et environnementale du placement était plus importante? Cela impliquerait par exemple l'utilisation de critères positifs en plus de critères négatifs, soit une sélection uniquement basée sur des entreprises ayant obtenu une note supérieure à la moyenne pour leur politique sociale et environnementale? Q3. Dans quelle mesure seriez-vous d'accord d'accepter un risque financier supérieur, si la plus-value sociale et environnementale du placement était plus importante? Cela impliquerait par exemple l'utilisation de critères positifs en plus de critères négatifs, soit une sélection uniquement basée sur des entreprises ayant obtenu une note supérieure à la moyenne pour leur politique sociale et environnementale. 5

6 Importance des critères dits sociaux et environnementaux dans la sélection des actifs financiers dans lesquels les responsables du FDC doivent investir très important important plutôt important plutôt pas important pas du tout important n'a pas d'opinion sur le sujet l'environnement, l'écologie les conditions de travail, le respect du code de travail le respect des droits de l'homme pour les actifs financiers émanant d'un pays ne pas investir dans l'industrie d'armement % 25% 50% 75% 100% Q4. Parlons maintenant de ces différents critères dits sociaux et environnementaux. Veuillez indiquer dans quelle mesure chaque critère est important lorsqu'il s'agit de sélectionner des actifs financiers dans lesquels les responsables du FDC doivent investir 6

7 Critères de sélection pour une liste avec des priorités l'environnement, l'écologie le respect des droits de l'homme les conditions de travail ne pas investir dans l'industrie de l'armement 0% 25% 50% 75% 100% 1er critère ème critère ème critère ème critère Q5. Veuillez nous indiquer par ordre d'importance quels sont les critères qui sont les plus importants pour vous personnellement afin de pouvoir établir une liste prioritaire des critères de sélection 7

8 Critères de sélection par ordre d importance (1) Base: tous classement moyen : 2,2 classement moyen : 2,8 classement moyen : 2,4 classement moyen : 2,6 Q5. Veuillez nous indiquer par ordre d'importance quels sont les critères qui sont les plus importants pour vous personnellement afin de pouvoir établir une liste prioritaire des critères de sélection 8

9 Critères de sélection par ordre d importance (2) Base: tous classement moyen : 2,2 classement moyen : 2,4 classement moyen : 2,6 classement moyen : 2,8 Q5. Veuillez nous indiquer par ordre d'importance quels sont les critères qui sont les plus importants pour vous personnellement afin de pouvoir établir une liste prioritaire des critères de sélection 9

10 Critères de sélection par ordre d importance (3) Base: tous classement moyen : 2,6 classement moyen : 2,4 classement moyen : 2,2 classement moyen : 2,8 Q5. Veuillez nous indiquer par ordre d'importance quels sont les critères qui sont les plus importants pour vous personnellement afin de pouvoir établir une liste prioritaire des critères de sélection 10

11 Critères de sélection par ordre d importance (4) Base: tous classement moyen : 2,8 classement moyen : 2,6 classement moyen : 2,4 classement moyen : 2,2 Q5. Veuillez nous indiquer par ordre d'importance quels sont les critères qui sont les plus importants pour vous personnellement afin de pouvoir établir une liste prioritaire des critères de sélection 11

12 Disposition à placer son argent épargné auprès d une banque ayant une pratique écologique Q6. Une dernière question concernant votre épargne et vos placements éventuels. Seriez-vous disposé à placer votre argent épargné auprès d'une banque ayant une pratique plus écologiquement et socialement responsable en acceptant des taux d'intérêts proches ou légèrement inférieurs à ceux du marché, afin que la banque puisse concéder des crédits à taux réduits pour des projets alternatifs (des projets à valeur ajoutée sociale et/ou environnementale). 12

13 Disposition à placer son argent épargné auprès d une banque ayant une pratique écologique 35%* * enquête ILReS Banque en 1999/ % * 45% * 1% * Q6. Une dernière question concernant votre épargne et vos placements éventuels. Seriez-vous disposé à placer votre argent épargné auprès d'une banque ayant une pratique plus écologiquement et socialement responsable en acceptant des taux d'intérêts proches ou légèrement inférieurs à ceux du marché, afin que la banque puisse concéder des crédits à taux réduits pour des projets alternatifs (des projets à valeur ajoutée sociale et/ou environnementale). 13

14 Vos questions

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013 Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 013 Contents 1 Fiche technique 03 Composition de l échantillon 0 3 Différents sujets

Plus en détail

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Sondage auprès de la population résidente du Luxembourg du 21 au 27 novembre conférence de presse du 5 décembre 2013 Enquête auprès de

Plus en détail

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11 L Enseignement religieux au Luxembourg Sondage TNS-ILRES Juillet 08 11 5 av. Marie Thérèse L-2132 Luxembourg tél.: 44743-501 sesopi-ci@sesopi-ci.lu www.sesopi-ci.lu 978-2-9599806-3-3 Documentation Etude

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Januar- Februar 2015 Referendum 2015 2. Vague Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften TNS ILRES Februar 2015 Fiche technique projet PoMo 04 15 121 population

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00.

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00. PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 201 Referendum 201. Vague Partie I à diffuser le 6 mai 18.00 TNS ILRES mai 201 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du

Plus en détail

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres Conférence de presse du 23 septembre 2013 CSDD Composition Personnalités

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. Hierscht 2014. TNS ILRES November 2014

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. Hierscht 2014. TNS ILRES November 2014 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Hierscht 2014 Popularitéit a Vertrauen Aschätzung vun der aktueller Situatioun Ried virum Budget 2015 Moosnamen vun der Regierung Bettel-Schneider-Braz Referendum

Plus en détail

Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future

Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future Baromètre annuel : Bilan de l année écoulée et perspectives pour l année future Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département

Plus en détail

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR)

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) 1. Objet La Fondation de Luxembourg a reçu une dotation initiale de la part de l'etat et de l'oeuvre Nationale de Secours

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Les perspectives du portage salarial

Les perspectives du portage salarial Une étude TNS Sofres réalisée pour UMALIS Group Rappel de la méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1052 individus interviewés dont : 952 salariés du privé représentatif de cette population

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

Grossesse et incontinence urinaire

Grossesse et incontinence urinaire Point sur la connaissance et la perception des femmes Femmes enceintes âgées de 20 à 45 ans 1er Juin 2005 Conférence de presse 68 GJ 31 TNS Sofres Healthcare 1 Échantillon 300 femmes enceintes âgées de

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Qui sommes-nous? 171 M 750 M CHIFFRES CLÉS. À propos de Nord Europe Assurances. Le Crédit Mutuel Nord Europe. Le Groupe Crédit Mutuel - CIC

Qui sommes-nous? 171 M 750 M CHIFFRES CLÉS. À propos de Nord Europe Assurances. Le Crédit Mutuel Nord Europe. Le Groupe Crédit Mutuel - CIC Qui sommes-nous? Nord Europe Life Luxembourg S.A. est une société d assurance vie luxembourgeoise créée en 2003, dont les produits sont disponibles sur le marché belge. CHIFFRES CLÉS au 31 décembre 2014

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

Principes directeurs. d'enregistrement de noms de domaine.swiss pour la période de lancement. .swiss/lp. en matière. 1 ère édition : 01.08.

Principes directeurs. d'enregistrement de noms de domaine.swiss pour la période de lancement. .swiss/lp. en matière. 1 ère édition : 01.08. Principes directeurs en matière d'enregistrement de noms de domaine.swiss pour la période de lancement 1 ère édition : 01.08.2015 Entrée en vigueur: 01.09.2015 Table des matières 1 Généralités... 3 1.1

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01

Plus en détail

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action Institut Pro-Actions Valorisation du produit action Présentation des résultats BJ5780 De : Philippe Le Magueresse, Marc Rota, Laurent Gassie / OpinionWay A : Alain Metternich / Dominique Leblanc / Institut

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

Déclaration d accord sur un programme d activité du CES pour la période 2012-2014

Déclaration d accord sur un programme d activité du CES pour la période 2012-2014 CES/Déclaration d'accord 2012-2014 Déclaration d accord sur un programme d activité du CES pour la période 2012-2014 Actualisation des missions du CES (annexe 1) Programme de travail pluriannuel (annexe

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia»

Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» Advanzia Bank S.A. Brochure d information sur le compte à vue «Livret Advanzia» 1. Description générale du produit... 2 1.1 Frais et commissions... 2 1.2 Qui peut ouvrir un Livret?... 2 1.3 Justific a

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite 11, boulevard Haussman. 75009 Paris 01 58 38 65 87 / 37 www.cercledesepargnants.com contact@cercledesepargnants.com Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010. Juin 2010

Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010. Juin 2010 Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010 Juin 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1011 personnes, représentatif

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

La perception de l ISR par les Français. Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012

La perception de l ISR par les Français. Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012 La perception de l ISR par les Français Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012 L enquête Enquête nationale conduite en ligne par Ipsos du 14 au 16 sept. 2012 dans le cadre

Plus en détail

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier

Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Luxembourg, le 21 avril 211 Publication de comptes financiers du secteur privé non-financier Dans la mesure où le Service Central de la Statistique et des Etudes Economiques (STATEC) n'est pas encore à

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements Etude de marché réalisée par Novatris/Harris Interactive pour le compte de Tarsus Développement et diffusée sur le salon IP Convergence Expo

Plus en détail

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE ( LES FRANCAIS L EPARGNE RETRAITE & LA Génération responsable.com Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Enquête A la demande du Cercle des Epargnants, le Centre d'études et de connaissances

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Les Français, les entreprises et la bourse

Les Français, les entreprises et la bourse Les Français, les entreprises et la bourse Etude auprès des Français OpinionWay 15 place de la République 75 003 Paris Mai 2014 Méthodologie Méthodologie Echantillon de dont : 1070 représentatives de la

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec

Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec A) INFORMATIONS GÉNÉRALES : Date où vous remplissez ce formulaire : Nom : Programme et cycle d études à l UdeM : Période du séjour hors-québec : Pays du séjour

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

... p. 2. ... p. 4. ... p. 7. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime de construction. prime d Epargne

... p. 2. ... p. 4. ... p. 7. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime de construction. prime d Epargne MINISTERE DES CLASSES MOYENNES, DU TOURISME ET DU LOGEMENT garantie de l Etat... p. 2 prime de construction... p. 4 prime d Epargne... p. 7 complément de prime pour frais d architecte et ingénieur-conseil...

Plus en détail

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office:

JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: JPMorgan Liquidity Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») de droit Luxembourgeois Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

... p. 2. ... p. 4. ... p. 7. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime de construction. prime d Epargne

... p. 2. ... p. 4. ... p. 7. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime de construction. prime d Epargne garantie de l Etat... p. 2 prime de construction... p. 4 prime d Epargne... p. 7 complément de prime pour frais d architecte et ingénieur-conseil... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt...

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail

FORMATIONS RESEAU FINANCITE

FORMATIONS RESEAU FINANCITE FORMATIONS RESEAU FINANCITE 1 - Marchés publics et Investissement Socialement Responsable (ISR) Vous voulez garantir la gestion éthique et socialement responsable de l argent public dont vous êtes responsable

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

GUIDE LUXEMBOURGEOIS DE LA MOBILITE BANCAIRE

GUIDE LUXEMBOURGEOIS DE LA MOBILITE BANCAIRE GUIDE LUXEMBOURGEOIS DE LA MOBILITE BANCAIRE I. But du guide Le présent guide vous explique les démarches à suivre en cas de changement de compte courant à l intérieur du Luxembourg. Il décrit les services

Plus en détail

Reforme Fiscale Environnementale

Reforme Fiscale Environnementale Reforme Fiscale Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs politiques, responsables de l'administration, conseillers et représentants d ONG Page 1 Accreditation du Fonds Vert

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

Perceptions du Grand Paris par les Franciliens

Perceptions du Grand Paris par les Franciliens LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL Perceptions du Grand Paris par les Franciliens Sondage Viavoice pour la Région Île-de-France Septembre 2014 Institut VIAVOICE 9, rue Huysmans 75006 Paris Contacts : Maïder

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

PNTS. MetLife SONDAGE LOI HAMON

PNTS. MetLife SONDAGE LOI HAMON 1 PNTS MetLife SONDAGE LOI HAMON Etude MetLife : Notoriété de la loi Hamon Sondage réalisé par la société d étude Toluna pour MetLife sur un échantillon de 1000 personnes du 6 au 9 octobre 2014 Synthèse

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA Résultats exceptionnels d Argenta pour l année de crise 2011 La cinquième banque de Belgique n a pas désappris le métier du banquier de détail.

Plus en détail

Le Belge et les investissements durables.

Le Belge et les investissements durables. Le Belge et les investissements durables. BANQUE & ASSURANCES Le Belge préfère les placements durables même s il ne sait pas précisément ce que cela signifie Préface Investir de manière socialement responsable,

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Pourquoi l'écologie industrielle?

Pourquoi l'écologie industrielle? Pourquoi l'écologie industrielle? La société actuelle est basée sur une économie de type linéaire, c est-à-dire que nous consommons à outrance des ressources, que nous considérons comme illimitées, mais

Plus en détail

Examen 2015. Etude de marché

Examen 2015. Etude de marché Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Effets de la crise financière sur les PME, mesures à prendre Sondage réalisé lundi 6 octobre auprès des PME de croissance 393 réponses

Effets de la crise financière sur les PME, mesures à prendre Sondage réalisé lundi 6 octobre auprès des PME de croissance 393 réponses Effets de la crise financière sur les PME, mesures à prendre Sondage réalisé lundi 6 octobre auprès des PME de croissance 393 réponses Conjoncture Comment jugez-vous vos relations avec les banques? 51%

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés COMMUNIQUE DE PRESSE Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés Sondage Harris Interactive pour Gecina Enquête réalisée en ligne du 5 au 11 mai 2011. Echantillon représentatif

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt MINISTERE DES CLASSES MOYENNES, DU TOURISME ET DU LOGEMENT garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail