Cancer colo-rectal : situation belge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer colo-rectal : situation belge"

Transcription

1 Cancer colo-rectal : situation belge J.-L. Van Laethem, MD, PhD Unité d'oncologie digestive Département médico-chirurgical de Gastro-entérologie

2 Pas de conflit d intérêt déclaré

3 Cancer du colon 7000 nouveaux cas/an 50% métastases 5 médicaments enregistrés 4 médicaments remboursés Survie médiane 24 mois (stade IV)

4 Cancer colo-rectal : situation belge Drogues Indication Remboursement Xeloda Stade III adjuvant Oui Stade IV 1 ère ligne Oui Irinotecan Stade IV 1 ère ligne Oui Stade IV 2ème ligne Oui Stade IV 3ème ligne? oui Oxaliplatine Stade III adjuvant Oui Stade IV 1 ère ligne Oui Stade IV 2ème ligne Bientôt

5 Cancer colo-rectal : situation belge Drogues Indication Remboursement Erbitux Stade IV après échec irinotecan Oui si EGFR + après iri et oxali! KPS 80 Bili 1,5 N Réponse après 12 semaines!! Stade IV 1 ère ligne? Avastin Stade IV 1 ère ligne Non! Stade IV 2ème ligne?

6 Prix des médicaments biologiques Produit Indication Coût ex usine d'1 mois traitement Avastin Metastatic colon (Bevacizumab) Erbitux (Cetuximab) Metastatic colon Sutent (Sunitinib) Advanced renal cell Nexavar (Sorafenib) Advanced renal cell Tarceva (Erlotinib) NSCLC Glivec (Imatinib) GIST R et D, production et valeur thérapeutique

7 Prix des médicaments anticancéreux en Europe Pays Nb de médicaments considérés Prix ex-usine hors TVA Belgique ,00 Allemagne ,45 France ,42 Pays-Bas ,20 Royaume-Uni ,38 Marché en Belgique en 2006 = soit 6,4% du marché total soit 8,1% des dépenses de rbst

8 Critères d'évaluation d'un médicament 1. Valeur thérapeutique 2. Prix et base de remboursement 3. Intérêt dans la pratique médicale en fonction des besoins thérapeutique et sociaux 4. Incidence budgétaire 5. Coût / valeur thérapeutique

9 Valeur thérapeutique Prix Coût Coût / efficacité Indices d'évaluation rapport coût / valeur thérapeutique en (sur)vie gagnée = ICER Coût par qaly..daly 1 année de vie gagnée pondérée par le QoL (quality-adjusted life year) ICER: incremental cost-effectiveness ratio = différence entre coûts / différence en survie / LYG

10 AVASTIN : évaluation thérapeutique et pharmaco-économique 1. Valeur thérapeutique : classe 1 2. Prix et base de remboursement : /fl de 100 mg 3. Intérêt dans la pratique médicale en fonction des besoins thérapeutiques et sociaux Gain en survie de 4,7 mois (1 ère ligne)

11 4. Incidence budgétaire Population cible de 1000 patients Hypothèse firme Année 1 Année 2 Année 3 % pénétration 20% 35% 50% Nb patients Impact budgétaire (10 6 ) x ,0 à 3,9 5,3 à 6,9 7,6 à 9,9 Hypothèse alternative % pénétration 20% 35% 50% Nb patients Impact budgétaire (10 6 ) x ,7 9,5 11,9

12 4. Incidence budgétaire coût/patient : x 19 = AVASTIN seul! 5. Coût pour l'assurance / Valeur thérapeutique < analyse pharmacoéconomique coût pour une année de vie gagnée = coût par qaly gagnée = (p. r. à IFL) coût par qaly p.r. à IFL = si prix de vente = 150 /100 mg au lieu de 333 défavorable (> ) qaly = 1 année de vie gagnée pondérée par la qualité de vie durant cette année! métastatique vs adjuvant vs non oncologique

13 AVASTIN Valeur thérapeutique OK : classe 1 (EMEA/FDA) Prix le + bas en Europe vs USA! Intérêt OK; recommandé comme thérapie standard en Europe et aux USA population-cible? Rapport coût/efficacité non acceptable (> ) Quel seuil légal? Valeur arbitraire! Calcul subjectif Contexte de maladie métastatique Différencier résultats globaux et bénéfice individuel (ciblé)

14 Avastin for each patient mcrc lifelong Avastin for selected patients/indications for a selected time

15 Avastin: pour qui? Définir un cadre de budget entre les parties Définir un programme-type de traitement : patient/ indication/centre de référence. biomarker Définir une période type d évaluation Définir une méthodologie d évaluation Experts X Autorités Firme

16 Cost-effectiveness of Cetuximab (Erbitux ) in metastatic colorectal cancer after failure of irinotecanincluding cytotoxic therapy in Belgium

17 Introduction The approval of cetuximab in mcrc after failure of irinotecan-including was based on a phase II study comparing the combination of cetuximab plus irinotecan vs. cetuximab monotherapy* Cetuximab plus irinotecan is the first treatment to offer significant clinical benefit to patients with mcrc failing irinotecan-based therapy The cost-effectiveness analysis requires the comparison of cetuximab and irinotecan with the therapy that is most likely to be replaced by this combination Before cetuximab was introduced in clinical practice, the only therapy option for this patient group was standard care Therefore modelling techniques had to be used to compare cetuximab plus irinotecan vs. standard care in terms of survival and costs

18 Methods (1) Survival and resource use data were collected for two different groups of patients: 1) Patients receiving cetuximab plus irinotecan from the complete Bond population (for cetuximab, irinotecan and EGFR testing costs) and from the records of Belgian patients who had participated in the BOND trial (n=43) (other costs) 2) Patients receiving standard care- data from a review of treatment received by patients in the three largest BOND study centres (Belgium, France, Italy) who met the eligibility criteria for inclusion in the BOND trial but who fell outside the recruitment period for the trial (matched Bond population), (n=66) This group was further divided in those patients who received 2a) Active chemotherapy (ASC) 2b) Best supportive care (BSC; no chemotherapy or only very low doses of chemotherapy for palliation, with relative dose intensity <50%)

19 Methods (2) To enable optimal use of health care resources by selecting those patients who are most likely to benefit from treatment, two scenarios were tested for cetuximab: 1) 6-week rule; to assess tumour response (by means of a computed tomography [CT] scan) at 6 weeks and then to continue treatment only in patients with complete or partial tumour response 2) 12-week rule; to follow the same algorithm, but to assess tumour response at 12 weeks only Adjustment factors were applied to the Bond data to derive the survival for both treatment rules Belgian unit cost data were applied to all patients

20 Results (1) Mean survival (months) Mean total cost ( ) Δ survival (months) Δ cost ( ) vs standard care vs BSC vs standard care vs BSC Cetuximab plus irinotecan 6 week rule week rule Standard care (SC) Best supportive care (BSC)

21 Results (2) vs standard care ICER ( /LYG) * vs BSC Cetuximab plus irinotecan 6 week rule week rule * ICER: incremental cost-effectiveness ratio= difference in costs/difference in survival; Life year gained

22 Conclusion Cetuximab plus irinotecan is the only treatment to offer significant clinical benefit to patients with mcrc failing irinotecan-based therapy The incremental cost per life year gained of cetuximab plus irinotecan compared to standard care or best supportive care is well below currently accepted thresholds* for costeffectiveness when a 6-weeks or 12 weeks continuation rule is applied Therefore, the use of cetuximab and irinotecan in patients with mcrc failing irinotecan-based therapy represents cost-effective use of health care resources in Belgium *usually considered to be around 50,000/LYG gained

23 Cost-estimates of treatment with Avastin or Ebitux Source Timeframe Treatment Costs LYG Qaly gained ICER (LYG) ICER (qaly) Hadj Tahar 10 months Beva IFL 62,000 52,000 NICE 12 months Beva + IFL Placebo + IFL ,000 63,000 Belgian study Cetux + IRI Standard care 27,000 13,500 40,273 BSC 7,000 44,275

24 Biologiques : solutions au budget Cibler populations Définir des critères spécifiques budget 7,5 vs 12,10 6! Biomarkers : EGFR # : oui Avastin : non! Redéfinir le contexte oncologique et les conditions de remboursement pour une "intervention oncologique" coût / qaly > ? ΔΔ maladie cancéreuse et orpheline valeur philosophique du qaly Groupe de travail "innovative drugs" Cabinet / INAMI / CRM / Experts en oncologie "PLAN CANCER"

25

26 Solutions innovantes* *Le livre blanc 1. Libérer des moyens pour l'innovation 2. Réévaluer la place des médicaments existants 3. Prévoir les moyens pour l'innovation hors forfaitarisation norme de croissance fonds d'innovation 4. Assurer leur accès rapide critères d'accès et d'évaluation limiter l'accès survie, SSP, QoL groupes et centres ciblés impact et contrôle budgétaire 5. Inciter à la poursuite des études par les firmes responsabilisation des firmes au budget récompense aux engagements dans des programmes d'études

27 + 15 % FOLFIRI=>FOLFOX 1 FOLFOX=>FOLFIRI 2 Price calculation based on : Patient 1.82 m 2 12 cycles 1st line 6 cycles 2nd line ( 65% of patients)

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique.

Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Attentes économiques et éléments de mesure pour les projets d intégration clinique. Jean Lachaine, professeur agrégé, Faculté de pharmacie, Université de Montréal Pourquoi avoir des critères économiques

Plus en détail

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique Cancers du sein HER2 neg, RH pos référentiels en phase métastatique Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, INSERM U938 IUC-UPMC, Sorbonne Universités, Paris-France 6 èmes RecommandaKons pour la PraKque Clinique

Plus en détail

15/05/2013 CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada

15/05/2013 CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada INTRODUCTION À L ÉVALUATION ÉCONOMIQUE PLAN DU COURS CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada Rôle de l évaluation économique

Plus en détail

Cost and Price of Orphan Drugs & the Belgian social security

Cost and Price of Orphan Drugs & the Belgian social security 22-02-2011 Symposium Rares Diseases Cost and Price of Orphan Drugs & the Belgian social security Dr François Sumkay Cel geneesmiddelen Medische Directie LCM Cellule médicaments Direction Médicale ANMC

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Cancer bronchique : la première ligne Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Données projetées de l incidence des cancers en France, 2011 Prostate:

Plus en détail

Cancer du rein métastatique Nouvelles approches thérapeutiques. Sophie Abadie-Lacourtoisie 20 mai 2006

Cancer du rein métastatique Nouvelles approches thérapeutiques. Sophie Abadie-Lacourtoisie 20 mai 2006 Cancer du rein métastatique Nouvelles approches thérapeutiques Sophie Abadie-Lacourtoisie 20 mai 2006 Cancer du rein à cellules claires métastatique (CRM) Plus de 30 % des CR deviendront métastatiques

Plus en détail

FOLFIRINOX pour le traitement du cancer du pancréas métastatique PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS. Évaluation sommaire abrégée

FOLFIRINOX pour le traitement du cancer du pancréas métastatique PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS. Évaluation sommaire abrégée pour le traitement du cancer du pancréas métastatique PROGRAMME DE GESTION THÉRAPEUTIQUE DES MÉDICAMENTS Évaluation sommaire abrégée Approuvé par le comité scientifique du PGTM le 3 mars 0 AVIS Les recommandations

Plus en détail

Cas clinique 2. Florence JOLY, Caen François IBORRA, Montpellier

Cas clinique 2. Florence JOLY, Caen François IBORRA, Montpellier Cas clinique 2 Florence JOLY, Caen François IBORRA, Montpellier Cas clinique Patient de 60 ans, ATCD: HTA, IDM en 2007, hypercholestérolémie Juin 2008: Toux, dyspnée (sous 02) et anorexie progressive Bilan

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Thérapies ciblées et sujets âgés

Thérapies ciblées et sujets âgés Thérapies ciblées et sujets âgés Dr Marie-Paule Sablin Service inter-hospitalier Beaujon-Bichat de cancérologie Le plan Que sont les thérapies ciblées? Leurs indications En pratique chez les sujets agés

Plus en détail

Guide d utilisation du bévacizumab (Avastin ) pour le traitement du cancer colorectal métastatique

Guide d utilisation du bévacizumab (Avastin ) pour le traitement du cancer colorectal métastatique Guide d utilisation du bévacizumab (Avastin ) pour le traitement du cancer colorectal métastatique Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO) Janvier 2006 Ce guide constitue un outil d aide

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET

CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS 14 MARS 2001

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

Les thérapies ciblées antiangiogéniques. Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr

Les thérapies ciblées antiangiogéniques. Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr Les thérapies ciblées antiangiogéniques en cancérologie Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr Objectifs pédagogiques Donner une définition des thérapies ciblées

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

Prix d une (fin de) vie

Prix d une (fin de) vie XIVème colloque médical - Orval 12-04-2014 Prix d une (fin de) vie Hervé Avalosse Département R&D - ANMC Plan Introduction : une vie de dépenses de santé Dépenses moyennes par âge Courbe de concentration

Plus en détail

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+)

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Tykerb Dénomination commune : Lapatinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneur : 150 mg Ajout aux listes de médicaments

Plus en détail

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium Febrile Neutropenia (fever > 38 C + neutropenia < 500xmm

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2010

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2010 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Situation de la chimiothérapie C O L L E C T I O N Rapports & synthèses Analyse des évolutions récentes de la pratique de la chimiothérapie des cancers en france réflexions

Plus en détail

La bourse ou la vie? ITINERA INSTITUTE RÉSUMÉ. 1. Contexte 2011/2 13 09 2011

La bourse ou la vie? ITINERA INSTITUTE RÉSUMÉ. 1. Contexte 2011/2 13 09 2011 ITINERA INSTITUTE RÉSUMÉ La bourse ou la vie? Plaidoyer pour une analyse coût/efficacité des soins de santé belges 2011/2 13 09 2011 COMMUNAUTÉ PROSPÉRITÉ PROTECTION 1. Contexte Cela fait maintenant depuis

Plus en détail

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Conflits d'intérêts Symposiums, advisory boards : Lilly, Roche, Boehringer- Ingelheim, Astra-Zeneca, GSK, Pfizer Crédits

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supplementary Retirement Benefits Regulations Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires C.R.C., c. 1511 C.R.C., ch. 1511 Current to December 10, 2015 À

Plus en détail

23/01/2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013.

23/01/2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013 Introduction Incidence : 1/10000 Maroc: 3000, réalité: 1000 CTHR: 300 hémophile: réalité:

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC

Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC L'ère des biomarqueurs en vue d'une stratégie de 1 ère ligne CBNPC IIIB

Plus en détail

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international National Health Survey Le Luxembourg dans le contexte international Ministère de la Santé conférence de presse du 25 février 9 Présentation de l étude 2 Fiche technique Un échantillon de 484 personnes

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT. Instrumentation des véhicules électriques routiers

This is a preview - click here to buy the full publication RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT. Instrumentation des véhicules électriques routiers RAPPORT TECHNIQUE TECHNICAL REPORT CEI IEC 60784 Première édition First edition 1984-12 Instrumentation des véhicules électriques routiers Instrumentation for electric road vehicles IEC 1984 Droits de

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer Prostate Cancer The prostate is a gland in men that makes a liquid that forms part of semen. Its size is about 2 centimeters by 2 centimeters and is located in the pelvic area. The prostate uses a male

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

CMBEC 32 May 22, 2009

CMBEC 32 May 22, 2009 MEDICAL DEVICE REGULATIONS OVERVIEW CMBEC 32 May 22, 2009 Sarah Chandler A/Head, Regulatory and Scientific Section Medical Devices Bureau (MDB) Therapeutic Products Directorate (TPD) 613-954-0285 sarah_chandler@hc-sc.gc.ca

Plus en détail

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique 1 Qu entend on par évaluation au remboursement? L évaluation est

Plus en détail

La médecine pour tous

La médecine pour tous Commission Nationale d Ethique pour la Médecine Humaine Académie Suisse Des Sciences Médicales La médecine pour tous Quid des cancers? Prof Pierre Yves Dietrich Chef du centre d Oncologie Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

ARCEP experience on QoS for Mobile Systems. Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr)

ARCEP experience on QoS for Mobile Systems. Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr) ARCEP experience on QoS for Mobile Systems Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr) Seminar on QoS for Mobile Systems Bologna, Italia 17th of June 2010 1 Agenda Introduction Mobile QoS obligations Mobile

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 mai 2010 ALIMTA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 383 080-2) B/1 ALIMTA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 565 825-3)

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS

Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS Pr Pierre COSTE Hôpital Cardiologique du Haut - Lévêque Université de BORDEAUX 2 - France Conflits d intérêt Subvention

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE?

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? Regard critique sur nos filières de formation Symposium GSASA, Berne, 12 mai 2009 André Pannatier 1 PLAN 1. Les filières de formation de base et postdiplôme

Plus en détail

PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique

PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique PERJETA MC ET HERCEPTIN MC EMBALLAGE COMBINÉ Cancer du sein métastatique JUILLET 2015 Marque de commerce : Perjeta - Herceptin emballage combiné Dénomination commune : Pertuzumab/trastuzumab Fabricant

Plus en détail

CALL FOR APPLICATIONS

CALL FOR APPLICATIONS SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2014 APPEL À CANDIDATURES Présentation Date de clôture de l appel à candidatures : 1 er novembre 2013 L Australian Nuclear Science and Technology Organisation

Plus en détail

La LASERTHERAPIE. Lasertherapie à l Institut Jules Bordet. Dr. M-T Genot

La LASERTHERAPIE. Lasertherapie à l Institut Jules Bordet. Dr. M-T Genot La LASERTHERAPIE Lasertherapie à l Institut Jules Bordet G Dr. M-T Genot Laser = Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation Laser de basse énergie ou Laser froid ou LLL( low level laser) Propriétés:

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12 Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques E Le Rhun 19.04.12 6 études randomisées Chamberlain, 2010 Intrathecal Trastuzumab HER2 is overexpress in 30% of primary BC 29% of patients with

Plus en détail

Avis 18 décembre 2013

Avis 18 décembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 décembre 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 novembre 2013 a fait l objet d une audition le 4 décembre 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique

MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique FÉVRIER 2014 Marque de commerce : Mekinist Dénomination commune : Tramétinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneurs : 0,5 mg et 2 mg Avis de refus À moins

Plus en détail

Organisation et critères de décision en France et en Angleterre: HAS versus NICE?

Organisation et critères de décision en France et en Angleterre: HAS versus NICE? Organisation et critères de décision en France et en Angleterre: HAS versus NICE? FREROT Mathilde Interne de santé publique Université de Bourgogne 27/01/2014 Séminaire inter-régionale 2014- Économie de

Plus en détail

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge Paludisme 2005 Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge NH.Tuan IFMT Séminaire du paludisme Déc. 2005 1 Laos National Policy for Malaria Diagnosis and Treatment 1. Use Guidelines for diagnosis

Plus en détail

Bill 157 Projet de loi 157

Bill 157 Projet de loi 157 2ND SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 2 e SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 Bill 157 Projet de loi 157 An Act to amend the Pesticides Act Loi modifiant la

Plus en détail

Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France?

Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France? Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France? Pr. Christophe Cellier, Past-President Dr. Bruno Richard-Molard, Président Pr.

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Bill 234 Projet de loi 234

Bill 234 Projet de loi 234 1ST SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 1 re SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 Bill 234 Projet de loi 234 An Act to amend the Taxation Act, 2007 to provide for

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

Urgent NOTIFICATION DE SECURITE

Urgent NOTIFICATION DE SECURITE Urgent NOTIFICATION DE SECURITE Dispositif: CDI 100 et 101 Système de Monitorage hématocrite/saturation en Référence: FSN106 2010-12 [FR] Action: Information Produit A l attention de: L Ingénieur Biomédical

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. N de dossier :... Reçu le :... Nom / Name : Prénom / First name :

DOSSIER DE CANDIDATURE. N de dossier :... Reçu le :... Nom / Name : Prénom / First name : Photo (à coller) / Photo (to stick on) DOSSIER DE CANDIDATURE ADMISSION INTERNATIONALE POUR CANDIDATS INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL APPLICANTS ADMISSION Cadre réservé à l administration / For office use

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA )

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) School of Communication Arts & Digital Marketing Genève FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) MASTER EN MARKETING DU LUXE M1

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz

Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués

Plus en détail

Prise en charge. Inten sité. Temps

Prise en charge. Inten sité. Temps o Incidence o Physiopathologie o Prise en charge Thibault Coppens, kinésithérapeute, Cliniques Universitaires Saint-Luc Incidence Infection saisonnière Enfants de 1 mois à 2 ans (maxi entre 2 et 8 mois)

Plus en détail

Les chimiothérapies du cancer colorectal :

Les chimiothérapies du cancer colorectal : Les chimiothérapies du cancer colorectal : Facteurs prédictifs d efficacité des thérapies ciblées Pr Thierry CONROY Centre Alexis Vautrin et CHU de Nancy La voie d EGFR EGF TGFα ligands EGF-r surexprimé

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

Orphan drugs and rare diseases

Orphan drugs and rare diseases Orphan drugs and rare diseases Prof. J.M. Maloteaux Service de Neurologie, Cliniques St Luc & Institut de Neurosciences, Pharmacologie (UCL -5437), Université catholique de Louvain B-1200 Brussels, Belgium

Plus en détail

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Ref interne EudraCT no Title of the Study Abbreviation Sponsor IMP (Repeat if necessary) NIMP (Repeat if necessary) Organisation

Plus en détail

Thérapies ciblées en oncologie

Thérapies ciblées en oncologie Thérapies ciblées en oncologie Quelle place dans l arsenal thérapeutique en 2015? Angers, 5 mars 2015, Journées FMC Médecine Générale De la biologie à la thérapie Comprendre pour traiter Hanahan, Cell,

Plus en détail

Avantage de la greffe avec donneur vivant

Avantage de la greffe avec donneur vivant Avantage de la greffe avec donneur vivant Marcelo Cantarovich Programme de transplantation multi-organes CUSM Cours de transplantation Le 5 avril 2013 Sommaire Greffe rénale vs. dialyse Accès à la greffe

Plus en détail

Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses. Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON

Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses. Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON Cancer de la prostate métastatique 24 novembre 2012 Actualités, innovations

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

European Aviation Safety Agency

European Aviation Safety Agency Page 1 of 6 European Aviation Safety Agency EASA SPECIFIC AIRWORTHINESS SPECIFICATION for as specified in Section I This Specific Airworthiness Specification is issued in accordance with Regulation (EC)

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

Lecture critique d article ou comment briller en société sans en avoir trop l air

Lecture critique d article ou comment briller en société sans en avoir trop l air Lecture critique d article ou comment briller en société sans en avoir trop l air Réunion Inter-Corevih Basse Normandie - Bretagne Mont Saint-Michel Février 2014 Jean-Marc Chapplain Plan Actualité Dissection

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Partie 1: Emetteurs d'infrarouge cou rt

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Partie 1: Emetteurs d'infrarouge cou rt NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI lec 240-1 Deuxième édition Second edition 1992-07 Caractéristiques des émetteurs électriques d'infrarouge pour chauffage industriel Partie 1: Emetteurs d'infrarouge

Plus en détail

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille De pistage et suivi des nodules pulmonaires Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille Inte re t du de pistage Cancer du poumon = 1e re cause de mortalite par

Plus en détail

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Nacer Boubenna, PhD Chargé de mission Europe au siège de l Inserm Coordinateur du Point de contact national santé Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Paris 6 juin 204 Définitions

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger Adénocarcinomes gastriques métastatiques : quelle chimiothérapie pour quel bénéfice et quelles biothérapies pour quelles indications en 2010? H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA PRESCRIPTION DES MOLECULES ONEREUSES EN CANCEROLOGIE

INFORMATIONS SUR LA PRESCRIPTION DES MOLECULES ONEREUSES EN CANCEROLOGIE Documentation U N H P C http://www.academie-medecine.fr/detailpublication.cfm?idrub=26&idligne=2145 Mise au point sur la prescription des molécules onéreuses en cancérologie INFORMATIONS SUR LA PRESCRIPTION

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var SFPO Octobre 2009 EPIDEMIOLOGIE Incidence : 1.35 M par an dans le monde (12,4%) 28 000

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

EBM : critères de jugement

EBM : critères de jugement EBM : critères de jugement -«End point» pertinent? (biologique CT, paraclinique HTA, clinique IDM) -«End point» intermédiaire ou de substitution (TVP et EP) Essai CAST (N.Engl.J.Med.1989; 321-406) N=1727

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

UNIVERSITÉS DU QUEBEC / QUEBEC UNIVERSITIES: INSTRUCTIONS/INSTRUCTIONS 2014/15

UNIVERSITÉS DU QUEBEC / QUEBEC UNIVERSITIES: INSTRUCTIONS/INSTRUCTIONS 2014/15 1. Avant de poser votre candidature/ Before starting with your application Les étudiants désireux de poser leur candidature à un programme d échanges doivent d abord vérifier leur admissibilité en s adressant

Plus en détail

Chimiothérapie pour le cancer de la prostate. Raghu Rajan

Chimiothérapie pour le cancer de la prostate. Raghu Rajan Chimiothérapie pour le cancer de la prostate Raghu Rajan Plan de la présentation Rappel Traitement actuel Obstacles au traitement Considérations futures Cancer de la prostate Statistiques canadiennes Cancer

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail