M entends-tu? Qui me parle?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M entends-tu? Qui me parle?"

Transcription

1 M entends-tu? Qui me parle?

2 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un des personnages de la fiction et qui peut être ou non présent à l'écran au même moment. La voix off (hors champ) implique presque toujours un recul par rapport à l'action en cours : elle suppose donc une interprétation de cette action. L'un des premiers exemples, et peut-être le plus célèbre, étant Le Roman d'un tricheur, de Sacha Guitry (1936), où le décalage subtil entre l'action et le commentaire de l'auteur produit un fort effet d'ironie, typique de la manière de Guitry. La voix off (le terme anglais étant «voice-over» ou parfois «off-camera commentary») est un procédé narratif utilisé dans le domaine audiovisuel et consistant à faire intervenir une voix qui n'appartient pas à la scène. On recommande l'utilisation du terme «voix hors-champ», toutefois, stricto sensu, le terme «hors-champ» renvoie à un élément présent dans la scène mais pas à l'image, alors que la voix off ne fait pas partie de la scène. Elle se distingue de la voix intérieure qui représente les pensées d'un personnage. Au cinéma, on distingue : le son diégétique : son faisant partie de l'action, pouvant être entendu par les personnages du film. le son extra diégétique : son ne faisant pas partie de l'action, comme la musique d'ambiance. Au fond, n est-ce pas les images qui sont extra diégétiques? LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 1 SUR 8

3 B. La voix critique : Passage 4 :41 La voix off est parfois considérée comme une forme de manipulation. Il est pourtant l'expression d'un point de vue (celui du narrateur) qui peut introduire un biais dans la perception des images. A fortiori, il peut imposer un point de vue initialement absent du film prévu : ainsi les producteurs de Blade Runner ont remonté le film (sans l'accord du réalisateur Ridley Scott) en ajoutant une voix off afin de «permettre au spectateur de mieux comprendre le film». Dans ce cas précis, il force le spectateur à s'identifier au personnage principal, dont il connaîtrait les pensées, et par conséquence de ne pas garder la distance nécessaire à toute la compréhension du film. Le réalisateur a pu remonter le film selon ses propres directives, et la voix off a été supprimée. Dans une fiction, l'usage de la voix off peut être considéré comme une facilité prise par le cinéaste. Dans certains cas le cinéma doit arriver à transmettre les informations nécessaires à la compréhension du récit de manière plus naturelle et plus subtile que par l'usage d'une voix off. Celle-ci doit avoir un réel rôle dans la construction du film et non pas camoufler la paresse du cinéaste et son incapacité à transmettre visuellement des informations telles que les sentiments des personnages, les ellipses, les changements de lieux C. La voix dans tous ses états La voix off classique du narrateur : L'usage le plus traditionnel de la voix off au cinéma présente un style de narration hérité de la littérature. Neutre, impartial, distant, c'est un narrateur dans sa condition la plus classique qui intervient en voix off. 1 :23 à 2 :50 0 :00 à 2 :22 Sans image 6 :40 à 7 : 50 0 :33 à 3 :33 4 :38 à 6 :20 1 :38 à 4 :48 Le narrateur au Le narrateur de Le narrateur Comme un Philosophe ou service de l'histoire film noir satirique romancier message préventif LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 2 SUR 8

4 La voix off originale du narrateur : 4 :41 Quand les cinéastes créent des univers originaux, la narration a besoin, elle aussi, d'être inédite. Voici quelques exemples de narrateurs, à la fois mémorables et caractéristiques de mondes cinématographiques tour à tour poétiques, insolites et farfelus. En avant la poésie! 03 :14 à 06 :26 LE narrateur c est moi (final ironie) 00:00 à 06 ;17 Narrateur ou lecteur? La voie du réalisateur 02 :01 à 07 :40 Traduire le désir 35 :30 à 39 :00 La voix off à la première personne, au passé : 01 :50 à 03 :10 Quand l'un des personnages principaux entend nous décrire son point de vue par rapport à une expérience passée, sa voix surgit d'un instant déjà bien loin des événements racontés... 1 :40 à 3 : 30 Une histoire qui reste un mystère Témoin des évènements qu il va raconter 52 :30 à 56 :15 10 :54 à 13 :06 1 :20 :56 1 :27 :45 La nostalgie du narrateur 24 :13 à 26 :37 (armée des 12 singes) La biographie par une vision personnelle autre Le personnagenarrateur au pluriel Les souvenirs psychologiques du narrateur LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 3 SUR 8

5 La voix off à la première personne, au présent : C'est lorsque le spectateur a besoin de se sentir proche des protagonistes du film, si ce n'est avec eux ici et maintenant, que les cinéastes ont recours à une voix off "en direct". 18 : 35 à 21 :00 0 :00 à 2 :01 0 :00 à 2 :20 Voix off interdite! La voix de l écriture Retour vers le passé La folie de l'écrivain malade La voix off atypique : 4 :41 Décalée, inattendue, incongrue, fantasmée... Voici quelques exemples célèbres où la voix off se permet toutes les libertés! 11 : 25 à 13 :00 0 : 25 à 4 : 12 0 :10 à 3 :25 04 :00 à 04 :40 9 :28 à 10 :54 1 :43 :13 Voix d'outre-tombe... Le présentateur Un étranger venu d'ailleurs Et le narrateur fut! Récit entre les mains La voix fantasmée de l'écrivain LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 4 SUR 8

6 La voix off épistolaire : 4 :41 Assister à la lecture ou l'écriture d'une lettre, au cinéma, revient très souvent à entendre la voix du personnage concerné. Petit aperçu des exemples les plus mémorables. 12 :27 à 13 :58 16 :20 à 18 :40 De la solitude des êtres humains 3 voix off pour une histoire La multi-voix off : L'étranger soixante-huitard 11 :40 à 12 :40 33 :26 à 34 : 00 Ecriture, lecture et ironie 1 :20 :58 Ici, tout le monde peut s'exprimer! Telle pourrait être la devise de certains films, où de multiples voix off s'entremêlent, se chevauchent, se confrontent ou se complètent. 00 : 00 à 13 :07 4 :45 à 6 :20 35 :15 à 35 :40 2 :16 :16 à 2 :17 :30 41 :49 à 42 :54 L'expression d'une jeunesse désabusée 17 : 00 à 18 :00 STOP une minute c est trop 56 :40 à 59 :10 Un récit à plusieurs voix Une réflexion sur notre monde La citation d un roman LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 5 SUR 8

7 La docu-voix off : 00 :00 à 3 :50 de 1 :08 :14 à 1 :11 :5 1 :33 :00 à 1 :35 :29 de 1 :55 :304 à :41 la fin Nombreux sont les réalisateurs de documentaires soucieux de rendre leur point de vue sur le réel. Pour cela, il y a évidemment le regard, mais la voix est souvent un moyen d'imposer un ton ou un caractère : tour à tour moralisatrice, politique ou poétique, place à la "docu-voix-off"! Vous voulez vraiment entendre ça? Auto critique divertissement La conscience à deux balles L'auto-analyse de la voix off La voix intime La voix off du réalisateur : 5 :25 à 6 :55 Pour un réalisateur, un caméo (apparition fugace dans un récit d'un acteur, du réalisateur) n'est pas forcément visuel (comme c'est le cas pour Alfred Hitchcock), il peut être aussi sonore. En fin de compte, la voix off du réalisateur, c'est souvent la voix du cinéma! 1 :35 :20 La mise en abîme du narrateurréalisateur La toute puissance du narrateur-acteur Le personnage romanesque Le réalisateur conclut lui-même son film 0 :00 à 4 : :20 à 52 : 00 3 :55 à 9 :18 LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 6 SUR 8

8 La voix off face caméra : Cela commence avec un personnage qui s'adresse à la caméra. Le reste du récit sera conté... en voix off! Quelques grands moments de cinéma où le personnage interpelle ainsi le spectateur pour commencer son monologue. La voix du cynisme Un rappel sur une histoire de vengeance Une curieuse présentation L'hypocondriaque misanthrope 0 :00 à 1 : 50 0 :24 à 2 :49 31 : 04 à 32 :48 3 :00 à 6 :46 1 :26 :45 La voix off et ses habitués : 4 :41 Ils sont venus, ils sont tous là : ce sont les habitués de la voix off! Retour sur quelques grands acteurs dont les carrières sont ponctuées de rôles de "narrateurs". Le britannique à la voix dramatique John Hurt La voix de la raison Morgan Freeman... Et quelques voix françaises LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 7 SUR 8

9 C. La voix là : En visualisant quelques passages de ces films trouve le rôle de la voix offè 0 :00 à 5 :10 Sans l image 15 :08 à 22 :30 51 :00 à 55 :30 30 :20 à 37 :07 27 :52 à 29 :30 35 :04 à 37 :30 47 :50 à 49 :40 12 :00 à 13 : : 35 à 09 : 55 LA VOIX OFF AU CINEMA PAGE 8 SUR 8

10 Merci à Allociné pour la structure générale de ce cours! ANNEXE

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE Le comédien au micro : techniques de la voix pour les différents supports de diffusion du 26 au 30 janvier 2015 un contenu pédagogique élaboré par Films en Bretagne STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR

Plus en détail

REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel

REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel Séquence Descriptif Son Nombre de plans / total Enchaînement séquence suivante Générique de la série «Alfred Hitchcock presents» Marche funèbre pour une 0

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

de grands classiques pour une note parfaite

de grands classiques pour une note parfaite F i c h e p é d a g o g i q u e de grands classiques La collection 10/10, qui compte maintenant plus de soixante titres, offre des rééditions en format de poche de classiques d auteurs établis, de romans

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur «À l heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d offrir aux jeunes une éducation au regard.

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom :

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom : 14. Projet d écoute Extrait de roman : En porcelaine Français 20-2 Cahier de l élève Nom : En porcelaine DESCRIPTION DU PROJET Les parents qui se quittent est une réalité que toi ou tes proches connaissez

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Bérénice. de RACINE. L œuvre à l examen. Par Cécile Lignereux. Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine

Bérénice. de RACINE. L œuvre à l examen. Par Cécile Lignereux. Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine Bérénice de RACINE L œuvre à l examen Par Cécile Lignereux Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine Corpus bac : Objet d étude : le théâtre, texte et représentation. L argumentation : convaincre,

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique CONF ÉRENCES Décembre, le mois du cinéma à «Comment réaliser un court métrage», par Ari pictures Vendredi 13/12-19h30 Arthur Choupin, réalisateur, et Sébastien Baudier, producteur, proposent de partager

Plus en détail

LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE

LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE LA LITTÉRATURE À L ÉCOLE MATERNELLE «CE NE SONT PAS LES LIVRES QUI SONT IMPORTANTS MAIS CE QUE L ON FAIT AVEC EUX, CE QU ILS PERMETTENT DE RESSENTIR, DE COMPRENDRE, DE TRANSFORMER, DE QUESTIONNER» AFL

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON -

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

Daniel CORNU. L interview

Daniel CORNU. L interview Daniel CORNU L interview .1. Les principaux genres 1. L'interview-explication Complément d'un fait connu, vise à fournir des explications en recourant aux compétences d une personne directement impliquée

Plus en détail

Le texte théâtral. Scène I : Silvia, Trivelin et quelques femmes de la suite de Silvia. Silvia paraît sortir fâchée.

Le texte théâtral. Scène I : Silvia, Trivelin et quelques femmes de la suite de Silvia. Silvia paraît sortir fâchée. 1 Le texte théâtral Acteurs LE PRINCE ; UN SEIGNEUR ; FLAMINIA, fille d un domestique du Prince ; LISETTE, sœur de Flaminia ; SILVIA, aimée du Prince et d Arlequin ; ARLEQUIN, TRIVELIN, officier du palais

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

Qu est-ce que la communication?

Qu est-ce que la communication? Ressources Qu est-ce que la communication? Fiche 24 Du latin «comunicare», qui veut dire «être en commun» ou «être en relation», la communication a fait l objet de recherches et d études pour devenir une

Plus en détail

Méthodologie du reportage vidéo

Méthodologie du reportage vidéo 1 Méthodologie du reportage vidéo Mai 2002, Philippe Bouesse Professeur animateur, CRDP POURQUOI PRODUIRE UN REPORTAGE VIDÉO EN CLASSE? Apprendre à communiquer C'est un moyen de transmission d'informations

Plus en détail

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez Fenêtre sur courts Sélection de courts métrages Livret d exploitation Mario Amusco Suárez CUBIERTA_LIVRETDVD.indd 2 21/3/11 16:17:52 CONTENUS 4 Introduction 5 Les crayons 13 Poteline 22 Bouts en train

Plus en détail

JAPRISOT JEUNET : Un long dimanche de fiançailles proposition de comparaison de la séance initiale

JAPRISOT JEUNET : Un long dimanche de fiançailles proposition de comparaison de la séance initiale JAPRISOT JEUNET : Un long dimanche de fiançailles proposition de comparaison de la séance initiale dans le cadre de l'étude du Roman, vision du monde et du personnage enjeux et objet : comparaison du chapitre

Plus en détail

Guide d utilisation : Le compte entreprise sur boamp.fr

Guide d utilisation : Le compte entreprise sur boamp.fr Guide d utilisation : Le compte entreprise sur boamp.fr Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Pourquoi créer un compte entreprise?... 2 Comment ouvrir un compte entreprise?... 2 Comment me connecter

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA

Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA GENRE LITTÉRAIRE : Conte moderne AUTEUR ILLUSTRATEUR: TOMI UNGERER Tomi Ungerer est né le 23 novembre 1931, à Strasbourg. Fils d'un fabricant d'horloges,

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows

Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows Salut l étable! Vous connaissez probablement la méthode d installation et de test des distributions

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer?

Foire aux questions. 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Foire aux questions 1. Qui peut participer à ce défi vidéo? Quel est l âge minimum requis pour participer? Toute personne âgée de 18 à 24 ans à la date d inscription au Défi vidéo peut participer à condition

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

l écriture biographique, un genre protéiforme

l écriture biographique, un genre protéiforme l autobiographie, l autofiction et les écritures de soi l écriture biographique, un genre protéiforme Selon qui vous êtes, pour qui et pourquoi vous voulez écrire, on peut parier sur ce que sera votre

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

Le droit à l'image "en question"

Le droit à l'image en question Dossier No6 Le droit à l'image "en question" Ecole Pestalozzi Echichens Décembre 2008 II. Contre des atteintes 1. Principe Art. 28 7 1 Celui qui subit une atteinte illicite à sa personnalité peut agir

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

Analyse filmique du «Gone du Chaaba»

Analyse filmique du «Gone du Chaaba» LE NARRATEUR : OMAR EST LE NARRATEUR. On le voit écrire les mémoires du chaâba ; - Au début et à la fin, on entend la voix off ; - Dans de nombreuses scènes, il est témoin spectateur ; - Les plans subjectifs

Plus en détail

NOSTALGIE DE LA LUMIERE Patricio Guzman

NOSTALGIE DE LA LUMIERE Patricio Guzman NOSTALGIE DE LA LUMIERE Patricio Guzman TREINTA ANOS Nicolas Lasnibat France/ Chili 2006 fiction 21 Public : Pour les plus grands Trente ans sont passés depuis le coup d état de Pinochet au Chili. Jorge

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

NOM DE LA CAMPAGNE : web- série interne en animaeon (MAX 40 CARACTÈRES) DATE DE RÉALISATION :

NOM DE LA CAMPAGNE : web- série interne en animaeon (MAX 40 CARACTÈRES) DATE DE RÉALISATION : Nom de l eneté déposante : anoki agence Nom de l agence conseil ou de l annonceur : anoki NOM DE LA CAMPAGNE : web- série interne en animaeon (MAX 40 CARACTÈRES) DATE DE RÉALISATION : CATÉGORIE : audiovisuel

Plus en détail

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision La musique originale sans souci Comment communiquer avec un compositeur Préparé par Louis Babin Le rôle de la musique Souligner, accentuer les émo/ons

Plus en détail

INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST

INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST 1. GÉNÉRALITÉS Afin de leur permettre le plus large accès, les documents seront introduits au format pdf, en maintenant dans les options de protection des documents

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

Utiliser ma messagerie GMAIL

Utiliser ma messagerie GMAIL Utiliser ma messagerie GMAIL Doc réalisé par : Delphine BERTRAND Service AVAMN Décembre 2013 Version SOMMAIRE 1 Comment se connecter à Gmail --------------------------------------------- p.1 2 Comment

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2009 SYNOPSIS Une nuit, Lester, un vampire, s introduit chez une jeune femme.

Plus en détail

Cette leçon dure environ 60 minutes

Cette leçon dure environ 60 minutes 11 Durée Objectifs Cette leçon dure environ 60 minutes Appliquer des effets vidéo Modifier les paramètres des effets Auditionner des effets Animer des effets avec des images-clés Appliquer des effets audio

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS!

Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS! Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS! GENRE LITTÉRAIRE : Roman intimiste. AUTEUR : VALÉRIE ZÉNATTI Quelques moments dans la vie de Valérie Zenatti : 1970, naissance à Nice. 1976, elle plonge

Plus en détail

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom Guide de rédaction pour le travail de recherche Dans le cadre du cours SCP-4010-2 Travail remis par Votre prénom et votre nom À Simon Martin (votre enseignant) Centre de formation des Maskoutains 6 juin

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

L intervention a été réalisée auprès des classes de seconde et première.

L intervention a été réalisée auprès des classes de seconde et première. Photographie et cinéma Cette intervention, constituée d un bloc théorique et d un bloc pratique, a été donné pour la première dans le cadre de l option CINEMA AUDIOVISUEL du Lycée Jean Lurçat, à Martigues,

Plus en détail

Installation de Windows 2012 Serveur

Installation de Windows 2012 Serveur Installation de Windows 2012 Serveur Introduction Ce document n'explique pas les concepts, il se contente de décrire, avec copies d'écran, la méthode que j'utilise habituellement pour installer un Windows

Plus en détail

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone (9 août 2013) A écouter sur edencast.fr [Générique musical] Voix féminine : edencast.fr vous présente un nouvel épisode de son podcast.

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit,

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, (Nous ne ferons ici pas de rappel à d autres chapitres, sans quoi, chaque ligne écrite mériterait

Plus en détail

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation 2 e cycle du secondaire OPTIONS Arts plastiques ou Arts plastiques et multimédia Fou de la pub ou pub de fou! Cahier de l élève Nom : SAÉ rédigée par Lyne Meloche pour le - 1 - Tâche 1 Je prends le temps

Plus en détail

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique D art d art Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept «D art d art» est une émission qui fait découvrir ou redécouvrir une œuvre d art au téléspectateur. Cette émission présente l artiste et ses

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE Fiche technique SUJET Reportage sur l entreprise formatrice TITRE «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» BREVE DESCRIPTION DU SUJET Portrait d'une entreprise web en pleine expansion.

Plus en détail

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION Sylvie Gervais Service des enseignements généraux École de technologie supérieure (sylvie.gervais@etsmtl.ca) Le laboratoire des condensateurs

Plus en détail

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen Editeur : Pocket junior INTERET DU LIVRE : Difficultés textuelles : enchâssement de récit, passage d une vie, d une époque à une autre. Histoire en

Plus en détail

Dossier de spectacles et ateliers pour noël par la compagnie ABOUDBRAS

Dossier de spectacles et ateliers pour noël par la compagnie ABOUDBRAS 1 Dossier de spectacles et ateliers pour noël par la compagnie ABOUDBRAS La compagnie ABOUDBRAS vous invite à entrer dans la magie de noël avec un programme de spectacles et ateliers particulièrement adaptés

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

1 - Le projet professionnel. de recherche d emploi. d. sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement.

1 - Le projet professionnel. de recherche d emploi. d. sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement. 1 - Le projet professionnel. 2 - La démarche d de recherche d emploi. d 3 - Comment réaliser r son C.V.? 4 - Comment réaliser r sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement. Les points essentiels

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse ACTIVITE en 4 ou 5 séances + 1 séance décrochée Objectif : Écrire un texte narratif d'une dizaine de lignes pour les

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Love story en classe. Annick Mauën*

Love story en classe. Annick Mauën* Love story en classe Annick Mauën* Pour clore la théorie sur le roman, j invite les élèves à visionner un film qui leur permet d observer, de noter les éléments de l univers narratif (personnage, temps,

Plus en détail