Revenus et dépenses des ménages en Suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revenus et dépenses des ménages en Suisse"

Transcription

1 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: , 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N Enquête sur le budget des ménages 2012 Revenus et dépenses des ménages en Suisse Neuchâtel, (OFS) En 2012, le revenu moyen disponible des ménages en Suisse se montait à 7112 francs par mois. Une grande partie du revenu disponible est consacrée à la consommation: les dépenses pour le logement et l énergie s'élevaient à quelque 1500 francs, ce qui en fait le principal poste du budget des ménages. Voilà ce qui ressort des résultats de l'enquête 2012 sur le budget des ménages, réalisée par l'office fédéral de la statistique (OFS). Le revenu mensuel disponible des ménages, obtenu en déduisant du revenu brut les dépenses obligatoires, se montait à 7112 francs en moyenne en Il comprend tous les revenus d'un ménage. En font partie non seulement les salaires et allocations versés mensuellement, mais aussi les versements annuels tels que le 13e salaire. Sont également pris en considération les rentes, les prestations sociales, les transferts provenant d'autres ménages ainsi que les revenus de la fortune comme les intérêts et les dividendes. De plus, les revenus de tous les membres du ménage sont pris en compte. Le revenu d'un ménage dépend ainsi fortement de la composition de ce dernier. De la sorte, le niveau du revenu des ménages formés d'une seule personne est souvent plus faible que celui du revenu d'un ménage comptant plusieurs personnes à même de contribuer à ce revenu. La répartition des revenus n'est pas symétrique. En 2012, 60% des ménages disposaient d'un revenu inférieur à la moyenne suisse. Espace de l'europe 10 CH-2010 Neuchâtel

2 La composition du revenu du ménage Les résultats montrent que le revenu du travail a été, en 2012 également, la composante principale du revenu brut des ménages, avec une part de 75,3%. Deuxième source de revenus des ménages, les rentes et transferts sociaux ont représenté en moyenne 18,4% du budget. Pour une grande partie des ménages, les revenus de la fortune n'ont joué en 2012 qu'un rôle secondaire (4,9% du revenu brut en moyenne). Ils n'ont représenté plus de 5% du revenu brut que pour un septième des ménages. Les transferts monétaires provenant d'autres ménages privés (comme les pensions alimentaires) ont contribué en moyenne pour 1,3% au revenu brut. Pour un ménage sur quarante, essentiellement des familles monoparentales, ces transferts ont atteint plus d'un quart du revenu brut. Les dépenses obligatoires Les dépenses obligatoires se sont montées en 2012 à environ 2950 francs par mois ou à 29,3% du revenu brut. Dans ce groupe, les impôts ont représenté le poste le plus important, avec 1234 francs par mois en moyenne, ce qui représente environ 12,3% du revenu brut. Font également partie des dépenses de transfert obligatoires les cotisations aux assurances sociales (10% environ) telles que l AVS et les cotisations à la caisse de pension, les primes de l assurancemaladie obligatoire (5,5%) et les dépenses de transfert monétaires à d autres ménages (1,7%). Les dépenses de consommation Le revenu disponible est consacré principalement à la consommation de biens et de services (54,8% du revenu brut). Les dépenses pour le logement et l énergie sont celles qui pèsent le plus sur le budget, avec environ 1500 francs ou 14,9% du revenu brut. D'autres postes importants sont les dépenses pour les transports (8,0%), celles pour les loisirs et la culture (6,4%), les dépenses pour les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées (6,3%) et celles pour la restauration et les services d'hébergement (5,4%). Les primes des assurances-maladie complémentaires et des autres assurances ne sont pas considérées comme des dépenses de consommation, mais elles sont aussi prélevées sur le revenu disponible. En 2012, les ménages y ont consacré 3,6% de leur revenu brut. Que reste-t-il? Au final, il restait en moyenne aux ménages privés en 2012 un montant de 1318 francs par mois à épargner, soit 13,1% du revenu brut. Les ménages disposant d'un revenu brut inférieur à 5000 francs n ont en général pas été en mesure de faire des économies. Leurs dépenses ont souvent été supérieures à leurs revenus. Ce constat s explique notamment par la part relativement importante de ménages de retraités (57%) dans cette catégorie de revenus, qui financent une partie de leurs dépenses en puisant dans leur fortune. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse 2/5

3 Remarques sur la précision des estimateurs Les estimateurs qui se basent sur des échantillons aléatoires sont soumis à une erreur aléatoire. Cette erreur peut être élevée s'il s'agit de dépenses ou de revenus rares (comme l'achat d'un motocycle) ou de montants très variables (comme les dépenses de santé). Elle se mesure à l'aide du coefficient de variation. Ce dernier est exprimé en pour cent et est défini comme le rapport entre l'écart-type et la moyenne. Les estimateurs sont classés comme suit: a: très bon, coefficient de variation < 1%, b: bon, coefficient de variation 1% et< 2%, c: moyen, coefficient de variation 2% et < 5%, d: suffisant, coefficient de variation 5% et < 10%, e: mauvais, coefficient de variation 10%. Taille de l'échantillon et exploitation par catégorie de ménages La taille de l'échantillon annuel de l'ebm (2592 ménages en 2012) ne permet pas d'obtenir des résultats suffisamment précis pour de relativement petits groupes de population. Le concept de l'enquête offre cependant la possibilité de cumuler plusieurs années consécutives afin d'augmenter la taille de l'échantillon et par conséquent la qualité des résultats. Les résultats d'échantillons cumulés sont publiés tous les trois ans. La plus récente série publiée repose sur les années 2009 à L'échantillon de 2012 sera ajouté à ceux des années 2013 et 2014 pour la publication de résultats sur des groupes de population. Renseignements: Anne Cornali Schweingruber, OFS, Section Revenus, consommation et conditions de vie, tél.: , Ueli Oetliker, OFS, Section Revenus, consommation et conditions de vie, tél.: , Service de presse OFS, tél. : , Commandes de publications : tél. : , fax : , Vous trouverez d autres informations et publications sous forme électronique sur le site Internet de l OFS à l adresse > Thèmes > 20 - Situation économique et sociale de la population Abonnement aux communiqués de presse sous forme électronique (PDF) à l adresse : Ce communiqué est conforme aux principes du Code de bonnes pratiques de la statistique européenne. Ce dernier définit les bases qui assurent l indépendance, l intégrité et la responsabilité des services statistiques nationaux et communautaires. Les accès privilégiés sont contrôlés et placés sous embargo. Aucun accès privilégié n'a été accordé pour ce communiqué. 3/5

4 T1 Revenus et dépenses de l'ensemble des ménages, 2012 Nombre moyen de personnes par ménage: 2,24 Montant mensuel en francs par ménage (moyenne) et répartition en pour cent (100%: revenu brut) [1] Revenus du travail [2] c 75,3% Revenus issus d'activités salariées c 63,0% Revenus issus d'activités indépendantes d 12,3% Revenus de la fortune et de la location 497 e 4,9% Revenu primaire [2] c 80,3% Rentes et transferts sociaux c 18,4% Rentes AVS/AI (premier pilier) c 8,5% Rentes de caisses de pension (deux ième pilier) d 6,4% Prestations sociales et indemnités d 3,5% Transferts monétaires reçus d'autres ménages 132 d 1,3% Revenu brut c 100,0% Dépenses de transfert obligatoires c 27,6% Assurances sociales: contributions c 9,8% Impôts d 12,3% Assurance-maladie de base: primes b 5,5% Transferts monétaires versés à d'autres ménages 174 d 1,7% Revenu disponible [3] b 70,7% Autres assurances, taxes et transferts 616 d 6,1% Assurances-maladie complémentaires: primes c 1,6% Autres assurances: primes b 2,0% Taxes e 1,0% Dons, cadeaux offerts et invitations d 1,6% Dépenses de consommation b 54,8% Produits alimentaires et boissons non alcoolisées b 6,3% Boissons alcoolisées et tabacs e 1,1% Restauration et services d'hébergement c 5,4% Vêtements et chaussures c 2,3% Logement et énergie b 14,9% Ameublement, équipement et entretien du ménage c 2,8% Dépenses de santé c 2,7% Transports c 8,0% Communications b 1,8% Loisirs et culture c 6,4% Autres biens et services c 2,9% Revenus sporadiques [4] 333 d 3,3% Épargne e 13,1% Qualité des estimateurs: a Très bon: coefficient de v ariation < 1%. b Bon: coefficient de v ariation de 1% à < 2%. c Moy en: coefficient de v ariation de 2% à < 5%. d Suffisant: coefficient de v ariation de 5% à < 10%. e Mauv ais: coefficient de v ariation de 10%. [1] Les chiffres étant arrondis, il se peut que les montants inscrits s'écartent légèrement des totaux. [2] Av ec les cotisations des employ és aux assurances sociales, mais sans celles des employ eurs. [3] Cette notion du revenu disponible n'est pas compatible avec celle utilisée dans les comptes nationaux. [4] Les rev enus sporadiques (cadeaux reçus, v entes et remboursements) ne sont pas pris en compte dans le calcul du rev enu brut. 4/5

5 Composition du budget moyen des ménages, 2012 G 1 100%: revenu brut des ménages 16,5% 13,1% 5,4% 6,4% 6,3%8% 29,3% 14,9% Dépenses obligatoires Logement et énergie Mobilité Produits alimentaires et boissons non alcoolisées Loisirs et culture Restauration et services d'hébergement Autres dépenses Épargne Source OFS Enquête sur le budget des ménages (EBM) OFS, /5

Plus de 1500 francs pour le logement et l énergie

Plus de 1500 francs pour le logement et l énergie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 14.07.2015, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1506-60 Enquête sur

Plus en détail

20 Revenus et qualité de vie de la population

20 Revenus et qualité de vie de la population Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG COMUNICATO STAMPA

Plus en détail

Des différences marquées dans le budget des ménages

Des différences marquées dans le budget des ménages Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 25.11.2016, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1611-30 Enquête sur

Plus en détail

Taux de working poor en 2008: plus bas qu en 2007

Taux de working poor en 2008: plus bas qu en 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.11.2010, 9:15 www.ofs150ans.ch 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1011-40

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014. Renchérissement annuel moyen de 0,0% en 2014

Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014. Renchérissement annuel moyen de 0,0% en 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 09.01.2015, 9:15 5 Prix N 0351-1500-10 Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014

Plus en détail

Les réseaux sociaux, pas qu une histoire d ados

Les réseaux sociaux, pas qu une histoire d ados Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 16.12.2014, 9:15 16 Culture, Médias, société de l'information, sport N 0351-1412-50 L'utilisation

Plus en détail

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 30.09.2014, 11:00 4 Economie nationale N 0351-1408-90 Comptes nationaux de la Suisse 1995-2013

Plus en détail

Des groupes à risque semblables, mais des évolutions dans le temps différentes

Des groupes à risque semblables, mais des évolutions dans le temps différentes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.04.2009, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-0903-60 Pauvreté et

Plus en détail

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations

Deuxième année record de suite pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 5.2.213, 9:15 11 Mobilité et transports N 351-13-7 Parc des véhicules routiers en 212 Deuxième

Plus en détail

Année record pour les nouvelles immatriculations

Année record pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2012, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1201-00 Parc des véhicules routiers en 2011 Année

Plus en détail

Enquête 2009 auprès des personnes diplômées des hautes écoles dans les domaines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique)

Enquête 2009 auprès des personnes diplômées des hautes écoles dans les domaines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique) Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 10.01.2013, 9:15 15 Education et science N 0351-1300-10 Enquête 2009 auprès des personnes diplômées

Plus en détail

Manque de formation : un risque de recourir à l aide sociale

Manque de formation : un risque de recourir à l aide sociale Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Département de la santé, des affaires sociales et des ressources humaine du canton du Jura Communiqué de presse Embargo: 04.04.2007

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 02.11.2007, 7:45 5 Prix N 0351-0712-30 Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Plus en détail

Situation économique et sociale de la population

Situation économique et sociale de la population Situation économique et sociale de la population Panorama Revenu des ménages et ses composantes Le revenu brut des ménages comprend tous les revenus d un ménage privé et de ses membres. Si l on déduit

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

La situation professionnelle des personnes diplômées des hautes écoles suisses en 2013

La situation professionnelle des personnes diplômées des hautes écoles suisses en 2013 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 23.06.2014, 9:15 15 Education et science N 0351-1405-50 La situation professionnelle des personnes

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

Forfait CSIAS pour l'entretien Calcul actualisé par l'ofs

Forfait CSIAS pour l'entretien Calcul actualisé par l'ofs Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Population et formation Division Santé et affaires sociales Forfait CSIAS pour l'entretien Calcul actualisé par l'ofs

Plus en détail

Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse

Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse Mise à jour des données SILC pour l année 2010 (Traduction du rapport allemand 2012) Sur mandat d Employés Suisse : Hansjörg Schmid, communication

Plus en détail

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Penser, dépenser, Plan de contrôler, rectifier budget Sommaire Classer son budget avec Finances & Pédagogie... 2-3 Finances & Pédagogie me propose une méthode

Plus en détail

D. Glaymann Université Paris Est INTEFP, 2015 1. A) Les différents types de revenus. B) La répartition primaire. C) La redistribution

D. Glaymann Université Paris Est INTEFP, 2015 1. A) Les différents types de revenus. B) La répartition primaire. C) La redistribution A) Les différents types de revenus B) La répartition primaire C) La redistribution D) Le budget des ménages Salaires, traitements, bénéfices, honoraires, primes, dividendes, intérêts, loyers Mécanismes

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

Situations d endettement par rapport aux crédits et arriérés de paiement

Situations d endettement par rapport aux crédits et arriérés de paiement Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Juin 2013 Situations d endettement par rapport aux crédits et

Plus en détail

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier abcdefg Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 20 novembre 2009 Patrimoine des ménages en 2008 Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse

Plus en détail

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 09.12.2013, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1313-70 Enquête 2012

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Statistique des pratiques culturelles Enquête sur la langue, la religion et la culture 2014

Statistique des pratiques culturelles Enquête sur la langue, la religion et la culture 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 15.04.2016, 9:15 16 Culture, médias, société de l'information, sport N 0351-1605-10 Statistique

Plus en détail

Modifications au 1 er janvier 2015

Modifications au 1 er janvier 2015 1.2015 Généralités Modifications au 1 er janvier 2015 Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le présent mémento vous renseigne sur les modifications entrant en vigueur le 1 er janvier 2015 dans le domaine

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Principales sources de financement des études : parents et activités rémunérées

Principales sources de financement des études : parents et activités rémunérées Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG COMUNICATO STAMPA

Plus en détail

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) )

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Traitements Salaire : 120% du maximum de la classe 25 annuité 10, soit

Plus en détail

Le sous-secteur 722 du SCIAN se subdivise ainsi :

Le sous-secteur 722 du SCIAN se subdivise ainsi : Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée sur les entreprises Industrie des services de restauration et de débits de boissons Année de référence 1999 Les statistiques financières de l industrie

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle 2 e pilier, LPP Prévoyance professionnelle Élément essentiel du 2 e pilier, la prévoyance professionnelle garantit le maintien du niveau de vie. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances www.allianz.ch Bienvenue en Suisse Août 2013 Informations sur le permis de séjour, les impôts, la et les assurances Cette notice vous fournit des informations et des conseils utiles sur le permis de séjour,

Plus en détail

Enquête sur le budget des ménages 2010

Enquête sur le budget des ménages 2010 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 20 Situation économique et sociale Neuchâtel, décembre 2012 de la population Enquête sur le budget des ménages

Plus en détail

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES N 2041-AS N 13396 * 01 Destiné à l administration française ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES La présente attestation est destinée à permettre l application

Plus en détail

Plus d une voiture de tourisme pour deux habitants

Plus d une voiture de tourisme pour deux habitants Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 14.02.2011, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1101-40 Parc des véhicules routiers en 2010 Plus

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

CAISSE DE PENSION FREELANCE

CAISSE DE PENSION FREELANCE Caisse de pension Freelance CAISSE DE PENSION FREELANCE du syndicat des médias comedia RÉSUMÉ DU RÈGLEMENT 2007 Valable dès le 01.01.2007 Caisse de pension Freelance 1/6 RESUME DES DISPOSITIONS LES PLUS

Plus en détail

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Recopiez la définition du mot «budget» du dictionnaire : Voici les définitions des trois catégories de dépenses possibles : -Dépenses courantes

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

2.08 Etat au 1 er janvier 2014

2.08 Etat au 1 er janvier 2014 2.08 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations à l assurance-chômage L assurance-chômage est obligatoire 1 L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé Centre de compétences du RDU (CCRDU) RDU Revenu déterminant unifié Guide de calcul du RDU socle Contacts et

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail Rekurskommission EDK/GDK Commission de recours CDIP/CDS Commissione di ricorso CDPE/CDS Requête d assistance judiciaire 1 Partie requérante Nom * Rue * / N Numéro de téléphone Prénom * Case postale Numéro

Plus en détail

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail. Légère hausse du nombre d heures travaillées en 2013

Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail. Légère hausse du nombre d heures travaillées en 2013 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 20.05.2014, 9:15 3 Vie active et rémunération du travail N 0351-1404-20 Enquête suisse sur la population

Plus en détail

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales à disposition à AgriGenève ou sur le site internet. (www.agrigeneve.ch) AVS (Assurance vieillesse et survivants), APG (Allocation perte de gain), AI (Assurance invalidité) AVS = 8.4 % dont 4.2% imputable

Plus en détail

Évolution de l'inflation par classe de revenu

Évolution de l'inflation par classe de revenu Bijlage/Annexe 4 DÉPARTEMENT DES ÉTUDES Évolution de l'inflation par classe de revenu. Introduction Dans le contexte des récentes fortes variations des prix des matières premières et de leurs impacts sur

Plus en détail

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948 Glossaire Base de l indice La période de base de l indice correspond à la période où l indice possède la valeur 100. Par exemple un indice base 100 en 2005 signifie que la moyenne des indices mensuels

Plus en détail

La cotisation de cette offre est de 1 euro par mois, 2 euros avec la carte Maestro (à partir de 16 ans).

La cotisation de cette offre est de 1 euro par mois, 2 euros avec la carte Maestro (à partir de 16 ans). Communiqué de presse 19mars 2009 Barclays lance Barclays Evolutions, une nouvelle gamme de quatre forfaits à destination des jeunes de 0 à 29 ans pour les accompagner à chaque étape clé de leur vie. Chez

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

Renouvellement de la vie politique. Modélisation de la réduction des coûts de représentation

Renouvellement de la vie politique. Modélisation de la réduction des coûts de représentation Renouvellement de la vie politique Modélisation de la réduction des coûts de représentation Introduction Ce document propose de modéliser l impact des modifications suivantes du mode de représentation

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

Thème N 1 Ménages et consommation

Thème N 1 Ménages et consommation Thème N 1 Ménages et consommation Chapitre 1. Comment le revenu et les prix influencent - t - ils les choix des consommateurs? Objectifs Acquisitions de concepts et de méthodes et être capable d analyser

Plus en détail

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Adresse du Tribunal compétent Dossier N... Date... REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Situation personnelle du requérant / Nom Prénom Adresse Date de naissance Profession/Employeur Situation familiale

Plus en détail

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité 6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute mère exerçant une activité lucrative a droit à une allocation de maternité les

Plus en détail

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 Modifications au 1 er janvier 2013 dans le domaine des cotisations et des prestations Sommaire Chiffres Cotisations 1-5 Prestations de l AVS 6-7 Prestations de l AI 8-9

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

Les notes d'information juridiques

Les notes d'information juridiques Les notes d'information juridiques JANVIER 2009 TABLEAU DES COTISATIONS SOCIALES 2009 DES TRAVAILLEURS NON-SALARIES EN FRANCE (A jour au 01.01.2009) REGIME TAUX BASE DE CALCUL C.S.G 7,50 % Sur le bénéfice

Plus en détail

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG 2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2016 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012)

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu l article 88 du Règlement général,

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Pour nous, la qualité est importante Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans activité lucrative Etes-vous inscrit(e) comme personne sans activité lucrative auprès d une autre caisse

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

Définitions. Communauté d'agglomération : Communauté de communes :

Définitions. Communauté d'agglomération : Communauté de communes : Définitions Communauté d'agglomération : La communauté d'agglomération est un établissement public de coopération intercommunale regroupant plusieurs communes formant, à la date de sa création, un ensemble

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Brésil. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Brésil. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG

Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION. Rémunération. Protection sociale Formation. Congés FMG Bilan social individuel GÉRALD DELPORTE 103412 LYON FORMATION Rémunération Protection sociale Formation Congés FMG SPECIMEN Votre Bilan Social Individuel Votre Bilan Social Individuel ou "BSI" a pour objectif

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010)

Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010) Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010) En 2010, le revenu moyen avant impôt des Français était de 33 000 par adulte et par an (2 800 par mois) Produit intérieur brut (PIB) (2010): 1

Plus en détail

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite Le RVER Régime Volontaire d Épargne Retraite Origine Suite à un rapport d un comité d experts sur l avenir du système de retraite québécois en 2013. Mandat d étudier les régimes complémentaires de retraite

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Décembre 2015 CONTENU 1. Notions de base, la sécurité sociale en Belgique 1 er pilier: Pension Légale 2 ème pilier: Pension extra-légale, Assurance Groupe

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2014, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1400-70 Véhicules routiers en 2013 La croissance

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014

TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014 TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014 Restauration scolaire Accueil Périscolaire Accueils de Loisirs extrascolaires Crèches et Haltes-garderies Animation Sportive Ludothèque Conservatoire à Rayonnement Régional

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Merci de compléter les tableaux suivants pour vous garantir un maximum d'informations en un minimum de temps à l'avenir Si possible, indiquez les dates de fin

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

Population active et pauvreté en région Centre

Population active et pauvreté en région Centre Population active et pauvreté en région Centre Conseil Economique et Social Régional du Centre Janvier 2010 Partie I. Périmètre de l étude quatre ménages touchant le SMIC ou le RSA Nombre potentiel de

Plus en détail

Retraite et conséquences fiscales Office

Retraite et conséquences fiscales Office Département Retraite et conséquences fiscales Office Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Bertrand BANDOLLIER Directeur adjoint Novembre 2009 Page 1 système

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Cotisations à l assurance-chômage

Cotisations à l assurance-chômage 2.08 Cotisations Cotisations à l assurance-chômage Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale obligatoire en Suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail