Master de Sciences de gestion. Spécialité : CONTRÔLE DE GESTION Tél. : Fax. :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master de Sciences de gestion. Spécialité : CONTRÔLE DE GESTION 2009-2010. Tél. : 01 44 05 43 63 Fax. : 01 44 05 43 44"

Transcription

1 CREFIGE Centre de Recherche Européen en Finance et Gestion Master de Sciences de gestion MENTION : MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE Spécialité : CONTRÔLE DE GESTION Responsable : Pr. Henri Bouquin Secrétariat : Mme de Torcy Tél. : Fax. : UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE Place du Maréchal de Lattre de Tassigny PARIS CEDEX 16

2 TABLE DES MATIERES Objectif de la formation 4 Encadrement pédagogique 5 Les débouchés 6 Missions et fonctions 6 Secteurs d'activité 6 Rémunérations de sortie 6 Qui est concerné? 7 Un climat de travail proche de l'univers des entreprises 7 Profil des candidats 7 Les aptitudes requises 8 Les capacités 8 La motivation 8 La pratique de l anglais 9 La disponibilité 9 Les qualités d'expression et de communication 9 En bref : qui recherchons-nous? 9 Le processus d inscription et de sélection 10 Comment s inscrire? 10 Retrait du dossier 10 Rédaction d'un mémoire de pré-inscription 10 Retour du dossier et du mémoire 10 Examen des candidatures 10 Le dossier 10 Le mémoire 11 L'entretien 11 Obtention du diplôme 11 Le contenu de la formation 12 Structure de la formation 12 Enseignements 12 Stage 15 Mémoire de recherche appliquée 15 Les enseignements 16 Premier bloc : Les enseignements théoriques 16 A. Contrôle de gestion et gouvernement d entreprise 16 B. Les processus politiques du contrôle de gestion 16 C. Le processus stratégie, planification, contrôle 17 D. Les méthodes de la modélisation et de la décision économiques dans les organisations 17 E. Systèmes d information et d aide à la décision 17 Second bloc : Les enseignements dirigés L action du contrôleur doit s adapter aux modèles économiques multiples L action du contrôleur doit s adapter à l envergure de l entreprise L action du contrôleur doit s adapter à la position de la filière contrôle dans l organisation, à sa propre position dans cette filière et à ses concurrents 20 Le mémoire de recherche appliquée 23 Le fond du mémoire 23 La forme du mémoire 23 Organisation 23 2

3 Le stage en entreprise 24 Objet du stage 24 Retour d expérience 24 Forme du rapport de stage (ou du rapport d'activité) 24 Organisation 25 Contrôle des connaissances (2009/2010) 26 3

4 OBJECTIF DE LA FORMATION A l heure où les contraintes de l environnement se multiplient (pression des marchés, mondialisation de la concurrence, rôle des consommateurs et des «parties prenantes», conditions mises au développement durable, IFRS, exigences nouvelles à l égard du contrôle interne ), les dirigeants doivent détecter les opportunités, élaborer une stratégie, mesurer et piloter les risques, s assurer de la mise en œuvre des choix stratégiques, corriger les dérives de la réalité par rapport aux anticipations. Pour les aider, ils disposent d un analyste de référence et d un organisateur du management : le contrôleur de gestion. La fonction de contrôleur de gestion n a plus vocation à être cantonnée au suivi budgétaire et au reporting qui faisaient d elle un prolongement de la comptabilité. Le contrôle de gestion est aujourd hui une fonction du management, une composante majeure du contrôle interne pour a gouvernance de l entreprise. Le contrôleur de gestion, qu il soit rattaché à la Direction Générale ou à la Direction Financière, est aujourd'hui associé à la démarche stratégique par les données qu'il fournit et les inflexions qu'il constate. Il intervient dans le cycle du management, pour articuler le modèle économique de l entreprise, sa stratégie et l action quotidienne de chacun. Et les évolutions sont loin d être terminées. La communication financière découvre l intérêt des données non financières (dont se sert le contrôle de gestion), mais elle exige aussi des informations qui ne correspondent pas toujours à des processus mis en interne sous contrôle (développement durable, valorisation des actifs incorporels et immatériels). Les liens entre IFRS et contrôle de gestion sont multiples. La notion de risque est plus que jamais à l ordre du jour, et l on voit bien que le risk management et le contrôle de gestion partagent des approches similaires par bien des points. Le vrai contrôle interne dont on a besoin désormais, loin de rester focalisé sur la prévention de la destruction de valeur, doit intégrer les facettes multiples de la création de valeur. Le contrôle interne comprend le contrôle de gestion. A quand l émergence d une grande fonction d organisation du management, à laquelle les meilleurs contrôleurs de gestion pourraient prétendre? C est à cette formation hautement spécialisée qu est consacré le Master «CONTROLE DE GESTION». Il forme des contrôleurs capables de collecter les informations, définir les procédures, bâtir les systèmes d information, inciter au progrès, apprécier les performances, bref, des contrôleurs de gestion qui sont beaucoup plus que de simples utilisateurs des données comptables. Co-pilote, participant à l élaboration des objectifs, le contrôleur de gestion présente les choix possibles, teste les cohérences, cherche à connaître les causes des dysfonctionnements ; pédagogue, il communique et accompagne par ses conseils les redressements à opérer. Communicateur, il est l agent de l apprentissage collectif de l économie d entreprise. Ce Master s'adresse à des étudiants motivés, au cursus préalable solide, ayant le sens du contact humain, susceptibles de s'adapter rapidement et prêts à s'investir dans un programme dense. Il leur offre des débouchés proches des centres de décision et des possibilités de promotion rapide vers des postes à hautes responsabilités. La place attribuée à la vie des entreprises dans la formation est soulignée par l intervention de nombreux professionnels du contrôle de gestion, l'organisation de conférences de personnalités membres de l'association Nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG), par la réalisation de stages organisés sous forme de missions techniques sur des projets précis et par la rédaction d'un mémoire de fin d'études à vocation pratique auquel est attribué un important coefficient. La dimension internationale est marquée par le fait que des enseignements sont dispensés en anglais par des universitaires venant d Amérique du Nord et par les contacts noués avec les membres du Chartered Institute of Management Accountants (CIMA). 4 Henri BOUQUIN

5 ENCADREMENT PEDAGOGIQUE Henri BOUQUIN Fabrice BEAULIER Olivier BLAT Gérard BLONDE Jean-François BOURDEAU Philippe CHALMIN M CHOUKROUN Thierry COGNET Michel CROIZE Catherine CHEVALIER-KUSZLA Raymond DANZIGER Gilles DAVID Bertrand DELAGE Jean-Philippe DENIS Philippe d HUMIERES Frédéric DUBUISSON Christophe FAURIE Michel FIOL M HEBERT Aude LACOSTE Caroline LAMBERT Léon LAULUSA Thomas LECLERC Roselyne LÉVY-BASSE Yann LIEBAERT Philippe LUPOTTO Alexander MERSEREAU Louise MARTEL Coralie MONSION Anne-Catherine MOQUET-SAUTEREAU Eugenia PETROU Jean-Louis PEYRET Catherine POUGET François RATEAU Alain RIVIERE Samuel SPONEM Pierre-Yves STINTZY Francis TABOURIN Elisabeth TEBOUL Clémentine VASSALO Professeur, Université Paris Dauphine Contrôleur de gestion Manager, Accenture Contrôleur général des armées, Ministère de la Défense Senior consultant, CG2 Conseil Professeur, Université Paris Dauphine Directeur associé, RT Consulting Directeur du contrôle de la rentabilité des projets et des investissements, Renault Gérant, MCP conseil Maître de conférences, Université Paris-Dauphine, vice-présidente de l Université Directeur honoraire du DESS 202, Professeur associé émérite, Université Paris Dauphine Professeur associé, Université Paris Dauphine et contrôleur de gestion investissements et R&D, Renault Nissan Gérant, Tactical support Professeur, Université de Paris X Nanterre Direction du contrôle de gestion, Renault Managing director, Duff & Phelps Directeur, Cabinet Faurie Professeur honoraire, Groupe HEC Associate Partner, IBM Global Business Services Directrice financière, Zone Asie, L Oréal Professeur assistant au Groupe HEC Professeur à l ESCP Partner, Greene6 Partners Psychosociologue, SLC associés Chef de projet SAP comptabilité fournisseur, ALCATEL Professeur invité, HEC Montréal (Canada) Professeur invité, HEC Montréal (Canada) Directeur financier LBO Maître de conférences, Université Paris XII Responsable de la comptabilité générale et du contrôle de gestion, BNP Paribas Banque Privée Internationale Président et Directeur financier - BTR France SAS Consultante Contrôleur de gestion, Valeo Directeur du domaine gestion pour compte de tiers, APRIONIS ; directeur des comptabilités des activités assurancielles Maître de conférences, CNAM Directeur général, Staff Consultants-IMSA Maître de conférences, Université Paris Dauphine PDG Rouch Intermodal (Groupe SNCF Participations) Contrôleur de gestion 5

6 LES DEBOUCHES MISSIONS ET FONCTIONS Le Master a pour objectif de fournir aux étudiants diplômés les connaissances, le savoir faire et l'état d'esprit nécessaires pour accéder à des fonctions d aide au pilotage des entreprises et organisations et atteindre des responsabilités de management. Le diplôme est considéré comme une voie d'accès vers la Direction Générale ; le poste de contrôleur de gestion ouvre en effet vers des responsabilités financières ou opérationnelles qui permettent de construire un parcours de management au meilleur niveau. A la sortie de l'université Paris-Dauphine, la plupart des diplômés se dirigent prioritairement vers les fonctions auxquelles ils sont préparés par la formation et qui sont : Contrôle de gestion Gestion des systèmes d'information Direction administrative et financière Conseil en gestion et en organisation Planification stratégique Audit opérationnel Expertise comptable et commissariat aux comptes Ceci n'exclut pas des parcours plus personnels. On rencontre aussi tel ou tel diplômé devenu directeur du personnel, directeur commercial, conservateur de musée... SECTEURS D'ACTIVITE Les diplômés se retrouvent dans toutes les formes d'organisation : Entreprises industrielles Entreprises de services ou de commerce Cabinets d'audit et de conseil Administrations publiques et para-publiques Organismes à forme mutualiste, coopérative ou associative... REMUNERATIONS DE SORTIE Les diplômés exercent des métiers où l'évolution de la rémunération dans les années qui suivent l'embauche apparaît surtout liée aux capacités personnelles et aux performances de chacun. Les écarts de salaires se creusent par conséquent avec le temps entre les diplômés d'une même promotion. Les seules indications qui peuvent être fournies concernent les rémunérations à la sortie de l'université. En octobre 2008, les diplômés avaient conclu un CDI dans leur très large majorité et la fourchette des rémunérations observées se situait entre et En plus d'une rémunération supérieure, les diplômés du Master bénéficient également de délais plus courts en matière de recherche d'emploi ; dans la conjoncture actuelle, cet avantage est particulièrement apprécié. 6

7 QUI EST CONCERNE? Parce qu une pédagogie de dialogue est mise en œuvre, les promotions comptent 25 à 30 étudiants, sans que ce chiffre puisse excéder 35. Tous les étudiants de formation de gestion sont susceptibles d être accueillis, sans que ne soit pratiquée aucune politique de «quotas». Le master n est en aucune façon réservé aux étudiants issus des M1 de Paris-Dauphine, comme le montre chaque année la composition des promotions. UN CLIMAT DE TRAVAIL PROCHE DE L'UNIVERS DES ENTREPRISES Le master n est pas fermé aux étudiants issus de filières autres que celles de la gestion, mais il n est pas une formation d initiation à la gestion pour non-gestionnaires. Les projets professionnels des étudiants non issus de filières de gestion sont examinés en ce sens. Le master vise à consolider les acquis dans la matière gestion en vue d'une spécialisation dans le contrôle de gestion. Un effort tout particulier sera donc requis de la part des étudiants venant de formations non tournées vers la gestion. Le travail en groupes est valorisé, et, en ce sens, l'intégration d étudiants non titulaires d'un diplôme de gestion crée un climat de travail proche de l'univers des entreprises et est propice aux échanges entre des étudiants ayant des expériences, des horizons professionnels et des intérêts variés. PROFIL DES CANDIDATS Les candidats doivent avoir l'un ou l'autre des profils suivants : Titulaires d'une solide formation de base en gestion, telle que : Master 1 de gestion ou programme proche, Diplôme de sortie d'une grande école de commerce ou de gestion. Dans la mesure où ils possèdent déjà une culture suffisante dans le domaine de la gestion, les titulaires d'une formation différente de haut niveau, telle que : Diplôme d'une grande école d'ingénieur Diplôme universitaire à vocation technologique ou appliquée Un bon niveau d anglais est nécessaire afin de participer activement aux enseignements donnés dans cette langue. 7

8 LES APTITUDES REQUISES Les candidats doivent, notamment au cours de l entretien avec le jury, apporter la démonstration de : leur capacité à suivre les enseignements proposés ; leur motivation pour obtenir le Master ; leur disponibilité pour suivre les enseignements ; leur pratique courante de la langue anglaise ; leur parfaite maîtrise du français (pour les étudiants étrangers). Ces qualités sont déterminées par l'équipe pédagogique du Master selon les modalités suivantes qui font référence à la procédure de sélection des candidatures décrite plus loin. LES CAPACITES La capacité des candidats à suivre les enseignements du Master est appréciée essentiellement à partir du dossier et du mémoire de pré-inscription remis, ainsi que lors de l'entretien auquel les admissibles sont conviés. Une attention particulière est accordée aux résultats obtenus au cours de la formation initiale. Un candidat aux résultats moyens dans sa formation initiale n a guère de chances de se voir retenu. Pour les candidats qui ne sont pas titulaires d'un diplôme sanctionnant à titre principal une formation de gestion, l'examen du dossier porte essentiellement sur leurs acquis dans ce domaine. Le niveau de référence en contrôle de gestion et en management à l entrée du Master M2 «Contrôle de gestion» est celui du master M1 «Pilotage de la performance», spécialité «Contrôle de gestion et systèmes d information», de l Université Paris-Dauphine (pour le détail voyez cette formation sur le site). Les candidats issus de filières où le contrôle de gestion est peu abordé ou réduit à ses mécanismes de base (analyse d écarts, budgets, calculs de coûts) généralement confiés à un assistant de gestion ou à un «junior», non renforcés par des lectures d ouverture souffrent d un décalage de niveau certain par rapport aux étudiants issus du M1 de Dauphine ci-dessus. Ils doivent donc s apprêter à fournir un effort supplémentaire, et celui-ci sera notamment apprécié à travers la qualité du mémoire de pré-inscription qu ils remettront. Les techniques comptables de base, notamment le contenu détaillé des normes IFRS, sont supposées acquises comme elles le sont par les étudiants issus du M1 de Dauphine. Les normes IFRS ne font pas l objet d un cours, à la fois parce que, quelle que soit leur importance, elles ne sont pas spécifiques du travail du contrôleur, mais surtout parce qu elles ont donné lieu à un enseignement antérieur complet à Dauphine. Les normes IFRS sont en revanche largement étudiées sous l angle de leur impact sur le rôle du contrôleur et sur le management. LA MOTIVATION La motivation est appréciée principalement au cours de l'entretien avec les membres de l'équipe pédagogique. L'objectif de ce dialogue est d'éviter des erreurs d'orientation qui seraient dommageables tant pour le candidat que pour le bon fonctionnement du Master. Il y a lieu de souligner, comme indiqué plus haut, que le Master n'a pas pour objet de dispenser une culture de base en gestion à des étudiants qui en seraient dépourvus, mais de les former à un ensemble de métiers de haut niveau. De la même façon, sauf cas exceptionnel, le Master ne saurait recruter des étudiants sans expérience professionnelle disposant déjà d'une formation spécialisée de troisième cycle dans un autre domaine de la gestion. 8

9 LA PRATIQUE DE L ANGLAIS Les candidats doivent être capables de suivre les enseignements dispensés dans cette langue qui ont notamment pour but de les entraîner au travail en équipe dans un contexte international. Une pratique courante de l'anglais permettant de dérouler une argumentation ou de conduire une négociation est en effet indispensable dans les postes de responsabilité confiés aux diplômés du Master. Le niveau d'anglais sera évalué à partir du dossier de candidature et lors de l'entretien. Un enseignement de soutien dans cette discipline est possible mais il ne saurait compenser une carence profonde qui est un cas de non-admission. LA DISPONIBILITE La disponibilité est une condition indispensable pour profiter des apports du Master. Les candidats sont donc invités à s'engager précisément sur ce point. Dans cette perspective, les salariés qui souhaiteraient suivre les cours du Master doivent produire une attestation de leur employeur précisant qu'ils auront la possibilité de suivre les enseignements et qu ils disposeront d un temps suffisant pour les préparer. La disponibilité requise est celle d un plein temps entre la mi-octobre et la mi-février, puis de deux à trois semaines en juin. En effet, une grande partie des enseignements a lieu entre octobre et février, afin de permettre aux étudiants d effectuer un stage long en entreprise. Les étudiants doivent donc être en mesure de suivre la totalité des cours, y compris ceux qui ont lieu pendant la journée. Les salariés peuvent choisir d étaler leur cursus sur 2 ans. Leur expérience professionnelle peut leur ouvrir la voie d une dispense de certains enseignements dans le cadre d une VAE. La situation est examinée au cas par cas. LES QUALITES D'EXPRESSION ET DE COMMUNICATION La maîtrise de la langue française est vérifiée lors de l'examen du mémoire de pré-inscription et lors de l'entretien avec l'équipe pédagogique. Les étudiants étrangers sont donc invités à parfaire leur connaissance du français avant toute candidature. Le contrôleur de gestion a une mission de communicateur et de pédagogue, à laquelle préparent plusieurs enseignements du Master. EN BREF : QUI RECHERCHONS-NOUS? On pourrait définir le candidat «idéal» de la manière suivante : Il ne «collectionne» pas les diplômes, il a un projet ; Ce projet passe par le contrôle de gestion mais il peut l amener ailleurs dans 5 ans ou avant ; c est le management qui l intéresse ; Il se voit dans le futur comme autonome, capable d initiatives, pas comme un simple exécutant ou «teneur de livres» ; Il veut aller au-delà des outils, les maîtriser pour les dominer, s y retrouver dans le maquis des méthodes ; Il a une approche synthétique, il sait penser, dire en 15 mots pourquoi il est candidat, il saura dire en 15 mots plus tard ce qu il veut faire, ce qu il propose ; Il saura voir l intérêt de son entreprise, alerter, repérer les incohérences, promouvoir la cohérence, prendre ses distances s il le faut ; Il s adapte, est optimiste, il a du tonus, se relève, gère l imprévu ; il sait prendre un nouveau départ ; Il s intègre sans problème dans une équipe, bien entendu, à commencer par le groupe que forment les étudiants du Master! 9

10 LE PROCESSUS D INSCRIPTION ET DE SELECTION COMMENT S INSCRIRE? Retrait du dossier Chaque candidat doit retirer un dossier de préinscription auprès du secrétariat du Département MSO de l Université Paris-Dauphine (bureau D. 407) dans les délais fixés par l Université qu il s agisse d un dossier destiné à la commission pédagogique ou d un accès direct (information sur le site internet de l université). Rédaction d'un mémoire de pré-inscription Chaque candidat doit également rédiger personnellement un bref mémoire sur un sujet à choisir dans une liste qui lui est remise avec le dossier. Retour du dossier et du mémoire Deux cas sont à distinguer : Accès direct : concerne les étudiants qui disposent d'ores et déjà d'un diplôme universitaire (master 1 ère année) ou du diplôme d une école figurant sur la liste des équivalences retenues par l Université, ou qui sont susceptibles d'en disposer lors de la rentrée universitaire. Ces candidats doivent retourner par courrier le dossier dûment rempli accompagné du mémoire de préinscription au Département MSO (vérifiez la date auprès du Département). Accès par équivalence : cette procédure concerne les étudiants qui possèdent un diplôme délivré par une université ou une école française ou étrangère, diplôme qui doit être déclaré équivalent par la commission d'équivalence de l'université Paris-Dauphine. Ces étudiants doivent d'abord retourner le dossier complété en MSO avant la date limite afin que la commission d'équivalence de l'université puisse statuer. Si leur dossier est jugé recevable, ils entrent ensuite dans la procédure générale. EXAMEN DES CANDIDATURES La procédure d'examen des candidatures s'achève dans les premiers jours de juillet. Elle repose sur trois composantes : l'examen du dossier ; l'analyse du mémoire, ces deux éléments déterminant l admissibilité du candidat ; l'entretien avec la commission pédagogique pour les candidats que la qualité de leur dossier rend admissibles à l inscription. Le dossier Outre les pièces administratives obligatoires, il est demandé de joindre au dossier les éléments suivants : Pour les candidats titulaires d'un diplôme de gestion : une description détaillée de la scolarité de second cycle (nature et contenu des matières suivies) et des résultats obtenus (diplômes et détail des notes), une attestation du responsable de la formation permettant de situer le rang de classement au candidat au sein de cette formation, Les dossiers ne comportant pas ces éléments seront rejetés. 10

11 Pour les candidats titulaires d une autre formation : un état récapitulatif des diverses formations dont ils ont pu bénéficier dans le domaine de l'économie et de la gestion. Pour tous : une description sommaire des expériences professionnelles (y compris les stages suivis) ; une déclaration de motivation et un engagement de disponibilité ; toutes pièces complémentaires que le candidat juge sélectivement utile de joindre. Le mémoire L'analyse du mémoire porte essentiellement sur les points suivants : la compréhension du sujet ; la capacité à mobiliser les connaissances pertinentes ; l'aptitude à la recherche appliquée ; l'aptitude à une rédaction synthétique qui focalise sur l'essentiel. Il est par ailleurs souhaitable que ce mémoire de pré-inscription soit rédigé conformément aux principaux critères académiques (bibliographie notamment). Un mémoire insuffisant est éliminatoire. Un mémoire plagié est éliminatoire. Est considéré comme plagiat toute citation ou tout schéma emprunté à un auteur non cité. L'entretien La réception des candidats qui restent concourir à ce stade ayant lieu fin juin ou début juillet, il est conseillé aux étudiants de se rendre disponibles pour se présenter, le cas échéant, à bref délai pendant cette période. La durée de l'entretien n'excède pas une demi-heure. Une convocation individuelle est adressée aux candidats admissibles. Le fait de ne pas se rendre à cette convocation élimine le candidat. OBTENTION DU DIPLOME La délivrance du diplôme est subordonnée à : La présence obligatoire et la participation active à l'ensemble des activités ; l obtention, sans note éliminatoire, d'une moyenne au moins égale à 10/20 dans chacun des deux groupes d'enseignements (théoriques et dirigés) en résultante du contrôle des connaissances dans chaque enseignement. Les mentions suivantes peuvent être attribuées : Assez bien, pour une moyenne d'ensemble au moins égale à 13/20. Bien, pour une moyenne d'ensemble au moins égale à 15/20. Très bien, pour une moyenne d'ensemble au moins égale à 17/20. Ceux des étudiants qui ont obtenu une mention peuvent faire acte de candidature pour être agréés par le Conseil Scientifique de l'université en qualité de chercheurs et préparer une thèse de Doctorat sous la direction d'une personnalité habilitée à diriger des recherches. Cette voie est cependant déconseillée aux candidats qui envisageraient d emblée de se lancer dans un travail de recherche. La voie normale est le Master recherche de la même mention. Cas particuliers : un cursus étalé sur deux ans est possible pour les étudiants exerçant une activité professionnelle. Les étudiants concernés doivent impérativement effectuer les formalités administratives nécessaires avant le 31 décembre auprès du département MSO. 11

12 LE CONTENU DE LA FORMATION STRUCTURE DE LA FORMATION Enseignements Les enseignements du Master se répartissent en 2 catégories : les 5 enseignements "théoriques" qui totalisent 5 fois 24 heures soit 120 heures ; les enseignements "dirigés" et des conférences qui représentent 240 heures environ. Les enseignements s articulent en une matrice (voir ci-dessous) qui vise à exprimer la démarche fondamentale suivie dans ce programme : articuler contrôle et action du contrôleur. Les enseignements dits «théoriques» ou «lignes» de la matrice présentent le contenu du processus de management qu est le processus de contrôle de gestion, Un cours transversal fait le point sur les évolutions qu a connues et que connaîtra encore la discipline, qui est examinée comme un des dispositifs de gouvernement (ou gouvernance) des organisations. Puis, 4 cours théoriques spécialisés présentent les processus formels et informels du contrôle et les méthodologies et systèmes qui appuient ces processus. Ces bases du contrôle de gestion sont alors déclinées dans des enseignements «dirigés» ou «colonnes» de la matrice qui visent à montrer comment l action du contrôleur doit s adapter aux circonstances particulières de tels ou tels environnements ou aux finalités spécifiques que peut poursuivre, dans tel ou tel cas, le contrôle de gestion. Trois variables contextuelles majeures ont été retenues pour articuler ces enseignements en 3 «colonnes» : la multiplicité des modèles économiques à mettre en œuvre, l envergure de l entreprise, la position du contrôleur dans sa filière et vis-à-vis de filières concurrentes. Les enseignements appliqués sont ainsi organisés en douze problématiques, trois pour chaque «ligne» d enseignement théorique. Ces problématiques, à la fois variées et strictement articulées, peuvent bien entendu évoluer d une année à l autre en fonction de l actualité des entreprises. Le message est simple : d un côté des savoirs, des problématiques et des compétences générales (les «lignes»), d un autre, les savoir faire, les stratégies de mise en œuvre dans des contextes toujours spécifiques. 12

13 ENSEIGNEMENTS THEORIQUES 1. L impact des modèles économiques multiples ENSEIGNEMENTS DIRIGES 2. L impact de l envergure de l entreprise 3. L impact de la position du contrôleur de gestion Le contrôleur de gestion, architecte de la gouvernance interne A - Contrôle de gestion et gouvernement d entreprise A1. Figures et enjeux de la gouvernance B1. Une contingence des rôles de la DG et du contrôleur? C1. Les missions du contrôleur au service de la gouvernance B - Les processus politiques du contrôle de gestion B1. La modélisation financière : sa place parfois relativisée Le contrôleur de gestion face aux logiques des parties prenantes B2. Gérer dans la diversité des cultures B3. Le contrôleur de gestion et les réseaux sociaux dans les organisations C - Les processus stratégie, planification, contrôle Le contrôleur de gestion, architecte d une déclinaison des processus formalisés de management C1. La contingence du processus planification contrôle C2. Etre contrôleur de gestion dans une structure mondiale C3. Les variantes du métier aux différents niveaux de déclinaison de la stratégie D - Les méthodes de la modélisation et de la décision économiques dans les organisations D1. Vers des logiques plus transversales? Le contrôleur de gestion face aux représentations de la performance D2. Comptabilité, finance et mondialisation D3. Vers des pratiques convergentes? Mimétisme ou apprentissage? E - Les systèmes d information et d aide à la décision Le contrôleur de gestion, maître de son instrumentation informatisée E1. Les outils décisionnels E2. Adapter les outils E3. Le contrôleur, maître d ouvrage du système d information? LA LOGIQUE D ENSEMBLE DES ENSEIGNEMENTS 13

14 14

15 Les enseignements théoriques et dirigés sont répartis en séances d une heure et demie ou 3 heures, dispensées du lundi au vendredi. L enseignement transversal et chacun des enseignements théoriques spécialisés donne lieu à un examen. Chaque bloc ou «ligne» d enseignements dirigés donne lieu à un examen commun à ses différents cours. Les conférences sont obligatoirement suivies par les étudiants, elles font pleinement partie des enseignements «dirigés» et du programme de l examen de chaque «ligne». Stage Les étudiants doivent effectuer un stage d au moins deux mois dans une spécialité en rapport avec la vocation du Master au service d'une entreprise ou d'une organisation économique de leur choix, pour y réaliser une étude spécifique relevant du contrôle de gestion. Ce stage se déroule à temps plein à partir de la mi-février et l agenda des cours est ajusté en conséquence. Il donne lieu à un rapport de stage noté et à des séances de synthèse en juin. Le stage peut se dérouler sur une période plus longue que 2 mois, et il les dépasse nettement en pratique, mais il est impossible d entreprendre un stage avant mi-février en raison de la charge des enseignements du premier semestre de la scolarité. Il faut, si le stage s étend jusqu en juin ou audelà, convenir avec l entreprise d une période d absence correspondant au retour à l Université à la mi-juin. Le stage est suivi par un des responsables de ligne. L enseignant qui suit le stage est aussi celui qui encadre le mémoire (voir ci-dessous). Le stage donne lieu à : rédaction d un rapport remis le 1 er septembre avec le mémoire, qui sera soutenu avec lui, rédaction d un mini-cas et de son corrigé tiré d une situation rencontrée pendant le stage et jugée exemplaire. Ce cas, remis en juin, pourra être ultérieurement utilisé avec les étudiants des promotions futures du Master et son auteur invité à venir l animer ou témoigner si son emploi du temps professionnel le lui permet. Complément du rapport de stage, il entre dans la notation du stage. Ce cas, ni son corrigé, n est pas remis à l entreprise qui a accueilli le stagiaire. En principe, la soutenance n a pas lieu en présence du représentant de l entreprise qui a accueilli le stagiaire. Mémoire de recherche appliquée La scolarité comporte la rédaction d'un mémoire de recherche appliquée sous l'autorité d'un membre de l'équipe pédagogique. Ce mémoire doit associer une étude de la littérature et une enquête en entreprise ou l analyse d une expérience concrète. Il vise à montrer les capacités de l étudiant à appliquer à une situation concrète (par exemple vécue dans le stage) les connaissances qui lui ont été transmises. Des sujets peuvent être suggérés en début d année, mais chaque étudiant est invité à proposer un thème qui lui paraît pertinent. Le sujet de cette étude pratique est choisi en accord avec l'enseignant qui dirige la recherche et validé par le directeur du Master. Ce travail de longue haleine qui peut débuter dès la rentrée donne lieu à remise du mémoire le 1 er septembre. Il fait l'objet d'une soutenance et d une notation affectée d un coefficient important. 15

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE CURRICULUM 204-205 MASTER PROFESSIONNEL (M2) Domaine : Sciences Technologie Santé Mention : Sciences de la Vie et de la santé Spécialité : «Produits de Santé : Développement et Distribution» Parcours :

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M1 Parcours : MARKETING 60 ES Volume horaire étudiant : 262 h 154 h

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations INTITULE DE L ACTION DE FORMATION PUBLIC Brevet de Technicien Supérieur en Comptabilité et Gestion des Organisations L action

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme Universitaire

Demande de création d un Diplôme Universitaire Institut de Sociologie et d Anthropologie Master Organisation du Travail, Diagnostic et Ressources Humaines (OTDRH) Demande de création d un Diplôme Universitaire «Conduite du changement» OBJET L équipe

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU Master Communication et mutation des organisations Spécialité Communication et ressources humaines formation continue OBJECTIFS Le Master de formation continue (proposé aussi en formation initiale et en

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

8. Règlement des études

8. Règlement des études 8. Règlement des études Admission au sein d une spécialité Les étudiants inscrits en Master 1 doivent déposer avant le 01 avril 2011 une fiche précisant leur souhait d affectation dans l une des spécialités

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : Institut universitaire

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

LICENCE - DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE - DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La Licence

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES

MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES MASTER CONTRÔLE DE GESTION ET AUDIT ORGANISATIONNEL - SPÉCIALITÉ : AUDIT DES ORGANISATIONS ET MAÎTRISE DES RISQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV

GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV GESTION COMMERCIALE, MARKETING, MANAGEMENT, ICSV Licence Commerce et développement international - Bac +3 (L3) Titre RNCP II Responsable Commercial et Marketing - Bac +4 (M1) Magister Direction Mercatique

Plus en détail

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat Contrôle des connaissances Licence professionnelle Notariat Approuvé par : - Le Conseil de Gestion de l Ecole de Droit du 9 juin 204 - Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l Université d

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2)

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et administration des entreprises Présentation

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Sous réserve de validation par les instances de l Université. Information, Communication, Culture Euromédias

Sous réserve de validation par les instances de l Université. Information, Communication, Culture Euromédias Sous réserve de validation par les instances de l Université Niveau : MASTER 2 Domaine : Mention : Spécialité : ARTS, LETTRES, LANGUES Information, Communication, Culture Euromédias M2 120 ES Formation

Plus en détail

MASTER DROIT ÉCONOMIE GESTION MENTION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE SPÉCIALITÉ MANAGEMENT PUBLIC MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

MASTER DROIT ÉCONOMIE GESTION MENTION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE SPÉCIALITÉ MANAGEMENT PUBLIC MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Université Montpellier 1 MASTER DROIT ÉCONOMIE GESTION MENTION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE SPÉCIALITÉ MANAGEMENT PUBLIC MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année Universitaire 2012 2013 ---

Plus en détail

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL Article 1 : CREATION ET PHILOSOPHIE GENERALE Le Centre d Etudes et de Recherches sur le Droit international général et les Droits

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE)

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE) MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du juin 015 Master Professionnel (M) «Administration générale» (VET09E) Domaine Droit, Science politique Mention Administration publique Spécialité

Plus en détail

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA DU «Sociétés, cultures et pratiques professionnelles» Niveau Master Professionnel 2 ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 1 1

Plus en détail

Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique

Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique Adopté à l unanimité par la CFVU du 10 juin 2014 Composante de rattachement

Plus en détail

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE 2014 1. NORMES RELATIVES AUX FILIERES (FL) FL1 Définition de la filière Une filière du cycle Master est un cursus de formation,

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

Titre du MASTER : Lettres, Langues et Sciences humaines Mention : Sciences de l Information et Métiers de la Culture Spécialité : Archivistique

Titre du MASTER : Lettres, Langues et Sciences humaines Mention : Sciences de l Information et Métiers de la Culture Spécialité : Archivistique Titre du MASTER : Lettres, Langues et Sciences humaines Mention : Sciences de l Information et Métiers de la Culture Spécialité : Archivistique Objectifs et Débouchés Ce Master professionnel propose, outre

Plus en détail

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences Règlement des départs en semestre d études à l étranger avec validation d expériences Qui peut partir et à quel niveau? En TC4, si l étudiant a validé au minimum 18 UV à l issue du TC03. En GX1, si l étudiant

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales

Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales Parcours ouverts aux étudiants Khâgne BL, AL et SHS via les banques d épreuves BEL et L-SES Version décembre 2013 La Licence

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Objectifs «Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition

Plus en détail

BACHELOR EUROPéEN. en MANAGEMENT & GESTION DES ENTREPRISES. Ecofac. 1ère année. de bachelor EN MANAGEMENT & GESTION DES ENTREPRISES

BACHELOR EUROPéEN. en MANAGEMENT & GESTION DES ENTREPRISES. Ecofac. 1ère année. de bachelor EN MANAGEMENT & GESTION DES ENTREPRISES Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN en MANAGEMENT & GESTION La 1ère année de Bachelor Européen en Management et Gestion des Entreprises s organise

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (Modalités : Epreuves Ponctuelles Terminales) SESSION 2014 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle de gestion de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2 Présentation

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION MENTION DROIT PUBLIC MENTION DROIT PRIVE Spécialité recherche Protection des droits fondamentaux et des libertés M2

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Examen d admission. Le dossier de candidature Le dossier de candidature est électronique téléchargeable. Identité N national d auditeur Hors Cnam VES

Examen d admission. Le dossier de candidature Le dossier de candidature est électronique téléchargeable. Identité N national d auditeur Hors Cnam VES Examen d admission Examen d admission : L examen d admission est obligatoire pour tout candidat quel que soit son niveau d études initial. Objectifs Cet examen d'admission permet au jury de se prononcer

Plus en détail

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Session 2015 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS CONTRAT CANDIDAT RELEVANT

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Institut des sciences et techniques de l ingénieur

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

MASTER 2 P - DIAGNOSTIC ECONOMIQUE D'ENTREPRISE (DEE)

MASTER 2 P - DIAGNOSTIC ECONOMIQUE D'ENTREPRISE (DEE) MASTER 2 P - DIAGNOSTIC ECONOMIQUE D'ENTREPRISE (DEE) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Economie - Commerce Présentation * Master 2 P - Diagnostic Economique d'entreprise

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

Description de la formation :

Description de la formation : 1 Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce» Spécialité «Négociateur Trilingue en Commerce International des Services» Description de la formation : Le NTCIS se compose cette année d un

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

COMPLEMENT au règlement cadre du cycle ingénieur de l'institut polytechnique de Grenoble Avis favorable de la CPVE du 23 mai 2012

COMPLEMENT au règlement cadre du cycle ingénieur de l'institut polytechnique de Grenoble Avis favorable de la CPVE du 23 mai 2012 Règlement des études et des examens du cycle Ingénieur de l Ensimag COMPLEMENT au règlement cadre du cycle ingénieur de l'institut polytechnique de Grenoble Avis favorable de la CPVE du 23 mai 2012 Applicable

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie appliquée de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Durée des études : 2 ans Année post-bac de sortie : BAC +5 / master Composante de rattachement

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail