MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe"

Transcription

1 3A-SI Programmation parallèle MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe Stéphane Vialle MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe 6 Communications point à point non bloquantes 7 Communications de groupe 8 Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement 9 Bilan de programmation MPI A Comparaisons performances/coûts de 4 clusters B Produit de matrices denses sur tore 1

2 MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe 6 Communications point à point non bloquantes Principes Ibsend-IrecvIrecv Issend-Irecv Irsend-Irecv Identificateurs persistents Communications point à point non bloquantes Principes des comm. Non bloquantes Principes des communications non-bloquantes MPI_Ixxxx(, MPI_Request *request) Ibsend/Irecv - Issend/Irecv - Irsend/Irecv Isend ET Irecv non bloquants Un paramètre de plus que leurs homologues bloquants : Id sur la communication demandée (MPI_Request) Besoin de savoir si les communications sont terminées : MPI_(request, ) ou MPI_Test(request, ) Comparaison aux communications bloquantes : Nécessite une synchronisation explicite Plus complexe Permet de réaliser du recouvrement calcul-communication 2

3 Communications point à point non bloquantes Ibsend Irecv Mode bufferisé et non-bloquant : MPI_Ibsend MPI_Irecv Rappel : Bsend- send recv Non-bloquant : Ibsend-Irecv send recv Bsend Bsend signalé copie transfert Ibsend Ibsend signalé Irecv Irecv Communications point à point non bloquantes Issend Irecv Mode synchrone et non-bloquant : MPI_Issend MPI_Irecv Rappel : Ssend- Non-bloquant : Issend-Irecv send recv send recv Ssend Ssend signalé Issend Issend signalé attente Irecv ack. ack. Ssend transfert Issend Irecv 3

4 Communications point à point non bloquantes Irsend Irecv Mode ready et non-bloquant : MPI_Irsend MPI_Irecv Rappel : Rsend- Non-bloquant : Irsend-Irecv send recv send recv signalé Irecv signalé Irecv Rsend Rsend transfert Irsend Irsend Irecv Communications point à point non bloquantes Identificateurs persistents Autre mode d utilisation des comm. non bloquantes : Loop: MPI_Issend(,&s_request); Issend( MPI_Irecv(,&r_request); Irecv( request); // calculs MPI_(&s_request, ); MPI_(&r_request, ); MPI_Ssend_init(,&s_request); MPI init(,&r_request); Loop: MPI_ Start(&s _ request); MPI_ Start(&r _ request); // calculs MPI_(&s_request, ); MPI_(&r_request, ); MPI_Request_free(&s_request); MPI_Request_free(&r_request); Evite de réinitialiser des communications non-bloquantes 4

5 MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe 7 Communications de groupe Principes des communications de groupe Broadcast Scatter Gather Reduce Communications de groupe Principes des comm. de groupe 5 types principaux : Broadcast Scatter Gather Reduce(op) + les barrières! Utilisent les communicator et les groupes de processus Opérations bloquantes Des variantes existent : all-reduce, all-to-all, scatterv, Routage optimisé selon le réseau sous-jacent arborescent linéaire sur bus parfois plus lent que des Send/!! = op(op( ),op( ), op( ),op( )) 5

6 Communications de groupe Broadcast int MPI_Bcast(buffer,count,datatype,root,comm ) void *buffer; /* Starting address of buffer */ int count; /* Number of entries in buffer (integer) */ MPI_Datatype datatype; /* Data type of buffer */ int root; /* Rank of broadcast root (integer) */ MPI_Comm comm; /* Communicator */ root comm datatype count (différemment!) datatype Chaque processus utilise sa propre datatype Chaque processus exécute MPI_Bcast adresse de buffer Généralisation : MPI_Alltoall et MPI_Alltoallv Communications de groupe Scatter int MPI_Scatter(sendbuf,sendcnt,sendtype, recvbuf,recvcnt,recvtype, root,comm) void *sendbuf; /* Address of send buffer */ int sendcnt; /* Number of elements sent to each process */ MPI_Datatype sendtype; /* Data type of send buffer elements */ void *recvbuf; /* Address of receive buffer */ int recvcnt; /* Number of elements in receive buffer */ MPI_Datatype recvtype; /* Data type of receive buffer elements*/ int root; /* Rank of sending process */ MPI_Comm comm; /* Communicator */ root comm sendtype sendcnt Chaque processus exécute MPI_Scatter (différemment) Chaque processus utilise sa propre adresse de recvbuf Variante : MPI_Scatterv (avec décalage explicite des données) 6

7 Communications de groupe Gather int MPI_Gather(sendbuf,sendcnt,sendtype, recvbuf,recvcount,recvtype, root,comm) void *sendbuf; /* Starting address of send buffer */ int sendcnt; /* Number of elements in send buffer */ MPI_Datatype t sendtype; /* Data type of send buffer elements */ void *recvbuf; /* Address of receive buffer */ int recvcount; /* Number of elements for any single receive */ MPI_Datatype recvtype; /* Data type of recv buffer elements */ int root; /* Rank of receiving process */ MPI_Comm comm; /* Communicator */ root comm sendtype Chaque processus exécute sendtype MPI_Gather (différemment) sendcnt Chaque processus utilise sa sendtype propre adresse de sendbuf Généralisation : MPI_Gatherv, MPI_Allgather, MPI_Allgatherv Communications de groupe Reduce int MPI_Reduce(sendbuf,recvbuf,count,datatype,op,root,comm) void *sendbuf; /* Address of send buffer */ void *recvbuf; /* Address of receive buffer */ int count; /* Number of elements in send buffer */ MPI_Datatype datatype; /* Data type of elements of send buffer */ MPI_Op op; /* Reduce operation */ int root; /* Rank of root process */ MPI_Comm comm; /* Communicator */ root comm Reduce operations : MPI_MAX, MPI_MIN, MPI_SUM, MPI_PROD MPI_ LAND,, MPI_ BAND,, MPI_ LOR,, MPI_ BOR MPI_LXOR, MPI_BXOR, MPI_MINLOC + définition de nouvelles opérations par MPI_Op_create() = op(op( ),op( ), op( ),op( )) Généralisation : MPI_Allreduce, MPI_Reduce_scatter les résultats sont redistribués 7

8 MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe 8 Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement Algorithme distribué Modélisation des performances Exemples de performances Produit de matrices denses sur anneau Rappel d algorithmique distribuée Partitionnement sur un anneau de processeurs : A partitionnée en blocs de lignes B et C partitionnées en blocs de colonnes circulation de A B et C statiques 0 1 P-1 Topologie Partitionnement et circulation de A Partitionnement statique de B Partitionnement statique de C 8

9 Produit de matrices denses sur anneau Rappel d algorithmique distribuée Exemple de déroulement de l algorithme sur PE-2, avec P = 4 : B B B B A A A A Étape 1 C Étape 2 C Étape 3 C Étape 4 C Calcul de toutes les colonnes et routage de toutes les lignes de A en parallèle, en P=4étapes étapes. Résultats après P étapes (seulement) : 0 1 P-1 Topologie Partitionnement statique de C Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement Algorithme distribué Stratégies d implantation sur un anneau de P processeurs : Sans recouvrement : for (i=0; i<p; i++) calcul(); barriere(); circulation(); barriere(); } Avec recouvrement : for (i=0; i<p; i++) par { calcul(); circulation(); } barriere(); buffer_permut(); } 1 er algorithme : avec barrières conceptuelles Les barrières de synchronisations sont parfois implicites Les barrières apparaissent parfois inutiles Voir à l implant. 9

10 Produit de matrices denses sur anneau Implant. en MPI-1 à comm. non-bloquantes Using Issend and Irecv : void ComputationAndCirculation() { MPI_Request RqSend[2], Rq[2]; MPI_Status StSend, St; // Start computation and circulation loop for (int step = 0; step < NbPE; step++) { // - run asynchronous communications MPI_Issend(& A[step%2][0][0],SIZE*LOCAL_SIZE,MPI_DOUBLE, (Me-1+NbPE)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&RqSend[step%2]); MPI_Irecv(&A[(step+1)%2][0][0],SIZE*LOCAL_SIZE,MPI_DOUBLE, } } (Me+1)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&Rq[(step+1)%2]); MPI // - run local computations SeqLocalProduct(step); // - wait the end of the asynchronous communications MPI_(&RqSend[step%2],&StSend); MPI_(&Rq[(step+1)%2],&St); Produit de matrices denses sur anneau Implant. en MPI-1 à comm. non-bloquantes Avec des communications asynchrones et persistantes: void ComputationAndCirculation() { MPI_Request RqSend[2], Rq[2]; MPI_Status StSend, St; // Init of persistent comm MPI_Ssend_init(& A[0][0][0],SIZE*LOCAL_SIZE,MPI_DOUBLE, (Me-1+NbPE)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&RqSend[0]); MPI init(&a[0][0][0],size*local_size,mpi_double, (Me+1)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&Rq[0]); MPI_Ssend_init(&A[1][0][0],SIZE*LOCAL_SIZE,MPI_DOUBLE, (Me-1+NbPE)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&RqSend[1]); MPI init(&a[1][0][0],size*local_size,mpi_double, (Me+1)%NbPE,0,MPI_COMM_WORLD,&Rq[1]); // Start computation and circulation loop for (int step = 0; step < NbPE; step++) { MPI_Start(&RqSend[step%2]); MPI_Start(&Rq[(step+1)%2]); SeqLocalProduct(step); MPI_(&RqSend[step%2],&StSend); MPI_(&Rq[(step+1)%2],&St); } // Free the persistent communication objects MPI_Request_free(&RqSend[0]); MPI_Request_free(&RqSend[1]); MPI_Request_free(&Rq[0]); MPI_Request_free(&Rq[1]); } 10

11 Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement Exemple de performances Texec c(s) Texec(P) Ibsend Issend 12 x P4-3GHz - 2Go Ram Ethernet Gigabit 3 switchs Nombre de PC La perte de performances persiste : Elle n est pas due au comm. Amdahl? Calculs locaux trop petits? Mflops Ibsend Issend Idéal Mflops(P) Nombre de PC Spee ed Up Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement Exemple de performances Ibsend Issend Idéal Speed Up(P) Nombre de PC 100 Les communications sont négligeables dans cette implantation! Donc le recouvrement apporte peu sur un bon réseau. e(%) x P4-3GHz - 2Go Ram Ethernet Gigabit 3 switchs Efficacité(P) Ibsend Issend Nombre de PC 11

12 Produit de matrices denses sur anneau avec recouvrement Exemple de performances Avec un réseau moins bon le recouvrement a un impact! 12 x P3-700MHz Fast Ethernet 3 switchs Flop s M Ring-Sendrecv-replace Ring-Irsend Ring-Irsend+overlapp Number of nodes Messages non-bloquant plus rapides. Messages non-bloquant & recouvrement encore plus rapide. Recouvrement efficace! MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante» et communications de groupe 9 Bilan de programmation MPI 12

13 MPI : Programmation et algorithmique distribuée Bilan de programmation MPI Avantages : Création de P processus dès le lancement Porté sur la plus large gamme d architecture possible Une grande variété d envois de messages possibles Aujourd hui : thread-safe, - ex : mixable avec OpenMP sur cluster de PC bi-pro. Inconvénients : Des différences de performances selon -le type d envois de messages - l application (volume et fréquence des comms) - l architecture employée Des synchronisations parfois complexes Demande une modification importante du code séquentiel - conception parallèle à part entière A Comparaisons performances/coûts de 4 clusters Comparaison de speedup de Jacobi Comparaison de speedup de Jacobi Mflops/Euros 13

14 Comparaison de clusters Comparaisons de speedup de Jacobi Comparaison des meilleurs Speed Up des 4 réseaux sur 2 nœuds : Speed Up (2) SU(2)-Myrinet-Sendrecv Sendrecv SU(2)-Gigabit-Sendrecv SU(2)-EthGamma-Sendrecv SU(2)-FastEth-Sendrecv Problem size (KBytes) Comparaison de clusters Coût Mflops/Euro du Jacobi Le Mflops des clusters reste toujours plus cher qu en séquentiel : 0,9 mpirun -np 1 - PIII-1GHz 0,8 PIII mpirun -np1piv-x-2.4ghz PIVX2.4GHz 0,7 Myrinet (2) 0,6 Gigabit (2) Fast-Eth+Gamma (2) 0,5 Fast-Ethernet (2) 0,4 MFlops/Euro 0,3 0,2 0,1 0 PIV-Xeon Clusters! Problem size (KBytes) 14

15 Comparaison de clusters Coût Mflops/Euro du Jacobi Myrinet revient cher, les solutions à «0 copies» sont très rentables : 0,2 0,18 Myrinet-PIII (2) 016 0,16 Gigabit-PIV-Xeon (2) 0,14 Fast-Eth+Gamma-PIII (2) 0,12 Fast-Ethernet-PIII (2) 0,1 «Eth-0 copies» 0,08 0,06 0,04 0,02 Myrinet 0 MFlops/Euro Problem size (KBytes) MPI-1 2ème partie : Programmation «non bloquante»et communications de groupe FIN 15

Plan de la formation. Calcul parallèle avec MPI. Pourquoi paralléliser? Parallélisation. Présentation, environnement MPI. Communications point à point

Plan de la formation. Calcul parallèle avec MPI. Pourquoi paralléliser? Parallélisation. Présentation, environnement MPI. Communications point à point Plan de la formation Calcul parallèle avec MPI Guy Moebs Parallélisation Présentation, environnement MPI Communications point à point Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, CNRS, Université de Nantes,

Plus en détail

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Frédéric Gava et Gaétan Hains L.A.C.L Laboratoire d Algorithmique, Complexité et Logique Cours du M2 SSI option PSSR Plan 1 Modèle de programmation 2 3 4

Plus en détail

Message Passing Interface (MPI)

Message Passing Interface (MPI) Message Passing Interface (MPI) Isabelle Dupays Marie Flé Jérémie Gaidamour Dimitri Lecas MPI Plan I 1 Introduction... 6 1.1 Introduction... 7 1.2 Concepts de l échange de messages...8 1.3 Mémoire distribuée...

Plus en détail

Les communications collectives. Caractéristiques. Communications dans un groupe de processus. Dans un communicateur donné.

Les communications collectives. Caractéristiques. Communications dans un groupe de processus. Dans un communicateur donné. Les communications collectives Communications dans un groupe de processus. Dans un communicateur donné. Trois sortes : Synchronisation globale MI_Barrier() Transferts de données : diffusion/collecte globale/sélective

Plus en détail

Introduction to Parallel Programming with MPI

Introduction to Parallel Programming with MPI Introduction to Parallel Programming with MPI Master Modélisation et Simulation - ENSTA cours A1-2 Pierre Kestener pierre.kestener@cea.fr CEA-Saclay, DSM, France Maison de la Simulation MDLS, September,

Plus en détail

Super Calculateur HPC, pour High Performance Computing

Super Calculateur HPC, pour High Performance Computing Super Calculateur HPC, pour High Performance Computing Certaines applications ont besoin de faire un grand nombre de calcul, souvent pour des problèmes de simulation. météorologie, physique (nucléaire

Plus en détail

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing Introduction Plan Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing July 2007 Introduction Plan Introduction Intérêts de la PS3 : rapide et puissante bon marché L utiliser pour faire

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée ppd/mpassing p. 1/43 Programmation parallèle et distribuée Communications par messages Philippe MARQUET Philippe.Marquet@lifl.fr Laboratoire d informatique fondamentale de Lille Université des sciences

Plus en détail

Grid Computing. Mihaela JUGANARU-MATHIEU mathieu@emse.fr 2014-2015. École Nationale Supérieure des Mines de St Etienne

Grid Computing. Mihaela JUGANARU-MATHIEU mathieu@emse.fr 2014-2015. École Nationale Supérieure des Mines de St Etienne Mihaela JUGANARU-MATHIEU mathieu@emse.fr École Nationale Supérieure des Mines de St Etienne 2014-2015 Bibliographie (livres et revues) : Frédéric Magoulès, Jie Pan, Kiat-An, Tan Abhinit Kumar Introduction

Plus en détail

Les architectures parallèles ~~~~~ Les machines parallèles de l'observatoire ~~~ MPI

Les architectures parallèles ~~~~~ Les machines parallèles de l'observatoire ~~~ MPI 1/89 Les architectures parallèles ~~~~~ Les machines parallèles de l'observatoire ~~~ MPI Aurelia.Marchand@obspm.fr 2/89 Plan -1- Introduction...5-2- Les architectures parallèles...11-2.1- Les types d'architectures

Plus en détail

Systèmes parallèles et distribués

Systèmes parallèles et distribués Systèmes parallèles et distribués Grégory Mounié 2013-12 Grégory Mounié Systèmes parallèles et distribués 2013-12 1 / 58 Outline 1 Introduction 2 Performances 3 Problèmes du calcul parallèle 4 Intergiciels

Plus en détail

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées M2-RISE - Systèmes distribués et grille Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Notions d architecture

Plus en détail

Etude d Algorithmes Parallèles de Data Mining

Etude d Algorithmes Parallèles de Data Mining REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA TECHNOLOGIE ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE TUNIS ELMANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS DEPARTEMENT DES SCIENCES DE L INFORMATIQUE

Plus en détail

Parallélisme et Répartition

Parallélisme et Répartition Parallélisme et Répartition Master Info Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : deptinfo.unice.fr/~baude Septembre 2009 Chapitre

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

INF442 : Traitement des données massives

INF442 : Traitement des données massives INF442 : Traitement des données massives A2 : Le regroupement plat et le regroupement hiérarchique Frank Nielsen X2013 15 avril 2015 Administratif dernier dépôt des TDs : le dimanche soir à 23h59m59s suivant

Plus en détail

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes algorithmiques

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes algorithmiques Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes algorithmiques (bourse EPSRC numéro GR/S21717/01) Enhancing the Perf. Predictability of Grid Appli. with Patterns and

Plus en détail

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec. 3A-IIC - Parallélisme & Grid Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Principes et Objectifs Evolution Leçons du passé Composition d une Grille Exemple d utilisation

Plus en détail

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données EARTH et Threaded-C: Éléments clés du manuel de références de Threaded-C Bref historique de EARTH et Threaded-C Ancêtres de l architecture EARTH: Slide 1 Machine à flux de données statique de J.B. Dennis

Plus en détail

Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de l Environnement AMPI.

Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de l Environnement AMPI. Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur Institut d Informatique Année académique 2003-2004 Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de

Plus en détail

Application Note. WeOS Création de réseaux et de réseaux virtuels VLAN

Application Note. WeOS Création de réseaux et de réseaux virtuels VLAN Application Note WeOS Création de réseaux et de réseaux virtuels VLAN Table des matières 1 Création de VLANs... 3 2 Les réseaux routés... 7 Cette fiche applicative présente la création de réseaux dans

Plus en détail

Message Passing Interface (MPI-1)

Message Passing Interface (MPI-1) IPGP INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS Programmation parallèle : Message Passing Interface (MPI-1) Geneviève Moguilny moguilny@ipgp.jussieu.fr Institut de Physique du Globe de Paris Réunion téléphonique

Plus en détail

Programmation parallèle pour le calcul scientifique

Programmation parallèle pour le calcul scientifique Méthodologie M2 Programmation parallèle pour le calcul scientifique Benoît Semelin 2014 Préliminaire 1000 x ε ~ ε - Loguez vous sur rubicon.obspm.fr puis sur momentum.obspm.fr - Ecrire un programme qui:

Plus en détail

Détection d'intrusions en environnement haute performance

Détection d'intrusions en environnement haute performance Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'information et des Communications '05 Détection d'intrusions en environnement haute performance Clusters HPC Fabrice Gadaud (fabrice.gadaud@cea.fr) 1 Sommaire

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 4 : Multiprocesseurs Sylvain Martel - INF6500 2 Multiprocesseurs Type SISD SIMD MIMD Communication Shared memory Message-passing Groupe

Plus en détail

BD parallèles et réparties

BD parallèles et réparties LOG660 - Bases de données de haute performance BD parallèles et réparties Département de génie logiciel et des TI BD parallèles vs réparties BD réparties Les données se trouvent sur plusieurs sites (noeuds)

Plus en détail

1. Warm up Activity: Single Node

1. Warm up Activity: Single Node TP - Netkit Netkit ( http://wiki.netkit.org/index.php/main_page ), un logiciel Open-Source, permet d'émuler les réseaux, avec une très grand partie de protocoles TCP/IP. Il est basé sur uml (user-mode

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Les diagrammes de modélisation

Les diagrammes de modélisation L approche Orientée Objet et UML 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel L approche Orientée Objet et Notation UML Les diagrammes de modélisation Relations entre les différents diagrammes De l analyse

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Portage et optimisation d applications de traitement d images sur architecture Kalray Mppa-Manycore Journées de la Compilation

Portage et optimisation d applications de traitement d images sur architecture Kalray Mppa-Manycore Journées de la Compilation Portage et optimisation d applications traitement d images sur architecture Kalray Mppa-Manycore Journées la Compilation Pierre Guillou Centre recherche en informatique Mines ParisTech 4 décembre 2013

Plus en détail

Compte-rendu du TP n o 3

Compte-rendu du TP n o 3 Qiao Wang Charles Duchêne 11 décembre 2013 Compte-rendu du TP n o 3 Document version 1.0 F2R UV301B Routage : mise en œuvre du réseau Sommaire 1. PLAN D ADRESSAGE 2 2. PREMIÈRE PARTIE : MATRICE DE CONNECTIVITÉ

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

THÈSE. pour obtenir le grade de. Spécialité : "Informatique : Systèmes et Communications"

THÈSE. pour obtenir le grade de. Spécialité : Informatique : Systèmes et Communications UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER DE GRENOBLE N attribué par la bibliothèque THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER DE GRENOBLE Spécialité : "Informatique : Systèmes et Communications"

Plus en détail

Centre de calcul de l ub

Centre de calcul de l ub Centre de calcul de l ub Formation Présentation et utilisation du cluster de Calcul Antoine Migeon ccub@u-bourgogne.fr Tel : 5205 ou 5270 Le Centre de Calcul de l ub (ccub) Dédié à l enseignement et à

Plus en détail

Environnement Logiciel pour le calcul scientifique

Environnement Logiciel pour le calcul scientifique Environnement Logiciel pour le calcul scientifique Patrick Amestoy et Michel Daydé (ENSEEIHT-IRIT) préparé en collaboration avec J.-Y. L Excellent (INRIA/LIP-ENS Lyon) 2014-2015 1 / 221 Outline Introduction

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Gestion de clusters de calcul avec Rocks

Gestion de clusters de calcul avec Rocks Gestion de clusters de calcul avec Laboratoire de Chimie et Physique Quantiques / IRSAMC, Toulouse scemama@irsamc.ups-tlse.fr 26 Avril 2012 Gestion de clusters de calcul avec Outline Contexte 1 Contexte

Plus en détail

D2.2 Définition des mécanismes minimaux d un runtime tolérant aux pannes dans les infrastructures Petascale

D2.2 Définition des mécanismes minimaux d un runtime tolérant aux pannes dans les infrastructures Petascale D2.2 Définition des mécanismes minimaux d un runtime tolérant aux pannes dans les infrastructures Petascale VERSION 1.0 DATE 2010 EDITORIAL MANAGER Sylvain Peyronnet AUTHORS STAFF Ala Rezmerita, Camille

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2.

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2. DHCP ET TOPOLOGIES Principes de DHCP Présentation du protocole Sur un réseau TCP/IP, DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) permet d'attribuer automatiquement une adresse IP aux éléments qui en font

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels E1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGENIEURS DE RECHERCHE ET DE FORMATION...2 E1.1 Gestionnaire de base de données...2 E1.2 Développeur

Plus en détail

Auteur : BALP Barnabé. Configuration d un Cluster de Basculement pour

Auteur : BALP Barnabé. Configuration d un Cluster de Basculement pour Auteur : BALP Barnabé Configuration d un Cluster de Basculement pour Sommaire : I. Vue d ensemble et configuration requise pour Windows HPC Server 2008 dans un Cluster de Basculement... 7 Dans cette section...

Plus en détail

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone N d ordre 1121 Année 2005 THÈSE Présentée à Université de Franche-Comté UFR Sciences et Techniques Laboratoire d Informatique de l université Franche-Comté Pour obtenir le GRADE DE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS

WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS WP2T23 «APPLICATION de de REFERENCE» Prototypage rapide d une application de traitement d images avec SynDEx EADS Avec l appui de l INRIA www-rocq.inria.fr/syndex 1 PLAN I. Présentation du sujet II. Présentation

Plus en détail

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14 Systèmes et Réseaux (ASR ) - Notes de cours Cours Anne Benoit May, 0 PARTIE : Systèmes PARTIE : Réseaux Architecture des réseaux de communication La couche -liaison La couche -réseau Algorithmes de routage

Plus en détail

Exemple de paramétrage d un Cluster de DWC-1000

Exemple de paramétrage d un Cluster de DWC-1000 Exemple de paramétrage d un Cluster de DWC-1000 Ce que nous souhaitons réaliser: Nous souhaitons paramétrer deux DWC-1000 en «clustering» afin d assurer une tolérance de panne et une continuité de service

Plus en détail

Introduction. René J. Chevance

Introduction. René J. Chevance et restauration des données : Introduction Février 2002 René J. Chevance Introduction Présentation de différentes politiques de sauvegarde Plusieurs types de granularité en fonction de la fonctionnalité

Plus en détail

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IPv6 Longueur du préfixe Passerelle par défaut Objectifs R1 G0/0

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES RÉSEAUX INFORMATIQUES Page:1/13 Objectifs de l activité pratique : Réseau Ethernet : - câblage point à point, test d écho ; commandes «mii-tool» et «linkloop» Commutation Ethernet : - câblage d un commutateur

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Formation en Calcul Scientifique - LEM2I Architecture des calculateurs Violaine Louvet 1 1 Institut Camille jordan - CNRS 12-13/09/2011 Introduction Décoder la relation entre l architecture et les applications

Plus en détail

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran) " Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran)  Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace Processus 1) Contexte 2) Modèles de Notion de Points de vue Modèle fourni par le SX Opérations sur les 3) Gestion des Représentation des Opérations 4) Ordonnancement des Niveaux d ordonnancement Ordonnancement

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau

Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau Topologie Table d'adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

NOTICE INSTALLATION. ARCHANGE Email Simplex Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE

NOTICE INSTALLATION. ARCHANGE Email Simplex Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE NOTICE INSTALLATION ARCHANGE Email Simplex Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE Date Version Marque de révision Rédaction 31/07/2012 1 - Nicolas AUBLIN 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

Quoi de neuf en contrôle/commande et systèmes embarqués (RIO, WSN...)?

Quoi de neuf en contrôle/commande et systèmes embarqués (RIO, WSN...)? Quoi de neuf en contrôle/commande et systèmes embarqués (RIO, WSN...)? Mathieu PACE National Instruments, Ingénieur d applications L architecture RIO se développe Processeur FPGA E/S E/S E/S personnalisées

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT)

Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT) Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT) Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut Objectifs Gateway G0/1

Plus en détail

4 Exemples de problèmes MapReduce incrémentaux

4 Exemples de problèmes MapReduce incrémentaux 4 Exemples de problèmes MapReduce incrémentaux 1 / 32 Calcul des plus courtes distances à un noeud d un graphe Calcul des plus courts chemins entre toutes les paires de noeuds d un graphe Algorithme PageRank

Plus en détail

1. Introduction à la distribution des traitements et des données

1. Introduction à la distribution des traitements et des données 2A SI 1 - Introduction aux SI, et à la distribution des traitements et des données Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de

Plus en détail

Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul

Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul Mohieddine MISSAOUI * Rapport de Recherche LIMOS/RR-06-10 20 novembre 2006 * Contact : missaoui@isima.fr

Plus en détail

plan Systèmes et algorithmes répartis Plan Sources Principes et concepts Les parfums Les épines Exemple Un principe de conception

plan Systèmes et algorithmes répartis Plan Sources Principes et concepts Les parfums Les épines Exemple Un principe de conception Préambule Définition et problématique Modélisation des systèmes répartis Préambule Définition et problématique Modélisation des systèmes répartis plan Systèmes et algorithmes répartis et concepts Philippe

Plus en détail

INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM

INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM PREREQUIS - Environnement de virtualisation : dans notre exemple nous utiliserons Virtual Box (4.2.18) - Une connexion internet sur la machine hôte Récupérer l

Plus en détail

Organiser vos données - Big Data. Patrick Millart Senior Sales Consultant

Organiser vos données - Big Data. Patrick Millart Senior Sales Consultant Organiser vos données - Big Data Patrick Millart Senior Sales Consultant The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may not be

Plus en détail

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO Cluster au SIO ALBERT SHIH 1 1 Observatoire de Paris - Meudon 21 février 2008 Type de «machines» de calcul Mémoire partagée Tous les processeurs accèdent à toute la mémoire avec un même espace d adressage.

Plus en détail

Sauvegarde des données au LAAS

Sauvegarde des données au LAAS Sauvegarde des données au LAAS Laurent Blain, LAAS-CNRS 1 Configuration Technique 1 Serveur de sauvegarde connecté à une bibliothèque de bandes 1 bibliothèque Qualstar 88132 3 lecteurs LTO-2 100 bandes

Plus en détail

PVM 1 PVM. Parallel Virtual Machine

PVM 1 PVM. Parallel Virtual Machine PVM 1 PVM Parallel Virtual Machine Jalel Chergui Messagerie : Jalel.Chergui@idris.fr Jean-Michel Dupays Messagerie : dupays@idris.fr PVM Plan 2 1 Introduction................. 5 1.1 Concepts de l échange

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal CTIA01 Page 1 1. Introduction La plateforme Totally Integrated Automation Portal est le nouvel environnement

Plus en détail

Exercice 1 : Configurer le protocole OSPF

Exercice 1 : Configurer le protocole OSPF Exercice 1 : Configurer le protocole OSPF 1) Configuration d OSPF sur les routeurs a) Supprimer toutes les routes statiques des routeurs router(config)#no ip route 196.200.221.x 255.255.255.y a.b.c.d b)

Plus en détail

Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications

Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications Réparties Réalisation Assistée d Applications Réparties Projet - écriture d un générateur de code Encadreur

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 10 Table

Plus en détail

Grid5000 aujourd'hui : Architecture & utilisation

Grid5000 aujourd'hui : Architecture & utilisation 1 Grid5000 aujourd'hui : Architecture & utilisation aurelien.dumez@labri.fr 11 octobre 2005 Contexte 2 Grid5000 est : Une plateforme expérimentale pour le grid computing Ouverte à de nombreux thèmes de

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Modélisation des interfaces matériel/logiciel

Modélisation des interfaces matériel/logiciel Modélisation des interfaces matériel/logiciel Présenté par Frédéric Pétrot Patrice Gerin Alexandre Chureau Hao Shen Aimen Bouchhima Ahmed Jerraya 1/28 TIMA Laboratory SLS Group 46 Avenue Félix VIALLET

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique 1 COMMUNE DE PLOBSHEIM Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique Rédaction Version 2 : 27 /05/2014 Contact : Mairie de PLOBSHEIM M. Guy HECTOR 67115 PLOBSHEIM dgs.plobsheim@evc.net

Plus en détail

Une bibliothèque de templates pour CUDA

Une bibliothèque de templates pour CUDA Une bibliothèque de templates pour CUDA Sylvain Collange, Marc Daumas et David Defour Montpellier, 16 octobre 2008 Types de parallèlisme de données Données indépendantes n threads pour n jeux de données

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO Table des matières MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO...1 I. Réinitialisation du commutateur :...2 II. Principales opérations :...2 A. Ouverture/fermeture de session :...2

Plus en détail

Infrastructures Parallèles de Calcul

Infrastructures Parallèles de Calcul Infrastructures Parallèles de Calcul Clusters Grids Clouds Stéphane Genaud 11/02/2011 Stéphane Genaud () 11/02/2011 1 / 8 Clusters - Grids - Clouds Clusters : assemblage de PCs + interconnexion rapide

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 9 Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par

Plus en détail

Centre Commun de Calcul Intensif: www.univ-ag.fr/c3i

Centre Commun de Calcul Intensif: www.univ-ag.fr/c3i Centre Commun de Calcul Intensif: www.univ-ag.fr/c3i a HPC center in the Caribbean Mewbalaou Fédération de recherche fournissant des ressources à 6 laboratoires de l UAG: COVACHIM-M, GTSI, LAMIA, LARGE,

Plus en détail

QCM 2. Informatique générale. 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11. 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est :

QCM 2. Informatique générale. 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11. 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est : QCM 2 Informatique générale 1. Le nombre binaire 1011 vaut en décimal : a) 7 b) 9 c) 33 d) 11 2. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est : a) 10 b) 5 c) 0 d) A 3. Combien y'a t-il d'octets dans un

Plus en détail

Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet

Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet F. Feyel & P. Gosselet Architectures SMP NUMA memory memory memory Distribué memory memory 2 memory memory Hybride memory memory memory memory memory

Plus en détail

Monitoring du système de stockage de données du CERN

Monitoring du système de stockage de données du CERN Monitoring du système de stockage de données du CERN Stage réalisé de Mars à Août 2013 Université Lille 1 Spécialisation IAGL Ingénierie et Architecture des Grands Logiciels Manuel SERVAIS Superviseurs

Plus en détail

Analyse des réseaux sociaux et apprentissage

Analyse des réseaux sociaux et apprentissage Analyse des réseaux sociaux et apprentissage Emmanuel Viennet Laboratoire de Traitement et Transport de l Information Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Réseaux sociaux? Réseaux sociaux? Analyse

Plus en détail

Comparaison de tables à distance

Comparaison de tables à distance Rapport de recherche A/375/CRI Fabien Coelho fabien@coelho.net composé avec LAT E X, révision 463 du document 1 Fabien Coelho job enseignant-chercheur à MINES ParisTech ingénieur civil 1993, docteur en

Plus en détail

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage:

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage: Administration d un Intranet Rappel: Le routage dans Internet La décision dans IP du routage: - Table de routage: Adresse destination (partie réseau), netmask, adresse routeur voisin Déterminer un plan

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire

Gestion de mémoire secondaire Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Introduction aux grilles: L'exemple XtremWeb

Introduction aux grilles: L'exemple XtremWeb Introduction aux grilles: L'exemple XtremWeb Nicolas Bouillot bouillot@cnam.fr 1 Plan Introduction Première définition Les organisations virtuelles Contraintes liées aux Middlewares de Grilles Le calcul

Plus en détail

Projet IGGI. Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet. Fabrice Dupros. CASCIMODOT - Novembre 2005. Systèmes et Technologies de l Information

Projet IGGI. Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet. Fabrice Dupros. CASCIMODOT - Novembre 2005. Systèmes et Technologies de l Information Projet IGGI Infrastructure pour Grappe, Grille et Intranet CASCIMODOT - Novembre 2005 Fabrice Dupros CONTEXTE > Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) Sous la tutelle des Ministères

Plus en détail

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Lilia Ziane Khodja Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN Lilia Ziane Khodja 20 mars 2014 Plan de la présentation

Plus en détail

Internet Protocol. «La couche IP du réseau Internet»

Internet Protocol. «La couche IP du réseau Internet» Internet Protocol «La couche IP du réseau Internet» Rôle de la couche IP Emission d un paquet sur le réseau Réception d un paquet depuis le réseau Configuration IP par l administrateur Noyau IP Performance

Plus en détail

NOTICE INSTALLATION. ARCHANGE WebDAV Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE

NOTICE INSTALLATION. ARCHANGE WebDAV Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE NOTICE INSTALLATION ARCHANGE WebDAV Office N&B/Couleur KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE Date Version Marque de révision Rédaction 02/08/2012 3 - Benjamin VERGUET Nicolas AUBLIN 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail