Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet"

Transcription

1 Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet F. Feyel & P. Gosselet

2 Architectures SMP NUMA memory memory memory Distribué memory memory 2 memory memory Hybride memory memory memory memory memory memory

3 Architectures 3

4 Architectures cpu cpu exemple AMD Opteron 2218 L1 L1 128 KB, accès en 1-3 cycles horloge L2 L2 main memory Latence disk network 1024 KB, 5-25 cycles horologe 8 GB, cycles horloge ~ 12 millisecondes??? Minimiser les accès mémoire, préserver le cache 4

5 Architecture cpu cpu cpu cpu Intel Xeon E5462 L1 L1 L1 L1 16 KB L2 L2 main memory 2x6 MB 8 GB Votre portable favori repose sur ce schéma! 5

6 But du HPC CU CU CU CU CU CU CU Objectif du HPC : les faire toutes tourner! 6

7 Où gagner du temps? Deux grandes étapes dans Z implicite Intégration matériau Résolution du linéaire tangent Accélérer 7 la résolution de ces deux étapes

8 Deux cas différents cpu cpu cpu cpu L1 L1 L1 L1 L2 Votre portable, votre station de tra L2 main memory memory memory memory memory Votre cluster, calculateur... 8

9 Multi-threading cpu cpu cpu cpu L1 L1 L1 L1 L2 L2 main memory private memory thread thread private memory shared memory thread private memory 9 private memory thread

10 Multithreading Utilisation du multithreading «transparent» des librairies mathématiques top 15:10:26 up 11 days, 5:52, 3 users, load average: 5.67, 7.04, 6.99 Tasks: 298 total, 3 running, 295 sleeping, 0 stopped, 0 zombie Cpu(s): 13.9%us, 0.5%sy, 18.7%ni, 67.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Mem: k total, k used, k free, k buffers Swap: k total, 0k used, k free, k cached PID USER PR NI VIRT RES SHR S % %MEM TIME COMMAND marcadon g 19g 29m R ,49 Zebulon_cpp_Lin

11 Attention, dans «top», 100% = 1 coeur Commande shift+1 Tasks: 298 total, 3 running, 295 sleeping, 0 stopped, 0 zombie Cpu0 : 98.1%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu1 : 1.9%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu2 : 0.0%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu3 : 1.9%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu4 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu5 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu6 : 98.1%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu7 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu8 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu9 : 0.0%us, 5.8%sy, 94.2%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu10 :100.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu11 : 0.0%us, 1.9%sy, 98.1%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu12 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu13 : 0.0%us, 0.0%sy,100.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu14 : 0.0%us, 0.0%sy,100.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu15 :100.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Mem: k total, k used, k free, k buffers Swap: k total, 0k used, k free, k cached

12 Accélère tout ce qui utilise les fonctions BLAS Donc certains solveurs de Zébulon : dscpack, mumps, dissection Intégration Zrun smp 4 des lois de comportement, utilisation de

13 Le multithreading, c'est bien : Fonctionne «sans se fatiguer» Fonctionne bien Gains appréciables Par contre, suppose une mémoire partagée Donc restreint à une seule machine / noeud

14 Les solveurs linéaires directs dans Zset Trois solveurs linéaires creux (aboutis) Sym. DSCPack X Mumps X Dissection X Non-sym. Multithread DD // X X X X X X X D'autres solveurs plus vieux ou expérimentaux, à ne pas utiliser sauf cas particulier Frontal Sparse-direct

15 DSCPack Le premier solveur linéaire optimisé interfacé dans Zset En interne, pointeurs 32bits, donc limité en taille de problème Ne traite pas les modes rigides Sauf ruse, non utilisable en décomposition de domaines Très performant

16 Mumps Attention! Mumps ne détecte pas très bien les modes rigides Fonctionne pour des problèmes «pas trop tordus» Utilisation possible en décomposition de domaines (feti ou generic_dd) Mumps est aussi utilisable via la DD, en solveur direct Non extensible, mais plus robuste

17 Dissection «Dissection» Un nouveau solveur développé à l'onera Parallélisme massif Détection propre des modes rigides Performances similaires à DSCPack Optimisation en cours (Total+Intel)

18 Comparaison des principaux solveurs linéaires 700 MUMPS DSCPACK DISSECTION 600 Temps (s) Nb dofs

19 Comparaison des principaux solveurs linéaires DISSECTION DSCPACK MUMPS Speedup # threads 6 7 8

20 Mémoire distribuée ZSet ZSet memory memory memory memory ZSet ZSet

21 Mémoire distribuée Le solveur Mumps Permet de faire du parallélisme en solveur direct ***linear_solver mumps **parallel 4 A lancer via Zrun smpi hostfile hfile cube.inp Intéressant sur des gros problèmes

22 Exemple, cube 25x25x25 quad, ddls Mono-coeur : 194 s Multi-threads (8) : 62 s Parallèle (16 fois mono-thread) : 74 s Avantages facile pour l'utilisateur, fonctionne avec le contact (!), mémoire répartie (plus GROS) Inconvénients Non extensible

23 Vers l'extensibilité Pour les gros problèmes seule la mémoire distribuée est réaliste (clusters) Protocole MPI : chaque processeur est responsable de ses données et de ce qu'il échange avec les autres MPI send / recv : échanges ciblés MPI All gather / reduce : communications globales Pour obtenir bonnes performances, il faut des algorithmes qui minimisent le partage de données (privilégiant les échanges ciblés et de petites quantités) Deux ingrédients : décompositions de domaine et solveur itératif

24 Décomposition de domaine sans recouvrement Version mécanique de la partition de graphe : Utilisation de metis/splitmesh/scotch... (****mesher) L'attribution d'un sous-domaine par processeur (virtuel) permet de bien séparer les données Zrun -mpi toto.inp (avec mise en donnée adaptée) L'interface joue un rôle fondamental

25 Principe Trois groupes d'équations : Équilibre des sous-domaines sous l'effet des chargements imposés et des réactions des voisins Continuité des déplacements aux interfaces Équilibre des réactions (action-réaction) La première équation est un super-comportement qui lie les déplacements d'interface et les réactions Cette équation est satisfaite exactement (grâce à un solveur direct), le sous-domaine devient une boîte noire On Choisit d'une inconnue d'interface principale (dep/effort) puis on itère jusqu'à annuler l'erreur sur la quantité duale

26 Solveur itératif Deux grandes opérations : Produit opérateur vecteur : calcul local (descente remontée) + échange de vecteur d'interface avec voisin Produit scalaire produit scalaire + somme de scalaire all-to-all Peu de communication mais besoin de synchronisme entre les sous-domaines = équilibrage de charges Efficace si le nombre d'itération varie peu avec la taille des problèmes par sous-domaine 2 H k C (1+log ( )) h

27 Performance Les méthodes fonctionnent grâce à un préconditionnement à deux échelles Représentation fiable du voisinage immédiat Transmission globale des effets à grande longueur de pénétration. On assure que les problèmes de Neumann soient bien posés.

28 Exemple : approche primale

29 Exemple : approche primale u0 =0 Erreur = déséquilibre des réactions

30 Exemple : approche primale Erreur = déséquilibre des réactions Preconditionneur u0 =0

31 Exemple : approche primale Correction u1 Erreur = déséquilibre des réactions Preconditionneur u0 =0

32 Problème d'extensibilité Seul les voisins communiquent, l'information met du temps à se propager

33 Extensibilité Contrainte d'équilibre des torseurs des efforts extérieurs pour les sous-domaines flottants Initialisation + projection Résolution d'un problème grossier qui équilibre globalement les torseurs extérieurs Principe de Saint-Venant Extensibilité garantie en 2D/3D

34 Variantes mises en oeuvre Choix de l'inconnue d'interface FETI : efforts BDD : déplacement Mixte : condition de Robin (expérimental) Hybride : choix pour chaque ddl (recherche) Préconditionneurs Variantes optimales et sous-optimales Prise en compte de certaines hétérogénéités Problèmes grossiers (+/-) compliqués (2D/3D) Problèmes grossiers pour plaques (expérimental) Problèmes grossiers type FETIDP/BDDC (expérimental) Utilisable avec n'importe quel solveur itératif Gradient conjugué, GMRes, BiCG Accélérations

35 Mise en données typique ***linear_solver generic_dd **local_solver mumps no_option **dof_kind *dof all dual **precond lumped **scaling topological **projector_schur none **projector_scaling none **iterative_solver nncg *precision 1.e-06 *max_iteration 50

36 Quelques performances Passage du plus gros cube possible ddl par domaine 1 domaine par noeud 8 threads par domaine

37 Insertion dans une résolution Les décompositions de domaine sont un solveur linéaire Elles s'insèrent dans n'importe quel processus non-linéaire pour remplacer le solveur tangent Recherches en cours (+/- stables) Résolution de problèmes non-linéaires par sous-domaine Réutilisation de l'information numérique pour accélérer une séquence de résolution (via le recyclage des sous-espaces de Krylov) Vérification de la qualité des calculs (estimation des erreurs de discrétisation)

38 Accélération Krylov Version linéaire de la réduction de modèle Après chaque résolution, tri de l'information la plus significative et réutilisation (déflation ou préco.) Encapsulage des solveurs classique **iterative_solver nnsrks *eps_srks 1.e-10 *base_solver nncg

39 Séquence de pb NL Tirage de coefficients matériaux Un speed-up de 40% en temps peut être raisonnablement espéré

40 Vérification Estimation a-posteriori de la qualité des maillages ZZ2 Erreur en relation de comportement (parallélisé) Objectifs : Donner un critère d'arrêt pour les DD en fonction de la discrétisation R ler jusqu'à garantir une certaine qualité (en cours) Exploiter l'information pour accélérer les calculs fins

41 Résultats préliminaires

42 Zfuture Simplification DD comme solveur linéaire Vérification Accélérations Krylov Stabilisation Et des features actuellement expérimentaux Non-linéaire par sous-domaines Traitement différencié des ddl normaux et tangents Introduction des outils actuellement fonctionnels des derniers raffinements FETIDP pour le 3D Traitement des très grosses hétérogénéités / des interfaces chahutées aussi R lage parallèle Contact parallèle Parallélisme en temps

Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur

Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur Version: 0.1.1 / jeudi 13 décembre 2012-10:14 RF-232, Montréal 2012, 6447, avenue Jalobert, Montréal. Québec H1M 1L1 Tous droits réservés RF-232 AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Détection d'intrusions en environnement haute performance

Détection d'intrusions en environnement haute performance Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'information et des Communications '05 Détection d'intrusions en environnement haute performance Clusters HPC Fabrice Gadaud (fabrice.gadaud@cea.fr) 1 Sommaire

Plus en détail

Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux

Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux CO 2 maîtrisé Carburants diversifiés Véhicules économes Raffinage propre Réserves prolongées Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux J-M. Gratien,, M. Hacene, T. Guignon

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU

Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU Richard MOUSSA Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI) - UMR 5800 Université de Bordeaux - France Laboratoire de recherche

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

ParMat : Parallélisation pour la simulation des Matériaux.

ParMat : Parallélisation pour la simulation des Matériaux. : Parallélisation pour la simulation des Matériaux. G. Bencteux (EDF) 3 septembre 2008 Outline 1 2 Un algorithme d ordre N pour les calculs ab initio (DFT/HF) 3 Simulation du dommage d irradiation par

Plus en détail

Présentation CaSciModOT Performances et Architectures

Présentation CaSciModOT Performances et Architectures Présentation CaSciModOT Performances et Architectures Code parallèle : Un peu de théorie Architectures variables : C(n,p)? Quel code? Quelle architecture? Structure d un code : partie parallèle / séquentielle

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Formation en Calcul Scientifique - LEM2I Architecture des calculateurs Violaine Louvet 1 1 Institut Camille jordan - CNRS 12-13/09/2011 Introduction Décoder la relation entre l architecture et les applications

Plus en détail

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique Plan : Les systèmes HPC Typologie des systèmes : Machines Mémoire partagée Machines à Mémoire Distribuées Machine NUMA Exemples Architectures Processeurs HPC Processeurs scalaires, superscalaires, vectoriels

Plus en détail

Runtime. Gestion de la réactivité des communications réseau. François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I

Runtime. Gestion de la réactivité des communications réseau. François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I Runtime Gestion de la réactivité des communications réseau François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I 1 Le calcul hautes performances La tendance actuelle

Plus en détail

Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine

Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine Andréa Schwertner-Charão To cite this version: Andréa Schwertner-Charão. Multiprogrammation parallèle générique des méthodes

Plus en détail

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing Introduction Plan Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing July 2007 Introduction Plan Introduction Intérêts de la PS3 : rapide et puissante bon marché L utiliser pour faire

Plus en détail

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées M2-RISE - Systèmes distribués et grille Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Notions d architecture

Plus en détail

Practice HPC. Retour d expérience Xeon PHI. Février 2012. Damien DUBUC Expert HPC software. 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1

Practice HPC. Retour d expérience Xeon PHI. Février 2012. Damien DUBUC Expert HPC software. 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1 Retour d expérience Xeon PHI Damien DUBUC Expert HPC software Février 2012 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1 Quel est notre rôle? Présenter o Gérer un portefeuille clients nécessitant des optimisations

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing

Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing 2. Cluster de calcul (Torque/Maui) Batch/Job Scheduler Gestion automatique d'une séries de jobs Interface de définition des jobs et

Plus en détail

Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012. Better Match, Faster Innovation

Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012. Better Match, Faster Innovation Better Match, Faster Innovation Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012 Meeting on the theme of High Performance Computing TABLE DES MATIÈRES Qu est ce qu un imatch? STI

Plus en détail

LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT. Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008

LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT. Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008 LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008 ii LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Lilia Ziane Khodja Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN Lilia Ziane Khodja 20 mars 2014 Plan de la présentation

Plus en détail

Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif. Fonction postulée :

Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif. Fonction postulée : Oral Examen Professionnel PFI 7 Octobre 2008 Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif Fonction postulée : Chef de Projet sur le Support du Code Communautaire Méso-NH Service National Labellisé INSU

Plus en détail

Solaris pour la base de donnés Oracle

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA Parallélisme RAC Flash Cache Compilateurs

Plus en détail

Info0804. Cours 6. Optimisation combinatoire : Applications et compléments

Info0804. Cours 6. Optimisation combinatoire : Applications et compléments Recherche Opérationnelle Optimisation combinatoire : Applications et compléments Pierre Delisle Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique 17 février 2014 Plan de

Plus en détail

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005 Simulation et visualisation d un fluide 3D Michael Ash Septembre 2005 1 Remerciements Je remercie mon maître de stage, Sophie Robert, et toute l équipe de Réalité Virtuelle au LIFO. Je remercie aussi Jonathan

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD»

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» «Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» Par Nicolas COSTE, Société OPTIFLOW - 11/12/2002 OPTIFLOW: Bureau d études et de recherches en Mécanique des Fluides Créée en 1998 par un ensemble

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Décoder la relation entre l architecture et les applications Violaine Louvet, Institut Camille Jordan CNRS & Université Lyon 1 Ecole «Découverte du Calcul» 2013 1 / 61 Simulation numérique... Physique

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles 11 18 nov. 2002 Cette section est basée tout d abord sur la référence suivante (manuel suggéré mais non obligatoire) : R. Miller and

Plus en détail

Kick-off ANR Compass

Kick-off ANR Compass Kick-off ANR Compass Contribution MDLS Pierre Kestener CEA-Saclay, DSM, France Maison de la Simulation Meudon, 14 mars 2013 1 / 10 La Maison de la Simulation Laboratoire de recherche pluridisciplinaire

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée ppd/mpassing p. 1/43 Programmation parallèle et distribuée Communications par messages Philippe MARQUET Philippe.Marquet@lifl.fr Laboratoire d informatique fondamentale de Lille Université des sciences

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

4.2 Unités d enseignement du M1

4.2 Unités d enseignement du M1 88 CHAPITRE 4. DESCRIPTION DES UNITÉS D ENSEIGNEMENT 4.2 Unités d enseignement du M1 Tous les cours sont de 6 ECTS. Modélisation, optimisation et complexité des algorithmes (code RCP106) Objectif : Présenter

Plus en détail

BD parallèles et réparties

BD parallèles et réparties LOG660 - Bases de données de haute performance BD parallèles et réparties Département de génie logiciel et des TI BD parallèles vs réparties BD réparties Les données se trouvent sur plusieurs sites (noeuds)

Plus en détail

Rapport 2014 et demande pour 2015. Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121

Rapport 2014 et demande pour 2015. Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121 Rapport 2014 et demande pour 2015 Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121 Rappel sur Méso-NH : Modélisation à moyenne échelle de l atmosphère

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Parallélisme et Répartition

Parallélisme et Répartition Parallélisme et Répartition Master Info Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : deptinfo.unice.fr/~baude Septembre 2009 Chapitre

Plus en détail

Version default Titre : Opérateur RESOUDRE Date : 09/04/2009 Page : 1/5 Responsable : Jacques PELLET Clé : U4.55.02 Révision : 601

Version default Titre : Opérateur RESOUDRE Date : 09/04/2009 Page : 1/5 Responsable : Jacques PELLET Clé : U4.55.02 Révision : 601 Titre : Opérateur RESOUDRE Date : 09/04/2009 Page : 1/5 Opérateur RESOUDRE 1 But Résoudre un système d équations linéaires (méthode "directe" ou itérative Les méthodes de résolutions implantées dans Code_Aster

Plus en détail

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX?

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? LABORATOIRE DE VISION ET INGÉNIERIE DES CONTENUS (LVIC) Fusion multimedia : extraction multimodale d

Plus en détail

Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul

Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul Optimisation des performances du programme mpiblast pour la parallélisation sur grille de calcul Mohieddine MISSAOUI * Rapport de Recherche LIMOS/RR-06-10 20 novembre 2006 * Contact : missaoui@isima.fr

Plus en détail

Cluster High Performance Computing. Dr. Andreas Koch, Cluster Specialist

Cluster High Performance Computing. Dr. Andreas Koch, Cluster Specialist Cluster High Performance Computing Dr. Andreas Koch, Cluster Specialist TABLE DES MATIÈRES 1 RÉSUMÉ... 3 2 INTRODUCTION... 4 3 STRUCTURE D UN CLUSTER HPC... 6 3.1 INTRODUCTION... 6 3.2 MONTAGE SIMPLE...

Plus en détail

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble.

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. (Merci à Ludovic Saugé) Françoise BERTHOUD, Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Les benchmarks

Plus en détail

Réduction des modèles numériques

Réduction des modèles numériques Réduction des modèles numériques Mickaël ABBAS EDF R&D Chef de Projet Méthodes Numériques Avancées Développeur Code_Aster 03 février 2014 Mines ParisTech Plan de la présentation Éléments de contexte industriel

Plus en détail

Conception d un Simulateur de Grilles Orienté Gestion d'équilibrage

Conception d un Simulateur de Grilles Orienté Gestion d'équilibrage Conception d un Simulateur de Grilles Orienté Gestion d'équilibrage Fatima Kalfadj 1, Yagoubi Belabbas 2 et Meriem Meddeber 2 1 Université de Mascara, Faculté des Sciences, Département d Informatique,

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

Infrastructures Parallèles de Calcul

Infrastructures Parallèles de Calcul Infrastructures Parallèles de Calcul Clusters Grids Clouds Stéphane Genaud 11/02/2011 Stéphane Genaud () 11/02/2011 1 / 8 Clusters - Grids - Clouds Clusters : assemblage de PCs + interconnexion rapide

Plus en détail

Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de l Environnement AMPI.

Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de l Environnement AMPI. Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur Institut d Informatique Année académique 2003-2004 Équilibrage Dynamique de Charge pour des Calculs Parallèles sur Cluster Linux - Une Évaluation de

Plus en détail

Gamme de produits. HPC_GPU Computing

Gamme de produits. HPC_GPU Computing Gamme de produits HPC_GPU Computing Une présence forte depuis 18 ans sur le marché Français Créée en 1992 par des passionnés, CARRI SYSTEMS est le premier constructeur informatique français de systèmes

Plus en détail

Analyse de performance, monitoring

Analyse de performance, monitoring Analyse de performance, monitoring Plan Principes de profilage Projet TPTP dans Eclipse Utilisation des profiling tools de TPTP Philippe Collet Master 1 Informatique 2009-2010 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/minfo/gl

Plus en détail

Quantification d incertitude et Tendances en HPC

Quantification d incertitude et Tendances en HPC Quantification d incertitude et Tendances en HPC Laurence Viry E cole de Physique des Houches 7 Mai 2014 Laurence Viry Tendances en HPC 7 Mai 2014 1 / 47 Contents 1 Mode lisation, simulation et quantification

Plus en détail

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec. 3A-IIC - Parallélisme & Grid Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Principes et Objectifs Evolution Leçons du passé Composition d une Grille Exemple d utilisation

Plus en détail

FOG : Free Open-Source Ghost. Solution libre de clonage et de déploiement de systèmes d'exploitation.

FOG : Free Open-Source Ghost. Solution libre de clonage et de déploiement de systèmes d'exploitation. FOG : Free Open-Source Ghost Solution libre de clonage et de déploiement de systèmes d'exploitation. JoSy-Plume 22 novembre 2010 Logiciel développé par Chuck Syperski et Jian Zhang, IT à l'université "DuPage"

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 4 : Multiprocesseurs Sylvain Martel - INF6500 2 Multiprocesseurs Type SISD SIMD MIMD Communication Shared memory Message-passing Groupe

Plus en détail

Atelier : Virtualisation avec Xen

Atelier : Virtualisation avec Xen Virtualisation et Cloud Computing Atelier : Virtualisation avec Xen Plan Présentation de Xen Architecture de Xen Le réseau Gestion des domaines DomU dans Xen Installation de Xen Virt. & Cloud 12/13 2 Xen

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Gestion Mémoire. Informatique Embarquée M2 / 2014. Gestion Mémoire

Gestion Mémoire. Informatique Embarquée M2 / 2014. Gestion Mémoire Informatique Embarquée M2 / 24 24 Interaction CPU / mémoire Bus d'adresses CPU Bus de Données Bus de Contrôle 24 Architecture Von Neumann CPU contient: Instructions et Données CPU charge les instructions

Plus en détail

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI , portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI PROMES (UPR 8521 CNRS) Université de Perpignan France 29 juin 2011 1 Contexte 2 3 4 Sommaire Contexte 1 Contexte 2 3 4 Laboratoire

Plus en détail

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Frédéric Gava et Gaétan Hains L.A.C.L Laboratoire d Algorithmique, Complexité et Logique Cours du M2 SSI option PSSR Plan 1 Modèle de programmation 2 3 4

Plus en détail

Journée Utiliateurs 2015. Nouvelles du Pôle ID (Informatique) Pierre Neyron, LIG/CNRS

Journée Utiliateurs 2015. Nouvelles du Pôle ID (Informatique) Pierre Neyron, LIG/CNRS Journée Utiliateurs 2015 Nouvelles du Pôle ID (Informatique) Pierre Neyron, LIG/CNRS 1 Pôle ID, Grid'5000 Ciment Une proximité des platesformes Autres sites G5K Grenoble + CIMENT Pôle ID = «Digitalis»

Plus en détail

Les environnements de calcul distribué

Les environnements de calcul distribué 2 e Atelier CRAG, 3 au 8 Décembre 2012 Par Blaise Omer YENKE IUT, Université de Ngaoundéré, Cameroun. 4 décembre 2012 1 / 32 Calcul haute performance (HPC) High-performance computing (HPC) : utilisation

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé

Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé CALMIP : Mésochallenges 2014 PRES Université de Toulouse Simulation numérique à l échelle industrielle de l hydrodynamique et des transferts d un réacteur gaz-particules à lit fluidisé Hervé NEAU -Institut

Plus en détail

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Alexandre Ancel Cemosis / Université de Strasbourg 13 Janvier 2015 1 / 20 Plan 1 Environnement logiciel & matériel 2 Formats de fichier

Plus en détail

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO

Introduction SIO Utilisation Conclusion Cluster au SIO Cluster au SIO ALBERT SHIH 1 1 Observatoire de Paris - Meudon 21 février 2008 Type de «machines» de calcul Mémoire partagée Tous les processeurs accèdent à toute la mémoire avec un même espace d adressage.

Plus en détail

INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation

INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation Nikita Veshchikov e-mail : nikita.veshchikov@ulb.ac.be téléphone : 02/650.58.56 bureau : 2N8.213 URL : http://student.ulb.ac.be/~nveshchi/ INFO-F-404 : Techniques avancées de systèmes d exploitation Table

Plus en détail

Dual decomposition methods and parallel computing

Dual decomposition methods and parallel computing Dual decomposition methods and parallel computing Jonas Koko LIMOS UMR 6158 Université Blaise Pascal - CNRS Dijon 29/06/2015 Jonas Koko (LIMOS) Dual decomposition methods Dijon 29/06/2015 1 / 18 Plan 1

Plus en détail

Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales

Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales Cécile Cavet cecile.cavet at apc.univ-paris7.fr Centre François Arago (FACe), Laboratoire

Plus en détail

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone N d ordre 1121 Année 2005 THÈSE Présentée à Université de Franche-Comté UFR Sciences et Techniques Laboratoire d Informatique de l université Franche-Comté Pour obtenir le GRADE DE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1 Big Data Cyril Amsellem Consultant avant-vente 16 juin 2011 Talend 2010 1 Big Data Architecture globale Hadoop Les projets Hadoop (partie 1) Hadoop-Core : projet principal. HDFS : système de fichiers distribués

Plus en détail

Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs :

Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs : Brice Goglin Équipe RESO - Laboratoire de l'informatique du Parallélisme Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs : propositions pour une interaction efficace Thèse réalisée

Plus en détail

Journée Scientifique Onera

Journée Scientifique Onera [[À la croisée des révolutions numériques]] Journée Scientifique Onera Date : 20 mai 2014 Lieu : ONERA - Centre de Châtillon - 29 avenue de la Division Leclerc, 92322 Inscription : Gratuite Obligatoire.

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2014) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Mégadonnées («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Contribution à la conception à base de composants logiciels d applications scientifiques parallèles.

Contribution à la conception à base de composants logiciels d applications scientifiques parallèles. - École Normale Supérieure de LYON - Laboratoire de l Informatique du Parallélisme THÈSE en vue d obtenir le grade de Docteur de l École Normale Supérieure de Lyon - Université de Lyon Discipline : Informatique

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications A. Optimisation sans contrainte.... Généralités.... Condition nécessaire et condition suffisante

Plus en détail

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Serveurs DELL PowerEdge Tour Rack standard R310 T110II Rack de calcul Lames R815 M610 R410 R910 M620 R415 R510 T620 R620 R720/R720xd

Plus en détail

Les clusters Linux. 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com. white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1

Les clusters Linux. 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com. white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1 Les clusters Linux 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1 Table des matières Introduction....2 Haute performance (High

Plus en détail

Windows Server 2008. Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008

Windows Server 2008. Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008 Windows Server 2008 Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008 Objectives Identifier les caractéristiques de chaque édition de Windows Server 2008 Identifier les caractéristiques généraux de Windows Server

Plus en détail

Informatique légale : FPGA vs. GPU

Informatique légale : FPGA vs. GPU Informatique légale : FPGA vs. GPU Sylvain Collange, Yoginder S. Dandass, Marc Daumas et David Defour 03/06/2008 Problématiques Analyse de disque dur Recherche de contenu illégal connu Y compris dans des

Plus en détail

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Entrées-Sorties: Architectures de bus GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Architectures CPU/Mémoire/E-S Un ordinateur a cinq composantes de base: le(s) processeur(s)

Plus en détail

La notion de dualité

La notion de dualité La notion de dualité Dual d un PL sous forme standard Un programme linéaire est caractérisé par le tableau simplexe [ ] A b. c Par définition, le problème dual est obtenu en transposant ce tableau. [ A

Plus en détail

StruxureWare Power Monitoring v7.0. La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie

StruxureWare Power Monitoring v7.0. La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie StruxureWare Power Monitoring v7.0 La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie Évolution des deux plate-formes originales Power Monitoring v7.0 SMS ION Enterprise 2012 Struxureware

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS OPTIMISATION DE PERFORMANCE ET ARCHITECTURES PARALLÈLES

CATALOGUE DE FORMATIONS OPTIMISATION DE PERFORMANCE ET ARCHITECTURES PARALLÈLES CATALOGUE DE FORMATIONS OPTIMISATION DE PERFORMANCE ET ARCHITECTURES PARALLÈLES Trois types de formation LES FORMATEURS Les experts techniques AS+ Groupe EOLEN disposent d une réelle expérience pratique

Plus en détail

SAP HANA: note de synthèse

SAP HANA: note de synthèse Préface: Au cœur des nombreux défis que doivent relever les entreprises, l informatique se doit de soutenir les évolutions, d aider au développement de nouveaux avantages concurrentiels tout en traitant

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

La valeur des SSD partagés dans l'informatique d'entreprise

La valeur des SSD partagés dans l'informatique d'entreprise La valeur des SSD partagés dans l'informatique d'entreprise La technologie Mt. Rainier de QLogic intègre des SSD dotés de la connectivité SAN Principales découvertes La technologie Mt. Rainier de QLogic

Plus en détail

Une plateforme de Calcul Java pour Grille d ordinateurs

Une plateforme de Calcul Java pour Grille d ordinateurs Une plateforme de Calcul Java pour Grille d ordinateurs R. Olejnik, V. Fiolet, I. Alshabani, G. Lefait, B. Toursel ENST, Paris 6 Avril 2006 Laboratoire d informatique de Lille Plan Introduction Environnement

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Calcul scientifique et serveurs de calcul

Calcul scientifique et serveurs de calcul Calcul scientifique et serveurs de calcul Serveurs de calcul : contexte, enjeux et administration Violaine Louvet, 13 septembre 2007 Calcul scientifique et serveurs de calcul Journée proposée par : Le

Plus en détail

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles p.1/34 Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles A. Rakotomamonjy, R. Le Riche et D. Gualandris INSA de Rouen / CNRS 1884 et SMS / PSA Enquêtes en clientèle dans

Plus en détail

T. Gasc 1,2,3, F. De Vuyst 1, R. Motte 3, M. Peybernes 4, R. Poncet 5

T. Gasc 1,2,3, F. De Vuyst 1, R. Motte 3, M. Peybernes 4, R. Poncet 5 Modélisation de la performance et optimisation d un algorithme hydrodynamique de type Lagrange-Projection sur processeurs multi-cœurs T. Gasc 1,2,3, F. De Vuyst 1, R. Motte 3, M. Peybernes 4, R. Poncet

Plus en détail

Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée. Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans

Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée. Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans Mathématique et Automatique : de la boucle ouverte à la boucle fermée Maïtine bergounioux Laboratoire MAPMO - UMR 6628 Université d'orléans Maitine.Bergounioux@labomath.univ-orleans.fr Plan 1. Un peu de

Plus en détail

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007 Rapport d activité Mathieu Souchaud Juin 2007 Ce document fait la synthèse des réalisations accomplies durant les sept premiers mois de ma mission (de novembre 2006 à juin 2007) au sein de l équipe ScAlApplix

Plus en détail

Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA

Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA 2013/2014 Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA q PRINCIPES : Les horaires d ouverture de l Ecole vont de 7h30 à 18h30 du lundi au jeudi, et de 7h30 à 17h45

Plus en détail

Formalisation et automatisation de YAO, générateur de code pour l assimilation variationnelle de données

Formalisation et automatisation de YAO, générateur de code pour l assimilation variationnelle de données Formalisation et automatisation de YAO, générateur de code pour l assimilation variationnelle de données Luigi NARDI sous la direction de Fouad BADRAN et Sylvie THIRIA LOCEAN : Laboratoire d Océanographie

Plus en détail