Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet"

Transcription

1 Happy birthday ZSet High performance computing dans ZSet F. Feyel & P. Gosselet

2 Architectures SMP NUMA memory memory memory Distribué memory memory 2 memory memory Hybride memory memory memory memory memory memory

3 Architectures 3

4 Architectures cpu cpu exemple AMD Opteron 2218 L1 L1 128 KB, accès en 1-3 cycles horloge L2 L2 main memory Latence disk network 1024 KB, 5-25 cycles horologe 8 GB, cycles horloge ~ 12 millisecondes??? Minimiser les accès mémoire, préserver le cache 4

5 Architecture cpu cpu cpu cpu Intel Xeon E5462 L1 L1 L1 L1 16 KB L2 L2 main memory 2x6 MB 8 GB Votre portable favori repose sur ce schéma! 5

6 But du HPC CU CU CU CU CU CU CU Objectif du HPC : les faire toutes tourner! 6

7 Où gagner du temps? Deux grandes étapes dans Z implicite Intégration matériau Résolution du linéaire tangent Accélérer 7 la résolution de ces deux étapes

8 Deux cas différents cpu cpu cpu cpu L1 L1 L1 L1 L2 Votre portable, votre station de tra L2 main memory memory memory memory memory Votre cluster, calculateur... 8

9 Multi-threading cpu cpu cpu cpu L1 L1 L1 L1 L2 L2 main memory private memory thread thread private memory shared memory thread private memory 9 private memory thread

10 Multithreading Utilisation du multithreading «transparent» des librairies mathématiques top 15:10:26 up 11 days, 5:52, 3 users, load average: 5.67, 7.04, 6.99 Tasks: 298 total, 3 running, 295 sleeping, 0 stopped, 0 zombie Cpu(s): 13.9%us, 0.5%sy, 18.7%ni, 67.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Mem: k total, k used, k free, k buffers Swap: k total, 0k used, k free, k cached PID USER PR NI VIRT RES SHR S % %MEM TIME COMMAND marcadon g 19g 29m R ,49 Zebulon_cpp_Lin

11 Attention, dans «top», 100% = 1 coeur Commande shift+1 Tasks: 298 total, 3 running, 295 sleeping, 0 stopped, 0 zombie Cpu0 : 98.1%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu1 : 1.9%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu2 : 0.0%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu3 : 1.9%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 98.1%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu4 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu5 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu6 : 98.1%us, 1.9%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu7 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu8 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu9 : 0.0%us, 5.8%sy, 94.2%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu10 :100.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu11 : 0.0%us, 1.9%sy, 98.1%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu12 : 0.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni,100.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu13 : 0.0%us, 0.0%sy,100.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu14 : 0.0%us, 0.0%sy,100.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Cpu15 :100.0%us, 0.0%sy, 0.0%ni, 0.0%id, 0.0%wa, 0.0%hi, 0.0%si, 0.0%st Mem: k total, k used, k free, k buffers Swap: k total, 0k used, k free, k cached

12 Accélère tout ce qui utilise les fonctions BLAS Donc certains solveurs de Zébulon : dscpack, mumps, dissection Intégration Zrun smp 4 des lois de comportement, utilisation de

13 Le multithreading, c'est bien : Fonctionne «sans se fatiguer» Fonctionne bien Gains appréciables Par contre, suppose une mémoire partagée Donc restreint à une seule machine / noeud

14 Les solveurs linéaires directs dans Zset Trois solveurs linéaires creux (aboutis) Sym. DSCPack X Mumps X Dissection X Non-sym. Multithread DD // X X X X X X X D'autres solveurs plus vieux ou expérimentaux, à ne pas utiliser sauf cas particulier Frontal Sparse-direct

15 DSCPack Le premier solveur linéaire optimisé interfacé dans Zset En interne, pointeurs 32bits, donc limité en taille de problème Ne traite pas les modes rigides Sauf ruse, non utilisable en décomposition de domaines Très performant

16 Mumps Attention! Mumps ne détecte pas très bien les modes rigides Fonctionne pour des problèmes «pas trop tordus» Utilisation possible en décomposition de domaines (feti ou generic_dd) Mumps est aussi utilisable via la DD, en solveur direct Non extensible, mais plus robuste

17 Dissection «Dissection» Un nouveau solveur développé à l'onera Parallélisme massif Détection propre des modes rigides Performances similaires à DSCPack Optimisation en cours (Total+Intel)

18 Comparaison des principaux solveurs linéaires 700 MUMPS DSCPACK DISSECTION 600 Temps (s) Nb dofs

19 Comparaison des principaux solveurs linéaires DISSECTION DSCPACK MUMPS Speedup # threads 6 7 8

20 Mémoire distribuée ZSet ZSet memory memory memory memory ZSet ZSet

21 Mémoire distribuée Le solveur Mumps Permet de faire du parallélisme en solveur direct ***linear_solver mumps **parallel 4 A lancer via Zrun smpi hostfile hfile cube.inp Intéressant sur des gros problèmes

22 Exemple, cube 25x25x25 quad, ddls Mono-coeur : 194 s Multi-threads (8) : 62 s Parallèle (16 fois mono-thread) : 74 s Avantages facile pour l'utilisateur, fonctionne avec le contact (!), mémoire répartie (plus GROS) Inconvénients Non extensible

23 Vers l'extensibilité Pour les gros problèmes seule la mémoire distribuée est réaliste (clusters) Protocole MPI : chaque processeur est responsable de ses données et de ce qu'il échange avec les autres MPI send / recv : échanges ciblés MPI All gather / reduce : communications globales Pour obtenir bonnes performances, il faut des algorithmes qui minimisent le partage de données (privilégiant les échanges ciblés et de petites quantités) Deux ingrédients : décompositions de domaine et solveur itératif

24 Décomposition de domaine sans recouvrement Version mécanique de la partition de graphe : Utilisation de metis/splitmesh/scotch... (****mesher) L'attribution d'un sous-domaine par processeur (virtuel) permet de bien séparer les données Zrun -mpi toto.inp (avec mise en donnée adaptée) L'interface joue un rôle fondamental

25 Principe Trois groupes d'équations : Équilibre des sous-domaines sous l'effet des chargements imposés et des réactions des voisins Continuité des déplacements aux interfaces Équilibre des réactions (action-réaction) La première équation est un super-comportement qui lie les déplacements d'interface et les réactions Cette équation est satisfaite exactement (grâce à un solveur direct), le sous-domaine devient une boîte noire On Choisit d'une inconnue d'interface principale (dep/effort) puis on itère jusqu'à annuler l'erreur sur la quantité duale

26 Solveur itératif Deux grandes opérations : Produit opérateur vecteur : calcul local (descente remontée) + échange de vecteur d'interface avec voisin Produit scalaire produit scalaire + somme de scalaire all-to-all Peu de communication mais besoin de synchronisme entre les sous-domaines = équilibrage de charges Efficace si le nombre d'itération varie peu avec la taille des problèmes par sous-domaine 2 H k C (1+log ( )) h

27 Performance Les méthodes fonctionnent grâce à un préconditionnement à deux échelles Représentation fiable du voisinage immédiat Transmission globale des effets à grande longueur de pénétration. On assure que les problèmes de Neumann soient bien posés.

28 Exemple : approche primale

29 Exemple : approche primale u0 =0 Erreur = déséquilibre des réactions

30 Exemple : approche primale Erreur = déséquilibre des réactions Preconditionneur u0 =0

31 Exemple : approche primale Correction u1 Erreur = déséquilibre des réactions Preconditionneur u0 =0

32 Problème d'extensibilité Seul les voisins communiquent, l'information met du temps à se propager

33 Extensibilité Contrainte d'équilibre des torseurs des efforts extérieurs pour les sous-domaines flottants Initialisation + projection Résolution d'un problème grossier qui équilibre globalement les torseurs extérieurs Principe de Saint-Venant Extensibilité garantie en 2D/3D

34 Variantes mises en oeuvre Choix de l'inconnue d'interface FETI : efforts BDD : déplacement Mixte : condition de Robin (expérimental) Hybride : choix pour chaque ddl (recherche) Préconditionneurs Variantes optimales et sous-optimales Prise en compte de certaines hétérogénéités Problèmes grossiers (+/-) compliqués (2D/3D) Problèmes grossiers pour plaques (expérimental) Problèmes grossiers type FETIDP/BDDC (expérimental) Utilisable avec n'importe quel solveur itératif Gradient conjugué, GMRes, BiCG Accélérations

35 Mise en données typique ***linear_solver generic_dd **local_solver mumps no_option **dof_kind *dof all dual **precond lumped **scaling topological **projector_schur none **projector_scaling none **iterative_solver nncg *precision 1.e-06 *max_iteration 50

36 Quelques performances Passage du plus gros cube possible ddl par domaine 1 domaine par noeud 8 threads par domaine

37 Insertion dans une résolution Les décompositions de domaine sont un solveur linéaire Elles s'insèrent dans n'importe quel processus non-linéaire pour remplacer le solveur tangent Recherches en cours (+/- stables) Résolution de problèmes non-linéaires par sous-domaine Réutilisation de l'information numérique pour accélérer une séquence de résolution (via le recyclage des sous-espaces de Krylov) Vérification de la qualité des calculs (estimation des erreurs de discrétisation)

38 Accélération Krylov Version linéaire de la réduction de modèle Après chaque résolution, tri de l'information la plus significative et réutilisation (déflation ou préco.) Encapsulage des solveurs classique **iterative_solver nnsrks *eps_srks 1.e-10 *base_solver nncg

39 Séquence de pb NL Tirage de coefficients matériaux Un speed-up de 40% en temps peut être raisonnablement espéré

40 Vérification Estimation a-posteriori de la qualité des maillages ZZ2 Erreur en relation de comportement (parallélisé) Objectifs : Donner un critère d'arrêt pour les DD en fonction de la discrétisation R ler jusqu'à garantir une certaine qualité (en cours) Exploiter l'information pour accélérer les calculs fins

41 Résultats préliminaires

42 Zfuture Simplification DD comme solveur linéaire Vérification Accélérations Krylov Stabilisation Et des features actuellement expérimentaux Non-linéaire par sous-domaines Traitement différencié des ddl normaux et tangents Introduction des outils actuellement fonctionnels des derniers raffinements FETIDP pour le 3D Traitement des très grosses hétérogénéités / des interfaces chahutées aussi R lage parallèle Contact parallèle Parallélisme en temps

L3 Informatique - Systèmes d exploitation

L3 Informatique - Systèmes d exploitation L3 Informatique - Systèmes d exploitation Gestion de la mémoire D. Béchet Denis.Bechet@univ-nantes.fr Université de Nantes Faculté des Sciences et Techniques 2, rue de la Houssinière BP 92208 44322 Nantes

Plus en détail

Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur

Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur Micronator SME-7.5.1 Remplacement d'un serveur Version: 0.1.1 / jeudi 13 décembre 2012-10:14 RF-232, Montréal 2012, 6447, avenue Jalobert, Montréal. Québec H1M 1L1 Tous droits réservés RF-232 AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Méthodes de décomposition de domaine sans recouvrement utilisation en non-linéaire et vérification en linéaire

Méthodes de décomposition de domaine sans recouvrement utilisation en non-linéaire et vérification en linéaire Méthodes de décomposition de domaine sans recouvrement utilisation en non-linéaire et vérification en linéaire LMT-Cachan ENS Cachan/CNRS/UPMC/PRES UniverSud Paris 28 avril 2011 J. Pebrel, A. Parret-Fréaud

Plus en détail

Analyse et développement d algorithmes parallèles pour la résolution directe de grands systèmes linéaires creux

Analyse et développement d algorithmes parallèles pour la résolution directe de grands systèmes linéaires creux Analyse et développement d algorithmes parallèles pour la résolution directe de grands systèmes linéaires creux Ibrahima GUEYE 1, Xavier JUVIGNY 1, François-Xavier ROUX 1, Frédéric FEYEL 1 & Georges CAILLETAUD

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti L agglomération Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com Aspects théoriques

Plus en détail

Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux

Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux CO 2 maîtrisé Carburants diversifiés Véhicules économes Raffinage propre Réserves prolongées Solveurs linéaires sur GPU pour la simulation d'écoulement en milieux poreux J-M. Gratien,, M. Hacene, T. Guignon

Plus en détail

Détection d'intrusions en environnement haute performance

Détection d'intrusions en environnement haute performance Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'information et des Communications '05 Détection d'intrusions en environnement haute performance Clusters HPC Fabrice Gadaud (fabrice.gadaud@cea.fr) 1 Sommaire

Plus en détail

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Equilibre de charge Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Approches centralisées Approches distribuées Approches semi-distribuées Jaillet Info53 - L3 Informatique - 2006 1 Equilibre

Plus en détail

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs Modèle de Machine 1a: Mém. Partagée Tous les processeurs sont connectés à une large partagée. Appelée Symmetric Multiprocessors (SMPs) SMPs de Sun, HP, Intel, IBM Puces Multicoeur, exceptées celles qui

Plus en détail

Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU

Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU Segmentation d'images à l'aide d'agents sociaux : applications GPU Richard MOUSSA Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI) - UMR 5800 Université de Bordeaux - France Laboratoire de recherche

Plus en détail

Comparaison de MPI, OpenMP et MPI+OpenMP sur un nœud multiprocesseur multicœurs AMD à mémoire partagée.

Comparaison de MPI, OpenMP et MPI+OpenMP sur un nœud multiprocesseur multicœurs AMD à mémoire partagée. RenPar 19 / SympA 13 / CFSE 7 Toulouse, France, du 9 au 11 septembre 2009 Comparaison de MPI, OpenMP et MPI+OpenMP sur un nœud multiprocesseur multicœurs AMD à mémoire partagée. Khaled Hamidouche, Franck

Plus en détail

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,...

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,... Rappels, SISD, SIMD Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels... SISD,... SIMD Formation d Ingénieurs de l Institut Galiléee MACS 3 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM 2013-2014 SISD :

Plus en détail

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience 29 mars 2002 Olivier BOEBION - Laboratoire de Mathématiques et de Physique Théorique - Tours 1 Principes

Plus en détail

Programmation efficace des multicœurs Application a la visualisation scientifique

Programmation efficace des multicœurs Application a la visualisation scientifique Programmation efficace des multicœurs Application a la visualisation scientifique Marc Tchiboukdjian Doctorant 3e me anne e Jean-Philippe Nomine Encadrant CEA Vincent Danjean Directeur de the se Bruno

Plus en détail

Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 100 cœurs. Date : 06/09/2012. Auteur : Ph Parnaudeau

Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 100 cœurs. Date : 06/09/2012. Auteur : Ph Parnaudeau Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 1 cœurs. Date : 6/9/212 Auteur : Ph Parnaudeau 1. Evolution de la configuration la plate forme de calcul du LJLL : HPC1 HPC1 1 Février 211 : UV1 est une

Plus en détail

Evolution des technologies de calcul intensif vers les systèmes multi-cœurs et accélérateurs

Evolution des technologies de calcul intensif vers les systèmes multi-cœurs et accélérateurs Evolution des technologies de calcul intensif vers les systèmes multi-cœurs et accélérateurs Marc Mendez-Bermond Expert solutions HPC Programme Contexte Technologies Evolutions 2 Confidentiel Research

Plus en détail

TP3 : Tests de performance des MV

TP3 : Tests de performance des MV Ecole informatique IN2P3 2014 : Maîtriser le Cloud TP Dev : portage d applications sur le Cloud TP3 : Tests de performance des MV Cécile Cavet cecile.cavet at apc.univ-paris7.fr Centre François Arago (FACe),

Plus en détail

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU.

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU. principale Structure Fonctionnement Accès MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME DD Instructions MMU TLB Unité de de Unité de de Traitement Données Décodeur PC ALU Unité Flottante Registres Von Neumann vs. Harvard

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

Runtime. Gestion de la réactivité des communications réseau. François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I

Runtime. Gestion de la réactivité des communications réseau. François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I Runtime Gestion de la réactivité des communications réseau François Trahay Runtime, LaBRI sous la direction d'alexandre Denis Université Bordeaux I 1 Le calcul hautes performances La tendance actuelle

Plus en détail

Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz. Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS

Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz. Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS Au programme Présentation du problème Un problème d optimisation

Plus en détail

Problématique des accès mémoires irréguliers causés par les maillages non structurés :

Problématique des accès mémoires irréguliers causés par les maillages non structurés : Problématique des accès mémoires irréguliers causés par les maillages non structurés :! étude comparative entre les machines massivement multicoeurs et les GPU Loïc Maréchal / INRIA! LJLL, Demi-Journée

Plus en détail

Solveur linéaire sur GPU

Solveur linéaire sur GPU Thomas JOST 1 Sylvain CONTASSOT-VIVIER 1,2 Stéphane VIALLE 1,3 1 Équipe AlGorille, LORIA 2 Université Henri Poincaré Nancy 1 3 Équipe IMS Supélec (Metz) 1 Introduction 2 Contraintes et algorithmes Structure

Plus en détail

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique Plan : Les systèmes HPC Typologie des systèmes : Machines Mémoire partagée Machines à Mémoire Distribuées Machine NUMA Exemples Architectures Processeurs HPC Processeurs scalaires, superscalaires, vectoriels

Plus en détail

Version default Titre : Mot clé SOLVEUR Date : 24/07/2015 Page : 1/23 Responsable : Olivier BOITEAU Clé : U4.50.01 Révision : 13650

Version default Titre : Mot clé SOLVEUR Date : 24/07/2015 Page : 1/23 Responsable : Olivier BOITEAU Clé : U4.50.01 Révision : 13650 Titre : Mot clé SOLVEUR Date : 24/07/2015 Page : 1/23 Mot-clé SOLVEUR 1 But Le mot clé facteur SOLVEUR est commun à toutes les commandes qui résolvent des systèmes d'équations linéaires (STAT_NON_LINE,

Plus en détail

Table des matières. iii

Table des matières. iii Table des matières 1 Prise en main 1 1.1 Démarrageetaide... 1 1.2 Calculatrice... 4 1.3 Ponctuation,commentaires,interruption... 6 1.4 Variables... 6 1.5 Gestiondelamémoire... 7 1.6 Répertoiredetravail...

Plus en détail

ParMat : Parallélisation pour la simulation des Matériaux.

ParMat : Parallélisation pour la simulation des Matériaux. : Parallélisation pour la simulation des Matériaux. G. Bencteux (EDF) 3 septembre 2008 Outline 1 2 Un algorithme d ordre N pour les calculs ab initio (DFT/HF) 3 Simulation du dommage d irradiation par

Plus en détail

Présentation CaSciModOT Performances et Architectures

Présentation CaSciModOT Performances et Architectures Présentation CaSciModOT Performances et Architectures Code parallèle : Un peu de théorie Architectures variables : C(n,p)? Quel code? Quelle architecture? Structure d un code : partie parallèle / séquentielle

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Gestion des processus Systèmes d'exploitation Gestion des processus Cours SYE Prof. Daniel Rossier Version 2.3 (2009-2010) 1 Plan Processus Changement de contexte Threads IPC (Inter-Process Communication) Algorithmes d'ordonnancement

Plus en détail

Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine

Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine Multiprogrammation parallèle générique des méthodes de décomposition de domaine Andréa Schwertner-Charão To cite this version: Andréa Schwertner-Charão. Multiprogrammation parallèle générique des méthodes

Plus en détail

Eléments d architecture des. machines parallèles et distribuées. Notions d architecture de. machines parallèles et distribuées

Eléments d architecture des. machines parallèles et distribuées. Notions d architecture de. machines parallèles et distribuées M2-ILC Parallélisme, systèmes distribués et grille Eléments d architecture des Stéphane Vialle Stephane.Vialle@centralesupelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 2 Depuis 24 les CPU sont multi-cœurs

Plus en détail

Info0804. Cours 6. Optimisation combinatoire : Applications et compléments

Info0804. Cours 6. Optimisation combinatoire : Applications et compléments Recherche Opérationnelle Optimisation combinatoire : Applications et compléments Pierre Delisle Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique 17 février 2014 Plan de

Plus en détail

Analyse et mesure de performances du calcul distribué

Analyse et mesure de performances du calcul distribué Analyse et mesure de performances du calcul distribué Mohsine Eleuldj Département Génie Informatique, EMI eleuldj@emi.ac.ma CruCID Workshop, EMI, Rabat, 5 au 7 juillet 1999 Motivation Types d applications

Plus en détail

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation Titre : Condensation dynamique de modèle par sous- structu[...] Date : 24/07/2015 Page : 1/7 Condensation dynamique de modèle par sousstructuration statique Résumé : Ce document décrit un mode d utilisation

Plus en détail

Mesure de compatibilité et application aux problèmes de sous-structuration

Mesure de compatibilité et application aux problèmes de sous-structuration Mesure de compatibilité et application aux problèmes de sous-structuration H. Ben Dhia, E. Balmès LMSS-Mat, École Centrale Paris Grande voie des vignes 92290 Châtenay-Malabry bendhia@mssmat.ecp.fr ; balmes@mssmat.ecp.fr

Plus en détail

Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012. Better Match, Faster Innovation

Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012. Better Match, Faster Innovation Better Match, Faster Innovation Rencontre sur la thématique du Calcul Haute Performance - 13 juin 2012 Meeting on the theme of High Performance Computing TABLE DES MATIÈRES Qu est ce qu un imatch? STI

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES Cours Administration des Bases de données M Salhi Architectures des Système de base de données Systèmes centralisés et client-serveur Server System Architectures

Plus en détail

Solaris pour la base de donnés Oracle

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA Parallélisme RAC Flash Cache Compilateurs

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

Practice HPC. Retour d expérience Xeon PHI. Février 2012. Damien DUBUC Expert HPC software. 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1

Practice HPC. Retour d expérience Xeon PHI. Février 2012. Damien DUBUC Expert HPC software. 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1 Retour d expérience Xeon PHI Damien DUBUC Expert HPC software Février 2012 28/03/2013 ANEO Tous droits réservés 1 Quel est notre rôle? Présenter o Gérer un portefeuille clients nécessitant des optimisations

Plus en détail

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD»

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» «Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» Par Nicolas COSTE, Société OPTIFLOW - 11/12/2002 OPTIFLOW: Bureau d études et de recherches en Mécanique des Fluides Créée en 1998 par un ensemble

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

Parallélisme. Cours 1

Parallélisme. Cours 1 Parallélisme Cours 1 TD : 20% - TP : 30% - Examen : 50% Feuille A4 manuscrite (pas de photocopie) Fabrice.Huet@etu.unice.fr (prendre rdv par mail pr le contacter) A quoi sert le parallélisme? Augmenter

Plus en détail

Parallélisme et Répartition

Parallélisme et Répartition Parallélisme et Répartition Master Info Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : deptinfo.unice.fr/~baude Septembre 2009 Chapitre

Plus en détail

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées M2-RISE - Systèmes distribués et grille Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Notions d architecture

Plus en détail

Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif. Fonction postulée :

Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif. Fonction postulée : Oral Examen Professionnel PFI 7 Octobre 2008 Juan ESCOBAR, IR1 Expert en Calcul Intensif Fonction postulée : Chef de Projet sur le Support du Code Communautaire Méso-NH Service National Labellisé INSU

Plus en détail

Décomposition de domaine en dynamique granulaire par éléments discrets et application au ballast ferroviaire

Décomposition de domaine en dynamique granulaire par éléments discrets et application au ballast ferroviaire Décomposition de domaine en dynamique granulaire par éléments discrets et application au ballast ferroviaire P. ALART a, D. ICETA a, T. M. PHUONG HOANG a,b, D. DUREISSEIX a, G. SAUSSINE b a. Laboratoire

Plus en détail

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX?

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? LABORATOIRE DE VISION ET INGÉNIERIE DES CONTENUS (LVIC) Fusion multimedia : extraction multimodale d

Plus en détail

DATA MINING 2 Réseaux de Neurones, Mélanges de classifieurs, SVM avancé

DATA MINING 2 Réseaux de Neurones, Mélanges de classifieurs, SVM avancé I. Réseau Artificiel de Neurones 1. Neurone 2. Type de réseaux Feedforward Couches successives Récurrents Boucles de rétroaction Exemples de choix pour la fonction : suivant une loi de probabilité Carte

Plus en détail

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées

Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées Mineure HPC-SBD Eléments d architecture des machines parallèles et distribuées Stéphane Vialle Stephane.Vialle@centralesupelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Notions d architecture de machines parallèles

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Formation en Calcul Scientifique - LEM2I Architecture des calculateurs Violaine Louvet 1 1 Institut Camille jordan - CNRS 12-13/09/2011 Introduction Décoder la relation entre l architecture et les applications

Plus en détail

Kick-off ANR Compass

Kick-off ANR Compass Kick-off ANR Compass Contribution MDLS Pierre Kestener CEA-Saclay, DSM, France Maison de la Simulation Meudon, 14 mars 2013 1 / 10 La Maison de la Simulation Laboratoire de recherche pluridisciplinaire

Plus en détail

Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé

Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé Décomposition de domaine et préconditionnement pour un modèle 3D en milieu poreux fracturé Laila AMIR 1, Michel KERN 2, Vincent MARTIN 3, Jean E ROBERTS 4 Résumé : Dans cet article, nous nous intéressons

Plus en détail

Plateforme CICLAD. http://ciclad-web.ipsl.jussieu.fr. Calcul Intensif pour le Climat, l'atmosphère et la Dynamique

Plateforme CICLAD. http://ciclad-web.ipsl.jussieu.fr. Calcul Intensif pour le Climat, l'atmosphère et la Dynamique Plateforme CICLAD Calcul Intensif pour le Climat, l'atmosphère et la Dynamique http://ciclad-web.ipsl.jussieu.fr Administrateur Philippe.Weill@latmos.ipsl.fr 12/12/2012 Accès et Documentations Documentation

Plus en détail

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8 Systèmes & Réseaux Georges Arhodakis Université Paris 8 Sommaire Introduction Historique Service du noyau Appel Système Trappes & Interruptions Horloge & Gestion du Temps Ordonnancement Contrôle & Gestion

Plus en détail

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing

Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing Introduction Plan Limitations of the Playstation 3 for High Performance Cluster Computing July 2007 Introduction Plan Introduction Intérêts de la PS3 : rapide et puissante bon marché L utiliser pour faire

Plus en détail

Fascicule u2.08 : Fonctions avancées et contrôle des calculs

Fascicule u2.08 : Fonctions avancées et contrôle des calculs Titre : Notice d'utilisation du parallélisme Date : 13/11/2014 Page : 1/24 Notice d'utilisation du parallélisme Résumé : Toute simulation Code_Aster peut bénéficier des gains de performance que procure

Plus en détail

Équation de Poisson : programme Python

Équation de Poisson : programme Python Frédéric Legrand Licence Creative Commons 1 Équation de Poisson : programme Python 1. Introduction Ce document présente une interface Python pour le programme C présenté dans Équation de Poisson : programme

Plus en détail

Rapport 2014 et demande pour 2015. Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121

Rapport 2014 et demande pour 2015. Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121 Rapport 2014 et demande pour 2015 Portage de Méso-NH sur Machines Massivement Parallèles du GENCI Projet 2015 : GENCI GEN1605 & CALMIP-P0121 Rappel sur Méso-NH : Modélisation à moyenne échelle de l atmosphère

Plus en détail

Mini-symposium SOLVER Nouveaux champs de recherche et outils associés pour la résolution de grands systèmes linéaires creux

Mini-symposium SOLVER Nouveaux champs de recherche et outils associés pour la résolution de grands systèmes linéaires creux Mini-symposium SOLVER Nouveaux champs de recherche et outils associés pour la résolution de grands systèmes linéaires creux Résumé La résolution précise et efficace de grands systèmes linéaires creux et

Plus en détail

De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA

De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA contact : patrick.hède@cea.fr Commissariat à l'energie Atomique GdR isis : Passage à l'échelle dans la recherche

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008 Simulation de la propagation de fissures dans les lentilles du Laser Méga Joule : de la physique des matériaux au calcul haute performance en passant par l'algorithmique, la visualisation et le pilotage

Plus en détail

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur : scientifique : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES DE

Plus en détail

Formation en Calcul Scientifique - LIEM2I

Formation en Calcul Scientifique - LIEM2I Formation en Calcul Scientifique - LIEM2I Introduction au calcul parallèle Loïc Gouarin, Violaine Louvet, Laurent Series Groupe Calcul CNRS 9-13 avril 2012 Loïc Gouarin, Violaine Louvet, Laurent Series

Plus en détail

LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT. Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008

LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT. Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008 LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION DES ÉQUATIONS DE SAINT-VENANT Rapport de recherche R-1023 Septembre 2008 ii LOGICIEL AUX ÉLÉMENTS FINIS H2D2 : VALIDATION DE LA FORMULATION

Plus en détail

BD parallèles et réparties

BD parallèles et réparties LOG660 - Bases de données de haute performance BD parallèles et réparties Département de génie logiciel et des TI BD parallèles vs réparties BD réparties Les données se trouvent sur plusieurs sites (noeuds)

Plus en détail

Unix et Programmation Shell

Unix et Programmation Shell Unix et Programmation Shell Philippe Langevin départment d informatique UFR sciences et technique université du sud Toulon Var Automne 2013 Philippe Langevin (imath/ustv) Unix et Programmation Shell Automne

Plus en détail

Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 16

Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 16 Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 16 1 Semestre 4 : Fev. 2015 Ateliers Beowolf ou Mosix Atelier Type Cluster Vishwa http://dos.iitm.ac.in/vishwanew

Plus en détail

Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing

Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing Chapitre 2. Cluster de calcul (Torque / Maui) Grid and Cloud Computing 2. Cluster de calcul (Torque/Maui) Batch/Job Scheduler Gestion automatique d'une séries de jobs Interface de définition des jobs et

Plus en détail

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest

Lilia Ziane Khodja. Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN. Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Lilia Ziane Khodja Post-doc à l INRIA Bordeaux Sud-Ouest Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) Département Calcul Scientifique, équipe PEQUAN Lilia Ziane Khodja 20 mars 2014 Plan de la présentation

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

6.11 Bases de Lanczos bi-orthogonales pour des matrices non symétriques

6.11 Bases de Lanczos bi-orthogonales pour des matrices non symétriques Chapitre 6 Méthodes de Krylov 611 Bases de Lanczos bi-orthogonales pour des matrices non symétriques Dans le cas où la matrice A n est pas symétrique, comment peut-on retrouver une matrice de corrélation

Plus en détail

Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques. Elec 2311 : S7

Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques. Elec 2311 : S7 Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques Elec 2311 : S7 1 Plan du cours Qu est-ce l optimisation? Comment l optimisation s intègre dans la conception?

Plus en détail

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE Chargée de cours: Transparents :http://www-npa.lip6.fr/~blin/enseignements.html Email: lelia.blin@lip6.fr ALGORITHMIQUE SÉQUENTIELLE Une tâche / un calcul Série

Plus en détail

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005 Simulation et visualisation d un fluide 3D Michael Ash Septembre 2005 1 Remerciements Je remercie mon maître de stage, Sophie Robert, et toute l équipe de Réalité Virtuelle au LIFO. Je remercie aussi Jonathan

Plus en détail

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble.

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. (Merci à Ludovic Saugé) Françoise BERTHOUD, Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Les benchmarks

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

LMW : Architecture des équipements

LMW : Architecture des équipements LMW : Architecture des équipements Antoine FRABOULET antoine.fraboulet@insa-lyon.fr p. 1 Plan Introduction aux network processors Architecture des routeurs Commutation Quelques network processors p. 2

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires creux par des méthodes directes

Résolution de systèmes linéaires creux par des méthodes directes Résolution de systèmes linéaires creux par des méthodes directes J. Erhel Janvier 2014 1 Stockage des matrices creuses Dans de nombreuses simulations numériques, la discrétisation du problème aboutit à

Plus en détail

Réduction des modèles numériques

Réduction des modèles numériques Réduction des modèles numériques Mickaël ABBAS EDF R&D Chef de Projet Méthodes Numériques Avancées Développeur Code_Aster 03 février 2014 Mines ParisTech Plan de la présentation Éléments de contexte industriel

Plus en détail

Zebulon. des matériaux. Emile Renner. Thématique: PMMCM Encadrants: Patrick DELOBELLE, Fabrice RICHARD, Yves GAILLARD, Fabien Amiot

Zebulon. des matériaux. Emile Renner. Thématique: PMMCM Encadrants: Patrick DELOBELLE, Fabrice RICHARD, Yves GAILLARD, Fabien Amiot Zebulon Code EF spécialisé dans le comportement des matériaux Emile Renner Thématique: PMMCM Encadrants: Patrick DELOBELLE, Fabrice RICHARD, Yves GAILLARD, Fabien Amiot Plan I- Introduction II- Structure

Plus en détail

Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation

Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation Comparaison entre une architecture matérielle dédiée et un GP-GPU pour l optimisation Université de Bretagne-Sud Lab-STICC, Lorient, France ROADeF Troyes, France 13-15 Février 2013 1/22 Objectifs Après

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée ppd/mpassing p. 1/43 Programmation parallèle et distribuée Communications par messages Philippe MARQUET Philippe.Marquet@lifl.fr Laboratoire d informatique fondamentale de Lille Université des sciences

Plus en détail

Outils d analyse de performance pour le HPC

Outils d analyse de performance pour le HPC Outils d analyse de performance pour le HPC François Trahay Master MOPS Décembre 2013 Plan 1 Introduction.................................................................... 3 2 Outils de profiling..............................................................10

Plus en détail

Retour d expérience noeud de stockage BeeGFS

Retour d expérience noeud de stockage BeeGFS Retour d expérience noeud de stockage BeeGFS Philippe Dos Santos / Georges Raseev Fédération de Recherche Lumière Matière 06 novembre 2014 LOGO CNRS LOGO IO Philippe Dos Santos / Georges Raseev (FédérationRetour

Plus en détail

Didacticiel - Études de cas

Didacticiel - Études de cas 1 Objectif Programmation parallèle sous R. Utilisation des librairies «parallel» et «doparallel». Les ordinateurs personnels sont de plus en plus performants. Ils sont maintenant pour la plupart dotés

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Infrastructures Parallèles de Calcul

Infrastructures Parallèles de Calcul Infrastructures Parallèles de Calcul Clusters Grids Clouds Stéphane Genaud 11/02/2011 Stéphane Genaud () 11/02/2011 1 / 8 Clusters - Grids - Clouds Clusters : assemblage de PCs + interconnexion rapide

Plus en détail

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles 11 18 nov. 2002 Cette section est basée tout d abord sur la référence suivante (manuel suggéré mais non obligatoire) : R. Miller and

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 Gestion de données à large échelle Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 1 Plan Contexte Les réseaux P2P Non structurés Structurés Hybrides Localisation efficace et Interrogation complète et exacte des données.

Plus en détail

Résolution générique à la volée de systèmes d équations booléennes et applications

Résolution générique à la volée de systèmes d équations booléennes et applications Résolution générique à la volée de systèmes d équations booléennes et applications Radu Mateescu INRIA Rhône-Alpes / VASY Plan Introduction Systèmes d équations booléennes d alternance 1 Algorithmes de

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Décoder la relation entre l architecture et les applications Violaine Louvet, Institut Camille Jordan CNRS & Université Lyon 1 Ecole «Découverte du Calcul» 2013 1 / 61 Simulation numérique... Physique

Plus en détail

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007 Rapport d activité Mathieu Souchaud Juin 2007 Ce document fait la synthèse des réalisations accomplies durant les sept premiers mois de ma mission (de novembre 2006 à juin 2007) au sein de l équipe ScAlApplix

Plus en détail