Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014. Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015"

Transcription

1 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014 Selon les résultats du dernier relevé effectué par la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier résidentielles dans l ensemble du Québec (centres urbains et régions rurales) ont augmenté d environ 4 % au quatrième trimestre de premier trimestre de 2015 Au total, habitations ont été commencées entre octobre et décembre 2014, comparativement à un an auparavant. Par ailleurs, le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même trimestre (40 113) représente un régime plus fort que celui du troisième trimestre (37 254). Mises en chantier (province de Québec) données désaisonnalisées et annualisées (milliers) Dans les centres urbains de la province (dont la population est de habitants ou plus), une baisse de 7 % des mises en chantier a été observée dans la catégorie des Table des matières 1 Marché du neuf au quatrième trimestre de Le bilan Sur le plan régional 2 Marché de la revente 3 Enquête SCHL sur le marché locatif (automne 2014) 3 Indicateurs économiques 3 Migration 4 Tableaux statistiques Figure Mises en chantier(province de Québec) données désaisonnalisées et annualisées (milliers) rural urbain 2012 T T T T T T T T T T4 24 Méthodes d enquête 24 Définitions A b o n n e z - vo u s m a i n t e n a n t! à cette publication et à d autres rapports du CAM en passant par le Bureau de commandes, à l adresse C est pratique et rapide! Vous pouvez consulter, imprimer ou télécharger les publications, ou encore vous y abonner et les recevoir par courriel, le jour même où elles sont diffusées. Mieux encore, la version électronique des produits nationaux standards est maintenant gratuite. Source : SCHL source : SCHL Marché de l habitation : notre savoir à votre service AU CŒUR DE L HABITATION

2 habitations en propriété absolue 1 en raison d un recul du côté de la maison individuelle. Les mises en chantier de copropriétés ont bondi de 36 % alors que les démarrages de chantiers de logements locatifs ont diminué de 22 % (voir tableau 1.1). Le bilan 2014 Le bilan du quatrième trimestre porte le cumul annuel de 2014 à mises en chantier (contre pour l année 2013). En 2014, la construction résidentielle au Québec aura donc augmenté de 3 % par rapport à l année précédente. En 2014, dans les centres urbains, les mises en chantier de maisons individuelles ont décliné de 12 % en regard de l année précédente. Pour ce qui est des logements collectifs (maisons jumelées, en rangée et appartements), une hausse d environ 10 % est observée. Ainsi, après plusieurs années durant lesquelles les mises en chantier avoisinaient le cap des unités, le volume s est maintenu sous la barre des pour une autre année. Une stagnation de l emploi et le plus vaste choix de propriétés existantes à vendre ont réduit la demande de maisons individuelles neuves. La hausse de l activité observée du côté des logements collectifs est attribuable à plusieurs grands immeubles du centre-ville de Montréal dont la mise en chantier a été enregistrée en 2014, mais dont l excavation a débuté il y a quelques années. N eût été cette activité, le bilan de cette catégorie de logement (ainsi que le bilan global) aurait été en baisse. Selon les dernières prévisions effectuées par la SCHL, les mises en chantier au Québec totaliseront unités en 2015 et unités en Le rythme modéré de la croissance de l économie et de l emploi pèsera sur la demande de logements, neufs comme existants, cette année et l an prochain. De plus, le nombre de mises en chantier sera aussi limité par des stocks relativement élevés de logements neufs et existants. Sur le plan régional Sur le plan régional au quatrième trimestre, un recul des mises en chantier a été observé dans environ 60 % centres urbains du Québec. Plusieurs différences s observent au sein des centres. Quant à l ensemble des régions rurales, une hausse notable a eu lieu durant cette même période. Pour ce qui est des régions métropolitaines de recensement (RMR), quatre d entre elles ont enregistré des reculs notables des mises en chantier au dernier trimestre de Par ailleurs, la RMR de Montréal a affiché une hausse d environ 24 %, attribuable aux grands chantiers de copropriétés à son centre-ville. La région de Trois-Rivières a également affiché une progression importante grâce à une hausse dans la catégorie des appartements. Pour ce qui est des centres de habitants et plus, c est la moitié qui a diminué au quatrième trimestre, tandis que pour les plus petites agglomérations (dont la population est entre et habitants), ce sont les deux tiers qui ont accusé un recul durant cette période. Qu il s agisse des résultats du quatrième trimestre ou de celles pour l ensemble de l année 2014, l évolution des mises en chantiers dans les centres urbains au Québec est relativement uniforme selon les catégories de bâtiments : les mises en chantier de maisons individuelles reculent en raison de la conjoncture économique et de la détente du marché de la revente, celles des maisons jumelées et en rangée sont en hausse en raison de leur caractère relativement abordable, et, à l exception de la RMR de Montréal, la catégorie des appartements accuse un recul en lien avec l offre relativement élevée sur les marchés. Marché de la revente Selon les données de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), transactions résidentielles ont été effectuées par l entremise du système Centris au quatrième trimestre de l an dernier. Il s agit d une hausse d environ 5 % en regard de la même période en Durant cette période, les trois catégories résidentielles (maisons en tenure libre, copropriétés et petits logements locatifs 2 ) ont toutes affiché une certaine augmentation des ventes par Centris par rapport à la même période de l année précédente. Composant environ 80 % des transactions, les maisons en tenure libre, dites unifamiliales, ont donc enregistré une augmentation semblable à l ensemble du marché (5 %), pendant que le segment des 1 On entend par «habitations en propriété absolue» les logements dont le propriétaire détient également le titre de propriété du terrain. 2 Immeubles de 2 à 5 unités de logement 2

3 copropriétés (20 % des ventes) enregistre une hausse plus modeste comparable (2 %). Les transactions d immeubles appartenant à la catégorie des petits immeubles à vocation locative ont bondi de 15 %. L analyse des données trimestrielles désaisonnalisées montre une accélération de la cadence des transactions depuis deux trimestres. Cette évolution est observable pour chacune des catégories de marché. Pour l ensemble du marché, l augmentation des ventes s est accompagnée d une hausse des inscriptions telle que le prix moyen n a que faiblement augmenté. Cependant, dans le cas de la copropriété, la stabilité des inscriptions a contribué à une croissance de prix un peu plus forte. En données brutes, le prix moyen pour l ensemble des résidences transigées par l entremise de Centris au quatrième trimestre était de $, en hausse de 2,6 % comparativement au dernier trimestre de L analyse du prix moyen par marché visé révèle une croissance de 1,4 % pour les maisons unifamiliales, de 0,5 % pour les petits immeubles locatifs et une variation de 3,8 % dans le cas des copropriétés. Comme mentionné, ces résultats sont conformes avec l évolution récente sur ces segments de marchés. Le redressement de la demande, observé en deuxième moitié d année a permis au bilan annuel des ventes par Centris de demeurer relativement stable (-1 %) en regard de l année Cette stabilité est observable pour chacun des segments de marché. Quant au prix moyen annuel, il est demeuré également relativement stable (+1 %) pour l ensemble du marché. La SCHL prévoit que la croissance modérée de l emploi limitera la croissance des reventes à 2 % pour les deux prochaines années. Quant au prix moyen, sa croissance sera également sous la barre des 2 % en 2015 et Enquête SCHL sur le marché locatif (automne 2014) Selon l Enquête sur les logements locatifs réalisée en octobre par la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL), le taux d inoccupation moyen des immeubles d initiative privée comprenant trois logements et plus a augmenté de 0,6 point de pourcentage entre octobre 2013 et octobre 2014 dans les centres urbains ( habitants et plus), pour s établir à 3,7 %. Parmi les 44 centres urbains de la province, 45 % ont enregistré une progression du taux d inoccupation entre les deux enquêtes automnales. Le taux d inoccupation n a pas affiché de variation significative sur le plan statistique dans près du tiers des centres urbains, tandis que dans 20 % d entre eux, il a accusé une diminution. Bien que l évolution et l état des marchés locatifs au Québec reflètent toujours l incidence des facteurs fondamentaux sur l offre et la demande, la diversité des conjonctures se traduit par des effets qui varient selon les régions. C est une demande moins soutenue, combinée à un plus grand nombre de logements offerts en location, qui a donné lieu à cette hausse du taux d inoccupation observée au Québec. Indicateurs économiques Selon les plus récents comptes économiques pour la province du Québec, le PIB (annualisé et en dollars enchaînés de 2007) a progressé de 0,4 % en termes réels au troisième trimestre Ceci fait suite à une hausse de 0,3 % au premier et au deuxième trimestre. Selon les comptes économiques, la croissance, au troisième trimestre, proviendrait du commerce extérieur. Selon les plus récents résultats de l Enquête de la population active de Statistique Canada, le niveau de l emploi est demeuré relativement stable au quatrième trimestre (+0,06 %). Au troisième trimestre, le taux de chômage était estimé à 7,6 %. Migration Selon les dernières estimations de la population de Statistique Canada (troisième trimestre 2014), le bilan migratoire pour le Québec a progressé en regard de la même période l an dernier. Ce résultat est attribuable à une augmentation du bilan international, qui a plus que compensé une hausse du déficit interprovincial. 3

4 TABLEAUX COMPRIS DANS LES RAPPORTS ACTUALITÉS HABITATION Fournis dans TOUS les rapports: 1 Logements mis en chantier (DDA et Tendance) 1.1 Sommaire de l'activité, de la région 2 Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités trimestre courant 2.1 Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités cumul annuel 3 Logements achevés par sous-marché et type d'unités trimestre courant 3.1 Logements achevés par sous-marché et type d'unités cumul annuel 4 Logements individuels écoulés par fourchette de prix 5 Activité au MLS 6 Niveau des indicateurs économiques 6.1 Variations des indicateurs économiques Fournis dans CERTAINS des rapports: 1.3 Historique des logements mis en chantier, de la région (une fois l an) 2.2 Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé trimestre courant 2.3 Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé cumul annuel 2.4 Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé trimestre courant 2.5 Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé cumul annuel 3.2 Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé trimestre courant 3.3 Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé cumul annuel 3.4 Logements achevés par sous-marché et marché visé trimestre courant 3.5 Logements achevés par sous-marché et marché visé cumul annuel Acronymes/symboles s.o. Sans objet * Il se peut que le total ne corresponde pas à la somme de ses parties, notamment lorsqu il y a des coopératives et des logements de type inconnu. ** Variation supérieure à 200 % - Néant -- Nombre infime DD Données désaisonnalisées (chiffres mensuels corrigés des variations saisonnières habituelles) 4

5 Tableau 1: Logements mis en chantier (DDA et Tendance) décembre 2014 Québec novembre 2014 décembre 2014 Tendance 1, centres urbains DDA, centres urbains décembre 2013 décembre 2014 Données réelles, centres urbains 2 décembre - maisons individuelles décembre - logements collectifs décembre - tous les logements Janvier à décembre - maisons individuelles Janvier à décembre - logements collectifs Janvier à décembre - tous les logements Source: SCHL 1 Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) 2 Centres comptant au moins habitants Données détaillées disponibles sur demande 5

6 Individuels Tableau 1.1 : Sommaire de l'activité, région du Québec Quatrième trimestre 2014 Centres urbains Logements pour propriétaire-occupant En propriété absolue Jumelés En rangée, appart. et autres Individuels En copropriété Jumelés et en rangée Appart. et autres Logements locatifs Individuels, jumelés et en rangée Appart. et autres Centres ruraux Tous logements confondus* LOGEMENTS MIS EN CHANTIER T T Variation en % -12,5 4,2 3,1 s.o. 47,9 36,0 0,0-21,7 26,4 3, Variation en % -12,2 4,2 13,6 s.o. 85,8 13,1 32,0 4,0-7,1 2,8 LOGEMENTS EN CONSTRUCTION T T Variation en % -15,1-7,8 27,3 s.o. 16,0-13,7-20,0 12,2 8,1-3,6 LOGEMENTS ACHEVÉS T T Variation en % -8,7 6,6-13,9 s.o. ** 9,2-100,0-4,6-22,9-3, Variation en % -16,1-5,1-28,3 s.o. 78,7 19,3-8,8 0,5-13,5-1,7 LOGEMENTS ACHEVÉS ET NON ÉCOULÉS T s.o. s.o. s.o T s.o. s.o. s.o Variation en % -10,7 13,1-0,3 s.o. 100,0 28,0 s.o. s.o. s.o. 19,0 LOGEMENTS ÉCOULÉS T s.o. s.o. s.o T s.o. s.o. s.o Variation en % -7,1 1,5-17,9 s.o. ** 13,2 s.o. s.o. s.o. 4, s.o. s.o. s.o s.o. s.o. s.o Variation en % -14,4-4,8-29,2 s.o. 41,4 14,0 s.o. s.o. s.o. 0,8 Source : SCHL (Relevé des mises en chantier et des achèvements, Relevé des logements écoulés sur le marché) 6

7 Tableau 1.3 : Historique des logements mis en chantier, région du Québec Centres urbains Individuels Logements pour propriétaire-occupant En propriété absolue Jumelés En rangée, appart. et autres Individuels En copropriété Jumelés et Appart. et en rangée autres Logements locatifs Individuels, jumelés et en rangée Appart. et autres Centres ruraux Tous logements confondus* Variation en % -12,2 4,2 13,6 s.o. 85,8 13,1 32,0 4,0-7,1 2, Variation en % -21,8-26,1-54,8-100,0-28,3-28,9-13,8 10,7-12,6-20, Variation en % -7,5-1,1-1,5 s.o. 31,7 1,2 s.o. -2,4 3,8-2, Variation en % -14,3-12,4-0,2 s.o. -43,4 20,7-100,0-20,2-15,9-5, Variation en % 4,9 30,9 19,5 s.o. 4,1 31,3-88,2 23,0 22,5 18, Variation en % -14,5 4,5-2,3 s.o. -45,1-3,3 25,0-24,9 0,8-9, Variation en % -5,3 21,2 14,6 s.o. -35,3 21,6-24,4-6,7-17,2-1, Variation en % 3,5 5,3 39,9 s.o. 27,2-9,0 ** 8,8-8,6 1, Variation en % -7,2-0,1 49,8 s.o. -33,5-4,3 22,2 7,0-13,1-6,

8 Tableau 2 : Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités Québec Quatrième trimestre 2014 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché T T T T T T T T T T Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,2 Montréal ,6 Québec ,7 Saguenay ,2 Sherbrooke ,8 Trois-Rivières ,4 Centres de à habitants Drummondville ,1 Granby ,0 Rimouski ,3 Saint-Hyacinthe ,9 Saint-Jean-sur-Richelieu ,0 Shawinigan ,9 Centres de à habitants Alma ,9 Amos ,0 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,1 Dolbeau-Mistassini ,0 Gaspé ,9 Hawkesbury s.o. Joliette ,3 Lachute ,4 La Tuque s.o. Les Îles-de-la-Madeleine ,0 Marieville ,0 Matane ,8 Mont-Laurier ,0 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,7 Rawdon ,7 Rivière-du-Loup ,3 Roberval ,3 Rouyn-Noranda ,6 Saint-Félicien ,5 Saint-Georges s.o. Saint-Lin-Laurentides ,2 Sainte-Adèle ,6 Sainte-Agathe-des-Monts ,0 Sainte-Marie ,8 Sainte-Sophie ,1 Salaberry-de-Valleyfield ** Sept-Îles ,0 Sorel-Tracy ,9 Thetford Mines ,6 Val d'or ,3 Victoriaville ,2 Québec ( habitants et plus) ,6 8

9 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,1 Montréal ,4 Québec ,9 Saguenay ,9 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,1 Centres de à habitants Drummondville ,2 Granby ,4 Rimouski ,8 Saint-Hyacinthe ,3 Saint-Jean-sur-Richelieu ,8 Shawinigan ,5 Centres de à habitants Alma ,8 Amos ,5 Baie-Comeau ,7 Cowansville ,9 Dolbeau-Mistassini ,3 Gaspé ,8 Hawkesbury ** Joliette ,1 Lachute ,8 La Tuque ,2 Les Îles-de-la-Madeleine ,8 Marieville ,4 Matane ,8 Mont-Laurier ,6 Montmagny ,3 Pembroke s.o. Prévost ,6 Rawdon ,9 Rivière-du-Loup ,2 Roberval ,5 Rouyn-Noranda ,3 Saint-Félicien ,1 Saint-Georges ,1 Saint-Lin-Laurentides ,4 Sainte-Adèle ,5 Sainte-Agathe-des-Monts ,5 Sainte-Marie ,3 Sainte-Sophie ,3 Salaberry-de-Valleyfield ,4 Sept-Îles ,1 Sorel-Tracy ,4 Thetford Mines ,6 Val d'or ,2 Victoriaville ,7 Québec ( habitants et plus) Tableau 2.1 : Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités Québec Janvier - décembre ,6 9

10 Tableau 2.2 : Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 En rangée Appart. et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

11 Tableau 2.3 : Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En rangée Appart. et autres Sous-marché Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs

12 Tableau 2.4 : Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

13 Tableau 2.5 : Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

14 Tableau 3 : Logements achevés par sous-marché et type d'unités Québec Quatrième trimestre 2014 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation T T T T T T T T T T en % Centres de habitants et plus Gatineau ,7 Montréal ,6 Québec ,5 Saguenay ,0 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,6 Centres de à habitants Drummondville ,7 Granby ,0 Rimouski ,9 Saint-Hyacinthe ,3 Saint-Jean-sur-Richelieu ,7 Shawinigan ** Centres de à habitants Alma ,4 Amos ,5 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,0 Dolbeau-Mistassini ,4 Gaspé ,8 Hawkesbury ,0 Joliette ,8 Lachute ,0 La Tuque ,5 Les Îles-de-la-Madeleine ,0 Marieville ,0 Matane ,3 Mont-Laurier ,2 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,8 Rawdon ,0 Rivière-du-Loup ,7 Roberval ,0 Rouyn-Noranda ** Saint-Félicien ,3 Saint-Georges ** Saint-Lin-Laurentides ,1 Sainte-Adèle ** Sainte-Agathe-des-Monts ,5 Sainte-Marie ,1 Sainte-Sophie ,9 Salaberry-de-Valleyfield ,2 Sept-Îles ,8 Sorel-Tracy ,2 Thetford Mines ,0 Val d'or ** Victoriaville ,7 Québec ( habitants et plus) ,2 14

15 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,2 Montréal ,1 Québec ,6 Saguenay ,4 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,2 Centres de à habitants Drummondville ,4 Granby ,6 Rimouski ,5 Saint-Hyacinthe ,7 Saint-Jean-sur-Richelieu ,0 Shawinigan ,4 Centres de à habitants Alma ,7 Amos ,7 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,5 Dolbeau-Mistassini ,1 Gaspé ,7 Hawkesbury ,6 Joliette ,8 Lachute ,1 La Tuque ,1 Les Îles-de-la-Madeleine ** Marieville ,9 Matane ,3 Mont-Laurier ,4 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,6 Rawdon ,0 Rivière-du-Loup ,5 Roberval ,3 Rouyn-Noranda ,2 Saint-Félicien ,2 Saint-Georges ,0 Saint-Lin-Laurentides ,0 Sainte-Adèle ,8 Sainte-Agathe-des-Monts ,6 Sainte-Marie ,4 Sainte-Sophie ,8 Salaberry-de-Valleyfield ,3 Sept-Îles ,3 Sorel-Tracy ,5 Thetford Mines ,7 Val d'or ,0 Victoriaville ,6 Québec ( habitants et plus) Tableau 3.1 : Logements achevés par sous-marché et type d'unités Québec Janvier - décembre ,1 15

16 T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) Tableau 3.2 : Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 En rangée Appartements et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs

17 Tableau 3.3 : Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En rangée Appartements et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

18 Tableau 3.4 : Logements achevés par sous-marché et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

19 Sous-marché Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) Tableau 3.5 : Logements achevés par sous-marché et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Tous logements confondus*

20 Sous-marché Tableau 4 : Logements individuels écoulés par fourchette de prix, Québec Quatrième trimestre 2014 Fourchettes de prix < $ $ $ $ $ $ $ $ + N bre % N bre % N bre % N bre % N bre % Tous logements confondus Prix médian ($) Prix moyen ($) Drummondville Q , , , ,2 5 9, Q , , ,5 9 18, , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Granby Q ,2 3 9,7 7 22,6 6 19, , Q ,0 7 16,3 9 20, , , Year-to-date ,7 10 8, , , , Year-to-date , , , , , Rimsouki 1 Q ,0 2 9,1 6 27,3 6 27,3 8 36, Q s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o Year-to-date , , , , , Year-to-date 2013 s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o Saint-Hyacinthe Q ,0 0 0,0 1 25,0 2 50,0 1 25, Q ,0 0 0,0 0 0,0 0 0, , Year-to-date ,0 0 0,0 3 16,7 3 16, , Year-to-date ,0 1 3, ,4 6 18, , Saint-Jean-sur-Richelieu Q ,0 0 0,0 1 3,7 3 11, , Q ,0 1 2,9 3 8, , , Year-to-date ,0 0 0,0 8 7, , , Year-to-date ,0 2 1, , , , Shawinigan Q , ,3 6 23,1 3 11,5 5 19, Q ,7 5 22,7 6 27,3 4 18,2 2 9, Year-to-date , , ,4 7 7, , Year-to-date , , , , , Gatineau CMA Q ,7 0 0,0 6 4, , , Q ,0 0 0, , , , Year-to-date ,2 2 0,4 19 4, , , Year-to-date ,0 3 0,6 48 9, , , Montréal CMA Q ,4 12 2,2 24 4,3 52 9, , Q ,2 9 1,6 46 8, , , Year-to-date ,2 47 2, , , , Year-to-date ,2 63 2, , , , Québec CMA Q ,0 5 2,8 17 9, , , Q ,7 4 3, , , , Year-to-date ,8 17 2, , , , Year-to-date ,1 19 3, , , , C est la première année en 2013 que ce centre est visé par notre enquête. 20

21 Sous-marché Tableau 4 : Logements individuels écoulés par fourchette de prix, Québec Quatrième trimestre 2014 Fourchettes de prix < $ $ $ $ $ $ $ $ + N bre % N bre % N bre % N bre % N bre % Tous logements confondus Prix médian ($) Prix moyen ($) Saguenay CMA Q ,0 8 13, , , , Q ,1 7 7, , , , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Sherbrooke CMA Q ,0 1 0, , , , Q , ,7 7 6, , , Year-to-date ,3 19 5, , , , Year-to-date ,1 35 7, , , , Trois-Rivières CMA Q , , ,8 7 11, , Q , , ,0 6 12,0 6 12, Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Total Urban Centres in Québec (50,000+) Q ,0 75 5, , , , Q ,6 73 5, , , , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Source : SCHL (Relevé des logements écoulés sur le marché) 21

22 Tableau 5 : Activité MLS, Québec Quatrième trimestre 2014 Variation Nombre de Rapport ventesnouvelles Variation Nombre de Nombre de Nombre de en %, d'une nouvelles ventes 1 ventes en nouvelles Prix moyen 1 en %, d'une Prix moyen année à l'autre 2 DD 1 inscriptions 1 inscriptions en inscriptions en ($) année à ($) en DD 1 DD 1 DD 1 l'autre Janvier , , , Février , , , Mars , , , Avril , , , Mai , , , Juin , , , Juillet , , , Août , , , Septembre , , , Octobre , , , Novembre , , , Décembre , , , Janvier , , , Février , , , Mars , , , Avril , , , Mai , , , Juin , , , Juillet , , , Août , , , Septembre , , , Octobre , , , Novembre , , , Décembre , , , T , , , T , , , , , , ,3-4,91-6, , , , , MLS est une marque de commerce enregistrée de l'association canadienne de l'immeuble (ACI). 1 Source: ACI (MLS ) 2 Source: SCHL, adaptation de données d'aci (MLS ) 22

23 P. et I. par tranche de $ Tableau 6 : Niveau des indicateurs économiques, Québec Quatrième trimestre 2014 Taux d'intérêt Taux hypothécaires Terme Terme de 5 de 1 an ans Milliers d'emplois (DD) Taux de chômage (%) (DD) Migration nette totale Indice de la confiance des consommateurs (2002=100) Rémunération hebdomadaire moyenne ($) Livraisons manufacturières (milliers de $) Taux de change (cents É.-U.) 2013 Janvier - mars 593 3,0 5, ,3 7, , ,53 Avril - juin 590 3,0 5, ,9 7, , ,90 Juillet - septembre 597 3,1 5, ,1 7, , ,45 Octobre - décembre 601 3,1 5, ,2 7, , , Janvier - mars 591 3,1 5, ,2 7, , ,18 Avril - juin 570 3,1 4, ,4 7, , ,39 Juillet - septembre 570 3,1 4, ,3 7, , ,97 Octobre - décembre 570 3,1 4, ,6 7,6 61, ,43 Tableau 6.1 : Variation (1) des indicateurs économiques, Québec Quatrième trimestre 2014 Taux d'intérêt Milliers Taux de Migration Indice de la Rémunération Taux Taux Livraisons P. et I. par d'emplois chômage nette confiance des hebdomadaire de hypothécaires manufacturières tranche de (DD) (DD) totale consommateurs moyenne change Terme Terme $ de 1 an de Janvier - mars -0,5-0,3 0,0 2,5-0,7-5,3 8,5 2,3-1,6-1,8 Avril - juin -1,9-0,2-0,2 1,1 0,0-15,9-0,2 0,6-5,2-1,8 Juillet - septembre 0,3 0,0 0,0 0,5 0,2-26,4-0,2 0,0 0,6-4,5 Octobre - décembre 1,0 0,1 0,1 0,5 0,0-149,4 10,0 2,1 1,0-5, Janvier - mars -0,5 0,1 0,0 0,3 0,2-22,8 7,0 3,2 4,1-8,5 Avril - juin -3,4 0,1-0,4-0,4 0,1 2,4-2,0 4,0 8,1-4,7 Juillet - septembre -4,6 0,0-0,5 0,4 0,0 23,7-15,8 3,3 8,9-5,7 Octobre - décembre -5,2 0,0-0,6-0,6 0,1-12,5 1,1-7,7 P. et I. : principal et intérêt (pour un prêt hypothécaire de $ amorti sur 25 ans et consenti au taux à cinq ans courant) IPLN : Indice des prix des logements neufs IPC : Indice des prix à la consommation DD : données désaisonnalisées (I) Variation d'une année à l'autre exprimée en pourcentage Sources : SCHL, adaptation de données de Statistique Canada (CANSIM), Statistique Canada (CANSIM), Conference Board of Canada 23

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec le marché de l habitation RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Date de diffusion : Table des matières 2011 3 Le taux d inoccupation Faits saillants Le taux d inoccupation était estimé à 8,1

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Page 1 of 6 Aussi dans ce numéro Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre. Forte croissance des ventes résidentielles dans la région de Gatineau Les Canadiens

Plus en détail

La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité

La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité février 1 La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité La chute de la construction neuve et des ventes de propriétés existantes semble maintenant terminée au Québec. Le repli de,3 % des

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 Rapport d enquête Pour tout renseignement concernant

Plus en détail

GUIDE PLUMITIFS des Palais de justice et des cours municipales du Québec

GUIDE PLUMITIFS des Palais de justice et des cours municipales du Québec GUIDE PLUMITIFS des Palais de justice et des cours municipales du Québec 4 e édition soquij.qc.ca La Société québécoise d information juridique (SOQUIJ) est heureuse de vous compter parmi les utilisateurs

Plus en détail

Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2009-2010. Tome II

Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2009-2010. Tome II Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2009-2010 Tome II Photo de la page couverture Hôtel du Parlement, Daniel Lessard, Collection Assemblée nationale Rapport du

Plus en détail

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation RMR de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : premier trimestre de

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPRÉSENTATION ET DE RÉCEPTION (R-05)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPRÉSENTATION ET DE RÉCEPTION (R-05) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPRÉSENTATION ET DE RÉCEPTION (R-05) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPRÉSENTATION

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

marché du travail nvestissements LA SITUATION ÉCONOMIQUE économie tourisme transport démographie ise en chantier résidentielles logement

marché du travail nvestissements LA SITUATION ÉCONOMIQUE économie tourisme transport démographie ise en chantier résidentielles logement LA SITUATION ÉCONOMIQUE 2013 DANS L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL nvestissements logement démographie ise en chantier résidentielles permis de construction tourisme transport économie marché du travail de

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

Rue / Route. Local polyvalent de services (LPS) Boischatel 105 Des Mas Société québécoise des infrastructures 17 0 $

Rue / Route. Local polyvalent de services (LPS) Boischatel 105 Des Mas Société québécoise des infrastructures 17 0 $ Poste MRC Acton Vale 1855 Landry Société québécoise des infrastructures 423 82 797 $ Poste MRC Alma 2775 Du Pont Sud Société québécoise des infrastructures 1 344 301 910 $ Poste MRC Amos 31 4e Rue Est

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 MARCHÉ DE LA REVENTE ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES AU QUÉBEC Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives

Plus en détail

Rapport financier trimestriel

Rapport financier trimestriel SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Rapport financier trimestriel TROISIÈME TRIMESTRE 30 septembre 2013 (non audité) Table des matières RAPPORT DE GESTION... 3 INTRODUCTION... 4 Énoncés prospectifs...

Plus en détail

Erspectives du marché DE l habitation

Erspectives du marché DE l habitation Erspectives du marché DE l habitation Baisse d activité sur le marché de l habitation en 25 Le marché de la revente Le marché de la revente, cet irréductible Il y a un an, nous avions prévu, pour 25, une

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Constats et solutions pour préserver le parc de logements locatifs privés Les Entretiens sur l habitat Montréal, 26 mars 2013 Par Hans Brouillette

Plus en détail

Guide d accompagnement de la carte de la défavorisation des familles avec enfants de moins de 18 ans de l île de Montréal. hosoi

Guide d accompagnement de la carte de la défavorisation des familles avec enfants de moins de 18 ans de l île de Montréal. hosoi Guide d accompagnement de la carte de la défavorisation des familles avec enfants de moins de 18 ans de l île de Montréal hosoi michel amelie Carte de la défavorisation 2008 d taxe du scolaire Comité de

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale Document

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Siège social Siège social 1400, boul. Guillaume-Couture Lévis (Québec) G6W 8K7 6 735,7 1 654 611,60 $ Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec 53,

Plus en détail

Le marché locatif se porte bien au Québec et en Ontario

Le marché locatif se porte bien au Québec et en Ontario 7 août Le marché locatif se porte bien au et en Ontario Au cours des dernières années, l essor du marché de la copropriété a retenu l attention du secteur résidentiel. Maintenant que celui-ci a basculé

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Analyse approfondie du marché des logements au Canada, dans les provinces et neuf régions métropolitaines. Note de conjoncture résidentielle Été 2011

Analyse approfondie du marché des logements au Canada, dans les provinces et neuf régions métropolitaines. Note de conjoncture résidentielle Été 2011 Note de conjoncture résidentielle Été 211 Analyse approfondie du marché des logements au Canada, dans les provinces et neuf régions métropolitaines PERFORMANCE ET TENDANCES ÉCONOMIQUES Note de conjoncture

Plus en détail

Règlement du concours «Vis ta passion»

Règlement du concours «Vis ta passion» Règlement du concours «Vis ta passion» Sous réserve des lois applicables au Québec, le présent règlement régit tous les aspects du concours «Vis ta passion» et lie les parties, soit l Ordre des CPA du

Plus en détail

Prévisions économiques

Prévisions économiques Prévisions économiques 2014 2015 Prévisions économiques 2014-2015 : Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles actuelles ainsi qu un ensemble de facteurs, l Association

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Rapport. annuel sur le développement. ottawa.ca. Mai 2009 Publication N o 12-35 20031115S. 2008021017G.indd

Rapport. annuel sur le développement. ottawa.ca. Mai 2009 Publication N o 12-35 20031115S. 2008021017G.indd Rapport annuel sur le développement 2008 20031115S 2008021017G.indd Mai 2009 Publication N o 12-35 ottawa.ca RAPPORT ANNUEL SUR LE DÉVELOPPEMENT 2008 Ville d Ottawa Services d infrastructure et Viabilité

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR. Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000

POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR. Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000 POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000 Direction des ressources financières 4 e révision CA du 2 février

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Publications imprimées. Express 2.0. Catalogue 2010. Azimut, Documentation juridique. soquij.qc.ca

Publications imprimées. Express 2.0. Catalogue 2010. Azimut, Documentation juridique. soquij.qc.ca Catalogue 2010 Azimut, Documentation juridique Express 2.0 Publications imprimées soquij.qc.ca 2010 Les Express 2.0 4 L Express et L Express Travail 5 Les thèmes 6 La tarification 7 Table des matières

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

LA PLUS FORTE CROISSANCE AU QUÉBEC! CONSTRUCTION DOMICILIAIRE À SOREL-TRACY : DONNÉES STATISTIQUES ÉGALEMENT, LE MARCHÉ DE LA REVENTE DE MAISONS

LA PLUS FORTE CROISSANCE AU QUÉBEC! CONSTRUCTION DOMICILIAIRE À SOREL-TRACY : DONNÉES STATISTIQUES ÉGALEMENT, LE MARCHÉ DE LA REVENTE DE MAISONS LE MAGAZINE DES GENS D AFFAIRES DE SOREL-TRACY ET RÉGION Vol. 12 No 2 novembre 2010 CONSTRUCTION DOMICILIAIRE À SOREL-TRACY : LA PLUS FORTE CROISSANCE AU QUÉBEC! DONNÉES STATISTIQUES ÉGALEMENT, LE MARCHÉ

Plus en détail

COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT

COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT COMMUNICATION AND LANGUAGE SUPPORT COURSE LIST To help you identify your language needs, a self-assessment tool is available at the Quebec French language office website www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/auto_eval/index.html.

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

un actif à préserver et à développer

un actif à préserver et à développer un actif à préserver et à développer Une réponse concrète et durable aux problèmes de logement L accès à un logement convenable à prix accessible est une pierre d assise pour des conditions de vie décentes

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus

Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus par le ministère de l'éducation, des Loisirs et des Sports (MELS) ACCESS Continuing Education Centre

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT.

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. LE MARCHÉ DES TERRAINS ET DE LA COPROPRIÉTÉ SE REFROIDIRA-T-IL EN 2013 OU L INTÉRÊT SE MAINTIENDRA-T-IL SOMMET IMMOBILIER DE MONTRÉAL 4 avril 2013 QUELQUES GRANDS TITRES DES

Plus en détail

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067)

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) En 2015 Décret 1060-2014 concernant la population des municipalités pris le 3 décembre 2014 par le gouvernement du Québec. Publié

Plus en détail

Rendre accessible en priorité aux. membres du Barreau du Québec et de la. magistrature l information juridique

Rendre accessible en priorité aux. membres du Barreau du Québec et de la. magistrature l information juridique 1 Rendre accessible en priorité aux membres du Barreau du Québec et de la Être le courtier privilégié magistrature l information juridique en matière d information disponible et s assurer que l accès soit

Plus en détail

DOSSIER NOIR Logement et pauvreté. Chiffres et témoignages

DOSSIER NOIR Logement et pauvreté. Chiffres et témoignages Chiffres et témoignages Front d action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) Septembre 2014 Une véritable crise du logement Il faut remonter en 1996, au sortir d une longue et dure récession économique,

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

FONDS ASTRA. États financiers audités 31 décembre 2013

FONDS ASTRA. États financiers audités 31 décembre 2013 FONDS ASTRA États financiers audités 31 décembre 2013 Table des matières Page ASTRA Marché monétaire... 3 ASTRA Trésorerie... 7 ASTRA Obligations - Fiera Capital... 12 ASTRA Obligations - OGP... 15 ASTRA

Plus en détail

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca À L INTENTION DES TRAVAILLEUSES ET DES TRAVAILLEURS La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca Vous avez subi un accident du travail, vous souffrez

Plus en détail

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2 Juillet 215 Volume 13, numéro 2 Ce document est réalisé conjointement par : Bruno Verreault et Jean-François Fortin Direction des statistiques économiques INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC (ISQ) Pierre-Luc

Plus en détail

Tendances immobilières mondiales

Tendances immobilières mondiales Adrienne Warren 1..1 adrienne.warren@scotiabank.com Le 9 septembre 1 immobilières mondiales Les conditions restent inégales sur les marchés de l habitation à l échelle mondiale À l échelle mondiale, les

Plus en détail

Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'a pplication de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public :

Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'a pplication de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public : Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'application de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public : un devoir pour l'état Mémoire de la Fédération des chambres immobilières

Plus en détail

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015 Portrait du marché hypothécaire québécois www.jlr.ca PORTRAIT DU MARCHÉ HYPOTHÉCAIRE QUÉBÉCOIS Le marché hypothécaire se transforme et l équipe de JLR a décidé de faire le point

Plus en détail

Données statistiques

Données statistiques Données statistiques Févr. 2002 Les logements vacants à Genève Résultats de l enquête de juin 2001 Edition Responsable de la publication Office cantonal de la statistique (OCSTAT) Genève Dominique Frei,

Plus en détail

Les arches d'amitié Lions érigées dans quatre endroits en Ontario et au Québec

Les arches d'amitié Lions érigées dans quatre endroits en Ontario et au Québec Les arches d'amitié Lions érigées dans quatre endroits en Ontario et au Québec Ce recueil d information sur les Arches d Amitié du MD«A» (Ontario-Québec) a été rendu possible grâce à l information trouvée

Plus en détail

Assemblée générale 20 février 2014. Heures de libération pour les résidents de l ARM

Assemblée générale 20 février 2014. Heures de libération pour les résidents de l ARM Assemblée générale 20 février 2014 Heures de libération pour les résidents de l ARM Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital de Montréal pour enfants Hôpital général de Montréal Hôpital neurologique

Plus en détail

Circuit collégial pour l admission de 2014-2015

Circuit collégial pour l admission de 2014-2015 Circuit collégial pour l admission de 2014-2015 Fais ton choix! UN QUÉBEC Circuit collégial pour l admission de 2014-2015 La publication annuelle du ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche,

Plus en détail

Guide pour le modèle de cautionnement

Guide pour le modèle de cautionnement Guide pour le modèle de cautionnement Le formulaire de cautionnement qui accompagne ce guide est le fruit d une collaboration entre l Association canadienne de caution et le ministère du Développement

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015 BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015 Usage de l'espace occupé Adresse Nom du locateur 1, place du Commerce, bureau 200, Brossard (Québec) J4W 2Z7 1, rue Raymond,

Plus en détail

Stratégie nationale de UNE A PPR O C HE R E SP O NS A B L E E T N OVAT R I C E

Stratégie nationale de UNE A PPR O C HE R E SP O NS A B L E E T N OVAT R I C E Stratégie nationale de UNE A PPR O C HE R E SP O NS A B L E E T N OVAT R I C E Stratégie nationale de UNE A PPR O C HE R E SP O NS A B L E E T N OVAT R I C E Cette publication a été réalisée par la Direction

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! Produit par: L Association ion coopérative opér d économie omie familiale iale (ACEF) de la Rive Sud de Montréal 2010 ch. de Chambly, Longueuil (Québec) J4J 3Y2 Tél.: 450 677-6394 Sans frais : 1 877 677-6394

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! BESOIN D ARGENT? ATTENTION AUX REQUINS! GUIDE SUR LES INTERMÉDIAIRES FINANCIERS VOUS NE POUVEZ PLUS PAYER VOS DETTES? Vous êtes tenté d aller vers un service qui annonce des solutions miracles? Attention

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue

PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue PROBLÉMATIQUE DU LOGEMENT EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Mai 2013 33, ave Horne, bureau 203, Rouyn-Noranda, Qc, J9X 4S1 Chambre immobilière de l Abitibi-Témiscamingue

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

Avec vous sur la route du succès. Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS 2015. En collaboration avec :

Avec vous sur la route du succès. Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS 2015. En collaboration avec : Avec vous sur la route du succès JUILLET/AOÛT 2015 www.lechodutransport.com Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS 2015 En collaboration avec : 2015 Répertoire

Plus en détail

CIRCUIT COLLÉGIAL pour l admission de 2015-2016 C H OIX!

CIRCUIT COLLÉGIAL pour l admission de 2015-2016 C H OIX! CIRCUIT COLLÉGIAL pour l admission de 2015-2016 FAIS TON C H OIX! Circuit collégial pour l admission de 2015-2016 La publication annuelle du ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche et de

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

AMRM. Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014

AMRM. Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014 AMRM Heures de libération des résidents Journée carrière Québec du 10 octobre 2014 Centres hospitaliers universitaires (CHU) Centre hospitalier de l Université de Montréal (CHUM) et UMF Centre hospitalier

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION 1055, 116 e Rue Ville de Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec Présenté à la Ville de Québec Québec, mars 2011 Québec et Est du Québec 1750, avenue de Vitré,

Plus en détail

Avec vous sur la route du succès. Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS. En collaboration avec :

Avec vous sur la route du succès. Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS. En collaboration avec : Avec vous sur la route du succès JUILLET/AOÛT 2014 2014 Répertoire des MANDATAIRES ACCRÉDITÉS EN VÉRIFICATION MÉCANIQUE POUR VÉHICULES LOURDS www.lechodutransport.com En collaboration avec : 2014 Répertoire

Plus en détail

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 RAPPORT DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 3 3 4 5 6 7 8 9 9 10 17 19 20 22 23 24 24 25 27 34 35 35 39 41 45 INTRODUCTION ÉNONCÉS PROSPECTIFS MISE EN GARDE MESURES FINANCIÈRES

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail