Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014. Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015"

Transcription

1 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014 Selon les résultats du dernier relevé effectué par la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier résidentielles dans l ensemble du Québec (centres urbains et régions rurales) ont augmenté d environ 4 % au quatrième trimestre de premier trimestre de 2015 Au total, habitations ont été commencées entre octobre et décembre 2014, comparativement à un an auparavant. Par ailleurs, le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même trimestre (40 113) représente un régime plus fort que celui du troisième trimestre (37 254). Mises en chantier (province de Québec) données désaisonnalisées et annualisées (milliers) Dans les centres urbains de la province (dont la population est de habitants ou plus), une baisse de 7 % des mises en chantier a été observée dans la catégorie des Table des matières 1 Marché du neuf au quatrième trimestre de Le bilan Sur le plan régional 2 Marché de la revente 3 Enquête SCHL sur le marché locatif (automne 2014) 3 Indicateurs économiques 3 Migration 4 Tableaux statistiques Figure Mises en chantier(province de Québec) données désaisonnalisées et annualisées (milliers) rural urbain 2012 T T T T T T T T T T4 24 Méthodes d enquête 24 Définitions A b o n n e z - vo u s m a i n t e n a n t! à cette publication et à d autres rapports du CAM en passant par le Bureau de commandes, à l adresse C est pratique et rapide! Vous pouvez consulter, imprimer ou télécharger les publications, ou encore vous y abonner et les recevoir par courriel, le jour même où elles sont diffusées. Mieux encore, la version électronique des produits nationaux standards est maintenant gratuite. Source : SCHL source : SCHL Marché de l habitation : notre savoir à votre service AU CŒUR DE L HABITATION

2 habitations en propriété absolue 1 en raison d un recul du côté de la maison individuelle. Les mises en chantier de copropriétés ont bondi de 36 % alors que les démarrages de chantiers de logements locatifs ont diminué de 22 % (voir tableau 1.1). Le bilan 2014 Le bilan du quatrième trimestre porte le cumul annuel de 2014 à mises en chantier (contre pour l année 2013). En 2014, la construction résidentielle au Québec aura donc augmenté de 3 % par rapport à l année précédente. En 2014, dans les centres urbains, les mises en chantier de maisons individuelles ont décliné de 12 % en regard de l année précédente. Pour ce qui est des logements collectifs (maisons jumelées, en rangée et appartements), une hausse d environ 10 % est observée. Ainsi, après plusieurs années durant lesquelles les mises en chantier avoisinaient le cap des unités, le volume s est maintenu sous la barre des pour une autre année. Une stagnation de l emploi et le plus vaste choix de propriétés existantes à vendre ont réduit la demande de maisons individuelles neuves. La hausse de l activité observée du côté des logements collectifs est attribuable à plusieurs grands immeubles du centre-ville de Montréal dont la mise en chantier a été enregistrée en 2014, mais dont l excavation a débuté il y a quelques années. N eût été cette activité, le bilan de cette catégorie de logement (ainsi que le bilan global) aurait été en baisse. Selon les dernières prévisions effectuées par la SCHL, les mises en chantier au Québec totaliseront unités en 2015 et unités en Le rythme modéré de la croissance de l économie et de l emploi pèsera sur la demande de logements, neufs comme existants, cette année et l an prochain. De plus, le nombre de mises en chantier sera aussi limité par des stocks relativement élevés de logements neufs et existants. Sur le plan régional Sur le plan régional au quatrième trimestre, un recul des mises en chantier a été observé dans environ 60 % centres urbains du Québec. Plusieurs différences s observent au sein des centres. Quant à l ensemble des régions rurales, une hausse notable a eu lieu durant cette même période. Pour ce qui est des régions métropolitaines de recensement (RMR), quatre d entre elles ont enregistré des reculs notables des mises en chantier au dernier trimestre de Par ailleurs, la RMR de Montréal a affiché une hausse d environ 24 %, attribuable aux grands chantiers de copropriétés à son centre-ville. La région de Trois-Rivières a également affiché une progression importante grâce à une hausse dans la catégorie des appartements. Pour ce qui est des centres de habitants et plus, c est la moitié qui a diminué au quatrième trimestre, tandis que pour les plus petites agglomérations (dont la population est entre et habitants), ce sont les deux tiers qui ont accusé un recul durant cette période. Qu il s agisse des résultats du quatrième trimestre ou de celles pour l ensemble de l année 2014, l évolution des mises en chantiers dans les centres urbains au Québec est relativement uniforme selon les catégories de bâtiments : les mises en chantier de maisons individuelles reculent en raison de la conjoncture économique et de la détente du marché de la revente, celles des maisons jumelées et en rangée sont en hausse en raison de leur caractère relativement abordable, et, à l exception de la RMR de Montréal, la catégorie des appartements accuse un recul en lien avec l offre relativement élevée sur les marchés. Marché de la revente Selon les données de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), transactions résidentielles ont été effectuées par l entremise du système Centris au quatrième trimestre de l an dernier. Il s agit d une hausse d environ 5 % en regard de la même période en Durant cette période, les trois catégories résidentielles (maisons en tenure libre, copropriétés et petits logements locatifs 2 ) ont toutes affiché une certaine augmentation des ventes par Centris par rapport à la même période de l année précédente. Composant environ 80 % des transactions, les maisons en tenure libre, dites unifamiliales, ont donc enregistré une augmentation semblable à l ensemble du marché (5 %), pendant que le segment des 1 On entend par «habitations en propriété absolue» les logements dont le propriétaire détient également le titre de propriété du terrain. 2 Immeubles de 2 à 5 unités de logement 2

3 copropriétés (20 % des ventes) enregistre une hausse plus modeste comparable (2 %). Les transactions d immeubles appartenant à la catégorie des petits immeubles à vocation locative ont bondi de 15 %. L analyse des données trimestrielles désaisonnalisées montre une accélération de la cadence des transactions depuis deux trimestres. Cette évolution est observable pour chacune des catégories de marché. Pour l ensemble du marché, l augmentation des ventes s est accompagnée d une hausse des inscriptions telle que le prix moyen n a que faiblement augmenté. Cependant, dans le cas de la copropriété, la stabilité des inscriptions a contribué à une croissance de prix un peu plus forte. En données brutes, le prix moyen pour l ensemble des résidences transigées par l entremise de Centris au quatrième trimestre était de $, en hausse de 2,6 % comparativement au dernier trimestre de L analyse du prix moyen par marché visé révèle une croissance de 1,4 % pour les maisons unifamiliales, de 0,5 % pour les petits immeubles locatifs et une variation de 3,8 % dans le cas des copropriétés. Comme mentionné, ces résultats sont conformes avec l évolution récente sur ces segments de marchés. Le redressement de la demande, observé en deuxième moitié d année a permis au bilan annuel des ventes par Centris de demeurer relativement stable (-1 %) en regard de l année Cette stabilité est observable pour chacun des segments de marché. Quant au prix moyen annuel, il est demeuré également relativement stable (+1 %) pour l ensemble du marché. La SCHL prévoit que la croissance modérée de l emploi limitera la croissance des reventes à 2 % pour les deux prochaines années. Quant au prix moyen, sa croissance sera également sous la barre des 2 % en 2015 et Enquête SCHL sur le marché locatif (automne 2014) Selon l Enquête sur les logements locatifs réalisée en octobre par la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL), le taux d inoccupation moyen des immeubles d initiative privée comprenant trois logements et plus a augmenté de 0,6 point de pourcentage entre octobre 2013 et octobre 2014 dans les centres urbains ( habitants et plus), pour s établir à 3,7 %. Parmi les 44 centres urbains de la province, 45 % ont enregistré une progression du taux d inoccupation entre les deux enquêtes automnales. Le taux d inoccupation n a pas affiché de variation significative sur le plan statistique dans près du tiers des centres urbains, tandis que dans 20 % d entre eux, il a accusé une diminution. Bien que l évolution et l état des marchés locatifs au Québec reflètent toujours l incidence des facteurs fondamentaux sur l offre et la demande, la diversité des conjonctures se traduit par des effets qui varient selon les régions. C est une demande moins soutenue, combinée à un plus grand nombre de logements offerts en location, qui a donné lieu à cette hausse du taux d inoccupation observée au Québec. Indicateurs économiques Selon les plus récents comptes économiques pour la province du Québec, le PIB (annualisé et en dollars enchaînés de 2007) a progressé de 0,4 % en termes réels au troisième trimestre Ceci fait suite à une hausse de 0,3 % au premier et au deuxième trimestre. Selon les comptes économiques, la croissance, au troisième trimestre, proviendrait du commerce extérieur. Selon les plus récents résultats de l Enquête de la population active de Statistique Canada, le niveau de l emploi est demeuré relativement stable au quatrième trimestre (+0,06 %). Au troisième trimestre, le taux de chômage était estimé à 7,6 %. Migration Selon les dernières estimations de la population de Statistique Canada (troisième trimestre 2014), le bilan migratoire pour le Québec a progressé en regard de la même période l an dernier. Ce résultat est attribuable à une augmentation du bilan international, qui a plus que compensé une hausse du déficit interprovincial. 3

4 TABLEAUX COMPRIS DANS LES RAPPORTS ACTUALITÉS HABITATION Fournis dans TOUS les rapports: 1 Logements mis en chantier (DDA et Tendance) 1.1 Sommaire de l'activité, de la région 2 Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités trimestre courant 2.1 Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités cumul annuel 3 Logements achevés par sous-marché et type d'unités trimestre courant 3.1 Logements achevés par sous-marché et type d'unités cumul annuel 4 Logements individuels écoulés par fourchette de prix 5 Activité au MLS 6 Niveau des indicateurs économiques 6.1 Variations des indicateurs économiques Fournis dans CERTAINS des rapports: 1.3 Historique des logements mis en chantier, de la région (une fois l an) 2.2 Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé trimestre courant 2.3 Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé cumul annuel 2.4 Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé trimestre courant 2.5 Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé cumul annuel 3.2 Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé trimestre courant 3.3 Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé cumul annuel 3.4 Logements achevés par sous-marché et marché visé trimestre courant 3.5 Logements achevés par sous-marché et marché visé cumul annuel Acronymes/symboles s.o. Sans objet * Il se peut que le total ne corresponde pas à la somme de ses parties, notamment lorsqu il y a des coopératives et des logements de type inconnu. ** Variation supérieure à 200 % - Néant -- Nombre infime DD Données désaisonnalisées (chiffres mensuels corrigés des variations saisonnières habituelles) 4

5 Tableau 1: Logements mis en chantier (DDA et Tendance) décembre 2014 Québec novembre 2014 décembre 2014 Tendance 1, centres urbains DDA, centres urbains décembre 2013 décembre 2014 Données réelles, centres urbains 2 décembre - maisons individuelles décembre - logements collectifs décembre - tous les logements Janvier à décembre - maisons individuelles Janvier à décembre - logements collectifs Janvier à décembre - tous les logements Source: SCHL 1 Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) 2 Centres comptant au moins habitants Données détaillées disponibles sur demande 5

6 Individuels Tableau 1.1 : Sommaire de l'activité, région du Québec Quatrième trimestre 2014 Centres urbains Logements pour propriétaire-occupant En propriété absolue Jumelés En rangée, appart. et autres Individuels En copropriété Jumelés et en rangée Appart. et autres Logements locatifs Individuels, jumelés et en rangée Appart. et autres Centres ruraux Tous logements confondus* LOGEMENTS MIS EN CHANTIER T T Variation en % -12,5 4,2 3,1 s.o. 47,9 36,0 0,0-21,7 26,4 3, Variation en % -12,2 4,2 13,6 s.o. 85,8 13,1 32,0 4,0-7,1 2,8 LOGEMENTS EN CONSTRUCTION T T Variation en % -15,1-7,8 27,3 s.o. 16,0-13,7-20,0 12,2 8,1-3,6 LOGEMENTS ACHEVÉS T T Variation en % -8,7 6,6-13,9 s.o. ** 9,2-100,0-4,6-22,9-3, Variation en % -16,1-5,1-28,3 s.o. 78,7 19,3-8,8 0,5-13,5-1,7 LOGEMENTS ACHEVÉS ET NON ÉCOULÉS T s.o. s.o. s.o T s.o. s.o. s.o Variation en % -10,7 13,1-0,3 s.o. 100,0 28,0 s.o. s.o. s.o. 19,0 LOGEMENTS ÉCOULÉS T s.o. s.o. s.o T s.o. s.o. s.o Variation en % -7,1 1,5-17,9 s.o. ** 13,2 s.o. s.o. s.o. 4, s.o. s.o. s.o s.o. s.o. s.o Variation en % -14,4-4,8-29,2 s.o. 41,4 14,0 s.o. s.o. s.o. 0,8 Source : SCHL (Relevé des mises en chantier et des achèvements, Relevé des logements écoulés sur le marché) 6

7 Tableau 1.3 : Historique des logements mis en chantier, région du Québec Centres urbains Individuels Logements pour propriétaire-occupant En propriété absolue Jumelés En rangée, appart. et autres Individuels En copropriété Jumelés et Appart. et en rangée autres Logements locatifs Individuels, jumelés et en rangée Appart. et autres Centres ruraux Tous logements confondus* Variation en % -12,2 4,2 13,6 s.o. 85,8 13,1 32,0 4,0-7,1 2, Variation en % -21,8-26,1-54,8-100,0-28,3-28,9-13,8 10,7-12,6-20, Variation en % -7,5-1,1-1,5 s.o. 31,7 1,2 s.o. -2,4 3,8-2, Variation en % -14,3-12,4-0,2 s.o. -43,4 20,7-100,0-20,2-15,9-5, Variation en % 4,9 30,9 19,5 s.o. 4,1 31,3-88,2 23,0 22,5 18, Variation en % -14,5 4,5-2,3 s.o. -45,1-3,3 25,0-24,9 0,8-9, Variation en % -5,3 21,2 14,6 s.o. -35,3 21,6-24,4-6,7-17,2-1, Variation en % 3,5 5,3 39,9 s.o. 27,2-9,0 ** 8,8-8,6 1, Variation en % -7,2-0,1 49,8 s.o. -33,5-4,3 22,2 7,0-13,1-6,

8 Tableau 2 : Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités Québec Quatrième trimestre 2014 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché T T T T T T T T T T Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,2 Montréal ,6 Québec ,7 Saguenay ,2 Sherbrooke ,8 Trois-Rivières ,4 Centres de à habitants Drummondville ,1 Granby ,0 Rimouski ,3 Saint-Hyacinthe ,9 Saint-Jean-sur-Richelieu ,0 Shawinigan ,9 Centres de à habitants Alma ,9 Amos ,0 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,1 Dolbeau-Mistassini ,0 Gaspé ,9 Hawkesbury s.o. Joliette ,3 Lachute ,4 La Tuque s.o. Les Îles-de-la-Madeleine ,0 Marieville ,0 Matane ,8 Mont-Laurier ,0 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,7 Rawdon ,7 Rivière-du-Loup ,3 Roberval ,3 Rouyn-Noranda ,6 Saint-Félicien ,5 Saint-Georges s.o. Saint-Lin-Laurentides ,2 Sainte-Adèle ,6 Sainte-Agathe-des-Monts ,0 Sainte-Marie ,8 Sainte-Sophie ,1 Salaberry-de-Valleyfield ** Sept-Îles ,0 Sorel-Tracy ,9 Thetford Mines ,6 Val d'or ,3 Victoriaville ,2 Québec ( habitants et plus) ,6 8

9 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,1 Montréal ,4 Québec ,9 Saguenay ,9 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,1 Centres de à habitants Drummondville ,2 Granby ,4 Rimouski ,8 Saint-Hyacinthe ,3 Saint-Jean-sur-Richelieu ,8 Shawinigan ,5 Centres de à habitants Alma ,8 Amos ,5 Baie-Comeau ,7 Cowansville ,9 Dolbeau-Mistassini ,3 Gaspé ,8 Hawkesbury ** Joliette ,1 Lachute ,8 La Tuque ,2 Les Îles-de-la-Madeleine ,8 Marieville ,4 Matane ,8 Mont-Laurier ,6 Montmagny ,3 Pembroke s.o. Prévost ,6 Rawdon ,9 Rivière-du-Loup ,2 Roberval ,5 Rouyn-Noranda ,3 Saint-Félicien ,1 Saint-Georges ,1 Saint-Lin-Laurentides ,4 Sainte-Adèle ,5 Sainte-Agathe-des-Monts ,5 Sainte-Marie ,3 Sainte-Sophie ,3 Salaberry-de-Valleyfield ,4 Sept-Îles ,1 Sorel-Tracy ,4 Thetford Mines ,6 Val d'or ,2 Victoriaville ,7 Québec ( habitants et plus) Tableau 2.1 : Logements mis en chantier par sous-marché et type d'unités Québec Janvier - décembre ,6 9

10 Tableau 2.2 : Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 En rangée Appart. et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

11 Tableau 2.3 : Logements mis en chantier par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En rangée Appart. et autres Sous-marché Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs

12 Tableau 2.4 : Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

13 Tableau 2.5 : Logements mis en chantier par sous-marché et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

14 Tableau 3 : Logements achevés par sous-marché et type d'unités Québec Quatrième trimestre 2014 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation T T T T T T T T T T en % Centres de habitants et plus Gatineau ,7 Montréal ,6 Québec ,5 Saguenay ,0 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,6 Centres de à habitants Drummondville ,7 Granby ,0 Rimouski ,9 Saint-Hyacinthe ,3 Saint-Jean-sur-Richelieu ,7 Shawinigan ** Centres de à habitants Alma ,4 Amos ,5 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,0 Dolbeau-Mistassini ,4 Gaspé ,8 Hawkesbury ,0 Joliette ,8 Lachute ,0 La Tuque ,5 Les Îles-de-la-Madeleine ,0 Marieville ,0 Matane ,3 Mont-Laurier ,2 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,8 Rawdon ,0 Rivière-du-Loup ,7 Roberval ,0 Rouyn-Noranda ** Saint-Félicien ,3 Saint-Georges ** Saint-Lin-Laurentides ,1 Sainte-Adèle ** Sainte-Agathe-des-Monts ,5 Sainte-Marie ,1 Sainte-Sophie ,9 Salaberry-de-Valleyfield ,2 Sept-Îles ,8 Sorel-Tracy ,2 Thetford Mines ,0 Val d'or ** Victoriaville ,7 Québec ( habitants et plus) ,2 14

15 Individuels Jumelés En rangée Appart. et autres Tous logements confondus Sous-marché Variation en % Centres de habitants et plus Gatineau ,2 Montréal ,1 Québec ,6 Saguenay ,4 Sherbrooke ,6 Trois-Rivières ,2 Centres de à habitants Drummondville ,4 Granby ,6 Rimouski ,5 Saint-Hyacinthe ,7 Saint-Jean-sur-Richelieu ,0 Shawinigan ,4 Centres de à habitants Alma ,7 Amos ,7 Baie-Comeau ,0 Cowansville ,5 Dolbeau-Mistassini ,1 Gaspé ,7 Hawkesbury ,6 Joliette ,8 Lachute ,1 La Tuque ,1 Les Îles-de-la-Madeleine ** Marieville ,9 Matane ,3 Mont-Laurier ,4 Montmagny ** Pembroke s.o. Prévost ,6 Rawdon ,0 Rivière-du-Loup ,5 Roberval ,3 Rouyn-Noranda ,2 Saint-Félicien ,2 Saint-Georges ,0 Saint-Lin-Laurentides ,0 Sainte-Adèle ,8 Sainte-Agathe-des-Monts ,6 Sainte-Marie ,4 Sainte-Sophie ,8 Salaberry-de-Valleyfield ,3 Sept-Îles ,3 Sorel-Tracy ,5 Thetford Mines ,7 Val d'or ,0 Victoriaville ,6 Québec ( habitants et plus) Tableau 3.1 : Logements achevés par sous-marché et type d'unités Québec Janvier - décembre ,1 15

16 T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) Tableau 3.2 : Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 En rangée Appartements et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs

17 Tableau 3.3 : Logements achevés par sous-marché, type d'unités et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En rangée Appartements et autres Sous-marché En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs En propriété absolue et en copropriété Logements locatifs Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

18 Tableau 3.4 : Logements achevés par sous-marché et marché visé Québec Quatrième trimestre 2014 Tous logements En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Sous-marché confondus* T T T T T T T T Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus)

19 Sous-marché Centres de habitants et plus Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Centres de à habitants Drummondville Granby Rimouski Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Shawinigan Centres de à habitants Alma Amos Baie-Comeau Cowansville Dolbeau-Mistassini Gaspé Hawkesbury Joliette Lachute La Tuque Les Îles-de-la-Madeleine Marieville Matane Mont-Laurier Montmagny Pembroke Prévost Rawdon Rivière-du-Loup Roberval Rouyn-Noranda Saint-Félicien Saint-Georges Saint-Lin-Laurentides Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Marie Sainte-Sophie Salaberry-de-Valleyfield Sept-Îles Sorel-Tracy Thetford Mines Val d'or Victoriaville Québec ( habitants et plus) Tableau 3.5 : Logements achevés par sous-marché et marché visé Québec Janvier - décembre 2014 En propriété absolue En copropriété Logements locatifs Tous logements confondus*

20 Sous-marché Tableau 4 : Logements individuels écoulés par fourchette de prix, Québec Quatrième trimestre 2014 Fourchettes de prix < $ $ $ $ $ $ $ $ + N bre % N bre % N bre % N bre % N bre % Tous logements confondus Prix médian ($) Prix moyen ($) Drummondville Q , , , ,2 5 9, Q , , ,5 9 18, , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Granby Q ,2 3 9,7 7 22,6 6 19, , Q ,0 7 16,3 9 20, , , Year-to-date ,7 10 8, , , , Year-to-date , , , , , Rimsouki 1 Q ,0 2 9,1 6 27,3 6 27,3 8 36, Q s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o Year-to-date , , , , , Year-to-date 2013 s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o Saint-Hyacinthe Q ,0 0 0,0 1 25,0 2 50,0 1 25, Q ,0 0 0,0 0 0,0 0 0, , Year-to-date ,0 0 0,0 3 16,7 3 16, , Year-to-date ,0 1 3, ,4 6 18, , Saint-Jean-sur-Richelieu Q ,0 0 0,0 1 3,7 3 11, , Q ,0 1 2,9 3 8, , , Year-to-date ,0 0 0,0 8 7, , , Year-to-date ,0 2 1, , , , Shawinigan Q , ,3 6 23,1 3 11,5 5 19, Q ,7 5 22,7 6 27,3 4 18,2 2 9, Year-to-date , , ,4 7 7, , Year-to-date , , , , , Gatineau CMA Q ,7 0 0,0 6 4, , , Q ,0 0 0, , , , Year-to-date ,2 2 0,4 19 4, , , Year-to-date ,0 3 0,6 48 9, , , Montréal CMA Q ,4 12 2,2 24 4,3 52 9, , Q ,2 9 1,6 46 8, , , Year-to-date ,2 47 2, , , , Year-to-date ,2 63 2, , , , Québec CMA Q ,0 5 2,8 17 9, , , Q ,7 4 3, , , , Year-to-date ,8 17 2, , , , Year-to-date ,1 19 3, , , , C est la première année en 2013 que ce centre est visé par notre enquête. 20

21 Sous-marché Tableau 4 : Logements individuels écoulés par fourchette de prix, Québec Quatrième trimestre 2014 Fourchettes de prix < $ $ $ $ $ $ $ $ + N bre % N bre % N bre % N bre % N bre % Tous logements confondus Prix médian ($) Prix moyen ($) Saguenay CMA Q ,0 8 13, , , , Q ,1 7 7, , , , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Sherbrooke CMA Q ,0 1 0, , , , Q , ,7 7 6, , , Year-to-date ,3 19 5, , , , Year-to-date ,1 35 7, , , , Trois-Rivières CMA Q , , ,8 7 11, , Q , , ,0 6 12,0 6 12, Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Total Urban Centres in Québec (50,000+) Q ,0 75 5, , , , Q ,6 73 5, , , , Year-to-date , , , , , Year-to-date , , , , , Source : SCHL (Relevé des logements écoulés sur le marché) 21

22 Tableau 5 : Activité MLS, Québec Quatrième trimestre 2014 Variation Nombre de Rapport ventesnouvelles Variation Nombre de Nombre de Nombre de en %, d'une nouvelles ventes 1 ventes en nouvelles Prix moyen 1 en %, d'une Prix moyen année à l'autre 2 DD 1 inscriptions 1 inscriptions en inscriptions en ($) année à ($) en DD 1 DD 1 DD 1 l'autre Janvier , , , Février , , , Mars , , , Avril , , , Mai , , , Juin , , , Juillet , , , Août , , , Septembre , , , Octobre , , , Novembre , , , Décembre , , , Janvier , , , Février , , , Mars , , , Avril , , , Mai , , , Juin , , , Juillet , , , Août , , , Septembre , , , Octobre , , , Novembre , , , Décembre , , , T , , , T , , , , , , ,3-4,91-6, , , , , MLS est une marque de commerce enregistrée de l'association canadienne de l'immeuble (ACI). 1 Source: ACI (MLS ) 2 Source: SCHL, adaptation de données d'aci (MLS ) 22

23 P. et I. par tranche de $ Tableau 6 : Niveau des indicateurs économiques, Québec Quatrième trimestre 2014 Taux d'intérêt Taux hypothécaires Terme Terme de 5 de 1 an ans Milliers d'emplois (DD) Taux de chômage (%) (DD) Migration nette totale Indice de la confiance des consommateurs (2002=100) Rémunération hebdomadaire moyenne ($) Livraisons manufacturières (milliers de $) Taux de change (cents É.-U.) 2013 Janvier - mars 593 3,0 5, ,3 7, , ,53 Avril - juin 590 3,0 5, ,9 7, , ,90 Juillet - septembre 597 3,1 5, ,1 7, , ,45 Octobre - décembre 601 3,1 5, ,2 7, , , Janvier - mars 591 3,1 5, ,2 7, , ,18 Avril - juin 570 3,1 4, ,4 7, , ,39 Juillet - septembre 570 3,1 4, ,3 7, , ,97 Octobre - décembre 570 3,1 4, ,6 7,6 61, ,43 Tableau 6.1 : Variation (1) des indicateurs économiques, Québec Quatrième trimestre 2014 Taux d'intérêt Milliers Taux de Migration Indice de la Rémunération Taux Taux Livraisons P. et I. par d'emplois chômage nette confiance des hebdomadaire de hypothécaires manufacturières tranche de (DD) (DD) totale consommateurs moyenne change Terme Terme $ de 1 an de Janvier - mars -0,5-0,3 0,0 2,5-0,7-5,3 8,5 2,3-1,6-1,8 Avril - juin -1,9-0,2-0,2 1,1 0,0-15,9-0,2 0,6-5,2-1,8 Juillet - septembre 0,3 0,0 0,0 0,5 0,2-26,4-0,2 0,0 0,6-4,5 Octobre - décembre 1,0 0,1 0,1 0,5 0,0-149,4 10,0 2,1 1,0-5, Janvier - mars -0,5 0,1 0,0 0,3 0,2-22,8 7,0 3,2 4,1-8,5 Avril - juin -3,4 0,1-0,4-0,4 0,1 2,4-2,0 4,0 8,1-4,7 Juillet - septembre -4,6 0,0-0,5 0,4 0,0 23,7-15,8 3,3 8,9-5,7 Octobre - décembre -5,2 0,0-0,6-0,6 0,1-12,5 1,1-7,7 P. et I. : principal et intérêt (pour un prêt hypothécaire de $ amorti sur 25 ans et consenti au taux à cinq ans courant) IPLN : Indice des prix des logements neufs IPC : Indice des prix à la consommation DD : données désaisonnalisées (I) Variation d'une année à l'autre exprimée en pourcentage Sources : SCHL, adaptation de données de Statistique Canada (CANSIM), Statistique Canada (CANSIM), Conference Board of Canada 23

ACTUALITÉS HABITATION TABLEAUX

ACTUALITÉS HABITATION TABLEAUX Le m a rché de l h a bitat ion ACTUALITÉS HABITATION TABLEAUX Région de Québec Date de diffusion : quatrième trimestre de 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service AU CŒUR DE L HABITATION

Plus en détail

Faits saillants - Région du Québec

Faits saillants - Région du Québec L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION Faits saillants - Région du S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

Faits saillants - Québec*

Faits saillants - Québec* L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n Rapport Sur le marché Locatif Faits saillants - Québec* S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Figure

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Trois-Rivières Faits saillants Rebond des ventes sur le marché immobilier résidentiel de Trois-Rivières au premier trimestre de 2014 record

Plus en détail

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service Québec se distingue PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE QUÉBEC Marie-Élaine Denis, analyste de marché 20 janvier 2011 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Sommaire Marché de l habitation

Plus en détail

Prévisions économiques 2015-2016

Prévisions économiques 2015-2016 Prévisions économiques 2015-2016 Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles de même qu un ensemble de facteurs, l Association des professionnels de la construction et

Plus en détail

Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE POUR LES PROJETS EN COURS DE RÉALISATION

Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE POUR LES PROJETS EN COURS DE RÉALISATION Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE Octobre 2015 1. LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ DE 2015 Les loyers médians du marché (LMM) présentés ci-après sont ceux reconnus

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec

Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Bienvenue Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs fondamentaux Prévisions

Plus en détail

RMR de Québec. Faits saillants. Date de diffusion : premier trimestre de 2015 1 Faits saillants. Table des matières

RMR de Québec. Faits saillants. Date de diffusion : premier trimestre de 2015 1 Faits saillants. Table des matières L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation RMR de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Table des matières Date de diffusion : premier

Plus en détail

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec

RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Québec le marché de l habitation RAPPORT SUR LES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES Date de diffusion : Table des matières 2011 3 Le taux d inoccupation Faits saillants Le taux d inoccupation était estimé à 8,1

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au

Plus en détail

Pleins feux sur la demande une perspective régionale

Pleins feux sur la demande une perspective régionale Pleins feux sur la demande une perspective régionale SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT CONFÉRENCE SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE MONTRÉAL Kevin Hughes Économiste régional

Plus en détail

Logements neufs. Kitchener. Autre excellente année pour le secteur de la construction. dans la RMR de Kitchener

Logements neufs. Kitchener. Autre excellente année pour le secteur de la construction. dans la RMR de Kitchener Kitchener Logements neufs Autre excellente année pour le secteur de la construction résidentielle dans la RMR de Kitchener Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Kitchener, 1 113 habitations

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara

PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara Le marché de l habitation PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de St. Catharines-Niagara Date de diffusion : Fait saillants printemps 2015 Les mises en chantier de maisons individuelles et d appartements

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

ActualitÉs habitation Région du Québec

ActualitÉs habitation Région du Québec Le marché de l habitation ActualitÉs habitation Région du Québec Société canadienne d hypothèques et de logement Date de diffusion : troisième trimestre de 2008 Léger recul des mises en chantier au deuxième

Plus en détail

Date de diffusion : premier trimestre de 2015 1 Faits saillants

Date de diffusion : premier trimestre de 2015 1 Faits saillants L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Gatineau 1 S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Table des matières Date de diffusion : premier

Plus en détail

Page 1 of 6 Aussi dans ce numéro Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre. Forte croissance des ventes résidentielles dans la région de Gatineau Les Canadiens

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Les secteurs de la Mauricie,

Plus en détail

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Élisabeth Koulouris Chef analyste 27 avril 2016 Marché de I habitation : notre savoir à votre service Un parc locatif diversifié Portrait

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Kevin Hughes Économiste Principal Centre d analyse de marché Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme Marché

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Webémission des perspectives d affaires du Québec Lundi 19 janvier 2009 Pedro Antunes Directeur des prévisions nationales et

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

La copropriété revue au pied carré

La copropriété revue au pied carré La copropriété revue au pied carré Pour une deuxième année consécutive, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a étudié le prix moyen au pied carré des copropriétés dans le but d établir

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

Le marché de l habitation. Perspectives du marché de l habitation

Le marché de l habitation. Perspectives du marché de l habitation Le marché de l habitation Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Société canadienne d hypothèques et de logement Date de diffusion : automne 2007 Table des matières Le marché résidentiel

Plus en détail

Note de l Institut d émission

Note de l Institut d émission en Nouvelle-Calédonie entre 1999 et 26 AGENCE DE NOUMÉA Octobre 26 Note de l Institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes 75598

Plus en détail

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION RÉGIONAUX AU CANADA : La puissance des faibles taux d intérêt Faits saillants Les marchés

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador 2014 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées

À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées À quel moment puis-je postuler? Comment postuler? Les compétences recherchées Le processus de sélection Les postes de la Sûreté du Québec La mobilité du policier À quel moment puis-je postuler? En tant

Plus en détail

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes Sylvain Gouteron et Évelyne Fam Direction des Statistiques monétaires et financières Service des Analyses et Statistiques monétaires Du

Plus en détail

Perspectives économiques pour les RMR du Québec

Perspectives économiques pour les RMR du Québec Perspectives économiques pour les RMR du Québec Croissance modeste à l horizon Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales Forum québécois sur l investissement multi-résidentiel Montréal, Québec,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Rapport final Présentation des conclusions

Rapport final Présentation des conclusions Cadre financier 2013-2017 2017 Rapport final Présentation des conclusions Pierre Fortin Associé T 514 954-4639 C fortin.pierre@rcgt.com Nicolas Plante Associé T 514 954-4633 C plante.nicolas@rcgt.com Introduction

Plus en détail

La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité

La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité février 1 La baisse du marché résidentiel cède la place à la stabilité La chute de la construction neuve et des ventes de propriétés existantes semble maintenant terminée au Québec. Le repli de,3 % des

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca PUBLICATION JLR 2016 Rapport sur le marché hypothécaire www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Sur les 243 000 hypothèques notariées enregistrées au Registre foncier en 2015, un peu plus de 119 000 ont été contractées

Plus en détail

Baisse des mises en chantier d habitations

Baisse des mises en chantier d habitations L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION RMR de Trois-Rivières S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Octobre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL)

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL) Ménages locataires 28,8 % des ménages en Ontario sont locataires (1 312 295 ménages locataires sur un total de 4 555 030 ménages), selon les données du recensement de Statistique Canada de 2006. 1 Plus

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Février L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la population active pour

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation RMR de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : premier trimestre de

Plus en détail

Rapport financier trimestriel

Rapport financier trimestriel SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Rapport financier trimestriel PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2015 (non audité) AU CŒUR DE L HABITATION TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION 3 CONTEXTE OPÉRATIONNEL

Plus en détail

Perspectives 2007 du marché de l habitationl. Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL

Perspectives 2007 du marché de l habitationl. Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL Perspectives 2007 du marché de l habitationl Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL SOMMAIRE Retour sur la bulle immobilière Prévisions 2007: Marché de la revente Construction résidentielle Marché

Plus en détail

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000 L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2 Le marché de l'habitation durant les deux dernières décennies Note Au tournant d une nouvelle décennie, il peut être intéressant de sortir de la perspective

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre?

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? 80 ième congrès annuel de l ACFAS Colloque ISQ/CIQSS 8 mai 2012 Francis Cortellino Analyste principal

Plus en détail

Info AO. Les systèmes régionaux d admission. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation

Info AO. Les systèmes régionaux d admission. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation Les systèmes régionaux d admission Info AO Des réponses à vos questions en orientation utiles au quotidien des directions, des

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée.

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée. INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Rémunération des salariés État et évolution comparés 2013 Édition révisée Faits saillants COMPARAISON DE RÉMUNÉRATION ET MARCHÉ DU TRAVAIL o

Plus en détail

4,4 % 6,1 % 4,8 % 4,0 % 3,9 % 726 $ RAPPORT SUR LE MARCHÉ LOCATIF Faits saillants - Québec $ 881 $ 563 $ 648 $

4,4 % 6,1 % 4,8 % 4,0 % 3,9 % 726 $ RAPPORT SUR LE MARCHÉ LOCATIF Faits saillants - Québec $ 881 $ 563 $ 648 $ Le marché de l habitation RAPPORT SUR LE MARCHÉ LOCATIF Faits saillants - Québec 1 Date de diffusion : 2016 Le taux d inoccupation global *... Saguenay INCHANGÉ 4,4 % En dessous province Semblable province

Plus en détail

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX Prix Panorama Evolution générale 2010 2014 De 2010 à 2014, l indice suisse des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,7%. Du côté des producteurs et importateurs, l indice des prix de l offre totale

Plus en détail

habitation québec Société d habitation du Québec Perspectives démographiques 2006-2056 et logement : un aperçu

habitation québec Société d habitation du Québec Perspectives démographiques 2006-2056 et logement : un aperçu Société d habitation du Québec habitation québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 4, numéro 4, ÉTÉ 21 Perspectives démographiques 26-256 et logement : un aperçu Par

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC travail et rémunération Regard statistique sur la couverture syndicale au Québec, ailleurs au Canada et dans les pays de l OCDE Pour tout renseignement concernant l

Plus en détail

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de l Ontario Le 23 octobre 2001 TABLE DES

Plus en détail

Mont Laurier STATISTIQUES ANNUELLES DES PERMIS ÉMIS EN 2014

Mont Laurier STATISTIQUES ANNUELLES DES PERMIS ÉMIS EN 2014 Mont Laurier STATISTIQUES ANNUELLES DES PERMIS ÉMIS EN 2014 Un ralentissement des activités de la construction se fait ressentir sur le territoire de Mont-Laurier Lors du dépôt du bilan sommaire en septembre,

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

3 octobre 2006 IMMÉDIATE

3 octobre 2006 IMMÉDIATE 3 octobre 2006 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail