France. Ressources humaines : un savoir-faire d experts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "France. Ressources humaines : un savoir-faire d experts"

Transcription

1 France Ressources humaines : un savoir-faire d experts

2

3 France Ressources humaines : un savoir-faire d experts MERCER HUMAN RESOURCE CONSULTING Un pont entre les ressources humaines et la finance Mercer Human Resource Consulting au sein du groupe MMC MÉTIERS ET COMPÉTENCES Prévoyance et frais de santé Retraite Performance et rémunération Conseil en stratégie d investissement Service pour les groupes internationaux

4 Mercer Human Resource Consulting France Un pont entre les ressources humaines et la finance Anticiper et juguler les coûts financiers des programmes de gestion des ressources humaines est une nécessité pour l entreprise. Arbitrer ainsi entre les enjeux des ressources humaines et les impératifs financiers requiert savoir-faire et expertise : c est dans ce domaine que Mercer Human Resource Consulting vous propose de mettre son expérience à votre service. Pourquoi Mercer Human Resource Consulting? Nous aidons nos clients à comprendre, développer, quantifier et maîtriser la performance de leurs programmes de gestion des ressources humaines. Notre objectif est d aider ainsi nos clients à atteindre des résultats économiques mesurables satisfaisant leurs attentes. Avec plus de experts implantés dans 145 villes et 41 pays, notre groupe bénéficie d une connaissance locale et d une présence mondiale pour développer et mettre en place des solutions globales de gestion des ressources humaines. Nous avons une vaste expertise dans tous les domaines du conseil en ressources humaines depuis la rémunération, les régimes de retraite, de prévoyance et de santé des salariés à l évaluation des engagements sociaux et au conseil en gestion d actifs. 2

5 Mercer Human Resource Consulting a une expertise dans tous les domaines du conseil en ressources humaines Exemple de l intervention de Mercer Human Resource Consulting sur une fiche de paie Performance et rémunération Retraite Prévoyance et frais de santé Euros Salaire brut ,00 Part de variable 1 700,00 Total ,00 Charges de protection sociale publique 3 379,00 Retraite de base 1 554,00 Retraite complémentaire 2 659,00 Retraite supplémentaire Prévoyance (incapacité, capital décès, etc.) 33,00 Couverture des frais médicaux 97,00 Total protection sociale 7 722,00 Total rémunération ,00 Exemple de l intervention de Mercer Human Resource Consulting sur le bilan de l entreprise ACTIF Euros PASSIF Euros Actif long terme Capitaux propres ,00 Gestion d actifs Immobilisations ,00 Sociétés mises en équivalence 8 000,00 Autres types de participation 4 000,00 Actif circulant Créances ,00 Intérêts minoritaires 1 000,00 Provisions pour risques et charges Provisions pour impôts différés 4 000,00 Provisions pour pensions et retraites 5 000,00 Autres 4 000,00 Passif social Valeurs mobilières de placement 5 000,00 Emprunts long terme 9 000,00 Disponibilités 9 000,00 Dettes court terme ,00 Total ,00 Total ,00 Mercer Human Resource Consulting France 3

6 Mercer Human Resource Consulting au sein du groupe MMC Mercer Human Resource Consulting fait partie du groupe Marsh & McLennan Companies (MMC), société internationale de services spécialisée dans la gestion de risques, le courtage d assurances, le conseil et la gestion de fonds. Depuis sa création en 1871, le groupe a accédé au rang d entreprise Fortune 500 avec un chiffre d affaires de plus de USD 11Mds. À l heure actuelle, collaborateurs sont en mesure d offrir des services d analyse, de modélisation, de conseil et de gestion dans plus de 100 pays. Mercer Human Resource Consulting peut ainsi donner accès aux services de conseil des autres compagnies du groupe, Mercer Management Consulting, Mercer Delta Organizational Consulting, NERA Economic Consulting, Lippincott Mercer, Mercer Oliver Wyman, Marsh et Putnam. Courtage en assurance dommage Conseil Gestion d actifs 4

7 & Métiers Compétences Mercer Human Resource Consulting France 5

8 Prévoyance et frais de Une augmentation des cotisations des assurances collectives complémentaires est à craindre dans les années à venir : désengagement de la Sécurité Sociale, augmentation de la consommation médicale, résultats déficitaires en arrêts de travail, etc. Pour les entreprises, qui supportent une part importante des cotisations, ces majorations peuvent représenter une charge de 0,1 à 0,4 % de leur chiffre d affaires. De l autre côté, les salariés sont de plus en plus exigeants sur la qualité de leurs régimes complémentaires, et les entreprises cherchent à mieux communiquer sur leurs efforts en ce sens. Comment réagir aux hausses de cotisations proposées par les assureurs? Etudes de marché permettant d aménager les garanties et tarifs des programmes prévoyance et frais de santé en fonction des pratiques d entreprises similaires Mises en place de régimes à options plus flexibles Possibilités d harmonisation des garanties entre établissements d une même entreprise et/ou de consolidation financière auprès d un même assureur afin d optimiser le coût des programmes sociaux (ex : lors de fusions/acquisitions) Veille de Mercer sur le marché des assurances permettant d identifier les partenaires les plus susceptibles de répondre aux besoins de couverture Conduite d appels d offres auprès des mutuelles, institutions de prévoyance et compagnies d assurance offrant à chaque client de bénéficier de la capacité de négociation de Mercer, leader sur le marché des assurances collectives Sensibilisation des salariés sur leur consommation (ex : outil de simulation, sur Internet ou par téléphone, de devis dentaires et optiques en fonction de besoins spécifiques) COMPÉTENCES MERCER Etudes de marché Construction ou harmonisation de régimes Organisation des appels d offres Négociation avec les partenaires sociaux Certification qualité ISO 9001 version 2000 Cartes de tiers-payant Noémisation des assurés 6

9 santé Comment répondre aux attentes des assurés concernant les frais de santé? Mercer fait du remboursement des frais de santé une priorité depuis de nombreuses années Réseau national de tiers-payant à la disposition des assurés (pharmacies, opticiens, dentistes, laboratoires, radiologues, hôpitaux ) Décomptes de remboursements communiqués aux assurés sur support papier, sur Internet ou par Centre d accueil téléphonique à la disposition des assurés 6 jours sur 7 Comment valoriser les programmes prévoyance et frais de santé auprès des salariés? Participation aux négociations avec les partenaires sociaux et assistance à la rédaction des accords d entreprises Aide à la communication sur les avantages sociaux mis en place par l entreprise : notices d information, bilan social individuel, extranet Mercer, etc. Enquêtes d opinions auprès des assurés afin d adapter les régimes à leurs besoins et attentes Analyses de la solvabilité des organismes assureurs couvrant les salariés Centre d appel téléphonique Extranet pour les DRH et assurés Rédaction de guides détaillés Assistance juridique Outils de communication RH Enquête d opinions interne Mercer Human Resource Consulting France 7

10 Retraite Face aux évolutions du marché du travail et de l environnement légal et économique, les programmes de retraite constituent un véritable projet de politique sociale au sein de l entreprise, qu il s agisse : D incorporer dans le contrat social un élément différenciant de rémunération différée ou De maîtriser la politique de l emploi à travers la gestion de la pyramide démographique et salariale. Située au confluent de l économique et des diverses sources du droit social, fiscal, comptable la maîtrise d un programme de retraite requiert la mise en commun de compétences diverses, actuaires, juristes et économistes, travaillant conjointement pour répondre au besoin croissant de conseils formulés par les entreprises. Connaître et orchestrer tout l éventail des outils disponibles? Catalogue critique des différents outils de retraite et d épargne disponibles Analyse d efficience de ces outils par rapport aux objectifs sociaux et financiers de l entreprise Benchmark des pratiques et tendances des entreprises concurrentes Harmonisation, mise en place ou transformation de régimes de retraite ou d épargne COMPÉTENCES MERCER Evaluation actuarielle des engagements sociaux Normes comptables françaises et internationales Mise en place et transformation des régimes Optimisation des solutions de financement Assistance technique et juridique à la gestion des régimes 8

11 Comment évaluer l enveloppe de coûts? Identification des indicateurs financiers pertinents pour l entreprise : coût comptable, coût cash-flow, impact bilanciel, volatilité, etc. Evaluations actuarielles et projections de coûts pour les régimes de retraite, indemnités de fin de carrière, médailles du travail, comptes-épargne-temps, etc. Traitement comptable des engagements sociaux selon les normes applicables : françaises, IFRS/IAS, US GAAP, etc. Simulation de coûts lors de la mise en place ou la transformation de régimes Comment optimiser la valeur des régimes? Identification et classement par ordre de priorité des objectifs de l entreprise Identification et analyse des attentes des salariés Optimisation de l architecture et de la configuration des régimes en fonction des objectifs et des attentes Communication collective et individuelle sur les régimes de retraite et d épargne Simulations et estimations de retraite individuelles Assistance à la documentation contractuelle des régimes Solutions spécifiques de retraite pour les dirigeants Supports collectifs et individuels de communication Evaluation des droits individuels de retraite Mercer Human Resource Consulting France 9

12 Performance et rémuné Les mécanismes de rémunération sont des éléments essentiels pour attirer, motiver et retenir les meilleurs talents. Au-delà de ces principales caractéristiques, les systèmes et niveaux de rémunération doivent permettre à tous les échelons de l organisation de soutenir la stratégie de l entreprise. Les principes de base en matière de rémunération sont : Des mécanismes adaptés aux caractéristiques de chaque catégorie de salariés (dirigeants, cadres, force de vente, production, fonctionnels, etc.) Une recherche de compétitivité externe et d'équité interne Un équilibre entre : Salaire fixe / Rémunération variable - Rémunération court / moyen / long terme - Gain / Performance - Rémunération collective / individuelle - Rémunération cash / Actionnariat Où trouver une information pertinente? L information sur les rémunérations et avantages sociaux : Des enquêtes de rémunérations à méthodologie et format identiques dans 60 pays Une méthode d identification et d évaluation des postes : «IPE system» Des outils Internet permettant l accès à toutes les enquêtes Mercer : «PayMonitor» L information internationale : Informations et méthodologies permettant de calculer les «packages» d expatriés : indices de Coût et de Qualité de la vie ; informations fiscales ; site Internet enrichi de modules de calculs dont le «Global HR Monitor» Des services de conseil en politique de mobilité internationale Des outils d analyse, de simulation et de comparaison des composants de la rémunération COMPÉTENCES MERCER Rémunération des cadres dirigeants Mécanismes d actionnariat Epargne salariale (Intéressement/PEE/PERCO) Classification des emplois Analyse compétitive des rémunérations 10

13 ration Quelle rémunération globale pour les cadres dirigeants? Elaboration de politiques de rémunération Mise en place de plans de rémunération variable à court et moyen terme Audit des systèmes de rémunération et des engagements contractuels (phase pré-fusion/acquisition) Harmonisation des systèmes de rémunération (phase post-fusion/acquisition) Quels mécanismes d incitation? Pour qui? Pour vos équipes (forces de vente, production, projets) : design, mise en place et communication Pour votre encadrement : design, mise en place et communication Pour l ensemble du personnel : design des plans d intéressement, participation et épargne salariale Analyse de compétitivité des structures et niveaux de rémunération par rapport aux pratiques de sociétés concurrentes en France et à l étranger à partir des bases de données Mercer Recherche d optimisation fiscale notamment dans les modalités de versement d une rémunération internationale Analyse des responsabilités juridiques des dirigeants et des mécanismes de protection Mise en place de mécanismes complémentaires de retraite Rémunération des forces de vente Rémunération internationale Audit des systèmes de rémunération Enquête d opinions interne Mercer Human Resource Consulting France 11

14 Conseil en stratégie d L impact de la volatilité des marchés financiers sur l équilibre des régimes de retraite et de prévoyance, les exigences croissantes en matière de contrôle des risques et la multiplication des produits financiers ont fait de la gestion de portefeuilles institutionnels un métier d experts. Les investisseurs institutionnels ont souvent besoin de s appuyer sur des compétences externes pour mieux identifier les options disponibles et prendre des décisions dans les domaines suivants : équilibres actif / passif, choix d une structure de gestion, choix des gestionnaires d actifs, appréciation des performances, etc. Quelles stratégies d investissement adopter? Dans le respect du cadre réglementaire et technique de l investisseur (engagements de retraite ou plan d épargne collective), aide à la détermination ainsi qu à la prioritarisation des objectifs Sur la base d une analyse des équilibres actif / passif, traduction de ces objectifs en stratégie d investissement à long terme (allocation stratégique d actifs) COMPÉTENCES MERCER Aide à la fixation d objectifs Analyse des équilibres actif/ passif Traduction en stratégie d investissement Choix d une structure de gestion 12

15 investissement Quelles structures de gestion choisir? Analyse de l opportunité d une délégation de gestion financière Aide à la définition d un niveau de risque global Choix d une structure de gestion (découpage par classe d actifs, par gestionnaire et par style de gestion) Quels contrôles des résultats mettre en place? Mesure récurrente du niveau d atteinte des objectifs Analyse comparative des gestionnaires d actifs Contrôle de la cohérence de la gestion financière (style de gestion) Etude de marché et sélection des prestataires financiers correspondant à la structure retenue (sociétés de gestion, conservateurs, valorisateurs). Recours à une recherche interne mondiale sur les sociétés de gestion Benchmarking des frais de gestion Aide à la mise en place du montage retenu Organisation et gestion des appels d offres (sociétés de gestion, conservateurs, valorisateurs) Aide à la mise en place du montage Contrôle des résultats Analyse de la cohérence de la gestion Mercer Human Resource Consulting France 13

16 Service pour les groupes La dimension internationale d une entreprise est source de problèmes, de risques et d opportunités spécifiques. Une gestion efficace de cette dimension internationale requiert, au-delà d une expertise technique, des compétences organisationnelles et culturelles pointues. Mercer met à la disposition de ses clients une équipe dédiée dont le seul rôle est de répondre aux besoins spécifiques des groupes multinationaux. Cette équipe, constituée de consultants présentant des profils nationaux, culturels et techniques variés, est la porte d entrée du réseau international de Mercer. Quels outils et procédures pour une gouvernance efficace? Collecte et gestion de l information sur les pratiques des filiales en matière de rémunération et/ ou de régimes sociaux Audit des pratiques locales en termes de conformité, de compétitivité, d efficacité et de risque Définition de procédures de contrôle et d approbation respectant l équilibre de subsidiarité souhaité Définition, quantification et hiérarchisation des enjeux pour établir un plan d action ciblé et ordonné COMPÉTENCES MERCER Définition des politiques et procédures internationales Inventaire et audit des régimes des filiales étrangères Consolidation financière internationale des régimes de protection sociale et engagements sociaux Pooling international 14

17 internationaux Comment prendre en compte la dimension internationale de l entreprise dans le financement et la comptabilisation des régimes sociaux? Etablissement de directives méthodologiques, techniques et pratiques pour la consolidation comptable des engagements sociaux du groupe selon les normes comptables applicables (françaises, IFRS / IAS, US GAAP, etc.) Définition, mise en œuvre et contrôle des méthodes d évaluation, de financement et d investissement cohérentes au niveau du groupe pour les régimes sociaux Comment intervenir à l étranger sur un problème spécifique ou dans le cadre d un projet transfrontalier? Intervention sur problème particulier au sein d une filiale étrangère, avec ou sans interaction avec le management local Validation technique de propositions soumises par le management d une filiale étrangère Aide à la gestion organisationnelle et technique de projets transfrontaliers complexes tels que fusions/ acquisitions, cessions, alliances Consolidation financière internationale de régimes collectifs de risques de personnes : pooling, réassurance, captives Information et veille sur l environnement social, réglementaire et concurrentiel Assistance et conseil aux filiales étrangères Politique de mobilité internationale Coordination et gestion de projets transfrontaliers Fusions et acquisitions transfrontalières Mercer Human Resource Consulting France 15

18 Notes personnelles Mercer SAS Capital de RCS Nanterre B APE 672 Z Activité de Conseil et de Courtage d Assurances - Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L530-1 et L530-2 du Code des Assurances Mercer Human Resource Consulting SAS Capital de RCS Nanterre B APE 741 G Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L530-1 et L530-2 du Code des Assurances 16

19

20 Allemagne Indonésie Argentine Irlande Australie Italie Autriche Japon Belgique Malaisie Brésil Mexique Canada Nouvelle-Zélande Chili Norvège Chine Pays-Bas Colombie Philippines Corée du Sud Pologne Danemark Portugal Espagne République Tchèque États-Unis Singapour Finlande Suède France Suisse Grande-Bretagne Hong Kong Hongrie Inde Taiwan Thaïlande Turquie Vénézuela France : 36, rue Raspail Levallois-Perret CEDEX Tél. : Fax : Site Internet : Mercer Human Resource Consulting. ANAME P / - : - CORPORATE G énératio n Illustrations Art Velo Leon Zernitsky Ursula Win g -

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

MMC Marsh & McLennan Companies

MMC Marsh & McLennan Companies MMC Marsh & McLennan Companies MMC dans le monde Marsh & McLennan Companies (MMC) est un groupe de services professionnels et financiers dont le chiffre d affaires annuel s élève à plus de 12 milliards

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Avec Action Recouvrement, gagnez en efficacité à moindre coût! Une expertise reposant sur plus de 75 ans d expérience Optez

Plus en détail

Marsh Inc. Ressources et Services. Accroître la réussite de nos clients

Marsh Inc. Ressources et Services. Accroître la réussite de nos clients Marsh Inc. Ressources et Services Accroître la réussite de nos clients La mission de Marsh : Elaborer et mettre en œuvre des solutions et services en gestion de risques pour favoriser votre réussite. Créée

Plus en détail

Mes Solutions Mercer

Mes Solutions Mercer Votre spécialiste de la complémentaire santé et de la prévoyance Mes Solutions Mercer Votre spécialiste de la santé et de la prévoyance perfomrance www.messolutionsmercer.fr Qui est Mercer? Mercer, toute

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec

Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec Geneviève Gauthier Directrice nationale, Econoler 1 ECONOLER 2 Firme

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE. Paris, le 25 juin 2013

RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE. Paris, le 25 juin 2013 RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE Paris, le 25 juin 2013 Votre intervenant Marie Christine DARCAS Santé Prévoyance Mercer (France) Phone: + 33 (0)1 55 21 36 64 Email:

Plus en détail

Diagnostic et évaluation du passif social au service de la reprise d entreprise

Diagnostic et évaluation du passif social au service de la reprise d entreprise Diagnostic et évaluation du passif social au service de la reprise d entreprise Au sommaire Introduction Les cinq composantes du passif social L audit des engagements sociaux : impact sur la reprise Illustration

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré. 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations

REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré. 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations AREVA Leader mondial dans les métiers de l'énergie N 1 sur l'ensemble du cycle nucléaire

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 212 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Très faible nombre de sociétés certifiées ISO 27001 en France

Très faible nombre de sociétés certifiées ISO 27001 en France Conférence CLUSIF, 23 Octobre 2008 Très faible nombre de sociétés certifiées ISO 27001 en France Retour d expérience de la dernière en date Stéphane Duproz Directeur Général stephane.duproz@telecity.com

Plus en détail

Présentation. Nos principaux marchés sont :! Europe de l Ouest: France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg

Présentation. Nos principaux marchés sont :! Europe de l Ouest: France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg Visez plus haut ACTUALISE Search & Selection est aujourd hui un cabinet de recrutement par «approche directe» leader sur le marché de l Actuariat. Le succès et le fort développement de ACTUALISE sont basés

Plus en détail

Quel est le niveau de salaire des enseignants?

Quel est le niveau de salaire des enseignants? Quel est le niveau de salaire des enseignants? Indicateur Le salaire statutaire des enseignants ayant au moins 15 ans d exercice à leur actif s établit, en moyenne, à 38 914 USD dans l enseignement primaire,

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Benchmark Bénéfices. «Comment concurrencer l attractivité des multinationales» Christophe Jodry HR solutions, Directeur

Benchmark Bénéfices. «Comment concurrencer l attractivité des multinationales» Christophe Jodry HR solutions, Directeur Benchmark Bénéfices «Comment concurrencer l attractivité des multinationales» Christophe Jodry HR solutions, Directeur Olivier Mettler Risk & Insurance solutions, Directeur Alberto Aliprandi Pension Fund

Plus en détail

ENGAGEMENT DE L ENTREPRISE

ENGAGEMENT DE L ENTREPRISE TRAITEMENT COMPTABLE D11 ENGAGEMENT DE L ENTREPRISE Il n existe d engagement de l entreprise que dans le cadre d un régime à prestations définies ou d indemnités de fin de carrière. Les régimes à cotisations

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

De succès dans l internationalisation des entreprises

De succès dans l internationalisation des entreprises De succès dans l internationalisation des entreprises Présence Internationale 50 Pays Afrique du Sud Algérie Allemagne Angola Arabie Saoudite Argentine Autriche Azerbaïdjan Belgique Brésil Bulgarie Canada

Plus en détail

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins.

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins. La gamme de produits de SIX Financial Information Pour répondre à tous vos besoins. Depuis plus de 80 ans, SIX Financial Information collecte, traite et distribue des informations financières internationales.

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Aprecialis Actuariat conseil. Actuaires en assurance de personnes et IARD

Aprecialis Actuariat conseil. Actuaires en assurance de personnes et IARD Actuariat conseil Actuaires en assurance de personnes et IARD une démarche efficace L objectif Les consultants d Aprecialis ont toujours pour objet la vérité technique. Ils explicitent les enjeux et les

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT Hays Finance & Comptabilité UNE PRESENCE MONDIALE 32 Pays 247 Bureaux 8 000 salaries dont 1 000 en finance & comptabilite UNE PRESENCE NATIONALE

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Atteindre l équilibre optimal entre les dispositions publiques et privées

Atteindre l équilibre optimal entre les dispositions publiques et privées Colloque 2011 sur les pensions, les avantages sociaux et la sécurité sociale Jean-Claude Ménard, FSA, FICA Actuaire en chef, Bureau de l actuaire en chef, BSIF Canada Atteindre l équilibre optimal entre

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 214 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances relevant du

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada (pour les portefeuilles en vente au Canada) Compte rendu sur la méthodologie Morningstar 21 septembre 2006 Table des matières Processus de catégorisation

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Aprecialis Actuariat conseil

Aprecialis Actuariat conseil Actuariat conseil des prestations adaptées Les domaines Aprecialis intervient sur la totalité de la technique assurantielle, en individuel ou collectif : En assurances de personnes : assurance vie en uros

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

Libres choix dans le deuxième piller : Présent et futur?

Libres choix dans le deuxième piller : Présent et futur? Libres choix dans le deuxième piller : Présent et futur? Normes comptables internationales et «libres choix de l Employeur» Nicolas Girardoz 22 mars 2013 2013 Towers Watson. All rights reserved. Sommaire

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

UN INDICE C est quoi et pourquoi?

UN INDICE C est quoi et pourquoi? 1 UN INDICE C est quoi et pourquoi? 2 Introduction Partie I : Présentation d un indice boursier 1- Définition 2- Rôle d un indice boursier 3- Caractéristiques d un bon indice Partie II : Méthodes de Calcul

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

prenez le risque, nous assurons votre réussite

prenez le risque, nous assurons votre réussite prenez le risque, nous assurons votre réussite Vous méritez toute notre expérience Depuis plus de 150 ans, Marsh, leader mondial du courtage d assurance et du conseil en risques d entreprise, accompagne

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Ces instructions annulent et remplacent toutes les instructions précédentes. Valables dès le 1er janvier 2012

Ces instructions annulent et remplacent toutes les instructions précédentes. Valables dès le 1er janvier 2012 République et Canton de Genève Département des finances Administration fiscale cantonale Instructions concernant l'imposition à la source des prestations de prévoyance versées par des institutions de droit

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité?

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? ATELIER DE LA PROFESSION Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa

Plus en détail

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex La technologie E-T-A PowerPlex commande multi - plexée et protection de réseau électrique de bord pour applications nautiques.

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE MONDIAL 2013 SUR LA GESTION DU RENDEMENT SOMMAIRE

RÉSULTATS DU SONDAGE MONDIAL 2013 SUR LA GESTION DU RENDEMENT SOMMAIRE RÉSULTATS DU SONDAGE MONDIAL 2013 SUR LA GESTION DU RENDEMENT SOMMAIRE TABLE DES MATIÈRES SURVOL PRINCIPALES OBSERVATIONS : FACTEURS ESSENTIELS À UNE GESTION EFFICACE DU RENDEMENT DONNÉES SECTORIELLES

Plus en détail

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION N O U V E L L E NOUVEAU! OFFRE APPELS ILLIMITÉS 24H/24 VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION ET MÉTROPOLE www.only.fr Offre soumise à conditions valable à partir 26 avril 2012. Visuels non contractuels. Appels

Plus en détail

L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI

L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI 1 Le départ à la retraite des collaborateurs.. double problématique pour les

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? Une question européenne mais traitée dans chaque Etat membre L avenir des systèmes de retraite et ses conséquences sur la zone euro, internationalise

Plus en détail

ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance

ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance Notre offre de service ABACUS/Solvency II Solution de reporting réglementaire pour l assurance Notre offre de service ABACUS/Solvency II Avec ABACUS/Solvency II, BearingPoint offre au secteur de l assurance

Plus en détail

Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve

Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve Yermo, Juan Responsable

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Description du Service

Description du Service Description du Service Qu'est-ce que PayPal? PayPal permet à des particuliers et des entreprises d envoyer et de recevoir de la monnaie électronique en ligne. Il offre par ailleurs d autres services de

Plus en détail

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats DG Trésor - Pôle commerce extérieur 24/07/2014 Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats - Si la France se situe aux premiers rangs mondiaux en termes de stock d IDE (4 ème

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail