Résultats du questionnaire Agenda 21 Répondants habitant ou travaillant à Montluel. Pascale LAILLIER chargée de mission Agenda 21 Septembre 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats du questionnaire Agenda 21 Répondants habitant ou travaillant à Montluel. Pascale LAILLIER chargée de mission Agenda 21 Septembre 2009"

Transcription

1 Résultats du questionnaire Agenda 21 Répondants habitant ou travaillant à Montluel Pascale LAILLIER chargée de mission Agenda 21 Septembre 2009

2 Présentation générale Nombre total de questionnaires : 340 Répartition par sexe Une femme Un homme 40% 60% Répartition par âge Moins de 25 ans ans ans Plus de 70 ans 5% 23% 47% 25% Nombre de personnes habitant Montluel : 93% Nombre de personnes habitant à Montluel ayant laissé leurs coordonnées : 109 Moyen de diffusion : Le questionnaire a été imprimé à 5000 exemplaires. - Distribution dans les écoles, collège et lycée - Distribution dans les boîtes aux lettres en même temps que le magazine municipal. - En téléchargement sur le site de la Mairie - Distribution directe lors de manifestations (Festival Un autre monde, Opération suremballage, Fête des quartiers) - Mise à disposition à l EAS, bibliothèque, accueil de la Mairie Situation professionnelle En activité En recherche d'emploi Etudiant-scolaire Retraité Autres 12% 3% 23% 59% 3% Note : L échantillon constitué des répondants au questionnaire est établi sur une base volontaire et non sur des méthodes scientifiques usuelles. Il ne peut dès lors être considéré d une manière rigoureuse comme représentatif de la population montluiste. Les résultats présentés ne valent donc que pour les personnes ayant effectivement répondu. Répartition par sexe : 60% des personnes qui ont rempli le questionnaire sont des femmes. Répartition par âge : Près de la moitié des questionnaires a été rempli par des personnes âgées de 40 à 69 ans. Seuls 5% des sondés ont plus de 70 ans. On note également une bonne proportion de jeunes parmi les personnes sondées : près du quart, en effet, a moins de 25 ans, s expliquant par une distribution en masse dans les établissements scolaires (collège et lycée). Situation professionnelle : Seules 3% des personnes ayant répondu au questionnaire sont à la recherche d un emploi (alors que le taux de chômage actuel est à Montluel de de 9,5%*) et seules 3% sont à la retraite. Le questionnaire a surtout touché la population active de Montluel. *Source:

3 Les Montluistes et le développement durable Le développement durable Vous savez de quoi il s'agit Vous en avez seulement entendu parler Vous n'en avez jamais entendu parler 22% 10% Le développement durable, c'est agir en faveur de : 95 % 39% 49 % 13% Les trois champs recouverts par le développement durable insuffisamment connus 68% des personnes qui ont répondu au questionnaire déclarent savoir ce qu est le développement durable. Or, il s avère que ces mêmes personnes associent développement durable à la protection de l environnement (à 95%) et évoquent dans une bien moindre mesure les deux autres piliers du DD que sont ses aspects sociaux et économiques (évoqués à seulement près de 40% pour l un et à près de 50% pour l autre). Le quatrième pilier du DD : la «démocratie participative», un concept flou Le développement durable s appuie également sur un pilier de taille : la démocratie participative augurant que tout projet doit faire l objet d une concertation citoyenne avant de voir le jour. Or, ce concept est flou pour 70% des personnes ayant répondu au questionnaire (37% n en ont jamais entendu parler et 33% en ont seulement une vague idée). 66% 60% Citoyens 68% Les acteurs du DD Concernés Acteurs 70% 71% 55% 56% Entreprises Collectivités locales La démocratie participative Vous savez de quoi il s'agit Vous en avez seulement entendu parler Vous n'en avez jamais entendu parler 37% 30% 33% Les acteurs du développement durable Pour 70% des répondants, les entreprises et les collectivités locales sont les actrices du DD : ce sont elles qui doivent mettre en place des mesures en faveur du DD. Les citoyens, quant à eux, seraient plus concernés (66%) que vraiment acteurs (60%). Cela voudrait dire que le DD repose essentiellement sur les épaules des entreprises et collectivités, moins sur celles des citoyens (et donc des consommateurs). Cela est-il vraiment le cas? Et l Agenda 21 dans tout ça? 50% des personnes sondées n ont jamais entendu parler de l agenda 21. Plus du quart, en revanche, déclare savoir de quoi il s agit. Ce fort pourcentage s expliquerait par le fait que la mairie a beaucoup communiqué avant et pendant la distribution des questionnaires sur la démarche Agenda 21. Vous savez de quoi il s'agit Vous en avez seulement entendu parler Vous n'en avez jamais entendu parler 50% 26%

4 Le développement durable au quotidien Etes-vous sensible aux questions liées au DD? Oui, beaucoup Un peu Non 34% 7% 59% Répartition par âge Oui, beaucoup Non Un peu Moins de 25 ans ans ans Plus de 70 ans 41% 65% 63% 73% 17% 4% 31% 4% 42% 33% 7% 20% Penser et agir! Les personnes ayant répondu au questionnaire se disent, à près de 60%, sensibles aux questions liées au DD. Cette déclaration est renforcée par une tout aussi forte proportion de personnes (61%) ayant l intention de s investir concrètement dans des actions collectives en faveur du DD, en participant soit à des actions citoyennes (57%) soit à des réunions de quartier (53%). Zoom sur la population jeune Les moins de 25 ans sont moins concernés que leurs aînés par le développement durable : d une part, près de 60% d entre eux se disent pas (17%) ou peu (42%) sensibles aux questions liées au DD. D autre part, 58% d entre eux ne souhaitent pas s investir dans des actions collectives en faveur du DD (contre 39% des répondants tout âge confondu). Ce désintérêt de la population jeune pour les questions portant sur le DD s explique notamment par le fait que la plupart des répondants appartenant à cette classe d âge se sont vu imposer ce questionnaire (distribution en classe) contrairement à leurs aînés qui, dès lors, expriment un plus fort intérêt pour cette question. S'investir dans des actions collectives en faveur du DD? 39% Oui Non 61% Si oui, de quelle façon? En participant aux réunions de quartier En participant à des actions citoyennes En assistant aux conseils municipaux 32% 53% 57% Répartition par âge : Non Oui Plus de 70 ans 60% 40% ans 32% 68% ans 64% Moins de 25 ans 58% 42%

5 Les Montluistes et les éco-gestes Quel(s) geste(s) pour la planète avez-vous déjà adoptés? Prêt à le faire Non Oui Acheter local / écolo 20% 56% Circuler autrement qu'en voiture 18% 21% 61% Economiser l'eau et l'énergie 12% 8% Trier et recycler mes déchets 7% 4% Etes-vous suffisamment informés? Ne se prononce pas Non Oui 80% 89% La pratique des éco-gestes bien ancrée dans les habitudes quotidiennes 100% des personnes ayant répondu au questionnaire pratiquent au moins un «geste écologique» parmi les quatre proposés avec au premier chef le tri des déchets. Près de 90% des personnes ayant répondu au questionnaire déclarent, en effet, trier leurs déchets et 80% économiser l eau et l électricité. Plus de la moitié déclarent acheter local et plus de 60% circuler autrement qu en voiture (sous-entendu dès lors que le choix s offre à eux). Nous avons là un panel de comportements exemplaires! Cela s explique par le fait, nous l avons vu, que la grande majorité des personnes qui ont répondu au questionnaire se déclarent sensibles aux questions relatives au développement durable et sont donc prédisposées pour agir au quotidien au travers de ce que l on nomme aujourd hui des «éco-gestes». Eco-labels Tri des déchets Eco-construction Energies renouvelables Economies d'énergie et d'eau 6% 11% 10% 6% 20% 19% 25% 32% 44% 45% 45% 56% 62% 83% Information sur les pratiques éco-responsables : des carences à relever Si elles considèrent être suffisamment informés en matière de tri des déchets (83%), de réalisation d économie d eau et d énergie (62%) et dans une moindre mesure en matière d écolabels (44%), il reste que les personnes qui ont répondu au questionnaire souhaitent majoritairement être mieux informés sur les questions d éco-construction d une part et les énergies renouvelables d autre part.

6 Les enjeux du développement durable à Montluel Le plus important des enjeux sociaux Le plus important des enjeux économiques Insertion professionnelle et création d'emplois Renforcer partenariats commune / ent. Maintenir l'équilibre entre grandes surf. et commerce de proximité Le plus important des enjeux environnementaux Protection de la faune, flore, espaces agricoles Gestion des déchets, eau et énergie Education à l'environnement et au DD dans les écoles Améliorer sécurité population Egalité d'accès à la connaissance, culture et loisirs Améliorer et développer la qualité de l'habitat Favoriser mixité sociale et solidarité intergénérationnelle Favoriser meilleur accès aux soins 11% 18% 71% 28% 21% 51% 21% 11% 23% 29% 16% L enjeu environnemental le plus important Plus de la moitié des personnes interrogées pense qu il faut prioritairement agir en faveur de la gestion des déchets, de l eau et de l énergie. En deuxième position, il est à noté le souhait, pour 28% des personnes qui ont répondu au questionnaire, de voir la municipalité mettre en œuvre des actions de sensibilisation au développement durable en direction des écoles comme en direction des adultes. L enjeu économique le plus important Pour plus de 70% des personnes interrogées, la priorité est l insertion professionnelle et la création d emploi,, inquiétude légitime en temps de crise et ce, malgré le faible nombre de personnes en recherche d emploi parmi les personnes qui ont répondu au questionnaire (3%). L enjeu social le plus important Près de 30% des personnes ayant répondu au questionnaire pensent que le premier enjeu social est d améliorer la sécurité de la population. Cette thématique est vaste : o, peut penser qu elle fait autant référence aux incivilités et agressions qu à la sécurité générale des habitants face à différentes menaces (sécurité de la route, sécurité sanitaire, etc.).

7 Des priorités différentes en fonction des catégories d âge Volet environnemental : La gestion des déchets est l enjeu primordial pour toute catégorie d âge confondue, même si la proportion est plus faible chez les moins de 25 ans (39% contre près de 50% en moyenne pour les autres catégories d âge). La protection de la faune, de la flore et des espaces agricoles recueille plus d intérêt parmi les moins de 25 ans (33% des sondés) que parmi leurs aînés (moins de 15% des sondés). Inversement pour le thème de l éducation à l environnement et au DD dans les écoles qui interpelle plus les personnes âgées de plus de 25 ans (près de 30% en moyenne) que les moins de 25 ans (13%), sans doute du fait que l éducation au DD dans les écoles s étant fortement développée ces dernières années, les jeunes, déjà sensibilisés au cours de leur scolarité, ne ressentent pas la nécessité d une sensibilisation plus importante. Volet social : L inquiétude face aux questions relatives à la sécurité de la population augmente avec l âge : 15% des moins de 25 ans, 25% des ans, 26% des ans et 50% des plus de 70 ans ont prioritairement désigné cet enjeu. Inversement, l intérêt pour la question de l égalité d accès à la connaissance, à la culture et aux loisirs diminue avec l âge : il a été désigné prioritairement par le quart des moins de 25 ans, puis 20% des ans, 18% des ans et 7% des plus de 70 ans. Volet économique : La question de l insertion professionnelle et la création d emplois est l enjeu prioritaire toute catégorie d âge confondue. Conclusion : Le questionnaire montre que l enjeu majeur pour la plupart des Montluistes a trait à une meilleure gestion des déchets, que ce soit au niveau du système de collecte (relevant de la compétence de la 3CM) qu au niveau de la gestion des conteneurs (relevant de la compétence de la commune), de même que les résultats de l enquête et les commentaires montrent que la Mairie devra prendre des mesures en faveur des modes de transport doux. Enfin, la mise en place d actions de sensibilisation en direction des écoles et des citoyens font partie des attentes des Montluistes. Au niveau socio-économique, les Montluistes attendent que la mairie ne baisse pas la garde sur les questions relatives à l insertion professionnelle et la création d emplois, de même que la question relative à la sécurité de la population devra être soulevée. La première mesure à prendre en faveur du développement durable Maitien des petits commerces et de la production locale Mesures en faveur de l'emploi Actions en faveur des énergies renouvelables (panneaux solaires Sensibilisation au DD et améliorer la communication Favoriser le développement des modes de transport doux + création Revoir le système de collecte et de tri des déchets Les Montluistes ont la parole Les déchets en position n 1 Sur les 140 personnes qui ont bien voulu répondre à la question «quelle serait selon vous la 1 ière mesure à prendre en faveur du DD?», une trentaine évoque le manque d efficacité du système actuel de collecte et de tri des déchets : conteneurs trop éloignés et en trop faible nombre (débordant de déchets), système trop dispendieux en énergie fossile (usage de la voiture), problème de stockage des déchets à la maison, organisation trop contraignante, etc. Les modes de transport doux en position n 2 Près du quart des commentaires ont eu trait également à des mesures favorisant des modes de transport doux (pistes cyclables, parkings à vélo, centre-ville piéton, transports en commun, etc.).

8 Les déplacements à Montluel Se déplacer à Montluel intra muros Le vélo à Montluel : des avis divergents selon les catégories d âge Si les avis concordent toute catégorie d âge confondue sur la facilité ou non de se déplacer à Montluel en voiture (à l exception des personnes âgées de plus de 70 ans qui, pour la plupart, n expriment pas d opinion), il n en est pas de même pour l utilisation de la bicyclette : les moins de 25 ans considèrent à près de 60% qu il est facile de se déplacer en vélo contre près de 60% des ans et des ans qui considèrent, au contraire, que cela n est pas facile. Est-il facile de se déplacer à Montluel? Oui Non Sans opinion 1% 10% 9% 14% 26% 38% 38% 43% 50% 43% 90% 52% 47% 10% 31% 26% En vélo : 50% des personnes interrogées déplorent la difficulté de se déplacer en vélo à Montluel. A cela plusieurs causes possibles : absence généralisée de pistes cyclables rendant, qui plus est, les déplacements en vélo dangereux à certains endroits. Par ailleurs, la configuration géographique de Montluel est telle (étalement, côte) qu elle rend difficile une circulation à vélo. Ce fort taux peut aussi s expliquer par le fait qu il existe peu de parkings à vélo à Montluel, ce qui n incite pas les gens à utiliser ce mode de transport pour les achats ou les visites au centre-ville. En voiture : L avis des Montluistes est partagé : 47% des personnes interrogées déclarent qu il est facile de se déplacer à Montluel en voiture. En revanche, 43% pensent que cela ne l est pas. Cette dichotomie marque la différence de positions selon lesquelles on parle du centre-ville ou non et selon l usage qu on fait de la voiture : au centre-ville où il est difficile de se garer et où les rues sont étroites et la circulation dense à certaines heures de la journée, il est certes difficile de circuler. Les personnes qui traversent seulement Montluel en voiture pour leurs déplacements domicile-travail sont sans doute moins gênées par cela et considèrent dès lors qu il n est pas difficile de circuler en voiture à Montluel. Conclusion : La majorité des avis exprimés ont tranché : il n est pas si simple de circuler à Montluel autrement qu à pied! La facilité de se déplacer en voiture ne fait pas l unanimité, de même que, pour les plus de 25 ans, l usage de la bicyclette n est pas rendu facile. Par ailleurs, il est à noter que plusieurs catégories de personnes sont touchées par la difficulté de se déplacer dans Montluel : les personnes à mobilité réduite (incluant les personnes âgées), les familles (usage d une poussette ou d un caddie) et les jeunes (usage de rollers, de trottinette). Autres modes de déplacement : Les personnes à mobilité réduite auraient, selon plus de 50% des sondés, des difficultés à circuler à Montluel. De même pour les personnes qui utilisent une poussette ou un caddie (43% des sondés). Les trottoirs du centre ville, en effet, outre qu ils sont étroits, sont parsemés de plots destinés à empêcher les voitures de se garer, empêchant en même temps la circulation aisée de poussettes ou de caddies. Par ailleurs, plus du tiers des personnes qui ont répondu au questionnaire pensent qu il est difficile de se déplacer en rollers et trottinette, certainement du fait des pavés qui recouvrent les routes du centre-ville et de l étroitesse des rues, en plus de l absence de pistes cyclables.

9 Les Montluistes et les transports Lieu de travail des Montluistes Quel moyen de transport utilisez-vous pour votre trajet domicile / travail? 72% Montluel 3CM (hors Montluel) Autres 46% 33% 17% 13% 13% 2% 18% Etes-vous satisfait par les transports en commun (TER, bus)? Satisfait Insatisfait Sans opinion Primauté de la voiture comme moyen de transport pour se rendre à son travail Pour les actifs, la voiture est de loin le premier moyen de transport privilégié par les Montluistes pour rejoindre leur lieu de travail (72%). Pourtant, près de la moitié des personnes sondées travaillent à Montluel, c est dire la part importante de Montluistes qui travaillent à Montluel et qui utilisent leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Les Montluistes aiment le vélo 13% des personnes qui ont répondu au questionnaire utilisent le vélo pour aller travailler. Ce taux dépasse largement les moyennes nationales qui hissent seulement la part d usage du vélo dans les déplacements sous la barre des 5% (source Transports urbains sept. 2007). 27% 49% Des transports en commun relativement boudés Avec seulement 17% de personnes qui utilisent le TER et 13% le bus pour se rendre à leur travail, les transports en commun sont faiblement utilisés. Si près du quart des personnes interrogées ne sont pas satisfaites par les transports en commun existants, près de 50% s en disent satisfaites. Ce chiffre, du reste, doit être relativisé car, parmi les personnes satisfaites, la moitié utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail, ne faisant donc pas usage au quotidien de ce qu elles jugent satisfaisant.

10 Les Montluistes satisfaits de leur qualité de vie? Etes-vous régulièrement gêné par le bruit? 43% 47% Oui Non 15% 53% L'éclairage nocturne (23h-5h) à Montluel : Trop important Insuffisant Optimal Sans opinion 27% 15% Si oui, quelle en est l'origine? Nuisances 52% 47% 33% 27% 9% Nuisances sonores Plus de la moitié des personnes qui ont répondu au questionnaire se disent gênées par le bruit. Avec la proximité de l aéroport de Lyon Saint-Exupéry, la gêne occasionnée provient majoritairement du trafic aérien (52%), suivi de près par le trafic routier (47%) puis par les bruits de voisinage (33%). 27% des personnes sondées se plaignent également du bruit lié au trafic ferroviaire (27%). Eclairage nocturne Il ne constitue pas un enjeu majeur aux yeux des Montluistes ayant répondu au questionnaire puisque 43% n expriment pas d opinion et 27% pensent qu il est optimal. En revanche, 15% des sondés pensent que l éclairage nocturne est trop important à certains endroits, 15% qu il est insuffisant à d autres. Lieux où l éclairage nocturne serait insuffisant : Route de Genève, école Saint-Exupéry, le bas de la Grande rue, Jailleux, route de Jailleux, Ville-Haute, chemin Henri IV, rue Paul Chabas, rue du Calice, rue de la Fabrique, Domaine de la Sereine, Parc Montbreval, Romanèche, les Saules, La Maladière, Le Tresset, vers le collège Emile Cizain. Lieux où l éclairage nocturne serait trop important : Promenade et place des Tilleuls, lotissement du bief, lotissement de la Sereine, rue Poizat, rue du Torrent, chemin du glacis qui longe la Sereine, parking Super U, hôtel de Ville, centre-ville, église, rue de la Gare, devant le collège.

11 A propos de Montluel, vous êtes : Sans opinion Pas satisfait Satisfait Concertation avec les citoyens 41% 23% Espaces de vie collectifs (aires de 42% 34% Lutte contre l'exclusion 57% 25% 18% Dévt éco. Et création d'emplois 54% 35% 11% Transports en commun (TER, bus) 27% 49% Mode de tri des déchets 12% 35% 53% Commerces et services Aménagement des espaces 23% 30% 47% Vie associative 11% 66% Offre culturelle et sportive 22% 12% 68% Les Montluistes interrogés sont satisfaits : 1/ De l offre culturelle et sportive à Montluel (68%) 2/ De la vie associative (66%) 3/ Des commerces et services (57%) 4/ De l aménagement des espaces (47%) 5/ Du mode de tri des déchets (53%) 6/ Des transports en commun (49%) 7/ De l engagement de la mairie en faveur du DD : plus de 70% pensent que cela est important et nécessaire. Les Montluistes interrogés ne sont pas satisfaits : 1/ Des espaces de vie collectifs existants à Montluel tels que les aires de jeux et les espaces verts (42%) 2/ Du manque de concertation avec les citoyens (). Il est à noter tout de même un fort taux de personnes n exprimant pas d opinion à ce sujet (41%). 3/Du manque de communication de la Mairie : plus de 50% pensent que la mairie pourrait mieux faire en termes d actions de communication. Les Montluistes interrogés n expriment pas d opinion : 1/ Sur le développement économique et la création d emplois à Montluel (54%) 2/ Sur la lutte contre l exclusion L'engagement de la Mairie en faveur du DD : 5% Important et nécessaire Ne présente pas d'intérêt Sans opinion 17% 78% En communication, la commune est : Active Inactive Pourrait mieux faire Sans opinion 16% 27% 4% 54% Note sur la question des déchets : On a vu que les gens qui se sont exprimés sur les mesures à prendre en faveur du DD (question 7) ont majoritairement évoqué la nécessité de revoir les questions de collecte et de tri des déchets. Pourtant, il s avère que plus de la moitié des personnes interrogées (53%) est satisfaite par le mode de tri des déchets à Montluel et ce, toutes catégories d âge confondues. Il n y a là rien de contradictoire car il reste que plus du tiers des personnes interrogées ne sont pas satisfaites par le mode de tri des déchets. Ce sont ces personnes-là qui se sont exprimées à la question ouverte sur la principale mesure à prendre à Montluel en faveur du DD, car c est effectivement une question de taille : la question de la gestion des déchets (en plus de celle de l eau et de l énergie) n est-elle pas primordiale aux yeux de 51% des personnes ayant rempli le questionnaire?

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 DONNEZ VOTRE AVIS! En s engageant dans la mise en place d un Agenda 21 («ce qu il faut faire pour le 21 ème siècle»), la Mairie du Cannet souhaite intégrer

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble

Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble La concertation réalisée du 16 avril au 30 juin 2015 a permis de recueillir les avis de 167 habitants d Est Ensemble sur les thématiques en lien avec les

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Association régie par la loi «1901»

Association régie par la loi «1901» Association régie par la loi «1901» Siège social et Direction Générale : 11, rue de la Convention 79000 NIORT Tél. 05 49 24 20 88 Fax. 05 49 24 30 03 siège@gpa79.net 1) INTRODUCTION La loi du 2 janvier

Plus en détail

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français?

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Résultats régionaux : Mars 2013 Contact BVA : Régis Olagne, regis.olagne@bva.fr Tel : 06 82 82 46 05 Contexte, objectifs

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Questionnaire. l -Marcoussis. sur le développement durable. Agenda 21-Marcoussis, à nous de jouer!

Questionnaire. l -Marcoussis. sur le développement durable. Agenda 21-Marcoussis, à nous de jouer! Agenda -, à nous de jouer! Comme vous le savez, depuis le 0 mars 009, nous construisons ensemble l agenda de. Questionnaire sur le développement durable l - Aujourd hui, c est le temps de l état des lieux,

Plus en détail

Besoins et attentes des habitants en Basse-Normandie en matière d équipements publics

Besoins et attentes des habitants en Basse-Normandie en matière d équipements publics mars 2010 Besoins et attentes des habitants en Basse-Normandie en matière d équipements publics Enquête BVA réalisée entre le 10 et le 21 février auprès d un échantillon de 192 habitants de Basse-Normandie

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme de CHAMERY

Plan Local d'urbanisme de CHAMERY 2.7 L AVIS DE LA POPULATION Plan Local d'urbanisme de CHAMERY Quels objectifs d'aménagement, de développement et de préservation pour les 15 prochaines années et pour les générations futures? Quel avenir

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que :

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que : Résultats de l enquête de satisfaction 2015 1 I. RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Délivrée par AFNOR (Agence Française de Normalisation), la certification Qualiville a été obtenue par la Mairie Centrale

Plus en détail

Le match des municipales / vague 2 Focus thématique : Les villes intelligentes

Le match des municipales / vague 2 Focus thématique : Les villes intelligentes Le match des municipales / vague 2 Focus thématique : Les villes intelligentes Sondage CSA pour BFMTV, Orange et Le Figaro Octobre 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA pour BFMTV, ORANGE et LE FIGARO

Plus en détail

Ateliers 21 du 6 octobre 2009. Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel...

Ateliers 21 du 6 octobre 2009. Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel... Ateliers 21 du 6 octobre 2009 Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel... Tendre vers un développement à Vincennes suppose de relever quatre défis majeurs et d adopter des

Plus en détail

Un seul questionnaire par famille

Un seul questionnaire par famille Un seul questionnaire par famille Madame, Monsieur, Enquête de Besoins 0 11 ANS Communauté de communes de Saint Hippolyte Votre avis nous intéresse Les élus de la CCSH, en partenariat avec la Caisse d

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008 La politique provinciale RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre Méthodologie Ce sondage Léger Marketing a été effectué par téléphone auprès de 1 001 Québécois et Québécoises, du 7 au 9 novembre.

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Projet d écoquartier de la Gare

COMPTE-RENDU. Projet d écoquartier de la Gare Réunion publique du 24 mai 2013 Projet d écoquartier de la Gare Questions et réponses échangées lors de la réunion publique du 24 mai 2013. Quel est le projet? Aujourd'hui, nous sommes, après les phases

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

Enquête VLD abonnés VLille Février 2012. DAC / Service Etudes et Développement

Enquête VLD abonnés VLille Février 2012. DAC / Service Etudes et Développement Enquête VLD abonnés VLille Février 2012 DAC / Service Etudes et Développement 1 Synthèse de l enquête Le service VLille VLD est au global très apprécié par les abonnés 85% des abonnés sont satisfaits du

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Synthèse Les Français et le grand âge Sixième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Le mensuel des maisons de retraite Auteurs TNS SOFRES Laurence BEDEAU Jérémie PIQUANDET Simon LOUSSOUARN

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013 L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013 14 Novembre 2013 Sommaire 1. Contexte & objectifs de l étude 3 2. Les résultats de l Observatoire de la qualité de vie au bureau Vie au

Plus en détail

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante?

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? - Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? Note méthodologique Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif de 492 salariés d entreprises

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France 0 Enquête réalisée par Energie-Cités Peter Schilken Ian Tuner Pierre Escolar Graziella

Plus en détail

Synthèse des propositions de cyclistes février 2014

Synthèse des propositions de cyclistes février 2014 Synthèse des propositions de cyclistes février 2014 Les cyclistes, en particulier les adhérents de Dynamo, se sont exprimés à travers un questionnaire les invitant à donner leur avis sur 3 sujets: les

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Sondage : Modérer une page Fan FB?

Sondage : Modérer une page Fan FB? Sondage : Modérer une page Fan FB? Modération 2.0 et Relation Client Digitale Pourquoi ce sondage? Certaines Marques pensent que Facebook doit être un espace de liberté d expression, sans aucune contrainte.

Plus en détail

Sixièmes Rencontres de l Épargne Salariale

Sixièmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg Sixièmes Rencontres de l Épargne Salariale 2 juin 2008 Sixièmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 2 juin 2008 1 2008 : un très bon millésime Sixièmes Rencontres

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des Pyrénées-Atlantiques Les adultes handicapés en attente d une mise en œuvre d une orientation COTOREP dans les Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

Observatoire du Consom acteur

Observatoire du Consom acteur Observatoire du Consom acteur Les Français et la maison Présentation du 25 juin 2009 BJ : 5655 Contact OpinionWay : Philippe Le Magueresse / 01 78 94 89 96 Méthodologie Méthodologie Présentation de la

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o n d u T r a v a i l T e m p o r a i r e études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires juin 2010 F o n d s d A s s u r

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Projet «Maison de l Emploi et Développement Durable» - M3D - Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Enquête 2013 Cette opération est cofinancée par l Union

Plus en détail

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact :

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact : CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR - Mars 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Présentation des résultats Note méthodologique

Plus en détail

Le handicap à Paris Étude réalisée pour la Médiatrice de la Ville de Paris

Le handicap à Paris Étude réalisée pour la Médiatrice de la Ville de Paris Le handicap à Paris Étude réalisée pour la Médiatrice de la Ville de Paris Elodie Alberola Manon Brezault Sophie Lautié Anne Loones Septembre 2009 2 Sommaire INTRODUCTION... 5 L ENQUÊTE QUANTITATIVE...

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Représentativité de l'échantillon p. 3 1) Sexe

Plus en détail

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 1 RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 2 Le présent rapport constitue le rapport final des résultats provenant

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4 N 110259 FD / GC Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Chevalier Département Opinion et Stratégies d'entreprise Frederic.dabi@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Communication Mars 2015

Communication Mars 2015 Le Baromètre 55 + Cogedim club Communication Mars 2015 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1 040 individus âgés de 55 ans et plus Rappel : 911 individus interrogés en 2014 Interviews

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010 Étude de la distribution en gare du Mans Octobre 2010 Contexte LE MANS : DEUX ZONES DE VENTE AUX RESULTATS DESEQUILIBRES Accès Nord : nouvel espace de vente (NEV) depuis 2008-10 postes de vente et d un

Plus en détail

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS Juin 2015 Projet «La Voix des parents» - Municipalités de Pincourt, Île- Perrot, Terrasse-Vaudreuil, Notre-Dame-de-l Île-Perrot Projet

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA FAMILLE ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES INTRODUCTION Une étude américaine considère que les liens entre frères et sœurs, plutôt affectifs et égalitaires, représentent

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLÉE Enquêtes sur l école maternelle Enquête Harris Interactive pour le SNUipp Enquête grand public réalisée en ligne entre le 03 et le 05 novembre 2015. Echantillon de 1 000 personnes, représentatif

Plus en détail

Questionnaire. Votre opinion est importante!

Questionnaire. Votre opinion est importante! Questionnaire sur les besoins et la qualité de vie des familles et des aînés de la ville de Neuville Votre opinion est importante! Courez la chance de gagner l un des trois bons d achat d une valeur de

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans Ce questionnaire, destiné aux services de la mairie s occupant de la petite enfance, s adresse aux parents ayant au

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Analyse de l enquête menée auprès des propriétaires des deux sites QUALIGOUV sur le Parc du Luberon

Analyse de l enquête menée auprès des propriétaires des deux sites QUALIGOUV sur le Parc du Luberon Analyse de l enquête menée auprès des propriétaires des deux sites QUALIGOUV sur le Parc du Luberon Deux sites, deux contextes L étude a été menée sur les deux sites QUALIGOUV choisis sur le territoire

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les PDE sont des démarches liées à l'établissement : accessibilité et attitudes de mobilité. Vous devez au préalable vérifier

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Catégories des personnes consultées

Catégories des personnes consultées 1. Vous êtes : résultats Catégories des personnes consultées 1 Elève 553 2 Personnel enseignant 12 3 Personnel administratif 4 4 Personnel technique 1 5 Membre de l équipe médicosociale 2 6 Assistants

Plus en détail

La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire

La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire Septembre 2013 Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email : jgoarant@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de

Plus en détail

3. Le service des permis de construire jugé par les architectes

3. Le service des permis de construire jugé par les architectes 3. Le service des permis de construire jugé par les architectes Le service des permis de construire 8 Genève () 14% 13% % 8% 6% 4% 3% Les principaux points forts, en spontané La disponibilité L'amabilité

Plus en détail

«...Se déplacer en vélo? Non, là-bas ça ne peut pas marcher!»

«...Se déplacer en vélo? Non, là-bas ça ne peut pas marcher!» 1 «Les italiens, comme les français, sont un peuple latin ; ils aiment la vitesse et les belles voitures...» «...Se déplacer en vélo? Non, là-bas ça ne peut pas marcher!» 2 en vélo à Ferrare..... Visite

Plus en détail

ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007

ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007 ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007 COMMENT LES EUROPEENS CONSIDERENT-ILS LA QUALITE DE LEUR LOGEMENT? Une enquête a été effectuée par l institut BVA auprès de 1 000 personnes âgées de plus de 18 ans, dans chacun

Plus en détail

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE Sondage mené en ligne auprès de 1000 personnes parmi les prestataires de service aux particuliers inscrits sur sefaireaider.com. Objectif du

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online Carte de crédit : près de 4 des Suisses l utilisent pour acheter online L utilisation d une carte de crédit doit être avant tout pratique et simple. C est ce qui ressort de l étude comportementale de bonus.ch

Plus en détail

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data NOTE DETAILLEE Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data Sondage Harris Interactive pour Berger-Levrault Enquête téléphonique réalisée par l'institut

Plus en détail

CONFÉRENCE DU 30/06/15

CONFÉRENCE DU 30/06/15 CONFÉRENCE DU 3/6/ Contact Presse ASSUREURS PRÉVENTION Benoît DANTON 1 42 47 93 8 6 48 24 77 81 b.danton@ffsa.fr DOSSIER DE PRESSE ASSUREURS PRÉVENTION - «4 ÈME BAROMÈTRE SUR LE NIVEAU D ACTIVITÉ PHYSIQUE

Plus en détail