Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents»"

Transcription

1 Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents» Document émis par :, Anastasia MARY, étudiante stagiaire, Licence Professionnelle Gestion et Pilotage de Projets. Travaux suivi par Aurélie COURZADET, Resp. du service. 12/03/2013 Version 6

2 Sommaire Introduction...3 Informations générales...3 A. Vision départementale...5 Etes-vous satisfait d habiter dans le département du Cher?...5 Etes-vous satisfait de travailler dans le département du Cher?...6 Estimez-vous que la qualité de vie dans le Cher est :...6 Pour chacun des qualificatifs suivants, diriez-vous qu il s applique bien ou mal au département du Cher? 7 Conclusion partielle : Vision départementale...10 B. Votre vie et vos projets...10 Rencontrez-vous aujourd'hui des difficultés particulières dans votre vie et vos projets?...10 Si vous ou vos proches rencontrez des difficultés aujourd hui, quels domaines touchent-elles?...11 Quelles sont vos priorités pour les années à venir?...15 Envisagez-vous de quitter de département du Cher dans les années qui viennent?...18 Pour quelles raisons quitteriez-vous le Cher?...18 Pour quelles raisons envisagez-vous de rester?...19 Conclusion partielle : Votre vie et vos projets...19 C. Le développement du territoire...20 Parmi les enjeux suivants, quels sont ceux qui vous semblent importants pour le département du Cher?20 Conclusion partielle : Le développement du territoire...24 D. Solidarité, insertion, logement...25 A votre avis, quels sont les enjeux les plus importants en matière de solidarité dans l avenir?...25 A votre avis, quelle doit être la priorité en matière de logement dans l avenir?...28 Conclusion partielle : Solidarité, insertion, logement...31 E. L éducation, la formation, la recherche et l enseignement supérieur...31 A votre avis, pour les collèges et les lycées, quelle doit être la priorité pour l avenir?...31 En matière d enseignement supérieur (IUT, écoles d ingénieurs, ), que faut-il développer pour l avenir?34 Selon vous, quels sont les principaux freins à la poursuite d études après le bac des jeunes du Cher?...37 Conclusion partielle : L éducation, la formation, la recherche et l enseignement supérieur...41 F. Environnement et cadre de vie...42 Pour améliorer votre cadre de vie quelles sont les actions prioritaires?...42 Pour préserver l environnement, quelles sont les actions prioritaires?...45 Conclusion partielle : Environnement et cadre de vie...48 G. Les transports...49 Au quotidien, pour quel trajet rencontrez-vous le plus de difficultés?...49 Pour l avenir du Cher, qu est-il important de développer?...51 En matière de transport en commun, que faut-il améliorer en priorité?...54 Conclusion partielle : Les transports...57 H. Le développement économique...57 En matière de développement économique quels sont pour vous les atouts du département?...57 Quelles sont parmi les actions suivantes en matière de développement économique, les plus importantes pour vous?...62 A votre avis, quels secteurs peuvent favoriser l emploi et le développement économique?...66 Conclusion partielle : Le développement économique...70 I. Loisirs, culture et sport...71 A votre avis en matière de développement culturel, faut-il en priorité :...71 A votre avis en matière culturelle que faut-il en priorité :...72 Pour le sport, faut-il en priorité :...73 A votre avis, en matière sportive, que faut-il favoriser en priorité?...74 Conclusion partielle : Loisirs, culture et sport...76 Expression libre...76 Vous avez des idées pour améliorer la vie dans le département du Cher pour l avenir, exprimez-vous...76 Conclusion

3 Introduction La prospective Cher 2021 a pour but d offrir des perspectives d avenir en construisant un nouveau modèle de développement responsable à l horizon Dans le cadre de cette prospective, il est apparu nécessaire dans une démarche de démocratie participative de recueillir les avis des agents de la collectivité en tant que citoyen du Cher. C est pourquoi ceux-ci ont fait l objet d une enquête statistique afin de connaître leur vision du département et de les consulter sur les améliorations qu ils souhaiteraient apporter. Ce questionnaire fut distribué aux 2100 agents de la collectivité du 12 novembre 2012 au 21 décembre Les résultats de cette enquête sont basés sur 511 retours de questionnaires complets. Dans le cadre de cette étude statistique, il s agit d un échantillonnage non aléatoire car il a été construit à l aide d une méthode. En effet, un groupe a été sélectionné celui des agents de la collectivité. L étude statistique sera donc descriptive. Il s agira donc d une analyse linéaire. Informations générales Répartition hommes / femmes 63 % 37 % Homme Femme Sur l ensemble des agents ayant répondu (appelés par la suite «les agents»), 189 hommes (37%) et 322 femmes (63%) ont répondus soit un total de 511 agents. Cette différence s explique par le nombre plus important de femmes que d hommes au sein de la collectivité. En effet, les femmes représentent 65,79% de l effectif contre 34,21% d hommes. 1 47% d entre eux ont plus de 45 ans et 44% ont entre 30 et 45 ans. Les moins de 30 ans représentent seulement 9%. Cela concorde avec la moyenne d âge des agents qui est de 45 ans pour FPT et FPH, et de 53 ans pour les assistants familiaux. 2 Homme Femme 1 Rapport d activité des services 2011 du Conseil Général du Cher, rubrique «La collectivité en quelques chiffres», page 7. 2 Rapport d activité des services 2011 du Conseil Général du Cher, rubrique «La collectivité en quelques chiffres», page 7. 3

4 Tranches d âges des agents ayant répondus Nous pouvons observer qu une grande majorité des agents de la collectivité habitent le Cher. Les 3% des agents qui résident en dehors du Cher, habitent les régions limitrophes telles que la Creuse, la Nièvre, le Loir-et-Cher, l Allier, l Indre et le Loiret. Le département de l Yonne est également recensé parmi les réponses. "Habitez-vous dans le département du Cher?" Oui Non 3 % 97 % Oui Non Nous remarquons que la majorité des agents, c'est-à-dire 53%, ont toujours habités dans le département du Cher. Et 35% y sont installés depuis plus de 10 ans. Seul 7% habitent le Cher depuis plus de cinq ans et 5% depuis moins de cinq ans. «Si oui, depuis combien de temps?» 31% des agents interrogés habitent Bourges. Les 69% restant se répartissent sur 27 communes du département dont 8% pour Saint-Amand-Montrond, 6% pour Vierzon et Levet. Et entre 2% et 4% pour les communes telles que Chârost, Saint-Martind Auxigny, Baugy et Mehun-sur-Yèvre par exemple. Bourges est la commune la plus représentée au sein des agents ayant répondu au questionnaire. 4

5 La composition familiale des foyers est diversifiée avec une plus forte part de foyers de quatre personnes et plus (37%). Cela peut s expliquer par la part importante des agents ayant plus de 45 ans. En effet, cette tranche d âge à la particularité d être celle la plus susceptible d avoir des enfants. Les foyers composés de 2 à 3 personnes représentent environ 27% des agents. Et 10% vivent seul. Composition des foyers (Nombre de personnes) A. Vision départementale Les résultats aux prochaines questions nous ont permis de connaître la vision qu ont les agents de la collectivité sur le département du Cher. Etes-vous satisfait d habiter dans le département du Cher? Taux de satisfaction pour les agents d habiter dans le Cher A cette question, la satisfaction des agents à habiter dans le département du Cher est la part la plus significative. En effet, ils sont 82% à être satisfait. Et seuls 9% déclarent être insatisfaits. 5

6 Etes-vous satisfait de travailler dans le département du Cher? Taux de satisfaction pour les agents de travailler dans le Cher Ce diagramme circulaire représente la part conséquente des agents satisfaits de travailler dans le département soit 85%. Estimez-vous que la qualité de vie dans le Cher est : Niveau de qualité de vie dans le Cher En terme de qualité de vie, 77% des agents considèrent qu elle est bonne. Cet avis majoritaire sur la bonne qualité de vie est lié à la satisfaction d habiter dans le département. En effet, la qualité de vie signifie qualité de l air, de l environnement, des loisirs, de l offre culturelle et sportive etc. autrement dit lié à l utilité et au bienêtre. A ces trois dernières questions, la part des agents sans opinion est à peu près équivalente à la part des insatisfaits. 6

7 Pour chacun des qualificatifs suivants, diriez-vous qu il s applique bien ou mal au département du Cher? Pour chaque qualificatif suivant, les agents ont été amenés à répondre en appréciant de la bonne ou mauvaise attribution au département du Cher. Traditionnel Tout d abord, l avis majoritairement exprimé par les agents est que le Cher est un département traditionnel (86% des agents). L appréciation sur ce qualificatif est à modérer car pour les uns c est une qualité comme pour d autre c est un aspect négatif. Accueillant En ce qui concerne l accueil, l avis est plus partagé avec 51% des agents qui considèrent le Cher comme un département accueillant et 31 % qui affirment le contraire. Nous pouvons supposer que l appréciation peut être différente selon si l agent est originaire de la région ou non. 7

8 Innovant 59% des agents considèrent que le terme innovant ne correspond pas au département. Dynamique 59% des agents trouvent le département peu dynamique. Les agents expriment leurs volonté de voir davantage d animation et de réactivité sur le territoire. Attractif L attractivité est aussi mis en point de mire par les agents, 64% d entre eux considèrent le département comme peu attractif. L attractivité du département étant relative au dynamisme. 8

9 Moderne Enfin, 62% des agents pensent que le département n est pas moderne. Cette appréciation de la modernité peut s expliquer par l opposition qui est parfois faite avec la tradition. Les agents s étant exprimés en faveur de la tradition du territoire, ceux-ci ne le considèrent donc peut-être pas comme moderne. Néanmoins, 24% des agents considèrent le département moderne. Ces deux qualificatifs ne sont pas contradictoires au contraire. Il est courant de définir un territoire comme étant entre tradition et modernité. La conciliation des deux est à valoriser car permet généralement au territoire de se développer. Synthèse Ce diagramme à bâton synthétise les réponses précédemment présentées. Qualificatifs qui s appliquent bien ou mal au département du Cher selon les agents 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Sans opinion Mal Bien 30% 20% 10% 0% Traditionnel Accueillant Innovant Dynamique Attractif Moderne Nous nous apercevons très clairement que 85% des agents trouvent le département traditionnel. Le Cher, comme département accueillant, reçoit un avis partagé. Et en ce qui concerne les autres qualificatifs, les avis se dégradent avec une part de plus 9

10 en plus importante des avis négatifs en terme d innovation, de dynamisme, d attractivité et de modernité. C est également dans ces domaines que le nombre d agents sans opinion est le plus important. Conclusion partielle : Vision départementale La vision départementale des agents est mitigée. La majorité d entre eux sont satisfait d habiter et de travailler dans le département. Il ressort également que la qualité de vie est «bonne» pour la plupart des agents. Néanmoins, nous remarquons que le département est perçu comme étant traditionnel et accueillant mais peu innovant, peu dynamique, peu attractif et peu moderne. B. Votre vie et vos projets Les résultats aux prochaines questions nous permettent de savoir si les agents s épanouissent dans leur vie et leurs projets au sein du département. Rencontrez-vous aujourd'hui des difficultés particulières dans votre vie et vos projets? Les résultats à cette question mettent en lumière que 57% des agents déclarent rencontrer des difficultés dans leur vie et leurs projets. 10

11 Si vous ou vos proches rencontrez des difficultés aujourd hui, quels domaines touchent-elles? Les propositions sont classées par ordre d'importance. L emploi Ces difficultés touchent principalement le domaine de l emploi avec 55% des agents qui affirment que l emploi est le domaine dans lequel ils rencontrent le plus de difficultés. Le logement Dans le domaine du logement, la tendance s inverse. Les agents rencontrent peu de difficultés (45%). On peut tout de même relever que 1 agent sur 5 rencontres des difficultés très importantes. 11

12 La pollution Même constatation en ce qui concerne la pollution. Ce domaine n est pas une des causes de leurs principales difficultés. 56% des agents considèrent que la pollution a peu d incidence dans leurs difficultés. La santé De plus, le domaine de la santé, tout comme l emploi, est une priorité pour les agents. Pour 55% d entre eux, la santé est un domaine très important dans lequel il rencontre des difficultés. 12

13 Les transports En ce qui concerne le domaine des transports, celui-ci pose des difficultés très importantes pour 33% des agents, importantes pour 41% d entre eux et peu importantes pour 26% des agents. L enseignement et la formation Concernant l enseignement et la formation, l avis est partagé. En effet, 41% des agents se disent avoir des difficultés face à l enseignement et la formation sans compter les 39% des agents pour qui ce domaine est important. L avenir des enfants Et enfin, l avenir des enfants, avec l emploi et la santé, est un domaine très important pour lequel plus des deux tiers des agents rencontrent des difficultés. Les autres domaines pour lesquelles les agents rencontrent des difficultés sont au niveau : - financier, en terme de baisse du pouvoir d achat et des impôts locaux important ; 13

14 - des services avec le manque de mode de garde collectif pour les enfants, - l accompagnement à domicile des personnes âgées et de solution face au «désert médical» ; - de l inégalité des territoires ruraux et urbains en terme de transport en commun, d accès à la culture, aux loisirs, aux commerces et aux établissements scolaires ; - touristique avec un potentiel pas complètement exploité ; - télécommunications avec un réseau Internet peu performant en milieu rural ; - sécurité, en terme de prévention des cambriolages surtout en zone rurale et des problèmes de voisinage avec les gens du voyage. Ces réponses sont issues d une question ouverte. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% Peu important Important Très important 20% 10% 0% L'emploi Le logement La pollution La santé Les transports L'enseignements et la formation L'avenir des enfants Les résultats nous montrent que les domaines dans lesquels les difficultés sont les plus importantes pour les agents sont l emploi, la santé et l avenir des enfants. De plus, l enseignement et la formation ainsi que les transports et le logement sont les domaines face auxquels ils rencontrent des difficultés mais de moindre importance. La pollution est le seul domaine qui représente peu de difficultés pour les agents. Certains agents se sont exprimés de manière libre sur des domaines tels que LES difficultés financières, les services à la personne et les inégalités entre territoires ruraux et urbains concernant l accès à certains services publics, à la culture et aux loisirs. Les autres domaines sur lesquels les agents ont eu besoin de s exprimer sont le potentiel touristique du département qui n est pas assez valoriser, l accès au très haut débit et la sécurité principalement en milieu rural. 14

15 Quelles sont vos priorités pour les années à venir? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Créer votre entreprise Une grande majorité des agents (87%) déclarent ne pas avoir comme priorité de créer une entreprise. Cela peut s expliquer par une conjoncture économique peu favorable et le statut de fonctionnaire pour la plupart d entre eux. Seul 5% des agents envisagent de créer leur entreprise dans les années à venir. Consacrer plus de temps à votre vie familiale Il est très important de consacrer davantage de temps à leur vie de famille pour 62% des agents et important pour 30%. Le temps consacré à la vie familiale est donc une des grandes priorités des agents de la collectivité. 15

16 Vous engager dans un projet associatif Seulement 15% des agents considèrent comme très important de consacrer du temps à la vie associative en s engageant dans un projet. 4 sur 10 y attribuent tout de même de l importance, soit une majorité en faveur de l engagement au sein du mouvement associatif. Consacrer plus de temps à vos loisirs Puis, en ce qui concerne le temps consacrer aux loisirs, l avis en grande majorité exprimé est qu il est très important pour 44% des agents de l'accroître et très important pour 43% d entre eux. Evoluer professionnellement La part majoritaire concerne les 54% des agents qui ont comme priorité très importante pour l avenir d évoluer professionnellement. 16

17 Accéder à la propriété Enfin, l accès à la propriété est une priorité pour 30% des agents dans les années à venir ce n est pas la priorité la plus importante pour la majorité. Autres réponses Les autres priorités exprimées par les agents concernent l emploi, la vie citoyenne à travers l engagement associatif et les loisirs avec l amélioration de leur bien-être. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% Peu important 50% Important 40% Très important 30% 20% 10% 0% Créer votre entreprise Consacrer plus de temps à votre vie familiale Vous engager dans un projet associatif Consacrer plus de temps à vos loisirs Evoluer professionnellement Accéder à la propriété En résumé, les deux principales priorités pour les agents dans les années à venir sont de consacrer plus de temps à leur vie de famille et à évoluer professionnellement. Ensuite, la volonté de consacrer plus de temps aux loisirs et d accéder à la propriété sont les deuxièmes priorités à réaliser dans les années à venir pour les agents de la collectivité. Enfin, les priorités les moins importantes pour les agents sont de s engager dans un projet associatif ou de créer son entreprise. 17

18 Envisagez-vous de quitter de département du Cher dans les années qui viennent? 2/3 des agents n envisagent pas de quitter le département. Cependant, ils sont 23% à vouloir éventuellement quitter le Cher. Pour quelles raisons quitteriez-vous le Cher? La raison majeure pour laquelle les agents seraient prêt à quitter le Cher (29%) est pour des raisons professionnelles. Ensuite, le manque d équipements de soins et de médecins est une raison pour quitter le département pour 16% des agents. C est le problème de désertification médicale qui est mis en évidence ici. Pour 15% d entre eux c est le manque de perspectives qui fait défaut au territoire. Enfin 13% des agents regrettent un manque d infrastructures et 12% envisageraient de quitter le département pour les études des enfants. Seul 8% et 7% des agents respectivement quitteraient le Cher pour rejoindre un conjoint ou retourner dans leur région d origine. Autres réponses Les autres raisons pour lesquelles les agents envisagent de quitter le Cher sont de s installer pour la retraite dans un autres département, de se rapprocher des enfants qui vivent ailleurs que dans le Cher, pour découvrir de nouveaux paysages et voyager. 18

19 Pour quelles raisons envisagez-vous de rester? De manière générale, 42% des agents envisagent de rester pour conserver la proximité des relations humaines et 37% pour vivre au pays. Concernant les autres raisons, 12% reste pour continuer de bénéficier d une bonne qualité de services à la population et seuls 9% pour profiter de l offre dans les domaines de la culture, du sport et des loisirs. Conclusion partielle : Votre vie et vos projets Pour conclure, les agents sont une majorité à rencontrer des difficultés principalement dans le domaine de l emploi, de la santé et en ce qui concerne l avenir des enfants. Ensuite, les priorités très importantes pour les agents sont de consacrer davantage de temps à la vie de famille et d évoluer professionnellement dans les prochaines années. De plus, seul une minorité envisage de quitter le Cher. La raison principale mentionnait serait pour des raisons professionnelles. Pour la majorité des agents qui n envisage pas de quitter le département, les raisons de rester les plus représentées sont de conserver la proximité des relations humaines et de «vivre au pays». 19

20 C. Le développement du territoire Parmi les enjeux suivants, quels sont ceux qui vous semblent importants pour le département du Cher? Les propositions sont classées par ordre d'importance. L accès à l emploi Pour une très grande majorité des agents interrogés (93%), l accès à l emploi est l enjeu le plus important pour le département du Cher. La solidarité et la santé 73% des agents considèrent la solidarité et la santé comme un enjeu très important pour le département. 20

21 Le logement Le logement est un enjeu très important pour 45% des agents et un enjeu important pou 41% des agents. Seul 13% pensent que le logement est un enjeu peu important pour le département. Les transports Les transports sont un enjeu très important ou important pour 9 agents sur 10. L éducation et la formation En ce qui concerne l éducation et la formation, 71% des agents déclarent que c est un enjeu très important pour le département du Cher. 21

22 L enseignement supérieur et la recherche 55% des agents affirment que l enseignement supérieur et la recherche sont des enjeux très important à développer pour le département. Les loisirs, la culture et le sport Les loisirs, la culture et le sport sont considérés par 52% des agents comme étant des enjeux importants pour le département par rapport aux autres précédemment cités. Toutefois, ce sont des enjeux qui ne sont pas à négliger. Un tiers des agents les considèrent tout de même comme très importants. Le développement économique et social 62 % des agents considèrent le développement économique et social comme un des enjeux très important pour le département du Cher. 22

23 Le développement des technologies de l information Sur ce dernier domaine, l avis un peu plus partagé mais reste cohérent. En effet, 82% des agents placent le développement des technologies de l information comme un enjeu important voire très important pour le département. Par contre, la part des agents qui déclarent que c est un enjeu peu important pour le développement du territoire (18%) est la plus importante de cette thématique. Les agents n auraient-ils pas encore assimilés tous les enjeux liés aux technologies de l information? Autres réponses Les autres enjeux importants à ne pas exclure sont la préservation de l environnement en passant par l écologie et le développement touristique sur le territoire du département. 23

24 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% L'accès à l'emploi La solidarité et la santé Le logement Les transports L'éducation et la formation L'enseignement supérieur et la recherche Les loisirs, la culture et le sport Le développement économique et social Le développement des technologies de l'information En résumé, pour la majorité des agents, l enjeu le plus important pour le département du Cher est l accès à l emploi. Ensuite, tous les autres enjeux restent importants. Les loisirs, la culture et le sport constituent l enjeu le moins important. D une manière générale, il semble que pour la majorité des agents il est nécessaire de travailler au développement de tous ces enjeux. Conclusion partielle : Le développement du territoire En conclusion, parmi tous ces enjeux, seul l accès à l emploi se détache significativement. Ils sont plus de 90% à considérer cet enjeu comme très important pour le département. Cependant tous les autres enjeux sont pour les agents importants à développer sur le territoire du Cher. Les domaines du logement, des loisirs, de la culture et du sport, ne sont pas considérés comme des priorités. Le développement des technologies de l information constitue l enjeu le moins important pour les agents. Mais les avantages de celui-ci sont-ils bien assimilés par les agents? 24

25 D. Solidarité, insertion, logement A votre avis, quels sont les enjeux les plus importants en matière de solidarité dans l avenir? Les propositions sont classées par ordre d'importance. La petite enfance En matière de solidarité, la petite enfance représente un enjeu très important pour 59% des agents. 34% la considèrent comme importante. La jeunesse La jeunesse est un enjeu très important pour 69% des agents. Seuls 4% la considèrent comme peu importante. 25

26 Les personnes âgées De même que précédemment, les personnes âgées sont également un enjeu très important en matière de solidarité pour l avenir selon 64% des agents. Seuls 5% agents les considère comme un enjeu peu important. L insertion des personnes en difficultés sociales L insertion des personnes en difficultés sociales est l enjeu pour lequel les avis sont le plus partagés. En effet, 47% jugent que c est un enjeu de solidarité très important. Mais à l inverse 15% des agents mesurent que c est un enjeu peu important pour l avenir. La santé 26

27 En matière de solidarité, la santé est pour la plus grande partie des agents (84%), l enjeu très important pour les années à venir. Elle est un enjeu peu important pour seulement 2 % d entre eux. Les personnes handicapées Enfin, les personnes handicapées représentent un enjeu très important pour 54% des agents et pour 39% d entre eux ils restent un enjeu de solidarité important. Autres réponses L autre enjeu de solidarité exprimé par les agents est de favoriser l égalité des territoires entre zones rurales et urbaines. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% La petite enfance La jeunesse Les personnes âgées L'insertion des personnes en difficultés sociales La santé Les personnes handicapées Nous constatons que, mise à part la santé qui ressort comme vraiment très important pour les agents, les enjeux de solidarité semblent moins importants pour les agents que ceux étudiés précédemment. L enjeu qui se dégage comme étant le moins important est l insertion des personnes en difficultés sociales. Les publics dits «sensibles» tels que la jeunesse, les personnes âgées, la petite enfance et les personnes handicapés sont donc au centre 27

28 des préoccupations en terme d enjeux de solidarité pour l avenir au sein du département. A votre avis, quelle doit être la priorité en matière de logement dans l avenir? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Le développement du logement en zone urbaine 80% des agents considèrent le développement du logement en zone urbaine comme une priorité importante voire très importante pour le département dans l avenir. Toutefois, c est une priorité peu importante pour 20% des agents. Le développement du logement en zone rurale Tant en milieu urbain (80%) que rural (83%), le développement du logement est un enjeu important voire très important pour les agents du Conseil général. 28

29 Rénover, adapter l habitat ancien aux nouveaux besoins De même, la rénovation et l adaptation de l habitat ancien aux nouveaux besoins, apparaissent comme importantes ou très importantes pour 95% des agents. Des logements adaptés et accessibles pour les publics en difficulté Si seulement 13 % des agents considèrent l adaptation et l accessibilité des logement au publics handicapés comme peu important, ils ne sont qu une courte majorité à considérer cet enjeu comme très important. La consommation énergétique des logements En matière de logement, la consommation énergétique de ceux-ci représente pour 70% des agents une priorité très importante pour l avenir. Seulement 24% et 5% des agents considèrent cela comme une priorité importante ou peu importante. 29

30 Le développement du logement étudiant En ce qui concerne le développement des logements étudiants, les avis sont plus partagés : 47% et 43% des agents évaluent le développement des logements étudiant comme étant une priorité importante voir très importante pour l avenir. Néanmoins 11% des agents considèrent les logements étudient comme une priorité peu importante pour le département dans les prochaines années. Autres réponses Les agents se sont également exprimés sur d autres priorités qui leur semblent importantes pour l avenir telles que des mesures d accessibilité aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite), des logements adaptés à la mobilité et surtout aux revenus des retraités et des mesures pour limiter l étalement urbain sur les terres agricoles en favorisant peut-être la rénovation de l habitat ancien. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Le développement du logement en zone urbaine Le développement du logement en zone rurale Rénover, adapter l'habitat ancien aux nouveaux besoins Des logements adaptés et accessibles pour les publics en difficulté La consommation énergétique des logements Le développement du logement étudiant Les deux priorités majeures qui ressortent de cette analyse sont la rénovation et l adaptation de l habitat ancien face au nouveau besoin ainsi que la consommation énergétique des logements. Ensuite, la prise de mesures pour développer des logements accessible au public en difficultés, puis les logements étudiants et les 30

31 logements en zone rurale. La priorité la moins importante selon les agents est le développement des logements en zone urbaine. Conclusion partielle : Solidarité, insertion, logement En conclusion, l enjeu le plus important mis en évidence par les agents en matière de solidarité est la santé. Vient ensuite la prise en compte de publics bien définis avec la jeunesse, les personnes âgées, la petite enfance et les personnes handicapés, qui sont pour les agents des enjeux pour l avenir du département en matière de solidarité. L insertion des personnes en difficultés sociales étant considérée comme l enjeu le moins important. D autre part, les deux priorités très importantes mise en évidence par les agents en matière de logement sur le territoire sont la rénovation de l habitat ancien au travers de PRU par exemple (Plan de Rénovation Urbaine) en zone urbaine ou au travers des aides aux particuliers pour les logements vacants laisser à l abandon en zone rurale, et également la consommation énergétique des logements dans un soucis d économie et d écologie. Le développement des logements accessibles socialement et physiquement au public en difficulté (PMR, foyer à faible revenu ), des logements étudiants et des logements en zone rurale sont des priorités qui restent importantes pour le département dans l avenir. E. L éducation, la formation, la recherche et l enseignement supérieur A votre avis, pour les collèges et les lycées, quelle doit être la priorité pour l avenir? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Assurer la qualité et l entretien des locaux Assurer la qualité et l entretien des locaux est, pour 51% des agents, une priorité importante pour l avenir au sein des collèges et lycées. Tout de même, 43% des agents estiment que c est une priorité très importante. 31

32 Mieux soutenir les projets pédagogiques La majorité des agents soit 59%, considèrent que le soutient aux projets pédagogiques doit être favorisé et que cela constitue une priorité très importante pour l avenir des collèges et lycées. Seulement 5% des agents estiment que davantage de soutien aux projets pédagogiques est une priorité peu importante. Développer les nouvelles technologies Le développement des nouvelles technologies est une priorité très importante pour 55% des agents. En effet, cela permettra au collèges et lycées d améliorer l organisation des cours et la familiarisation des élèves avec les nouveaux outils informatiques comme l a exprimé l un des agents. Les nouvelles technologies sont une priorité importante pour 39% des agents dans les années à venir. Améliorer la restauration scolaire 32

33 L amélioration de la restauration scolaire dans les collèges et lycées est une priorité importante ou très importante pour 87% des agents. De plus, 30% estiment que c est une priorité très importante pour l avenir. La part des agents qui la considèrent comme une priorité peu importante atteint 13%. Développer le soutien pour lutter contre l échec scolaire Par ailleurs, le développement du soutien pour lutter contre l échec scolaire est pour la majorité des agents (76%) une priorité très importante pour les collèges et lycées dans l avenir. Seulement, 20% et 4% respectivement, estiment que le soutien scolaire est une priorité importante voir même peu importante dans les années à avenir. Améliorer les transports scolaires Pour 58% des agents, l amélioration des transports scolaires est une priorité importante pour les collèges et les lycées. De plus, 27% des agents considèrent cette amélioration comme une priorité très importante. Toutefois, 15% des agents estiment que c est une priorité peu importante pour l avenir. Autres réponses Il est aussi prioritaire pour les agents de davantage accompagner les élèves sur leur orientation, d assurer davantage la qualité de l enseignement à travers le remplacement des professeurs absents et limiter la fermeture des écoles en zone rurale. Les agents exposent également que l éducation au civisme et à la citoyenneté est à améliorer et que l offre d internat n est pas assez conséquente concernant les lycées. 33

34 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Assurer la qualité et l'entretien des locaux Mieux soutenir les projets pédagogiques Développer les nouvelles technologies Améliorer la restauration scolaire Développer le soutien pour lutter contre l'échec scolaire Améliorer les transports scolaires En résumé, pour les collèges et lycées, le développement du soutien face à l échec scolaire est la priorité majeure pour l avenir. Ensuite, le soutien des projets pédagogiques et le développement des nouvelles technologies sont aussi, pour les agents, des priorités importantes. Enfin, la qualité et l entretien des locaux, l amélioration de la restauration scolaire et des transports sont des priorités de moindres importances selon les agents. En matière d enseignement supérieur (IUT, écoles d ingénieurs, ), que faut-il développer pour l avenir? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Les pôles universitaires du département Les pôles universitaires du département sont pour 76% des agents quelque choses de très important à développer pour l avenir. 34

35 L accès aux universités de la région Centre Les agents sont presque unanimement d accord pour dire qu en matière d enseignement supérieur, l accès aux universités de la région Centre est un axe très important à développer. En effet, pour 64% d entre eux c est très important, pour 31% c est un axe de développement important. L accès aux universités des régions limitrophes Par contre, l accès aux universités des régions limitrophes apparaît comme moins important pour les agents par rapport aux universités de la région Centre. En effet, 48% d entre eux uniquement évaluent que cet accès est très important et 44% comme important. L accès aux universités parisiennes Et revanche encore, l accès aux universités parisiennes reçoit un avis divisé. En matière d enseignement supérieur, l accès aux universités parisiennes est pour 47% 35

36 des agents un axe important de développement. Et une part tout de même importante soit 28% des agents considèrent que c est un axe de développement peu important. Néanmoins, 25% des agents estiment que cet accès est très important et qu il doit être favorisé. L accès aux programmes d échanges étudiants Enfin, l accès aux programmes d échanges étudiants est un axe de développement important pour 44% des agents ainsi qu un axe très important pour 41% des agents. Toutefois 14% des agents considèrent cet axe de développement comme peu important en matière d enseignement supérieur. Autres réponses Le dernier axe de développement mis en évidence par les agents est l amélioration de l offre de formation après BAC sur les filières des métiers de l artisanat et de l industrie. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Les pôles universitaires du département L'accès aux universités de la région Centre L'accès aux universités des régions limitrophes L'accés aux universités parissiennes L'accès aux programmes d'échanges étudiants 36

37 En résumé, l axe de développement majeur qui se dégage en terme d enseignement supérieur est l amélioration des pôles universitaires du département. Vient ensuite, l accès aux universités de la région Centre ainsi que l accès aux universités des régions limitrophes mais dans une moindre mesure. L accès aux programmes d échanges étudiants est jugé moins important mais cela ne pas dire qu il n est pas à améliorer. Ce pendant l accès aux universités parisiennes est quant à lui à moins valoriser que les autres selon les agents. Selon vous, quels sont les principaux freins à la poursuite d études après le bac des jeunes du Cher? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Le coût du logement Le coût du logement est un frein très important à la poursuite d études après le bac pour 68% des agents. La peur de l éloignement A l inverse, la peur de l éloignement n est pas le frein le plus important à la poursuite d études. Pour autant, 19% des agents répondent qu il fait partie des freins très importants. De plus, pour 40% des agents la peur de l éloignement peut être un obstacle important à la poursuite d études. 37

38 Le coût du transport Le coût du transport a un impact sur la volonté de poursuivre des études après le bac pour les jeunes du Cher, puisque 51% des agents considèrent le coût du transport comme un frein très important auxquels doivent s ajouter les 36% des agents qui estiment que cela peut être un obstacle important. Le manque d établissements universitaires près de chez eux D autre part, le manque d établissements universitaires dans le département semble être une des causes qui incite les jeunes à ne pas poursuivre leurs études. Pour 76% des agents, cela représente un frein très important. Le manque de filières De plus, le manque de filières apparaît pour 58% des agents comme un des freins très important qui empêche les étudiants de poursuivrent leurs études et 31% des 38

39 agents considèrent le manque de filière comme un obstacle important de la poursuite d études. Le manque d information et d orientation Par ailleurs, le manque d information et d orientation est, pour 48% des agents, un frein très important à la poursuite d études pour les jeunes du Cher. De plus, 39% des agents affirment que ce manque d information et d orientation est un frein important. C est pour seulement 13% des agents que cela représente un obstacle faible. Le doute quant à l utilité des études supérieures 3/4 des agents considèrent le doute quant à l utilité des études supérieures comme un obstacle important ou très important. Au contraire, 25% des agents, estiment que ceci représente un frein peu important. La qualité de vie étudiante insuffisante (campus ) 39

40 Une fois encore, les avis sont partagés. La qualité de vie étudiante insuffisante représente pour 39% des agents un frein très important à la poursuite d études. 39% des agents estiment que la qualité de vie insuffisante des étudiants un frein très important à la poursuite d études. En revanche, 21% des agents pensent que c est au contraire un frein peu important pour les jeunes du Cher. Le manque d intérêt pour les études longues Enfin, le manque d intérêt pour les études longues serait une raison importante à la non poursuite d étude pour 47% des agents. Pour 24% des agents cela représente un frein très important. Pourtant, 29% des agents estiment que cela n est pas un obstacle conséquent à la non poursuite des études supérieures. Autres réponses Pour finir, les agents déclarent qu en terme d orientation, il ne s agit pas seulement d un manque d information mais aussi de manière qualitative, celle-ci n est pas suffisamment personnalisée. Par ailleurs, les agents supposent que le manque d offres d emploi correspondant à un niveau d étude élevé dans des domaines spécifiques est à l origine de la non poursuite d études supérieures parmi les jeunes du Cher. 40

41 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Peu important Important Très important Le coût du logement La peur de l"éloignement Le coût du transport Le manque d'établissements universitaires Le manque de filières Le manque d'information et d'orientation Le doute quant à l'utilité des études La qualité de vie étudiante insuffisante Le manque d'intérêt pour les études longues Selon les agents, le frein majeur à la poursuite d études après le bac des jeunes du Cher est le manque d établissement universitaire dans le département. Vient ensuite, le coût du logement, le manque de filières, le coût des transports et le manque d information et d orientation qui peuvent représenter des obstacles importants. Le manque d intérêt pour les études longues et la qualité de vie étudiante insuffisante sont des freins mais de moindre importance. Enfin, le doute sur l utilité des études et la peur de l éloignement sont des raisons qui influencent peu la volonté ou non de poursuivre des études supérieures. Conclusion partielle : L éducation, la formation, la recherche et l enseignement supérieur La priorité à prendre en considération pour les collèges et les lycées à l avenir est principalement le développement du soutien pour lutter contre l échec scolaire. Le soutien aux projets pédagogiques et le développement des nouvelles technologies sont des axes à mettre en seconde priorité. Tout ce qui est relatif à l entretien des locaux et à l amélioration des transports et de la restauration scolaire sont placé au dernier rang. D autre part, en matière d enseignement supérieur, l axe majeur de développement est l amélioration des pôles universitaires du département. L accès aux universités de la région Centre, aux régions limitrophes, aux universités parisiennes et aux programmes d échanges étudiants sont des axes considéraient comme de moindre importance pour les agents mais qui demandent tout de même un renforcement. Par ailleurs, le frein majeur à la poursuite d études supérieures, selon les agents, est le manque d établissement universitaire au sein du département. Bien entendu, le manque de filières, le coût des transports et du logement, ainsi que l insuffisance quantitative et qualitative de l orientation ont un impact sur la volonté des jeunes de poursuivre des études après le bac. 41

42 F. Environnement et cadre de vie Pour améliorer votre cadre de vie quelles sont les actions prioritaires? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Le développement de l offre culturelle Le développement de l offre culturelle est une priorité importante pour 52% des agents. Seuls 27% des agents estiment que l offre culturelle doit être développée de manière très importante pour améliorer leur cadre de vie. Pour 21% des agents le développement de l offre culturelle est peu important. La préservation des espaces naturels (forêts, bois) et agricoles Pour la majorité des agents, soit 55%, la préservation des espaces naturels et agricoles est une action prioritaire très importante afin d améliorer leur cadre de vie. Et 35% des agents considèrent cela comme une action importante. Uniquement 10% des agents estiment la préservation des espaces naturels et agricoles comme peu importante en terme d actions prioritaires. 42

43 Le développement des équipements publics Concernant le développement des équipements publics, les avis sont partagés. En effet, seulement 10% des agents estiment que c est une action peu importante. A l inverse, 42% des agents considèrent cette action comme très importante. De plus, les agents sont 47% a évalués cette action comme importante pour améliorer leur cadre de vie. Le développement de l offre de soins (médical et paramédical) Plus de 8 agents sur 10 déclarent que le développement de l offre de soins médical et paramédical fait partie des actions prioritaires très importantes pour améliorer leur cadre de vie. Le développement des services et commerces de proximité Par ailleurs, le développement des services et commerces de proximité est une action prioritaire très importante pour 63% des agents. Sans compter que 31% des agents jugent cette action comme importante pour améliorer leur cadre de vie. 43

44 Et pour finir, les agents déclarent que ce ne sont pas les seules actions à réaliser. Ils proposent d encourager les structures associatives en leur permettant d obtenir davantage de moyens et de mettre en place des actions qui permettront d améliorer la sécurité sur le territoire. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Le développement de l'offre culturelle La préservation des espaces naturels (forêts, bois) et agricoles Le développement des équipements publics Le développement de l'offre de soins (médical et paramédical) Le développement des services et commerces de proximité Dans un but d amélioration du cadre de vie des habitants du Cher, l action qui est ressortie comme étant la plus prioritaire est le développement de l offre de soins. Le développement des services et commerces de proximité ainsi que la préservation des espaces naturels et agricoles est important car contribue, selon les agents, à l amélioration de leur cadre de vie. Le développement de l offre culturelle et des équipements publics y contribuent également mais dans une moindre mesure. 44

45 Pour préserver l environnement, quelles sont les actions prioritaires? Les propositions sont classées par ordre d'importance. L amélioration de la propreté des rivières Dans le but de préserver l environnement, l amélioration de la propreté des rivières est une action très importante à effectuer en priorité pour 62% des agents. 32% des agents estiment également que c est une action importante. Seul 6% d entre eux situent cette action prioritaire comme peu importante. La lutte contre la pollution de l air La lutte contre la pollution de l air est pour 53% des agents une action prioritaire très importante et pour 40% des agents c est une action tout de même importante afin de contribuer à préserver l environnement. 45

46 La lutte contre le bruit Les avis sur la lutte contre le bruit sont divisés. Nous pouvons remarquer que 82% des agents considèrent cette action comme importante ou très importante. Cependant, 18% des agents expriment à l inverse que cette action est peu importante pour protéger l environnement. L extension et l amélioration du tri sélectif des déchets Même chose concernant l extension et l amélioration du tri sélectif, les avis sont partagés. Respectivement, 43% et 45% des agents évaluent cette action comme étant importante voire très importante pour préserver l environnement. Une minorité de 12% des agents estiment cette action comme peu importante. Le développement des énergies renouvelables Le développement des énergies renouvelables est pour la majorité des agents (61%) une action prioritaire très importante afin de préserver l environnement. Sans 46

47 compter les 30% d agents qui estiment que cette action est importante. Enfin, seulement 9% d entre eux trouvent cette action peu importante. La préservation de la ressource en eau potable Une grande majorité des agents soit 82%, considèrent que la préservation des ressources en eau potable est une action prioritaire très importante pour contribuer à la préservation de l environnement. Et 15% d entre eux s ajoutent dans le même sens pour dire que cette action est importante. Limiter l usage des pesticides La limitation de l usage des pesticides est une action prioritaire majeur pour 72% des agents. De plus, 23% des agents estiment que cette action est importante pour préserver l environnement. Par ailleurs, les agents se sont exprimés sur des actions supplémentaires qui permettraient de préserver l environnement comme le développement de modes de transports écologiques (équestre par exemple) et d imposer des limites en terme d épandage et de traitement des terres agricoles afin de protéger les rivières. 47

48 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% Peu important 50% Important 40% Très important 30% 20% 10% 0% L'amélioration de la propreté des rivières La lutte contre la pollution de l'air La lutte contre le bruit L'extension et l'amélioration du tri sélectif des déchets Le développement des énergies renouvelables La préservation de la ressource en eau potable Limiter l'usage des pesticides Selon les agents, l action primordiale à mettre à œuvre en premier lieu est la préservation de la ressource en eau potable. Dans un but de protection de l environnement, les actions prioritaires très importantes sont la limitation de l usage des pesticides, l amélioration de la propreté des rivières ainsi que le développement des énergies renouvelables. La majorité de ces actions ont un lien avec la protection et la préservation de la qualité de l eau. Les actions prioritaires moins importantes concernent la lutte contre la pollution de l air, l extension et amélioration du tri sélectif des déchets ainsi que la lutte contre le bruit. Conclusion partielle : Environnement et cadre de vie En définitive, l amélioration du cadre de vie des agents passe tout d abord par le développement de l offre de soins. Le développement des services et commerces de proximités ainsi que la préservation des espaces naturels et agricoles sont des volontés régulièrement exprimées par les agents et qui selon eux peuvent contribuer fortement à l amélioration de leur cadre de vie. En revanche, le développement de l offre culturelle et des équipements publics sont des actions moins prioritaires mais à ne pas négliger. De plus, l amélioration de leur cadre de vie passe par la préservation de l environnement, la préservation de la ressource en eau potable ainsi que toutes les actions relatives à la lutte contre la pollution des eaux. Enfin, selon les agents, l action la moins importante est la lutte contre le bruit. 48

49 G. Les transports Au quotidien, pour quel trajet rencontrez-vous le plus de difficultés? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Pour vous rendre à votre travail Seuls 23 %des agents rencontrent des difficultés dans leurs déplacements vers leur lieu de travail. Pour pratiquer vos loisirs Même constatations en ce qui concerne le trajet pour se rendre à leurs loisirs. Les agents sont 56% a affirmés ne pas rencontrer de difficultés sur ce trajet. Cependant ce trajet représente quelques difficultés pour 31% des agents et seul 13% déclarent que ce trajet pose des obstacles importants. 49

50 Pour accompagner vos enfants à l école ou à des activités extrascolaires Le trajet correspondant à l accompagnement des enfants à l école ou à des activités extrascolaires représente pour 18% des agents des difficultés importantes. Néanmoins, ce trajet est sans difficultés importantes pour 54% des agents. Pour accéder aux commerces et services En ce qui concerne l accès aux commerces et services, ce trajet fait rencontrer d importantes difficultés à 38% des agents voire même de très grandes difficultés pour 18% d entre eux. Pour autant, 46% des agents estiment que ce trajet n est pas difficile. Autres réponses Malgré ces observations, les agents déclarent que l utilisation de la voiture est trop importante et qu il faut donc étoffer le maillage du territoire en transports en commun. 50

51 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Pour vous rendre à votre travail Pour pratiquer vos loisirs Pour accompagner vos enfants à l'école ou à des activités extrascolaires Pour accéder aux commerces et services De manière générale, les agents déclarent ne pas rencontrer de difficultés majeures lors de leurs différents trajets. Cependant, certaines difficultés paraissent importantes pour une minorité des agents sur les trajets tels que pour se rendre au travail, accéder aux commerces et services et accompagner les enfants à l école ou à des activités extrascolaires. Seulement 13% des agents déclarent avoir d importantes difficultés à se rendre à leurs loisirs. Pour l avenir du Cher, qu est-il important de développer? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Les transports collectifs Pour la majorité des agents soit 54%, les transports collectifs sont très importants à développer à l avenir. De plus, 34% considèrent cet axe de développement comme important. Seul 12% des agents estiment que les transports collectifs sont peu importants. 51

52 Les circulations douces (pistes cyclables ) Les avis sont très partagés face aux circulations douces. En effet, 24% des agents affirment que ce mode de déplacement est peu important à développer. Seulement 38% des agents considèrent que les circulations douces sont un axe de développement très important pour l avenir du Cher. Les dispositifs alternatifs (covoiturage, taxis collectifs ) Les dispositifs alternatifs tels que le covoiturage ou les taxis collectifs reçoivent également des avis partagés. Ce mode de transport est pour 40% des agents un axe de développement important et voire même important pour 36% des agents. A l inverse, 24% d entre eux estiment que c est peu important pour l avenir du Cher de les développer. Les infrastructures routières Au contraire, les infrastructures routières rencontrent un avis majoritaire pour dire que c est très important de les développer pour l avenir du Cher. De plus, pour 30% 52

53 des agents c est également important de les développer. Pourtant, ils sont quand même 19% à déclarer que c est peu important pour l avenir du Cher. Les agents proposent de développer des modes de déplacement tels que les vélos électriques, équestres etc. Le manque d entretien des routes en zone rurale ressort de manière conséquente. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Les transports collectifs Les circulations douces (pistes cyclables ) Les dispositifs alternatifs (covoiturage, taxis collectifs ) Les infrastructures routières En résumé, il est très important pour les agents que soient développés les transports collectifs ainsi que les infrastructures routières. Et il est ensuite important d améliorer et d étendre les circulations douces et les dispositifs alternatifs. 53

54 En matière de transport en commun, que faut-il améliorer en priorité? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Les transports en commun reliant le Cher et Paris Les transports en commun reliant le Cher à Paris sont, pour 47% des agents, très importants à développer. Sans compter les 34% d entre eux qui estiment que les transports entre le Centre est Paris est important. Les transport en commun reliant le Cher aux autres métropoles (Toulouse, Bordeaux, Nantes, Tours, Orléans, Lyon ) 53% des agents déclarent que c est très important d améliorer en priorité les transports en commun entre le Cher et les autres métropoles. De plus, cela est une priorité importante pour 33% des agents. 54

55 Les transports en commun reliant les petites communes et les villes du Cher 60% des agents estiment que les transports en commun qui permettent de relier les petites communes et les villes du Cher sont à privilégier en premier lieu. Les transports à la demande pour les petites communes D autre part, les transports à la demande pour les petites communes sont pour 34% des agents une priorité importante voire même très importante pour 48%. Bien que 20% des agents affirment que ce type de transport est peu important à améliorer. Les transports en commun avec les départements limitrophes La majorité des agents estime que les transports en commun avec les départements limitrophes fait partie des priorités importante. Alors que l amélioration de ces transports est peu importante pour 22% des agents. 55

56 Renforcer les transports urbains Sur le sujet des transports urbains, les avis sont très partagés car 28% des agents s expriment sur le peu d importance que cela a pour eux. Au contraire, c est une priorité importante pour 34% des agents et même très importante pour 34% d entre eux. Par ailleurs, les agents ont tenu à préciser que les transports vers les villes de Clermont-Ferrand et Lyon n étaient pas suffisamment développés et qu il est nécessaire de trouver des solutions alternatives à l usage de la voiture dans le département. Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Les transports en commun reliant le Cher et Paris Les transports en commun reliant les petites communes et Les transports en commun avec les départements limitrophes En matière de transport en commun, il faut améliorer en priorité les liaisons entre les petites communes et les villes du Cher selon les agents. Enfin, il est important d améliorer les transports entre le Cher et les autres métropoles ainsi que les transports à la demande à destination des petites communes. Améliorer les liaisons 56

57 entre le Cher et Paris est aussi une priorité pour les agents. Enfin, les transports en commun avec les départements limitrophes et le renforcement des transports urbains sont des priorités moins importantes pour les agents. Conclusion partielle : Les transports En somme, tous les modes de déplacement qui concernent les dispositifs alternatifs, les circulations douces et les transports en commun doivent être améliorés en priorité pour limiter les déplacements individuels en voiture. Au quotidien, l enquête révèle donc que la majorité des agents ne rencontrent pas de difficultés particulières pour se rendre à leur travail ou aux commerces et services etc. Cependant l utilisation de la voiture est toujours prédominante ce qui explique que les agents estiment qu il est très important pour l avenir du Cher de développer les infrastructures routières. Il parait plus que nécessaire, selon les agents, d améliorer en priorité les transports en commun entre les petites communes et les villes du Cher. H. Le développement économique En matière de développement économique quels sont pour vous les atouts du département? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Sa proximité avec Paris 54% des agents sont d accord pour dire que la proximité du département du Cher avec Paris est un atout très important en matière de développement économique. Cette proximité un atout important pour 35% des agents et à l inverse il l est peu pour 11% d entre eux. 57

58 Ses savoir-faire industriels (armement, céramique ) La majorité des agents déclarent que le savoir-faire industriel est pour le Cher un atout indéniable. Il est également un atout important pour 36% des agents. Seulement 12% d entre eux estiment ce savoir-faire comme un faible atout. Son réseau autoroutier et ferroviaire En matière de développement économique, le réseau autoroutier et ferroviaire Ne fait pas l unanimité en terme d atout. En effet, nous observons une disparité des réponses. Alors que 44% des agents déclarent que le réseau est un atout important, 32% le trouve très important et 24% le considèrent comme un atout peu important. Son artisanat En ce qui concerne l artisanat, 45% et 40% des agents sont d accord pour affirmer q il s agit d un atout important et même très important pour le développement économique du département. 15% seulement des agents estiment qu il s agit d un avantage peu important. 58

59 Son agriculture Concernant l agriculture du département, cela représente pour 45% des agents un atout très important à développer au niveau économique. 43% des agents suivent cet avis en considérant l agriculture comme un atout important pour le Cher. Ses pôles technologiques (risques ) Les pôles technologiques du Cher sont pour la majorité des agents soit 56% un atout important en matière de développement économique. 21% des agents ont même déclaré que c est pour eux un atout très important. Mais à l inverse, 23% pensent que c est un faible atout. Ses PME-PMI Nous retrouvons sensiblement les mêmes résultats concernant les PME et PMI du département. En matière de développement économique, elles sont pour 35% des agents un atout conséquent ainsi que pour 47% d entre eux qui estiment qu elles 59

60 sont un atout important. Néanmoins, 18% considèrent ces entreprises comme un atout peu important. Ses équipements en matière de technique de l information (haut débit et très haut débit) Les avis se divisent lorsqu il s agit des équipements en matière de technique de l information. En effet, 26% des agents estiment que ceux-ci sont un atout très important en matière de développement économique alors que 25% pensent que c est un atout peu important pour le département. Ces équipements sont un atout important pour 49% des agents. Autres réponses De plus, les agents, précisent que le département du Cher a pour avantage d avoir un positionnement central sur le territoire national. Il est également mis en évidence que le développement de pôles culturels pourrait être un atout non négligeable en matière d activité économique. 60

61 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Sa proximité avec Paris Ses savoir-faire industriels Son réseau autoroutier et ferroviaire Son artisanat Son agriculture Ses pôles technologiques Ses PME-PMI Ses équipements en matière de technique de l'information Tous sont des atouts pour le département du Cher mais les avis diffèrent selon la perception du territoire qu ont les agents. Cependant, les atouts les plus importants sont la proximité du Cher avec Paris ainsi que ses savoir-faire industriels, son artisanat et son agriculture. De plus, pour les agents, il est nécessaire de valoriser davantage la position géographique centrale du département. 61

62 Quelles sont parmi les actions suivantes en matière de développement économique, les plus importantes pour vous? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Faire connaître les atouts du cadre de vie du Cher dont ses sites touristiques En matière de développement économique, la communication sur les atouts du cadre de vie du Cher pour les faire connaître est très importante pour 59% des agents. Améliorer l accueil et l accompagnement des entreprises La majorité des agents (67%) pensent également que l amélioration de l accueil et l accompagnement des entreprises sont très importants.

63 Aider à la diversification du tissu industriel Même observations en ce qui concerne l aide à la diversification du tissu industriel de la part du département. Cela représente pour 61% des agents une action très importante en matière de développement économique. Aider à la création d emplois dans l économie sociale et solidaire L aide à la création d emploi dans l économie sociale et solidaire est pour 61% des agents une action très importante. Bien que 11% des agents estiment que cette action est peu importante en matière de développement économique. Favoriser les circuits courts en agriculture D autre part, les agents déclarent que de favoriser les circuits courts en agriculture est une action importante pour 42% d entre eux et même primordiale pour 46% des agents. 63

64 S appuyer davantage sur le pôle Orléans Tours Le fait de s appuyer sur le pôle Orléans Tours est une action importante pour 48% des agents et même très importante pour 27% d entre eux. Pourtant, 25% des agents considèrent que cette action peu importante en matière de développement économique pour le Cher. Développer l offre immobilière pour les entreprises (bureaux, zones d activités ) Le développement de l offre immobilière pour les entreprises est, selon 8 agents sur 10, une action importante ou très importante permettant le développement économique du département. Améliorer les facilités d installation de familles 9 agents sur 10 sont d accord pour dire que améliorer les facilités d installation de familles est important ou très important. 64

65 Renforcer les compétences professionnelles des actifs En matière de développement économique, le renforcement des compétences professionnelles des actifs est une action très importante ou importante pour 9 agents sur 10. Une minorité seulement exprime le fait que cette action n a que peu d importance. Renforcer les équipements technologiques Enfin, le renforcement des équipements technologiques est également pour la majorité des agents (54%) une action très importante à réaliser à l avenir pour le développement économique du Cher. C est aussi une action importante pour 36% des agents et seul 9% d entre eux considèrent le renforcement des équipements technologiques comme peu important. 65

66 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Faire connaître les atouts du cadre de vie du Cher dont ses sites touristiques Aider à la diversification du tissu industriel Favoriser les circuits courts en agriculture Développer l'offre immobilière pour les entreprises (bureaux, zones d'activités ) Renforcer les compétences professionnelles des actifs En résumé, les actions primordiales pour permettre le développement économique du département sont, selon les agents, en tout premier lieu l amélioration de l accueil et de l accompagnement des entreprises. Il est également très important de faire connaître les atouts du cadre de vie du Cher, d aider à la diversification et surtout d aider à la création d emplois dans l économie sociale et solidaire. A votre avis, quels secteurs peuvent favoriser l emploi et le développement économique? Les propositions sont classées par ordre d'importance. Une agriculture plus respectueuse de l environnement Il est, pour 84% des agents, essentiel de favoriser une agriculture plus respectueuse de l environnement afin de développer économiquement le territoire. 16% d agents seulement considèrent cela comme un secteur peu important. 66

67 L innovation industrielle L innovation industrielle est primordiale selon 70% des agents pour favoriser les secteurs de l emploi et du développement économique. Des services aux entreprises plus réactifs Faire que les services aux entreprises soient plus réactifs est très important pour 56% des agents sans compter les 37% qui estiment que cela est important. Les PME Les PME peuvent favoriser l emploi et le développement économique de manière très importante pour 66% des agents. Seul 5% des agents pensent que cela n aura que peu d importance. 67

68 Le développement touristique Si l on rassemble les 46% et 42% des agents qui estiment que le développement touristique est essentiel pour favoriser l emploi et le développement économique, ils représentent donc 88% des agents. Le renforcement des pôles de recherche Nous observons la même constatation qu au dessus, autrement dit le renforcement des pôles de recherches est important pour 43% des agents voir même très important pour 48% des agents. La formation La majorité des agents soit 58%, déclarent que la formation est très importante pour favoriser l emploi et le développement économique. 68

69 Développer encore plus les services à la personne (aide aux personnes âgées, garderies d enfants ) Le développement des services à la personne est très important pour 62% des agents. Seuls 8% des agents estiment que ceci est peu important pour favoriser l emploi et le développement économique. La transmission d entreprise dans le domaine de l artisanat Enfin, la transmission d entreprise dans le domaine de l artisanat est pour 48% des agents quelque chose de très important pour permettre de développer économiquement le département et donc créer davantage d emplois. De plus, 42% des agents estiment que cela est important contrairement aux 9% d agents qui déclarent que ceci a peu d importance. Autres réponses Par ailleurs, il ressort que pour les agents le développement du tourisme industriel et fluvial pourrait favoriser l emploi et donc le développement économique. 69

70 Synthèse 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Peu important Important Très important 30% 20% 10% 0% Une agriculture plus respecteuse de l'environnement Des services aux entreprises plus réactifs Le développement touristique La formation La transmission d'entreprise dans le domaine de Pour la plupart des agents, les secteurs pouvant favoriser l emploi et le développement économique sont l innovation industrielle, les PME et le développement des services à la personne. Les autres secteurs peuvent également être facteur de développement économique mais ceux-ci semblent moins importants pour les agents. Conclusion partielle : Le développement économique Pour conclure, le développement économique du département dépend des actions qui seront menées. Selon les agents, l amélioration de l accueil et de l accompagnement des entreprises est prioritaire. De plus, le Cher doit jouer de ses atouts : la proximité du Cher avec Paris, ses savoir-faire industriels, son artisanat et son agriculture. Mais aussi et surtout son positionnement géographique central. Le développement économique doit également passer par l amélioration de certains secteurs qui permettront de favoriser l emploi. Il s agit pour les agents de l innovation industrielle, des PME et du développement des services à la personne. 70

71 I. Loisirs, culture et sport A votre avis en matière de développement culturel, faut-il en priorité : Les propositions sont classées par ordre d'importance. Renforcer les grands équipements à Bourges, Vierzon et Saint-Amand- Montrond? Les avis sont très divisés concernant le renforcement des grands équipements dans les villes de Bourges, Vierzon et Saint-Amand-Montrond. En effet, il faut selon 49% des agents renforcer en priorité ces équipements pour permettre un développement culturel. Mais pour 51% d entre eux, ceci est peu important. Favoriser la construction de petits équipements intercommunaux de proximité? En revanche, la majorité des agents soit 68% estiment que de favoriser la construction des petits équipements intercommunaux de proximité est très important pour le développement culturel du département. 71

72 A votre avis en matière culturelle que faut-il en priorité : Les propositions sont classées par ordre d'importance. Développer de nouveaux équipements? Le développement de nouveaux petits équipements est considéré comme prioritaire que pour 39% des agents. Un renforcement de l animation culturelle du territoire? Pour les agents (70%) il faut en priorité renforcer l animation culturelle du territoire. 72

73 Pour le sport, faut-il en priorité : Les propositions sont classées par ordre d'importance. Développer de nouveaux équipements? Ici encore, l avis est partagé, 53% des agents déclarent le développement de nouveaux équipements sportifs comme une priorité peu importante. Développer de nouvelles pratiques? A l inverse, le développement de nouvelles pratiques est pour la majorité des agents (58%) une priorité très importante. 73

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

ETUDE MARKETING: LE PORTRAIT ROBOT DU TOURISTE DURABLE - Le Journal de l'ecotourisme Dimanche, 09 Mai 2010 22:15

ETUDE MARKETING: LE PORTRAIT ROBOT DU TOURISTE DURABLE - Le Journal de l'ecotourisme Dimanche, 09 Mai 2010 22:15 Avis aux agences de voyages, entre autres! Au cours de la 9ème conférence internationale marketing & marché, qui se tenait en janvier dernier en Italie, fut présentée une étude qualitative sur les attitudes

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix DOSSIER DE PRESSE Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix La séance de vote du Budget primitif est toujours un exercice particulier.

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2.

Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2. Loïc Gojard ORES 28 février 2013 Qualité de vie étudiante. SRESVE, groupe 2. Chiffres clés 1 56 199 inscrits dans l ES de la région Centre (rentrée 2011) Répartition des inscrits par type de formation

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

Présentation de l échantillon

Présentation de l échantillon Cette année, rien ne va plus pour la filière AES! Après une baisse de 5,4% d inscrits pour l année 2013-2014 par rapport à l année passée, la licence pluridisciplinaire par excellence souffle ses 40 bougies

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2014 Vacances Propres - Post

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine

Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine Analyse des conditions de vie des étudiants en Aquitaine - La CUEA Créée par la loi du 22 juillet 2013, la Communauté d universités et établissements d Aquitaine (CUEA) est un établissement public à caractère

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 NOTE DETAILLEE Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 Etude Harris Interactive pour le Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante ÉDITION 2013 /// La vie étudiante Repères Observatoire national de la vie étudiante L Observatoire national de la vie étudiante Sommaire /// Mission L Observatoire national de la vie étudiante (OVE) est

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics mars 2010 Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics Enquête BVA réalisée entre le 10 et le 21 février auprès d un échantillon de 197 habitants de Haute-Normandie

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 «Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 Enquête réalisée par www.paris21.tv en partenariat avec la Société de Banque et d Expansion et de Paris Développement 17 Septembre 2014 www.netsbe.fr

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les jeunes et les métiers de l industrie

Les jeunes et les métiers de l industrie Novembre 2013 Institut Lilly N 111442 Contacts : Damien Philippot / Esteban Pratviel 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A - B - C - D - Le

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES,

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES, CFDT 2008 Enquête Santé L enquête CFDT sur la santé des français s est déroulée dans 4 régions (Ile de France, Lorraine, Pays de la Loire, et Bretagne) entre mars et septembre 2008, auprès d un échantillon

Plus en détail

Quand l école rentre à la maison

Quand l école rentre à la maison Quand l école rentre à la maison Parents débordés, parents démissionnaires? Cherchez l erreur! A l heure où les parents se disent souvent débordés et où l école leur renvoie l image de parents trop peu

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP Étudiants et entreprises ANNÉE 2008 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Étudiants p. 3 A. Statistiques

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ SEPTEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 759 électriciens en 20 012 soit 7% des salariéss de la production

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE OCTOBRE 2011 Institut Viavoice 9 rue Huysmans 75006 Paris Tél : 01 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Synthèse des enseignements

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE MOBILITE DURABLE EN MILIEU RURAL Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin OBJECTIF PLAN CLIMAT Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre Se déplacer

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise

Partie 1 : Caractérisation générale de l entrepreneur et de son entreprise Commune : Nom de l enquêteur : Nom de l entreprise : Date : Secteur d activité : Dans le cadre d une convention Région wallonne, nous avons été chargés d identifier des pistes d intervention concrètes

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie À l aide d une méthode d échantillonnage sophistiquée répliquant les conditions d un échantillon aléatoire

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Consultation 2014-2015

Consultation 2014-2015 Consultation 2014-2015 Synthèse des résultats de la consultation nationale sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris UNE PHOTOGRAPHIE DE L APPRENTISSAGE EN FRANCE EN 2013 À l occasion de la rentrée des jeunes en apprentissage Résultats et analyse du BAROMÈTRE DE LA VIE DE

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA)

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Note détaillée L image des ambulanciers Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 septembre 2013. Echantillon de 985 personnes

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley 1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley En tant que partenaires et conseils des utilisateurs de l'immobilier tertiaire, Foncière des Régions et AOS Studley s'associent pour réaliser une grande

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous

L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous Toulouse, le 7 mai 2013 Dossier de Presse L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous Mardi 7 mai 2013 Signature d une

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail