Education aux médias et protection des données. Questions d éthique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Education aux médias et protection des données. Questions d éthique"

Transcription

1 Education aux médias et protection des données Questions d éthique UER MT, HEPV, Lausanne

2 «La prévention internet, est-ce que ça concerne vraiment l école?..» «Laissons ça aux professionnels ou au prof d info» «c est aux parents de s en occuper. On est des enseignants pas des éducateurs..»

3 ans les plans d études

4 Cycle 1 : FG 11 Formation générale : Mitics! Production de réalisations médiatiques -(affiches, photographies, enregistrements sonores, séquences filmées, animation à l ordinateur, ) -contribution à un site

5 Echange, communication -sensibilisation à l'utilisation d'une messagerie -Initiation aux règles de sécurité sur les données personnelles. -respecte les règles de sécurité de base sur ses données personnelles (ne donne pas son adresse, son âge, ) -se référer à la charte d'internet en vigueur dans l'établissement

6 Cycle 2 FG 21 Education aux médias -Comparaison et analyse des spécificités de différents supports médiatiques (..) et réflexion sur les enjeux des messages véhiculés -Repérage des différents éléments entrant dans la composition d'un message médiatique -Sensibilisation à l'origine d'une information (source, adresse Internet, ) -Identification des intentions d'un message en tenant compte du contexte de communication

7 Cycle 2 (suite) Productions Présentation et prise en compte des notions liées au droit d auteur (respecte les droits d'auteurs et de l'image, cite ses sources) Echanges, communication sur internet Regard critique sur les sites et sur la navigation Internet (valeur de l'information, orientation dans le site et reconnaissance des diverses possibilités de passage d'un site à l'autre) Sensibilisation aux abus possibles (dépendance, harcèlement, exclusion, )

8 Cycle 3 Education aux médias Analyse du rapport entre l'image et la réalité Réflexion sur la traçabilité de l'information (agences de presse, sources, ) Analyse des intentions d'un message en tenant compte du contexte de communication

9 Cycle 3 (suite) Echange, communication, recherche sur internet Utilisation d'internet comme source d'information et moyen de communication Évaluation critique de l'information obtenue Application des règles de sécurité sur ses données personnelles et celles de ses pairs (problème de forum, blog, chat, ) en se sensibilisant aux types de sollicitations (questionnaires, lettre d'information, e-commerce, ) Prise en compte des lois en vigueur dans le domaine de la publication, de l'usage d'internet, de la communication et du plagiat

10 Santé et bien-être (cycle 3) FG 32 Répondre à ses besoins fondamentaux par des choix pertinents en identifiant, dans des situations scolaires particulières, la part des émotions dans ses réactions en reconnaissant ses pouvoirs, ses limites et ses responsabilités dans diverses situations en prenant conscience des conséquences de ses choix personnels sur sa santé en adaptant ses comportements dans diverses situations (encouragement, amitié, conflit, stress, ) en identifiant les situations à risques pour soi et les autres ( ) en utilisant des modes variés pour exprimer ses besoins et ses sentiments en mobilisant les structures de médiation ou les ressources existantes

11 Vivre ensemble et exercice de la démocratie FG 34 Planifier, réaliser, évaluer un projet et développer une attitude participative et responsable en débattant et en recherchant des réponses face à des problèmes concrets et des questions éthiques

12 abus de données perso entre jeunes - outing : révélation d informations/images privées- -diffusions d images de violences (ex. happy-slapping), de films dégradants! -piratage de MP pour voler l identité de qqn, agir en son nom! -diffusion de fausses P (images trafiquées, rumeurs, dénigrement..) etc..

13 Kai, 13 ans, Berne Hier, j'ai envoye unephoto de mon sexe a une fille sur snapchat et el/e /'a montree a tout /e monde. Jene veux plus que d'autres puissent /e voir ou /e savoir. Je suis au bout du rou/eau,j'ai envie de me tuer (pas de panique,je ne vais pas /e faire) qu'est-ce que je dois faire?? Reponse 147: Salut, e'est tres bien que tu nous eerives. Une fille a montre a son entourage unephoto de toi. C'est normal que la situation t'embarrasse. Nous sommes heureux de voir que tune eonsideres pas le suicide eomme une solution. Ce qu'elle a fait n'est pas eorreet et est punissable par la loi, ee qui veut dire que tu pourrais porter plainte eontre elle. Peut-etre que eela suffira si tu lui dis que tu porteras plainte si elle n'arrete pas. Peux-tu en parler a quelqu'un? Tu peux egalement nous appeler (24 h/ 24) pour ehereher une solution. Ta eonseillere/ton eonseiller 147.

14 Pour plus de 50 % des cas, les auteurs sont des "copains" de classes.

15 Parmi les risques qu ils pensent encourir : rencontre avec inconnu/pédophile (42%)! images violentes choquantes/pornographie (31%) cyberintimidation (12%)" virus/piratage (6%)" vol données perso/sphère privée (6%)" addiction (2%) désinformation (1%)

16 15-16 ans

17 Aspects éthiques? Pistes de prévention

18 2 perspectives de prévention : 1. identifier les risques pour soi et se protéger 2. identifier dans nos comportements ceux qui mettent les autres en danger

19 éthique de la protection de soi éthique de responsabilité

20

21

22 Password Checker https://www.microsoft.com/fr-ch/security/pc-security/password-checker.aspx

23 vérifier faux profils :

24

25 (blog, MySpace, Youtube, Facebook, etc.) seriez-vous pret a publier... Oui Non Je l'ai deja fait Je pourrais le faire Votre äge Votre sexe Votre nom de famille Vos diplömes Votre profession Votre lieu de residence Votre Situation matrimoniale Vos coordonnees electroniques Votre orientation sexuelle Vos opinions politiques Votre religion Vos goüts culturels

26 difficultés spécifiques aux actions dans le monde numérique

27 déréalisation d autrui : invisible, à distance + peu de conscience des effets des violences sur autrui

28 sentiment d impunité

29 absence de perception directe de l autre, de ses émotions, sentiments : manque d empathie chosification l autre est vu comme un objet

30 La Cyber-intimidation Chacun de ces deux clips illustre de maniere imagee un exemple de ce que l'on appelh cyber-intimidation. ~

31 évelopper l empathie? Exercices de décentrement à partir de cas réels/études de cas

32 lnsu ltes s ur FateiJtJok Temo igntjge d 'on e.le ve horeeil interviewe par Yonn Amendlio d11t~s 15 m n utes sur La Prem ~ ~re l'e so decem'bre 2otJ:~ Roger~: Certa 1 n s e!h~ vent m e na~atent de me ta per pa rce que j'an~lais pas de les insulter. Mais c~~etalt pas vrai~ Y~ Amen dro: on c c'6taft pas tol, c üalt le faux Aopr qui les insultail Alof.S, ~~~ leur rexpl~quals ~ rcomment, toi? Roger: Jle disars Que c etalt pas moi ~ que c'e-tai quel.. qu\ln qu f avau pris man rnom el qui les iniuriaft. Cer tajns me croyaient ~ et d' autres pas.. Ators Ia, Gael (15 arns. fri!re de Roger). on est connec tb avk ton ortunate11r portable. Tu te connedes avec ton c.empte ftlgeb c'res19j? Et puis c"esl en allarn sur For:ebook ~11 oclobre dern er que tu as decouyert que ton pelil frere avah um faux oompte? Gael: Ou r. C'est mes a mis rq ui m 'ron t dem a nd i d 'aller regarder si c'etait vra im ~en t lui. 1 ts nt vous cro r en pa s. ~ i _ pe u choc.. Qu'e-st ce qui a ete le plrus d~ ur dans I Ui t ~fina le~ ent?' Rog;er: es regards, et puis ~qu il y avai quelq;. qui m en vou la i autanl Est.-1te q ue t u I~ es du ru_n io11r: tiens i*,ai pas envie d atleli ä l'ko e parc:e rque illai pras en e di' lolltp? Rage r: Oui, p lijlsieurs fors. I- '"OIIfm Je i Et q 111 esl ce que Iu as fail? Tu es,-est:e i la maisa11 ou tu y es at e qu.a11d mime? Roger: J'itais oblige. als Iu te sentals pas uh ie? Roger: Non pas trop, sur le chemin. ie d e ~er oind ~e mes am is. e depec is les parents de Roger on po e aintle pui proteger le u fi ls rft d ~CO uvrir l'usurpa eu U profil e

33 LES AUTRES EPISOES :

34 Ethique narrative contextualisée personnalisation des faits décrits objet de discussion et de réflexion commun

35 réflexivité sur ses actes

36 S interroger sur sa propre attitude : pourquoi ai-je fait cela? cette action pourrait-elle être publique? oserais-je dire/faire cela à la personne en face? oserais-je le faire en mon nom?

37 Questions pour se décentrer : -quelles conséquences possibles de mes actes? -si l on me faisait cela? comment me sentirais-je -si j étais à la place de l autre?

38 évelopper compétences liées à la prise de décision, gestion des émotions

39 net écoute.fr vidéos interactives https://www.youtube.com/watch?v=r4bjw92dyvc&list=uubhdkbvhlhalv9yb2ljgs0a

40 analyse de situation en temps réel imaginer d autres possibles effectuer des choix dans ces possibles et pouvoir les expliquer

41 évelopper les capacités d anticipation e projection dans le futur

42

43 réflexivité du collectif, du groupe

44 Action et niveaux de responsabilité : Qu est-ce qu une action collective? qui en est responsable? Rôle et responsabilité de celui qui transmet une information/un message? Peut-on être responsable de ne pas agir? Rôle des témoins?

45 1.Ceux qui agressent activement et prennent l'initiative de cette agression (voire choisissent la victime) 2. Les suiveurs qui prennent une part active dans l'agression (insultes, coups..)! 3. Ceux qui soutiennent ouvertement les actions d'agression (viennent voir le "spectacle", rient, montrent du plaisir à observer cette situation. (co-agresseurs passifs)! 4. Les observateurs désengagés. Ceux qui observent cette situation mais ne témoignent pas d'un soutien visible. Ils savent ce qui se passe, mais n'y participent pas activement, ni ne soutiennent les actes de violence. Ils ne se sentent pas concernés et ne dénoncent pas ces situations. 5. éfenseurs potentiels : ils n'apprécient pas ces violences. se sentent concernés par ce qui se passe et pensent qu'ils devraient s'y opposer, mais ne le font pas.! 6. éfenseurs : Ils n'apprécient pas le bullying et tentent d'aider la victime de diverses manières (en s'opposant aux actes de harcèlement, en les dénonçant à des tiers, en soutenant la victime, etc.) an Olweus (1993), Bullying at school, Oxford, Cambridge, Blackwell, 1996

46 et si cela m arrivait? ou à un ami! comment réagir?!

47 à qui en parler?

48 dans mon école? enseignant-e? médiateur-trice? infirmier-e scolaire? direction?

49 Pro Juventute Association Telme ligne Tél. (ou SMS) j/7

50

51 Ressources pour les éducateurs, enseignant-es

52 infos sur les lois (droit à l image, diffamation, injure..)

53

54 réal. S. Gogniat

55

56 Au niveau des établissements

57 11.- Tourisme.- Patrimoine obie re Site officiel... > Themes > Formation > Sante a... > Prestations > Climat et... Climat d'etablissement - violence et incivilites - respect Climat d'etablissement Le climat d'etablissement joue un röle preponderant dans le succes scolaire de l'eleve. En effet, comme l'indique I'Union internationale de promotion de Ia sante et d'education pour Ia sante ( + UIPES) : les jeunes en banne sante sont plus susceptibles de faire preuve d'une meilleure efficacite dans les apprentissages ; les jeunes qui se sentent bien dans leur ecole et sont en relation avec des adultes competents sont moins susceptibles d'adopter des comportements a risque et ont des chances d'obtenir de meilleurs resultats scolaires. Unite de promotion de Ia sante et de prevention en milieu scolaire Nous ecrire Unite de promotion de Ia sante et de prevention en milieu scolaire (Unite PSPS) Route de Chavannes 37 Quest 1014 Lausanne Tel. : Fax : info.upsps(at)vd.ch

58

59 Pro luventute 1 Ollres Shop 1 ons Qui sommes-nous? Offres Votre soutien Actualite Evenements Publications Brachure d'image Statuts onnees medias Magazine Futura Aides-memoire Rapports annuels roits et souhaits des enfants Materie! d'information Conditions generales Formulaires Newsletter Campagnes Ambassadeurs Iides-memoire Sexting m Sexting - aide-memoire pour les parents m Sexting - aide-memoire pour les enseignants m Sexting - aide-memoire pour les enfants et les jeunes Cyber-mobbing m cyber-mobbing - aide memoire pour les parents m cyber-mobbing - aide memoire pour les enfants et les jeunes m cyber-mobbing- aide memoire pour les enseignants «Nouveaux medias» m Attitude positive -Aide-memoire pour parents m Contenus inappropries- Aide-memoire pour parents m Proteelien de Ia personnalite -Aide-memoire pour parents m Addiction a Internet -Aide-memoire pour parents Information aux parents m Competence mediatique- information aux parents

60 Ateliers élèves et ateliers pour les parents

61

62 cybercochons

63 répertorier les incidents réflexion commune sur la façon d y faire face procédure en cas d incident pour les élèves? pour les enseignantes? chartes information des parents

64 Si les règles sont transmises en utilisant une approche punitive (..)!!! l attention de l enfant est détournée de la reconnaissance du mal qui est fait à quelqu un d autre vers la colère envers l autorité qui impose la règle. Nancy E. Willard, Cyberbullying and cyberthreats, Responding to the challenge of online social agression, threats, and distress, Champaign, Research Press, 2007, p. 84

65 «Si vous demandez à un enfant : pourquoi ne devrais-tu pas frapper un autre enfant?! Et qu il répond : «parce ce que c est contre les règles» ou «parce que l on va me punir» Ceci montre un échec à relier la règle avec les valeurs sous-jacentes de ne pas blesser un autre.»

66 ressources pédagogiques : livre en ligne sur le CH à l école :

67 Center for Safe and Responsible Internet Use. An Educator's Guide to Cyberbullying and Cyberthreats., Internetsafetydocuments/cyberbully.pdf!! Finkelhor,., Kimberly J. M., et al.. Online Victimization: A Report on the Nation's Youth. urham, NH: Crimes Against Children Research Center, Hinduja, S. ; Patchin, J. W. Bullying. Beyond the Schoolyard. Preventing and responding to cyberbullying, Corwin Press, 2009!! Hinduja, S. ; Patchin, J.W.. Research summary: cyberbullying offending. Kowalski, R.; Limber, P. S. ; Agatston, P. W. Cyberbullying, Bullying in the igital Age, Oxford, Blackwell Publ., 2008

68 Limber, Susan P. ; Kowalski, Robin M., Agatston, Patricia. W. ; Cyberbullying, A Prevention Curriculum for Grades 6-12, Hazelden Foundation, 2008, National Crime Prevention Council. Cyberbullying. parents/bullying/cyberbullying! Olweus, an, Bullying at school : what we know and what we can do? Oxford, Blackwell, 1996, voir aussi : Olweus Bullying Prevention Program (OBPP), Pew Internet and American Life Project. Cyberbullying and online teens. June 2007.! Swearer, Susan M. ; Esperage, orothy L. Napolitano, Scott, E., Bullying, prévention and intervention, Realistic Strazegies for Schools, New York, Guilford PRess, 2009! Tisseron, Serge; Missonnier, Sylvain, Stora, Michael, L'enfant au risque du virtuel, Paris : unod, 2006! Willard, Nancy E. Cyberbullying and cyberthreats, Responding to the challenge of online social agression, threats, and distress, Champaign, Research Press, 2007!

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE Union nationale des associations familiales CONFERENCE DE PRESSE RESEAUX SOCIAUX : Quelles sont, dès 8 ans, les pratiques de nos enfants? Quel est le rôle des parents? Résultats de l enquête réalisée par

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen

La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen lic. phil. Fabio Sticca Jacobs Center for Productive Youth Development Forum national pour la protection de la jeunesse face aux médias, Fribourg,

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Objectif général : Dans cette séance de prévention, il s agit de sensibiliser les élèves au harcèlement afin d'éviter la

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement Nouveaux médias Guide pour les écoles obligatoires Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement 1 Police cantonale bernoise Etat-major/Prévention Groupe nouveaux médias Case postale 7571, 3001

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux En collaboration avec École et TIC Mentions légales Éditeur Auteur Photos educa.ch Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch büro z {grafik design},

Plus en détail

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet.

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet. 2 Le Conseil général Equiper l ensemble d une tranche d âge d ordinateurs portables et lui permettre d accéder à l informatique et aux moyens de communication : c est le pari très ambitieux fait au cours

Plus en détail

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève Nom : Groupe : 1 Qu est-ce que Cliquez pour moi? Cliquez pour moi! est un concours sous forme d'élections virtuelles où tu es amené, en tant que candidat, à faire

Plus en détail

SUR INTERNET, DES AMIS QUI VOUS VEULENT DU BIEN? LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE S'ADRESSE AUX ÉLÈVES ET AUX PARENTS

SUR INTERNET, DES AMIS QUI VOUS VEULENT DU BIEN? LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE S'ADRESSE AUX ÉLÈVES ET AUX PARENTS LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE S'ADRESSE AUX ÉLÈVES ET AUX PARENTS Qu'est ce qu'un réseau social ou un blog?; Les préjudices que je peux causer Les risques que j encours Les recours possibles si je suis victime

Plus en détail

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité»

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité» Réf : Septembre 2013 Internet et les nouvelles technologies : Blog, Facebook, Netlog, Youtube L utilisation d Internet, des GSM et autres technologies se généralise mais attention, tout n est pas permis

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des

Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des Présentation: Déléguée à la jeunesse et à l intégration à l ACCM Plusieurs casquettes: 1. Mise sur pied de projet d amélioration de l intégration des adultes migrants (cours de français, projet d accueil

Plus en détail

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009

Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile. Octobre 2009 Les adolescents, leur téléphone portable et l'internet mobile Octobre 2009 1. Quelle est la panoplie multi-média des adolescents en 2009? 2. Et le téléphone mobile en particulier, qui est équipé / qui

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Cyber harcèlement : c est une forme de harcèlement conduite par les technologies numériques de communication (Internet, SMS, Appels ).

Cyber harcèlement : c est une forme de harcèlement conduite par les technologies numériques de communication (Internet, SMS, Appels ). Bashing : (mot qui désigne en anglais le fait de frapper violemment, d'infliger une raclée). Lorsque le bashing se déroule sur la place publique, il s'apparente parfois à un «lynchage médiatique». Le développement

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants Mémento A l usage des parents et de leurs enfants Quelques adresses utiles Département de l instruction publique, de la culture et du sport www.ge.ch/dip/ Centrale de la police www.ge.ch/police tél. 022

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

LA RUMEUR Enquête 1 / Leïla, 3ème

LA RUMEUR Enquête 1 / Leïla, 3ème Enquête 1 / Leïla, 3ème OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DU MODULE Insister sur l'impact possible d' «une simple rumeur» Sensibiliser aux risques du cyberharcèlement et aux différents types de cyberviolences ZOOM

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques

Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques METHODOLOGIE Etude qualitative Social Panel réalisée par Treize articles - Web Lab Une vingtaine de femmes très connectées issues de la communauté

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg)

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) INTERNET ET LA LOI Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) QUELQUES PRINCIPES Internet, c est aussi la vraie vie Le monde virtuel est aussi le monde réel : les lois s y appliquent Nous sommes toutes et tous

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Blog, chat, forum, messagerie instantanée, réseaux sociaux OBJECTIF L objectif de cet

Plus en détail

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing»

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Page 1 NetLa Matériel pédagogique 7 Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Informations sur le cours...page 2 Complément d informations pour l enseignant...page 3 Préparation...Page 5 Introduction

Plus en détail

Les médias sociaux Présentation aux collégiens

Les médias sociaux Présentation aux collégiens Groupe SSI Les médias sociaux Présentation aux collégiens Les médias sociaux Les médias sociaux Groupe SSI Les réseaux sociaux : L exemple de Facebook Que fait-on sur Facebook? Facebook regroupe en un

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais Maîtriser son identité numérique 1 1. Définition de l identité numérique 2. Je choisis ma photo et mon pseudo 3. Gérer son profil 4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur Définition : 10 mn Photo

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Dossier pratique n 1

Dossier pratique n 1 Dossier pratique n 1 Comment mieux protéger les enfants sur Internet? Dans ce dossier 1 Protection et prévention 2 Conseils pour les parents 3 Petit lexique pour les parents 4 Conseils pour enfants et

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert

Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert Demand Aide individuelle Action communautaire Demande Constats Non-mandat Actions et réflexions Secret professionnel Améliorer l environnement social Gratuit

Plus en détail

DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS

DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS Conférences : 9.30 10.45 Françoise Alsaker, professeure émérite à l Université de Berne Titre : Les aspects spécifiques du harcèlement scolaire Bien que le terme

Plus en détail

«le net, la loi et toi»

«le net, la loi et toi» Sélection téléchargeable sur le site du CRDP, rubrique «librairie» http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=245 Coupe nationale biennale des élèves citoyens 2012, pour collégiens et lycéens «le net, la

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Mira Waguih. 2 e préparatoire R

Mira Waguih. 2 e préparatoire R Puis-je tout dire de mon établissement scolaire sur mon blog? Tu peux tout à fait créer ton blog pour parler de ton établissement scolaire, de tes professeurs et de tes camarades de classe. Mais attention,

Plus en détail

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes Questionnaire Université du Luxembourg, Version novembre 2013 Ulla Peters, Julia A. Jäger, Danielle Lellinger sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques

Prévention des usages excessifs des technologies numériques. Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages excessifs des technologies numériques Prévention des usages

Plus en détail

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre

Intervention de l association Fréquences Ecoles le mardi 27 Novembre Synthèse du contenu des différentes actions de la Quinzaine d animations, de prévention et d information autour de l Internet, des réseaux sociaux et des relations aux écrans du 26 Novembre au 8 Décembre

Plus en détail

Activité intergénérationnelle

Activité intergénérationnelle Activité intergénérationnelle Ce projet vise à favoriser l'intégration du public aîné à la journée de cinéma Roadmovie. Alors que les enfants et leurs parents sont sensibilisés à la journée par le biais

Plus en détail

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels European School Brussels II Avenue Oscar Jespers 75 1200 Brussels Toute forme de harcèlement, qu il soit verbal, physique ou psychologique, est absolument inacceptable dans notre école. Ce document de

Plus en détail

Cyberharcèlement manuel pour enseignants

Cyberharcèlement manuel pour enseignants Cyberharcèlement manuel pour enseignants Université de Nice Sophia Antipolis zazimierz wielki university - bydgoszcz UNIVERSIDAD AUTONOMA Universidad autonoma de madrid department of psychology, second

Plus en détail

Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée

Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée Elisabeth Godbout Doctorante en service social Université Laval Colloque Autour

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

L importance de l'autodétermination

L importance de l'autodétermination E-SUNET NEWSLETTER 2, NOVEMBRE 2014 Réseau pour les familles de personnes handicapées par l'e-learning Le projet E-sunet a pour objectif de développer un matériel de formation en ligne pour les parents

Plus en détail

La perception du climat scolaire par les collégiens reste très positive

La perception du climat scolaire par les collégiens reste très positive note d informationnovembre 13.26 En 2013, 93 % des collégiens se déclarent satisfaits du climat scolaire de leur établissement. C est à peu près autant qu en 2011 lors de la première édition de l enquête.

Plus en détail

Les items explicités. Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie. Guillaume HAINAUT

Les items explicités. Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie. Guillaume HAINAUT Les items explicités Pistes de justifications de demandes en cours de français-histoire-géographie Guillaume HAINAUT Domaine 1 S approprier un environnement informatique de travail L'élève doit être capable

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Facebook : Attention aux images!

Facebook : Attention aux images! Facebook : Attention aux images! Petit guide pratique destiné aux parents Par Jacques Henno, spécialiste des nouvelles technologies * Bien utilisé, Facebook constitue un fabuleux outil de communication.

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

BIEN CIBLER LE CLIENT LUI PROPOSER LE BON PRODUIT

BIEN CIBLER LE CLIENT LUI PROPOSER LE BON PRODUIT MARKETING BIEN CIBLER LE CLIENT & LUI PROPOSER LE BON PRODUIT Peter Mathieu, Cruise Connection Rony Broun, Cruise Selection Patrice Janssens, Navicruise Hugh MacLeod Comment les choses se passent-elles

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Explications des items d'obii pour la validation du B2I

Explications des items d'obii pour la validation du B2I Explications des items d'obii pour la validation du B2I Rappel le socle commun compte sept compétences dont l'une d'entre elles porte sur : la maîtrise des techniques usuelles de l information et de la

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque:

Le guide s articule autour de quatre thèmes, qui sont incontournables pour bien documenter une situation d aliénation parentale ou de risque: GUIDE D ENTREVUE TROUSSE DE SOUTIEN À L ÉVALUATION DU RISQUE D ALIÉNATION PARENTALE Véronique Lachance Marie-Hélène Gagné Ce guide d entrevue a été conçu pour vous aider à documenter les situations familiales

Plus en détail