Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax. Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax. Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE"

Transcription

1 Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE Objectifs, organisation et programmes ********************* Document édité par la Faculté de médecine de Sfax Sous la responsabilité du comité d organisation Mars /16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

2 Présentation (Annexe 1) L épilepsie est une maladie neurologique chronique d étiologies diverses et caractérisés par la survenue chez le même patient de au moins deux crises épileptiques spontanées séparées de plus de 24 heures. Il existe deux pics d apparition de l épilepsie : l enfant avant l âge de 10 ans et le sujet âgé après 75 ans et selon le type des crises, on distingue : 20 à 30 % des épilepsies sont généralisées, 60 à 70% sont des épilepsies partielles et 10 à 20% sont indéterminées. L épilepsie est une maladie neurologique fréquente, c est l affection la plus fréquente après la migraine. L OMS dénombre 50 Millions d épileptiques dans le monde. En Tunisie, on dénombre environ personnes épileptiques. Ce chiffre est sûrement sous estimé, en effet un grand nombre de patients ne consulte pas et/ou suivent encore la médecine traditionnelle (marabouts, charlatans.). Ces dernières années avec l explosion des moyens de diagnostic du type des crises épileptiques (avec l utilisation de l EEG vidéo), du diagnostic étiologique avec les nouvelles techniques d imagerie cérébrale (morphologique et fonctionnelle) et surtout l amélioration de la prise en charge des épileptiques qui ne se limitent plus à l utilisation des médicaments antiépileptique mais inclus aussi une prise en charge chirurgicale, psychologique et sociale de l épileptique ; une formation complémentaire s impose pour les médecins qui auront à s occuper de ces patients. C est dans cette optique, et pour répondre à cette demande de diagnostic et de traitement que cette formation est proposée. But et objectifs du mastère spécialisé L'objectif de ce mastère est de donner une formation de haut niveau destinée aux médecins en formation ou en exercice dans la prise en charge médicale, sociale et éducative des patients épileptiques en pratique hospitalière ou libérale. 2/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

3 L'enseignement théorique a pour objectifs : - Apprendre la démarche du diagnostic des crises et des syndromes épileptiques. - Connaître l intérêt et les indications des explorations complémentaires pour le diagnostic positif et étiologique des épilepsies. - Améliorer la prise en charge thérapeutique, sociale, éducative et professionnelle des malades épileptiques. - Participation á des activités spécifiques de recherche concernant l épileptologie. Ces objectifs répondent aux recommandations du Ministère de la Santé et du Ministère de l'enseignement Supérieur, d actualiser la formation médicale, de développer la recherche et de promouvoir les moyens de diagnostic et de prise en charge de ces patients. Conditions d inscription Ce mastère s'adresse à tout médecin s'occupant ou pouvant s'occuper de patients épileptiques et plus particulièrement aux médecins spécialistes (diplômés et/ou en formation) en neurologie adulte, neurologie pédiatrique, pédiatrie, neurochirurgie, psychiatrie, pédopsychiatrie, neurophysiologie, pharmacologie et aux médecins généralistes. (Qui sont habilités à s occuper de ces patients épileptiques ou qui exercent dans les régions de l intérieur de la Tunisie). Les médecins étrangers docteurs en médecine, dans les mêmes spécialités, et devant prendre en charge les patients épileptiques dans leur pays sur proposition du Doyen de leur Faculté et/ou de leur Chef de service. Organisation générale du mastère (Annexe 2) Thèmes Principaux de la Formation Ce mastère se veut d assurer une formation de haut niveau actualisée au diapason des dernières avancées dans le domaine de l épileptologie. Cette formation se déroulera en en 5 modules sur 16 mois : Module 1 : les bases fondamentales de l'épilepsie (2 mois). 3/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

4 Module 2 : la sémiologie clinique des épilepsies (4 mois). Module 3 : les explorations para cliniques des épilepsies (3 mois). Module 4 : Les syndromes épileptiques (4mois) Module 5 : prise ne charge des épileptiques (3 mois). Organisation de l enseignement Cet enseignement est majoritairement fait à distance sur la plateforme d'ead de la faculté de médecine de Sfax. Il est basé sur les techniques d'apprentissage actif. Les apprenants seront accompagnés par des tuteurs et des référents spécialisés. A côté de l'enseignement à distance des séances présentielles seront proposées sous forme de congrès, de journées ou de cours de formation médicale continue avec des séances de travaux dirigés organisés en fonction du besoin (séances interactives d études de cas cliniques). L'enseignement pratique consiste en un stage pratique dans des sites agréés par le responsable du mastère. Ce stage, d'une durée cumulée de 2 mois, sera accompagné d'un carnet (check list ) contenant les objectifs à valider. Gestion de la Formation Le Comité d organisation du mastère assurera le bon déroulement de la formation : Il coordonne les cours et séminaires organisés dans le cadre de cette formation et approuve les projets de mémoire proposés aux candidats participants. Programme des cours L enseignement se déroulera du début du mois d Octobre jusqu à la fin du mois de Mai. Les candidats participeront à environ 200 heures d enseignement réparties sur les 5 modules, selon l organigramme ci dessous. 4/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

5 Mémoire de fin d étude Le candidat participant au mastère doit préparer un mémoire de fin d études sous la responsabilité d un enseignant universitaire. Le mémoire portera sur un travail pratique ou sur un sujet bibliographique. Modalités d évaluation Le candidat est évalué sur les connaissances acquises à la fin de la formation théorique par une épreuve écrite qui aura lieu à la fin de chaque année universitaire. Les mémoires de fin d études, pour les candidats admis à l épreuve théorique, seront présentés devant un jury désigné par le comité d organisation à une date fixée. Le jury sera composé par l encadreur et deux enseignants du comité élargi, dont l un est président du Jury. Diplôme et certification A l'issue de la soutenance du mémoire, l'étudiant recevra de la faculté de médecine de Sfax un diplôme de mastère spécialisé en «Epileptologie». Programme d enseignement Volume horaire global : environ 200 heures Module 1 : les bases fondamentales de l'épilepsie (2 mois). Neuro-anatomie morphologique Neuro-anatomie fonctionnelle Physiopathologie des épilepsies Canaux ioniques et épilepsie Modèles animaux en expérimentation Génétiques des épilepsies 5/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

6 Module 2 : Sémiologie clinique des épilepsies (4 mois) Classifications des crises épileptiques (1981) des épilepsies (1989, 2001) Epidémiologie des épilepsies Sémiologie élémentaire des crises épileptiques Sémiologie clinique des crises généralisées Sémiologie clinique des crises focales (épilepsies lobaires) Les états de mal épileptiques Diagnostic positif d une épilepsie Diagnostic différentiel des épilepsies Diagnostic étiologique des épilepsies Module 3 : Les explorations paracliniques des épilepsies (3 mois) Bases élémentaires de l EEG Maturité cérébrale et EEG Eléments physiologiques de l EEG Eléments pathologiques de l EEG Syndromes épileptiques et EEG Neuromagerie morphologique Neuroimagerie fonctionnelle Bilan psychologique chez l épileptique Bilan préchirurgical Module 4 : Les syndromes épileptiques (4mois) Les crises néonatales Les syndromes épileptiques néonataux Le syndrome de Ohtahara 6/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

7 Les encéphalopathies épileptiques du nourrisson (épilepsie migrantes, syndrome de doose) Le syndrome de West Le syndrome de Lennox Gastaut Le syndrome de Dravet Les épilepsies myocloniques du nourrisson Les crises fébriles Les épilepsies généralisées et focales avec crises fébriles et CF+ Les absences de l enfant et adolescent Les épilepsies focales idiopathiques de l enfant (EPR, ETF, EFN ) Les épilepsies myocloniques juvéniles Les épilepsies myocloniques progressives Le syndrome mésio-temporal Les épilepsies tumorales Les épilepsies vasculaires et les malformations vasculaires Les épilepsies post-traumatiques Les épilepsies avec anomalies chromosomiques Epilepsie et malformation cérébrale (agénésie CC, dysplasie corticale ) Femme et épilepsie (puberté, contraception, grossesse, accouchement, allaitement ) Epilepsie du sujet âgé Module 5 : Prise en charge des épileptiques (3 mois) Hystérie et épilepsie Epilepsie et troubles affectifs (dépression, anxiété) Troubles psychopathologiques de l épilepsie Epilepsie et criminalité Troubles mentaux épileptiques critiques 7/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

8 Abord psychopathologiques des épilepsies Prise en charge psychologique des épileptiques Pharmacologie des médicaments antiépileptiques Bases du traitement antiépileptique Traitement chirurgical Autres thérapies (stimulation profonde, régime cétogène ) Vie quotidienne et épilepsie (sport, mariage, militaires, permis de conduire ) 8/16 Mastère Professionnel en Médecine : «Epileptologie» 06/08/10

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en neurochirurgie 2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 INTRODUCTION Le présent document a pour but de fournir à ceux et

Plus en détail

FORMATION CERTIFIANTE AU LIFE COACHING MULTIREFERENTIEL

FORMATION CERTIFIANTE AU LIFE COACHING MULTIREFERENTIEL FORMATION CERTIFIANTE AU LIFE COACHING MULTIREFERENTIEL Le coaching est un accompagnement d une personne dans sa démarche de changement. Il s agit d un accompagnement sur mesure qui commence par l expression

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE, SPÉCIALISATION

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE, SPÉCIALISATION MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE, SPÉCIALISATION PSYCHIATRIE ET PSYCHOTHÉRAPIE DE LA PERSONNE AGEE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire d Etudes de la Sexualité Humaine (DIUESH)

Diplôme Inter-Universitaire d Etudes de la Sexualité Humaine (DIUESH) Diplôme Inter-Universitaire d Etudes de la Sexualité Humaine (DIUESH) Objectifs de la Formation Le but de la formation est de donner les connaissances théoriques et cliniques permettant d évaluer, diagnostiquer

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

Arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d'etat de psychomotricien

Arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d'etat de psychomotricien Les études de Psychomotricien s'étalent sur une durée de trois ans finalisés par un Diplôme d'etat de Psychomotricien. J.O. Numéro 129 du 6 Juin 1998 page 8593 Textes généraux Ministère de l'emploi et

Plus en détail

CES Stomathérapie. Professionnel

CES Stomathérapie. Professionnel CES Stomathérapie Université Tunis-El Manar Institut Supérieur des Sciences Infirmières de Tunis CES Professionnel L infirmier (ère) Stomathérapeute 1- Identification du parcours proposé : 1-1- Rattachement

Plus en détail

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau 2013-2014 Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau HPJ 2013-2014 P a g e 1 TABLE DES MATIERES Présentation générale... 2 Internats en psychologie

Plus en détail

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée)

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) 1/Cible : L ensemble des spécialités suivantes peuvent bénéficier de ce programme Gynécologie médicale Gynécologie obstétrique Pédiatrie Médecine générale

Plus en détail

Année Universitaire 2015-2016 PACES

Année Universitaire 2015-2016 PACES Année Universitaire 2015-2016 PACES Organisation de l enseignement et des modalités de contrôle des aptitudes et des connaissances de la première année des études de santé commune aux études médicales,

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Nous vivons dans des sociétés vieillissantes Les démences un réel problème de santé mondial. le

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 12 décembre 2014 relatif aux dispenses d enseignement susceptibles d être accordées en vue de

Plus en détail

Règlements et autres actes

Règlements et autres actes Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 6 juin 2012, 144 e année, n o 23 2893 Règlements et autres actes Gouvernement du Québec Décret 527-2012, 23 mai 2012 (L.R.Q., c. C-26) Psychothérapeutes Permis CONCERNANT

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60 MASTER 2 PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOPATHOLOGIE ET PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ PARCOURS NEUROPSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE, ADULTE ET PERSONNE ÂGÉE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme

Plus en détail

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités Ministère de la santé et des sports DGOS RH2 Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN Référentiel d activités Préambule La psychomotricité résulte de l'intégration en synergie des fonctions relatives au tonus musculaire,

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉTUDES ET ORGANĐSATĐON DES ENSEĐGNEMENTS

PROGRAMME DES ÉTUDES ET ORGANĐSATĐON DES ENSEĐGNEMENTS PROGRAMME DES ÉTUDES ET ORGANĐSATĐON DES ENSEĐGNEMENTS PREMIERE ANNEE MODULE 1 A - Santé publique * - Les outils - Les institutions sanitaires et sociales - Les pratiques - Les grands problèmes de santé

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

2. Durée et structure de la formation postgraduée

2. Durée et structure de la formation postgraduée SIWF ISFM Annexe 6 1. Généralités 1.1 Description de la discipline La néphrologie pédiatrique est la discipline médicale qui traite des causes et des séquelles des affections rénales et des voies urinaires

Plus en détail

PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES

PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES ALLEGEMENTS DE FORMATION Références réglementaires : Décret n 2008-1508 du 30 décembre 2008 relatif aux conditions d âge, de formation et d expérience professionnelle devant

Plus en détail

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Objectifs Publics Débouchés Le métier d'orthoptiste est une formation paramédicale effectuée en 3 ans. Elle consiste

Plus en détail

DEUXIEME ANNEE D ORTHOPTIE MODULE 1 : AMBLYOPIE. Unités d Enseignement concernées. Objectifs d apprentissage. Cours. Modalités d examen

DEUXIEME ANNEE D ORTHOPTIE MODULE 1 : AMBLYOPIE. Unités d Enseignement concernées. Objectifs d apprentissage. Cours. Modalités d examen MODULE 1 : AMBLYOPIE Unités d Enseignement concernées UE 24 : L amblyopie fonctionnelle et le phénomène de privation visuelle UE 25 : Prise en charge de l amblyopie fonctionnelle Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Diplôme d Université PSYCHOTRAUMATOLOGIE (UNE ANNEE)

Diplôme d Université PSYCHOTRAUMATOLOGIE (UNE ANNEE) PSYCHOTRAUMATOLOGIE (UNE ANNEE) RESPONSABLES PEDAGOGIQUES : Professeur P. M. LLORCA Dr ROBILLARD Delphine C.H.U. Hôpital Gabriel Montpied Service de Psychiatrie B 58, Rue Montalembert 63003 cedex 1 Diplôme

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle Règlement ARTICLE I

Plus en détail

PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES

PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES POLE DE RESSOURCES REGIONAL POUR LA PROMOTION DU TRAVAIL EDUCATIF ET SOCIAL PROTOCOLE DES DISPENSES ET DES ALLEGEMENTS DE FORMATION Références réglementaires : Décret n 2008-1508 du 30 décembre 2008 relatif

Plus en détail

1 Formation théorique :

1 Formation théorique : Programme de la formation complémentaire préalable à la promotion au grade d infirmierspécialiséaux soins exercés au bloc opératoire de santé publique (IBOD) (Filière soins) 01 Hygiène hospitalière et

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Dossier de presse Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Avril 2008 Contact Presse : Service communication des Hôpitaux de Saint-Maurice 14, rue du Val d Osne 94410 Saint-Maurice Sandrine Bodeau, Chargée

Plus en détail

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS LES JEUDIS DE L INST IT UT PROGRAMMAT ION 2015-201 6 Inscription en ligne dependancemontreal.ca Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

Plus en détail

CAS Certificate of Advanced Studies 2015 en Psychiatrie clinique. DAS Diploma of Advanced Studies 2015-2016 en Psychiatrie clinique et santé mentale

CAS Certificate of Advanced Studies 2015 en Psychiatrie clinique. DAS Diploma of Advanced Studies 2015-2016 en Psychiatrie clinique et santé mentale CAS Certificate of Advanced Studies 2015 en Psychiatrie clinique DAS Diploma of Advanced Studies 2015-2016 en Psychiatrie clinique et santé mentale Cette formation postgrade de 10 ECTS pour le CAS et de

Plus en détail

Diplôme d Université (DU) de Thérapies Comportementales et Cognitives. Année 2015-2016

Diplôme d Université (DU) de Thérapies Comportementales et Cognitives. Année 2015-2016 Diplôme d Université (DU) de Thérapies Comportementales et Cognitives Année 2015-2016 Responsables de la Formation : G. Iakimova, Maître de Conférences de Psychologie, Université de Nice Sophia Antipolis,

Plus en détail

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception.

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. La question Je vote pour Mon conseil Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. LA VASECTOMIE Section chirurgicale des canaux déférents sous anesthésie locale ou générale Pas

Plus en détail

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Cours magistral TD/ Simulation TP VHG Anatomie 1 MD 1 28 15 9 52 Chimie et Biochimie

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE

L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE L ENSEIGNEMENT DE LA PSYCHOPATHOLOGIE Enseignement en cours d agrément par l ARS Dispensé à Paris - SESSION 2015/2016 Enseignement dispensé à l EEPSAA - En partenariat avec l Ecole Centrale d Hypnose.

Plus en détail

MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE. Diplôme d université - 2013/2014 UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES

MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE. Diplôme d université - 2013/2014 UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES Diplôme d université - 2013/2014 MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE jeffersondu13 - Fotolia. UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES OBJECTIFS DE LA FORMATION Permettre

Plus en détail

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Juillet 2015 Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Professeur Pierre CARLI Coordonnateur inter régional Paris Ile-de-France Faculté de Médecine Descartes SAMU de Paris,

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ANNEXE II MAQUETTE DE FORMATION EN OSTÉOPATHIE Annexe II : MAQUETTE DE FORMATION EN OSTEOPATHIE Axes de formation Lien avec le référentiel de compétences 1 2 3 4 5 Total CM+TD 1 - Sciences fondamentales

Plus en détail

INFOS ETUDES L2 JOURNÉE D ACCUEIL 2014-2015

INFOS ETUDES L2 JOURNÉE D ACCUEIL 2014-2015 INFOS ETUDES L2 JOURNÉE D ACCUEIL 2014-2015 Formation commune de base 1 2 3 PACES L2 L3 Concours Numerus clausus : 193 Marseille : 150 Nice : 40 Corte : 3 Masters Recherche et Professionnel Spécialisations

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE

Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE Le titre «Analyste Informaticien» certifié à Niveau II, Code NSF : 326n du Répertoire National des Certifications

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Arrêté n 709 du 06/12/2010 portant Organisation et modalités d évaluation et de progression

Plus en détail

Les filières accessibles, cursus et débouchés

Les filières accessibles, cursus et débouchés Les filières accessibles, cursus et débouchés A.Médecine B.Pharmacie C.Dentaire D.Maïeutique E.Kinésithérapie F.Ergothérapie A.Médecine L entrée dans les études Médicales se fait par l obtention du concours

Plus en détail

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Responsables: - Pr Nathalie NATHAN-DENIZOT, service Anesthésie Réanimation, CHU Dupuytren Limoges et Faculté de médecine, 2 avenue Martin Luther King

Plus en détail

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Objectifs S informer, Être sensibilisé, Se familiariser aux différents types de handicaps et à l environnement de l intervention en Activités Physiques

Plus en détail

Journal Officiel de la République Tunisienne 27 novembre 2009 N 95. Page 3704

Journal Officiel de la République Tunisienne 27 novembre 2009 N 95. Page 3704 Arrêté du ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie du 29 octobre 2009, fixant le régime des études et des examens applicable à l institut supérieur des arts

Plus en détail

Syndrome de l enfant secoué: séquelles. Brigitte Chabrol, Emilie Caietta Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital d enfants, CHU Timone, Marseille

Syndrome de l enfant secoué: séquelles. Brigitte Chabrol, Emilie Caietta Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital d enfants, CHU Timone, Marseille Syndrome de l enfant secoué: séquelles Brigitte Chabrol, Emilie Caietta Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital d enfants, CHU Timone, Marseille Physiopathologie Traumatisme crânien TC chez l adulte

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c et c.1, a. 94, par. i et a. 94.1) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer les règles d'accès à la profession

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire de «Déglutition»

Diplôme Inter-Universitaire de «Déglutition» Université PAUL SABATIER TOULOUSE III Diplôme Inter-Universitaire de «Déglutition» Année Universitaire 2008-2009 Objectifs pédagogiques Connaître les moyens de dépistage des troubles de la déglutition

Plus en détail

DIPLOMES D UNIVERSITE

DIPLOMES D UNIVERSITE DIPLOMES D UNIVERSITE Initiation à la recherche clinique en Psychomotricité Formation au bilan sensori-moteur actuel INITIATION À LA RECHERCHE CLINIQUE EN PSYCHOMOTRICITÉ Année universitaire 2005-2007

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 2 1. Généralités La formation approfondie selon le présent programme doit permettre au spécialiste en radiologie d approfondir ses connaissances en radiologie diagnostique du système nerveux

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Statuts de l Association

Statuts de l Association ASSOCIATION DECLAREE SOUS LA LOI DE 1901 Siège social : Chez le Docteur Isabelle Tostivint 13 rue Froissart 75003 PARIS Club des Jeunes Néphrologues Association loi 1901 Statuts de l Association Article

Plus en détail

La SUPERVISION Clinique TCC en individuel

La SUPERVISION Clinique TCC en individuel Programme d Enseignement EPTHECC «Enseignement de la Psychopathologie et des Thérapies Comportementales et Cognitives» La SUPERVISION Clinique TCC en individuel IRCCADE «Institut de Recherche Comportementale

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

Ligue contre l Epilepsie. Info. Epilepsie. Permis de conduire e l épilepsie

Ligue contre l Epilepsie. Info. Epilepsie. Permis de conduire e l épilepsie Ligue contre l Epilepsie Info Epilepsie Permis de conduire e l épilepsie INTRODUCTION ET CONTEXTE La Ligue Suisse contre l Epilepsie a remanié pour la dernière fois les directives relatives à l aptitude

Plus en détail

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières Texte original Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières 0.811.21 Conclu à Strasbourg le 25 octobre 1967 Signé par la Suisse le 25 septembre 1968 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Master en Gestion des Soins Critiques ; Option Urgences. Pour les années universitaires de 2013-2014 à 2016-2017

Master en Gestion des Soins Critiques ; Option Urgences. Pour les années universitaires de 2013-2014 à 2016-2017 Master en Gestion des Soins Critiques ; Option Urgences. Pour les années universitaires de 203-204 à 206-207 Université Tunis-El Manar Institut Supérieur Mastère Professionnel des Sciences Infirmières

Plus en détail

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA Annexe II Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA 5 Conclusions scientifiques Résumé général de l évaluation scientifique des médicaments

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans)

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Recommandations pour la pratique clinique Septembre 2004 (ANAES) CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Définition

Plus en détail

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle Règlement ARTICLE 1 : CREATION Il est créé, par

Plus en détail

Textes de lois et règlements relatifs au concours d internat de médecine

Textes de lois et règlements relatifs au concours d internat de médecine d Textes de lois et règlements relatifs au concours d internat de médecine Septembre 2013 1 DECRET RELATIF A LA SITUATION DES INTERNES ET DES RESIDENTS DES CENTRES HOSPITALIERS DECRET N 2.91.527 DU 21

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 143

UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 143 UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 143 Numéro dans le SI local : 568 Référence GESUP : 568 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 69-Neurosciences Section 2 : Section

Plus en détail

Université de Monastir Faculté de Pharmacie de Monastir. Année Universitaire 2015/ 2016

Université de Monastir Faculté de Pharmacie de Monastir. Année Universitaire 2015/ 2016 Université de Monastir Faculté de Pharmacie de Monastir Année Universitaire 2015/ 2016 Certificat de Formation Complémentaire : Pharmacie Clinique Oncologique (Pharma Onco) «Sécurité : patient, personnel,

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté.

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté. Arrêté du 5 septembre 1989 relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute NOR: SPSP8901766A publié au Journal Officiel du 8 septembre 1989 p 11397 Le ministre de la solidarité,

Plus en détail

Date. Signature de l encadreur pédagogique

Date. Signature de l encadreur pédagogique Institution d accueil du stagiaire : Nom et prénom du stagiaire : Spécialité : Encadreur professionnel : Période Service Objectifs escomptés Première étape du.au. Deuxième étape du.au. Troisième étape

Plus en détail

LES ETUDES DE MEDECINE et leurs débouchés après la Première Année Commune aux Etudes de Santé

LES ETUDES DE MEDECINE et leurs débouchés après la Première Année Commune aux Etudes de Santé LES ETU DE MEDECINE et leurs débouchés après la Première Année Commune aux Etudes de Santé Pr. D. Mariano-Goulart Président du jury de la Textes de référence Loi du 7-7-2009 Création de la pour médecine,

Plus en détail

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail

Programme de formation de base en MPOC

Programme de formation de base en MPOC Programme de formation de base en MPOC et spécifiques Développé en 2009 Valérie Chabot, inhalothérapeute, conseillère aux programmes, RQAM Patricia Côté, inf., M. A., directrice générale adjointe, RQAM

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

La mise en place de la PACES à Bordeaux

La mise en place de la PACES à Bordeaux La mise en place de la PACES à Bordeaux Sommaire La mise en place de la PACES : Une mise en place sur 2 ans 2 inscriptions ; 8 concours, 8 débouchés Une adaptation du système de gestion des étudiants Une

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Définition officielle du métier

Définition officielle du métier NOUVEAU PROGRAMME DES ETUDES INFIRMIERES APPLICABLE DÈS SEPTEMBRE 2009 La refonte de la formation des élèves infirmiers mise en place cette année a permis la mise en place d'un programme très différent

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Registre de cas pour l accréditation à l ACCG INSTRUCTIONS

Registre de cas pour l accréditation à l ACCG INSTRUCTIONS Registre de cas pour l accréditation à l ACCG INSTRUCTIONS Le registre de cas sert à démontrer que le candidat s est impliqué activement dans l évaluation et la consultation de patients en quête d information

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

UE libres dont l'enseignement est mis en place par les enseignants de l'ufr

UE libres dont l'enseignement est mis en place par les enseignants de l'ufr ORGANISATION ET MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES DIPLÔME DE FORMATION APPROFONDIE EN SCIENCES MEDICALES 2 ème Année (D.F.A.S.M. 2) - Année universitaire 2015-2016 L'année de DFASM2 s'inscrit dans

Plus en détail

Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX

Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX Formations 2016 AUTISME et TSA à BORDEAUX L accompagnement de jeunes enfants à risque de TSA et d enfants avec TSA en milieux scolaires ordinaires Accompagnement professionnel (Job Coaching) pour des adultes

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG)

Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG) Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG) Version 1 janvier 2014 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises à la formation continue...

Plus en détail

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14 Table des matières CHAPITRE 1 VIEILLISSEMENT NORMAL : ASPECTS BIOLOGIQUES, FONCTIONNELS ET RELATIONNELS. DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES. PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT PATHOLOGIQUE 13 Module 5.

Plus en détail

Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique 1. Généralités 1.1 Le programme de formation approfondie en médecine de la reproduction et endocrinologie

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION Centre de formation aux métiers de la santé : Allée Jacques Monod BP 609 62321 BOULOGNE SUR MER CEDEX Tél : 03.21.99.30.61 Fax : 03.21.99.38.92 Mail : sec_ifsi@ch-boulogne.fr

Plus en détail

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines

Plus en détail

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 DMG-besancon.org Une adresse électronique nom.prénom@... prénom.nom @... DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 2 La formation pratique

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Relaxation Psychothérapique (DURP) Ecole Française du Training Autogène

Diplôme Universitaire de Relaxation Psychothérapique (DURP) Ecole Française du Training Autogène 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr SERVICE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE PSYCHIATRIE ET DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE DE L ADULTE Centre Hospitalier Esquirol

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Base réglementaire La formation: Article D 4391-1(Décret du 26 mars 2010) du Code de la santé publique

Plus en détail

Formation Auxiliaire de vie sociale

Formation Auxiliaire de vie sociale Formation Auxiliaire de vie sociale Protocole s de domaine de et de certification Allègements de Novembre 2007 Institut du Travail Social 17 rue Groison, BP 77554, 37075 TOURS CEDEX 2 Protocole d allégement

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017 PROGRAMME 2016-2017 1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale, ses intérêts et ses limites dans les soins. 2. Adapter la pratique hypnotique

Plus en détail