Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie"

Transcription

1 Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie Journée de communication portant sur le cadre légal et contractuel régissant les hydrocarbures en Algérie. Alger, 25 novembre

2 Dispositif règlementaire Loi du 28 avril 2005, relative aux hydrocarbures, Complétée et modifiée par l ordonnance du 29 juillet 2006, Complétée et modifiée par la loi du 24 février 2013, Complétée et modifiée par la loi du 30 décembre 2014, portant loi de finances pour 2015, Une batterie de textes d application (décrets, arrêtés ) complètent le dispositif législatif. 2

3 Que définit la loi relative aux hydrocarbures? Le régime juridique des activités de recherche, d'exploitation, de transport par canalisation, de raffinage, de transformation des hydrocarbures, de commercialisation, de stockage, de distribution des produits pétroliers ainsi que des ouvrages et installations permettant leur exercice ; Le cadre institutionnel permettant d'exercer les activités susvisées; Les droits et obligations des personnes exerçant une ou plusieurs des activités susvisées. 3

4 Qui peut exercer les activités prévues par la loi? Toute personne morale étrangère, ainsi que toute personne morale privée ou publique algérienne, disposant des capacités financière et/ou techniques requises. Prospection des hydrocarbures Recherche et exploitation des hydrocarbures Transport par canalisation des hydrocarbures Raffinage Transformation des hydrocarbures Stockage et/ou distribution des produits pétroliers Toute personne Toute personne en partenariat avec SONATRACH SONATRACH ou une de ses filiales Toute personne en partenariat avec SONATRACH Toute personne en partenariat avec SONATRACH Toute personne 4

5 Activités de l Amont pétrolier et pré-qualification Toute personne souhaitant exercer des activités de prospection, de recherche et/ou d exploitation des hydrocarbures doit introduire une demande de pré-qualification auprès d ALNAFT. Les critères, règles et modalités de pré-qualification sont fixés par le décret exécutif du 9 juin 2007, modifié et complété. Opérateur- Investisseur Onshore -Offshore Opérateur- Investisseur Onshore Investisseur-non Opérateur La pré-qualification se base sur les antécédents et l expérience de la personne ou de la société qui la contrôle. Les principaux critères sont les capacités financières et techniques. La durée de la pré-qualification est de trois (3) ans renouvelable pour des périodes ultérieures de deux (2) ans 5

6 La prospection des hydrocarbures La prospection se fait sur la base d une autorisation de prospection, accordée par ALNAFT, sur simple demande, à toute personne souhaitant exécuter des travaux de prospection d'hydrocarbures sur un ou plusieurs périmètres. L autorisation de prospection peut être accordée à une seule personne ou conjointement à plusieurs personnes. Des autorisations de prospection peuvent être accordées à plusieurs personnes sur un même périmètre. La durée de la prospection est de deux (2) années, renouvelable une seule fois pour une durée maximale de deux (2) ans. 6

7 La prospection des hydrocarbures Pour bénéficier d une autorisation de prospection, le demandeur doit souscrire à l engagement de réaliser un programme de travaux. Le titulaire de l autorisation de prospection dispose d un droit de préférence dans le cas où le périmètre de prospection est mis en appel à concurrence. Les dépenses de prospection peuvent être considérées comme des investissements de recherche si la personne ayant exécuté des travaux de prospection obtient un contrat sur le périmètre concerné. Les procédures et conditions d octroi de l autorisation de prospection sont fixées par le décret exécutif n du 26 septembre 2007, modifié et complété. 7

8 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures L exercice des activités de recherche et d exploitation des hydrocarbures L exercice des activités de recherche et d exploitation des hydrocarbures se font dans le cadre d un contrat conclu entre ALNAFT et le contractant. Le taux de participation de SONATRACH dans chaque contrat est d au moins 51%. Le contrat de recherche et d exploitation est conclu suite à un appel à la concurrence. 8

9 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Pour des motifs d intérêt général, le ministre chargé des hydrocarbures, peut déroger au principe d appel à concurrence. Le contrat ainsi que tout avenant à ce contrat est approuvé par décret pris en conseil des ministres et entre en vigueur à la date de publication du décret d approbation au Journal Officiel de la République algérienne démocratique et populaire. 9

10 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Le contrat de recherche et d exploitation Le contrat de recherche et d exploitation confère au contractant le droit exclusif : d exercer des activités de recherche d hydrocarbures, d exercer des activités d exploitation d hydrocarbures en cas de découverte et après approbation par ALNAFT du plan de développement relatif à ladite découverte, de disposer au point de mesure des hydrocarbures extraits après acquittement des impôts et taxes prévus par la Loi. 10

11 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Périodes contractuelles Hydrocarbures conventionnels 1 ère phase de trois (3) ans 2 ème phase de deux (2) ans 3 ème phase de deux (2) ans Prorogation de deux (2) ans Hydrocarbures non conventionnels 1 ère phase de trois (3) ans 2 ème phase de deux (2) ans 3 ème phase de deux (2) ans Phase pilote de quatre (4) ans maximum Vingt cinq (25) ans Phase de recherche non utilisée Trente (30) ans Prorogation de cinq (5) ans Prorogation de cinq (5) ans Phase de recherche non utilisée Trente (30) ans Phase de recherche non utilisée Quarante (40) ans Prorogation de cinq (5) ans Prorogation de cinq (5) ans Phase de recherche non utilisée 11

12 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures La conduite des opérations pétrolières Période de recherche Période d exploitation Une des personnes constituant le contractant Une des personnes constituant le contractant ou par toute forme d organe conjoint convenue Le contrat spécifie laquelle des personnes constituant le contractant est opérateur durant la période de recherche. Le changement d opérateur est autorisé. 12

13 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures L accord d opérations Un accord d opérations doit être signé par les personnes constituant le contractant et annexé au contrat. Cet accord définit les droits et obligations de la compagnie nationale SONATRACH et des autres personnes constituant le contractant. L accord d opérations précise les modalités de financements des coûts de recherche et d exploitation. L accord d opérations précise les modalités de remboursement des coûts de recherche par SONATRACH, dans le cas où elle ne participe pas au financement durant la période de recherche. L accord d opérations doit obligatoirement contenir une clause de commercialisation conjointe du gaz provenant du périmètre destiné à être commercialisé à l étranger. 13

14 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Principales dispositions en matière de recherche Le contrat de recherche et d exploitation spécifie le programme minimum de travaux de recherche que le contractant s engage à réaliser. Le programme minimum de travaux de recherche doit être couvert par une garantie bancaire de bonne exécution. Les conditions de passage d une phase de recherche à une autre sont fixées dans le contrat. Les programmes annuels de travaux et les budgets correspondant sont soumis annuellement, à ALNAFT pour approbation. 14

15 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Le contrat fixe le taux de rendu de surface à effectuer à la fin de chaque phase de la période de recherche. Le contrat fixe les conditions et modalités de rendus de surface pour les hydrocarbures non conventionnels. Les procédures de sélection et de délimitation des rendus de surfaces de recherche sont fixées par le décret exécutif n du 9 juin 2007, modifié et complété. Un droit de préférence est accordé au contractant ayant restitué des surfaces ou horizons géologiques, si ces derniers sont mis en appel à concurrence. 15

16 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Le contractant ayant découvert un gisement peut bénéficier d une autorisation de production anticipée d une durée maximum de douze (12) mois. Pour les hydrocarbures non conventionnels, le contractant peut prétendre à une autorisation de production anticipée dans la limite de la durée du pilote (4 ans maximum). Principales dispositions en matière d exploitation Dans le cas d une ou plusieurs découvertes jugées commercialement exploitable, le contractant adresse à ALNAFT, pour approbation, la déclaration de commercialité des découvertes accompagnée du plan de développement et le budget correspondant. 16

17 La recherche et/ou l exploitation des hydrocarbures Les révisions du plan de développement sont autorisées. Dans le cas où un gisement déclaré commercial s étend sur des périmètres, objet de contrats distincts, les contractants concernés doivent établir un plan d unitisation pour le développement et l exploitation du gisement concerné. Pour les gisements qui s étendent sur des périmètres libres, une adjonction de la surface de l extension au périmètre contractuel peut être envisagée. Les programmes annuels de travaux et les budgets correspondant sont soumis, annuellement, par le contractant à ALNAFT pour approbation. 17

18 L approvisionnement du marché national Le contrat de recherche et/ou d exploitation fixe les modalités et conditions d approvisionnement du marché national en hydrocarbures liquides. Le prix de cession des quantités prélevées est le prix de base déterminé conformément aux articles 90 et 91. «Moyenne du mois calendaire précédant le mois pour lequel les paiements sont dus des prix FOB publiés par une revue spécialisée précisée dans le contrat.» ALNAFT peut demander à chaque contractant de contribuer à la satisfaction des besoins du marché national en gaz. 18

19 L approvisionnement du marché national Le taux maximum de la contribution de chaque contractant, les modalités et les conditions d approvisionnement du marché national en gaz sont définis dans le contrat. Les quantités de gaz prélevées au titre de la contribution sont cédées à SONATRACH qui assure les besoins du marché national. Les quantités prélevées sont valorisées par un prix correspondant à la moyenne pondérée par les volumes, des prix des différents contrats de vente de gaz algérien à l exportation réalisés par le contractant. 19

20 Le transfert de droits et obligations Les personnes constituant le contractant peuvent transférer tout ou partie de leurs droits et obligations dans le contrat, selon les modalités prévues dans le contrat. SONATRACH peut transférer une partie de ses droits et obligations détenues dans le contrat, sans que sa participation ne soit inférieure à 51%. Le droit de préemption accordé à SONATRACH ne peut être exercé au-delà du délai de 90 jours. Le transfert est concrétisé par un avenant au contrat soumis à approbation. 20

21 Le transfert de droits et obligations Le transfert est soumis au paiement au Trésor public par la personne cédante d un droit équivalent à un (1%) du montant de la transaction. Le transfert entre une personne et ses filiales détenues totalement et directement n est pas soumis au paiement du droit de transfert. 21

22 Les dispositions environnementales Le volet environnemental est prévu par la loi sur les hydrocarbures à travers, notamment les dispositions suivantes : Prohibition du torchage du gaz, sauf cas exceptionnellement autorisés, Obligation de réaliser des études d impact sur l environnement avant d entamer les travaux, Obligation d élaborer un plan de gestion des risques inhérents aux activités hydrocarbures avant d entamer les travaux, Obligation d abandon et de restauration des sites. 22

23 Conversion des contrats d association Les parties aux contrats d association conclus dans le cadre dans la loi 86-14, peuvent demander, sous certaines conditions, la conversion de leurs contrats sous l égide de la loi Le nouveau contrat est conclu avec ALNAFT conformément aux dispositions de l article 30 de la loi 05-07, modifiée et complétée, relative aux hydrocarbures. Les investissements de recherche et de développement réalisés antérieurement sont pris en considération dans le nouveau contrat. 23

24 L appel à la concurrence Les conditions de participation La pré-qualification; L acquisition du cahier des charges. La commission de l appel à la concurrence Responsable du processus d'appel de la concurrence en matière de réglementation (Data Room, évaluation des offres, des résultats, des contrats). 24

25 L appel à la concurrence Le cahier des charges La procédure de sélection et de soumission; Les critères de sélection; Le projet de contrat; Les données. 25

26 L appel à la concurrence Processus d appel à la concurrence Acquisition du cahier des charges; L accès aux data room; Les réunions de clarifications; Les propositions de modifications des dispositions contractuelles; La création de consortiums; La soumission et l ouverture des offres; La signature des contrats. 26

27 Merci de votre attention 27

RÉGIME FISCAL APPLICABLE AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE ET D EXPLOITATION DES HYDROCARBURES

RÉGIME FISCAL APPLICABLE AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE ET D EXPLOITATION DES HYDROCARBURES RÉGIME FISCAL APPLICABLE AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE ET D EXPLOITATION DES HYDROCARBURES Journée de communication portant sur le cadre légal et contractuel régissant les hydrocarbures en Algérie Alger,

Plus en détail

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTÈRE DU PÉTROLE, DE L ENERGIE ET DES MINES LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER Ahmed Salem Bab Ahmed et Dah khoumbara Attachés Juridiques au Cabinet

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION Troisième Journée Tuniso-Allemande de l Energie Transition énergétique : Premiers Résultats et Futurs Engagements Tunis, 26 novembre 2013 LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION DE L ÉLECTRICITÉ À PARTIR DES

Plus en détail

LOI PORTANT VALORISATION DES GAZ ASSOCIES

LOI PORTANT VALORISATION DES GAZ ASSOCIES REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ASSEMBLEE NATIONALE 8 ème LEGISLATURE ANNEE LEGISLATIVE 2011 3 ème SESSION ORDINAIRE (Novembre 2011) LOI PORTANT VALORISATION DES GAZ ASSOCIES L Assemblée Nationale

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES L AGENCE ALNAFT

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES L AGENCE ALNAFT MINISTERE DE L ENERGIE L ET DES MINES L AGENCE ALNAFT Alger, 27 Février, F 2008 S O M M A I R E I - Dispositions générales. II - Missions d ALNAFT. III - Organisation et Fonctionnement. IV Perspectives

Plus en détail

LOI 98-05 du 8 janvier 1998 portant CODE PETROLIER

LOI 98-05 du 8 janvier 1998 portant CODE PETROLIER REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI LOI 98-05 du 8 janvier 1998 portant CODE PETROLIER EXPOSE DES MOTIFS Durant ces dix dernières années, l environnement pétrolier international

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION FINANCIÈRE (Règlement numéro 2) Règlement 2 : adopté le 21 février 2012 1 Direction générale RÈGLEMENT NUMÉRO 2 - Règlement de gestion financière Adoption Numéro Date En

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 17.12.2014 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.12.2014 C(2014) 9656 final RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION du 17.12.2014 complétant la directive 2004/109/CE du Parlement européen et du Conseil en

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015

APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015 APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015 Développement de Partenariat autour des terres agricoles du domaine privé de l Etat au profit des entrepreneurs de la région d OUED-EDDAHAB-LAGOUIRA REGLEMENT

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI)

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) MADAGASCAR Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) (du 2 décembre 1992)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Titre Ier : De la nature juridique

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008 59 LOI N 08/008 DU 07 JUILLET 2008 PORTANT DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AU DESENGAGEMENT DE L ETAT DES ENTREPRISES DU PORTEFEUILLE EXPOSE DES MOTIFS Le programme de désengagement s inscrit dans le

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

de la République Démocratique du Congo

de la République Démocratique du Congo de la République Démocratique du Congo 49 ème Année Numéro spécial 12 juillet 2008 DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 1 Conditions d abonnement, d achat du numéro et des insertions Les demandes d abonnement

Plus en détail

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES

RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS ET RÉGLEMENTAIRES Textes publiés à fin juillet 2008 النصوص التي تم نشرها ا لى غاية جويلية 2008 RECUEIL DES TEXTES LÉGISLATIFS

Plus en détail

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Séminaire sur l Harmonisation des législations et Réglementations des les 3 pays du Maghreb Casablanca 09-10 juin 2008 LES REFORMES DANS LE SECTEUR DE L ELECTRICITE EN ALGERIE Zoubir HAKMI Commission de

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2011 DPE 2010-38 DF 2010-24 BUDGET ANNEXE DE L EAU PROJET DE DELIBERATION SECTIONS D EXPLOITATION ET D INVESTISSEMENT

Plus en détail

POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Février 2009 Adoptée : Rés. CA 2009-07 Modifiée : Rés. CA : 2012-35 et 2012-36 Modifiée : Rés. CA : 2013-38 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo. EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.fr AGENDA I. IMPACTS DES PROBLEMES JURIDIQUES SUR LA PERFORMANCE

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION 1. ÉNONCÉ Afin de permettre les acquisitions nécessaires à l accomplissement de la mission de la Commission scolaire De La Jonquière,

Plus en détail

Anexo 1- Original- Code des marchés publics

Anexo 1- Original- Code des marchés publics Anexo 1- Original- Code des marchés publics TABLE DES MATIÉRES Décret présidentiel n 02-250 du 24 juillet 2002 modifié par le décret présidentiel n 03-301 du 11 septembre 2003 TABLE DES MATIÉRES... i Titre

Plus en détail

Algérie. Opérations, instruments et procédures de politique monétaire

Algérie. Opérations, instruments et procédures de politique monétaire Opérations, instruments et procédures de politique monétaire Règlement de la Banque d n 09-02 du 26 mai 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-02 du 26 mai 2009 relatif

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION

Plus en détail

CODE DE L'ENERGIE. (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION

CODE DE L'ENERGIE. (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION CODE DE L'ENERGIE (Extrait) PARTIE LEGISLATIVE LIVRE III : LES DISPOSITIONS RELATIVES A L'ELECTRICITE TITRE III : LA COMMERCIALISATION Chapitre VI : L'accès régulé à l'électricité nucléaire historique

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES IHU Strasbourg Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Objet du marché ASSISTANCE JURIDIQUE Marché passé selon une procédure

Plus en détail

Règlement sur la création de l entreprise municipale autonome de transport de Bienne (TPB)

Règlement sur la création de l entreprise municipale autonome de transport de Bienne (TPB) Règlement sur la création de l entreprise municipale autonome de transport de Bienne (TPB) du 26 novembre 2000 RDCo 764.0 La Commune municipale de Bienne s'appuyant sur l article 12, chiffre 1, lettre

Plus en détail

- 55 - TABLEAU COMPARATIF

- 55 - TABLEAU COMPARATIF - 55 - TABLEAU COMPARATIF Code des postes et télécommunications Proposition de loi relative à la couverture territoriale en téléphonie mobile de deuxième génération par la mise en œuvre prioritaire de

Plus en détail

Projet de loi Relatif au régime des concessions

Projet de loi Relatif au régime des concessions Projet de loi Relatif au régime des concessions Titre premier DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS Article premier : la présente loi a pour objet de définir le régime juridique des concessions et de fixer

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté par le conseil d'administration lors de sa 275 e assemblée du 29 juin 2009. (résolution n o 2321) Tout au long du document, le masculin a été utilisé dans

Plus en détail

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Ordre du jour Développements en 2014 Amélioration majeure Avantages sociaux futurs Améliorations

Plus en détail

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES S.F Note commune n 10/ 2014 Objet : Commentaire des dispositions des articles 49

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

Chapitre I Dispositions générales

Chapitre I Dispositions générales Projet de loi sur la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables Chapitre I Dispositions générales Article 1 : La présente loi fixe le régime juridique qui régit la réalisation de projets

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Conditions générales de licence de logiciel

Conditions générales de licence de logiciel Conditions générales de licence de logiciel 1. Préambule MAÏDOTEC est titulaire des droits de propriété intellectuelle et de commercialisation sur le logiciel décrit dans les conditions particulières associées

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

Standards de qualité pour la collaboration avec des intermédiaires et le télémarketing

Standards de qualité pour la collaboration avec des intermédiaires et le télémarketing Standards de qualité pour la collaboration avec des intermédiaires et le télémarketing Standards de qualité curafutura I Objectif Garantir la pérennité d un système d assurancemaladie libéral requiert

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi ---------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS ---------------- DECRET n 94-663 du 27 juin 1994 Portant réglementation des agences de voyages

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE. Travail - Justice - Solidarité CONTRAT D EXPLORATION ET DE PARTAGE DE PRODUCTION D HYDROCARBURES ENTRE LA REPUBLIQUE DE GUINÉE

REPUBLIQUE DE GUINÉE. Travail - Justice - Solidarité CONTRAT D EXPLORATION ET DE PARTAGE DE PRODUCTION D HYDROCARBURES ENTRE LA REPUBLIQUE DE GUINÉE REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail - Justice - Solidarité CONTRAT D EXPLORATION ET DE PARTAGE DE PRODUCTION D HYDROCARBURES ENTRE LA REPUBLIQUE DE GUINÉE ET Périmètre contractuel :. CONTRAT TYPE 2014 Projet

Plus en détail

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6473 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 1 er août 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 1 er août

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz

Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz MENA Regional Conference on Infrastructure Reform and Regulation Amman, December 7-8, 2009 Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz M.A. YACEF Commission de Régulation

Plus en détail

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE DÉCEMBRE 2010 Copie certifiée conforme Ce 20 janvier 2011 La secrétaire-trésorière Linda Trottier, M.B.A. Table des matières

Plus en détail

CONVOCATIONS MECELEC

CONVOCATIONS MECELEC CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS MECELEC Société anonyme au capital de 9 631 896 Siège social : Mauves, 07300 (Ardèche) 336 420 187 R.C.S. Aubenas. Les actionnaires de la

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique BEPS ACTION 10: PROJET DE RAPPORT RELATIF AUX PRIX DE TRANSFERT PRATIQUES DANS LES TRANSACTIONS TRANSFRONTALIERES PORTANT SUR DES PRODUITS DE BASE 6 décembre 2014 6 février 2015 PROJET

Plus en détail

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur ANNEXE V FORMULAIRE A CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF AUX FICHES FINANCIÈRES TABLE DES MATIERES CAHIER DES CHARGES POUR L ÉTABLISSEMENT D UN RAPPORT INDÉPENDANT SUR LES CONSTATATIONS FACTUELLES

Plus en détail

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.)

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.) Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget

Plus en détail

Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit?

Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit? Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit? Transfert de siège d Italie vers le Luxembourg Affaire

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

Vu la Constitution notamment son article 92 ;

Vu la Constitution notamment son article 92 ; Royaume du Maroc ------ Ministère de PROJET DU DECRET N.. DU. MODIFIANT ET COMPLETANT LE DECRET N 2-63-364 DU 17 REJEB 1383 (4 DECEMBRE 1963) RELATIF A L'AGREMENT DES ENTREPRENEURS DE SERVICES PUBLICS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Décret n o 2013-269 du 29 mars 2013 relatif à la lutte contre les retards de paiement dans les contrats de la commande

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : CONTRAT ANNUEL D ENTRETIEN ET DE MAINTENANCE

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES

LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES Le 27.01.15 La loi du 17 mars 2014 relative à la consommation, dite «Loi Hamon» 1, contient de nouvelles dispositions relatives

Plus en détail

LE DÉLAI GLOBAL DE PAIEMENT (DGP)

LE DÉLAI GLOBAL DE PAIEMENT (DGP) Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 LE DÉLAI GLOBAL DE PAIEMENT (DGP) Textes réglementaires de référence Directive 2000/35/CE du Parlement européen et du Conseil du 29 juin 2000 concernant

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX. Ville de Taounate /Maroc

AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX. Ville de Taounate /Maroc AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX PROJET D ASSAINISSEMENT LIQUIDE DE LA VILLE DE TAOUNATE TRANCHE 2 : STATION D EPURATION Ville de Taounate /Maroc 1. Référence de publication Appel d offres ouvert local N 09/DAM/AT/10-

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS Convention d investissement entre Nom : Nom à la naissance : Prénom : Date de naissance : Adresse permanente : Adresse de correspondance

Plus en détail

Textes Juridiques. Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise.

Textes Juridiques. Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise. Textes Juridiques Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise. Le Président de la République, Sur le rapport du ministre

Plus en détail

Lot 8 / Fournitures et matériels de stratification

Lot 8 / Fournitures et matériels de stratification ACADEMIE DE POITIERS Marché publique de fournitures de produits de stratification Lot 8 / stratification Service coordonnateur : Intendance Lycée Professionnel ROMPSAY Rue de PERIGNY 17000 LA ROCHELLE

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts 1 Vaudoise Assurances Holding SA Statuts Vaudoise Assurances Holding SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Raison sociale et siège, durée Art. 1 Il existe sous la raison sociale VAUDOISE ASSURANCES

Plus en détail

de la République Démocratique du Congo

de la République Démocratique du Congo JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République LOI N 08/007 DU 07 JUILLET 2008 PORTANT DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES A LA TRANSFORMATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

GARANTIES D EMPRUNTS DES LYCEES PRIVES SOUS-CONTRAT AVEC L ETAT RELEVANT DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE ET DE L EDUCATION NATIONALE

GARANTIES D EMPRUNTS DES LYCEES PRIVES SOUS-CONTRAT AVEC L ETAT RELEVANT DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE ET DE L EDUCATION NATIONALE CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 15.12.379 DELIBERATION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL GARANTIES D EMPRUNTS DES LYCEES PRIVES SOUS-CONTRAT AVEC L ETAT RELEVANT DE L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan pluriannuel d investissement pour la création de crèche Janvier 2014 1/9 2/9 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 11 52 ème ANNEE Dimanche 14 Rabie Ethani 1434 correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Loi du 1 er août 2007 relative à l organisation du marché du gaz naturel

Loi du 1 er août 2007 relative à l organisation du marché du gaz naturel modifiée par: Texte coordonné inofficiel (uniquement les textes publiés au Mémorial font foi) Loi du 1 er août 2007 relative à l organisation du marché du gaz naturel Loi du 18 décembre 2009 (Mém. A 153

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Note d orientation 4 : Octroi des licences

Note d orientation 4 : Octroi des licences Cette note a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE pour apporter des conseils aux pays mettant en œuvre l ITIE sur la manière de satisfaire aux Exigences de la Norme ITIE. Les lecteurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL Délibération affichée, rendue exécutoire, après transmission au Contrôle de la Légalité le : 23/07/12 AR n : A078-227806460-20120713-63615-DE-1-1_0 REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES 2012-CG-4-3633.1

Plus en détail

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE

LISTING DES AUTORITES DE REGULATION EN ALGERIE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction de la Concurrence LISTING DES AUTORITES DE REGULATION

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2013 DLH 366 Réalisation par Paris Habitat OPH d un programme de construction neuve comportant un centre d hébergement de 34 logements PLAI, un EHPAD de 106 logements

Plus en détail

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de.

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de. Convention de portage foncier Commune / EPCI de. 1 / 9 ENTRE : L, ayant son siège social sis Hôtel du Département 3, quai Ceineray à Nantes, représentée par son Directeur, Monsieur.(nom et prénom), demeurant

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous Direction des Partenariats Public Privé Bureau des établissements concédés DF 2012-114 Convention d occupation des hippodromes d Auteuil et de Longchamp. Résiliation de la convention

Plus en détail

Plan epargne logement Conditions Générales

Plan epargne logement Conditions Générales PLAN EPARGNE LOGEMENT Conditions Générales CONDITIONS GENERALES (PEL souscrits à compter du 1 er mars 2011) 1- Conditions de détention du plan d épargne logement Toute personne physique peut être titulaire

Plus en détail

Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction

Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction Règlement no 14 Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction 10.06.16.16 14.06.11.05 Article 1 Dispositions générales 1.1 Le Cégep a la responsabilité d acquérir

Plus en détail

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992

DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 DECRET N 92-994 DU 2 DECEMBRE 1992 PORTANT CREATION ET ORGANISATION DE L OFFICE MALGACHE DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE (OMAPI) (J.O. N 2218 du 09 décembre 1992, p. 2639, Edition spéciale) Téléchargé sur

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ;

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Avant-projet de règlement grand-ducal instituant la perception de taxes et de redevances relatives aux licences, qualifications et reconnaissance de licences du personnel de conduite d aéronefs et du personnel

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international NATIONS UNIES CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA CESSION DE CRÉANCES DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL NATIONS UNIES

Plus en détail

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE PRESTATIONS DE SERVICES JURIDIQUES : CONSEIL ET REPRESENTATION EN JUSTICE Article 1 - Objet du contrat 1-1 Présentation Le

Plus en détail

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur CERTIFICAT D ETUDES SUPERIEURES DE REVISION COMPTABLE Session de juin 2007 EPREUVE DE REVISION COMPTABLE Durée : 5 heures BAREME 1 ère Partie

Plus en détail

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international -Loi n94-42 du 7 mars 1994, fixant le régime applicable à l exercice des activités

Plus en détail

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE Adoptées par le conseil des commissaires le 25 janvier 2016 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE PRÉAMBULE

Plus en détail

ont établi, ainsi qu il suit, les statuts d une société par actions simplifiée devant exister entre eux.

ont établi, ainsi qu il suit, les statuts d une société par actions simplifiée devant exister entre eux. Statuts d une SAS [Avertissement : Les présents statuts sont proposés par les auteurs. Ils n ont qu un caractère indicatif. En aucun cas, il ne s agit de statuts types. Les personnes désirant rédiger les

Plus en détail

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes :

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes : Section de l intérieur Avis n 370.169 18 mai 2004 Domaine public de l Etat Consistance et délimitation Cas de la mise à disposition de la Cinémathèque française de locaux acquis par l Etat - Affectation

Plus en détail

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ;

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ; PREAMBULE L étude des dossiers soumis à la Médiation du crédit depuis sa création en novembre 2008 a révélé un certain nombre de difficultés dans la relation des PME avec leurs grands clients, donneurs

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg

MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 911 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N o 25 24 avril 1996 S o m m a i r e BOURSE Règlement grand-ducal du

Plus en détail

FONDS DE GARANTIE DE LA CLIENTELE DU MARCHE DES VALEURS MOBILIERES ET DES PRODUITS FINANCIERS «FGC» REGLEMENT INTERIEUR

FONDS DE GARANTIE DE LA CLIENTELE DU MARCHE DES VALEURS MOBILIERES ET DES PRODUITS FINANCIERS «FGC» REGLEMENT INTERIEUR FONDS DE GARANTIE DE LA CLIENTELE DU MARCHE DES VALEURS MOBILIERES ET DES PRODUITS FINANCIERS «FGC» REGLEMENT INTERIEUR Août 2009 SOMMAIRE 1 LE CADRE LEGAL 2 - LES PRINCIPES DE LA GARANTIE 2.1- Les risques

Plus en détail

L'Actualité légale des entreprises en Espagne

L'Actualité légale des entreprises en Espagne L'Actualité légale des entreprises en Espagne Num. Spécial LOI DES BUDGETS GÉNÉRAUX DE L ÉTAT POUR 2014. Prorrogation du taux réduit d I.S. (Impôt des Sociétés) pour les micro-entreprise créant ou maintenant

Plus en détail

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Juin 2005 TABLE DES MATIERES 1 GENERALITES 5 1.1 Motivations...5 1.2 Champ d application de l enquête...6 1.3 Conversion des

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail