GROUPE MAIF - RESULTATS 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GROUPE MAIF - RESULTATS 2006"

Transcription

1 Communiqué de presse 31 mai 2007 GROUPE MAIF - RESULTATS 2006 DES RÉSULTATS ÉCONOMIQUES POSITIFS POUR UNE ANNÉE DE TRANSITION Baisse des tarifs auto (4%), élaboration de l'offre de services à la personne OVP, généralisation du contrat assistance obsèques Sollicitudes, nouvelle organisation de la Direction Générale (avec la nomination de deux Directeurs délégués), concertation avec les organisations syndicales pour rénover le modèle social de la mutuelle, mise en ligne d'une nouvelle version du site autant d'événements qui positionnent 2006 comme une année de transition pour le groupe MAIF. Dans ce contexte d'évolution et face à un marché de plus en plus concurrentiel, le groupe MAIF affiche un chiffre d affaires consolidé de 2,608 milliards d euros (+ 0,3%) et un résultat net de 170 millions d euros. Ses fonds propres passent de 1,288 milliard d'euros en 2005 à 1,455 milliard d'euros en Cette progression de 13% permet de renforcer la solidité financière du groupe et de financer son développement futur, pour répondre aux nouveaux besoins des sociétaires. Enfin, les actifs gérés au 31 décembre 2006 s'élèvent à 10,172 milliards d'euros, avec plus values latentes. A souligner, les bons résultats du groupe MAIF sur le marché de l'assurance de personnes avec contrats en portefeuille, soit une progression de 4,6% (pour mémoire, progression de 4,8% en 2005). Enfin, avec une progression de 5,1%, Filia-MAIF passe le cap des sociétaires. Conformément aux objectifs qu'il s'était fixé en 2006, le groupe MAIF a également continué sa politique active en matières d'actions mutualistes et sociétales pour affirmer, plus que jamais, ses valeurs solidaires. Cet engagement s'est traduit au quotidien par de nombreuses actions d'information et de sensibilisation auprès de ses sociétaires et du grand public (colloques mutualistes, actions de prévention, engagement auprès du monde enseignant ) et par l'affirmation de son rôle d'assureur militant en matière de développement durable (Vigéo, Bilan Carbone, Mission Handicap). Pour 2007, le Groupe MAIF poursuit la mise en œuvre de plusieurs projets stratégiques permettant de : - renforcer la satisfaction des sociétaires avec : la poursuite de la baisse tarifaire engagée depuis 2005 en assurance auto, l'évolution de l'offre produits/services (enrichissement du contrat auto VAM, généralisation de l'offre de services à la personne OVP, développement de nouveaux produits financiers), - faciliter l'accès du groupe aux jeunes avec : des tarifs compétitifs proposés sur VAM et RAQVAM, la création d'un crédit emménagement et le lancement d'une campagne de publicité adaptée, - renforcer les moyens de contact avec : l'amélioration de l'accessibilité (points d'accueil, activité multi canal, plages horaires d'ouverture), l'amélioration de l'efficacité du groupe MAIF en matière de produits financiers (création du Pôle Produits Financiers et création du Pôle Patrimonial).

2 I. PRÉSENTATION DES RÉSULTATS 2006 DU GROUPE MAIF Le Groupe MAIF affiche cette année des résultats conformes aux objectifs fixés. Il enregistre un chiffre d affaires consolidé de 2,608 milliards d euros (+0,3%) et un résultat net de 170 millions d euros. Ses fonds propres augmentent de 13%, passant de 1,288 milliard d'euros en 2005 à 1,455 milliard d'euros en Enfin, les actifs gérés au 31 décembre 2006 s'élèvent à 10,172 milliards d'euros, avec plus values latentes. EVOLUTION DES RÉSULTATS DU GROUPE MAIF DEPUIS CA consolidé M M M M Non vie M M M M Vie 308 M 366 M 407,5 M 400 M Résultats consolidés Fonds propres M M M M M M M M RÉPARTITION DU CHIFFRE D'AFFAIRES 2006 DU GROUPE MAIF Epargne Assurance vie 15% Vie associative + scolaire 5% Habitation 22% Famille/Assurance de personnes 5% Automobile 53% 2

3 RÉPARTITION DU CHIFFRE D'AFFAIRES PAR SOCIÉTÉ COMPTES SOCIAUX CA 2006 (en millions d'euros) En France EVOLUTION MAIF ,2% Filia-MAIF ,1% Parnasse-MAIF 383-1,9% Hors France Atlantis Seguros 39-4,9% Atlantis Vida 19-1% ACTIVITÉ NON VIE FRANCE L'activité non vie France du groupe MAIF enregistre en 2006 un chiffre d'affaires de 2,178 milliard d'euros, soit une progression de 1% par rapport à Le résultat de l'exercice 2006 est de 86 millions d'euros. Ces résultats s'expliquent principalement par la poursuite de la baisse de la sinistralité VAM et par l'absence d'événements climatiques de grande ampleur. Notons toutefois que ces résultats sont affectés par deux facteurs importants : l'évolution du nombre d'accidents corporels lourds (augmentation en 2006 de 54 millions d'euros en VAM responsabilité civile corporelle) et la baisse du volume des cotisations en VAM liée à la baisse des tarifs. A noter également que le groupe MAIF enregistre une augmentation de plus de contrats non vie personnes physiques (dommage, assurance de personnes). Enfin, l'activité non vie représente risques assurés. ASSURANCE DOMMAGES DES PARTICULIERS : DES RÉSULTATS STABLES Le groupe MAIF consolide sa position de 4 ème assureur automobile, soit 8% du marché, avec véhicules (augmentation de +1% par rapport à 2005). Dans le domaine de l'assurance habitation, le contrat RAQVAM continue sa progression avec habitations assurées, soit contrats en 2006 (contre en 2005), soit une hausse de 2%. Aujourd'hui, le groupe MAIF se positionne comme le 4 ème assureur habitation avec 8,6% de part de marché (en volume). Le contrat NAUTIS continue lui aussi de progresser (+ 1%) avec un total de bateaux assurés en

4 ASSURANCE DOMMAGES DES ASSOCIATIONS : LA MAIF 1 ER ASSUREUR DE CE SECTEUR Aujourd'hui, le groupe MAIF est le 1 er assureur du monde associatif avec plus de personnes morales (associations, enseignement, culture), véhicules et contrats RAQVAM en portefeuille. L'année 2006 enregistre nouveaux sociétaires, soit une augmentation de 4,3%. La MAIF est leader sur le secteur médico-social ainsi que sanitaire et social associatif avec plus de 50% des établissements assurés. Dans le sport, elle assure également 18 % des pratiquants (licenciés à une fédération ou non licenciés), soit pratiquants. FAMILLE/ASSURANCES DE PERSONNES : UNE PROGRESSION SOUTENUE En 2006, le groupe MAIF a poursuivi son développement significatif sur le marché de l'assurance de personnes, pour atteindre, en fin d'année, contrats, soit une progression de 4,6%. Ce résultat se répartit de la façon suivante : contrats PACS (+4,3%). Pour mémoire, PACS est une assurance tous risques corporels qui couvre le conducteur (d'un véhicule terrestre à moteur) et les siens, même en cas d'accident sans tiers responsable contrats PRAXIS/PRAXIS Solutions (+4,9%). Pour mémoire, il s'agit d'une assurance qui protège le sociétaire et sa famille des conséquences des accidents de la vie quotidienne et des loisirs contrats RASSURCAP (+10%). Ce contrat d'assurance décès toutes causes permet aux assurés de protéger financièrement leurs proches en cas de décès. ACTIVITÉ VIE EN FRANCE Cette année, l'encaissement de l'activité épargne/assurance vie du groupe MAIF, via sa filiale Parnasse-MAIF, est de 383 millions d'euros. Cet encaissement se répartit de la façon suivante : 361 millions d'euros pour l'épargne et l'épargne retraite, 22 millions d'euros pour la prévoyance. Le nombre d'adhérents progresse de 6,3% pour atteindre adhérents. A noter, la progression des taux de rendement de Parnasse MAIF en 2006 avec : - 4,15% pour Nouveau Cap, son contrat d'assurance vie en euros, contre 4,01% l'année précédente, - 4,09%, servis sur le compartiment en euros de Libre Cap, son contrat d'assurance vie multisupport. Par ailleurs, les actifs gérés au 31 décembre 2006 s'élèvent à 4,872 milliards d'euros, soit une progression de 7,9% par rapport à ACTIVITÉ HORS DE FRANCE Atlantis, la filiale espagnole du groupe MAIF, enregistre en 2006 un chiffre d'affaires de 58 millions d'euros, se répartissant de la façon suivante : - 39 millions d'euros pour Atlantis Seguros, - 19 millions d'euros pour Atlantis Vida. La signature d'un accord avec UGT, deuxième syndicat espagnol, devrait dynamiser la production en

5 II. LA MAIF PLUS QUE JAMAIS UNE MUTUELLE En 2006, le Groupe MAIF a eu pour ambition d affirmer ses valeurs de façon plus marquée, à travers des engagements concrets. Cette démarche s'appuie notamment sur : - un engagement mutualiste au quotidien, avec de nombreuses actions menées auprès des sociétaires tout au long de l'année. Ainsi, 92 colloques, sur différents thèmes (violence scolaire, handicap, risques de la petite enfance ) ont été organisés et ont permis de sensibiliser près de sociétaires. Parallèlement, fidèle à sa politique active de prévention des risques, le groupe MAIF a mené plusieurs opérations d'envergure (Train "La vie plus sûre", salon de l'education), qui ont permis de toucher près de personnes. Enfin, véritable partenaire du monde enseignant, la MAIF continue ses actions de soutien avec notamment l'opération Camion des Mots. Un site Internet (www.cap-concours.fr) a également été créé pour permettre aux étudiants de préparer les concours de l'enseignement et de la fonction publique d'état et territoriale. - un engagement naturel en matière de développement durable avec : la réalisation d'un bilan sociétal par Vigéo. Ce bilan a permis de mesurer les points forts mais aussi les domaines sur lesquels la Mutuelle doit encore progresser, notamment dans la formalisation ou la contractualisation de certaines pratiques. Sur les critères RH et Relation Clients Fournisseurs, il en ressort que la MAIF est notée "performante", la réalisation d'un Bilan Carbone, afin de réduire ses émissions de CO2. Il en ressort que le siège social à Niort se situe dans une fourchette basse d'émissions de gaz à effet de serre. Ce bilan a également permis au groupe de poser les bases de développement de sa politique environnementale avec notamment : la poursuite d'actions de sensibilisation auprès des salariés (semaine du développement durable ), la réalisation d'un audit sur les performances énergétiques des bâtiments, l'optimisation d'une gestion plus économe de l'installation de chauffage/climatisation et l'étude d'un plan de déplacement pour les salariés du siège, la mise en place d'une politique active en faveur des travailleurs en situation de handicap, au travers des engagements de la "Mission Handicap" menée par le groupe MAIF depuis 2004, III. OBJECTIFS DU GROUPE MAIF POUR 2007 En 2007, le groupe MAIF poursuit la mise en œuvre de sa stratégie à l'horizon 2010 : renforcer la satisfaction des sociétaires, faciliter l'accès du groupe aux jeunes, renforcer les moyens de contact. 5

6 RENFORCER LA SATISFACTION DES SOCIÉTAIRES Avec un taux de radiation parmi les plus bas du marché (2,73% en 2006), la MAIF bénéficie d'une excellente fidélité de ses sociétaires. Pour maintenir ces bons résultats, 3 axes de développement sont privilégiés : - la poursuite de la politique tarifaire auto. En effet, le groupe MAIF a annoncé pour 2007 une baisse de 6%, en moyenne pour les tarifs auto (soit un montant d'environ 77 millions d'euros), - l'évolution de l'offre produits/services. Le groupe souhaite amorcer une nouvelle dynamique commerciale avec : l'enrichissement du contrat VAM : - création d'une nouvelle assurance au tiers enrichie "Essentiel", - renforcement des garanties de la formule tous risques Plénitude (prêt du véhicule dès le 1 er jour et pendant toute la durée des réparations, remboursement à neuf qui passe de 1 à 2 ans ) la généralisation de l'offre de services à la personne (OVP) sur l'ensemble du territoire français (hors DOM TOM), accompagnée de la création d'un nouveau service : l'assistance informatique. Deux nouveaux services devraient également être lancés d'ici le second semestre : le bricolage et le jardinage. Objectif : vendre plus de heures de prestations en la mise en place de nouveaux produits financiers. Le groupe MAIF va lancer un crédit emménagement en juin 2007 et va poursuivre le développement du crédit auto. FACILITER L'ACCÈS DU GROUPE AUX JEUNES Désireux de faciliter son accès aux jeunes, le groupe poursuit sa stratégie de sensibilisation avec notamment : - la poursuite d'une stratégie commerciale qui s'appuie sur l'absence de surprime sur les cotisations auto pour les jeunes conducteurs enfants de sociétaires et sur une réduction de 50% de la cotisation RAQVAM pour les locataires de moins de 28 ans, - le lancement d'un crédit emménagement à taux zéro. Ainsi, dès le mois de juin 2007 : les sociétaires ou les enfants de sociétaires de moins de 28 ans, les étudiants IUFM et les professeurs stagiaires quel que soit leur âge, les enseignants jusqu'à leur 5 ème année d'exercice, quel que soit leur âge, s'ils sont locataires (de 2 lieux de risques maximum) et assurés au titre du contrat Raqvam pourront bénéficier d'un crédit à taux zéro qui leur permettra de financer l'achat de meubles, d'électroménager, de matériels informatiques, le dépôt de garantie et le coût du déménagement, - Une création publicitaire originale qui se compose notamment d'une série de spots radio déclinés en Slam (une première dans le monde de la publicité). 6

7 RENFORCER LES MOYENS DE CONTACT Régulièrement plébiscitée pour la qualité de sa relation client (1 er prix de la Relation Client - enquête TNS Sofres / BearingPoint 2004, 2005, 2006), le groupe MAIF souhaite conserver son leadership dans "la relation sociétaire". Une évolution de l'organisation de son réseau et de ses modes de contact est donc en cours. Elle s'appuiera sur : - l'amélioration de l'accessibilité avec : l'implantation de points d accueil. Une première étape sera franchie en 2007 avec la création de 4 nouveaux points d accueil (Toulouse, Lyon, Dunkerque, Paris Diderot). Parallèlement, une réflexion est en cours sur la création de points de contact dans des agglomérations de taille moyenne et importante. le renforcement de l'activité multi canal (téléphonie, Internet et réseau), l'évolution des plages horaires d'ouverture. Actuellement, des discussions avec les organisations syndicales sont en cours dans le cadre de la "Nouvelle Donne Sociale". Ces discussions portent notamment sur l'organisation du temps de travail afin d'offrir une plus grande plage de contacts aux sociétaires et prospects. - l'amélioration de l'efficacité du groupe MAIF en matière de produits financiers avec la création, à Tours, de MAIF Solutions Financières, constituée de deux pôles : un pôle "Produits Financiers" destiné à commercialiser les produits financiers (crédits, épargne). Cette unité va mettre à profit l intégration multi canal des solutions Internet (Chat, Web Call Back) et téléphoniques, un pôle "Patrimonial" composé de conseillers qui proposeront des bilans patrimoniaux aux sociétaires en se rendant à leur domicile ou en les accueillant à la délégation. Des tests sont en cours pour valider les orientations pressenties pour cette activité. Contacts Presse : Sylvie Le Chevillier Valérie Gilbert

PROGRESSION FORTE EN ASSURANCE VIE - MAINTIEN EN ASSURANCE DE BIENS

PROGRESSION FORTE EN ASSURANCE VIE - MAINTIEN EN ASSURANCE DE BIENS RÉSULTATS 2009 DU GROUPE MAIF 3 juin 2010 PROGRESSION FORTE EN ASSURANCE VIE - MAINTIEN EN ASSURANCE DE BIENS Chiffre d'affaires : 2,953 milliards d'euros (+6,8%) Somme des résultats sociaux : 51 millions

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

CONTRAT AUTO VAM Avril 2007 UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM :

CONTRAT AUTO VAM Avril 2007 UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM : UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM : UN CONTRAT D'ASSURANCE AUTOMOBILE ADAPTÉ AUX BESOINS DES SOCIÉTAIRES VAM est un contrat d'assurance automobile qui couvre les dommages corporels et matériels et qui

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

Smacl renforce ses positions. et solidarise ses deux Mutuelles. dans une Sgam.

Smacl renforce ses positions. et solidarise ses deux Mutuelles. dans une Sgam. Smacl renforce ses positions et solidarise ses deux Mutuelles dans une Sgam. Conférence de presse Niort, le 16 juin 2009. L'engagement mutualiste de Smacl auprès des Collectivités et Territoriaux est aujourd'hui

Plus en détail

Campagnes Presse POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*.

Campagnes Presse POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*. Campagnes Presse Découvrez les publicités qui ont installé le «style MAIF»... POUR NOUS, ÊTRE BIEN ASSURÉ, C'EST ÊTRE COUVERT MÊME QUAND ON N'EST PAS PROPRIÉTAIRE DU VÉHICULE*. PROTECTION ACCIDENT CORPOREL

Plus en détail

Les indicateurs du développement durable

Les indicateurs du développement durable Les indicateurs du développement durable (extraits de la première édition) Préambule L Association française de l assurance a publié en janvier 2009 sa Charte du développement durable, formalisant ainsi

Plus en détail

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES?

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? dossier 2006 de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? organisation vie pratique Une offre de prestations à domicile

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

Contact presse : Contact presse : Tél. 01 55 38 37 56 Tél. 01 55 31 63 85 Port. 06 03 20 14 10 Port. 06 10 24 48 68.

Contact presse : Contact presse : Tél. 01 55 38 37 56 Tél. 01 55 31 63 85 Port. 06 03 20 14 10 Port. 06 10 24 48 68. Contact presse : Contact presse : Chloé Prophette Valérie Imparato Tél. 01 55 38 37 56 Tél. 01 55 31 63 85 Port. 06 03 20 14 10 Port. 06 10 24 48 68 chloe.prophette@bddpetfils.fr vimparato@macif.fr 15

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

Un engagement profond en faveur des personnes vulnérables

Un engagement profond en faveur des personnes vulnérables 3 Un engagement profond en faveur des personnes vulnérables Le mutualisme, un état d'esprit Porteuse de valeurs fortes telles que le respect mutuel, la solidarité, la fidélité, la Carac s'est attachée

Plus en détail

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale Restitution du bilan d'émissions : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : MGEN Code NAF : 6512 Z Autres Assurances Code SIREN :

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Article L225-102-1 En savoir plus sur cet article... Modifié par LOI n 2010-788 du 12 juillet

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Association sportive PLUS ON S ENGAGE, AVEC LA MAIF.

Association sportive PLUS ON S ENGAGE, AVEC LA MAIF. Association sportive PLUS ON S ENGAGE, plus on est exigeant, ET MIEUX ON PROTÈGE SON ACTIVITÉ AVEC LA MAIF. Nous avons créé une base nautique sur les bords du Gardon il y a quelques années. Le parcours

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES QUATREM, votre partenaire en assurances collectives Entamer une collaboration avec QUATREM, c'est d'abord choisir l'expertise en assurances collectives. Dans

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION

COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION Association régie par la loi 1901 4, place Richebé 59 000 LILLE www.nordeuroperetraite.fr CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 19 MARS 2012 DE L'ASSOCIATION NORD EUROPE RETRAITE COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014 1 GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013 Présentation presse 20 février 2014 Groupama en 2013 2 Efficacité opérationnelle et réduction des coûts Stratégie de performance vs. stratégie de taille

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 RESULTATS TS 2013 DU GROUPE LA POSTE Chiffre d affaires consolidé de 22 084 millions d euros, en progression

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013 GROUPAMA Résultats annuels 2012 Présentation presse & analystes 21 février 2013 Introduction 2 «Je serai attentif à faire vivre un mutualisme moderne : qui s appuie sur un modèle d engagement et de responsabilité

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES

ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES DECLARATIONS Marché d'assurances 2012 CDG-64 1 Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des

Plus en détail

Allianz en France, nous connaître de A à Z

Allianz en France, nous connaître de A à Z Allianz en France, nous connaître de A à Z 100 % Allianz, 100 % Clients, 100 % Simple. La nouvelle donne qui prévaut dans l assurance est celle d un consommateur en recherche de proximité et de confiance,

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

Plus on veut aller loin, plus on prend soin de ses sportifs, Et mieux on protège son activité

Plus on veut aller loin, plus on prend soin de ses sportifs, Et mieux on protège son activité Garantie corporelle renforcée des adhérents des clubs sportifs I.A. SPORT + Plus on veut aller loin, plus on prend soin de ses sportifs, Et mieux on protège son activité avec la MAIF Ce que vous devez

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS NATIXIS Rapport d'acivites 2010.indd 1 08/11/11 12:21 2 NATIXIS RAPPORT D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

rapport d activité et de développement durable 2010

rapport d activité et de développement durable 2010 rapport d activité et de développement durable 2010 Notre responsabilité sociétale d assureur mutualiste «Militer à la MAIF? c est traduire en actions nos valeurs de solidarité et de laïcité, être à l

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE en mouvement Dans un secteur en pleine évolution, CILGERE a su prendre le train de la réforme pour consolider son implantation territoriale et

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-12 du 1 er février 2011 relative à la création d une Union Mutualiste de Groupe par les groupes MGEN, MNH, la MNT, la MGET et la MAEE L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

ACCORD DE METHODE RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES

ACCORD DE METHODE RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES CL CREDIT LYONNAIS le 10 juillet 2003 ACCORD DE METHODE RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Entre le Crédit Lyonnais, représenté par Monsieur Jérôme BRUNEL Responsable de

Plus en détail

Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS)

Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS) LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS) dossier de presse 26 SeptembRe 2014 SéminaiRe RegaRdS croisés Sommaire 3 Les formations du

Plus en détail

Communication de progrès 2013

Communication de progrès 2013 Communication de progrès 2013 La GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) est un acteur important de l assurance des particuliers en France. Avec ses filiales, elle emploie 6787 salariés et a plus de

Plus en détail

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Le potentiel d'amélioration environnementale et énergétique des bâtiments en région bruxelloise est

Plus en détail

Communiqué de presse p. 3. Les attentes des personnels de l éducation face aux risques de leurs métiers p. 4

Communiqué de presse p. 3. Les attentes des personnels de l éducation face aux risques de leurs métiers p. 4 1 Sommaire Communiqué de presse p. 3 Les attentes des personnels de l éducation face aux risques de leurs métiers p. 4 L'Offre Métiers de l'education : une offre inédite et originale p. 5 Un partenariat

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale

L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale Congrès AISAM-ACME Bruges, 19 & 20 octobre 2006 Slide 1 La Mondiale a 100 ans, fondée à Lille en 1905. La Mondiale a trois caractéristiques

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT Version actualisée au 18 janvier 2010 Depuis plusieurs années, France Nature Environnement construit des partenariats avec de nombreux acteurs socio-économiques

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

La Carac est la première mutuelle d épargne.

La Carac est la première mutuelle d épargne. La Carac est la première mutuelle d épargne. Forte de 88 ans d expérience, elle met son savoir-faire au service des acteurs professionnels de la protection des majeurs. La Carac propose aujourd hui des

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE

NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE NOVELIA COURTIER GROSSISTE EN ASSURANCE SOMMAIRE A PROPOS DE NOVELIA Novélia, 8 ème courtier grossiste français PROJET D ENTREPRISE ET AMBITIONS POSITIONNEMENT DE SOLIDES GARANTIES QUELQUES DATES REPERES

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

1. Protection Juridique Vie Professionnelle

1. Protection Juridique Vie Professionnelle Cher(e)s collègues, Etre adhérent permet de bénéficier de nombreux services. L UFPL s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais aussi à mettre à la disposition

Plus en détail

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008.

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008. Evolution des métiers La priorité donnée au développement a permis, sur un an, au niveau de la banque de détail : - la conquête de 142 472 nouveaux clients : particuliers, professionnels et entreprises

Plus en détail

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Retour sur 2012 et premières tendances pour 2013 : l assurance française remplit ses deux missions, protéger et financer Les chiffres

Plus en détail

Réponse de la MAIF à la consultation de la Commission européenne sur son Livre vert «Le cadre de la gouvernance d entreprise dans l UE».

Réponse de la MAIF à la consultation de la Commission européenne sur son Livre vert «Le cadre de la gouvernance d entreprise dans l UE». Réponse de la MAIF à la consultation de la Commission européenne sur son Livre vert «Le cadre de la gouvernance d entreprise dans l UE». A propos de la MAIF La MAIF (Mutuelle d Assurance des Instituteurs

Plus en détail

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle?

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? www.harmonie-mutuelle.fr Avant tout parce que nous sommes une mutuelle «Les mutuelles sont des personnes morales de droit privé

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Charte développement durable

Charte développement durable Charte développement durable Préambule Professionnels de la gestion des risques, acteurs de la préparation de l avenir et du développement économique, les assureurs sont étroitement intégrés à tous les

Plus en détail

GAREAT. Documents annexes

GAREAT. Documents annexes GAREAT Documents annexes Qu est ce que le GAREAT? Le GAREAT est un Groupement d Intérêt Economique dont l objet est la mise en place d un programme de réassurance au nom et pour le compte de ses adhérents

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Promotion 9/ Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Objectifs de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet de trouver un emploi

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

INVITATION. MAPFRE ASISTENCIA a le plaisir de vous convier. les 15 & 16 septembre 2015

INVITATION. MAPFRE ASISTENCIA a le plaisir de vous convier. les 15 & 16 septembre 2015 INVITATION MAPFRE ASISTENCIA a le plaisir de vous convier les 15 & 16 septembre 2015 aux Journées du courtage, le rendez-vous annuel des courtiers et assureurs. mapfre-asistencia.com MAPFRE ASISTENCIA

Plus en détail

PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE

PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE TS2 MUC PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE 2009-2010 I. IDENTIFICATION DE L'UNITE COMMERCIALE Le Crédit Mutuel de Thérouanne est le bureau relié à l'agence d'aire sur la Lys. Il fait parti

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Garanties 2007 ADP Senior 2

Garanties 2007 ADP Senior 2 [ L Assurance de prêt ] Particulier Garanties 2007 ADP [ des solutions ] pour les 60 ans et plus Une garantie décès/invalidité performante (adhésion possible de 60 à 80 ans) pour garantir les emprunts

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

Quelques informations préalables

Quelques informations préalables Quelques informations préalables * Votre structure est... Une association Une fondation Une SCOP Une SCIC Une société commerciale (autre que coopérative) Une mutuelle Pouvez-vous décrire en une phrase

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse Dossier de Presse 2013 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contacts Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Caroline

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

Charte des Partenariats - p1 -

Charte des Partenariats - p1 - Charte des partenariats de Nature & Société Depuis sa création dans le milieu des années soixante-dix Nature & Société n a cessé de favoriser, en Ile-de-France, l'information du citoyen et l'éducation

Plus en détail

Formulaires Prix territoriaux

Formulaires Prix territoriaux CIDES, le pôle de recherches et d'actions de Chorum, au service des acteurs de l'économie sociale et solidaire Prix territoriaux Appel à projets 2010 - CIDES Formulaire de recueil de l avis des instances

Plus en détail

PROFIL DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www.

PROFIL  DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www. PROFIL DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www.gemaprevention.com -1- - @le_gema GEMA et GEMA Prévention

Plus en détail

La MAIF. Etude de cas. Sommaire : Article 1 - Bienvenue à la MAIF. Article 2 MAIF : une histoire, un défi. Article 3 - L arbre des valeurs de la MAIF

La MAIF. Etude de cas. Sommaire : Article 1 - Bienvenue à la MAIF. Article 2 MAIF : une histoire, un défi. Article 3 - L arbre des valeurs de la MAIF Pôle de développement de l Economie Sociale et Solidaire Etude de cas La MAIF Sommaire : Article 1 - Bienvenue à la MAIF Article 2 MAIF : une histoire, un défi Article 3 - L arbre des valeurs de la MAIF

Plus en détail

Preface de Guillaume Lefebvre STRATEGIES D'ENTREPRISES DANS LE SECTEUR DE LA BANQUE ET DE L'ASSURANCE

Preface de Guillaume Lefebvre STRATEGIES D'ENTREPRISES DANS LE SECTEUR DE LA BANQUE ET DE L'ASSURANCE Sandrine CHOKRON I Said HALLA Jean-Louis MARTINEZ Preface de Guillaume Lefebvre BANCASSURANCE STRATEGIES D'ENTREPRISES DANS LE SECTEUR DE LA BANQUE ET DE L'ASSURANCE de boeck TABLE DES MATIERES PREFACE

Plus en détail

Création d'enercoop en Rhône-Alpes

Création d'enercoop en Rhône-Alpes Création d'enercoop en Rhône-Alpes Présentation et plan d avancement Mai 2009 Le Projet Créer une coopérative régionale ayant, entre autres activités, la commercialisation, en exclusivité, de l'offre Enercoop

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Habitations Pied-à-terre

Habitations Pied-à-terre [ Habitation ] Particulier 2007 Votre demande d adhésion Habitations Pour votre [ pied-à-terre ] ou celui de vos enfants Un contrat fonctionnel parfaitement adapté à vos résidences sans mobilier de valeur

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail