RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE"

Transcription

1 VILLE DE TOSSE Projet d aménagement RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE PARTICIPEZ AU DIALOGUE TERRITORIAL

2 DEMAIN À TOSSE? PROJET D AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE RÉSIDENTIEL GOLFIQUE RÉUNION PUBLIQUE TOSSE 9 NOVEMBRE

3 ORDRE DU JOUR INTRODUCTION RAPPEL DE LA CHRONOLOGIE DU PROJET QUELS BÉNÉFICES POUR LE TERRITOIRE? Accueil par Jean-Claude Daulouède, maire de Tosse Introduction par Éric Kerrouche, président de la communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud, et Henri Emmanuelli, président du Conseil départemental des Landes, député des Landes Présentation du projet et de sa chronologie par Loïc Chateau, directeur du Tourisme du Département des Landes Présentation du dispositif de dialogue territorial et bilan de la première phase par l agence Seppa Intervention de Claude Bernet, garant du dialogue territorial Présentation des résultats de l étude d opportunité touristique par Atout France, agence de développement touristique de la France Premiers éléments sur l impact économique global du projet sur le territoire. Deloitte Conseil 3

4 RAPPEL DE LA CHRONOLOGIE DU PROJET juillet décembre L assemblée départementale adopte à l unanimité le schéma départemental du tourisme, dans lequel figure le projet de création d un golf touristique, complémentaire à l offre existante. Le projet d une destination golfique répondant aux attentes des clientèles nationales et internationales est présenté par la Fédération française de golf au comité d organisation de la Ryder Cup et concourt à l obtention de la compétition, qui se déroulera en région parisienne en Études de faisabilité pour définir un préprojet d équipement touristique, résidentiel et golfique. Délibération du Syndicat mixte Landes Océanes pour engager une phase d études de faisabilité réglementaire, urbaine, environnementale, économique et sociale ainsi qu un processus de dialogue territorial. Lancement du dialogue territorial lors d un premier comité consultatif du projet. 4

5 RAPPEL DE LA CHRONOLOGIE DU PROJET Janvier - Juin 4 mars 6 juillet Novembre 2015 Janvier er semestre 1 ère phase de dialogue territorial avec les acteurs du territoire. Désignation par la Commission Nationale du Débat Public de Monsieur Claude Bernet comme garant du dialogue territorial. Comité consultatif du projet : bilan de la 1 ère phase de dialogue territorial et adoption du calendrier de la 2 ème phase avec le public. 2 ème phase de dialogue territorial ouvert au public. Bilan de la phase 2 et analyse du dialogue territorial suivi de la décision des élus du territoire de poursuivre ou non le projet. 5

6 LE PROJET DANS SES GRANDES LIGNES ENJEUX TERRITORIAUX DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI : TOURISME = attractivité et compétitivité 22 Millions de nuitées, 1 Milliard de Chiffre d Affaires, emplois en haute saison Forte saisonnalité GOLF = filière d excellence des Landes Parcours reconnus internationalement Tourisme sportif toute l année Investissements productifs et emplois non délocalisables Equipements et prestations de qualité fonctionnant à l année Produit phare de la destination, complémentaire des golfs existants HABITAT : Attractivité démographique ( hab. et logements/an) Une offre de logement en décalage avec les besoins et les ressources des habitants identifié par le diagnostic du deuxième PLH (Programme Local de l'habitat) de MACS (Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud) Gamme de logements accessibles à tous Densité, haute qualité environnementale 6 Maîtrise et optimisation de l'occupation de l espace dans le cadre du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale)

7 LE PROJET DANS SES GRANDES LIGNES ENJEUX TERRITORIAUX ORGANISATION DE L ESPACE : Arbitrages sur les conflits d usage L après-miaca Partage de l espace entre industrie, agriculture, forêt, habitat, loisirs, tourisme Pôles attractifs d équipements structurants, équilibrés et vertueux, en rétro-littoral Aménagement durable du territoire, nouvelles formes d habitat 7

8 PÉRIMÈTRE D'ÉTUDE DU PROJET 8 COMMUNE DE TOSSE

9 LE CONTENU ENVISAGÉ DU PROJET PAS UN SIMPLE GOLF ET UN QUARTIER RÉSIDENTIEL JUXTAPOSÉS EMPRISE CONCENTRÉE SUR 245 HA 400 À 500 LOGEMENTS PERMANENTS ET SECONDAIRES (LOCATIF ET ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ À PRIX MAÎTRISÉS, 25 À 30 % DE LOGEMENTS SOCIAUX) 2 RÉSIDENCES HÔTELIÈRES ET (200 UNITÉS DE LOGEMENTS, 700 LITS) 1 HÔTEL/SPA DE CHAMBRES 2 PARCOURS DE GOLF DE 18 TROUS ET 1 PARCOURS DE 9 TROUS 1 ACADÉMIE DE GOLF AVEC PARCOURS D INITIATION DE 6 TROUS 1 CLUB HOUSE EQUIPEMENTS SPORTIFS ET DE LOISIRS OUVERTS À TOUS 100 À 150 VILLAS SITUÉES EN BORDURE D UN DES GOLFS MAIS BIEN UNE DESTINATION QUI CATALYSE DES FONCTIONS D HABITAT, DE TOURISME ET DE SPORT, UN PÔLE DE VIE FONCTIONNANT À L ANNÉE 9

10 PRÉSENTATION DU DISPOSITIF DE DIALOGUE TERRITORIAL UNE DÉMARCHE VOLONTAIRE ET ENCADRÉE : COMITÉ CONSULTATIF CHARTE DU DIALOGUE TERRITORIAL GARANT DU DIALOGUE TERRITORIAL 10

11 BILAN DE LA PHASE 1 : DIALOGUE TERRITORIAL AVEC LES ACTEURS 14 4 ateliers thématiques 60 participants FORÊT HABITAT AGRICULTURE TOURISME FORMATION INNOVATIONS TRANSITION ÉNERGÉTIQUE JEUNESSE SPORT DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE URBANISME EMPLOI ÉDUCATION 11

12 PROGRAMME DE LA PHASE 2 : DIALOGUE TERRITORIAL OUVERT AU PUBLIC 4 réunions publiques dont 2 thématiques sur "le développement local, l'économie, le tourisme et le sport" et "L'environnement et le partage de l'espace". 6 permanences 1 visite sur site 4 4 registres Lieux de présentation du projet sur panneaux d exposition 1 site web participatif 12 AVIS DÉBATS CAHIERS D ACTEURS ATELIERS THÉMATIQUES PANNEAUX D EXPOSITION DOSSIER DU DIALOGUE TERRITORIAL CONTRIBUTIONS

13 LE RÔLE DU GARANT DU DIALOGUE TERRITORIAL CLAUDE BERNET, GARANT DU DIALOGUE TERRITORIAL 13

14 QUELS BÉNÉFICES POUR LE TERRITOIRE? ATOUT FRANCE 14

15 LE PROJET DE TOSSE ET LES AMBITIONS DE LA POLITIQUE TOURISTIQUE NATIONALE FRANCE : - 1 ère destination touristique du monde (83,7 millions de touristes étrangers en 2014) - 3 ème position en matière de recettes liées au tourisme (plus de 42 milliards d euros / an) - 8 ème destination touristique golfique FLUX TOURISTIQUE MONDIAL : - de 980 millions à 1,8 milliard de touristes internationaux / an en Adaptation face à la concurrence pour capter l augmentation du flux - Favoriser l investissement : France Développement Tourisme, 1 Mds pour les hébergements, les filières et les entreprises innovantes - Structurer l offre : 20 contrats de destinations internationales dont Biarritz Destination Golf ( ) - Renforcer la promotion à l international : 5 M nouveaux prélevés sur les recettes des visas Un cap : 100 millions de touristes internationaux en 2020! Investissement Accueil Formation Numérique LES 4 PILIERS DU SUCCÈS POUR LE TOURISME #ConfTourisme 15

16 LE PROJET DE TOSSE ET LES AMBITIONS DE LA POLITIQUE TOURISTIQUE NATIONALE LE TOURISME GOLFIQUE EN QUELQUES CHIFFRES : - 65 millions de golfeurs réguliers dans le monde, voire 100 millions occasionnels - 8 millions en Europe dont 30 % voyagent pour jouer au golf (25 golfs / an, voyages de 5 à 7 jours, 4 à 6 parties à 45 ) - Saint-Andrews (Ecosse) : 7 parcours et 20 autres de qualité à moins de à 230 euros de dépenses par jour - Printemps et automne, les grandes saisons du tourisme golfique - France : un potentiel à ne pas négliger et seulement 4 % de golfs avec hôtellerie et programme immobilier - Marchés européens : une nouvelle clientèle à satisfaire (96 % des golfeurs étrangers en France) : Taux de croissance à deux chiffres (Allemagne, Espagne, Belgique, Italie, Scandinavie), voire % (Pays-Bas, Suisse). CE QU APPORTERAIT LE PROJET AU TOURISME GOLFIQUE EN FRANCE : Une offre complète de services, d animations et de loisirs sur un seul site, le jour comme le soir, presque toute l année Un projet qui fonde une destination quasi unique en France en nombre de parcours aussi proches 16

17 LE PROJET DE TOSSE ET LES OBJECTIFS DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE GOLF UNE DYNAMIQUE NOUVELLE POUR LE GOLF EN FRANCE - De jeunes joueurs talentueux s imposent - Sport olympique en Accueil de la Ryder Cup en 2018 à Saint-Quentin en Yvelines LES OBJECTIFS DE LA FFGOLF - Faire émerger des champions - Développer le nombre de joueurs et licenciés LE PROJET DE TOSSE : DES STRUCTURES QUI S INTÈGRENT À CES OBJECTIFS - 1 parcours 18 trous de championnat - 1 parcours 18 trous de loisirs - 1 parcours 9 trous d initiation, entrainement et perfectionnement - 1 parcours 6 trous pitch and putt et une académie Un complexe touristique doté d hébergements dédiés qui remet l ensemble de la destination sous les projecteurs nationaux et internationaux. - Développer le tourisme golfique 17

18 QUELS BÉNÉFICES POUR LE TERRITOIRE? DELOITTE CONSEIL 18

19 RÉSULTATS DE L ÉTUDE D IMPACT GLOBAL TERRITORIAL INTRODUCTION : À la demande du Syndicat Mixte Landes Océanes et dans le cadre du dialogue territorial, une étude a été confiée à Deloitte Conseil visant à estimer l impact global du projet sur le territoire dans l état actuel de la réflexion : Retombées socio-économiques potentielles sur MACS, Département et Région. Flux économiques et emplois en construction et en exploitation. Il s agit d un outil d aide à la décision sur l opportunité et la poursuite ou non du projet. 19

20 ADÉQUATION ET INSERTION DU PROJET DANS LE TERRITOIRE RÉSIDENTIEL : - Emplacement cohérent en continuité et extension de Tosse - Mixité d habitat proposé, dont logements permanents TOURISME : - Programme d hébergement en correspondance avec le marché touristique - Centralité hôtel / Club house indispensable GOLF : - Offre golfique variée et adaptée à tous niveaux - Distribution golfique conforme LOISIRS ET ACTIVITÉS ANNEXES : - Une gamme d offres d activité large - Réponse aux attentes et besoins de populations variées UN PROGRAMME D ENSEMBLE COHÉRENT ET EN CORRESPONDANCE AVEC LES BESOINS EN LOGEMENTS PERMANENTS ET LES ATTENTES DU MARCHÉ TOURISTIQUE. 20

21 HYPOTHÈSES DE L ESTIMATION D IMPACT SOCIO-ÉCONOMIQUE GLOBAL PRINCIPALES DONNÉES DE BASE : m² de logements sur 5 à 7 ans - Près de habitants supplémentaires (résidences principales et secondaires) à terme - Plus de 160 ha d équipements golfiques et touristiques - 14 km d accès et voiries EXEMPLES D INDICATEURS : - Prix de vente moyen logements : / m² (*1) - Taux d évasion flux économiques constructions (hors région) : 20 à 35 % - Taux d occupation moyen hôtel (12 mois) et résidences de tourisme (8 mois) : 53 à 60 % - Taux de consommation touristique hors complexe : 25 % - Nombre d abonnés golf : Nombre de «green fees» sur 45 trous : / an (*1) Sur base étude de marché immobilier CD40/SATEL/FNAIM/ Agents immobiliers et promoteurs 21

22 ESTIMATIONS DES IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES TRAVAUX FLUX ECONOMIQUES Travaux MACS / Départ. / Région % Hors Région % TOTAL 200 M 100 % EMPLOIS (ETP) Travaux (sur 5 à 7 ans) 815 équivalent temps plein 22

23 ESTIMATIONS DES IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES EXPLOITATION FLUX ECONOMIQUES / An EXPLOITATION MACS 29 (M ) * 80 % Départ. / Région 6 (M ) 20 % TOTAL 35 M / An EMPLOIS / An (ETP) EXPLOITATION *Une «richesse» générée sur le territoire de 29 M H.T. / An, soit 480 H.T. / An / Habitant de MACS MACS % Départ. / Région % TOTAL 495 Equivalent Temps Plein / An 23

24 RÉCAPITULATIF DES IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES TRAVAUX + EXPLOITATION FLUX ECONOMIQUES TRAVAUX (sur 5 à 7 ans) 200 M EXPLOITATION / An 35 M EMPLOIS (ETP) TRAVAUX (sur 5 à 7 ans) EXPLOITATION / An 815 Equivalent Temps Plein 495 Equivalent Temps Plein / an 24

25 ATTRACTIVITÉ ET RAYONNEMENT DU PROJET UN PROJET QUI A UN POTENTIEL D IMPACT CONSIDÉRABLE SUR LE TERRITOIRE EN TERMES D IMAGE ET D ATTRACTIVITÉ : Le territoire SANS le projet, c est : - Le renforcement de l opposition entre littoral et intérieur - Une vision stratégique et de prospective incomplète Le territoire AVEC le projet, c est : - Un coup de fouet économique pour la destination - Des flux économiques captés, intégrés sur un territoire qui devient acteur et maître de son développement ET QUI OFFRE L OPPORTUNITÉ MAJEURE D INVESTIR LE MARCHÉ TOURISTIQUE NATIONAL ET INTER- NATIONAL - Mise en lumière du territoire, effet levier de la Ryder Cup Valorisation de thématiques (bien-être, sport, nature) porteuses d image et contribuant à la création de richesses pour le territoire UN FACTEUR CLÉ DE SUCCÈS : - Valoriser l exemplarité et l innovation du projet dans son intégration locale/régionale, ainsi qu en matière environnementale - L'appropriation locale du projet 25

26 Merci de votre attention LA PAROLE EST A VOUS

Syndicat Mixte Landes Océanes

Syndicat Mixte Landes Océanes Syndicat Mixte Landes Océanes Etude d impact global territorial d un projet de pôle résidentiel et touristique à dominante golfique Synthèse générale Octobre 2015 Introduction de l étude Un projet touristique

Plus en détail

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport 1. Rappels sur les CDT et leur genèse 2. Les CDT et le sport Conférence régionale du sport Atelier Aménagement - 20 mars 2012 1 Rappels sur le

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

France Vélo Tourisme. Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable. Conférence plénière

France Vélo Tourisme. Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable. Conférence plénière France Vélo Tourisme Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable Conférence plénière 28ème Congrès National des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative La Rochelle, 7 octobre 2011 Un

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois PRÉSENTATION DU SESDRA http://www.scot-region-arras.org Le SESDRA c est où? Le SESDRA dans la Région R Nord Pas de Calais SESDRA Nord Limites du Pays d Artois Limites du Pays du Ternois Pays du Ternois

Plus en détail

1. Les golfeurs et golfeuses, une clientèle touristique exigeante et recherchée aux profils multiples

1. Les golfeurs et golfeuses, une clientèle touristique exigeante et recherchée aux profils multiples «Développer un resort de golf» Synthèse de l étude publiée par Atout France Décembre 2014 INTRODUCTION En 2012, Atout France s associait à la Fédération Française de Golf (ffgolf) et à l association internationale

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme.

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme. DOSSIER DE PRESSE BUREAU DES CONGRES ET EVENEMENTS Mis en place en Mars 2009 à l initiative de la ville d Angers, d Angers Loire Métropole, de la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire, d

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

"Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation

Bilan 2010 et perspectives La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation "Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre La Semader se donne les moyens de poursuivre JOËL PERSONNÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SEMADER. «Je ne nie pas le passé. Si la SEMADER

Plus en détail

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Une destination de proximité de plus en plus accessible! La Méditerranée, 1 ière destination touristique au Monde Réseau

Plus en détail

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS ZAC des PIERRINS Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS Réunion publique Auditorium Mercredi 22 juin 2011 Qu est-ce qu une ZAC? Code de l urbanisme

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse Observatoire Départemental de l'équipement Commercial de la Haute-Garonne Schéma de Développement Commercial aire urbaine de Toulouse Pour un commerce durable dans la Ville Un document de référence pour

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme. 24 septembre 2014, Vannes

Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme. 24 septembre 2014, Vannes Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme 24 septembre 2014, Vannes Le tourisme en Bretagne : Quelques chiffres clés 9 millions de touristes (3 fois la population bretonne) Une région

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Salon Planet Energy, 27 janvier 2011 Une stratégie territoriale de lutte contre le réchauffement climatique au profit du développement économique local Plan

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans Assemblée e généraleg Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans 1 Accueil et vœux 2014 M. Gérald TOURRETTE Président du Conseil de développement M. Jean-Claude BOULARD Président du

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELLERIE DE PLEIN AIR REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELLERIE DE PLEIN AIR REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME HOTELLERIE DE PLEIN AIR REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant l application des articles

Plus en détail

L'organisation du territoire français.

L'organisation du territoire français. L'organisation du territoire français. 2 ème partie : AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS. Thème 2 : L organisation du territoire français. Introduction. Depuis les trente dernières années,

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS AURAV Partie 2 DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS Du SCOT à la ville durable Une stratégie d investissement du territoire défini par le SCOT 11 sites stratégiques d

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant l application des articles

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION REUNION PUBLIQUE D INFORMATION CALENDRIER DE LA CONCERTATION Janvier juin : Avril juin : mai/octobre : Eté : Automne : réunions publiques d information parisiennes réunions de concertation organisées par

Plus en détail

100% D ATTRACTIVITÉ dans un environnement valorisé

100% D ATTRACTIVITÉ dans un environnement valorisé REAUX - SERVI - HÔTELLERIE - RESTAURATION - COMMER 100% D ATTRACTIVITÉ dans un environnement valorisé FAITES PÉTILLER VOTRE ACTIVITÉ! 15 000 M² DÉDIÉS AUX REAUX, SERVI, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET COMMER

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Dossier de presse DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Contact Presse Marseille Provence Métropole Marie RIONDEL Tél.

Plus en détail

PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION

PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION - LA DEMARCHE : Les Maires et Président(e)s de Communautés d Agglomération ou de Communes de Châlons-en- Champagne, Charleville-Mézières, Château-Thierry,

Plus en détail

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane La politique locale de l habitat de Brest métropole océane Pôle développement économique et urbain / Habitat Suivi de la politique locale de l habitat Le contexte: le projet métropolitain de l agglomération

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets

Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets Commission n 6 23 mars 2015 Les présentations en commission sont des documents de travail, remis à l attention des élus. 1 Ordre du jour Point d étape

Plus en détail

Centre-ville de Brest

Centre-ville de Brest ÉTUDE D UNE AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE Centre-ville de Brest Les travaux de toute nature dans le centre-ville ces dernières années, qu ils soient d initiative publique ou

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS DE L EXERCICE 2003/2004. Paris, le 9 décembre 2004

PRESENTATION DES RESULTATS DE L EXERCICE 2003/2004. Paris, le 9 décembre 2004 PRESENTATION DES RESULTATS DE L EXERCICE 2003/2004 Paris, le 9 décembre 2004 9 décembre 2004-2 Sommaire I - Le groupe Pierre & Vacances II - Résultats de l exercice 2003/2004 III - Les perspectives 2004/2005

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire 1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire Le projet des Ardoines Des objectifs pour la ville : Créer des emplois sur le territoire

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION REUNION PUBLIQUE D INFORMATION la concertation le calendrier 11 au 30 juin 2015 : consultation sur www.idee.paris 5 thèmes : - logement et aménagement - rayonnement - lutte contre les inégalités - transition

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne Gestion économe du foncier : politiques et acteurs du territoire 30 janvier 2015 DRELdirection Bretagneconférence renouvellement en milieu rural,

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL

LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL Mémoire présenté à la Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12 APIB La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général L APIB interprofession régionale de la filière bois Association «Loi 1901» Adhérents

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION

BILAN DE LA CONCERTATION BILAN DE LA CONCERTATION SEPTEMBRE 2012 Syndicat d Agglomération Nouvelle Val Maubuée CONTEXTE ET MODALITES DE LA CONCERTATION LA CONCERTATION : SA REGLEMENTATION Le Schéma de Cohérence Territoriale et

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation Dynamique territoriale de la région Plan 1. Tendances actuelles de l urbanisation 2. Objectifs et méthodologie Patrick Rérat Institut de géographie Université de Neuchâtel Patrick.rerat@unine.ch www.unine.ch/geographie

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France ATOUT FRANCE Agence de développement touristique de la France Tourisme à vélo des opportunités pour PACA Rencontres professionnelles «Ecotourisme et vélo» Jeudi 10 avril - Forcalquier Intervention 1/ Contexte

Plus en détail

PONTARLIER. Stratégie Globale. d Aménagement. Urbain

PONTARLIER. Stratégie Globale. d Aménagement. Urbain PONTARLIER Stratégie Globale d Aménagement Urbain Édito de Christian POURNY, Adjoint au Maire en charge de l Urbanisme La définition et la mise en œuvre d une Stratégie Globale d Aménagement Urbain visent

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Mission d accompagnement pour l élaboration d un projet de territoire et d un schéma de mutualisation des services à l échelle du territoire communautaire Conseil

Plus en détail

Corporate Des expériences mémorables dans des cadres d exception

Corporate Des expériences mémorables dans des cadres d exception Corporate Des expériences mémorables dans des cadres d exception GOLF DE MARSEILLE LA SALETTE (PROVENCE - CÔTE D AZUR) Open Golf Club est issu d une tradition familiale dans le tourisme et les loisirs

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous Direction des Partenariats Public Privé Bureau des établissements concédés DF 2012-114 Convention d occupation des hippodromes d Auteuil et de Longchamp. Résiliation de la convention

Plus en détail

Sites pilotes pour des Immeubles à Vivre en Bois Appel à Manifestation d Intérêt

Sites pilotes pour des Immeubles à Vivre en Bois Appel à Manifestation d Intérêt Sites pilotes pour des Immeubles à Vivre en Bois Appel à Manifestation d Intérêt Le Plan «Industries du Bois», porté par l Association pour le Développement d Immeubles à Vivre en Bois (ADIVBois) en association

Plus en détail

Les Villas Pélissier à Rouen. Photographies : Eric Bernath

Les Villas Pélissier à Rouen. Photographies : Eric Bernath Les Villas Pélissier à Rouen Collection images 4 Photographies : Eric Bernath Collection images Les Villas Pélissier à Rouen Eric Bernath Septembre 2012 Ministère de l'ecologie, du Développement durable

Plus en détail

CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010. Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison

CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010. Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010 Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 Décembre 2010 Contact presse : RPCA ThompsonCorp

Plus en détail

Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport

Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport Didier PRIMAULT Le 9 octobre 2015 PLAN/SOMMAIRE Le financement du Sport Deux illustrations particulières

Plus en détail

Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique

Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique Dans le cadre du schéma départemental de développement touristique 2008-2012, ce fonds a pour objectif d accompagner les

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

Conseil de développement du 17/10/2011

Conseil de développement du 17/10/2011 Conseil de développement du 17/10/2011 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Démarches qualité en oenotourisme 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Meilleurs Vœux pour cette nouvelle Année!! Au programme Chiffres-clés de l oenotourisme en Gironde Vignobles & Chais

Plus en détail

DRACINNOVE. Concours des jeunes entreprises innovantes. Dossier de presse. Pépinière-Hôtel d entreprises - Pôle économique Chabran à Draguignan

DRACINNOVE. Concours des jeunes entreprises innovantes. Dossier de presse. Pépinière-Hôtel d entreprises - Pôle économique Chabran à Draguignan Dossier de presse DRACINNOVE Concours des jeunes entreprises innovantes Pépinière-Hôtel d entreprises - Pôle économique Chabran à Draguignan Contacts Presse : Direction de la Communication Célia AUCLAIR

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Séminaire sur la gouvernance métropolitaine transfrontalière Projet METROLUX

Séminaire sur la gouvernance métropolitaine transfrontalière Projet METROLUX Séminaire sur la gouvernance métropolitaine transfrontalière Projet METROLUX 14 octobre 2008 1 Ordre du jour I. Présentation générale du Projet d agglomération II. Le schéma d agglomération et les politiques

Plus en détail

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Une approche globale de la relation marché / emploi / formation dans le secteur du Bâtiment en Bretagne 2

Plus en détail

Rencontre avec Marc Rozenblat, président

Rencontre avec Marc Rozenblat, président Voir la version en ligne Newsletter n 4 Vous venez de recevoir notre quatrième newsletter. Tous les mois, nous vous tenons informés de l'actualité de la SLA. Pour ce dernier rendez vous de l année 2015,

Plus en détail

VISITE Nantes Métropole

VISITE Nantes Métropole Programme de sensibilisation à l'éco-construction 2012-2013 Depuis 2007, le Pays de Saint-Malo organise des voyages d'étude et des journées thématiques à destination des élus et techniciens des collectivités

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Visite inaugurale NOVAREA et HOPE! Hôtel et Pépinière d entreprises

Visite inaugurale NOVAREA et HOPE! Hôtel et Pépinière d entreprises COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 22.01.2015 Conseil Régional de Bourgogne SEMAAD Visite inaugurale NOVAREA et HOPE! Hôtel et Pépinière d entreprises Dans le cadre de la signature d une concession d aménagement

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÔLE DU DIAGNOSTIC TOURISME Rappel des objectifs de la délibération : «Renforcer

Plus en détail

ASSISES REGIONALES DU TOURISME

ASSISES REGIONALES DU TOURISME DOSSIER DE PRESSE ASSISES REGIONALES DU TOURISME Hôtel de Région, Toulouse, lundi 10 février 2014 Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a accueilli Sylvia Pinel, ministre de l artisanat,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS -

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre

Plus en détail

Le territoire se mobilise. -La lucidité nécessaire de l observation -La définition d une stratégie partagée -La mobilisation des compétences locales

Le territoire se mobilise. -La lucidité nécessaire de l observation -La définition d une stratégie partagée -La mobilisation des compétences locales Le territoire se mobilise -La lucidité nécessaire de l observation -La définition d une stratégie partagée -La mobilisation des compétences locales Etat des lieux des services et des structures de la zone

Plus en détail

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de- Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Méthodologie Face à la nécessité de disposer

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 LE LABEL TOURISME ET HANDICAP Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 Préambule : Ne pas confondre Loi de 2005 dite «sur l'accessibilité» = réglementation qui s'impose

Plus en détail