Une loi sous haute tension

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une loi sous haute tension"

Transcription

1 Phs : Archives BAGHLIA (BOUMERDÈS) Le bureau de poste du village agricole cambriolé en plein jour Deux individus armés ont cambriolé avant-hier, en plein jour, le bureau de poste du village agricole situé à quelques encablures du chef-lieu de la daïra de Baghlia, à une quarantaine de kilomètres à l est de Boumerdès. Selon des sources locales, c est vers 10h30 mn que les assaillants, armés de pistolets automatiques, se sont introduits dans le bureau de poste pour s emparer de 110 millions de centimes. À part un seul employé, le bureau de poste était vide au moment du hold-up, a-t-on précisé. Après leur forfait, les deux cambrioleurs ont pris la clef des champs. Il est à rappeler que c est le 3 e hold-up après ceux perpétrés dans les bureaux de poste d Ouled-Aïssa et de Sahel-Bouberak relavant de la même daïra. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour identifier et arrêter les auteurs du cambriolage. B. K. L information au quotidien Quotidien national d information - Prix Algérie 10 DA - France 1 euro Lundi 6 juillet N e année dossier économique LFC 2015 Une loi sous haute tension 8 % DES DÉPENSES SONT VESTIMENTAIRES Les Algériens portés sur le chic P 3 Lire en pages 4 & 5 Développement économique à long terme Nabni lance «l'algérie rêvée» l GRÈVE DES TRAVAILLEURS DU TRAMWAY D'ALGER Reprise, mais la menace de débrayage persiste l BEM Un taux de réussite en deçà des attentes l Relégué au statut de deuxième coach adjoint Zeghdoud quitte l'usma pour le CSC P 24 P 2 P 3 P 17 Le scrogneugneu Par Nourredine Bouteldja «On le voit pas, on l entend pas, mais il cause!» Saperlipopette, quelle sortie de Boutef avant-hier pour la fête de l Indépendance! En un mot comme en mille, v là le résumé d annonce de celui qu on a bien voulu achever aux 88 flèches de la sarbacane-constitution : J y suis, j y reste jusqu à l An de Grâce 2019 Et Sboinnng quel coup sur les dents par temps de jeûne à 40 à l ombre encore! Si Ali et Consorts doivent l avoir senti passer, ya Djeddek! Et pas que, pas que : ces snobinards d Amerloques l ont eu aussi sur le baba avec ces projections à la c du premier trimestre Moi, tous ces trucs ça me fait marrer à m en fendre la rate. Et pour cause. Un vieillard impotent, qu ont dit, mène en bateau Intelligence et opposition. En plein Ramadhan. Sahha siamkoum! N.B.

2 2 Lundi 6 juillet 2015 LE CHEF DE L ÉTAT TRACE LES LIGNES ROUGES DU DIALOGUE POLITIQUE Pas de présidentielle anticipée Dans son message à la Nation, à l occasion de la célébration, hier, du 53 e anniversaire de l Indépendance du pays, en réaffirmant qu il mènera à terme son quatrième mandat à la tête de la Présidence, le chef de l État balaye d un revers la proposition de l opposition, appelant à des élections présidentielles anticipées. Ainsi, il signifie à tout le monde, et prend en témoin l opinion nationale, que son mandat présidentiel en cours est la ligne rouge à ne pas franchir dans tout débat politique sur la scène nationale. Après plus de quatorze mois, depuis son élection à la tête de la Présidence, le chef de l État a assuré, samedi dernier, dans son message, que s il s est présenté pour un quatrième mandat, c est pour aller jusqu au bout de la mission que lui ont confiée les électeurs et électrices, lors du scrutin présidentiel du 17 avril «En ce qui me concerne», dira le président Bouteflika «je m'attellerai à accomplir ce devoir avec l'aide de Dieu, conformément au mandat que m'a confié la majorité de notre peuple». Voulant rassurer, en premier lieu, le peuple algérien et répondre par la même occasion à ceux qui s appuient sur l argumentaire de santé pour promouvoir un discours politique porté sur la nécessité d aller sur une phase de transition et des élections présidentielles anticipées, le chef de l État n a pas manqué d évoquer cette question dans son message précité. Il dira à ce propos qu il a «répondu à cet appel, acceptant ce sacrifice» avant de préciser «malgré ma condition physique actuelle pour laquelle je remercie Dieu». C est par ces déclarations que le président Bouteflika affirme qu il assumera et assurera son mandat présidentiel à son terme, même s il reconnaît que ses conditions physiques actuelles sont différentes de celles de ses trois précédents mandants à la tête de la Présidence du «Ici, nous nous occupons uniquement de vendre les billets de voyage. Adressez-vous à la direction de l'entreprise si vous voulez avoir de plus amples informations». C'est en ces termes et calmement que nous a congédié un salarié de la Société d'exploitation des tramways (Setram), agence d Hussein-Dey à Alger. «Nous avons nombre de revendications. Si aujourd'hui (dimanche, ndlr) nous avons repris le service et que nous assurons le transport des voyageurs circulant à Alger, et qui sont habitués au transport par tramway, un éventuel débrayage à partir de ce lundi n'est pas à écarter», a fini par lâcher après insistance notre employé. En tout cas, pour la journée d'hier 5 juillet, le transport à bord des tramways d'alger était gratuit et les commis chargé de la vente des tickets de voyage avaient baissé rideau. La gratuité du transport à bord du tramway et aussi grâce au métro est une mesure qu'ont coutume d'accorder les pouvoirs publics en faveur du citoyen, lors des périodes de fêtes. Les travailleurs du tramway d'alger ont observé avant-hier samedi un mouvement de grève. En Ph : DR pays. Ce qui l a amené à rappeler que c est dans ces conditions physiques, dont il a fait part, dans son message en question, qu ils étaient «nombreux» à l interpeller pour que, dira le chef de l Etat, «je poursuive la mission dont vous m aviez déjà honoré trois fois», avant d ajouter, et «j ai répondu à l appel». Si le chef de l État a tenu à aborder la période relative à la fin de son troisième mandat à la Présidence et sa candidature pour un quatrième, c est pour affirmer son rejet catégorique d une présidentielle anticipée dans tout débat avec l opposition. Un rejet exprimé, auparavant, par les soutiens politiques du quatrième mandat du chef de l État, notamment l ex-parti unique le FLN, le RND, le MPA et TAJ sans impact sur l opposition qui continuait à appeler à une présidentielle anticipée, et c est le chef de l État qui vient, dans son message, lui signifier (à lopposition, ndlr) que «c est une ligne rouge à ne pas franchir». Un rappel qui intervient à moins de quatre jours de réunion de l Instance de suivi et de coordination de l opposition, prévue dans la soirée de jeudi prochain, au siège du parti d Ali Benflis. Conclave qui verra son ordre du jour «défini à l ouverture des travaux et il sera aussi question d aborder les différents sujets touchant à la scène politique nationale», selon Sofiane Djilali, dans une de ses déclarations à notre quotidien. Au regard de la teneur du message en question du chef de l État, relative à sa détermination à aller au terme de son mandat, l opposition est-elle en mesure de revoir sa copie de propositions, dont notamment le point relatif à une présidentielle anticipée. Si c est une possibilité en vue, allonsnous assister à un dégel, à la rentrée sociale prochaine, entre acteurs de l opposition et les soutiens politiques du chef de l État, sur fond du débat politique sur la formation de deux pôles, ou bien, la constitution de deux fronts, pour certains, l un de la majorité présidentielle et de l opposition, pour le second. Après que les partis de la majorité, à leur tête le parti d Amar Saâdani qui n a cessé de signifier à ses collègues politiques de l opposition que le mandat en cours du chef de l État est une ligne rouge à ne pas dépasser, cette fois-ci, c est le président de la République qui les rappelle à l ordre, en leur notifiant à ne pas franchir cette même ligne rouge. Aussi, cette signification du chef de l État vient conforter, par ailleurs, les déclarations de l autre poids lourd de la majorité présidentielle, en l occurrence le parti d Ahmed Ouyahia. Celui-ci n a cessé, en effet, d affirmer dans ses déclarations et ses réponses aux propositions de l opposition que l ère des périodes de transition dans le pays est révolue, toute élection présidentielle anticipée n est pas à inscrire dans le débat qui prévaut dans la dynamique politique marquant la scène nationale depuis le scrutin présidentiel du 17 avril C est en admettant qu il ne peut y avoir une présidentielle anticipée et que la voie du dialogue entre majorité et opposition se dégagera, semble indiqué le chef de l État. Et c est ainsi que les réponses à la situation politico-économique et sociale, en cours dans le pays, peuven être dégagées dans une dynamique d ensemble consensuelle, consolidant par la même occasion le front interne, au regard de la situation sécuritaire critique qui prévaut en Tunisie, le chaos libyen et le terrorisme transfrontalier, avec son nouveau visage Daech qui a pour objectif l éclatement et le démantèlement des États-Nation. Karima Bennour GRÈVE DES TRAVAILLEURS DU TRAMWAY D'ALGER Reprise, mais la menace de débrayage persiste tout cas, et lors de notre passage hier dimanche au niveau de la station des Fusillés à Alger, le commun des Algérois n'était pas disposé à commenter l'évènement, assommé qu'il était par une rude et torride journée du mois de carême. Des rapports de presse avaient indiqué que les revendications des travailleurs de la Setram sont d'ordre salarial. Pressé de nous fournir de plus amples détails sur le mot d'ordre de grève, notre employé n'en démord pas et nous invite à prendre attache avec la direction générale de la Setram. En tout cas, hier matin, le mouvement de Le mouvement de grève initié par les travailleurs de la Société d'exploitation de tramways (Setram) s'est poursuivi dimanche pour le deuxième jour consécutif à Alger, et seul un service minimal était disponible sur la ligne du tramway reliant les Fusillés (Hussein- Dey) à Dergana. Les quelques usagers rencontrés à midi à la station des Fusillés ont indiqué qu'ils étaient en attente depuis de longues minutes sur les quais dans l'espoir d'apercevoir le tram. Certains ont souligné qu'ils étaient en attente depuis plus d'une demi-heure. Même les agents de Setram ont déserté les lieux laissant les clients sans aucune information sur l'état du trafic. Pendant les premières heures du matin, un agent était présent au guichet et Service minimal va-et-vient des voyageurs était des plus habituels. Même constatation pour la ligne du tramway reliant les Fusillés (Hussein-Dey) à Dergana. Sous toutes réserves, il semblerait que les représentants des grévistes sont en pourparlers avec la direction générale de la Setram. Le transport public des voyageurs, que ce soit le métro, le train où le tramway, est sujet cycliquement à des mouvements de débrayage avec, comme principal motif, des revendications salariales. Depuis le 14 du mois de juin dernier, le tramway d'alger relie désormais le quartier des Fusillés (Hussein- Dey) à celui de Dergana. Avec une exploitation entamé au mois de mai 2011, la ligne du tramway a désormais atteint l'objectif qui lui était tracé, à savoir lier le centre de la ville d'alger à l'extrême-est en un peu moins d'une heure, et ce, sur une distance de 23,2 kilomètres et 38 stations traversées. Malgré cette extension, l'on a indiqué du côté de la Setram que le prix du ticket du tramway demeure inchangé, à 40 DA par usager et par voyage. Mohamed Djamel il se contentait de prier les usagers de monter à bord des voitures sans s'acquitter du tarif du billet. "C'est gratuit pour aujourd'hui", répond-il aux clients qui veulent s'acquitter du tarif du billet. Mais l'agent a vite quitté son poste au grand désarroi des usagers. Dès qu'un agent se montrait aux alentours des guichets, quelques usagers se pressaient de lui demander des informations et la réponse en était que "le service minimal est assuré et que les guichets sont fermés à cause de la grève." Devant cette situation, les citoyens ont préféré faire appel au service des taxis et des bus et d'autres moyens de transport comme le métro qui a décrété dimanche une journée gratuite. ACTUALITÉ GHARDAÏA Une dizaine de blessés dans de nouvelles échauffourées Une dizaine de personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans la nuit de samedi à dimanche à Ghardaïa, dans de nouveaux heurts entre des jeunes des quartiers de Kef -Hamouda et Baba-Saâd à Berriane, a indiqué avant-hier, une source hospitalière locale. Ces incidents ont éclaté dans la soirée de samedi et se sont poursuivis au petit matin, suite à des jets de pierres et de cocktails molotov sur des passants, et au caillassement de véhicules par des jeunes non identifiés, selon un élu local. Ces derniers s'en sont, par la suite, pris aux forces de maintien de l'ordre, déployées à titre préventif dans les quartiers de Berriane, en lançant dans leur direction des projectiles, dont des cocktails molotov, a indiqué la même source. Durant toute la nuit, les quartiers de Kef-Hamouda et Baba-Saâd ont été le théâtre de jets de pierres, contraignant les forces de l'ordre à riposter en usant de gaz lacrymogène. Les heurts ont eu lieu entre jeunes, mais également avec les forces antiémeute qui ont recouru au gaz lacrymogène pour disperser les jeunes et contrôler la situation, a affirmé le même élu, faisant part d'un retour d'un calme «précaire» dans la région, hier. Des heurts ont été aussi enregistrés dans des quartiers de la vallée du M'zab (Ghardaïa) où des groupes de jeunes non identifiés, munis de pierres et de cocktails molotov, ont "réanimé" les hostilités par des jets de projectiles notamment dans les quartiers de Melika et Sidi-Abaz, a-t-on constaté. Déployées en grand nombre, les forces de l'ordre, appuyées par des unités de la Gendarmerie nationale, ont été mobilisées pour faire cesser ces incidents et sécuriser les habitants dans ces quartiers et mettre fin aux affrontements, marqués aussi par le caillassage de véhicules et de bus traversant les tronçons de route proches de ces quartiers. Des notables locaux de différentes composantes de la société ghardaouie ont exhorté les pouvoirs publics à mettre un terme à cette situation, appelant les habitants à la "vigilance et à la sagesse" pour éviter ces affrontements qui, selon eux, nuisent à la réputation de la région et ternissent son image. Une commission interministérielle chargée de l'examen des voies et moyens pour consolider la maîtrise de la situation dans la région de Ghardaïa a été installée jeudi dernier par le ministre de l'intérieur et des Collectivités locales. Devant un parterre composé notamment, de membres de la société civile, d'élus et de notables de la wilaya de Ghardaïa, le ministre a affirmé que l'état veillerait à l'application "rigoureuse" de la loi contre tous ceux qui "s'avisent de porter atteinte à l'ordre public ou de compromettre l'avenir de cette wilaya".

3 ACTUALITÉ 8 % DES DÉPENSES SONT VESTIMENTAIRES Les Algériens portés sur le chic Les familles algériennes font part belle dans leur consommation aux effets vestimentaires. Un constat expliqué par le fait que 8% des dépenses budgétaires des ménages sont orientées vers les achats en habillement et en chaussures. La tendance baissière des prix des vêtements sur le marché national, enregistrée notamment ces dernières années, semble être la donne qui a attisé l intérêt du consommateur. C est ce qu à révélé une étude rendue publique par l Office national des statistiques (ONS), s intéressant à la dernière décennie qui s étend de 2000 à Cette étude réalisée en 2011 a permis de faire la lumière sur les dépenses de la consommation et le niveau de vie des ménages en la matière. Même si l ONS n a pas précisé le budget moyen des familles sur lequel se sont basés les travaux de cette enquête, il fait état d un montant global de 363,5 milliards DA dépensés chaque année par les ménages en vue de s acheter des vêtements et des chaussures. À une échelle plus réduite, il en ressort que la famille dépense chaque année DA dans les achats vestimentaires, ce qui correspond à un montant annuel de DA. Pour expliquer les raisons de ce bouleversement comportemental de l acheteur, faut-il rappeler les années 2000, période à partir de laquelle le commerce s est libéralisé. En effet, avec l avènement de l économie de marché qui a permis plus de liberté dans les opérations du commerce extérieur, l Algérie a été inondée par les produits étrangers, en particulier les effets de la friperie. Si ce n était d ailleurs pas les vêtements provenant d autres pays et qui foisonnent le marché, aussi bien formel que parallèle, «les dépenses des ménages auraient pu être plus importantes», indique le document de l ONS. Il s agit par là d un facteur qui a changé le comportement du consommateur algérien et a bousculé ses habitudes de consommation, à tel point que les pouvoirs publics sont confrontés à la problématique posée par les commerces informels qui pullulent les villes du pays. Par ailleurs, une simple comparaison de ces données avec les résultats d une Ph : DR étude européenne faite en 2005 fera ressortir que la famille algérienne dépense en moyenne plus qu elle ne le fait la famille des pays du continent européen. Cette dernière consacre 5,7% du total de ses dépenses à la consommation vestimentaire. Même si l étude de l ONS remonte à 2011, il suffit de faire le tour des boutiques qui vendent des vêtements et chaussures pour constater que l engouement des citoyens à ces produits reste d actualité. Pour confirmer cette tendance à la hausse observée chez les ménages, faut-il détailler la consommation individuelle en la matière. À ce titre, il s est avéré que la sous-catégorie habillement homme et femme se taille une part de 26,64% de la dépense moyenne annuelle par individu, alors que celui de l enfant correspond à la moitié, soit 13%. Pour ce qui est de la chaussure, celle de l homme correspond à 10% de la dépense annuelle, celle de la femme à près de 7%, alors que celle de l enfant et bébé est de 5,5%, selon les conclusions de la même enquête. Les initiateurs ont pris en compte un autre paramètre, notamment en scindant la population consommatrice interrogée en deux groupes, celles qui se trouve en milieux urbain, et celle issue du milieu rural. Ainsi, les résidents des villes du pays occupent la tête du podium, avec un taux de 72% représentant un montant annuel des dépenses s élevant à 261,87 milliards DA, contre ceux venus du milieu rural avec une consommation de 101,63 milliards DA par an, soit un taux de 28%. Des chiffres donc qui confirment que les citoyens issus des zones urbaines où le taux de concertation des populations est important sont plus accros aux achats vestimentaires. A contrario, la tendance est moindre chez les résidents des milieux ruraux, comme le constate l étude de l Office des statistiques. Une comparaison entre les deux périodes d avant 2000 et celle d après fera apparaître que le montant global des dépenses des familles représentant une consommation annuelle en la matière, que les budgets inhérents à l habillement et la chaussure ont triplés. Farid Guellil Lundi 6 juillet 2015 BOTULISME À BATNA Le cachir avarié derrière le décès de deux personnes 3 La consommation de produit avarié (le cachir) est derrière le décès récent de deux personnes à Batna, a confirmé, dimanche à Alger, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf. "Nous déplorons deux décès parmi les personnes admises à l hôpital de Batna à cause de la consommation d un produit avarié qui est le cachir", a indiqué Boudiaf lors d une visite d inspection dans la wilaya d Alger, en compagnie du ministre des Transports Boudjemaâ Talai et du wali Abdelkader Zoukh, à l occasion de la commémoration du 53e anniversaire de l indépendance. "Deux patients ont reçu des soins et ont pu quitter l hôpital tandis que les autres sont toujours en observation et leur état est stationnaire", a précisé le ministre. Pour rappel, un homme de 66 ans, admis le 23 juin dernier au CHU de Batna en compagnie de huit autres personnes suspectées d avoir contracté le botulisme, est décédé vendredi matin au service réanimation. Il s agit du 2ème décès causé par le botulisme, un enfant de 11 ans, résidant dans la commune de Kaïs (Khenchela), ayant aussi perdu la vie, jeudi après-midi dans le même CHU, victime de la même maladie paralytique, provoquée par la consommation de cachir ou du pâté de volaille avariés. Des quantités du produit incriminé dans cette affaire ont été saisies à Batna et Khenchela, a assuré Boudiaf, invitant les citoyens à être plus attentifs à la qualité des produits qu ils consomment en vérifiant surtout leur étiquetage et s assurer de la date de péremption. Les brigades de contrôle de la direction régionale du commerce de Batna ont saisi, depuis le début du mois de ramadhan le 18 juin dernier, près de 44 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation en vente dans les wilayas de Batna, Khenchela, Oum El Bouaghi, Constantine, Tébessa et Biskra, avait indiqué samedi dernier le directeur régional du commerce, Brahim Khidri. La marchandise saisie, d une valeur estimée à plus de 17 millions de dinars, est constituée de viandes, de pâtisseries, de boissons gazeuses et autres produits fortement demandés durant le mois de jeûne, avait-il précisé. "La santé est un tout et l hygiène alimentaire en fait partie", a souligné Boudiaf. BEM Un taux de réussite en deçà des attentes Quel est le secret d'un tel taux lorsqu'on sait que l'année scolaire a connu moult perturbations et que les élèves ont été privés de cours pendant plus de trois mois ' Le département de Nouria Benghebrit est très fier des résultats obtenus aux épreuves de fin de cycle primaire et ceux enregistrés au BEM. Mais ce n'est guère le cas des syndicalistes et des représentants des parents d'élèves qui évoquent une dégradation du niveau des écoliers. Ainsi, après une attente qui aura duré quelques jours, les résultats du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) ont été dévoilés avant-hier par l'onec via son site Internet. La wilaya de Tizi-Ouzou vient de ravir, une nouvelle fois, la 1re place au niveau national à l'examen du BEM, avec une moyenne de 67%. Le taux général de réussite au Brevet de l'enseignement moyen (BEM) est de 53,97% pour la session de 2015, a annoncé le ministère de l'éducation nationale. Toutefois, l'association nationale des parents d'élèves s'inquiète du devenir des 46% d'élèves recalés, et a reposé la problématique de l'orientation scolaire. Dans ce sillage, joint par téléphone, hier, le président de l'association, Khaled Ahmed nous a affirmé «les échecs au BEM annoncent, malheureusement, un grand nombre de déperditions».pour le président de cette association, une grande partie de ces recalés n'auront pas la chance de repasser le BEM en tant que scolarisés, ni encore s'orienter vers la formation professionnelle. «Les élèves ayant plus de 16 ans seront exclus des établissements scolaires. Et nous savons que la plupart ne se bousculent pas aux portes des centres de formation professionnelle», soutient Khaled Ahmed qui s'inquiète du devenir des plus de 16 ans n'ayant pas réussi au BEM et n'ayant pas la possibilité de refaire l'année. Selon cette association, le taux «élevé» d'échec au BEM s'explique par les importants effectifs d'élèves qui arrivent du primaire sans réellement maîtriser les connaissances de base. La correction pendant le Ramadhan, à elle aussi, été remise en cause par le président de l'association. Aussi, notre interlocuteur s'est interrogé sur la faille entre les notes des trois trimestres et celle du BEM. «Je trouve bizarre que les notes sont si différentes», a-t-il dit. Pour ce qui est des orientations, Khaled Ahmed a appelé les enseignants à respecter le choix des élèves. Il reproche à la commission chargée de l'orientation de ne pas consulter les avis des parents d'élèves. De surcroît, l'interlocuteur a lancé un appel pour ne plus prendre en considération le système des quotas. De son côté, le président du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique, (Snapest), Meziane Meriane a estimé que le taux de réussite au brevet de l'enseignement moyen ne répond pas aux attentes des parents d'élèves et des pédagogues.contacté hier par nos soins, Meziane Meriane a considéré que "ce taux est loin d'être satisfaisant". "Le nombre d'élèves qui ont obtenu le BEM n'est pas important, comparativement à l'encadrement", a souligné notre interlocuteur. Il a en outre précisé que ce taux concerne seulement l'examen du BEM, sans pour autant compter les moyennes générales obtenues au cours des trois trimestres. "Il reste beaucoup à faire pour améliorer le niveau de nos élèves", préconise le président du Snapest, Meziane Meriane. S'agissant des raisons de ce taux bas, le syndicaliste a indiqué que le faible niveau des élèves est le principal fléau qui gangrène l'école. «Les élèves sont inconscients de leur avenir, ils se contentent d'avoir de bonnes notes durant les trois trimestres et s'en fichent pas mal des résultats de l'examen final», a indiqué Meriane. Pour ce qui est de l'orientation, notre interlocuteur a regretté l'absence de tests psychotechniques. «Nous appelons le ministère de l'éducation nationale à instaurer ces tests afin d'assurer l'avenir de nos élèves. Un élève mal orienté est un échec pour la société», a-t-il précisé. Lamia Boufassa

4 4 Lundi 6 juillet 2015 Dossier réalisé par Ines B. DOSSIER ÉCONOMIQUE La loi de finances complémentaire fait toujours débat. Celle de cette année est très spéciale, car elle intervient dans un contexte particulier, marqué par la baisse des cours du pétrole. La volonté du gouvernement à faire face à cette situation fait que la LFC-2015 a été élaborée minutieusement et comporte plusieurs mesures, dont certaines ont été fixées dans l'avant-projet de loi. Certaines dispositions font le bonheur des uns, et le malheur des autres. Outre les économistes, les informations qui circulent autour de cet avant-projet de loi a même fait réagir les partis politiques. À l'exemple de la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, qui n'a pas caché son inquiétude face aux échos qui lui arrivent concernant la loi de finances complémentaire «Les informations, dont nous disposons sur la LFC-2015 et la LF-2016 sont pour nous une source d'inquiétude», a-t-elle dit récemment lors de la célébration du 2 e anniversaire de la création de son parti. Pour la «patronne» du PT, le gouvernement peut gagner de nouvelles ressources en «combattant les nouveaux riches, en luttant contre la corruption et LFC-2015 Une loi sous haute tension en instituant une taxe sur la fortune». Elle propose également de réduire la facture des importations, appelant à combattre tous les aspects de corruption et de dilapidation des deniers publics. Des propositions qui semblent venir un peu en retard, car la loi de finances complémentaire de 2015 est ficelée, selon certaines sources. Pour les entreprises, cette LFC est une bouffée d'oxygène avec la réduction de la TAP de 2 à 1%. En fait, pour développer les capacités financières et de production des entreprises nationales, le gouvernement serait prêt à consentir une réduction de la taxe sur l'activité professionnelle (TAP) à 1% sur le chiffre d'affaires des entreprises, au lieu de 2%, actuellement. Mais c'est une mauvaise nouvelle pour les communes, car la TAP représente l'essentiel de leurs recettes budgétaires car une telle mesure, s'il elle venait à être prise risque de déséquilibrer dangereusement les finances des communes. La loi de finances complémentaire (LFC) 2015 propose également d'introduire des mesures incitatives pour la production nationale et d'instaurer des mesures de rigueur budgétaire à travers notamment des hausses d'impôts. Selon une analyse publiée sur le site TSA, le gouvernement recherche deux principaux objectifs : adapter le budget en tenant compte de la forte baisse des prix du baril de pétrole, corriger des erreurs gouvernementales (et monumentales) passées et modifier les mesures jugées antiéconomiques comme le taux de l'impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS). Évitant de mettre la charrue avant les bœufs, le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, tente de calmer les esprits en insistant sur le fait que le texte de ce projet de loi était toujours en cours d'élaboration et d'examen par le gouvernement, ajoutant que toutes les propositions étaient en cours d'étude concernant leur contenu et leurs retombées. "Nous ne pouvons pas parler de projet de LFC du moment qu'il n'est pas encore finalisé et que le gouvernement ne l'a pas encore achevé", a-t-il insisté ajoutant que "tout ce qui a été dit (par des médias) sur ce projet relève de la spéculation". Notons à la fin que la loi de finances complémentaire (LFC) 2015 sera adoptée par ordonnance présidentielle. La procédure nécessitant le passage par le Parlement n'étant pas adaptée, selon notre source, à l'urgence de la situation dans laquelle se trouve le gouvernement actuellement. Le président de la République pourra, ainsi, la signer dans les semaines qui viennent, sans attendre un débat à l'apn et au Sénat. I. B. Pourquoi une loi de finances complémentaire On sait bien que les lois de finances "déterminent, pour un exercice (une année civile), la nature, le montant et l'affectation des ressources et des charges de l'état, ainsi que l'équilibre budgétaire et financier qui en résulte" (article 1 de la loi organique relative aux lois de finances du 1 er août 2001). Ce sont des lois ordinaires, mais qui sont adoptées selon une procédure de vote spéciale. En France, il existe plusieurs types de loi de finances, qui font tous l'objet d'un vote du Parlement en tant qu'autorité budgétaire : la loi de finances initiale (LFI) autorise notamment la perception des ressources de l'état et des impositions de toutes natures attribuées à des personnes morales autres que l'état, les lois de finances rectificatives (LFR) ou "collectifs budgétaires" modifient en cours d'année les dispositions de la LFI, la loi de règlement arrête le montant définitif des recettes et des dépenses du budget, ainsi que le résultat budgétaire (déficit ou excédent) qui en découle. Le champ des lois de finances comprend un "domaine réservé", sur lequel d'autres lois ne peuvent intervenir : notamment la détermination des ressources et des charges de l'état pour l'année à venir. Elles partagent aussi avec les autres lois plusieurs domaines. Elles peuvent ainsi comporter des dispositions fiscales n'ayant pas d'impact financier sur l'année suivante, et définir les modalités de répartition des dotations de l'état aux collectivités territoriales. Les lois de finances répondent à des règles de vote et de présentation très strictes. Le Parlement dispose d'un délai de 70 jours pour se prononcer Phs : DR sur les projets de loi de finances initiale et les projets de loi de finances rectificatives. L'Assemblée nationale bénéficie du privilège d'être toujours saisie en premier de ces textes. En Algrie Selon les informations qui circulent ces derniers temps, le projet de LFC 2015 prévoit de nouvelles taxes sur les ventes de véhicules neufs, lesquels vont coûter encore plus cher. Ces taxes varient de DA pour un véhicule essence de petite cylindrée 800 cm 3 (0,8 l) à DA pour une voiture, dont la cylindrée est supérieure à cm 3 (2,5 l). Les taxes sur les véhicules diesel sont plus élevées que celles sur les véhicules essence. Elles varient entre DA pour un véhicule, dont la cylindrée est inférieure à cm 3 (1,5 l) et DA pour des cylindrées supérieures à cm 3 (2,5 l). Les véhicules de transport de voyageurs sont également taxés entre DA et DA en fonction du nombre de places. Par ailleurs, le projet prévoit également la hausse des taxes d'habitation et d'enlèvement des ordures. Les Algériens vont donc payer plus pour l'enlèvement des ordures ménagères. Les taxes à payer commencent à partir de DA par local à usage d'habitation et la «routine» des lois de finances additionnelles a essentiellement servi, au cours des dernières années, à alimenter une véritable dépense de l'état algérien. Lorsque la conjoncture l'oblige, recourir à une loi de finances complémentaire est l'une des solutions du gouvernement pour faire face à de nouvelles dépenses et à une nouvelle situation économique. On se souvient, en 2013, même si l'annulation du projet de loi de finances complémentaire (LFC) pour 2013 avait provoqué des inquiétudes légitimes au sujet du bon fonctionnement des institutions gouvernementales, cette décision s'est avérée finalement une très bonne nouvelle pour la santé de nos finances publiques. On comprendra mieux le contexte dans lequel est intervenue cette décision si l on se rappelle que les dépenses de fonctionnement de l'état sont en pleine explosion depuis plus de 6 ans. Entre peuvent atteindre DA par local, à usage industriel commercial, artisanal ou assimilé produisant des quantités de déchets supérieures aux ménages, selon le texte. L'avant-projet de la LFC-2015 prévoit aussi une hausse des taxes d'habitation. Ces taxes varient entre 300 DA et DA. Les habitants des communes d'alger, Oran, Constantine et Annaba payeront des taxes d'habitation plus élevées que ceux des autres villes. Le même texte prévoit une hausse de l'impôt sur le patrimoine et précise que les immeubles sont estimés d'après leur valeur vénale, déterminée par une commission interministérielle. Cet impôt varie de 0,5% du montant de la valeur du patrimoine dont la valeur est supérieure ou égale à 100 millions DA jusqu'à 1,75% du montant du patrimoine, dont la valeur est supérieure à 450 millions de dinars. L'impôt sur le patrimoine a été instauré en 1993 et s'applique «aux biens réels immeubles bâtis et non bâtis, les droits réels immobiliers, certains biens meubles tels que les véhicules de luxe, 2007 et 2012, elles ont pratiquement été multipliée par 3, passant de 22 milliards de dollars à 65 milliards de dollars. Alors que les lois de finances initiales adoptées en début d'année étaient en général assez «sages» sur le chapitre de la dépense, ce sont les lois de finances complémentaires qui constituent souvent l'instrument privilégié de l'état. L'abandon du projet de LFC en 2013 était donc une bonne nouvelle, qui n'était qu'un sursis, puisque le Premier ministre annonçait que toutes les mesures prévues au titre de la LFC-2013 seront finalement inscrites dans le projet de loi de finances pour Synthèse I. B. De nouvelles taxes sur les ventes des véhicules neufs? bateaux de plaisance, chevaux de course», précise le texte. Aussi, la LFC-2015 devrait introduire plus de souplesse sur les investissements, qui constituent la dernière planche de salut pour l'économie algérienne. Et pour attirer les investisseurs étrangers en Algérie, le gouvernement offre surtout un régime fiscal très souple et poursuit son action d'assainissement du climat des affaires tout en offrant des garanties aux investisseurs. La loi de finances complémentaire 2015 prévoit une nouvelle taxe qui sera appliquée sur les opérateurs économiques ayant bénéficié de terrains à usage industriel sans pour autant lancer les travaux de leurs projets. Certains spécialistes trouve en cette LFC des contradictions qui peuvent heurter la sensibilité des Algériens puisque, paradoxalement, le nouveau régime fiscal fixé dans cette LFC fait plus de cadeaux aux étrangers qu'aux Algériens qui se verront obligés de payer de nouvelles taxes, alors que les investisseurs étrangers auront plus de souplesse. I. B.

5 DOSSIER ÉCONOMIQUE Dossier réalisé par Ines B. Lundi 6 juillet Le Courrier d'algérie : Le gouvernement algérien a approuvé dernièrement l'avant-projet de loi de finances complémentaire Le ministre des Finances a refusé de confirmer certaines révélations sur le projet qui ne sont, selon lui, que des «spéculations». Dans quelle conjoncture cette loi de finances complémentaire a été préparée? Mourad El-Besseghi : Il faut tout d'abord dire que la loi de finances complémentaire 2015 (LFC-2015) est encore au stade de projet et tant qu'elle n'est pas publiée, tous les commentaires sont fondés sur des informations glanées çà et là, mais qui sont hautement plausibles compte tenu des déclarations politiques. Elle sera certainement promulguée sous la forme d'ordonnance au cours de l'intersession parlementaire sans un débat avec les partis concernés, ce qui ne concourt pas à l'adhésion des principaux intervenants dans la machine économique. Cette LFC a été rendue nécessaire pour corriger et ajuster la loi de finances 2015 qui a été pensée et conçue dans une autre conjoncture. La chute drastique des prix des hydrocarbures durant la deuxième moitié de l'année 2014, qui perdure encore, et qui semble s'installer dans la durée, a incontestablement des conséquences sur les politiques économiques du pays. L'économie algérienne étant fortement dépendante des recettes tirées de cette matière, toutes les politiques économiques sont à reconsidérer compte tenu de cette nouvelle donne. De surcroît, lorsqu'on sait qu'avec l'exploitation intensive du gaz de schiste, les États- Unis sont passés d'une position d'importateur net en hydrocarbures au rang de premier producteur mondial d'or noir devançant, pour la première fois dans l'histoire, l'arabie saoudite et la Russie. Dégageant désormais des excédents, les tats-unis sont en mesure d'offrir des quantités additionnelles dans un marché caractérisé par une surabondance de l'offre, alors qu'ils représentaient un consommateur pesant sur le marché. En conséquence, les spécialistes prédisent au mieux une stabilisation des prix du baril autour des 60 dollars pour les trois prochaines années. Il est donc tout à fait normal de corriger et d'ajuster nos politiques économiques. Tout ceci pour dire que la loi de finances complémentaire 2015 est un passage obligé. Des informations et révélations se sont multipliées ces derniers jours. L on parle de révision des taux d'ibs (Impôt sur les bénéfices des sociétés) et de la TAP (Taxe sur l'activité professionnelle) dans le but d'encourager la production nationale comme annoncé par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le 25 mai, MOURAD EL-BESSEGHI, ANALYSTE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER, AU COURRIER D'ALGÉRIE : «Nous sommes obligés de passer à la rigueur budgétaire et fiscale» lors d'une rencontre avec les cadres du secteur de l'énergie. Qu'en pensezvous? Comme attendu, la principale mesure concerne l'encouragement de la production nationale à travers un train de mesures incitatives (fiscales et autres), pour conforter les entreprises de production qui pourraient contribuer à la réduction des importations des produits de consommation. Selon les informations largement rapportées par la presse, le taux de l'impôt sur le bénéfice des sociétés, IBS, sera revu à la baisse pour les activités de production de biens, de bâtiment et de travaux publics (BTP) et du secteur du tourisme qui passera de 23% à 19%. Il y a donc la restauration de l'ancien taux en vigueur avant la loi de finances 2015 qui a unifié le taux pour toutes les catégories d'entreprises mettant sur la même ligne le producteur créateur de richesses et pourvoyeur d'emplois et les autres catégories d'entreprises (Importations, services, commerciales). D'ailleurs, pour ces dernières, ce taux sera désormais de 27%, soit plus de 2% par rapport à l'ancien taux, auxquelles elles étaient assujetties, avant la loi de finances Sur le plan pratique, certaines personnes morales exercent à la fois deux activités qui relèveraient en termes d'ibs de deux taux différents. Comment vont-elles se retrouver? Elles seraient obligées de tenir une double comptabilité et séparer les activités pour soumettre leurs résultats au taux d'ibs approprié. Le non-respect de cette obligation va entraîner systématiquement l'application du taux de 27% sur la totalité de l'activité. En ce qui concerne la TAP (taxe sur l'activité professionnelle) qui touche les recettes brutes réalisées par les contribuables et qui est fixée à 2% sur le chiffre d'affaires, elle est également ramenée à un taux de 1% pour les activités de production de biens, sans que celles-ci ne puissent avoir la possibilité de bénéficier des réfactions (réduction de l'assiette ou de la base imposable) prévues actuellement et qui sont en général de 30%. Par contre, les activités du BTP sont maintenues à 2%, mais bénéficient d'une réfaction (réduction de la base imposable) de 25%. Il faut préciser qu'il s'agit d'un impôt perçu au profit quasi-exclusif des collectivités locales et sa réduction pourrait affecter les finances locales, notamment pour les communes «pauvres». À moins qu'il ne soit compensé par d'autres types d'impôts et de taxes. Par ailleurs, afin de réduire les importations de produits finis et d'augmenter sensiblement leurs prix, toutes les domiciliations pour les importations de marchandises seront soumises à une taxe de 1% du montant de l'importation, avec un seuil minimal de dinars. Cette taxe est actuellement de dinars, quel que soit le montant de l'importation. À signaler, au passage, que cette taxe est de 3% pour l'importation de services et ne subira aucun changement. Ces augmentations vont certainement se répercuter rapidement sur les prix des produits de consommation. Déjà, pour les quatre premiers mois de l'année en cours, selon l'office national des statistiques (ONS), le taux d'inflation a avoisiné les 5%. Il est donc attendu une augmentation sensible de ce taux d'inflation cadré à 3% dans la loi de finances pour 2015 et qui devra être révisé à la hausse. On parle également de la rationalisation de la consommation du carburant par la mise en place d'une carte de carburant. Qu'en pensez-vous? On ne sait pas s'il s'agit d'une rationalisation ou d'un rationnement, mais ce qui est certain c'est que cette carte va engendrer des pratiques malsaines (favoritisme, clientélisme, corruption, etc.). Fixer un plafond de consommation au-delà duquel le carburant coûterait plus cher, serait une source de problèmes inextricables. Outre la difficulté technique pour sa mise en place dans un délai irréaliste, le calcul de la consommation qui devrait être fait pour chaque type de véhicules, n'est pas une mince affaire. L'arrêté interministériel (Finances-Énergie) qui devrait prendre en charge cet aspect et qui doit être publié bien avant le démarrage effectif, prévu pour le 1/1/2016, serait certainement attendu avec beaucoup d'intérêt et de crainte, en raison de sa complexité technique. La réalité incontournable à laquelle l on ne peut se substituer, c'est que les prix des carburants doivent être augmentés progressivement sur une période moyen terme afin de refléter le prix réel. La technique consisterait à supprimer graduellement les soutiens de l'état aussi bien pour le producteur que le consommateur. C'est la seule manière de juguler les fuites préjudiciables que nous connaissons à nos frontières. Mais, aussi, il faut bien réfléchir pour certaines catégories de consommateurs telles que l'agriculture, le transport en commun et le transport des marchandises pour éviter des «poussées inflationnistes» sur l'ensemble des autres produits. Plusieurs taxes et impôts ont été maintenus en vigueur, amendés ou institués à destination des ménages et des entreprises. Les taxes foncières, taxes sur les déchets ménagers ou sur l'acquisition de voitures sont, entre autres, concernées. Quel commentaire faites-vous dans ce sens? Les taxes d'enlèvement des déchets ménagers et les taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties sont perçues exclusivement au profit des communes et leur relèvement est en principe destiné à compenser l'impact généré par la réduction de la TAP au profit des entreprises de production. Il en est de même pour l'impôt sur la fortune qui connaîtra un réaménagement par le relèvement du seuil plancher passant de 50 millions de dinars à 100 millions de dinars. À noter que le cinquième des recettes tirées de cet impôt est recouvré pour le compte des communes. Outre la hausse substantielle des tarifs de la vignette auto, les automobilistes devront payer davantage leurs carburants s'ils dépassent un certain plafond de consommation. La taxe sur les véhicules neufs (de tourisme, utilitaires et de transport de personnes), importés ou acquis localement, est fortement revue à la hausse, avec des augmentations de l'ordre de 30 mille dinars à 100 mille dinars, selon le type de véhicules. Le gouvernement prévoit aussi à travers la LFC 2015 de continuer d'exempter les médicaments de taxes sur la valeur ajoutée (TVA), mais de taxer certains produits au taux normal de 17%. Est-ce une bonne mesure, selon vous? La facture des produits pharmaceutiques importés a toujours été lourde puisqu'elle a atteint 2,6 milliards de dollars en 2014, contre 2,3 milliards en 2013, soit une augmentation de plus de 10%. La diminution observée pour les quatre premiers mois de l'année 2015 par rapport à la même période de l'année écoulée est à analyser avec beaucoup de circonspection pour ne pas verser dans des conclusions hâtives de rationalisation et autres. Cette facture est incompressible et les seules alternatives crédibles pour la réduire seraient de booster la production nationale par l'encouragement de l'acte d'investir dans la fabrication de produits pharmaceutiques, mais aussi d'agir sur les prix à l'importation, car, selon certains spécialistes, les laboratoires étrangers nous facturent 30 à 40% plus cher que nos pays voisins. Sur le plan fiscal, le médicament a toujours bénéficié de l'exemption de la TVA à l'exception des médicaments de confort qui sont soumis à la TVA et qui devrait être assujettis désormais au taux normal de 17%. À préciser que les médicaments de confort concernent tous les articles médicamenteux qui ne disposent pas d'effet thérapeutique avéré. Par exemple, les vitamines peuvent être concernées si les spécialistes considèrent que leur efficacité n'est pas d'ordre thérapeutique. Pour le citoyen, qui est couvert par une assurance sociale, l'impact de cette mesure sera très faiblement ressenti, à l'exception des personnes qui ne sont couvertes et pour lesquelles d'autres dispositifs de soutien sont prévus. La loi de finances complémentaire touchera aussi aux travailleurs étrangers, qui devront obligatoirement détenir un permis de travail à partir de juillet Les employeurs devront compter DA par permis, ce qui engendrait pour le Trésor public une recette de 600 millions DA. Qu'en pensez-vous? Il y a une série de mesures de ce genre, destinées à mobiliser des ressources oisives comme c'est le cas des documents délivrés par les médecins-vétérinaires ou sur les navirescorailleurs. D'autres mesures sont prévues en direction de ceux qui travaillent dans l'informel pour les encourager à s'inscrire dans la sphère réelle. Si toutes les révélations de la presse venaient à se confirmer avec la publication du projet de loi, est-ce que ces mesures seront, selon vous, bénéfiques pour l'économie du pays? Certainement, il n'y a pas d'autres alternatives, nous sommes obligés de passer à la rigueur budgétaire et fiscale, d'enclencher un programme pour la diminution des dépenses de l'état, de mettre en œuvre des actions pour réduire la consommation, d'encourager la production nationale industrielle et agricole qui contribuera à la stabilisation des prix pour freiner à court terme l'augmentation des salaires. Nos attitudes ont toujours été irrationnelles dès lors qu'une certaine aisance s'installe. L'euphorie passée, c'est dans ces situations où l'on doit se remettre en cause, sans hésitation, et initier des actions porteuses de croissance. Entretien réalisé par I. B.

6 Lundi 6 juillet Ph : DR GHARDAÏA ORAN RÉGIONAL BOUMERDÈS Secousse tellurique de 3,1 Une secousse tellurique de magnitude 3,1 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée samedi à 21h09 à Boumerdès, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L'épicentre de la secousse a été localisé à 01 km au nord de Boumerdès, précise la même source. RAMADHAN Une occasion propice pour revivifier des traditions et valeurs ancestrales Le mois de Ramadhan constitue pour la population ghardaouie une occasion propice pour perpétuer d'anciennes traditions ancestrales incitant à la générosité, à la solidarité et à la cohésion sociale. Très attachées aux valeurs et traditions sociales, les familles ghardaouies dans leurs différentes composantes culturelles accordent une grande importance au mois du Ramadhan, pour revivifier, surtout pour les repas de rupture de jeûne, des rituels anciens gardés à travers les siècles. Des plats traditionnels locaux, dont les recettes se transmettent de mère en fille depuis la nuit des temps, sont proposés à la dégustation à chaque célébration, notamment le dixième jour, la nuit de mi-ramadhan et la nuit du destin (27 e jour du mois sacré). Suite en page 8 BOUIRA Près de repas servis durant la première quinzaine du mois sacré Le maire de Djebahia rend le tablier Le président de l'assemblée populaire communale de Djebahia, municipalité situé à 15 kilomètres au nordouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, M. Djemaa a déposé sa démission ce samedi avons-nous appris hier de sources locales. Nos sources précisent que le premier magistrat de la commune de Djebahia a motivé sa décision par des raisons de santé. Seulement les vraies raisons qui ont poussé le désormais ex-maire de cette municipalité sont toutes autres, selon des sources proches de la même assemblée M. Djemaa aurait subi des pressions de la part de certains décideurs au niveau local. D'autres sources nous informent que le maire avait affiché des oppositions dans des affaires liées au bradage des terres agricoles sur le territoire de la municipalité. Ce qui a créé un climat de tensions et des malentendus entre lui et certaines personnes, notamment des notables de la région. Le maire démissionnaire est l'un des premiers présidents de l'assemblée populaire de la commune de Djebahia à s'opposer au bradage des terres agricoles, en se battant avec les moyens que lui confère la loi contre des promoteurs immobiliers peu scrupuleux. Appuyé par la population locale l'exmaire de Djebahia avait empêché, tout au début de son mandat à la tête de cette assemblée, l'implantation de logements sur une parcelle de terrain agricole par un promoteur qui est un des notables de la région. Nos sources précisent cependant que l'ex-président d'apc de Djebahia était quelque peu lâché par la population locale ces derniers mois. Les citoyens sortaient dans la rue pour exiger, à travers des actions musclées, une meilleure prise en charge de leur commune sur plusieurs plans, ce qui a certainement poussé M. Djemaa à jeter l'éponge. Soulignons que la démission en question est sur le bureau du premier magistrat de la wilaya, M. Masakri en l'occurrence. Omar Soualah Près de repas ont été servis durant la première quinzaine de ramadhan au niveau du restaurant d'el Iftar "Maïdate El Hilal" chapeauté par le bureau d'oran du Croissant-Rouge algérien (CRA), a indiqué avant-hier, ce dernier. Ce restaurant a été mis à la disposition du CRA par la commune d'oran, pour la bonne marche de cette opération de solidarité. Entre 300 et 350 repas sont servis quotidiennement dans ce restaurant ouvert au centre-ville spécialement à l'occasion du mois sacré, a-t-on ajouté de même source. Des repas chauds et complets sont offerts aux gens de passage (voyageurs, notamment), aux sans domicile fixe (SDF), aux familles démunies et aux réfugiés présents sur le sol de la wilaya, a-t-on fait savoir. Pour le "s'hour", des repas à emporter sont aussi distribués aux citoyens et aux familles dans le besoin, en plus des SDF et des réfugiés. Une cinquantaine de familles démunies s'y présentent pour bénéficier de ce repas. Le CRA a mobilisé huit cuisinières et une cinquantaine de jeunes, dont des secouristes et des bénévoles, pour les besoins de cette opération de solidarité.

7 8 Lundi 6 juillet 2015 RÉGIONS GHARDAÏA Suite de la page 7 Les familles de cette région très attachées à ces traditions inculquées de génération en génération veillent à ce que chaque nuit soit marquée différemment des autres de ce mois sacré, en proposant des mets spéciaux copieux pour chaque nuit et dont les méthodes de préparation, les ingrédients et surtout les astuces des goûts et des arômes sont jalousement gardés. En effet, la nuit du dixième jour du Ramadhan est majestueusement rehaussée par El Baghrir (crêpes) au miel et la nuit du mi Ramadan (15e jours) est marquée par la préparation d'un couscous garni à la viande de chamelon. Tandis que la nuit du 27e jour de Ramadan (Lailet Al Qadr) est célébrée par la préparation de plat de "Chakhchoukha arrosée au jus de datte". Selon la tradition, ces mets appétissants, une fois préparés, sont distribués pour les passants, les amis et échangés entre familles de différents quartiers sans distinction. Les visites nocturnes entre proches, voisins, familles et amis tout au long du mois sont fréquentes. Outre, les actes de solidarité, d'entraide et de bienfaisance qui caractérisent les familles Ghardaouies, elles incitent également leurs enfants à faire le jeûne en leur offrant des petits cadeaux et en préparant un met ( Arfis) célèbre dans la région. À l'instar des différentes régions du pays, les mosquées disséminées dans la wilaya de Ghardaïa enregistrent une affluence record de fidèles durant ce mois sacré. Elles sont, à cette occasion, entretenues, encensées et parfumées. Ainsi, les croyants emplissent ces moquées, prient et suivent des conférences religieuses et médicales organisées par des spécialistes, notamment des diabétologues et nutritionnistes pour sensibiliser la population âgée sur le comportement à prendre durant ce mois. Le mois CHLEF de jeûne à Ghardaïa se vit dans la pure tradition de l'abstinence, de la simplicité et cela malgré la rudesse du climat. Ainsi ce mois sacré marque aussi "la réconciliation" des Ghardaouis avec l'habit traditionnel tout âge confondu, scintillent dans leurs Gandoura mettant en valeur le talent et le savoir-faire des artisans et couturiers de la région, pour préserver l'aspect traditionnel de l'habit de la région. Parmi les autres traditions religieuses perpétuées lors de ce mois sacré, figure celle consistant à lire et psalmodier le Saint Coran en groupe durant tout le mois, sans interruption sauf pour les cinq prières, dans les différentes mosquées, notamment Ibadite. La récitation des versets du livre saint, commence la veille de Ramadhan en petits groupes, chaque groupe se fait relever par un autre sans interruption de nuits comme de jours et à chaque fois que l'ensemble des versets du livre saint, sont récités, on recommence. "La récitation du coran sans interruption sauf pour les prières et le moment du F'tour, est considérée comme la reviviscence du souvenir de la révélation du Coran durant ce mois sacré, sur la personne du prophète (QSSSL)", ont expliqué des cheyoukh de la région. Ces diverses traditions et pratiques constituent un ciment de cohésion sociale et une fortification du tissu social dans la région de Ghardaïa. ACHATS DE L'AÏD Une tradition qu'il faut respecter à n'importe quel prix Àl'approche de l'aïd, les commerces et marchés à travers la wilaya de Chlef, connaissent un regain d'activité avec l'afflux de familles entières, soucieuses d'effectuer des achats de vêtements pour leurs enfants qu'ils porteront le jour J. Pour cela les chefs de familles doivent consentir des sacrifices financiers pour maintenir les traditions et faire plaisir à leurs enfants. Mais à quel prix! Si pour cette année ; le marché est inondé par les vêtements et chaussures importés de Turquie ou de Chine avec des marques souvent contrefaites, les prix proposés sont inaccessibles pour de nombreuses familles, notamment pour celles qui a en charge plusieurs enfants à vêtir. Il faut souligner la faiblesse de la production nationale en ce qui concerne le prêt-à-porter, et la chaussure ne laisse guère le choix aux familles de «se rabattre» sur les produits importés. Entre boutiques de luxe, vêtements chinois, turcs et friperie, les rues et les ruelles de la ville de Chlef grouillent de monde. Certains parents ont déjà fait les achats de l'aïd, avant même d'entamer le mois de Ramadhan pour éviter les bousculades, mais surtout l'augmentation des prix des articles vestimentaires à l'approche de l'aïd. Exposées dans les vitrines ou sur les étals, les tenues vestimentaires sont disponibles en termes de quantité, mais en termes de qualité, seuls les magasins des quartiers chics des grandes cités urbaines offrent des articles de marque française ou italienne. D'ailleurs, les prix renseignent sur la qualité et par conséquence, la provenance du produit. C'est dire que la diversité des vêtements et les prix affichés Ph : DR repoussent les petites et moyennes bourses qui ont dû dépenser beaucoup pour le mois sacré. Apostrophée au niveau d'une ruelle très animée située du centreville de Chlef appelée communément «rue des kabyles» un retraité de l'éducation, accompagné de sa femme et de ses quatre enfants (trois filles et un garçon), s'est plaint de la flambée des prix du prêt-àporter pour cette année contrairement à l'année précédente où les prix étaient plutôt abordables. «Voyez-vous nous dira-t-il voilà bientôt trois heures que je fais du lèche-vitrine, dans l'espoir de trouver des vêtements de bonne qualité, mais surtout à portée de ma bourse, mais en vain!». Bien entendu, il y a ceux ou celles qui recherchent la marque et ne sont nullement regardants sur les prix prohibitifs affichés dans les vitrines. C'est le cas d'un couple de médecin ayant à charge deux jolies petites filles à qui nous avons demandé, si les prix des vêtements haut de gamme ne sont pas assez chers. «en effet pour cette année nous avons consacré près de dinars pour l'achat de vêtements et souliers neufs pour nos deux filles, contrairement à l'année passée où nous avons consacré un budget de moins de trois millions de centimes pour habiller nos enfants». Cependant devant cette flambée des prix du vêtement, les commerçants invoquent la parité du dinar face à l'euro, sachant que la majorité d'entre eux s'approvisionnent en Turquie. À ce sujet, il faut souligner qu'à l'exception des tissus, des quantités importantes de produits textiles importés arrivent illégalement sur le marché par le biais des valises. La Turquie en est le principal pays fournisseur alimentant aujourd'hui, le marché du vêtement dans notre pays. En l'absence d'un cadre légal permettant au ministère du Commerce d'intervenir, «le commerce du cabas» exerce actuellement une grande influence sur le marché du vêtement et dicte par conséquent la tendance des prix. Ces «beznassias» (terme utilisé pour désigner des individus qui activent dans le marché informel et font du bisness) se déplacent à l'étranger, généralement en Turquie ; en toute liberté avec des visas touristiques, et ramènent avec eux, dans leurs «bagages» divers articles, qu'ils proposent à la vente, à des prix inabordables pour les smicards. Pour ces derniers, les boutiques de friperie demeurent une alternative. Il est vrai que devant la cherté de la vie, particulièrement au cours du mois de ramadan ou la paie d'un chef de famille, ne suffit même pas de nourrir convenablement sa progéniture, la friperie est toute indiquée pour faire plaisir à ses enfants à moindre coût. Au niveau de ces boutiques qu'on peut trouver à chaque coin de rue, le commerce est prospère et on peut rencontrer même des familles «aisées» venir faire leurs emplettes. Cependant malgré les dépenses du Ramadhan, puis celles prévues pour la rentrée scolaire sans omettre le petit budget consacré aux fêtes de mariage ou de circoncision, on peut dire que l'algérien arrive toujours à se débrouiller, la preuve en est que le jour de l'aïd, tous les enfants ainsi que leurs parents fêtent dans l'ambiance et la bonne humeur l'évènement, quitte à contracter des dettes. Bencherki Otsmane TÉLEX DE MÉDÉA Le lait en sachet se fait rare Depuis le début du Ramadan, qui en est aujourd'hui à son 19e jour, le lait en sachet a presque totalement disparu des magasins au niveau de la daïra de Guelb El-Kebir. Les pères de famille font tous les quartiers dans le vain espoir d'acheter les quatre sachets habituels. Les plus chanceux trouvent encore quelques sachets de lait de vache à 45 DA l'unité, c'est cher, mais ça ne fait rien. D'autres se rabattent sur le lait en boites de la nouvelle laiterie de Bousken au prix de 55 DA. Ce dernier produit, a fini aussi par disparaître de tous les rayons des magasins. Y a-t-il grève dans les unités de production de lait ou chez les distributeurs de ce produit? Mais celui-ci est loin d'influer de quelque manière que ce soit sur la disponibilité du lait. Donc, il faudrait peut-être chercher l'explication dans la surconsommation de ce produit pendant le mois de Ramadhan. Et comme le lait ne peut être stocké chez les commerçants, il l'est forcément chez les ménages. Il y a une forte demande en lait pendant le mois de Ramadhan. Les gens le boivent tel quel pour rompre le jeûne, ils consomment aussi avec du pain et gâteaux, chacuns le transforment en dessert sous forme de flan ou d'autres recettes et beaucoup le consomment au S'hor avec le couscous, c'est probablement ce qui expliquerait cela. Z.M. Un taux de 63,43% de réussite au BEM La direction de l'éducation de la wilaya de Médéa, a annoncé le taux de la réussite de l'examen du brevet de l'enseignement moyen (BEM) avec un taux de réussite estimé à 63,43% en se rangeant à la troisième place à l'échelle nationale, avons-nous appris de mêmes sources. Le meilleur établissement en termes de résultats est les deux CEM de la commune de Berrouaghia à savoir Belaïd Abdelkader et Rahamouni Ahmed à environ 27 kilomètres au sud de Médéa, avec un taux de réussite record de 100%. En ce qui concerne les moyennes les plus élevées, quatre élèves ont obtenu une moyenne égale ou supérieure à 19/20. La meilleure note revient à Louked Inès, élève au CEM Moufdi Zkarya à Ksar El-Boukhari, avec une moyenne plus qu'honorable de 19,16/20. Le père de cette brillante élève a affirmé qu'elle s'est toujours donnée à fond pour ses études. Je pourrais dire que ce résultat ne m'a pas vraiment étonné, vu que ma fille a toujours été classée première durant tout son cursus scolaire, mais c'est une nouvelle qui a fait plaisir à toute la famille, a indiqué le père, laquelle rêve de faire des études en médecine. Z. M.

8 RÉGIONS Lundi 6 juillet AÏN TÉMOUCHENT HAMMAM BOU HADJAR La cité des bains fait sa mue au gré des veillées ramadhanesques La ville des thermes se métamorphose, après le f'tour en cette deuxième quinzaine du mois du ramadhan. Les rues deviennent des voies piétonnes et les automobilistes éprouvent des difficultés certaines pour pouvoir circuler au centre ville. Et tout automobiliste, qui essaie d'enfreindre à la règle du bazar, n'est pas le bienvenu et est tenu de rebrousser chemin. Les artères principales changent de design au gré des consommateurs, tous azimuts et des visiteurs venant des localités situées à 12 km, à la ronde. Depuis quelques années, des tronçons de rues sont quasiment squattés par des commerçants occasionnels qui installent leur drugstore sur la chaussée et qui coupent l'accès aux véhicules. À la longue ce bazar offre un look extraordinaire pour les passants. Un jeu de lumière, plaisant et amusant, anime et égaye les devantures des boutiques de l'arrière plan. Les commerçants qui savent appâter les clients s'adonnent aux blagues, aux plaisanteries et aux devinettes. Pour ne pas être piétinés ou gênés, des boutiquiers occupent les espaces devant eux, une manière qui permet, astucieusement, d'éviter des mésententes ou parfois des démêlées avec les nouveaux débarqués. Et chacun trouve son compte dans cet espace, devenu une destinée préférentielle pour les mamans et les enfants. Des étals pour les enfants et les femmes. On cherche les modes et les nouvelles griffes. Certains se réfèrent aux réclames faites par les promoteurs de mode à travers les médias, les chaines privées notamment. À la longue des jeunes exposants excellent dans la manière d'appâter les mamans et les visiteuses. Ils offrent toute la gamme du prêt à porter de telles sortes que le client trouve tout ce dont il a besoin sans aller chercher ailleurs. L'observateur, qui suit de près comment se déroule l'accueil, la présentation des produits exposés et la négociation des prix, constate qu'il y a une nette amélioration de savoir faire. En somme l'expression «chercher à côté» commence à disparaître dans les coutumes commerciales. En peu de temps, le jeune débrouilleur revient avec ce que demande la cliente. Et quand on veut aller en profondeur pour savoir plus on comprend qu'il existe des arrangements tacites entre les commerçants. Souvent il est question de jeunes qui ont des relations familiales et qui trouvent leur compte en s'entraidant. Les retrouvailles font prolonger la fiesta. Le témoin peut aisément apercevoir des groupes de femmes en train de discuter, non pas dans l'intimité mais à haute voix. Dans la foulée, elles échangent des idées quant aux choix des articles, des effets vestimentaires et des accessoires. Certaines n'éprouvent pas de gêne et restent un long moment à discuter devant les boutiques. Question prix, la concurrence est rude et offre l'embarra du choix aux clients qui prennent tout leur temps pour se décider avant d'acheter. Mais dans tout ce décor ramadhanesque, certains jeunes désœuvrés cherchent à jouer l'intéressant quand des jeunes filles passent devant eux. Les salaires moyens ne se pressent pas, ils font le tour de tout le bazar. En somme, les achats moyens, par enfant, varient entre 6000 et DA. Les appréciations varient mais les bas salaires estiment que les prix pratiqués cette année sont hors de leur portée. B. Belhadri HISTOIRE Les enseignements de la bataille de Badr dans la guerre du 1er novembre La zaouïa de Sidi Bouazza El Gherbi est située à 5km au sud- ouest de la ville de Sidi Ben Adda et à 12 km à l'ouest d'aïn Témouchent. Ceux qui veulent s'y rendre empruntent la RN 35 via Sidi Ben Adda ou la RN 96 à partir d'aïn Témouchent. Elle a été réaménagée au début des années 2000 et constitue aujourd'hui une destinée préférentielle pour nombreux disciples qui suivent, selon toute vraisemblance, la tarika tidjania, un rite soufi qui s'étend dans le Maghreb arabe et l'afrique. Depuis «Madjmaâ El Ilm» de ladite zaouïa organise des rencontres à l'échelle locale et nationale à l'occasion des fêtes religieuses et nationales. Le mois du ramadhan est une grande opportunité à saisir par«madjmaâ El Ilm» pour renouer avec les concepts de la tarika tidjania et mettre en valeur les principes civilisationnels de la tarika tidjania, un rite soufi puisé de l'islam. Ainsi la célébration de la bataille de Badr a été commémorée, vendredi dernier en coordination avec la direction des affaires religieuses et du wakf. Des invités de marque, habillés à la traditionnelle, occupaient les devants du podium. La soirée a été animée par le docteur et l'écrivain chercheur en rite soufi, en l'occurrence, Sari Ali Hikmet et deux invités de marque relevant de la grande mosquée d'el Azhar (Égypte). Il s'agit du célèbre «Mokrî» le docteur El Arabi Abou Ria et du docteur Mohamed Ibn El Arabi, le délégué d'el Azhar auprès de l'union européenne. Jouissant d'une très belle voix, Abou Ria a fait savourer l'assistance d'un passage coranique qui correspond à la circonstance. À vrai dire beaucoup auraient aimé le voir continuer mais le calendrier est à respecter par tous. À son tour le délégué d'el Azhar auprès de l'union européenne, a présenté une thématique sortant du cadre pour lequel les gens ont été conviés. Le sujet abordé, d'une importance avéré, certes, avait trait au coran «révélation et enseignement» Il a fait une lecture des grands faits historiques depuis Adam, le père de l'humanité en passant par les prophètes et les envoyés de dieu jusqu'à Mohamed que le salut de Dieu soit sur lui. Le docteur Sari quant à lui, est revenu au vif du sujet en présentant un thème de comparaison entre la bataille de Badr et des séquences puisées de la Guerre de libération nationale. Ce parallèle, ponctué par des exemples édifiants, a fait naître des émotions non des moindres chez beaucoup de moudjahidine de la première heure. Les zaouïas avaient joué un rôle déterminant dans la préservation de l'identité musulmane du peuple algérien, une identité immuable et ineffaçable à travers les âges. B.B. CONSTANTINE en fait un beau cadeau pour les C'est transporteurs et autres usagers en cette fête de l'indépendance du pays. En effet, la nouvelle station urbaine de transport de la rue Zaâmouche a été inaugurée hier par les autorités locales et elle est opérationnelle. Cette nouvelle infrastructure de transport d'une capacité de 300 véhicules se compose de 18 quais d'embarquement et d'une quarantaine d'abribus ainsi que d'aires de stationnement et d'attente de véhicules. Elle est dotée des équipements nécessaires en matière d'accueil et de confort : plus d'une quarantaine d'abribus, des toilettes publiques séparées pour hommes et pour femmes. Aménagée dans un lieu largement ouvert et aéré, la station a pour elle l'avantage d'être située à deux pas des stations actuelles de la gare du chemin de fer et de l'avenue de Roumanie qui abrite la station de bus de Sidi-Mabrouk, et communique avec le centre-ville par la passerelle Mellah Slimane et l'ascenseur qui assure la liaison avec la rue Ben-M'hidi. Pour TRANSPORT La station Zaâmouche opérationnelle La session de formation pédagogique et préparatoire, pour les 370 candidats ayant passé, avec succès, le concours de recrutement d'enseignants (dans les trois paliers) du 27 mai dernier et ce, au lycée des sœurs Fadhila Saâdane, débutera aujourd'hui. Ce regroupement, qui durera deux semaines, sera supervisé par le service inspection et formation de la direction de l'éducation et que les stagiaires seront encadrés par 47 directeurs, inspecteurs et enseignants formateurs des cycles primaire, moyen et secondaire. Ces nouvelles recrues passeront à la fin de ce stage de 15 jours, un examen d'évaluation qui sera sanctionné par un diplôme. La réussite dans cet examen est plus que nécessaire avons-nous appris, et il faut que les stagiaires aient une moyenne de 10, rappel La décision officielle de création de cette nouvelle station urbaine a été prise le 7 mai dernier par le président de l'assemblée populaire communale de Constantine et elle englobe 18 lignes de desserte qui seront assurées par trois bus de l'entreprise de transport constantinois (ETC) appartenant au secteur public et des bus du secteur privé. Ces lignes sont : Zouaghi, Ali-Mendjeli, El-Khroub, Massinissa, Sarkina, Djebel Ouahch, Sidi-Mabrouk, Daksi, Ziadia, Riadh, El Gammas, Sissaoui, Boumerzoug, Bekira, Hamma-Bouziane, Didouche- Mourad (Kessar Leklal et Oued El-Hadjar), Zighoud-Youcef et Béni- Hamidène. Cette station abrite aussi, dans une aire qui leur est réservée, les taxis urbains à destination de Békira, ÉDUCATION 370 postulants en formation dans les épreuves, pour décrocher sa nomination d'enseignant, puisqu'ils sont considérés comme des stagiaires et c'est le diplôme qui en fera des enseignants, à part entière. La formation, en sus de ces deux semaines, se poursuivra durant toute une année, par des stages lors des prochaines vacances scolaires d'hiver, mais, également, tous les après-midi des mardis et samedis, de l'année scolaire. La formation portera sur : comment assurer un bon accueil des élèves, comment préparer les leçons, comment transmettre les connaissances aux élèves, car la majorité des stagiaires sont des universitaires qui ont des connaissances et un savoir certains, mais n'ont pas la pédagogie et la méthodologie idoines. De même que par le module de la Hamma-Bouziane, Didouche- Mourad et Zighoud-Youcef. Cependant, il nous a été indiqué que les taxis opérant à la station Zaâmouche ont été autorisés à assurer des dessertes sur toutes les autres destinations. Mâalem Abdelyakine législation scolaire, l'enseignant sera informé de ses droits et de ses devoirs, dans ce grand milieu de l'éducation. Sur un autre registre, et en ce qui concerne les absences, l'on saura que les stagiaires ont droit à un ensemble de quatre heures d'absence et seulement avec accord de la direction de l'éducation et ce, sur un total de 180 heures de formation et que toute absence hors de ce cadre, privera le concerné du diplôme et par la même de la titularisation dans le poste d'enseignant. Pour rappel, le lycée Fadhila Saâdane' abritera les stagiaires des deux paliers (moyen et secondaire), alors que la formation concernant les postulants du cycle primaire au nombre de 190 se déroulera au CEM Khadîdja. M.A.

9 Ramadhan 2015 LUNDI 19 RAMADHAN 1436 Iftar Imsak Lundi 6 juillet 2015 Alger Oran Constantine Annaba Tizi Ouzou 20h14 20h26 19h59 19h56 20h10 03h36 03h57 03h23 03h15 03h31 11 Redoubler d'effort les 10 derniers jours! 2 e partie Par Allah, c'est une grande occasion dans la vie et une chose dont il faut profiter, pour celui à qui Allah l'accorde. Et la personne ne sait pas si, peutêtre, elle rencontrera une des nombreuses récompenses d'allah pendant la prière de nuit, qui sera une aide pour lui dans ce monde et dans l au-delà. Suite en page 12 Boukala du jour Allah ya Rabi bkatli aâla elmout saâ, wasfar louni krib naâoud lelkaâ, netlab aâla Allah tetbedel assaâ, ou nerjaâou khir melli kouna ana ou ledjmaâ. Lorsque le nécessiteux implore Dieu... 1 re partie Sache que lorsque le nécessiteux a besoin de quelque chose et qu'il implore pour cela Allah par sa langue, et son état, son imploration frappe alors à la porte de la Générosité Divine. Il arrive aussi que l'intérêt implique que le coeur d'un homme pieux soit inspiré pour amener à satisfaire le besoin de ce nécessiteux. En effet, lorsque l'inspiration l'envahit et devient exigeante, Allah lui accorde la réussite et lui accorde Ses bénédictions qui lui viennent de partout par au-dessus, par audessous par sa droite et par sa gauche et il bénéficie de la miséricorde. Un jour, un nécessiteux m'a demandé quelque chose dont il avait besoin. J'ai ressenti alors dans mon cœur une inspiration qui m'ordonne de donner et m'annonce une grande rétribution dans le bas monde et dans la vie future. J'ai donc donné et j'ai constaté réellement ce que mon Seigneur m'avait promis. J'ai pu ainsi contempler ce nécessiteux frappant à la porte de la générosité, le surgissement de l'inspiration et l'élection de mon cœur, ce jour-là ainsi que la manifestation de la récompense. Il arrive que la dépense, en faisant l'aumône, soit faite pour espérer la Miséricorde d'allah comme par exemple à la suite d'une exigence formulée dans le plérome céleste (al mala'u al a'lâ ) pour louer une confession. Ainsi, celui qui s'expose à la réalisation de cette exigence devient un bénéficiaire de la Miséncorde divine. Sa réalisation de cette exigence sera alors du même ordre que la participation aux dépenses pour la Ghazwat al 'Usra ( Expédition des jours difficiles à l'époque du Prophète - qu'allah lui accorde la Grâce et la Paix - ou à une époque de grande famine lorsque les membres d'une communauté donnée auront besoin plus que toutes les autres créatures d'allah, car il s'agit de leur permettre de survivre. En un mot, le rapporteur véridique tire toutes les conséquences de cette exigence et dit «Pour celui qui fait l'aumône en donnant à tel pauvre dans cette situation, son œuvre sera agréée». Puis quelqu'un l'entend et suit son jugement grâce au témoignage de son cœur et il verra que ce qu'il a promis était vrai. Dépenser pour Allah est la chose la plus utile Il arrive que l'âme réalise que l'amour des biens et l'avarice nuisent au serviteur et l'empêchent de poursuivre la voie dans laquelle il s'engage. À suivre

10 12 RAMADHAN-2015 Lundi 6 juillet Suite de la page 11 Les pieux prédécesseurs de cette Umma s appliquaient à allonger la prière la nuit. As- Sa'ib Ibn Yazid a dit : «Umar Ibn Al-Khattab a ordonné à Ubay ibn Ka'b et Tamim Ad-Dari de diriger les gens dans la prière avec onze raka'at. Le lecteur récitait cent versets, au point que nous devions nous appuyer sur des bouts de bois en raison de la longue position (debout). Et nous ne nous arrêtions qu à l approche du Fajr.» [Voir Lata'if-ul-Ma'arif : pg. 219] 'Abdullah Ibn Abi Bakr a rapporté: «J'ai entendu mon père (c'est-à-dire Abû Bakr) dire : «Pendant Ramadan, nous finissions (la prière de nuit) tard et nous pressions les domestiques pour présenter la nourriture (du suhur) de peur que le Fajr ne vienne.» [Aussi dans le Muwatta de l imam Malik : vol. 1, pg. 156 ] Il y a deux luttes de l'âme auxquelles le croyant fait face pendant Ramadan : la lutte dans la journée avec le jeûne et la lutte la nuit avec le qiyam (prière de nuit). Ainsi, quiconque combine ces deux et remplit leurs droits, alors il est parmi les patients - ceux desquels Allah dit : «Les endurants auront leur pleine récompense sans compter» [sourate Az-Zumar : 15] Ces dix jours sont la dernière partie du mois et les actions d'une personne ne valent que par leur fin. Et peut-être, il rencontrera la nuit d'al-qadr, debout dans la prière pour Allah et aura ainsi tous ses péchés passés pardonnés. Et il faut inciter, animer et persuader sa famille d accomplir les actes d'adoration, particulièrement dans ces grands moments que ne néglige que celui qui a été privé. Ce qui est plus incroyable est que tandis que les gens accomplissent la prière et font le tahajjud, certains passent leur temps dans des assises interdites et des actes coupables. C'est en effet la perte la plus grande. Nous demandons à Allah Sa protection. Donc, s'engager dans ces derniers jours signifie entrer dans le profit des actes pieux dans ce qui reste du mois. Parmi les choses malheureuses est de voir que certaines personnes excellent dans les actions pieuses, comme la prière et la récitation du Qur'an, dans la première partie du mois, mais alors les signes de la fatigue et la lassitude apparaissent sur eux, particulièrement quand les dix derniers jours de Ramadan arrivent. Et ceci malgré le fait que ces dix derniers jours possèdent une position plus grande que les premiers. Ainsi, il faut persévérer dans l effort et la lutte et augmenter son adoration quand la fin du mois arrive. Et nous devons garder à l'esprit que les actions d'une personne ne valent que par leur fin. Ahadith As-Siyam : Ahkam wa Adab Shaykh Abdullah Ibn Salih Al-Fawzan Il vaut mieux pour lui de faire son propre examen de compte avant d être soumis à un examen rigoureux. Les prières nocturnes constituent une pratique cultuelle qui tourne le cœur vers Allah le Très Haut et le rend capable de vaincre les instigations de la vie périssable et de lutter contre son âme charnelle à un temps où les voix se calment, les yeux se ferment et les dormeurs se remuent sur leurs lits. C est pourquoi les prières nocturnes constituent un paramètre qui permet de mesurer la sincérité de la détermination et (de déceler) les signes distinctifs des grandes âmes. Allah a rendu hommage aux prieurs de nuit et les a ditingués des autres en ces termes : «Est- ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis: "Sont- ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?" Seuls les doués d' intelligence se rappellent.» [ Sourate 39, verset 9 ] Les prières nocturnes font l objet FIN Quand la communauté va-telle réfléchir sur sa situation et se réveiller de sa distraction? Quand comprendra-t-elle qu elle s est fait du tort à elle-même en s éloignant du chemin d Allah et de son messager? Quand des sociétés qui ont construit leur système économique sur les intérêts et ont organisé leur système juridique non pas sur les lois d'allah mais au contraire sur des lois faites par les hommes, vont-ils se réveiller? Jusqu à quand vont-ils s attacher à ce monde et rester plongés dans les passions, les plaisirs et les choses matérielles? Le Prophète a dit : " Que l adorateur des dinars soit malheureux! Que l adorateur des dirhams soit malheureux! " [ Rapporté par Al-Boukhari ] Les musulmans ont besoin de nos jours de ce qui peut leur faire retrouver la fierté de leur foi, la confiance en eux, et leur espoir en un avenir brillant dans lequel la parole d Allah sera la plus haute, sa religion dominante et la parole des mécréants sera la plus basse. Donc, tous les musulmans doivent se sentir responsables ; et la première chose qu il faut corriger est la croyance ; il faut la purifier des mauvaises compréhensions et des fausses conceptions ; il faut faire la différence entre ce qui est bon et mauvais, entre la Sounnah et l innovation ; ainsi, les affaires de la communauté seront bien organisées, elle sera unie et elle retrouvera sa gloire : { Ceux qui ont cru et n ont jamais troublé la pureté de leur foi par quelque injustice (association), ceuxlà ont la sécurité et sont bien guidés } [ Sourate 6 - Verset 82 ] Malgré la faiblesse et les facteurs d une forte recommandation prônée par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en ces termes: «Adonnez-vous aux prières nocturnes car c est une pratique de vos prédecesseurs pieux, un moyen de vous rapprocher de votre Maître, d expier vos péchés, de vous en éloigner et de débarrasser votre corps de ses maladies.» (rapporté par at-tarmidhi et Ahmad). Un hadith révèle que le Prophète a dit : «la meilleure prière en dehors de celles prescrites est la prière nocturne (facultative). Le Prophète a toujours maintenu la pratique des prières nocturnes. Il les pratiquait aussi bien chez lui que pendant ses voyages. Bien que le plus illustre des fils d Adam, jouissant d un pardon divin portant aussi bien sur ses péchés antérieurs que sur ses péchés postérieurs, il a prié au point que ses pieds s étaient enflés et, quand on lui en a fait la remarque, il a dit : «Ne serais-je pas un serviteur reconnaissant?» (rapporté dans les Deux Sahih). Les généreux ancêtres (Puisse Allah leur accorder Sa miséricorde) se com- Témoignage de Foi Phs : DR de défaite de la communauté qui croit en l unicité d Allah, et malgré les tourments et les soucis, elle reste constante sur la vérité dans la croyance, les comportements et l organisation de la vie. La communauté sait que malgré les crises et les malheurs qu elle subit, ses enfants ne doivent pas douter de leur croyance concernant la véracité de leurs principes dans la foi en Allah et au message du messager d Allah. Allah a dit : {Ils ne se sont nullement découragés à la suite de ce qui leur était arrivé sur le chemin d Allah, n'ont pas faibli, n ont pas abandonné la lutte et Allah aime les gens patients} Et Allah a dit : { Ne faiblissez pas et ne soyez pas tristes. Vous êtes les supérieurs si vous êtes croyants. Si vous êtes patients et pieux leurs intrigues ne vous nuiront en rien } [ Hadith An-Nabawi Les Bienfaits d'allah et l'ampleur de Sa Miséricorde Selon Abou Dharr également, quelques compagnons de l Envoyé d Allah (qsssl) lui dirent : «Ô Envoyé d Allah! Les gens les plus riches ont accaparé les récompenses, ils prient comme nous, jeûnent comme nous, de plus ils font l aumône avec le surplus de leurs richesses». Il répondit (qsssl) : «Comment? Allah ne vous a pas donné de quoi faire l aumône? Dire : «Gloire à Allah» est une aumône, «Allah est Grand» est une aumône aussi, et de même: «Louanges à Allah», «Il n y a d autre divinité qu Allah». Chaque fois que vous ordonnez le bien, c est une aumône, et chaque fois que vous défendez le mal, c est une aumône. Chaque fois que vous faites œuvre de chair, vous faites une aumône». Ils s écrièrent alors : «Comment! chacun de nous satisferait ses appétits charnels et mériterait par là une rétribution?». Il répondit (qsssl) : «Voyons, celui qui assouvit ses appétits de façons illicite, ne se charge-t-il pas d un péché? De même celui qui les satisfait de façon licite, obtient une rétribution» [ Rapporté par Muslim ] Comment se lever la nuit pour prier? portaient de la même manière. À ce propos, Abou Darda a dit : «Effectuez deux rak'a dans les ténèbres de la nuit pour prévenir les ténèbres de la tombe.» Ahmad Ibn Harb a dit : «Je demande comment peut dormir celui qui sait que l enfer est bien allumé sous lui et que le paradis est bien décoré au-dessus de lui?» Quand Omar Ibn Dharr voyait la nuit arriver, il disait : «Voici la nuit 4 e partie Sourate 47 - Verset 35 ] La communauté qui croit en l unicité d Allah sait que les défaites et les malheurs qu elle subit ne sont que des épreuves d Allah, Allah a dit: { Oui et si Allah voulait, Il se vengerait d eux Lui-même, mais c est pour vous éprouver les uns par les autres; - " Afin qu Allah purifie par l épreuve ceux qui ont cru et anéantisse les mécréants } Donc, ne laissez aucune partie de cette religion, ne doutez pas d elle, et ne l abandonnez pas, car ce serait une grande perte. De même que la communauté n aura pas l honneur sans cette religion et elle n obtiendra pas la gloire non plus sans elle. Les ennemis de la communauté font des efforts pour erroner les compréhensions, pour corrompre les conceptions et pour que les musulmans doutent de cette religion. Alors, soyons fermes comme les montagnes dans notre religion. Les liens du «tawhid» rassemblent les coeurs divisés et unissent les nations islamiques dispersées ; un rassemblement devant lequel diminuent les slogans tribaux, les appels au racisme et les appartenances à des partis ; et ainsi, tous les appels de la période préislamique disparaissent. De nos jours, le monde est rempli d injustice, de tyrannie, de corruption et de différentes sortes d envies bestiales et de plaisirs qui détruisent les vertus élevées et les bonnes qualités ; les gens combattent pour leurs propres intérêts, des guerres continuelles et des maladies qui augmentent le malheur et le désespoir de l humanité. La communauté islamique doit savoir qu elle a une grande responsabilité pour guider le monde entier dans la vraie religion, le chemin droit et le bien. Elle doit avoir la conviction qu elle ne peut pas vivre sans la croyance pure en l unicité d Allah, elle ne peut être sauvée qu en protégeant cette croyance et elle périra si elle la néglige et l abandonne. Et la religion est le chemin qui élève la communauté de la bassesse à l honneur ; de même qu elle la fait passer de l humiliation, l esclavage et la dispersion à la gloire, l honneur et la véritable liberté. L'Attestation de foi - Par Yacoub Roty - Edition Ennour À suivre 7 e partie inspiratrice de peur. Mais Allah mérite le plus d'être craint.» C est pourquoi al-foudayl Ibn Iyadh a dit : «J ai eu des contemporains qui avaient honte qu Allah les vît se livrer à un long sommeil au cours de la nuit. Ils se couchaient sur leur côté et quand ils se retournaient, ils se disaient: «ceci ne t appartient pas. Lève-toi et prends ta part de la vie future.» Al-Hasan a dit : «Nous ne connaissons pas un acte plus pénible que les prières nocturnes et la dépense de ses biens (pour ses fins religieuses). - «Comment alors les prieurs de nuit restent ceux qui de tous les hommes affichent les visages les plus radieux?» Lui a-t-on dit? - «C est parce qu ils se sont retirés avec le Clément et Il les convient d une partie de Sa lumière.» Les femmes des ancêtres pieux s efforçaient à leur tour à pratiquer les prières nocturnes avec acharnement. Quelle est la situation des femmes d aujourd hui par rapport à ces grandes actions-là? À suivre Trucs & astuces Milkshake maison Pour un goûter gourmand et équilibré : des fruits, du lait, des glaçons et un peu de sucre (facultatif). Le tout dans le mixer jusqu à ce qu on entende plus les glaçons et c est prêt! On peut remplacer les fruits par du cacao ou du café soluble. Salade rapide Pour avoir des feuilles de salades prêtes à servir, acheter la salade, laver les feuilles, les essorer, les couper et les conserver dans un sac enveloppé d un tissu humide pour les garder fraîches plus longtemps... il suffit d en prendre une poignée à chaque besoin. Pour monter les blancs en neige Pour monter les blancs en neige pour la pâtisserie il faut utiliser une goutte de jus de citron (citron en tube ou citron préssé), Pour monter les blancs en neige salés il faut les monter avec une pincée de sel. Plus d œuf! Vous avez commencé une recette et il vous manque des œufs! Remplacez-les par un 1/2 verre de lait additionné d une goutte de vinaigre. (pour un oeuf) Evidemment cette astuce n est utilisable que pour un gâteau ou tout autre préparation où les œufs ne jouent qu un rôle accessoire. Sauce allégée Mélangez 1 yaourt avec de la moutarde, de la ciboulette, de l huile d olive, sel et poivre. Vous aurez une sauce salade allégée Tarte réussie! Pour ne pas que votre fond de tarte détrempe, avant de garnir badigeonnez-le avec du blanc d oeuf. La pâte sera toujours croustillante! Démoulage facile Pour ne pas rater le démoulage de votre gâteau préféré, posez le moule chaud sur un torchon humide, votre gâteau sera superbe! Découpe facile d un rôti Avant d enfourner mon rôti de bœuf, je dispose plusieurs feuilles de laurier entre la ficelle et la viande. Ainsi, au moment de la découpe, la ficelle ne colle plus au rôti et la viande est délicatement parfumée. Escalopes gourmandes Faire dorer à la poêle des escalopes (poulet, dinde ou veau) dans 2 cuil. à soupe d huile. Saler et tenir au chaud hors du feu. Déglacer la poêle avec 3 cuil. à soupe de Boursin Cuisine. Verser sur les escalopes. Servir avec du riz ou des légumes. RECETTE DU JOUR Pour 4 personnes Temps de préparation : 40 min Temps de cuisson : 40 min Difficulté : facile 4 cuisses de poulet désossées 2 c. à soupe d huile d olive 1 gousse d ail émincée 2 c. à soupe d oignon émincé 8 champignons blancs 100 g de jambon de dinde fumée émincé 2 c. à soupe de sauce soja 3 c. à soupe de crème fraîche Poivre Pour la sauce aux cornichons 20 g de beurre 2 c. à soupe d oignon émincé 3 cornichons 25 cl de bouillon de poulet (voir la recette annexe en bas de la page) 2 brins de thym 10 cl de crème fraîche Sel et poivre Dans une poêle sur feu doux, faire revenir l oignon émincé et l ail dans l huile d olive jusqu à ce qu ils deviennent translucides. Ajouter les champignons émincés et continuer la cuisson 5 mn. Déglacer avec la sauce soja et rajouter la crème fraîche et le poivre. Laisser réduire la sauce puis incorporer la dinde fumée émincée, mélanger et retirer du feu. Farcir les cuisses avec la préparation et les coudre à l aide d une SALADE DU JOUR Pour 8 personnes Temps de préparation : 40 min Temps de cuisson : 09 min Difficulté : facile 20 œufs 4 c. à soupe de mayonnaise Sel et poivre Feuilles de persil émincées 1 c. à soupe de ketchup ou de concentré de tomate Pour le décor : Olives noires Cornichons Poivron rouge Cuire les œufs pendant 9 mn et les écailler. Couper chaque œuf en deux, récupérer délicatement les jaunes et déposer les blancs dans un plat de service. Mixer les jaunes d œufs avec la mayonnaise et le persil pour avoir une préparation lisse. Saler et GÂTEAU DU JOUR Cuisses de poulet farcies ficelle de cuisine. Placer les cuisses farcies dans un plat et les cuire au four préchauffé à 170 C pendant 35 à 40 mn. Une fois les cuisses cuites et bien dorés, les sortir du four et leur retirer la ficelle. Dresser les cuisses farcies dans un plat préchauffé et les nappées de sauce aux cornichons. Préparation de la sauce aux cornichons Œufs en fête Faire revenir l oignon émincé dans le beurre jusqu à ce qu il devienne translucide. Rajouter les cornichons râpés finement et mouiller avec le bouillon. Rajouter le thym et laisser réduire le bouillon à feu doux jusqu à épaississement. Verser la crème et aux premiers frémissements retirer du feu. Saler et poivrer. Maintenir la sauce au chaud dans un bain-marie jusqu au moment de servir. poivrer. Prélever la moitié de la préparation et la mélanger avec le ketchup ou le concentré de tomate. Placer les deux farces dans des poches à douilles et en garnir les blancs d'œufs. Décorer les œufs avec des olives noires émincées, des cornichons émincés et des petits dés de poivron rouge. Bûchettes aux fruits Pour 4 personnes Temps de préparation : 30 min Temps de cuisson : 12 min Difficulté : facile biscuit de Savoie de 30 cm x 40 cm : 1 fromage blanc crémeux : 130 g crème pâtissière : 160 g pêches au sirop coupée en petits dés : 2 pêches au sirop coupées en lamelles : 2 framboise : 300 g D ans un bol, travailler le fromage et la crème pâtissière pour obtenir une préparation lisse. Diviser le biscuit en deux dans le sens de la longueur. Etaler une fine couche de crème sur les biscuits, disposer dessus une ranger de dés de pêche et une autre de framboises. Rouler les biscuits, les filmer et les placer 2h au réfrigérateur. Mixer les framboises restantes avec 2 c. à soupe de sucre glace. Découper le roulé en bûchettes, les saupoudrer de sucre glace et les servir sur des lamelles de pêches accompagnées de coulis de framboise. Biscuit de Savoie : travailler au batteur électrique 4 œufs et 80 g de sucre glace pendant 10mn pour que la préparation double de volume. Incorporer 80 g de farine tamisée avec une pincée de sel pour obtenir une pâte légère et aérée.verser la pâte sur une plaque de 30 cm x40 cm tapissée de papier de cuisson. Cuire au four préchauffé à 170 C pendant 12mn. Couper les bords du biscuit avant de l utiliser.

11 MONDE Lundi 6 juillet TUNISIE En plus de l état d urgence sécuritaire, l économique Un signe de grande inquiétude dans les hautes sphères du pays. Le président Béji Caïd Essebsi a ciblé le terrorisme mais aussi les grévistes. La décision a tardé. Quelques heures après l attentat commis à l hôtel Riu Imperial Mahraba, qui a fait 38 morts, l état d urgence est évoqué. Refus présidentiel. Pas question de rappeler à l opinion internationale qu un terroriste peut, par son seul geste, contraindre la République à utiliser l arme constitutionnelle suprême. Depuis une semaine, le sujet est revenu plusieurs fois sur la table de Carthage. Et in fine, il a été accepté en raison de la multiplication des menaces terroristes imminentes. Le Premier ministre, Habib Essid, a concédé à la BBC que les forces de l ordre avaient failli lors de l attentat, mettant près de trente minutes pour intervenir et neutraliser le tueur. Leurs pouvoirs sont déjà élargis. La télévision d État, la Wataniya, a diffusé des spots vantant l action du ministère de l Intérieur contre les djihadistes avec ce slogan : «Vos armes ne nous font pas peur.» L'ÉCONOMIQUE DANS LE COLLIMATEUR Prévu à 17 heures, le discours à la nation concernant l état d urgence (une obligation inscrite dans la Constitution) a pris du retard. À 17 h 33, la télévision nationale meuble l antenne. Finalement, quand il intervient, le président Béji Caïd Essebsi aligne les raisons qui justifient cette décision : «La plupart des grèves sont illégales.» L état d urgence donne le pouvoir aux 24 gouverneurs d interdire les grèves. Et de citer les mouvements qui Une coalition de rebelles a réussi à prendre au pouvoir syrien un centre militaire stratégique à Alep, un des plus importants changements intervenus sur le terrain en deux ans dans l'ancienne capitale économique de la Syrie. Par ailleurs, la coalition antijihadiste menée par les Etats-Unis a annoncé avoir effectué une série de frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) dans la ville syrienne de Raqa, bastion de l'ei. Accusé de crimes contre l'humanité par l'onu, l'ei a de nouveau montré sa cruauté en diffusant samedi une vidéo sur l'exécution de 25 soldats du régime par des adolescents dans les ruines antiques de Palmyre. Alep, deuxième ville de Syrie, n'avait pas connu de fortes évolutions depuis sa division en juillet 2012 entre secteurs aux mains des rebelles à l'est et quartiers contrôlés par le régime à l'ouest. Mais une nouvelle coalition de rebelles islamistes a lancé jeudi une offensive majeure sur le quartier de Zahra, aux mains du régime, et dès le lendemain une autre alliance, Fatah Halab (Conquête d'alep), a fait de même dans un autre Ph : DR paralysent le bassin minier qui extrait le phosphate à Gafsa, Redeyef Le président évoque une «désobéissance civile». Ce qui donne le droit aux forces sécuritaires d intervenir pour y mettre fin. Le chef de guerre contre l intégrisme, élément de langage utilisé par son entourage, devient également un chef de guerre contre la multiplication des conflits (grèves des examens de fin d année des enseignants du primaire, grèves dans le secteur de la santé ) qui mine l administration pléthorique (plus de fonctionnaires pour un pays de 10,6 millions d habitants). secteur loyaliste. Les combats qui ont suivi ont été parmi les plus féroces à Alep depuis 2012, avec des centaines d'obus et roquettes tombés sur les quartiers des deux côtés. Signant une victoire significative, Fatah Halab a pris dans la nuit de vendredi à samedi le contrôle d'un centre de recherches scientifiques, transformé en une caserne par le régime, selon le directeur de l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. «LOURDES PERTES» Selon l'osdh, l'armée de l'air a bombardé samedi avec intensité le centre de recherches, poussant les combattants à se rassembler dans la partie ouest du bâtiment. L'armée a mené des opérations dans plusieurs quartiers d'alep «infligeant de lourdes pertes» aux rebelles, a affirmé l'agence officielle Sana. Pour le militant Karim Obeid, du centre des médias d'alep, la nouvelle coalition Ansar al-charia (Partisans de la Charia) cherche à «contrôler Zahra car l'armée bombarde régulièrement de cette position les quartiers tenus par l'opposition et les localités du nord et l'est de la province». Sa prise permettrait aussi de «sécuriser la route internationale reliant Alep à la localité turque de Gaziantep», qui lui permet de faire transiter armes et ravitaillement, a-t-il expliqué. Rassemblant 13 organisations, dont le Front Al- Nosra, la branche syrienne d'al-qaïda, et le groupe islamiste Ahrar al-cham, Ansar al-charia avait réussi à prendre quelques positions, mais selon l'observatoire, les forces du régime les ont récupérées dans la nuit. L'aviation syrienne a «mené 40 raids contre les rebelles», et Ansar al-charia a perdu 29 combattants vendredi, d'après la même source. A Washington, un porte-parole a annoncé que la coalition antijihadiste menée par les Etats-Unis avait effectué samedi seize frappes aériennes contre l'ei à Raqa. Ces opérations avaient pour but de priver l'ei «de la capacité de déplacer des matériels militaires à travers la Syrie et en direction de l'irak», a déclaré dans un communiqué le porte-parole, le lieutenantcolonel Thomas Gilleran. Les appareils de la coalition «ont attaqué avec succès de nombreuses cibles» dans Raqa, capitale de facto des LES RASSEMBLEMENTS SONT INTERDITS Le 5 juillet, quatre-vingts mosquées hors contrôle ne le seront plus, selon la promesse faite par le ministre des Affaires religieuses. Une opération qui vise quatrevingts bâtiments disséminés dans tout le pays. Une opération qui ne se fera pas aisément. À Sousse, à la suite de l éviction d un imam, des manifestations ont éclaté. Et les imams salafistes hors contrôle n accepteront pas de perdre le pouvoir du prêche. BCE a insisté sur le fait que «la Tunisie n a pas la culture du terrorisme», puis de cibler la Libye. Il déplore le manque de coopération entre les pays, demande aux pays amis de soutenir la nation. UN DISCOURS «DÉCALÉ» Le président n a pas évoqué la situation sociale qui mine les fondations du pays. Pas un mot pour la jeunesse défavorisée, proie facile pour les recruteurs du terrorisme, Daesh ou Aqmi. Pas un mot pour les régions marginalisées qui attendent depuis des décennies des plans de développement. L état d urgence permet à l État, depuis le décret du 26 janvier 1978 (Habib Bourguiba était président), d interdire les mouvements, les grèves, les réunions publiques, de décréter la fermeture des salles de spectacle, le contrôle des médias Sa durée est fixée par la loi à trente jours. Renouvelable. Désormais, la police et l armée ont des pouvoirs accrus. Sous la houlette du président de la République SYRIE Le pouvoir perd un important centre militaire à Alep jihadistes, détruisant des bâtiments de l'ei et des routes, selon le porte-parole. Ailleurs dans le pays, les forces du régime, aidées par le Hezbollah libanais, ont lancé une opération militaire d'envergure contre Zabadani, à 20 km au nord de la capitale Damas, une des dernières villes encore contrôlées par les rebelles dans ce secteur. L'OSDH a fait état de «combats violents entre les forces du régime et les miliciens qui les soutiennent d'une part, et les groupes rebelles, dont des islamistes», de l'autre. NOUVELLE VIDÉO DE L'EI Dans la seule journée de samedi, 22 barils d'explosifs ont été lancés sur la ville et ses environs, a indiqué l'osdh, sans être en mesure de fournir un bilan des victimes dans l'immédiat. Selon l'agence officielle Sana, les rebelles ont lancé des roquettes en direction de la capitale Damas, faisant au moins un mort et neuf blessés. Dans une nouvelle vidéo insoutenable, l'ei a montré 25 soldats du régime syrien exécutés par des adolescents dans l'amphithéâtre de la cité antique de Palmyre qu'il a prise le 21 mai. NIGERIA Des dizaines de morts dans les attentats-suicides de Boko Haram Des dizaines de personnes ont été tuées vendredi par six kamikazes lors d'une attaque des islamistes de Boko Haram à Zabarmari, un village à 10 kilomètres de Maiduguri dans le nord-est du Nigeria, a affirmé samedi l'armée nigériane. Un total de six kamikazes se sont fait exploser faisant des dizaines de morts et de nombreux blessés, un soldat a également été tué, a affirmé l'état-major de l'armée dans un communiqué, au lendemain d'une attaque du groupe islamistes dans la banlieue de Maiduguri, capitale de l'état de Borno. L'armée dit avoir mis la main sur une jeep remplie de bombes artisanales. Des experts militaires en explosifs, assistés par des démineurs de la police, continuent à rechercher avec vigilance des engins explosifs qui auraient pu être dissimulés dans la zone ou qui n'auraient pas explosé, précise le communiqué. Vendredi soir, l'armée avait dépêché des troupes de Maiduguri à Zabarmari, où les soldats étaient engagés dans de violents combats contre les militants de Boko Haram. Les troupes ont également dû se battre pour empêcher les assaillants de pénétrer dans Maiduguri, berceau du groupe armé qui l'attaque régulièrement. De nombreux résidents de Zabarmari ont d'ailleurs fui vers Maiduguri pour échapper à l'attaque. Des témoins ont confirmé samedi à l'afp plusieurs attentatssuicides menées notamment par des femmes. Haladu Musa a fui vendredi soir le village de pêcheurs de Zabarmari pour se réfugier à Maiduguri. Quand les combattants de Boko Haram ont pénétré en grand nombre dans le village autour de 20 heures, ils ont défié les soldats et les ont submergés, dit-il, racontant que les militaires ont été contraints de se retirer. Les habitants ont alors commencé à fuir le village, poursuit-il, mais Boko Haram s'est mis à mêler aux résidents en fuite des femmes kamikazes qui ont déclenché leurs explosifs en plein milieu d'eux. Ce sont ces explosions qu'on a pu entendre de Maiduguri, précise Haladu Musa. D'après lui, les islamistes ont ensuite mis le feu à quasiment la moitié du village, dont le marché et les échoppes qu'ils avaient pillés auparavant. C'est alors, dit-il, que sont arrivés des renforts militaires de Maiduguri qui ont repoussé les assaillants. Il y a eu un grand nombre de victimes lors de l'attaque de Zabarmari à cause des femmes kamikazes qui n'ont pas arrêté de se faire exploser parmi les villageois en fuite, a confirmé Danlami Ajaokuta, membre d'une milice privée qui a assisté aux combats. Notre première préoccupation est à présent d'évacuer et de soigner les blessés, puis de récupérer les cadavres dispersés partout dans le village, a expliqué le milicien, selon lequel plus de 100 blessés ont déjà été transportés à l'hôpital. En plein ramadan, le Nigeria, avec plus de 200 personnes tuées par Boko Haram en trois jours, vit sa pire semaine depuis que le nouveau président, Muhammadu Buhari, a pris ses fonctions le 29 mai. La vague d'attaques, qui a débuté mercredi soir, a touché plusieurs villages de l'état de Borno, épicentre de l'insurrection de Boko Haram, désormais affilié au groupe État islamique.

12 16 Lundi 6 juillet 2015 MUSIQUE Le flûtiste Ramy Maalouf sur la trace des phéniciens de la «Ruta Pùrpura» «Ruta Pùrpura» (la route pourpre) est le nom de la troupe dirigée par le musicien libanais Ramy Maalouf. C'est également le nom de son spectacle où la flûte traversière joue les premiers rôles et propose un voyage musical à plusieurs escales dans les pays méditerranéens, anciens comptoirs phéniciennes. Véritable virtuose de la flûte traversière, Ramy Maalouf a une longue histoire avec cet instrument. "Mon père a essayé de m'enseigner le violon au conservatoire. Après, c'était le piano, puis la percussion, mais j'ai toujours adoré le son de la flûte". "La flûte m'a toujours passionné. Dès le début, j'étais sûr que c'était l'instrument qui me convenait le plus", ajoute-t-il. Cet artiste est catégorique : "la sonorité orientale est dans mon sang. Du coup, on peut déceler le résultat avec le travail que je fais. Je suis de formation classique, après mes études au conservatoire, j'ai toujours voulu produire, avec Ph : DR la flûte traversière, les sons et les gammes orientaux". Au sein de sa famille, Ramy Maalouf a baigné dans une atmosphère musicale. "Mon père jouait de l'oûd. Chez moi, tout le monde était passionné de musique orientale, notamment de Faïrouz, Zaki Nassif, Wadie Es-safi, Nasri Chames- Eddine. Je ne pouvais pas m'en sortir, indemne et indifférent à la usique", explique-t-il. Aujourd'hui, Ramy Maalouf se trouve à cheval entre divers genres et styles musicaux: libanais, espagnole, turc, algérien, marocain et syrien. Il fait de temps à autre des clins d'œil à la musique classique. "Le projet Ruta Pùrpura résume un peu qui je suis. Je me retrouve avec tous ces styles. Il fallait que je concocte ce mélange et organiser ce voyage phénicien, méditerranéen", dit-il, ajoutant que ce mélange, cette mosaïque, cette diversité de sons et de styles forment, en quelque sorte, en lui, une sorte d'identité culturelle, avec une prédominance des styles orientaux et espagnole. Présent depuis cinq ans à Oran, ce musicien a composé, en 2010, un morceau intitulé "Souk Wahran", interprété lors du spectacle, donné vendredi soir, au Théâtre régional de la ville. Le morceau contient, non seulement, une influence de la musique oranaise mais de toutes les musiques orientales, ainsi que des tempos espagnols et du jazz. "J'aime me promener en ville, surtout dans les souks, sans rien acheter. Je suis MAISON DE L'ARTISANAT À TIZI OUZOU Résiliation du contrat de l'entreprise de réalisation pour «défaillance» La direction du Tourisme et de l'artisanat (DTA) de la wilaya de Tizi- Ouzou a procédé récemment à la résiliation du contrat de l'entreprise chargée de la réalisation du lot maçonnerie de la nouvelle Maison de l'artisanat, a-t-on appris, samedi, de son premier responsable. Selon Rachid Gheddouchi, la décision de résiliation a été prise suite à la "défaillance" de cette entreprise qui a bénéficié du marché pour un montant de plus de 40 millions de DA. "Le rythme d'avancement de ce chantier est très lent et enregistre un dépassement de délais de six mois, sur les délais contractuels", a-t-il précisé. Après deux lettres de mise en demeure, qui sont restées sans suite, adressées à l'entreprise concernée pour renforcer le chantier, afin d'accélérer la cadence imprégnée aux travaux, la DTA a entamé une procédure de résiliation. S'agissant de l'argument avancé par l'entrepreneur concerné, à savoir le non payement de sa situation, Gheddouchi a souligné que cette dernière est incomplète puisqu'elle ne comporte pas la caution de garantie, ce qui fait que le Trésor public ne peut pas le payer. Après visa, dès la résiliation du contrat par le Contrôle financier, la DTA procédera au choix d'une nouvelle entreprise, afin de relancer les travaux de la nouvelle Maison de l'artisanat de Tizi Ouzou. Ce projet accuse un passionné par la vie du souk et, naturellement, il y a des mélodies qui tournent alors dans ma tête. C'est en me baladant dans un des souks de la ville qu'est né Souk Wahran", explique Ramy Maalouf. L'artiste rêve de monter un spectacle avec 18 musiciens provenant d'une ville méditerranéenne différente. "C'est un projet qui me tient à cœur et je suis en train d'y travailler. Le spectacle a commencé à Beyrouth, il est arrivé à Oran et j'aimerai qu'il poursuive son chemin dans les autres pays de la route pourpre, la route phénicienne", précise-t-il. Le même spectacle sera présenté le 11 juillet à Sidi Bel-Abbès. Il sera enregistré et un CD sera produit prochainement. énorme retard étant inscrit au titre du plan quinquennal 2005/2009, et lancé en réalisation en Selon sa fiche technique, le projet, implanté sur le site de l'ex marché de gros de Tizi Ouzou, a été doté d'une enveloppe financière initiale de 32 millions de DA, avant de bénéficier de deux réévaluations de 70 millions puis de 80 millions de DA. Initialement géré par la direction locale de la petite et moyenne entreprise et de l'artisanat (DPME/A), en qualité de maître de l'ouvrage, le chantier avait été transféré en mars 2013 à la direction de la Culture, avant de l'être de nouveau à la direction du tourisme et de l'artisanat, en juin Le projet qui permettra de mettre à la disposition des artisans de la wilaya de Tizi Ouzou, dès sa réception, 37 locaux, a été répartis sur 10 lots dont les travaux avancent à un rythme appréciable à l'exception de celui relatif à la maçonnerie et revêtements intérieur et extérieur (lot N 3) qui est pratiquement à l'arrêt et qui bloque le lancement des travaux de certains autres lots, a indiqué Gheddouchi. CULTURE FESTIVAL DE LA MUSIQUE CITADINE À ANNABA Des Maqamat maghrébines en clôture Un concert de musique andalouse, qualifié de haute facture par les mélomanes présents, animé par l'algérienne Nassima Chaâbane et la Tunisienne Sirine Benmoussa a clôturé, vendredi soir, à Annaba le 10 e festival culturel national de la musique et de la chanson citadines. Les deux artistes ont interprété devant le public très nombreux qui a pris place dans la salle du théâtre régional Azzedine- Medjoubi, des morceaux de Maqamat andalouses puisées du patrimoine musical maghrébin authentique. La Tunisienne Sirine a entamé son tour de chant par des Mouwachahate raffinées de malouf avant d'enchaîner par des chansonnettes citadines légères dont "Ardhouni zoudj sbaya" et "chahlat laâyani". L'artiste a tenu à saluer, au début de son concert, "l'élan de solidarité manifesté par le peuple algérien à l'égard de la Tunisie, meurtrie par les évènements de Sousse". Pour sa part, la native de la ville des roses (Blida), Nassima Chaâbane, également virtuose de l'oûd (luthe), a commencé sa prestation par l'interprétation du poème mystique de l'emir Abdelkader "Ana El hib oua mahboub" (je suis l'amant et l'aimé) avant de poursuivre par un cocktail de Haouzi et de flamenco avec "Koulou Lechehlet laâyani", "hiya hiya bent bladi" et "ya belarej ya touil el kayma" au milieu des youyous des femmes présentes. La soirée de clôture du festival a proposé au public de magnifiques tableaux chorégraphiques exécutés par les danseurs de la troupe Ista de Tamanrasset et des intermèdes de rire avec le duo annabi Lotfi et Noufel. Organisé par la direction de la Culture et le théâtre régional Azzedine- Medjoubi, le festival a vu la participation de nombreux artistes, qu'ils soient stars consacrées ou jeunes chanteurs de malouf et de chaâbi. Plusieurs communes ont également profité des soirées de cette manifestation, puisque des concerts ont été organisés à El Hadjar, Sidi Amar, Berrahal et Seraïdi. CONSTANTINE 2015 Générale de la pièce de théâtre «Lalla Aziza» présentée hier à Constantine La Générale d'une pièce de théâtre intitulée "Lalla Aziza", produite par la coopérative culturelle et artistique Asdika El Fen de Chlef, a été présentée hier à Constantine. S'exprimant au cours d'une conférence de presse, au siège du Théâtre Régional de Constantine qui accueillera la Générale, le metteur en scène, Missoum Laroussi également président de la coopérative Asdika El Fen, a indiqué que la pièce, écrite par Abdelkrim Houari, perpétue l'histoire de la bravoure de "Lalla Aziza", la fille de Merouane El Bahri, protecteur de la ville de Ténès qui s'était farouchement opposé aux attaques des Espagnols sur la côte de sa ville, au lendemain de la chute de l'andalousie. Partagent le souci de son père de préserver la ville de Ténès, ses habitants et ceux qui ont fui l'andalousie pour se réfugier dans cette cité côtière paisible, "Lalla Aziza" a prêté main forte à son père et lutté contre les complots et les conspirations tissés autour du protecteur de la ville, a expliqué le metteur en scène. Larousssi. Il a également indiqué que le choix de monter cette pièce était dicté par la volonté de perpétuer une histoire encore vivace parmi les anciennes générations de Ténès et de raconter aux jeunes, un pan de la mémoire collective de cette ville. La distribution de cette pièce, programmée dans le cadre de la manifestation "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe", comprend dix-neuf comédiens dont Latifa Kaben qui interprètera le rôle principal, a précisé l'animateur de la conférence de presse.

13 Lundi 6 juillet SP RTIF BASKET-BALL / CHAMPIONNAT ARABE U16 (TIRAGE AU SORT) L'Algérie dans le groupe A a hérité du groupe A avec l'arabie Saoudite, la Tunisie, Oman et une sélection d'alexandrie qui a remplacé la Libye, au championnat arabe de basket-ball des moins de 16 ans, selon le tirage au sort de la compétition qui a L'Algérie débuté samedi soir, à Alexandrie. Quant au groupe B, il est constitué de l'égypte (pays hôte), Emirats arabes unis, Koweït, Liban et Irak. Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales de la compétition qui se poursuivra jusqu'au 12 juillet. Le match d'ouverture a opposé l'égypte au Koweït, samedi soir. Trois autres rencontres sont également au programme de la première journée, dont celle de l'équipe algérienne contre la sélection d'alexandrie. GRAND PRIX MONDIAL DE VOLLEY-BALL (DAMES) Défaite sur le fil de l'algérie devant le Mexique (2-3) Les volleyeuses algériennes ont concédé, samedi soir, une défaite sur le fil pour le compte de la deuxième journée de la 2e étape du tour préliminaire du Grand Prix mondial de volleyball dames 2015 (groupe 3, poule Q) qui se déroule du 3 au 5 juillet à la salle Chahid Tahar- Belakhdar de Chéraga (Alger), en s'inclinant au bout du tie-break face au Mexique (20-25, 25-22, 14-25, 25-21, 13-15). Suite en page 18 Ph : APS RELÉGUÉ AU STATUT DU DEUXIÈME COACH ADJOINT Zeghdoud quitte l'usma pour le CSC Natif de Constantine, le voilà, Mounir Zeghdoud revenir à Cirta pour servir le club de ses premières amours, le CS Constantine, cette fois-ci de l'autre coté de la barrière. Un come back, somme toute surprise dans la mesure où l'ancien défenseur central international était bien partie, pour rester dans le staff technique de l'usma qu'il a rejoint en fin de saison passée, avec comme pari sauver les Rouge et Noir de la relégation. Une mission très bien réussie en compagnie de ses deux autres anciens coéquipiers dans la légendaire formation usmiste de la fin des années 1990 et début des années 2000, en l'occurrence, Mahieddien Meftah et Hadj Adlène. Seulement, avec l'arrivée de Miloud Hamdi, l'exadjoint de Djamel Belmadi en sélection de Qatar, et sa nomination en qualité du premier assistant du futur coach de l'usma, Zeghdoud ne voulait sans doute pas être relégué au troisième rang d'où sa décision de quitter le navire de Soustara, surtout après avoir reçu une proposition du nouveau coach du CSC, Hubert Velud, pour le seconder. «J'ai eu une proposition du CSC et je devrais finaliser avec la direction de ce club, dans les deux à trois jours à venir», dit-il. L'ex-libéro de charme des Verts a expliqué sa décision de quitter l'us- MA par des considérations purement personnelles. «Je vais quitter l'usma en restant en bon terme avec tout le monde. Je suis intéressé par un retour à Constantine, la ville où j'ai été formé. Il y a aussi le challenge sportif qui me tente». Zeghdoud va travailler dans l'encadrement technique de l'équipe première du Chabab de Constantine. Il secondera le technicien français, Hubert Velud, qui s'est engagé vers la fin du mois de juin 2015 avec la direction du CSC. Les deux hommes ont eu l'occasion de collaborer ensemble à l'us- MA. Ainsi, c'est une nouvelle page que Zeghdoud s'apprête à tourner dans sa carrière. Cependant, son départ surprise, va laisser un grand vide au sein du staff technique de l'usma, surtout après qu'il ait prouvé ses compétences en menant le groupe, en compagnie de Mehieddine Meftah et Hadj Adlane, vers la victoire face à l'es Sétif, dans le cadre de la première journée de la phase des poules de la Ligue des champions. Hakim S. Ph : DR ECHEC DU TRANSFERT D'ABID AU CS SFAX L'USMH perd euros Alors qu'il était sur le point de signer pour CS Sfax de Tunisie, voilà que le jeune international harrachi, Mohamed Lamine Abid, se retrouve dans l'obligation de reporter pour plus tard son transfert vers le championnat national. Service militaire oblige. Il faut dire que les différentes tentatives du joueur, de convaincre les autorités du sport militaire de le libérer, ont essuyé un niet catégorique.voilà donc une mauvaise nouvelle et pour le joueur et pour son club, l'usmh, dont la direction misait énormément sur la transaction pour renflouer ses caisses en ces temps de disette. Seulement, le boss de la formation harrachie, Abdelkader Manaâ, n'a pas voulu pour autant dédramatiser les choses. Il a tout d'abord tenu à préciser que le transfert de son attaquant n'avait pas pour but de renflouer les caisses du club, mais plutôt d'accéder au vœu du joueur de tenter une expérience à l'étranger.«c'est le joueur qui est venu nous voir pour nous demander de le laisser partir. Nous lui avons fait une faveur en privilégiant son avenir et en prenant en ligne de compte ce que cela pouvait apporter un plus à la sélection nationale. Ce n'est nullement pour l'argent que nous avons accepté de le libérer au profit du CS Sfax. Ce n'est pas son transfert qui fera vivre le club», nous dira-t-il. «Lorsque Abid est venu nous informer que le club de Sfax voulait le recruter, on a voulu lui faciliter les choses. Nous avons donc décidé de demander aux responsables des instances du sport militaire, une autorisation au profit du joueur afin qu'il puisse aller jouer à l'étranger et cela en notre qualité de club. Toutefois, les dirigeants tunisiens étaient impatients de conclure et on n'a pas eu le temps d'entamer la procédure. Du coup, nous avons signé avec eux une convention pour libérer Abid à leur profit en contrepartie de euros. Maintenant, le problème qui se pose est en relation avec le contrat du joueur. Il ne peut pas signer tant qu'il n'aura pas eu l'aval de sa hiérarchie militaire», déclarera à ce sujet Mana. Concernant l'avenir de Abid et l'impact de l'annulation de son transfert, le président des Jaune et Vert se montrera clair : «Au risque de me répéter, nous avons pensé à l'avenir du joueur en le libérant. En jouant à l'étranger, il pourra se perfectionner. Maintenant, si son transfert ne se concrétise pas, il reviendra à El Harrach, puisqu'il est encore sous contrat pour une année avec l'usmh», conclura le président du club. Hakim S.

14 18 Lundi 6 juillet 2015 Suite de la page 11 LIGUE DES CHAMPIONS (PRÉPARATION) El-Eulma bat l'us Chaouia (4-0) Le MC El-Eulma a étrillé l'us Chaouia (4-0) en match amical disputé samedi soir au stade Messaoud-Zougar d'el-eulma dans le cadre des préparatifs du club local pour sa rencontre à domicile face à l'es Sétif, samedi prochain, dans le cadre de la 2 e journée de la phase des poules de la Ligue des champions d'afrique de football (Gr, B). Les buts du match ont été inscrits respectivement par Abbès, Dehouche, Laouafi et Korichi. Le MCEE, relégué en Ligue deux, avait raté son entrée en phase des poules en s'inclinant sur le terrain d'el-merrikh du Soudan (2-0). Son prochain adversaire n'a pas connu un meilleur sort après sa défaite à domicile face à l'usm Alger (2-1) dans l'autre match du groupe. Ph : APS LE POINT DES POULES Q ET P La sélection algérienne, vainqueur vendredi face à l'australie (3-2), a raté son entame de match face à l'équipe du Mexique qui a su profiter des nombreuses erreurs commises par les Algériennes, notamment au service et en défense. Les mexicaines s'adjugent le premier set (25-20). Dans le deuxième set, les Algériennes ont su se remotiver et revenir dans le match en développant un jeu plus fluide avec moins de fautes directes, elles arrachent cette manche sur le score de (25-22). Par la suite, la sélection algérienne est retombée dans ses travers, notamment en défense, donnant l'occasion aux joueuses mexicaines de s'illustrer, à l'image d'andrea Rangel et Dulce Carranza qui ont permis à leur équipe de gagner le 3 e set avec onze points d'écarts (25-14). Motivées par leur entraîneur et le public venu les soutenir, les Algériennes menées par une Safia Boukhima des grands jours, ont réussi à remporter le 4 e set (25-21) qui leur permet de jouer un set décisif (tie-break). Dans le tiebreak, les Mexicaines ont été les premières à prendre les devants en menant (8-5) avant le temps mort technique, avant de voir les Algériennes revenir au score et même passer devant (11-10). Mais c'est finalement les Mexicaines qui s'imposent au bout du suspense (15-13) et décrochent leur première victoire au tournoi d'alger. Au classement du groupe 3, l'algérie compte désormais 6 points et se voit chiper la cinquième place au profit du Kenya (8 pts) qui s'est imposé lors de cette journée face son homologue australienne sur le score de trois sets à zéro (25-20, 25-16, 25-15). L'entraîneur de la sélection algérienne, l'italien François Salvagny, s'est montré fier de ses joueuses qui ont montré beaucoup de courage et de combativité pour revenir à chaque fois au score. "C'était un match difficile face à une bonne équipe du Mexique, nous avons réussi à revenir au score durant le tiebreak, mais nous avons manqué de souffle sur le finish. Je suis extrêmement fier de mes joueuses qui n'ont pas cessé Poule Q à Alger : Vendredi : Kenya - Mexique 3-0 (25-20, 25-17, 25-22). Algérie - Australie 3-2 (25-18, 25-23, 22-25, 20-25, 15-8) Samedi : Kenya - Australie 3-0 (25-20, 25-16, 25-15) Algérie - Mexique 2-3 (20-25, 25-22, 14-25, 25-21, 13-15) Poule P à Trujillo (Pérou) : Vendredi : Colombie - Pérou 3-0 (25-17, 25-17, 25-23) Cuba -Kazakhstan 3-0 (25-22, 25-16, 25-23) Samedi : Pérou - Cuba 3-0 (25-23, 25-21, 25-20) Colombie - Kazakhstan 3-0 (25-19, 25-22, 25-19) SPORTS de se battre sur tous les points joués", a déclaré François Salvagny. De son côté, la capitaine de la sélection algérienne Fatma-Zohra Oukazi a estimé que la différence s'est faite au niveau des fautes directes commises par son équipe, chose impardonnable à ce niveau de la compétition. L'entraîneur de la sélection mexicaine, Jorge Miguel Azair, a, quant à lui, estimé que cette rencontre était disputée de bout en bout avec plusieurs renversements au courant du match. "Jouer face à l'équipe locale est toujours difficile ; aujourd'hui mon équipe était motivée pour remporter les points de la victoire après la défaite de vendredi face au Kenya. Nous avons su profiter des erreurs de l'algérie en concrétisant nos points gagnants», a déclaré le coach mexicain. Lors de la troisième et dernière journée, prévue dimanche, l'algérie affrontera le Kenya à 22H10, alors que le Mexique sera opposé à l'australie à partir de 17h00. Le Grand Prix féminin de volley-ball regroupe 28 sélections nationales scindées en trois groupes. Les États-Unis avaient remporté l'édition 2014 devant le Brésil et le Japon. La sélection algérienne évolue dans le groupe 3 qui est composé de huit équipes à savoir le Mexique, le Kenya, l'australie, le Kazakhstan, Cuba, la Colombie et le Pérou. CLASSEMENT Pts J 1. Pérou Colombie Cuba Kazakhstan Kenya Algérie Mexique Australie 1 5. RESTE À JOUER : Poule Q à Alger : Dimanche 5 juillet 2015: 17h10 : Australie - Mexique 22h10 : Algérie - Kenya Poule P à Trujillo (Pérou) : Dimanche 5 juillet 2015 : 22h30 : Colombie - Cuba 00h00 : Pérou - Kazakhstan. Le MC Alger a entamé vendredi soir les entraînements en vue de la prochaine saison footballistique , en présence de 16 joueurs, sous la houlette de l'entraîneur portugais Artur Jorge. Plusieurs éléments, dont Karaoui et Hachoud, ont été dispensés de cette première séance qui s'est déroulée au stade dit "Hadjout", sis au complexe olympique du 5- milieu de terrain international L'ancien Mourad Meghni, arrivé vendredi après-midi à Constantine où les dirigeants du CSC (ligue 1 Mobilis) espèrent obtenir sa signature pour un contrat de deux saisons, a demandé trois jours de réflexion. Meghni voudrait "voir dans quelle mesure il pourrait s'adapter à la ville de Constantine, d'une part, et régler, d'autre part, quelques questions d'ordre personnel avant LA VIE DES CLUBS LA VIE MCA La rentrée des classes avec 16 joueurs de s'engager", selon l'administration du club. En attendant que le recrutement de Meghni sous les couleurs des "Sanafir" soit officialisé (ou pas), l'ancienne star de la Lazio de Rome (Italie) sera, quoi qu'il en soit, en terrain conquis du côté du Vieux Rocher. En effet, plusieurs dizaines de supporters du doyen des clubs de l'est algérien se sont déplacés vendredi après-midi, malgré le jeûne et la chaleur suffocante, à l'aéroport Mohamed-Boudiaf de Constantine Juillet, sous le regard d'une centaine de supporters. Les coéquipiers de Sid- Ahmed Aouadj effectueront à partir de dimanche un stage préparatoire de dix jours à Tlemcen, avant un second et dernier stage prévu après le mois sacré de Ramadhan en Pologne. Côté recrutement, le Doyen qui a assuré jusque-là l'engagement de quatre éléments (Marzougui, Mokdad, Bouhenna, Demmou), est loin de conclure son opération. En effet, le MCA est sur les traces de l'attaquant international éthiopien d'al-ahly du Caire, Salaheddine Said, attendu mardi à Alger pour finaliser son engagement avec le Doyen. Pour sa part, le gardien de but Jonathan Matijas qui s'est engagé pour deux saisons, doit ramener sa lettre de libération de l'usm Bel-Abbès pour pouvoir CSC Meghni demande trois jours de réflexion pour accueillir celui qu'ils considèrent déjà comme l'idole du CSC. S'agissant de l'état de santé du joueur, le directeur sportif du CSC, Samir Benkenida, a affirmé à l'aps que Mourad Meghni est en "superforme et se sent parfaitement apte et prêt à réaliser une bonne saison". En cas d'accord jouer au MCA. En revanche, plusieurs joueurs ont quitté le club cet été à l'image de Djalit, Yachir, Ouali et Aksas. Le MCA, qui a dû attendre la 29 e et avant dernière journée du championnat pour assurer son maintien parmi l'élite, entamera la saison avec le derby algérois face au CR Belouizdad, lors du week-end du 14 et 15 août prochain. du joueur, ce sera-là la septième et dernière recrue du club qui s'apprête à effectuer, du 5 au 15 juillet, un stage en Tunisie. Bencherifa ira au bout de son contrat Le défenseur Walid Bencherifa, qui était sur le point de quitter le CS Constantine, a finalement trouvé un terrain d'entente avec la direction du club de Ligue 1 algérienne pour aller au bout de son contrat qui expire en juin 2016, a appris l'aps dimanche auprès de l'intéressé. Bencherifa (26 ans) a précisé avoir reçu des garanties de la part des dirigeants constantinois pour répondre favorablement à ses doléances, d'où sa décision de poursuivre l'aventure avec le vieux club de ''Cirta''. Le latéral gauche des ''Sanafirs", arrivé au CSC l'été précédent en provenance de la JS Kabylie, sera toutefois soumis à une rude concurrence dans son poste après l'engagement de son ex-coéquipier au club kabyle, Zineddine Mekkaoui.

15 SPORTS Lundi 6 juillet COPA AMERICA La malédiction des finales de Messi l'argentin Battue en finale par le Chili (0-0 a.p., 4-1 t.a.b.), l'argentine attend toujours son premier titre international depuis Son capitaine Lionel Messi, lui, comptabilise trois défaites en autant de finales avec l'albiceleste. Une véritable malédiction. Tout avait pourtant si bien commencé. Lorsqu'en 2005, Lionel Messi, à peine 18 ans, remporte le Mondial U20 sous le maillot argentin (face au Nigéria en finale), raflant aussi les titres honorifiques de meilleur buteur et meilleur joueur, on se dit que ce petit gaucher génial a tout pour emmener l'argentine, la grande, tout en haut du football mondial. La première désillusion, pourtant, ne se fait pas attendre. Deux ans plus tard, le joueur du Barça se rend au Venezuela afin d'y disputer sa première Copa America. Au sein d'un effectif cinq étoiles (Crespo, Riquelme, Zanetti ), Messi est titulaire et se montre souvent décisif tout au long de la compétition. La raclée subie en finale face à l'ennemi intime, le Brésil (0-3), fait d'autant plus mal que l'albiceleste s'y présentait en favorite. L'été suivant, le lutin argentin est autorisé par le staff du FC Barcelone à disputer les Jeux Olympiques de Pékin. L'Albiceleste, tenante du titre, conserve son bien, au terme d'une finale contre le Nigéria. Messi, meilleur joueur de la compétition, valide donc son deuxième trophée sous le maillot ciel et blanc. Le maillot ciel et blanc argentin, certes. Mais pas celui des "A" Le seul qui compte vraiment pour un joueur de son niveau, que l'on aime depuis près de dix ans à comparer à Diego Maradona. Àsa 36e participation à la Copa America, après 99 ans d'attente, le Chili a décroché samedi le premier titre majeur de son histoire et boxe aujourd'hui dans la même catégorie que l'argentine, le Brésil et l'uruguay. Alexis Sanchez est entré dans l'histoire du football chilien: avec son tir au but réussi, l'attaquant d'arsenal a fait mordre la poussière au grand favori argentin (0-0 a.p. 4 tab à 1) et offert le trophée que tout un pays attendait depuis Le Chili figure désormais au palmarès de la plus ancienne compétition continentale du monde et, parmi les nations de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), seuls le Venezuela et l'equateur ne l'ont jamais remportée. Après quatre finales perdues (1955, 1956, 1979, 1987) et cinq places de 3e, la "Roja" domine enfin le football sud-américain. "Dès la première rencontre de ce tournoi, notre objectif était Ph : DR DERNIÈRE CHANCE EN 2018? L'an dernier, quand le quadruple Ballon d'or du Barça s'est présenté en finale de la Coupe du monde au Brésil face à l'allemagne, on s'est dit que ce serait une belle occasion d'effacer El Diez des tablettes. La Nationalmannschaft et Götze en ont décidé autrement. Quand Messi est allé chercher son trophée, controversé, de meilleur joueur FIFA de la compétition dans les tribunes du Maracana après la rencontre, il semblait porter tout le poids de l'échec argentin sur ses seules épaules. Samedi soir contre le Chili, on pouvait légitimement penser que cette troisième finale avec la grande Albiceleste, la seule qui compte vraiment dans le cœur des Argentins, serait la bonne pour Messi. A l'estadio Nacional de Santiago, face à des Chiliens survoltés qui le prenaient systématiquement à trois sur chaque touche de balle, il n'en fut rien. S'il a tenté d'exister par quelques fulgurances, comme lorsqu'il a parfaitement déposé un coup franc sur la tête d'agüero seul à trois mètres du but (20e), Messi a, une nouvelle fois, échoué à faire triompher l'argentine dans une finale. Deux Copa America et une Coupe du monde perdues lors de l'ultime manche, cela commence à chiffrer : lorsqu'il s'est retrouvé en finale avec sa sélection, Messi a systématique perdu. Son statut de meilleur joueur du monde, indiscutable, n'est ici pas remis en cause. Au Chili, Lionel Messi aura été, d'assez loin, le joueur le plus influent et le plus décisif de l'albiceleste, en se retrouvant impliqué sur la grande majorité des buts marqués par son équipe durant la Copa America. Mais cette troisième finale perdue en autant de tentatives fait tâche sur le CV d'un joueur qui a plutôt l'habitude de les remporter en club. La prochaine échéance internationale, pour Messi, est prévue en 2018 pour le Mondial en Russie. Le capitaine de l'albiceleste aura alors 31 ans et pourrait bien se voir offrir son ultime chance d'enrichir enfin son immense palmarès d'un titre avec sa sélection nationale L'inverse serait un immense gâchis. Le Chili, nouveau plat épicé du football sud-américain de gagner le titre", a assuré Jorge Sampaoli, le technicien argentin à la tête du Chili depuis décembre "Durant cette finale, nous avons réussi à contrôler le meilleur joueur du monde", a-t-il souligné, en référence à Lionel Messi qui, marqué par Marcelo Diaz et Gary Medel, s'est étiolé au fil de la finale. «TRAVAIL ET DISCIPLINE» "Nous avons réussi à chacun de nos matchs à relever le défi posé par notre adversaire: c'est le résultat de beaucoup de travail et de notre discipline", s'est félicité Sampaoli. Avant de briser le rêve argentin, le Chili avait écoeuré le tenant du titre, l'uruguay (1-0), au terme d'un quart de finale qui passera à la postérité comme "le match du doigt dans les fesses", le geste provocateur de Gonzalo Jara à l'adresse d'edinson Cavani. Il n'y a guère qu'en demi-finale, contre un Pérou (2-1) pourtant réduit à dix dès la 20e minute, que Sampaoli a semblé désarçonné face aux contres des puissants et véloces Jefferson Farfan et Paulo Guerrero. Premier grand titre donc pour le Chili et Sampaoli, ce disciple de Marcelo Bielsa partisan d'un football offensif, qui avait déjà failli causer une retentissante surprise lors du Mondial En 8 e de finale, son équipe avait malmené le Brésil, pays-hôte qui s'en était sorti aux tirs au but (1-1 a.p., 3 tab à 2) avec parmi les tireurs chiliens malheureux un certain Alexis Sanchez. SANCHEZ LA MERVEILLE Avec Sanchez, "el Nino Maravilla" (l'enfant Merveille), et Eduardo Vargas, co-meilleur buteur de la Copa America avec quatre réalisations, son Chili peut viser haut et loin. La moyenne d'âge de l'équipe qui a débuté la finale est de 27 ans et laisse espérer de belles choses pour la Coupe des confédérations 2017 et la Coupe du monde 2018 en Russie. Le Chili arrive en effet à maturité, à l'image de son fantasque meneur de jeu Jorge Valdivia qui a livré à 31 ans son meilleur tournoi. Malgré sa sortie de route du début de compétition --arrestation pour conduite en état d'ébriété--, Arturo Vidal a lui réalisé, à 28 ans, la meilleure saison de sa carrière en sélection comme en club avec la Juventus de Turin. Gary Medel et Mauricio Isla, tous deux 27 ans, ont été intraitables en défense. "Je sais que les gens commencent à rêver, puisque nous avons fait quelque chose de grand", a souligné Sampaoli. Mais "le prochain objectif est de se qualifier pour la Coupe du monde 2018", a-t-il prévenu. Attention: les qualifications de la zone Amérique du Sud débutent dès octobre et seront un marathon sans pitié, même pour le champion d'amérique du Sud en titre. L' TRANSFERTS Podolski, d'arsenal à Galatasaray international allemand, champion du monde, Lukas Podolski quitte Arsenal pour rejoindre les champions de Turquie de Galatasaray, a annoncé le club samedi. L'attaquant de 30 ans, qui s'est engagé pour trois ans avec le club d'istanbul, a été acheté 2.5 millions euros aux "Gunners", selon le club de Galatasaray. Lukas Podolski, dont le contrat prévoit une quatrième saison en option, a posté un selfie sur twitter montrant le joueur tenant une écharpe de Galatasaray à son arrivée à l'aéroport d'istanbul. Le transfert de l'ancien attaquant de Cologne et du Bayern Munich achève un passage en demi-teinte de l'international allemand à Arsenal, où il ne s'est jamais imposé pendant trois ans, avant d'être prêté à l'inter Milan en janvier. Podolski aura l'occasion de disputer la Ligue des Champions avec le club stambouliote qui a remporté, la saison dernière, son 20 e titre de champion de Turquie aux dépens de Fenerbahce. Un premier renfort à Manchester City pour 63M Annoncé dans le collimateur de Manchester City et d autres cadors européens depuis plusieurs mois, Raheem Sterling (20 ans) semble bien parti pour quitter Liverpool d ici la fin du mercato. Selon le Daily Star, l ailier anglais des Reds pourrait être la première recrue XXL des Citizens, qui seraient disposés à mettre 63M dans l opération. Reste à savoir si Sterling prendra effectivement la direction des Skyblues dans les prochains jours. À noter que Manchester City serait également positionné sur Paul Pogba et Fabian Delph, le joueur d'aston Villa. Une nouvelle pépite brésilienne au Barça? Après Ronaldo, Ronaldinho ou encore Neymar, la prochaine pépite du football brésilien pourrait s appeler Gerson. Outre-Atlantique, on en tari pas d éloges concernant le milieu offensif de Fluminense, qui à seulement 18 ans, affole déjà les plus grands clubs européens. Le joueur aurait en effet tapé dans l œil du FC Barcelone et de la Juventus, qui bataillent depuis plusieurs semaines pour s adjuger ses services. À en croire les informations de Sport, le FC Barcelone aurait d ores et déjà clos les négociations, en trouvant un accord avec Fluminense, mais la Juventus ne semble pas prête à lâcher l affaire. Le joueur de son côté a expliqué être latté par l intérêt des deux clubs européens. «Quel joueur ne rêverait pas de vêtir le maillot du Barça ou de la Juventus, deux des meilleurs clubs au monde?» a confié Gerson. «Pour le moment je ne pense qu à jouer avec Fluminense, je laisse mon père s occuper de tout ce qui se passe en dehors du terrain». Les médias espagnols assurent depuis ce samedi que le transfert de Gerson vers le FC Barcelone est désormais acté. Le club catalan possédait déjà une option sur le joueur, mais la Juventus n aurait pas dit son dernier mot et à en croire les informations de Tuttosport, la Vieille Dame pourrait décider de revenir à l attaque, afin de s adjuger les services de la pépite brésilienne.

16 20 Lundi 6 juillet 2015 PAGE ANIMÉE PAR LAZREG AOUNALLAH Mots croisés n 720 Mots fléchés n 720 JEUX HORIZONTALEMENT 1 - Libertin Réaliser l'élision d'un élément vocalique - Fin de participe Soigne les mains et les ongles Meurt en décembre - Juriste Testaments - N'importe qui Quartiers dans un abattoir - Tir à la corde Faire un devoir - Pilastre carré Instrument de vol - Piquet Battre le pavé - Points opposés Crible - Carotté - Terme de tennis Son livre est couvert d'éloges - Épargne Dieu marin - Crier sous les bois. VERTICALEMENT 1 - Irritation Lancée - Rivière asiatique - Dix sur dix Cru - Alertes Sucrer - Dans la foulée Formule - Guide du cavalier Dupes - Domine Thymus du veau - Mélodie - Argon Arrivées en criant - - Un sot entre deux seaux - Franchit le cap Lancé au hasard - Sinueuse - 10 Nature - Faire sauter. Mots masqués n 720 Cette grille masque tous les mots de la liste. Rayez ces mots dans tous les sens, de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et de droite à gauche, horizontalement, verticalement ou diagonalement. Les lettres restantes vous donneront la solution qui correspond à la définition suivante : Satisfaction excessive de soi (11 lettres) N.B : Une même lettre peut servir plusieurs fois ACTION - ASTRE - AUBE - BAIE - BARBE - BONTE - BREBIS - CAUSAL - CHAIRE - CLARTE - DEBUT - DEGRE - DELAI - EMEUTE - EPARS - ESSAI - EVENT - FALOT - FORME - FRAIS - GENRE - GOUT - GRAINE - HARGNE - HARPE - HONTE - ILOTE - IMAGE - INDICE - ISSUE - JAR- GON - JASMIN - JOUET - LAIDE - LIVRE - LOUTRE - MAIRE - MEUTE - MOULE - NAÏF - NAIN - NOIRE - ORALE - ORMAIE - OSIER - POIRE - PORT - PRESSE - SAIN - SAVANE - SOIN - TARTE - TONTE - TRAITE - ULTIME - URAETE - USUEL - VALEUR - VAN- ITE - VISION. Solutions du précédent numéro MOTS CROISÉS N 719 HORIZONTALEMENT : 1. Diaphorèse - 2. Élu - Amants - 3. As - Ene - Tôt - 4. LL - Sueur - 5. Braises - Ta - 6. Unité - AA - 7. Né - Ignée - 8. Âme - Créer - 9. Tu - Alertes Êta - Sh Otarie - Sep - 2. Noteras - Lé. VERTICALEMENT : 1. Déambulation - 2. Ils - Rn - Mu - To - 3. Au - Laine - Eat - 4. Élite - Âtre - 5. Han - Se - Clair - 6. Omise - Ire - Ea - 7. Râ - Usagers - 8. Ente - Aneths - 9. Stout - Ère - El Estrade - Sape. MOTS FLÉCHES N 719 HORIZONTALEMENT : Récessions - Pension - Erre - N.D - Se - En - Piéger - Tsé-tsé - I.R.G - See - Nitre - Pi - Ta - Réer - Obéré - Sm - Ana - Ion - Eu - Iraniens - Menés - Ente. VERTICALEMENT : Répression - Cernée - Bain - Gêne - Tête - Ré - S.S - Ps - Arias - Asinien - Éon - Iode - Ir - Nie - Son - Gîtes - En - Serrement - Asperger - Usé. MOTS MASQUÉS N 719 EMBONPOINT

17 TURF Lundi 6 juillet Les courses en direct HIPPODROME ÉMIR ABDELKADER - ZEMMOURI - LUNDI 6 JUILLET PRIX : KUALA D ELEME - TROT ATTELÉ - QUINTÉ -QUADRIO A - DOTATION : DA - DISTANCE : M - DÉPART : 16H00 Quiros de l Eden pour barrer la route à Vanda de N ganda Ce lundi 6 juillet l'hippodrome Emir Abdelkader de Zemmouri, avec ce prix Kuala D'Eleme réservé pour les trotteurs français n'ayant pas totalisé la somme de : DA en gains et places depuis janvier passé., nous propose une épreuve à caractère à double cagnotte avec en plus trois candidats qui vont fouler pour la première fois nos pistes ; il y a quand même des chuchotements favorables au sujet de : asymétrique et à un degré moindre Squadrator alors que pour Tip Top Dupadoueng, il semblerait qu'il n'est pas encore prêt pour affronter ce lot. LES PARTANTS AU CRIBLE 1- VALINE DE N GANDA : Elle n a rien à voir. 2 - LUCKY DES CHAMPS: Ce vieux cheval n est certain d être à l arrivée. 3- SAPHIR DU RU : Il peut être redoutable au premier échelon. 4- SQUADRATOR : Débute en course. 5- TIP TOP DUPADOUENG : Débute en course. 6- ASYMÉTRIQUE : Débute en course. 7- VANDA DE N GANDA : PROPRIÉTAIRES R. REBBAH B. BAZINE AEK. NOUGHA M. BENDJEKIDEL LE PETIT HARAS A. TIAR Y. MEZIANI AEK. NOUGHA AEK. NOUGHA AEK. NOUGHA R. MISSAOUI AH. SALMI R. FOUZER N Voilà un candidat très sérieux pour la victoire. 8- STAR LA NOIRE : Elle n a que la drive à son avantage. Outsider. 9- TOMMY DU STUD : Il n est pas sûr qu il soit à l arrivée. 10- VERDI DE SENANTES : Peut-être pour le choix du driver. 11- QUOKIN D ARLINE : L écurie Lamari est en forme, méfiance en cas de défaillance des favoris, il peut figurer. CHEVAUX VALINE DE NGANDA LUCKY DES CHAMPS SAPHIR DU RU (0) SQUADRATOR TIP TOP DUPADOUENG (0) ASYMÉTRIQUE (0) VANDA DE NGANDA (0) STAR LA NOIRE (0) TOMMY DU STUD (0) VERDI DE SENANTES (0) QUOKIN D ARLINE (0) QUIROS DE L EDEN (0) THETIS DU RELAIS DRIVERS MS. HAFID R. FEKHARDJI S. FOUZER AM.BENDJEKIDEL S. FILIRI A. SAHRAOUI Y. MEZIANI SA. FOUZER N. MEZIANI N. TIAR R. TARZOUT A. CHELLAL R. FILIRI 12- QUIROS DE L EDEN : Cette fois-ci il peut largement se frayer une place de choix. 13- THETIS DU RELAIS : DIST Elle court dans sa catégorie, mais tout va dépendre des commissaires, il doit surveiller ses allures. ENTRAÎNEURS MS. CHAABANE A. TIAR N. TIAR PROPRIÉTAIRE H. AGUENOU PROPRIÉTAIRE PROPRIÉTAIRE N. TIAR N. TIAR N. TIAR L. LAMARI PROPRIÉTAIRE PROPRIÉTAIRE DANS LE CREUX DE L OREILLE MON PRONOSTIC : 7- VANDA DE N GANDA 12- QUIROS DE L EDEN 11 - QUOKIN D ARLINE 3- SAPHIR DU RU 10- VERDI DE SENANTES LES CHANCES : 9- TOMMY DU STUD 6- ASYMÉTRIQUE

18 22 Lundi 6 juillet 2015 TÉLÉVISION Réalisé par : Rob Bailey Sélection du jour 19H55 Esprits criminels - L'éclat de mille soleils Acteurs : Joe Mantegna (David Rossi) Shemar Moore (Derek Morgan) AJ Cook (Jennifer «JJ» Jareau) Matthew Gray Gubler (Spencer Reid) Thomas Gibson (Aaron Hotchner) Un avion s'écrase dans une zone peu peuplée du Colorado, entraînant la mort de tous ses passagers à l'exception de Frank Canvers, le copilote. Un témoin affirme avoir vu un éclair juste avant la chute de l'appareil. L'équipe doit déterminer s'il s'agit d'un accident ou d'un crime et dans ce cas, de trouver le coupable. 19H50 L'amour est dans le pré - Episode 9 Réalisé par : Philip Kaufman Acteurs : Cliff Robertson (Cole Younger) Robert Duvall (Jesse James) Luke Askew (Jim Younger) RG Armstrong (Clell Miller) Dana Elcar (Allen) 19H50 La légende de Jesse James En 1876, l'etat du Missouri est prêt à accorder une amnistie au fameux gang de Cole Younger et Jesse James. Mais ce projet n'arrange pas les compagnies de chemin de fer, qui chargent un chasseur de primes de pourchasser ces bandits. Sachant son amnistie rejetée, le gang décide de braquer la Banque nationale de Northfield. 19H50 Major Crimes Erreur de débutante Réalisé par : Hugo Blick Acteurs : Maggie Gyllenhaal (Nessa Stein) Lubna Azabal (Atika Halibi) Stephen Rea (Hugh Hayden-Hoyle) Eve Best (Monica Chatwin) Janet McTeer (Julia Walsh) Réalisé par : Julien Duvivier Acteurs : Fernandel (Don Camillo) Gino Cervi (Peppone) Thomy Bourdelle (Cagnola) Tony Jacquot (Don Pietro) Paolo Stoppa (Marchetti) 20h00 The Honourable Woman Ephra interroge Atika afin de savoir qui est le vrai père de Kasim. La jeune femme lui raconte alors les faits survenus huit ans auparavant : Nessa était en visite à Gaza afin de prononcer un discours auprès des étudiants qui bénéficient fonds envoyé par la fondation Stein. Elle apprend qu'une partie de l'argent a été détourné pour financer des actions guerrières. 19H50 Le retour de Don Camillo Don Camillo est envoyé en pénitence par l'évêque dans un hameau d'italie du Nord pour s'être battu avec des communistes. De son côté, Peppone, le maire communiste de Brescello, tente de convaincre le riche Cagnola de céder un terrain afin de construire une digue qui protégerait la commune des crues. Mais ce dernier refuse. Présenté par : Karine Le Marchand Jacky reçoit Kim, décoratrice dans l'événementiel, et Mélodye qui surprend par sa décontraction. Chez Jean-Baptiste, l'ambiance finit par se détendre entre Aline, aide-soignante, et Anastasia, sans emploi. Dans le Val-d'Oise, Catherine, commerciale, et Lydie, vendeuse en parfumerie, prennent un rythme tranquille chez Claude. Quant à Thierry, qui reçoit Annick, secrétaire, et Catherine, commerçante, il ne prête attention qu'à l'une de ses invitées! La fin de l'alliance Réalisé par : David McWhirter Acteurs : Tom Berenger (Jack Raydor) Mary McDonnell (Sharon Raydor) GW Bailey (Louis Provenza) Anthony Denison (Andy Flynn) Michael Paul Chan (Michael Tao) Une fusillade éclate dans une station service, provoquant la mort de quatre personnes, dont deux gangsters. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un règlement de compte entre deux clans rivaux. Speedy, l'un des membres du gang des Streeters qui vient de violer sa liberté conditionnelle; a assisté à la scène et son témoignage pourrait être capital. Sharon demande à Jack s'il accepte d'être l'avocat du jeune délinquant. 19H50 Poulidor Premier Réalisé par : Patrick Jeudy En 17 ans de carrière, Raymond Poulidor est entré dans la légende du cyclisme hexagonal. Fils d'agriculteurs, le coureur originaire de la Creuse, fut le premier Français à inscrire son nom au palmarès de la Flèche Wallonne. Champion de France sur route et lauréat de Milan-San Remo, en 1961, ou encore vainqueur du Tour d'espagne en 1964, Raymond Poulidor affiche un palmarès bien fourni. Pour autant, il ne parvint jamais à remporter le Tour de France : coups du sort, chutes, maladresses, suprématie de Jacques Anquetil puis d'eddy Merckx... ses défaites dans la Grande Boucle l'ont fait paradoxalement entrer dans l'histoire de la discipline. 19H50 Astérix et la surprise de César Réalisé par : Paul Brizzi Gaëtan Brizzi Obélix s'est épris de la belle Falbala. Mais cette dernière file le parfait amour avec l'athlétique Tragicomix. Pendan ce temps, à Rome, se préparent les jeux du Colisée à la gloire de César, qui s'apprête à être recouvert de cadeaux. C'est du moins ce que promet Caïus Obtus qui voudrait faire le plus beau de tous les présents à l'empereur. L'idéal serait de lui remettre l'un de ces irréductibles Gaulois qui narguent les garnisons romaines. Justement, Falbala et Tragicomix sont capturés par des légionnaires. Quotidien national d information Edité par l Eurl Millénium Presse Siège social : Maison de la presse Kouba - Alger R.C. : N 01 B Compte bancaire : BNA Zirout Youcef N Directeur de la publication-gérant : Ahmed TOUMIAT Administration-publicité : Tél. / Fax. : Rédaction : Tél. : Fax. : Composition : PAO Le Courrier d Algérie Publicité-ANEP : 1, Avenue Pasteur-Alger Tél. : Fax : Impression : - Centre : SIA - Est : SIE - Ouest : SIO Diffusion : M.P. Diffusion Nos bureaux régionaux Tizi Ouzou : 3, Rue Capitaine Si Abdellah, immeuble Belhocine Tél. /Fax. : Béjaïa : Immeuble Boughrara route de Sétif Tél : Oran : 6, avenue Khedim Mustapha Tél. / Fax. : Bouira : Rue Gherbi Guemraoui - Immeuble Kheerrouf - Bouira. Tél. / Fax. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation Le Courrier d'algérie informe ses lecteurs du changement de ses adresses électroniques et leur communique les nouvelles :

19 COURRIER AUTO Page animée par Hacène Naït Amara Lundi 6 juillet ESSAI DE L'ACCENT RB 5 PORTES Une compacte au comportement routier très correct La nouvelle Accent RB 5 portes, désignée sous le nom de l'accent Hatchback, est une carte gagnante pour Hyundai Motor Company. Le constructeur automobile sud-coréen compte bien sur ce modèle pour batailler sur le marché du segment B. Ce bijou de Hyundai, qui marque la quatrième génération du modèle Accent, a tous les atouts pour se faire une place au soleil parmi les modèles des autres constructeurs automobiles. Accent RB 5 portes est une compacte très aboutie. Les ingénieurs de Hyundai ont joué tout d'abord sur le désigneextérieur. Il aborde un physique assez consensuel avec ses optiques qui passent partout. Les lignes sont belles, très simples et réussies, conférant au véhicule une silhouette dynamique. Bref, un désign parfait pour une compacte moderne. Plus dynamique et plus sportive, l Accent RB est sympa à regarder. À bord, l'habitabilité est très généreuse pour quatre ou cinq passagers et la planche de bord est totalement redessinée. Côté technologie ; ce n'est pas le grand bouleversement. Les ingénieurs de Hyundai ont préféré tout simplifier, évitant ainsi une débauchée de technologie à bord. Son volant est totalement nu et aucune fonctionnalité ne s'y trouve. Les assemblages sont dans l'ensemble très corrects avec quelques touches pour offrir un certain standing à cet habitacle plutôt coquille. Si les vitres avant ont un réglage automatique, celles de l'arrière sont réglées manuellement. Les concepteurs du géant automobile sud-coréen ont désiré un véhicule plus petit à l'extérieur et plus grand à l'intérieur. Elle s'offre un style jeune et dynamique. Au premier regard, l'accent RB découvre une face avant mise en valeur par de grands phares chromés et une calendre restylée. Ce regard de félin prêt à bondir lui procure du dynamisme. Mais toute la surprise vient de la conduite de ce bijou de Hyundai. Son brin sexy et la puissance de son moteur lui permetent de dévorer la route et d'avoir une bonne reprise aussi bien à vide qu'en charge. Au cours de notre essai de ce modèle de Hyundai, nous étions agréablement surpris par sa puissance et surtout par sa tenue de route. Elle a un comportement tout à fait sain et rassurant sur la route. La conduite de cette Accent évolue, notamment grâce à sa direction très souple. Le comportement routier, quant à lui, est plus sûr et plus dynamique. Son allure sportive et ses formes sexy marquent une vrai évolution ressentie instantanément à son volant. Un volant d'une petite taille facilite la conduite de cette Accent, en permettant au conducteur de gagner en précision. La compacte de Hyundai se veut plus agile, plus réactive et plus joueuse aussi. Sur cette Accent RB et son petit volant, le plaisir de conduire est immédiat. Ce qui est avantageux dans cette Accent RB est son coté économique. Avec un réservoir de 53L gasoil qu'on peut remplir, en dépensant seulement 500 dinars et une consommation estimée à 5.8L au 100km. Le représentant du constructeur automobile sud-coréen en Algérie, Hyundai Motor Algérie (HMA) allie qualité-prix pour permettre à la quatrième génération du modèle Accent de bien se positionner sur le marché national de l'automobile. Ainsi, la nouvelle Accent RB est affichée à partir de DA pour la finition 4 portes et à DA pour la finition 5 portes. Le modèle que nous avons essayé (Accent Hatchbak) est proposé à partir de DA. H. N. A. LE C_42 DE CITROËN SUR LES CHAMPS-ELYSÉES Une touche de créativité et de joie offerte au public Le C_42 ouvre sa saison estivale : «Citroën Colors!». Bleus, verts ou roses, les murs et les modèles exposés s'habillent d'optimisme pour cette nouvelle saison. La vitrine internationale de Citroën sur les Champs-Elysées propose à cette occasion trois nouvelles expériences inédites venant s'ajouter au toboggan géant, dont une animation photo associée à un trampoline! De quoi garder un souvenir 'haut en couleurs' de sa visite À l'approche de l'été, Citroën offre sa touche de créativité et de joie aux Champs-Élysées, avec sa nouvelle saison : «Citroën Colors!». Dès l'entrée au rez-dechaussée, la maquette taille réelle d'une Citroën 2 CV semblant surgir d'un pot de peinture géant donne le ton! L'optimisme de la marque se décline ensuite au fil des étages du C_42, au travers de trois thèmes aux couleurs vives : 'Live', 'Love' et 'Share'. Trois thèmes en résonance avec les derniers lancements de la marque exposés pour l'occasion (nouvelle Citroën C1, C4 Cactus, nouveau Citroën Berlingo, etc.) et accompagnés d'animations inédites : 'Jump' : une animation-photo associée à un trampoline au dernier étage du C_42. L'occasion pour le visiteur de vivre une expérience originale et de garder un souvenir 'haut en couleurs' de sa visite (photo transférable gratuitement par mailet/ou imprimable pour 0,50 ). 'Heart Beat' : cette animation propose au visiteur de poser ses mains sur un pulsomètre tactile qui, au rythme des battements de son cœur, illumine une CITROËN C-ZERO, la citadine 100% électrique de la Marque.'Be Happy' : cette animation interactive fait découvrir, sur un écran, un nuage de mots en rapport avec l'optimisme cher aux valeurs de CITROËN. Le visiteur est invité à sélectionner le mot de son choix et découvre alors une citation d'auteur ou d'anonyme en lien avec le mot choisi. Il peut alors partager cette citation sur les réseaux sociaux. Est aussi présent : Le toboggan géant 'Twist Inside Citroën' : avec ses 26 mètres de haut, ses 63 mètres de long et ses pentes de 30 à 33 en virages constants permettant d'atteindre une vitesse de 4 mètres/seconde, ce toboggan tubulaire inédit est à coup sûr le moyen le plus rapide pour passer du dernier étage à l'espace Racing (sous-sol) du C_42, puisque 15 secondes suffisent! (prix d'accès : 2 ).'The Speed Expérience : inspirée des souffleries d'essais aérodynamiques utilisées dans la conception des voitures, cette animation de l'espace Racing invite le visiteur à vivre l'expérience de la vitesse en sons, lumières et vent! Effet 'décoiffant' assuré! (prix d'accès : 2 ). Plus que jamais, Citroën entend bien faire prendre des couleurs aux visiteurs du C_42 cet été! H.N.A CHAMPIONNAT DE FORMULE E Partenariat entre DS et Virgin Racing de Virgin Racing du championnat Formule E, soutenue par L'équipe Sir Richard Branson, et la marque DS, représentée par Yves Bonnefont, directeur général de la marque, ont annoncé leur partenariat et la création de l'équipe DS Virgin Racing prenant effet avant la saison 2015/16 de Formule E FIA. Dans le cadre de ce nouveau partenariat, la marque DS apportera à l'équipe, via l'entité Motorsport, son expertise technologique dans la recherche et le développement de la voiture de course. Associée à la stratégie de conception de Virgin Racing Engineering, l'objectif est de fournir à DS Virgin Racing l'expérience de la course ainsi que des expertises de conception et d'intégration qui permettront de rivaliser aux plus hauts niveaux et ainsi de remporter les championnats. À propos du partenariat, le responsable de l'équipe Virgin Racing Team Alex Tai a déclaré, «notre collaboration avec la marque DS est non seulement un partenariat entre deux marques étonnantes, mais une excellente occasion de montrer notre intention de gagner le championnat du Formule E FIA. En outre, il met en évidence nos ambitions d'être à la pointe des nouvelles technologies d'avantgarde en Formule E pour contribuer à la transition technologique des voitures de série». Le L'ALLIANCE RENAULT-NISSAN Les ventes de véhicules électriques dépassent les unités L' Alliance Renault- Nissan, leader mondial de la mobilité électrique zéro émission à l'usage, a vendu son ème véhicule électrique, une Renault ZOE blanche, à un ingénieur français. L'Alliance a atteint le seuil historique début juin, quatre ans et demi après le lancement de la Nissan LEAF, premier véhicule zéro émission grand public au monde. L'Alliance représente aujourd'hui la moitié des véhicules électriques vendus dans le monde. La Nissan LEAF reste le véhicule électrique le plus vendu de tous les temps avec plus de unités. De janvier à mai, l'alliance a vendu environ VE - soit une augmentation de près de 15 % par rapport à l'an dernier à la même époque. «La demande pour nos véhicules électriques continue d'accroître grâce aux mesures incitatives gouvernementales et au déploiement d'infrastructures de recharge», a déclaré Carlos Ghosn, président-directeur général de l'alliance Renault-Nissan. «La réponse positive de nos clients dynamise également la demande. Ces véhicules affichent l'un des taux de satisfaction client le plus élevé dans le monde». Un Français de Bordeaux se voit remettre le ème VE. Le ème propriétaire est Yves Nivelle, ingénieur informatique, qui a fait reprendre son ancien véhicule diesel de 21 ans contre une Renault ZOE. Ni émissions de CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite conformément au cycle d'homologation NEDC, Yves Nivelle a acheté son VE suite au lancement par le gouvernement français d'un bonus écologique en avril dernier, permettant la reprise de véhicules diesel ancienne génération contre une remise de pour un nouveau VE. «Le bonus écologique du gouvernement a fortement pesé dans ma décision d'acheter un VE», a indiqué Yves Nivelle. H.N.A fondateur du Groupe Virgin, Sir Richard Branson, a ajouté: «Je suis absolument ravi que Virgin Racing ait trouvé un partenaire d'envergure tel que la marque DS. Dans la saison 1, la Formule E a livré sa vision de la création de courses excitantes, spectaculaires et proches des supporters dans lesquelles presque toutes les équipes peuvent gagner. Maintenant je suis impatient de poursuivre sur cette voie dans la saison 2 avec notre nouveau partenaire, la marque DS, dans l'objectif de gagner plusieurs championnats. Je suis très heureux que Virgin Racing joue un rôle important dans une des missions de la Formule E, qui est d'attirer les grands constructeurs automobiles dans le sport automobile afin que la technologie développée soit utilisée dans les voitures que nous pouvons tous conduire. Sans aucun doute, ce partenariat sera un grand succès, à la fois dans les courses et dans son rôle de catalyseur pour le développement des véhicules électriques de l'avenir.» H.N.A

20 Avis à nos lecteurs Météo à Alger Lundi 6 juillet C / 21 C Dans la journée : ensoleillé Vent : 29 km/h Humidité : 32 % Dans la nuit : dégagé Vent : 21 km/h Humidité : 47 % Le premier think tank en Algérie, le groupe «Nabni» vient de lancer l'activité l'»algérie rêvée». «Nabni» souhaite, à travers ce projet, recréer un espace pour parler du futur de notre pays, montrer qu'il est possible d'imaginer des futurs, à la fois, désirables et crédibles. «Notre récit national est aujourd'hui en panne. Nous devons le régénérer, en donnant à nouveau envie de rêver ensemble d'avenir. l'objectif du chantier «Algérie rêvée» qui comporte C'est plusieurs activités : un sondage, des rencontres-débats, des projets créatifs il sera clôturé par la publication d'un texte qui résume l'essentiel des idées débattues», indique «Nabni». Le lancement du sondage a eu lieu hier 5 juillet, et sera accompagné par deux rencontres-débats : la première rencontre, organisée la soirée du 4 juillet, a traité de la problématique de «Algérie rêvée : comment renouveler le récit national?», et la seconde, organisée la soirée du 12 juillet, propose de débattre de «la question des langues en Algérie». Selon les représentants du groupe, l'algérie doit faire face à de nombreux défis, économiques, sociaux, démographiques et politiques. Elle doit changer radicalement de trajectoire, dès maintenant. Le Plan d'urgence et ses 12 chantiers (ABDA) visent à y contribuer. «Mais nous devons aussi, en même temps, nous donner une ambition collective, pour avancer et nous projeter vers l'avenir», estime l'un des représentants, Abdelkrim Boudra pour qui le «rêve algérien» reste à construire. «Et c'est avec vous qu'elle prendra forme. «Nabni» souhaite, ainsi, créer un espace d'échange et d'interaction pour parler ensemble de l'avenir de notre pays, aujourd'hui en panne d'inspiration collective. Nous devons le Le Courrier d Algérie informe ses aimables lecteurs du basculement des lignes téléphoniques du journal à compter du jeudi 7 mai Direction générale : / Commerciale : (tél./fax) / Rédaction : (tél./fax) / Standard : / Ph : DR Patriotisme en ligne L information au quotidien Développement économique à long terme Nabni lance «l'algérie rêvée» régénérer. En donnant envie d'imaginer ensemble un futur souhaitable et possible pour nous et pour nos enfants. C'est l'objectif du chantier «Algérie rêvée», dont le sondage suivant constitue une première étape. Volontairement ouvert pour stimuler la créativité, cet appel à contributions a pour objectif de faire émerger des propositions inédites et crédibles, de nouvelles manières d'aborder le rêve algérien», ajoute Boudra. L'appel à contributions est ouvert jusqu'au 17 août Le groupe s'engage à restituer une première synthèse des retours d'ici 100 jours. Pour «Nabni», le projet est participatif : il veut révéler et valoriser les propositions de toutes les Algériennes et Algériens qui rêvent d'une Algérie prospère et solidaire. Pour rappel, le groupe «Nabni» a lancé le 16 juin dernier le Plan d'urgence et ses 12 chantiers (ABDA). L'objet est d'impulser un nombre limité de ruptures profondes à même de déclencher une dynamique positive. En plus de l'impact attendu sur les objectifs fixés nous proposons que l'amorce de ces ruptures se fasse selon quatre lignes directrices chacune représentant une rupture avec le statu quo : Il s'agit d'inverser les décisions qui ont clairement En ce jour de 5 juillet qui marque le cinquante-troisième anniversaire de l'indépendance de l'algérie, des festivités sont organisées partout sur le territoire national pour marquer la célébration d'une telle date si chère et symbolique pour le peuple algérien. Emblème national disposé sur les frontons des institutions publiques, des expositions retraçant le combat de nos valeureux martyrs, des galas, sont autant d'activités auxquelles, les Algériennes et Algériens se sont habitués en pareille occasion. Ne dit-on pas que tous les moyens sont bons à utiliser pour servir la bonne cause. Les nouvelles technologies, notamment l'internet, en fait partie. L'équipe du site du journal électronique «Algérie Patriotique», a eu une louable initiative, en mettant en ligne l'hymne national «Kassamane». Le site en ligne du journal : fait entonner l'hymne national sur sa page d'accueil. Voila, un usage de l'internet pour faire associer l'ensemble des Algériens et Algériennes,d'où qu'ils se trouvent, à la célébration d'un tel évènement glorieux et qui a consacré l'indépendance de l'algérie. H. N. A. échoué, qui ont montré leur inefficacité ou qui sont trop coûteuses ou injustes et mènent au gaspillage. «Arrêter les dégâts» en permettant d'initialiser immédiatement des changements d'approche conséquents qui freinent la détérioration de la situation. Faire ce que l'état fait si rarement : admettre que certains choix étaient mauvais et les inverser. Il s'agit également d'identifier des mesures fondamentales de réforme de l'état et de la gouvernance, qui jettent les bases d'un État moderne, d'un État de DROIT (Détaché de la rente, redevable, ouvert, inclusif, transparent et stratège). Il s'agit d'identifier quelles mesures structurelles peuvent être mises en œuvre en trois ans. Réaliser un bond qualitatif dans la gouvernance publique, comme nous n'en avons pas vécu depuis plus d'un quart de siècle. Il est question notamment d'engager sans attendre, même à petites doses et de façon progressive, les réformes les plus difficiles que nous savons inévitables. Profiter de l'opportunité que nous avons encore d'étaler dans le temps ces réformes afin d'en limiter le coût social et de mettre en place les mécanismes compensatoires pour les citoyens les plus affectés, afin de réduire efficacement la pauvreté. Même de manière graduelle, le but est de commencer ces réformes jamais entamées. Engager des réformes qui peuvent être impopulaires, mais qui sont inévitables. Comme le groupe suggère d'accélérer les chantiers en suspens. Il s'agit de donner un coup d'accélérateur aux réformes qui sont restées trop longtemps en suspens. Des «bons en avant» pour engager le changement, mobiliser l'administration, aboutir à des résultats sur trois ans et donner de la crédibilité au processus. Choisir trois chantiers de réformes prioritaires-pas plus-et concentrer les efforts et le capital politique et administratif pour réaliser un bond qualitatif majeur, tangible et visible. Avancer sur ce qui a trop longtemps été bloqué. Ines B. Horaires des prières Lundi 19 ramadhan 1436 Dohr : 12h52 Assar : 16h44 Maghreb : 20h13 Îcha : 21h53 Mardi 20 ramadhan Sobh : 03h46 Chourouk : 05h36 ANP Ben Ali Ben Ali et Boustila promus au grade de Général de Corps d'armée Le Général-major Ben Ali Ben Ali, commandant de la 5ème Région militaire et le général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale ont été promus dimanche au grade de fénéral de Corps d'armée, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «A l'occasion de la célébration du 53 e anniversaire de la fête du recouvrement de la souveraineté nationale et conformément aux dispositions des décrets présidentiels du 04 juillet 2015 portant promotion au grade de général de Corps d'armée et attribution de la médaille de Bravoure, le général de Corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la défense nationale, chef d'état-major de l'armée nationale populaire a présidé, dans l'aprèsmidi du dimanche 05 juillet 2015, au siège du ministère de la Défense nationale, au nom de son excellence monsieur le Président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la défense nationale, la cérémonie de promotion du général-major Ben Ali Ben Ali, commandant de la 5 e Région militaire et du général- Major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale au grade de général de Corps d'armée», précise le communiqué du MDN.» Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à la remise de la médaille de Bravoure à des officiers généraux et des officiers supérieurs du ministère de la Défense nationale», ajoute la même source. «Il convient de signaler que cette médaille a été décernée à Monsieur le général de Corps d'armée, vice-ministre de la défense nationale, chef d'etat-major de l'anp et le général de corps d'armée chef du département renseignement et sécurité. Cette médaille est également décernée aux éléments de l'anp, tout grade confondu, remplissant les conditions citées dans la loi du 21 juin 2015, portant création de la médaille de bravoure de l'anp», note le communiqué du MDN. «A cette occasion, le général de Corps d'armée, vice-ministre de la défense nationale, chef d'etat-major de l'anp a prononcé une allocution dans laquelle il a adressé, aux promus et décorés, un message de félicitations de son excellence monsieur le Président de la République ainsi que ses félicitations personnelles».

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Fiscalité Quelques changements importants au 1 er janvier 2013

Fiscalité Quelques changements importants au 1 er janvier 2013 Fiscalité Quelques changements importants au 1 er janvier 2013 La dégradation des finances publiques a amené les responsables politiques à décider une série de mesures de consolidation, parmi lesquelles

Plus en détail

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES LIVRE VI DISPOSITIONS FINANCIÈRES ET COMPTABLES TITRE UNIQUE CHAPITRE II ADOPTION ET EXECUTION DES

Plus en détail

IMPOSITION DES FRONTALIERS

IMPOSITION DES FRONTALIERS Union Démocratique du Centre du canton du Jura Case postale 88 2822 Courroux IMPOSITION DES FRONTALIERS COMPARAISON DES MODÈLES GENEVOIS ET JURASSIENS PRÉAMBULE Dans le domaine de la taxation des frontaliers,

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE SESSION 2012 Durée : 3 heures Coefficient 2 : BTS Banque Coefficient 3 : BTS Professions immobilières

Plus en détail

Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995).

Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995). Loi-cadre n 18-95 formant charte de l investissement promulguée par le dahir n 1-95-213 du 14 joumada II 1416 ( 8 novembre 1995). (BO N 4336 du 6-12-1995) Titre Premier Objectifs de la charte de l'investissement

Plus en détail

Statuts de l Association loi 1901 «Micro Ecole Bricabrac-espaces éducatifs»

Statuts de l Association loi 1901 «Micro Ecole Bricabrac-espaces éducatifs» Statuts de l Association loi 1901 «Micro Ecole Bricabrac-espaces éducatifs» Association loi du 1er juillet 1901 N d'indentification: Date de déclaration: ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est

Plus en détail

ACTION FGR Après la revalorisation de 0,1 % la question du pouvoir d'achat reste entière

ACTION FGR Après la revalorisation de 0,1 % la question du pouvoir d'achat reste entière ACTION FGR Après la revalorisation de 0,1 % la question du pouvoir d'achat reste entière Après le succès de l action carte-pétition qui s est traduite par près de 100 000 cartes signées et remises à l

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION ÉPREUVE de Droit et d'économie Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 Indications de correction La commission de choix de sujets a rédigé

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

ALGERIE Loi de finances complémentaire pour 2009 Mesures fiscales

ALGERIE Loi de finances complémentaire pour 2009 Mesures fiscales Août 2009 ALGERIE Loi de finances complémentaire pour 2009 Mesures fiscales Comme tous les ans le gouvernement algérien a adopté fin juillet une loi de finances complémentaires (LFC) pour 2009 (Ordonnance

Plus en détail

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France)

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Proposition à faire adopter par l assemblée générale à la majorité relative de L.art.24 (art.22 décret du 17.03.67.) La

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI De quoi parle-t-on? La protection sociale est l'ensemble des mécanismes de prévoyance collective qui permettent de faire face financièrement aux aléas de la vie.

Plus en détail

Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire

Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire TAXE DE SÉJOUR Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire EDITION 2012 Un peu d histoire... 2 La taxe de séjour, appelée aussi "taxe de saison", a été instituée en

Plus en détail

PARTIE 1: DISPOSITIONS RELATIVES A L'EQUILIBRE FINANCIER

PARTIE 1: DISPOSITIONS RELATIVES A L'EQUILIBRE FINANCIER PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUEGABONAISE Union-Travail-Justice Visa du Président du Conseil d'etat I4Ü(~12012 déterminant les ressources et les charges de l'etat pour l'année 2013 Le Parlement a

Plus en détail

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE Le processus de convertibilité du dinar pour les transactions extérieures courantes a été complété en 1997, parallèlement à la libéralisation

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

L'entretien préalable prévu par l'article L.272-45 du code des juridictions financières a eu lieu le 17 mars 2003 avec l'ordonnateur.

L'entretien préalable prévu par l'article L.272-45 du code des juridictions financières a eu lieu le 17 mars 2003 avec l'ordonnateur. Dans le cadre de son programme, la chambre territoriale des comptes de Polynésie française a jugé les comptes et examiné la gestion du Lycée Professionnel d'uturoa à partir de l'exercice 1996 en application

Plus en détail

Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire

Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire I. Après l article 199 octovicies du code général des impôts, il est inséré un article 199 novovicies

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

La Lettre de l Et@t en Dordogne 10 juillet 2015

La Lettre de l Et@t en Dordogne 10 juillet 2015 10 juillet 2015 Edito Cette nouvelle lettre de l Etat est spécifique et a pour thème : La Commune Nouvelle. Elle a pour objectif d expliquer ce qu est cette entité territoriale, de vous présenter les modalités

Plus en détail

LEGAL FLASH I CASABLANCA

LEGAL FLASH I CASABLANCA LEGAL FLASH I CASABLANCA MESURES FISCALES DE LA LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2014 Février 2014 SOMMAIRE LES MESURES FISCALES CONSACRANT LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES MAROCAINES 2 MESURES VISANT À FAVORISER

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Décision n 2010 616 DC

Décision n 2010 616 DC Décision n 2010 616 DC Loi organique relative à la gestion de la dette sociale Consolidation Source : services du Conseil constitutionnel 2010 Sommaire Ordonnance n 96-50 du 24 janvier 1996 relative au

Plus en détail

GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES OFFICES DE TOURISME EN EPIC 4 ET 5 FEVRIER 2010 1 . LE FONCTIONNEMENT D UN ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL 2 DEUX MODES DE GESTION COMPTABLE

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE Un candidat vient demander copie de la liste électorale. Quelle liste électorale doit-on lui fournir : celle qui est arrêtée au 10 janvier ou la liste avec les

Plus en détail

Banque aurait dû travailler seule et prendre des mesures beaucoup plus drastiques pour contrer cette poussée inflationniste.

Banque aurait dû travailler seule et prendre des mesures beaucoup plus drastiques pour contrer cette poussée inflationniste. Propos tenus par M. Rundheersing Bheenick, Gouverneur de la Banque de Maurice, lors de la conférence de presse, au lendemain de la réunion du Comité de Politique Monétaire du 28 mars 2011 Le but de cette

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA)

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) Gino Lambert, M.Sc, Sciences comptables (Chercheur à la Chaire d'études socio-économiques)

Plus en détail

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE À L'OCCASION DES RENCONTRES NOTARIALES DE MAILLOT Cette enquête est réalisée pour le Conseil Supérieur du Notariat Publiée dans le le samedi 29

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES Décembre 2005 PRESENTE PAR M. MOHAMED EL EUCH SOUS-DIRECTEUR DES ETUDES ET STATISTIQUES 1 / 8 1. Cadre réglementaire

Plus en détail

III - Des recettes «économiques» dynamiques

III - Des recettes «économiques» dynamiques Un phénomène nouveau devrait cependant venir tempérer ce constat sur la dette à long et moyen terme : il s'agit du recours de plus en plus fréquent à des produits financiers nouveaux, du type CLTR (crédit

Plus en détail

Création d un comité consultatif pour le crédit d impôt recherche et le crédit d impôt innovation

Création d un comité consultatif pour le crédit d impôt recherche et le crédit d impôt innovation Création d un comité consultatif pour le crédit d impôt recherche et le crédit d impôt innovation Article 46 de la loi de finances rectificative pour 2015 Conformément aux orientations formulées par le

Plus en détail

Chapitre premier De la déclaration de patrimoine et de mandats de certains élus des conseils locaux et des chambres professionnelles

Chapitre premier De la déclaration de patrimoine et de mandats de certains élus des conseils locaux et des chambres professionnelles 261 Loi n 54-06 instituant une déclaration obligatoire de patrimoine de certains élus des conseils locaux et des chambres professionnelles ainsi que de certaines catégories de fonctionnaires ou agents

Plus en détail

Point de vue d experts

Point de vue d experts Point de vue d experts Cette lettre fiscale porte sur des mesures votées dans la 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2012 applicables à compter du 1er janvier 2014 prochain. Elle porte sur les nouvelles

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041 CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2011 ORTHOPHONIE AMBULATOIRE 11.041 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d un crédit supplémentaire urgent de 1.595.000

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle.

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle. Le présent document est un modèle de Statuts proposé à titre indicatif aux clubs affiliés ou souhaitant s affilier à la Fédération Française d Haltérophilie Musculation (F.F.H.M). Il constitue une aide

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Prise de position sur le financement et la gestion des politiques climatiques

Prise de position sur le financement et la gestion des politiques climatiques EC188/EN/6 COMITÉ EXÉCUTIF Bruxelles, 1-2 juin 2010 Point 6 de l'ordre du jour Prise de position sur le financement et la gestion des politiques climatiques Le Comité exécutif est invité à approuver la

Plus en détail

Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement.

Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement. Dahir n 1-95-213 du 14 Joumada II 1416 (8 Novembre 1995) portant promulgation de la loi-cadre n 18-95 formant charte de l'investissement. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II) LOI-CADRE

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif.

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté i 13 décembre 1963. N 40 SÉNAT 1 " SESSION ORDINAIRE DE 1963-1964 PROJET DE LOI portant réorganisation du Conseil de gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

ADMINISTRATION GENERALE

ADMINISTRATION GENERALE PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 JUIN 2013 Le quorum étant atteint la séance est ouverte à 18 heures 30 sous la présidence d Alain DENIZOT, maire. Le procès verbal du conseil municipal du 16 mai

Plus en détail

3.1 Le SEHY alloue une indemnité de quarante-trois cents (0,43 $) du kilomètre parcouru par une personne mandatée qui utilise sa voiture.

3.1 Le SEHY alloue une indemnité de quarante-trois cents (0,43 $) du kilomètre parcouru par une personne mandatée qui utilise sa voiture. (Dernière mise à jour : 23 septembre 2014) FRAIS DE DÉPLACEMENT 1) Transport par chemin de fer, avion, autobus Le SEHY rembourse le coût réel encouru selon le tarif de la classe «voiture ordinaire» ou

Plus en détail

Vote et Transmission des Documents Budgétaires

Vote et Transmission des Documents Budgétaires Annexe 3 Vote et Transmission des Documents Budgétaires Articles L 2312-1, L 1612-2, L 2121-7, L 2121-20, L 2121-23 du Code Général des Collectivités Territoriales Le Vote (art. L 2312-1, L 2121-17, L

Plus en détail

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Chapitre 1: Dispositions générales Art. 1. Forme juridique et siège 1. La section vaudoise, membre de la Fédération suisse des aveugles

Plus en détail

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Mai 2007 Les congés payés en 2007 Thème d actualité à l approche de l été, les congés payés restent un sujet d interrogation et de possibles

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068)

Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068) Maj le 15/09/09 Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068) I. But et composition de l'association Article 1 er L'association

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 10 54ème ANNEE Dimanche 3 Joumada El Oula 1436 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Droit Fiscal 1 er cours. NCG - Maryline HOCDE

Droit Fiscal 1 er cours. NCG - Maryline HOCDE Droit Fiscal 1 er cours NCG - Maryline HOCDE Plan du cours 1. Définition et caractéristiques du droit fiscal 2. Les sources du droit fiscal 3. L organisation de l administration fiscale 4. Les principales

Plus en détail

SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne

SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne Modification de l'ordonnance concernant l'octroi d'allégements fiscaux en application de la politique régionale

Plus en détail

Il est accompagné de la réponse reçue à la Chambre dans le délai prévu par l'article L. 241-11, alinéa 4, du Code des juridictions financières.

Il est accompagné de la réponse reçue à la Chambre dans le délai prévu par l'article L. 241-11, alinéa 4, du Code des juridictions financières. Le Président N /G/150/06-0655 E NOISIEL, le 30 mai 2006 N 06-0210 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Maire, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les observations définitives

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT CONSOLIDER ET GARANTIR LES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES

CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT CONSOLIDER ET GARANTIR LES PENSIONS COMPLÉMENTAIRES CINQ PROPOSITIONS POUR FAIRE FACE AUX CONSÉQUENCES DU VIEILLISSEMENT DÉMOGRAPHIQUE Le vieillissement de la population place les autorités publiques devant un immense défi. Celui-ci consiste, dans le cadre

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Dossier 1 : L'organisation du service et la maîtrise des flux de clientèle

Dossier 1 : L'organisation du service et la maîtrise des flux de clientèle Management et Gestion- des Unités Commerciales BTS BLANC 2008 CORRIGÉ LA POSTE «LES MARVILLONS» Dossier 1 : L'organisation du service et la maîtrise des flux de clientèle 1.1. Planning horaire de travail

Plus en détail

Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993).

Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993). Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993). Vu la Constitution, notamment son article 101 ; Après examen par le conseil des ministres réuni le

Plus en détail

La Commission publie un Livre vert sur les retraites complémentaires dans le marché unique

La Commission publie un Livre vert sur les retraites complémentaires dans le marché unique IP/97/507 Bruxelles, 10 juin 1997 La Commission publie un Livre vert sur les retraites complémentaires dans le marché unique Un Livre vert sur les retraites complémentaires dans le marché unique a été

Plus en détail

Section 1 La Spécialité. Section 4 L unité. Section 2 L Annualité. Section 5 L Universalité. Section 3 Le caractère limitatif des crédits

Section 1 La Spécialité. Section 4 L unité. Section 2 L Annualité. Section 5 L Universalité. Section 3 Le caractère limitatif des crédits Section 1 La Spécialité Section 4 L unité Section 2 L Annualité Section 5 L Universalité Section 3 Le caractère limitatif des crédits Section 6 La Sincérité Raymond FERRETTI 2 Raymond FERRETTI 3 art. 7.I

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F PRAT COM - compétence territoriale A2 Bruxelles, le 26 mai 2011 MH/AB/JP A V I S sur UNE PROPOSITION DE LOI MODIFIANT LA LOI DU 6 AVRIL 2010 RELATIVE AUX

Plus en détail

Association des Etudiants et Résidants. Gabonais de Nantes et ses alentours - STATUTS -

Association des Etudiants et Résidants. Gabonais de Nantes et ses alentours - STATUTS - Association des Etudiants et Résidants Gabonais de Nantes et ses alentours - STATUTS - Chapitre I : Objectifs, siège sociale et durée de vie. Article 1 : Sur le Nom Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Page 1/5 ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Vendredi, à Ploufragan, c'était jour de fête au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), où une dizaine de personnes ont reçu leurs diplômes (notre

Plus en détail

1 Planification budgéta ire et financement

1 Planification budgéta ire et financement 1 Planification budgéta ire et financement L essor des transports publics de première classe pour tous est la clé de voûte de l accessibilité aux différentes fonctions de la Région. La mise en œuvre d

Plus en détail

JURIDIQUE - COMPTABILITE

JURIDIQUE - COMPTABILITE Numéro 92 décembre 2014 FISCAL - Rétablissement de la dispense de déclaration n 1330-CVAE-SD en faveur des entreprises mono-établissement - Actualisation pour 2015 des plafonds d'exonération de CFE applicables

Plus en détail

Tout adhérent à l'association s'engage à respecter le présent règlement et signe sa carte de membre afin d'indiquer son acceptation.

Tout adhérent à l'association s'engage à respecter le présent règlement et signe sa carte de membre afin d'indiquer son acceptation. RÈGLEMENT INTÉRIEUR «Moi j'm'en fous, je triche» est une association loi 1901 consacrée à la promotion du jeu sous différentes formes. Elle est avant tout un café ludique permettant l'accès à ses adhérents

Plus en détail

Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste

Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste Mercredi 21 Mars 2012 Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste En préambule nous remercions les nombreux maires qui par leur parrainage, ont

Plus en détail

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Monsieur l Ambassadeur, Mesdames les élues, Chers compatriotes,

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT (en toutes lettres): MEURTHE ET MOSELLE (à écrire également en bas de cette page en double-cliquant sur le mot «département» puis cliquer sur «fermer» dans la barre

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

STATUTS VERSION 2014. Elle est constituée en date du 29 septembre 2009. La liste des membres fondateurs est annexée aux présents statuts.

STATUTS VERSION 2014. Elle est constituée en date du 29 septembre 2009. La liste des membres fondateurs est annexée aux présents statuts. STATUTS VERSION 2014 I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L Association des Commerçants de Collonge-Bellerive et Vésenaz (ci-après l'association) est une association de droit suisse au sens des articles

Plus en détail

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif PROJET DE LOI adopté le 25 mai 1967 N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE ADOPTÉ PAR LE SÉNAT LOI portant réforme du régime relatif aux droits de port et de navigation. Le Sénat

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/7162/Add.l8 6 mai 1994 Distribution limitée (94-0829) Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

Plus en détail

23ème rapport annuel. Tableau de bord

23ème rapport annuel. Tableau de bord L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 25 Janvier 2011 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 23 ième

Plus en détail

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité IRESA Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008 Mardi 8 avril 2008 Rapport d Activité Depuis son Assemblée Générale du 23 janvier 2007, l IRESA a beaucoup travaillé, s est enrichie de nouveaux

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.)

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 21 décembre 1977 N 88 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 PROJET DE LOI relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté, dans

Plus en détail

Guide fiscal. 1. L impôt local : c est quoi? 1.1. Les composantes. Guide fiscal - 15/11/2014

Guide fiscal. 1. L impôt local : c est quoi? 1.1. Les composantes. Guide fiscal - 15/11/2014 Guide fiscal Nombre de nos concitoyens se plaignent aujourd hui d une pression fiscale excessive, et ils ont raison! La cour des comptes en France, nos partenaires Européens le dénoncent régulièrement.

Plus en détail

Heures Supplémentaires

Heures Supplémentaires Heures Supplémentaires La loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a été définitivement adopté par le Parlement le 1 er août et validé par le Conseil constitutionnel le 16 août à l exception

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 ÉPREUVE N 4 DROIT FISCAL DURÉE DE L'ENSEIGNEMENT (à titre indicatif) : 150 heures 12 crédits européens 1. Introduction générale

Plus en détail

Note de synthèse de l étude qualitative

Note de synthèse de l étude qualitative Note de synthèse de l étude qualitative Colloque interrégional de Marseille «Accueil et accompagnement des personnes âgées» 7 Juin 2011 TNS Sofres Emmanuel Rivière Laure Salvaing Clément Nicola Gwennaig

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

REGLEMENT DES REMBOURSEMENTS DE FRAIS DE

REGLEMENT DES REMBOURSEMENTS DE FRAIS DE REGLEMENT DES REMBOURSEMENTS DE FRAIS DE (indiquer la raison sociale de la société) du (date) 1. Généralités 1.1 Champ d'application Le présent règlement des remboursements de frais s'applique à l'ensemble

Plus en détail

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit :

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit : Loi relative au régime juridique particulier des associations de LOI n 2000-043 du 26 juillet 2000 relative au régime juridique particulier des associations de. In JO 30 Octobre 2000 N 985 L'Assemblée

Plus en détail

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 9. TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 Aménagements apportés par la loi de finances pour 2014, rappel du dispositif et actualisation des valeurs plafonds... L

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail