CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE"

Transcription

1 African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE Révision de l application de la Déclaration de Rabat Aide Memoire Abuja Nigeria June 2000 Bd. Mohammed V, Pavillon International P.O. Box 310, Tangier, Morocco Tel: (212) Fax: (212) Web Site: Bd. Mohammed V, Pavillon International B.P. 310 Tanger, Maroc

2 1. INTRODUCTION Les ministres africains de la fonction publique se sont réunis du 13 au 15 décembre 1998 à Rabat, Royaume du Maroc, à l occasion de la deuxième Conférence Panafricaine pour discuter de la Fonction Publique en Afrique sous le thème : Nouveaux Défis, Professionnalisme et Ethique. La conférence a été accueillie par le Gouvernement marocain et a été organisée conjointement par le CAFRAD et le Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies. Un total de 34 pays, 22 organisations internationales et 7 observateurs ont pris part à cette conférence. La décision des ministres de mettre l accent sur l éthique et le professionnalisme relève de l attention croissante donnée à l image de la fonction publique à l échelle mondiale et de la conscience que le déclin précipité dans les normes éthiques et professionnelles constitue une menace non seulement pour la stabilité politique mais pour le développement durable aussi. Les ministres et délégués de plusieurs pays ont participé par des présentations mettant en évidence leurs expériences en matière de résolution des problèmes concernant la promotion de l image de la fonction publique, et ce afin d être préparés pour les nouveaux défis qui émergent avec l avènement du 21 siècle. Partout, des efforts sont déployés pour réorganiser, remodeler, et recentrer la fonction publique vers un maximum de productivité, une comptabilisation valorisée, une plus grande transparence, une meilleure gouvernance et une meilleure prestation des servies aux citoyens. D importants efforts sont également fournis pour valoriser le potentiel en ressources humaines dans la fonction publique en vue d aboutir à un nouveau profile de fonctionnaires, travaillant dans un environnement favorable et avec une détermination visant à créer du changement dans une administration tout récemment réactivée et réformée. En bref, les présentes questions notoires ont émergées lors de la Conférence de Rabat : 2. NOUVEAUX DEFIS : QUESTIONS EMERGEANTES ET DEFIS 1. Réaffirmer le rôle essentiel de la Bonne Gouvernance ; 2. Mettre l accent sur la transparence et une volonté politique solide ; 3. Chaque Etat doit formuler sa vision et s adapter conformément au rôle de son administration publique ; 4. Créer un environnement permettant un développement économique et la lutte contre la pauvreté ; 5. Renforcer le rôle de la femme et promouvoir un code éthique dans la fonction publique comme priorité pour atteindre un vrai changement ; 6. Représentativité de la fonction publique et de la balance de pouvoirs dans la fonction publique, au niveau des groupes régionaux/éthiques ; 7. Echanger des expériences sur ce sujet en Afrique sub-saharienne serait utile. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement-CAFRAD 2

3 Le chemin à suivre Les propositions suivantes ont été identifiées : 1. Promouvoir la formation des fonctionnaires pour une nouvelle administration ; 2. Mobiliser les ressources pour le service public; 3. Appliquer la décentralisation : se rapprocher de la population ; 4. Créer des récompenses pour améliorer la motivation au sein de la fonction publique; 5. Impliquer la société civile ; 6. Développer l intégration régionale : une approche africaine unifiée et un échange d expériences significatives ; 7. Construction de la capacité, pour exploiter les avantages de la révolution de l information/communication; et 8. Revalorisation de la capacité des organismes de formation (avec une référence particulière au rôle changeant de l état et à la demande publique croissante pour une meilleure égalité dans le service); 9. Partenariat du secteur public avec le secteur privé. Professionnalisme : Questions émergeantes et défis 1. Impartialité - équité, neutralité et dépolitisation de l administration publique ; 2. Ouverture - dialogue et transparence pour développer le sens de l initiative qui est un élément indispensable pour une gestion saine et une bonne gouvernance; 3. Evaluation et contrôle du budget (afin d améliorer la performance des fonctionnaires et les rendre plus responsables de leurs décisions) ; 4. Développement des capacités de négociation, en particulier dans le cadre du nouvel ordre économique émergeant ; 5. Enseignement et formation pour les besoins actuels et les futurs défis : des programmes de formation devraient être formulés et appliqués aux niveaux national, sous régional et régional dans l optique de mettre en place les capacités essentielles à une gestion effective des services publics et en anticipant les défis du prochain millénaire. Le chemin à suivre Le professionnalisme dans l administration ne peut pas paraître du jour au lendemain. Cela requiert du temps et des efforts de la part des dépositaires des enjeux aux niveaux national et international. Les mentalités doivent changer pour qu une nouvelle culture professionnelle prenne racine. A cet effet, on recommande ce qui suit : 1. Les valeurs socioculturelles africaines doivent être examinées minutieusement pour les adapter aux défis du professionnalisme ; 2. Le rôle et les missions de l état doivent être clairement définis en tenant compte des nouveaux défis ; 3. La loi devrait être au centre de toutes les actions et décisions. Personne ni aucune institution ne devrait être au dessus de la loi ; 4. Tous les postes de l administration publique devraient être clairement décrits et faire l objet d une annonce publique en cas de postes à pouvoir; Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement-CAFRAD 3

4 5. Les programmes d enseignement et de formation des fonctionnaires devraient être formules aux niveaux national, sous régional et régional, avec la collaboration de la communauté internationale ; 6. Les systèmes d information et de communication devraient favorise afin de renforcer la relation entre les citoyens et leur administration publique ; 7. Les méthodes d évaluation et le suivi des fonctionnaires et les qualités des services rendus devraient être développes, connues et comprises par les fonctionnaires et les citoyens. Ethique Problèmes et défis émergeants : 1. L éthique est une très importante composante des programmes de réformes administratives et ceux sur la bonne gouvernance ; 2. L éthique, l intégrité, la moralité et le combat contre la corruption sont des questions qu il faut inclure dans les écoles et autres programmes de formation, à tous les niveaux ; 3. Tous les niveaux du service civil, du chef de l état au niveau le plus bas, doivent 4. ; 4. En inculquant une conduite éthique, la conscience personnelle, l environnement familial et social, et la crainte de la sanction devraient aller de pair dans le modelage de la conduite des fonctionnaires ; 5. Pour améliorer la transparence, les zones potentielles de conflits d intérêt doivent être déclarées, telles que les actifs, la rémunération, les récompenses ; 6. Les organisations de la société civile telles que les médias, les églises, les syndicats et autres, ont besoin de revêtir une plus grande force pour contrôler la conduite des fonctionnaires ; et 7. Les fonctionnaires doivent percevoir des salaires convenables pour réduire la tentation de profiter de leurs bureaux pour leurs affaires personnelles. Le chemin à suivre La nécessité pour des mesures concrètes et pratiques pour aborder les problèmes cidessus, à travers : 1. Le renforcement du cadre législatif ; 2. La formation du secteur public ; 3. L implication et la consultation des organisations de la société civile ; et ; 4. L allocation et la gestion des ressources adéquates à cette fin, entre autres mesures. La conférence a reconnu que vu les changements politiques et économiques survenus ces dernières années, l administration publique des pays africains s est vue confiée de nouvelles responsabilités comprenant : 1) s adapter à la mondialisation croissante de l économie et établir un environnement favorisant le développement du secteur privé ; 2) assurer non seulement la croissance économique et le renforcement des infrastructures essentielles mais aussi le développement social et limiter les disparités grandissantes dans les revenus et les opportunités en faveur de la solidarité sociale ; et 3) moderniser les structures administratives à travers l assimilation des nouvelles informations et des technologies de communication en même temps qu en ramenant la fonction publique encore plus près du citoyen et en fournissant des services de qualité. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement-CAFRAD 4

5 La Conférence croit fermement que dans le but de relever les multiples défis que pose la création des conditions du développement économique et social durable à la veille du 21 ème siècle, les gouvernements doivent être soutenus par une administration publique responsable, effective, efficiente, et sensible. A cet égard, les gouvernements doivent promouvoir les conditions qui peuvent permettre à l administration publique d attirer, motiver, et retenir des individus hautement qualifiés et d une grande intégrité et mérite et ce afin de créer une administration visant le service uniquement, complétant et tirant sa synergie et du secteur privé et de la société civile. La conviction était forte qu une administration publique transparente et très performante était une condition essentielle pour la croissance du secteur privé et redressement économique de l Afrique. A la lumière des observations susmentionnées, la deuxième Conférence Panafricaine des Ministres de la Fonction Publique a mandaté le CAFRAD pour rassembler les Directeurs de la Fonction Publique a une réunion pour échanger les idées et les points de vue sur le professionnalisme et l éthique dans la Fonction Publique africaine et suivre l application des recommandations contenues dans la Déclaration de Rabat : Que chaque pays s engage et prenne effectivement les dispositions indispensables pour régénérer le professionnalisme et promouvoir l éthique dans son administration publique, notamment par : 1. La mise en place de structures et mécanismes de gestion de type managérial ; 2. La réforme des règles statutaires de fonction publique pour y introduire des principes de neutralité, de transparence et de flexibilité, ainsi que d intégrité et d éthique ; 3. La mise en place de systèmes de recrutement, de développement des carrières et de rémunération basés sur le mérite ; 4. L amélioration et la modernisation des méthodes et programmes de formation et de perfectionnement des agents publics ; 3. OBJECTIFS Les objectifs de la Conférence des Directeurs de la Fonction Publique sont : 1. Examiner les recommandations de Rabat à la lumière des actions prises par chaque pays pour les appliquer : qu est ce qu il en a été appliqué jusqu à ce jour? Qu est ce qu il a été réalisé? Quels sont les résultats? Ou au contraire, pourquoi les recommandations n ont elles pas été appliquées? Quelles en sont les raisons? Quels sont les obstacles/difficultés qui ont empêché l application? 2. Constituer un forum pour le dialogue et prendre une action concrète pour atteindre les fins communes. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement-CAFRAD 5

6 4. METHODOLOGIE 1. Le thème de la Conférence sera introduit par deux intervenants invités ; 2. Méthodologie de prestation participative par des présentations du type intervention/pays en sessions plénières ; 3. Le document de base sera examiné en relation avec les interventions des pays. PAYS PARTICIPANTS : (52) Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, République Centrafricaine, Tchad, Iles Comores, Congo, Côte d Ivoire, République Démocratique du Congo, Djibouti, Egypte, Guinée, Guinée Equatoriale, Erythrée, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Ile Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sao Tome & Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Léon, Afrique du Sud, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Togo, Tunisie, Ouganda, Zambie, Zimbabwe. GROUPE CONCERNE Directeurs de la Fonction Publique responsables de l exécution des politiques gouvernementales. Représentants des institutions internationales et régionales impliquées dans les projets concernant le professionnalisme et l éthique dans la Fonction Publique africaine. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement-CAFRAD 6

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) Article 1 : NOM REGLEMENT INTERIEUR Article 1.1 : Le nom de l organisation est «l IAALD Groupe Afrique», ci-dessous

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Les Défis pour le Nouveau Millénaire Pour Madagascar

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Les Défis pour le Nouveau Millénaire Pour Madagascar African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement 1 CONDITIONS D ADHESION A L AUA (1) Pour être éligible en qualité de membre

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications

Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications Notre savoir-faire dans le secteur des télécommunications Notre expertise en réponse à vos enjeux Nous accompagnons les opérateurs télécoms de la définition de leur stratégie à sa mise en œuvre sur l ensemble

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Fonds pour l environnement mondial Conseil du FEM 8-10 novembre 2005 GEF/C.27/8 30 septembre 2005 Point 12 a) de l ordre du jour COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Décision recommandée

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires

CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires CAN 2017 : Calendrier et résultats des éliminatoires La Confédération africaine de football (CAF) donne le tableau du programme des éliminatoires de la Coupe d Afrique des nations 2017. Ceci dit, le groupe

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES

RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES Période d intersession entre la 44 e et la 45 e sessions ordinaires de la CADHP Ce bref rapport d étape porte

Plus en détail

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura RAILS Etat comparatif de la mise en œuvre au sein des OSR Mise en œuvre de la Composante 1 du PSTAD Abidjan, 3 5 Fevrier 2010 Dady Demby Myra Wopereis-Pura Sommaire Mise en œuvre de la Composante 1 Mise

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE)

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : 011-551 7700 Fax : 011-551 7844 website : www. africa-union.org VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT

Plus en détail

Patrimoine intangible: Musées africains et cultures vivantes. du 4 au 7 octobre 2006 Le Cap, Afrique du Sud

Patrimoine intangible: Musées africains et cultures vivantes. du 4 au 7 octobre 2006 Le Cap, Afrique du Sud 2 eme Conférence et Assemblée générale d AFRICOM Patrimoine intangible: Musées africains et cultures vivantes du 4 au 7 octobre 2006 Le Cap, Afrique du Sud I. Annonce générale La Conférence et l Assemblée

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. 23 26 février 2009 Tanger (Maroc) Un séminaire de haut niveau pour faire face à la crise financière mondiale. Original : Anglais

AIDE MEMOIRE. 23 26 février 2009 Tanger (Maroc) Un séminaire de haut niveau pour faire face à la crise financière mondiale. Original : Anglais African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Améliorer la performance du secteur public

Améliorer la performance du secteur public African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE.

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE

Plus en détail

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Contexte L étude du Coût de la faim en Afrique (COHA) est

Plus en détail

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne.

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne. 2. Découpages régionaux, nouveaux territoires et aménagement des territoires ( Réflexions appliquées aux sujets de l agrégation) Fichier préparatoire à la séance du 28 Septembre 2006 S. Bourgeat. Topo

Plus en détail

La contribution de l Afrique à l arrêt des essais nucléaires

La contribution de l Afrique à l arrêt des essais nucléaires La contribution de l Afrique à l arrêt des essais nucléaires L Afrique et le désarmement nucléaire Les états africains jouent un rôle important dans les efforts déployés à l échelle mondiale en faveur

Plus en détail

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO)

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO) Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour

Plus en détail

Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la

Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Kenya, le Liberia, le

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2014/4 Distr. générale 29 janvier 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

Organisation mondiale du tourisme

Organisation mondiale du tourisme Organisation mondiale du tourisme Madrid, avril 2011 Original: anglais COMMISSION DE L OMT POUR L AFRIQUE Cinquante-et-unième réunion Ouagadougou (Burkina Faso), 6 juin 2011 Point 5.1 de l ordre du jour

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale.

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale. Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale Adoptés par la Table ronde ministérielle de Madrid pour les pays

Plus en détail

Samuel KINGUE Professeur de Médecine, FMSB, UY1 Directeur des Ressources Humaines, MINSANTE, Ydé.

Samuel KINGUE Professeur de Médecine, FMSB, UY1 Directeur des Ressources Humaines, MINSANTE, Ydé. MIGRATION DES PERSONNELS DE LA SANTE : DONNEES ACTUELLES, PROPOSITION DE SOLUTION Samuel KINGUE Professeur de Médecine, FMSB, UY1 Directeur des Ressources Humaines, MINSANTE, Ydé. LA MIGRATION DES PERSONNELS

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre)

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre) Round 6 d Afrobaromètre Nouvelles données collectées à travers l Afrique Accra, Ghana 3 mai 2016 Communiqué de presse Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur»

Plus en détail

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS*

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* Afrique du Sud AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* ABSA Bank NedBank Standard Bank of South Africa ABSAZAJJ NEDSZAJJ SBZAZAJJ Algérie Angola Bénin Banque de l Agriculture et du Développement Rural Banque

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement UNEP/AMCEN/13/5 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Distr. : générale 4 mai 2010 Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21 25 juin 2010 Point 6 a) de l ordre

Plus en détail

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE Conférence des bailleurs de fonds sur le projet régional du développement du tourisme dans un réseau de parcs et aires transfrontaliers en Afrique de l Ouest Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 I. Contexte

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE D ORIENT) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE D ORIENT) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE D ORIENT) CONCOURS EXTERNE : NATURE DES ÉPREUVES Les candidats au concours externe doivent, au moment de l inscription, opter pour l une des trois

Plus en détail

Enquête EvalPartenaires de l OICE sur le profil des Organisations Volontaires d Evaluateurs Professionnels (OVEPs)

Enquête EvalPartenaires de l OICE sur le profil des Organisations Volontaires d Evaluateurs Professionnels (OVEPs) Enquête EvalPartenaires de l OICE sur le profil des Organisations Volontaires d Evaluateurs Professionnels (OVEPs) I. Information de base sur le profil 1. Nom et acronyme de l organisation (OVEP) 2. Couverture

Plus en détail

la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009).

la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009). la rougeole constitue la première cause de mort des enfants, devant le sida, la tuberculose et le paludisme (OMS, 2009). Bien que la couverture de vaccination contre la rougeole en Afrique ait été étendue

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015)

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2015/4 Distr. générale 9 décembre 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.40 Carte de Séjour Temporaire «Compétence et Talents» Première demande (introduction) -articles L.315-1 à 3, L.315-7 & R.315-4 du CESEDA Concerne le ressortissant étranger, qui réside hors de France,

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

LE RESEAU GLOBUS. Notre mission. Notre ambition

LE RESEAU GLOBUS. Notre mission. Notre ambition LE RESEAU GLOBUS C est la réponse aux besoins de plus en plus fréquents des clients internationaux ayant des installations industrielles et commerciales dans de nombreux pays africains et exprimant le

Plus en détail

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI Françoise Rauser Programme des Pays Affiliés à la CEI & Liaisons Internationales La CEI en Afrique:

Plus en détail

SIXIÈME RÉUNION DU COMITÉ PERMANENT 16 17 juin 2010, La Haye, Pays-Bas RAPPORT SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE AFRICAINE

SIXIÈME RÉUNION DU COMITÉ PERMANENT 16 17 juin 2010, La Haye, Pays-Bas RAPPORT SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE AFRICAINE Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l environnement (PNUE) SIXIÈME RÉUNION DU COMITÉ PERMANENT 16 17 juin 2010, La Haye, Pays-Bas Doc. : StC 6.10 Point 13 de l ordre du jour 9 juin

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original : français Évaluation des réformes des cours et

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES ADMINISTRATIONS* PUBLIQUES NATIONALES EN AFRIQUE

QUESTIONNAIRE SUR LES ADMINISTRATIONS* PUBLIQUES NATIONALES EN AFRIQUE African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE 1 DIAPOSITIVE Monsieur le co-président, mesdames, messieurs, Je suis le LCL Fabrice Delaître chargé de l assistance opérationnelle au sein du CIDHG et c est à ce titre que je vais vous exposer aujourd

Plus en détail

Conférence Panafricaine de Haut Niveau

Conférence Panafricaine de Haut Niveau African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015 Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l Environnement 44 ème Réunion du Comité Permanent Bonn,

Plus en détail

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique»

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique» Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Tunis 15-17 Mai 2014 Sous le thème Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Présentation Le Forum mondial des femmes d affaires francophones a pour

Plus en détail

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2013 * LA FRANCOPHONIE PASSEPORT www.francophonie.org LA FRANCOPHONIE 5 continents O P M P O N U 900 MILLIONS d'habitants L A T I O 13 % D I A N E L Produit par l Organisation

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PROGRAMME DE LA BID D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE RENFORCEMENT DE CAPACITES EN RELATION AVEC L OMC

RAPPORT SUR LE PROGRAMME DE LA BID D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE RENFORCEMENT DE CAPACITES EN RELATION AVEC L OMC GROUPE DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT RAPPORT SUR LE PROGRAMME DE LA BID D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE RENFORCEMENT DE CAPACITES EN RELATION AVEC L OMC 30 ème Session du Comité de Suivi du COMCEC

Plus en détail

Réussir l intégration financière en Afrique Synthèse de la conférence organisée par la Banque de France et la Ferdi le 27 mai 2014

Réussir l intégration financière en Afrique Synthèse de la conférence organisée par la Banque de France et la Ferdi le 27 mai 2014 Synthèse de la conférence organisée par la Banque de France et la Ferdi le 27 mai 2014 Samuel Guérineau Fondation pour les études et recherches sur le développement international Luc Jacolin Banque de

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

La vision du PDM à la problématique de la décentralisation et des services décentralisés

La vision du PDM à la problématique de la décentralisation et des services décentralisés Forum régional sur la décentralisation en Afrique francophone : Atelier de travail sur le thème : Améliorer la prestation des services décentralisés en quatre pays africain francophones Vers des solutions

Plus en détail

Cofinancement des vaccins

Cofinancement des vaccins Cofinancement des vaccins Foire aux questions Février 2015 1. Qu entend-on par cofinancement? Gavi définit le "cofinancement" comme les contributions des gouvernements nationaux à la prise en charge d

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

L approche conceptuelle

L approche conceptuelle Cap Vert C o m m u n i c a t i o n 9.05.2000 Symposium International sur la Microfinance et la Promotion des Micro et Petites Entreprise Praia, 12 au 14 juin 2000 L approche conceptuelle 1. Introduction

Plus en détail

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Pour le Progrès des Sociétés de la Connaissance à Travers l Afrique Un Produit du Leadership Africain sur les Cours en TIC www.gesci.org

Plus en détail

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Atelier parlementaire régional Accueilli par l'assemblée nationale du Mali et

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES Pour préparer la réunion du Comité de la Gouvernance publique au niveau ministériel, un questionnaire a été adressé aux pays. Le présent document se

Plus en détail

La consommation en Afrique Le marché du XXIe siècle

La consommation en Afrique Le marché du XXIe siècle La consommation en Afrique Le marché du XXIe siècle Sommaire Éditorial 1 Note de synthèse 2 L Afrique sur le devant de la scène 4 La consommation, levier de croissance 12 Les comportements de consommation

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie B.P. 3243 Tél: (251 11) 551 38 22 Télécopie (251 11) 551 93 21, (251 11) 5514227 Courriel: situationroom@africa union.org NOTE DE CADRAGE

Plus en détail

AfriqueduSud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe

AfriqueduSud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe AfriqueduSud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe Un adolescent zimbabwéen, hébergé dans un foyerpourgarçonsenafriquedusud.

Plus en détail

Format de la compétition préliminaire et procédures de tirage au sort

Format de la compétition préliminaire et procédures de tirage au sort CONDITIONS DE BASE Association membre (AM) : 54 Associations membres participantes : 53 Places de qualification : 5 ASSOCIATIONS MEMBRES Algérie Angola Bénin Botswana Burkina Faso Burundi Cameroun Cap-Vert

Plus en détail

Actions d amélioration de la gestion de l eau

Actions d amélioration de la gestion de l eau Actions d amélioration de la gestion de l eau L eau est au coeur des défis que doit relever le développement à l échelle mondiale. Elle est le lien entre sécurité alimentaire, réduction de la pauvreté,

Plus en détail

UNEP/AMCEN/12/4/Add.1 Générale 20 mars 2008

UNEP/AMCEN/12/4/Add.1 Générale 20 mars 2008 Conférence ministérielle africaine sur l environnement Distr. UNEP/AMCEN/12/4/Add.1 Générale 20 mars 2008 Français Original : Anglais Conférence ministérielle africaine sur l environnement Douzième session

Plus en détail

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction des Ressources Humaines ا ا وزارة ا اارد ا DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Conférence santé en

Plus en détail

Aide Memoire. Tanger Maroc 24-28 Septembre 2001

Aide Memoire. Tanger Maroc 24-28 Septembre 2001 African Training and Research Centre in Administration for development United Nations Department of Economic and Social Affairs Séminaire Régional sur le Renforcement des Capacités dans l Administration

Plus en détail

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Déclaration d'alger Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Réduire le déficit des connaissances pour améliorer la santé en Afrique 23-26 juin 2008 Catalogage

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ECA/CRCI/9/3 Distr. générale 22 septembre 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Afrique Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

La régie intégrée: Est-ce une solution pour la maximisation des recettes fiscales?

La régie intégrée: Est-ce une solution pour la maximisation des recettes fiscales? La régie intégrée: Est-ce une solution pour la maximisation des recettes fiscales? Par Ezéchiel A. Djallo Synthèse de Politique No. 27, Afrobaromètre Septembre 2015 Introduction Conscients des pertes abyssales

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général Distr. GENERALE E/CN.4/1994/83 30 novembre 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Cinquantième session Point 22 a) de l ordre du jour provisoire DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT

Plus en détail

PROJET AAP-GABON. Renforcement des capacités institutionnelles pour une meilleure adaptation aux effets des changements climatiques en zone côtière au

PROJET AAP-GABON. Renforcement des capacités institutionnelles pour une meilleure adaptation aux effets des changements climatiques en zone côtière au PROJET AAP-GABON Renforcement des capacités institutionnelles pour une meilleure adaptation aux effets des changements climatiques en zone côtière au Gabon SOMMAIRE Vue du phare de Port-Gentil... 2 3 6

Plus en détail

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Notre méthodologie s appuie sur la démarche 2IA : Immersion Intervention Accompagnement. www.manegereafrique.com

Notre méthodologie s appuie sur la démarche 2IA : Immersion Intervention Accompagnement. www.manegereafrique.com Mane Gere Associés Niger est un cabinet de conseil, de recrutement et de formation agréé, pour les entreprises, les institutions et toutes autres organisations Notre méthodologie s appuie sur la démarche

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

DISCOURS DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ROYAUME DU MAROC LE CABINET الديوان DISCOURS DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DE LA 3 EME EDITION DU RENDEZ-VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA,

Plus en détail

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?)

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Gouvernement de la République du Bénin VERS UNE ADMINISTRATION ET UNE

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

Décisions adoptées par le Conseil d administration en 2000

Décisions adoptées par le Conseil d administration en 2000 Décisions adoptées par le Conseil d administration en 2000 Numéro Titre Première session ordinaire 2000/1 Programme de travail de la Division du secteur privé et projet de budget pour 2000 2000/2 Propositions

Plus en détail

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2012 * PASSEPORT La francophonie 5 continents O P M P O N U 890 MILLIONS d'habitants L D A I T I A O 13 % N E L Bâtir un espace de solidarité dans l humanisme, la démocratie

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail