document de synthèse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "document de synthèse"

Transcription

1 document de synthèse Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème w w w. p f a - a u t o. f r «Venez prendre votre place dans la PFA!»

2

3 1 Note des rédacteurs Ce document constitue la synthèse des «Ateliers de la Plateforme de la Filière Automobile», organisés par la PFA les 2 et 3 Octobre Il reprend dans leur ensemble les propos tenus lors des différents exposés et tables-rondes. Ces rencontres 2013 font suite à une première édition qui s était tenue en Mai Elles marquent une nouvelle étape dans la dynamique de la PFA, depuis sa création au moment de la crise de 2008/2009. Au cours de ces 2 jours, cette manifestation de la PFA a rassemblé plus d une centaine d intervenants et près de 750 participants. Elle démontre, si besoin était, un vrai besoin et une vraie prise de conscience sur la nécessité et l urgence de fédérer les efforts et les énergies de tous les acteurs de l automobile. Ces Ateliers ont été marqués par une belle tonalité de convivialité et d ouverture. Ils ont permis de relever l existence d un grand nombre d initiatives menées à tous niveaux ; notamment PME ou grandes entreprises. Un changement culturel est sans doute désormais en marche au sein de la filière française. La qualité des échanges résulte d un travail de préparation approfondi sur plusieurs mois. Le programme doit beaucoup à l implication de la SIA, de la FIEV et du CCFA aux côtés de la PFA. Certains thèmes ont également été inspirés des recommandations formulées en 2012 par les Groupes de Travail du Comité Stratégique de Filière. Il convient ici de remercier chaleureusement tous les contributeurs. Le texte de ce compte-rendu a été structuré en respectant la logique qui a présidé à l élaboration du programme des Ateliers. Il intègre également du mieux possible les remarques / propositions recueillies dans la «boîte à idées» mise à disposition des participants. Nous espérons que chacun trouvera dans ce document des éléments de perspective utiles sur les thématiques abordées. Nous nous sommes en particulier attachés à relever des points exprimés par les acteurs, et qui semblent importants pour la consolidation d une dynamique de filière dans les mois à venir. Nous vous souhaitons une bonne lecture! Thierry Faugeras Président du Groupe de Travail «R&D et Technologie Différenciantes» Comité Stratégique de Filière Automobile Bernard Million-Rousseau Directeur Général Plateforme de la Filière Automobile

4 2

5 3 Table des Matières pages Programme détaillé et intervenants des Ateliers Allocutions d Introduction : La PFA, une filière structurée 11 La PFA, un atout dans un environnement mondialisé.. 13 Partenaires et acteurs de la PFA :... Une place pour chacun, une mission pour tous R&D et technologies différenciantes : Une approche filière structurée Le Véhicule 2L/100km :.. Un grand programme d avenir mobilisateur VALdriv PLM :.. Un 2 ème grand programme de filière Les pouvoirs publics en appui des projets de la filière. 39 Solidarité et développement de filière : Droits et devoirs Performance Industrielle :. de nouvelles voies pour progresser vers l excellence Vers une nouvelle Planète Automobile :.. préparons les métiers de l avenir Des pistes pour le développement international. 61 Une vision de la production automobile :.... Monde / Europe à moyen terme 65 Table ronde de synthèse et perspectives pour la filière Allocutions de Clôture : Une industrie automobile française tournée vers l avenir. 73 Pour un rassemblement dans une dynamique du renouveau Les transparents de présentations projetés par les différents intervenants au cours des Ateliers complètent utilement ce document de synthèse. Ils peuvent être téléchargés sur le site internet de la PFA :

6 4

7 5 Programme détaillé et intervenants Les Ateliers de la PFA 2 et 3 Octobre 2013 Espace Cap 15 - Paris

8 programme Mercredi 2 octobre 9h00-10h00 10h00-10h30 Politique générale et orientations de la Plateforme de la Filière Automobile Pilote : Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) Michel Rollier (Président de la PFA) - La PFA, une filière structurée Thierry Bolloré (Directeur Délégué à la Compétitivité - Renault) - La PFA, un atout dans un environnement mondialisé Pause dans l exposition 10h30-12h30 Les partenaires et acteurs de la PFA : une place pour chacun, une mission pour tous Pilote : Thierry Faugeras (Directeur Développement Corporate - Federal-Mogul) Performance Industrielle : de nouvelles voies pour progresser vers l excellence Pilotes : Edouard Armalet (Directeur du Comité Performance Industrielle - PFA) et Carlos Cardoso (Manager Pôle Lean Manufacturing - Renault) Introduction Guillaume Devauchelle (Vice-président Innovation et Développement Scientifique - Valeo / Président du CRA) Table-ronde Comment développer les synergies entre les acteurs et les territoires? Avec la participation de : - Stéphane Cassereau (Directeur général - IRT Jules Verne) - Olivier Gille (Directeur opérationnel - Elastopole) - Jean-Claude Hanus (Président - Mov eo) - Jean-Luc Maté (Vice-Président - Continental Automotive France / Président ARIA Midi-Pyrénées) - Jérôme Perrin (Directeur général - IEED VeDeCom) - Eric Poyeton (Vice-Président de Rhône Alpes Automotive cluster) - Paul Terrien (Directeur général - I-trans) Introduction Edouard Armalet (Directeur du Comité Performance Industrielle - PFA) Exposé & table-ronde Enquête 2013 Performance Industrielle : un domaine d amélioration Animée par Gérard Glevarec (Pilote du groupe Observatoire du Lean CPI - PFA) Avec la participation de : - Sébastien Nicoleaux (Directeur Industriel - NTN-SNR) - laurent Sellier (Supplier Development-Lean manager - PSA Peugeot Citroën) - Damien Tournier (Directeur général - Schrader) Exposé & table-ronde Lean et conditions de travail : des approches convergentes Animée par Véronique Ruotte (Développement Ressources Humaines - Pôle Automobile Nord-Pas-de-Calais) Avec la participation de : - Didier Chauffaille (Directeur général - EMAC) - Rémi Cottet (Chargé de missions - ANACT) - Frédéric Decoster (Ergonome) - Brigitte Pamart (Médecin du travail - Renault Douai) - Alain Salas (Consultant associé - Ligne Bleue) Table-ronde Lean et logistique : la performance élargie aux interfaces fournisseurs Animée par Thierry Lebrun (Pilote du groupe Logistique CPI - PFA) Avec la participation de : - Gérard Glévarec (Chef de projet - ProPerfo) - Nicolas Peyrethon (Directeur Supply chain et SI - Anvis) - Patrick Reilhac (Directeur général - Galia) - Gilles Charpin (PDG - Cegeplast) - Cyril Ramillen (Responsable Logistique et Qualité - Cegeplast) Conclusion Edouard Armalet (Directeur du Comité Performance Industrielle - PFA) 12h30-14h00 Buffet dejeunatoire dans l exposition Ateliers de la Filière Automobile 2 et 3 octobre 2013

9 programme Mercredi 2 octobre 14h00-16h00 R&D et technologies différenciantes : une approche filière structurée Pilote : Pierre Gosset (Secrétariat Technique du CTA) Introduction Jean-Michel Billig (Directeur Engineering, Qualité, Informatique Groupe Renault / Président du CTA) Exposés Présentation du Conseil de Standardisation Technique Automobile. Jean-Marc Spitz (Responsable Pôle Réglementation, Homologation, Normalisation - PSA Peugeot Citroën / Président du CSTA) Présentation du Conseil de la Recherche Automobile. Guillaume Devauchelle (Vice-président Innovation et Développement Scientifique - Valeo / Président du CRA) Table-ronde Comment mieux travailler ensemble au service de la filière? Animée par Pierre Gosset (Secrétariat technique du CTA) Avec la participation de : - Christophe Aufrère (Vice-President Technology Strategy - Faurecia / Membre du CTA & CRA) - Laurent Benoît (PDG UTAC CERAM / Membre CSTA) - Jean-Michel Billig (Directeur Engineering, Qualité, Informatique Groupe Renault / Président du CTA) - guillaume Devauchelle (Vice-président Innovation et Développement Scientifique - Valeo / Président du CRA) - frédéric Pirali (Responsable règlementation Homologation environnement - PSA Peugeot Citroën / Membre du CSTA) - ladimir Prince (Directeur du Programme Véhicule - VeDeCom) - Jean-Marc Spitz (Responsable Pôle Réglementation, Homologation, Normalisation - PSA Peugeot Citroën / Président du CSTA) Vers une nouvelle Planète Automobile : préparons les métiers de l avenir Pilote : Francis Arcaute (Directeur du Comité Métiers et Compétences) Introduction Francis Arcaute (Directeur du Comité Métiers et Compétences) Table-ronde Synchronisation des formations aux métiers de demain. Animée par Alain Berger (Directeur général - Ardans) Avec la participation de : - michel Boulanger (Ingénieur/Chargé de mission - ARIA Nord-Pas-de- Calais) - Thierry Coorevits (Maître de conférences - ENSAM Lille) - Thierry Ferrari (Directeur du pôle Intelligence Territoriale - ADIT) - Dominique Gentile (Directeur national des formations - CNAM) - véronique Ruotte (Développement Ressources Humaines - Pôle Automobile Nord-Pas-de-Calais) Exposés Présentation de la plateforme Planète Automobile et son déploiement national - Exemple de la région Ile-de-France. Jacqueline Laire (DRH - FIEV / Membre du Comité Métiers et Compétences), Laurence Serehen (Directrice - Agence Com ci Com ça), Amélie Blanquet (Directrice éditoriale - Agence Com ci Com ça) & françois Regimbeau (Directeur opérationnel - RAVI / Membre du Comité Métiers et Compétences) Le challenge pédagogique «Course en cours». François Pistre (Pilote CIR et subventions - Renault / Membre du Comité Métiers et Compétences) & Pierre-Jacques Bauer (Directeur opérationnel Course en Cours - Dassault Systèmes) Conclusion Francis Arcaute (Directeur du Comité Métiers et Compétences - PFA) 16h00-16h30 Pause dans l exposition 16h30-17h15 Les pouvoirs publics en appui des projets de la filière Pilote : Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) Exposés & table-ronde Les modes de financements publics. Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) L observatoire des appels d offres européens et ses missions. Frédéric Gas (Relations techniques, institutionnelles et subventions - PSA Peugeot Citroën / Membre du CRA) & Jochen Langheim (VP Advanced Systems R&D Programmes - STMicroelectronics) Synthèse des politiques d aides à la filière. Michel Ferrandery (Chef du bureau des filières industrielles / automobile - DGCIS) Performance Industrielle : de nouvelles voies pour progresser vers l excellence Pilote : Edouard Armalet (Directeur du Comité Performance Industrielle - PFA) Exposé L automatisation et la robotisation rentables et accessibles aux PME Projet Robot Start PME Fleur Nawrot (Responsable technique et projets - SYMOP) Table-ronde Animée par Jean-Paul Bugaud (Chef de projet ROBOT Start PME - SYMOP) Avec la participation de : - Jean-Paul Bugaud (Chef de projet ROBOT Start PME - SYMOP) - Jacques Dupenloup (Responsable des ventes France - Staubli) - Lionel Mercou (Président - Induselec) 17h15-18h00 18h00-19h30 Une vision de la production automobile : Monde/Europe à moyen terme Denis Schemoul (Manager European Vehicle Production Forecast - IHS Automotive) Cocktail dans l exposition Salle Newport Salle Pacific Ateliers de la Filière Automobile 2 et 3 octobre 2013

10 programme jeudi 3 octobre 09h00-12h30 Le Véhicule 2l/100km : un grand programme d avenir mobilisateur Pilotes : Pierre Gosset (Secrétariat Technique du CTA) et François Sudan (Directeur du Programme Véhicule 2l/100km - PFA) Solidarité et développement de la filière : droits et devoirs Pilote : Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) 09h00-10h30 Introduction Gilles Le Borgne (Directeur Recherche & Développement - PSA Peugeot Citroën / vice-président du CTA) Exposés Le Programme des Investissements d Avenir. Sophie Garrigou (Responsable du Programme Véhicule du Futur - ADEME) Présentation du Programme Véhicule 2l/100km. François Sudan (Directeur du Programme - PFA) Les leviers pour atteindre 2l/100km. Philippe Doublet (Secrétaire Général de la Recherche et du Plan technologique - Renault) Exposé Le code de Performance et de Bonnes Pratiques de la filière Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) Exposé L influence de la relation fournisseurs sur les performances de l entreprise. Pierre Pelouzet (Médiateur des relations inter-entreprises - Ministère du Redressement Productif) 10h30-11h00 Pause dans l exposition 11h00-12h30 Table-ronde Réduire le besoin énergétique. Avec la participation de : - Christophe Aufrère (Vice-President Technology Strategy - Faurecia) - Jean-Michel Cuntz (Responsable du Pôle d Activités Matériaux métalliques et Surfaces - CETIM) - Jean-Michel Demaldent (Expert Leader Architecture Véhicule - Renault) - gaëtan Monnier (Directeur du Centre Résultats Transports - IFP Energies Nouvelles) - Hervé Mousty (Responsable de Recherche Performances - Michelin) - Daniel Neveu (Chef de Projets d Innovation - Senior Expert - Valeo) Table-ronde Récupérer et stocker l énergie Avec la participation de : - Rémi Daccord (Directeur technique - Exoès) - guillaume Eurin (Director of energy and environment innovation projects - Renault) - Jean-Marc Finot (Directeur Recherche Innovation & Technologies Avancées - PSA Peugeot Citroën) - Claudine Rochette (Responsable projets systèmes EV&HEV - Valeo) Conclusion Guillaume Devauchelle (Vice-président Innovation et Développement Scientifique - Valeo / Président du CRA) Exposé & table-ronde Visibilité sur les volumes d activités à trois ans : témoignages sur l utilisation d un outil de prévisions François Regimbeau (Directeur opérationnel - ARIA IDF/RAVI) Avec la participation de : - Timothée David (Directeur - Rhône-Alpes Automotive Cluster) - Jean-Luc Jacquot (Directeur général - PerfoEST) - André Prieur (Président - Automotive Premior) Exposé Des pistes pour le développement international Arnaud de David-Beauregard (Vice-président en charge des opérations - FIEV ) Table-ronde Animée par Arnaud de David-Beauregard Avec la participation de : - Bernard Babo (Trèves) - Jérôme Bodelle (CRITT-M2A) - Nicolas Couët (Faurecia) - Bernard Descamps (FIEV) - Jacques Empinet (Controlsys) - André Ferrari (Tenor Edi Services) - Stéphane Wibaux (KPMG) - Jean-Baptiste Yvon (Electricfil Automotive) 12h30-14h30 Dejeuner dans l exposition Ateliers de la Filière Automobile 2 et 3 octobre 2013

11 programme jeudi 3 octobre 14h30-15h30 VALdriv PLM : lancement d un deuxième grand programme de filière Pilote : Joël Cointre (Directeur du Programme VALdriv PLM - PFA) Responsabilité sociale de l entreprise (RSE) : vecteur de performances et d excellence pour la filière automobile Pilote : Jean-Charles Sarbach (Directeur Technique - FIEV) & Stéphanie de Saint-Germain (Directeur Sécurité Routière et RSE - CCFA) Introduction Jean-Michel Billig (Directeur Engineering, Qualité, Informatique Groupe Renault / Président du CTA) Exposé VALdriv PLM, le management de la valeur ajoutée par les outils numériques sur tout le cycle de vie des produits et services automobiles. Joël Cointre (Directeur du Programme VALdriv PLM - PFA) Table-ronde Comprendre les enjeux PLM pour la filière Animée par Laurent Meillaud (Journaliste) Avec la participation de : - Denis Barbier (Directeur Méthodes et Outils R&D - Valeo) - Olivier Colmar (Directeur Digital Mock-up, CAE & PLM - Renault) - tristan Gegaden (Responsable des opérations du centre d harmonisation PLM - EADS) - Jean-Luc Hannequin (Directeur délégué au développement - CCI de Rennes) - Serge Ripailles (Responsable du projet PLM - PSA Peugeot Citroën) - olivier Sappin (Vice-Président, Industrie Transport et Mobilité - dassault Systèmes) Introduction Patrick Blain (Président - CCFA) & Claude Cham (Président - FIEV) Exposés Rappel de l historique de la RSE au sein de la PFA 1 Jean-Charles Sarbach (Directeur technique - FIEV) Présentation des travaux en cours Stéphanie de Saint-Germain (Directeur Sécurité Routière et RSE - CCFA) Table ronde Comprendre les enjeux de la RSE de la filière Animée par Jean-Charles Sarbach & Stéphanie de Saint-Germain Avec la participation de : - bernard Brasey (Directeur - Stratégie, Relations et Risques fournisseurs - PSA Peugeot Citroën) - Christophe de Charentenay (Directeur Stratégie Achats - Renault) - Patrick Thollin (PDG - Electricfil Automotive / Vice-Président - FIEV) - Equipementier de dimension internationale - Un dirigeant de PME de l automobile 15h40-17h00 Synthèse des Ateliers et perspectives pour la filière Animateur : Laurent Meillaud (Journaliste) Table-Ronde Avec la participation de : - Jean-Michel Billig (Directeur Engineering, Qualité, Informatique Groupe Renault / Président du CTA) - Patrick Blain (Président - CCFA) - Jean Brunol (Président - Société des Ingénieurs de l Automobile) - Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) - Pascal Mougin (Senior VP Group Production Systems and Program Management - Faurecia) - José Schoumaker (Directeur des Relations du Travail - Valeo) 17h10-17h30 Allocutions de clôture Pilote : Bernard Million-Rousseau (Directeur général - PFA) Philippe Varin, Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën Louis Gallois, Commissaire général à l investissement 17h30-18h30 Cocktail de cloture Salle Newport Salle Pacific Ateliers de la Filière Automobile 2 et 3 octobre 2013

12 10

13 11 La PFA, une filière structurée Michel ROLLIER Président de la PFA Bienvenue à ces deuxièmes journées de la Plateforme Automobile, même si ce sont ces premières dans ce nouveau format. Je vous rappelle que nous avions déjà eu, en 2010, une première journée. Je dois vous dire que c est avec grand plaisir que je vous accueille ce matin, pour plusieurs raisons. La première, que Bernard MILLION-ROUSSEAU vient de vous donner, est que nous avons eu plus de 900 inscrits. Nous avons donc dû bloquer les inscriptions compte tenu de la place disponible. Je ne vous cache donc pas que c est une grande satisfaction pour moi et l ensemble de la Plateforme. En effet, c est la première fois que nous souhaitions donner, à un maximum d acteurs de la filière, une visibilité sur des actions, sur des grands thèmes de travail de la Plateforme de la Filière Automobile. De ce point de vue, votre présence témoigne de votre intérêt et, je l espère aussi, de vos attentes. Votre présence nous met une certaine pression, car nous nous devons de ne pas vous décevoir. Votre présence en force donne un sentiment de solidarité, qui laisse présager que notre industrie a un bel avenir. J aimerais beaucoup que ces journées de la Plateforme soient l occasion, pour nous tous, de nous projeter au-delà du marasme actuel qui a été violent pour nous tous, acteurs de la filière. Il est évident que ceux d entre nous qui évoluent sur les marchés italiens ou espagnols ont été plus affectés que ceux qui sont sur d autres marchés. Je crois qu il est important que nous nous projetions au-delà, et que nous prenions conscience ensemble de nos forces, qui sont grandes. Je laisserai Thierry BOLLORE les rappeler. C est également un plaisir pour moi de vous accueillir dans la diversité des acteurs de l industrie automobile. Je me suis penché sur les 900 personnes inscrites. Bien entendu, les six plus grands acteurs sont présents, c'est-à-dire les deux plus importants constructeurs et les quatre grands équipementiers que nous connaissons tous. Je les salue, et plus particulièrement celui que j ai bien connu durant une quinzaine d années. Vous êtes ici, plus de 500 à représenter nos entreprises. Nous accueillons également des organisations professionnelles, et je tiens à saluer toutes les fédérations présentes aujourd hui, ainsi que tous les groupements et comités. Comme vous le savez, la PFA assure ses relations avec l ensemble des acteurs à travers, d une part, les fédérations, les comités, les groupements, et d autre part avec les Associations Régionales de l Industrie Automobile. La recherche est également très largement représentée, avec les cinq pôles de compétitivité, mais aussi avec un certain nombre d instituts. Nous en parlerons pendant ces deux jours, nous avons un rôle important à jouer à l égard de l enseignement en France. Nous devons l aider à mieux identifier les nouvelles filières, et c est avec plaisir que constate que le monde de l enseignement est également représenté aujourd hui. Je voudrais également remercier les intervenants, qui seront une centaine durant ces deux jours. Merci à eux, car ils s y sont préparés et je crois qu ils ont beaucoup travaillé pour cela. Je remercie également les pouvoirs publics, qui sont là. C est important aussi, car vous savez que la plateforme gère un certain nombre de grands projets, qui ont été repris il y a quinze jours parmi les 34 grands projets de l industrie du futur française. Ce sont des projets auxquels nous croyons particulièrement. Je voudrais également remercier le Fonds de Modernisation de l Industrie Automobile.

14 12 Je remercie Patrick BAILLY, du Conseil National des Professions de l Automobile, d être présent à une des tables rondes. Les professions de concessionnaire, agent et autres, ne font pas partie de la Plateforme mais ils représentent un ensemble considérable à l intérieur de la famille automobile française. Il était donc souhaitable qu ils soient associés à nos travaux, d aujourd hui et de demain. Encore une fois, j espère que ces journées marqueront une vraie étape, une vraie prise de conscience du fait que nous avons des intérêts communs. On peut avoir des intérêts communs tout en étant concurrents. On peut avoir des intérêts communs tout en étant fournisseurs et acheteurs. On peut avoir des intérêts communs, tout en respectant le droit de la concurrence, auquel nous sommes très attachés. Chaque fois que nous pourrons œuvrer en faveur de plus de cohérence, de cohésion, de relations apaisées entre les différents acteurs, mieux nous nous porterons tous. C est l expérience que l on rencontre dans de nombreux domaines. Voilà donc ces quelques mots que je voulais vous dire en introduction. Je ne souhaite pas entrer plus en avant, puisque Thierry BOLLORE Directeur Délégué à la Compétitivité de Renault nous a fait l honneur et l amitié de bien vouloir introduire ces travaux. Après l avoir remercié, je lui donne donc la parole. ooo

15 13 La PFA, un atout dans un environnement mondialisé Thierry BOLLORE Directeur Délégué à la Compétitivité - Renault Je suis très heureux d être présent parmi vous aujourd hui, et d introduire auprès de Michel ROLLIER ces ateliers de la PFA. Je crois que ces deux journées vont pouvoir démontrer que la PFA avance sur des sujets qui rassemblent l ensemble de la filière, et qui devraient positionner la France comme précurseur des technologies de demain. Je pense notamment au véhicule «2L/100km» et connecté, lequel est d ailleurs fortement soutenu par François HOLLANDE et Arnaud MONTEBOURG, j aurai l occasion d y revenir. Vous êtes très nombreux aujourd hui, et cela démontre aussi l intérêt grandissant pour travaux de la PFA, et au-delà, pour la filière automobile. On entend souvent dire que l automobile n a plus d avenir en France, qu elle n attire plus les jeunes talents. Pour être tout à fait franc, ce n est ni ma vision ni celle de Renault. La France reste un très grand pays, et l un des plus puissants dans le domaine automobile. Pour preuve, la filière française dans son ensemble représente environ deux millions d emplois induits et pratiquement dans le domaine de la production, pour les activités chez les constructeurs et les fournisseurs. Nous n avons donc pas à rougir et je pense que nous devons aller combattre ces idées reçues. Je crois d ailleurs que c est également le rôle de la PFA. Nous sommes nombreux, chez Renault, à nous impliquer dans tous les projets de la Plateforme et nous allons poursuivre cet investissement. Nous le ferons, d autant plus que le contexte économique et social en Europe exige une Plateforme toujours plus unie et puissante, pour faire face à la concurrence. Si l on regarde le marché automobile mondial, vous savez tous qu il est en croissance. En 2013, il croît de l ordre de 2,5 %. Cependant, ce marché est à deux vitesses. L Europe connaît depuis deux ans une stagnation, voire un recul. En effet, nos parts de production mondiales sont passées de 20 à 18 % durant cette période, et la France suit ce mouvement. A l inverse, les Etats-Unis et l Asie en particulier affichent des croissances extrêmement fortes avec des taux à deux chiffres. Je crois qu il est important de rappeler que la part des véhicules pour mille habitants est, en Europe, d environ 550. En Chine, nous sommes à 47, tandis que l Inde n est qu à 16. Cela montre que l Asie, qui représente déjà 51 % de la production mondiale, va continuer de croître en proportion. Je ne parle même pas du Brésil et de la Russie, qui sont déjà pour Renault les deuxièmes et troisièmes marchés mondiaux. Dans cette économie à deux vitesses, on doit aussi prendre en compte la concurrence mondiale à laquelle nous sommes confrontés. Prenez General Motors, Toyota, Volkswagen, ces trois-là représentent déjà 30 % de la production mondiale. Notre alliance, avec Nissan, se situe à la quatrième place. Nous voulons continuer à croître afin de faire partie du «club des titans», c'est-à-dire ceux qui produisent plus de 10 millions de véhicules par an. Cependant, la hiérarchie évolue très vite. Pour preuve, Kia grimpe déjà à la cinquième place mondiale. La vitesse est donc un facteur clé pour conquérir de nouveaux marchés. Dans ce tableau, qui pourrait être jugé comme peu réjouissant, la France a-t-elle sa place? J en suis absolument convaincu, mais nous devons nous adapter rapidement. Je crois que l adaptation est le maître mot. Je voudrais évoquer quatre points pour illustrer ce propos. Le premier point est le développement international, pour profiter de la croissance des marchés. Nous avons choisi de produire au plus près des marchés afin de réduire les coûts logistiques, l impact des taxes douanières, limiter les risques de change. En effet, la voiture «longue distance»

16 14 s exporte finalement assez mal. Notre objectif, pour être performant, est que plus de 80 % de nos ventes soient produits localement. Pour renforcer notre développement, nous devons aussi user de partenariats forts. Avec Nissan, bien sûr, mais aussi avec Daimler et Avtovaz. Grâce à Avtovaz, nous sommes maintenant le premier producteur en Russie. Sur le développement international, la PFA multiplie les actions. Un maillage remarquable a été mis en place par la PFA et Renault, aux côtés des ARIA, d Ubifrance et d autres acteurs régionaux. Nous avons pu partager les clés de la réussite en Russie, en donnant une certaine visibilité. Je ne voudrais pas trahir Ubifrance, mais je crois que d autres dossiers sont nés de cet exercice, qu il s agisse d implantation, d exportation, ou même d études de marché. Renforcer la solidarité des acteurs, par le maillage, est vraiment une évidence. Le second point consiste à renforcer la compétitivité dans nos usines françaises, sur notre sol. Comme vous le savez, nous avons déjà signé un accord avec trois organisations syndicales. Nous nous sommes engagés à ne fermer aucun site d ici 2016, d augmenter nos volumes de près de 35 %. En contrepartie, les salariés ont accepté des changements d horaires afin d atteindre les 35 heures. En effet, nous étions en dessous de ce seuil. Le résultat est déjà visible, puisque Nissan nous a confié la fabrication de sa nouvelle Micra, à hauteur de unités par an. Nous devons produire, en France, à un niveau de performance égal aux meilleures usines européennes. Ceci n est pas seulement accessible à Renault, PSA menant la même négociation. Le dialogue social devient donc un levier fondamental de la compétitivité. Je pense qu aucun acteur de la filière ne l ignore. La troisième illustration concerne les marchés matures de l Europe, mais est valable pour l ensemble du monde. L innovation doit nous permettre, demain, de développer une véritable force de frappe. Renault a choisi le véhicule électrique et peut revendiquer la place de leader sur ce marché, car nous avons pratiquement 72 % de part de marché. Avec l alliance en Europe, cette part passe à 77 %. Innover c est prendre des risques, naturellement. Nous sommes bien déterminés à continuer, y compris avec la PFA. Je pense que des projets comme le véhicule 2l/100km, ou comme le véhicule autonome, concourent à cela. Le quatrième point concerne l emploi et les compétences. Qui dit innovation dit formation, pour répondre aux nouveaux métiers de demain. C est aussi faire en sorte que l ensemble du tissu de PME puisse trouver les bonnes compétences. Là aussi, je crois beaucoup aux actions engagées par le groupe de travail ad hoc, au sein de la PFA. S internationaliser, améliorer sa performance interne, innover et créer de nouveaux métiers, sont les quatre piliers forts pour la PFA. Son rôle est de faire en sorte que toute la filière se dirige intelligemment dans la bonne voie. Il faut dépasser nos individualismes et construire, comme l industrie allemande, une organisation profitant à tous. Certains pays sont beaucoup plus forts et sont déjà organisés. J ai évoqué l Allemagne, où le VDA est une force remarquable. On le voit actuellement dans les négociations sur le CO2, ou sur les infrastructures de recharge, qui ont lieu à Bruxelles. Il existe depuis 1976, au Japon, une plateforme de partage des progrès technologiques et des bonnes pratiques. Ils ont des bureaux à l étranger : Pékin, Singapour, Washington, Bruxelles. Cette association est extrêmement puissante. Nous ne pouvons pas, et ne devons pas rester le «petit village gaulois». La PFA l a parfaitement compris, en prenant la mesure de l urgence. Toutes ces initiatives sont à saluer, nous avons besoin de cette force de frappe. Vous l aurez compris, l engagement de Renault dans la PFA est pérenne. Je vous souhaite à toutes et à toutes de fructueuses journées d échange des meilleures pratiques et d innovation. Je vous souhaite un bon vent à tous.

17 15 Les partenaires et acteurs de la PFA : Une place pour chacun, une mission pour tous (1) I. Une nouvelle dynamique un nouvel état d esprit (2) «La question qui nous réunit tous ici est simple à formuler : comment créer la solidarité nécessaire à notre compétitivité collective, que chacun appelle de ses vœux? Inutile de dire que l innovation est au cœur de cette compétitivité, que c est un levier majeur. La réduction des énergies fossiles, la réduction des émissions de CO2, mais aussi la refonte de la mobilité urbaine, un véhicule connecté et autonome, sont autant d opportunités à saisir pour l industrie automobile. Le besoin de mobilité, notamment dans les pays émergents, est également une opportunité à saisir. A cet égard, des chiffres ont été cités tout à l heure. L avenir est devant nous, donc pas de morosité, cette nouvelle mobilité ne se démentant pas. Il est également clair que la complexité des sujets abordés est telle qu aucune structure, aussi grande soit-elle, ne peut aborder seule le sujet. Cela paraît évident, mais replacezvous il y a dix ou quinze ans. C était le bon vieux temps des secrets de laboratoire. Tout a démarré doucement, par des projets, un petit nombre d acteurs commençaient à se parler pour monter une recherche collaborative. Cela se faisait également entre industriels, et aussi entre industriels et académiques. Ce n était pas encore de la recherche «programmatique» vraiment dédiée à l automobile. C était plus du calque des pôles, dont nous avons d éminents représentants aujourd hui. Cette dimension programmatique, cette dimension stratégique, a été amenée à travers les domaines d action stratégique. L appétit venant en mangeant, les différents acteurs ont souhaité donner plus de perspective à cette dynamique. Il en a découlé les IED, les IRT, les ARIA, qui permettent de donner une perspective à cet ensemble. Enfin, la filière s est organisée sous l égide de la PFA. Finalement, tout cela est très neuf. Nous reviendrons sur cet aspect lors de ces deux journées, mais tout ça est vraiment très récent. On pourrait se dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais cette histoire qui fait notre force est aussi d une grande complexité. On oublie souvent que Paris a cette chance extraordinaire d avoir deux grands constructeurs généralistes, un puissant réseau d équipementiers, et un tissu scientifique et technique de premier plan. Cette richesse est aussi une faiblesse, puisque chaque axe peut légitimement se sentir souverain dans ses décisions. Il y a l axe industriel - la PFA - qui réunit les locomotives de la filière, donc le poids économique. Il y a l ancrage territorial et thématique des pôles. Enfin, il y a l axe technologique, comme le caoutchouc, mais on pourrait citer le software, la mécatronique, etc. Chaque axe est donc vraiment légitime. Je ne parle pas de l axe mobilité, qui est encore plus complexe car l enjeu est réellement sociétal. En tant qu ingénieur, je dirais que nous vivons dans un monde à «n dimensions», pas simple à gérer. Nous sommes tous ici réunis dans un même lieu. Il y a une unité de temps et de lieu. Il ne reste plus que l unité d action pour réunir les trois éléments de la tragédie classique. C est l objectif que l on peut se fixer aujourd hui, ambitieux mais réaliste, quand on voit les talents réunis dans ces Ateliers. C est vraiment ce que l on peut se souhaiter aujourd hui. A nous de jouer pour réaliser cette unité d action.» (1) Session du 02/10/2013 de 10h00 à 12h30, animée par T. Faugeras, Federal-Mogul. (2) Extraits de l introduction par G. Devauchelle, Valeo.

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème w w w. p f a - a u t o. f r «Venez prendre votre place dans la PFA!» edito

Plus en détail

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème w w w. p f a - a u t o. f r «Venez prendre votre place dans la PFA!» edito

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA)

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) CSFR ÎLE-DE-FRANCE 30/01/2013 1 Union européenne 27 pays : Production et immatriculations de voitures particulières neuves Sources respectives

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

Tables rondes «Objectif Lean, demandez le programme» «Objectif Lean, demandez le programme» & «L excellence industrielle à bonne école»

Tables rondes «Objectif Lean, demandez le programme» «Objectif Lean, demandez le programme» & «L excellence industrielle à bonne école» Tables rondes «Objectif Lean, demandez le programme» «Objectif Lean, demandez le programme» & «L excellence industrielle à bonne école» Activités des 6 groupes de travail du CPI MOBILISATION ET PROMOTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012 Le Valenciennois accueille la journée «TRANSPORT & MOBILITE» dans le cadre de la Semaine de l Innovation La troisième édition de la Semaine de l Innovation se tiendra du 26 au 30 novembre 2012. Depuis

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Le Véhicule 2l/100km : un grand programme d avenir mobilisateur. Présentation LUTB-RAAC du 22 janvier 2014

Le Véhicule 2l/100km : un grand programme d avenir mobilisateur. Présentation LUTB-RAAC du 22 janvier 2014 Le Véhicule 2l/100km : un grand programme d avenir mobilisateur Présentation LUTB-RAAC du 22 janvier 2014 Sommaire La PFA en bref Genèse du Programme Bilan des actions 2013 Perspectives 2014 Synthèse et

Plus en détail

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme

2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme 1 2 Forum transfrontalier des professionnels des activités aquatiques, de la glisse et du nautisme Discours de clôture M. Manuel de LARA Vice-président délégué au développement économique, à l Innovation

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Transformez votre supply chain en atout compétitif

Transformez votre supply chain en atout compétitif Industrie Transformez votre supply chain en atout compétitif Votre marque est unique, votre supply chain aussi Quand il s agit de stratégie supply chain, chaque industriel est unique. Chaque organisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE JEUDI 12 DECEMBRE 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction La signature de ce contrat de filière n est qu une étape Les six axes du contrat

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises

Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises Réforme du dispositif d aide à l internationalisation des entreprises D O S S I E R D E P R E S S E O c t o b r e 2 0 0 8 Information journalistes : Dominique Picard, Responsable Relations presse, UBIFRANCE

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV 63((&+ 3KLOLSSH%XVTXLQ Commissaire européen chargé de la Recherche 9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV Conférence "Production durable : le rôle des nanotechnologies" &RSHQKDJXHRFWREUH

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

- 1 - Continental lance la première grappe automobile en France

- 1 - Continental lance la première grappe automobile en France - 1 - Communiqué de presse Continental lance la première grappe automobile en France Continental initie la première action collective de l industrie automobile française en collaboration avec AUTOMOTECH

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

victimes d accidents du travail. L ensemble du monde du travail doit redoubler d efforts pour éviter de nouveaux Rana Plaza.

victimes d accidents du travail. L ensemble du monde du travail doit redoubler d efforts pour éviter de nouveaux Rana Plaza. Allocution à l occasion de la journée mondiale pour la santé sécurité au travail Réception au Ministère du travail, Paris (hôtel du Chatelet) 28 avril 2015 Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE Abdellatif Jouahri Wali de Bank Al-Maghrib Rabat, 20 octobre 2015 1 Je tiens

Plus en détail

23 juin 2006 Polytech Lille. Forum i-trans SYNTHESE

23 juin 2006 Polytech Lille. Forum i-trans SYNTHESE 23 juin 2006 Polytech Lille Forum i-trans SYNTHESE Forum i-trans 2 Sommaire Table ronde/ Le financement de l innovation... 3 Débat...5 Conclusion d Yves Ravalard...5 Sigles... 6 Intervenants Yves RAVALARD...

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

Diagnostic et enjeux (1/11)

Diagnostic et enjeux (1/11) Diagnostic et enjeux (1/11) Région : Alsace / Franche - Comté Nom du groupe de travail : Automobile, transports et mobilité Participants à l atelier : voir liste des participant en annexe Rapporteur /

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry

L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry Après une période de gestation de plusieurs années sous l appellation «IRT AESE», l «IRT Antoine de Saint Exupéry»

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut Ensemble, plus vite, plus haut Présentation de l association 24 ème Jeudi 10 janvier 2013 Le Pôle Aéronautique en Poitou-Charentes Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d'aérotechnique (ENSMA) Téléport

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Le pilotage de la supply chain aéronautique

Le pilotage de la supply chain aéronautique Le pilotage de la supply chain aéronautique Comment contrôler l efficacité de ses fournisseurs en phase développement et en phase série? Hervé Leroy, Président ECDYS - email : herve.leroy@ecdys.com Une

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

L évaluation du climat des affaires au Maroc

L évaluation du climat des affaires au Maroc L évaluation du climat des affaires au Maroc Conférence sur le lancement de la publication de l OCDE Maroc : stratégie de développement du climat des affaires AGENDA Organisée par Le Programme MENA-OCDE

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue 7 L ENTREPRISE NUMERIQUE Prologue Le CIGREF est un réseau de grandes entreprises qui fête en 2010 son quarantième anniversaire. La genèse de sa création démarre en 1967, lorsque Emile Roche, alors Président

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde

Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde LEROY MERLIN France Communication Communication Interne Interne & institutionnelle & institutionnelle 1 Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde Entreprise pionnière de GROUPE ADEO,

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable. fibre active, l agence de développement économique de la Nièvre

Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable. fibre active, l agence de développement économique de la Nièvre Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable VOTRE PROJET A SAINT-PARIZE-LE-CHATEL A PROXIMITÉ IMMÉDIATE DU PARC TECHNOLOGIQUE DE NEVERS MAGNY-COURS UN POLE INDUSTRIEL DE POINTE DANS LES

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 LES ENTREPRISES DE dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 Contact presse CCI de Lyon Aurélie Husson 04 72 40 58 39 husson@lyon.cci.fr SOMMAIRE LES ENTREPRISES DE Intelligence économique : le constat Un levier

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail