Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences"

Transcription

1 Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences Michèle Prieur, EducTice-S2HEP, IFE-ENS Lyon Formation «Chain Reaction» 6 novembre 2013

2 Plan 1. La rénovation de l enseignement des sciences Le contexte Les démarches d investigation Une dé-compartimentation des disciplines 2. Les représentations des enseignants sur les démarches d investigation en France 3. Comment mettre en œuvre des démarches d investigation? 4. Comment articuler les disciplines?

3 1. Rénovation de l enseignement des sciences 1.1 Contexte politique et institutionnel

4 Contexte politique international Une réponse commune des pays post-industriels et émergents : Favoriser l éducation scientifique pour développer la compétitivité économique Deux objectifs : Constituer une élite scientifique Développer une culture scientifique pour tous (litéracie scientifique, alphabétisation scientifique) : former des citoyens actifs et éclairés Renouvellement de l enseignement des sciences

5 Contexte international de la rénovation de l enseignement des sciences Rapports nationaux et internationaux : Ourisson 2002, Bach 2004, Rolland 2006 Rocard 2007 Nouveaux curricula pour l enseignement des sciences Enseignement scientifique fondé sur l investigation (DI, IBL, IBSE, IBST). Robine 2009, Venturini 2012 Décompartimentation des disciplines scientifiques. Coquidé 2008 Recherche scientifique : Limites de l hyperspécialisation pour l étude des systèmes complexes développement de groupes de travail intégrant plusieurs disciplines 5/22

6 1. Rénovation de l enseignement des sciences 1.2. Un enseignement scientifique fondé sur l investigation

7 Enseignement scientifique fondé sur l investigation : quelques consensus Mettre les élèves en situation de recherche, de résolution de problème (curiosité). Attribuer aux élèves une responsabilité dans la résolution de problème (esprit d initiative, autonomie). Développer l esprit critique (argumentation).

8 Enseignement scientifique fondé sur l investigation : des racines historiques Fin 19 e : La leçon de choses «Le but qu on doit se proposer par elles, à notre avis, est moins d instruire l enfant, d augmenter ses connaissances, que de lui apprendre à se servir de ses sens, de son intelligence, de son raisonnement». Georges Pouchet Début du 20 siècle : Pédagogie active - Constructivisme USA : Dewey, France : Wallon et Freinet, Suisse : Clarapède et Piaget : Pédagogie active pour l enseignement des sciences USA : démarche de découverte France : activités d éveil Angleterre : Projet Nuffield 8/22

9 Quelques repères chronologiques Lycée Socle Collège 2005 Ecole 2002 Nombreux projets de recherche européens : PRIMAS, S-TEAM, CHAIN-Reaction, FASMED PRESTE pays Main à la pâte Socle Belgique 1993 Standards américains 1990 IBSE -Pays anglo-saxons 9/22

10 En France : une démarche d investigation L introduction commune aux programmes collège (2005, 2008) : texte de référence pour l enseignement secondaire Un texte commun aux maths, SPC, SVT, techno Un canevas en 7 étapes : une transposition d une démarche scientifique hypothético-déductive (Mathé, 2010) Un modèle d apprentissage de type socio-constructiviste (Mathé, De Hosson & Méheut, 2012) En tension entre processus et produit (Coquidé, Fortin & Rumelhard, 2009) En tension entre une démarche unique et une démarche plurielle

11 Des approches spécifiques de l investigation IBSE Démarche d enquête organisée autour de questions des élèves. Ojectif 1 er : connaitre les méthodes, les outils, les démarches de la science DI Situation-problème Raisonnement hypothéticodéductif Ojectif 1 er : construire des connaissances scientifiques Une conception plus restrictive de l investigation 11/22

12 1. Rénovation de l enseignement des sciences 1.3. Une dé-compartimentation des disciplines scientifiques et technologiques

13 Une dé-compartimentation des disciplines scientifiques Selon les pays D un rapprochement des disciplines à un enseignement intégré. En France : Des dispositifs : - TPE (2000) - IDD (2002) Des enseignements - Thèmes de convergence (2005) - EIST (2006) - Option MPS seconde (2010) Le travail collectif entre disciplines : mutualiser, collaborer, coopérer 13/22

14 2. Les représentations des enseignants sur les démarches d investigation en France Résultats d une enquête nationale auprès des enseignants de collège et de lycée de maths, SPC, SVT, techno services/ocep/dispositifs/di/rapport- DI/view

15 Méthode statistique textuelle (logiciel Alceste) Question : Pour vous, que recouvre l expression «démarche d investigation» dans le cadre de la classe? 2184 réponses (400 c) Évaluation de la co-présence des mots registres Analyse par segments de texte L adhésion d un mot à un registre est mesurée par un calcul de khideux d indépendance entre le mot et ce registre. Représentation «Wordle»: la taille des mots est fonction de l adhésion du mot au registre

16 16/22

17 Registre lexical «Difficultés» - Temps (3) Elèves (2) Préparation, matériel (2) Difficulté de gestion du temps, contraintes matérielles et organisationnelles Lien significatif avec la technologie, et les mathématiques 17/22

18 Registre lexical Démarche scientifique expérimentale «Pour moi la démarche d'investigation comprend le temps de se poser des questions sur un phénomène, de formuler une hypothèse pouvant l'expliquer, proposer une expérience permettant de tester l'hypothèse, observer les résultats de l'expérience, analyser les résultats et conclure sur la validité de l'expérience.» 4 H/E Une démarche scientifique hypothético-déductive de type expérimentale - Une tension entre méthode et démarche SVT (SPC) 18/22

19 Registre lexical Résolution de problème, recherche de solutions «Poser aux élèves une question, un problème et ils doivent répondre, résoudre le problème, seuls. L enseignant guide seulement, apporte quelques jalons si besoin, afin que les élèves avancent par eux même.» 3 une démarche de résolution de problème engageant les élèves dans une phase de recherche de solutions Problèmes pragmatiques une part de tâtonnement 19/22

20 Registre lexical Découverte et cheminement exploratoire «Une formation à un type de raisonnement scientifique qui permet l'erreur et la rend constructive de savoir.» 1 Découverte, erreur, initiatives, cheminement - Mathématiques 20/22

21 3. Comment mettre en œuvre des démarches d investigation?

22 Méthode scientifique versus démarche scientifique Une tension dynamique entre deux pôles Développer un esprit scientifique Pensée convergente Rigueur, Contrôle, Argumentation, Validation/réfutation Pensée divergente Liberté, Créativité, Errance, Imagination, Invention 22/15

23 Des outils didactiques Théorie des situations didactiques (Brousseau, 1986) La situation d apprentissage : Un jeu entre le professeur et les élèves dont le but est d augmenter les connaissances des élèves. Le but du jeu : résoudre un problème Dévolution du problème : permettre aux élèves de s engager dans la résolution du problème : transfert de responsabilité Règles du jeu : responsabilités prof-élèves Contrat didactique (gérer le paradoxe) «élève intellectuellement actif» «sans aide autre que l'aide que l'élève vient chercher lui-même»

24 Des outils didactiques Construire un terrain de jeu Margolinas, 1998 Milieu (matériel, savoirs, humains), permettant des rétroactions : source d autonomie «en indépendance (ou presque) du professeur»

25 Des outils didactiques Expliciter le modèle scientifique en jeu (Sanchez, 2007) La couleur des objets Perception des couleurs par l œil «Chausser des lunettes conceptuelles», «des lunettes adaptées au problème à résoudre»

26 Une grille d aide à la conception ou l analyse de situation d investigation en appui sur ces outils didactiques

27 Comment articuler les disciplines?

28 Travailler à plusieurs disciplines Terrisse (1997), Vinck (2000) Pluridisciplinarité «juxtaposition», «étanchéité» Interdisciplinarité «interactions», «coopération», «dialogue», «complémentarité», «confrontation» Transdisciplinarité Des contenus présents dans plusieurs disciplines ou Transdisciplinarité - «fusion», «unité»

29 Interdisciplinarité -Co-disciplinarité Pas de définition consensuelle d interdisciplinarité Codisciplinarité Blanchard Laville, (1997) «co», «cum» = avec Une co-construction de sens à propos d'un même objet d'étude. Recherche de complémentarité sans perte des spécificités Chevallard (2004) Articuler les disciplines en respectant leur épistémologie

30 Codisciplinarité EducTice : Prieur, M., Sanchez, E., Aldon, G., Monod-Ansaldi R. Co-disciplinarité : - elle vise à porter des regards croisés de différentes disciplines sur un même objet (savoir, outil, méthode, démarche, ), en prenant en compte leurs similarités, leurs complémentarités, tout en respectant leurs spécificités. - Hypothèse : elle permet de mieux comprendre sa discipline «Un même objet d'étude et plusieurs "boîtes à outils" pour l'étudier.»

31 SPC Mécanique, Gravitation, force gravitationnelle Mouvement, Intensité de la pesanteur, masse d un corps, orbite Astronomie, Astre, exo-planète, satellite, étoile, système solaire Histoire des sciences, modèle en sciences SVT Vie Accrétion Planète SPC Distance, changement d échelle, taille, repérage dans l espace, ordre de grandeur Effet de serre Composition chimique SVT Ordre de grandeur Bilan radiatif, répartition de l'éclairement, atmosphère Composition, densité 31/22

32 SPC Chimie, Réaction chimique, oxydation, structure des molécules, O3, O2 Rayonnement solaire, rayonnement électromagnétique, énergie du rayonnement, UV SVT Vie terrestre, allergie, cancer, stérilisation Ozone SPC Pollution, trou dans la couche d ozone, développement durable, bon/mauvais ozone SVT Pollution, polluant, atmosphère 32/22

33 SPC Satellite, astéroïdes, météorites Danger, observation, surveillance objets célestes SVT Limite KT Âge des surfaces planétaires Cratère SPC Impact Mécanique, masse et volume d un corps, poids, force, trajectoire pression, température, chaleur, énergie Cratère météoritique ou volcanique. Géologie SVT Impact trajectoire Énergie libérée volcanisme 33/22

34 Adopter une approche codisciplinaire Articuler les disciplines - Analyser ce qui relève de chacune des disciplines. - Identifier ce qui est partagé : connaissances, outil, matériel, méthodes, vocabulaire. - Assumer les spécificités en connaissance de cause Collaborer - Aider les élèves à se situer dans la démarche entre les disciplines - Assurer un passage de relais entre les enseignements des outils partagés Penser aux outils collaboratifs numériques

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Auch 9 février 2011 Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Marie-Lise PELTIER Maître de conférences en didactique des mathématiques Laboratoire de didactique André Revuz Université Paris 7 Denis Diderot

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative,

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Arrêté du Relatif au livret scolaire pour l examen du baccalauréat général séries ES, L et S (options «sciences

Plus en détail

JDI lycée Niveau 2de mars 2010. MPS : quelques idées

JDI lycée Niveau 2de mars 2010. MPS : quelques idées JDI lycée Niveau 2de mars 2010 MPS : quelques idées Méthodes et pratiques scientifiques Permet aux élèves : de découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques et des

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

Emmanuelle Goubet, Didier Krieger et Catherine Yviquel, enseignants associés à l équipe EducTice, ont participé à la rédaction des encadrés

Emmanuelle Goubet, Didier Krieger et Catherine Yviquel, enseignants associés à l équipe EducTice, ont participé à la rédaction des encadrés Démarches d investigation dans l enseignement secondaire : représentations des enseignants de mathématiques, SPC, SVT et technologie Rapport d enquête IFÉ ENS de Lyon Décembre 2011 Coordination Réjane

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE e- inscriptions L amélioration de la qualité des écrits de la branche famille a été retenue comme projet prioritaire dans le cadre du plan d action

Plus en détail

LYCÉE BAUDELAIRE Bienvenue

LYCÉE BAUDELAIRE Bienvenue LYCÉE BAUDELAIRE Bienvenue Le lycée Baudelaire se situe au sein d une cité scolaire. C est un établissement d enseignement général ( ES, S et L) de la seconde à la terminale Une cinquantaine de professeurs

Plus en détail

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

Ingénieur/e environnement

Ingénieur/e environnement Ingénieur/e environnement Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Cette fiche

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 MATHEMATIQUES

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 MATHEMATIQUES Plan de formation 2nd degré 2015 2016 Liaison école-collège en Mathématiques : assurer la continuité des apprentissages PN009539 La loi de refondation de l Ecole (JO du 9 juillet 2013) pose la nécessité

Plus en détail

La démarche d'investigation en. Technologie

La démarche d'investigation en. Technologie La démarche d'investigation en Technologie martine.paindorge@lorraine.iufm.fr 1 Témoignage du séminaire national Séminaire national regroupant : - des enseignants second degré (collège-lycée) - des formateurs

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

RÉCRÉ@SCIENCES DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES

RÉCRÉ@SCIENCES DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 241 RÉCRÉ@SCIENCES 1 DÉMARCHES COLLABORATIVES ET INNOVANTES POUR LA CONCEPTION DE MULTIMÉDIAS POUR L APPRENTISSAGE DES SCIENCES Bernadette CHARLIER*, Mireille

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail

Théorie des situations didactiques

Théorie des situations didactiques Introduction sur les problèmes Théorie des situations didactiques Situations-problèmes, milieu et modèles des genèses Brousseau, Douady, Margolinas Un problème introduit une discontinuité dans l expérience

Plus en détail

Thèmes de convergence :

Thèmes de convergence : Thèmes de convergence : Un travail entamé en 6 e Trier les déchets, quelle importance? Les 3 classes de 6 e, réparties en groupes ont collecté des déchets pendant 1 heure. Les déchets triés ont été pesés.

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie L enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Cinq réformesr 1958; 1968; 1978; 1993; 2002. de 1958 Unification de l enseignement.

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite TP 8 : mise en orbite d un satellite I. Introduction : Le but de cette activité est, dans un premier temps, de réussir à simuler la mise en orbite d un satellite. Pour cela : - ouvrez «communlogiciels»

Plus en détail

Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations

Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations Cours 5 /6 Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations Collective cognitive responsibility - Scardamalia

Plus en détail

Chargé-e de clientèle banque

Chargé-e de clientèle banque Chargé-e de clientèle banque Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer Quelques exemples Contribution de l espagnol aux cinq domaines du socle Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer a) Ecrire (Expression écrite) - maîtriser les différents genres d écriture

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences

Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences 20/04/2011 DDEC 29 Animation pédagogique La notion de compétence Travailler par compétences, pourquoi? Travailler par compétences,

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier NOUVELLE ÉDITION 2015 CE1 Une méthode de mathématiques vivante et progressive page 3 Nos choix pédagogiques pages 4 à 13 Guide pédagogique pages 14 et 15 Fichier à photocopier extraits Pour l élève Pour

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Éléments de réflexion sur l enseignement des mathématiques

Éléments de réflexion sur l enseignement des mathématiques Éléments de réflexion sur l enseignement des mathématiques S. HAMMOUDI IEN de mathématiques, Tizi-Ouzou Comment réussir l enseignement des mathématiques en classe et comment le réussir dans un système?

Plus en détail

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?»

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Séminaires décentralisé Lycées et CFA Ecoresponsables Mars 2015 Atelier 2 «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Horaires : 11h-12h30 Déroulement de l

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

INTER FORM. Pour une formation au cœur de l établissement

INTER FORM. Pour une formation au cœur de l établissement Institut Saint Joseph Saint MONTPELLIER Joseph MONTPELLIER INSTITUT Saint Joseph MONTPELLIER Institut Supérieur de Formation de l Enseignement Catholique INTER FORM INTER FORM Bulletin Bulletin d informations

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges ATELIER 3 Le collectif, facteur de qualité de vie au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges INTRODUCTION

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Maquette de formation : Master : MEEF. Domaine : Sciences Technologies Santé (STS) Parcours : physique - chimie

Maquette de formation : Master : MEEF. Domaine : Sciences Technologies Santé (STS) Parcours : physique - chimie Maquette de formation : Master : MEEF Domaine : Sciences Technologies Santé (STS) Parcours : physique - chimie PREMIERE ANNEE DE MASTER MEEF (M1) Semestre 1 M1 MEEF PC Blocs Volume horaire ECTS contrôle

Plus en détail

FICHES ACTIONS PROJET DE CIRCONSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2006 / 2007

FICHES ACTIONS PROJET DE CIRCONSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2006 / 2007 Fiche action N Libellé de l action Objectifs poursuivis Référence priorité N du projet académique 1 Littérature au cycle III «Ecrire dans la classe de littérature» 2 Plan de prévention de l illettrisme

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

Vers une intégration pédagogique des TICE

Vers une intégration pédagogique des TICE Formation F3MITIC Vers une intégration pédagogique des TICE Scénario lié aux modules 1 et 2A Marc EBNETER Gilbert LIPPUNER André VIEKE 28 septembre 2001 - Version: 1.00 Discipline ou domaine: pédagogie

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Renforcement des capacités pour la gestion collaborative. Sub-saharienne: Projet CIAT- FIDA. Dr Henri M. LO Coordinateur national henrilo@refer.

Renforcement des capacités pour la gestion collaborative. Sub-saharienne: Projet CIAT- FIDA. Dr Henri M. LO Coordinateur national henrilo@refer. Renforcement des capacités pour la gestion collaborative de l innovation l en Afrique Sub-saharienne: Projet CIAT- FIDA Dr Henri M. LO Coordinateur national henrilo@refer.sn refer.sn Introduction Initiative

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION GÉNÉRALE 1. MISE EN CONTEXTE 1.1 L apprentissage du/en français langue seconde immersion dans la province du Manitoba Le ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle de la province

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

Ateliers de suite de la conférence de Thierry DIAS «Manipuler et expérimenter pour apprendre en mathématiques

Ateliers de suite de la conférence de Thierry DIAS «Manipuler et expérimenter pour apprendre en mathématiques Ateliers de suite de la conférence de Thierry DIAS «Manipuler et expérimenter pour apprendre en mathématiques matiques» Nathalie ZULEMANIAN CPC généraliste g VILLEURBANNE SUD Novembre/décembre 2009 Une

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

But. Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix).

But. Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix). But Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix). Choisir une séquence c est choisir: En fonction de ses intérêts, ses habiletés en maths

Plus en détail

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation L alternance I. Définition Selon S. Raynal et A. Rieunier, elle est d abord définie comme un dispositif de planification de la formation basée sur un principe d interactions entre des situations de formation

Plus en détail

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Nature de l épreuve : Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Vous travaillerez en équipe de 2 à 4 élèves sur un sujet de votre choix tiré d un des thèmes proposés dans votre série et impliquant

Plus en détail

GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur)

GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur) GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur) Mathématiques, SVT, Physique-Chimie, Technologie 4 e Quelle approche dans les disciplines scientifiques et technologiques? Thèmes de convergence Thème 3 : énergie

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module)

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Formation professionnelle Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Module 1. Comprendre et mettre en œuvre le sens corporel interne en situation

Plus en détail

Problèmes et problématisation dans l enseignement et la formation

Problèmes et problématisation dans l enseignement et la formation 1 Symposium Problèmes et problématisation dans l enseignement et la formation Congrès international AREF 2007 (Actualité de la Recherche en Education et en Formation) Christian Orange* * IUFM des Pays

Plus en détail

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle.

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Objectifs : - Comprendre le métier et analyser les éléments structurants la situation professionnelle, les classes de situation,

Plus en détail

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Bienvenue en sixième Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Ce qui va changer : Plusieurs disciplines, dont des nouvelles, un professeur par discipline. Changement de salle à chaque heure. Des devoirs

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

L accompagnement du master MEEF Sciences Physiques et Chimiques (SPC) dans le cadre de DevSup. Une expérimentation à petite échelle

L accompagnement du master MEEF Sciences Physiques et Chimiques (SPC) dans le cadre de DevSup. Une expérimentation à petite échelle L accompagnement du master MEEF Sciences Physiques et Chimiques (SPC) dans le cadre de DevSup Une expérimentation à petite échelle Différents points de vue Un témoignage à plusieurs voix, représentant

Plus en détail

Chères collègues, chers collègues,

Chères collègues, chers collègues, Chères collègues, chers collègues, Les IREM ont été créés en 1969 avec les missions suivantes : - mener des recherches sur l enseignement des mathématiques ; - contribuer à la formation initiale et continue

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL?

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? Programme Pôle état de santé et de bien-être social 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? La découverte de ces concepts-clés doit viser à poser les bases de la culture médico-sociale.

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

Géomètre-Topographe. Objectif général. Compétences scientifiqueset transversales

Géomètre-Topographe. Objectif général. Compétences scientifiqueset transversales Géomètre-Topographe Document professeur Sciences Physiques Mathématiques Terminale STI2D Sciences et Technologies Industrielles Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Objectif

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ

LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ N 189 PASCO D., GUINARD J-Y. et KERMARREC G. LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ Les valeurs se révèlent à l occasion

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique Enseignement secondaire Classe de IIIe Physique 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 2.5 Nombre minimal de devoirs: 1 de voir par trimestre Langue véhiculaire: Français I. Objectifs et compétences:

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle Note au professeur. 1. Historique et contexte Nous avons décidé de créer un Jeu de Rôle (JDR) comme un outil d éducation environnementale sur les zones humides. Nous croyons que l éducation environnementale

Plus en détail