Psychologie du développement cognitif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Psychologie du développement cognitif"

Transcription

1 Psychologie du développement cognitif Automne 2013! Cours 10! F. Francis STRAYER! Novembre 2013!

2 Co-texte Effet du partenaire! Vygotski! Cognitive Affective Sociale Contexte! Effet de la relation! Wallon!

3 Développement Trajectoires du développement et styles de communication mère - enfant (après Wolfram, 2000) Naissance! 6 mois! 12 mois! 18 mois! 24 mois! 30 mois!

4 Styles de communication Lexique Langage Information Expressif Descriptif Nominal Expressif Descriptif Curieux Relationnel Tâche Objet Exigeant Coopératif

5 Indices potentiels pour identifier des styles cognitifs des enfants

6 Interrelations entre les indices de la communication précoce Développement du lexique Intention à communiquer Échange d information

7 Indices retenus pour déterminer des styles cognitifs des enfants

8 Dendrogramme des! cinq styles cognitifs! Demande Relationnelle Expressif Descriptif Relationnel Objet Tâche!

9 Dendrogramme des! cinq grappes!

10 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 2 grappes! n = 37 n = 11!

11 Profils moyens des deux styles cognitifs! Grappe 1 (n=37) Grappe 2 (n=11)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 1 = Nominal-Tâche! Grappe 2 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

12 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 3 grappes! n = 32 n = 5!

13 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=32) Grappe 2 (n=5)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 2 = Centré Objet! Grappe 3 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

14 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 4 grappes! n = 22 n = 10!

15 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=22) Grappe 2 (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 3 = Descriptif relationnel! Grappe 4 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

16 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 5 grappes! n = 8 n = 14!

17 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=22) Grappe 2 (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 4 = Demande relationnel! Grappe 5 = Expressif! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

18 Dendrogramme des cinq styles cognitifs! 5 Expressif 4 Demande Relationnelle 3 Descriptif Relationnel 2 Centré Objet 1 Centré! Tâche!

19 Style Expressif (n=8)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

20 Style Demande Relationnelle (n=14)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

21 Style Descriptif Relationnel (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

22 Style Centré Objet (n=5)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

23 Style Centré Tâche (n=11)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

24 Indices retenus pour différentier les cinq styles cognitifs Info Info Acte Acte Lexi Acte Lexi Lexi

25 CINQ STYLES COGNITIFS Appartenance selon le modèle réduite Observée Expressif Demand Descrip. Objet Tâche Expressif Demand rel Descriptif rel Centré Objet Centré Tâche Total

26 CINQ STYLES COGNITIFS 96%des sujets sont bien classé Observée Expressif Demand Descrip. Objet Tâche Expressif 100% Demand rel. 0 90% 0 10% 0 Descriptif rel % 0 0 Centré Objet 7% % 0 Centré Tâche %

27 Indices du contexte relationnel Tempérament Pratiques éducatives Attachement primaire Enfant Mère Dyade

28 Indices du contexte relationnel retenus pour différentier les cinq styles cognitifs TMP TMP EDU EDU TMP ATT ATT

29 CINQ STYLES COGNITIFS Appartenance Appartenance selon le modèle reduite observée Expressif Demand Descriptif Objet Tâche Expressif Demand relation Descriptif relation Centré Objet Centré Tâche Total % des sujets bien classé Expressif Demand Descriptif Objet Tâche Expressif 75% 13% 0 13% 0 100% Demand relation 20% 60% 0 10% 10% 100% Descriptif relation % % Centré Objet 0 7% 0 86% 7% 100% Centré Tâche 9% 0 9% 0 82% 100%

30 Gouvernement! Modèle systémique de l écologie " sociale du développement humain" Culture générale! Contexte du travail! Système complexe! de coordination! bidirectionnelle et! multidimensionnelle! Influences multiples! orientées par! l'équilibration des! différents sous systèmes! Education nationale! Réseau du père! Réseau familial! Amis! Famille! Crèche! Enfant! Ecole! Réseau des amis! Quartier / Communauté! Réseau de la mère! (Bronfenbrenner, 1991)! Sous cultures!

31 Question d étude 1.! On dit souvent que l objet d étude de Piaget est le sujet épistémique. Expliquez les avantages et les inconvénients d un tel concept dans la formulation d une théorie du développement cognitif.!

32 Question d étude 2.! Expliquez la différence entre le décalage horizontal et vertical. Discutez la pertinence des ces deux concepts dans la théorie des stades cognitifs de Jean Piaget.!

33 Question d étude 3.! Discutez la distinction entre l intelligence pratique et l intelligence supérieure avancée par Lev Vygotski. Quel est le lien entre ces formes du fonctionnement et l approche socio-historique avancée par Vygotski?!

34 Question d étude 4.! Décrivez des habilités principales mises en évidence par les chercheurs néo -vygotskiennes dans l étude de la coordination communicative au cours de la prime enfance (6 à 24 mois).!

35 Question d étude 5.! Discutez la contribution de Bakhtin et de Searle dans la modulation des notions vygotskiennes sur le relation entre le développement cognitif et langagier.!

36 Question d étude 6.! Quelles sont les perspectives sociales mise en avant dans les théories néo - wallonniennes pour expliquer des différences individuelles dans les compétences communicatives du jeune enfant (6 à 36 mois)?!

37 Question d étude 7.! Discutez la façon dont les théories néo vygotskiennes, néo - wallonniennes et néo piagetiennes convergent et divergent dans leur interprétation de l évolution psychologique des enfants en bas âge.!

38 Question d étude 8.! Dans quelle mesure, le modèle bio - social contemporain nous aide à éclairer les sources de la diversification des styles cognitifs chez les enfants en bas âge?!

39 LANGAGE ET COGNITION :! ETUDES BIOSOCIALES DU DEVELOPPEMENT! F. Francis STRAYER! et! Teresa BLICHARSKA! Département de Psychologie! UFR Sciences de l Homme! Université Bordeaux Segalen! Octobre 2012! 1. Observer la communication mère-enfant! en milieu naturel : une étude étholinguistique! 2. An etholinguistic analysis of mother-child! discourse at 30 months! 3. Observation d activité cognitive lors! de la résolution conjointe des problèmes! 4. Co-construction des activités cognitives au cours! cours de la résolution conjointe des problèmes! 5. Différences stylistiques dans l'acquisition! du langage! 6. L attachement primaire comme régulateur de! l émergence des styles langagiers chez les enfants! 7. The co-construction of representational activity! during social interaction!

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

L objet et la construction de son usage chez le bébé

L objet et la construction de son usage chez le bébé Exploration : Recherches en sciences de l'éducation 129 Une approche sémiotique du développement préverbal von Cintia Rodríguez, Christiane Moro 1. Auflage Rodríguez / Moro schnell und portofrei erhältlich

Plus en détail

Introduction à la psychologie du développement

Introduction à la psychologie du développement Introduction à la psychologie du développement Cours 5 Épistémologie génétique et développement de connaissance F. Francis Strayer (Automne 2012) La psychologie du développement Moderne! Epistémologie

Plus en détail

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion Questions de discussion portant sur le cas «Le Centre du castor» (page 38 du manuel) Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion 1. Dressez la liste des fonctions d organisation et de gestion de l entreprise

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif

Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif Bertrand Gaiffe, Frédéric Landragin & Matthieu Quignard Loria {Bertrand.Gaiffe, Frederic.Landragin, Matthieu.Quignard}@loria.fr Plan Le

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Introduction Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Le développement psychologique du bébé C est un développement extraordinaire, en vitesse et en ampleur, en moins de 3 ans avec un programme

Plus en détail

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Agnès FLORIN Université de Nantes, Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN EA2661) DDEC 56, 3 octobre 2012 Introduction Le langage ne commence

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Règles de rédaction médicale

Règles de rédaction médicale Règles de rédaction médicale S É M I N A I R E S D A I D E À L A R É D A C T I O N D E T H È S E S D E D O C T O R A T E N M É D E C I N E E T U D I A N T S D E 6 È M E E T 7 È M E A N N É E S Thèse de

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Thèses et exigences de l'initiative des villes: Politique sociale Introduction Dans sa stratégie 2015 "Élargir la politique

Plus en détail

ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF

ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF TABLE DES MATIÈRES But du Curriculum éducatif 1 Valeurs 2 Principes directeurs 3 Objectifs généraux et objectifs spécifiques 7 Principes

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Serge TISSERON Psychiatre Docteur en psychologie HDR à l Université Paris-Ouest http://www.sergetisseron.com Pourquoi parler de:

Plus en détail

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE»

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE» TEAM BUILDING Notre méthodologie s adresse à des équipes constituées* souhaitant atteindre collectivement un très haut niveau de performance. L intérêt de cette démarche est de permettre à toute équipe

Plus en détail

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU CIRCONSCRIPTION : DENOMINATION DU RASED : FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU Chaque équipe pédagogique doit détenir un exemplaire du projet de même que l'équipe de circonscription PREMIERE

Plus en détail

Formation «L Art et la manière»

Formation «L Art et la manière» Formation «L Art et la manière» Un management créatif pour relier le social et la culture r800 Le contexte Pour donner suite à un cycle de formation qui s est déroulé en 2013 proposant aux directeurs et

Plus en détail

Création d une Agence Locale de l Énergie

Création d une Agence Locale de l Énergie Création d une Agence Locale de l Énergie Création d une Agence Locale de l Énergie 1 La 1ère Agence Locale de l Énergie en Aquitaine 2 Planning de création 3 Définition du projet 4 Programme européen

Plus en détail

Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture

Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture Mes intentions Acquérir des connaissances et développer mes compétences relatives à l exploitation de la visiocommunication et du forum

Plus en détail

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme:

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme: !"#$%&''%"#)%#*+,%#-+../&00/.-%1#*%"&''%2#3,/4'&1#5+"#-6/-".#)%#.+0#-+"0#)%#5%$&%#-7-'%#%.#+,6+56+.&%1#'/#-+%05+.)/.-%#)%0#-+"0#8"%# *+"0#/*%2#9/&,0:#;+"#-%#9/&%1#&.0-&%#'%#,&,%#)"#-+"0#8"%#*+"0#/*%2#%99%-,"3#%.#*&0

Plus en détail

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie Licence Psychologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Sciences humaines et sociales Mention Psychologie Conditions d accès Être titulaire d un baccalauréat Pour tout autre diplôme : admission

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Conception de l individu en psychologie:

Conception de l individu en psychologie: Conception de l individu en psychologie: Psychologie du Développement Lyda LANNEGRAND-WILLEMS Plan 1. Définition et objet de la psychologie du développement 2. Positionnement de la psychologie du développement

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan

Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan Denis Bourque, titulaire de la CRCOC René Lachapelle, stagiaire postdoctoral Institut universitaire de première ligne

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces

LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces Sophie Christine Audibert LARSEF Université Victor Segalen Bordeaux 2 «La plupart des problèmes que

Plus en détail

Cerveau & Apprentissage 2015 2016

Cerveau & Apprentissage 2015 2016 Cerveau & Apprentissage 2015 2016 Action de développement professionnel hybride : le 30 novembre 2015 à distance, les 18 et 19 janvier 2016 en présentiel, puis le 25 mars 2016 à distance Nées dans les

Plus en détail

Grille d autoévaluation

Grille d autoévaluation Introduction Grille d autoévaluation de la qualité des pratiques de soutien à la parentalité en hébergement social Cette grille d auto-évaluation s inscrit dans la démarche d évaluation interne préconisée

Plus en détail

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL 1. Introduction 2. La nécessité d un lien théorie méthode 3. Présentation

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Psychologie Différentielle et Psychométrie. UE1 S4 L2. 2006-2007. F. Bonthoux Informations générales

Psychologie Différentielle et Psychométrie. UE1 S4 L2. 2006-2007. F. Bonthoux Informations générales Informations générales Les cours magistraux ont lieu sur 9 semaines (18h). Ils sont assurés par Françoise Bonthoux. Ils débutent la semaine du 15 Janvier et se terminent la semaine du 26 Mars. Ils ont

Plus en détail

La construction du sens chez l enfant : entre contexte et contraste

La construction du sens chez l enfant : entre contexte et contraste La construction du sens chez l enfant : entre contexte et contraste Khalid Rashdan To cite this version: Khalid Rashdan. La construction du sens chez l enfant : entre contexte et contraste. Colloque GREG-PLSII

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules L école de la facilitation Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules La facilitation vise à : Valoriser les potentiels de chacun, développer la

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ!

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LA REVOLUTION Plus qu'une simple révision, la WPPSI -IV est une évolution majeure pour l'examen psychologique : l évaluation est à la fois plus écologique et rigoureuse

Plus en détail

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse séparation mariage naissance cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse couple divorce Famille Nous vivons ensemble mais nous ne voulons pas nous marier. Est-ce possible? Oui. En Belgique,

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL

LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL Menu 1. Définitions 2 La mesure du réseau social a) la «cartographie» du réseau social b) les indices 3. L approche

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

Engagement organisationnel Les raisons de l attachement à l entreprise Christian Vandenberghe Service de management HEC Montréal christian.vandenberghe vandenberghe@hec.caca Pourquoi s intéresser à l engagement?

Plus en détail

Le développement par fusionsacquisitions

Le développement par fusionsacquisitions Chapitre 1 Le développement par fusionsacquisitions Le développement par fusions-acquisitions s inscrit en général dans le champ de la croissance externe. Il est proposé de clarifier les différentes définitions

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Mention Informatique L3 - Parcours Informatique générale, M1 & M2 (Pro)

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Mention Informatique L3 - Parcours Informatique générale, M1 & M2 (Pro) DC56-L3M1M2 15-16 DOSSIER PEDAGOGIQUE Mention Informatique L3 - Parcours Informatique générale, M1 & M2 (Pro) Année universitaire 2015-16 Conditions d accès Licence 3 Master 1 Master 2 Étudiants titulaires

Plus en détail

SITUATIONS DE HANDICAPS RARES ET COMPLEXES : DE L ENTREE EN RELATION A LA COMMUNICATION

SITUATIONS DE HANDICAPS RARES ET COMPLEXES : DE L ENTREE EN RELATION A LA COMMUNICATION LES RENCONTRES PROFESSIONNELLES GROUPEMENT NATIONAL DE COOPERATION POUR LES HANDICAPS RARES EN PARTENARIAT AVEC LA CNSA SITUATIONS DE HANDICAPS RARES ET COMPLEXES : DE L ENTREE EN RELATION A LA COMMUNICATION

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme Introduction Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme I. Le bilinguisme en général Définitions du bilinguisme II. Les langues à l école Que faire pour une meilleure éducation

Plus en détail

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie* FONCTIONNEMENT

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI Introduction sur la formation Le master ReLAI propose une formation de haut niveau couvrant tous les domaines

Plus en détail

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE N 220 - ROUFIDOU Irini L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE Pendant notre recherche du D.E.A., nous avons étudié l acquisition du langage chez le tout petit en

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC-IUD) PROGRAMMATION 2013-2014 Formation, consultation et enseignement INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

activités d enseignement-apprentissage: place et traitement des savoirs, ce que l analyse l fait ressortir

activités d enseignement-apprentissage: place et traitement des savoirs, ce que l analyse l fait ressortir www.crie.ca Faculté d éducation www.usherbrooke.ca La structuration d activitd activités d enseignement-apprentissage: place et traitement des savoirs, ce que l analyse l par vidéoscopie fait ressortir

Plus en détail

Attention : ne peuvent choisir l UE 28(1) que les étudiants ne l ayant pas déjà validé en M1 à l INETOP.

Attention : ne peuvent choisir l UE 28(1) que les étudiants ne l ayant pas déjà validé en M1 à l INETOP. UE 28 : Une thématique au choix Cursus : 1 Master mention Psychologie Spécialité Psychologie de l orientation et du travail Master 2 Parcours professionnel : Psychologie de l orientation et du conseil

Plus en détail

PRESENTATION ANR BLANC et JCJC 2013. 16 Novembre 2012

PRESENTATION ANR BLANC et JCJC 2013. 16 Novembre 2012 1 PRESENTATION ANR BLANC et JCJC 2013 16 Novembre 2012 Vanessa DELFAU, UPMF, service de la Recherche, cellule contrats et valorisation Guillaume ROCHET, CNRS-délégation Alpes, service partenariats et valorisation

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT PHARE : MAINTENIR LE CAP SUR LA RÉSSITE! SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ À leur arrivée dans le programme SCIENCES HUMAINES, ttes

Plus en détail

1.3 Propriétés, fonctions et processus culturels clés... 8 1.4 Toutes les cultures évoluent dans la mondialisation... 11

1.3 Propriétés, fonctions et processus culturels clés... 8 1.4 Toutes les cultures évoluent dans la mondialisation... 11 Table des matières Introduction........................................................................... 1 Chapitre 1. Analyse de l environnement international...................... 5 Introduction................................................................................

Plus en détail

Se positionner, entrer en dialogue et légitimer son objet de recherche dans l'écriture

Se positionner, entrer en dialogue et légitimer son objet de recherche dans l'écriture Se positionner, entrer en dialogue et légitimer son objet de recherche dans l'écriture Laboratoire LIDILEM Université Stendhal, Grenoble III francoise.boch@u-grenoble3.fr Plan de l exposé I. Le positionnement

Plus en détail

Simone Maria Dantas-Longhi Université de São Paulo Eliane Lousada directrice de recherche. Grupo de estudos CNPQ ALTER-AGE

Simone Maria Dantas-Longhi Université de São Paulo Eliane Lousada directrice de recherche. Grupo de estudos CNPQ ALTER-AGE Simone Maria Dantas-Longhi Université de São Paulo Eliane Lousada directrice de recherche Cette présentation a l objectif de présenter notre recherche à propos de l usage des jeux par les professeurs de

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

L Influence des Relations d Attachement sur le Développement de l Enfant. Ellen Moss

L Influence des Relations d Attachement sur le Développement de l Enfant. Ellen Moss L Influence des Relations d Attachement sur le Développement de l Enfant Ellen Moss Nos projets d études Suivi de 20 ans auprès de 200 familles Mesures des caractéristiques familiales, du développement

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Profil professionnel. Sommaire: Préambule page 2 Définition page 2 Champs d activité et prestations page 3 Interdisciplinarité page 5 Formation page 5

Profil professionnel. Sommaire: Préambule page 2 Définition page 2 Champs d activité et prestations page 3 Interdisciplinarité page 5 Formation page 5 Profil professionnel Sommaire: Préambule page 2 Définition page 2 Champs d activité et prestations page 3 Interdisciplinarité page 5 Formation page 5 Préambule Ce document «profil professionnel» a été

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

LA SOCIALISATION DE L ENFANT ET LE METIER DE PSYCHOLOGUE DU DEVELOPPEMENT

LA SOCIALISATION DE L ENFANT ET LE METIER DE PSYCHOLOGUE DU DEVELOPPEMENT B**** Andréa BROSSARD PAULINE B****** Mélodie LA SOCIALISATION DE L ENFANT ET LE METIER DE PSYCHOLOGUE DU DEVELOPPEMENT ANNEE 2010-2011 UFR V, LICENCE DE PSYCHOLOGIE SOMMAIRE Introduction I- La socialisation

Plus en détail

Jean-Luc Pommier - formateur à l IUFM d Auvergne 506

Jean-Luc Pommier - formateur à l IUFM d Auvergne 506 Jean-Luc Pommier - formateur à l IUFM d Auvergne 506 Proposition de situations de formation en PE2 pour les analyses de la pratique Introduction La formation des professeurs d école tente d articuler théories

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e Les objectifs pédagogiques Savoir délimiter les trois phases distinctes de la recherche Savoir identifier, pour chacune des trois

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Point du vue d un pédopsychiatre sur l autisme aujourd hui» Conférence du Professeur Pierre DELION, Pédopsychiatre, Chef du Service Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent,

Plus en détail

L apprentissage en groupe

L apprentissage en groupe L apprentissage en groupe Dynamique de groupe David Savoy Objectifs de la journée S entraîner aux présentations Identifier les principes de base de la dynamique des groupes (rappel) dans le cadre de la

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

Suicide et Dépendance à travers l'approche de

Suicide et Dépendance à travers l'approche de Suicide et Dépendance à travers l'approche de PIERRE RACINE,ps.éd. M.Sc. Psychoéducateur Formateur\Superviseur du MINT Colloque prévention du suicide Lanaudière 4 février 2015 Atelier -conférence Exercice

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Formation «L Art et la manière de manager»

Formation «L Art et la manière de manager» Formation «L Art et la manière de manager» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par Le contexte Pour donner suite à un cycle de formation qui s est déroulé en

Plus en détail

«L Art et la manière»

«L Art et la manière» «L Art et la manière» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par URIOPSS PACAC 54 rue paradis 13286 Marseille Cedex 6 Tél. 04 96 11 02 20Organisme de formation

Plus en détail

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle!

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Diane Dubeau La coparentalité, au cœur de ce défi Université du Québec en Outaouais Département de psychoéducation et psychologie 8 ème SuPÈRE

Plus en détail

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy L éducation bilingue à Massy Massy - 3 février 2007 Le choix de l éducation bilingue Patrice Dalle! Parent d enfant sourd! 1979! Classes bilingues Présentation! 1985 : création classe bilingue primaire

Plus en détail

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Mise en ligne début novembre au moment du lancement du site Internet du Labo ESS, le sondage sur l identité et l avenir de l ESS a connu un vif succès.

Plus en détail

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master 1 Présentation et objectifs de la formation Le Master première année (M1) de Psychologie

Plus en détail

Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020

Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020 Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020 En complémentarité des fondamentaux, la Maison de l emploi a défini des priorités d actions répondant au diagnostic des groupes de travail sur : L offre

Plus en détail

LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT!

LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT! LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT! Document préparé par Claire Vaillancourt À l intention des parents utilisateurs du milieu collectif Tous droits réservés Chers Parents,

Plus en détail

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail

Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers.

Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers. Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers. UE11.S1 EC2 LES GRANDS DOMAINES DE LA PSYCHOLOGIE LES GRANDS DOMAINES DE LA PSYCHOLOGIE

Plus en détail

Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014

Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014 Regroupement CPE / Intervention Gestion de conflit 1 et 2 décembre 2014 Objectifs : 1. Echanger en groupe autour de situations vécues de conflits 2. Eclairer les pratiques par des apports conceptuels et

Plus en détail

Enfance. Local Op. Soleil (local 109 au Centre de la Famille Valcartier) Activités papas-enfants (3-12 ans) Cours prénatals

Enfance. Local Op. Soleil (local 109 au Centre de la Famille Valcartier) Activités papas-enfants (3-12 ans) Cours prénatals Programmation AUTOMNE 2015 Enfance Local Op. Soleil (local 109 au Centre de la Famille Valcartier) Local aménagé pour les parents et enfants (0-5 ans) ouvert de 8 h à 16 h 30. Venez profiter spontanément

Plus en détail

L INTÉGRATION SOCIALE, UN CADRE CONCEPTUEL PORTEUR DE CHANGEMENTS

L INTÉGRATION SOCIALE, UN CADRE CONCEPTUEL PORTEUR DE CHANGEMENTS L INTÉGRATION SOCIALE, UN CADRE CONCEPTUEL PORTEUR DE CHANGEMENTS Pierre KEABLE Centre jeunesse de Montréal - Institut Universitaire pierre.keable@cjm-iu.qc.ca INTRODUCTION C est avec grand plaisir que

Plus en détail