Psychologie du développement cognitif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Psychologie du développement cognitif"

Transcription

1 Psychologie du développement cognitif Automne 2013! Cours 10! F. Francis STRAYER! Novembre 2013!

2 Co-texte Effet du partenaire! Vygotski! Cognitive Affective Sociale Contexte! Effet de la relation! Wallon!

3 Développement Trajectoires du développement et styles de communication mère - enfant (après Wolfram, 2000) Naissance! 6 mois! 12 mois! 18 mois! 24 mois! 30 mois!

4 Styles de communication Lexique Langage Information Expressif Descriptif Nominal Expressif Descriptif Curieux Relationnel Tâche Objet Exigeant Coopératif

5 Indices potentiels pour identifier des styles cognitifs des enfants

6 Interrelations entre les indices de la communication précoce Développement du lexique Intention à communiquer Échange d information

7 Indices retenus pour déterminer des styles cognitifs des enfants

8 Dendrogramme des! cinq styles cognitifs! Demande Relationnelle Expressif Descriptif Relationnel Objet Tâche!

9 Dendrogramme des! cinq grappes!

10 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 2 grappes! n = 37 n = 11!

11 Profils moyens des deux styles cognitifs! Grappe 1 (n=37) Grappe 2 (n=11)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 1 = Nominal-Tâche! Grappe 2 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

12 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 3 grappes! n = 32 n = 5!

13 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=32) Grappe 2 (n=5)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 2 = Centré Objet! Grappe 3 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

14 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 4 grappes! n = 22 n = 10!

15 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=22) Grappe 2 (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 3 = Descriptif relationnel! Grappe 4 = Majorité! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

16 Dendrogramme des profils cognitifs! avec 5 grappes! n = 8 n = 14!

17 Profils moyens des nouveaux styles! Grappe 1 (n=22) Grappe 2 (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Grappe 4 = Demande relationnel! Grappe 5 = Expressif! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

18 Dendrogramme des cinq styles cognitifs! 5 Expressif 4 Demande Relationnelle 3 Descriptif Relationnel 2 Centré Objet 1 Centré! Tâche!

19 Style Expressif (n=8)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

20 Style Demande Relationnelle (n=14)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

21 Style Descriptif Relationnel (n=10)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

22 Style Centré Objet (n=5)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

23 Style Centré Tâche (n=11)! Lexique Actes du langage Tactiques! Verbe Nom Pro- Adjec- Descrip. Expr. Dem. Dem. Dem. Régul. Indice Distan- Sous! nom tive Relat. Lud. Relat. Info. Action Sociale Fonc. ciation buts!

24 Indices retenus pour différentier les cinq styles cognitifs Info Info Acte Acte Lexi Acte Lexi Lexi

25 CINQ STYLES COGNITIFS Appartenance selon le modèle réduite Observée Expressif Demand Descrip. Objet Tâche Expressif Demand rel Descriptif rel Centré Objet Centré Tâche Total

26 CINQ STYLES COGNITIFS 96%des sujets sont bien classé Observée Expressif Demand Descrip. Objet Tâche Expressif 100% Demand rel. 0 90% 0 10% 0 Descriptif rel % 0 0 Centré Objet 7% % 0 Centré Tâche %

27 Indices du contexte relationnel Tempérament Pratiques éducatives Attachement primaire Enfant Mère Dyade

28 Indices du contexte relationnel retenus pour différentier les cinq styles cognitifs TMP TMP EDU EDU TMP ATT ATT

29 CINQ STYLES COGNITIFS Appartenance Appartenance selon le modèle reduite observée Expressif Demand Descriptif Objet Tâche Expressif Demand relation Descriptif relation Centré Objet Centré Tâche Total % des sujets bien classé Expressif Demand Descriptif Objet Tâche Expressif 75% 13% 0 13% 0 100% Demand relation 20% 60% 0 10% 10% 100% Descriptif relation % % Centré Objet 0 7% 0 86% 7% 100% Centré Tâche 9% 0 9% 0 82% 100%

30 Gouvernement! Modèle systémique de l écologie " sociale du développement humain" Culture générale! Contexte du travail! Système complexe! de coordination! bidirectionnelle et! multidimensionnelle! Influences multiples! orientées par! l'équilibration des! différents sous systèmes! Education nationale! Réseau du père! Réseau familial! Amis! Famille! Crèche! Enfant! Ecole! Réseau des amis! Quartier / Communauté! Réseau de la mère! (Bronfenbrenner, 1991)! Sous cultures!

31 Question d étude 1.! On dit souvent que l objet d étude de Piaget est le sujet épistémique. Expliquez les avantages et les inconvénients d un tel concept dans la formulation d une théorie du développement cognitif.!

32 Question d étude 2.! Expliquez la différence entre le décalage horizontal et vertical. Discutez la pertinence des ces deux concepts dans la théorie des stades cognitifs de Jean Piaget.!

33 Question d étude 3.! Discutez la distinction entre l intelligence pratique et l intelligence supérieure avancée par Lev Vygotski. Quel est le lien entre ces formes du fonctionnement et l approche socio-historique avancée par Vygotski?!

34 Question d étude 4.! Décrivez des habilités principales mises en évidence par les chercheurs néo -vygotskiennes dans l étude de la coordination communicative au cours de la prime enfance (6 à 24 mois).!

35 Question d étude 5.! Discutez la contribution de Bakhtin et de Searle dans la modulation des notions vygotskiennes sur le relation entre le développement cognitif et langagier.!

36 Question d étude 6.! Quelles sont les perspectives sociales mise en avant dans les théories néo - wallonniennes pour expliquer des différences individuelles dans les compétences communicatives du jeune enfant (6 à 36 mois)?!

37 Question d étude 7.! Discutez la façon dont les théories néo vygotskiennes, néo - wallonniennes et néo piagetiennes convergent et divergent dans leur interprétation de l évolution psychologique des enfants en bas âge.!

38 Question d étude 8.! Dans quelle mesure, le modèle bio - social contemporain nous aide à éclairer les sources de la diversification des styles cognitifs chez les enfants en bas âge?!

39 LANGAGE ET COGNITION :! ETUDES BIOSOCIALES DU DEVELOPPEMENT! F. Francis STRAYER! et! Teresa BLICHARSKA! Département de Psychologie! UFR Sciences de l Homme! Université Bordeaux Segalen! Octobre 2012! 1. Observer la communication mère-enfant! en milieu naturel : une étude étholinguistique! 2. An etholinguistic analysis of mother-child! discourse at 30 months! 3. Observation d activité cognitive lors! de la résolution conjointe des problèmes! 4. Co-construction des activités cognitives au cours! cours de la résolution conjointe des problèmes! 5. Différences stylistiques dans l'acquisition! du langage! 6. L attachement primaire comme régulateur de! l émergence des styles langagiers chez les enfants! 7. The co-construction of representational activity! during social interaction!

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

L objet et la construction de son usage chez le bébé

L objet et la construction de son usage chez le bébé Exploration : Recherches en sciences de l'éducation 129 Une approche sémiotique du développement préverbal von Cintia Rodríguez, Christiane Moro 1. Auflage Rodríguez / Moro schnell und portofrei erhältlich

Plus en détail

Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence

Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence Vers une définition du métier d instituteur : points de cohérence Agnès Deprit (HELHa/UCL), Olivier Maes (HELHa/UCL) & Catherine Van Nieuwenhoven (ISPG/UCL) AIPU 2015, Jemeppe-sur-Meuse Plan de la communication

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie Licence Psychologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Sciences humaines et sociales Mention Psychologie Conditions d accès Être titulaire d un baccalauréat Pour tout autre diplôme : admission

Plus en détail

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 3.A0 Techniques d éducation Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion Questions de discussion portant sur le cas «Le Centre du castor» (page 38 du manuel) Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion 1. Dressez la liste des fonctions d organisation et de gestion de l entreprise

Plus en détail

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti caroline.bogliotti@u-paris10.fr Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr Anne Lacheret anne@lacheret.com ; www.lacheret.com Objectifs du

Plus en détail

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU

FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU CIRCONSCRIPTION : DENOMINATION DU RASED : FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU Chaque équipe pédagogique doit détenir un exemplaire du projet de même que l'équipe de circonscription PREMIERE

Plus en détail

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme:

Université de Montréal. Baccalauréat en orthophonie. Nom de l établissement: Nom de l établissement: Nom du programme: Nom du programme: !"#$%&''%"#)%#*+,%#-+../&00/.-%1#*%"&''%2#3,/4'&1#5+"#-6/-".#)%#.+0#-+"0#)%#5%$&%#-7-'%#%.#+,6+56+.&%1#'/#-+%05+.)/.-%#)%0#-+"0#8"%# *+"0#/*%2#9/&,0:#;+"#-%#9/&%1#&.0-&%#'%#,&,%#)"#-+"0#8"%#*+"0#/*%2#%99%-,"3#%.#*&0

Plus en détail

La psychologie du développement en 20 grandes notions. Céline Clément Élisabeth Demont

La psychologie du développement en 20 grandes notions. Céline Clément Élisabeth Demont P s y c h o S u p La psychologie du développement en 20 grandes notions Céline Clément Élisabeth Demont Conseiller éditorial Stéphane Rusinek Illustration de couverture Franco Novati Dunod, Paris, 2013

Plus en détail

Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif

Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif Dialogue naturel comme un service dans contexte multi-applicatif Bertrand Gaiffe, Frédéric Landragin & Matthieu Quignard Loria {Bertrand.Gaiffe, Frederic.Landragin, Matthieu.Quignard}@loria.fr Plan Le

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Conception de l individu en psychologie:

Conception de l individu en psychologie: Conception de l individu en psychologie: Psychologie du Développement Lyda LANNEGRAND-WILLEMS Plan 1. Définition et objet de la psychologie du développement 2. Positionnement de la psychologie du développement

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

La première rentrée scolaire : une transition à planifier! Plan de la présentation. La transition et vous

La première rentrée scolaire : une transition à planifier! Plan de la présentation. La transition et vous La première rentrée scolaire : une transition à planifier! 35e CONGRÈS DE L AQETA 24 au 26 mars 2010, MONTRÉAL Ensemble, nous réussissons! Julie Ruel, doctorante, UQO Responsable de la recherche, Pavillon

Plus en détail

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker Programme 2015-2016 Lundi 24 août 2015 9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et - Se rencontrer, faire connaissance - Clarifier le cadre, les attentes et les visées de la formation

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules L école de la facilitation Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules La facilitation vise à : Valoriser les potentiels de chacun, développer la

Plus en détail

LÉVIS EN FORME. Je cuisine à l école. Vincent Frenette, La Chaudronnée

LÉVIS EN FORME. Je cuisine à l école. Vincent Frenette, La Chaudronnée LÉVIS EN FORME Je cuisine à l école Vincent Frenette, La Chaudronnée OBJECTIFS Objectifs Mobilisation et le développement du pouvoir d agir Acquisition de connaissances Développement de compétences Nous

Plus en détail

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Sandrine VANNESTE (vanneste@univ-tours.fr) Maître de Conférences en Psychologie, Responsable pédagogique de la 1 ère année de Licence

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PRIVATIF ET COMMUN DES PERSONNES ATTEINTES DE MAMA. Apports de la psychologie environnementale

AMÉNAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PRIVATIF ET COMMUN DES PERSONNES ATTEINTES DE MAMA. Apports de la psychologie environnementale AMÉNAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PRIVATIF ET COMMUN DES PERSONNES ATTEINTES DE MAMA Apports de la psychologie environnementale LA PSYCHOLOGIE ENVIRONNEMENTALE Naissance dans les années 60 aux USA Réflexions

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

Les transitions : périodes à risque ou tremplin pour le développement?

Les transitions : périodes à risque ou tremplin pour le développement? Les transitions : périodes à risque ou tremplin pour le développement? «Pour en connaître davantage sur les transitions» XXe Colloque de l IQDI «Une démarche à orchestrer pour des transitions harmonieuses»

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE»

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE» TEAM BUILDING Notre méthodologie s adresse à des équipes constituées* souhaitant atteindre collectivement un très haut niveau de performance. L intérêt de cette démarche est de permettre à toute équipe

Plus en détail

Attachement et services de garde,

Attachement et services de garde, Attachement et services de garde, l accompagnement des moments de réunion parent-enfant dans un contexte de défavorisation et de vulnérabilité Diane Dubeau, Ph.D. Université du Québec en Outaouais Catherine

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

LE COMPORTEMENT DES BÉBÉS NOUS PARLE DE LEUR ADAPTATION. Vers la personnalisation des politiques de protection de l enfance France-Québec

LE COMPORTEMENT DES BÉBÉS NOUS PARLE DE LEUR ADAPTATION. Vers la personnalisation des politiques de protection de l enfance France-Québec LE COMPORTEMENT DES BÉBÉS NOUS PARLE DE LEUR ADAPTATION Vers la personnalisation des politiques de protection de l enfance France-Québec Edwige DUCREUX Pre Odile TESSIER Pre Guadalupe PUENTÈS-NEUMAN Pr

Plus en détail

Collecte de données auprès des refuges pour femmes battues et enfants

Collecte de données auprès des refuges pour femmes battues et enfants Collecte de données auprès des refuges pour femmes battues et enfants Kirstina Stenager, consultante auprès du Conseil National des Services sociaux, Ministère de l'enfance, de l'égalité des genres, de

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES Consultation, conseil et formation systémique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE GENEVE NOVEMBRE 2012-2015(2016) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3

Plus en détail

Entreprises touristiques (12/10/11)

Entreprises touristiques (12/10/11) Entreprises touristiques (12/10/11) 7 et 14 décembres 18, 19, 24 janvier 09, 15 février 14 mars 3h, 27 mars 3h, 28 mars soutenance 4h Les acteurs clés Identifications et mécanismes OFFRE DEMANDE Fournisseurs

Plus en détail

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme Introduction Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme I. Le bilinguisme en général Définitions du bilinguisme II. Les langues à l école Que faire pour une meilleure éducation

Plus en détail

Les émotions. Introduction historique et psychométrie. cours L3 option psychologie différentielle et de la santé - Nicole RASCLE

Les émotions. Introduction historique et psychométrie. cours L3 option psychologie différentielle et de la santé - Nicole RASCLE Les émotions Introduction historique et psychométrie Qu est ce qu une émotion? (1) William James (1884): «des stimuli particuliers issus de l environnement déclenchent, par le biais de mécanismes génétiquement

Plus en détail

Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations

Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations Cours 5 /6 Communautés d apprentissage selon Scardamalia & Bereiter Communautés de pratique Expériences de mise sur pied de communautés de pratique Présentations Collective cognitive responsibility - Scardamalia

Plus en détail

Résolution de conflits, coaching et formation

Résolution de conflits, coaching et formation Résolution de conflits, coaching et formation Fabienne Alfandari 16 chemin des Clochettes 1206 Genève fabienne@image-imagination.com www. image-imagination.com tél. 079 540 65 44 Un besoin dans les entreprises

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives *************

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives ************* ************* Cours de niveau gradué en méthodes quantitatives ************* SOL 6210 - Analyse quantitative avancée Le séminaire d analyse quantitative avancée se donne en classe une fois par année. Chaque

Plus en détail

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création Resumé de la version Web de la thèse Présenté par René St-Pierre Ph.D. Doctorat en Études et Pratiques des Arts Université du Québec à Montréal (UQAM) Janvier 2007 Objectif Cette méthode vise à outiller

Plus en détail

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE N 220 - ROUFIDOU Irini L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE Pendant notre recherche du D.E.A., nous avons étudié l acquisition du langage chez le tout petit en

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

Le prescrit d un dispositif de stage Les contradictions du dispositif Deux études de cas

Le prescrit d un dispositif de stage Les contradictions du dispositif Deux études de cas Le stage dans une formation française d ingénieurs : un objet au cœur de contradictions Congrès ACFAS, colloque 526 : Regard multidisciplinaire sur la formation d un professionnel en milieu de pratique

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Lev Semenovitch VYGOTSKY

Lev Semenovitch VYGOTSKY 1 er / 4 décembre : Vygotsky (1896-1934) 8 /11 décembre : Wallon (1879-1962) 15/ 18 décembre : Bruner (1915 -.) 5/8 janvier : modèles néo-piagétiens Sandrine HONORE MASSON shmasson@up.univ-aix.fr - Importance

Plus en détail

MASTER. Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION

MASTER. Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION Niveau : MASTER année 15-16 Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION M2 Mention : Parcours : METIERS DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Formation générale CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Formation générale CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Formation générale VISÉES PRIORITAIRES Développer la connaissance de soi sur les plans physique, intellectuel, affectif et social pour agir et opérer des choix personnels. Prendre conscience des diverses

Plus en détail

LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL

LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL LE RÉSEAU SOCIAL COURS PSY 1951B RELATIONS INTERPERSONNELLES (2004-05) LE RÉSEAU SOCIAL Menu 1. Définitions 2 La mesure du réseau social a) la «cartographie» du réseau social b) les indices 3. L approche

Plus en détail

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques Pédologie - Science des Sols Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques L enseignement universitaire? La pédologie, science des sols? Une discipline

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

Projet d établissement de l implantation de Soye.

Projet d établissement de l implantation de Soye. Projet d établissement de l implantation de Soye. Construction d outils au service de la continuité des apprentissages. Le projet d établissement a pour objectif de présenter la mise en œuvre concrète

Plus en détail

L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs

L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs Dawn Smith, IA, PhD Chaire de recherche de Loyer-DaSilva en soins infirmiers de santé publique,

Plus en détail

La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée

La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée Approche neurocognitive de l autisme Symposium 2008 Samedi 18 octobre 2008 La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée

Plus en détail

ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université

ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université SOMMAIRE Présentation Le cursus La classe de Première La classe de Terminale Modalités

Plus en détail

Nos ados. www.harmonie-mutuelle.fr

Nos ados. www.harmonie-mutuelle.fr Nos ados les nouvelles technologies www.harmonie-mutuelle.fr Sommaire 2 Nouvelles technologies : quels sont les avantages pour nos adolescents?....................... 4 Usage problématique : quels sont

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy L éducation bilingue à Massy Massy - 3 février 2007 Le choix de l éducation bilingue Patrice Dalle! Parent d enfant sourd! 1979! Classes bilingues Présentation! 1985 : création classe bilingue primaire

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

Autisme et Qualité de vie. «Petit enfant deviendra grand»

Autisme et Qualité de vie. «Petit enfant deviendra grand» Autisme et Qualité de vie «Petit enfant deviendra grand» Atelier animé par Jessica Huin, maman d Aymeric et Marie-Hélène Bouchez, psychologue à la Fondation SUSA Qu allons-nous partager avec vous? Deux

Plus en détail

Consolider les apprentissages avec un wiki

Consolider les apprentissages avec un wiki Consolider les apprentissages avec un wiki Par: Danielle Duchesneau, Marie-Paule Lachaîne et Michel Vincent Juin 2009 Problèmes identifiés: Chez l élève: Contextualisation des connaissances Résolution

Plus en détail

Promouvoir la santé dès la petite enfance : accompagner la parentalité

Promouvoir la santé dès la petite enfance : accompagner la parentalité Intervenir en promotion de la santé : approche socio-écologique Promouvoir la santé dès la petite enfance : accompagner la parentalité Coulon Nathalie Maîtresse de conférences en Psychologie Le développement

Plus en détail

Le Travail Social Français et Américain: Ce Qui Nous Relie

Le Travail Social Français et Américain: Ce Qui Nous Relie Le Travail Social Français et Américain: Ce Qui Nous Relie A R I F T S J O E D O O L E Y, P H D 2 2 / 1 0 / 2 0 1 4 Mon Plan Travail Social des Etats-Unis Mes pensées sur les différences et les similarités

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES Consultation, conseil et formation sy!émique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE 2 ÈME CYCLE 2011-2014(2015) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3 Objectifs

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Introduction à la méthode d'analyse des réseaux sociaux

Introduction à la méthode d'analyse des réseaux sociaux Colloques d'épidémiologie clinique et biostatistique HUG 8 mars 2011 Gil Viry Introduction à la méthode d'analyse des réseaux sociaux FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Plan du cours 1. Les principes

Plus en détail

Le développement d. du primaire Ginette Dionne. Centre d excellence pour le développement des jeunes enfants, Montréal, 2 novembre 2005

Le développement d. du primaire Ginette Dionne. Centre d excellence pour le développement des jeunes enfants, Montréal, 2 novembre 2005 Le développement d précoce du langage : ce que deux études populationnelles au Québec nous révèlent quant aux causes et aux conséquences sur le comportement, les habiletés s sociales et la réussite scolaire

Plus en détail

Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours

Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours Université Pierre et Marie Curie Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours Psychomotricité deuxième année 2003-2004 Fabien Joly Mise à jour : 24 novembre 2003 2/6 Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT PHARE : MAINTENIR LE CAP SUR LA RÉSSITE! SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ À leur arrivée dans le programme SCIENCES HUMAINES, ttes

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture

Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture Développer des stratégies cognitives et métacognitives en lecture Mes intentions Acquérir des connaissances et développer mes compétences relatives à l exploitation de la visiocommunication et du forum

Plus en détail

Un dispositif de communication innovant Une première dans l univers de la Presse

Un dispositif de communication innovant Une première dans l univers de la Presse Un dispositif de communication innovant Une première dans l univers de la Presse Cliquez Intervention pour modifier PRESSE les styles PRO, du le texte 31 août du masque 2011 LE GROUPE EDITIALIS Editialis

Plus en détail

Permettre aux étudiants d acquérir des compétences dans le domaine de l enseignement des APSA et de l EPS.

Permettre aux étudiants d acquérir des compétences dans le domaine de l enseignement des APSA et de l EPS. ou EDUCATION et MOTRICITE LES OBJECTIFS Permettre aux étudiants d acquérir des compétences dans le domaine de l enseignement des APSA et de l EPS. historique IREP IREPS UER EPS (1968) UFR STAPS (1984)

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Introduction Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Le développement psychologique du bébé C est un développement extraordinaire, en vitesse et en ampleur, en moins de 3 ans avec un programme

Plus en détail

ATELIER DE STIMULATION BÉBÉ 6 À 12 MOIS

ATELIER DE STIMULATION BÉBÉ 6 À 12 MOIS ATELIER DE STIMULATION BÉBÉ 6 À 12 MOIS Stimulation globale à travers différentes activités: exercices moteurs, chansons, jeux d'éveil, de découverte, de manipulation... Plusieurs aspects du développement

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Plan de formation 2nd degré 2015 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Echange de pratiques au niveau Seconde en PN009425 Nous proposons un retour sur les programmes de seconde par le biais d analyse

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

La classe de Seconde Pro

La classe de Seconde Pro La classe de Seconde Pro Cette classe de seconde est une formation professionnalisante. L architecture de la formation proposée témoigne de l importance particulière donnée à la formation professionnelle.

Plus en détail

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3 1. PLANIFICATION ET GESTION DU PROJET 2.Suffisant/Adéquat.. Excellent / très approprié. 1 2 1.1. Le projet a été réalisé avec l aide de toutes les institutions (écoles, agences nationales...) participantes.

Plus en détail

Editions cinq sur cinq 40, rue des Blancs-manteaux 75004 PARIS. mail : contact@editions5sur5.com

Editions cinq sur cinq 40, rue des Blancs-manteaux 75004 PARIS. mail : contact@editions5sur5.com FORMATION Pack anglais communication professionnelle éditions 5 sur 5 2011 Contact : Benoît Tschieret Tél : 06 75 49 97 00 La compétence en anglais est devenue un enjeu stratégique dans le développement

Plus en détail

PROGRAMME TERMINALE STG CGRH

PROGRAMME TERMINALE STG CGRH PROGRAMME TERMINALE STG CGRH THEMES NOTIONS ET CONTENUS A CONSTRUIRE A LES GROUPES I LE GROUPE 1.1. Définition 1.2. Typologie 1.3. Caractéristiques 1.4. Fonctions - Groupe. - Interactions. - Normes. -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex Côte-d Or Tourisme Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : Amélioration graphique et ergonomique d une l

Plus en détail

La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé

La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé Jacques Lonchamp LORIA équipe ECOO jloncham@loria.fr La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production

Plus en détail

De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues»

De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues» De «Un niveau-seuil» au «Cadre européen commun de référence pour les langues» Fondements linguistiques et psycholinguistiques, approches méthodologiques et tendances actuelles dans l enseignement et l

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail