Management Chapitre 3 Diriger et décider

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Management Chapitre 3 Diriger et décider"

Transcription

1 I) Les décisions et les processus décisionnels A) La notion de décision Diriger une entreprise c est avant tout exercer un pouvoir décisionnel. Décider c est transformer une information en action. C est aussi faire un choix (délibérer) entre plusieurs solutions. Enfin, c est résoudre un problème ou saisir une opportunité. Il existe plusieurs théories sur la décision : - Théorie du décideur rationnel (libéralisme) : Cette théorie prouve que le décideur est défini selon le modèle de l homoéconomie - Théorie du décideur à rationalité limitée : Cette théorie montre que le décideur, compte tenu de ses limites physiques et intellectuelles, ne peut pas envisager toutes les solutions. Donc, sa rationalité est limitée - Théorie contemporaine de Cyert & March : Cette théorie prouve que la rationalité des décisions est affectée par la qualité et la quantité d informations mises à disposition du décideur. Il n en ressort donc aucune solution satisfaisante. La diversité des décisions Il existe 4 critères de décisions : - Horizon temporel : Longs termes (3 à 5 ans) ; Moyens termes (2 à 3 ans) ; Courts termes (< 1an). - Niveau hiérarchique : DG>Cadres>Employés. - Impact sur l entreprise : Ensemble de l entreprise>fonctions de l entreprise> services - Structure décisionnelle : Décisions complexes (non-anticipables>décisions simples (répétitives, programmables, anticipables) Les trois niveaux de décisions 1.Décisions stratégiques (développement à l étranger) 2.Décisions tactiques (campagnes de publicités) 3.Décisions opérationelles (organisations des services de facturations) Le processus décisionnel L objectif de l entreprise est de prendre une bonne décision parmi les multiples possibilités données. Pour éclairer son choix, elle doit utiliser des modèles d aide à la décision. 1

2 B) Le processus décisionnel On distingue 3 étapes successives du processus décisionnel : c est le modèle de H. Simon. Le modèle de Simon Phase choix Phase modélisation Délibération managériale Phase intelligence Solutions possibles Utilisation d'outils Diagnostic Recherche d'infos Le processus de décision managériale - by Simon Il existe aussi une phase complémentaire qui intervient pendant la durée de la prise de décision. C est un contrôle de la mise en œuvre décisionnelle et une analyse de ses effets en temps réel. 2

3 Les facteurs de la contingence qui influencent la décision. Les facteurs influençant la décision au sein de l entreprise ne touchent qu à des facteurs proches de l entreprise. On distingue 3 catégories pouvant influencer la décision: AU NIVEAU de l entreprise La structure centralisée pouvoir de décision détenu par un petit nombre de dirigeants. La structure décentralisée autonomie, délégation du pouvoir et donc plus de réactivité (GE, Firme Multinationale). AU NIVEAU de la rationalité de la décision (6 contraintes) Budget Temps Environnement Information Connaissances Personnalité du décideur final AU NIVEAU de la nature de la décision Plus les décisions sont axées sur l aspect stratégique, plus il faut utiliser d outils perfectionnés et opter pour une réflexion poussée pour éviter les erreurs. 3

4 Manager autoritaire (sanction et contrôle Manager paternaliste (autorité bienveillante Manager consultatif (demande avis à son personnel) Manager participatif (recherche l adhésion du personnel, les salariés prennent part aux décisions Management Chapitre 3 Diriger et décider II) Les styles de directions A) La diversité des styles de direction Le modèle de Likert Selon lui, la qualité du pouvoir est croissante : Perfection managériale Point Le modèle de Blake et Mouton C est le concept de la grille managériale. Il représente sur un graphique axé par l intérêt porté par la DG aux relations sociales ainsi que l intérêt porté à la production économique. Il se calque sur le modèle de Likert mais avec des termes différents : Ex : Manager autoritaire (Likert) = Manager autocrate 4

5 B) Les facteurs influençant les styles de direction. Il n y a pas de style idéal dans la direction. Chacun fait le choix de s orienter dans un style qui lui est propre. Cependant, on relève 4 facteurs qui influencent le style de direction : III) Les parties prenantes (Stakeholders) et les contre-pouvoirs. Une partie prenante est un individu ou un groupe d individu en relation avec l entreprise qui peut influencer les décisions, ou, au contraire, les subir. On ne parle désormais plus de partenaires mais biens de parties-prenantes. A) Les différents types de parties prenantes. Il existe des parties prenantes internes et externes. INTERNES : Les dirigeants Les salariés EXTERNES : Les actionnaires Les clients Les fournisseurs Les banques L État (et la société civile) 5

6 B) L influence des parties prenantes Le pouvoir dans l entreprise. Dans une entreprise, le pouvoir peut-être détenu par divers acteurs pour plusieurs raisons : Pouvoir aux ACTIONNAIRES (entreprises privées surtout) Pouvoir par règlement - STATUT Pouvoir par COMPETENCES (technostructure) Pouvoir par charisme - LEADERSHIP (PME surtout) Pouvoir par possession d'informations (GE surtout) Par ailleurs, selon les entreprises, le pouvoir est centralisé. C'est-à-dire concentré entre quelques personnes au sommet (PME). À l inverse, le pouvoir peut être décentralisé. C'est-à-dire que la direction délègue une partie de son pouvoir à des échelons intermédiaires. Les contre-pouvoirs dans l entreprise. *Partie manquante+ C) La gouvernance d entreprises (ou Corporate Governance) Elle désigne l ensemble des mécanismes permettant de contrôler et de réguler le comportement des dirigeants pour ne pas trop concentrer le pouvoir. Elles sont de l ordre de deux formes : Actionnariale (Shareholder) stratégie à courts termes. Partenariale (Stakeholders) stratégie sur longs termes. 6

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François CHAPITRE I : ENTREPRENDRE ET GERER I) L ENTREPRENEUR 1) Qu est-ce qui caractérise un entrepreneur? 2) Les principaux

Plus en détail

Décisions et Processus de décisions

Décisions et Processus de décisions Décisions et Processus de décisions I LA DIVERSITE DES DECISIONS 1 ENTREPRISE = Lieu de prises de decisions 2 les differents types de decision MOULY Management des entreprises 1 L entreprise est un lieu

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4 BTS S.T.1 C.2 Le 29/01/10 MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4 Le cas «CARRELAGES ET REVETEMENTS D ARTOIS» Durée : 1 heure 15 A partir des documents dont vous disposez, de vos connaissances et de votre

Plus en détail

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation Enseignement de Management des organisations Repères pour la formation Séminaire national STMG des 24 et 25 janvier 2012 1 Thème 1 Le rôle du management dans la gestion des organisations 2 1.1 Qu est ce

Plus en détail

Elle conduit à définir toute organisation dans une approche sociotechnique

Elle conduit à définir toute organisation dans une approche sociotechnique 2 Elle conduit à définir toute organisation dans une approche sociotechnique : 1. Socio, c'est-à-dire l'aspect humain, psychologique et sociologique, subjectif et irrationnel : 2. Technique, c'est-à-dire

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

MP MANAGEMENT DU PROJET Ch 6 MANAGEMENT DU PROJET. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

MP MANAGEMENT DU PROJET Ch 6 MANAGEMENT DU PROJET. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 6 MANAGEMENT DU PROJET 1 6.1 STRUCTURES DE MANAGEMENT DE PROJET 2 CRITÈRES D ORGANISATION D UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT 1 MAITRISER TECHNIQUE / COUTS / DELAIS : Pouvoir décider et contrôler Maîtriser les

Plus en détail

PILOTAGE STRATÉGIQUE - MODE COCKPIT

PILOTAGE STRATÉGIQUE - MODE COCKPIT INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN PILOTAGE STRATÉGIQUE - MODE COCKPIT La solution d'aide au pilotage et au management stratégique et global de l'entreprise Produit et service de

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

Version État Date de publication

Version État Date de publication Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Description Proposition de progression en 1 ère année de STS management des entreprises Progression STS 1 ère année Public Professeur Description Thème

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E TABLE DES MATIÈRES Introduction C HAPITR E 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier I. L évolution de l environnement de l entreprise... 17 A. Entre le local et le global : la gestion

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION. Chapitre 1 : Planification et budgétisation

CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION. Chapitre 1 : Planification et budgétisation CONTROLE DE GESTION PARTIE I : INTRODUCTION AU CONTROLE DE GESTION Chapitre 1 : Planification et budgétisation Section 1 - LE CONCEPT DE CONTRÔLE DE GESTION 1. Définitions (1) "Le contrôle de gestion...

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Le management des entreprises en STS. Formation du 2 avril 2008

Le management des entreprises en STS. Formation du 2 avril 2008 Le management des entreprises en STS Formation du 2 avril 2008 1 Programme de la matinée Accueil/Présentation Présentation générale Pourquoi le nouveau référentiel? Le contenu de la nouvelle épreuve. Précisions

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

Dès qu'une action atteint un certain degré de complexité ou qu'il s'agit d'actions collectives il est nécessaire d'organiser, c'est-à-dire de diviser et coordonner. L'organisation suppose donc division

Plus en détail

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ!

LA VIE EST PLUS SIMPLE QUAND ON EST BIEN FORMÉ! Animer ses réunions efficacemment (1 J) Prévenir les RPS (1 J) Mobiliser son intelligence émotionnelle (1 J) Conduire ses 2 entretiens (2 J) Développer son Leadership (1 J) Piloter efficacement une équipe

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

Décision d investissement et contrôle de gestion. Contrôle de gestion- ISTIC 2012

Décision d investissement et contrôle de gestion. Contrôle de gestion- ISTIC 2012 Décision d investissement et contrôle de gestion Contrôle de gestion- ISTIC 2012 Rappel : Profit = RT-CT Profit = Q.Px-Q.CU Profit unitaire = Px-CU Q est la quantité produite, Px est le prix, et CU le

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Evaluation & suivi de performance fournisseurs. Laurent Dorey

Evaluation & suivi de performance fournisseurs. Laurent Dorey Evaluation & suivi de performance fournisseurs Laurent Dorey Mercredi 21 Janvier 2015 Evaluation & suivi de performance fournisseurs Programme : Déterminants du choix Critères de choix Modèles de pondération

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion

Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion Questions de discussion portant sur le cas «Le Centre du castor» (page 38 du manuel) Chapitre 1 : Le gestionnaire et la gestion 1. Dressez la liste des fonctions d organisation et de gestion de l entreprise

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

L'impact de la fonction d'utilité du propriétaire-dirigeant de PME sur la hiérarchie des sources de financement

L'impact de la fonction d'utilité du propriétaire-dirigeant de PME sur la hiérarchie des sources de financement L'impact de la fonction d'utilité du propriétaire-dirigeant de PME sur la hiérarchie des sources de financement Professeur à l UCL Titulaire de la Chaire Brederode en développement de l esprit d entreprise

Plus en détail

Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel

Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel Management des entreprises BTS 2 Analyse du référentiel Idées générales : Mise en œuvre de la stratégie et mobilisation des ressources Comment? Avertissement : les contenus des programmes des classes de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Le management de projet

Le management de projet OBJECTIFS Être capable de planifier, évaluer, planifier, organiser, démarrer, piloter, évaluer un projet simple Être capable de résoudre des problèmes d'optimisation dans les domaines de la logistique

Plus en détail

Management des Entreprises Classe de BTS

Management des Entreprises Classe de BTS Management des Entreprises Classe de BTS THÈMES PARTIE 1 : FINALISER ET DÉCIDER 1. ENTREPRENDRE ET DIRIGER (26 HEURES) 1.1 Entreprendre et gérer (6 heures) - La logique entrepreneuriale : une opportunité

Plus en détail

Durant cette année de formation, nous vous proposons 29 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières.

Durant cette année de formation, nous vous proposons 29 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières. Matières Culture générale et expression Expression et culture en langues vivantes étrangères Economie générale Droit Management des entreprises Etudes et veille commerciales Prospection et suivi de clientèle

Plus en détail

MARCHÉS FINANCIERS ET PARTICIPATION DES SALARIÉS

MARCHÉS FINANCIERS ET PARTICIPATION DES SALARIÉS MARCHÉS FINANCIERS ET PARTICIPATION DES SALARIÉS Antoine Rebérioux FORUM Université Paris X Nanterre antoine.reberioux@u-paris10.fr 26 novembre 2003 Journée d'études IAE de Paris 1 DÉFINITION DE LA PARTICIPATION

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 Economie Institutionnelle et des Organisations Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 1 http://www.nikolaynenovsky.com/ 2 Economie des organisations Axes principaux Conférence 6 3 Plane, JM (2013). Théorie

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 168 Titre Assister des processus métier au moyen d outils TIC Compétence Analyser des processus métier d un département de l entreprise et apporter un soutien

Plus en détail

Le développement des compétences managériales au Grand Lyon. Ecole de la GRH 20 octobre 2011

Le développement des compétences managériales au Grand Lyon. Ecole de la GRH 20 octobre 2011 Le développement des compétences managériales au Grand Lyon Ecole de la GRH 20 octobre 2011 Eric NEGREL Responsable formation et développement des compétences 1 Rappel du contexte et des orientations Un

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION Dr. H. AHMIA LES 8 PRINCIPES DE MANAGEMENT Implication du personnel Amélioration continue Approche Processus Approche factuelle Relation Mutuellement Bénéfique Fournisseurs

Plus en détail

DCG session 2009 UE7 Management Corrigé indicatif

DCG session 2009 UE7 Management Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE7 Management Corrigé indicatif A - MANAGEMENT STRATÉGIQUE DU GROUPE TOTAL 1. Le groupe Total est présenté comme un ensemble d'activités intégrées. Présentez les intérêts de

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN BELGIQUE FRANCOPHONE

PROGRAMME DE FORMATION EN BELGIQUE FRANCOPHONE PROGRAMME DE FORMATION EN BELGIQUE FRANCOPHONE Introduction Le programme de formation réalisé en Belgique francophone dans le cadre du projet Strada per Domani - Acte2 a été intégré à une formation existante,

Plus en détail

VOCABULAIRE INCONTOURNABLE BTS EN MANAGEMENT DES ENTREPRISES. 1 ère ANNEE

VOCABULAIRE INCONTOURNABLE BTS EN MANAGEMENT DES ENTREPRISES. 1 ère ANNEE 1 ère ANNEE AUTEUR : SCHUMPETER DRUCKER, MINTZBERG NORTON ET KAPLAN LIKERT, Herbert SIMON PARTIE 1 : FINALISER ET DECIDER 1. ENTREPRENDRE ET DIRIGER 1.1Entreprendre et gérer Entrepreneur Innovation Logique

Plus en détail

Développement des capacités administrative

Développement des capacités administrative Développement des capacités administrative Exigences en matière de bonne gestion des programmes de l UE Actions pour résoudre les éléments de blocage Formation pour les Autorités de gestion, automne 2014,

Plus en détail

Historique : Mintzberg a fait la synthèse de ce courant en proposant une typologie et une représentation originales des formes structurelles.

Historique : Mintzberg a fait la synthèse de ce courant en proposant une typologie et une représentation originales des formes structurelles. Historique : Pendant longtemps, hégémonie des structures formelles (relations officielles et prescrites entre les membres de l'organisation) : prescriptions de Fayol et de Taylor préconisant la structure

Plus en détail

Table des matières. Préface des auteurs... XVII. Préface à l édition française... XIX. Chapitre 1 Aux sources du management contemporain...

Table des matières. Préface des auteurs... XVII. Préface à l édition française... XIX. Chapitre 1 Aux sources du management contemporain... Table des matières Préface des auteurs.... XVII Préface à l édition française.... XIX Chapitre 1 Aux sources du management contemporain... 1 1. Management dans l ère prémoderne... 1 1.1. La révolution

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

Le leader situationnel. Resocoach - rédacteur JM Grassa 2012

Le leader situationnel. Resocoach - rédacteur JM Grassa 2012 Le leader situationnel D après s Paul Hersey Extrait de «Le leader situationnel, Paul Hersey, ed.. les éditions d organisation d 1989» Une Conclusion qui nous éclaire Pour utiliser le Leader Situationnel,

Plus en détail

Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM

Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM Nouveau Métier Coordinateur Parc Applicatif Mutualisé CPAM Coordonnées: Christian Viot 10, rue Planchat 75020 Paris Tél: 01 43 79 61 40 Gsm: 06 24 36 21 41 Mèl: cviot@noos.fr Web: http://mapage.noos.fr/cviot

Plus en détail

VAE - DIRECTEUR/TRICE DE LA COMMUNICATION NIVEAU I LIVRET 1

VAE - DIRECTEUR/TRICE DE LA COMMUNICATION NIVEAU I LIVRET 1 VAE - DIRECTEUR/TRICE DE LA COMMUNICATION NIVEAU I LIVRET 1 Votre identité omadame (Votre nom de naissance) : omonsieur : Votre nom marital ou d usage : Vos prénoms : Votre date de naissance : Lieu : Département

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE. Olivier CALDIER

LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE. Olivier CALDIER LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE Olivier CALDIER PLAN GENERAL 1 CALENDRIER DES SESSIONS 2 LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE 2 ième Soirée 3 PREMIER BILAN P /2 Le calendrier des sessions P /3 CALENDRIER 14 Février

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel???

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? GENERALI : Un acteur engagé et responsable FFSA 26/01/2010 " Le secteur de l assurance est concerné par tous les sujets

Plus en détail

La gestion du personnel

La gestion du personnel Auto-diagnostic de votre fonction Ressources Humaines Le questionnaire ci-après vous permet de préparer vos réponses avant de les saisir en ligne sur www.fact.aract.fr Evaluez la gestion des compétences

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

Programme des enseignements

Programme des enseignements Master de gestion et administration des établissements du système éducatif (GAESE) Programme des enseignements I Connaissance du système éducatif Économie générale du système éducatif Sociologie du système

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

Valoriser le Système d Information Capital immatériel de l entreprise

Valoriser le Système d Information Capital immatériel de l entreprise Valoriser le Système d Information Capital immatériel de l entreprise IDC s DSI Symposium 2009 Daniel Delorge SAS Institute Information: moteur de transformation Valeur Coût? «La seule chose qui coûte

Plus en détail

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 1 Programme de la matinée Accueil/Présentation Présentation générale Pourquoi le nouveau référentiel? Le contenu de la nouvelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

Classement et identification des grandes Écoles de pensée

Classement et identification des grandes Écoles de pensée Classement et identification des grandes Écoles de pensée De 1900 à nos jours, de nombreuses écoles de pensée se sont succédées avec des périodes de recouvrement. Si les écoles de pensée sont bien identifiées,

Plus en détail

Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets

Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets Rue Voltaire 1 CH-1006 Lausanne T 021 617 55 75 F 021 617 55 76 iteral@iteral.ch www.iteral.ch Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets

Plus en détail

Définitions Approches managériales Approches psychologiques

Définitions Approches managériales Approches psychologiques Séminaire [CID] : Créativité, Innovation, Décision Partie B : DECISION Définitions Approches managériales Approches psychologiques www.evoreg.eu M2i : Management International de l Innovation Emmanuel

Plus en détail

Document1 - Un SI est composé de 2 sous-systèmes : Document2 Les ERP Un point sur l ERP Gaëlle Maindron

Document1 - Un SI est composé de 2 sous-systèmes : Document2 Les ERP Un point sur l ERP Gaëlle Maindron Document1 - Un SI est composé de 2 sous-systèmes : Document2 Les ERP Un point sur l ERP Gaëlle Maindron Définir l Entreprise Resources Planning mieux connu sous le nom d ERP Cette solution informatique

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Atelier Besoins et attentes des parties intéressées

Atelier Besoins et attentes des parties intéressées Atelier Besoins et attentes des parties intéressées Carine POLEVIAK Dirigeante Christophe EPINAY Directeur achats Besoins et attentes des parties intéressées Définitions structurantes Enjeux liés aux parties

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Les grandes fonctions de l entreprise. La fonction de direction

Les grandes fonctions de l entreprise. La fonction de direction Les grandes fonctions de l entreprise La fonction de direction Elle s'applique à définir les choix stratégiques de l entreprise Elle organise l entreprise Elle rassemble, gère, anime les forces et les

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires

Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires François-Régis Fréchette Mélanie Rocher Mai 2014 Plan de présentation Objectifs de la présentation Définir le rôle, mandat et les responsabilités

Plus en détail

I La logique entrepreneuriale

I La logique entrepreneuriale Les entreprises seraient dirigées selon deux logiques : la logique entrepreneuriale fondée sur la prise de risques ainsi que sur la créativité et la logique managériale axée sur l optimisation des ressources

Plus en détail

Thème 1. Quelles sont les relations entre le droit et l entreprise?

Thème 1. Quelles sont les relations entre le droit et l entreprise? S O M M A I R E Thème. Quelles sont les relations entre le droit et l entreprise? CHAPITRE Qu est-ce que l «entreprise» pour le droit aujourd hui? 9 Le principe d unité des règles de droit... 0 Le statut

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Structure organisationnelle. Catherine VOYNNET FOURBOUL

Structure organisationnelle. Catherine VOYNNET FOURBOUL Structure organisationnelle Catherine VOYNNET FOURBOUL Bibliographie Mintzberg H., The Structuring of Organizations, Englewood Cliffs, N. J., Prentice-Hall,1979 Desreumaux A., Structures d'entreprise,

Plus en détail

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques L Management Chapitre 4 La I) La notion de stratégie A) Caractéristiques 1) Définition a stratégie : consiste pour une entreprise, à se fixer des objectifs à long terme et à se donner les moyens de les

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7 Table des matières Introduction.......................................................................... 1 Quelques choix fondamentaux........................................................... 2 La nature

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES ET SYNTHESE BTS1 ET 2

MANAGEMENT DES ENTREPRISES ET SYNTHESE BTS1 ET 2 MANAGEMENT DES ENTREPRISES ET SYNTHESE BTS1 ET 2 BTS1 Entreprendre et gérer Le champ de l entrepreneuriat recouvre plusieurs logiques de création ou de développement d activités (J. Schumpeter). La création

Plus en détail

J'ai un projet d'entrepreneuriat (social), comment faire?

J'ai un projet d'entrepreneuriat (social), comment faire? J'ai un projet d'entrepreneuriat (social), comment faire? Episode 1: Création du modèle d'affaires Chaque chose en son temps! Phase de réflexion et de transformation d une idée en modèle d affaires Quelques

Plus en détail

Leçon 4 : Typologie des SI

Leçon 4 : Typologie des SI Leçon 4 : Typologie des SI Typologie des SI Système formel Système informel Typologie des SI Chaque jour au sein d une organisation Le système d info stocke, traie ou restitue des quantités importantes

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE TOURISTIQUE - BAC+5 - MSTO Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

(Just) be yourself, work différent

(Just) be yourself, work différent (Just) be yourself, work différent Soyez/restez (simplement) vous-même, travaillez autrement Portage salarial et accompagnement à la professionnalisation de consultants Quorélations est une marque du Groupe

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise?

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Sous la direction de Jean-Marie Peretti Mars 2014 Un thème d actualité

Plus en détail

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16 Table des matières PRÉFACE... 5 Patrice Roussel AVANT-PROPOS ET REMERCIEMENTS... 11 Sylvie Saint-Onge et Victor Y. Haines III CHAPITRE 1 LA GESTION DES PERFORMANCES DES ORGANISATIONS ET DES PERSONNES..

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE)

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE) MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides 1 Principes de gouvernance Les entrepreneurs n ont pas encore fait évolué leur activité en société. Les entrepreneurs activent un conseil d administration.

Plus en détail