La carte d achat, c est quoi ça?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La carte d achat, c est quoi ça?"

Transcription

1 La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet aux agents désignés dans une structure de s approvisionner dans des conditions strictement définies. Elle permet de simplifier et dématérialiser l acte d approvisionnement pour les achats de faible enjeux. La, le plongeon dans la dématérialisation : La dématérialise le processus de la commande publique; le bon de commande et son approbation préalable sont dématérialisés par les paramètres et les délégations qui seront intégrées directement dans la carte. Avec la, on peut avoir un suivi en temps réel des commandes réalisées, du détail des achats, de la bonne réception de l intégralité des marchandises et de la conformité de la facture. Avec les données qu elle «embarque», elle modifie les processus de gestion, passant d une gestion papier à une gestion dématérialisée des données et des processus. Pourquoi mettre en place un tel outil? Cet outil permet de gagner du temps, notamment auprès des services opérationnels; l approvisionnement peut se faire en temps réel au fur et à mesure des besoins. Elle permet de s approvisionner très rapidement et ce quelque soit le canal (vente de proximité, vente à distance et internet). La permet également une facilitation des contrôles internes et du respect des règles de la commande publique. Les outils mis à disposition avec la carte (plate-forme web) permettent une vision en «temps réel» des achats, mais aussi un reporting détaillé pour réaliser des analyses plus poussées. Les premiers résultats des programmes évaluent les gains du côté des structures opérationnelles, entre 20% et 40%. Plus on dématérialise et on modifie son processus, plus le gain est important. Est-ce que je peux mettre en place ce produit dans ma structure? Actuellement le projet fait partie d une expérimentation; si vous souhaitez vous intégrer dans cette aventure, il faut pour cela contacter l UCANSS ou votre correspondant réseau auprès des Caisses Nationales. Combien ça coûte? L UCANSS, dans le cadre du projet d expérimentation «Carte», a fait un marché national qui permet de bénéficier d un prix très avantageux. Les modalités tarifaires peuvent être demandées directement à l UCANSS.

2 La Carte d achat, rôles et responsabilités : L Ordonnateur et l Agent Comptable travaillent ensemble pour définir: les catégories d achats concernées par le programme, les fournisseurs autorisés, les budgets attribués sur les cartes, les limites ou non sur les montants à la commande, les porteurs des cartes, le mode d engagement et l ordonnancement, les contrôles qui seront réalisés et les documents qui seront à fournir, les modalités d archivage. L ordonnateur : engage, dans son système d informations, les dépenses qui seront réalisées par, valide ou refuse les services faits sous forme dématérialisée sur la plate-forme de la banque, contrôle l opportunité de la dépense à l appui des pièces justificatives (factures détaillées) et certifie la conformité du relevé d opérations, ordonnance les dépenses réalisées par les cartes d achats, transmet le relevé d opérations certifié avec les pièces justificatives au service comptable L agent comptable : procède aux différents contrôles au regard du relevé d opérations certifié et des pièces justificatives, procède au paiement à la banque du relevé d opérations, conteste une écriture portée sur le relevé d opérations s il constate une non-conformité sur le relevé d opérations.

3 La, les grands principes : Une désynchronisation entre l approvisionnement par carte et le décaissement correspondant : Un agent, qui ne dispose pas d un statut de comptable ou de régisseur, peut être doté d une carte lui permettant de s approvisionner. La carte donne au fournisseur la garantie d être payé dans des délais très brefs (5 jours maximum), dès lors que les contrôles correspondants aux paramétrages de la carte sont réalisés avec succès. La banque émettrice de la carte fait l avance pour vous auprès du fournisseur, l agent comptable après contrôle règle la banque dans les 30 jours. Le respect de la séparation entre ordonnateur et comptable : L utilisation de la ne génère pas une sortie de fonds sans qu il y ait eu, au préalable, une certification du relevé d opérations par l ordonnateur et l organisation des contrôles de l agent comptable. In fine, le décaissement est réalisé selon les modalités habituelles, après regroupement sur un relevé, des utilisations des cartes par les différents porteurs de l entité sur une période de temps donnée. Chaque acteur conserve le rôle que la réglementation lui attribue dans la chaîne de dépenses. Un système de paramétrage souple et évolutif : Celui-ci permet au responsable du programme, en accord avec la politique d achat et les règles internes d octroyer aux agents désignés, sous l autorité de la personne responsable et avec accord de l agent comptable, des autorisations d utilisation de la carte différentes pour chaque porteur de carte (respect des budgets alloués, accès aux seuls fournisseurs avec lesquels une politique d achat est arrêtée). Parce qu elle présente ces caractéristiques, la permet la rationalisation des procédures d achat puisqu elle rend possible la délégation de l approvisionnement au niveau correspondant à l organisation métier opérationnelle. Un outil totalement sécurisé avec son système d autorisation systématique : Chaque utilisation de la carte fait l objet d un contrôle systématique des paramètres par la banque avant d accepter la transaction (demande d autorisation). La carte n est utilisable que chez des commerçants préalablement référencés, soit par le n de siret, siren ou MCC (Codes Catégories Marchands), dans le cadre des budgets accordés et des limites paramétrées. Aucun dépassement n est possible, aucun retrait d argent n est autorisé.

4 La et l approvisionnement : Le parti pris de la délégation de l approvisionnement : Le parti pris de la est de déléguer l approvisionnement aux agents ayant besoin de biens et de services pour leur activité professionnelle. Cette délégation est source de réactivité, de simplification et de responsabilisation. Couplé à un système de reporting efficace, un tel outil permet d améliorer le contrôle de l utilisation des fonds. Les achats de faibles enjeux se comprennent alors comme des achats pour lesquels la délégation est jugée utile à l activité professionnelle de l agent et source d efficacité. Le fonctionnement de l outil repose sur les principes suivants : la contractualisation : la carte porte des budgets prédéterminés, et elle est utilisable chez des fournisseurs référencés par l entité. Elle est paramétrée de manière à éviter les risques de franchissement de seuil; la délégation : l agent détenant une se voit déléguer un droit d approvisionnement. De ce fait, il est placé au coeur du système de validation du service fait; le contrôle a posteriori : la hiérarchie contrôle les reporting globaux. La notion de faible enjeux ou d achats non stratégiques : Ce sont des produits qui ne contribuent pas directement à la mission de l organisation mais sont essentiels pour le maintien de son activité. Leur absence remet en cause le fonctionnement quotidien mais non la mission générale de l organisation. Ce sont généralement des achats qui n entrent pas dans la délivrance directe du service. Ils se distinguent des achats stratégiques qui sont liés au coeur de métier de l organisation. Ce type d analyse vous permet de déterminer pour les commandes ce qui peut être délégué de ce qui ne peut pas l être aux utilisateurs finaux. La procédure d exécution d une commande de ce type se caractérise par : la centralisation, son morcellement entre plusieurs acteurs intervenant entre l auteur initial et le fournisseur, la production et la circulation de documents papier. La permet donc d avoir un autre regard sur ces catégories de commandes, et d en simplifier considérablement les processus et les coûts associés.

5 La et l approvisionnement : Une autre vision de l approvisionnement : L achat public est encadré par des procédures, notamment le code des marchés publics. Les règles des marchés publics encadrent la procédure, le choix des fournisseurs et le mode de fonctionnement dans l exécution des marchés. L acte «d achat» comprend un certain nombre de phases en amont et en aval de ce processus. Ces différentes phases, qui vont de l étude du besoin au suivi de l exécution du contrat, en passant par le pilotage de l activité des acheteurs, sont déterminantes pour améliorer l efficacité de l achat. La première phase d un cycle d achat conduit l acheteur à analyser et à anticiper ses besoins, à rechercher et à analyser les solutions proposées par les fournisseurs, mais également à analyser sa propre méthode d approvisionnement et sa logistique. L approvisionnement conduit à satisfaire au quotidien les besoins de la structure, à contrôler et à rechercher des éléments de mesure et à améliorer la procédure, notamment en termes de coût et de logistique. La est un outil et un levier pour améliorer l efficacité de son approvisionnement et in fine en réduire les coûts. Quel type d approvisionnement est concerné par ce produit, par où commencer? Dans les textes (le décret d octobre 2004), tous les approvisionnements non stratégiques peuvent être exécutés par Carte d achat (voir fiche n 1); mais cela n est pas forcément judicieux. La a été conçue pour répondre au besoin de gestion d achats courants, récurrents : fournitures de bureau, coursiers, personnel intérimaire, matériel informatique, etc. Ces achats, fréquents et répétitifs, génèrent un nombre élevé de factures, souvent de faibles enjeux dont le coût de gestion peut être parfois supérieur au montant même de la facture. Avec le recul, on observe un élargissement progressif de l utilisation de la à de nombreux autres secteurs comme le voyage, la maintenance industrielle, le nettoyage, les achats alimentaires, les prestations de conseil, les achats marketing, le transport etc. Il s agit donc d identifier en priorité : le ou les services qui serviront de pilote avant la phase de déploiement; le type de biens (secteurs) par lequel on souhaite démarrer en établissant des priorités parmi les familles de produits et de services concernés; les fournisseurs privilégiés avec lesquels travailler en priorité.

LA CARTE D ACHAT Décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat

LA CARTE D ACHAT Décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat La Carte d'achat LA CARTE D ACHAT Décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat Pour les dépenses de faible enjeu, rapprochement entre fournisseur et

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

Déploiement national de la carte d achat au CNRS

Déploiement national de la carte d achat au CNRS Déploiement national de la carte d achat au CNRS Délégations pilotes 18 septembre 2007 Délégation Paris B Qu est-ce que la Carte d achat? La carte d achat est un moyen de paiement confié à certains agents

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Comité de pilotage Carte Achats. 29 novembre 2012

Comité de pilotage Carte Achats. 29 novembre 2012 Comité de pilotage Carte Achats 29 novembre 2012 Ordre du jour Retour d expérience sur la mise en place de la Carte Achat niveau 3 Rexel France Point sur les rencontres avec : la CARSAT SUD EST la CNAMTS

Plus en détail

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil La Carte d Achat, Les grands principes Sandrine Bailly SBi Conseil Qu est-ce qu une Carte d Achat? La Carte d Achat est une carte de paiement interbancaire, mais c est surtout un outil de gestion et d'optimisation

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Dématérialisation fiscale des factures

Dématérialisation fiscale des factures White White paper paper Dématérialisation fiscale des factures Sommaire 2 4 5 Parlons des bénéfices Les 10 principaux bénéfices de la dématérialisation des factures vus par les utilisateurs Comment évaluer

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. 1- Lettre de responsabilités et d obligations de la détentrice ou du détenteur de la carte d achat. 2- Registre pour carte d achat.

CAHIER DE GESTION. 1- Lettre de responsabilités et d obligations de la détentrice ou du détenteur de la carte d achat. 2- Registre pour carte d achat. CAHIER DE GESTION PROCÉDURE D UTILISATION DE LA CARTE D ACHAT COTE 43-07-10.04 OBJET Établir une procédure d utilisation de la carte d achat afin de réduire les coûts de gestion des achats en simplifiant

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative!

Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative! Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative! Votre partenaire pour vos réductions de coûts ISP GROUP, l histoire d une expérience industrielle unique ISP GROUP

Plus en détail

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects :

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects : DEMATERIALISER LES PROCEDURES COMPTABLES ET FINANCIERES La dématérialisation des procédures comptables et financières s inscrit dans l évolution actuelle des collectivités locales car elle permet de gagner

Plus en détail

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU,

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, Le programme de carte achat de LMCU Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, PLAN 1 - Mise en place de la carte d achat à LMCU 2 - Les résultats 1 - Objectifs du projet A l origine du programme

Plus en détail

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées?

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Intervenants : Valérie PAROT - AVOCAT Bruno DENIS - VIF SOMMAIRE Informatique et données de l entreprise?

Plus en détail

La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC

La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC Présentation Le Cadre légal Le Calendrier et échéances Le déploiement, la mise en œuvre www.jedeclare.com La plateforme de dématérialisation des

Plus en détail

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements...

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements... La solution infosoft de gestion des réglements et trésorerie prévisionnelle dédiée aux petites et moyennes entreprises Une offre 100 % intégrée à sage 100 Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques Approvisionnement direct par e-procurement, décentralisé sur des porteurs

Plus en détail

Le e-commerce en France

Le e-commerce en France Le e-commerce en France 117.500 sites en 2012 Nouvelle hausse Hausse des opérations Nouvelle hausse des opérations en nombre 42,9 en 2011 45 Mds en 2012 (+ 19%) Les cybers acheteurs Les moyens de paiements

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Collectivités Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

CARTE D ACHAT. Christine SCHMITT et Cyrielle SCHUH. Intervenant l mentions légales. 1

CARTE D ACHAT. Christine SCHMITT et Cyrielle SCHUH. Intervenant l mentions légales. 1 CARTE D ACHAT Christine SCHMITT et Cyrielle SCHUH 1 SOMMAIRE 1 I Qu est-ce que la carte d achat? 1.1 I Définition 1.2 I Pour quels achats? 1.3 I Les achats interdits 1.4 I Les plafonds de sécurité 2 I

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Locaux JIRAMA

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Locaux JIRAMA JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS LOCAUX - Juillet 2007-1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : TYPES DE CONSULTATION DES FOURNISSEURS

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

Éléments juridiques sur la carte d achat

Éléments juridiques sur la carte d achat Annexe 2 Éléments juridiques sur la carte d achat Définition et champ d application. La carte d achat est une [art. 1.] modalité d exécution des marchés publics. C est donc à la fois une modalité de commande

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 DURÉE DE L ENSEIGNEMENT ÉPREUVE N 11 CONTRÔLE DE GESTION (à titre indicatif) : 210 heures 18 crédits européens 1. Positionnement

Plus en détail

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques La dématérialisation des échanges des flux administratifs liés à l exploitation

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous Catalyse Des achats plus simples, plus performants pour tous Avec Catalyse, la Direction des Achats de Biens et Services de l EPFL met ses compétences et son savoir faire à la disposition de l ensemble

Plus en détail

OUTSIDE- BO, l histoire d une expérience industrielle unique. Qu est- ce que le back- office partagé (ou SHARED SERVICES CENTER- SSC)?

OUTSIDE- BO, l histoire d une expérience industrielle unique. Qu est- ce que le back- office partagé (ou SHARED SERVICES CENTER- SSC)? OUTSIDE- BO, l histoire d une expérience industrielle unique OUTSIDE- BO est présent sur le marché de la réduction de coûts depuis plus de 10 ans. Au cours des deux dernières décennies, l offre sur ce

Plus en détail

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis P. 1 Le P2D2 Réunion INSIS 24 mars 2014 Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis Sommaire P. 2 1 - Contexte et enjeux du P2D2 2 -

Plus en détail

L'utilisation pratique de la carte d'achat

L'utilisation pratique de la carte d'achat CHAPITRE 4 L'utilisation pratique de la carte d'achat La carte d achat permet donc aux agents publics des collectivités et des établissements publics locaux de commander directement, auprès de fournisseurs

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Jeudi 6 juin 2013

Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Jeudi 6 juin 2013 1 Article 18 du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires Jeudi 6 juin 2013 2 L assemblée nationale a voté dans la nuit du 5 au 6 juin 2013 en seconde lecture le projet de loi

Plus en détail

Un SCI simple et utile pour les organisateurs de mesures du marché du travail MMT

Un SCI simple et utile pour les organisateurs de mesures du marché du travail MMT Un SCI simple et utile pour les organisateurs de mesures du marché du travail MMT presentation_optimiso_sci_mmt_v2013_06_19b Mercredi 19 juin 2013 1 Optimiso Group SA MISSION : décrire et communiquer l

Plus en détail

LA CARTE D ACHAT EN SPHERE PUBLIQUE ETAT DES LIEUX FIN 2007

LA CARTE D ACHAT EN SPHERE PUBLIQUE ETAT DES LIEUX FIN 2007 LA CARTE D ACHAT EN SPHERE PUBLIQUE ETAT DES LIEUX FIN 2007 La Direction Générale des Finances Publiques propose un état des lieux de l utilisation de la carte d achat en sphère publique en 2007, en s

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES Différence NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES LA DEMANDE DU MARCHE Différence Le nombre de factures dématérialisées va décupler ces prochaines années. Les dirigeants des secteurs publics

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux pour une meilleure Les contraintes budgétaires et les demandes

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR CONTRÔLES RISQUES

MANUEL UTILISATEUR CONTRÔLES RISQUES MANUEL UTILISATEUR CONTRÔLES RISQUES Version 1.2 septembre 2012 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction

Plus en détail

Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers

Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers Pensez à la solution internet www.fabregueduoweb.fr Le site des imprimés et fournitures de bureau pour les professionnels et les particuliers Crédit photo :MTCMedia Fotolia Découvrez la solution internet

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

Baromètre Dématérialisation Finances

Baromètre Dématérialisation Finances Baromètre Dématérialisation Finances 2014 Edition Spéciale PME & ETI Baromètre dématérialisation finances 2014 - Édition PME & ETI Les sujets Principaux objectifs Processus prioritaires Processus les plus

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

Comité de pilotage Carte Achats. 25 septembre 2012

Comité de pilotage Carte Achats. 25 septembre 2012 Comité de pilotage Carte Achats 25 septembre 2012 Ordre du jour Fiches techniques Carte Achat Point sur site internet UCANSS/APECA Débriefing sur les rencontres avec les OSS Journées interrégionales Tour

Plus en détail

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne La simplicité d un service universel CDC confiance électronique européenne FAST, une solution conçue pour vous FAST a été développée en étroite collaboration avec les collectivités et les administrations

Plus en détail

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics)

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) CHAUDIERE BOIS ENERGIE DE L HOTEL D ENTREPRISES Procédure adaptée art 28

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

Dématérialisation du processus fournisseur

Dématérialisation du processus fournisseur Dématérialisation du processus fournisseur De l expression l du besoin à la commande 2 De l expression l du besoin à la commande Les flux dématérialisés depuis chaque service Les demandes d approvisionnements

Plus en détail

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris 2005 www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris VOTRE CARTE AFFAIRES EST STRICTEMENT 2 PROFESSIONNELLE ET PERSONNELLE COMMENT FONCTIONNE VOTRE CARTE 3 SECRÉTARIAT

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Présentation de la Solution SAP SAP Business Suite SAP Sourcing OnDemand. Sourcing OnDemand : approvisionnements. réduits avec une solution cloud

Présentation de la Solution SAP SAP Business Suite SAP Sourcing OnDemand. Sourcing OnDemand : approvisionnements. réduits avec une solution cloud Présentation de la SAP SAP Business Suite SAP Sourcing OnDemand Objectifs Sourcing OnDemand : approvisionnements efficaces et coûts réduits avec une solution cloud Atteindre l excellence dans les approvisionnements

Plus en détail

VOYAGES ET SORTIES SCOLAIRES

VOYAGES ET SORTIES SCOLAIRES VOYAGES ET SORTIES SCOLAIRES Cité Scientifique, Technologique et Professionnelle Guide administraf et financier Lycée Paul Vincensini et Lycée Fred Scamaroni Quelques rappels utiles... Un voyage scolaire

Plus en détail

La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises

La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises B.B.A - 54 rue des Entrepôts 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 49 21 55 90 www.netbba.com reservation@netbba.com Notre engagement Vous faire gagner du

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Xavier Lugol : Ingénieur Intégration Sylvie Thiroine : Responsable Intégration/Customisation Astre GFI Progiciels Page 1 Sommaire

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/SAFSL/SDLP/N2012-1505 SG/MPP/N2012-0115 Date: 16 février 2012

NOTE DE SERVICE SG/SAFSL/SDLP/N2012-1505 SG/MPP/N2012-0115 Date: 16 février 2012 Ministère de l'agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire SECRETARIAT GENERAL Service des affaires financières, sociales et logistiques Sous direction

Plus en détail

PORTAIL COLLABORATIF

PORTAIL COLLABORATIF PORTAIL COLLABORATIF DÉCOUVREZ LES SERVICES EN LIGNE DE VOTRE CABINET D EXPERTISE COMPTABLE 1 SERVICE COMPTABILITÉ BOX DOCUMENTAIRE NOS SERVICES EN LIGNE SERVICE SOCIAL SERVICE TABLEAUX DE BORD SERVICE

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

Une offre «clés en main»

Une offre «clés en main» Une offre «clés en main» Depuis 1984, spécialisée dans la conception et la commercialisation de solutions logicielles et infrastructures informatiques, Erival Ingénierie investit plus que jamais pour apporter

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance. Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011

Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance. Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011 Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011 Ce document a pour objectif de vous permettre d apprécier l évolution de la société UPTO dans

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL PREAMBULE Depuis le 1er juillet 2004, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence. Cette ouverture, d abord

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI.

Piloter l atelier l. Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Pilotage d atelier Piloter l atelier l grâce au système d information d : Valeur ajoutée e du MES pour les PMI. Le MES? Un Manufacturing execution system (abrégé en MES) est un système informatique dont

Plus en détail

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE)

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) La carte achat dans la sphère État Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) Sommaire Présentation de la fonctionnalité carte achat

Plus en détail

ATHAIS CONSULTING. Portage administratif. Ressource Management

ATHAIS CONSULTING. Portage administratif. Ressource Management ATHAIS CONSULTING Portage administratif Ressource Management ATHAIS CONSULTING ATHAIS Consulting est une société spécialisée dans le portage administratif de compétences. Elle fait partie du groupe ABC

Plus en détail

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner.

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Anticiper l innovation pour offrir à nos clients une technologie de pointe. Technologies de proximité Le groupe Verifone est leader

Plus en détail

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement

L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION. maximiser votre rendement L OUTIL LOGICIEL QUI VOUS PERMET DE PRENDRE LE CONTRÔLE DE VOTRE PRODUCTION maximiser votre rendement Simplifiez votre cycle de production et obtenez les résultats convoités 1. Vente 5. Analyse 2. Production

Plus en détail

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0»

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0» «Nouveautés Sage BOB 50 3.0» A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 LES NOUVEAUTES DE LA VERSION 3.0 DE SAGE BOB 50 La nouvelle gestion du plan comptable Avec sa version Sage BOB 50 3.0, Sage innove

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur : Ecole supérieure d art des Pyrénées

Plus en détail

Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015

Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015 Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015 Worldline, tomorrow s digital experience Worldline fournisseur de services numériques de bout en bout, conçoit des solutions B2C innovantes et met en oeuvre

Plus en détail

) ) ) ) Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT. 27 avril 2011.

) ) ) ) Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT. 27 avril 2011. Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT 27 avril 2011 Paris ) ) ) ) Ce document est la propriété de Provadys SAS et ne peut être reproduit

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres Présentation du portail Centre d information des cadres Canaux de vente en ligne Clients professionnels Premier PremierConnect Processus de commande rationalisé Confirmation des commandes en temps et en

Plus en détail