La carte d achat, c est quoi ça?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La carte d achat, c est quoi ça?"

Transcription

1 La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet aux agents désignés dans une structure de s approvisionner dans des conditions strictement définies. Elle permet de simplifier et dématérialiser l acte d approvisionnement pour les achats de faible enjeux. La, le plongeon dans la dématérialisation : La dématérialise le processus de la commande publique; le bon de commande et son approbation préalable sont dématérialisés par les paramètres et les délégations qui seront intégrées directement dans la carte. Avec la, on peut avoir un suivi en temps réel des commandes réalisées, du détail des achats, de la bonne réception de l intégralité des marchandises et de la conformité de la facture. Avec les données qu elle «embarque», elle modifie les processus de gestion, passant d une gestion papier à une gestion dématérialisée des données et des processus. Pourquoi mettre en place un tel outil? Cet outil permet de gagner du temps, notamment auprès des services opérationnels; l approvisionnement peut se faire en temps réel au fur et à mesure des besoins. Elle permet de s approvisionner très rapidement et ce quelque soit le canal (vente de proximité, vente à distance et internet). La permet également une facilitation des contrôles internes et du respect des règles de la commande publique. Les outils mis à disposition avec la carte (plate-forme web) permettent une vision en «temps réel» des achats, mais aussi un reporting détaillé pour réaliser des analyses plus poussées. Les premiers résultats des programmes évaluent les gains du côté des structures opérationnelles, entre 20% et 40%. Plus on dématérialise et on modifie son processus, plus le gain est important. Est-ce que je peux mettre en place ce produit dans ma structure? Actuellement le projet fait partie d une expérimentation; si vous souhaitez vous intégrer dans cette aventure, il faut pour cela contacter l UCANSS ou votre correspondant réseau auprès des Caisses Nationales. Combien ça coûte? L UCANSS, dans le cadre du projet d expérimentation «Carte», a fait un marché national qui permet de bénéficier d un prix très avantageux. Les modalités tarifaires peuvent être demandées directement à l UCANSS.

2 La Carte d achat, rôles et responsabilités : L Ordonnateur et l Agent Comptable travaillent ensemble pour définir: les catégories d achats concernées par le programme, les fournisseurs autorisés, les budgets attribués sur les cartes, les limites ou non sur les montants à la commande, les porteurs des cartes, le mode d engagement et l ordonnancement, les contrôles qui seront réalisés et les documents qui seront à fournir, les modalités d archivage. L ordonnateur : engage, dans son système d informations, les dépenses qui seront réalisées par, valide ou refuse les services faits sous forme dématérialisée sur la plate-forme de la banque, contrôle l opportunité de la dépense à l appui des pièces justificatives (factures détaillées) et certifie la conformité du relevé d opérations, ordonnance les dépenses réalisées par les cartes d achats, transmet le relevé d opérations certifié avec les pièces justificatives au service comptable L agent comptable : procède aux différents contrôles au regard du relevé d opérations certifié et des pièces justificatives, procède au paiement à la banque du relevé d opérations, conteste une écriture portée sur le relevé d opérations s il constate une non-conformité sur le relevé d opérations.

3 La, les grands principes : Une désynchronisation entre l approvisionnement par carte et le décaissement correspondant : Un agent, qui ne dispose pas d un statut de comptable ou de régisseur, peut être doté d une carte lui permettant de s approvisionner. La carte donne au fournisseur la garantie d être payé dans des délais très brefs (5 jours maximum), dès lors que les contrôles correspondants aux paramétrages de la carte sont réalisés avec succès. La banque émettrice de la carte fait l avance pour vous auprès du fournisseur, l agent comptable après contrôle règle la banque dans les 30 jours. Le respect de la séparation entre ordonnateur et comptable : L utilisation de la ne génère pas une sortie de fonds sans qu il y ait eu, au préalable, une certification du relevé d opérations par l ordonnateur et l organisation des contrôles de l agent comptable. In fine, le décaissement est réalisé selon les modalités habituelles, après regroupement sur un relevé, des utilisations des cartes par les différents porteurs de l entité sur une période de temps donnée. Chaque acteur conserve le rôle que la réglementation lui attribue dans la chaîne de dépenses. Un système de paramétrage souple et évolutif : Celui-ci permet au responsable du programme, en accord avec la politique d achat et les règles internes d octroyer aux agents désignés, sous l autorité de la personne responsable et avec accord de l agent comptable, des autorisations d utilisation de la carte différentes pour chaque porteur de carte (respect des budgets alloués, accès aux seuls fournisseurs avec lesquels une politique d achat est arrêtée). Parce qu elle présente ces caractéristiques, la permet la rationalisation des procédures d achat puisqu elle rend possible la délégation de l approvisionnement au niveau correspondant à l organisation métier opérationnelle. Un outil totalement sécurisé avec son système d autorisation systématique : Chaque utilisation de la carte fait l objet d un contrôle systématique des paramètres par la banque avant d accepter la transaction (demande d autorisation). La carte n est utilisable que chez des commerçants préalablement référencés, soit par le n de siret, siren ou MCC (Codes Catégories Marchands), dans le cadre des budgets accordés et des limites paramétrées. Aucun dépassement n est possible, aucun retrait d argent n est autorisé.

4 La et l approvisionnement : Le parti pris de la délégation de l approvisionnement : Le parti pris de la est de déléguer l approvisionnement aux agents ayant besoin de biens et de services pour leur activité professionnelle. Cette délégation est source de réactivité, de simplification et de responsabilisation. Couplé à un système de reporting efficace, un tel outil permet d améliorer le contrôle de l utilisation des fonds. Les achats de faibles enjeux se comprennent alors comme des achats pour lesquels la délégation est jugée utile à l activité professionnelle de l agent et source d efficacité. Le fonctionnement de l outil repose sur les principes suivants : la contractualisation : la carte porte des budgets prédéterminés, et elle est utilisable chez des fournisseurs référencés par l entité. Elle est paramétrée de manière à éviter les risques de franchissement de seuil; la délégation : l agent détenant une se voit déléguer un droit d approvisionnement. De ce fait, il est placé au coeur du système de validation du service fait; le contrôle a posteriori : la hiérarchie contrôle les reporting globaux. La notion de faible enjeux ou d achats non stratégiques : Ce sont des produits qui ne contribuent pas directement à la mission de l organisation mais sont essentiels pour le maintien de son activité. Leur absence remet en cause le fonctionnement quotidien mais non la mission générale de l organisation. Ce sont généralement des achats qui n entrent pas dans la délivrance directe du service. Ils se distinguent des achats stratégiques qui sont liés au coeur de métier de l organisation. Ce type d analyse vous permet de déterminer pour les commandes ce qui peut être délégué de ce qui ne peut pas l être aux utilisateurs finaux. La procédure d exécution d une commande de ce type se caractérise par : la centralisation, son morcellement entre plusieurs acteurs intervenant entre l auteur initial et le fournisseur, la production et la circulation de documents papier. La permet donc d avoir un autre regard sur ces catégories de commandes, et d en simplifier considérablement les processus et les coûts associés.

5 La et l approvisionnement : Une autre vision de l approvisionnement : L achat public est encadré par des procédures, notamment le code des marchés publics. Les règles des marchés publics encadrent la procédure, le choix des fournisseurs et le mode de fonctionnement dans l exécution des marchés. L acte «d achat» comprend un certain nombre de phases en amont et en aval de ce processus. Ces différentes phases, qui vont de l étude du besoin au suivi de l exécution du contrat, en passant par le pilotage de l activité des acheteurs, sont déterminantes pour améliorer l efficacité de l achat. La première phase d un cycle d achat conduit l acheteur à analyser et à anticiper ses besoins, à rechercher et à analyser les solutions proposées par les fournisseurs, mais également à analyser sa propre méthode d approvisionnement et sa logistique. L approvisionnement conduit à satisfaire au quotidien les besoins de la structure, à contrôler et à rechercher des éléments de mesure et à améliorer la procédure, notamment en termes de coût et de logistique. La est un outil et un levier pour améliorer l efficacité de son approvisionnement et in fine en réduire les coûts. Quel type d approvisionnement est concerné par ce produit, par où commencer? Dans les textes (le décret d octobre 2004), tous les approvisionnements non stratégiques peuvent être exécutés par Carte d achat (voir fiche n 1); mais cela n est pas forcément judicieux. La a été conçue pour répondre au besoin de gestion d achats courants, récurrents : fournitures de bureau, coursiers, personnel intérimaire, matériel informatique, etc. Ces achats, fréquents et répétitifs, génèrent un nombre élevé de factures, souvent de faibles enjeux dont le coût de gestion peut être parfois supérieur au montant même de la facture. Avec le recul, on observe un élargissement progressif de l utilisation de la à de nombreux autres secteurs comme le voyage, la maintenance industrielle, le nettoyage, les achats alimentaires, les prestations de conseil, les achats marketing, le transport etc. Il s agit donc d identifier en priorité : le ou les services qui serviront de pilote avant la phase de déploiement; le type de biens (secteurs) par lequel on souhaite démarrer en établissant des priorités parmi les familles de produits et de services concernés; les fournisseurs privilégiés avec lesquels travailler en priorité.

Déploiement national de la carte d achat au CNRS

Déploiement national de la carte d achat au CNRS Déploiement national de la carte d achat au CNRS Délégations pilotes 18 septembre 2007 Délégation Paris B Qu est-ce que la Carte d achat? La carte d achat est un moyen de paiement confié à certains agents

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat. Secrétariat général DIRECTION DE L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE, ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES SLAC/N AFFAIRE SUIVIE PAR : Pierre AZZOPARDI Tél :

Plus en détail

La carte d achat dans le secteur public : outils et méthodes

La carte d achat dans le secteur public : outils et méthodes La carte d achat dans le secteur public : outils et méthodes Caisse Nationale des Caisses d Epargne et de Prévoyance (CNCEP) - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 470 099 535,50

Plus en détail

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects :

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects : DEMATERIALISER LES PROCEDURES COMPTABLES ET FINANCIERES La dématérialisation des procédures comptables et financières s inscrit dans l évolution actuelle des collectivités locales car elle permet de gagner

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Dématérialisation fiscale des factures

Dématérialisation fiscale des factures White White paper paper Dématérialisation fiscale des factures Sommaire 2 4 5 Parlons des bénéfices Les 10 principaux bénéfices de la dématérialisation des factures vus par les utilisateurs Comment évaluer

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015 Allianz Courtage Sommaire 1. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) : présentation 2. Les pré requis à mettre en place par l entreprise pour télétransmettre

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier)

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier) TFC (Téléphone, Fax, Courrier) Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social : 12 place des Etats-Unis 92127 Montrouge Cedex. Immatriculée au registre de Nanterre sous

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative!

Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative! Back-Office Partagé Réduisez vos coûts fixes en déléguant votre gestion administrative! Votre partenaire pour vos réductions de coûts ISP GROUP, l histoire d une expérience industrielle unique ISP GROUP

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

) ) ) ) Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT. 27 avril 2011.

) ) ) ) Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT. 27 avril 2011. Structure et optimisation des coûts de la conformité Analyse comparée de PCI DSS et ISO 27001 CNIS EVENT 27 avril 2011 Paris ) ) ) ) Ce document est la propriété de Provadys SAS et ne peut être reproduit

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion Sage 100 La solution de référence pour votre gestion Pour les Petites et Moyennes Entreprises SOMMAIRE 5 13 17 25 L offre modulaire Gestion comptable et financière Gestion commerciale Gestion de la relation

Plus en détail

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur : Ecole supérieure d art des Pyrénées

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis P. 1 Le P2D2 Réunion INSIS 24 mars 2014 Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis Sommaire P. 2 1 - Contexte et enjeux du P2D2 2 -

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Optimiser votre relation client via la souscription 100% numérique

Optimiser votre relation client via la souscription 100% numérique Optimiser votre relation client via la souscription 100% numérique Agenda Optimiser votre relation client via la souscription 100% numérique Présentation de Docapost BPO La souscription multicanal 100%

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

Le projet Chorus a été conçu pour doter. Chorus : résultats et perspectives

Le projet Chorus a été conçu pour doter. Chorus : résultats et perspectives Danièle LAJOUMARD Inspecteur Général des Finances Chorus : résultats et perspectives Le projet Chorus destiné à permettre la mise en œuvre intégrale de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF)

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT

LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT Thierry EXPERT Inspecteur à la Mission Régionale Formation Contrôle Trésorerie Générale de la région Poitou Charentes et de la Vienne

Plus en détail

Par e-mail Scannez le formulaire et les documents demandés et envoyez-les à l adresse conseiller@saxobanque.fr.

Par e-mail Scannez le formulaire et les documents demandés et envoyez-les à l adresse conseiller@saxobanque.fr. INSTRUCTIONS POUR REMPLIR CE FORMULAIRE Avant de remplir ce formulaire, lisez attentivement et assurez-vous d avoir compris toutes les informations concernant votre compte de négociation Saxo Banque, y

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Règlement pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Ce règlement est rédigé en allemand, français et italien. En cas de contradictions, c est la version allemande qui fait

Plus en détail

SCPI Amundi DEFI Foncier

SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI de Déficit Foncier à capital fixe Souscription ouverte jusqu au 16 décembre 2015 - Pour bénéficier du dispositif fiscal de déficit foncier en 2014, souscription jusqu au 16

Plus en détail

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application Pour que le projet de carte d'achat puisse être mis en œuvre de manière efficace, il importe de déterminer précisément le périmètre d'application. En effet,

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES Octobre 2009 PRESENTATION Dispose de la connaissance des Dispose acteurs du du savoir marchés faire sur des les télécoms solutions

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Sage 100 La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES 1 SOMMAIRE 2 5 13 20 25 L offre modulaire Gestion commerciale Gestion de la relation clients Les solutions

Plus en détail

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes (approche projet) Version 4.1 Mars 2013 TABLE DES

Plus en détail

Le champ d application de notre système de management

Le champ d application de notre système de management NOS ACTIVITES NOTRE ENGAGEMENT NOTRE FONCTIONNEMENT Le périmètre de notre système de management Le périmètre du Système de Management correspond au site de Bordeaux (usine, Unité de Développement des Systèmes

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV www.navione.fr Un ERP est un logiciel de gestion unique, partagé par tous les collaborateurs, qui couvre tous les domaines de l entreprise,

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES DÉPENSES PUBLIQUES

LE RÈGLEMENT DES DÉPENSES PUBLIQUES LE RÈGLEMENT DES DÉPENSES PUBLIQUES PAR CARTE BANCAIRE À DISTANCE (par correspondance, téléphone ou Internet) Le paiement par carte bancaire à distance repose sur la communication par le porteur CB (régisseur

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Collectivités Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

SCM-IT Consulting. Supply Chain Management & Information Technology. Avril 2015. Hubert POULIQUEN. 32A, Avenue Pasteur 17200 SAINT SULPICE DE ROYAN

SCM-IT Consulting. Supply Chain Management & Information Technology. Avril 2015. Hubert POULIQUEN. 32A, Avenue Pasteur 17200 SAINT SULPICE DE ROYAN SCM-IT Consulting Hubert POULIQUEN SCM-IT Consulting 32A, Avenue Pasteur 17200 SAINT SULPICE DE ROYAN Senior Consultant SCM / SCP & SAP-APO Quel Cabinet de Conseil sommes-nous? Un Spécialiste métiers SCM

Plus en détail

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services 33 3 3 3 ITIL V3, accélérateur de la stratégie de Dans le référentiel ITIL V2, les ouvrages Business Perspective, Plan to Implement, et ceux traitant des processus eux-mêmes, ont, à divers degrés, abordé

Plus en détail

Confiez votre production documentaire à un spécialiste.

Confiez votre production documentaire à un spécialiste. Confiez votre production documentaire à un spécialiste. CervoPrint Gen4 Solution globale de soumission de travaux, de gestion d activité des ateliers de reprographie et d optimisation des moyens de production.

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

Comment tirer le meilleur profit de votre système d information & de votre infrastructure

Comment tirer le meilleur profit de votre système d information & de votre infrastructure Ateliers de découverte fonctionnelle et d information Service offert dans le cadre de votre contrat de mise à jour et de support Infrastructure Comment tirer le meilleur profit de votre système d information

Plus en détail

Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat.

Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat. Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat. Claire Faraco Sous la direction de Marie-Pierre Couallier et Anne-Marie

Plus en détail

Éléments juridiques sur la carte d achat

Éléments juridiques sur la carte d achat Annexe 2 Éléments juridiques sur la carte d achat Définition et champ d application. La carte d achat est une [art. 1.] modalité d exécution des marchés publics. C est donc à la fois une modalité de commande

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur InteGraal AGRO Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur AGROALIMENTAIRE InteGraal AGRO L erp métier de l industrie ET du négoce agroalimentaire Pour répondre à vos objectifs Trouver

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Les acteurs de la carte d'achat

Les acteurs de la carte d'achat CHAPITRE 3 Les acteurs de la carte d'achat Pour mettre en œuvre une exécution des marchés publics par carte d achat, l acheteur et le gestionnaire public vont devoir s adresser à un fournisseur de services

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Meilleures pratiques de l authentification:

Meilleures pratiques de l authentification: Meilleures pratiques de l authentification: mettre le contrôle à sa place LIVRE BLANC Avantages d un environnement d authentification totalement fiable : Permet au client de créer son propre token de données

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL. Le logiciel de comptabilité et de gestion. Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A.

TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL. Le logiciel de comptabilité et de gestion. Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A. 2015 TIP INTEGRAL R/10 PERSONAL Le logiciel de comptabilité et de gestion Département commercial Editeur responsable : T.I.P Group S.A. 01/01/2015 1 Le logiciel de comptabilité Plus qu un simple logiciel

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur

CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur La mise en place d un programme de carte d'achat au sein d une entité publique suppose la conclusion d un marché de prestation de services passé avec une

Plus en détail

INSTRUCTION. N 08-021-M9 du 23 juillet 2008 NOR : BUD R 08 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 08-021-M9 du 23 juillet 2008 NOR : BUD R 08 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 08-021-M9 du 23 juillet 2008 NOR : BUD R 08 00021 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique MODERNISATION DES PROCÉDURES DE DÉPENSES ANALYSE Paiement avant service fait

Plus en détail

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK Face à l évolution rapide des marchés, les entreprises doivent continuellement reconsidérer leurs axes de développement et leurs stratégies commerciales. Les sollicitations permanentes des concurrents

Plus en détail

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux pour une meilleure Les contraintes budgétaires et les demandes

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS 1 INTRODUCTION Rappel sur l organisation temporelle du diocèse de Blois. L évêque est le seul administrateur du diocèse. L évêque prend

Plus en détail

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris 2005 www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris VOTRE CARTE AFFAIRES EST STRICTEMENT 2 PROFESSIONNELLE ET PERSONNELLE COMMENT FONCTIONNE VOTRE CARTE 3 SECRÉTARIAT

Plus en détail

La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats

La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats 1 La carte d achat, gérer et optimiser les processus d achats Sommaire Introduction............................................. 1 Contexte général............................................

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11476 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi de bouclement de la loi 10112 ouvrant un crédit de 5 405 000 F destiné à financer

Plus en détail

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider

entreprises Commerce international À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider entreprises Commerce international Le CrÉdit Documentaire À l import comme à l export, sécurisez vos transactions commerciales On est là pour vous aider Moyens de paiement internationaux sécurisés La sécurisation

Plus en détail

INSTRUCTION. N 10-003-M9 du 29 janvier 2010 NOR : BCF Z 10 00013 J MODERNISATION DES PROCÉDURES DE DÉPENSES ANALYSE

INSTRUCTION. N 10-003-M9 du 29 janvier 2010 NOR : BCF Z 10 00013 J MODERNISATION DES PROCÉDURES DE DÉPENSES ANALYSE INSTRUCTION N 10-003-M9 du 29 janvier 2010 NOR : BCF Z 10 00013 J MODERNISATION DES PROCÉDURES DE DÉPENSES ANALYSE Paiement avant service fait et/ou sans ordonnancement préalable Date d application : 29/01/2010

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

Offre spéciale en partenariat avec ABC Bourse

Offre spéciale en partenariat avec ABC Bourse Offre spéciale en partenariat avec ABC Bourse L offre spéciale en partenariat avec ABC Bourse (ci-après l «Offre Spéciale») s adresse à tout nouveau client Saxo Banque (France) (ci-après «Saxo Banque»).

Plus en détail

ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE

ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE 1 OBJET ET ACCEPTATION DES DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 2 PRÉSENTATION

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP

Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP 1 Quelques chiffres clés Une activité de 1,69 milliards d'euros dont 380

Plus en détail

Programme de la carte Visa Commerciale

Programme de la carte Visa Commerciale Programme de la carte Visa Commerciale LA CARTE VISA COMMERCIALE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui ont

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion. Pour les Petites et Moyennes Entreprises

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion. Pour les Petites et Moyennes Entreprises Sage 100 La solution de référence pour votre gestion Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 SOMMAIRE 2 5 13 20 25 L offre modulaire Gestion comptable et financière Gestion commerciale Gestion de la

Plus en détail

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance White Paper Workflow et Gestion de la Performance Présentation L automatisation des process combinée à l informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre une nouvelle plateforme de gestion pour

Plus en détail

Spécialiste. en location évolutive. Cap vers la performance

Spécialiste. en location évolutive. Cap vers la performance Spécialiste du financement en location évolutive des nouvelles technologies Cap vers la performance Une structure centrée sur la recherche de votre performance Globalease, spécialiste du financement en

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 CONSEIL DEPARTEMENTAL DU JURA APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 PON FSE 2014-2020 Axe 3 «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Programme Départemental d Insertion 2015 Date de lancement

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail