Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015"

Transcription

1 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

2 1 La dématérialisation des factures : La première étape La loi de modernisation de l économie (LME) n du 4 août 2008 donnait déjà l obligation à l Etat d accepter les factures émises par ses fournisseurs sous forme dématérialisée à compter du 1 er janvier 2012 Naissance de Chorus factures le 1 er janvier : Une nouvelle étape La loi habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises du 3 janvier 2014 et l ordonnance du 26 juin 2014 complète le dispositif : La dématérialisation des factures à destination du secteur public sera progressivement obligatoire à compter du 1er janvier L obligation faite à l Etat d accepter les factures électroniques sera généralisée aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics dès le 1 er janvier Cette priorité s inscrit en cohérence avec l objectif d améliorer la trésorerie des entreprises en homogénéisant les délais de paiement de l Etat à 20 jours d ici 2017.

3 1 La dématérialisation des factures : Des gains attendus Hypothèses CPP2017: Gains prévisionnels sur le traitement d une facture 3 L estimation des gains potentiels se base notamment sur le rapport GS1 France qui établit : le coût de traitement d une facture dématérialisée émise à 5 contre un coût de traitement d une facture papier émise estimé entre 8 et 9,5. le coût de traitement d une facture dématérialisée reçue à 7,5 contre un coût de traitement d une facture papier reçue estimé à 13,8. L ordre de grandeur de ces estimations est en adéquation avec l estimation reprise dans le support «Fiche pratic à usage des dirigeants d entreprises» (n 5) corédigé par la DGCIS, le MEDEF et le Syntec Numerique. Sur la base des éléments du rapport GS1, le potentiel de gain de la mesure estimé dans l étude d impact se décompose en gains financiers et en gains de temps (cf. détail page suivante)

4 1 La dématérialisation des factures : des gains attendus Hypothèses CPP2017: Gains prévisionnels sur le traitement d une facture 4 Etude GS1 Emetteurs de factures Récepteurs de factures Facture émise en flux Facture émise via un portail Facture reçue en flux Facture reçue via un portail Potentiel des gains 3 à 4,5 6,3 Etude d impact Emetteurs de factures Récepteurs de factures Facture émise en flux Facture émise via un portail Facture reçue en flux Facture reçue via un portail Potentiel des gains 4,5 3,15 6,3 1,02 Décomposition du potentiel des gains Gains financiers Gains de temps Gains financiers Gains de temps Gains financiers Gains de temps Gains financiers Gains de temps 1 3,5 * 0,83 2,33 * 0,5 5,8 * 0,38 0,65 * * : potentiel des gains convertir en gains de temps Au regard de la décomposition du potentiels des gains, il est estimé dans l étude d impact que le gains financiers seraient : Pour les émetteurs de factures : 1 par facture émise en flux 0,83 par facture émise via un portail Pour les récepteurs de factures : de 0,5 par facture reçue en flux 0,38 par facture reçue via un portail

5 1 La dématérialisation actuelle des factures de l Etat : Chorus Factures 5 Deux voies de transmission, adaptées aux besoins des fournisseurs un portail : sur lequel les entreprises peuvent saisir ou déposer leurs factures, et suivre l avancement du traitement jusqu à la mise en paiement un concentrateur qui permet de transmettre directement les factures (en Echange de Données Informatisé) principalement pour les fournisseurs ayant un volume de factures important factures ont transité par la solution depuis sa mise en œuvre avec une forte accélération au cours de l année 2014.

6 1 La dématérialisation des factures : Chorus Factures 4 possibilités 6 Transmission des factures par EDI Fournisseur A 1 Opérateurs de dématérialisation Fournisseur B 2 CHORUS Factures Concentrateur Deux formats XML sont disponibles pour transmettre en EDI les factures UBL 2.0 et UN-CEFACT CII. La facture est directement reçue par le gestionnaire dans Chorus sous la forme d une demande de paiement avec une pièce justificative : la facture elle-même. Transmission des factures par le portail Portail factures Fournisseur C Saisie de factures Fournisseur D Dépôt de factures PDF non signé PDF signé 3 4

7 2 Contexte de la facturation électronique 2017 De la loi à l ordonnance La loi habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises a été publiée au JO du 3 janvier L article 22 donne un délai de 6 mois au gouvernement pour prendre l ordonnance. L ordonnance a été signée le 26 juin et publiée au JO le 27 juin 2014 mai juin 2014 Publication de l ordonnance octobre 2013-février 2014 Concertation avec les entreprises, les collectivités 7 01/04/2015 locales et les établissements publics 1 février 2014 Saisine du SGG * 2 avril 2014 Saisine de la CCEN ** 3 Saisine du Conseil d Etat 4 5 Avis Favorable Avis Favorable Avis Favorable * : Secrétariat Général du Gouvernement ** : Commission Consultative d Evaluation des Normes

8 2 Contexte de la facturation électronique 2017 L ordonnance du 26 juin Consécutivement à la Loi du 3 janvier 2014 habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises. L ordonnance du 26 juin 2014 définit le cadre de développement de la facturation électronique L ordonnance du 26 juin définit le calendrier visant à rendre obligatoire la facturation électronique pour les émetteurs de factures à destination de l Etat, des collectivités locales et de leurs établissements publics respectifs : Les grandes entreprises et les personnes publiques Les entreprises de taille intermédiaire Les PME Les micro-entreprises En sus de l obligation d émettre, l obligation de réception concerne toutes les entités de l Etat depuis 2012, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics respectifs au 1 er janvier Une solution technique mutualisée (CPP 2017) permettant le dépôt, la réception et la transmission des factures électroniques, sera mise gratuitement des fournisseurs. Sa construction est confiée à l AIFE qui assure l urbanisation du Système d Information Financière de l Etat (SIFE). Cette solution mutualisée remplacera l outil Chorus factures utilisé par les fournisseurs de l Etat.

9 3 Présentation du Projet Eléments de volumétrie 9 Plusieurs catégories de populations sont impactées par le projet : Les fournisseurs de la sphère publique dont le nombre est évalué à Les collectivités et établissements publics locaux et de santé soit structures, Les établissements publics nationaux qui sont au nombre de Les services de l Etat. L ensemble des agents de la sphère publique concerné par le projet est évalué à plus de Catégorie d entreprises Grandes entreprises (GE) Entreprises de taille intermédiaire (EDI) Petites et moyennes entreprises (PME) Microentreprises ou très petites entreprises (TPE) Catégorie de récepteurs Nombre d entreprises au 31/12/2011 Estimation du nombre d entreprises concernées Nombre d entités Nombre de factures reçues Etat EPN Régions Départements Secteur communal Etablissements de santé Total

10 3 Présentation du projet La phase de concertation 10 Un projet initié en collaboration étroite avec les acteurs impactés Des réunions de concertation avec les organismes représentatifs des entreprises se sont tenues de novembre à décembre Lors de ces réunions, les organismes représentatifs des entreprises ont : confirmé que l obligation doit s appliquer à l ensemble des entreprises, confirmé qu un échéancier progressif par catégorie d entreprises est nécessaire. Des réunions de concertation avec des représentants du secteur public local et du secteur hospitalier d une part et avec les établissements publics nationaux d autre part se sont tenues d octobre 2013 à février Lors de ces réunions, les représentants ont : souligné que l obligation doit s appuyer sur une solution mutualisée pour le secteur public, afin d éviter la multiplicité des plateformes, considéré que la mise en œuvre de solutions techniques opérationnelles constituait le prérequis du respect du calendrier.

11 3 Présentation du projet Gouvernance et démarche collaborative 11 Gouvernance SPL Assemblée plénière SNP GT Facturation électronique GT EPS Gouvernance EPN Assemblée plénière Etablissements publics GT Facturation électronique dans les EPN Gouvernance entreprises Forum National de la Facture Electronique GT4 FNFE FE2017 CPP2017 Comitologie Projet Comité de programme Comité de pilotage Comité de suivi Gouvernance ministérielle COS SIFE CODIR Chorus COTEC Chorus COPIL Dématérialisation

12 3 Présentation du projet Planning/jalons 12 Principaux jalons Échéance 1. Identification des pilotes 1 er semestre Conception finalisée Octobre Réalisation des tests Janvier Qualification du portail CPP 2017 (début de recette) Avril Ouverture de la solution aux pilotes Juin Ouverture de la solution mutualisée Décembre 2016

13 4 Présentation de la solution Une évolution dans la continuité 13 La solution mutualisée CPP2017 s inscrit dans la continuité de Chorus Factures Elle capitalisera sur la base des fonctions déjà mises en œuvre au sein de Chorus Factures et offrira une ergonomie améliorée. Elle permettra d assurer le traitement et le suivi des 95 millions de factures annuelles sur le périmètre de l Etat, du secteur public local (y compris le secteur hospitalier) et des établissements publics. Les fournisseurs déjà inscrits auront la garantie de reprise de leurs comptes dans la nouvelle solution. Les fournisseurs raccordés en EDI auront la garantie de migration

14 4 Présentation de la solution Objectifs 14 La solution mutualisée a plusieurs objectifs : Simplification pour les entreprises : - La directive européenne comme la loi d habilitation ont pour objectif la simplification du processus de la commande publique. L Union Européenne chiffre les économies potentielles à 1,5 milliards d euros pour les 27 pays européens. - Beaucoup d entreprises travaillent pour plusieurs entités publiques. Une solution mutualisée constitue une évidente simplification. Mutualisation des coûts pour les administrations : - L Etat, qui est tenu depuis 2012 d accepter les factures dématérialisées, a dû mettre en place un système complet (Chorus Factures) qui peut servir de socle fonctionnel à une solution commune Etat collectivités locales & établissements. - Une solution mutualisée permet de «sécuriser» la mise en œuvre de l obligation pour tous les acteurs à l échéance de Une solution mutualisée permet d éviter la multiplication des solutions (et le coût associé), comme cela a été constaté en matière de dématérialisation des appels d offres. La solution mutualisée permet, en s appuyant sur des fonctionnalités éprouvées, de limiter le risque technologique inhérent à la mise en place d une solution ad hoc. Elle permet également de valider pour les entreprises l effort de simplification en leur proposant un point d accès unique masquant une organisation administrative pouvant apparaître comme complexe.

15 4 Présentation de la solution Les grands principes 15 Les principes directeurs de fonctionnement de la solution mutualisée-cpp 2017 s articulent autour: de la mise en place d une solution mutualisée-cpp 2017 de la sphère publique pour tous les fournisseurs (privés et publics), leur permettant de déposer leurs factures et de consulter l avancement des paiements. La solution mutualisée-cpp 2017 prend en compte les formats et les modes d échanges actuellement mis en œuvre par les entreprises (Portail, EDI), de la mise en place d un flux «pivot» permettant d intégrer directement (en mode EDI) ou récupérer (en mode portail) les données dans les SI des récepteurs publics, de la mise à disposition des fonctionnalités de la solution mutualisée-cpp 2017 par l intermédiaire d API positionnés sur des applications en amont et/ou en aval de la solution mutualisée-cpp Elle s inscrit en cohérence avec les travaux du SGMAP sur l identité numérique (France Connect) et l Etat plateforme

16 4 Présentation de la solution Vue simplifiée de la solution Fournisseur Saisie des factures Solution mutualisée Chorus Portail Pro Dépôt des factures XML et PDF 16 Opérateur de dématérialisation* Envoi/réception en EDI des factures UBL, UN/CEFACT, Suivi des factures Qualification Portail tiers Destinataires finaux API Archivage Génération du format pivot Envoi de l avancement de la facture Secteur public local y/c OPH gérés dans Hélios Etat Etablissement public Y/C OPH gérés hors hélios Envoi des factures et des PJ * Dans le cas de fournisseurs faisant appel à des services d un opérateur de dématérialisation

17 5 Les formats acceptés en entrée de CPP Une solution ouverte formats entrants de facture 17 Les travaux concernant les spécifications externes sont réalisés concernant les entreprises dans le cadre du Forum National de Facture Electronique (FNFE). A date, les formats syntaxiques retenus sont : Standard Universal Business Language - UBL Invoice, Cross Industry Invoice (United Nations Centre for Trade Facilitation and Electronic Business), le format PES_V2 Facture utilisé dans le secteur public local, les formats référencés par le CEN dans le cadre des travaux sur le modèle sémantique européen, un format PDF Mixte dont le modèle syntaxique des données est en cours de définition. Par ailleurs, le format PDF simple est supporté dans le cadre de la fonctionnalité de dépôt en mode portail. La possibilité de joindre des pièces jointes à la facture sera supportée.

18 6 La remontée des statuts liés au traitement des factures 18 Différents statuts de la facture seront communicables au fournisseur, en mode Portail ou EDI Statut Déposée En cours d acheminement vers le destinataire Mise à disposition du destinataire Rejetée Elément déclencheur du statut La facture a été déposée par le fournisseur (en mode EDI ou en mode Portail), les différents contrôles ont été réalisés. La facture est envoyée vers le destinataire final. Mode EDI : le destinataire final a reçu le flux contenant les données de la facture. Mode Portail : le destinataire est notifié par mail de la mise à disposition de la facture sur son espace. La facture est rejetée par le service destinataire de la facture (ex: erreur de destinataire, données de facturation erronées, etc.) Suspendue Le traitement de la facture peut être suspendu lorsqu une ou plusieurs pièces justificatives sont manquantes. Mise à disposition du comptable Le mandat/dp a été mis à disposition du service comptable pour traitement. Mise en paiement Le virement a été émis vers la Banque de France

19 7 Présentation des spécifications externes Prochaines étapes 19 Les spécifications externes ont été présentées aux éditeurs le 16 mars dernier. Une version des spécifications externes amendée des commentaires sera transmise début avril. Cette version comportera des compléments qui porteront notamment sur : Les modalités éventuelles d intégration de flux mixtes additionnels, Les objets et services disponibles en mode API, Les principes de qualification (flux et mode API). La version définitive des spécifications externes (comportant les spécifications d interface des API) sera publiée début juin.

20 En synthèse 20 Initialement mise en œuvre dans un cadre facultatif fondé sur le choix de l entreprise, la dématérialisation des factures s inscrit désormais dans une obligation progressive au sein du secteur public avec la mise à disposition d une plateforme partagée, comme de nombreux européens. Elle illustre une nouvelle démarche de mutualisation de système d information entre les acteurs du secteur public permettant d optimiser les gains, et faciliter la mise en oeuvre. Elle s inscrit en cohérence avec les travaux de la DISIC sur l Etat plateforme et la gestion d identité (France Connect) Les offices publics (à comptabilité publique ou non) sont concernés par l obligation dès le 1 er janvier 2017, et doivent anticiper les travaux nécessaires (SI, organisation & processus). Un atelier spécifique pourrait être organisée dans le cadre du congrès pour assurer une bonne communication auprès des OPH. Il est prévu de réaliser des pilotes dès la mi-2016 afin de s assurer de l effectivité de la solution (un office public de l habitat serait souhaitable).

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017 Dématérialisation des factures du Secteur Public la solution mutualisée CPP2017 Contexte de la facturation électronique 2017 De la loi à l ordonnance La loi habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de la solution mutualisée CPP2017 FOPH 8 juillet 2015 Le contexte de la mesure Un contexte réglementaire déjà favorable 2 Cadre commun de la

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

Dématérialisation des factures Chorus portail pro. Stéphane THEVENET. Chargé de mission après de la Directrice de l AIFE

Dématérialisation des factures Chorus portail pro. Stéphane THEVENET. Chargé de mission après de la Directrice de l AIFE 1 Dématérialisation des factures Chorus portail pro Stéphane THEVENET Chargé de mission après de la Directrice de l AIFE La dématérialisation des factures fournisseurs du secteur public : Une généralisation

Plus en détail

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique L'administration électronique à la DGFIP Gestion Publique L'administration électronique : Gestion publique La dématérialisation dans le secteur public local : Signature électronique Le portail Internet

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

La dématérialisation des factures des fournisseurs du secteur public

La dématérialisation des factures des fournisseurs du secteur public La dématérialisation des factures des fournisseurs du secteur public 1 er JANVIER 2017 Une échéance à préparer Une opportunité à saisir Sommaire 2 Contexte Présentation de la solution Anticiper l échéance

Plus en détail

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE)

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) La carte achat dans la sphère État Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) Sommaire Présentation de la fonctionnalité carte achat

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

SI de suivi des aides à la pierre

SI de suivi des aides à la pierre SI de suivi des aides à la pierre SPLS : suivi et programmation des logements sociaux Présentation générale de l outil Ministère de l égalité des territoires et du Logement l Qu est-ce que le portail SPLS,

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements...

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements... La solution infosoft de gestion des réglements et trésorerie prévisionnelle dédiée aux petites et moyennes entreprises Une offre 100 % intégrée à sage 100 Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne

La simplicité. d un service universel. CDC confiance électronique européenne La simplicité d un service universel CDC confiance électronique européenne FAST, une solution conçue pour vous FAST a été développée en étroite collaboration avec les collectivités et les administrations

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES Différence NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES LA DEMANDE DU MARCHE Différence Le nombre de factures dématérialisées va décupler ces prochaines années. Les dirigeants des secteurs publics

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation dans le secteur public local Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation : un plan d action en partenariat Charte nationale partenariale Cadre National d Acceptation

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1989 05 54/88 0030 Catégorie : B Dernière modification : 18/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Assistance en gestion

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Ces missions ou activités peuvent porter sur une partie des activités du service concerné ou sur sa totalité, par exemple :

REFERENTIEL DU CQPM. Ces missions ou activités peuvent porter sur une partie des activités du service concerné ou sur sa totalité, par exemple : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 14/02/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Assistance en gestion administrative I OBJECTIF

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Des échanges dématérialisés au service de la performance. www.ocpgroup.ma

Des échanges dématérialisés au service de la performance. www.ocpgroup.ma Des échanges dématérialisés au service de la performance P U R C H A S E www.ocpgroup.ma Dans le cadre du programme de ré-engineering et de dématérialisation des processus et des flux d informations, un

Plus en détail

OEAP. Plénière du 25 novembre 2014

OEAP. Plénière du 25 novembre 2014 OEAP Plénière du 25 novembre 2014 Depuis la dernière assemblée plénière de l OEAP, l Atelier PME a consacré ses travaux à l examen de questions d actualité très variées : I) la problématique des délais

Plus en détail

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN Déploiement du PES v2 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN La Société Créée en 1981 Société française, indépendante Un chiffre d affaires en croissance depuis sa création 4,6 millions d euros 47 personnes

Plus en détail

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables

Les factures fournisseurs électroniques. 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques 62 ème Congrès de l Ordre des Experts Comptables Les factures fournisseurs électroniques La dématérialisation des échanges des flux administratifs liés à l exploitation

Plus en détail

TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 -

TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 - SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 - Destinataires : Les correspondants Documentation déclarés. Paris, le 09 juillet 2009 Madame, Monsieur, Nous vous adressons, ci-joint, la note technique N 49. Elle a pour

Plus en détail

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation FORMATION Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation 1. Introduction 1.1. Objet du document Ce guide ne se substitue

Plus en détail

Base d argumentaire experts-comptables

Base d argumentaire experts-comptables Document interne à l Atelier Communication Version 1.0 Document validé Base d argumentaire experts-comptables Argumentaire THETIS experts_v1.0.doc Page 1 sur 8 12/09/03 Sommaire 1 Objet. 3 2 Qu est ce

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

L impact de l article 97 de la loi ALUR en matière de systèmes d information.

L impact de l article 97 de la loi ALUR en matière de systèmes d information. L impact de l article 97 de la loi en matière de systèmes d information. Mars 2014 www.territoires.gouv.fr Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages loi Sommaire pour les acteurs du LS 1.

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013 Préfecture de la Mayenne La dématérialisation pour faciliter les échanges comptables entre les collectivités locales et la DGFiP 1 Préambule: un cadre

Plus en détail

LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS

LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS LES TÉLÉPROCÉDURES DES PROFESSIONNELS Une solution simple, économique et sécurisée qui vous permet de : CONSULTER VOTRE COMPTE FISCAL TÉLÉDÉCLARER ET TÉLÉPAYER VOS PRINCIPAUX IMPÔTS TÉLÉTRANSMETTRE VOTRE

Plus en détail

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires

Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Accord local de dématérialisation des pièces justificatives dématérialisées et des documents budgétaires Cet accord local vaut adhésion des signataires aux dispositions de la convention cadre nationale

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS DE BASSE-NORMANDIE

CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS DE BASSE-NORMANDIE CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS PREAMBULE Hébergée par le portail www.crihan.fr et www.media-projets.fr, la plateforme des achats hospitaliers de Basse-Normandie est : - un

Plus en détail

Kit de communication à destination des fournisseurs du Ministère de l'intérieur 1

Kit de communication à destination des fournisseurs du Ministère de l'intérieur 1 Kit de communication à destination des fournisseurs du Ministère de l'intérieur 1 Consécutivement à la loi du 2 janvier 2014 habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises,

Plus en détail

Le recensement économique des achats publics au 1er janvier 2007

Le recensement économique des achats publics au 1er janvier 2007 Le recensement économique des achats publics au 1er janvier 2007 Les résultats de la concertation publique Michèle HOURT-SCHNEIDER Sous-directrice de la commande publique DAJ OEAP 1 Les réponses 95 réponses

Plus en détail

La facturation électronique dans les collectivités locales et les établissements publics locaux --- Se préparer dès maintenant à l'échéance du 1 er

La facturation électronique dans les collectivités locales et les établissements publics locaux --- Se préparer dès maintenant à l'échéance du 1 er La facturation électronique dans les collectivités locales et les établissements publics locaux --- Se préparer dès maintenant à l'échéance du 1 er janvier 2017 Sommaire de la présentation I Une échéance

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

La télétransmission des flux comptables en Trésorerie

La télétransmission des flux comptables en Trésorerie La télétransmission des flux comptables en Trésorerie Quimper Le 17 11 2015 Landerneau Le 19 11 2015 Dématérialisation -Monétique 1 Synthèse départementale de la dématérialisation des PJ 2 Les nouveautés

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013 Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI Juillet 2013 2 ÈME ÉDITION BAROMÈTRE EDITION SPÉCIALE PME/ETI 222 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs

Plus en détail

L opportunité de la Facturation Electronique. Mercredi 28 octobre 2015

L opportunité de la Facturation Electronique. Mercredi 28 octobre 2015 L opportunité de la Facturation Electronique Mercredi 28 octobre 2015 Rappel du programme 14h00-14h15 Ouverture par M. le Secrétaire d Etat au Budget Christian Eckert 2 14h15-14h40 Présentation de CPP

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

Le développement de l offre de services en ligne. Décembre 2010

Le développement de l offre de services en ligne. Décembre 2010 Le développement de l offre de services en ligne Décembre 2010 L administration électronique comme levier de la modernisation de l Etat L administration électronique fait désormais partie des leviers utilisés

Plus en détail

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts?

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos outils de gestion SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos performances Votre compétitivité BSS-IT Quoi? Quand? Impacts? Comment? Quoi? Le SEPA en chiffre: 33 pays concernés 55,5 milliards de transactions

Plus en détail

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé Qu est-ce que Dem Act? Pourquoi Dem Act? Dém Act est une application innovante destinée

Plus en détail

Le Réseau Professionnel des Enseignants

Le Réseau Professionnel des Enseignants Le Réseau Professionnel des Enseignants Objectifs des journées ESENESR des 20 et 21 mai Faciliter l opérationnalisation du projet pédagogique et numérique de chaque ESPÉ. amorcer le travail en réseau académie-espé.

Plus en détail

APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE MAITRES D OUVRAGE PUBLICS ET PRIVES POUR LA REALISATION D OPERATIONS DE CONSTRUCTIONS NEUVES EN MAQUETTE NUMERIQUE

APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE MAITRES D OUVRAGE PUBLICS ET PRIVES POUR LA REALISATION D OPERATIONS DE CONSTRUCTIONS NEUVES EN MAQUETTE NUMERIQUE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Plan Transition Numérique dans le Bâtiment APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE

Plus en détail

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités PREFET DU CHER Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités DOSSIER DE PRESSE Lundi 12 mars 2012 à 18h00 Préfecture du Cher SOMMAIRE 1 / Dépliant «Actes

Plus en détail

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Service Conseil et développement Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Mardi 6 octobre 2015 Salle Emeraude Rencontre 6 octobre 2015 Objectifs de cet atelier

Plus en détail

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE N 61 Ville de Genève Département des finances et du : Audit de légalité et de gestion de la rapport publié le 14 décembre 2012 La Cour a émis 11 recommandations, toutes acceptées spontanément par l audité.

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art avec WebOA

Gestion des ouvrages d art avec WebOA Gestion des ouvrages d art avec WebOA Notre solution de gestion des ouvrages d arts repose sur 2 outils : IMAOA destiné à l administrateur, WebOA destiné aux utilisateurs. Nous présentons ici l interface

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

Rapport d activité 2014

Rapport d activité 2014 Rapport d activité 2014 Édito Régine Diyani, Directrice de l AIFE Chorus a été conçu pour mettre en œuvre la Loi Organique relative aux Lois de Finances. Il a ainsi permis d introduire dans la gestion

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Baromètre Dématérialisation Finances

Baromètre Dématérialisation Finances Baromètre Dématérialisation Finances 2014 Edition Spéciale PME & ETI Baromètre dématérialisation finances 2014 - Édition PME & ETI Les sujets Principaux objectifs Processus prioritaires Processus les plus

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Colloque de la facturation électronique. 12 novembre 2014

Colloque de la facturation électronique. 12 novembre 2014 Colloque de la facturation électronique 12 novembre 2014 Rappel du programme 14h00-14h15 Ouverture par M. le Secrétaire d Etat au Budget Christian Eckert 2 14h15-14h45 Contexte européen Cyrille Sautereau,

Plus en détail

Dématérialisation PES V2

Dématérialisation PES V2 Dématérialisation PES V2 D E R N I È R E N O U V E L L E Bonjour, A compter du 01/01/2015, seul le protocole d échange PES V2 sera supporté par les trésoreries. Il remplacera les protocoles d échanges

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail

LOCAL TRUST SUB. Guide d utilisation Tiers

LOCAL TRUST SUB. Guide d utilisation Tiers LOCAL TRUST SUB Guide d utilisation Tiers Sommaire Principes de l application Guide d utilisation Tous droits réservés 2 Principes généraux L application inclut un module extranet de gestion des aides

Plus en détail

Dématérialisation d un document budgétaire

Dématérialisation d un document budgétaire Dématérialisation d un document budgétaire Pré requis techniques : - Avoir installé les dernières mises à jour du budget - Avoir installé TotEM (Dernière version disponible sur http://odm-budgetaire.org/

Plus en détail

Révision de la base de données révisée de la société civile

Révision de la base de données révisée de la société civile Révision de la base de données révisée de la société civile 1- Présentation Les partenaires de la société civile (Etat et PTF) éprouvent des difficultés notables à identifier, recenser, suivre et appuyer

Plus en détail

De nouvelles règles en matière de TVA applicables à partir du 1 er janvier 2013 pour simplifier la vie des entreprises

De nouvelles règles en matière de TVA applicables à partir du 1 er janvier 2013 pour simplifier la vie des entreprises Gilles BUIS Avocat à la Cour Toque B70 ACTUALITÉ JURIDIQUE DANS LE SECTEUR DE LA PUBLICITÉ, DE LA DISTRIBUTION ET DE L INTERNET Résumé : 5 février 2013 La Commission Européenne vient opportunément de rappeler

Plus en détail

2. Ayant une activité dans les secteurs de la haute technologie, du numérique ou des sciences de la vie;

2. Ayant une activité dans les secteurs de la haute technologie, du numérique ou des sciences de la vie; Dispositif d avance remboursable financé avec le concours du programme des Investissements d Avenir dans le cadre d un accompagnement du French Tech Hub Mode d emploi* En 2014, l Etat a décidé de soutenir

Plus en détail

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE 0 1 Objectifréno.fr Le projet «Objectifréno» du PETR du Pays Sud Toulousain est lauréat de l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) de l ADEME

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Etude relative au développement des missions E-administration et E- citoyenneté.

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Etude relative au développement des missions E-administration et E- citoyenneté. Cahier des Clauses Techniques Particulières Etude relative au développement des missions E-administration et E- citoyenneté. SOMMAIRE Article 1 Contexte p 3 Article 2 Objet du marché p 4 Article 3 Exigences

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT LA GESTION DE LA RELATION CLIENT 1 Présentation de Logial 2 Organigramme 3 La Gestion de la Relation Client 1 Présentation de Logial OPH créé en 1921, soumis à la comptabilité de commerce depuis sa transformation

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES DONNEES COMPTABLES. Objectif(s) : Présenter une synthèse sur les différentes solutions comptables. TABLE DES MATIERES

LE TRAITEMENT DES DONNEES COMPTABLES. Objectif(s) : Présenter une synthèse sur les différentes solutions comptables. TABLE DES MATIERES LE TRAITEMENT DES DONNEES COMPTABLES Objectif(s) : Présenter une synthèse sur les différentes solutions comptables. Pré-requis : Principes comptables. Modalités : Schéma d'organisation comptable. TABLE

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPX1413059R Intitulé du texte : Ordonnance relative au développement de la facturation électronique Ministère à l origine de la mesure : Ministère des

Plus en détail

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé :

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé : En résumé : Phase I : collecte des besoins I - Expression des besoins II - Étude de faisabilité III - Définition des priorités IV - Rédaction puis validation du cahier des charges Phase II : implémentation

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : EINC1422251A Intitulé du texte : Arrêté relatif aux modalités d exonération des frais liés au rejet de paiement d une facture d eau. Ministère à l origine

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DU TRÉSORIER Votre partenaire opérationnel Copyright Netilys Consulting, 2013. Tous droits réservés www.netilys.com La mission de Netilys Le trésorier a pour mission de garantir

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

Guide d utilisation et d exploitation Portail : net-entreprises.fr La fiche de paramétrage : Assureurs et leurs Délégataires de Gestion

Guide d utilisation et d exploitation Portail : net-entreprises.fr La fiche de paramétrage : Assureurs et leurs Délégataires de Gestion Guide d utilisation et d exploitation Portail : net-entreprises.fr La fiche de paramétrage : Assureurs et leurs Délégataires de Gestion Nouveauté 2013! Votre DADS-U comporte des données à destination des

Plus en détail

LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr. Agence Régionale desanté

LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr. Agence Régionale desanté LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr Agence Régionale desanté Le portail ARS en trois points 1 Un site national et 26 sites régionaux Le portail regroupe un site Internet / national

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

L Autorité poursuit sa démarche d amélioration du fonctionnement du marché des SVA

L Autorité poursuit sa démarche d amélioration du fonctionnement du marché des SVA L Autorité soumet à consultation la proposition de modification des obligations de France Télécom sur le marché de gros du départ d appel. Cette adaptation de la régulation applicable à la seule société

Plus en détail

ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ

ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ 1ère Conférence annuelle APECA ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ Lien NGUYEN-DINH LOUVRE HOTELS ( Concorde, Kyriad, Campanile et Première Classe ) Lien NGUYEN-DINH Biographie, rôles

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

POLITIQUE D ACHATS DE L EPS Roger PREVOT

POLITIQUE D ACHATS DE L EPS Roger PREVOT Rédigé par : C. DENIS Validé par : G. DJAGUIDI Date : 19 03 14 Mise à jour : VALIDATION G. Développement Durable : 25 03 14 COPIL Qualité : 28 03 14 Réf : L 11 Version : 1 Modifications apportées : V2

Plus en détail