Fiche d opération de qualité environnementale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche d opération de qualité environnementale"

Transcription

1 Fiche d opération de qualité environnementale Maiison à ossature boiis à rempliissage de terre cuiite C est à Savy Berlette dans le Pas de Calais qu est née cette maison individuelle. Nous ne sommes pas dans une construction de type conventionnel quant au choix des matériaux, ni dans l habitat écologique présenté dans les revues spécialisées. Nous sommes dans une réalisation intermédiaire qui associe les matériaux de type industriel et la maîtrise de l énergie. Cette maison est le fruit d une collaboration entre monsieur GALLEE, maître d ouvrage et Dominique PILLOT, bureau d étude et artisan (Architecture Recherche Construction). Ils ont su faire évoluer cette construction en associant souhaits et contraintes dans le projet. On découvre donc une maison qui dépasse les exigences de la réglementation thermique 2005 ; elle montre ainsi que des professionnels sont capables de mettre en œuvre techniques et matériaux propices au confort et aux économies d énergies. Concernant l origine du projet, monsieur GALLEE est amené de par sa profession, à intervenir sur les questions d assainissement, de nature des sols voir de traitement des sols avec différentes expériences européennes. Il a donc eu un regard d expert quant à l implantation de sa maison, liée à un fort dénivelé. Etant donné cette contrainte, il a choisi le bois en système constructif. 1

2 De plus, il n était plus question de poser de la laine minérale ou d utiliser du fioul ou du gaz en énergie. Et enfin, monsieur GALLEE souhaite relever un défi dans cette maison économe ; celui de montrer l accessibilité au plus grand nombre d une maison aux techniques simples et au faible coup de fonctionnement. Voyons ce qu il en est. L a construction occupe une surface de 145m2 habitable en plein pied. Elle prend la forme d un croissant avec une face dominante au sud. Les pièces sont au nombre de 6. Un car-port à ossature bois constitue l extrémité Est. Afin de permettre d avoir une vue sur les champs avoisinants, il a fallu évacuer =/- 180 m3 (terrassement) Bioclimatique 3 C de plus au sud, c est l indicateur permettant d identifier les apports en énergie solaire. Cuisine, salle à manger et salon sont situés de ce côté. Aucune séparation ne formalise les espaces. Les surfaces vitrées occupent plus de 45% de la façade sud et une moyenne de 35% sur l ensemble des façades arrière. 2

3 Afin d éviter les surchauffes, deux techniques sont employées. La première concerne l utilisation de stores extérieurs qui se rétractent en cas de vents forts par le biais d un anémomètre. La seconde intègre des stores dans les fenêtres d aluminium (marque Kline). Les écarts de température sont limités par l utilisation de briques terre cuite Porotherm de 20 cm (R :0,66) mais aussi par l isolant ouate de cellulose. En effet, celle-ci possède une densité propice au maintien de la température intérieure à partir d une capacité de déphasage oscillant entre 10 et 12 heures selon son épaisseur. A l extérieur, le dallage est en bois afin d éviter la réflexion en été. Un pare vent est prévu face au vent dominant de sud-ouest. Aucun masque ne vient recouvrir la façade. La maîtrise de l énergie Tout d abord, le double vitrage avec argon possède un U de 1.3 Le bâti est en aluminium avec ruptures de pont thermique. 3

4 L isolation au sol : une chape liquide recouvre le circuit de chauffage ainsi qu une épaisseur de 10 cm de polystyrène. Concernant le mur, sa composition est la suivante : - plaque de gypse et cellulose (Fermacell) - vide d air et passage des gaines techniques - freine vapeur - ouate de cellulose en 12 cm (Homatherm) - brique alvéolée Porotherm de 20 cm - enduit extérieur Ce mur composite possède une résistance thermique (R) de 3,55. Pour ce qui est de la toiture, la ouate de cellulose d une épaisseur de 24 cm est entouré de Fermacell, freine vapeur en intérieur et pare pluie respirant sous tuiles. Le R est de 6,62. L ensemble des ponts thermiques est traité par introduction de polystyrène entre les éléments constructifs. Les stores intégrés aux fenêtres ont permis d éviter les déperditions thermiques dues aux volets roulants. 4

5 Le mode de chauffage Monsieur GALLEE a très rapidement rejeté le fioul et le gaz comme choix énergétique. Il a été séduit par une géothermie horizontale de marque Climasol dont le coefficient de performance est de 3.8 ( groupe Wavrin ) Description : - la pompe à chaleur GMG2 Réversible puissance de 9 KW - la zone de captage : 320 m² - la dalle de plancher : 145 m² La domotique vient compléter cette technique par la mise de deux thermostats ; l un du côté pièce de vie (21 C) et l autre du côté des pièces tampons (19 C). Energies renouvelables Deux panneaux solaires thermiques de marque ESE (25.ans d expérience.) alimentent jusqu à 65 % des besoins d eau chaude. Sa superficie est de 5.4m2. Des panneaux photovoltaïques d une superficie de 25m2 seront installés dans un second temps. L objectif est d en revendre la production à EDF. Maîtrise des ressources L eau de pluie est aussi prise en compte. Tout d abord, deux cuves en béton de litres chacune alimentent les toilettes, l arrosage extérieur ainsi que le nettoyage des véhicules. 5

6 A moyen terme, le système sera amélioré à l ensemble des éléments sanitaires de l habitat. Confort et santé Tout d abord, la présence des vitrages au sud permet d obtenir une «pièce commune» lumineuse. L utilisation d une brique alvéolée et de la ouate de cellulose permettra de maintenir une température constante. Il en est de même pour le plancher chauffant à basse température. Autre confort lié à la qualité de l air comme à la question acoustique, la hotte aspirante de marque Novy et fabriquée à Halluin, est d une qualité remarquable. En effet, son groupe d aspiration est placé dans le grenier, évitant de devoir choisir entre qualité de l air et confort acoustique. A moyen terme, des peintures qualifiées «d écologiques» viendront apporter un plus à la qualité de l air intérieur. Les professionnels BUREAU D ETUDE A.R.C. Conception & suivi de travaux Maçonnerie Porotherm Charpente Couverture Menuiseries Extérieures Plâtrerie & Isolation Ecologique.Terrasse Bois - Stores Extérieurs. Récupération eaux de pluie assainissement Géothermie - Chauffe eau Solaire + Cuisine Equipée -Aspiration Centralisée ARCHITECTURE RECHERCHE CONSTRUCTION 29 rue Lumière ARRAS Tél M. Pillot M.R.H 18 rue Foch Biache St Vaast tel: COQUART Sa 16 rue Norbert Bacquet Beauvoir Wavans tel : LC Construction ZI Rue Jean Monet Vitry en Artois Tel : Pillot Habitat 29 rue Lumière ARRAS Tél EKONERGIE + CUISIBEL 29 rue Lumière ARRAS tel

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~

Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~ Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~ Cd2e/Réseau Ecoconstruction Nord-Pas-de-Calais www.cd2e.com 1/7 La maison de Leffrinckoucke

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

Maisons modèles Catalogue 2015

Maisons modèles Catalogue 2015 Créateur et constructeur de maisons ossature bois Depuis plus de 18 ans Le bois, la plus noble manière de marier votre créativité au respect de l environnement. Notre société bénéficie de plus de 18 ans

Plus en détail

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE L ATELIER DE LA GRANGE EN QUELQUES MOTS L Atelier de la Grange est une équipe de 12 personnes, implantée en zone rurale, à Daverdisse,

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA MAISON

CONSTRUCTION DE LA MAISON CONSTRUCTION DE LA MAISON Mode de construction Le bois est un puissant isolant thermique et phonique, il stocke aussi et en grande quantité le CO2. De plus, le bois est le seul matériau de construction

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

REPORTAGE. Architecture BOIS N 58

REPORTAGE. Architecture BOIS N 58 REPORTAGE 56 REPORTAGE 57 Tout pour plaire Sur les hauteurs de Grenoble, la construction bois s offre de belles vitrines. À Saint-Jean-de-Moirans, l architecture du siège mondial des skis Rossignol est

Plus en détail

GIE UNEO-HABITAT. Groupement de commandes pour un prévisionnel de construction de 2500 logements individuels Basse Consommation et H et E

GIE UNEO-HABITAT. Groupement de commandes pour un prévisionnel de construction de 2500 logements individuels Basse Consommation et H et E GIE UNEO-HABITAT Groupement de commandes pour un prévisionnel de construction de 2500 logements individuels Basse Consommation et H et E Sommaire 1. Le groupement de commandes La méthode Les lots 2. Les

Plus en détail

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE LES FICHES D INFORMATION pour les consommateurs d énergies de la Loire ÉCONOMISER SON ÉNERGIE 5 UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE RÉNOVER OU CONSTRUIRE PERFORMANT L énergie est de plus en plus chère et la

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE Notre patrimoine a de l avenir Carnet de santé de ma maison! Sommaire Identifiez votre projet!... 2-3 Ma santé... les points clefs de mon logement... 8-9 Je construis

Plus en détail

Maison «La Source» à CHABEUIL (26)

Maison «La Source» à CHABEUIL (26) Maison «La Source» à CHABEUIL (26) Une maison d accueil, écologique. Christine et Nicolas MOLLE tel : 04 75 60 97 53 La Source, Combelle Route de Barcelonne 26120 CHABEUIL SOMMAIRE Le Contexte Le Projet

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux Les Besoins Gestion des Apports Solaires Les Systèmes La Synthèse Site Climat & Ressources Ventilation QAI Typologie Bâtiment & les usages Isolation Thermique

Plus en détail

L implication des coopératives dans la construction durable

L implication des coopératives dans la construction durable L implication des coopératives dans la construction durable 9 opérations Les enseignements Innovation et expérimentation préparation pour la RT 2012 et avance sur la concurrence surcout compris entre

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique Inertie d un matériau et d une paroi Les deux propriétés d un matériau qui interviennent dans la caractérisation de l inertie sont : - la masse volumique en kg/m 3, - la chaleur spécifique en J/(kg.K)

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité)

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques ou simplement panneaux solaires, convertissent la lumière en électricité.

Plus en détail

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur.

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Une maison bio climatique L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Analyse de l environnement de la maison

Plus en détail

ECOLE PASSIVE A BRUXELLES

ECOLE PASSIVE A BRUXELLES ECOLE PASSIVE A BRUXELLES Institut Marie Immaculée Montjoie - Anderlecht TRAIT architects sa F r a n k N o r r e n b e r g & P i e r r e S o m e r s T : + 32 ( 0 ) 2 5 3 7 21 31 www. t r a i t - a r c

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Construction d'une maison en Ossature Bois 14 avenue de Montfermeil 14810 Merville Franceville

Construction d'une maison en Ossature Bois 14 avenue de Montfermeil 14810 Merville Franceville LISTE DES PLANS N 00 01 02 03 04 05A 05B 05C 06 07 08 PERMIS DE CONSTRUIRE PLAN DE SITUATION PLAN DE MASSE COUPE SUR LE TERRAIN NOTICE ARCHITECTURALE PLAN DU RDC FACADES TOITURE INSERTION ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Bioclimatisme Texte et photos : Hervé et Florence Doaré. Maison bioclimatique passive

Bioclimatisme Texte et photos : Hervé et Florence Doaré. Maison bioclimatique passive Texte et photos : Hervé et Florence Doaré Maison bioclimatique passive Tout le monde a entendu parler des maisons «passives» en Allemagne et en Autriche c est-à-dire de celles qui consomment très peu d

Plus en détail

Terre et Soleil : le Bioclimatisme

Terre et Soleil : le Bioclimatisme Maison Charmeau Cahier Bioclimatisme page 1 /7 Terre et Soleil : le Bioclimatisme La conception bioclimatique de l habitat : Concevoir des bâtiments adaptés au climat local, en utilisant, avec bon sens,

Plus en détail

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE 1 OBJET L objet du présent document est l analyse et l optimisation de la thermique d'hiver d un projet de construction de maison individuelle à ossature

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET 1 - SITUATION Le projet est situé en périphérie de la commune de Villeurbanne, 12 rue Jules Guesde. Il s agit d une réhabilitation d une maison de l après guerre.

Plus en détail

COMPTE RENDU. Visite organisée par Hélianthe: maison rénovée. à Belley. Samedi 5 avril 2014

COMPTE RENDU. Visite organisée par Hélianthe: maison rénovée. à Belley. Samedi 5 avril 2014 COMPTE RENDU Visite organisée par Hélianthe: maison rénovée à Belley Samedi 5 avril 2014 Avril 2014 Visite organisée par Hélianthe d une maison rénovée rue Saint Martin, 01300 Belley Hélianthe assure le

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique

Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique -- Projet de rénovation d une salle polyvalente -- Commune de St Médard-Sur-Ille -- (35) -- Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique Rapport d étude Mars 2009 Version 2 p.1/22 PREAMBULE La

Plus en détail

Construction d une maison individuelle. Le Clos de Coat Carric. 22310 Plestin les grèves. Maitres d ouvrage : Marie Kaminski et Thierry HAMON

Construction d une maison individuelle. Le Clos de Coat Carric. 22310 Plestin les grèves. Maitres d ouvrage : Marie Kaminski et Thierry HAMON Construction d une maison individuelle Le Clos de Coat Carric 22310 Plestin les grèves Maitres d ouvrage : Marie Kaminski et Thierry HAMON Introduction : Le projet «Ty Wakan» est un projet développé par

Plus en détail

A vendre Villa mitoyenne à Ependes

A vendre Villa mitoyenne à Ependes A vendre Villa mitoyenne à Ependes Surfaces habitables du sous-sol : Surface brute est de 240 m2 Hall de distribution Local technique Disponible Jeux Cave 12.90 m2 10.65 m2 40.75 m2 12.10 m2 Surface brute

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT C DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT SOMMAIRE I. DESCRIPTIF SOMMAIRE DE LA MAISON... 3 II. COUT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON BBC... 5 III. AVANTAGE FISCAL POUR LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Entreprise : Metiista. Chantier : Isla-Verde 2013

Entreprise : Metiista. Chantier : Isla-Verde 2013 Isolation, Plâtrerie, Peinture, Eco-Rénovation Vaugneray, Le 15 juin 2015 Objet : Trophées du patrimoine Entreprise : Metiista Chantier : Isla-Verde 2013 Fiche signalétique de l entreprise Raison sociale

Plus en détail

La conception du logement

La conception du logement La conception du logement L habitat est le premier poste d utilisation d énergie des ménages, à égalité avec les transports. Le niveaux de consommation par usage direct (chauffage, eau chaude, électricité

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

A B C a g e n c e. b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000. Chaussée de Willemeau N 50, B-7500 TOURNAI.

A B C a g e n c e. b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000. Chaussée de Willemeau N 50, B-7500 TOURNAI. A B C a g e n c e b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000 Chaussée de Willemeau N 50, Description résumée du bien Type : Maison Statut : A vendre Entité : Tournai Localité : Tournai Prix

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Bâtiment isolé thermiquement Bâtiment étanche à l air La chaleur est conservée Bâtiment avec ventilation efficace Objectif

Plus en détail

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation :

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Les questions et informations suivantes vous permettronw de répondre à ces questions : - Quels

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS 7. SURCHAUFFE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS R BSE Procédure... 7.1 R Critère de surchauffe à partir du 1 er janvier 2014... 7.2 BSE Refroidissement - BSE... 7.3 Prévention... 7.4 Orientation et

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina 1 I. Objet de l étude L étude consiste en la réalisation

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

90 logements collectifs

90 logements collectifs 90 logements collectifs Belley Prés de Sonod Maître d ouvrage: Dynacité Architecte: Mégard Architectes Une organisation à faible impact environnemental Voirie minimisée faible largeur et dessertes par

Plus en détail

EVOLIA 2/90 Classique

EVOLIA 2/90 Classique Maison individuelle en ossature bois EVOLIA 2/90 Classique «Descriptif sommaire des prestations» Maison de type «RT 2012 Sup» Surface habitable : 88,6m2 Surface utile : 98,73 m2 * Document non contractuel

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire Castel Clara L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité Notice Descriptive Sommaire 1.Caractéristiques générales des maisons Murs de façade composés de l extérieur vers l intérieur d un mur en

Plus en détail

Concevoir un bâtiment performant simple à l usage

Concevoir un bâtiment performant simple à l usage Séminaire Bâtiment Durable : Concevoir un bâtiment performant simple à l usage 06 février 2015 Bruxelles Environnement UN BÂTIMENT SIMPLE ET PERFORMANT Construction d écoles au standard passivhaus à Bruxelles

Plus en détail

BRUXELLES. Lieu : Schaerbeek Typologie : Maison urbaine mitoyenne. MaîtreS D ouvrage : Ann De Nys et Stéphane Filleul

BRUXELLES. Lieu : Schaerbeek Typologie : Maison urbaine mitoyenne. MaîtreS D ouvrage : Ann De Nys et Stéphane Filleul Maison MITOYENNE BRUXELLES Lieu : Schaerbeek Typologie : Maison urbaine mitoyenne DATE DE CONSTRUCTION : 1888 DATE DE RENOVATION : 2008 -... Surface chauffee : 239 m² BESOIN DE CHAUFFAGE : 32 kwh/m².an

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice Descriptive Sommaire NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Appartements 5 pièces duplex Image non contractuelle BELIN PROMOTION 18/07/2014 1/7 GROS ŒUVRE LE BÂTIMENT Les fondations seront exécutées par des

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

1 La conception bioclimatique

1 La conception bioclimatique Nos performances écologiques 1 La conception bioclimatique Une maison ioclimatique est intelligemment implantée bien orientées Objectif : utiliser passivement l énergie solaire pour bénéficier d apports

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résidence VILLA MARINE / ARES (*)Hors préconisations d améliorations techniques et qualitatives recommandées par les bureaux d étude

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Immeuble Type d activités: Bureaux Année de construction : < 1949 Surface utile : 417,06 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif Le Hameau des Neiges Descriptif général Dumas SA Juin 2010 Descriptif général Conception du projet Chalet à l authenticité suisse construit au cœur des Alpes. Bois vieilli et toit de pierres naturelles,

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

ARL MANUALIS Tél. : +33 685 97 69 88 2bis, rue du Théâtre Fax. +33 450 76 15 18 74500 Evian les Bains www.manualis.eu

ARL MANUALIS Tél. : +33 685 97 69 88 2bis, rue du Théâtre Fax. +33 450 76 15 18 74500 Evian les Bains www.manualis.eu Les Mosses COMBINEZ SKI ALPIN POUR FAMILLE, SKI DE FONDS, RAQUETTES, RANDONNEES ET VTT DANS UN CADRE ENCHANTEUR Le village des Mosses est situé à 19 km au nord-est de la commune d Aigle, dans le canton

Plus en détail

4) TERRASSES Ossature béton coulé sur place. L acrotère revêtu de pierres naturelles et de briques, similaires aux façades.

4) TERRASSES Ossature béton coulé sur place. L acrotère revêtu de pierres naturelles et de briques, similaires aux façades. GROS-OEUVRE FERME 1) FONDATIONS Fondation sur semelles en béton armé Dalles, voiles mitoyens et murs extérieurs des sous-sols en béton armé (jusqu à hauteur du rez-de-chaussée) Aux étages, dalles en béton

Plus en détail

RÉFÉRENCES TECHNIQUES

RÉFÉRENCES TECHNIQUES RÉFÉRENCES TECHNIQUES Be THERMIQUE fait partie de la Coopérative d Activités et d Emploi(CAE) Alter-Bâtir Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP) - SARL à capital variable 11, rue de l Escaut

Plus en détail

Page 1/6 Les quantités d énergie sont évaluées sur la base de consommations estimées (consommation conventionnelle).

Page 1/6 Les quantités d énergie sont évaluées sur la base de consommations estimées (consommation conventionnelle). DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE logement (6.1) Directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments. Directive 98/34/CE

Plus en détail

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015 L ECO PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO et C.I.T.E 2015 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général des

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN DESCRIPTIF TECHNIQUE HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 1/5 La construction sera conforme à toutes les réglementations liées aux bâtiments

Plus en détail

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire Page 1/6 Des constructions neuves exemplaires Le palmarès des trophées Habitat Bleu Ciel d'edf vient d'être dévoilé. Pour la deuxième année consécutive, une quinzaine de constructeurs de maisons EDF Bleu

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail