Le Case management formation professionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Case management formation professionnelle"

Transcription

1 Le Case management formation professionnelle Jean-Pascal Lüthi Chef de la Division formation professionnelle initiale et supérieure Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Echanges d expériences CMFP, novembre 2013, Lucerne

2 Contenu 1. Chiffres-clés en guise d introduction 2. Défi et objectifs en Concept du Case management formation professionnelle 4. Mise en œuvre et financement 5. Défis pour l avenir 2

3 Taux de chômage (des jeunes) 25 à 64 ans 15 à 24 ans Pays-Bas Suisse Japon Autriche Allemagne Norvège Corée Mexique Australie Israel Canada Danemark Islande Russie Slovénie Moyenne OCDE Luxembourg Nouvelle-Zélande USA Chili République tchèque Turquie Belgique Finlande Grande-Bretagne Estonie France Suède Pologne Hongrie Italie Portugal Irlande Slovaquie Grèce Espagne Source: OCDE / 15 avril 2013

4 Le défi: Intégrer un maximum de jeunes dans une formation postobligatoire Pas tous les jeunes réussissent à intégrer et/ou à terminer une formation du degré secondaire II ou à entrer dans la vie active de manière durable malgré les systèmes de soutien en place Quote-part de diplômes au degré secondaire II Formation professionnelle Formation de culture générale 68.3% 66.2% 64.9% 64.9% 64.6% 64.5% 65.0% 68.7% 70.2% 22.5% 22.1% 21.7% 22.2% 23.2% 23.0% 23.4% 23.0% 23.5% Sans diplôme 9.2% 11.7% 13.4% 13.0% 12.2% 12.4% 11.7% 8.3% 6.3% Source: La formation professionnelle en Suisse: faits et données chiffrées,

5 Le défi: Un groupe de jeunes ayant des problèmes multiples Souvent parcours à travers des offres de soutien ou transitoires multiples et répétées, effet «de porte tournante» Ruptures de contrats d apprentissage, abandon de mesures de soutien etc. Risque de chômage élevé Public divers, mais toujours caractérisé par des problèmes multiples Les systèmes de soutien conventionnels ne suffisent pas 5

6 Lancement du CM FP en automne 2006 Les partenaires de la formation professionnelle ont pris deux décisions: 1. Mettre en place un case management dans la formation professionnelle au niveau des systèmes de soutien des cantons 2. Renforcer la collaboration interinstitutionnelle à l échelon fédéral 6

7 Les objectifs sociopolitiques Augmenter le taux de jeunes de 25 ans diplômés du degré secondaire II de 90% à 95% d ici 2020 Réduire à long terme le nombre de jeunes chômeurs et de jeunes bénéficiant de l aide sociale Repérer à temps les difficultés scolaires et sociales Identifier et recenser systématiquement les jeunes se retrouvant sans solution pour leur formation et les aider à se prendre en main 7

8 Le groupe cible défini à l époque Les jeunes qui ne parviennent pas à intégrer une formation du degré secondaire II ou à entrer dans la vie active de manière durable. Les jeunes qui sont en grande difficulté scolaire, qui rencontrent de multiples problèmes et qui sont souvent démotivés. Mais: tous les jeunes qui ont des problèmes ne sont pas pour autant des jeunes à risque! D'après plusieurs études, environ 2000 à 2500 jeunes (3 à 5 %) terminant leur scolarité obligatoire seraient concernés chaque année en Suisse. 8

9 Le concept Case management formation professionnelle (1) Le Case Management est une procédure systématique et dynamique de soutien, de coordination et de coopération impliquant régulièrement plusieurs partenaires essayant de surmonter les frontières entre institutions et professions. 9

10 Le concept Case management formation professionnelle (2) Il s agit d un procédure ciblée, coordonnée pendant une certaine période par un acteur prenant la responsabilité pour un client pour atteindre des résultats définis de manière efficace et effective en fonctions des besoins et en respectant l autonomie et le potentiel du client. 10

11 Une mise en œuvre à trois niveaux (perspective nationale) Niveau politico-normatif Légitimation Planification sociopolitique Intégration Niveau stratégique Pilotage Stratégie Cantons Niveau spécialisé Responsabilité pour les clients (dans leurs systèmes) 11

12 L organisation entre les partenaires de la formation professionnelle Confédération + cantons: définition des principes de mise en œuvre Confédération: financement initial Cantons: mise en œuvre Confédération + CSFP: projets de soutien 12

13 Mise en œuvre dans les cantons: Etat des lieux A ce jour: 24 cantons (sur 26) ont mis en œuvre un CMFP, tous en phase de consolidation ( ) 1 canton en phase de développement Des concepts de mise en œuvre différents, mais correspondant aux besoins des cantons Des coopérations entre les acteurs de plus en plus acceptées et rodées Une coordination bienvenue dans un champ complexe Le système se met bien en place! 13

14 Pluralité des formes dans la mise en œuvre Modèle 1: - Gestion centralisée des cas - Travail de coopération pour les problématiques multiples - Gestion des cas standardisée sur une longue période Modèle 2: - Gestion des cas par plusieurs acteurs - Coopération entre les acteurs via une plateforme d échanges - Assurée par un groupe de coordination 14

15 Mise en œuvre dans les cantons: Evolution du nombre de jeunes annoncés sans décision pas admis admis mars 2013 Données issues de CM-ONLINE, 21 cantons 15

16 Mise en œuvre dans les cantons: Clôture des cas Cas clos: environ 60% 13% 33% Atteinte de l'objectif Interruption prématurée Autre 54% Données issues de CM-ONLINE, 21 cantons 16

17 Mise en œuvre dans les cantons: Qui sont ces jeunes? 30% Age des jeunes lors de l'annonce Occupation lors de l'annonce Pas en formation 32% 25% Degré secondaire I 27% 20% Rupture d'apprentissage 16% 15% Degré secondaire II 15% 10% 5% Offre transitoire 8% 0% 14 Ans 15 Ans 16 Ans 17 Ans 18 Ans 19 Ans >= 20 Ans Autre 3% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Données issues de CM-ONLINE, 21 cantons 17

18 Mise en œuvre dans les cantons: Facteurs critiques pour le succès selon la 1 ère évaluation nationale Le CM FP est organisé sous forme d une unité spécialisée est situé assez haut dans l hiérarchie cantonale est prévu comme instance de pilotage et a la capacité d influencer son environnement gère les cas (gestion par un seul acteur) tient compte des principes de mise en œuvre atteint une grandeur critique du point de vue du personnel profite d équipes interdisciplinaires disposant d expérience 18

19 Financement Phase de lancement : 20 millions CHF Phase de consolidation : 15.5 millions CHF Financement dégressif par la Confédération Augmentation de la part cantonale proportionnelle au désengagement de la Confédération Après 2015: - fin du financement par la Confédération - Réponse du CF à l interpellation Fetz ( ) «la Confédération n est pas disposée à inscrire le financement du CMFP dans la législation par le biais des forfaits définis à l article 53 LFPr.» 19

20 Les défis pour l avenir (1) Ancrage politique et institutionnel à long terme au niveau des cantons, transfert de la responsabilité pour le développement et la coordination aux cantons Financement dégressif de la Confédération: augmentation des part cantonales, inscriptions aux budgets cantonaux réguliers 20

21 Les défis pour l avenir (2) Evaluer et mesurer à moyen et long terme les effets nets au niveau national du système CM FP (Evaluation nationale ) Garantir la protection des données des jeunes Projet CII: Etat des lieux relatif à la transition I 21

22 Leçons Le CMFP est efficace si la structure est bien ancrée et connue des institutions partenaires. La communication claire du rôle et la fonction du CMFP est importante. L efficacité d une telle mesure doit être mesurable ( future évaluation). Le besoin de coordination (entre les cantons et à l intérieur de ceux-ci parmi les institutions) est grand, mais cela vaut la peine. Certains jeunes en difficulté ont en effet un besoin accru d aide et d accompagnement Importance de la maxime : «Formation avant emploi» 22

23 Merci pour votre attention! 23

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement 2 CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement Qui sommes-nous? Le CERI est reconnu pour être le pionnier de la recherche en éducation, ouvrant de nouveaux domaines d exploration

Plus en détail

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES 2 RECOMMANDATION DU CONSEIL RELATIVE À UN ACCÈS ÉLARGI ET UNE EXPLOITATION PLUS EFFICACE CONCERNANT LES INFORMATIONS DU ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L OCDE est un forum unique

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Actualité & tendances n 16 Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices 20 octobre 2014 1 CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Sommaire 1. Actualité

Plus en détail

Disparités économiques régionales

Disparités économiques régionales Extrait de : Panorama des régions de l'ocde 2011 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/reg_glance-2011-fr Disparités économiques régionales Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I)

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) Summary in English Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves : Performance des élèves en compréhension de l'écrit, en mathématiques

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle

APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle 24 novembre 2015 Niagara Falls (Ontario) 1 Objectifs de l exposé d aujourd hui Présenter des renseignements généraux sur

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Administration électronique

Administration électronique Comité 24 Administration électronique I Depuis sa création en 1945, une des principales priorités de l ONU a été de «réaliser la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d ordre

Plus en détail

Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue :

Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue : Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue : Bon courage! Exercice n 1 (.... / 4 points) : Maths et sécurité routière : Analyse

Plus en détail

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat.

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat. Partagez votre expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES Europass mobilité Supplément au certificat Supplément au diplôme EUROPASS de quoi s agit-il? Cadre

Plus en détail

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3 HBL15 Si vous travaillez en Irlande du Nord : l allocation logement Fiche-conseil à l usage des travailleurs immigrés, éditée par l Office du logement (Housing Executive) Cette fiche vous expliquera quelles

Plus en détail

Séjours linguistiques de courte durée

Séjours linguistiques de courte durée Séjours linguistiques de courte durée On entend par séjour linguistique de courte durée tout séjour à l étranger, d une durée allant généralement de 1 à 4 semaines, mais pouvant aller dans certains cas

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version)

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version) Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Départs en retraite normale,

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Tendances en matière de

Plus en détail

La prise en charge de vos soins à l étranger

La prise en charge de vos soins à l étranger Artisans, commerçants, professions libérales La prise en charge de vos soins à l étranger Édition 2016 ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES LA PRISE EN CHARGE DE VOS SOINS À L ÉTRANGER 3 Vous êtes

Plus en détail

Le portefeuille international d'éditeurs diffusant l'inread

Le portefeuille international d'éditeurs diffusant l'inread Le portefeuille international d'éditeurs diffusant l'inread Les problèmes que l inread résout LE MANQUE D INVENTAIRE VIDEOS PREMIUM inread place la publicité vidéo au cœur du contenu éditorial ce qui permet

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Développement de campus universitaires d'excellence internationale en Espagne

Développement de campus universitaires d'excellence internationale en Espagne Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : Rubiralta, M. et L. Delgado (2010), «Développement de campus universitaires d'excellence internationale en Espagne», CELE Échanges, Centre

Plus en détail

La gestion des incidents graves en Australie

La gestion des incidents graves en Australie ISSN 1609-7548 La gestion des incidents graves en Australie PEB Échanges 2007/4 OCDE 2007 La gestion des incidents graves en Australie Par Ike Ellis et Sara Thorley-Smith, Département de l éducation et

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015 CONSOMMATION MONDIALE D OLIVES DE TABLE La consommation mondiale d olives de table a été multipliée par 2,7 au cours des 25 dernières années, augmentant de 169,4 % durant la période 1990/91-2014/15. Dans

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 144 145 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi n 90-1259 du 31 décembre 1990 organisant la fusion des anciennes professions d avocat et de conseil juridique ainsi

Plus en détail

Fonds social européen Investir dans les ressources humaines

Fonds social européen Investir dans les ressources humaines Fonds social européen Investir dans les ressources humaines Commission européenne Cette publication est disponible dans toutes les langues officielles de l Union européenne (UE). Ni la Commission européenne

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation?

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? Indicateur Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? En moyenne, dans les pays de l OCDE, 83 % du financement des établissements d enseignement proviennent directement

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres C A N A D A (Etat au 1 er janvier 2014) Index Aperçu des effets de la convention contre les doubles impositions 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous ch. IV) 5 Formule 196 " NR 7 - R Aperçu

Plus en détail

e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé

e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé Formation Table des matières Concept d équilibre travail - vie de famille Initiative d entreprise (familialement responsable) efr Chiffres sur l équilibre travail - vie de famille Flexibilité des horaires..

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations internationales et de la coordination de la Cnav I SEPTEMBRE/OCTOBRE 200 I Les trimestres pour enfants Auparavant

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

9/10/12. Montréal, 19. trafic grâce à la RÉSUMÉ. ATFM et de. coopération PERFORMANCE 1.1 1.2. dans le. un rôle clé

9/10/12. Montréal, 19. trafic grâce à la RÉSUMÉ. ATFM et de. coopération PERFORMANCE 1.1 1.2. dans le. un rôle clé Organisation de l aviation civile internationale AN-Conf/12-WP/50 9/10/12 NOTE DE TRAVAIL DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point 4: Capacité et efficacité optimales

Plus en détail

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Note de synthèse Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Mai 2015 Direction de l'emploi, du Travail et des Affaires sociales Le nouveau rapport phare de

Plus en détail

Interprétariat communautaire dans le Case management «formation professionnelle»

Interprétariat communautaire dans le Case management «formation professionnelle» Schweizerische Interessengemeinschaft für interkulturelles Dolmetschen und Vermitteln Association suisse pour l interprétariat communautaire et la médiation interculturelle Associazione svizzera per l

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Les jeunes et la retraite

Les jeunes et la retraite Les jeunes et la retraite Maison de la Chimie, 6 décembre 2011 Les jeunes sur le marché du travail Hugues de Balathier Secrétaire général du Conseil d orientation pour l emploi www.coe.gouv.fr 1 Plan de

Plus en détail

Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir

Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir Volume 25 / Septembre 2015 Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir Il y a longtemps que la croissance de la population québécoise a ralenti la cadence et selon toute vraisemblance,

Plus en détail

Critères de qualification concernant la fourniture de services de menuiserie bois (fenêtres, portes et cloisons) sur le domaine du CERN

Critères de qualification concernant la fourniture de services de menuiserie bois (fenêtres, portes et cloisons) sur le domaine du CERN MS-4101/GS Etude de marché Critères de qualification concernant la fourniture de services de menuiserie bois (fenêtres, portes et cloisons) sur le domaine du CERN Afin d être pris en considération en tant

Plus en détail

PARTIES CONTRACTANTES AYANT RÉPONDU AU QUESTIONNAIRE SUR LE REMPLACEMENT

PARTIES CONTRACTANTES AYANT RÉPONDU AU QUESTIONNAIRE SUR LE REMPLACEMENT PARTIES CONTRACTANTES AYANT RÉPONDU AU QUESTIONNAIRE SUR LE REMPLACEMENT 1. Allemagne 2. Antigua-et-Barbuda 3. Antilles néerlandaises 4. Arménie 5. Australie 6. Autriche 7. Bahreïn 8. Bélarus 9. Benelux

Plus en détail

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris PISA 2009 Note de présentation (France) Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris Pour toute question, s adresser à: Éric Charbonnier, Division des indicateurs et analyses, Direction

Plus en détail

Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014

Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014 Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014 Semaine du 22 au 26 Septembre 2014 Récapitulatif : Guide d Euroclear sur la règlementation des CSD. Lancement d un nouveau portail par le CSD de la Russie. Révision

Plus en détail

Musique de patience. Sound Link Manager. Manuel d utilisation v1.0

Musique de patience. Sound Link Manager. Manuel d utilisation v1.0 Musique de patience Sound Link Manager Manuel d utilisation v1.0 1 Introduction Soundlink est le logiciel qui vous permet de configurer la musique de patience à l aide un PC sur un réseau local pour :

Plus en détail

information Les stages effectués dans les universités en 2011-2012 note d 14.02 Enseignement supérieur & Recherche AVRIL

information Les stages effectués dans les universités en 2011-2012 note d 14.02 Enseignement supérieur & Recherche AVRIL note d information Enseignement supérieur & Recherche 14.02 AVRIL En 2011-2012, sur 990 000 étudiants inscrits en formation initiale en licence, master, formations d ingénieurs et instituts universitaires

Plus en détail

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL SUISSE (situation mi-2012) En 2011, le taux d emploi des travailleurs

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 EXERCICE 1 12 points Dans la feuille de calcul en annexe I on a répertorié 39 pays européens en indiquant pour chacun d eux dans la

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Centre de recherche sur les politiques et le développement social

Centre de recherche sur les politiques et le développement social Centre de recherche sur les politiques et le développement social Lutte contre la pauvreté ou lutte contre les pauvres? Le Plan d action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l exclusion

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Transport Direction des services de transport Décision du 2 avril 2012 relatif aux modèles de licence de transport

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory.

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory. Vers l application de normes comptables européennes pour le secteur public («EPSAS») dans les États membres de l'ue Consultation publique sur les futurs principes et structures de gouvernance Fields marked

Plus en détail

Formation et emploi : relever le défi de la réussite résumé et messages

Formation et emploi : relever le défi de la réussite résumé et messages Formation et emploi : relever le défi de la réussite résumé et messages Le message de Formation et emploi : relever le défi de la réussite La formation professionnelle a été négligée L éducation et la

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

Rapport final du Projet Canada

Rapport final du Projet Canada Rapport final du Projet Canada Mission possible : une prospérité durable pour le Canada Conférence Affaires et perspectives économiques 2008 Montréal, 28 novembre 2007 Mario Lefebvre, directeur, Service

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission -----------------------------------

UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission ----------------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission ----------------------------------- Etat des lieux de la transition numérique en Afrique Département

Plus en détail

Système de formation suisse + évolution et défis de la formation professionnelle

Système de formation suisse + évolution et défis de la formation professionnelle Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Système de formation suisse + évolution et défis de

Plus en détail

Avec la récente crise qui a débuté en 2007/08, les dépenses sociales ont atteint en moyenne en 2009

Avec la récente crise qui a débuté en 2007/08, les dépenses sociales ont atteint en moyenne en 2009 ECOLE DES DIRIGEANTS DE LA PROTECTION SOCIALE Les dépenses sociales des pays de l OCDE pendant la crise Maxime Ladaique, Responsable de l information statistique à la division des politiques sociales à

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.220.10 du 1 er novembre 2013 (Etat le 1 er janvier 2014) 88600

Plus en détail

Demande d admission par validation d acquis de titres EUROPEENS

Demande d admission par validation d acquis de titres EUROPEENS Année Universitaire 2013-2014 DOSSIER A A RETOURNER AU PLUS TARD LE 24 MAI 2013 Service des Relations Internationales Bureau de la mobilité individuelle Route de Mende 34199 MONTPELLIER CEDEX 5 Demande

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail

L opérateur Internet des collectivités. Spécialiste des Zones D Ombre ADSL

L opérateur Internet des collectivités. Spécialiste des Zones D Ombre ADSL L opérateur Internet des collectivités Spécialiste des Zones D Ombre ADSL QUI SOMMES-NOUS? Créé depuis 2004, l Opérateur Internet XiLAN a pour vocation d apporter des Solutions d accès à Internet Haut

Plus en détail

CAST Assistance ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Club d Automobile et Service Tunisien

CAST Assistance ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Club d Automobile et Service Tunisien CAST Assistance CAST ASSISTANCE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE Votre club qui vous sauvegarde vos droits et vos intérêts dans la circulation routière..! NOS BUTS ET NOS IDÉOLOGIES CAST est un club qui a pour but

Plus en détail

Développements actuels en droit fiscal international de la Suisse État le 20.11.2010

Développements actuels en droit fiscal international de la Suisse État le 20.11.2010 Développements actuels en droit fiscal international de la Suisse État le 20.11.2010 1 Aperçu 1. Nouvelle politique suisse en matière d assistance administrative 2. CDI révisées 3. Législation de droit

Plus en détail

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE 1 (Fig. 1.6) Part du PIB consacrée aux dépenses de santé dans les pays de l'ocde, 2009, et évolution des dépenses de santé par habitant en termes réels, 1999-2009

Plus en détail

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Pays 2 Intérêts 3 Dividendes 4 Redevances

Plus en détail

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés)

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés) Source d informations précises et pertinentes, Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE fait figure de publication de référence sur l état de l éducation dans le monde. Elle fournit des données

Plus en détail

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble Mieux comprendre l école de demain Dix années d éducation dans le monde Rencontres internationales, 7-9 avril 25, Revue internationale d éducation de Sèvres, CIEP Atelier 6 : Comment concilier logiques

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Programmes d occupation et d insertion proposés dans le cadre de l aide sociale (POIAS) Reporting 2014 : résultats et évaluation

Programmes d occupation et d insertion proposés dans le cadre de l aide sociale (POIAS) Reporting 2014 : résultats et évaluation Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Sozialamt Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des affaires sociales Rathausgasse 1 3011 Berne Tél. +41

Plus en détail

Passeport / ESTA / Visa

Passeport / ESTA / Visa Passeport / ESTA / Visa Les voyageurs français ou des pays suivants (Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande,

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction

La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction Secrétariat central 51/CO/AM/BZ/juin 2005 La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction Avant le 1 er janvier 2004, date de l entrée en vigueur de la loi fédérale sur la formation

Plus en détail

ECONOMIE DE LA SANTE

ECONOMIE DE LA SANTE ECONOMIE DE LA SANTE Isabelle HIRTZLIN UNIVERSITE DE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE 11 septembre 2015 Créé par : Isabelle HIRTZLIN ECONOMIE DE LA SANTE Isabelle HIRTZLIN LES NIVEAUX D OFFRE DE SOINS On considère

Plus en détail

Quelles solidarités entre les générations?

Quelles solidarités entre les générations? www.inegalites.fr - Jeudi 19 mai 2011 Quelles solidarités entre les générations? Anna Cristina D ADDIO et Maxime LADAIQUE OCDE Direction de l Emploi, du Travail et des Affaires Sociales Division des Politiques

Plus en détail

OFFRE ENTREPRISE SOLUTIONS D EXPÉDITION INFORMATISÉE (SEI)

OFFRE ENTREPRISE SOLUTIONS D EXPÉDITION INFORMATISÉE (SEI) Pour tout complément d information sur les tarifs de l ensemble de nos offres France, Outre-Mer et International, veuillez-vous rapprocher de votre interlocuteur commercial. La Poste - Société Anonyme

Plus en détail

Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne

Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne Pratiques 3-D Secure pour le secteur aérien et du voyage en ligne Le secteur aérien et du voyage dépend des canaux de vente en ligne pour

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

Niveau de vie : Une étude comparative

Niveau de vie : Une étude comparative Aperçu général Niveau de vie : Une étude comparative Cette leçon présente aux élèves de 10 e année les plus récentes données économiques et sociales sur divers pays du monde. Les élèves utilisent ces données

Plus en détail

Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe. Ghislaine Frésard-Fellay

Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe. Ghislaine Frésard-Fellay Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe Ghislaine Frésard-Fellay Plan Les aspects nationaux du droit de la sécurité sociale en Europe (I) La coordination entre la responsabilité civile

Plus en détail

LINK EXPRESS TESTEZ VOS COMMUNICATIONS EN 48 HEURES

LINK EXPRESS TESTEZ VOS COMMUNICATIONS EN 48 HEURES LINK EXPRESS TESTEZ VOS COMMUNICATIONS EN 48 HEURES 1 L approche LinkExpress La solution de pré-test la plus complète en un temps record EVALUATION EN 48 HEURES avec des résultats analysés, synthétisés

Plus en détail