La commande d axe LA COMMANDE D AXE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La commande d axe LA COMMANDE D AXE"

Transcription

1 1 Introduction des concepts 1.1 Positionnement simple LA COMMANDE D AXE Quand il n y a pas d action de la sortie sur l entrée (pas de retour pas de correction), la commande est dite en chaîne directe ou en boucle ouverte. La précision d un tel système est directement liée à la partie opérative et à la vitesse de déplacement aux environs de la valeur visée, d où la nécessité d avoir des décélérations pour limiter les effets de l inertie et donc une augmentation des temps de parcours. t grand si l on veut une bonne précision D autre part, toute perturbation extérieure est directement reportée à la sortie. Ces quelques remarques nous montrent que le positionnement en chaîne directe atteint très vite ses limites. Il peut être néanmoins utilisé dans le cas de systèmes où les temps de positionnement ne sont pas contraignants et les perturbations extérieures peu importantes. Pour réduire ces différentes sources d erreur il est nécessaire d introduire la notion de système asservi qui permet une correction de l entrée par la sortie. Philippe HOARAU - Commande axe 1/20

2 1.2 Système asservi Boucle fermée Lorsque la précision ne peut être obtenue par la commande en chaîne directe, on est amené à introduire une commande en boucle fermée. Dans ce cas, ce n est plus la grandeur d entrée qui pilote la sortie mais l écart Σ entre cette grandeur (e) et la grandeur de sortie (s). Il faut donc adjoindre au système un capteur de mesure de la grandeur de sortie. La nouvelle chaîne ainsi constituée est la chaîne de retour. Pour définir l écart Σ, il est nécessaire d introduire un comparateur (détecteur d écart) à l entrée de la chaîne directe. Les signaux d entrée et de sortie doivent être de même nature si l on veut les comparer (d où adjonction éventuelle de convertisseurs) Σ = e s (Σ est la grandeur de commande) Philippe HOARAU - Commande axe 2/20

3 La structure d un tel système est la même que celle de tout SA ( PC + PO). La différence fondamentale réside dans le signal de consigne (e) : c est un signal continu analogique ou numérique et non un signal TOR. (e) consigne ou ordre ou valeur visée : c est la valeur numérique exprimant la position désirée en valeur absolue ou relative. (s) signal de retour ou mesure ou valeur réelle obtenue : c est la valeur numérique ou analogique exprimant la mesure de la position occupée. Comparateur : c est la logique de commande, le régulateur de positionnement, la carte d axe insérée dans le rack de l automate. Pré-actionneur : c est le variateur électronique qui permet de commander l apport d énergie à l actionneur. Actionneur : organe moteur agissant sur la grandeur asservie. Capteur de position : c est l élément qui permet la mesure de la position. La chaîne d action ou chaîne directe assure les fonctions de commande et d amplification de puissance. La chaîne de retour assure la fonction précision. L ensemble de ces deux chaînes constitue le système asservi. 2 Expressions de la valeur visée Les valeurs visées peuvent s exprimer de deux façons différentes : Mode absolu Mode relatif Les coordonnées des points sont définies toujours par rapport à une même origine dite zéro. Les consignes ou les valeurs visées des points A et B sont exprimées en valeur absolue Les coordonnées d un point sont définies par rapport aux coordonnées du point précédent. Les consignes ou valeurs visées des points A et B sont exprimées en valeur relative > 0 ou <0 3 Réalisations technologiques 3.1 Partie opérative Philippe HOARAU - Commande axe 3/20

4 On considérera comme Partie Opérative l ensemble Actionneurs Processus physique et capteurs associés Différents types d actionneurs Actionneurs linéaires Electro-aimants Vérins électriques Vérins pneumatiques Vérins hydrauliques Actionneurs rotatifs Moteurs asynchrones Moteurs pas à pas Moteurs à courant continu Moteurs auto synchrones ou synchrones auto pilotés Moteurs hydrauliques Les actionneurs rotatifs sont de loin les plus utilisés dans le domaine de la commande d axe. Les moteurs hydrauliques étaient très souvent utilisés en raison de leur très bonne puissance massique (rapport de la puissance développée par l actionneur sur sa masse) et du couple massique disponible, malgré les inconvénients apportés par cette énergie (pollution, fuites, maintenance difficile). Les progrès technologiques actuels permettent de trouver des moteurs électriques fournissant des couples et des puissances massiques de plus en plus élevés. De plus ces actionneurs sont de mise en œuvre facile et ne nécessitent qu un entretien réduit. Actuellement, environ 90% des robots sont à motorisation électrique. Dans la majorité des cas, les constructeurs utilisent des moteurs à courant continu. Les performances (puissance massique et couple) et les facilités d utilisation des moteurs autosynchrones semblent en faire les futurs moteurs des commandes d axe Moteur ASYNCHRONE PRINCIPE CARACTERISTIQUES ANALYSE C est un moteur à induction composé de deux parties : Une armature mobile ou rotor Une armature fixe ou stator comportant des bobinages. On crée un champ tournant d induction Bs en alimentant les bobinages par un courant alternatif polyphasé. Cette induction crée un courant i dans une spire liée au rotor. Ce courant produit un couple sur l arbre du rotor Ns : F : vitesse de synchronisme Ns=F/p Fréquence (Hz) P : nombre de paires de pôles sur chaque phase Cd : Cn : couple de démarrage couple nominal Phénomène de glissement g g = Ns Nn Nn : Nn < Ns Vitesse nominale Simplicité Robustesse Prix très faible Peu d entretien Appel de courant important au démarrage Pas de réglage de vitesse Pas de démarrage fréquent Couple faible à basse vitesse La variation de vitesse est obtenue par la variation de fréquence du courant alternatif. Philippe HOARAU - Commande axe 4/20

5 Moteur PAS A PAS PRINCIPE CARACTERISTIQUES ANALYSE Nombre de positions, ou pas par tour Couple maximum disponible en régime permanent C 0 Couple à l arrêt (couple de maintien) selon type C 0 Mode de fonctionnement (pas à pas ou entraînement) Mise en œuvre aisée (pas de capteur) Pas d entretien Coût modeste Principe de commande simple par chaîne directe Existence d un couple de maintien La rotation de ce type de moteur est discontinue. Le stator est constitué de plusieurs bobines alimentées successivement par des impulsions de courant continu. Le rotor est constitué d un aimant permanent qui va s aligner sur les directions successives de l induction ou d un rotor denté en matériau magnétique qui s aligne dans la position de réluctance minimale. Puissance limitée à 5Kw Mode de fonctionnement délicat Instabilité dans les basses fréquences Sensibilité à la charge très importante Précision relative (1%) Contrôle des accélérations difficile(pour ne pas perdre de pas) Risque de perte de pas en cas de couple demandé par la charge. La commande d un moteur Pas à Pas nécessite la présence d un translateur pour obtenir le nombre de pas par tour Moteurs A COURANT CONTINU PRINCIPE CARACTERISTIQUES ANALYSE Couple de définition (N.m) C = k.i.φ k :coefficient I : courant d induit (Ampère) Φ : flux (Tesla) Variation de vitesse facile Couple important à basse vitesse et facile à contrôler Coût moyen ou élevé Le moteur à courant continu comprend deux parties : - L armature fixe (stator) constitué par un enroulement parcouru par un courant I1 ou par un aimant permanent crée un champ Bs : c est l INDUCTEUR Vitesse de rotation (Tr/s) N = U RI k Φ U = tension d induit (volt) Echauffement important Poids de l ensemble moteurvariateur important Fonctionnement à grande vitesse pouvant créer un arc et une usure prématurée des balais. - L armature mobile (rotor) comporte des conducteurs parcourus par un courant I2 Philippe HOARAU - Commande axe 5/20

6 continu. L alimentation est faite par l intermédiaire d un collecteur sur lequel glissent les balais. Sous l action du champ Bs, ces conducteurs sont soumis à une force créant un couple moteur : c est l INDUIT. Les moteurs à courant continu les plus utilisés en commande d axe sont les moteurs à induit bobiné à aimants permanents Pour diminuer l inertie, on utilise souvent des moteurs plats dans lesquels le rotor est un disque. 1 : Courbe à puissance nominale 2 : Limite de bonne commutation du moteur (pour éviter l usure des balais) Moteur AUTO-SYNCHRONE ou SYNCHRONE AUTO-PILOTE ou BRUSHLESS ou moteur CC SANS BALAIS. PRINCIPE CARACTERISTIQUES ANALYSE Couple Couple massique élevé ROTOR A AIMANTS PERMANENTS C = k.i (N.m) Fonction directe du courant de commande Comportement analogue à celui d un moteur CC Performances très élevées (accélération et vitesse) Grande fiabilité Grande durée de vie (celle de la mécanique) Couple important quelle que soit la vitesse Le moteur auto-synchrone comporte trois parties : - Le rotor constitué de paires de pôles créant un champ magnétique Br - Le stator comportant des bobinages alimentés en alternatif créant un champ tournant Bs Coût élevé Electronique de commande importante La vitesse est fonction de la fréquence de la tension d alimentation. - Un capteur de position angulaire qui détecte la position du rotor. On peut donc à tout moment avoir un déphasage maximal entre les deux champs, donc le couple maximum pour un courant donné. 1 : Limite thermique en régime permanent Cp Couple maxi en régime permanent 2 : Limite de fonctionnement électrique Nn Vitesse nominale Philippe HOARAU - Commande axe 6/20

7 3.1.2 Tableau comparatif des actionneurs rotatifs Moteur asynchrone Moteur pas à pas Moteur à Courant Continu Moteur Auto-Synchrone ou synchrone auto-piloté Variation de vitesse 1 à 20 1 à à à Vitesse maximale tr/mn tr/mn 4000 tr/mn 3000 tr/mn à tr/mn Couple maximum mn 50 mn 200 mn 400 mn Rapidité de réponse Moyenne Bonne Bonne à excellente Excellente Relations avec la P.C. Facile Très facile Très facile Très facile Stabilité 0,5 à 2% Risque de décrochage 0,1 à 0,3 % 0,1 à 0,3 % Volume - Poids Faible < moteur CC Celui du Puissance massique moteur CC très élevée Fiabilité Excellente Bonne Bonne Excellente Coût Bas Moyen Moyen Elevé Eléments mécaniques Transformation de mouvement Il est souvent nécessaire de transformer le mouvement à la sortie de l actionneur. En effet, la plupart du temps, on a à convertir un mouvement de rotation (sortie du moteur) en un mouvement de translation (déplacement du mobile). Les principaux convertisseurs mécaniques utilisés sont : 1. Système Vis-Ecrou 2. Pignon-Crémaillère 3. Courroie crantée 4. Bielle-Manivelle 5. Came-Levier VIS ECROU PIGNON- CR LERE COURROIE CRANTEE Rendement BON BON TRES BON Réversibilité OUI OUI OUI Frottement FAIBLE MOYEN MOYEN Réduction de vitesse TRES IMPORTANTE IMPORTANTE IMPORTANTE Course LIMITEE LIMITEE ILLIMITEE Vitesse de déplacement MOYENNE GRANDE GRANDE Coût ELEVE MOYEN MOYEN Inertie FAIBLE MOYEN TRES FAIBLE Charge transportée MOYEN IMPORTANTE FAIBLE Philippe HOARAU - Commande axe 7/20

8 Les constituants doivent être : Rigides pour améliorer la stabilité et la précision Légers pour diminuer le temps de réponse et les efforts. La réalisation doit être : Précise pour augmenter la précision et le bon fonctionnement Pas trop précise pour ne pas augmenter le coût. Le choix de cette partie mécanique est un compromis entre certains impératifs contradictoires (précision-coût par exemple). Le constructeur joue dans ce cas un rôle d arbitre important pour la bonne marche du système Les guidages Les principaux types de guidages utilisés sont : 1. Colonnes + douilles à billes 2. patins ou rails 3. profilés aluminium 4. guidages prismatiques La plupart réduisent considérablement le problème du frottement par l introduction d éléments roulants entre les surfaces en déplacement relatif COLONNES DOUILLES à BILLES RAILS PROFILES Précision BONNE TRES BONNE MOYENNE Vitesse de déplacement Accélération maximale < 5m/s < 1m/s < 3m/s 50 m/s² 50 m/s² 50 m/s² Coût BAS ELEVE BAS Course LIMITEE FAIBLE ILLIMITEE Usinage PRECIS PRECIS FAIBLE 3.2 Partie commande On peut considérer comme partie commande l ensemble variateur de vitesse, capteur de position, traitement du positionnement. En variation de vitesse électronique, le moteur électrique est alimenté à partir du réseau par un circuit de puissance qui, sous la dépendance d un circuit de contrôle, va permettre de doser l énergie délivrée au moteur, en fonction des besoins instantanés de la partie opérative en couple et en vitesse. Dans ce circuit de puissance, l énergie change plus ou moins de forme. Ce type de circuit est appelé communément convertisseur. Philippe HOARAU - Commande axe 8/20

9 3.2.1 Les variateurs courant alternatif Convertisseurs de fréquence et moteur asynchrone Ce variateur comprend : - une source de tension continue élaborée à partir d un redresseur alimenté par un réseau monophasé ou triphasé et d un circuit de filtrage. - Un onduleur constitué de transistors de puissance ou de thyristors. Cet onduleur crée à partir de la tension continue fixe un réseau alternatif triphasé à tension et à fréquence variables. Pour disposer d un couple constant il faut U/f = constante Le variateur est piloté par une unité de contrôle qui, organisé autour d un microprocesseur assure les fonctions de commande des composants de puissance, de dialogue, de protection et de sécurité. De plus en plus ce type de variateur fonctionne en modulation de largeur d impulsion (MLI sinus ou PWM sinus). Cette technique permet un découpage qui respecte le mieux le caractère sinusoïdal du courant assurant ainsi une rotation régulière et sans à coup des moteurs même à très basse vitesse. Le variateur est conçu pour fournir en permanence l intensité nominale du moteur. En régime permanent le couple utile est voisin de 0,95 fois le couple nominal moteur. Le variateur peut être du type 2 quadrants (1,3) si la partie opérative nécessite une puissance mécanique. Si la partie opérative fournit une puissance mécanique, le moteur devient générateur et le variateur doit être du type 4 quadrants. Le signal de commande est généralement de la forme 0-10v avec sens AV ou AR. Sur ces variateurs des potentiomètres internes permettent de régler les rampes d accélération et de décélération. La vitesse nulle n est possible que pendant un court instant. Pour des maintiens en position s il est nécessaire d y adjoindre un frein. Philippe HOARAU - Commande axe 9/20

10 Rappel des quadrants de fonctionnements Quadrants 1 et 3 Quadrants 2 et 4 Marche en moteur. Le moteur fournit une puissance mécanique. Marche en freinage. Le moteur absorbe une puissance mécanique Convertisseurs de fréquence et moteur brushless Ce variateur comprend : - Un redresseur qui élabore une tension continue à partir de la source alternative. - Un onduleur commandé par le capteur de position qui permet de distribuer le courant dans les phases convenables. - Un circuit de commande qui assure la régulation de l amplitude et de la commutation de la phase dans chaque bobinage (boucles d auto-pilotage) Ce type de moteur intègre un capteur angulaire de position qui est souvent un résolver industriel à haute définition (capteur sans contact). Le système de mesure de position commande l onduleur et définit les instants de commutation en fonction de la position du rotor et modifie le courant de l alimentation de telle manière que le moteur fonctionne à son optimum de couple (qe=90 ). C est le type d ensemble variateur moteur qui s utilise de plus en plus en commande d axe. Il fonctionne dans les 4 quadrants et est équipé d un dispositif de freinage intégré. La mesure issue du capteur de position nécessaire au fonctionnement du moteur peut être numérisée et servir de mesure de position pour le système de traitement de la commande d axe. Son utilisation ne nécessite que très peu d équipements auxiliaires, la sécurité de l ensemble moto-variateur étant assurée par le variateur. Philippe HOARAU - Commande axe 10/20

11 Principe du résolver C est un capteur inductif à couplage magnétique variable. Il est constitué : - d un bobinage rotor inducteur, alimenté par une tension alternative de 5 à 30V à une fréquence de 400 à Hz de la forme Ur sin wt. - De deux bobinages induits, au stator, disposés à 90 dont les tensions fonction du sinus et du cosinus de l angle de rotation du rotor par rapport au stator, permettent d extraire cet angle. Les résolvers ou synchro-résolvers sont actuellement du type sans balai. Un transformateur tournant remplace les balais, ce qui les rend très fiables et robustes. Le transformateur est constitué de deux bobinages concentriques. Ce capteur requiert une électronique de traitement complexe à démodulateur ou à convertisseur analogique numérique. Longtemps pénalisé par son coût, il se développe grâce à la mise au point de circuits intégrés spécifiques. Il permet d obtenir une précision de 3 minutes d angle sur 360 soit 7200 pts/tour. L information de position est absolue sur un tour Les variateurs courant continu L intérêt essentiel du moteur à courant continu pour les servomécanismes réside dans la simplicité du principe d obtention d une vitesse variable. Elle est obtenue par variation de la tension d induit. Le couple est contrôlé par le courant. Le variateur comprend : - Un redresseur - Une commande de la tension redressée La partie redresseur peut être de deux types : - soit un redresseur simple de courant alternatif télécommandé (simple pont) - soit un hacheur télécommandé. L intérêt du redressement par hacheur permet d obtenir une gamme de vitesse beaucoup plus importante de 1 à 10000, par rapport au redressement simple qui est de 1 à Le variateur est conçu de telle manière qu à vitesse nulle, le moteur présente une raideur (couple à l arrêt) due à un courant de maintien. C est le couple moteur variateur le plus utilisé en commande d axe. Son couple est proportionnel au courant de l induit et sa vitesse ne dépend que de la tension d alimentation. Le moteur courant continu associé à son variateur de vitesse n est pas plus onéreux qu un moteur asynchrone à cage standard commandé par un convertisseur de fréquence qui fait appel à une électronique beaucoup plus sophistiquée. Philippe HOARAU - Commande axe 11/20

12 Tableau comparatif Moteurs-Variateurs Moteur asynchrone + convertisseur de fréquence Moteur courant continu + redresseur contrôlé Moteur courant continu + hacheur Moteur synchrone auto-piloté et convertisseur Vitesse maxi 3000 tr/min 3000 tr/min 3000 tr/min tr/min Gamme de vitesse 1 à 50 1 à à à Possibilité de vitesse nulle NON OUI OUI OUI Rapidité de réponse Bonne (dépend des rampes) Très bonne Très bonne Excellente Coût Moyen Moyen Moyen Elevé 4 POSITIONNEMENT SIMPLE Lorsque la conception de la partie opérative permet de maintenir la réponse dans la zone de précision demandée (valeur visée) malgré les éventuelles perturbations, on doit choisir une commande en chaîne directe. Il n y aura aucune action de la sortie sur l entrée. La chaîne directe peut être constituée d un certain nombre de composants de gain K On définit le gain en chaîne directe ka ou gain d amplification par le produit de chacun des gains. Ka = K1.K2.K3 (avec Ka = s/e) Il est bien évident que le gain de la chaîne directe ne peut pas augmenter indéfiniment sans risque de casser la mécanique. Il ne doit pas non plus être trop faible pour ne pas risquer un blocage du mouvement. Les variations de charge (inertie), les perturbations extérieures éventuelles agissent également directement sur la sortie. Philippe HOARAU - Commande axe 12/20

13 La commande d axe Valeur visée : exprimée en point (nombre d incréments codeur) Sorties carte de positionnement simple : sorties TOR commutant une tension à l entrée du variateur. GV AV grande vitesse avant correspondant à U = + 10 v PV AV petite vitesse avant correspondant à U = + 2 v GV AR grande vitesse arrière correspondant à U = - 8 v 4.1 Positionnement simple par comptage Actionneur pas à pas Le translateur convertit les impulsions élémentaires de déplacement en une séquence de commutation des phases moteur en fonction du sens avant ou arrière. L API équipé de la carte de comptage rapide joue le rôle d indexeur. La consigne numérique de déplacement générée par l UC sert de seuil de comptage à la carte. Une sortie TOR de cette même carte valide la génération d impulsions. Une autre sortie TOR définit le sens de rotation du moteur. Les impulsions appliquées au translateur sont comptées par la carte. La valeur de seuil atteinte, l envoi des impulsions est stoppé, sans attendre un ordre de l UC, la carte étant un module intelligent donc autonome Actionneur continu et capteur de position Philippe HOARAU - Commande axe 13/20

14 La commande d axe L API équipé d une carte de comptage rapide effectue la mesure de position du mobile par son entrée capteur incrémental. Les sorties TOR sélectionnent les vitesses préréglées d un variateur. La carte de positionnement reçoit de l UC de l API la consigne numérique de position et 1 ou 2 seuils de changement de vitesse. Cette carte de fonctionnement autonome compare la mesure instantanée de position aux valeurs des seuils permettant le passage en grande ou en petite vitesse avant et arrière. Lors du positionnement à un point, la carte est autonome. La valeur visée atteinte, l ordre d arrêt est généré en moins de 900 microsecondes Pour exécuter un autre positionnement, la carte doit recevoir des informations de l UC. La position visée n est pas exprimée en unité de longueur mais en nombre d incréments capteurs. Il est judicieux de choisir le capteur en fonction la partie mécanique (par exemple 400 pts par tour si la vis à billes a un pas de 4mm) Comptage et sortie analogique L API équipé d une carte de comptage rapide effectue la mesure de position du mobile par son entrée capteur incrémental. Les sorties TOR sélectionnent les vitesses préréglées d un variateur. La carte de positionnement reçoit de l UC de l API la consigne numérique de position et 1 ou 2 seuils de changement de vitesse. L UC interroge cycliquement la carte de comptage et en fonction des réponses génère une rampe d accélération ou de décélération au travers de la carte de sortie analogique. Cette rampe est crée par incrémentation ou décrémentation plus ou moins rapide d un mot binaire. Ce mot étant envoyé à la carte analogique, dont la sortie va croître ou décroître régulièrement. Performances : Accélération et décélération mieux contrôlées. Précision à la valeur visée fonction de la charge et de la loi de vitesse. Temps de réponse fonction du temps de traitement de UC, car un échange carte de comptage UC est nécessaire et un échange UC Carte analogique aussi. Configuration de l axe inexistante. La position visée n est pas exprimée en unité de longueur mais en nombre d incréments capteurs. 5 POSITIONNEMENT ASSERVI Lorsque le positionnement simple ne permet pas de respecter les contraintes de positionnement compte tenu des précisions, des vitesses et des perturbations extérieures, il est nécessaire d adopter une solution de positionnement asservi. Philippe HOARAU - Commande axe 14/20

15 Un SERVOMECANISME est un système asservi dont la grandeur de sortie est une grandeur mécanique (position, vitesse, force ) La Machine outil et plus récemment la Robotique représentent un champ d application important de ces servomécanismes ; ces deux domaines ont pour objectif celui du positionnement d axes. Par extension on utilise le terme COMMANDE D AXE pour désigner les servomécanismes de ce type. 5.1 Application type Asservissement en position en boucle fermée Technologie électrique La boucle de position nous permet de garantir la précision au point d arrêt. Cette précision est obtenue par comparaison entre la position désirée et la position mesurée. L écart agit sur un variateur de vitesse. Pour que le déplacement s exécute dans certaines conditions (vitesse, accélération) il est nécessaire d introduire par l intermédiaire du correcteur une certaine loi de commande (consigne). Cette loi préétablie selon le type de déplacement désiré, est le plus souvent trapézoïdale. L étude complète d un servomécanisme nécessiterait l introduction de très nombreuse notions. Cellesci sont traitées dans le cours sur les Asservissements. Seuls certains aspects pratiques seront ici abordés. Philippe HOARAU - Commande axe 15/20

16 Dans une commande d axe, les différents gains de la boucle sont figés( partie mécanique, variateur, capteur). Le seul paramètre facilement modifiable est le gain de l organe de commande : c est le gain de la carte d axe intégrée à l API. C est ce que l on appelle le gain de position KPOS KPOS = f(valeur visée Valeur mesurée) L augmentation du gain KPOS augmente la précision. La diminution du gain KPOS améliore la stabilité. Un système est stable si en l absence de perturbations, la valeur de la grandeur de sortie (s) tend vers la valeur voulue (valeur visée) Pour mettre en évidence l influence du gain, on branche un oscilloscope à la sortie de la génératrice tachymétrique. On observe la variation de la vitesse en réponse à une entrée correspondant à un échelon de position de 0 à 10 v Gain trop faible La réponse machine est lente, elle a un temps de réaction trop important. t1 est grand Philippe HOARAU - Commande axe 16/20

17 La commande d axe Gain correct La réponse machine est linéaire sur la montée en vitesse comme sur la descente et ne comporte pas d oscillation. Elle est franche. t1 correct Gain trop fort La réponse machine est aussi très franche mais oscillante. Le gain étant très grand le système sur la moindre correction a tendance à osciller. t1 correct mais la vitesse n a pas de valeur constante. L utilisation de réseaux correcteurs PID permettent de régler ces problèmes d instabilité (voir cours Asservissement.) 5.2 Asservissement par carte programmable C est la commande en boucle fermée avec actionneur continu. L asservissement de position à la valeur visée est obtenu par une loi de commande en vitesse trapézoïdale. Le déplacement s effectue avec une accélération et une décélération constantes. Ce type de carte est appelé carte d axe. Philippe HOARAU - Commande axe 17/20

18 L API équipé de la carte d axe effectue la mesure de position du mobile par son entrée capteur incrémental. En fonction d une instruction de déplacement spécifiant la valeur visée et la vitesse choisie, la carte élabore une sortie analogique. Cette consigne vitesse commence à croître selon une accélération prédéfinie pour atteindre la vitesse voulue. A une certaine distance avant la valeur visée, la sortie analogique va décroître afin de tenir compte de la décélération prédéfinie. L arrivée à la valeur visée se fera à vitesse nulle, ce qui permet une bonne maîtrise de la précision face aux perturbations éventuelles. La carte d axe possède son propre micro-processeur et sa propre mémoire. Le capteur d origine en coïncidence avec le top zéro du codeur détermine la prise d origine et l initialisation du compteur de position. 5.3 MULTI AXES Axes indépendants Trajectoire non imposée Si la trajectoire entre deux points M1 et M2 n est pas imposée, les axes sont dits indépendants. Le problème revient à résoudre un asservissement MONOAXE. Application : Soudage par point Manipulateur et robots point par point Machines spéciales de perçage Axes liés Trajectoire imposée Philippe HOARAU - Commande axe 18/20

19 Pour différentes raisons (encombrement, cadence, formes ), la trajectoire est imposée, les axes sont dits liés. On a alors à faire à un suivi de trajectoire. Application : Robots d assemblage, de positionnement Robots de découpe Philippe HOARAU - Commande axe 19/20

20 1 Introduction des concepts Positionnement simple Système asservi Boucle fermée Expressions de la valeur visée Réalisations technologiques Partie opérative Différents types d actionneurs Tableau comparatif des actionneurs rotatifs Eléments mécaniques Partie commande Les variateurs courant alternatif Les variateurs courant continu POSITIONNEMENT SIMPLE Positionnement simple par comptage Actionneur pas à pas Actionneur continu et capteur de position Comptage et sortie analogique POSITIONNEMENT ASSERVI Application type Asservissement par carte programmable MULTI AXES Axes indépendants Trajectoire non imposée Axes liés Trajectoire imposée Philippe HOARAU - Commande axe 20/20

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Robotique Manipulation et commande Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Plan du chapitre 1. Introduction 2. Commande articulaire

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

Les capteurs de position

Les capteurs de position Page 1 Les capteurs de position I/ Introduction Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils sont utilisés pour détecter: la position précise d'un objet la présence

Plus en détail

FONCTIONNEMENT MCMTII

FONCTIONNEMENT MCMTII Introduction Dans les caractéristiques du MCMTII il est annoncé 128 µpas par pas pour l entraînement des moteurs AD et DEC. La façon de procéder n étant pas évidente une analyse a été faite en utilisant

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

Cours 5. Moteurs électriques

Cours 5. Moteurs électriques Cours 5. Moteurs électriques 1. INTRODUCTION 2. MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASÉS 3. MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS 4. MOTEURS SYNCHRONES À COURANT CONTINU 6. MOTEURS PAS À PAS Ces diapositives sont nouvelles

Plus en détail

Couple électromagnétique (couple moteur)

Couple électromagnétique (couple moteur) Principe de fonctionnement Le rotor, alimenté en courant continu, par un système de contacts glissants (bagues), crée un champ magnétique rotorique qui suit le champ tournant statorique avec un retard

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION SECTION : SCIENCES TECHNIQUES LYCEE MED ALI ANNABI RAS DJBEL DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Epreuve : TECHNOLOGIE Durée : 4 heures Coefficient:

Plus en détail

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée REGULATION 1/9 I. Présentation 1. Structure d'un système asservi L'objectif d'un système automatisé étant de remplacer l'homme dans une tâche, nous allons pour établir la structure d'un système automatisé

Plus en détail

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone Variation de vitesse d'un moteur asynchrone Définition : 7 - Réalisations technologiques : 7.3 Fonction commande de puissance 7.3.2 Circuits de puissance électrique - Actionneurs électriques : typologie,

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

Dossier technique Paletticc

Dossier technique Paletticc Dossier technique Paletticc Conditionnement et emballage : Dans la plus grande usine du monde d embouteillage d eau minérale, Perrier a mis en service un atelier d embouteillage hautement automatisé. L

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

induit collecteur arbre + palier ventilateur

induit collecteur arbre + palier ventilateur G. Pinson - Physique Appliquée Machine à courant continu - C32 / C32 - Machine à Courant Continu (MCC) à excitation séparée à courant continu Constitution (schéma simplifié). Exemple : moteur à deux paires

Plus en détail

les capteurs dans un système d'acquisition

les capteurs dans un système d'acquisition Les capteurs les capteurs dans un système d'acquisition Fonction d'un capteur Caractérisation des capteurs Catégories de capteurs Les Capteurs de position Les différents types de détection Jauge de contrainte

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

RACO VÉRINS ÉLECTRIQUES SYSTÈME MODULAIRE / SÉRIE AU FACTEUR DE SERVICE ÉLEVÉ (TYPE 1) TAILLE 4,5,6,7,8. RACO Schwelm

RACO VÉRINS ÉLECTRIQUES SYSTÈME MODULAIRE / SÉRIE AU FACTEUR DE SERVICE ÉLEVÉ (TYPE 1) TAILLE 4,5,6,7,8. RACO Schwelm TAILLE,,,, VÉRINS ÉLECTRIQUES HAUTES PERFORMANCES, ROBUSTES, FIABLES ET MODULAIRE Le système de vérin RACO est de conception modulaire, il permet ainsi la combinaison la plus importante d éléments intégrés

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES NOUVEAU REGIME SESSION PRINCIPALE Epreuve : TECHNOLOGIE Durée

Plus en détail

L E S C A P T E U R S

L E S C A P T E U R S I. D é f i n i t i o n L E S C A P T E U R S Temps observable Acquérir une information Capteur image brut image Les capteurs est l élément d un système dont la fonction est d acquérir une information.

Plus en détail

Régulation précédente de la puissance des installations

Régulation précédente de la puissance des installations Régulation par vitesse variable de la puissance de compresseurs à vis d installations frigorifiques ABB Refrigeration AB a développé un nouvel entraînement pour installations frigorifiques. Il s agit d

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Electronique de puissance et vitesse variable

Electronique de puissance et vitesse variable L électronique de puissance au service de la vitesse variable Ce cours utilise de nombreux ouvrages et sites web sur lesquels j ai repris des photos ou des diagrammes. Je tiens à remercier toutes les personnes

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI Les Capteurs Table des matières 1. Introduction...2 2. Les capteurs analogiques...3 2.1. Les capteurs potentiométriques...3 3. Les capteurs numériques...3 3.1. Les codeurs rotatifs...3 3.2. Le codeur incrémental...4

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

2. Contraintes et solutions choisies.

2. Contraintes et solutions choisies. Machines SERDI s.a. 23, avenue des Vieux Moulins B.P. 380 74012 Annecy Cedex France Tél. : (33) 04 50 65 63 00 Fax Direction : (33) 04 50 52 99 95 Commercial : (33) 04 50 52 99 92 Bureau d Etudes : (33)

Plus en détail

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 ÉPREUVE E4.1 LE PONT DE COULÉE 65T DES FONDERIES DE SAINT GOBAIN P.A.M Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation Questionnement

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique.

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. PARTIE PROJET ELECTRICITE Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. AVERTISSEMENT Il est rappelé aux candidats qu'ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

Bureau d E tude d une commande distribue e en temps-re el

Bureau d E tude d une commande distribue e en temps-re el Ministe re de l Enseignement Supe rieur et de la Recherche De partement de Ge nie E lectrique et Informatique Bureau d E tude d une commande distribue e en temps-re el Me trottinettes 5 TRS Grand Cru 2007

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Les techniques. de commande. du moteur asynchrone. p.2. p.4. p.5. p.10. p.13

Les techniques. de commande. du moteur asynchrone. p.2. p.4. p.5. p.10. p.13 Les techniques de commande du moteur asynchrone p.2 La modulation de largeur d impulsions (PWM) p.4 Le contrôle vectoriel de tension : contrôle E/ p.5 Le contrôle vectoriel de flux pour moteur asynchrone

Plus en détail

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique:

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique: PMCF ONDULEURS Nous avons connu et pratiqué pour la plupart d entre nous les locomotives à courant continu avec la mise en vitesse en éliminant des résistances qui étaient en fonte ou en tôle. On utilisait

Plus en détail

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS C est à partir du moment ou l on à su détecter une grandeur physique et exploiter sa variation que l on a pu faire des systèmes automatiques qui s auto contrôlent

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Principe de fonctionnement des capteurs inductifs

Principe de fonctionnement des capteurs inductifs L I V R E B L A N C T E C H N I Q U E Principe de fonctionnement des capteurs inductifs Auteur : Mark Howard, directeur général, Zettlex UK Ltd Référence fichier : technical articles/ Principe de fonctionnement

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION. 4 ème SCIENCES TECHNIQUES SECTION : LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA. DUREE : 4 heures TECHNIQUE

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION. 4 ème SCIENCES TECHNIQUES SECTION : LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA. DUREE : 4 heures TECHNIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de synthèse N 1 2009 SECTION : EPREUVE TECHNIQUE 4 ème SCIENCES TECHNIQUES KAAAOUANA ISMAIL DUREE : 4 heures 1 Présentation

Plus en détail

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P Introduction L utilisation du téléphérique pour le transport des personnes dans des conditions de sécurité et de fiabilité optimales implique de connaître à chaque instant : la vitesse de déplacement des

Plus en détail

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Séminaire sur les entraînements électriques Yverdon-les-Bains, le 12 novembre 2015 Christophe BESSON 1 Les

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Calculatrices autorisées Système d ouverture et de fermeture de portes de tramway Partie I - Présentation de l étude Les grandes métropoles répondent au problème

Plus en détail

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU I. PESENTATION MACHINE A COUANT CONTINU Une machine à courant continu est un convertisseur réversible rotatif d'énergie. Lorsque l'énergie électrique est trasformée en énergie mécanique, la machine fonctionne

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

) La force utile générée par l él.-aimant dans le sens du déplacement, diminuée des frottements (sens de déplacement 1) (voir fi g.

) La force utile générée par l él.-aimant dans le sens du déplacement, diminuée des frottements (sens de déplacement 1) (voir fi g. INSTRUCTIONS TECHNIQUES ELECTRO- AIMANTS PROPORTIONNELS Pour l utilisation dans l hydraulique Sommaire 1 Préambule Genre des électro-aimants 3 Explication des concepts 31 Force 3 Tension électrique 33

Plus en détail

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 Les nouveaux servomoteurs NX8 complètent la famille brushless Parvex en offrant des couples de 16 à 64 Nm. La série NX s'étend donc maintenant de 0.45 Nm à 64 Nm. Comme les autres

Plus en détail

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique Le freinage problématique PAGE : 1 Le freinage doit être immédiat lors de l appuie sur AU Hors dispositifs électroniques Frein à appel de courant Dans le cas du frein à appel de courant, c'est l'alimentation

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Machine de découpe de poutres en matériau léger

Machine de découpe de poutres en matériau léger 10PSI14 Machine de découpe de poutres en matériau léger QUESTIONNAIRE Le sujet remis aux candidats comprend : Un questionnaire Un dossier technique regroupant les annexes Un cahier réponses Le questionnaire

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires :

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires : I. Présentation générale des systèmes I.1. Système technique - produit ETUDE DES SYSTEMES Une étude de marché faite auprès d une population d utilisateurs permet de recenser un certain nombre de besoins

Plus en détail

LA SOLUTION POSITIONNEMENT

LA SOLUTION POSITIONNEMENT LA SOLUTION POSITIONNEMENT Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final Notice d'installation et de mise en service Amener un produit à un endroit précis le plus rapidement sible et de manière

Plus en détail

La commande par mode glissant

La commande par mode glissant 1. Introduction Les lois de commande classiques du type PID sont très efficaces dans le cas des systèmes linéaires à paramètres constants. Pour des systèmes non linéaires ou ayant des paramètres non constants,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision REDUCTEURS ET SERVOMOTEURS DE PRECISION HARMONIC DRIVE Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision Depuis 40 ans, les réducteurs et servomoteurs de précision d Harmonic Drive répondent aux

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR ÉUE 'UN CONVOYEUR Le problème comporte 3 parties indépendantes. Le convoyeur est entraîné par un moteur asynchrone triphasé à cage et son réducteur de vitesse dont on veut pouvoir régler facilement la

Plus en détail

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS INDEX BOBINEUSES BOBINEUSE MANUELLE COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS DL 1010B DL 1010D DL 1012Z

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé :

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé : LOT 1 : Système de ventilation. Le système devra être équipé : CAHIER DES CHARGES - d un clapet d étranglement permettant de faire varier le flux d air - Moteur triphasé Dahlander à 2 vitesses de rotation

Plus en détail

-ACQUERIR L INFORMATION - Les capteurs

-ACQUERIR L INFORMATION - Les capteurs -ACQURIR L INFORMATION - LIAISON RFRNTIL B.32 Le conditionnement du signal Thèmes : I3 -- Liaison entre chaîne d énergie et chaîne d information I4 -- Transformation d une grandeur physique à mesurer en

Plus en détail

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du

Plus en détail

1 Préparation : asservissement de position

1 Préparation : asservissement de position EPU ELEC 3 Travaux Pratiques d Automatique n 4 Asservissement de position d un moteur Le but de cette manipulation est d étudier l asservissement de position d un moteur à courant continu. Le châssis comprend

Plus en détail

Sciences Industrielles. Dossier Technique. Robot Ericc 3. Robot Ericc 3. Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur

Sciences Industrielles. Dossier Technique. Robot Ericc 3. Robot Ericc 3. Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur Dossier Technique Robot Ericc 3 Robot Ericc 3 Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur Présentation du système Le robot Ericc 3 est un robot ayant 5 axes de rotation. Ce robot anthropomorphe est utilisé

Plus en détail

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES Exercice 1 La société ROBOSOFT a développé un robot devant assurer de manière automatique l entretien de la pyramide du Louvre sans nécessiter l intervention (difficile et périlleuse) des opérateurs directement

Plus en détail

Service et pièces de rechange

Service et pièces de rechange nexxus@industriewerbung.de 2468-64 10.09 Imprimé en Allemagne Sous réserve de modifications techniques, de construction et erreurs typographiques Presses automatiques rapides découpage de précision Force

Plus en détail

Physique-appliquée U-32

Physique-appliquée U-32 CE3P Session 2004 BEVET de TECHNICIEN SUPÉIEU CONTÔLE INDUSTIEL et ÉGULTION UTOMTIQUE SCIENCES PHYSIQUES Physique-appliquée U-32 Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = = vant de composer,

Plus en détail

Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation

Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation Mai 2010 / White paper par Alexandre Perrat Make the most of your energy Sommaire Avant-propos... I Introduction... III Le moteur

Plus en détail

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... CI Machines électriques alternatives et leur contrôle Conversion électromécanique Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMLOI... CONSTITUTION ET RINCIE DE FONCTIONNEMENT....1 VUE D ENSEMBLE ECLATEE

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 DYNADRIVE Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 ROTRONICS ET LES BANCS D ESSAI Depuis près de 1 ans, Rotronics conçoit et fabrique des bancs moteurs pour l industrie, la

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

Bac Pro & BTS Electrotechnique Enseignement supérieur. Plus d informations sur www.erm-automatismes.com

Bac Pro & BTS Electrotechnique Enseignement supérieur. Plus d informations sur www.erm-automatismes.com Bancs Motorisations industrielles avec Variateurs et Charge Active Etudes et essais de machines industrielles motorisées avec simulation de charges multi-quadrants Descriptif du support de formation Les

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Cette épreuve comporte : Le sujet «tronc commun», composé par tous les candidats

Plus en détail