ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES"

Transcription

1 ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES Contexte et Objectifs : La commercialisation et la promotion des produits agricoles locaux dans le contexte actuel s effectuent avec plus de succès si des éléments objectifs viennent renforcer l image de qualité des produits. Le consommateur est capable de modifier son comportement d achat sur la base d une meilleure connaissance du produit proposé. Des études scientifiques ont montré que le consentement à payer de ce consommateur augmentait quand il était convaincu de l origine du produit. Dans le cadre d une promotion globale des produits de son territoire, la communauté de communes du Pays de Saint Flour ne peut prétendre à disposer d un signe officiel de qualité sur chacun d entre eux mais elle doit pouvoir fournir une garantie de qualité pour distinguer ses produits de ceux des autres territoires. L outil le plus adapté pour proposer une lisibilité et traçabilité des produits est le cahier des charges. Gage d une démarche sérieuse de qualité (production et origine), celui-ci devient ainsi une référence pour le consommateur. L objectif est de rassembler les producteurs sous un référentiel commun de production mettant en évidence les valeurs portées par le territoire. Le cahier des charges sert à renforcer l image déjà véhiculée par ce territoire tout en objectivant des pratiques agricoles reconnues comme détentrices de la qualité des produits. Résultats attendus Cette action doit permettre de développer la reconnaissance des produits à travers les pratiques qui y sont associées. La réflexion nécessaire à cette action sera l occasion de proposer aux exploitants de repositionner leur savoir-faire dans une optique de développement économique commercial. La pratique agricole rejoint alors les débouchés commerciaux et les deux objectifs s enrichissent mutuellement. Critères d éligibilité Etre engagé ou s engager dans la commercialisation en vente directe à destination des particuliers, des restaurateurs, des boucheries à titre individuel ou au titre d une association ou groupement de producteur Pratiquer la vente de produits issus de l exploitation concernée Pratiquer la vente de produits répondant aux conditions de l action 2, axe 2 Disposer d un système d exploitation privilégiant la ressource en herbe, sans fourrages fermentés pour les VL, sans maïs S engager à transformer dans un atelier agréé par la communauté de communes du Pays de Saint Flour S engager à faire déguster régulièrement ses produits par un jury de professionnels pour conserver la marque.

2 Mise en œuvre Cette action sera menée en lien avec les agriculteurs engagés dans l axe 2 et l axe 3. Son intervention portera sur l animation nécessaire à la mise en œuvre et au contenu de ce cahier des charges. Coût de l opération Coût prévisionnel de euros. Bénéficiaires Les agriculteurs de la communauté de communes du Pays de Saint Flour et alentours. Evaluation La création de la marque et de l association de producteurs engagés.

3 ACTION 3.2. : ACCOMPAGNEMENT LOGISTIQUE A L EXPEDITION DE PRODUITS AGRICOLES Contexte et Objectifs : Parmi les freins identifiés auprès des exploitants pratiquant une activité de vente directe et des ateliers de découpe de viande, le stockage des produits frais avant la livraison et/ou la prise en charge par un transporteur est un élément difficile à organiser. Dans le contexte de développement des débouchés, les exploitants sont sollicités par des clients de plus en plus éloignés du site de l exploitation et par des clients isolés, les expéditions de produits sont alors de plus en plus pertinentes. L exploitant ne peut se permettre de livrer un client individuel dans une zone éloignée compte-tenu du coût en temps et en déplacement. Ainsi, le contexte actuel met en évidence des demandes pour des produits du territoire de la part de consommateur qui veulent garder un lien avec les produits qu ils ont déjà consommé sur place et qu ils veulent dorénavant consommer au quotidien. Dans le contexte d un soutien au développement de la commercialisation il ressort que le transport est l un des outils les plus onéreux et les plus difficiles à amortir dans le cadre d une pratique de vente directe (collective ou non collective). L objectif de cette action est donc de mettre en place un système logistique permettant aux producteurs locaux de distribuer une partie de leurs produits via des transporteurs, leur ouvrant ainsi d autres marchés mais également de répondre au frein induit par l obligation pour les producteurs de disposer d équipements spécialisés pour la distribution de produits frais. La mise à disposition d un véhicule frigorifique pour les exploitants inscrits dans une activité de vente directe répond à une demande de manque de moyens pour pratiquer au mieux cette activité. Résultats attendus La mise en place de cette action doit permettre une amélioration de l organisation de l expédition de produits du territoire. En mettant à disposition un local adapté au stockage et à la prise en charge des marchandises par des transporteurs spécialisés, la communauté de communes du Pays de Saint Flour fournit aux exploitants la possibilité d ouvrir leurs marchés vers des régions où ils ne peuvent se rendre individuellement. Un réseau reliant transporteurs et exploitants verra ainsi le jour et sera une réponse supplémentaire au développement de la vente de produits différenciés. De plus, cette action doit permettre d alléger les investissements individuels et de mettre en partage un outil au service de tous ceux qui rentrent dans le cadre d un développement des produits locaux. La mise à disposition d un véhicule aura pour effet de faciliter le travail des exploitants qui auront ainsi un outil au plus près de leur exploitation, n auront pas à y investir directement et pourront travailler dans les meilleures conditions réglementaires et sanitaires.

4 Critères d éligibilité Etre engagé ou s engager dans la commercialisation en vente directe (un intermédiaire maximum) à titre individuel ou au titre d une association ou groupement de producteurs Utiliser le service proposé pour la vente exclusive de produits issus de l exploitation concernée Pratiquer la vente de produits répondant aux conditions de l action 2, axe 2 Répondre aux exigences de la réglementation concernant le transport et le stockage des marchandises périssables. Modalités d intervention Mise à disposition de locaux frigorifiques et de stockage (ex. locaux Valporcs) Mise en place d un dispositif logistique en partenariat avec l atelier de découpe et de transformation Aide à l acquisition collective d un véhicule frigorifique Mobilisation de moyens humains et techniques (contrat aidé) en association avec l EPL. Modalités financières La communauté de communes du Pays de Saint Flour confiera la gestion de l organisation du centre logistique à une structure rattachée à l EPL TOTAL Plafonds de l'enveloppe prévisionnelle de la CCPSF Investissement Fonctionnement Bénéficiaires Les agriculteurs de la communauté de communes du Pays de Saint Flour en priorité et ceux extérieurs au territoire intercommunal avec application d une tarification différenciée. Evaluation Nombre d exploitations ayant loué un espace de stockage et nombre de jours de location.

5 Contexte et Objectifs : ACTION 3.3. : CREATION D OUTILS COLLECTIFS DE VENTE : MAGASIN ET SITE INTERNET La maîtrise des débouchés et leur développement est systématiquement indiqué par les producteurs pratiquant la vente directe comme l un des points délicats de la filière courte. Parmi les outils commerciaux existants, la vente en ligne fournit une réponse à la recherche de nouveaux marchés. La visibilité des producteurs sur internet est un élément qui devient incontournable pour accéder à d autres clients-consommateurs. Aujourd hui, peu d exploitants du territoire sont présents sur la toile et ce constat amène à proposer une action pour organiser ce nouveau positionnement. Une réflexion collective apporte une réponse plus complète aux attentes des consommateurs car elle a le mérite de proposer d une part une offre diversifiée en produits mais aussi d autre part de promouvoir l ensemble d un territoire en faisant passer davantage de messages sur son image et par conséquent la notoriété de ses produits. L objectif de cette action est de répondre à une demande d ouverture de marchés vers des clients qui sans cela ne seraient pas joignables. Elle vient en complément des actions 1 et 2 qui fournissent aux exploitations les moyens de répondre à ces nouveaux débouchés. Pour compléter l objectif d accroissement des débouchés, la mise en place d un local de vente exclusivement dédié à des produits issus des exploitations agricoles sera une vitrine ouverte sur la qualité des produits du territoire. La communauté de communes du Pays de Saint Flour disposant d un flux touristique non négligeable et se trouvant à l interface de plusieurs régions attractives, elle peut se permettre de mettre en évidence sur un site physique les produits de son agriculture. Résultats attendus Cette action permet la mise en valeur des produits locaux en leur donnant une plus grande visibilité et en permettant à tous types de consommateurs d y avoir accès. Cette démarche commerciale doit engendrer le développement de la transformation locale, gage de développement économique pour les exploitations agricoles. Critères d éligibilité Etre engagé ou s engager dans la commercialisation en vente directe et en circuit de proximité, Utiliser le service proposé pour la vente exclusive de produits issus de l exploitation concernée, Pratiquer la vente de produits répondant aux conditions de l action 2, axe 2, S engager à rédiger et suivre un cahier des charges de production interne à l exploitation ou collectif pour garantir aux clients la qualité et l origine des produits, S engager à terme à signer la charte de la marque collective créée,

6 S engager à adhérer à un groupement de producteurs qui aura en charge la gestion des outils commerciaux. Modalités d intervention La communauté de communes du Pays de Saint Flour interviendra sur le coût d une étude préalable et sur l animation indispensable pour ce type de projet. Elle sera également amenée à proposer un local physique de vente avec des conditions avantageuses de mise à disposition pour le groupe de producteurs engagés dans la démarche de vente. Son intervention portera également sur les coûts de mise en ligne et de création d un site internet. Coût de l opération Aménagement d une plate-forme de commercialisation : Communication : Animation et coordination : TOTAL Plafonds de l'enveloppe prévisionnelle de la CCPSF Investissement Fonctionnement Bénéficiaires Tous les agriculteurs de la communauté de communes du Pays de Saint Flour. Evaluation La mise en place des outils proposés.

7 ACTION 3.4. : PROMOTION DES PRODUITS LOCAUX Contexte et Objectifs : L accompagnement des exploitations dans des filières bien structurées, reflétant les spécificités d un territoire ne peut se mener à bien sans envisager un soutien à la promotion des produits. Au-delà des savoir-faire et des garanties sur la qualité de la production et de la transformation, il est indispensable de compléter ces approches par le porté à connaissance de l excellence du travail réalisé par les exploitants engagés dans ces démarches. A l heure où les vecteurs de communication sont de plus en plus nombreux et où les informations circulent à très grande vitesse, il faut être capable de relier la production agricole à ces demandes d informations et de connaissances des produits locaux. L objectif de cette mesure est d accompagner les exploitants qui souhaitent développer leur potentiel de vente vers d autres marchés. La promotion représente un outil majeur indispensable d une part à l accroissement des ventes de produits, donc à l efficacité économique des exploitations et d autre part, elle vient renforcer l image associée aux produits et favorisent un acte d achat plus structuré onc plus durable. Résultats attendus Cette action doit permettre aux exploitants de disposer d outils de promotion moderne et adaptés aux attentes des consommateurs actuels. Par sa mise en œuvre, l action doit contribuer au renforcement des résultats économiques agricoles locaux. Critères d éligibilité Pour bénéficier de ce service, les exploitations devront répondre aux critères suivants : Etre exploitant agricole Etre engagé ou s engager dans la commercialisation en vente directe (un intermédiaire maximum) à titre individuel ou au titre d une association ou groupement de producteurs Vente exclusive de produits issus des exploitations locales répondant aux critères de l axe 1 Pratiquer la vente de produits répondant aux conditions de l action 2, axe 2 Avis du Comité technique Modalités d intervention La communauté de communes du Pays de Saint Flour interviendra sur tous types de promotion sous réserve de l avis du Comité technique de la mesure : Plaquettes commerciales Site internet Animation pour du démarchage commercial auprès de nouveaux clients

8 Modalités financières La communauté de communes interviendra sur la base d une aide forfaitaire dégressive d année en année selon le modèle suivant : 2014 : aide forfaitaire de : aide forfaitaire de : aide forfaitaire de 300 Soit sur la durée du programme, 12 exploitants. EXPLOITATION TOTAL Forfait par exploitant Plafonds de l'enveloppe prévisionnelle de la CCPSF Nombre d'exploitations aidées 12 Bénéficiaires Les agriculteurs de la communauté de communes du Pays de Saint Flour. Evaluation Nombre d agriculteurs ayant fait une demande et type d actions réalisées.

9 ACTION 3.5. : MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF FINANCIER POUR L APPROVISIONNEMENT LOCAL DES CANTINES SCOLAIRES ET AUTRES RESTAURATIONS SOUS LA RESPONSABILITE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SAINT-FLOUR Contexte et Objectifs : Parmi les points faibles rencontrés par les exploitants pratiquant la vente directe, la maîtrise des débouchés et la régularité de la distribution des produits sont souvent identifiés par les producteurs. Dans le cadre d une approche globale pour soutenir et développer une agriculture pratiquant une vente différenciée et locale, il est opportun de proposer des débouchés supplémentaires pour assurer la réalisation des objectifs agricoles. La communauté de communes du Pays de Saint Flour peut agir sur des marchés dont elle a la responsabilité directe ou indirecte. Elle peut proposer un achat prioritaire en produits de son territoire pour l approvisionnement de la restauration des cantines et autres établissements publics dont elle a la gestion. Un partenariat noué entre les producteurs, les gestionnaires des structures et la communauté de communes du Pays de Saint Flour assure un débouché complémentaire et régulier aux exploitants en répondant à un double objectif : assurer une alimentation locale dont les qualités peuvent être connues et reconnues et participer au développement économique de l activité agricole de vente de produits locaux. Résultats attendus La mise en place de ce dispositif doit favoriser une ouverture vers de nouveaux marchés pour les exploitations individuelles et les associations de producteurs qui s engagent aux côtés de la communauté de communes du Pays de Saint Flour pour produire autrement et maintenir une consommation locale de produits locaux. Cette action s inscrit dans la démarche agenda 21 dans laquelle s est engagée la communauté de communes du Pays de Saint Flour. Critères d éligibilité Cette action sera ouverte aux exploitants agricoles, associations de producteurs qui répondent aux conditions suivantes : Proposer à la vente exclusivement des produits transformés sur l exploitation ou dans un atelier collectif reconnu par la communauté de communes du Pays de Saint Flour Proposer des produits répondant aux conditions de l action 2, axe 2 Répondre favorablement aux gestionnaires des restaurations s ils souhaitent connaître les conditions de production en les accueillant sur les exploitations pour assurer un lien entre le producteur et le client S engager sur des volumes et des quantités proposés par les gestionnaires pour une durée de 3 ans minimum

10 Modalités d intervention La communauté de communes s engage au côté des agriculteurs à organiser un approvisionnement local des restaurants collectifs de type cantine scolaire, club du 3 ème âge, portage de repas à domicile. La communauté de communes du Pays de Saint Flour s engagera sur la base d une convention tripartite (communauté de communes du Pays de Saint Flour, gestionnaire, exploitant agricole) sur une durée de 3 ans et définira les modalités d approvisionnement (prix, volumes et régularité). Son intervention se traduira sur la compensation financière des coûts des produits locaux lorsque ceux-ci sont supérieurs aux coûts des produits industriels proposés par des grossistes. Cette compensation sera versée aux gestionnaires des restaurants et cantines. Modalités financières 2014 : Coût d un stagiaire pour l évaluation de l offre et la demande et calcul des coûts : 3000 Compensation financière de 7000 pour l ensemble des restaurations concernées : Compensation financière de pour l ensemble des restaurations concernées : Compensation financière de pour l ensemble des restaurations concernées. Bénéficiaires Les agriculteurs de la communauté de communes du Pays de Saint Flour en priorité. Evaluation Nombre d exploitants inscrits dans le réseau d approvisionnement local et volumes de produits locaux achetés par les cantines scolaires et restaurations collectives de la communauté de communes du Pays de Saint Flour.

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Lancement d une plate-forme de distribution des produits locaux en 2011 Demande en produits locaux pour la RHD L Ariège s

Plus en détail

Les préconisations par type de situation

Les préconisations par type de situation Les préconisations par type de situation Le tableau qui suit a été élaboré en mai 2007 à la suite d une étude sur la situation économique et financière des associations d aide aux personnes à domicile.

Plus en détail

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale A Paris, le vendredi 07 septembre, REEXAMEN DU REGIME DE L UE APPLICABLE AU SECTEUR DES FRUITS ET LEGUMES - CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES OPTIONS PROPOSEES ET L'EVALUATION DE LEURS INCIDENCES Contribution

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire»

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» DAAF Martinique Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» Le 24 mai 2011 1 Liste des personnes présentes : Nom - Prénom Organisme Fonction Email IGOUT Maryse Conseil

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux

4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux Module 4 : Performance énergétique 4.1 - Améliorer l efficacité énergétique dans les collectivités et les logements sociaux réservée : 460 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES de l Agenda 21 du Pays Soutenir l'éco-construction

Plus en détail

CIVAM Nord-Pas de Calais 2

CIVAM Nord-Pas de Calais 2 23 24 Avril 2016 1 CIVAM Nord-Pas de Calais 2 Sommaire : Sommaire :... 3 Cahier des charges... 4 Préambule... 4 I. LES CONDITIONS DE CANDIDATURE... 5 Art. 1 - Catégories de candidature... 5 Art. 2 - Dépôt

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel.

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Le fondateur Le concept Fonctionnement Notre philososphie Historique Les acteurs Les points de retrait Les tarifs Les produits Chiffres clés Magasin Titres reçus 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 I PRESENTATION Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages d élevage en France. Il coordonne

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Sommaire Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens a Des cours en entreprise

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Vienne novembre 2012 Avis de la Coordination des Conseils de développement de la Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Version intermédiaire ( octobre 2012) Sommaire LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER Cahier des charges Appel à Candidature FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER SOMMAIRE 1 Les attentes initiales page 2 2 La réponse de la Fédération des CSFC au FIF PL page 2 3 La proposition de formation

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Alliance Emploi-Environnement

Alliance Emploi-Environnement Alliance Emploi-Environnement Appel à projet visant à favoriser le développement de filières de matériaux durables de construction en Wallonie Date limite de retour des dossiers de candidature : 20 février

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable Présentation aux collectivités locales Enercoop Bretagne Fournisseur, promoteur de sobriété et d'efficacité et producteur d'électricité propre

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique

Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique Association de promotion et de développement du Commerce Equitable en Rhône-Alpes Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique Equi'Sol: Association de promotion du commerce

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

www.larouteduble.com

www.larouteduble.com CAHIER DES CHARGES Consultation pour la réalisation d un site internet «La Route du Blé en Beauce» www.larouteduble.com Projet élaboré dans le cadre de la coopération inter-territoriale du programme européen

Plus en détail

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle ENTRE : L ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D AGRICULTURE Etablissement public à caractère

Plus en détail

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES»

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» 5 EME FORUM MONDIAL DE L EAU A ISTANBUL, TURQUIE DU 16 AU 22 MARS 2009 ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» SUR L ESPACE FRANCE Réalisé par Nil BLANCHY, Chargé de Mission Développement International

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 :

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : Faire connaître le patrimoine du Pays de Gâtine auprès d un large public en encourageant la créativité des acteurs du territoire Règlement (UE) N 1305/2013

Plus en détail

ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS

ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS AUX ANTENNES DE FRANCE TELEVISIONS Le Conseil supérieur de l audiovisuel a adopté le 4 janvier 2011 le rapport au Premier ministre élaboré par une commission de réflexion,

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 A l horizon 2020, le département de la Meuse souhaite offrir à tous ses habitants, des lieux d accès à la connaissance, à la culture et aux

Plus en détail

Faire coïncider l'offre et la demande en matière de transport rural

Faire coïncider l'offre et la demande en matière de transport rural SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL Module 4: Mobilité rurale Faire coïncider l'offre et la demande en matière de transport rural Séance 4.4 Partie 1 Présentation: 4.4a Les modules de formation

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 N effacez pas nos... droits Affiche lauréate de l édition 2014 Maison de quartier Paul Langevin - Villetaneuse - Seine-Saint-Denis Une

Plus en détail

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs GAL : Thur Doller Région : Alsace - 68 Priorité ciblée : La valorisation économique des patrimoines : un nouveau modèle pour le territoire Contact

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011

La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011 La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011 1 Introduction Ce document présente le projet associatif de la Maison des Jeux de Nantes revu en 2011. Il décrit les objectifs opérationnels et

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social Mairie de l'île de Groix 13, place Joseph Yvon 56590 Groix Tel. 02 97 86 80 15 www.groix.fr Comité de programmation régionale le 16 octobre 2013 Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix

Plus en détail

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe Communauté d Agglomération du Pays de Morlaix Conseil de Communauté du 02 mai 2005 Nom du Rapporteur : Monsieur Jean-René PERON N : D 05-082 Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne

FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne Cette première synthèse est issue du travail mené par l ARDEAR Champagne-Ardenne dans le cadre

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

#ActInSpace 2 e édition

#ActInSpace 2 e édition #ActInSpace 2 e édition www.cnes.fr/actinspace Le présent document détaille le projet #ActInSpace, un évènement grand public organisé par le Centre National d Etudes Spatiales (CNES) l Agence Spatiale

Plus en détail

Carnet d acteurs de NORABIO

Carnet d acteurs de NORABIO Carnet d acteurs de NORABIO Norabio, 8, rue Jean Bourgois - 59147 GONDECOURT Tél : 0361584160 - Fax : 0320324864 contact@norabio.fr Norabio est une coopérative agricole réunissant 130 producteurs biologiques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Carnet d acteurs du Court Circuit

Carnet d acteurs du Court Circuit La Ch Carnet d acteurs du Court Circuit 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille France 06 51 00 39 98 http://www.lecourtcircuit.fr contact@lecourtcircuit.fr Le projet LeCourtCircuit.fr se positionne en tant qu'interface

Plus en détail