Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques"

Transcription

1 Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

2 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA ) Intérêt grandissant pour les Points de vente collectifs Une professionnalisation de ce type de démarche Un potentiel de développement des Points de Vente Collectifs (PVC) en PACA important

3 2. Objectifs de l enquête Mieux connaître la situation actuelle des PVC de PACA : leur dynamique et stratégie de développement Identifier leurs besoins pour poursuivre leur développement Proposer des modalités de réponses à ces besoins et faire réagir les PVC sur la pertinence de ces propositions

4 3. Typologie Les Points de Vente Collectifs Les Maisons de producteurs, Maisons de l artisanat, Maisons de Pays, Maison de produits Les Magasins de producteurs Pour cette étude : choix de se focaliser sur les Points de Vente Collectifs.

5 4. Méthodologie de l enquête Un questionnaire téléphonique : Cartes d identité, chiffres Une séance participative pour recueillir les besoins : Méthode des POST-IT Travail en sous-groupe par famille de besoin Priorisation individuelle 4 familles de besoins : -Besoin de nous faire connaître -Besoin matériel et financier -Besoin d améliorer notre organisation collective -Besoin de compétences

6 4. Méthodologie de l enquête Un questionnaire téléphonique : Cartes d identité, chiffres Une séance participative pour recueillir les besoins : Méthode des POST-IT Travail en sous-groupe par famille de besoin Priorisation individuelle 4 familles de besoins : -Besoin de nous faire connaître -Besoin matériel et financier -Besoin d améliorer notre organisation collective -Besoin de compétences

7 5. Etat des lieux des PVC en PACA Recensement: PVC actifs : 23 Carte d identité : 20 PVC 86 % Analyse des besoins : 12 PVC 50% PVC en projet : Répartition des PVC par département PVC fermés : 6 Analyse des facteurs d échec pour 3 50%

8 6. Localisation des PVC en PACA

9 7. Des initiatives de producteurs bénéficiant d accompagnements divers Les PVC sont, en grande majorité, issus d initiatives de groupes de producteurs 83% ont bénéficié d un accompagnement et/ou financement : Type d accompagnement Aide financière et accompagnement 7 Aide financière uniquement 4 Accompagnement uniquement 8 Pas d aide financière ni d accompagnement technique TOTAL 23 Nombre de PVC 4

10 8. Nature des accompagnements Au total, 28 acteurs différents ont contribué au développement des PVC en PACA

11 9. La moitié des PVC sous statut associatif Les statuts commerciaux sont peu utilisés (5 PVC en SAS, aucune SARL)

12 10. Le statut des producteurs

13 11. Dynamique interne Evolution du nombre des producteurs par PVC depuis l ouverture : les associés : tendance à la diminution après quelques années d existence sauf pour les projets ayant démarré avec moins de 5 producteurs associés les dépôts vendeurs : tendance à l augmentation au fur et à mesure du développement du PVC. Ils permettent d obtenir une gamme de produits plus diversifiée

14 12. De la proximité et un débouché complémentaire Distance des producteurs / PVC : forte proximité. (Max 150km ou 1H) Moyen de commercialisation principal? Oui pour 25% - Non pour 50% - 25% NR Un quart des personnes interrogées jugent que le PVC est le débouché principal pour les associés de son PVC.

15 13. Un PVC sur 2 a recours au salariat Environ la moitié des PVC a recours au salariat En moyenne : entre 1 et 2 ETP Missions du salarié : principalement vente

16 14. Situation géographique des PVC Situations remarquables: 2 PVC isolés 1 PVC en zone commerciale Une majorité des PVC se situe en zone périurbaine, en sortie de ville ou village

17 15. Horaires et saisonnalité En moyenne, les PVC de PACA sont ouverts 4,5 jours par semaine Une majorité de PVC est ouvert entre 4 et 6,5 jours

18 16. Du petit magasin à la moyenne surface La taille du magasin conditionne la diversité de la gamme de produits et les volumes à mobiliser 40 % des PVC 50m² image de type boutique, épicerie ou «petit magasin» 1 PVC = 300m² image de type «moyenne surface»

19 17. PVC et atelier de transformation Aucun point de vente collectif en PACA n a, à ce jour, ouvert d atelier de transformation collectif spécifique au PVC Un projet d atelier quasiment abouti : Naturellement Paysan (84) ouvrira en 2015 une légumerie-conserverie spécifique au PVC 2 projets d atelier de transformation collectif en réflexion : - Le marché de nos collines (06) - Couleurs Paysannes (04) Transformation des produits des adhérents Vente des produits transformés au magasin Volonté de développer la RHD

20 18. Des gammes de produits diversifiés Gamme Mixte (AB et conventionnels) : 11 PVC, soit 50 % des PVC de PACA Gamme AB uniquement : 5 PVC, soit 20 % des PVC de PACA 1 PVC a une charte de qualité spécifique Viande : en vente dans 21 PVC (seuls 2 PVC n en ont pas) Poissons : vente dans 3 PVC Principe général : «local, de saison et de terroir» Objectifs pour les agriculteurs: valoriser leur production, leur terroir, et la proximité aussi bien géographique que relationnelles avec les consommateurs

21 19. Des consommateurs locaux 100% des PVC déclarent avoir une clientèle de consommateurs locaux 55 % des PVC déclarent avoir une clientèle également diversifiée Les autres clients: touristes (30% des PVC) commerces Restaurants, Gîtes (15% des PVC) cantines scolaires (RHD) (16% des PVC)

22 20. PVC et RHD 4 PVC travaillent avec la RHD en lien ou appuyé par des territoires de projet Freins au développement, selon les agriculteurs: «manque de moyens logistiques (camion de livraison ) ou d aides financières pour y accéder» «volumes trop importants demandés» «manque de régularité des commandes» «prix d achat trop bas» «nécessité d avoir un atelier de transformation» «manque d organisation et de formations du personnel d intendance scolaire» «la RHD ne recherche pas des produits d exception»

23 21. Le panier moyen. Le panier moyen: 5 <panier moyen< 30 NB: 11 PVC ont renseigné cette question

24 22. Un chiffre d affaire en progression régulière NB: 17 PVC ont renseigné cette information La tendance globale est à la progression régulière, située, en moyenne, à 15 % par an.

25 23. Trois profils de PVC en Paca Les «petits» PVC CA < moins de 15 producteurs un local de dimension restreinte (place de marché ) pas de salarié une ouverture partielle par semaine (entre 1 et 3 jours /semaine situation géographique dominante : centre village rural ou centre ville Les PVC «moyens» Les «gros» PVC < CA < entre 25 et 50 producteurs une superficie de vente entre 30 et 200 m² entre 0 et 1 ETP salarié une ouverture moyenne entre 4 et 5 jour / semaine situation géographique dominante : périphérie, zone commerciale, axe passant CA > entre 30 et 65 producteurs une superficie de vente entre 75 et 300 m² entre 1 et 8 ETP salarié une ouverture moyenne entre 3 et 6 jours / semaine situation géographique dominante : centre ville et périphérie

26 24. Stratégies de développement le changement / agrandissement de local la création d un atelier de transformation collectif lié au PVC la mise en place d un rayon de type boucherie traditionnelle / salle arrière le développement de la gamme de produits par le recrutement de nouveaux producteurs l ouverture d un second magasin l élargissement de la clientèle en ciblant la RHD et les gîtes et restaurant le développement de la vente par internet (e-commerce)

27 25. Clés de réussite et points de vigilances L état d esprit collectif Liste non exhaustive : Le dimensionnement au démarrage : un choix important Bien anticiper les frais de fonctionnement La localisation, la visibilité: des éléments essentiels Approvisionnement et les volumes réguliers : éviter les vides Statuts des producteurs et rôles de chacun: des engagements à respecter Des règles pour garantir un bon fonctionnement Une initiative de terrain

28 26.(Rappel) Méthodologie de l enquête Un questionnaire téléphonique : Cartes d identité, chiffres Une séance participative pour recueillir les besoins : Méthode des POST-IT Travail en sous-groupe par famille de besoin Priorisation individuelle 4 familles de besoins : -Besoin de nous faire connaître -Besoin matériel et financier -Besoin d améliorer notre organisation collective -Besoin de compétences

29 26.(Rappel) Méthodologie de l enquête Un questionnaire téléphonique : Cartes d identité, chiffres Une séance participative pour recueillir les besoins : Méthode des POST-IT Travail en sous-groupe par famille de besoin Priorisation individuelle 4 familles de besoins : -Besoin de nous faire connaître -Besoin matériel et financier -Besoin d améliorer notre organisation collective -Besoin de compétences

30 27. Analyse des besoins pour se développer 12 PVC sur 23 ont participé à cette partie de l enquête. Besoin de se faire connaitre (communication externe et interne envers la clientèle et les autres producteurs) Besoin de compétences (soit à acquérir, soit à mobiliser en externe)

31 28. «Besoin de nous faire connaitre» Tous les points de vente interrogés souhaitent développer des outils de communication externe Outils de communication externe 12 Se faire connaitre des producteurs locaux 5 Mieux se connaitre entre producteur d un PVC pour améliorer l argumentaire de 5 vente et avoir une fiche de présentation par producteur Mieux connaitre la clientèle 5 Communiquer sur la dimension collective d agriculteurs en vente directe (PVC), 5 faire connaitre ce qu est un PVC et la différence avec les autres modes de commercialisation Outils de communication interne 4 Participer à des évènements externes et/ou organiser des évènements internes 3 Outils de communication communs entre PVC de PACA (logo/label PVC, site 2 internet, trame de trombinoscope commune, charte graphique) Connaitre les médias locaux et les utiliser 2 Se faire connaitre des restaurateurs, gîtes, centre de loisirs 2

32 29. «Besoin de compétences» 8 PVC sur 12 ont besoin de conseils juridiques Conseils juridiques 8 Agencement de magasin, marketing 7 Compétences en communication 6 Aspects règlementaires 5 Informatique 5 Compétences en coordination/animation et relation Humaine 3 Mutualiser les expériences et références de matériel 2 Compétences en techniques de vente 2

33 30. «Besoin d améliorer notre organisation collective» 7 PVC sur 12 ressentent le besoin d améliorer leur coordination interne Améliorer la coordination/communication interne entre les producteurs 7 Savoir mobiliser les dépôts vendeurs et les impliquer 7 Développer des outils de gestion/coordination 6 Améliorer la mobilisation collective, l état d esprit collectif 5 Améliorer l efficacité des réunions par une meilleure rigueur 2

34 31. «Besoin matériel et financier» 8 PVC sur 12 aimeraient agrandir ou changer de local Avoir un nouveau local ou agrandir 8 Aides financières pour embaucher ou passer une étape de développement Matériel de rayonnage, agencement 6 Véhicule de livraison 3 Connaitre les financeurs et financements mobilisables par les 2 PVC Atelier de transformation 2 Développer l achat groupé entre PVC pour du matériel 1 8

35 32. Suites Des solutions sont en cours d élaboration, dans les champs de compétences Trame / FRGEDA PACA Une restitution de ce travail sera faite à l observatoire des Circuits courts (composés d agents de développement agricole, techniciens, etc. au niveau régional)

36 34. Conclusion 2 ème magasin «Couleurs paysannes» - Manosque (04) ( au moment des enquêtes) 2 ème magasin «Panier Gapençais» - Gap (05) «Paysans du 13 le Bio en direct» porté par des agriculteurs du réseau Agribio 13 PVC porté par des agriculteurs du réseau Agribio 06 «la Nivéol» porté par des agriculteurs du secteur Ventoux Carpentras (84) «la Pause paysanne» porté par un groupe d agriculteurs - Saint Clément sur Durance (05) PVC porté par un groupe issu des Jeunes Agriculteurs du Var Brignoles le Val (83)

37 Échanges avec la salle Merci de votre attention! Place aux questions Marion Vandenbulcke chargée de mission Circuits-Courts Trame / Frgeda Paca

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009 Références technico économiques sur les points de vente collectifs INRA Paris, 24 septembre 2009 1. Contexte et objectifs CONTEXTE OBJECTIFS Aucune référence existante sur les PVC Une concurrence accrue

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

Les circuits courts. Sont-il durables?

Les circuits courts. Sont-il durables? Les circuits courts Sont-il durables? Petit rappel instructif Par définition officielle, un circuit court est une modalité de vente qui comporte au maximum UN intermédiaire entre le producteur et le consommateur

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE ---

OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE --- Avec la participation de OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE --- ANALYSE DES VOLUMES DEDIES A LA RESTAURATION COLLECTIVE VENDUS VIA LES ORGANISATIONS ECONOMIQUES DE PRODUCTEURS BIOLOGIQUES

Plus en détail

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Soutenir une agriculture locale de qualité Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Plan 1- Présentation du Pays «Une autre Provence» 2- La problématique

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire»

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire» Restauration collective : répondre aux marchés publics Sommaire -Le territoire -Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy -L enquête «restauration scolaire» -L accessibilité du marché public

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois Mai 2013 PNA Vendômois PNA VENDOMOIS Travail réalisé dans le cadre du projet PNA «Pour une restauration SAINE

Plus en détail

La diversification agricole en Camargue

La diversification agricole en Camargue La diversification agricole en Camargue Agritourisme, circuits-courts et démarche qualité Capucine SER, chargée de mission tourisme durable au Parc naturel régional de Camargue Contexte, définition et

Plus en détail

Décembre 2014. Je mange local, tu manges local, Conil mange local...

Décembre 2014. Je mange local, tu manges local, Conil mange local... Décembre 2014 Je mange local, tu manges local, Conil mange local... tribution du CDP sur la consommation en circuits courts SOMMAIRE I. Enjeux du manger local > P.2 II. Pr conisations du CDP en faveur

Plus en détail

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008 LA CHARTE DES BOUTIQUES PAYSANNES Ce document est un condensé de l expérience des producteurs et artisans des Boutiques Paysannes en Languedoc-Roussillon. Il est également inspiré de celle du Réseau AVEC-Rhône

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration des collèges Contexte de l étude Une étude réalisée par l Assemblée des Départements de France, accompagnée

Plus en détail

Quelques points de vigilance. Circuits de proximité : une opportunité forte. Aujourd hui, le consommateur. Aujourd hui, le consommateur

Quelques points de vigilance. Circuits de proximité : une opportunité forte. Aujourd hui, le consommateur. Aujourd hui, le consommateur COLLOQUE Produits fermiers Magasins de Producteurs - Drive fermier collectif Philippe TROMAS La Belle Fermière Marie-Christine MAZENS Animatrice ARAT PC Melle, 4 novembre 2014 Circuits de proximité : une

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles 1 Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles Partie 3 Résultats d enquête auprès d intermédiaires économiques Auréline DOREAU, Yuna CHIFFOLEAU Octobre 2012

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ

SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ PLACES DE MARCHÉ SOCIAL COMMERCE MOBILE COMMERCE 5/ BILAN 2012 ET PROJETS DE DEVELOPPEMENT 6/ CONCLUSION

Plus en détail

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 Observatoire de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 ÉDITORIAL En 1987, la commission Bruntland donne la définition du développement durable «le développement durable répondrait

Plus en détail

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Réunion de rendu final: les principaux résultats et recommandations 2 juillet 2013 Objectifs de l étude Caractériser les modes d

Plus en détail

DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS

DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS VOLET 2 DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS LES OBJECTIFS DU VOLET Etablir des schémas d organisation qui répondent aux attentes de la restauration collective : Quels systèmes

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

Appui technique. Attentes «formation» des entreprises de moins de 300 salariés du secteur de l hôtellerie, la restauration et les activités de loisirs

Appui technique. Attentes «formation» des entreprises de moins de 300 salariés du secteur de l hôtellerie, la restauration et les activités de loisirs 24 mars 2015 Appui technique Attentes «formation» des entreprises de moins de 300 salariés du secteur de l hôtellerie, la restauration et les activités de loisirs Les attentes prioritaires en formation

Plus en détail

votre événementiel touristique

votre événementiel touristique COORDONNER votre événementiel touristique Assurer la coordination pour la mise en œuvre de votre plan d actions est une base de réussite dans l organisation de votre événement touristique PLANIFIER LES

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d actions de formation Accompagnement des Mutations Economiques et Technologiques dans les entreprises du Commerce de Détail Date 22/09/2014 Opération

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Catalogue de Formations 2015 / 2016

Catalogue de Formations 2015 / 2016 Catalogue de Formations 2015 / 2016 Agence Tourisme - Catalogue de formations 2015 /2016 Page 1 Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) SOMMAIRE : La RSE et le tourisme 1. Responsabilité sociétale

Plus en détail

Bienvenue au séminaire ANATOLE. 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne

Bienvenue au séminaire ANATOLE. 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne Bienvenue au séminaire ANATOLE 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne Introduction du séminaire Yannick FRANCES, membre du Bureau de la Chambre d agriculture Jean Pierre SAINT AMAND,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE ENQUETE 2010-2011 Action menée avec le soutien de la Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services (Ministère

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE FOURNISSEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84. En partenariat avec :

Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84. En partenariat avec : Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84 En partenariat avec : Pauline RICARD Département de Vaucluse Direction de l économie Service Agriculture et Développement

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Fiche technique. Formations Communication

Fiche technique. Formations Communication Formations Communication Fiche technique Cette fiche technique est à destination d agriculteurs qui souhaitent réaliser des formations sur le thème de la communication des produits. Le principal objectif

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio»

GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» 300 chèvres -65 ha de SAU - 3 associés Système mixte laitier fermier - fromage bio (AB) Route du Chabichou et Biosèvres. Fiche n 8 GAEC La Plaine de Foumard : «une exploitation fermière caprine bio» L

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

«Les Potagers de Marcoussis»

«Les Potagers de Marcoussis» «Les Potagers de Marcoussis» Chantier d insertion par le maraîchage biologique Le «Projet conserverie» : Création d une unité de transformation de fruits et légumes locaux, sous forme de structure d insertion

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE PRODUCTEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Bio Qu est est-ce que le Pôle P Bio? Le Pôle Scientifique Bio Massif central est une association créée en 1998 pour l accompagnement scientifique

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Restauration collective :

Restauration collective : Restauration collective : Approvisionnement local Nicole LE BRUN Conseillère en développement local Sommaire 1 Analyse des attentes : l enquête «Restauration scolaire» 2 Connaissances des fonctionnements

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains 1 Réalisation d une étude de positionnement marketing en 2010 5 enjeux pour une destination touristique «Pays Dignois» Un enjeu de positionnement touristique

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

S E N T I N E L L E. Les compétences des acteurs de la filière alimentation locale et RHD

S E N T I N E L L E. Les compétences des acteurs de la filière alimentation locale et RHD Projet de développement agricole et rural S E N T I N E L L E Circuits courts nouvelles générations et filières longues relocalisées Les compétences des acteurs de la filière alimentation locale et RHD

Plus en détail

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT IUT Avignon SOMMAIRE Présentation du DUT et admission en DUT p. 3 DUT Génie Biologique Option Agronomie p 5 DUT Génie Biologique Option Industrie

Plus en détail

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS 1 Ordre du Jour La volonté de la Ville de Saint Denis vis-à-vis de la restauration scolaire PEG SBA La situation actuelle de l approvisionnement

Plus en détail

Réseau Compostage-au-jardin

Réseau Compostage-au-jardin Alexia HEBRAUD Aubagne, janvier 2012 - rev avril 2012 Réf. :AH/1201.001.PRO.GFR Réseau Compostage-au-jardin RESEAU COMPOSTAGE AU JARDIN PROMOTION DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE ET MICRO-COLLECTIF PHASE V VERS

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

L espace test en agriculture

L espace test en agriculture Photo Civam Aquitaine L espace test en agriculture Une solution innovante pour des installations agricoles durables Une démarche pour permettre aux porteurs de projets agricoles de tester, valider, créer

Plus en détail

COORDONNER. votre événementiel. odi.c tourisme 07 octobre 2010

COORDONNER. votre événementiel. odi.c tourisme 07 octobre 2010 COORDONNER votre événementiel Assurer la coordination pour la mise en œuvre de votre plan d actions est une base de réussite dans l organisation de votre événementiel PLANIFIER LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest Charte d engagement Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest 2 un marché à fort potentiel DICIMEME.BZH, C EST QUOI QUELS PROFESSIONNELS SUR DICIMEME.BZH POURQUOI S ENGAGER SUR DICIMEME.BZH POURQUOI

Plus en détail

Compte rendu de la plénière

Compte rendu de la plénière Compte rendu de la plénière 9 juillet 2013 Présents : Anne Barre (WECF France) Céline Burdin (WECF France) Eric Servel (InitiaTerre Terre de Liens) Emmanuel Lierdeman (individuel) Jean Pierre Chaffard

Plus en détail

Les Chambres d agriculture,

Les Chambres d agriculture, Les Chambres d agriculture, un excellent partenaire pour les collectivités DÉVELOPPER LES CIRCUITS DE PROXIMITÉ Filières alimentaires locales Marchés des Producteurs de Pays Mes produits en ligne LES FILIERES

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Structuration en restauration collective. Eating City

Structuration en restauration collective. Eating City Structuration en restauration collective Eating City William Mairesse (Organisation Professionnelle de l Agriculture Biologique en Alsace) 7 Novembre 2012 L OPABA Définition : Syndicat des producteurs

Plus en détail

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation PLAN D ACTIONS FISAC-CCIC (Tranche 1) Axe N 1 ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation Animer le FISAC et le réseau d acteurs, soit : Animer

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d actions de formation Accompagnement des Mutations Economiques et Technologiques dans les entreprises du Commerce de Détail en Champagne-Ardenne

Plus en détail

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ Les Baccalauréats STG ont pour objectif la poursuite et la réussite en études supérieures, contrairement

Plus en détail

Toupargel, une entreprise du 21 ème siècle. Oddo Midcap Forum 6 & 7 janvier 2011

Toupargel, une entreprise du 21 ème siècle. Oddo Midcap Forum 6 & 7 janvier 2011 Toupargel, une entreprise du 21 ème siècle Oddo Midcap Forum 6 & 7 janvier 2011 Sommaire Le Groupe Toupargel L activité «Surgelés» L activité «Frais et Epicerie» Les comptes consolidés au 30 septembre

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux

Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux Février 2011 Sommaire Ce document complémentaire du référentiel

Plus en détail

I. Analyse globale de l exploitation

I. Analyse globale de l exploitation LE PAUL Sophie I. Analyse globale de l exploitation Localisation Historique Activités de l exploitation Interactions entre les productions Mode de conduite Commercialisation Atouts et contraintes II. III.

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES

CAHIER DES CHARGES. Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES Elaboration d un plan de jalonnement et d un schéma directeur de RIS dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte signalétique du Parc naturel régional de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Thème du jour : Consommer local Pourquoi? Comment? Participants : 10 personnes présentes En préalable à la réunion quelques questions sont posées sur le domaine

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION LICENCE PRO MÉTIERS DU TOURISME ET DES LOISIRS. Hôtellerie Restauration. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION LICENCE PRO MÉTIERS DU TOURISME ET DES LOISIRS. Hôtellerie Restauration. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION LICENCE PRO MÉTIERS DU TOURISME ET DES LOISIRS Hôtellerie Restauration www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif est de former de futurs managers de l hôtellerie

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Territorialiser l action agricole du Conseil général pour structurer la filière. Fort de son expérience dans

Plus en détail

Projet régional d approvisionnement de la restauration collective en produits bio de proximité

Projet régional d approvisionnement de la restauration collective en produits bio de proximité Projet régional d approvisionnement de la restauration collective en produits bio de proximité Candidature à l appel à projets Circuits Courts du Conseil Régional PACA (Délibération n 12-1647 du 14 décembre

Plus en détail

Dossier de presse. Contact : Cécile Meauxsoone-Manager de centre-ville

Dossier de presse. Contact : Cécile Meauxsoone-Manager de centre-ville Dossier de presse Contact : Cécile Meauxsoone-Manager de centre-ville Association Oullins centre-ville 7 rue JJ Rousseau 69600 Oullins 06 68 68 68 87- oullinscentreville@hotmail.fr Le contexte Le service

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) Cet outil «passerelle» a

Plus en détail

Dossier de presse. www.ille-et-vilaine.fr. Collèges : favoriser l approvisionnement local des services de restauration. Département d Ille-et-Vilaine

Dossier de presse. www.ille-et-vilaine.fr. Collèges : favoriser l approvisionnement local des services de restauration. Département d Ille-et-Vilaine Département d Ille-et-Vilaine Lucas Auffret Tél. : 02 99 02 35 95 lucas.auffret@cg35.fr Anne-Laure Hamonou Tél. : 02 99 02 34 73 anne-laure.hamonou@cg35.fr www.ille-et-vilaine.fr 1, avenue de la Préfecture

Plus en détail

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective PRÉFET DE LA RÉGION Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective ORGANOM 4 avril 2012 Favoriser l approvisionnement de proximité et de qualité, y compris en marchés publics

Plus en détail

RÉALISER UNE ÉTUDE D OPPORTUNITÉ DU PROJET DE CRÉATION

RÉALISER UNE ÉTUDE D OPPORTUNITÉ DU PROJET DE CRÉATION RÉALISER UNE ÉTUDE D OPPORTUNITÉ DU PROJET DE CRÉATION Objectif Actions à mener Outils Thématiques à aborder Contexte de création Évaluer l opportunité de création d un GE Entretien d opportunité Analyse

Plus en détail

n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse

n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse Juillet 2015 Présentation et méthodologie Le contexte de l étude Cette

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail