«Les Potagers de Marcoussis»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les Potagers de Marcoussis»"

Transcription

1 «Les Potagers de Marcoussis» Chantier d insertion par le maraîchage biologique Le «Projet conserverie» : Création d une unité de transformation de fruits et légumes locaux, sous forme de structure d insertion Avril 2012 «Ensemble, Cultivons la solidarité» Les Potagers de Marcoussis Projet Conserverie Chemin de La Ronce Marcoussis Franck Mathieu tél :

2 Un projet au cœur d une future Ferme Agro-écologique en Essonne Acteur depuis plus de 10 années de la réinsertion par l activité économique des personnes en difficulté, l association Les Potagers de Marcoussis entame une nouvelle étape dans son développement, et ce autour de 2 axes principaux : le déménagement du pôle principal et le recentrement des activités de production agricole autour d'un bâtiment en éco-construction prévus pour 2012 ; le lancement de nouvelles activités économiques support d insertion dont une unité de transformation de fruits et légumes, le projet conserverie. Ces évolutions permettront d aboutir à la création d une véritable ferme agro-écologique, initiative complète, innovante et conçue entièrement dans le cadre du développement durable avec ses dimensions sociales, environnementales et économiques. Une conserverie sociale, respectueuse de l environnement et économiquement viable, au cœur du territoire L objectif du projet est de créer une entreprise de production de produits alimentaires (soupes, compotes, jus, plats cuisinés, légumes en bocaux etc...), élaborés à partir de légumes et de fruits produits dans la région. Son offre de produits se fera à destination de consommateurs locaux, dans un rayon de 25 km autour de Marcoussis, lieu d implantation de cette unité de transformation. Son offre de services sera à destination des producteurs locaux, issus du monde agricole ou de l'insertion, intéressés par une diversification et une valorisation de leur production. L objectif sera de stabiliser un modèle économique viable. Il s appuiera également sur la qualité de ses produits au regard notamment du goût et des saveurs, qui seront au cœur des enjeux de production. Entreprise artisanale à taille humaine, l'unité de transformation sera une structure innovante pour accueillir des salariés en insertion sociale et professionnelle. En effet, l activité de transformation des végétaux, leur distribution et leur commercialisation constitueront de nouveaux supports d insertion, offrant d avantage de passerelles et de diversité pour des débouchés professionnels. L activité sera continue sur l année. Souhaitant être à la pointe sur le plan environnemental, une réflexion particulière sera conduite de façon à concevoir des procédés de production optimisés au regard de la consommation en eau et en énergie (l eau sera considérée comme un bien précieux, le bocal alimentaire consigné sera localement réhabilité, la distribution se fera en circuit-court en utilisant des moyens de livraison soucieux de l environnement (voiture électrique) ). Enfin, l entreprise cherchera à s intégrer au maximum dans le tissu local : par la création d un système innovant de distribution de vente ambulante de proximité créateur de lien social et par la participation aux différentes manifestations et animations locales dans un esprit d'échange et de partage. Ainsi, en s impliquant sur les axes économiques, sociaux, environnementaux et locaux, la conserverie constituera un cadre de travail professionnel valorisant l'agriculture, le travail de l'insertion ainsi que les richesses locales. Les premières productions sont prévues pour le premier trimestre 2013.

3 Une activité professionnelle innovante, comme support d une insertion durable De nouveaux métiers supports pour l'insertion par l activité économique La conserverie permettra de développer une nouvelle offre de métiers, et ce à partir de 3 fonctions principales d activités supports pour l insertion : Les fonctions liées à production : cueillir, parer, stocker, transformer, conserver, nettoyer : savoir choisir les produits, les «comptabiliser» (pesage, tenue de stock), les nettoyer, les préparer pour qu ils soient prêts à être stockés au froid ou bien directement être transformés, utiliser du matériel de laboratoire de transformation et de conservation (matériel de découpe, de cuisson, d empotage, de capsulage, de traitement thermique, de marquage), appliquer un plan de nettoyage des locaux. Les fonctions liées à logistique : étiqueter, emballer, stocker, livrer : savoir utiliser le matériel d étiquetage et d emballage, préparer une commande, tenir un stock, effectuer une livraison. Les fonctions liées à la commercialisation : prospecter, prendre une commande, vendre : savoir mettre en œuvre une prospection (distribution de publicité), prendre une commande par téléphone, vendre en boutique et en ambulant. A partir de ces 3 fonctions d activités supports, 5 filières de métiers sont visées : L industrie alimentaire : opérateur(trice) de production, employé(e) polyvalent en restauration collective Les activités de transport et de logistique : Opérateur(trice) de commande, chauffeur-livreur L hôtellerie et la restauration : plongeur, commis de cuisine, aide cuisinier Les activités de nettoyage professionnel : agent d entretien et de nettoyage Certaines activités de service à la personne, particulièrement exigeantes en matière d hygiène : Employé de ménage, auxiliaire de vie, livreur à domicile

4 Cette diversité dans l offre constituera un atout pour les salariés en insertion, tant sur le plan du choix de leur fonction au moment de leur candidature à l embauche, de l expérience professionnelle acquise, du fait de pouvoir trouver rapidement leur place au sein de l entreprise, que de la possibilité d évoluer dans les tâches et dans les responsabilités. De plus, cette création témoignera de la possibilité d offrir des métiers supports d insertion dans des domaines variés et valorisant pour les salariés. Un secteur d activité exigeant, formateur pour le salarié L activité de transformation et conservation des aliments est une activité exigeante et rigoureuse : elle nécessitera pour le salarié, d acquérir des qualités de minutie et de respect des consignes et procédures strictes (règles d hygiènes, procédés validés de fabrication). Il en est de même pour les métiers relatifs à la commercialisation et à la distribution qui nécessitent, pour le salarié, d acquérir des qualités relationnelles et d apparence, mais aussi de ponctualité et de rapidité. Une activité continue sur l'année La conserverie sera organisée de sorte que l activité professionnelle soit continue tout au long de l année. Ce facteur orientera de manière très forte les choix des produits à fabriquer, notamment dans la période de soudure (période pauvre en matière première fraiche). Cette continuité d activité sera un atout pour les salariés en insertion qui pourront être accueillis tout au long de l année et assurer ainsi la sécurisation de leur emploi et le bon déroulé de leur parcours d'insertion. Une structure nouvelle à créer au sein d une organisation existante - la mutualisation des services d accompagnement sociaux et professionnels Depuis 2007, les Potagers de Marcoussis ont développé une démarche de plus en plus professionnelle. Ainsi, les outils et les méthodes de travail ont été modernisés et les réseaux de partenaires ont été développés. Aujourd hui, cette solidité acquise par l'expérience et la professionnalisation en font un des acteurs crédibles du monde de l insertion, constituant un atout quant au développement d activités nouvelles en leur sein. Par ailleurs, le projet global de développement des Potagers prévoit la mutualisation d un certain nombre de services : le suivi-accompagnement social et professionnel, l administration générale (comptabilité, paies, achats, etc.), permettant ainsi de gagner en efficacité, tout en préservant une structure à taille humaine : 8 postes en insertion seront progressivement créés. Créer une option nouvelle de continuité de parcours pour le salarié en insertion Chaque salarié en insertion est unique. Chaque parcours d insertion est unique. Pour certains salariés, le besoin d une structure supplémentaire en complément du chantier d insertion des Potagers de Marcoussis se fait parfois sentir. La création à moyen terme de la conserverie sous forme d entreprise d insertion permettra d offrir cette possibilité de passerelle avec le chantier d insertion des Potagers et ainsi permettre de consolider des parcours encore fragiles ou de conforter les choix et les compétences acquises.

5 PRODUITS : La création d une marque et la vente en circuits-court de produits de qualité fabriqués à partir de produits végétaux d origine locale La création d une gamme de produits de qualité commercialisés sous une ou plusieurs marques S appuyant sur des partenaires professionnels dans la mise au point de produits alimentaires, la conserverie créera progressivement sa gamme de produits de qualité sous sa propre marque et sous forme de bocaux et flacons consignés. Prévisionnel de production pour la gamme produits (en nombre de bocaux produits) : Année 1 Année 2 Année 3 Sirops de fruits rouges Gaspacho Haricots verts Ketchup Garniture Haricots secs Confiture fraise Soupe d'hiver potiron Jardinière de légumes Mélange provençale Soupe d'hiver légumes Tomates pelées Compote Sauce tomate chaude TOTAL Des partenariats consolidés avec les agriculteurs locaux et sociaux de la région Ile de France se mettent en place afin de sécuriser les approvisionnements en matière première. La production agricole des Potagers de Marcoussis, sur des surfaces dédiées à la transformation, permettra un démarrage serein de l activité. Par ailleurs, la localisation de l activité au cœur du Triangle Vert, «terroir de maraichage» propice à l agriculture, ainsi que la position en bordure d un vaste bassin d habitation sont deux opportunités qui sont exploitées.

6 La vente en directe aux particuliers : une alternative aux circuits traditionnels La consommation locale de produits d'origines végétales tend à se développer et ce pour plusieurs raisons : la conscience de la nécessité d'un développement durable émerge (circuits courts, moins d'emballage, relocalisation de la production, etc.) ; les campagnes publiques (du type PNNS) prônent massivement la consommation de fruits et légumes. Notre clientèle est segmentée en 3 grandes catégories : Des adhérents avec engagement d achat annuel : création d un système d abonnement livraison à domicile ou sur un point de dépôt fixe ou mobile. Des adhérents sans engagement d achat annuel : création d un système de prise de commande - livraison à domicile ou sur un point de dépôt fixe ou mobile. Des clients occasionnels : Ventes sur site, à partir des points mobiles de vente, sur internet Elément fondamental de notre système de distribution, «une camionnette électrique personnalisée et originale comportant plusieurs avantages : un système de distribution (livraison vente) itinérant écologique. un système de communication pour l entreprise. une relation directe avec le producteur. un impact dans l amélioration du lien social et de l animation locale. La vente vers des circuits de distribution spécialisés La vente s appuiera également sur les réseaux «militants» existants (comités d entreprises, Amaps ) et en premier lieu sur celui des adhérents de Potagers de Marcoussis. Une attention particulière sera portée vers d autres réseaux de distribution spécialisés : les magasins proposant des produits biologiques et «naturels», ainsi que les épiceries fines de la région parisienne, en recherche permanente d une nouvelle offre de qualité pour une clientèle exigeante. Un acteur ancré localement, étoffant l offre pour les collectivités publiques et privés La conserverie pourra constituer une offre pour ces collectivités dans la fourniture de certains produits alimentaires.

7 SERVICES : La proximité d une plate-forme de transformation pour les agriculteurs, les entrepreneurs locaux et les particuliers Une unité de transformation attendue et souhaitée par les agriculteurs et entrepreneurs de la région La conserverie constituera, à sa manière, une plate-forme de transformation de produits végétaux, dans une région qui n en est pas pourvue. Elle ouvrira de nouvelles opportunités aux agriculteurs et entrepreneurs locaux désirant se lancer dans un projet de transformation, particulièrement vers ceux qui vendent en circuits courts, qui souhaitent diversifier leur offre, tout en maitrisant la transformation de leurs produits. Prévisionnel de production pour la gamme services (en nombre de bocaux produits) : Année 1 Année 2 Année 3 Coulis de tomate simple Jus de tomate simple Ratatouille Soupe de potiron Confiture Haricot vert Jus de fruits TOTAL Par ailleurs, les jardins d insertion limitrophes trouveront une structure de transformation privilégiée, comprenant leur problématique et souhaitant créer de réels partenariats avec elles. La création de la conserverie répondra aussi aux problèmes récurrents de variété de l offre des paniers de légumes en hiver pour les structures ayant opté pour ce mode de distribution (Jardins d insertion COCAGNE, autres jardins, Amap). Un lieu vivant et créatif autour de la mise en conserve, créant du lien social et de la fierté L offre de services aux particuliers sera constituée par la mise en place d une programmation annuelle de stages, d animations, et de formations (Comment se nourrir économiquement? Comment faire ses conserves à la maison? Cuisiner avec moins de viande, etc.), étoffant localement l offre d activités structurant le vivre ensemble. Les particuliers pourront aussi transformer et conserver les produits issus de leur jardin ou leur verger (ou d autres produits choisis), ils pourront produire en quantité des produits faits maison en toute sécurité alimentaire.

8 Produire localement et de qualité, dans un souci de développement durable : un pari pour l avenir De nos jours, faire le pari de la relocalisation de la production de produits de consommation courante, n est pas hasardeux. En effet, l augmentation des coûts de transports, la conscientisation d un plus grand nombre de consommateurs quant à l impact sur l emploi local et l environnement, une population vieillissante avec une demande forte de liens de proximité, sont quelques éléments de conjoncture qui fortifient la pertinence du projet. La création de la conserverie sera une mise en œuvre locale concrète de développement économique durable : La mise en place d un circuit de récupération des contenants et leur réutilisation (bocaux en verre réutilisables) ; La mise en place d un système de distribution court privilégiant si possible la livraison douce, avec des véhicules propres ; La mise en place de procédé de fabrication sobre en énergie, en eau et soucieux de l utilisation des déchets (fabrication de compost, traitement écologique des effluents) ; seront des actions concrètes en faveur d un meilleur développement, tant sur le plan environnemental que social.

9 Une structure fer de lance d un développement à l échelle nationale L unité de transformation alimentaire des Potagers de Marcoussis constituera en quelque sorte un projet pilote pour les jardins d insertion, et tout particulièrement pour les jardins fédérés au réseau Cocagne, connus pour leur dynamisme et leur capacité d'innovation. Un retour sur expérience dans le montage du projet sera organisé afin de réunir les éléments de formation qui seront utiles à l essaimage, c'est-à-dire au partage des bonnes pratiques au sein du réseau (et à l extérieur) en vue d un développement national de structures similaires. Les valeurs portées par le projet : La création d emploi pour des personnes en grande difficulté sociale et/ou professionnelle La relocalisation de la production de produits de consommation courante et une intégration dans les circuits courts Le souci de l environnement (recherche de sobriété dans les procédés et dans le modèle économique, minimiser les déplacements et les déchets) La promotion d une alimentation responsable, plus saine, accessible localement et moins nocive pour l'environnement La volonté de bâtir une nouvelle manière de travailler et d apprendre ensemble (particulièrement en prenant en compte la vie des personnes qui ont la vie dure)

10

11 ILE-DE-FRANCE Les Potagers de Marcoussis - chemin de la ronce Marcoussis

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

CUISINIER. Organiser le travail et la production au sein de la cuisine dans le respect des règles en vigueur :

CUISINIER. Organiser le travail et la production au sein de la cuisine dans le respect des règles en vigueur : CUISINIER Missions du poste : Réaliser, valoriser et distribuer des préparations culinaires. Gérer les approvisionnements et stockages des produits et denrées. Organiser le travail et la production au

Plus en détail

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE Le Chef-Gérant Assurer la production des repas et la qualité de la prestation Encadrer, former, organiser et coordonner le travail de l équipe S occuper de l approvisionnement et de la bonne gestion des

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Le cœur du projet associatif d AlterVie est d initier, d accompagner les pratiques alternatives développant le Lien social

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Pur etc. : un Fast Good A tout moment de la journée, PUR etc. propose des produits cuisinés comme à la maison, autour de fruits et légumes de saison, et fait de la qualité et la

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 1 09/12/2011 1 Ordre du jour - Le Programme national de l alimentation : bref rappel - Gouvernance

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS . «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr - 06 73 69 10 88 Un porteur de projet Un constat commun Une association

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Geoffroy Ménard, agr.

Geoffroy Ménard, agr. Geoffroy Ménard, agr. Photo: IGA Projet réalisé dans le cadre du Programme d appui à la mise en marché des produits biologiques (volet 1) du Ministère de l'agriculture, des Pêcheries et de l'alimentation

Plus en détail

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence

FERRANDI Paris - Formation continue 2015. Une pédagogie active : faire pour savoir faire. Une école réputée pour son excellence F O R M A T I O N C o n t i n u e 2 0 1 5 Restau r ation arts de l a ta ble / Boul a n gerie Pâtisserie / M A N AGEMENT Une pédagogie active : faire pour savoir faire Le geste, les astuces et tours de

Plus en détail

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A :

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : Cette charte est le résultat de trois années de travaux de consultations nationales et locales menées en région Rhône-Alpes, visant à identifier et adapter les principes

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

La diversification agricole en Camargue

La diversification agricole en Camargue La diversification agricole en Camargue Agritourisme, circuits-courts et démarche qualité Capucine SER, chargée de mission tourisme durable au Parc naturel régional de Camargue Contexte, définition et

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

notre passion : votre formation

notre passion : votre formation Cuisinier - Cuisinière Certifi cat fédéral de capacité Employé Employée en cuisine Attestation fédérale Informations et descriptions RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION DE LA CULTURE

Plus en détail

4 FORMATIONS pour rebondir

4 FORMATIONS pour rebondir 4 FORMATIONS pour rebondir Produits fermiers / Vente directe Agrotourisme Janvier - Mars 2011 CHAMBRED AGRICULTURE HAUTE-GARONNE Service ECONOMIE/ AGROTOURISME 61 allée de Brienne BP 7044 31069 TOULOUSE

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Le PNA Loi de Modernisation de l'agriculture et de

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Charte de qualité de la restauration scolaire. pour les collégiens d Eure-et-Loir. Les collégiens! A table!

Charte de qualité de la restauration scolaire. pour les collégiens d Eure-et-Loir. Les collégiens! A table! Charte de qualité de la restauration scolaire pour les collégiens d Eure-et-Loir Les collégiens! A table! Juin 2011 1 1. Une attention particulière au cadre des repas Ce qui fait la qualité d un repas,

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION ASSISTANT COMMERCIAL (H/F) Contrat : CDI Lieu : Vendée Entreprise spécialisée dans l'installation de poêles à bois et à granulés. COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION Polyvalent(e), vos missions seront d'ordre

Plus en détail

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau COORACE journée entreprendre solidaire Paris, 16 décembre 2014 de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau Document confidentiel : toute reproduction, copie ou utilisation sans l'autorisation

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis :

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis : SECONDAIRE Leçon 10 Je quitte la maison - par où commencer? Niveaux : S1, S2 (9 e, 10 e ) Buts : Aider les élèves à se préparer lorsqu ils quittent l école pour vivre seul ou avec un locataire. Vocabulaire

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION

FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION Domaines : Services à la population Sous domaine : Restauration collective Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 11/D/24 AGENT

Plus en détail

LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE ETUDE ET PROPOSITIONS SEPTEMBRE 2010 SOUS LA PRESIDENCE DE : Bruno BERTHIER, Président du CCC COMITE DE PILOTAGE : Bernard BELLER, GAM BNP Paribas Bruno BERTRAND,

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

PORTAGE DE REPAS A DOMICILE POUR PERSONNES AGEES. Chevet Henry Labonde Antoine Ngo Make Franck

PORTAGE DE REPAS A DOMICILE POUR PERSONNES AGEES. Chevet Henry Labonde Antoine Ngo Make Franck PORTAGE DE REPAS A DOMICILE POUR PERSONNES AGEES Chevet Henry Labonde Antoine Ngo Make Franck Question 1 On trouve des sites proposant des services analogues (portage de repas à domicile pour personnes

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments. Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30

La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments. Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30 La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30 Plan de présentation Cadre légal Types et catégories de permis

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY Présentation des fiches de poste 1. Secrétaire... page 2 2. Auxiliaire de soins... page 4 3. Aide cuisine...

Plus en détail

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant Guide des formations Bac après Bac Alternance ou statut étudiant EDITO Formations CCI, Bac à Bac + 5 L énergie de la réussite C est une réalité. Avec un diplôme de valeur en poche et reconnu, les jeunes

Plus en détail

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste (Fiches ROME : G1602) Rubrique «Les fiches métiers» du site www.pole-emploi.fr Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine L entreprise : Nom /N de SIRET/adresse Nombre de

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 Mission Chanvre pour le Cluster Beaujolais Numéro de la communication : IES-2010-28

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

I. PRÉSENTATION DE L E.S.A.T.

I. PRÉSENTATION DE L E.S.A.T. E.S.A.T. «les Ateliers du Val de Sournia» Hameau du Puigt 66730 sournia I. PRÉSENTATION DE L E.S.A.T. L E.S.A.T. «les Ateliers du Val de Sournia» est un Établissement et Services d Aide par le Travail,

Plus en détail

Quelles sont les chances des petits producteurs de se

Quelles sont les chances des petits producteurs de se Quelles sont les chances des petits producteurs de se maintenir sur le marché? Quelles sont les solutions en France pour la réorientation des activités des petits producteurs? La Roumanie vient d entrer

Plus en détail

VENDREDI 11 MARS 2011. Bienvenue. à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1

VENDREDI 11 MARS 2011. Bienvenue. à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1 VENDREDI 11 MARS 2011 Bienvenue à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1 PRESENTATION DE LA CUISINE CENTRALE 2 Direction Générale des Services Jean-Pierre

Plus en détail

PROTECTION DE PRODUITS EN IG

PROTECTION DE PRODUITS EN IG PROTECTION DE PRODUITS EN IG Ousman ABDOU Ingénieur Agrométéorologue Expert de l Agriculture en IG Point focal IG/OAPI Direction Générale de l Agriculture Tel: (00227) 90 34 09 28 Email: ous_ab@yahoo.fr

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries Éléments de contexte L univers des jardineries et graineteries L univers étudié est constitué des établissements spécialisés dont l activité se caractérise par la distribution de végétaux, de fleurs, de

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne

CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne Démarche qualité Initiée en 2008 dans le cadre du mémoire d études d Alexandra Gatel, diététicienne. Etat des lieux au début de l étude : Etude

Plus en détail

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL MANIFESTE DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité.

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. CONCEPT H20 est une redéfinition du pressing traditionnel

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l indication du pays d origine pour les produits agricoles

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail