Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries"

Transcription

1 Éléments de contexte L univers des jardineries et graineteries L univers étudié est constitué des établissements spécialisés dont l activité se caractérise par la distribution de végétaux, de fleurs, de produits phytosanitaires, de produits et d articles de jardinage et généralement de toutes les fournitures pour le jardin et l environnement. Ces points de vente se répartissent en deux catégories : Les jardineries : magasins de plus de m² Les graineteries : magasins de moins de m². Cellesci, historiquement, sont à l'origine du métier. En constante diminution, elles se maintiennent essentiellement en zone rurale ou en centre ville. La profession compte points de vente fin 2008 (un chiffre en baisse de 0.5% par rapport à 2007) 670 graineteries (-8.2% par rapport à 2007) jardineries (+4.5% par rapport à 2007) Le chiffre d affaires de la profession s élève à 2,73 milliards d euros HT fin 2008 (un chiffre en progression de 4% par rapport à 2007) millions d euros pour les jardineries (soit 94% du chiffre d affaires total de la profession) 164 millions d euros pour les graineteries (soit 6% du chiffre d affaires total de la profession) Les deux types d établissements présentent des caractéristiques bien marquées : En moyenne, une jardinerie réalise un chiffre d affaires de k, compte 16,8 employés et a une superficie d environ m² En moyenne, une graineterie réalise un chiffre d affaires de 244 k, compte 2,4 employés et a une superficie d environ 210 m² La profession compte employés fin personnes dans les jardineries (soit 91% des effectifs de la profession) personnes dans les graineteries (soit 9% des effectifs de la profession) Source : FNMJ ; site Internet 1

2 Les mutations de l univers des jardineries et graineteries interrogent les stratégies d'emploi DEMANDE Tendance favorable pour la consommation de produits de jardinerie (prise de conscience écologique => retour à des valeurs sûres qui pousse un nombre croissant de ménages à cultiver un potager ; la récession économique amène un repli sur le foyer et le jardin => tendance au cocooning et à l aménagement de l habitat ; un potentiel de croissance encore important ; «Le dedans dans le dehors» : le jardin est de plus en plus considéré comme une pièce à vivre et à recevoir ; «Le dehors dans le dedans» : les plantes comme partie intégrante de la décoration d intérieur) Positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) OFFRE Diversification du contenu de l offre (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) REGLEMENTATION Loi Raffarin, loi Galland, LME (délais de paiement) Développement durable Santé et sécurité Stratégies économiques des jardineries et des graineteries Stratégies d'emploi et de ressources humaines des acteurs de l univers des jardineries et des graineteries ORGANISATION DU SECTEUR Déclinaison des formats (développement du e-commerce pour les grandes enseignes et de la première chaîne de jardineries hard discount : Garden Price) Mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché ; accroissement du nombre et de la surface des jardineries) Déclin des points de vente de petite taille (baisse structurelle du nombre de graineteries : -8.7% en 2008) Intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) TECHNOLOGIES Modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés (ces systèmes conduisent à une fluidification et à une rationalisation des échanges d'information entre acteurs) Investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (uniquement dans les graineteries) Développement des outils informatiques marketing (data-mining ou CRM) * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage 2

3 Famille logistique Famille logistique : Réceptionnaire, Responsable réceptionnaire, Chauffeur livreur Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) TECHNOLOGIES : investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (concerne uniquement une partie des graineteries) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité REGLEMENTATION : attention croissante portée par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles aux problèmes de santé et de sécurité (usure physique, accident du travail, TMS**,...) Mutations dans les entreprises Mise en place d une gestion informatisée des flux de marchandises : enregistrement informatique des réceptions, des déplacements, des stockages, des déstockages de marchandises fluidification et rationalisation des échanges d'information entre acteurs Mise en place de systèmes informatiques qui utilisent le code-barres et permettent la saisie automatisée des informations par scanner (le taux de pénétration dans les graineteries de ces technologies traditionnelles n a pas encore atteint 100%) Tri et recyclage des déchets produits par l activité de la jardinerie ou de la graineterie Mise en place de procédures de sécurité dans les entrepôts et les zone de réception des marchandises Renforcement des exigences de formation en matière de sécurité, de gestes et postures Évolution de l ergonomie des postes de travail (nouveaux équipements pour la manipulation des charges) Effet sur l emploi Saisie informatique des mouvements de marchandises Analyse fine des opérations Recherche d optimisation des processus Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Saisie informatique des marchandises livrées à l aide d une «douchette» Édition informatique de l état des stocks Maîtriser l outil informatique Maîtriser les procédures de tri et de recyclage des déchets (produits chimiques, matières plastiques,...) Conduite d engins de manutention Maîtriser les principes d ergonomie propres au poste (gestes et postures) * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. ** TMS : troubles musculo-squelettiques 3

4 Famille accueil et caisse Famille accueil et caisse : Hôte de caisse et d accueil, Responsable de caisse et d accueil Évolutions de l environnement REGLEMENTATION : attention croissante portée par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles aux problèmes de santé et de sécurité (usure physique, accident du travail, TMS*,...) Mutations dans les entreprises Évolution de l ergonomie des postes de travail Renforcement des exigences de formation en matière de gestes et postures (le travail d encaissement génère des pathologies du dos, du cou, des TMS* au niveau du canal carpien, des épaules, des affections diverses (lombalgies) liées aux multiples opérations de manutention) Effet sur l emploi Maîtriser les principes d ergonomie propres au poste (gestes et postures) DEMANDE CLIENT : des clients en attente de personnalisation du service client TECHNOLOGIES : développement des technologies de caisses automatiques TECHNOLOGIES : investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (concerne uniquement une partie des graineteries) Enrichissement du service client diversification croissante des services offerts à la clientèle Le développement des technologies de caisses automatiques observé et à venir dans les grandes surfaces alimentaires est encore incertain dans les jardineries et graineteries. Ces technologies présentent un risque de fraude important avec des produits sans codes barres ou avec des étiquettes autocollantes. Mise en place de systèmes informatiques qui utilisent le code-barres et permettent la saisie automatisée des informations par scanner (le taux de pénétration dans les graineteries de ces technologies traditionnelles n a pas encore atteint 100%) Polyvalence sur les différentes activités de l'accueil Comprendre le fonctionnement de l'entreprise et de son environnement Pas d effet sur l emploi à moyen terme Saisie automatique des prix à l aide d un lecteur de code-barres à la caisse Maîtriser les techniques d'encaissement et d'utilisation du matériel de caisse avec lecteur de code-barres * TMS : troubles musculo-squelettiques 4

5 Famille vente (1/2) Famille vente : Vendeur conseil, Responsable de rayon Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) OFFRE : diversification du contenu de l offre des jardineries et graineteries (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) DEMANDE : positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) Augmentation de la taille des surfaces de vente Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Évolution de la répartition des activités entre acteurs : parcellisation et spécialisation Multiplication des univers et des rayons en magasin Éloignement du cœur de métier (vente de végétaux et de produits de jardinerie) et ouverture sur des familles de produits en lien avec le jardin et l habitat Embellissement des espaces de vente Accent mis sur la qualité de l accueil et des conseils apportés à la clientèle dans tous les points de vente, et encore plus dans les graineteries qui en ont fait leur point fort Évolution de l activité : Spécialisation de la force de vente par famille de produits Recentrage sur les activités de vente conseil aux clients et de tenue des rayons professionnalisation des acteurs sur les compétences cœurs de métier : Maîtriser les techniques de vente et de conseil Connaître parfaitement les produits vendus Recrutement / formation : Recrutement de responsables de rayon ou de vendeurs conseil spécialisés sur les nouvelles gammes de produit Ou formation du personnel en poste sur les nouveaux produits Connaître parfaitement les nouvelles gammes de produits Mise en scène des produits (théâtralisation) Conseils personnalisés à la clientèle Ateliers jardinage et coaching Maîtriser les techniques de conseil Connaître parfaitement les produits Maîtriser les techniques de mise en scène 5

6 Famille vente (2/2) Famille vente : Vendeur conseil, Responsable de rayon Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Développement de stratégies de commercialisation visant à répondre aux enjeux de développement durable : sensibilisation de la clientèle, incitation à l'achat de produits préservant la biodiversité, apport de conseils destinés à favoriser les techniques respectueuses de l'environnement (arrosage, utilisation raisonnée des produits phytosanitaires, réalisation d'un composte,...) Tri et recyclage des déchets produits par l activité de la jardinerie ou de la graineterie Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente Maîtriser les procédures de tri et de recyclage des déchets (produits chimiques, matières plastiques,...) 6

7 Famille direction (1/2) Famille direction (point de vente) : Responsable de secteur et Directeur de magasin Évolutions de l environnement mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) Mutations dans les entreprises Augmentation de la taille des surfaces de vente Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Évolution de la répartition des activités entre acteurs : parcellisation et spécialisation Accélération des cycles de vente et de marketing (rotation des produits, référencement de nouveaux fournisseurs, événements commerciaux, etc.) afin de rester dans la course et pour faire face à la concurrence des GSA (grandes surfaces alimentaires) et GSB (grandes surfaces de bricolage) Vers un renouvellement de l offre toujours plus rapide Activités en baisse : Vente Effet sur l emploi Négociations fournisseurs Gestion comptable Administration du personnel Management du personnel Application de la politique de l enseigne Manager une équipe Organisation d évènements commerciaux Maîtriser la dynamique commerciale REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, isolation des bâtiments, arrosage économique en eau, utilisation de contenants biodégradables, dosage des produits phytosanitaires, tri et recyclage des déchets, traçabilité des produits,... Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage 7

8 Famille direction (2/2) Famille direction (point de vente) : Responsable de secteur et Directeur de magasin Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) Mutations dans les entreprises Mise en place de progiciels de gestion intégrés Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Perfectionnement des modes de gestion : suivi quotidien des ventes produit par produit, recherche des réductions de coûts et d'optimisation des marges, vigilance accrue sur la démarque Effet sur l emploi Pilotage de l activité Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Piloter finement un centre de profit * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 8

9 Famille secrétariat Famille secrétariat : Assistant de point de vente Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Mutations dans les entreprises Mise en place d une gestion informatisée des flux d information pour la gestion comptable, financière, des ressources humaines, pour la vente, l'approvisionnement, le e-commerce fluidification et rationalisation des échanges d'information entre acteurs Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, de fournitures de bureau, de papier, tri et recyclage des déchets, Effet sur l emploi Consolidation de données et établissement de reporting Assistance technique aux collaborateurs sur les outils bureautiques et l environnement informatique Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Interface entre les collaborateurs du point de vente et les partenaires du siège Retransmettre à bon escient l'information, provenant du siège aux collaborateurs du point de vente Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 9

10 Famille marketing et commercial (1/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) déclinaison des formats (développement du e- commerce pour les grandes enseignes) Mutations dans les entreprises Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Centralisation des activités de : - référencement produits et fournisseurs et de négociation des conditions d achat (centrale d achats) - création des décors et des implantations magasins, conception des supports de communication et des opérations commerciales (services communication et marketing) - contrôle de gestion des magasins (service financier) - administration du personnel (service RH - paie, contrats de travail, contentieux, ) - Accélération des cycles de vente et de marketing (rotation des produits, référencement de nouveaux fournisseurs, événements commerciaux, etc.) afin de rester dans la course et pour faire face à la concurrence des GSA et GSB Vers un renouvellement de l offre toujours plus rapide Lancement de site de vente en ligne Création d un entrepôt pour stocker les marchandises à vendre (dans certaines enseignes) Effet sur l emploi Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Marketing de l enseigne (service marketing, communication) Animation commerciale pour réaliser l interface entre le siège et les magasins (animateur commercial, responsable de région) Contrôle de gestion (service financiers, responsable de région) Animer un réseau de points de vente Maîtriser les techniques de marketing Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Organisation d évènements commerciaux (chef de produit / acheteur, responsable de région) Maîtriser la dynamique commerciale Nouveau métier : Animateur de site web Approvisionneur Responsable de livraison * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage. 10

11 Famille marketing et commercial (2/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi déclinaison des formats (première chaîne de jardineries hard discount : Garden Price) Mise en place d une chaînes de valeur low cost dans les entreprises de hard discount Nouveau métier : Employé de commerce polyvalent TECHNOLOGIES : développement des outils informatiques marketing (datamining* ou CRM**) Mise en place de data-mining ou CRM (systèmes d'information complexes d'analyse des comportements client) qui permettent une segmentation fine de la clientèle et qui sont utilisés pour mieux définir l offre et la stratégie de communication par type de clientèle. Gestion et exploitation des données client (tickets de caisse, codes postaux, ) (chef de produit / acheteur) Maîtriser les outils informatiques marketing de type data-mining et CRM TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés*** (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) Mise en place de progiciels de gestion intégrés Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Perfectionnement des modes de gestion : suivi quotidien des ventes produit par produit, recherche des réductions de coûts et d'optimisation des marges, vigilance accrue sur la démarque Pilotage de l activité (responsable de région et chef de produit / acheteur) Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés * Le data mining est un processus d'extraction de connaissances valides et exploitables à partir de grands volumes de données. Il est peut notamment être utiliser pour analyser les comportements des consommateurs : ventes croisées, similarités de comportements, cartes de fidélité, ** CRM : Customer Relationship Management : gestion de la relation client *** Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 11

12 Famille marketing et commercial (3/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi OFFRE : diversification du contenu de l offre des jardineries et graineteries (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) DEMANDE : positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Multiplication des univers et des rayons en magasin Éloignement du cœur de métier (vente de végétaux et de produits de jardinerie) et ouverture sur des familles de produits en lien avec le jardin et l habitat Embellissement des espaces de vente Accent mis sur la qualité de l accueil et des conseils apportés à la clientèle => création d outils pédagogiques à destination des clients (fiches technique sur l entretien des plantes, sur l alimentation des animaux, ) Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, contenants biodégradables, dosage des produits phytosanitaires, tri et recyclage des déchets, traçabilité des produits,... Développement de stratégies de commercialisation visant à répondre aux enjeux de développement durable : référencement de produits respectueux de l'environnement, sélection de fournisseurs ayant une démarche engagée dans le développement durable, mise en valeur des labels développement durable, logistique d'acheminement des marchandises. Activité en développement : Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Détecter les tendances de consommation en essor et en déclin Connaître les nouvelles gammes de produits Création des décors et des mise en scène des produits (théâtralisation) Conception de supports pédagogiques à destination de la clientèle Conseils personnalisés à la clientèle Maîtriser les techniques de conseil Maîtriser les techniques de mise en scène Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein des points de vente Connaissance des produits et labels "développement durable", des fournisseurs engagés dans le respect de l'environnement, et des méthodes d'évaluation des pratiques dites responsables 12

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale Vous présente Pôle Gestion Commerciale Sommaire 1. Sage 100 Gestion Commerciale 2. Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée 3. Sage 100 Etendue 4. Sage 100 Workflow 5. Sage 100 Saisie de Caisse décentralisée

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE

PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE Travail préparatoire : Fiche de caractérisation CRITÈRES GÉNÉRAUX Nom : Rue du Commerce Type : Entreprise GRILLE DE CARACTÉRISATION D UNE ORGANISATION

Plus en détail

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables Cartographie Les fiches métiers téléchargeables Les 9 fiches métiers Responsable régional Responsable/directeur de magasin Adjoint/assistant de magasin Chef de rayon Vendeur Employé de magasin Manutentionnaire

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 70 70 ACTIVITÉS DES SIÈGES SOCIAUX ; CONSEIL DE GESTION Cette division comprend le conseil et l'assistance à des entreprises et autres organisations

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Solutions d encaissement informatiques et monétiques

Solutions d encaissement informatiques et monétiques Solution pour l impression d étiquettes code barre La solution de gestion des flux Matériels et logiciels d encaissement La solution de prise de commande en restauration La solution de prise de commande

Plus en détail

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé JAMPI Dossier 1 L entreprise et son marché B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché Première partie : Analyse du marché à partir des annexes 1

Plus en détail

Les Conditions Générales De Vente

Les Conditions Générales De Vente Les Conditions Générales De Vente Les CGV: visent à encadrer les relations entre cocontractants ; interviennent aussi bien dans les relations contractuelles entre professionnels (le plus souvent fournisseur-

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110 SUJET N l CORRIGE Question 1 : Le candidat doit pouvoir présenter les deux types de coût et leurs origines. STOCK => 2 types de COUTS COUT DE PASSATION est déterminé par l'analyse des charges liées : o

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Novembre 2007 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Les nouvelles

Plus en détail

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Nouveau produit! 1 1 Sommaire 1. Découpage fonctionnel ------------------------------------------------------------------------------ p3 2. Schéma

Plus en détail

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu PICK-AND-GO FOURNIT, À L'ENSEMBLE DES SUPPLY CHAIN INDUSTRIELLES, ET NOTAMMENT ALIMENTAIRE ET GMS, UN SERVICE COMPLET DE LOCATION/GESTION D'EMBALLAGES, EN PARTICULIER PALETTES EN PLASTIQUE RECYCLÉ, TRACÉS

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Manager d'univers marchand. Niveau III

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Manager d'univers marchand. Niveau III REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Manager d'univers marchand Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Programme détaillé Objectifs de la formation Le diplôme spécialisé en Marketing des Produits Industriels est une formation de niveau BAC +5. Il valide votre qualification professionnelle et votre aptitude

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

«En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!»

«En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!» «En 2013, je m occupe enfin de mon Système d Information!» Jeudi 14 mars 2013 Ana Suso : CCI de Bayonne Pays Basque a.suso@bayonne.cci.fr Tel: 05 59 46 59 65 «Un Système d Information maitrisé, levier

Plus en détail

Boucher Chez Carrefour, le Boucher : Ses compétences: Votre Profil: Les avantages Carrefour :

Boucher Chez Carrefour, le Boucher : Ses compétences: Votre Profil: Les avantages Carrefour : Boucher Chez Carrefour, le Boucher : - Cuisine et prépare les produits dans le respect de la tradition du métier et des normes d hygiène. - Equilibre la production selon le flux clients et les contraintes

Plus en détail

Satisfaire les Clients au-delà de leurs attentes

Satisfaire les Clients au-delà de leurs attentes Satisfaire les Clients au-delà de leurs attentes Your Life. Our Enthusiasm 01 La bonne offre au bon client. La gestion de la relation client ou CRM (Customer Relationship Management) signifie interagir

Plus en détail

LOGICIEL POUR BOUTIQUE DE SPORT

LOGICIEL POUR BOUTIQUE DE SPORT LOGICIEL POUR BOUTIQUE DE SPORT avec gestion de la location Des progiciels de la gamme A partir de 850 HT (monoposte) Informations au 04 99 61 06 94 Pour qui? Magasins de sport, Location de skis, snowboard

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort fiche Manutentions manuelles. La préparation et la livraison des commandes sont des tâches très exigeantes physiquement : en termes de charges unitaires à manipuler (ex. packs d'eau, sacs d'aliments, lessives

Plus en détail

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Définition : Gestion de la Chaine Logistique «Supply Chain Management» ou «La gestion de la chaîne logistique» est fait l'activité consistant à

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014. Chiffre d affaires 2014. Conférence téléphonique 26 février 12015 SMART HOME TECHNOLOGIES SMART & HYBRID LIGHTING

Chiffre d affaires 2014. Chiffre d affaires 2014. Conférence téléphonique 26 février 12015 SMART HOME TECHNOLOGIES SMART & HYBRID LIGHTING Chiffre d affaires 2014 Conférence téléphonique 26 février 12015 SMART & HYBRID LIGHTING SMART HOME TECHNOLOGIES HIGH-FIDELITY AUDIO STREAMING Chiffre d affaires 2014 Conférence téléphonique 26 février

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Le progiciel qui s adapte à votre organisation.

Le progiciel qui s adapte à votre organisation. Les espèces qui survivent sont celles qui s adaptent aux changements Le progiciel qui s adapte à votre organisation. DE L ENCAISSEMENT À LA GESTION COMPLÈTE DU POINT DE VENTE De mono à multi-sites, du

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

CegidBusinessPlaceMode. Back Office. www.cegid.fr/mode. Le progiciel de gestion intégré pour piloter votre réseau de distribution

CegidBusinessPlaceMode. Back Office. www.cegid.fr/mode. Le progiciel de gestion intégré pour piloter votre réseau de distribution CegidBusinessPlaceMode Cegid Business Place Mode Back Office Le progiciel de gestion intégré pour piloter votre réseau de distribution Cegid Back Office est un véritable outil de pilotage adapté à votre

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Cegid Business Restaurant

Cegid Business Restaurant CegidBusinessRestaurant Cegid Business Restaurant Encaissement Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Facturation Avec Cegid Business Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

vente point de pro mag PROGMAG une équipe à votre service PROGICIEL DE GESTION MONO ET MULTIMAGASIN

vente point de pro mag PROGMAG une équipe à votre service PROGICIEL DE GESTION MONO ET MULTIMAGASIN PROGMAG une équipe à votre service Audit et Analyse Notre équipe se tient à votre disposition pour analyser vos besoins, votre organisation et vos habitudes de travail et évaluer dans quelle mesure nos

Plus en détail

Directeur de magasin (h / f )

Directeur de magasin (h / f ) Les métiers du Groupe Carrefour Directeur de magasin (h / f ) 2 e enseigne de supermarchés en France 900 magasins en France prêts à vous accueillir (dont 45 % de franchisés) 34 % des femmes dans l encadrement

Plus en détail

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition?

E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Webinar Magento Mardi 4 décembre 2012, 9h30-10h30 E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise Edition? Le webinar va bientôt commencer E-commerce B2B Comment l exploiter avec Magento Enterprise

Plus en détail

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale Les solutions et G5 Centrale Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Progmag capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011

Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011 Le SIC Jean Philippe Boullery Janvier 2011 Le dossier pour l épreuve d ACRC comporte en première partie une présentation de l entreprise sur 3 pages et une description de son SIC sur deux pages. Vous disposerez

Plus en détail

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p.

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. UN CONCEPT NOVATEUR 2 Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. 12 A l heure des comptes p. 14 Mes notes p. 16

Plus en détail

COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE

COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE COMMENT IMPLANTER LES RAYONS D UN MAGASIN POUR AMELIORER SA RENTABILITE La rentabilité d un point de vente est très souvent lié à l implantation des rayons de ce magasin et de la gestion des produits dans

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

Guide d accompagnement.

Guide d accompagnement. RESSOURCE PME Cahier des charges pour un progiciel de gestion intégré (ERP) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien leur réflexion autour de la mise en place d une

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE 15 COMPETENCES PROFESSIONNELLES C.1. Participer à l approvisionnement du point de vente C.2. Intervenir dans la gestion et la présentation marchande des produits C.3. Communiquer

Plus en détail

PHOTOGRAPHE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PHOTOGRAPHE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PHOTOGRAPHE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PHOTOGRAPHE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PHOTOGRAPHE... 5 L'ACTIVITÉ DU PHOTOGRAPHE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PHOTOGRAPHE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

les solutions TPE/PME Octobre 2011

les solutions TPE/PME Octobre 2011 Présentation de toutes les solutions TPE/PME Octobre 2011 Cegid en bref Cegid en bref Création en 1983 1 er Éditeur français de solutions de gestion Une présence dans 65 pays CA 2010 249,6 M Cotée en bourse

Plus en détail

Les journées de l écotourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur 5 et 6 mai 2011 Aiguines (83) et Moustiers-Sainte-Marie (04)

Les journées de l écotourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur 5 et 6 mai 2011 Aiguines (83) et Moustiers-Sainte-Marie (04) Les journées de l écotourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur 5 et 6 mai 2011 Aiguines (83) et Moustiers-Sainte-Marie (04) Les outils en ligne de la Cité de la Culture et du Tourisme Durable pour sensibiliser

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

Le marché des logiciels de commerce de gros et de détail en France

Le marché des logiciels de commerce de gros et de détail en France Le marché des logiciels de commerce de gros et de détail en France 2011 Définitions Commerce de gros B2B Achat / Stockage / Vente Intermédiaires Autres commerces de gros spécialisés produits alimentaires

Plus en détail

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison,

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison, CHAUFFEUR- LIVREUR H/F N offre : 1138 En tant que chauffeur / livreur au sein de la société, plusieurs missions vous seront attribuées : - Charger le camion : assurer la propreté et le contrôle de la température

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution Séminaire RFID - Radio Frequency Identification Applications, Outils Logiciels et Vision Future Charly Viquerat Consultant

Plus en détail

1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION

1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION 1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION Pour rappel, ce scénario est envisagé face à une conjoncture économique dégradée. Il conduit à renforcer la compétitivité de la fonction traditionnelle

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012

BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012 BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Plus en détail

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Introduction D. Ploix - M2 Miage - EDD - Introduction 1 Plan Positionnement du BI dans l entreprise Déclinaison fonctionnelle du décisionnel dans l entreprise Intégration

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction.

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction. FASTMAG BOUTIQUE FASTMAG c est la solution logicielle de gestion complète et performante adaptée à chaque métier. Avec FASTMAG, informatique rime avec simplicité : pour l utiliser, il suffit d ouvrir votre

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client (GRC) correspond à l'expression anglaise Customer Relationship Management (CRM). «La GRC est l'ensemble des outils et techniques

Plus en détail

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne!

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne! e-commerce+ Magazine d information d Octave N 10 - Spécial parapharmacie, médical et cosmétologie - Avril 2014 e-commerce+ LETTRE D INFORMATION D OCTAVE.BIZ MICHEL PERRINET - PDG d'octave " Comme le Laboratoire

Plus en détail

GESCOM. Votre logiciel de gestion commerciale

GESCOM. Votre logiciel de gestion commerciale GESCOM Votre logiciel de gestion commerciale GESCOM Progiciel intégré de «gestion commerciale» 2 Notre solution Maîtriser vos flux d informations Pour tout négoce, la gestion des flux, de l achat à la

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état En bref Valoriser le patrimoine immatériel invite l État à développer des approches nouvelles et, parfois, à céder contre paiement

Plus en détail

Christophe CANDILLIER Cours de DataMining mars 2004 Page 1

Christophe CANDILLIER Cours de DataMining mars 2004 Page 1 Christophe CANDILLIER Cours de DataMining mars 2004 age 1 1. Introduction 2. rocessus du DataMining 3. Analyse des données en DataMining 4. Analyse en Ligne OLA 5. Logiciels 6. Bibliographie Christophe

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon Offre de Formations Licences professionnelles IUT Avignon SOMMAIRE La licence professionnelle p 3 Licence professionnelle Banque Conseiller Clientèle Particulier p 4 Licence professionnelle Management

Plus en détail

L information et la technologie de l informationl

L information et la technologie de l informationl L information et la technologie de l informationl CRM & informatique décisionnelled CRM CRM & informatique décisionnelle. d 1 2 3 Les Les fondements managériaux managériaux du du CRM. CRM. Les Les fondements

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie L éditeur partenaire des PMI Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

Regulus Point de Vente

Regulus Point de Vente Regulus Point de Vente Fonctions principales de Regulus Point de Vente E d i t e u r R e g u l u s 4 P O S R é d a c t e u r s Genot Michaël 2 Sommaire S o m m a i r e Introduction...4 I Front Office :

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail