Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries"

Transcription

1 Éléments de contexte L univers des jardineries et graineteries L univers étudié est constitué des établissements spécialisés dont l activité se caractérise par la distribution de végétaux, de fleurs, de produits phytosanitaires, de produits et d articles de jardinage et généralement de toutes les fournitures pour le jardin et l environnement. Ces points de vente se répartissent en deux catégories : Les jardineries : magasins de plus de m² Les graineteries : magasins de moins de m². Cellesci, historiquement, sont à l'origine du métier. En constante diminution, elles se maintiennent essentiellement en zone rurale ou en centre ville. La profession compte points de vente fin 2008 (un chiffre en baisse de 0.5% par rapport à 2007) 670 graineteries (-8.2% par rapport à 2007) jardineries (+4.5% par rapport à 2007) Le chiffre d affaires de la profession s élève à 2,73 milliards d euros HT fin 2008 (un chiffre en progression de 4% par rapport à 2007) millions d euros pour les jardineries (soit 94% du chiffre d affaires total de la profession) 164 millions d euros pour les graineteries (soit 6% du chiffre d affaires total de la profession) Les deux types d établissements présentent des caractéristiques bien marquées : En moyenne, une jardinerie réalise un chiffre d affaires de k, compte 16,8 employés et a une superficie d environ m² En moyenne, une graineterie réalise un chiffre d affaires de 244 k, compte 2,4 employés et a une superficie d environ 210 m² La profession compte employés fin personnes dans les jardineries (soit 91% des effectifs de la profession) personnes dans les graineteries (soit 9% des effectifs de la profession) Source : FNMJ ; site Internet 1

2 Les mutations de l univers des jardineries et graineteries interrogent les stratégies d'emploi DEMANDE Tendance favorable pour la consommation de produits de jardinerie (prise de conscience écologique => retour à des valeurs sûres qui pousse un nombre croissant de ménages à cultiver un potager ; la récession économique amène un repli sur le foyer et le jardin => tendance au cocooning et à l aménagement de l habitat ; un potentiel de croissance encore important ; «Le dedans dans le dehors» : le jardin est de plus en plus considéré comme une pièce à vivre et à recevoir ; «Le dehors dans le dedans» : les plantes comme partie intégrante de la décoration d intérieur) Positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) OFFRE Diversification du contenu de l offre (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) REGLEMENTATION Loi Raffarin, loi Galland, LME (délais de paiement) Développement durable Santé et sécurité Stratégies économiques des jardineries et des graineteries Stratégies d'emploi et de ressources humaines des acteurs de l univers des jardineries et des graineteries ORGANISATION DU SECTEUR Déclinaison des formats (développement du e-commerce pour les grandes enseignes et de la première chaîne de jardineries hard discount : Garden Price) Mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché ; accroissement du nombre et de la surface des jardineries) Déclin des points de vente de petite taille (baisse structurelle du nombre de graineteries : -8.7% en 2008) Intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) TECHNOLOGIES Modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés (ces systèmes conduisent à une fluidification et à une rationalisation des échanges d'information entre acteurs) Investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (uniquement dans les graineteries) Développement des outils informatiques marketing (data-mining ou CRM) * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage 2

3 Famille logistique Famille logistique : Réceptionnaire, Responsable réceptionnaire, Chauffeur livreur Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) TECHNOLOGIES : investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (concerne uniquement une partie des graineteries) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité REGLEMENTATION : attention croissante portée par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles aux problèmes de santé et de sécurité (usure physique, accident du travail, TMS**,...) Mutations dans les entreprises Mise en place d une gestion informatisée des flux de marchandises : enregistrement informatique des réceptions, des déplacements, des stockages, des déstockages de marchandises fluidification et rationalisation des échanges d'information entre acteurs Mise en place de systèmes informatiques qui utilisent le code-barres et permettent la saisie automatisée des informations par scanner (le taux de pénétration dans les graineteries de ces technologies traditionnelles n a pas encore atteint 100%) Tri et recyclage des déchets produits par l activité de la jardinerie ou de la graineterie Mise en place de procédures de sécurité dans les entrepôts et les zone de réception des marchandises Renforcement des exigences de formation en matière de sécurité, de gestes et postures Évolution de l ergonomie des postes de travail (nouveaux équipements pour la manipulation des charges) Effet sur l emploi Saisie informatique des mouvements de marchandises Analyse fine des opérations Recherche d optimisation des processus Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Saisie informatique des marchandises livrées à l aide d une «douchette» Édition informatique de l état des stocks Maîtriser l outil informatique Maîtriser les procédures de tri et de recyclage des déchets (produits chimiques, matières plastiques,...) Conduite d engins de manutention Maîtriser les principes d ergonomie propres au poste (gestes et postures) * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. ** TMS : troubles musculo-squelettiques 3

4 Famille accueil et caisse Famille accueil et caisse : Hôte de caisse et d accueil, Responsable de caisse et d accueil Évolutions de l environnement REGLEMENTATION : attention croissante portée par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles aux problèmes de santé et de sécurité (usure physique, accident du travail, TMS*,...) Mutations dans les entreprises Évolution de l ergonomie des postes de travail Renforcement des exigences de formation en matière de gestes et postures (le travail d encaissement génère des pathologies du dos, du cou, des TMS* au niveau du canal carpien, des épaules, des affections diverses (lombalgies) liées aux multiples opérations de manutention) Effet sur l emploi Maîtriser les principes d ergonomie propres au poste (gestes et postures) DEMANDE CLIENT : des clients en attente de personnalisation du service client TECHNOLOGIES : développement des technologies de caisses automatiques TECHNOLOGIES : investissement dans des systèmes informatiques qui permettent une gestion unitaire des produits (concerne uniquement une partie des graineteries) Enrichissement du service client diversification croissante des services offerts à la clientèle Le développement des technologies de caisses automatiques observé et à venir dans les grandes surfaces alimentaires est encore incertain dans les jardineries et graineteries. Ces technologies présentent un risque de fraude important avec des produits sans codes barres ou avec des étiquettes autocollantes. Mise en place de systèmes informatiques qui utilisent le code-barres et permettent la saisie automatisée des informations par scanner (le taux de pénétration dans les graineteries de ces technologies traditionnelles n a pas encore atteint 100%) Polyvalence sur les différentes activités de l'accueil Comprendre le fonctionnement de l'entreprise et de son environnement Pas d effet sur l emploi à moyen terme Saisie automatique des prix à l aide d un lecteur de code-barres à la caisse Maîtriser les techniques d'encaissement et d'utilisation du matériel de caisse avec lecteur de code-barres * TMS : troubles musculo-squelettiques 4

5 Famille vente (1/2) Famille vente : Vendeur conseil, Responsable de rayon Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) OFFRE : diversification du contenu de l offre des jardineries et graineteries (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) DEMANDE : positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) Augmentation de la taille des surfaces de vente Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Évolution de la répartition des activités entre acteurs : parcellisation et spécialisation Multiplication des univers et des rayons en magasin Éloignement du cœur de métier (vente de végétaux et de produits de jardinerie) et ouverture sur des familles de produits en lien avec le jardin et l habitat Embellissement des espaces de vente Accent mis sur la qualité de l accueil et des conseils apportés à la clientèle dans tous les points de vente, et encore plus dans les graineteries qui en ont fait leur point fort Évolution de l activité : Spécialisation de la force de vente par famille de produits Recentrage sur les activités de vente conseil aux clients et de tenue des rayons professionnalisation des acteurs sur les compétences cœurs de métier : Maîtriser les techniques de vente et de conseil Connaître parfaitement les produits vendus Recrutement / formation : Recrutement de responsables de rayon ou de vendeurs conseil spécialisés sur les nouvelles gammes de produit Ou formation du personnel en poste sur les nouveaux produits Connaître parfaitement les nouvelles gammes de produits Mise en scène des produits (théâtralisation) Conseils personnalisés à la clientèle Ateliers jardinage et coaching Maîtriser les techniques de conseil Connaître parfaitement les produits Maîtriser les techniques de mise en scène 5

6 Famille vente (2/2) Famille vente : Vendeur conseil, Responsable de rayon Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Développement de stratégies de commercialisation visant à répondre aux enjeux de développement durable : sensibilisation de la clientèle, incitation à l'achat de produits préservant la biodiversité, apport de conseils destinés à favoriser les techniques respectueuses de l'environnement (arrosage, utilisation raisonnée des produits phytosanitaires, réalisation d'un composte,...) Tri et recyclage des déchets produits par l activité de la jardinerie ou de la graineterie Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente Maîtriser les procédures de tri et de recyclage des déchets (produits chimiques, matières plastiques,...) 6

7 Famille direction (1/2) Famille direction (point de vente) : Responsable de secteur et Directeur de magasin Évolutions de l environnement mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) Mutations dans les entreprises Augmentation de la taille des surfaces de vente Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Évolution de la répartition des activités entre acteurs : parcellisation et spécialisation Accélération des cycles de vente et de marketing (rotation des produits, référencement de nouveaux fournisseurs, événements commerciaux, etc.) afin de rester dans la course et pour faire face à la concurrence des GSA (grandes surfaces alimentaires) et GSB (grandes surfaces de bricolage) Vers un renouvellement de l offre toujours plus rapide Activités en baisse : Vente Effet sur l emploi Négociations fournisseurs Gestion comptable Administration du personnel Management du personnel Application de la politique de l enseigne Manager une équipe Organisation d évènements commerciaux Maîtriser la dynamique commerciale REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, isolation des bâtiments, arrosage économique en eau, utilisation de contenants biodégradables, dosage des produits phytosanitaires, tri et recyclage des déchets, traçabilité des produits,... Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage 7

8 Famille direction (2/2) Famille direction (point de vente) : Responsable de secteur et Directeur de magasin Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) Mutations dans les entreprises Mise en place de progiciels de gestion intégrés Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Perfectionnement des modes de gestion : suivi quotidien des ventes produit par produit, recherche des réductions de coûts et d'optimisation des marges, vigilance accrue sur la démarque Effet sur l emploi Pilotage de l activité Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Piloter finement un centre de profit * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 8

9 Famille secrétariat Famille secrétariat : Assistant de point de vente Évolutions de l environnement TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés* (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Mutations dans les entreprises Mise en place d une gestion informatisée des flux d information pour la gestion comptable, financière, des ressources humaines, pour la vente, l'approvisionnement, le e-commerce fluidification et rationalisation des échanges d'information entre acteurs Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, de fournitures de bureau, de papier, tri et recyclage des déchets, Effet sur l emploi Consolidation de données et établissement de reporting Assistance technique aux collaborateurs sur les outils bureautiques et l environnement informatique Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés Interface entre les collaborateurs du point de vente et les partenaires du siège Retransmettre à bon escient l'information, provenant du siège aux collaborateurs du point de vente Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein du point de vente * Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 9

10 Famille marketing et commercial (1/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement mouvement de concentration (renforcement de la position dominante des grandes enseignes de jardinerie sur le marché) intensification de la concurrence (augmentation du poids des GSA* et GSB* dans la vente de produits de jardinerie) déclinaison des formats (développement du e- commerce pour les grandes enseignes) Mutations dans les entreprises Implication croissante des sièges dans la gestion économique et commerciale des magasins Centralisation des activités de : - référencement produits et fournisseurs et de négociation des conditions d achat (centrale d achats) - création des décors et des implantations magasins, conception des supports de communication et des opérations commerciales (services communication et marketing) - contrôle de gestion des magasins (service financier) - administration du personnel (service RH - paie, contrats de travail, contentieux, ) - Accélération des cycles de vente et de marketing (rotation des produits, référencement de nouveaux fournisseurs, événements commerciaux, etc.) afin de rester dans la course et pour faire face à la concurrence des GSA et GSB Vers un renouvellement de l offre toujours plus rapide Lancement de site de vente en ligne Création d un entrepôt pour stocker les marchandises à vendre (dans certaines enseignes) Effet sur l emploi Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Marketing de l enseigne (service marketing, communication) Animation commerciale pour réaliser l interface entre le siège et les magasins (animateur commercial, responsable de région) Contrôle de gestion (service financiers, responsable de région) Animer un réseau de points de vente Maîtriser les techniques de marketing Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Organisation d évènements commerciaux (chef de produit / acheteur, responsable de région) Maîtriser la dynamique commerciale Nouveau métier : Animateur de site web Approvisionneur Responsable de livraison * GSA : grandes surfaces alimentaires ; GSB : grandes surfaces de bricolage. 10

11 Famille marketing et commercial (2/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi déclinaison des formats (première chaîne de jardineries hard discount : Garden Price) Mise en place d une chaînes de valeur low cost dans les entreprises de hard discount Nouveau métier : Employé de commerce polyvalent TECHNOLOGIES : développement des outils informatiques marketing (datamining* ou CRM**) Mise en place de data-mining ou CRM (systèmes d'information complexes d'analyse des comportements client) qui permettent une segmentation fine de la clientèle et qui sont utilisés pour mieux définir l offre et la stratégie de communication par type de clientèle. Gestion et exploitation des données client (tickets de caisse, codes postaux, ) (chef de produit / acheteur) Maîtriser les outils informatiques marketing de type data-mining et CRM TECHNOLOGIES : modernisation des modes de gestion avec le développement des progiciels de gestion intégrés*** (concerne uniquement les jardineries de grandes tailles rattachées à une enseigne nationale) Mise en place de progiciels de gestion intégrés Multiplication des procédures (reporting, démarches qualité, ) Perfectionnement des modes de gestion : suivi quotidien des ventes produit par produit, recherche des réductions de coûts et d'optimisation des marges, vigilance accrue sur la démarque Pilotage de l activité (responsable de région et chef de produit / acheteur) Maîtriser l outil informatique et les progiciels de gestion intégrés * Le data mining est un processus d'extraction de connaissances valides et exploitables à partir de grands volumes de données. Il est peut notamment être utiliser pour analyser les comportements des consommateurs : ventes croisées, similarités de comportements, cartes de fidélité, ** CRM : Customer Relationship Management : gestion de la relation client *** Un progiciel de gestion intégré est un logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière : gestion comptable, financière, des ressources humaines, mais aussi la vente, l'approvisionnement, le e-commerce. Exemple de progiciel de gestion intégré : SAP. 11

12 Famille marketing et commercial (3/3) Famille marketing et commercial : Chef de produit / Acheteur, Animateur commercial, Responsable de région Évolutions de l environnement Mutations dans les entreprises Effet sur l emploi OFFRE : diversification du contenu de l offre des jardineries et graineteries (apparition de points de vente tout bio ; développement de gammes de produits premiers prix ; augmentation de la profondeur des gammes ; élargissement de l offre vers l alimentaire, la décoration, le textile, les loisirs créatifs, l ameublement d intérieur, les piscines et barbecues) DEMANDE : positionnement favorable du commerce spécialisé (arrivée d une clientèle novice en demande forte de conseils ; la jardinerie : un lieu où l on vient faire ses achats par plaisir => mise en scène sophistiquée des produits, incitation à l achat plaisir) REGLEMENTATION : prise en compte du développement durable dans l'activité Multiplication des univers et des rayons en magasin Éloignement du cœur de métier (vente de végétaux et de produits de jardinerie) et ouverture sur des familles de produits en lien avec le jardin et l habitat Embellissement des espaces de vente Accent mis sur la qualité de l accueil et des conseils apportés à la clientèle => création d outils pédagogiques à destination des clients (fiches technique sur l entretien des plantes, sur l alimentation des animaux, ) Intégration des contraintes de développement durable dans l activité : consommation énergétiques, contenants biodégradables, dosage des produits phytosanitaires, tri et recyclage des déchets, traçabilité des produits,... Développement de stratégies de commercialisation visant à répondre aux enjeux de développement durable : référencement de produits respectueux de l'environnement, sélection de fournisseurs ayant une démarche engagée dans le développement durable, mise en valeur des labels développement durable, logistique d'acheminement des marchandises. Activité en développement : Gestion des collections (chef de produit / acheteur) Détecter les tendances de consommation en essor et en déclin Connaître les nouvelles gammes de produits Création des décors et des mise en scène des produits (théâtralisation) Conception de supports pédagogiques à destination de la clientèle Conseils personnalisés à la clientèle Maîtriser les techniques de conseil Maîtriser les techniques de mise en scène Connaissances et pratiques de développement durable liées à l'économie de ressources consommées au sein des points de vente Connaissance des produits et labels "développement durable", des fournisseurs engagés dans le respect de l'environnement, et des méthodes d'évaluation des pratiques dites responsables 12

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN GD 01 BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN Durée : 7 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Maîtriser les techniques d accueil Etre capable de mettre en place de nouveaux comportements visant à

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Branche professionnelle du Négoce de l ameublement

Branche professionnelle du Négoce de l ameublement Branche professionnelle du Négoce de l ameublement Etude portant sur l analyse du secteur du négoce de l ameublement, de ses évolutions prévisionnelles et de leur(s) impact(s) sur les métiers Services

Plus en détail

Présentation du 15 septembre 2009. Marie-Agnès Bonnefoy

Présentation du 15 septembre 2009. Marie-Agnès Bonnefoy Prospective des métiers du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire à horizon 2015 Synthèse du Contrat d Etude Prospective (Geste et Credoc) Présentation du 15 septembre 2009 Marie-Agnès

Plus en détail

Le commerce. Le nombre de salariés du secteur en 2011 est 28 167 salariés avec une augmentation de +12% entre 2007 et 2011

Le commerce. Le nombre de salariés du secteur en 2011 est 28 167 salariés avec une augmentation de +12% entre 2007 et 2011 Le commerce 1) Chiffres clés Le bassin compte 6 157 commerces en 2012 avec une augmentation de +5% entre 2008 et 2012 Le nombre de salariés du secteur en 2011 est 28 167 salariés avec une augmentation

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS AGENT DE MAGASINAGE L'agent de magasinage participe à la fonction logistique de l'entreprise en assurant la réception, le stockage, la préparation

Plus en détail

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Définition : Gestion de la Chaine Logistique «Supply Chain Management» ou «La gestion de la chaîne logistique» est fait l'activité consistant à

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT

SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT SOFI Gestion+ SOFI Informatique SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT Support de formation concernant la gestion du marketing directe sous Sofi gestion+. Afin d avoir une information exhaustive sur le

Plus en détail

«L ESSENTIEL DU SERVICE»

«L ESSENTIEL DU SERVICE» PROGRAMME DE FORMATION «L ESSENTIEL DU SERVICE» Apprenez les bases essentielles aux métiers de la restauration ou enrichissez vos connaissances pour les transmettre à vos équipes. AM Conseil & Formation

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle Responsable d équipe cycle Métiers spécifiques du commerce Environnement métier Intitulé du métier : Conseiller technique glisse

Plus en détail

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 70 70 ACTIVITÉS DES SIÈGES SOCIAUX ; CONSEIL DE GESTION Cette division comprend le conseil et l'assistance à des entreprises et autres organisations

Plus en détail

Presse LUXE AVRIL 2012

Presse LUXE AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 31 milliards d euros en 2011, le luxe français est en plein essor. Il représente 16,2% du marché mondial. Presse LUXE AVRIL 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

TRANSITION. BtoB COMMERCE

TRANSITION. BtoB COMMERCE TRANSITION & BtoB COMMERCE UNE ÉTUDE RÉALISÉE PAR NEXT CONTENT ET LE CRÉDOC À L INITIATIVE DE LA FEVAD, AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ET DES PARTENAIRES Présentée aux Rendez-vous

Plus en détail

La Rénovation de la Voie Professionnelle

La Rénovation de la Voie Professionnelle La Rénovation de la Voie Professionnelle Atelier : progiciel de gestion intégré (PGI) LP Jolimont Toulouse Mercredi 29 Avril 2009 Groupe de Pilotage Académique SOMMAIRE I. Qu est-ce qu un PGI? Définition

Plus en détail

Directeur de magasin (h / f )

Directeur de magasin (h / f ) Les métiers du Groupe Carrefour Directeur de magasin (h / f ) 2 e enseigne de supermarchés en France 900 magasins en France prêts à vous accueillir (dont 45 % de franchisés) 34 % des femmes dans l encadrement

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Communiqué de lancement Pôle Gestion Commerciale

Communiqué de lancement Pôle Gestion Commerciale Communiqué de lancement Pôle Gestion Commerciale Disponibilité commerciale Octobre 2009 Nouveautés V16! Sommaire I. Sage 100 V16 : nouvelle ergonomie 1. Une refonte ergonomique et graphique 2. Refonte

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION CAP Employé de vente spécialisé

Plus en détail

Campus. Boostez les talents commerciaux de votre entreprise

Campus. Boostez les talents commerciaux de votre entreprise Campus Campus Boostez les talents commerciaux de votre entreprise n Assistant(e) commercial(e) n Attaché(e) commercial(e) esponsable de développement commercial nr esponsable Manager de la distribution

Plus en détail

1.2.4. Environnement technique et économique de l emploi

1.2.4. Environnement technique et économique de l emploi REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION Le titulaire du CAP employé de commerce multi-spécialités réalise des opérations de réception et de stockage des marchandises.

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES MAGISTÈRE DE PHYSIQUE FONDAMENTALE MASTER DE PHYSIQUE FONDAMENTALE ET APPLIQUÉE M2 - Accélérateurs de Particules et Interaction avec la Matière M2 - Méthodes

Plus en détail

CegidBusinessSuiteRestaurant

CegidBusinessSuiteRestaurant CegidBusinessSuiteRestaurant Cegid Business Suite Restaurant Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Avec Cegid Business Suite Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information spécialisé

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire I. Partie 1 : CRM : Customer

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT Créée en 2002, RC SOFT a développé différents types de logiciels avant de se concentrer très tôt sur les différents modules de la solution. En

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent/agente du stockage et de la répartition de marchandises (43311 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Magasinier..................................................

Plus en détail

TOUT POUR L'ENTREPRISE

TOUT POUR L'ENTREPRISE TOUT POUR L'ENTREPRISE I > Qui sommes-nous? 0 > L offre 0 > La logistique 0 > La distribution 04 > Le site Pro II > Vos besoins : nos solutions 0 > Multi-Adresse 0 > Shop-in-Shop 0 > e-shop 04 > e-shop

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

Chapitre 1. Analyse de l environnement international...

Chapitre 1. Analyse de l environnement international... Table des matières Introduction....................................................................... 1 Remerciements....................................................................... 2 Chapitre

Plus en détail

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction.

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction. FASTMAG BOUTIQUE FASTMAG c est la solution logicielle de gestion complète et performante adaptée à chaque métier. Avec FASTMAG, informatique rime avec simplicité : pour l utiliser, il suffit d ouvrir votre

Plus en détail

GESTION D UN MAGASIN

GESTION D UN MAGASIN de la formation GESTION D UN MAGASIN Optimiser la performance commerciale du point de vente Connaître les principaux facteurs de performances commerciales Mesurer l impact de la fréquentation sur les résultats

Plus en détail

GESCOM. Votre logiciel de gestion commerciale

GESCOM. Votre logiciel de gestion commerciale GESCOM Votre logiciel de gestion commerciale GESCOM Progiciel intégré de «gestion commerciale» 2 Notre solution Maîtriser vos flux d informations Pour tout négoce, la gestion des flux, de l achat à la

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

Au fil des années Gestan s est imposé comme solution de référence pour votre gestion, grâce à trois atouts majeurs: Complet

Au fil des années Gestan s est imposé comme solution de référence pour votre gestion, grâce à trois atouts majeurs: Complet GESTAN La solution de référence pour votre gestion au quotidien Pour les Petites et Moyennes Entreprises Entrez dans le monde Gestan... Le choix d une solution de gestion est un acte important pour l entreprise.

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 RÉPONSE DE L ORGANISME LES ORGANISMES DE FORMATI ON S ENGAGENT A COMPLETER LE PRESENT DOCUMENT DE REPONSE DANS LE CADRE DE L APPEL A PROPOSITION SUR LE

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Matinée Spéciale Supply Chain. Comment optimiser sa performance financière et satisfaire sa demande client?

Matinée Spéciale Supply Chain. Comment optimiser sa performance financière et satisfaire sa demande client? Matinée Spéciale Supply Chain Comment optimiser sa performance financière et satisfaire sa demande client? Quelques constats Constat Retour aux fondamentaux Dans le contexte actuel, recentrage et priorisation

Plus en détail

CAP Fleuriste RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP Fleuriste RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 DÉFINITION Le titulaire du CAP Fleuriste exerce une activité à caractère artisanal et artistique. Doté d un esprit créatif, il réalise tout arrangement courant

Plus en détail

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son marché Mettre en œuvre et contrôler les activités commerciales

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Assistance à la rédaction du cahier de charges fonctionnel suite à votre expression de besoins.

Assistance à la rédaction du cahier de charges fonctionnel suite à votre expression de besoins. NOTRE OFFRE «CODE à BARRES» L'implémentation de systèmes code à barres et/ou terminaux mobiles peut intervenir dans tout ou partie des activités de votre entreprise : la gestion de stocks, la logistique,

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Cegid Business Restaurant

Cegid Business Restaurant CegidBusinessRestaurant Cegid Business Restaurant Encaissement Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Facturation Avec Cegid Business Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

N1302 - Direction de site logistique

N1302 - Direction de site logistique Appellations Coordinateur / Coordinatrice de site logistique Directeur / Directrice de site logistique Directeur / Directrice de site(s) d'entreposage Directeur / Directrice d'exploitation de site logistique

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

Locasyst MAÎTRISEZ LA GESTION DE VOS LOCATIONS

Locasyst MAÎTRISEZ LA GESTION DE VOS LOCATIONS SOMMAIRE 1. LOCASYST EN QUELQUES MOTS... 2. GESTION DES LOCATIONS. 3. ETATS-HISTORIQUES-STATISTIQUES. 4. BÉNÉFICIEZ DE LOCASYST EN LIGNE. P02 P06 P10 P12 1. LOCASYST EN QUELQUES MOTS... Facile à mettre

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

1 RESPONSABLE ADJOINT DE POINT DE VENTE

1 RESPONSABLE ADJOINT DE POINT DE VENTE 1 RESPONSABLE ADJOINT DE POINT DE VENTE Dynamique et sérieux, vous maîtrisez les techniques de ventes. Sous l autorité du responsable du point de vente, vous appliquez les consignes d exploitation définie

Plus en détail

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015 Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015 Présentation générale de la formation Créer une boutique dans un site culturel ou touristique conduit tout d

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI LA GESTION DE LA RELATION CLIENT: CONCEPT ET MISE EN OEUVRE FATIHA BENARZI les concepts de la gestion relation clients La démarche Un changement de perspective et la vente dans tous ça? Les enjeux Les

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Dossier de presse 2012

DOSSIER de PRESSE. Dossier de presse 2012 DOSSIER de PRESSE BH Technologies : 10 ans d expérience dans la gestion des titres prépayés Créée en 2000, BH Technologies avec plus de 10 ans de recherche et développement, est l expert français du traitement

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED)

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED) production Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Multi-adresses de livraison Contacts illimités Coordonnées

Plus en détail

expertise métier au service de ses clients. Selon une approche pragmatique, PRIOS cultive : L optimisation des processus :

expertise métier au service de ses clients. Selon une approche pragmatique, PRIOS cultive : L optimisation des processus : DOSSIER DE PRESSE prios groupe éditeur sectoriel Créée en 1990, La société PRIOS s est spécialisée dans deux activités verticalisées : l agro-alimentaire et les métiers de la mode (gamme Estelle). Depuis

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version 7.0 Landpark Manager. Les avantages de la nouvelle version 7. Nouvelle version

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version 7.0 Landpark Manager. Les avantages de la nouvelle version 7. Nouvelle version ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version 7.0 Landpark Manager Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (Arrêté du 11 juillet 2000) CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION Employé polyvalent, Ie titulaire du BEP Vente - action marchande peut intervenir dans toutes

Plus en détail

Présentation de. REFLEX The Warehouse Management System

Présentation de. REFLEX The Warehouse Management System Présentation de REFLEX The Warehouse Management System Reflex WMS : l ergonomie L ergonomie des écrans de gestion L ergonomie des écrans de gestion permet une lisibilité simplifiée des informations via

Plus en détail